Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Wi va sy Wiwi [PV Wilson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Lyana SélmineMessages : 372
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Wi va sy Wiwi [PV Wilson]   Mer 6 Déc - 20:52


“ Wi va s'y wiwi ! „

« Feat : Wiwi »
Quand j'ai reçu cette lettre, au début j'avais été étonné, puis je m'étais dis que ce n'étais pas une mauvaise idée. Après tout, ça pourrait être amusant, puis faire sourire à l'aide d'un cadeau c'est merveilleux. Puis j'avais vu l'interview du maire dans le journal et je m'étais dis « pourquoi pas ». Ce que j'avais trouvé étrange c'est que ce nom m'étais totalement inconnu, mais en même temps... J'avais l'impression de l'avoir déjà vu quelque part. Je m'étais donc mis en tête de chercher des informations sur lui, puis c'est en interrogeant certaine personne Elementis que j'avais appris qu'il était recherché dans la famille pour différente raison.

Je m'étais donc mis à la recherche de son dossier, savoir quel genre de personne j'allais avoir à faire. Recherché pour trahison et plus... J'avoue que je me demandais si c'était une bonne idée... J'avais mis longtemps à trouvé son dossier, surtout que j'étais tombé sur des informations intéressantes... J'avais trouvé le dossier d'une certaine Larxene en même temps... Et j'avais compris que c'était elle qui avait tué ma mère et mon frère. Une partie de moi se promit de la retrouver et de lui faire la peau.

Enfin bon, j'avais ouvert le dossier de Wilson et je l'avais reconnu. Je l'avais ma première année de collège avec Altiel. Il m'avait l'air plutôt gentil, alors je suis assez étonné de savoir qu'il est à l'origine du poison qui a causé nos pertes de pouvoirs. Quoi qu'à l'époque il paraissait énormément passionnée par la science, partir d'une question « monsieur il y a quoi écrit au tableau » à l'explication d'une expérience trop compliqué pour nous. Certain se moquait de sa taille, mais à l'époque j'étais aussi petite que lui, alors je n'avais jamais rien dis. Puis même maintenant, je ne dirais rien. Ce n'est pas le genre de chose qui se dise quoi.

Bon maintenant je ne suis pas plus avancé que ça dans ma recherche de cadeau. Puis j'ai finis par trouvé après des journées de recherche. Me voilà donc trois quart d'heure devant le centre commercial, j'eu un frisson en le regardant, j'essayais d'éviter cet endroit en général. Traumatisé ? Sûrement un peu, mais bon. Je devais bien y aller. Je fis un pas devant et la... AHHH nan ! La plaque de verglas... Je me sens glisser vers l'arrière, non non... Et étonnant la chute n'est pas si brutal et le bruit d'un couinement (un peu comme un jouet), je me pousse rapidement et reconnaît la bouille de mon ancien prof.

« - Monsieur Higgsburry ! Je suis désolé ! Je suis maladroite j'ai glissé sur une plaque de verglas... »

Je lui tend une main pour l'aider à se relever et rattrape mon paquet qui est étalé au sol et heureusement dans un sac plastique, il n'est pas trempé.

« - Vous n'avez pas changé de mon souvenir c'est fou ! Oh, pardonnez moi j'en oublie les politesses. »

Je recule un peu et m'incline respectueusement avant de lui dire :

« - Je suis Lyana Selmine, une ancienne élève, je ne pense pas que vous me reconnaissez, j'étais blonde avant, ahah... »

Oui puis vu le nombre d'année aussi.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
avatar

Wilson P. HiggsburyGouvernementMessages : 139
Date d'inscription : 12/08/2015


MessageSujet: Re: Wi va sy Wiwi [PV Wilson]   Mer 10 Jan - 15:53


Wi vas-y Wiwi

Déjà peu attrayante en temps normal, la période de Noël n'aurait pu être plus déprimante que cette année-là : dans les rues comme à l'appartement, l'esprit ne semblait guère à la fête et aux réjouissances normalement attendues. Les guirlandes accrochées aux barrières de sécurité placées le long des brèches du tremblement de terre ne sauraient sauver les apparences, ni jeter les derniers événements aux oubliettes ; ce qui n'empêchait pas les habitants d'essayer malgré tout, de se raccrocher à quelques jolies lumières et d'alléchantes odeurs dans le but d'ignorer ce qui se passe. Au fond, c'était un peu la spécialité de Quederla pendant les fêtes de Noël que de faire comme si tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, et ce même si ce monde ne dispensait plus de bonnes choses depuis bien longtemps. Mais faire semblant était devenu une habitude que le petit scientifique pouvait encore entretenir.

