Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Rencontre avec une star ! [PV Abby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Habitant
avatar

Mazikeen DeckerHabitantMessages : 53
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   Lun 4 Déc - 18:15

ft. Maze

ft. Abby

「Rencontre avec une star !」
Cela fait combien de jouer que j'ai cette lettre ? Reste combien de jour avant d'y aller ? Aucune idée.. Cela fait plusieurs jours que maman m'a donné une lettre particulière. Elle venait directement de Monsieur le Maire en personne ! Maman aussi en a reçu une, mais c'était une personne qu'on connaissait pas qu'elle devait rencontrée, mais Monsieur le Maire m'a demandé de rencontrer.. rencontrer... Abbygaëlle Midford ! Rien que ça quoi ! C'est une célébrité quoi ! Maman l'avait déjà rencontré pour quelques interviews, interviews que j'ai encore dans ma chambre, je garde tout de ma maman après tout, mais je ne l'avais encore jamais rencontrer moi. Enfin, j'aurai pu, mais c'est pour le travail alors je n'allais pas non plus m'imposer pour la rencontrer, même si j'aurai aimé. Du coup voilà où j'en suis, je dois rencontrer la grande journaliste et je dois lui offrir un cadeau en plus, mais quoi ! Cela va être ma plus grande interrogation pour les jours à suivre je le sens !

Pendant plusieurs jours je galérais à trouver quoi offrir, je ne connais pas vraiment ses goûts, je n'ai pas vraiment beaucoup d'argent, même si mon petit travail et mon argent de poche me permet d'avoir un peu d'argent, je ne vais quand même pas tout dépenser pour un cadeau à une inconnue, même s'il ne faut pas que j'offre quelques choses de ridicule, c'est une star après tout, il faut que je sois à la hauteur ! En tout cas je suis bien en avance devant le musée, lieu du rendez-vous, avec mon cadeau entre les mains car oui, j'ai fini par trouver quelque chose qui devrait lui plaire et puis je suis tellement excitée de devoir la rencontrer, que je ne veux absolument pas la raté, raison pour laquelle je suis déjà devant le musée alors qu'il n'est que Neuf Heures du matin. Je m'étais habillée assez chaudement car il fait quand même bien froid dehors, c'est bientôt Noël après tout, normal qu'il fasse froid. Bonnet, gant, écharpe, la base pour ne pas attraper froid après tout.

Devant le musée, un homme me demanda la raison de ma présence, je lui dis donc que je voulais entrée, il enchaîna immédiatement le prix de l'entrée, et il faut dire que c'est quand même super cher... Je commence quand même à sortir mon argent quand je repense à la lettre, je l'ai tellement lu que je dois pouvoir la réciter par cœur. Je tends la fameuse lettre du maire au monsieur qui fini par me laisser entrer sans même me demander de l'argent. C'est super cool que le maire accepte que je rentre dans le musée gratuitement, je pourrai profiter un peu de l'intérieur, des œuvres d'arts avant l'arrivé de Mademoiselle Abbygaëlle. C'est réellement magnifique il faut dire, puis il fait chaud, j'en profite même pour enlever un peu mes couches de vêtements, retirant donc ma veste, mon écharpe et mes gants pour les garder en main, gardant quand même mon bonnet sur la tête.  C'est vraiment très beau quand même, je comprend pourquoi l'entrée du musée est assez cher, il faut sûrement rentabiliser tout ça, cela doit coûter très cher.

Je perdis complètement le temps à regarder les tableaux, les statues, je ne sais même pas depuis combien de temps je suis là.. Trente minutes, une heure, plus peut-être, aucune idée, j'ai oublié ma montre donc je ne peux pas regarder. J'espère ne pas avoir raté l'heure du rendez-vous, je m'en voudrai d'avoir poser un lapin à une telle personne. Je commence à paniqué, commençant à marcher très vite dans le musée en cherchant une personne qui ressemblait la fameuse journaliste. Je l'ai jamais vu en vrai, mais je l'ai déjà vu en photo et c'est une très belle femme il faut le dire, je suis sûre que je pourrai la reconnaître super facilement, j'en suis sûre ! Tournant la tête dans tous les sens, je tente de la voir. Malheureusement, j'aurai dû regarder devant moi, au lieu de regarder sur les côtés, car je viens percutée une personne de plein face, restant un long moment agréable contre cette personne.. C'était tellement doux, confortable, avec un parfum reposant. On dirait un doux oreillers, c'est tellement bon ; tâtant mon oreiller de ma main comme pour le rendre encore plus confortable.

« Oh pardon ! Pardon ! Pardon ! Pardon ! Pardon ! Pardon ! »

Après plusieurs secondes, je réalisa quand même que je venais de percuter une personne... Reculant d'un pas extrêmement rapide, je m'inclina pour m'excuser de mon geste surtout que les oreillers étaient en réalité ses.. ses.. seins ! Je suis vraiment la pire des cruches qui existent ! C'est impardonnable.. Je devrai m’éclipser et ne jamais plus la regarder en face de toute ma vie, plus jamais rencontrer cette personne de toute ma vie. Rouge comme une pivoine, mon regard fini enfin par croiser celui de cette personne. Les yeux d'un vert émeraude.. longue chevelure argenté.. ce grain de beauté.. Nooooooooooooooon !!! C'est Abbygaëlle ! C'est quoi cette première rencontre horrible, c'est la pire façon de rencontrer une personne je crois. Je vais partir sans me retourner.. Non, faut que je lui donne le cadeau.. Je vais lui donner, et partir à toute vitesse, le regard par terre, et ne jamais me retourner.. Je vais quand même attendre qu'elle ouvre le cadeau, après je pars.. Elle va me frapper, c'est horrible ce que je viens de faire, ça ne se fait pas après tout.. Tendis un cadeau du bout des bras, faisant tomber ma veste, mon écharpe et mes gants par terre, j'attendis qu'elle prenne le cadeau.

« Désolé Mademoiselle Midford... Je suis.. Je suis Mazikeen Decker.. Monsieur le Maire voulait que je vous offre un cadeau.. Tenez.. J'espère qu'il vous plaira... Désolé pour mon geste déplacé.. »

À l'intérieur du paquet cadeau, il y avait quelque chose que j'ai trouvé magnifique, d'accord, j'ai dû dépenser une petite somme, mais ça vaut le coup, c'est une star après tout et une boîte de chocolat ou un bijou à dix Derla n'allait pas suffire, il fallait quelque chose quand même d'assez prestigieux pour elle. Du coup en me promenant dans le marché, j'ai trouvé un artisan qui faisait des sculptures magnifique. J'ai donc demandé de faire une sculpture avec une rose à l'intérieur portant les initiales "A.M." dessus, initial de Abbygaëlle Midford. Ce n'est pas grand chose, mais j'espère vraiment que ça lui plaira, et qu'elle me pardonnera de mon geste déplacé.. c'est une grande personne après tout, je n'ai pas à me comporter de la sorte avec elle, avec personne d'autre d'ailleurs.. Même s'il faut dire que sa poitrine est bien... Waw..



Je m'exprime en Orchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 102
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   Mer 6 Déc - 0:10

Rencontre avec une star !

ft. Mazikeen
"L'enfance c'est de croire qu'avec le sapin de Noël et trois flocons de neige toute la terre est changée"

Une lettre reçue directement à ton bureau de la part du Maire en personne. Lorsque la secrétaire te l'a emmenée, tu n'as même pas eu besoin d'ouvrir l'enveloppe que tu savais déjà ce qu'elle contenait ; cette idiote ne cessait de gigoter et sautiller dans ton bureau en expliquant de sa voix enfantine que le Maire avait envoyé des lettres à toute la ville pour organiser une rencontre avec un inconnu afin de lui offrir un cadeau. Bien évidemment, une fois la lettre en mains et sous les yeux de l'enfant qui te sert de secrétaire, tu fous directement l'enveloppe à la poubelle sans même le temps de l'ouvrir. Comme si tu n'avais que ça à faire !

