Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 En noir et blanc {PV Kate Millès}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

avatar

Kate MillèsMessages : 107
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Sam 30 Déc - 19:18

En noir et blancNe tente pas le diable avant mon arrivée
Hammerman
Aston
Millès
Kate

Les inspecteurs étaient enfin arrivés. Je pris une grande inspiration, ça avait couper le long silence qui avait suivie ma conversation avec Aston au sujet de mes bandes. A ma grande joie bien sûr. Alors je me levais. Prit une posture bien plus sérieuse et attendit les ordres d'Aston avec impatience. 

-Avant toutes choses, nous n'avons pas de nouvelles concernant les inspecteurs Rave et Cim, ainsi considérer qu'ils sont momentanément pas disponible dans le cadre de notre affaire. Bien, nos n'avons pas de piste potable mis à part la mère de la victime. Kate, si vous le voulez bien, j'aimerais que vous vous chargiez de l'interroger, puis suivez les pistes. Vous avez montrer un grand esprit d'initiative, je compte sur vous. Inspecteur Brown, fouillez au peigne fin les entrepôts actifs et désaffecter du port, prenez des hommes si nécessaires. De même pour vous Inspectrice Wale, mais par la gare. Le directer de l'hôpital attend toujours son interrogatoire, je compte sur votre expérience dans le domaine Inspecteur Parks pour trouver des pistes et les suivre. Je vous demande néanmoins un rapport le plus rapidement possible sur vos avancées. 
Inspecteur Hitch, je vous charge d'acquérir un mandat pour perquisition après d'un juge et de récupérer les dossiers de la victime morte lors de l'erreur médicale de Monsieur Andersson et aussi cela de l'infirmière renvoyer ce jour là. 
Quant à moi j'inspecterais le domicile de la victime. Si vous avez des pistes, suivez les, mais essayez de vos tenir a courant les ne les autres et moi. Un rapport régulier, je compte sur vous et sur ce, à ce soir. 

Je devais donc aller interroger la mère de la victime. Ok, j'espère vraiment être à la hauteur des attentes d'Aston. Ne pas lui ramener des mauvaises nouvelles comme hier. Ce qui nous avancerait encore moi si je puis dire. Après tout ces ordres donnés, Aston me fit un petit sourire. Sûrement histoire de me rassurer. C'est vrai qu'en ayant garder le silence, j'ai dû l'inquiété.. Ou autre. Je ne sais pas lire dans les pensées moi! Donc, je lui répondis également avec un sourire avant d'enfiler ma veste, d'arranger mes bandes. Et me voilà sur le chemin. 
Je suivis les instructions données et j'arrivais enfin devant la maison concernée. Je priais pour avoir de bonnes informations qui pourrait nous aider dans l'enquête.
Je toquais à la porte et elle s'ouvrait quelques minutes après.

-"Bonjour, Kate Millès, criminologue au gouvernement. Je suis chargée d'enquêter sur la disparition de votre fils. Puis-je vous posez quelques questions?"


Je rentrais dans l'habitation. M'asseyant à la table du salon en face d'elle, je me mis à poser quelques questions. Espérant avoir de bonnes réponses.

-" Très bien.. Alors. Déjà. Quand avez-vous vu votre fils pour la dernière fois? Et dans quel état d'esprit était-il?"

C'est un peu logique. Si la dernière fois qu'elle l'a vu, il était en colère, stressé ou ayant peur de quelque chose, ça peut nous conduire quelque part. J'espère..

Et..auriez vous eut vent  d'un quelconque problème qu'il aurait eu avec quelqu'un? Peut être autre que son travail?






 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 618
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Dim 31 Déc - 1:04

En noir et blanc
Après une nuit plus ou moins reposante, l'enquête devait continuer. Les inspecteurs devaient se préparer à une nouvelle et longue journée mais surtout ne savaient pas ce qu'ils allaient trouver. Ils tentaient de ne pas perdre espoir et de ne pas enterrer tout suite la victime mais le peu d'élément qu'ils avaient trouvé en cette première journée ne les rassuraient guère, pourtant chacun tentaient de se souvenir qu'une enquête ne se bouclait pas en un jour. Ils arrivèrent chacun à tour de rôle, le petit café en main et écoutèrent attentivement les ordres de leur Capitaine.

