Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Nashoba Dreiden !
Son RP a été élu meilleur RP du mois !

Partagez | 
 

 Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Aston S. HammermanMessages : 190
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   Mar 12 Déc - 20:09

Le cadeau d’un policier
 Aston avait reçu cette lettre du Maire une matinée où il ne travaillait pas. Il avait été réveillé par sa femme qui sautait de joie d’avoir reçu un courrier de quelqu’un d’aussi important. En effet, Angel avait reçu aussi une invitation à… A rencontrer une illustre inconnue pour lui offrir n cadeau. Angel était toute heureuse de sortir et avait comme binôme une femme du quartier qu’elle connaissait bien, mais pour Aston la tâche était plus compliquée.

« Elle est heureuse, c’est bien, mais moi je suis pas du tout dans l'embarra… Je ne connais pas du tout cette Alice von Riessfeld et je connais encore moins ses goûts ! Enfin, c’est une femme, je suppose qu’elle aime ce qu’aime toutes les femmes. »

Le blondinet soupira en posant la lettre sur la table de chevet et se leva pour embrasser sa femme et préparer le petit déjeuner. Angel n'arrêtait pas de parler de cet événement, complimentant les qualités de sa partenaire et des multiples idées de cadeaux pour celle-ci. Puis vint la question fatidique de sa femme :

- Et toi chéri, tu compte prendre quoi pour cette Alice ? Et pas de bêtise hein !

- Ne t’en fait pas, il n’y a que toi dans mon coeur. Et pour le cadeau je ne sais pas encore. Je pense faire le tour du quartier commerçant dans la semaine dans l’espoir d’avoir une révélation.

Touchée, la blonde embrassa son homme avant de débarrasser la table. Finalement, tout deux avaient décidés de partir dans l’après-midi trouver leur cadeaux respectifs. Trainant dans les rues enneigées de la ville, sa femme accrocher à son bras, Aston pensait à ce q’il pouvait acheter.

« Alors… Pas de bijoux, trop chère et puis ma femme le prendrait sûrement mal. Un vêtement peut-être ? Ah mais je ne connais pas sa taille… Rhaaaa… »

Aston commençais à perdre espoir tandis que sa femme revenait avec le cadeau pour sa partenaire. Il soupira et rentrèrent tout deux à la maison. Sur le chemin du retour, Aston fût attirer par un objet en vitrine.

- Dit Angel, que pense-tu de ça ?

La belle blonde fût du même avis qe son mari et aussitôt il l’acheta et l’emballa dans un jolie papier cadeau rouge et blanc. Une fois à la maison, le jeune couple passèrent la soirée en amoureux a coin du feu.


Quelques jours plus tard se tenait la fameuse rencontre avec cette Alice. Ce jour là, Aston travaillait que la matinéece qui était parfait pour assister à la rencontre. Il avait prévenu sa femme pour qu’elle ne s’inquiète pas. La matinée avait été longue et finalement l’idée de boire un verre, qui plus est sans dépenser un sous, lui permit de souffler un peu. Il sortit du travaille, cravate impeccablement nouée malgré les aléas du métier et se dirigeait vers le bar où on avait donner rendez-vous au Capitaine. Il ne nomma et présenta la fameuse lettre avant qu’on l’assoie à une petite table. Un serveur passa prendre commande.

- Je vais attendre m'a partenaire, merci. Néanmoins, si vous avez le livre "La criminologie" de Mantz Kauss je ne refuserais pas.

Le serveur acquiesça et s'en alla tandis que le Capitaine attendez son livre du fait qu'il soit un peu en avance.


Codage par Libella sur Graphiorum


Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 527
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   Ven 12 Jan - 1:02

Aston S. Hammerman & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Petite rencontre au coin d'un livre

Quelle idée à la con il a eu l'Maire... D'mander à offrir un cadeau à un inconnu. J'roule pas sur l'or et en plus j'dois être gentille avec quelqu'un que je ne connais ni d'Adam ni d'Eve ? J'avoue, j'ai essayé d'faire l'effort pendant 2 minutes pour essayer d'trouver un cadeau qui pourrait faire plaisir à cet inconnu mais... J'ai rien trouvé alors j'ai laissé tomber. Il a précisé que c'n'était pas obligatoire alors j'vais pas m'faire chier à y aller. C'est un peu comme les devoirs, si c'n'est pas noté j'rends pas... Là, c'est pas obligatoire alors j'viens pas. Désolée pour la personne qui s'sera déplacée pour rien.

