Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Premier Noël avec la belle-famille [PV Nemeroff]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Kira SerykMessages : 2905
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Premier Noël avec la belle-famille [PV Nemeroff]   Sam 13 Jan - 0:20



Premier Noël avec la belle-famille



H
eureusement que le reste du repas s'était passé sans réel problème car la demoiselle aux cheveux roses en avait marre de devoir jouer les arbitres entre tout le monde car chacun avait des piques à lancer. La Reine Domae continua de débarrasser seule puisque tout le monde était occupé à des tâches différentes ; elle posa le tout dans la cuisine et fut rapidement rejointe par Nemeroff et le reste de la vaisselle.

- Encore désolé pour tout à l'heure, j'aurais dû esquiver la question je n'ai pas pensée que ça pourrait dériver comme ça.

- Non non, ce n'est pas de ta faute. Je suis encore désolée si sa remarque t'as mise mal à l'aise ; à son âge, tout est encore noir ou blanc.


Thalia réfléchissait en fonction des méchants et des gentils pour s'entendre avec les gens, ses professeurs s'étaient déjà plains de ses remarques concernant la guerre et c'était un peu compliqué de lui enseigner que tout n'était pas noir ou blanc dans la vie. Il y avait toujours un peu de blanc cassé ou du gris... Kira ne cessait d'avoir honte lorsqu'elle était convoquée par ses professeurs ou le directeur et une fois encore ce soir, elle ne savait pas où se mettre vis-à-vis de Nemeroff ; si elle avait été adolescente, elle serait clairement monté dans sa chambre pour se cacher sous les draps et ne jamais en ressortir.

- Vous pouvez m'indiquer où se trouve l'éponge et le produit vaisselle ?

- Oh non, ne t'embête surtout pas ! Je la ferais tout à l'heure.


Elle se doutait bien que ça ne devait pas gêner Nemeroff de faire la vaisselle si il proposait mais il était l'invité, il ne devait pas se forcer à faire ce genre de choses. Avant de commencer quoi que ce soit, la demoiselle aux cheveux roses décida de se servir un verre de vin rouge et en proposa à Nemeroff avant de prendre une première gorgée.

- J'espère seulement que... Enfin... que tu n'es pas trop mal à l'aise avec nous. Je sais que la réputation de mon mari peut en rebuter plus d'un mais il n'est pas méchant, juste un peu trop enlisé dans la guerre et il oublie parfois que tous les Elementis ne sont pas des méchants... Et j'ai peur que ce soit la même chose avec Thalia.


Rien n'était facile dans cette ville et des fois la Rose se demandait pourquoi elle restait, avec des enfants en bas âge le mieux serait sûrement de partir très loin pour ne jamais revenir... Pourtant, Kira restait attachée à cette ville. Elle avait grandit ici, elle avait ses amis, son travail ; Vilmos avait ses affaires et après toutes les choses qu'il avait enduré, il ne voudrait jamais abandonner tout ça. Non, elle était bien trop attachée à cette ville pour la quitter malgré toute la peine qu'elle lui avait causé et sans le savoir, sa fille avait fait remonter un mauvais souvenir. La mort de Gaea.

- Dis-moi. Je peux être franche avec toi ? Que se passera-t-il quand les autres Elementis apprendront que tu sors avec la fille de deux membres du Conclave Domae ? Tu ne penses pas... Qu'ils pourraient considérer cela comme une trahison ? Oh et je ne parle même pas d'Haizea qui sort avec le descendant de Eisuke.

C'était loin d'être un reproche et si la Rose n'avait pas voulu qu'ils soient ensemble, elle aurait sûrement tout fait pour éviter et puis, il ne serait pas ici à table. Pourtant, Kira voulait le mettre un peu en face de la réalité ; elle n'avait pas osé en parler à Haizea qui avait la santé fragile et qui avait vécu beaucoup de choses atroces. Elle semblait si heureuse avec Nemeroff qu'elle ne voulait pas lui rajouter ce stress, qu'elle puisse se dire que personne ne l'autoriserait à être heureuse à cause de la guerre.

- Ce n'est pas un reproche mais c'est juste que j'ai connu cette situation. Ewan a dit que son père était Elementis et je pense que ce n'est plus tellement un secret pour les Elementis, mais son père était l'As... Cette relation lui a coûté la vie mais aussi celle de mon enfant. Je veux simplement que tu te rendes compte que cette relation peut être mal vu pour les deux camps et je ne voudrais pas qu'il vous arrive quelque chose.
Crédit: Neko-chan in [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Les couleurs:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je vous grogne dessus en darkblue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 98
Date d'inscription : 16/08/2017


MessageSujet: Re: Premier Noël avec la belle-famille [PV Nemeroff]   Sam 13 Jan - 1:33

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ft. Kira et Family
Premier Noël avec la belle-famille

Je ris un peu quand elle pense que ça me dérange d'aider. Non au contraire, ça me gêne plus de ne rien faire et de regarder les personnes m'ayant gentiment invité tous faire. Je suis pas vraiment comme ça:

Non je vous assure, ça ne me gêne pas !

Je souris un peu et tends la main, bon ça faisait un peu forceur, mais je vais pas rester à table pendant que tout le monde est occupé, un minimum. La politesse avant tous! Elle revient ensuite sur le sujet par rapport à ce qui s'est passé avec Thalia. Elle n'avait pas vraiment besoin de se justifier ou s'excuser:

J'ai le même à la maison, il nous a toujours monté contre le bourrichon contre les domaes etc, du coup on avait toujours des appréhension, mais en grandissant on se rend compte que la réalité est bien différente, je pense que ça passera avec le temps. Elle n'a pas encore eu l'expérience de la véritable guerre entre les familles qui est … terrible et j'espère même qu'elle se réveillera avant de la goutter, je sais que vous êtes Reine … Mais honnêtement la guerre que vous et moi livrons pour les familles … Personne ne devrait la connaître.