Mais comme une mauvaise nouvelle n'arrive jamais seule, tu as eu le droit à une visite particulière. Ton supérieur de l'Ordre souhaitait te faire un petit rappel sur certains points qu'il a prit soin de te souligner, quelques brèves informations échangées et voilà qui te remets l'enveloppe rouge de Noël sous le nez expliquant que tu devrais participer à cet événement. Son explication ? Tu commences à devenir un peu trop suspecte aux yeux de tous et tu ferais mieux de te fondre dans la masse... Est-ce que se fondre dans la masse veut dire participer à cette fête ridicule pour prouver à quelques personnes que tu peux être généreuse ? Pitié, tu ne dépenserais même pas un derla pour que tes Hommes de mains s'achètent des armes plus performantes, alors pourquoi à un inconnu sorti de nul part ?

Pourtant les ordres étaient les ordres. Des ordres idiots que tu prendrais plaisir à contourner mais tu ne sais à quel point il était sérieux dans ses propos... Surtout que le plus suspect des deux est bien ce vieux schnock à vouloir acheter tous les bâtiments de la ville sans donner plus amples explications ! Tu as quand même pris le temps d'ouvrir ta lettre à contre-cœur pour prendre connaissance du contenu ; un rendez-vous au Musée avec une certaine Mazikeen Decker à 10h pour lui offrir le cadeau de ton choix. Decker... Decker... Ce nom te disait étrangement quelque chose. Tu as interviewé tellement de personne dans ta vie, mais ce nom sonnait comme plus commun dans ta mémoire. Et pour cause ! Il s'agit du vrai nom d'une écrivaine.

Ce petit nom de famille te fit replonger quelques années plus tôt, quand tout allait encore pour le mieux pour toi, au jour où tu as fais l'interview d'une écrivaine dans ton bureau. Simple, classique mais tu étais une des rares à connaître son vrai nom car elle préférait publier sous un pseudo ; expliquant qu'elle voulait protéger sa vie privée. En plein milieu de l'interview, elle était partie chercher quelque chose dans son porte-feuille et elle a malencontreusement croisé ton regard en train de loucher sur les photos, c'est à ce moment-là qu'elle t'avait parlé rapidement de sa fille. Une partie de l'interview que tu as préféré oublié mais cette Mazikeen était la fille de l'écrivaine.

Et voilà que tu allais devoir rencontrer une gamine. Tu ne sais même pas son âge ! Peut-être a-t-elle 10 ans comme 25 ans maintenant, tu n'as pas pris la peine de demander son âge ni même de quand datait cette photo. Tu as finalement pris la décision de te rendre au Centre Commercial, dans un magasin de cosmétique pour confectionner un assortiment rapide ; quelques savons moussants, différents maquillages et un parfum. Tu en avais eu pour cher, surtout pour une personne que tu ne connaissais pas mais puisqu'il fallait mettre le paquet pour que tu te fasses aimer... Et tu savais parfaitement que l'argent était l'un des moyens les plus fiables pour avoir des amis, ou du moins se faire apprécier.

Tu arrives donc à l'entrée du Musée. Tu montres la lettre afin de ne pas payer l'entrée et commences à déambuler dans les différentes allées, maintenant un problème se pose : à quoi ressemble cette Mazikeen ? Le Maire est bien sympathique à vouloir faire des rencontres, mais joindre une photo de la personne n'aurait pas été de refus. Tu soupires et continues d'avancer en te faisant la réflexion que tu finiras bien par trouver une gamine aussi perdue que toi ; mais c'est finalement une drôle de rencontre qui te fait arrêter dans ta démarche. Posant une main sur la hanche, tu regardes la gamine te haut et te racles la gorge lorsqu'elle commence à prendre ses aises avec toi.

- Tu as fini ou est-ce que je vais être obligée d'appeler la sécurité ?

- Oh pardon ! Pardon ! Pardon ! Pardon ! Pardon ! Pardon !

Oui tu préfères quand même ça. Partant dans des excuses des plus grotesques qui attirent le regard des gens autour de vous, en général ça ne te dérange pas mais après ce geste déplacé tu aimerais autant qu'elle fasse profil bas la gamine. Tu la vois finalement tendre le bras, faisant tomber au passage son écharpe et ses gants, après t'avoir étudié de haut en bas... Pourquoi as-tu la désagréable impression que elle est la fameuse Mazikeen Decker ?

- Désolé Mademoiselle Midford... Je suis.. Je suis Mazikeen Decker.. Monsieur le Maire voulait que je vous offre un cadeau.. Tenez.. J'espère qu'il vous plaira... Désolé pour mon geste déplacé..

Et voilà, tu avais raison concernant la personne. Bon dieu, tu dois reconnaître que sa mère a de meilleures manières que la fille et semble surtout moins maladroite. Tu tentes bien évidemment de rester calme et d'oublier ce petit incident, ce n'est pas en criant sur une gamine que tu te feras apprécier de tous... Les fêtes de Noël sont des prétextes tellement idiots pour transformer un loup en un doux agneau ; tu le retiens ce Maire qui te mets dans une drôle de situation. Tu t'empares donc du paquet dans lequel tu trouves une boîte de chocolat mais aussi une sculpture en verre dans laquelle tu remarques une rose et tes initiales... Tu t'y connais suffisamment en objet de valeur pour savoir que celui-là n'est pas donné, du moins pour son âge.

- Eh bien. C'est une lourde dépense pour une inconnue.

Tu décides de te baisser pour récupérer ses affaires tombées, elle semble tellement gênée que ça ne lui a pas traversé l'esprit de ramasser ses gants et son écharpe. Tu lui tends ses affaires ainsi que le paquet d'une marque de cosmétique connue ; tu as bien évidemment rajouté une boîte de chocolats... Les chocolats ça plaît à tout le monde en plus d'être mangé pendant les heures de petits creux.

- On dirait que c'est à mon tour de t'offrir un cadeau. J'ai essayé de faire de mon mieux, ta mère s'est très peu étendue sur tes goûts lorsque je l'ai interviewée il y a 4 ans.




Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Mazikeen DeckerHabitantMessages : 53
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   Jeu 7 Déc - 16:58

ft. Maze

ft. Abby

「Rencontre avec une star !」
Je suis quand même très maladroite, je crois que je me referai jamais, je serais toujours comme ça. Il fallait que je fasse cela contre Abbygaëlle, j'espère vraiment qu'elle ne m'en voudra pas pour ce que j'ai osé faire, même si c'était un accident. Je fonds en excuser, c'est la moindre des choses après tout, quand on fait une faute, la moindre des choses c'est de s'excuser sincèrement. En tout cas, avec le cadeau entre ses mains, elle sera sûrement plus compatissante avec moi. Surtout que la cadeau, pour mes finances, c'est peut-être un peu cher, puissant dans mon petit salaire de mannequin photo, mais pour elle, cela ne doit pas être très important, j'espère quand même que ça va lui plaire tout de même car cela reste un joli cadeau, enfin, moi cela m'aurait fait plaisir, donc je peux penser que ça devrait lui faire plaisir également !

Pendant qu'elle ouvrait son cadeau, je restais figée devant elle. Elle est vraiment magnifique ! Maman ne m'avait pas menti, c'est une très belle femme et même si c'est vrai, elle fait un peu peur, enfin, elle en impose, cela ne gâche absolument pas son charme, c'est une magnifique femme ! Elle finie par ouvrir le paquet de cadeau, observant enfin ce qu'il contenait. Pour elle cela ne doit pas être grand chose, mais c'est un cadeau offert par tout mon cœur.. J'aurai pu faire quelque chose moi-même, mais cela aurait été réellement nul, il vaut mieux que j'achète quelque chose, c'est plus sûr. Elle me fit la remarque comme quoi c'était une lourde dépense.. Assez oui, même si je n'ai pas pris la version en diamant, ou je ne sais pas trop en quelle matière, là c'est assez bas de gamme quand même, mais ça reste tout de même de la qualité, cela coûte assez cher mine de rien. Pour l'occasion, surtout pour une personne comme cette grande journaliste, c'est le minimum quand même !