La lettre du Maire aurait échappé à la vigilance de son colocataire, s'il avait seulement pris le soin de l'expédier directement à la poubelle au lieu de la laisser traîner sur la table. Aussi, sous la pression d'Alaric pour le forcer à mettre le nez dehors et faire preuve de sociabilité, il n'eût d'autres choix que de décrocher son manteau afin d'aller trouver un cadeau. Si ce n'était pour le portrait que le consultant lui avait dressé de la jeune fille à rencontrer, il n'aurait certainement jamais pris le risque d'aller se jeter dans la gueule du loup. La fissure a beau distraire les esprits, son nom n'a pas été complètement oublié de tous pour autant, mieux valait donc rester prudent avec ce genre de révélations et ces rendez-vous orchestrés.

Le jour J tomba finalement, et avec lui le scientifique tout entier lorsqu'en chemin, une puissante avalanche vint à le frapper de plein fouet, le renversant en arrière sous la force de l'impact. La nature avait enfin décidé de lui faire payer pour ses crimes passés ! Ce n'était que justice... laquelle se répandit ensuite maladroitement en excuses tout en aidant le condamné à se relever. La jeune fille rousse devant lui manifestait une certaine familiarité à son égard, de quoi l'intriguer suffisamment pour attendre après un nom avant de s'autoriser à décompresser. Voilà donc celle qu'il était supposé rencontrer au centre commercial, quoi qu'elle détenait l'incontestable avantage de le connaître, ce dont il ne pouvait se vanter tandis qu'il secouait la neige de ses cheveux en l'air :

« Oh, ceci explique donc cela. Navré de ne pas vous remettre à mon tour, avec les années et le nombre d'élèves, c'est assez délicat... mais je suis ravi de vous revoir. »

Probablement, ou du moins toujours plus ravi que d'avoir affaire à un Élémentis en quête de reconnaissance de la part de son clan en leur livrant le petit chimiste sur un plateau d'argent. On n'est jamais à l'abri de ces vilaines bêtes-là. Se rappelant de son sac, niché sur le tas de neige qui avait pris la forme de sa silhouette, il s'empressa de le ramasser avant que le paquet à l'intérieur ne se trempe. Les cadeaux n'ont jamais été son fort, en particulier pour de parfaits inconnus, et c'était presque par déformation professionnelle qu'il faisait généralement son choix, comme pour ce qu'il en était de ce cadeau précis. Plusieurs personnes contournant le duo posté devant les portes leur indiqua également qu'ils n'étaient peut-être pas obligés de rester au froid comme deux poteaux.


« Eh bien, ne nous attardons pas dehors plus longtemps, d'ici qu'une autre personne vienne à glisser sur le verglas... »

Et surtout, qu'il redevienne la piste d'atterrissage des plus mauvais patineurs de la ville, puisqu'il semblait avoir un avenir radieux dans cette voie. Ouvrant donc la marche pour que la jeune fille le suive, ils trouvèrent à l'intérieur quantité de monde et de bruits pour confirmer l'éternelle hausse de la fréquentation des lieux à quelques jours du réveillon de Noël. Les habitués pourraient toutefois relever que l'activité avait faibli par rapport aux années précédentes, mais le petit chimiste n'était pas de ceux-là pour s'en faire la réflexion. À la place, il confia à son accompagnatrice son point de vue sur la raison de leur présence commune ici, à l'approche du grand espace justement prévu pour accueillir les participants de ce manège :

« Quelle drôle d'initiative de la part du maire d'organiser ces rencontres pour les fêtes... j'étais loin de me douter qu'autant de personnes y prendraient part. Je n'ai pas remis les pieds au centre commercial depuis... »

Ah, oui, les événements ayant survenu suite à la propagation du poison. De sa propre création. Comment ne pas se sentir nostalgique ? Sans doute à cause de la boule qui se formait dans son ventre rien qu'en y repensant. Une main sur la nuque, le scientifique fit au mieux pour tenter de raccourcir sa mine de six pieds de long tandis qu'ils prenaient place sur des fauteuils laissés à la disposition des visiteurs que le Maire avait convié par lettre. Il s'agit uniquement d'échanger quelques mots et des cadeaux, dans un endroit encourageant à la consommation excessive, avant de repartir chacun de son côté avec, peut-être, le sentiment d'avoir fait quelque chose de bien. Puisque c'est tombé sur lui, autant essayer de jouer le jeu.