Je m'appuie doucement contre le plan de travail mes mains en arrière et regarde Kira. Honnêtement, si dans l'avenir j'ai un enfant je ferais tous pour l'écarter de la guerre. Si mon enfant décide de rejoindre un camp, je ne l'empêcherai pas, ça serait la pire chose, je ne lui en voudrai pas, mais je donnerai tous pour le protéger dans ce cas-là, mais je sais que je ne pourrais jamais réellement le protéger. Quand je vais en mission avec mon frère ou une personne à laquelle je tiens y va, notamment Haizea, j'ai toujours la boule au ventre, en dehors du camp, la guerre est une chose que personne ne devrait vivre, un enfant ne devrait jamais mourir avant ses parents. Comme si elle pouvait lire mes pensées, Kira dérive sur le sujet et je suis surpris de la question. Je la fixe sérieusement moins rêveur. La question était sûr, bien sûr que j'avais peur, mais je voulais pas laisser la peur me bloquer dans mon bonheur.

Elle me parle aussi un peu du père d'Haizea et la relation qu'elle a eu avec, qui lui a coûté la vie. Haizea m'en avait parlé, mais c'est vrai que j'évitais de penser au sujet. Même à mon père j'arrivai pas à lui dire. Je détourne un peu le regard, cherchant la réponse la plus honnête que je pouvais lui donner, sans passer pour un malade … J'essayai de paraître gentil, mais je voulais être honnête aussi:

Si jamais ça arrivait j'éliminerai ceux qui se mettront entre moi et Haizea, élémentis, Domae, gouvernent ou habitant. Je n'ai plus beaucoup de proche dans ce monde, ils sont mort ou alors je n'ai plus confiance en beaucoup de monde à cause de cette guerre. Mais je ne laisserai personne me mettre entre elle et moi. Je déteste les élémentis en réalité.

Je regarde le sol en disant ça. C'était une chose que j'avais jamais osé dire à mon père car ça se passerait très mal, j'aime mes origines, je trouve qu'Eisuke quoi que Mavis, mon frère ou les autres en disent était un génie, qu'il a créé une œuvre magnifique. Mais la famille l'a détruit, démolit entre les égoïste et incapable.

Je n'aurais aucune à me retourner contre eux s'il essaye de me faire du mal ou essaye de m'utiliser pour atteindre Haizea. Je les haïs de tous mon cœur, à cause d'eux j'ai un père quasi inexistant, ma jeunesse a été pourrite. J'ai tué plus de gens que la plupart des personnes de mon âge, j'ai un corps blessé et encore plus usé qu'une personne de mon âge. J'ai eu un pouvoir à cause d'eux que je n'aurais pas dû avoir maintenant qui n'est qu'un poisson dans mes veines, qui me ronge petit à petit. Alors si une des seules choses positives dans ma vie … Il essaye de me l'enlever, je détruirai moi-même ses personnes.

J'avais un regard furieux en y pensant … Surtout en pensant à ce que mon père serait capable de faire s'il apprenait ça. Je l'ai déjà remis une fois à sa place, je n'ai plus de respect ou d'admiration pour lui, alors j'en aurais encore moins pour les élémentis.

La seule raison pour laquelle je reste chez les élémentis actuellement, c'est mon frère qui est l'une des 3 personnes qui compte le plus au monde pour moi et pour qui je donnerai tous. Il est trop gentil et à tendance à se mettre dans des positions difficiles comme moi et je ne peux pas le laisser dans la merde, même si ça arrive de nous disputer aussi. Honnêtement si Nashoba n'était pas là, je ne serais déjà plus dans cette famille qui n'est plus que l'ombre de ce qu'elle était à une époque.

Je me rends compte que j'ai un peu dérivé de la question quand même :

Enfin je veux dire je m'en fou de comment ils voient ma relation avec votre fille, mon père lui-même ne sera jamais d'accord non plus mais ça m'importe peu pour être franc, j'ai fait mes propres choix et je leurs ai donné bien plus que ce que j'aurais dû. Donc si le jour où ça éclate j'ai des comptes à rendre, ils iront bien se la mettre profond leur trahison.

Mais bon ça se passera sûrement pas comme ça et j'aurais intérêt à vite m'échapper ce jour-là.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 2905
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Premier Noël avec la belle-famille [PV Nemeroff]   Dim 14 Jan - 22:39



Premier Noël avec la belle-famille



C
e n'était sûrement pas le meilleur moment pour aborder le sujet mais la Rose ne savait pas quand l'occasion pourrait se représenter. Vilmos et les enfants n'avaient pas besoin d'entendre tout ça, le premier pourrait faire des réflexions ou aggraver les choses tandis que les trois autres pourraient s'inquiéter... Kira ne voulait faire culpabiliser personne, surtout pas une histoire d'amour mais elle voulait quand même les mettre garde ; pour avoir vécu cette situation, elle ne la recommandait à personne.

- Si jamais ça arrivait j'éliminerai ceux qui se mettront entre moi et Haizea, élémentis, Domae, gouvernent ou habitant. Je n'ai plus beaucoup de proche dans ce monde, ils sont mort ou alors je n'ai plus confiance en beaucoup de monde à cause de cette guerre. Mais je ne laisserai personne me mettre entre elle et moi. Je déteste les élémentis en réalité.