- Du côté de Kate -

La jeune femme alla donc au domicile de la mère de la victime de si bon matin. Était-elle déjà réveillée ? Il fallait l'espérer. Kate toqua à la porte qui fut ouverte quelques minutes plus tard, elle tomba sur une dame âgée d'une soixante d'années, les yeux verts et habillée d'un peignoir. On ne voyait pas tout de suite la ressemblance avec le fils mais si on prenait le temps de l'observer, cela finirait par se voir. Après que la jeune femme se soit présentée, Kim Anderson se décala sur le côté afin de laisser entrée la criminologue ; comme toute personne à la retraite, elle était déjà réveillée depuis un petit moment et ne perdit pas de temps à mettre son invitée à l'aise, oubliant presque la raison de sa venue.

- Est-ce que je vous sers une collation ? Des petits biscuits peut-être ?


Du thé et du café étaient prêts si jamais la demoiselle le souhaitait et les petits biscuits trônaient sur la table. Les femmes finirent pas s'asseoir l'une en face de l'autre, si Kate faisait attention aux mimiques de la mère, elle pouvait voir qu'elle ne semblait pas apeurée ni même triste. Peut-être était-elle de ces personnes qui savaient cacher leur émotion en toute circonstance ?

- Très bien.. Alors. Déjà. Quand avez-vous vu votre fils pour la dernière fois ? Et dans quel état d'esprit était-il ?

- Nous nous sommes vu le week-end dernier, comme à notre habitude... Il semblait pré-occupé, mais vous savez Karl l'est toujours. Un rien le perturbe ! Si ses habitudes sont modifiées légèrement, il peut se retrouver contrarié en un rien de temps.

Une mère savait reconnaître ces choses là, après tout, n'était-ce pas normal ?

- Et..auriez vous eut vent  d'un quelconque problème qu'il aurait eu avec quelqu'un ? Peut être autre que son travail ?

- Eh bien... Pas à ma connaissance...

Elle prit le temps de réfléchir quelques minutes avant de finalement s'exclamer :

- Ah si ! Je sais que ça n'allait pas fort avec son patron dernièrement. Si vous voulez mon avis, mon Karl s'est fourré dans un beau pétrin !

- Du côté de Aston -

Tandis que Mademoiselle Millès décidait d'aller enquêter du côté de la mère de la victime, le Capitaine Hammerman prit la décision d'aller faire un tour au domicile du médecin. Peut-être qu'il allait réussir à trouver des preuves concernant sa disparition ou au contraire, peut-être allait-il faire choux blanc. Le périmètre était bouclé et les policiers avaient fait le nécessaire pour empêcher les gêneurs d'entrer ; Aston avait simplement à montrer son badge et il pourrait entrer dans la maison. La première chose qu'il pourrait remarquer était l'ordre qui régnait chez ce médecin... Pas un gramme de poussière, pas un livre déplacé, pas une seule trace de cheveux au sol. Cette maison était parfaitement propre.

Jet de perception sur 20 : 93 - Échec.

Au rez-de-chaussée de la maison se trouvait le salon. Un canapé en cuir blanc était dos à la porte et près de la cheminée, sur la droite de ce canapé se trouvait une bibliothèque avec de nombreux livres et juste en face la cuisine. Bien rangée à son tour, les ustensiles avaient chacun leur place, la vaisselle ne traînait pas dans l'évier et le frigo était remplis de différents aliments. Bref, au premier coup, cette maison ressemblait à celle d'un obsessionnel du ménage... Peut-être qu'il n'y avait rien à se mettre sous la dent ou peut-être qu'au contraire, cette maison regorgeait de mystère car il restait encore les pièces à l'étage à observer.


Karl Anderson:
 

Inspecteur Brown:
 

Inspecteur Hitch:
 

Inspectrice Wale:
 

Inspecteur Parks:
 

Inspectrice Rave:
 

Inspecteur Cim:
 

Dossier de K. Anderson:
 

Dossier de A. Cim:
 

Kim Anderson:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 260
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Ven 5 Jan - 8:02

Par-delà les barrières physiques se trouvent la vérité de l'homme, qu'elle soit bonne au mauvaise.

All monster are human.

