Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 En noir et blanc {PV Kate Millès}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage

avatar

Kate MillèsMessages : 96
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Dim 21 Jan - 20:27

En noir et blancNe tente pas le diable avant mon arrivée
Hammerman
Aston
Millès
Kate

La réunion avait commencé. Pour une fois, j'étais sereine. Je sens au plus profond de moi que les pièces du puzzle s'accrochaient petit à petit. Toujours mon petit calpin dans les mains, je notais les informations que je jugeais importes pour les garder sur papier. Et l'une d'elle attirait mon attention.

- J'ai pu interroger le Directeur, déclara Parks, même si ça n'a pas été facile ! Il a un emploi du temps de Ministre ce gars ! Bref, il m'a semblé un peu stressé pendant notre petite conversation mais il affirme ne pas savoir où se trouve Anderson. J'lui ai demandé où il était il y a deux jours vers 20h et il me dit qu'il a passé la soirée avec sa femme, mais je n'ai pas eu le temps d'aller vérifier l'alibi.

Décidément, il semblait réellement que le Directeur et Karl soient liés quelque part. Ils étaient tout deux "pré-occupés" par quelque chose, que ce soit avant ou après la disparition de Karl. 

En continuant d'entendre ce qu'ils avaient découvert, une preuve vint faire face. Une blouse blanches trouvées aux entrepôts du port. Donc, je pense qu'il s'est passé quelque chose aux entrepôts. M'enfin, quand tout le monde à dit ce qu'ils avaient découvert, se fût à mon tours de parler. Je respirais profondément et commencait à dire ce que je savais.

-"Hm, alors. Pour ma part, je suis donc allée poser des questions à la mère de la victime. Apparemment , Mr. Karl Anderson aurait été pré-occupé lors de sa dernière visite auprès de sa mère.  Il était sur une affaire avec son patron, mais malheureusement, il ne lui en a pas dit plus à ce sujet. C'est tout ce que je sais."

Mon ton était froid et directe. Je n'ai pas tourné autour du pot, j'aurais trouvé ça bête de ma part. Bref, après que tout ceci soit dit, je jetais un rapide coup d’œil à Aston et ensuite aux inspecteurs. "Est ce que Aston a trouvé quelque chose de concret lui aussi?"






 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 237
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Ven 2 Fév - 21:38



En noir et blanc
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Kate
Professionnel
...
Une nouvelle journée commence et toutes les personnes sur l’enquête Anderson espéraient un avancement plus significatif d’hier. Kate partait interroger la mère de la victime quand à Aston il se chargerais d’inspecter la résidence de celui-ci.  


Décidément, le préfet n’étais pas une aide dans cette affaire en lui enlevant deux de ses inspecteurs. Heureusement, l’inspectrice Rave était dévouée et cela rassurait Aston quant à la confiance qu’il avait posé en elle. Celle-ci devait d’ailleurs retourner sur le terrain pour sa nouvelle enquête. Aston fit son inspection sans voir grand-chose de spécial puis repartis en direction de la salle de débriefing où l’attendais sûrement le reste de ses hommes.

Arriver dans la salle, tout le monde était là à l’exception de l’inspecteur Hitch qui devait être occupé à se procurer le mandat. L’inspectrice Wale commença donc son rapport matinal et ce n’était guère concluant. La gare et ses alentours n’avaient rien donnés et le personnel était tout aussi ignorant qu’hier. Parks enchaina pendant que Wale s’enfonçait dans son siège, sûrement déçu de n’avoir rien trouvée.


▬ J’ai pu interroger le Directeur, même si ça n’a pas été facile ! Il a un emploi du temps de Ministre ce gars ! Bref, il m’a semblé un peu stressé pendant notre petite conversation mais il affirme ne pas savoir où se trouve Anderson. J’lui ai demandé où il était il y a deux jours vers 20h et il me dit qu’il a passé la soirée avec sa femme, mais je n’ai pas eu le temps d’aller vérifier l’alibi.



« Interessant, nous avons une très bonne piste concernant le Directeur de l'hôpital. On va le mettre en garde à vu en salle d’interrogatoire sous surveillance, s’il est bien coupable il crachera le morceau et sinon je pense qu’on aura des nouvelles du ravisseur… Il faut étudier toutes les pistes possibles. »

Brown suivis les rapport, fier de son travail. Il avait trouver une blouse blanche aux entrepôts du port. Les autres entrepôts et les alentours n’avaient rien donnés. Sinon, personne n’était au courant de quoi que ce soit. Plus les indices affluaient plus Aston fulminait, ce n’étais pas normal. Quelque chose clochait. Comment un homme aussi mature pouvait se comporter comme un enfant à vouloir jouer avec la police ? Aston ne comprenait pas vraiment.

