Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Vilmos Desgoffe und Taxis, Kira Seryk, Newton I. Mørk et Nashoba Dreiden !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Vilmos/Kira et Newton/Nashoba) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage

avatar

Nashoba DreidenMessages : 444
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   Mar 17 Oct - 10:45

  • Nemeroff
  • Mazikeen
Voyage interdit au centre de la terre !
Finalement, j'ai passé toute ma soirée à traduire le plus de choses que je pouvais dans ce journal intime, c'était bien trop tentant de comprendre pourquoi la ville était en dessous mais la jeune fille ne nous apprenait rien à ce propos. En général, elle prenait le temps de décrire ses journées à l'école, avec ses familles et ses amis ; mais ce qui m'intéressait le plus était cet histoire de bal. Un bal où elle espérait être demandée en mariage mais ce n'était pas le plus important... Elle mentionnait le nom des Fondateurs mais aussi une troisième personne, voilà une chose que je trouvais étrange.

J'avais bloqué pendant plusieurs dizaines de minutes sur ce « Tarô » essayant de comprendre ce que cela voulait dire, peut-être une expression pour qualifier les Fondateurs mais même dans mes bouquins de traduction rien n'était dit. J'ai tourné ceci dans tous les sens avant de finalement comprendre qu'il s'agissait d'un prénom... Un prénom certes, mais je n'avais plus d'informations sur lui. Peut-être un cousin à un eux ? Non. Ce n'était pas possible, le père des Fondateurs était fils unique ! Alors j'ai finalement pensé à un ami proche de la famille mais il n'était fait mention nul part, si un bal était aussi organisé en son honneur, c'est qu'il devait être un personnage important non ?

Je suis donc partie dans l'idée qu'il s'agissait du Maire du l'époque. Les Fondateurs avaient peut-être une grande influence mais il devait quand même avoir nommé quelqu'un pour les citoyens, comme aujourd'hui. Encore une fois, je n'ai trouvé aucune information le concernant mais ce n'est pas pour autant que j'allais laisser tomber. J'ai donc mis de côté cette information et me suis penché sur les pages suivantes, l'heureuse nouvelle du mariage avait été abordée mais ce n'était pas ce qui m'intéressait le plus... Je cherchais tout autre information sur les Fondateurs ou ce mystérieux personnage qui semblait proche des Frères, proche ? Je n'en suis pas sûre, mais il était important à la ville.

Par tout hasard, j'ai appris que la jeune fille avait rendez-vous avec Eisuke pour quelque chose d'important et ne voulait pas le décevoir, ils ne disaient pas précisément où se voir ni pourquoi, mais j'avais déjà ma petite idée. Du peu que je comprenais, elle ne voulait pas mettre de vêtements clairs pour pas qu'ils soient tâchés à cause des travailleurs de métaux qui étaient dans le même quartier. A ce moment-là, je repris le journal concernant l'interview de Maze qui expliquait qu'elle avait trouvé une mine... Ça ne pouvait être que ça ! Et puis je faisais fausse route, tant pis, ce que j'allais trouver allait tout de même m'apporter quelques éléments de réponses.

Je regardais l'heure, il était déjà 8h00. Je remarquais ainsi que je n'avais pas dormi de la nuit et les cernes sur mon visage le prouvait bien... Secouant la tête, je pris une douche rapide, fit mon sac dans lequel je mis plusieurs vêtements, trousse de secours et le livre pour rejoindre la boîte de nuit. Je ne sais pas si Nemeroff dormira encore ou pas mais j'avais absolument besoin de lui parler, surtout pour les passages que je n'avais pas réussi à traduire ; lui aussi est capable de parler cette langue alors il pourra sans doute comprendre des passages qui m'ont échappés. Je grimpe les escaliers quatre à quatre et arrive devant sa porte, je me fais la réflexion que ça ne sert à rien de taper à sa porte mais je tente quand même le coup.

Je patiente quelques minutes avant de tambouriner pour provoquer de vibrations qui pourraient le réveiller. Je patiente encore quelques minutes et je le vois m'ouvrir la porte, encore à moitié endormi... Je ne perds pas de temps à entrer ou faire les bonnes formules de politesses pour lui expliquer la raison, je crois que c'est une question de temps avant d'y aller. Je ne sais pas ce que d'autres pourraient faire si ils découvraient tout ça ! Je le laisse refermer la porte et lui tends le journal intime de la jeune fille, bien trop girly et rose j'espère qu'il n'en viendra pas à se faire la réflexion que c'est le mien.

- Désolé de débarquer à cette heure-là, mais j'ai fais des découvertes concernant cette fissure !


Ouais il n'était pas présent quand c'est arrivé mais il a pu se tenir au courant depuis le temps, enfin j'espère qu'il prend le temps de lire les journaux pour ne pas être trop perdu.

- Korra a ramené ça de son expédition du mois de Juillet. Il est en langage ancien et j'ai réussi à traduire quelques passages, je t'expliquerai le tout en route mais je crois savoir où se trouve le QG Elementis... Il y a des choses que je voudrais vérifier et je voulais savoir si tu acceptais de m'accompagner.

J'avais confiance en Nemeroff, je sais que je pourrais compter sur lui pendant la mission. Et puis ce qu'il se trouvait en dessous valait clairement le détour même si ça pouvait avoir un côté flippant et livre d'horreur.

- Il suffit de passez par la gare... Maze me disait que si on continuait plus loin, on trouverait un passage qui mène à une mine et si je ne me trompe pas, le QG devrait être dans le secteur... S'il te plait Neme', j'ai vraiment besoin de toi sur ce coup-là.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 147
Date d'inscription : 16/08/2017


MessageSujet: Re: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   Mar 17 Oct - 11:47

ft. Nash et Maze
Voyage interdit au centre de la terre !
Je dormais d'un œil dans mon canapé encore un peu fatigué, on m'avait retiré enfin les bandages de ma dernière mission. C'était cool, car ça finissait par me démanger sévèrement avec tous ses bandages frottant ma peau, mais d'un autre côté, j'étais toujours en froid avec Haizea donc ça allait pas forcément mieux. J'arrivai pas à trouver une solution et ce que j'avais gagné le jour de cette mission une belle balafre à la gueule au niveau du cou sur la gauche remontant presque au milieu de la joue ne m'aidait pas vraiment. Enfin en même temps à force de me fourrer dans les pires affaires aux mondes, faut bien que je le paye un peu, on va dire.