La demoiselle aux cheveux roses haussa un sourcil, étonnée de cette déclaration. Elle se demandait alors pourquoi il restait avec eux si il ne sentait pas proche de cette Famille... Est-ce que, à cause de ses origines, on l'obligeait à rester ? Kira ne forçait personne à rester, au contraire, si les Domae étaient plus un poids pour une personne alors elle laissait partir sans le moindre regret. Il y avait forcément une petite pointe de déception mais de peur aussi ; la déception d'avoir raté en tant que Reine et la peur de se faire trahir. Les Domae avaient moins la réputation de traîtres que les Elementis mais cela existait aussi du côté des Domae.

- Je n'aurais aucune à me retourner contre eux s'il essaye de me faire du mal ou essaye de m'utiliser pour atteindre Haizea. Je les haïs de tous mon cœur, à cause d'eux j'ai un père quasi inexistant, ma jeunesse a été pourrite. J'ai tué plus de gens que la plupart des personnes de mon âge, j'ai un corps blessé et encore plus usé qu'une personne de mon âge. J'ai eu un pouvoir à cause d'eux que je n'aurais pas dû avoir maintenant qui n'est qu'un poisson dans mes veines, qui me ronge petit à petit. Alors si une des seules choses positives dans ma vie … Il essaye de me l'enlever, je détruirai moi-même ses personnes.

Depuis combien de temps gardait-il ça en lui ? La demoiselle aux cheveux roses avait l'impression que c'était la première fois qu'il osait dire ceci à voix haute. Son père n'avait pas l'air d'être quelqu'un de très ouvert et avait été un poison pour ses enfants, Haizea lui en avait rapidement parlé. Kira n'avait pas hâte de le rencontrer ; même en mettant de côté les réflexions qu'il pourrait faire concernant son appartenance aux Domae, elle n'appréciait pas la manière dont il traitait ses enfants. Ils avaient quand même le droit à une enfance non ? Pourquoi les baigner dès petit dans la guerre si ce n'était pas leur envie.

- La seule raison pour laquelle je reste chez les élémentis actuellement, c'est mon frère qui est l'une des 3 personnes qui compte le plus au monde pour moi et pour qui je donnerai tous. Il est trop gentil et à tendance à se mettre dans des positions difficiles comme moi et je ne peux pas le laisser dans la merde, même si ça arrive de nous disputer aussi. Honnêtement si Nashoba n'était pas là, je ne serais déjà plus dans cette famille qui n'est plus que l'ombre de ce qu'elle était à une époque.

Elle avait bien évidemment entendu parlé de Nashoba, il avait donné des cours de dessin à Haizea et elle l'avait décrit comme quelqu'un de tranquille, un peu tête en l'air. C'était normal de vouloir rester pour protéger son frère mais il fallait aussi penser à sa vie, peut-être que lui aussi voudrait quitter les Elementis ? Ou peut-être pas. Mais Nemeroff devrait aussi pouvoir faire sa vie penser aux autres, il était encore jeune alors s'éloigner de la guerre ne lui ferait sans doute pas de mal.

- Enfin je veux dire je m'en fou de comment ils voient ma relation avec votre fille, mon père lui-même ne sera jamais d'accord non plus mais ça m'importe peu pour être franc, j'ai fait mes propres choix et je leurs ai donné bien plus que ce que j'aurais dû. Donc si le jour où ça éclate j'ai des comptes à rendre, ils iront bien se la mettre profond leur trahison.

- Je peux te poser une autre question ? Pourquoi restes-tu chez les Elementis si tu ne les apprécies plus ?

Pour son frère, elle l'avait bien compris... Mais outre son frère ? A quoi cela servait de rester aux ordres de personnes qu'ils n'appréciaient pas.

- Tu as l'air d'apprécier ton frère mais si j'ai bien compris, il est plus grand que toi non ? Je pense qu'il est assez grand pour faire ses propres choix et toi les tiens. Si servir les Elementis te fait tant de mal que ça, tu devrais peut-être t'en éloigner un moment ? Voire les quitter définitivement. Tu es un adulte responsable capable de prendre des choix raisonnables, alors si tu souhaites avoir une vie normale loin de la guerre, fais-le.


D'un point de vue extérieur, on pourrait peut-être penser qu'elle tente d'avoir une mauvaise influence sur Nemeroff et pourtant elle appréciait beaucoup ce garçon, elle voyait ô combien Haizea était heureuse avec lui. Elle voyait bien qu'il souffrait à cause de plusieurs choses et depuis qu'elle était maman, la Rose n'appréciait pas de voir des enfants ou des jeunes adultes souffrir.

- En tant que Maman, je voudrais ce qu'il y a de mieux pour mes enfants. Si ils ont envie de faire la guerre, j'aurais bien évidemment une boule au ventre à chaque fois mais si c'est ce qui les rend heureux alors j'accepterais ; et si au contraire, ils souhaitent se tenir loin de la guerre, je ne les forcerais pas à y participer. En tant que Reine maintenant, je ne supporterais pas de voir des membres malheureux à cause de cette Famille... Je crois que cela s'est perdu au fil des siècles mais si on appelle ça une "Famille", c'était pour se comporter comme tel. Pouvoir compter sur les autres comme on peut compter sur ses frangins et ne pas avoir peur d'un couteau planté dans le dos... C'est une chose qui s'est perdue des deux côtés je le reconnais.