Finalement, tout les regards se tournèrent vers le Capitaine et la criminologue. Kate pris la parole. La mère de la victime avait avouée que son fils était préoccupé par sa dernière visite chez sa mère. Elle parla d’ne affaire avec son patron et c’est là que les informations se regroupèrent. Kate avait prit n ton froid mais direct et plein de professionnalisme. Aston balaya du regard la salle avant de prendre a son tour la parole.


▬ L’inspection du domicile de la victime s’est bien déroulé. J’ai trouver dans sa bibliothèque un livre ayant un trou découper dans les pages. C’était une cache pour une clé qui ouvrait un coffre dans la chambre, caché derrière un tableau. Le directeur de l’hôpital se servais dans les comptes de l’hôpital et Anderson l’avait découvert, exigeant le triple de son salaire en échange de son silence. Notre suspect prioritaire est le Directeur de l’hôpital, il doit être mis en garde à vu et nous verrons si le magistrat prolongera cette garde. On dois éviter qu’il ne cache d’autres preuves. Nous devons réunir des preuves au plus vite et retrouvé notre victime. Inspecteurs Brown et Parks, vous êtes chargés de l’arrestation du Directeur, Inspectrice Wale, je compte sur vous pour poursuivre mon inspection chez la victime, j’ai fouillé le rez-de-chaussé et la chambre. Brown, montez la garde devant le bureau du directeur une fois celui-ci interpeller le temps que j’obtienne un mandat de perquisition. Parks, vous veillerez sur notre précieux suspect, je procéderais à l’interrogatoire ce soir, mais vous pouvez analyser son comportement vous qui avez des connaissance de psychologie comme moi. Kate, vous êtes criminologue, c’est le moment de nous montrer votre talent : allez interroger la femme du Directeur pour vérifier son alibi et scrutez les lieux pour découvrir une piste.



C’était le moment ou jamais d’agir, c’était la piste la plus probable qu’ils avaient, mais Aston avait toujours un doute… Il fallait neutraliser le Directeur pour éviter une fuite de preuves. Si jamais ce n’étais pas lui le criminel referais surface, sûrement.


▬ On dois agir vite, je vous donne carte blanche une fois votre tâche accomplis pour chercher des pistes. A ce soir, rompez.



Tout le monde se leva, mais Aston avait toujours ce doute en lui. Il marchait vers le bureau du magistrat en charge de son enquête.

« Jouez avec moi… Ce n’est pas logique. La piste du directeur serait même trop facile. Je suis sûr qu’il y a autre chose, mais quoi ? Anderson… Vous qui êtes si mystérieux, avez vous une âme d’enfant ? Non… C’est trop facile, quelque chose cloche. »



To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kate MillèsMessages : 96
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Sam 10 Fév - 15:20

En noir et blancNe tente pas le diable avant mon arrivée
Hammerman
Aston
Millès
Kate

Je hôchais activement la tête à chaque ordres donnés à chaqu'un. Et quand j'entendais mon nom, je me redressais et prit un air encore sérieux. Je devais donc aller vérifier l'alibi du Directeur. Je donc bien faire attention aux faits et gestes de la compagne de ce derniers. Si elle est nerveuse ou qu'elle semble cacher quelque chose. Prenant une bouffer d'air, je rangeais mon calpin dans ma poche, profitant pour arranger les plis de ma veste. Dans un petit mouvement, je tournais les talons en direction de la sortie après avoir adressé un sourir à Aston. J'espère pouvoir ramener des choses concluantes..

***

Après quelques minutes de recherche, me voilà enfin devant la maison du directeur. Soupirant, je vins toquer à la porte et une femme m'ouvrit presque  tout de suite.

-" Bonjour. Désolée du dérangement. Je me nomme Millès Kate. Criminologue au Gouvernement, j'aimerais vous posez quelques questions, cela serait possible?"

Elle hochait la tête et me fit entrer. Je jetais des regards discrets tout autour de moi. Scrutant le moindre objet successible d’attiser ma curiosité. M'installant sur une chaise, je la regardait dans tout les détails. Cherchant un quelconque signe de nervosité ou autre.

-"Hrm. Donc, déjà, êtes vous au courant d'un quelconque problème que votre mari aurait eut avec l'un de ses employés ces derniers jours? 

Si elle me dit le nom d'Anderson, je suis sûr que nous pourrions arriver à quelque chose de plus ou moins concluant, du moins, je l'espère..