J'avais essayé de faire un peu la garde hier à la boîte de nuit comme mon frère était occupé et ça, c'était plutôt bien passé. Faut dire que je dois avouer que depuis qu'on a engagé Korra, les gens réfléchissent un peu avant de faire des conneries et on a vu la stupidité diminué drastiquement …. Avec nos stocks d'alcool en fait… . Est-ce que c'est lié ? Je ne préfère pas y penser, mais le taff était fait, c'est le plus important.

Avec nos stocks d'alcool en fait… Allongé sur le canapé, je ne me doutais pas que j'allais aller avoir une visite soudaine de mon frère et encore moins qu'il allait me proposer un truc plus ou moins… Cool! J'avais suivi un peu cette histoire de fissure, faut dire qu'on faisait un peu la gueule quand on est rentré de mission et qu'on a vu un grand trou au milieu de la ville, enfin sans être choqué non plus, ce passe toujours des trucs incroyable ici.

Je me demande, c'est quand, que les extra-terrestres débarquent pour tous nous manger, je suis sûr que c'est le prochain évènement de cette ville après un gros trou. Je n'entends pas qu'on frappe à ma porte et qu'on l'ouvre, pas difficile pour un sourd, tu me diras. Je n'entends pas qu'on frappe à ma porte et qu'on l'ouvre, pas difficile pour un sourd, tu me diras. Mais je ne ressens pas non plus les vibrations, peut être que le canapé les absorbaient.


Quand je sens qu'une personne est proche de moi alors qu'elle ne le devrait pas je me réveil soudainement et mon coup par tous seul, mais en voyant Nashoba j'arrête mon poing justement devant son petit nez, celui-ci touchant légèrement mes doigts fermés, mais il n'y avait pas eu d'impact.

- Nash ? Qu'est-ce que tu fais ici … ?

Et en réponse il me tend un carnet rose assez … Mmhh…. On ne juge pas, on va essayer:

- T'as un jolie cahier je suis content pour toi

Mais il m'explique ensuite qu'il a découvert des choses sur la fissure, des choses qui semblent vraiment importante pour qu'il débarque comme ça chez moi, d'habitude c'est plutôt l'inverse mais faut croire que j'ai une mauvaise influence sur lui maintenant.

- Le QG élémentis ? T'as besoin d'un cahier rose pour te souvenir ou est notre repaire ? T'as chopper l'ancienne blondeur de ta copine ?

Dis-je en rigolant, c'était pour le taquiner je sais très bien que Lyana est loin d'être bête, elle est plutôt intelligente même. Puis il me parle de gare et de mine.

- Attends, attends y a un passage pour le QG élémentis à la gare et dans une mine ? Je croyais que c'était école et égouts.

J'avais pas compris qu'il me parlait du tous premier QG, celui d'Eisuke. Je ne savais pas exactement tous sur cette fissure seulement ce que les journaux en ont dit. Je pense un peu la tête en me redressant:

Bah je veux bien t'accompagner ouai, mais enfin on parle de la même chose, du QG élémentis là où on va presque tous le temps ?


La balafre que Neme a maintenant:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 444
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   Mar 17 Oct - 16:37

  • Nemeroff
  • Mazikeen
Voyage interdit au centre de la terre !
- T'as un jolie cahier je suis content pour toi.

Qu'est-ce que je disais... J'étais sûr qu'il allait me faire une réflexion sur ce cahier ! Soupirant, je passe outre son commentaire et lui explique rapidement pour le QG Elementis mais, même si je ne m'attendais pas spécialement à de l'engouement, sa non réaction me perturbe... Enfin ce n'est pas rien quand même là. Pourquoi est-ce qu'il ne réagit pas ?

- Le QG élémentis ? T'as besoin d'un cahier rose pour te souvenir ou est notre repaire ? T'as chopper l'ancienne blondeur de ta copine ?

Mais qu'est-ce que... ?! Soupirant, je lui donne un petit coup dans le bras pour le calmer même si ma première idée était de mettre un coup au sommet du crâne pour lui remettre les idées en place mais je ne suis pas encore désespéré à ce point... Pourtant, même si je continue en expliquant que nous devons passer par la gare pour rejoindre la mine, il a l'air tout aussi perdu que tout à l'heure ; attendez. C'est moi qui explique aussi mal ou c'est lui qui est complètement perdu ?

- Attends, attends y a un passage pour le QG élémentis à la gare et dans une mine ? Je croyais que c'était école et égouts.

- Neme... dis-je au bord de la crise de nerf.

Mais comment on fait pour ne pas se comprendre ce matin ? Je crois que nous n'avons pas assez dormi tous les deux et que tous nos neurones ne sont pas trop connectés mais tout de même... Je regarde l'heure sur son horloge, on devrait se dépêcher avant que les gros convois n'arrivent et que les gardent reprennent de plus belle la ronde.

- Bah je veux bien t'accompagner ouai, mais enfin on parle de la même chose, du QG élémentis là où on va presque tous le temps ?


- Non, je ne te parle pas de ce QG là...

Je crois que je vais être obligé de reprendre tout depuis le début pour qu'on arrive sur les mêmes bases. C'est sûr qu'il n'a pas tout compris de ce qu'il s'est passé avec la fissure et je ne sais même pas si il a pris le temps d'aller aux nouvelles et de savoir ce qu'il s'est passé dans les expéditions et ce qui a été découverts... Je prends une respiration et tente d'être le plus clair possible dans mes propos.