La demoiselle aux cheveux roses se demandait quelles seraient la réaction des Fondateurs en voyant la situation des Familles aujourd'hui. Elle voulait essayer de changer les choses mais c'était presque chose impossible, avec le Gouvernement et l'Ordre, c'était compliqué de faire confiance.

- C'est normal de se brouiller avec sa famille et dans ces moments, autant s'en éloigner si ça bouffe ton moral. Juste un temps, pour réfléchir à ce que tu veux faire et te concentrer sur ce qui plait. Je pense que ton Conclave pourrait le comprendre et même si ton père semble avoir un caractère spécial, je suis sûre qu'il ne veut que ton bonheur.
Crédit: Neko-chan in [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Les couleurs:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je vous grogne dessus en darkblue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 98
Date d'inscription : 16/08/2017


MessageSujet: Re: Premier Noël avec la belle-famille [PV Nemeroff]   Lun 15 Jan - 8:59

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ft. Kira et Family
Premier Noël avec la belle-famille

Pourquoi je restai chez les élémentis ? Une bonne question en réalité. J'ai beau dire qu'il y a mon frère, même si c'est une partie de la vérité, je voulais rester auprès de mon frère, car j'avais besoin de lui et inversement, je crois que l'autre partie vient de moi et non de mon frère ni de mon père. Je crois que je suis devenu un monstre qui n'a connu que la guerre. Que l'on se comprenne, je n'insinue pas que la guerre a besoin de moi… Non, je ne suis qu'un pion à sacrifier parmi d'autres. J'ai besoin de la guerre. C'est la seule véritable chose que je sais faire malgré mon handicap. Depuis quelques années, on m'a appris à tuer, torturer une personne pour lui extraire des informations, à survivre. Je crois même qu'à force d'avoir été plongé de force dans tout ça… J'ai fini par l'accepter et apprécier ça. Affronter des personnes fortes, abattre quelqu'un de meilleurs avec mon meilleur… Sauver ceux que j'aime. La seule que j'ignorai, c'était que j'avais trop peur de ce côté-là de moi pour me l'avouer et je pense que c'est aussi pour cela que je reste encore chez les élémentis, mais aussi, car je ne pourrais jamais en sortir si facilement entre mon statut de descendant, mon père et la façon de penser des élémentis.

Peut-être que je me voilais la face en disant que c'était juste pour mon frère, car j'avais de plus en plus peur de ce côté de moi, de perdre ceux qui m'entourent, mon comportement m'a failli faire perdre Haizea, car elle a peur pour moi à chaque fois. Plus d'une fois, je me suis engueulé avec mon frère pour ça, sans parler de la fois où j'ai mis mon père dans le coma quelques semaines et sa perte de mémoire, car j'avais voulu défendre mon frère et ma mère… Peut-être qu'au final, c'est moi qui cloche dans la famille Dreiden. Je penche légèrement la tête en arrière ne pouvant retenir cette fois un soupire… Je la regarde de nouveau quand elle me parle de sa conception de famille et j'ai un léger sourire … J'en étais réduit à envier la conception de mes pseudos "ennemis". Eisuke doit se retourner dans sa tombe en voyant ça depuis là où il est.

Je repense soudainement à l'histoire de Wilson quand elle me parle du conclave, c'est lui qui a été trahit et abandonné, on a demandé son exécution quand on a appris qu'il était vivant … J'ai un gros doute sur le fait qu'on me laisse partir comme ça, peut être que je ne suis pas au courant de tous, mais j'ai eu vent de plusieurs histoires étranges.

- Honnêtement … J'en doute, j'ai connu un scientifique très intelligent et vraiment gentil malgré qu'il peut paraître spécial … Qui a été abandonné par le conclave ne mission et finalement a survécut mais il ne voulait plus être de la famille, finalement on a demandé son exécution … Alors que le conclave mériterait d'y finir …

Peut-être que oui je ne savais pas tous de cette histoire, mais le doute subsistait, surtout quand on voit qu'on m'envoie dans des missions dangereuse, ou un élémentis de l'ombre est nécessaire et je maîtrise mal mon élément. De quoi se poser des questions sur l'intelligence de e magnifique conclave. Je viens passer ma main sur la cicatrice de ma joue comme pour me rappeler la dernier mission à laquelle j'ai participé. Je pense que je n'ai plus confiance dans le conclave, ni dans les élémentis, donc oui je devrais sûrement quitter ce groupe qui n'a plus aucune valeur à mes yeux.

- Honnêtement, je vous envie, votre conception de la famille est vraiment celle que j'espérai chez les élémentis un jour, mais je pense que c'est pour ça que la guerre a éclaté. Les deux visions de familles sont opposés sûrement. Même votre famille personnelle … Vous savez séparé entre guerre et famille. Vous avez vraiment des enfants super ahah

Je ris un peu, oui j'appréciai beaucoup Ewan et Thalia, je ne leurs ai jamais vraiment beaucoup parlé, quand je venais voir Haizea on parlait un peu mais sans plus, même si parfois la petite semble avoir un fort caractère:

- Honnêtement j'aimerai avoir la même chez moi, une famille complète qui s'entend bien.  

Ouai j'ai beaucoup de regret sur certaine chose, mais je suis ce que je suis grâce aussi à ma famille et mon père, peut-être que sans ça j'aurais pas rencontré Haizea et je ne serais pas aussi soudé avec mon frère. En soit il n'y a pas que du noir ou du blanc, il y a aussi du gris, du bon dans le mal et du mal dans le bon.