-Et j'aimerais aussi savoir où était votre mari il y a deux jours. Sur les coups de 20 heures plus précisément."

Si cet alibi est vrai, nous allons devoir changer de piste.. hm... quel est donc le fin mot de cette histoire bien mystérieuse..







 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 608
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Sam 10 Fév - 19:44

En noir et blanc
Les policiers écoutèrent attentivement les remarques de leur supérieur et hochèrent la tête quand ils reçurent leur ordre. Chacun alla donc de son côté pour répondre aux ordres du Capitaine et faire de leur mieux, il semblait que la fin était proche et cela motivait tous les policiers qui se dirigèrent vers l'hôpital.

- Du côté de Kate -

Une dame ouvrit la porte lorsqu'elle entendit quelqu'un toquer. Il s'agissait de la femme du directeur de l'hôpital, une grande femme mince aux cheveux bruns accrochés en chignon qui lui donnait un air sévère ; elle examina de bas en haut la personne qui venait de se présenter et haussa les sourcils en entendant sa profession. Elle ne semblait pas comprendre pourquoi une criminologue venait de taper à sa porte mais se décala tout de même sur le côté pour la laisser entrer ; après tout, qu'avait-elle à cacher ?

- Hrm. Donc, déjà, êtes vous au courant d'un quelconque problème que votre mari aurait eut avec l'un de ses employés ces derniers jours ?

Elle venait de s'asseoir en face de Kate et plissait cette fois les yeux, la jeune femme semblait nerveuse mais pourquoi donc ?

- Pas plus que d'habitude. Je sais qu'il ne s'entendait pas avec certaines personnes mais ça, je dirais que c'est dans toutes les professions ! On ne peut pas aimer tous ses collègues mais il ne m'a pas dit de nom en particulier, pourquoi ?

Ses traits du visage semblaient tirés et la femme semblait stressée mais pour quelles raisons ? Il était assez facile de repérer le stress ou les signes neveux chez les personnes mais il était plus difficile d'en connaître les vraies raisons ; plusieurs choses pouvaient expliquer un tel comportement.

- Et j'aimerais aussi savoir où était votre mari il y a deux jours. Sur les coups de 20 heures plus précisément.


- Il y a deux jours ? Dit-elle en prenant le temps de réfléchir. Comme d'habitude, il était avec moi. Il lisait son journal pendant que je mettais les enfants au lit.

Elle fixait Kate lorsqu'elle disait cela et enchaîna aussitôt en demandant si son mari avait des problèmes, elle expliqua qu'elle trouvait plus angoissé ces derniers temps et que quelque chose semblait le préoccuper mais elle n'a pu en dire plus. La femme du Directeur enchaîna aussitôt sur le fait que son mari était une personne aimante et qu'il ne ferait jamais rien de mal, que le bonheur de sa famille passait toujours en priorité et qu'il était digne de confiance.

- Le soir, après l'arrestation du Directeur -

Le Directeur avait été interpellé dans la journée et emmené au poste par l'Inspecteur Parks tandis que l'Inspecteur Brown était resté devant le bureau, comme l'avait demandé Aston. Ce dernier avait réussi à obtenir un mandat pour la fouille du bureau ainsi que l'autorisation de prolonger la garde en vue si ils n'avaient pas obtenus toutes les réponses dont ils avaient besoin ; en arrivant dans le bureau du Directeur, Aston apprit de la bouche de l'Inspecteur Brown qu'il était en train de brûler des papiers dans la poubelle lorsqu'ils avaient procédé à l'arrestation. Il enchaîne en disant qu'ils avaient fait de leur mieux pour sauver les papiers mais que certains étaient trop brûlés pour être récupérés.

Lors de la fouille du bureau, Aston pu trouver des papiers concernant certains virements importants, des fiches de salaire, des feuilles de planning etc. Tout ce qui concernait les fiches de salaires et les feuilles de planning semblaient être dans les normes mais c'était les virements de compte de personnes anonymes dont les sommes étaient importantes. Le Capitaine pu garder les preuves avec lui et rentra au Commissariat avec l'Inspecteur Brown ; ils furent accueillit par l'Inspecteur Hitch qui secouait fièrement le mandat dans une main et le dossier concernant l'erreur de l'infirmière et de Monsieur Anderson dans l'autre.

Dans ce dossier, il était expliqué que le patient était décédé sur la table d'opération à la suite d'une faute professionnelle qui incriminait l'infirmière à cause d'un mauvais dosage du produit anesthésiant. Hitch informa son supérieur qu'il était partie chercher quelques informations en plus sur cette infirmière qui était partie depuis deux jours et qu'elle revenait dans trois jours en ville. Le petit groupe fut rejoint par l'Inspectrice Wale qui informa qu'elle n'avait rien trouvé de plus dans le domicile de la victime et pourtant, elle avait fouillé de fond en comble. Elle annonça même qu'elle avait regardé chaque bouquin pour espérer trouver une autre clé cachée.