Histoire d'me changer les idées, j'vais au Bar "Au Gargantua du Savoir" car c'est un bar où l'on peut lire un bouquin tranquillou dans son coin ou parler avec d'autres personnes d'un membre bouquin... J'lis pas beaucoup et j'suis pas censée retrouver du monde mais c'est juste pour occuper ma journée, j'm'ennuie un peu en ce moment alors p't'être qu'un bon livre autour d'un verre me ferait du bien. J'pourrais aussi à la Bibliothèque... Mais faut pas parler et j'finirais par lancer le bouquin sur la dame qui n'cesse de me faire "shhhh" donc mauvais plan.

J'arrive donc dans ce p'tit endroit mignon et me dirige vers l'bar pour demander une Pina Colada mais l'barman me répond qu'ils vendent seulement des boissons non-alcoolisées par ici... J'finis donc par demander un pauvre diabolo-menthe et prends l'premier bouquin qui m'passe sous l'nez. "Re/Member"... Boarf pourquoi pas. J'sais pas encore d'quoi ça parle mais la dame fait flipper sur la couverture donc j'peux en conclure que ça va être un bouquin qui fait peur ? Boarf, on verra bien. J'irais dormir sous la couette d'Adam si j'ai vraiment trop les pétoches pour la nuit ; j'espère qu'il supportera d'm'avoir dans la pièce qu'lui et dans l'même lit aussi... Parce que bon. J'suis pas hyper courageuse non plus.

J'assois à une table où j'commence ma lecture. Relevant un peu l'nez de mes feuilles pour regarder la personne assise à côté d'moi, un grand blond qui semble attendre quelqu'un... Vu comment il est habillé, j'ai l'impression qu'il a rendez-vous galant. J'repars dans mon bouquin mais continue de j'ter des coups d’œil à mon voisin, toujours seul depuis une dizaine de minutes. Franchement c'est pas cool d'la part de la nana ou du mec d'ailleurs, j'juge pas... Mais ça n'reste pas cool quand même. J'reprends ma lecture mais c'est plus fort que moi, j'suis obligée de me mêler de choses qui n'me regardent pas, c'est pour cette raison que je pose le bouquin sur la table et me tourne vers le blondinet.

- Elle vous a posé un lapin hein ?


Ouais bon ok, j'aurais pu faire mieux niveau délicatesse mais c'est la seule chose qui m'est venue à l'esprit pour aborder... Faut bien commencer par quelque chose et autant constater sa situation non ? Autant lui dire aussi que ça ne sert à rien d'espérer depuis l'temps.

- C'est votre premier ou deuxième rendez-vous avec la donzelle ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 190
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   Lun 15 Jan - 19:52

Par-delà les barrières physiques se trouvent la vérité de l'homme, qu'elle soit bonne au mauvaise.

All monster are human.

Plus le temps passait plus le Capitaine se demandait si sa partenaire allait venir. Au final, il n’y avait aucune obligation à se présenter au rendez-vous. Cependant, l’attente n’atteignait pas plus que cela le jeune homme qui aimait bien lire. Alors qu’il allait s’exclamer qe sa partenaire ne viendrais surement pas, une demoiselle l’interpella.

- Elle vous a posé un lapin hein ?

Aston pris la peine de regarder la jeune femme qui lui adressait la parole. Cette personne lui paraissait familière et pourtant il ne pouvait mettre le doigt dessus.

- C’est votre premier ou deuxième rendez-vous avec la donzelle ?

- Oh je crois que vous vous méprenez, ce n’est pas un rendez-vous galant. Je suis là par rapport à l'évènement du maire. Il fat croire que pas tout le monde aime rencontrer d’illustres inconnus.

Aston ferma son livre et regarda le demoiselle.

- Et vous d’ailleurs, n’avez-vous pas eut d’invitation ?





Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 527
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   Mar 16 Jan - 21:49

Aston S. Hammerman & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Petite rencontre au coin d'un livre

- C'est votre premier ou deuxième rendez-vous avec la donzelle ?