- Quand tu es revenu de ta mission, tu as vu la fissure dans la ville. Si tu as lu les journaux et si tu m'as écouté, il y a des bâtiments sous terre et on en vient à appeler ça "l'ancienne Quederla".
Je fais une pause pour le laisser ingérer toutes les informations que je lui lance assez rapidement. Ce journal n'est pas à moi mais à une jeune fille qui a vécu à l'époque des Fondateurs, tiens lis cette page-là et dis moi ce que tu comprends.

Je lui tends le bouquin ouvert à la page où la jeune fille parle du bal en l'honneur des Fondateurs, je voudrais savoir si je suis le seul à tiquer sur ce prénom qui n'apparaît nul part ou si j'ai raté quelque choses dans mon éducation de l'ancien langage. Je lui laisse le temps de tout lire et surtout se rappeler des règles de grammaires, des mots et le reste ; peut-être qu'on le comprend bien mais nous ne sommes pas bilingues non plus alors je dois prendre mon mal en patience.

- Il y a des choses que j'aimerai vérifier dans cette fissure... Lyana ne voudra jamais m'accompagner avec ce qu'il s'est passé là-dedans et je sais que je peux compter sur toi, et puis avant d'être l'Histoire de la ville c'est aussi la nôtre... Tu n'as pas envie de savoir ce qui a bien se passer, comprendre pourquoi il y a toute une ville sous terre et qu'on n'en ait jamais entendu parlé ?

C'est vrai, on serait au courant de quelque chose quand même non ? Je veux dire, nous faisons partie de la famille de Eisuke pourquoi un aussi gros secret ne s'est pas transmit de générations en générations ? Ou confié dans son journal ? Il n'y a rien. Aucune trace de cette ancienne ville ou d'une mine en ville et je trouve ça très intriguant et puis cette troisième personne qui a dû avoir un rôle un jouer dans tout ça, ou peut-être pas d'ailleurs... Mais c'est comme ça, je le sens que quelque chose cloche.

- En Juillet, Maze est tombée dans la fissure. C'est aussi pour elle que je suis descendu, et elle m'a dit avoir trouvé une mine sous terre... Si tu regardes à la douzième page, tu verras qu'elle en parle dans son journal. Je n'en suis pas sûr mais imagine que le QG se trouve là-bas ou la maison d'Eisuke ou un truc en rapport avec lui ? Elle dit avoir rendez-vous avec Eisuke pour quelque chose d'important, je doute que c'était pour boire un café ! S'il te plait, accompagne-moi...

Ouais j'ai quand même besoin de soutien dans cette histoire et je ne pourrais le trouver qu'en mon frère, même avec nos différents je sais que je peux compter sur lui quoi qu'il arrive et l'inverse est aussi le cas. Prenant mon temps de le regarder, je fronce les sourcils et m'approche de quelques pas pour observer en détails la cicatrice qu'il avait désormais sur le visage.

- C'est avec ta mission que tu as eu ça ? Ça ne te fait pas trop mal ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 147
Date d'inscription : 16/08/2017


MessageSujet: Re: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   Mar 17 Oct - 17:16

ft. Nash et Maze
Voyage interdit au centre de la terre !
Je vois que mon frère commence à presque péter un câble, je comprends pas pourquoi, je le fixe un peu perdu il semblait pas parler de ce QG auquel je pensai, mais si y en a un deuxième je n'étais pas au courant.  Mais non j'ai le droit à un historique des évènements de la fissure et je ne savais pas ça.

- Les journaux avaient dit que c'était suite à un séisme, enfin ceux que j'ai lu, on ne parlait pas de ville dedans en tous cas et après je suis resté globalement au lit avec mes blessures à part pour une affaire urgente et le soir ou on a recruté Korra je suis pas trop sorti.

Mais je vois ce qui intrigue mon frère je pense aussi directement à l'ancien Quederla, mais ça veut dire que l'endroit où se situe la ville est si profonde que ça. Il me tend le fameux carnet de nouveau et l'ouvre, mes talents dans l'ancien Quederlien sont bien plus poussé que quand notre père nous l'a appris du fait que j'ai passé des années à lire le journal d'Eisuke mais aussi ses plans et recherche du coup il ne me faut pas trop de temps pour reprendre les repaires. Je fais pas trop à mon frère pendant que je me concentre à lire, certains trucs me rappels des choses ordinaire à cette époque mentionné par Eisuke, mais d'autre chose totalement inconnu, notamment ce Taro. Mais un truc m'interpelle:

- Y a un truc étrange, y a un troisième prénom, mais … Elle mentionne qu'une fois, alors qu'Eisuke est toujours nommé poliment ou avec grandeur. Je dirais qu'elle est élémentis et a de l'admiration voir peut être plus que ça envers Eisuke donc sûrement une partisane, Daïchi est mentionné avec l'autre nom donc possible que ce Taro soit un partisan de Daïchi après je connais bien la vie d'Eisuke mais pas de Daïchi et Eisuke, j'ai lu que bonne partie de son journal, il n'en a jamais parlé. Donc sûrement une personne qu'il portait dans son coeur

Enfin j'interprète, je me souvenais d'Ariane, Mavis, leurs filles différent membre de son camp mais pas de Taro. Et je ne pas expert en Daïchi donc je ne pourrais pas vraiment aider sur ce coup-là. Mais mon frère a appelé ma curiosité et je veux savoir aussi maintenant:

-Avec grand plaisir que je t'accompagne et avec un peu de chance je trouverai des informations sur nos origines.