Pendant ce temps, Monsieur Smith, le Directeur de l'hôpital, attendait donc depuis plusieurs heures dans la salle d'interrogatoire. Menottes aux poignets, il commençait à perdre patience et il lui arrivait de tourner en rond dans la pièce ; il semblait lui aussi stressé et les verres d'eau proposés par les autres policiers ne semblaient pas l'apaiser. Il s'assit de nouveau sur la chaise, face à la table et attendit quelqu'un se ramène pour avoir enfin les explications de sa présence ici.


Karl Anderson:
 

Inspecteur Brown:
 

Inspecteur Hitch:
 

Inspectrice Wale:
 

Inspecteur Parks:
 

Inspectrice Rave:
 

Inspecteur Cim:
 

Dossier de K. Anderson:
 

Dossier de A. Cim:
 

Kim Anderson:
 

Le Directeur de l'hôpital, monsieur Smith:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 237
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Mer 21 Fév - 19:28



En noir et blanc
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Kate
Professionel
...
La piste la plus probante concernant la disparition d’Anderson mène tout droit au directeur de l’hôpital, mais Aston à un mauvais pressentiment…


Aston arriva rapidement à l’hôtel de ville où était situé le bureau d magistrat en charge de cette affaire. Le Capitaine n’aimait pas trop ce genre de procédure qui les limitait dans leur capacités d’actions. Très rapidement, le blondinet avait atteint le bureau de son supérieur, il pris une grande inspiration et souffla calmement avant de toquer à la porte. Il entra quand on lui en donna l’autorisation et énonça les faits et les demandes qui furent accepter tout aussi rapidement qu’il était venu. Sur le chemin du retour, l’allemand n’avait de cesse de penser à cette histoire.

« Ce n’est pas possible, ça ne peut pas être lui… A moins qu’il ai un problèmes psychologique o qu’il veuille nous tromper, mais ça je le saurais qu’après l’interrogatoire. Néanmoins, si ce que je pense est vrai, alors notre criminel doit avoir un œil sur nous et sur ces évènements en particulier. Je ferais mieux d’observer plus attentivement les alentours, on pourrais être en train de m’observer... »

Une fois arriver à l’hôpital, il rencontra sur le seuil de la porte l’inspecteur Brown qui montait la garde. Aston demanda un rapport à celui-ci pour savoir comment s’était dérouler l’arrestation.


▬ Le directeur brûlait des papiers dans sa poubelle lorsque l’on est entrer. Nous avons essayer de sauver un maximum d’informations, je vous laisse voir par vous-même.



Aston acquiesça et procéda sans plus attendre à la fouille des lieux. La fouille de la poubelle révéla des feuilles de salaire et des planning en normes, mais les virements importants semblaient venir de personnes anonymes. Aston garda les preuves dans la même pochette où se trouvait les dossiers d’Anderson. Il fouilla plus en détail le reste du bureau pour ne manquer aucun autre indice. Une fois finis, il parti accompagner de l’inspecter Brown. Hitch les accueilli au commissariat, armer de son mandat et des dossiers d’Anderson et de l’infirmière. Il leur fit un résumé de ce qu’il avait découvert.


▬ Capitaine, les dossiers disent que le patient est décédé sur la table d’opération à la suite d’un mauvais dosage d'anesthésiant. La personne en tord qui est mentionner est bien l’infirmière. Je me suis renseigner un peu plus à son sujet. Elle est partie depuis deux jours et elle reviendra dans trois en ville.  



Aston eut un petit déclic à ce moment là.  


▬ Pile quand Anderson disparaît, c’est troublant. Savez-vous où elle s’est rendu ?  



Avant d’avoir la réponse de l’inspecteur, l’inspectrice Wale les rejoignit avec aucun nouvel indice lors de la fouille de l’appartement.


▬ Inspecteur Hitch, allez vous renseigner sur sa destination s'il-vous-plait.  Inspectrice Wale, vous avez champs libre jusqu’au debriefing. Je vais me charger de l’interrogatoire, si vous voulez vous pourrez assister à l’interrogatoire dans la salle d’observation.