J'suis capable de repérer ces choses-là à des kilomètres ! Il pourra pas m'tromper comme ça, j'suis sûre qu'il attend une jolie demoiselle qui a préféré lui poser un lapin plutôt qu'envoyer une lettre pour dire qu'elle ne viendra pas. J'avoue, c'pas cool mais c'est un peu la vie. Soit il a une sale réputation et l'a découvert après sa p'tite enquête soit le premier rendez-vous s'est vraiment mal passé et elle a préféré tout simplement fuir sans rien dire... C'n'est toujours pas cool mais c'est encore la vie.

- Oh je crois que vous vous méprenez, ce n’est pas un rendez-vous galant. Je suis là par rapport à l'évènement du maire. Il fat croire que pas tout le monde aime rencontrer d’illustres inconnus.


Ah. Merde. J'me suis sévèrement plantée en fait. J'hausse un peu les épaules, ne comprenant pas réellement sa déception... 'fin, si c'est une inconnue pourquoi être triste ? P't'être qu'elle est malade, p't'être qu'elle avait pas envie, p't'être qu'elle est morte. Bon ok, c'est un cas un peu extrême ça mais faut jamais rien négliger dans cette ville !

- Et vous d’ailleurs, n’avez-vous pas eut d’invitation ?

- Oh si... Mais j'n'y suis pas allée.


Puis finalement, j'me rends un peu compte d'ma connerie. Disons que j'me retrouve face à un gars qui s'est fait poser un lapin et moi j'suis le type de personne à les poser. Mouais, j'manque cruellement de tact dans ce genre de moments alors j'tente de trouver une pseudo excuse... Enfin pas si pseudo que ça car c'est clairement c'qui m'a démotivée à v'nir.

- Ben en fait, j'savais pas qui c'était. Du coup, j'savais pas spécialement quel cadeau offrir... Ça m'a pris la tête alors j'ai décidé d'pas y aller. J'me dis qu'il a pu avoir les conso' gratuites au moins, on devait se rencontrer au bar.

Ouais, j'ai hésité un peu à y aller juste pour les conso' puis j'me suis rappelée que j'n'étais pas spécialement une grande buveuse... Donc le truc était clairement inutile jusqu'au bout. Finalement, j'lui demande si j'peux venir m'asseoir en face et avant même d'avoir obtenu la réponse, j'me place devant lui... Oui oui, pourquoi est-ce que je demande si au final j'me fiche de son avis ? Ben c'est comme ça. J'lui tends la main avec un sourire.

- J'm'appelle Roxane !

Ouais, autant qu'il puisse mettre un nom sur la p'tite rousse qui vient lui casser les bonbons en ce jour de lapin. Je tapote un peu des doigts sur la table à la recherche d'une conversation pour éviter d'se regarder dans le blanc des yeux, j'crois que c'est aussi pour ça que je n'voulais pas trop y aller... C'est que j'risquais de tomber sur un glandu pas foutu d'tenir une conversation ; heureusement mon interlocuteur a l'air un peu bavard donc j'devrais pas trop parler toute seule dans l'vide.

- J'peux vous demander pourquoi vous êtes venu ? Vous n'connaissez pas la personne que vous êtes censé rencontrer... Pourquoi lui offrir un cadeau ? Vous ne savez même pas ses goûts !






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 190
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   Jeu 18 Jan - 9:03

Par-delà les barrières physiques se trouvent la vérité de l'homme, qu'elle soit bonne au mauvaise.

All monster are human.

Finalement, le Capitaine apprit qu’elle aussi avait été invitée, mais qu’elle n’y était pas allée. Belle ironie du sort que de réunir ensemble ces deux jeunes gens. Comme si elle venait de se rendre compte de l’ironie de la situation, la demoiselle tenta de se justifier devant Aston, prétextant que ne sachant pas qui c’était il était difficile de trouver un cadeau, tellement difficile qu’elle avait renoncée au rendez-vous. La petite rousse demanda si elle pouvait s’asseoir en face de lui, mais sans qu’il ne puisse prononcer le moindre mot elle était déjà face à lui.

- J’m’appelle Roxane !

Aston serra la main qui était tendue vers lui avant de se présenter à son tour avec un sourire.

- Et moi Aston.

Une fois les présentations faites, Roxane tapota du doigt comme si elle cherchait n sjet de conversation. Encore une fois, Aston aurait pût lancer la conversation, mais son interlocutrice venait de trouver un sujet.

