Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Emménagement opportun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Habitant
avatar

Sanael WolfHabitantMessages : 25
Date d'inscription : 08/12/2017


MessageSujet: Emménagement opportun   Lun 1 Jan - 22:19

[hrp]Suite du rp : http://www.quederla-rpg.com/t2754-de-retour-d-une-soiree-bien-arrosee-pv-sh-al[/hrp]



Emménagement opportunFeaturing Sh’äl

Certains pourraient dire que c’était brusque, certains pourraient aussi dire que j’aurais dû y réfléchir avant de prendre la décision. Une semaine c’était beaucoup trop court pour choisir d’emménager avec quelqu’un ! A quoi est-ce que je pensais ? Fort heureusement pour moi, ce genre de considérations étaient en général étudié par la famille, et comme je n’en avais pas, j’étais libre des chaînes de la privation de mon libre arbitre. Oui, ça ne faisait qu’une semaine que je connaissais Sh’äl, mais il m’avait proposé de venir emménager chez lui, et je ne voyais pas pourquoi j’aurais dis non.

Son appartement… pardon, sa maison était ce qu’il me fallait en plus de son amour inconsidéré. Du coup j’allais pouvoir utiliser mon arrière boutique pour ce qu’elle était par la suite : Un entrepôt pour stocker des éventuels invendus ou surstock.

La maison était grande, et je n’avais pas pris grand-chose. Mes draps, mes oreillers parce que je pouvais pas dormir ailleurs que sur ces derniers, mon réveil matin et 2 ou 3 meubles qui me tenaient à coeur. Le reste allait rester dans mon ancien appartement tout petit et prendre la poussière. Je n’avais déjà pas grand-chose de base, alors maintenant… Bin Sh’äl allait partager ses meubles et ça n’allait pas aller plus loin.

Je me dirigeais vers la chambre que Sh’äl m’indiqua comme étant la sienne et y déposa mes draps, mes oreilles sur son lit et mon réveil, ainsi que ma petite table de nuit. C’était… tout ce que j’avais à vrai dire. Si j’avais été riche ça aurait été différent, mais c’était pas le cas. Instinc féminin oblige, je ne pu m’empêcher de faire le lit qui était en désordre, mélant mes draps à ceux de Sh’äl avant de me retourner vers lui, qui se tenait dans l’encadrement de la porte. Les mains dans le dos, je m’approchais de lui, souriant doucement et levant les yeux vers lui pour mieux le voir.

Puis, mes mains vinrent se joindre derrière sa nuque, avant que je ne me hisse à l’aide de cette dernière et que mes jambes ne s’enroulent autour de son ventre et de son dos.

« Voilà, emménagement terminé. Je t’avais bien dis de ne pas en faire tout un plat. »

Puis je l’embrassais tendrement sans attendre de réactions ou même lui demander son avis. Il fallait que je le fasse, et c’était tout. Tout en restant dans ses bras, je mis fin au baiser avant de réfléchir longuement.

« Il ne reste plus qu’à se marier maintenant ! »

Mon ton suggérait bien évidemment qu’il s’agissait d’une blague, et plutôt évidente en plus, mais s’il était observateur un tant soi peu, il avait sans doute pu constater dans mes yeux que je m’étais intensément imaginé quelque-chose l’espace d’une seconde. Peut-être moi même en robe de mariée qui sait ?

©️ by AngelsMari (with some modifications by Sanael Wolf)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domae
avatar

Sh'äl DoakDomaeMessages : 52
Date d'inscription : 04/09/2017


MessageSujet: Re: Emménagement opportun   Mar 2 Jan - 14:06





Emménagement opportun

Sh'äl Doak et Sanael Wolf



Une semaine s'était écoulée depuis la nuit où tout a basculé dans ma vie. Je pensais sans arrêt à Sanael et attendais avec impatiente qu'elle vienne me rejoindre chez moi. Je lui avais rapidement proposé de venir emménager chez moi vu que le courant entre nous passait parfaitement, et encore même le mot parfaitement ne décrit pas exactement la chose. Je me souciais cependant de la réaction de mon coloc, qui ne l'avait encore jamais, cette Sanael, même si on eu l'occasion d'en parler rapidement. J'appréhendais surtout les sentiments de Sanael envers la maison, s'y sentira-t-elle bien ? Ne regrettera-t-elle pas son appartement ? Plein de question me passaient par la tête j'étais un peu perdu, comme toujours quand c'est à propos de l'amour... On va dire que j'ai jamais trop songé à ça avant mais récemment j'avais eu beaucoup plus envie d'essayer de part la stabilité de ma situation. J'avais 2 emplois fixes, et une maison. Mais il me manquait l'amour pour avoir une vie plus... complète.