Plutôt deux fois qu'une et ça me changer les idées je suppose, c'est même cool je dirais. Je sens mon frère m'attraper pour me faire tourner le visage surpris et je sais ce qu'il regarde et ne dis rien baissant les yeux pour regarder son visage et je lis la question qui vient ensuite:

- Ouai la mission, ça faisait mal mais maintenant elle me procure une notre douleur, entre le fait que je me sens encore trop faible et inutile, mais aussi le fait que je suis un menteur aux yeux d'une personne

Je soupire un peu en y repensant. Je savais pas trop si je devais lui en parler, à chaque fois on est interrompu ou se passe un évènement qui nous coupe en discutions donc j'avais un peu abandonné d'en parler:

-- Sinon l'expédition faut prendre quoi ? Y a de possible danger ? Arme, provision ou autre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 444
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   Mer 18 Oct - 17:10

  • Nemeroff
  • Mazikeen
Voyage interdit au centre de la terre !
Ouais, je me disais bien que la jeune fille était une Elementis... Enfin c'est peut-être rapide de dire ça mais il y a beaucoup d'indices qui permettent d'avancer cela. Quant au troisième nom, il n'était pas plus cité que Daichi alors au final oui il est sûrement de son côté... Un Domae peut-être ou bien un collaborateur important ? Je n'ai malheureusement jamais eu accès au journal intime Daichi qui se trouve déjà chez les Ténébreux, alors je ne peux affirmer ça ; même si je trouve ça étrange que Eisuke n'ait jamais fait de remarques à ce propos.

Je suis rassuré d'entendre qu'il accepte de me suivre mais ma joie retombe aussitôt lorsque je remarque la cicatrice à son cou ; je lui demande si c'est pendant sa mission qu'il a eu cette cicatrice. Je me doute que la réponse est positive puisqu'il est revenu de mission avec un bandage qu'il a retiré il y a peu mais je ne pensais pas que c'était quelque chose d'aussi grave... Pas la peine d'être médecin pour savoir que c'est une cicatrice qu'il va garder à vie. Moi qui me plaignais de celle que j'ai au bras, je peux au moins la cacher avec des manches longues.

- Ouai la mission, ça faisait mal mais maintenant elle me procure une notre douleur, entre le fait que je me sens encore trop faible et inutile, mais aussi le fait que je suis un menteur aux yeux d'une personne.

- Haizea.

C'est blessant d'être mal vu par la personne qu'on aime et il a l'air tellement affecté que j'en viens rapidement à la conclusion que c'est elle la cause de sa déprime, en plus du reste. Je recule de quelques pas et me fais la réflexion que l'amour n'est vraiment pas quelque chose de simple, peut-être que je devrais essayer d'aller parler à Haizea mais je ne pense pas faire avancer les choses ou les arranger.

- Sinon l'expédition faut prendre quoi ? Y a de possible danger ? Arme, provision ou autre ?

- Prends des armes, de la nourriture, de quoi se soigner et des affaires de rechanges. Je ne sais pas combien de temps on va rester là-dessous.

Peut-être quelques heures, peut-être plusieurs jours alors je préfère le prévenir et qu'on soit prévenants. Est-ce qu'il y a des dangers ? Des risques d'éboulement oui mais le reste, je n'en ai aucune idée... Peut-être qu'on fera de mauvaises rencontres ou je ne sais quoi d'autres mais on a bien besoin de choses pour se défendre. Je le laisse donc préparer ses affaires et range le journal intime dans mon sac à dos, j'essayerais de me repérer avec celui-ci et puis je ne tiens pas à le perdre de vue... J'ai promis de le rapporter à Korra, je l'entends déjà me faire tout un speech parce que je ne lui ai pas ramené.

Une fois prêt, nous partons de la boîte et prévenons un des barmans de fermer la Boîte jusqu'à notre retour. Elle pourrait bien sûr fonctionner toute seule pendant quelques temps mais je crains tout de même les dégâts alors autant la fermer un peu, ça ne fera de mal à personne... Vacances improvisées. Nous sortons ensuite de la Boîte, sac sur le dos et nous avançons vers la gare comme je lui ai expliqué, Maze est arrivée par là ; et en plus, c'est éloigné de toutes les fouilles et je doute rencontrer des soldats mais je n'en mettrais pas ma main à ma couper non plus.

- Tu veux me parler de ce qu'il se passe avec Haizea ? Je doute que l'on soit dérangé une fois qu'on aura passé la ville, on ne sera plus que tous les deux. Dis-je en avancant vers la gare.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 147
Date d'inscription : 16/08/2017


MessageSujet: Re: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   Jeu 19 Oct - 13:30

ft. Nash et Maze
Voyage interdit au centre de la terre !
Mon frère arrive rapidement à la problématique de pourquoi cette cicatrice fait mal sans pour autant que ça soit physique et je fais juste un léger mouvement de tête pour lui faire comprendre qu'il avait visé juste et que ce n'était pas vraiment un secret non plus, c'est douloureux, mais ça fait un moment que je ne me plains plus, la dernière fois ça a fini en massacre entre mon frère et moi, je m'en souviendrais toute ma vie de ce passage-là, je pense. Cette soirée où je suis revenu chercher mon bien par la force et que j'ai combattue mon frère. Je passe doucement ma main sur la cicatrice qui me fait encore mal quand il y a un contact entre cette dernière et un élément externe. Puis mon frère me dit de prévoir tous les cas, donc je sors un sac de mon armoire que je jette sur la table basse et vais chercher quelques vêtements que j'enfile dedans, puis ensuite, je prends deux trousses de soins, celle que je gardai pour mes activités avec Alexia et celle que j'avais dans ma salle de bain, on sait jamais. Je crois qu'il me restait quelques rations et conserves que j'avais prévu pour ma mission, du fait que je m'attendais pas à être logé dans un hôtel luxueux. Même destin, je les mets dans mon sac.

Vient ensuite la question survie / sécurité. Il m'a dit de tous prévoir dans le cas où on fait une rencontre pas cool. Je prends donc mes couteaux de lancer ainsi que du fil de fer que je mets dans le sac et évidemment mon katana que je mettrai dans mon dos pour ne pas être gêné. Du fait qu'on ne sait pas non plus combien de temps cette excursion va prendre, je prends un sac de couchage ainsi que quelques bâtons fluorescent que je garde dans mon sac si jamais on vient à tomber dans des zones d'ombre. J'enfile ensuite mon sac sans broncher et vais fermer les fenêtres et aussi fermer les volets pendant mon absence, mon frère lui prévient le barman de notre absence et de cesser les activités au cas où. 