Aston s’était mis en route, toujours plongé dans ses éternelles réflexions quant à cette enquête. Ils n’avaient pas d’indice qui ferait avancer l’enquête mais l’espoir était toujours là. Le périmètre avait été bouclé par les forces de l’ordre hier, de ce fait le Capitaine n’aurait aucun mal à accéder au domicile de la victime. Montrant son badge d’inspecteur, Aston franchit les barrière.

- Rien à signaler ?

Une fois le rapport des policiers pris en compte, le blondinet fouilla la maison. Chose qui lui sauta aux yeux était l’irréprochable ordre régnant dans ce lieu. Tout était si propre et bien rangé, même chez le Capitaine ce n’était pas aussi propre et en ordre. Il n’y avait visiblement rien au rez-de-chaussée, mais l’esprit d’Aston fulminait.

« La disposition du mobilier facilite une attaque de dos si notre chère docteur se reposait sur son canapé. Aucune chance donc que le ravisseur ai utilisé un ustensile de la cuisine pour ce faire. Peut-être la bibliothèque et encore. A moins que M. Andersson dormait à ce moment là. Il faudra dépêcher une équipe scientifiques pour analyser les lieux aux cas où l’ont trouverait des traces de drogues. Je vais néanmoins fouillé la cuisine et regarder les principaux sujets de lecture de la victime avant de monter à l’étage »

Aston regarda la bibliothèque sous toutes ses formes et balaya le salon du regard une nouvelle fois avant de se diriger en cuisine encore une fois très bien rangée. Il scruta attentivement la pièce. Une fois cela fait il partirais à l’étage poursuivre son inspection.



Ordres donnés en darkorange !




Dernière édition par Aston S. Hammerman le Dim 7 Jan - 15:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kate MillèsMessages : 107
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Ven 5 Jan - 13:08

En noir et blancNe tente pas le diable avant mon arrivée
Hammerman
Aston
Millès
Kate

La mère de Karl Anderson était fort aimable. Elle me proposait des biscuits, que j'acceptais avec plaisir. On est gourmande ou on ne l'est  pas que voulez vous. Bref, je repris mon sérieux et notais la moindre petite chose qui pourrait me conduire sur une piste fiable. Apparemment, d'après ses dires, son fils aurait été pré-occupé lors de sa dernière visite.  Pré-occupé... par quoi? Après, son métier peut être très souvent préoccupant, c'est un fait. Mais, vaut mieux savoir.. Pourquoi. Pour savoir réellement. J'allais posé la question, quand sa réponse à ma deuxième me fit un petit tilte.

-"Ah si ! Je sais que ça n'allait pas fort avec son patron dernièrement. Si vous voulez mon avis, mon Karl s'est fourré dans un beau pétrin !"

Il y aurait donc eut un problème avec le patron d'Anderson.. Hm.. C'est vraiment quelque chose sur lequel je dois appuyer. J'espère que ça va servir à quelque chose.

-" Hmm, intéressant. En savez vous plus sur ce sujet?  Et serait-ce là la raison comme quoi il était pré-occupé lors de votre dernière visite? Ou peut être que sa pré-occupation était dû à autre chose?"

J'avais la sensation de tenir quelque chose. Du moins, j'espère. Ne voulant pas avoir une fausse joie, je décidais de m'attendre à que ça ne mène à rien, mais avec une nuance d'espoir que ça nous débloque un minimum.
Je ne montrais aucun signe de nervosité. Essayant d'être la plus sérieuse possible. J'écrivais tout sur mon petit carnet, qui était déjà plein à craquer d'information parfois inutiles. Mais parfois, il m'arrive de gribouiller, histoire de faire passer mon stresse.
J'espère que Aston s'en sort bien de son côté.






 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 618
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Dim 7 Jan - 23:24

En noir et blanc
- Du côté de Kate -

-" Hmm, intéressant. En savez vous plus sur ce sujet?  Et serait-ce là la raison comme quoi il était pré-occupé lors de votre dernière visite? Ou peut être que sa pré-occupation était dû à autre chose?"

Kim prenait le temps de réfléchir à la question de Mademoiselle Millès, elle devait se rappeler de sa dernière conversation avec son fils et ce n'était pas simple pour une vieille dame comme elle. La mémoire commençait à flancher en plus de devoir se rappeler de certains détails en particulier, Kim avait compris depuis longtemps qu'il ne fallait pas chercher à comprendre son fils qui était un homme plein de mystères.