- Pour être honnête, je pense que je ne quitte pas les élémentis à cause de moi … J'ai grandi dans la guerre, mon père vous a toujours désigné comme ennemi à abattre et quand j'ai été en âge de jouer au soldat on m'a appris à me battre, j'ai presque appris plusieurs façon de tuer quelqu'un avant de savoir remplir de papiers administratif … Je pense que le problème vient de moi en réalité.    

C'était dur à dire, surtout face à Kira qui était la mère de ma copine, qui pourrait me prendre pour un taré, mais pour une fois que j'arrivai à vider mon sac, c'était plus simple avec une vague connaissance que mon frère, Haizea ou ma mère. Je sais pas pourquoi c'était plus facile avec elle. Ou c'était peut-être l'alcool dans mon sang qui me facilitait la tâche. J'accepte même le verre de vin que Kira me propose en prenant une gorgée en essayant de lâcher le morceau:

- Mais si je devais être honnête je crois que le problème … Viens de moi. J'ai peur de ce que serais l'avenir sans la guerre justement. J'ai été formaté à ça. Je dis pas que la guerre a besoin de moi, je sais que je suis qu'un sale môme qui ne fera jamais la différence … Mais j'ai besoin de la guerre, cette sensation de sang qui bouillit en moi mais aussi la joie de pouvoir protéger ceux que j'aime. Cette cicatrice, j'en ai honte car les gens pensent que je suis une racaille … Mais en vérité je l'ai reçu en protégeant une personne d'un coup fatal, j'en ai pas honte et je suis heureux d'avoir pu la sauver, surtout en voyant qu'elle peut être heureuse avec  celle qu'elle aime, mais d'un autre côté je ne l'assume pas car j'ai l'impression qu'elle montre toute ma faiblesse …

Je soupire de nouveau et reprend une gorgée pourquoi je racontai ça en vrai ? C'est noël, elle doit sûrement avoir ses problèmes et a pas besoin de savoir que son futur gendre est un peu maboule:

- Mais d'un autre côté j'ai aussi peur que ce côté de moi me fasse perdre ce à quoi je tiens … J'ai faillis perdre Haizea car elle ne veut plus me voir comme ça, me battre ou être en danger et je le comprends parfaitement. Vous savez ce qui s'est passé l'année dernière dans les bois et à l'école … Moi aussi j'étais en colère quand elle s'est mise en danger pour me protéger donc je comprends son point de vue, mais j'arrive pas à changer de vie de l'autre côté …

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 2905
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Premier Noël avec la belle-famille [PV Nemeroff]   Mar 16 Jan - 22:02



Premier Noël avec la belle-famille



L
a demoiselle aux cheveux roses ne voulait pas envenimer les choses et espérait sincèrement qu'il ne prenne pas mal tout ce qu'elle avait pu lui dire. En plus d'être franche avec lui, Kira avait cette sensation que Nemeroff avait besoin de parler, de dire tout ce qu'il avait sur le cœur ; peut-être qu'elle n'était pas bonne psychologue et faisait sûrement des tas de choses qui n'étaient pas conseillées par la déontologie... Mais elle n'aimait pas voir les autres souffrir.

- Honnêtement … J'en doute, j'ai connu un scientifique très intelligent et vraiment gentil malgré qu'il peut paraître spécial … Qui a été abandonné par le conclave ne mission et finalement a survécut mais il ne voulait plus être de la famille, finalement on a demandé son exécution … Alors que le conclave mériterait d'y finir …

- Monsieur Higgsbury, n'est-ce pas ?


La demoiselle aux cheveux roses connaissait les grandes lignes de son histoire, il avait été son professeur de Sciences pendant quelques séances et elle l'avait toujours admiré. Au début, c'était sa disparition puis sa mort qui avaient été annoncées avant de finalement apprendre son grand retour à cause d'une journaliste qui avait causé du tort à beaucoup de personnes... Cette Midford était aussi une garce qui causait pleins de problèmes aux Domae en plus de faire souffrir des personnes qu'elle appréciait. D'abord Monsieur Higgsbury en étalant son retour à toute la ville et ensuite en tuant le fils de Laelyss... Déjà qu'elle la trouvait spéciale quand elle était encore Domae mais la Rose ne pourrait jamais lui pardonner tout ce qu'elle a fait.

- Honnêtement, je vous envie, votre conception de la famille est vraiment celle que j'espérai chez les élémentis un jour, mais je pense que c'est pour ça que la guerre a éclaté. Les deux visions de familles sont opposés sûrement. Même votre famille personnelle … Vous savez séparé entre guerre et famille. Vous avez vraiment des enfants super ahah. Honnêtement j'aimerai avoir la même chez moi, une famille complète qui s'entend bien.  

- Ce n'est jamais simple avec ces petits monstres... Mais personne n'est parfait et je pense que tu peux compter sur ton frère non ? Vous avez l'air proche de ce que Haizea me parle.


Aucune famille n'était parfaite et la sienne était loin de l'être. Deux enfants avec des caractères complètement différents, une jeune adulte qui finirait par prendre son envol et qui avait beaucoup souffert, un mari dans la mafia qui attirait beaucoup les problèmes et elle qui tentait de faire de son mieux pour rapprocher tout ce beau monde. Les familles recomposées n'étaient jamais simples, surtout avec une enfant adoptée... Ils avaient mis beaucoup de temps à trouver un équilibre et il était loin d'être parfait. Kira voulait bannir la guerre d'entre ces murs mais ils vivaient au quotidien avec, elle avait un peu tendance à revenir en pleine face lorsqu'on s'y attendait le moins.