« Je vous rassure, ce n'est rien. Cela me fait grandement plaisir ! »

La journaliste se baissa afin de ramasser mes affaires... Merde, c'est vrai, mes affaires ! Maman m'avait dit qu'elle semblait être assez hautaine, mais en fait elle est super gentille ! Abbygaëlle venait de ramasser mon écharpe et mes gants pour pouvoir me les donner ainsi qu'un paquet de cadeau plutôt impressionnant, enfin, je crois que tout serait impressionnant du moment que ça venait d'elle. Je la remercie immédiatement, avec un assez grand enthousiasme pour avoir ramasser mes affaires, mais aussi pour le cadeau qu'elle venait de m'offrir. Je mets tout d'abord mes gants dans une de mes poches et mon écharpe autour de mon cou afin d'avoir les mains libres pour pouvoir ouvrir le cadeau qu'elle venait de m'offrir. Même si je voulais déchirer le paquet comme un enfant de trois ans, je me contrôlais, j'ai fais assez de bourde, je ne veux pas paraître encore plus stupide que j'en ai l'air. Je déballe donc le cadeau le plus proprement possible pour voir que c'était un set de cosmétique, ainsi qu'une boîte de chocolat.. c'est trop cool !

« Oh c'est super beau ! Merci beaucoup Mademoiselle Midford !! »

Sans réellement réfléchir, je me jette dans les bras de la jeune femme afin de lui faire un câlin et surtout un bisou pour la remercier de son cadeau. Pour beaucoup de monde, son cadeau serait sûrement un truc passe-partout, mais pour moi c'est super cool ! Déjà parce que ça vient de Abbygaëlle la grande star, mais surtout que j'aime bien ce genre d'objets et puis vu la marque, ce n'est pas la même qualité que j'utilise moi, c'est bien mieux. Du coup ça peut être que bien et moi, je suis ravie de ce genre de cadeau. Je lui fais donc un gros câlin, et deux, trois, bisous pour la remercier avant de venir quitter ses bras, toute heureuse et super enjouée, comme si je venais d'oublier complètement mon erreur du début ; c'est la magie de Noël ! Des étoiles dans les yeux, limite si je ne sautais pas dans tous les sens comme une enfant qui pouvait discuter avec une amie, même si ce n'est qu'une inconnue.. on s'est offert des cadeaux, c'est comme mon amie après tout ! Par contre, on pourrait faire quoi dans un musée ? J'aimerai bien passer un peu de temps avec elle, pas tous les jours que je pourrai rencontrer une telle personnalité !

« Dites Mademoiselle Midford, vous préférez rester au chaud dans le musée ou bien faire un tour dehors ? C'est beau la neige, vous ne trouvez pas ? Puis on pourrait sûrement faire beaucoup plus de chose à l'extérieur, dedans à part regarder des peintures, puis je crois qu'on n'a pas trop le droit de parler trop fort... Les gens nous regardent... »



Je m'exprime en Orchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 102
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   Sam 9 Déc - 21:18

Rencontre avec une star !

ft. Mazikeen
"L'enfance c'est de croire qu'avec le sapin de Noël et trois flocons de neige toute la terre est changée"

Il est vrai que pour ce cadeau, tu es partie dans le cliché des plus total. Puisque la mère est assez féminine, tu en as conclue que la fille devait l'être aussi alors tu as pris le plus facile, c'est-à-dire du maquillage. Tu ne sais pas comment une fille féminine et qui prend très grand soin d'elle pourrait sortir sans une couche de maquillage... Et puis vu le prix que cela t'a coûté, tu espères tout de même une réaction positive, au moins un petit sourire pour te remercier d'avoir dépensé de l'argent pour une totale inconnue.

- Oh c'est super beau ! Merci beaucoup Mademoiselle Midford !!

Voyant la gamine te foncer dessus, tu lèves les bras tout en faisant un pas en arrière comme si ce geste aurait pu éviter le moindre contact. Oh ciel, voilà qu'une gamine est en train de te faire un câlin attirant les regards de tout le monde sur vous ; tu ne sais pas à quand remonte ton dernier malaise et tu aurais aimé ne jamais en revivre un. Droite comme un piquet sur tes jambes sans même avoir le réflexe de la serrer dans tes bras à ton tour, tu te demandes bien pourquoi les gens ont besoin de faire des accolades pour prouver leur amour... Un simple petit sourire t'aurait amplement suffit ! Posant tes mains sur ses épaules pour commencer à la faire se reculer, il est grand temps de mettre fin à ces effusions amoureuses.

- Oui voilà, c'est bon.

Au vu des étoiles qui pétillent dans ses yeux, tu peux affirmer qu'elle semble heureuse de son cadeau et que tu n'aurais pas pu offrir mieux à cette gamine. Sentant le malaise monter à cause de la conversation non existence, tu regardes autour de toi pour trouver une tête que tu connais afin de pouvoir t'éclipser mais bien évidemment personne dans l'assistance ne peut te rendre ce petit service. Pourquoi as-tu donc accepté de venir ? Car ton idiot de supérieur t'a demandé de faire profil bas, chose faite maintenant tu peux rentrer chez toi non ?

- Dites Mademoiselle Midford, vous préférez rester au chaud dans le musée ou bien faire un tour dehors ? C'est beau la neige, vous ne trouvez pas ? Puis on pourrait sûrement faire beaucoup plus de chose à l'extérieur, dedans à part regarder des peintures, puis je crois qu'on n'a pas trop le droit de parler trop fort... Les gens nous regardent...

Tu te retiens de lui demander à cause de qui les personnes ont les yeux rivés sur vous ! De ton côté, tu t'es comportée comme une adulte et non comme une enfant ouvrant ses cadeaux sous le sapin un matin de Noël. Cette période est désormais bien loin derrière toi et tu serais même prête à dire que Noël est devenue la période que tu détestes le plus ! Ce n'est plus comme avant et plus tu grandis et plus tu te rends compte que ce n'était que du vent, un prétexte pour rapprocher tes parents seulement un soir et faire croire que vous pouviez être une famille heureuse. Tu avais de la poudre dans les yeux à cette époque, rien n'était magique.

L'idée d'aller dehors dans le froid ne te tente pas des masses... Tu espères tout de même qu'elle ne s'attend pas à faire une bataille de boule de neige avec toi ! Quitte à devoir te la coltiner toute la journée, autant rester à l'intérieur et puis sa réflexion sur l'art t'a légèrement intriguée. Regarder des peintures... Mais il y a aussi des sculptures dans un Musée ! L'Art transmet un message, fait ressentir une émotion, ce n'est pas simplement de l'encre posée au hasard sur une toile pour venir le vendre des milliards.

- Est-ce que regarder des peintures est si ennuyant que ça ? Pourtant l'art nous transmet des choses importantes, des valeurs, des informations sur une culture. Qu'elle soit Quederlienne ou non. Suis-moi.

Sans même prendre la peine de regarder si elle te suivait, tu avances à travers les galeries pour te rendre dans la section "peinture de France" ; tu admires la peinture française et son histoire. Tu étais dans le pays juste à côté mais tu n'as malheureusement eu jamais l'occasion d'aller faire un petit tour en France mais peut-être pourras-tu partir cet été pendant quelques mois... Te plaçant devant un tableau très célèbre qui est "La liberté guidant le peuple", tu laisses le temps à Mazikeen de l'observer. C'est une oeuvre d'art que tu apprécies particulièrement, elle a une histoire, un contexte.