- Vous savez... Mon Karl ne me disait presque rien. Il m'a simplement expliqué qu'il était sur une grosse affaire avec son patron mais il n'a pas voulu m'en dire plus... Je m'excuse Mademoiselle mais quand on a un fils comme Karl, on ne cherche plus à le comprendre....

Peut-être elle-t-elle fatiguée après tout ce temps ? Malheureusement pour Kate, elle n'était plus d'une grande aide puisque son fils ne lui avait rien dit. A moins qu'elle ne dise pas toute la vérité ? Impossible de savoir et il fallait reconnaître que cette charmante dame mettait rapidement en confiance et semblait être l'innocence incarnée. Tendant à nouveau les petits gâteaux pour Kate, elle reprit la parole avec un petit sourire.

- Vous savez, mon fils est complexe et il ne me dit pas toujours tout... Je suis désolée de ne pas pouvoir vous aider plus que ça. Mademoiselle... Puis-je vous demander combien de policiers enquêtent sur la disparition de mon fils ?

- Du côté d'Aston -

Peut-être qu'au premier coup d’œil, il n'y avait rien à signaler. Une belle maison toute propre et bien rangée ne pouvait n'avoir aucun secret ? Pourtant lorsque le Capitaine prit le temps d'observer la bibliothèque sous toutes les coutures, il pu remarquer qu'un livre n'avait rien à faire à cette place... Pourquoi le livre sur la Seconde Guerre Mondiale se situait avant le livre sur la République de Weimar ? En prenant le livre de la Seconde Guerre Mondiale en main, Aston pourrait découvrir qu'un petit carré avait été découpé, suffisamment grand pour mettre un petit objet comme une clé, un dé, un bijoux mais cet objet était absent. Si il n'était pas présent, alors où était-il ?

Le Capitaine continua son inspection dans la cuisine où il ne trouva rien de bien intéressant. Aucun ustensiles ne manquaient à l'appel alors après ce tour de la cuisine, il monta à l'étage pour continuer d'observer les lieux... A l'étage, il n'y avait que trois pièces : les toilettes, la salle de bain et la chambre. Il prit la décision d'inspecter la chambre en premier et contrairement au-rez-de-chaussée, cette chambre était en bordel. Des vêtements étalés par terre, un lit défait, un bureau en bordel, bref cela ne ressemblait en rien au salon qui était parfait...

Jet de dés sur l'attaque surprise sur 30 : 69 - Échec.


Alors qu'il prenait le temps d'observer la pièce, la porte de l'armoire s'ouvrit d'un seul coup laissant apercevoir une femme tentant d'attaquer le Capitaine avec une chaussure se trouvant dans le meuble, mais cette attaque surprise rata. Chacun se remirent de cette attaque et la femme reconnu le Capitaine Hammerman tandis que ce dernier pouvait reconnaître l'Inspectrice Rave qui lâchait aussitôt l'arme improvisée.

- Oh.. Je... Capitaine ! Je suis vraiment désolée, je.. je croyais qu'il s'agissait du kidnappeur. J'ai... paniqué... Je m'excuse !


Karl Anderson:
 

Inspecteur Brown:
 

Inspecteur Hitch:
 

Inspectrice Wale:
 

Inspecteur Parks:
 

Inspectrice Rave:
 

Inspecteur Cim:
 

Dossier de K. Anderson:
 

Dossier de A. Cim:
 

Kim Anderson:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 260
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Mer 10 Jan - 19:22

Par-delà les barrières physiques se trouvent la vérité de l'homme, qu'elle soit bonne au mauvaise.

All monster are human.

La fouille de la bibliothèque s’est avérée très prometteuse. En effet, Aston étant une personne assez cultivée remarqua un défaut qu’une telle personne comme M. Andersson ne saurait cautionner.