On sort donc du Lux pour se diriger vers le fameux passage dont je ne connais pas encore l'existence mais bon. C'est assez calme au début pour être franc. Mais je vois que mon frère essaye de lancer la conversation, notamment le sujet d'Haizea. Je réponds pas tous de suite essayant de pas me foutre en boule dans un coin.

-Je lui avais promis que je ne ferais plus de chose dangereuse où je me blesserai plus sérieusement. Tu te rappelles à l'hôpital ? Quand elle avait crissé et paniqué en me voyant ? Pas elle m'a fait promettre de ne pas retourner en mission ou de faire des bêtises… Bah, voilà, du coup, grosso modo, elle ne veut plus être avec moi, car elle pense que je ne vais pas vivre longtemps.

Je soupire en y repensant regardant le sol, essayant de ne pas faire demi-tour pour retourner chez moi me recoucher. Je regarde Nashoba, puis lève la tête vers le ciel :

- J'essayai de te l'expliquer la dernière fois avant d'être interrompu, mais chaque fois que je fais un pas en avant j'en fais de suite cinq en arrière. J'ai un pouvoir qui me tue, j'ai réussi à m'améliorer et lui donner une forme plus clair et moins dangereuse pour ma santé, mais elle me sert plus à rien et je me blesse. Et on m'envoie en mission, car on a besoin d'un élémentis d'ombre, on ne va pas vraiment dire que je suis un choix judicieux quoi … J'ai l'impression que cette famille me prend plus qu'elle ne donne, enfin sans compter les emmerdes, ça t'en fais pas l'équivalent, il est présent. Mais je perds mes amis, ma copine… J'ai failli te tuer plus d'une fois donc bon ….

Et j'en viens finalement au dernier point:

-J'hésite de plus en plus à quitter cette famille. J'ai toujours adoré Eisuke son histoire ce qu'il a construit mais je suis sûr que ça n'a plus rien à voir avec ce qu'il voulait. Puis j'ai plus d'amis Domae qu'élémentis,  

Je soupire de nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 579
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   Lun 23 Oct - 16:31

Voyage interdit au centre de la terre
« Dites donc les jeunes, vous espérez aller où comme ça ? »

Arrivés à hauteur de la gare, les deux jeunes hommes se font bientôt interpeller par un homme sorti de l'ombre d'un wagon hors d'usage, couteau à la main et tendu vers eux. Il semble avoir la petite trentaine, la barbe d'une négligence d'au moins une semaine et l'air suffisamment sévère pour faire comprendre qu'il ne plaisante pas. Sans leur sauter dessus pour autant, l'inconnu prend au contraire le temps de détailler les frères du regard, jaugeant notamment les affaires sur leur dos. Ce n'est qu'après les avoir longuement observé qu'il s'accorde finalement à baisser son arme, comme soulagé de ses déductions. Il désigna ensuite les sacs d'un mouvement du menton, sa voix rauque portée plus basse qu'au moment de les accoster :

« Joli équipement, j'imagine que ce n'est pas pour prendre le train que vous passez par ce côté-là de la gare. Suivez-moi, ou pas, moi je m'en fous, ça dépend surtout si vous voulez descendre dans la fissure. »

Se passant de plus de formalités, l'homme tourna les talons afin de prendre la même direction que les jeunes, couteau rangé à la ceinture en signe de bonne foi. S'ils tenaient à continuer, mieux valait emboîter le pas du bonhomme sans perdre une seconde, car il n'allait certainement pas les attendre ou leur tenir la main pour avancer. La tête baissée sur ses mains, il tira une cigarette de son paquet avant de l'allumer à ses lèvres, prenant la durée d'une profonde bouffée pour étouffer ses poumons puis cracher, au détour d'une petite toux, de plus amples informations à l'égard des frangins derrière lui.

« M'en veuillez pas pour tout à l'heure, on est obligé de renforcer la surveillance de cet accès, tout un tas de merdeux et de camés passent par là pour se faufiler en dessous et foutre la merde. Ils niquent les équipements et dégradent la zone, ces petits fils de pute. »

Dit-il en jetant lui-même son vieux carton de cigarettes vide sur le sol, dans un geste aussi ironique qu'irrespectueux de l'environnement. C'est un fait que depuis des semaines, tous les accès à la fissure ou presque sont régulés par des individus ou des groupes entiers, qui s'assurent par ce biais que le Gouvernement ne découvre pas ces derniers chemins illégaux et n'aille les refermer, ou sécuriser les lieux afin de s'en servir pour leurs propres descentes, autorisées il allait de soi. Un système clandestin assez lucratif en fonction de qui gère quel accès, mais également le dernier recours à portée de ceux qui souhaitent braver la fissure sans se faire mettre la main dessus par les autorités compétentes.

Le duo d'aventuriers fut ainsi escorté au-delà de la gare, dans un espace d'herbe et de graviers où d'autres gens se tenaient, visiblement de mèche avec leur guide puisqu'ils sourcillèrent à peine à sa venue. Quelques-uns s'attelaient à la vérification de matériel d'escalade, tandis que d'autres montaient la garde ; personne d'autre que le barbu ne leur adressa la parole, l'haleine chargée de nicotine au moment de se tourner vers eux pour exposer les tarifs :

« C'est 40Ð le passage, chacun. 60 si vous voulez du matos avec, mais j'ai l'impression que vous avez déjà de quoi faire. Sinon on a des cordes, des mousquetons, des lampes frontales et des outils. Bougez-vous le cul de choisir, va y avoir une ronde de la sécurité dans pas long, faut qu'on ait le temps de tout remballer et de couvrir l'entrée. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Mazikeen DeckerCitoyenMessages : 82
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   Lun 23 Oct - 23:06

ft. Nash

ft. Némé'

「Voyage interdit au centre de la terre」
Cela faisait déjà plusieurs jours que je n'avais pas plus de plâtre et c'est plutôt, mon bras était de nouveau intact, comme avant, voire encore plus solide ! Enfin, peut-être, mais je vais éviter de faire des bêtises avec. Du coup, vu que je n'avais plus de plâtre, je pouvais enfin faire les petits boulots qu'on me proposait, surtout un qui me donnait vraiment envie, celui où je n'avais qu'à poser en photo pour un photographe, et il me donnait de l'argent et surtout je pouvais garder certains costumes, certaines tenues, c'est un boulot parfait et puis ça doit être facile si ce n'est que de se faire prendre en photo après tout. Bon, le fait qu'il me demande dès fois de poser en maillot de bain m'a un peu dérangé, mais maman m'a dit que tout était bon avec cette personne et qu'il n'y aurait aucun problème, puis c'est un peu comme si j'étais à la plage avec mes amis et qu'on se prenait en photo, donc ça ne doit pas être si différent dans l'optique.