- Ce tableau est un symbole de la liberté. Charles X voulait diminuer certains droits dont la liberté de presse et voulait faire une réforme du suffrage censitaire ; sauf que le peuple parisien s'est battu contre l'oppression. Le bonnet que porte cette femme en plein milieu n'est pas là pour faire joli ! C'était le bonnet qu'obtenaient les esclaves dans l'Empire Romains lorsqu'ils étaient affranchis. Ce n'est pas simplement des hommes et des femmes portant des épées avec des cadavres à leurs pieds, il y une vraie morale derrière ; ce tableau veut nous transmettre des valeurs, il peut nous faire sentir plus fort face à l'oppresseur. Mais cela peut nous expliquer aussi ce qu'à pu traverser le peuple français et la réponse qu'il a donné à l'oppresseur, une chose qu'il serait bien difficile de reproduire ici vu le contexte actuel des choses.

Lorsqu'une personne peint, ce n'est pas seulement pour raconter sa journée ou dessiner un joli paysage qui lui a plu un jour en se baladant ! Il y avait quelque chose derrière chaque couleur, chaque posture des personnages, chaque expression du visage. Et c'est pareil dans les bouquins, les photos, la musique... Ce n'est pas créé simplement pour être joli !

- Pour partir dans l'exemple de la littérature. Le Dernier jour d'un condamné de Victor Hugo est un de ses textes contre la peine de mort ! Je suis sûre que lorsque ta mère écrit des livres, elle tient à faire passer des valeurs... L'amitié, le courage, l'entraide, la force et bien d'autres choses. L'écriture, la peinture, la sculpture ou la musique sont fait pour nous transmettre des émotions ou des valeurs. Je suis sûre que si tu prenais un peu plus de temps devant un tableau, tu pourrais voir au-delà du simple dessin.

Tu es toujours étonnée lorsque quelqu'un te dit ne rien ressentir devant une peinture... N'est-ce pas ce que les artistes tentent de faire ? D'exprimer leur émotions à travers leur oeuvre ? Et que cela se ressent encore à travers les époques ou les pays ?

- As-tu une idée de ce que tu voudrais faire plus tard ?



Spoiler:
 



Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Mazikeen DeckerHabitantMessages : 53
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   Mar 12 Déc - 22:45

ft. Maze

ft. Abby

「Rencontre avec une star !」
C'est vrai quoi, on est dans un musée, c'est pour regarder les peintures, pas pour espionner les gens, puis je n'aime pas vraiment qu'on me regarde ainsi. Enfin, je ne suis pas vraiment intéressante au point de devenir le centre d'intérêt pour tout le monde, surtout au musée ! Je ne sais pas moi, regarder les peintures, c'est plus intéressant que moi.. enfin, c'est vrai que je suis avec Mademoiselle Midford, c'est une star, c'est sûrement normal que les gens la regardent, elle est tellement belle et imposante, je crois que je l'admire. Enfin, c'est une grande femme qui a réussi sa carrière et sa vie, elle ne se laisse pas marcher dessus, bref, elle est super donc c'est normal que tout le monde ait envie de la regarder ou bien l'admirer, mais quand même, tout le monde a le droit à son intimité quand même alors j'aimerai bien qu'on l'est.. surtout que je n'aime pas être sur le devant de la scène.

En tout cas, la journaliste ne semblait pas vouloir me suivre dans mon envie d'aller dehors pour s'amuser un peu, préférant sûrement rester au chaud et regarder les peintures. Surtout qu'elle me demanda de la suivre.. bon aller, ce n'est pas ce que je voulais, mais je ne vais pas faire la fine bouche, elle veut tout de même rester avec moi alors je vais en profiter. Je fis un léger signe de tête pour lui dire que oui, que je vais la suivre, suivant ses pas, essayant d'oublier les gens qui nous regardent et surtout en essayant d'oublier mon stress d'être avec une personne aussi célèbre qu'elle. On venait d'entrer dans la galerie des peintures de la France. C'est un très beau pays, du moins de ce que j'ai pu voir dans mes livres, j'ai même eu la chance de lire quelques livres français, mais j'ai quand même beaucoup de mal avec cette langue alors j'étais toujours avec mon dictionnaire sur le côté, mais cela n'empêchait pas d'apprécier ma lecture. Elle me guida jusqu'à une peinture que j'observais... C'est une peinture comme une autre.. enfin, c'est jolie ! Ce n'est juste pas mon domaine et ce que j'apprécie.

Je ne comprend pas grand chose à cette peinture, enfin, à toutes les peintures je n'y comprend pas grand chose parce que pour moi, les tableaux ne sont que des peintures en soient.. Je sais que c'est du travail, beaucoup de travail, mais ce n'est que des coups de pinceaux en soit, rien de bien dur à faire.. Enfin, si on part de ce principe, l'écriture également ce n'est que des coups de stylos, les sculptures que des coups de marteau, etc.. Mais je ne sais pas, la peinture, je trouve ça un peu bizarre, surtout de voir que dès fois le prix d'un tableau s’envole alors que la peinture ne coûte pas cher. Enfin bref, ce n'est que ma façon de pensée, étonnée certes, mais au moins, j'ai mon point de vue personnelle que personne ne m'a motivé ou donné, c'est le mieux et j'en suis assez fière d'avoir mes propres idéaux, comparé à beaucoup qui ne font que suivre le troupeau et dire exactement la même chose ou qui veulent se donner un genre.

Abbygaëlle commença à m'expliquer le tableau.. Cela se voit qu'elle s'y connaît, qu'elle aime cela, qu'elle a envie de partager ses connaissances et son envie de faire découvrir sa passion pour la peinture. J'essaye vraiment de comprendre ce qu'elle dit, ce qu'elle voit et ce que le tableau veut exprimer, mais rien à y faire, je reste paumée devant la peinture, les yeux dans le vide, commençant même à avoir mal à la tête à force de réfléchir sur le sens du tableau, mais pour moi, cela ne reste que des coups de pinceaux, de jolis coups de pinceaux certes, mais que des coups de pinceaux. Même quand elle m'explique la comparaison avec les livres, ça oui je comprend parfaitement, par contre interposer cela à la peinture, désolé, mais je n'y arrive pas.. Ce n'est pas faute d'essayer de comprendre pourtant ! Je sortis de ma torpeur quand Abbygaëlle me posa  une question, savoir si je savais ce que je voulais faire plus tard.

« Euh... Oui ! Oui je sais ce que j'aimerai faire plus tard. J'aimerai beaucoup devenir psychologue. Mais en attendant pour me payer un peu les frais et tout, je pose pour un photographe, en amateur bien sûr ! Sinon j'écris comme maman durant mes temps libres. En tout cas, j'essaye de tout faire pour devenir psychologue, faudrait juste que je trouve un professionnel qui m'accepte, mais je ne suis pas sûre d'y arriver. J'ai des bonnes notes vous savez, mais elles ne décollent pas pour autant. Et vou... »

Je raconte un peu ma vie, mais bon, elle m'a demandé, je lui répond, c'est la moindre des choses.. Enfin, j'aurai très bien pu m'arrêter à "Je veux devenir psychologue", mais non, il fallait que je lui raconte tout en détail, même si ce n'est pas la question ou si elle s'en fiche, j'aime bien donner des détails, cela permet de mieux comprendre en général et puis cela fait la conversation après tout. Par contre, j'ai toujours rien compris à cette peinture, enfin, j'ai compris que ça un rapport avec l'histoire de la France, mais je ne l'ai pas réellement étudier donc je ne pourrai pas dire. Par contre, cela se voir que Mademoiselle Midford est une femme très cultivée et qu'elle connaît beaucoup de choses sur tout et c'est réellement impressionnant. Par contre j'ai failli faire une bourde, encore. Enfin, c'est toujours bien de retourner la question, mais là pour le coup, elle a déjà une belle vie, déjà construite et tout donc lui retourner la question est un peu stupide, elle a sûrement déjà tout ce qu'elle veut après tout !