« Que fait-tu ici toi ? Chronologiquement tu n’est pas à ta place. Tient… ? Un emplacement dans le livre ? Assez petit, peut-être rangeait-il quelque chose de précieux dedans... Un bijoux ? Hm j’en doute, à moins qu’il n’ai eut l’intention de demander en mariage une femme, mais j’en doute. Un clé peut-être ? Mais alors que cacherais cette clé ? Avant de trouver l’endroit nous devrions trouver la clé. Un nouveau mystère à résoudre, mais nous avançons. Néanmoins, où est passé cet objet ? »

Le Capitaine reposa le livre à l’endroit exacte où il était, nota ces nouvelles information dans sont carnet et continua son inspection. La cuisine était impeccablement rangée, pas un seul ustensile manquait à l’appel. Une fois ceci fait, le blondinet monta les marches pour aller inspecter une des trois pièces : la chambre. La différence était flagrante avec le salon, tout était sans dessus dessous !
Aston essaya de déterminer si tout cela avait était l’oeuvre d’un combat ou d’une fouille intensive et mal faite, mais un bruit attira son attention, un grincement de porte pour être précis.

Alors qu’une jeune femme bondissait sur Aston, celui-ci se retourna rapidement pour réaliser un croche patte et sauter à son tour sur son assaillant. Ce n’est qu’après quelques secondes et après un atterrissage des deux jeunes gens un peu brutal que le Capitaine reconnu sa subalterne. Celle-ci s’excusa en justifiant qu’elle avait paniquée.

« Une membre du Gouvernement qui panique, mouai j’ai vu mieux comme excuse. Déjà elle avait une visibilité sur moi non ? Enfin… D’ailleurs, je n’ai pas reçu l’information du policier de garde qu’un de mes agents était là… Etait-elle là sans que personne ne le sache ? Intriguant. »

- Tient, Inspectrice Wale, le policier de garde ne m’a pas indiquer votre présence. Que faites-vous ici ?



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kate MillèsMessages : 107
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Jeu 11 Jan - 19:55

En noir et blancNe tente pas le diable avant mon arrivée
Hammerman
Aston
Millès
Kate

J'écoutais attentivement la mère de Karl. Ecrivant n'importe quelle piste sur mon petit carnet. Apparemment, il était sur une grosse affaire avec son patron. Malheureusement, elle n'en sait pas plus. Si seulement Karl aurait pu dire beaucoup plus de chose à sa mère, ça nous aurait grandement aidé. Mais bon.
 
"Vous savez, mon fils est complexe et il ne me dit pas toujours tout... Je suis désolée de ne pas pouvoir vous aider plus que ça. Mademoiselle... Puis-je vous demander combien de policiers enquêtent sur la disparition de mon fils ?"

Je souriais légérement et essayait de recompter le nombre de personne présente sur l'enquête. "Aston.. Brown.. Hitch.. Wale.."

-" Si ma mémoire est bonne, nous sommes à peu près 6-7 sur l'enquête. Pourquoi donc?

Je trouve cette question assez... je sais pas trop. Personnellement, je ne me serais jamais vraiment intéressée au nombre de personne à la recherche de l'un de mes proches. Tant qu'il y a de l'espoirs pour que je le retrouve, hein. Mais bon.

Enfin, je me levais, remis ma veste et mes bandages en place et lui souriait. J'ai eut quelques informations qui pourraient nous amener sur une bonne piste, du moins j'espère. Je la remerciais de son accueil et lui promettait de lui donner des nouvelles de son fils.. si jamais nous en avons.
Je me redirigeais vers le commissariat en lisant en boucle mes notes diverses, essayant de réfléchir à quelque chose. 

"Nous devrions sincèrement aller interroger le patron de Karl.."






 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 618
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Jeu 11 Jan - 23:51

En noir et blanc
- Du côté de Kate -

- Vous savez, mon fils est complexe et il ne me dit pas toujours tout... Je suis désolée de ne pas pouvoir vous aider plus que ça. Mademoiselle... Puis-je vous demander combien de policiers enquêtent sur la disparition de mon fils ?

Oui, c'était une drôle de question que la mère posait là. Peut-être y avait-il une raison à tout cela ou était-ce simplement de la curiosité ? En tout cas, la réponse de Kate ne lui apporta ni joie, ni espoir, ni peine ; elle hocha simplement la tête. En voyant la jeune femme se lever, Kim se leva à son tour pour la raccompagner à la porte d'entrée tout en la remerciant une nouvelle fois de ce qu'elle faisait pour son fils.