- J’peux vous demander pourquoi vous êtes venu ? Vous n’connaissez pas la personne que vous êtes censé rencontrer… Pourquoi lui offrir un cadeau ? Vous ne savez même pas ses goûts !

- Se faire de nouvelles connaissances passe bien par la rencontre de personnes q’on ne connaît pas forcément. Et puis je n’avais rien de spécial à faire aujourd’hui, j’ai mon après-midi de libre. Et pour le cadeau… J’ai essayer de prendre quelque chose d’utile et qui pourrait plaire à tout les goûts. Quant à vous je suppose que c’était por passer le temps que vos êtes venue ici ?




Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 527
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   Sam 20 Jan - 1:09

Aston S. Hammerman & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Petite rencontre au coin d'un livre

- J'peux vous demander pourquoi vous êtes venu ? Vous n'connaissez pas la personne que vous êtes censé rencontrer... Pourquoi lui offrir un cadeau ? Vous ne savez même pas ses goûts !

C'est risqué quand même d'vouloir offrir un cadeau à quelqu'un qu'on n'connait pas... Déjà que j'ai du mal à trouver des cadeaux pour mes potes alors j'dois en plus dépenser des ronds pour ceux que j'connais pas... C'est quand même compliqué de faire un cadeau en vrai. Ça f'rait quand même chier que la personne décide de mettre à la poubelle le présent offert simplement parce que ça plaît pas ; déjà qu'un pote pourrait l'faire et ceux-là, on est quand même censés les connaître mais alors si on doit en plus espérer trouver l'bon pour les autres. Oh non, perso' ça m'file la migraine de penser à tout ça.

- Se faire de nouvelles connaissances passe bien par la rencontre de personnes q’on ne connaît pas forcément. Et puis je n’avais rien de spécial à faire aujourd’hui, j’ai mon après-midi de libre. Et pour le cadeau… J’ai essayer de prendre quelque chose d’utile et qui pourrait plaire à tout les goûts. Quant à vous je suppose que c’était por passer le temps que vos êtes venue ici ?

J'hausse les épaules. Autant pour son point de vue que la question, l'utilité est quand même un peu subjective quand même... 'fin perso', le hand spinner est vu comme inutile et pourtant c'est l'truc qui m'sauve de l'ennui. Alors que les maths, chose utile qu'on nous rabâche depuis notre naissance c'est censé être utile... Et pourtant, moi j'trouve ça nul. J'file toutes mes fiches de paye à Adam ou j'fais confiance à mon supérieur -même si j'devrais clairement pas- donc ça m'a jamais été bien utile à part pour compter mes sous qui finissent souvent dans la poche du banquier.

- J'n'ai pas grand chose à faire d'ma journée alors j'suis v'nue ici ouais. Au moins là, on peut parler sans que la méchante et aigrie documentaliste nous assomme de ses "chhhhhh" parce qu'on a osé respirer trop fort.


Ouais parce qu'elles sont reloues ces dames quand même. Alors que là, j'pourrais parler d'bouquin tranquillou avec n'importe qui sans que personne vienne nous dire de baisser d'un ton. J'baisse les yeux sur la couverture du bouquin qu'il était en train d'lire, histoire d'me faire une idée d'ses passions... En espérant n'pas tomber sur un fana de 50 nuances de Grey, c'qui pourrait être assez gênant tout d'même. Mais non, c'est finalement un pauvre bouquin sur la crimino'.. J'sais pas si c'est mieux en vrai.

- Z'êtes flic ?

Dis-je en montrant d'un geste du menton le bouquin. J'demande parce que j'ai tendance à éviter ce genre de personne, j'ai quand même un peu peur de finir derrière les barreaux. Eh, c'est que j'ai une certaine réputation... Tellement répandue dans le Commissariat que j'pourrais même avoir ma cellule appropriée. Tiens, c'est p't'être une chose que j'pourrais demander la prochaine fois que j'me ferais arrêter ; depuis l'temps, j'ai cumulé suffisamment d'points pour avoir ce p'tit privilège.