« Oh ! Trop bien ! »

En tournant la tête très légèrement, je venais de voir qu'il y avait une aile entière consacrée au Moyen-Âge et c'est une époque qui me passionne réellement. Les chevaliers, les princesses, les mythes de la magie, des dragons, le mythe Arthurien, bref, c'est réellement passionnant et je suis réellement fan de toute cette époque ! Attrapant la main, comme je pouvais, de Abbygaëlle pour qu'elle puisse me suivre jusqu'à cette immense salle qui parle de château-fort, des princesses, des rois, si elle est aussi cultivée dans ce domaine que dans celle de l'histoire de France, je vais apprendre plein de chose et en m'amusant, cela va être trop cool ! Par contre elle a clairement plus de force que moi, j'avais beau tenté de la tirer en direction de la salle que je voulais, j'avais l'impression de faire du sur place, courir sur moi-même parce que Mademoiselle Midford ne semblait pas être très réceptive à mon invitation.

Je fini par la lâcher afin de pouvoir y aller tout de même, puis elle va me suivre, je l'ai bien suivie, elle va me suivre, hein qu'elle va me suivre ? Dès que je lâcha sa main, mon élan me fit presque tomber, tête la première. Heureusement que j'ai l'habitude, j'arrive désormais à plus ou moins reprendre mon équilibre dans ces moment-là, une chance il faut dire. Néanmoins mon cœur fait toujours un bon pas possible à chaque, impression d'avoir un arrêt cardiaque à chaque fois. En tout cas, j'étais tellement heureuse pour cette salle que je repris très vite ma course pour y aller où je tournais sur moi-même, admirant tout ce qui se trouvait dedans. Des armures, des robes de princesses, des miniatures de château, des armes de sièges miniatures, bref, tout était tellement magnifique ! Par contre j'avais vraiment chaud, vite, ouvrir la fenêtre ! Je trouve la première fenêtre du musée afin de l'ouvrir. Je n'aurai sûrement pas dû, car à peine la fenêtre ouverte qu'il eut une petite rafale, laissant entrer beaucoup de neige, m'emportant vers l'arrière, laissant même entrer beaucoup de neige, me faisant recouvrir sur une très grande partie du corps, étant par terre à cause de la bourrasque de neige que je n'avais pas prévu de me prendre.. Je voulais juste un peu d'air frais, pas de la neige partout sur moi.

« Mademoiselle Midford... De l'aide s'il-vous-plaît... »



Je m'exprime en Orchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 102
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   Ven 15 Déc - 18:42

Rencontre avec une star !

ft. Mazikeen
"L'enfance c'est de croire qu'avec le sapin de Noël et trois flocons de neige toute la terre est changée"

La main posée sur ta hanche, tu te fais la réflexion qu'elle n'a pas l'air de comprendre la moitié des choses que tu lui racontes... Non mais est-ce que tu t'es mises à parler une autre langue en plein milieu de la conversation ? A moins que ce que tu racontes ne soit pas suffisamment clair pour elle... Ou la dernière solution est qu'elle se fiche royalement de ce que tu peux lui dire car l'art ne l'intéresse vraiment pas. Bon Dieu, mais comment peut-on ne rien comprendre à l'art ? C'est tellement simple. Il suffit de regarder et de faire la connexion avec l'Histoire du peintre ou son caractère pour comprendre ce qu'il veut faire !

Finalement tu décides d'enchaîner sur son projet professionnel... En effet, si la demoiselle souhaite devenir avocate ou un métier manuel, tu peux bien comprendre pourquoi l'art lui passe au-dessus. Contrairement au métier comme le journalisme, le théâtre ou l'écriture qui nécessitent d'avoir une certaine plume voire cette petite chose en plus pour se démarquer des autres. Qu'importe le métier au final, il faut savoir se démarquer et avoir cette petite chose en plus histoire d'avoir plus de chance durant l'entretien d'embauche... Il faut dire que les employeurs ne prennent pas le premier venu. Toi la première, tu choisis tes employés avec minutie.

- Euh... Oui ! Oui je sais ce que j'aimerai faire plus tard. J'aimerai beaucoup devenir psychologue. Mais en attendant pour me payer un peu les frais et tout, je pose pour un photographe, en amateur bien sûr ! Sinon j'écris comme maman durant mes temps libres. En tout cas, j'essaye de tout faire pour devenir psychologue, faudrait juste que je trouve un professionnel qui m'accepte, mais je ne suis pas sûre d'y arriver. J'ai des bonnes notes vous savez, mais elles ne décollent pas pour autant. Et vou...

Elle reste bavarde cette petite quand même. Tu n'avais pas souvenir que sa mère était autant bavarde que la gamine et qu'elle racontait autant sa vie, même à des inconnues... Pourtant, dans cette petite tirade, il y a une chose qui t'a marqué. Elle dit vouloir devenir psychologue, intéressant... Il ne lui manquerait plus qu'un professionnel ; une formation en somme. Par chance, tu connais le professionnel dont elle aurait besoin. Pourquoi tant de générosité envers cette inconnue ? Car tu es bien obligée de sourire et de répondre à quelques caprices pour te faire apprécier et avoir quelques soutiens de ton côté ; c'est un peu comme la politique tout ça.

Pourtant tu n'as le temps d'aborder le sujet qu'elle recommence à s'émerveiller comme une enfant et te prend par la main pour te tirer dans la salle d'à côté, se trouvant être le Moyen-Âge. Par pitié, peste, maladie infantile et combats de chevaliers grotesques n'est pas une période qui te passionne ! C'était tous des rustres à cette époque en plus de ne pas connaître une bonne hygiène de vie ainsi que le respect ; comment peut-on apprécier cette période ? La Renaissance était une période bien plus intéressante ! Avec ses découvertes dans le monde entier et ses évolutions qui ont permis de connaître le monde tel qu'il est aujourd'hui, pourquoi se focaliser sur la période d'avant ?

Tu la rejoins tout de même dans la salle en croisant les bras, regardant à l'entrée la gamine qui courait dans tous les sens pour regarder les armures et les robes princesses... Sait-elle seulement comment les femmes étaient traitées à l'époque ? Si oui, il fallait être complètement idiot pour croire qu'une robe de princesse pouvait résoudre tous les problèmes. Tu la vois finalement s'approcher de la fenêtre et encore une fois, tu n'as pas le temps de la prévenir de sa mauvaise idée qu'elle prend la décision d'ouvrir cette fenêtre... Tu lèves les yeux au ciel et secoues la tête face à cette bêtise. Le panneau n'était-il pas assez clair ?

- Mademoiselle Midford... De l'aide s'il-vous-plaît..

Soupirant, tu décroises les bras pour faire claquer tes talons et t'approcher de la fenêtre que tu refermes avant que Mazikeen ne se transforme en bonhomme de neige, grandeur nature. Te tournant vers elle, tu poses les poings sur les hanches comme une mère s'apprêtant à gronder son enfant pour une bêtise faîtes ; Amanda prenait toujours cette pose avec toi lorsque tu ne faisais pas quelque chose qu'elle te demandait.

- C'est pour cette raison que les panneaux interdisent d'ouvrir les fenêtres, dis-tu en montrant le symbole juste à côté de la fenêtre. Tu aurais pu abîmer toutes ces œuvres à cause de la neige ou un mauvais coup de vent qui aurait tout balayé et détruit ces robes de princesses et ces armures.

Après ce sermon rapide, tu décides d'aider Mazikeen à sortir du tas de neige pour éviter qu'elle ne finisse congelée ou qu'elle attrape un rhume ; tu n'as pas envie que la mère Decker t'envoie la facture du médecin car tu as été trop lente à aider sa fille à sortir du pétrin.

- Concernant ton métier de psychologue, je pense pouvoir te donner un petit coup de main. Je ne sais pas si tu connais le Capitaine Aston Hammerman, mais en plus d'être de la police c'est aussi un psychologue ; essaye d'aller le voir de ma part en lui disant que tu cherches une formation.

Tu ne sais pas si le Capitaine garde une bonne image de toi et sûrement il n'appréciera pas ce petit cadeau que tu lui envoies, mais tu espères tout de même qu'il est un minimum plus généreux que toi concernant la formation de la jeunesse. Tu ne sais comment il fonctionne et si il a le temps pour former quelqu'un mais il doit bien avoir quelques collègues dans le métier qui se feraient une joie de participer à une formation.