Se dirigeant vers le Commissariat, Kate avait le temps de discuter avec quelques collègues, de reporter ses notes, de les travailler... Bref, aucun autres policiers ne semblaient présents. Cependant, Mademoiselle Millès ne tarda pas à se faire embêter par la présence de la journaliste Abbygaëlle Midford qui souhaitait mettre son nez dans cette affaire. Toutes sortes de questions étaient posées et elle voulait bien évidemment les détails croustillants pour informer le grand public... Une fois cette gêneuse partie, Mademoiselle Millès devait simplement attendre le retour de ses collègues pour faire un debriefeeg.

- Du côté d'Aston -

L'Inspectrice Rave ne savait pas où se mettre maintenant. Elle avait les joues rougies de honte pour avoir attaqué son supérieur et s'imaginait déjà sa carrière de policier s'envoler... Elle avait lâché son arme improvisée et n'avait désormais plus rien entre les mains et elle ne savait pas quoi faire ou dire pour se faire pardonner de son comportement ; sans qu'Aston n'ait eu besoin de parler, elle savait déjà qu'il allait désormais se méfier d'elle.

- Tient, Inspectrice Wale, le policier de garde ne m’a pas indiquer votre présence. Que faites-vous ici ?

Il y avait bien évidemment une explication à tout ceci et au vu de son regard baissé, celle-ci ne devait pas être très bonne à entendre. Elle commença par regarder ses pieds avant de trifouiller les mèches de ses cheveux puis de prendre son courage à deux mains pour avouer enfin la vérité.

- Je n'ai pas aimé la manière dont le Préfet m'a écartée de cette enquête pour me coller sur une affaire de p'tits trafiquants de drogues ! Alors... Comme je passais dans le coin, j'ai escaladé la palissade et je suis entrée dans la maison. Je voulais simplement trouver des indices et vous les rapporter si je trouvais quelque chose d'intéressant, je souhaitais simplement bien faire mon travail. Je... Je sais que je ne devrais pas être là et je m'excuse encore mille fois de vous avoir agressé mais je n'ai pas pris le temps de réfléchir, je savais que je ne devais pas être là et quand j'ai vu la chambre dans cet état, je me suis dis qu'il y avait peut-être eu un combat alors... Alors je me disais que c'était le tueur qui revenait pour effacer ses traces.

Voilà donc l'explication que l'Inspectrice avait décidé de donner à son supérieur. On pouvait bien sûr sentir une pointe de colère au début de sa phrase, elle semblait ne pas avoir apprécié la décision du Préfet et pour le reste, c'était de la peur... Peut-être était-elle au courant que ce qu'elle faisait était mal et elle ne voulait ruiner sa carrière pas pour avoir aidé un collègue. Après avoir baissée une nouvelle fois la tête, elle la releva d'un seul coup laissant échapper un "Ah !" avant de fourrer la main dans sa poche pour en sortir une clé. Elle la tendit au Capitaine Hammerman pour qu'il puisse s'en emparer.

- Je l'ai trouvé dans un livre. Monsieur Anderson avait découpé un espace pour la placer dedans mais je ne sais pas ce qu'elle ouvre... Je voulais vous l'apporter dans l'après-midi.

Le Capitaine pourrait prendre le temps d'observer la clé mais elle n'avait rien de particulier, pas de numéro de série, pas spécialement rouillée, juste une simple clé. En prenant le temps d'observer un peu plus la pièce, il était facile de remarquer que le tableau de la chambre était penché sur le côté, laissant entrevoir quelque chose de métallique derrière... Il suffisait simplement de déplacer le tableau pour se rendre compte qu'il y avait une petite porte avec une serrure ; pourquoi ne pas tester cette nouvelle clé ?

A l'intérieur de ce petit coffre fort se trouvait seulement quelques papiers, mais si on prenait le temps de les lires, il s'agissait de feuilles de salaires ainsi que des feuilles de dépenses colossales qui étaient au nom du Directeur de l'hôpital. Et juste en-dessous de ces feuilles, une lettre rédigée de la main du Docteur Anderson ; on pouvait clairement reconnaître cette lettre comme étant une lettre de chantage. Dans cette lettre, Karl Anderson demandait à toucher le triple de son salaire en échange de son silence concernant le "petit secret" du Directeur.