- Pour être honnête, je pense que je ne quitte pas les élémentis à cause de moi … J'ai grandi dans la guerre, mon père vous a toujours désigné comme ennemi à abattre et quand j'ai été en âge de jouer au soldat on m'a appris à me battre, j'ai presque appris plusieurs façon de tuer quelqu'un avant de savoir remplir de papiers administratif … Je pense que le problème vient de moi en réalité.  

Kira eut un sourire un peu triste, comprenant bien ce qu'il voulait dire par là. Son enfance n'avait peut-être pas été aussi dure que la sienne mais dès qu'elle avait été en âge de tenir une arme, sa mère l'avait entraînée à se battre aussitôt... Elle répétait elle aussi que les Elementis étaient des personnes à abattre tandis que son père tentait de convaincre sa fille que tout n'était pas tout noir ou blanc. Lorsqu'ils étaient morts, elle avait vengé leur mort ; tout simplement car c'était un ennemi à abattre comme disait sa mère. Mais Laelyss, Gaea, Monsieur Higgsbury ou Monsieur Hewley avaient changé beaucoup de choses dans sa vie ne pouvant tout simplement pas réduire ces personnes au rang "d'ennemis".

- Mais si je devais être honnête je crois que le problème … Viens de moi. J'ai peur de ce que serais l'avenir sans la guerre justement. J'ai été formaté à ça. Je dis pas que la guerre a besoin de moi, je sais que je suis qu'un sale môme qui ne fera jamais la différence … Mais j'ai besoin de la guerre, cette sensation de sang qui bouillit en moi mais aussi la joie de pouvoir protéger ceux que j'aime. Cette cicatrice, j'en ai honte car les gens pensent que je suis une racaille … Mais en vérité je l'ai reçu en protégeant une personne d'un coup fatal, j'en ai pas honte et je suis heureux d'avoir pu la sauver, surtout en voyant qu'elle peut être heureuse avec  celle qu'elle aime, mais d'un autre côté je ne l'assume pas car j'ai l'impression qu'elle montre toute ma faiblesse …

Encore une fois, elle ne pouvait que comprendre son point de vue. Ce n'était jamais simple lorsqu'on ouvrait enfin les yeux sur toute cette histoire, une impression peut-être d'avoir été manipulés, de ne vivre que pour ça et ne pas pouvoir faire autre chose.

- Mais d'un autre côté j'ai aussi peur que ce côté de moi me fasse perdre ce à quoi je tiens … J'ai faillis perdre Haizea car elle ne veut plus me voir comme ça, me battre ou être en danger et je le comprends parfaitement. Vous savez ce qui s'est passé l'année dernière dans les bois et à l'école … Moi aussi j'étais en colère quand elle s'est mise en danger pour me protéger donc je comprends son point de vue, mais j'arrive pas à changer de vie de l'autre côté …

- Haizea a beaucoup souffert de la guerre. Elle a perdu sa mère et quand elle avait enfin retrouvé son père, il lui a aussi été enlevé... Elle a aussi perdu sa chienne à cause de moi, je devais faire une mission et elle m'a suivit. J'aurais du lui dire de rentrer mais elle insistait trop pour venir alors je lui ai dis de rester près de moi, mais je n'ai pas été capable de protéger tout le monde ce soir-là. Haizea t'aime vraiment et elle n'a pas envie de te perdre non plus. Elle est entrée chez les Domae pour pouvoir se battre, protéger son frère et sa sœur et tous les gens qu'elle aime mais la guerre est quelque chose qui l'a beaucoup fait souffrir.


Haizea n'aimait pas que le monde soit remplis de violence et même si elle était entrée dans une Famille, ce n'était pas pour la causer mais pour s'en protéger. Alors forcément, quand elle voyait son petit ami prendre beaucoup de risques, finir souvent à l'hôpital et revenir avec beaucoup de blessures, elle prenait peur... C'était sûrement même une technique pour ne pas souffrir, elle se disait peut-être qu'en s'éloignant de Nemeroff et si il lui arrivait quelque chose, elle ne souffrirait plus ? Mais malheureusement ça ne fonctionnait pas comme ça.

- Tu sais, j'ai moi aussi été formatée pour faire la guerre. Combien de fois on m'a répété que les Domae étaient les meilleurs et que nous devions éliminer les Elementis. Pourtant, j'ai fais de nombreuses rencontres qui ont changé ma vision de la guerre... Ma meilleure amie est une Elementis et pour rien au monde je ne voudrais la perdre, mon premier petit-ami était aussi un Elementis et j'aurais tout fait pour lui, plusieurs de mes professeurs et amis de Lycée étaient eux aussi des Elementis... Mais je ne pouvais tout simplement pas les tuer de sang froid et oublier les sentiments que j'avais pour eux. C'est peut-être une erreur que je fais, en tant que Reine, je pense que je ne suis pas censée faire amie-amis avec l'ennemi mais je me dis aussi que je n'ai qu'une seule vie.


C'était impossible pour certaines personnes d'oublier tout ce qui avait pu se passer. Kira avait passé de belles années auprès de Laelyss, c'était devenue sa meilleure amie et grâce à elle, la Rose avait réussi à prendre confiance et arrêté d'être la petite racaille du Lycée. Peut-être que certains verront ça comme une trahir mais la Rose voyait ça comme du progrès... Au final, les Confrères étaient sûrement les personnes qui avaient la meilleure vision de cette ville. Une paix entre tout le monde. La demoiselle releva les manches de son haut pour montrer les nombreuses cicatrices qu'elle avait sur les avants-bras, des traces de brûlures, de torture, d'attaques avec des armes ou des éléments... Des récentes, des anciennes.