- Tu dois avoir fini tes études pour faire cette formation ou tu peux la faire en parallèle.

Autant dire que tu ne connais pas réellement l'école... N'ayant jamais eu le droit de sortir de chez toi avant tes 10 ans, ce n'est seulement qu'à l'âge de 14 ans que tu as pu recevoir une vraie éducation. Il y avait tellement de chose à rattraper dans ton vocabulaire et ta culture qu'Amanda a préféré se charger elle-même de tout ça quitte à engager des précepteurs plutôt que de te mettre dans une école où tu aurais pu être humiliée par les autres enfants de ton âge.




Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Mazikeen DeckerHabitantMessages : 53
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   Mar 19 Déc - 16:58

ft. Maze

ft. Abby

「Rencontre avec une star !」
Toujours dans le pétrin.. C'est un peu l'histoire de ma vie, toujours dans une situation qui ressemble à une suite de malheur qui me tombe dessus, mais c'est un peu de faute à chaque fois il faut le dire, pas réellement de la faute des autres pour le coup, je n'ai qu'à ne pas faire de bêtise comme ça, et ça ira sûrement mieux, mais on ne me refera jamais je crois bien. En tout cas, Mademoiselle Midford m'aida à sortir du tas de neige dans lequel je me suis fourré par mésaventure à cause de l'ouverture de la fenêtre que j'ai ouverte, donc c'est bien de ma faute du coup. Néanmoins, elle m'aida complètement à sortir du tas de neige, j'espère ne pas attraper un coup de froid avec cette histoire, cela serait bête d'être malade pour Noël, mais bon, je me soignerai si c'est le cas, mais ça sera un peu triste il faut dire si jamais ça arrivait, ça casse un peu la magie de Noël.

M'essuyant de la neige que j'avais sur moi, je me sentais vraiment bête et surtout un peu triste, surtout que Mademoiselle Midford se mit à me gronder pour ce que je venais de faire.. C'est vrai quoi, elle a raison, j'aurai dû regarder le panneau avant, puis c'est vrai qu'il ne vaut mieux pas ouvrir les fenêtres pour le bien des objets et peintures présentes en ce lieu. On dirait une maman quand elle fait ça, surtout qu'elle a une grande prestance, il faut le dire et quand elle me gronde, cela se sent que ce n'est pas pour rire et qu'il vaut mieux écouter et ne rien dire, juste écouter, apprendre, et ne plus recommencer et c'est sûr, je ne le referai plus. Surtout que l'agent de sécurité également ne semblait pas être content, mais en voyant que je me suis fais déjà gronder, il n'a pas juger bon d'intervenir, du moins j'espère parce que je n'ai pas vraiment envie de partir tout de suite. Surtout que je n'ai rien abîmer, du moins j'espère n'avoir rien abîmer pour le coup. Une fois sortie complètement, j’espérais juste que Mademoiselle Midford n'allait pas changer de comportement avec moi.

Je ne m'y attendais vraiment pas de la suite. Alors qu'elle venait de me gronder pour mon erreur, elle enchaîna pour me parler d'un certain psychologue, le Capitaine Hammerman.. J'en avais déjà entendu parler, mais jamais je n'aurai osé lui adresser une lettre ou bien le voir pour lui demander de suivre une formation avec lui, il doit être occupé et puis il ne doit pas forcément avoir l'envie de s'occuper d'une gamine comme moi. Pourtant, un star comme Abbygaëlle m'a conseillé de le voir et surtout de me faire une lettre de recommandation pour faire ma formation avec lui. J'y crois pas, c'est trop beau pour être vrai ! Sans hésitez pour son geste, je lui saute dessus pour lui faire un câlin de nouveau. Elle est trop gentille, en plus d'être super belle et intelligente, elle a toutes les qualités du monde. Je lui fais un très gros câlin pour la remercier avant de me décoller d'elle, je suis assez tactile, mais c'est vrai que tout le monde ne l'est pas alors je vais éviter d'être toujours collé à elle, même si j'aimerai beaucoup il faut dire.

« Merci Mademoiselle Midford ! C'est super gentil de votre part ! Promis j'irai le voir après les fêtes. Je ne vais pas le déranger durant les fêtes, et surtout que j'ai encore le temps, ce n'est que pour l'année scolaire prochaine après tout. »

Même si j'aimerai passer beaucoup de temps avec cette femme, je ne sais pas trop quoi lui dire ou bien lui demander. C'est une grande femme et moi juste une gamine qui suit encore ses études, en soit, on n'a pas grand chose en commun, surtout qu'elle est bien plus cultivée que moi, donc je dois faire réellement tâche comparé à elle, même si elle est très gentille. En tout cas je vais essayer de lui montrer que je ne suis pas juste une cruche qui fait des bourdes, j'ai quand même une très bonne culture, enfin, dans les domaines que j'aime, sinon c'est une culture assez basique, même si je connais quand même pas mal de chose, même des bases dans plusieurs langues, même dans l'ancien Quederlien, même si ce n'est que les bases scolaires. Enfin voilà, en culture française, je ne m'y connais réellement pas, mais par contre pour l'époque médiévale, ça va, je m'y connais, mais il faut dire que si je m'intéresse à cette époque, c'est surtout pour un mythe précis où je suis réellement fan, j'espère qu'elle ne trouvera pas ça ridicule. Je m'éloigne un peu du tas de neige, et pour éviter de déranger les autres personnes, encore plus.

« Je ne m'y connais pas beaucoup à la culture française, mais j'adore le mythe de la légende Arthurienne, et donc cette époque. L'histoire du petit garçon retirant l'épée de légende grâce à Merlin. La magie, la quête du Graal, la trahison de Lancelot, l'histoire d'amour avec Guenièvre, l'histoire de Perceval... Ce mythe est vraiment passionnant ! J'adore lire des livres sur ce mythe, ce temps remplie de magie, de chevaliers, de princesses, de conquêtes, du Roi ayant fait ses classes avec les Romains pour ensuite prendre le dessus pour devenir le Roi des Bretons... Désolé, je dois vous embêter avec tout ça... »

C'est très rare de tomber sur une personne qui est également intéressé par ce mythe, car ce n'est qu'un mythe après tout, il n'y a aucune preuve comme quoi ça existait, comme quoi le Roi Arthur a existé, mais si la magie existe à Quederla, peut-être que des magies différentes existaient également ailleurs et qu'ils l'ont perdu ? Enfin, ça serait logique et pas fou d'après moi, mais on ne sait jamais hein. Puis surtout Abbygaëlle doit sûrement être une femme occupée et elle doit avoir autre chose à faire que de simplement faire le baby-sitting d'une gamine qui rêve de dragons, de mythes, de magiciens, de Roi qui n'ont jamais exister, d'épée magique qui brillent donné par une femme qui sort de l'eau.. du coup j'espère qu'elle n'avait pas d'autre chose à faire aujourd'hui ou que je ne la dérange pas.

« Dites Mademoiselle Midford, vous avez prévu quelques choses aujourd'hui ? Enfin.. je veux savoir si je ne vous dérange pas, si l'invitation du Maire n'a pas chamboulé votre emploi du temps qui doit être si chargé, vous êtes une femme importante après tout ! »



Je m'exprime en Orchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 102
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   Mar 19 Déc - 20:01

Rencontre avec une star !

ft. Mazikeen
"L'enfance c'est de croire qu'avec le sapin de Noël et trois flocons de neige toute la terre est changée"

Tu te doutais que cette proposition allait faire une heureuse mais tu ne t'attendais vraiment pas à ce qu'elle te saute une nouvelle fois dans les bras. Comme la première fois, tu redeviens un piquet qui n'ose plus bouger en contact avec une autre personne de l'espèce humaine... Oh ciel, tu devrais te balader avec une pancarte "interdiction de m'approcher" afin que le message soit suffisamment clair ! Comme si elle lisait dans les pensées, Mazikeen ne resta pas longtemps contre toi pour venir se reculer ; tu tentes un sourire mais l'air de dégoût sur ton visage est bien trop fort pour le cacher. Tu as horreur des gens tactiles.