Karl Anderson:
 

Inspecteur Brown:
 

Inspecteur Hitch:
 

Inspectrice Wale:
 

Inspecteur Parks:
 

Inspectrice Rave:
 

Inspecteur Cim:
 

Dossier de K. Anderson:
 

Dossier de A. Cim:
 

Kim Anderson:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 260
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Lun 15 Jan - 19:39

Par-delà les barrières physiques se trouvent la vérité de l'homme, qu'elle soit bonne au mauvaise.

All monster are human.

Aston devenait méfiant, très méfiant avec cette histoire. Pourquoi ? Pourquoi soudainement il suspecterait des agents avec qui il travaille depuis ses début à Quederla ? Pourquoi remettre cette confiance qu’il avait en eux ? Le blondinet avait peur de ne pas les connaitre assez personnellement les personnes sous ses ordres. L’inspectrice Wale s’expliqua et l’allemand pouvait ressentir toute la frustration qu’elle avait en elle. Au final, peut-être doutait-il trop ?

- Je pourrais vous suspecter Inspectrice, je pourrais… Néanmoins je sais ce que vous valez, je vos fais confiance et puis vous mettez votre carrière en jeu en désobéissant à un ordre direct du Préfet. D’ailleurs qu’en est-il des autres ? L’inspecteur Cim est de votre avis ?

Une exclamation retentit après sa réponse, comme si elle se rappelait soudainement d’un détail. Elle sorti une petite clé de sa poche qu’elle li tendit. Aston pris la clé pour l’observer sous toutes ses coutures.

- C’était donc une clé ? J’ai moi aussi remarqué le trou dans le livre. Et pour la serrure…

Aston avait regarder la clé juste devant un tableau bancale, si bien q’il remarqua un détail troublant : le tableau cachait quelque chose. Enlevant le tableau, le Capitaine tomba nez à nez avec un coffre en fer. Aston tenta de d'ouvrir celui-ci avec la clé et la porte s’ouvrit. Aston pris les papiers en mains et les lu rapidement.

- Il semblerait que notre chirurgien n’était pas sans défauts. Le directeur de l'hôpital se fait plutôt plaisir avec les fonds alloués à la santé. Andersson l’avait découvert et faisait du chantage au directeur. Il réclamait le triple de son salaire ? Eh bien ils y en a qui n’ont pas de culot. Je vais garder ces documents. Vous venez avec moi ? Le debriefing de la matinée ne tardera pas.

Aston l’invita à descendre la première et pendant qu’elle le faisait, il scruta les lieux au peigne fins pour trouver éventuellement une novelle piste. Une fois cela fait, il  rejoignit l’inspectrice et li demanda de rejoindre l’agent de garde pendant qu’il examinait le fauteuil si bien sûr Karl avait été enlever ici. Enfin, il rejoignit les deux membres du Gouvernement. Il demanda à ce qu’ils l’attendent ici le temps qu’il fasse le tour de la maison. Si le ravisseur l’avait kidnappé ici, il était peut-être passer par la palissade. Et puis s’il était revenu pour chercher tout ceci, alors il était forcément passer par ici. Une fois son inspection faite, le commissaire avait pris la route du commissariat où tout le monde attendait le debriefing de la matinée.  



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 618
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Mar 16 Jan - 21:54

En noir et blanc
Le Capitaine pouvait en effet suspecter l'Inspectrice Rave qui baissa aussitôt la tête en repensant à l'initiative qu'elle n'aurait pas du prendre. Ce n'était pas la première fois qu'on lui reprochait une telle chose, que les ordres de ses supérieurs n'étaient normalement pas à contester... Mais voilà, des fois c'était plus fort qu'elle et elle avait besoin de n'en faire qu'à sa tête. Le Capitaine décida d'emmener la conversation sur l'Inspecteur Cim, à l'évocation de ce nom, Rave haussa tout simplement les épaules.

- Je ne sais pas où se trouve l'Inspecteur Cim. Il est resté avec le Préfet après qu'il m'ait donné ma mission.

Rave donna ensuite la petite clé qu'elle avait trouvé dans le livre en bas qui semblait ouvrir un coffre fort dissimulé derrière un tableau. Pendant que le Capitaine prenait le temps d'observer les papiers, l'Inspectrice se mit sur la pointe des pieds pour regarder par dessus l'épaule de son supérieur pour savoir ce qu'il pouvait se trouver à l'intérieur. Alors la victime faisait chanter son patron... Ce n'était pas très compliqué de savoir la suite maintenant.