- Perso', j'trouve ça quand même flippant ce genre de rencontres... 'fin on n'sait pas sur qui on va tomber. P't'être que le Maire va nous refiler le psychopathe du coin ou l'dragueur relou ou l'ptit timide qui parle jamais... Nan, vous trouvez pas que ça craint un peu ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 190
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   Mer 31 Jan - 10:54



Petite rencontre au coin d'un livre
★ L'ironie du sort

   
   
 
Feat
Alice / Roxane
Neutre
...
Aston s’est présenté au rendez-vous comme convenu. Hélas sa partenaire, elle, n’est pas venue. Le jeune Capitaine se fît donc interpeler par une jeune femme qui semble-t-elle, fuyait son rendez-vous. Ironie du sort ? En tout cas le courant semble passer.


Un haussement d’épaules, signe d’un avis bien différent du siens. La demoiselle ne semblait pas être très enjouée à rencontrer de nouvelles personnes et c’est compréhensible : Aston lui-même aurait eut du mal à sociabiliser avec un parfait inconnu sans cette lettre du maire. Comme il l’avait deviné, la jeune femme venait passer le temps comme elle pouvait, lisant avec plus de liberté que dans une bibliothèque. Puis elle tourna son regard vers le livre, sûrement par curiosité, que lisait Aston sur la criminologie. Et bien sûr s’en suivis la fameuse question :


▬ Z’êtes flic ?  



Aston regarda brièvement son livre, puis reporta son attention vers la demoiselle en souriant légèrement à cette déduction. En effet, suivant la personne en face de lui, la situation pouvait la stresser plus ou moins.


▬ Eh bien, oui, plus précisément Capitaine. Et vous ? Vous faites quoi dans la vie ?



Aston écouta sa réponse et son opinion sur la ces rencontre arrangée, le stress de ne pas savoir sur qui tomber et sur son état mental. En tant que criminologue et psychologue, le blondinet comprenait très bien ce point de vu, après tout c’est comme ça qu’Angel est tombée dans les griffe d’Eddie.


▬ Votre point de vu est tout à fait compréhensible, en tant que Psychologue et criminologue c’est une crainte que je comprend tout à fait. Néanmoins, ce ne sont que des cas isolés et très rares. Je doute qu’il faille éviter tout nouveaux contact pour ces raisons.




To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 527
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   Ven 2 Fév - 22:19

Aston S. Hammerman & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Petite rencontre au coin d'un livre

- Z'êtes flic ?

- Eh bien, oui, plus précisément Capitaine. Et vous ? Vous faites quoi dans la vie ?


Voleuse. Vous croyez que ça passe comme réponse ? C'est la magie de Noël toussa, toussa, il s'ra p't'être sympa ? Mmh j'sais pas, il est quand même Capitaine. Mais c'est bien Capitaine dans la police ? J'sais pas trop en fait c'que ça donne niveau grade, p't'être que finalement c'est tout nul et il fait genre. Mouais, j'vais pas partir sur cette réponse et on va s'la jouer soft.

- Pionne. Au Lycée.

Simple et efficace comme réponse non ? 'fin après, j'mens pas. J'm'éclate pas dans mon taff et des fois j'me dis que je ferais mieux d'changer mais disons que j'n'ai pas réellement beaucoup de capacités pour. J'n'ai pas fait de grandes études et j'suis trop indisciplinée pour les métiers d'terrain pis t'façon j'suis Domae alors le Gouvernement n'voudra jamais d'moi. Puis j'décide d'enchaîner sur cet événement en particulier, le trouvant assez flippant quand même ; lui qui travaille dans la police a du bien voir des gens bizarres dans sa carrière. P't'être que lui même est un gens bizarre ?

- Votre point de vu est tout à fait compréhensible, en tant que Psychologue et criminologue c’est une crainte que je comprend tout à fait. Néanmoins, ce ne sont que des cas isolés et très rares. Je doute qu’il faille éviter tout nouveaux contact pour ces raisons.

- Han z'êtes psychologue plus ? Et c'est vrai c'qu'on dit à vos propos.. ? Que z'êtes aussi fou que vos patients des fois ?


J'demande hein. Parce que j'ai entendu bon nombres de réflexions concernant les psychologues ! Un jour, un pote m'a dit qu'on n'faisait même pas la différence entre eux et leurs patients tellement qu'ils sont timbrés des fois. Perso', j'n'ai jamais été voir de psychologue... J'crois pas que j'en ai réellement besoin. J'suis pas folle après tout. Pis après, c'est quand même cher donc j'peux pas m'permettre d'aller voir quelque assis sur son fauteuil et qui hoche la tête pendant que j'parle. Et pis t'façon, ce serait pour dire quoi hein ? Ma vie n'est pas hyper hyper intéressante non plus hein.