Aston se mit en route pour la salle d’interrogatoire où le principal interrogé avait était observer pendant de nombreuses heures. Parks était un inspecter qui avait suivis une spécialisation en psychologie et en interrogatoire, Aston savait qu’il pouvait compter sur son expérience pour préparer le terrain. Dans la salle d’observation, rien de bien intéressant en était finalement ressorti, juste une grande nervosité. Aston soupira et parti pour l’interrogatoire tout en remerciant les efforts de l’inspecteur. La porte s’ouvrit, laissant place à Aston et ses dossiers sous le bras.


▬ Bonsoir monsieur Smith. Veuillez vous assoir je vous prie. Savez-vous pourquoi vous être là ?  



Aston s’attendait à une réponse plutôt brusque, alors il avait prévu de lui dévoiler les dossiers brûler sous les yeux pour le confronter à une partie de la réalité.  



To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 608
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Jeu 22 Fév - 13:45

En noir et blanc
L'Inspecteur Hitch avait bien évidemment déjà fait le rapprochement entre le départ de l'infirmière et la disparition du Médecin et c'était pour cette raison qu'il avait rapporté cette information aussi importante. Cependant, il n'avait pas eu le temps de se renseigner sur sa destination puisqu'il avait presque passé toute la matinée dans le bureau du Juge pour tenter de le convaincre de lui donner ce mandat, alors il reparti en traînant des pieds lorsqu'il reçu l'ordre de la part d'Aston. Il fallait s'en douter, il devait tout vérifier mais il était tard et l'Inspecteur avait quand même hâte de retrouver son fils.

Ceux qui voulaient aller dans la salle d'observation s'y rendirent tandis que d'autres prirent la décision de chercher d'autres pistes. L'Inspecteur Parks n'avait pas été d'une grande utilité puisqu'il avait simplement remarqué des signes de nervosités ; il était temps pour Aston de commencer son interrogatoire. Le Directeur de l'hôpital sursauta légèrement en entendant la porte s'ouvrir et remarqua le Capitaine qui venait d'entrer avec une pile de dossiers, il semblait étonné de le voir là, depuis le temps qu'il attendait dans cette salle mais il ne fit aucun commentaire ni même de réflexion.

- Bonsoir monsieur Smith. Veuillez vous assoir je vous prie. Savez-vous pourquoi vous être là ?

Smith alla s'asseoir comme l'avait demandé le Capitaine mais il ne répondit pas dans un premier temps. Il croisait tout simplement les bras, Aston, Parks et Kate savaient évidemment que c'était un geste qui ne laissait pas place à la conversation ; les gestes étaient très importants à prendre en compte durant les interrogatoires et leurs études du comportement humain allaient être important. Smith baissa le regard vers les dossiers qu'il reconnu comme ceux qu'il avait tenté de brûler plus tôt dans la journée, il pinça donc les lèvres signe que les psychologues pouvaient reconnaître comme de la colère et décroisa les bras.

- Je paris que c'est cet enfoiré d'Anderson qui m'a dénoncé aux flics avant de se barrer ! Ah ! C'est une belle enflure ce mec si vous voulez mon avis. Si je savais où il était, je lui ferais sûrement la peau !

Jet de perception sur 70 pour Aston : 40 - Réussite
Jet de perception sur 70 pour Parks : 70 - Réussite
Jet de perception sur 60 pour Kate : 27 – Réussite


Kate fut la première à remarquer le mouvement unilatérale des épaules, suivit de près par Aston qui s'était sûrement plus concentré sur le discours et en dernier de l'Inspecteur Parks qui écoutait seulement ce qu'il disait en prenant des notes et c'est en relevant la tête qu'il remarquait le geste, mais il ne savait pas à quoi rattacher ce mouvement. Il fallait savoir qu'en général, ce langage non verbal était un signe de mensonge ; Smith se mit au fond de sa chaise et croisa de nouveau les bras, le visage entièrement fermé.


Karl Anderson:
 

Inspecteur Brown:
 

Inspecteur Hitch:
 

Inspectrice Wale:
 

Inspecteur Parks:
 

Inspectrice Rave:
 

Inspecteur Cim:
 

Dossier de K. Anderson:
 

Dossier de A. Cim:
 

Kim Anderson:
 

Le Directeur de l'hôpital, monsieur Smith:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kate MillèsMessages : 96
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Jeu 22 Fév - 15:40

En noir et blancNe tente pas le diable avant mon arrivée
Hammerman
Aston
Millès
Kate

Tout en écoutant les réponses qu'elle me donnait, je l'observais. Elle m'avait l'air bien nerveuse et je pense que je vais devoir me méfier de ses dires, parce qu'à mes yeux, elle ne m'inspire pas tellement confiance. Après, peut être que je la juge un peu trop vite, mais ses signes de nervosités ne sont pas anodin. Du moins j'en ai pas l'impression.
 