- Toutes ces cicatrices n'ont pas été faites en protégeant des personnes. J'ai toujours été une combattante et il m'arrive encore de foncer dans le tas, j'en ai beaucoup d'autres aussi mais j'en ai pas honte car j'assume les choix que j'ai fait. Aie confiance en toi Nemeroff et fais ce qui te plait réellement... La guerre sera toujours là tant que les Familles n'auront pas trouvé de solution, il y aura toujours des innocents à protéger mais si tu ne souhaites plus tuer alors le mieux serait de s'éloigner cette Famille.

Des deux côtés, il y avait forcément des missions d'assassinat. Ou si il se retrouvait en mission face à un Domae, peut-être sera-t-il obligé de tuer pour ne pas être pris pour un traître... Si cela lui bouffait trop l'existence, il fallait savoir prendre de la distance.

- Si j'ai été capable de séparer la guerre et la famille alors tu peux aussi. Tu as une boîte de nuit à gérer et des études en parallèle, concentre-toi plutôt dessus... Et pour ce qui est des papiers administratifs, je pense qu'on peut toujours te donner un coup de main avec Vilmos.
Crédit: Neko-chan in [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Les couleurs:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je vous grogne dessus en darkblue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nemeroff DreidenMessages : 98
Date d'inscription : 16/08/2017


MessageSujet: Re: Premier Noël avec la belle-famille [PV Nemeroff]   Mer 17 Jan - 15:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
ft. Kira et Family
Premier Noël avec la belle-famille

Je baisse un peu la tête quand elle me parle du ressenti sur Haizea sur la guerre. J'étais au courant, elle avait déjà pensé à partir de la ville pour ses études et aussi fuir le contexte mais elle n'y arrivait pas. Je sais aussi qu'elle avait essayé de s'éloigner de moi quand elle a essayé de me quitter, c'est pour ça que je n'ai rien dit, je sais que je la rends malheureuse, mais je n'ai pas le choix d'un autre côté. Je ne suis choisis pas les missions ni quand je dois me battre, même si je pourrais juste fuir, ce n'est pas vraiment dans mon tempérament. Peut-être que tous les gens autour de moi finiront malheureux, ma famille, mon frère, Yona et Haizea.

Elle m'explique aussi un peu son vécu et je comprends totalement le point de vue de cette dernière. J'hoche la tête en l'écoutant, c'était plaisant de parler avec elle, elle écoutait et ne jugeait pas, un peu comme mon frère et j'avais un peu moins peur de ce qu'elle pourrait penser par rapport à Haizea et mon frère. Mon frère je ne peux pas trop tous lui dire car il s'inquiète vite et il a déjà ses propres problèmes, Haizea n'est pas vraiment objective dans tout ça car elle voudrait que j'arrête ce que je comprends aussi, mais c'est impossible.

- Je comprends parfaitement, pour ma part j'ai à plusieurs reprises tuer des Domaes, je ne le cacherai pas comme vous vous avez tuées des élémentis, mais je regrette un peu par moment quand je vois que une bonne partie de mes amis sont Domaes et sont super et que de l'autre côté les élémentis sont …Pourris de l'intérieur.

Je prends un moment de pause pour réfléchir un peu, je voulais pas non plus dire des choses mauvaises et qu'on se comprenne mal, mais comme on était sur une discussion sérieuse:

- Mais au final, peut-on qualifier d'ennemie quelqu'un qui cherche la même chose que nous ? Peut-être que les familles ne sont plus équilibrés, que ça soit chez les domaes ou les élémentis une partie veulent que la guerre et l'autre la paix … Peut être que la guerre ne prend simplement pas fin car aucune famille n'a de but précis. C'est ce que je pense, mais dans ce cas-là la notion de famille ressort encore plus et les élémentis n'en ont vraiment pas.

Je serais même prêt à dire que si j'avais su, j'aurais peut-être même rejoins les domaes au lieu des élémentis si j'avais vraiment eu le choix. Mes amis s'entendaient tous bien … Moi … Bah chez les élém à part Nash, Lyana et mes les deux filles que j'ai côtoyée à ma mission … J'ai personne qui me retient vraiment là-bas. Mais j'étais face à la reine Domae et je ne me voyais pas digne ni respectable d'avouer ça ou lancer ça, ce qui pourrait être prit à la légère. Je finis mon verre de vin d'une traite, puis Kira me montre son bras et différentes cicatrices que je regarde, je viens poser ma main doucement sur mon torse en repensant aux miennes. Elle m'explique que si je ne voulais plus tuer ou continuer au contraire de faire ce qu'il me plaisait, que c'était mes choix et que j'étais seul à les assumer. Ca me réchauffe un peu le cœur, mais j'avais toujours l'impression que mes choix avaient un impact sur les autres … peut-être que c'est moi qui me force à voir des effets sur les autres qui n'existent pas … Je ris un peu quand elle me propose de m'aider avec Vilmos:

-  Ne vous en faites pas j'ai commencé à comprendre ahah … Même si c'est assez dur la fiscalité c'est vraiment un cauchemar.