- Merci Mademoiselle Midford ! C'est super gentil de votre part ! Promis j'irai le voir après les fêtes. Je ne vais pas le déranger durant les fêtes, et surtout que j'ai encore le temps, ce n'est que pour l'année scolaire prochaine après tout.

- Bien. Tu passeras me voir au Journal pendant les vacances, je t'aurais fait la lettre.

Contrairement au Capitaine Hammerman, tu n'as rien de prévu pendant les fêtes. Aucune famille avec qui passer du temps et il faut dire que tes amis ont coupé les ponts avec toi en apprenant la terrible vérité à ton sujet... Tu es réellement seule cette année pour les fêtes mais cela ne t'a jamais dérangé. Peut-être que tu passeras la soirée dans le Palais d'Undy, personne ne viendra vous déranger là-bas et puis il pourra faire ses gâteaux qu'ils réussissaient à chaque fois... Peut-être. Car les gens ne s'arrêtent pas de mourir en période des fêtes et il est déjà arrivé que vous soyez chacun de votre côté ce soir là ; au moins cette année tu ne seras pas avec ces tarés.

- Je ne m'y connais pas beaucoup à la culture française, mais j'adore le mythe de la légende Arthurienne, et donc cette époque. L'histoire du petit garçon retirant l'épée de légende grâce à Merlin. La magie, la quête du Graal, la trahison de Lancelot, l'histoire d'amour avec Guenièvre, l'histoire de Perceval... Ce mythe est vraiment passionnant ! J'adore lire des livres sur ce mythe, ce temps remplie de magie, de chevaliers, de princesses, de conquêtes, du Roi ayant fait ses classes avec les Romains pour ensuite prendre le dessus pour devenir le Roi des Bretons... Désolé, je dois vous embêter avec tout ça...

- Disons que chacun a le droit d'avoir sa période préférée. Les histoires de Princesse et de chevalier servant n'ont jamais été ma tasse de thé.

Ce n'était que des foutaises ! Quand on avait une vie comme la tienne, ces contes de fées n'étaient d'autres que de la torture. Des histoires pour maintenir l'imagination et les rêveries... Un Prince venant te sauver, oh tu en as rêvé plusieurs fois ; tu avais même prié quelques soirs pour un avenir meilleur. Les deux ont été des échecs et cela t'a permis de comprendre que tu ne pouvais compter que sur toi, pas sur des contes ou des prières... Là, c'était la réalité qui était face à toi et elle ne laissait pas de place à la rêverie.

- Dites Mademoiselle Midford, vous avez prévu quelques choses aujourd'hui ? Enfin.. je veux savoir si je ne vous dérange pas, si l'invitation du Maire n'a pas chamboulé votre emploi du temps qui doit être si chargé, vous êtes une femme importante après tout !

Croisant les bras, tu ne réagis pas tout de suite. On ne peut pas dire que tu t'amuses en sa présence, beaucoup trop occupée à éviter les câlins et devoir la sortir de situations délicates... Mais il n'y a pas que son côté maladroit qui t'énerve chez elle. Elle a quelque chose que tu n'as jamais eu, elle a eu le droit à une vraie enfance avec sa mère et peut-être son père ; une vie parfaite avec des histoires de conte de fée et que tout soit réellement bien. Avoir ce qu'elle voulait à Noël et pouvoir profiter des fêtes avec les gens qu'elle aimait... Oui, tu étais presque jalouse de cette gamine qui n'avait presque rien, qui ne gagnait rien de sa vie. Pourtant, tu avais l'impression qu'elle avait plus que toi et cela t'attristait beaucoup.

Croisant les bras, tu gardes la tête haute mais le visage attristé peut clairement se voir; surtout si cette gamine décide d'être une future psychologue ! Tu ne comprends pas pourquoi tu réagis de la sorte. Des enfants, tu en as rencontré plein et certaines de tes amis avaient eu une vie formidable... Mais eux étaient déjà matures et ne l'affichaient pas comme Mazikeen le faisait. Ils avaient compris depuis longtemps les difficultés de la ville et le caractère dur qu'il fallait avoir sur le visage pour éviter de se faire manger par les autres. Tout cela, Mazikeen semblait l'ignorer et cela la rendait autant attachante qu'énervante.

- Mes employés sont assez grands pour se débrouiller sans moi pendant quelques heures.

Enfin, tu oses l'espérer. Certains incompétents méritent des blâmes voire d'être virés pour les bêtises qu'ils font dans les articles ! La période de Noël est la pire pour renvoyer, surtout avec la mauvaise réputation qui pourra te tomber dessus alors tu attendras simplement la nouvelle année pour faire tomber ces fameuses lettres. Regardant ta montre, tu décides qu'il est temps de partir ; c'est bien mignon de regarder des oeuvres d'art mais tu ne vas pas t'éterniser bien longtemps en sa compagnie.

- Eh bien, je fus ravie de te rencontrer Mazikeen mais je dois y aller. Je te souhaite de bonnes fêtes de fin d'année, à toi et à ta maman.

Tu fais un dernier sourire puis tu tournes les talons sans demander ton reste.




Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Mazikeen DeckerHabitantMessages : 53
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   Mer 3 Jan - 20:17

ft. Maze

ft. Abby

「Rencontre avec une star !」
Il n'y a pas de mal de poser des questions sur la vie privée d'une personne, surtout que je voulais vraiment savoir si le fait de devoir me rencontrer a dû chambouler de beaucoup son emploi du temps, sûrement surchargé, ou bien si justement cela tombait et qu'elle avait un jour de congés ou simplement qu'elle ne travaillait pas aujourd'hui. C'est vrai que pour une lycée, comme moi, le maire a sûrement fait en sorte de tomber sur un tel jour comme ça il pouvait plus facilement être sûr que ça ne dérange pas trop. Mais il ne pouvait sûrement pas prévoir entièrement pour tout le monde car c'est beaucoup trop compliqué de faire correspondre tous les emplois du temps pour que tout le monde ne dérange pas leur emploi du temps. Du moins, c'est comme ça que je pense, mais si elle est là, c'est que ça ne devait pas trop la déranger, puis ça doit lui faire du bien de simplement se détendre et sortir un peu, cela doit être ennuyant de toujours penser au boulot après tout, faut savoir se reposer.

Elle semblait réellement triste, mais pourquoi ? Enfin, elle n'allait pas l'air d'aller bien, du moins si j'en crois son visage. Je suis très loin d'être une experte, mais quand même, je sais reconnaître les émotions de base, j'arrive à savoir assez facilement quand une personne est joyeuse, quand elle est en colère, quand elle est surprise, quand elle est triste, j'arrive assez facilement à le voir, et là, c'était très visible sur cette belle femme, qu'elle est très triste, mais pourquoi ? D'accord, ses employés peuvent se gérer eux-même, mais quand même. C'est le travail qui la rend triste ou bien simplement être là ? Non, ça ne peut qu'être le travail, elle n'a sûrement pas envie de rentrer chez elle ou bien se rendre au bureau et elle aimerai sûrement s'amuser et profiter un peu plus de la vie. Pour ça, elle peut compter sur moi ! Je suis la pro pour remonter le moral des gens, ma joie de vivre va déteindre sur elle, ce n'est qu'une question de temps et pour ça, on va l'obtenir le temps pour qu'elle soit aussi heureuse que moi ! Aller, Mademoiselle Midford, je vais vous rendre votre sourire !