- Dites... C'est pas chiant d'entendre des gens s'plaindre toute la journée ?

Oh parce que moi, la mère de famille qui chiale car son mioche à ramener un 0, ça m'saoulerait à longueur de journée. Ou les gens qui racontent leurs délires chelou, très peu pour moi... J'crois que j'n'ai pas la patience pour. Bien que j'me dise la même chose dans mon métier, faut dire qu'il faut les supporter ces sales p'tites blondes la plupart du temps. Et certaines sont tellement des têtes à claque que j'me demande pourquoi j'n'ai toujours pas foutu de gifles pour remettre en place quelques personnes.

- Au fait, j'vous dérange p't'être au final ? 'fin j'suis pas la personne que vous deviez voir. Vous voulez p't'être que je vous laisse ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 190
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   Mer 21 Fév - 10:36



Le crime suspect
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Al’
Amical
...
Les affaires sont nombreuses ces temps-ci, mais le Capitaine fait d’heureuse retrouvailles malgré tout. C’est avec surprise qu’il découvrit un de ses plus proches amis au Gouvernement et avec un petit cadeau avec lui !


La jeune femme en face de lui était donc surveillante scolaire, Aston ne s’en serait pas douter. Puis quand il commenta son opinion la demoiselle énonça une légende urbaine sur sa profession, une légende qui le fit doucement ricaner.


▬ Non, c’est même totalement faux. En fait je pense que cette légende urbaine est du au fait que certains psychologue traitent des fous. En fait on trouver le problème et c’est sûrement le fait qu’on ai réussi a comprendre un fou qu’on nous prend pour tel.



Puis vint la question qui lui revenait souvent aux oreilles : l’écoute des problèmes des gens. Avec le temps, le psychologue avait trouver une réponse qui passait dans la majeure partie des conversations et en qui il croyait.


▬ Parfois c’est éprouvant d’écouter, mais aider les gens, les guérir de leurs maux, c’est vraiment quelque chose qui compense le peu de cas éprouvant.



Il est vrai qu’à première vu Aston n’était pas l’homme le plus attentif aux problèmes des autres, mais il était vraiment à l’écoute et faisait de son mieux pour aider les autres. Parfois il inspirait la crainte chez ses patients à première vue, mais quand on apprend à le connaître au fil des séance, il n’est pas si terrifiant. Par contre en interrogatoire…


▬ Au fait, j’vous dérange p’t’être au final ? ‘fin j’suis pas la personne que vos deviez voir. Vous voulez p’t’être que je vous laisse ?  



Le blondinet fût légèrement surpris qu’elle dise ça, elle qui était venue l’aborder comme ça. Maintenant qu’elle avait lancée la conversation, elle pouvait être sûr de ne pas partir sans un brin de causette. Au final Aston n’avait rien de mieux à faire et sa femme allait rentrer plus tard que lui s’il partait maintenant.


▬ Vous ne me dérangez aucunement. D’ailleurs, pour vous ce n’est pas  épuisant de cadrer tout ces adolescents ?






To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 527
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   Jeu 22 Fév - 13:59

Aston S. Hammerman & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Petite rencontre au coin d'un livre

Une légende, une légende... Y'a quand même certains psy qui sont vraiment barrés hein. Rien qu'à les entendre, on s'demande si ils n'ont pas un pet' au casque. Lui encore, ça a l'air d'aller, il a l'air plus ou moins saint d'esprit même si en plus de côtoyer des fous, il est en plus obligé d'côtoyer les criminels et entre nous, j'doute que ce soit des p'tits voleurs comme moi. En général, ça doit être de bons gros psychopathes qui ont tué toute la famille car ils ont eu un vélo rouge à Noël alors qu'ils avaient demandé le bleu... J'sais que certains gamins de l'orphelinat ont réellement mal tourné. Puis j'enchaîne en lui d'mandant si écouter les blems des gens toute la journée n'est pas une horreur, faut dire quand même que c'est hyper chiant d'entendre les gens s'plaindre.