Aujourd'hui j'étais donc en justement à une séance de photo, depuis le temps que le photographe voulait que je viennes, mais avec le plâtre, ce n'était pas possible malheureusement. En tout cas, c'était vraiment génial, mais c'est vraiment plus dur que ce que je pouvais penser, c'est fatiguant, même si je m'amuse beaucoup à le faire ! Bon, je n'aurai peut-être pas dû dire oui pour trois séances de photos, trois heures à poser, même si c'est marrant et cool de tester plein d'affaires différentes, mais au moins, c'est super cool de le faire. À la fin de la troisième heure, le photographe me laissa repartir avec une des tenues que j'ai essayé aujourd'hui, et je n'hésitai pas une seule seconde sur la tenue que je voulais ! Une petite tenue d'écolière toute blanche, très jolie, avec un petit chapeau, sa petite jupe blanche, elle est un peu courte, mais c'est juste le temps de rentrer chez moi, ce n'est pas grave, puis je me trouve tellement mignonne dedans ! Puis je suis sûre que ça plaira à Lana la prochaine fois qu'on sortira toutes les deux.. et ça sera surtout beaucoup plus habillée que la dernière fois.

Une fois habillée dans la tenue qu'il va m'offrir, il me donna de l'argent, l'argent pour avoir accepté d'être son modèle en me disant qu'il me rappellera pour de prochaines séances sans aucun soucis. Il me glissa donc 26 Derla. Il m'expliqua également que les séances photos seront de 8 Derla en général, mais en fonction du style de photo, il me paiera un peu plus, d'où le fait qu'il me donna 26 Derla cette fois-ci pour les trois séances au lieu de 24 Derla comme il se doit. Enfin, c'est déjà beaucoup et j'aime vraiment ça, c'est vraiment cool et puis ça me fait quand même une belle petite somme il faut dire ! Surtout que j'ai encore 18 Derla de l'argent que maman m'a donné, donc là ça veut dire que j'ai un total de 44 Derla sur moi, c'est énorme ! C'est super cool, de l'argent et en plus une nouvelle tenue, j'adore ce petit boulot ! Reprenant mon sac à dos, y mettant mes affaires avec lesquels je suis venu, il faut bien que je les emporte, je ne vais pas les laisser après tout, y compris mes affaires, bon, surtout des petits gâteaux et une petite bouteille d'eau. Je lui dis au revoir et le remercie pour tout pour partir ensuite.

Sur le chemin du retour, une chose me fit changer de trajectoire, c'était Nashoba et Nemeroff ! Pourquoi ils sont là et surtout avec des sacs à dos et qu'ils ont l'air aussi pressé ? Tout ça était bizarre, surtout qu'ils vont à la gare ?.. Non, ce ne serait quand même pour.. pour ce que j'ai dis à Nashoba ? Comme quoi j'étais revenu de la fissure par le chemin de la gare ? Je n'aurai jamais dû lui dire.. Il faut que je les suives ! Restant à distance, après tout, je ne suis pas sûre que c'est vraiment ça ce qu'ils font hein, je les suivais et ils allaient effectivement à la gare où ils se firent aborder par un homme bizarre avec un couteau. Sur le coup je voulais appeler le garde qui fait sa ronde, mais les deux frères suivirent l'homme, chose bizarre. Je me rapprochais le plus possible, en essayant de ne pas me faire repérer, mais discrète comme je suis, surtout tout en blanc, je ne vais pas être discrète très longtemps, mais bon, on essaye quand même.

Quand ils se stoppèrent, je fis de même, tendant l'oreille pour entendre ce qu'ils disent.. Ils veulent bien descendre, et l'homme leur propose de les aider en échange d'argent, beaucoup d'argent, 60 Derla.. Dire que je pensais que mes 20 Derla d'argent de poche était déjà fou, et voilà que le monsieur bizarre demande le triple.. Je ne veux pas laisser les deux frères Dreiden descendre tous les deux, et encore moins avec un homme bizarre, et puis je connais le chemin, la mine, je la connais, je pourrai sûrement être une bonne guide, même si ça remonte à beaucoup de temps que je ne suis pas descendu et que je suis remontée. Sortant de ma pseudo cachette, je me mis à courir dans leur direction, les appelant tous les deux par leur prénom, arrivant à eux, essoufflée. Me penchant, soufflant et respirant fort histoire de récupérer mon souffle complètement, me tournant vers l'homme qui propose son aide.

« Je suis avec eux ! Moi aussi je veux descendre ! Par contre je n'ai que euh... 44 Derla... Je peux quand même venir ?... »

Je disais cela en sortant mon argent de mon sac, où on pouvait clairement voir que je n'étais absolument pas prête pour une descente dans la fissure, mais ce n'est pas grave, je les aiderai comme je pourrai ! Par contre je n'ai pas assez d'argent, ayant terminé de les compter, pour descendre.. je me tournais donc vers Nashoba et Nemeroff en faisant une petite mine boudeuse.. Je veux vraiment descendre, mais à tous les coups ils vont me dire de partir, surtout que je n'ai pas d'argent. Mais je les connais, ils savent très bien que je ne vais en démordre, je veux les aider alors je les aiderai, même si cela doit me mettre encore plus en danger par la suite ! Nemeroff je ne le connais pas beaucoup, on a été dans la même classe, mais je ne lui ai pas réellement parler, même quand j'allais chez eux, c'était plus pour voir Nashoba que Nemeroff donc forcément, mais Nashoba me connaît très bien, il sait que je ne partirai pas facilement et que je descendrai quoi qu'il m'en coûte, je suis collante comme fille quand il le faut !