Car dans mon passé l'amour n'a jamais eu le temps de trouver sa place... Cela fait seulement quelques années que je suis à quederla et ce n'est que très récemment que mon état et ma situation sont devenus assez stables pour me permettre de me plonger là dedans.

Sanael finit par arriver alors que l'attendais dans le salon, je lui fit visiter assez rapidement la maison qui n'étais de tout façon pas immense, même si elle restait bien plus grande que son appartement. Arrivés dans ma chambre elle posa ses affaires sur mon lit avant de le faire en y ajoutant ses draps et oreillers, ce qui ne me dérangeait pas du tout puisqu'ils portaient son odeur que j'aimais tant.

Voilà, emménagement terminé. Je t’avais bien dis de ne pas en faire tout un plat.

Ça y est. Sanael et moi allions vivre ensemble désormais. Elle me rejoind pour m'embrasser puis, à la fin de ce baiser, me regarda dans les yeux quelques instants avant de dire :

Il ne reste plus qu'à se marier maintenant !

Son ton était bien évidement celui de la plaisanterie, mais... ceci me mis un choc tout de même ! Alors que je l'imaginais dans sa robe blanche de princesse, je me concentra plus sur elle, et il semblait qu'elle était dans ses rêves elle aussi. Après cela, nous nous sommes regardés longuement souriant sans raison, imbibé de bonheur et de rêves.

- Bon eh bien maintenant il ne reste plus qu'une chose à faire et tu seras définitivement chez toi ici.

Elle s'interrogeait sur ce que j'allais bien pouvoir faire ou lui sortir comme bêtise mais j'étais sérieux ! J’allai ouvrir mon puits de jour duquel descendu rapidement mon faucon, il vint alors se poser sur mon épaule.

- Je te présente mon compagnon de chasse qui n'est autre que l'animal que j'ai reçu chez les Domae. C'est un faucon gerfaut, une femelle qui a 4 ans. Ne t'inquiète pas elle est très douce et n'agresse jamais personne, sauf si on m'attaque bien sur !

©️ By AngelsMari
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Sanael WolfHabitantMessages : 25
Date d'inscription : 08/12/2017


MessageSujet: Re: Emménagement opportun   Mar 2 Jan - 16:03

[hrp]Suite du rp : http://www.quederla-rpg.com/t2754-de-retour-d-une-soiree-bien-arrosee-pv-sh-al[/hrp]



Emménagement opportunFeaturing Sh’äl

- Bon eh bien maintenant il ne reste plus qu'une chose à faire et tu seras définitivement chez toi ici.

Alors qu’il me disait ça, je redescendais de mon perchoir, perchoir qui était ses bras, mes pieds nu pour le moment touchant doucement le sol alors que je perdais légèrement l’équilibre, le retrouvant rapidement avant de lever mes yeux vers les siens. Je ne me sentais pas particulièrement nerveuse pour le coup, plus curieuse alors que l’un de mes sourcils se levait. C’était la première fois qu’il prenait un ton aussi grave.

Enfin première fois c’était peu dire. Je ne savais pas grand-chose de lui au final non ? On s’était rencontré il y a une semaine, je connaissais ses préférences, ses petites manies… mais je ne savais même pas ou il travaillait par exemple. Est-ce que ça m’inquiétait ? Non, je m’en fichais. Je ne réfléchissais pas de manière logique en ce moment, j’écoutais juste mon cœur. Je me rappelais de la vieille gardienne à l’orphelinat à l’époque qui me répétait tout le temps que la logique était maîtresse et qu’écouter son cœur était une erreur et… je l’emmerdais, profondément ! J’écoutais mon cœur si je voulais d’abord, la preuve ! J’avais emménagé chez un mec que je connaissais depuis une semaine ! Oui bon après en fait c’était pas logique, et ça aurait pu apporter pas mal de caca dans ma vie, mais pour le moment ça se passait plutôt… bien… ?