« Alors Mlle Sélmine, est-ce que vous poursuivez des études ? À moins que vous ne vous soyez déjà lancée dans la vie active. Je... ne sais pas réellement quel âge vous avez. »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Lyana SélmineMessages : 372
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: Wi va sy Wiwi [PV Wilson]   Lun 5 Fév - 11:45


“ Wi va s'y wiwi ! „

« Feat : Wiwi »
« Oh, ceci explique donc cela. Navré de ne pas vous remettre à mon tour, avec les années et le nombre d'élèves, c'est assez délicat... mais je suis ravi de vous revoir. »

C'est assez compréhensible comme réponse, il avait du en voir des élèves, je n'étais qu'une élève parmi d'autre, surtout que je n'étais pas spécialement doué dans les matières scientifiques, je n'étais pas mauvaise non plus, j'étais dans la moyenne. Je faisais mes devoirs, je révisais pour les contrôles et c'était tout. Ce qu'on pouvait appeler « le strict minimum ». Après tout les cours ne m'ont jamais intéressé, mais la musique oui.

« Eh bien, ne nous attardons pas dehors plus longtemps, d'ici qu'une autre personne vienne à glisser sur le verglas... »

Je suis d'accord avec lui et le suit alors qu'il commence à marcher vers l'intérieur. Cet endroits me rends légèrement nerveuse et je ne peux m'empêcher de regarder régulièrement autours de moi, comme pour vérifier qu'une autre prise d'otage ne recommencera pas. C'est idiot, je le sais, ça ne se reproduiras pas de si tôt. Mais pourtant j'ai toujours cette drôle de sensation, même si tout à changé, qu'il a été reconstruit, c'est la même sensation. On s'approche donc de la zone en question.

« Quelle drôle d'initiative de la part du maire d'organiser ces rencontres pour les fêtes... j'étais loin de me douter qu'autant de personnes y prendraient part. Je n'ai pas remis les pieds au centre commercial depuis... »

Je hoche la tête et le regarde, il était là ce jour là ? Je n'avais pas le souvenir de l'avoir vu pourtant ? Après dans l'agitation j'ai peut-être manqué sa bouille.. Ou attend, si je me souviens bien il a crée le poison que le gouvernement à utilisé... Je le regarde essayant de savoir ce qu'il pensait, sa main sur sa nuque, et il avait une mine... bizarre. Il culpabilisait ? Sûrement.

« Alors Mlle Sélmine, est-ce que vous poursuivez des études ? À moins que vous ne vous soyez déjà lancée dans la vie active. Je... ne sais pas réellement quel âge vous avez. »

Je souris un peu et lui répond :

« - J'ai 21 ans et je n'ai pas vraiment fait d'étude, je n'ai jamais été vraiment faite pour ça, je préfère la musique, pour ça que j'étais en classe musique. Je fais partis d'un groupe de rock et je suis serveuse dans une pâtisserie »

Je regarde autours de nous, ne sachant pas trop comment tourner ça et finit par lui dire, comme pour chercher des éléménts :

« - Moi aussi, je n'aime pas venir ici, j'étais là le jour de la prise d'otage et j'ai faillis y mourir. »

Je dis ça d'un ton neutre, après tout, cette prise d'otage avait quand même permis à Nash de se déclarer, ce qu'il n'aurait peut-être pas fait et je serais rester avec Ewan et j'aurai finis malheureuse. Alors il n'y avait pas que du mauvais après tout.

« - Je suis au courant, que vous avez participer à tout ça. Pas la prise d'otage, mais la perte des pouvoirs »

Je m'approche de lui et lui chuchote pour ne pas qu'on m'entende :

« - Je suis une Elementis, la fille d'Arias Vele »

Je me relève et pose une main sur son épaule amicale :

« - Je ne vous ferais rien, rassurez-vous, je ne suis pas le genre à vous capturer pour des récompenses, puis... Mon père vous à épargné, puis vous n'êtes pas responsable de l'utilisation qu'en a fait le gouvernement même si les Elementis ont l'air de le croire. Tout ce que vous avez toujours voulu c'est l'évolution de la science, pas semer la destruction grâce à vos découvertes, du moins, c'est le cas n'est-ce pas ? »

Ma mine est inquiète, j'ai peur d'avoir toujours mal juger mon professeur, qu'en réalité c'était ce qu'il voulait. Après tout, je ne le connais pas tant que ça.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Wi va sy Wiwi [PV Wilson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Wi va sy Wiwi [PV Wilson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Smymaei :: Centre Commercial-