La Tenue de Maze:
 



Je m'exprime en Orchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 444
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   Mar 24 Oct - 20:14

  • Nemeroff
  • Mazikeen
Voyage interdit au centre de la terre !
- Je lui avais promis que je ne ferais plus de chose dangereuse où je me blesserai plus sérieusement. Tu te rappelles à l'hôpital ? Quand elle avait crissé et paniqué en me voyant ? Pas elle m'a fait promettre de ne pas retourner en mission ou de faire des bêtises… Bah, voilà, du coup, grosso modo, elle ne veut plus être avec moi, car elle pense que je ne vais pas vivre longtemps.

Je n'ose pas vraiment le formuler à voix haute, mais je trouve cette manière de penser un peu idiote... Est-ce que cela veut dire que si il lui avait annoncé un cancer ou une toute autre maladie mortelle, elle serait partie car il n'avait plus longtemps à vivre ? Je n'aime pas porter des jugements mais j'ai l'impression qu'on ne peut pas réellement compter sur Haizea dans ces moments-là, même si elle n'a pas vécu des choses très simples dans sa vie... Perdre ses parents est une chose terrible et elle ne veut pas souffrir de perdre Nemeroff mais ce n'est pas en s'éloignant qu'elle va l'aider, bien au contraire, ça aggrave les choses !

- J'essayai de te l'expliquer la dernière fois avant d'être interrompu, mais chaque fois que je fais un pas en avant j'en fais de suite cinq en arrière. J'ai un pouvoir qui me tue, j'ai réussi à m'améliorer et lui donner une forme plus clair et moins dangereuse pour ma santé, mais elle me sert plus à rien et je me blesse. Et on m'envoie en mission, car on a besoin d'un élémentis d'ombre, on ne va pas vraiment dire que je suis un choix judicieux quoi … J'ai l'impression que cette famille me prend plus qu'elle ne donne, enfin sans compter les emmerdes, ça t'en fais pas l'équivalent, il est présent. Mais je perds mes amis, ma copine… J'ai failli te tuer plus d'une fois donc bon …. J'hésite de plus en plus à quitter cette famille. J'ai toujours adoré Eisuke son histoire ce qu'il a construit mais je suis sûr que ça n'a plus rien à voir avec ce qu'il voulait. Puis j'ai plus d'amis Domae qu'élémentis.

Ah je savais que cette question allait être abordée vu la tournure de la conversation... Est-ce que j'en suis étonné ? Non pas vraiment, on ne va pas dire que je suis un fervent défenseur des Elementis même si je les respecte. Mon ancêtre m'apporte plus des problèmes que des avantages et qu'est-ce que j'en ai eu des problèmes à cause de lui ! Alors comment en vouloir à Nemeroff de vouloir partir ? Surtout si il a mal digéré sa dernière mission, chose que je peux comprendre d'ailleurs.

- Ben si tu veux partir, rien ne te retiens tu sais... Bon papa va péter une durite mais ça il le fait pour tout et rien donc si tu ne te sens pas bien chez les Elementis, le mieux c'est de partir. Je ne veux pas te mettre à la porte hein ! Mais si ça te bouffe ton moral, n'hésite même pas, ils ne vont pas te retenir avec un couteau sous la gorge...


Ce serait franchement mal vu de la part de le retenir alors qu'ils n'ont jamais retenu personne voire même reprit des traîtres ; et puis je suis le premier à l'encourager dans ses décisions, tant qu'il fait quelque chose qui lui plait pour moi c'est le principal. Si rester dans cette Famille devient un fardeau alors autant partir et faire sa vie ; quant aux amis Domae, boarf moi aussi j'en ai pleins et ça ne m'empêche pas pour autant de rester dans la Famille. Juste qu'il ne faut pas vraiment compter sur moi pour faire des coups dans le dos ou bien les affronter lors des combats entre les Familles ; on reste chacun dans son coin et tout se passera pour le mieux.

- Dites donc les jeunes, vous espérez aller où comme ça ?

Sursautant en entendant cette voix, je me fais la désagréable réflexion que c'est fichu pour aller dans la mine... Et voilà, je savais qu'on aurait du partir carrément plus tôt. Un homme sortie de l'ombre, couteau en main me faisant presque regretter les soldats du Gouvernement ; je décide de ne pas bouger et de rester sur mes gardes au cas où qu'il décide de nous attaquer bien qu'il est trop occupé à nous dévisager pour le moment avant de désigner du menton nos sacs sur le dos.

- Joli équipement, j'imagine que ce n'est pas pour prendre le train que vous passez par ce côté-là de la gare. Suivez-moi, ou pas, moi je m'en fous, ça dépend surtout si vous voulez descendre dans la fissure.

Alors là, je ne m'attendais pas à cette tournure des événements... Mais je ne vais pas m'en plaindre, si il nous permet de rejoindre la fissure, je suis preneur ! Nous lui emboîtons donc le pas sans plus réfléchir tandis qu'il sort une cigarette de son paquet tout en oubliant de polluer la nature au passage.

- M'en veuillez pas pour tout à l'heure, on est obligé de renforcer la surveillance de cet accès, tout un tas de merdeux et de camés passent par là pour se faufiler en dessous et foutre la merde. Ils niquent les équipements et dégradent la zone, ces petits fils de pute.

- Mais le Gouvernement doit passer de temps en temps dans la zone aussi, non ?