- Parfois c’est éprouvant d’écouter, mais aider les gens, les guérir de leurs maux, c’est vraiment quelque chose qui compense le peu de cas éprouvant.

Mouais. Dois y avoir la thune aussi qui aide pas mal parce que j'doute que l'on fasse ça gratuitement... Y'a des gens qui adorent aider les autres heins, j'critique pas ça. Mais j'sais aussi que si y'avait pas la thune qu'on mettait sous l'nez comme une carotte, beh y'aurait beaucoup de psy motivés à faire ce métier. M'enfin bref. J'parle, j'parle mais au final il veut p't'être être tout seul l'ptit bonhomme et j'le dérange dans sa lecture ? C'pas cool que la nana lui ait posé un lapin mais sachant que j'ai fais la même chose la s'maine dernière, j'peux pas franchement ouvrir ma gueule sur le sujet alors j'propose simplement de partir pour le laisser tranquille.

- Vous ne me dérangez aucunement. D’ailleurs, pour vous ce n’est pas  épuisant de cadrer tout ces adolescents ?

Ah j'peux rester ? Cool, pour une fois qu'on m'demande pas de dégager avec un coup d'pied au cul c'est super sympa. Et j'le trouve deux fois plus sympa quand j'entends qu'il s'intéresse à mon métier qui n'est pas vraiment fifou comparé au sien, bon c'est que même si entendre les gens c'est chiant, y'a un p'tit côté voyeur à vouloir mettre son nez dans les affaires des autres. Là, j'peux pas faire grand chose... J'signe juste des papiers d'absences et d'autres mots d'excuse à la con, j'passe dans les classes pour récupérer la liste des absents et j'course les élèves pas sages dans les couloirs... C'est quand même pas mal la routine malgré les situations assez cocasses.

- C'est un coup à prendre j'dirais... Après j'suis pas prof donc disons que j'peux un peu me comporter comme leur pote mais croyez-moi, certains méritent des claques. J'sais pas si vous avez des enfants mais j'vous en supplie, apprenez-leur le respect ! Parce que sous prétexte qu'on soit juste pion, on doit écouter leur moindre désir et puis quand ils répondent au prof, c'est nous qui d'vons rester une heure de plus pour l'heure de colle. C'pas foufou comme métier quoi.


Puis y'a aussi l'vilain patron qui est chelou... Tiens d'ailleurs, il est flic le monsieur en face d'moi ? Il pourrait pas m'rendre un p'tit service ? Juste un petit histoire que j'puisse tirer un trait sur cette histoire et j'serais franchement plus rassurée de savoir qu'un flic pourrait mettre son nez dans les affaires louches de Monsieur l'Directeur. Me penchant un peu en avant sur l'ton de la confidence, j'regarde rapidement autour de moi pour être sûre que personne ne viendra m'assassiner par derrière car j'ai décidé d'ouvrir ma gueule.

- Psst. Y'a moyen d'enquêter sur le Directeur ? Si ça peut rester entre vous et moi, j'le trouve pas très net. 'fin, disons qu'il a le regard d'travers quand une jeune étudiante passe près d'lui. Ça m'rassure pas d'savoir un mec comme lui tourner autour des ado.

J'suis p't'être une vieille conne qui n'aime pas son métier mais dans le code d'honneur des criminels -car oui, nous en avons un- c'est hors de question d'toucher à un enfant. Même moi qui suis vraiment une crevarde de service, j'vole pas les mômes ou alors ceux qui sont vraiment des têtes à claques ou les fils à papa qui font exprès de chercher... Bref. Mais y'a beaucoup d'innocents dans ce Lycée qui n'méritent pas non plus d'avoir un vieux pervers qui leur colle au cul sous prétexte qu'elles sont des boobs et une paire de fesses.

- Il s'appelle William Walter Wordswo...

- Hum, excusez-moi... ?


Oh non ! C'pas cool ça, j'étais en train de filer des renseignements ultra importants, pourquoi on vient nous déranger à c'moment-là putain.

- Ouais... ?


- En fait, les conteurs ne sont pas venus et hum... On se demandait si vous accepteriez de raconter une histoire aux enfants ?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petite rencontre au coin d'un livre [Pv. Roxane]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Lyctis :: Bar "Au Gargantua du Savoir"-