"Pas plus que d'habitude. Je sais qu'il ne s'entendait pas avec certaines personnes mais ça, je dirais que c'est dans toutes les professions ! On ne peut pas aimer tous ses collègues mais il ne m'a pas dit de nom en particulier, pourquoi ? "

Je gribouillais tout ses faits et gestes dans mon calepin qui avait bien servit dans cette enquête. Je pris un petit moment avant de répondre, réfléchissant scrupuleusement aux réponse que j'allais lui donner.

"Hmm, et bien mon enquête est ciblée  sur la disparition de l'un des collègues de votre mari. Et je voulais donc savoir si il y avait quelques.. tentions."

Je ne voulais pas lui dire tout de suite que son mari était soupçonné. Autant ne pas risquer de dire quoique ce soit qui pourrait modifier ses dire.

"Il y a deux jours ? elle prit le temps de réfléchir. Comme d'habitude, il était avec moi. Il lisait son journal pendant que je mettais les enfants au lit."

Je n'ai même pas eut le temps de répondre quoique ce soit qu'elle enchaîna sur d'autres choses. D'après ce qu'elle me dit, son mari était  angoissé et semblait être préoccupé par quelque chose, mais elle ne put me dire quoi. Et après, elle me dit que son mari est un homme aimant, qu'il ne ferait jamais de mal ect.. Bref. Je connais ce genre de blabla. "Il ne ferait jamais ça, il est bien trop gentil et bienveillant envers sa petite famille, il est innocent" et j'en passe. J'ai l'habitude de ça. Mais malheureusement, on a pratiquement tous une part d'ombre en nous, donc on ne peux jamais dire que l'on est 100% gentil, adorable ect.

"Je comprends votre inquiètude. Vous aurez des nouvelles de l'avancement de l'enquête prochainement. Merci de m'avoir accordé de votre temps."

Je fis un petit mouvement de tête avant de sortir accompagner cette dernière. Après qu'elle ai fermé la porte, je lâchais un soupire. En chemin, je me remémorais cette conversation ainsi que les réponses données à mes petites questions.


"Hmm, l'air nerveux, peut être un cumule de stresse. Et elle a tout fait pour me persuader que son mari est un homme plus que aimble.. pourquoi ais-je autant de mal à la croire..?"
***

Quand je suis enfin arrivée à la salle d'observation, je regardais vivement Aston et le Directeur. Croisant les bras, je me dis que j'interviendrais en cas de besoins, je ne vais pas non plus rester là comme un poteau si jamais il se passe quoi que ce soit.

" Bonsoir monsieur Smith. Veuillez vous assoir je vous prie. Savez-vous pourquoi vous être là ?"

De là, je vis tout le professionnalisme d'Aston pendant un interrogatoire. Scrutant le Directeur, je remarquais un petit pinceau au lèvre. Haussant les épaules, je me re-concentrais sur la scène.

"Je paris que c'est cet enfoiré d'Anderson qui m'a dénoncé aux flics avant de se barrer ! Ah ! C'est une belle enflure ce mec si vous voulez mon avis. Si je savais où il était, je lui ferais sûrement la peau !"

Monsieur Smith fit un mouvement d'épaule en lâchant ces mots. Je levais les yeux au ciel et entrait dans la salle d'interrogatoire et mis ma main sur la table en regardant avec insistance le Directeur. Aucune émotion sur le visage je vins lui dire quelques mots.


"Je pense que vous devriez calmer vos propos vis-à-vis de monsieur Anderson. Simple esprit de politesse envers une victime.

Je marquais une pause et me redressait. Toujours les yeux rivés sur Monsieur Smith. 
"J'espère ne pas être trop froide ou autre...rhaa. ."
Après un rapide coup d'oeil vers Aston, je repris la parole.

-Dîtes nous..Monsieur Anderson vous aurait dénoncé par rapport à quoi? Si nous suivons votre logique vis-à-vis de ce dernier, vous n'êtes pas innocent sur certains points avec lui."







 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 608
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Sam 24 Fév - 22:16

En noir et blanc
Fermé à toutes sortes de conversations, Monsieur Smith n'avait plus rien à dire aux Inspecteurs et se faisait la réflexion qu'il allait jouer au Roi du Silence. Il savait bien qu'il pouvait appeler un avocat mais pour l'instant, il ne savait pas pourquoi il était présent à part qu'Anderson l'avait dénoncé pour une chose... Certes mais avaient-ils tous les éléments ? Voir les flics débarquer dans l'hôpital lui avait mit la puce à l'oreille et il se doutait que le temps lui était compté à ce moment-là.