« Oh.. Euh.. Hey !! Mademoiselle Midford !!!! »

Alors que j'étais à fond dans mes pensées, la grande star du journalisme venait déjà de tourner les talons pour partir. Tu ne crois pas que tu vas me filer entre les doigts toi, j'ai décidé que tu vas arrêter d'être triste et crois moi, tu ne vas pas être triste très longtemps et tu ne vas pas m'échapper aussi facilement. Je ne sais pas comment je vais faire pour lui remonter le moral, mais je vais y arriver, je trouverai bien une méthode pour le faire, même si dans un musée, ce n'est pas les activités qui court les rues. Je me met à courir en sa direction, elle marche vite la bougre ! Je fini quand même par la rattraper, en même temps elle marche, et moi je cours à moitié, donc ce n'est pas très compliqué de la rattraper. Je lui rattrape le bras donc, me mettant par la suite juste devant elle, me plaçant ainsi comme un piquet, droit comme un i, si elle ne comprend pas qu'elle ne doit pas partir, là, je ne sais pas quoi faire de plus pour qu'elle le comprenne, je ne peux pas être plus clair à moins de lui crier dessus de rester à cet endroit.. Par contre, il faut que je trouve quoi faire maintenant pour la rendre heureuse.

« Mademoiselle Midford. Je sais que vous êtes triste, mais ne vous en faites pas, avec moi, on ne s'ennuie jamais ! On va faire.. on va faire... faire... Euh... »
« Mesdames, Messieurs. Excusez moi une petite minute. Le concours en duo de construction de sucre d'orge va bientôt commencer. Il ne reste plus que deux minutes pour s'inscrire, après, il sera trop tard. »

Voilà ! C'est parfait ! Je ne savais pas quoi faire, et voilà qu'un homme vient de me donner la solution parfaite pour se faire. C'est juste l'occasion parfaite, il faut juste qu'on s'inscrive très vite, puis cela ne sert à rien de lui demander son avis parce qu'à tous les coups, elle dira non parce qu'elle est occupée alors cette fois-ci Mademoiselle, vous n'allez pas y échapper. D'accord, vous êtes plus grande que moi, plus intelligente et tout ce que vous voulez, mais pour ce moyen présent, c'est moi qui vais prendre cette décision, que ça vous plaise ou non, on va y participer. Je m'écarte légèrement de Abbygaëlle afin de me montrer aux yeux de l'homme qui venait de crier l'activité dans le musée il y a quelques secondes à peine.

« Nous monsieur ! On veut participer ! Mazikeen Decker et Abbygaëlle Midford ! »
« C'est noté Mademoiselle. On commence dans cinq minutes à peine, alors dépêchez vous. »

Aller, je suis sûre qu'elle va être super contente de participer avec moi, et puis cela va être marrant de construire des choses en sucre d'orge, même si je ne vois pas encore comment, ni quoi, on va pouvoir faire, mais ce n'est qu'un détail hein, le but c'est vraiment de lui faire changer les idées et être heureuse alors voilà, on ne va pas s'attarder sur des détails inutiles comme cela. Du coup voilà, elle n'a plus le choix que de venir dans la salle qu'on nous a indiqué pour participer au concours contre d'autre personne. D'accord, je n'aime pas trop les compétitions, pas que je n'aime pas perdre, c'est juste que je ne suis pas une grande adepte des compétitions, je trouve ça un peu stupide de devoir participer à quelque chose dans le but de gagner car cela veut dire qu'il y aura plein de perdants également, et ça je trouve ça trop triste. Du coup voilà, je n'aime pas la compétition, je préfère jouer pour s'amuser et non pour gagner ou bien autre, je veux juste jouer et m'amuser, c'est tout ce qui compte... bon, si je gagne, je ne dis pas non, toujours bien de gagner après tout. Du coup, c'est parti, je fais un signe de victoire avec mes deux bras devant moi avant de pousser Abbygaëlle comme je pouvais pour la pousser en direction de la salle où le concours aura lieu.

« Aller Mademoiselle Midford, on va bien s'amuser toutes les deux ! Je suis sûre que vous allez adorer, je suis là après tout ! On est les meilleures ensemble ! »



Je m'exprime en Orchid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 102
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   Jeu 4 Jan - 0:07

Rencontre avec une star !

ft. Mazikeen
"L'enfance c'est de croire qu'avec le sapin de Noël et trois flocons de neige toute la terre est changée"

Avançant dans les couloirs du Musée, tu l'entends appeler ton nom mais tu ne t'arrêtes pas, n'ayant plus envie de perdre ton temps avec elle. Tu avais fait ta bonne action de la journée, pourquoi te force-t-on a continuer ? Finalement, elle arrive à te rattraper malgré tes grandes enjambées et elle arrive même à chopper ta main pour t'empêcher d'aller plus loin. Cette journée ne se terminera donc jamais ?

- Mademoiselle Midford. Je sais que vous êtes triste, mais ne vous en faites pas, avec moi, on ne s'ennuie jamais ! On va faire.. on va faire... faire... Euh...

- Mesdames, Messieurs. Excusez moi une petite minute. Le concours en duo de construction de sucre d'orge va bientôt commencer. Il ne reste plus que deux minutes pour s'inscrire, après, il sera trop tard.

Pitié non. Pourquoi le destin s'acharnait-il sur toi ? Est-ce que tu avais réellement une tête à faire des constructions en sucre d'orge, pourtant vu le regard de la gamine, tu te doutais qu'elle allait te forcer à y participer. Ah tu le retiens ce Gold et ses idées à la noix ! Tu espères qu'il a lui aussi participé à ce genre d'événement pour "se faire bien voir" et tomber sur un boulet qui lui a pompé sa journée. Tu finiras par lui toucher deux mots et la prochaine fois qui te demandera de faire ce genre d'efforts, c'est avec un coup de pied au derrière que tu vas lui répondre.

- Nous monsieur ! On veut participer ! Mazikeen Decker et Abbygaëlle Midford !

- C'est noté Mademoiselle. On commence dans cinq minutes à peine, alors dépêchez vous.

La regardant froidement, tu n'as même pas ton mot à dire dans cette histoire. Est-ce simplement parce que tu étais triste qu'elle a décidé de prendre ces initiatives ? Si oui, tu retiens de ne plus jamais sortir de chez toi pendant les événements de fin d'année ; ainsi personne ne verra à quel point ça peut t'affecter. Se mettant derrière toi, elle commence à te pousser vers la salle où va se dérouler le concours... Mais qu'elle est fatigante comme gamine ! Comment fait-elle pour avoir autant d'énergie et ne pas être fatiguée après tout ça ?

-  Aller Mademoiselle Midford, on va bien s'amuser toutes les deux ! Je suis sûre que vous allez adorer, je suis là après tout ! On est les meilleures ensemble !

- Si je t'aide à faire ce concours idiot, je pourrais rentrer chez moi après ?

Parce que tu aimerais savoir si tu allais être traînée toute la journée dans le Musée ou ailleurs ou si tu serais enfin libérée après avoir fait une belle construction en sucre d'orge ? Tu écoutes sa réponse et entre dans la salle pour s'installer à la table de libre. Tu observes les autres participants, principalement des enfants accompagnés de leur parent mais rarement deux adultes... Tu as honte d'être ici et tu ne vois pas en quoi tu vas pouvoir changer d'idée si tu en es réduite à la construction de sucre d'orge tout le reste de ta vie.

- Vous avez 1 heure pour faire votre construction. A vos marques... Prêts... Partez !


Ridicule. Pourtant tu n'avais pas le choix. Tu t'empares d'un papier et d'un style de ta main gauche pour commencer à dessiner grossièrement la construction, tu travailles toujours avec des schémas et il vaut mieux avoir une idée précise plutôt que de se lancer n'importe comment. Tu lui proposes donc le schéma d'une maison, d'un sapin et d'un traîneau du Père Noël ; tu tentais de te mettre dans l'esprit de Noël mais ce n'était pas la période la plus joyeuse pour toi et surtout ça faisait longtemps que tu n'avais pas fait de choses en rapport avec cette fête.

- Tiens, je te laisse choisir ce que tu veux faire.




Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontre avec une star ! [PV Abby]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec une star ! [PV Abby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Lyctis :: Musée-