Vu que c'est l'entrée de la ville, ils ne doivent pas se gêner pour faire quelques surveillances et c'est presque un miracle qu'ils n'aient pas cramé ce chemin. Désormais éloigné de la gare, un groupe d'homme avaient l'air de se préparer pour une expédition ; personne n'avait l'air de nous remarquer, bien trop concentré dans sa tâche pour demander plus amples explications à la personne qui nous a ramené ici.

- C'est 40Ð le passage, chacun. 60 si vous voulez du matos avec, mais j'ai l'impression que vous avez déjà de quoi faire. Sinon on a des cordes, des mousquetons, des lampes frontales et des outils. Bougez-vous le cul de choisir, va y avoir une ronde de la sécurité dans pas long, faut qu'on ait le temps de tout remballer et de couvrir l'entrée.

40 derlas le passage ?! Même si je doutais qu'on n'allait pas pouvoir les suivre gratuitement, j'avais un léger espoir tout de même de pouvoir les suivre sans devoir dépenser de derlas... Quant à l'équipement, c'est assez tentant mais on a quand même pas mal de choses dans le sac même si les lampes frontales et les mousquetons n'en font pas vraiment partie. Je jette un coup d’œil à mon frère pour savoir ce qu'il en pense, j'ai l'impression que nous n'avons pas vraiment le choix si nous voulons descendre dans la fissure et puis je n'ai pas envie de me demander ce qu'il pourrait se passer si on refuse. Je pose donc mon sac au sol pour chercher mon porte-feuille avant d'être interrompu par un bruit étrange.

Me retournant vers la personne qui se tapait un sprint vers nous, je ne m'attendais pas à ce que Maze débarque en plein milieu de cette conversation et surtout ici ! Est-ce qu'elle nous a suivit ? Un autre regard en direct de Nemeroff, les choses ne se passent pas réellement comme prévu et vu la tenue de Maze, je doute qu'elle voulait partir en expédition... Mais d'ailleurs, pourquoi est-ce qu'elle porte cette tenue ?! Arrivée près de nous, complètement essoufflée, nous sommes trois à attendre une action ou une parole de sa parole pour connaître l'explication de son irruption soudaine.  

- Je suis avec eux ! Moi aussi je veux descendre ! Par contre je n'ai que euh... 44 Derla... Je peux quand même venir ?...


- Attends quoi ?!

Est-ce que j'ai bien entendu ce qu'elle a dit ? Elle veut descendre dans la fissure ? Pourtant elle ne montrait pas l'envie d'y retourner lorsqu'on en parlait, au contraire, elle avait vécu ça comme une expérience traumatisante alors pourquoi y aller ?

- C'est hors de question ! Tu as déjà failli mourir une première fois là-dedans, ce n'est pas pour retenter l'expérience. Surtout que tu es bien loin d'avoir la tenue adéquate pour nous suivre...


Pourtant, je sais parfaitement que Maze ne va pas nous laisser partir si elle ne suit pas... Mais je ne peux quand même pas la laisser venir avec nous, c'est bien trop dangereux comme situation et je ne souhaite pas lui faire revivre cela.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 147
Date d'inscription : 16/08/2017


MessageSujet: Re: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   Ven 3 Nov - 15:29

ft. Nash et Maze
Voyage interdit au centre de la terre !
Mon frère me soutient si jamais je veux quitter les élémentis et ça me rassure un peu, c'est pas à notre père que je demandais ça je risquerai de devoir encore le mettre dans l'amnésie de nouveau pour avoir la paix. Je continue d'avancer alors que mon frère et moi sommes revenu sur un silence, je fais pas trop attention étant sourd, je n'entends pas de suite la personne nous interpeller, je ne la remarque seulement que quand je ne sens plus mon frère et me retourne pour le voir arrêter regarder une personne et je fais de même et pour le coup …

L'homme nous invite à le suivre si on voulait descendre dans la fissure et Nash semble le suivre donc je fais de même, bien que j'ai pas vraiment confiance et je trouve ça étrange. Mais j'écoute pas trop mes mises en gardes. On arrive à un endroit avec d'autre personne ou finalement la chose est assez simple, c'est une sorte d'escroquerie ou faut payer pour descendre dans la fissure. Je serre un peu les poings plissant le regard, me retenant de l'embrocher et balancer son corps dans la fissure.

Je vois mon frère me regarder et je le regarde aussi et il pouvait voir que moi j'avais une autre solution ! On lui casse les dents à ce chien ! Mais il semblait pas vraiment partant et ça m'étonne pas vraiment en fait, donc j'insiste pas sur cette solution. Je suppose qu'on a plus que celle de payer gentiment le monsieur. Alors que je commence à sortir mon portefeuille, je vois tout le monde regarder derrière et je me retourne pour voir une nouvelle personne, une fille que je connais, qui était dans ma classe et qu'on voyait souvent à la maison, mais j'ai jamais vraiment sympathisé c'était une connaissance quoi.

Enfin cette dernière dit qu'elle veut descendre avec nous et je comprends pas pourquoi, mais mon frère semble pas vraiment d'accord. Je me demande pourquoi , puis il parle de mourir:

-Hein quoi ? Mourir ?

Qu'est ce qui se passe la dessous pour qu'on puisse mourir. Je m'imagine pleins de truc existant d'aventure à base de monstre et d'ennemi fort. Mon sang bouillit un peu quand même mais je me calme en me disant que mon frère s'en serait pas sorti si c'était le cas et encore moins la personne qui veut nous accompagner dans une expédition en robe … C'est pas un défilé de mode quoi. En plus la demoiselle n'a pas vraiment l'argent pour descendre il manque 16 derlas, car oui faut prendre le pack complet elle a clairement pas l'équipement pour descendre, je soupire doucement. Et viens prendre 56 derlas dans mon portemonnaie et tends 56 derlas à l'homme:

- Pour mon entrée et compléter celle de la fille avec l'équipement.

Y a pas de raison de façon on sait comment ça va finir elle va descendre seule, donc faut mieux qu'elle vienne avec nous je suppose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Voyage interdit au centre de la terre ! [PV Nemeroff et Maze]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: La Fissure :: Région Nord :: QG Elementis-