- Je pense que vous devriez calmer vos propos vis-à-vis de monsieur Anderson. Simple esprit de politesse envers une victime.


- Une victime ? Ah ! On parle toujours d'Anderson là ?


Les deux psychologues pouvaient reconnaître le ton de la provocation dans sa phrase et il gardait toujours les bras croisés. Monsieur Smith prit le temps d'observer de bas en haut la nouvelle arrivante, se demandant bien pourquoi elle était entrée dans la salle.

- Dîtes nous.. Monsieur Anderson vous aurait dénoncé par rapport à quoi ? Si nous suivons votre logique vis-à-vis de ce dernier, vous n'êtes pas innocent sur certains points avec lui.


Il se contenta d'hausser un sourcil signe d'une certaine incompréhension avant de laisser échapper un petit sourire en coin et de se détendre.

- C'est vous qui m'avez arrêtés non ? Alors c'est à vous de me dire pourquoi je suis là !

Monsieur Smith croisa les jambes, la droite sur la gauche. Kate ainsi que Aston pouvaient savoir grâce à leur lecture et leur expérience qu'il s'agissait d'un signe de confiance.

- Sérieusement tous les deux, vous savez quoi sur Anderson à part que c'est un bon chirurgien ?


Karl Anderson:
 

Inspecteur Brown:
 

Inspecteur Hitch:
 

Inspectrice Wale:
 

Inspecteur Parks:
 

Inspectrice Rave:
 

Inspecteur Cim:
 

Dossier de K. Anderson:
 

Dossier de A. Cim:
 

Kim Anderson:
 

Monsieur Smith:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 237
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Sam 3 Mar - 12:53



En noir et blanc
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Kate
Professionnel
...
La piste la plus probante concernant la disparition d’Anderson mène tout droit au directeur de l’hôpital, mais Aston à un mauvais pressentiment… L’interrogatoire à commencer, mais il semblerais que tout ne se passe pas comme le prévois Aston.


Au moins le directeur de l’hôpital semblait coopératif quand il fallait s’asseoir et cela laisser présager un interrogatoire sans problèmes, à conditions d’y aller avec des pinces avec lui. Aston avait eut a faire avec pleins de personnes lors de ses interrogatoires et savait déjà quelle méthode adopter avec ce genre d’individu. Il ne fallait pas les brusquer et surtout être patient pour découvrir ce qu’il les ferrait parler. Le directeur s’assit en croisant les bras. Mais il les décroisa aussitôt quand il vit les dossier sur le bureau, il se pinça d’ailleurs les lèvres de colère.  

« On commence à s'énervé à ce que je vois hum ? Interessant, vous ne gagnez pas assez peut-être ? Enfin…  »


▬Je paris que c’est cet enfoiré d’Andersson qui m’a dénoncé aux flics avant de se barrer ! Ah ! C’est une belle enflure ce mec si vous voulez mon avis. Si je savais où il était, je lui ferais sûrement la peau.



Un peu après la fin de sa tirade, le Capitaine pût remarquer un détail qui changeais tout ce témoignage. Un mouvement unilatéral des épaules qu’il commençait à connaître par coeur.

« On nous ment Monsieur Smith ? Oh et on se renferme ? J’ai les moyens de vous faire parler, ne vos en faites pas. »  

Alors qu’Aston s'apprêtait à enchainer son interrogatoire, la porte s’ouvrit et quelques seconde plus tard une main se posa sur la table. Aston fût quelque peu surpris, mais laissa faire la jeune criminologue.


▬ Je pense que vous devriez calmez vos propos vis-à-vis de monsieur Anderson. Simple esprit de politesse envers une victime.  



La demoiselle continua son interrogatoire, essayant de forcer le directeur à plaider coupable, cependant, Aston n’était pas tout à fait confiant quant à l'approche de la demoiselle. En effet, peut-être n’avait-elle pas vue le directeur avait regardé les dossiers qu’Aston avait posé sur la table.


▬ Une victime ? Ah ! On parle toujours d’Anderson là ?  



Que de provocation dans la voix du directeur, comme s’il était en position de force. Aston n’aimait pas ça, car il serait difficile d’obtenir quoique ce soit de sa part. Enfin, il avait encore quelques atouts dans sa manche.


▬ C’est vous qui m’avez arrêtés non ? Alors c’est à vous de me dire dire pourquoi je suis là ! Sérieusement tout les deux, vous savez quoi sur Anderson à part que c’est un bon chirurgien ?