Je souris sincèrement ça me faisait du bien d'entendre ça et d'être soutenu un peu par un adulte, je ne considérais pas mon frère comme un adulte … C'était mon frère. Ma mère elle me voyait comme un enfant encore, et ça me faisait plaisir mais je n'étais pas encore un grand garçon pour elle et mon père je n'existe presque pas pour lui. Je la fixe:

- En réalité, mon plus grand rêve ça serait de mettre fin à cette guerre moi-même … Sans que Nashoba ou Haizea n'ait à en souffrir ou se salir les mains, mais c'est bien trop utopique et trop tôt pour ça, je suis né dans centaines d'années trop tard ahah … Puis actuellement ça veut dire vous affrontez et j'en ai pas vraiment envie ahah  

J'essaye de passer un peu sur l'humour pour alléger la discutions, je me sentais déjà mieux, je ne sais pas pourquoi on aurait pu continuer cette discutions mais alors que j'allais enchaîner sur mes rêves, Haizea, Ewan et Thalia arrive dans la cuisine en demandant:

- Maman ?  

- On peut faire une partie du jeu qu'on a eu ?  



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 2905
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Premier Noël avec la belle-famille [PV Nemeroff]   Hier à 19:12



Premier Noël avec la belle-famille



C
haque Famille avait ses défauts et les Elementis n'étaient pas les seuls qui avaient eu des traîtres pendant la Confrérie ou actuellement avec l'Ordre. Peut-être que les Domae étaient plus discrets ou alors certains caractères d'animaux pouvaient favoriser l'entente et la cohésion parmi les Domae. Kira ne pouvait pas expliquer ces phénomènes, elle essayait simplement de faire en sorte que sa Famille soit soudée car c'était bien évidemment le minimum ; il fallait pouvoir compter sur les autres lors des combats et ne pas rester chacun de son côté. L'union faisait la force.

- Mais au final, peut-on qualifier d'ennemie quelqu'un qui cherche la même chose que nous ? Peut-être que les familles ne sont plus équilibrés, que ça soit chez les domaes ou les élémentis une partie veulent que la guerre et l'autre la paix … Peut être que la guerre ne prend simplement pas fin car aucune famille n'a de but précis. C'est ce que je pense, mais dans ce cas-là la notion de famille ressort encore plus et les élémentis n'en ont vraiment pas.

- Chacun a sa propre vision de la guerre et de la famille et je pense qu'aucune n'est fausse. C'est simplement le vécu et les relations qui font que nous avons telle ou telle vision mais elle peut toujours changer au fil du temps.


La demoiselle aux cheveux roses était bien la preuve qu'une vision pouvait changer au fil des années, au début, elle avait une profonde aversion pour les Elementis avant de finalement se rendre compte qu'ils n'étaient pas tous les mêmes et que les méchants étaient des deux côtés... Peut-être pas une bonne chose du point de vue de certains Domae mais elle se disait qu'il fallait savoir être égoïste des fois et il y avait des personnes qui étaient trop importantes pour elle... Laelyss et Angel étaient ses meilleures amies et d'anciennes Elementis d'eau et de glace, elle ne pouvait tout simplement pas arrêter de leur parler à cause de ça. Kira avait besoin de ces deux personnes dans sa vie.

-  Ne vous en faites pas j'ai commencé à comprendre ahah … Même si c'est assez dur la fiscalité c'est vraiment un cauchemar.

- Oh ne me le fais pas dire !


C'était un vrai cauchemar pour elle aussi et si elle pouvait éviter de faire tout ça, elle en était ravie ! Heureusement, vendre des gâteaux étaient dans ses compétences et étaient beaucoup moins compliqué de gérer une entreprise même si ça ne la gênait pas d'aider de temps en temps les autres. C'était le faire au quotidien qu'elle ne supporterait pas mais c'était un coup à prendre à dire vrai, ça venait avec le temps et puis si il n'y avait pas le choix... C'était quand même comme ça que ça fonctionnait, si il n'y avait pas d'autres alternatives, c'était à faire.

- En réalité, mon plus grand rêve ça serait de mettre fin à cette guerre moi-même … Sans que Nashoba ou Haizea n'ait à en souffrir ou se salir les mains, mais c'est bien trop utopique et trop tôt pour ça, je suis né dans centaines d'années trop tard ahah … Puis actuellement ça veut dire vous affrontez et j'en ai pas vraiment envie ahah.

- Crois-moi, on trouve toujours des solutions pour éviter d'affronter les gens qu'on apprécie ou que l'on veut éviter.

Encore une fois, il fallait simplement le vouloir. Changer de route pourrait être une solution simple et qui éviterait les combats mais aussi d'avoir la facette de traître sur la tête... Bref, ce n'était plus le même d'avoir cette conversation puisque les trois petits monstres débarquèrent pour demander à jouer au nouveau jeu qu'ils avaient reçu ; la Rose accepta donc de les rejoindre tout en invitant Nemeroff à participer. Il fallait prendre le temps d'expliquer les règles dans un premier temps pour mettre tout le monde d'accord puis se mettre d'accord sur les pions et la partie pouvait enfin commencer ! Comme tout Monopoly, il y avait les crises de larmes car la Rue de la Paix avait été prise et Thalia était dur en marchandage... Elle tenait certainement ça de son père mais ça restait quand même une super soirée.
Crédit: Neko-chan in [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Les couleurs:
 



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Je vous grogne dessus en darkblue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Premier Noël avec la belle-famille [PV Nemeroff]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Premier Noël avec la belle-famille [PV Nemeroff]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartiers Est :: Maison de Mr et Mme Desgoffe Und Taxis-