- Il semblerait que notre chirurgien n’était pas sans défauts. Le directeur de l'hôpital se fait plutôt plaisir avec les fonds alloués à la santé. Andersson l’avait découvert et faisait du chantage au directeur. Il réclamait le triple de son salaire ? Eh bien ils y en a qui n’ont pas de culot. Je vais garder ces documents. Vous venez avec moi ? Le debriefing de la matinée ne tardera pas.

- Je m'excuse Capitaine mais je dois retourner sur le terrain. Je ne voudrais pas que l'on remarque mon absence !

Elle passa donc la première pour descendre les escaliers mais ne perdit pas de temps à quitter le Capitaine ainsi que son collègue à l'entrée pour rejoindre l'endroit où elle était censée enquêter. Malgré l'inspection du Capitaine, Aston ne trouva rien d'intéressant ; il pouvait repérer des traces de pas allant de la palissage jusqu'à la baie vitrée menant au salon mais il n'était pas compliqué de repérer qu'il s'agissait de traces causées par les bottes de l'Inspectrice Rave, concordant ainsi avec les affirmations qu'elle disait au Capitaine.

Il reparti donc en direction du Commissariat où l'équipe attendait le retour du Capitaine Hammerman, il ne manquait seulement qu'une personne : L'Inspecteur Hitch. Celui-ci étant chargé d'aller chercher un mandat ne l'avait sûrement pas encore obtenu car il ne fallait pas oublier que cela ne se faisait pas en 10 minutes en plus de dépendre beaucoup de l'humeur du Juge. L'Inspecteur avait-il seulement eu l'occasion d'en croiser un ? Pour le moment, il fallait faire sans lui car on ne pouvait savoir à quelle heure il pourrait revenir.

- J'ai fouillé toute la gare et ses alentours mais je n'ai rien trouvé, commença l'Inspectrice Wale en croisant les bras. J'ai aussi re-demandé au personnel si il avait vu Anderson mais toujours pas.

Elle semblait déçue de ne pas rien avoir trouvé et se plaça dans le fond de sa chaise pour écouter attentivement ce que ses collègues avaient à dire, en espérant bien sûr qu'ils avaient réussi à dégoter des choses plus intéressantes qu'elle.

- J'ai pu interroger le Directeur, déclara Parks, même si ça n'a pas été facile ! Il a un emploi du temps de Ministre ce gars ! Bref, il m'a semblé un peu stressé pendant notre petite conversation mais il affirme ne pas savoir où se trouve Anderson. J'lui ai demandé où il était il y a deux jours vers 20h et il me dit qu'il a passé la soirée avec sa femme, mais je n'ai pas eu le temps d'aller vérifier l'alibi.

20h était approximativement l'heure à laquelle Anderson avait disparu. Est-ce qu'il fallait faire confiance au Directeur ? Peut-être ou peut-être pas... Mais pour l'instant, ils devaient tous se contenter de cette réponse. Ce fut ensuite au tour de l'Inspecteur Brown de prendre la parole, un petit sourire aux lèvres et le regard confiant.

- Pour ma part, j'ai trouvé ça aux entrepôts du port. Dit-il en montrant une blouse blanche. J'ai aussi fouillé les alentours et les autres entrepôts mais rien. Comme Wale, j'ai redemandé si ils n'avaient pas vu le doc' ce matin mais personne ne l'a vu non plus.

Brown déposa la blouse blanche se trouvant sans un sac transparent de la police sur la table pour laisser le temps à tout le monde d'observer la nouvelle preuve. Il se tourna ensuite vers Mademoiselle Millès et le Capitaine Hammerman pour entendre la suite.


Karl Anderson:
 

Inspecteur Brown:
 

Inspecteur Hitch:
 

Inspectrice Wale:
 

Inspecteur Parks:
 

Inspectrice Rave:
 

Inspecteur Cim:
 

Dossier de K. Anderson:
 

Dossier de A. Cim:
 

Kim Anderson:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   

Revenir en haut Aller en bas
 
En noir et blanc {PV Kate Millès}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-