Aston soupira en voyant que le directeur se mettait en position de confiance. Il n'aimait vraiment pas ça, surtout qu’il commençait à poser les question et cela l’agaçait au plus haut point. Aston ouvrit le dossier en face de lui, mais pas celui auquel Smith s’attendait. Il ouvrit celui qu’il avait trouver chez Anderson.


▬ Karl Andersson à disparu depuis deux jours. Aucun de ses proche n’est au courant d’où il a bien pût aller. Nous avons trouver ceci dans sa chambre. Une lettre de chantage, des dossiers confidentiels… De toutes évidence, monsieur Anderson avait des défauts. Oh ! Et j’ai aussi des preuves de falsification de compte et de virements de grosse sommes  contre vous. Je sais des choses, pas mal de choses en fait. Je sais que ceci est un bon mobile pour un enlèvement. Donc maintenant vous allez me dire ce que vous savez sur cette disparition.



Le Capitaine avait encore un « Joker » à utiliser s’il persistait dans cette voie, un atout très rarement utiliser mais qui était efficace sur certaines personnes. Mais pour ça il devrait prendre à part Kate pour connaître les tenant de l'interrogatoire qu’elle à mener avec la femme du Directeur.



To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 608
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   Sam 3 Mar - 21:51

En noir et blanc
- Karl Andersson à disparu depuis deux jours. Aucun de ses proche n’est au courant d’où il a bien pût aller. Nous avons trouver ceci dans sa chambre. Une lettre de chantage, des dossiers confidentiels… De toutes évidence, monsieur Anderson avait des défauts. Oh ! Et j’ai aussi des preuves de falsification de compte et de virements de grosse sommes  contre vous. Je sais des choses, pas mal de choses en fait. Je sais que ceci est un bon mobile pour un enlèvement. Donc maintenant vous allez me dire ce que vous savez sur cette disparition.

- Je sais que je veux un avocat.

Croisant les bras avec un petit sourire en coin, plus rien ne le ferait parler désormais. Maintenant qu'il savait ce pour quoi il était dans cette salle d'interrogatoire, il préférait passer par l'avocat. Tout citoyen devait connaître ses droits et en tant que Directeur de l'hôpital, c'était encore plus primordial en cas de plainte. Le Capitaine Hammerman et Mademoiselle Millès ne pourraient rien obtenir de lui et ils ne leur restaient plus qu'à sortir de la salle et attendre l'avocat de Monsieur Smith.

- Trois jours plus tard -

Ces derniers jours, ils n'avaient malheureusement rien trouvé. L'avocat de Monsieur Smith lui avait conseillé de garder le silence donc il n'était pas des plus loquaces ; toute l'équipe put mettre leur découverte en commun et attendre les directives de leur supérieur. Chacun continuait ses petites recherches de son côté et montrait rapidement les preuves obtenues qui pourraient peut-être être exploitées pour plus tard, mais en général, ce n'était pas grand chose d'intéressant.

En ce troisième jour, il était encore tôt au bureau et seuls les insomniaques ou les lèves tôt étaient sur place. D'ailleurs, seul l'Inspecteur Hitch était dans les bureaux, occupé à fouiller quelques trucs. Il passa la tête dans le couloir en entendant des pas près du lieu où il était, reconnaissaient Mademoiselle Millès, il rangea à l'arrache son dossier et sortie de la pièce. Il se dirigera vers la criminologue pour lui offrir une poignée de main chaleureuse une fois arrivé à son niveau, le dossier à la main sous le bras.

- Vous êtes matinale Mademoiselle Millès... Vous n'arrivez pas à dormir à cause de l'affaire ou c'est par habitude ?

Il était connu pour son petit côté bavard, à voir toujours en apprendre plus sur ses collègues mais il était aussi connu pour son travail qui était toujours bien fait. Il proposa à la demoiselle de lui offrir un café pour se réveiller alors ils avancèrent tous les deux vers la cafétéria où il lui servit un café frais dans une tasse après avoir déposé le dossier sur la table où ils s'étaient installés ; comme dans le reste du Commissariat, il n'y avait toujours personne dans les environs.

- A votre avis, vous pensez qu'on va le retrouver vivant Monsieur Anderson ?


Karl Anderson:
 

Inspecteur Brown:
 

Inspecteur Hitch:
 

Inspectrice Wale:
 

Inspecteur Parks:
 

Inspectrice Rave:
 

Inspecteur Cim:
 

Dossier de K. Anderson:
 

Dossier de A. Cim:
 

Kim Anderson:
 

Monsieur Smith:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: En noir et blanc {PV Kate Millès}   

Revenir en haut Aller en bas
 
En noir et blanc {PV Kate Millès}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-