J’ouvris des yeux ronds alors qu’un faucon vint se poser sur le bras de mon aimé. Une créature magnifique, je ne disais pas, mais j’avouais que je m’étais attendue à beaucoup de chose concernant Sh’äl… mais pas vraiment à ça.

- Je te présente mon compagnon de chasse qui n'est autre que l'animal que j'ai reçu chez les Domae. C'est un faucon gerfaut, une femelle qui a 4 ans. Ne t'inquiète pas elle est très douce et n'agresse jamais personne, sauf si on m'attaque bien sur !

« Je… ok ? »

Je ne savais pas vraiment trop quoi dire à ce moment là en vrai. Il y avait un faucon sur son bras, c’était un animal magnifique mais les oiseaux me laissaient plus indifférente qu’autre-chose. Néanmoins ça semblait lui tenir à cœur et j’approchais une main prudente de l’animal. Comme signalé, l’animal était très doux et se laissa caresser sans trop de mal, alors que Sh’äl reprit la parole une fois de plus. Un autre mot avait titiller mon attention, et j’allais sans doute lui paraître stupide vu qu’il m’avait dit ça sur un ton qui suggérait que je ne pouvais que connaître mais… tant pis, j’allais me jeter à l’eau.

« Au risque de paraître idiote, qu’est-ce qu’un Domae ? »

Oh j’étais sûre que j’avais l’air idiote mais je n’étais pas censée tout savoir non plus. Le nom me disait vaguement quelque-chose, peut-être un des deux partis qui s’était retrouvé impliqué dans la guerre qui s’était terminée avant même que j’arrive en ville mais je ne pouvais pas être sûre.


©️ by AngelsMari (with some modifications by Sanael Wolf)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Domae
avatar

Sh'äl DoakDomaeMessages : 52
Date d'inscription : 04/09/2017


MessageSujet: Re: Emménagement opportun   Mer 3 Jan - 15:06





Emménagement opportin

Sh'äl Doak et Sanael Wolf



Je... ok ?

Elle restait sans voix à la vue de mon grand faucon se posant sur mon épaule. J'espérais tout à coup qu'elle savait ce qu'était un animal de Domae car son expression laissait suggérer que non...

Au risque de paraître idiote, qu’est-ce qu’un Domae ?

Ah... bon... il est vrai qu'elle n'est ici que depuis très peu de temps, je vais devoir rapidement lui expliquer ce que c'est.

- Alors pour faire simple, la ville est divisée en deux grandes familles les Elementis et les Domaes. Quand je suis arrivé à Quederla c'est un Domae qui m'a receillit, donc je suis devenu domae au fil tu temps. Et quand un Domae se porte bien, réussi des missions etc il reçoit en retour un animal qui lui correspond. Pour moi ce fut ce magnifique faucon.

Elle carraissait doucement l'oiseau mais semblait tout de même impressionnée. Fallait dire que pour une première rencontre avec un domae elle s'en tirait quand même pas mal.

- Bon eh bien on peut dire que notre emménagement est terminé je pense.

Lui dis-je en lui faisant un câlin, puis m'allongea sur mon lit, sentant l'odeur de Sanael dans mes draps.

©️ By AngelsMari
[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Sanael WolfHabitantMessages : 25
Date d'inscription : 08/12/2017


MessageSujet: Re: Emménagement opportun   Mer 3 Jan - 15:30

^M[hrp]Suite du rp : http://www.quederla-rpg.com/t2754-de-retour-d-une-soiree-bien-arrosee-pv-sh-al[/hrp]



Emménagement opportunFeaturing Sh’äl

- Alors pour faire simple, la ville est divisée en deux grandes familles les Elementis et les Domaes. Quand je suis arrivé à Quederla c'est un Domae qui m'a receillit, donc je suis devenu domae au fil tu temps. Et quand un Domae se porte bien, réussi des missions etc il reçoit en retour un animal qui lui correspond. Pour moi ce fut ce magnifique faucon.

Je… voyais à peu près en fait. Je n’étais pas sûre… En quoi le fait de recevoir un animal pouvait être une récompense ? J’adorais les animaux moi même bien sûr, mais n’était-ce pas une responsabilité que tout le monde n’allait pas accepter ? Si on me mettait un chien dans les pattes en me disant qu’il s’agissait de ma récompense, je n’était pas sûre de vouloir m’en occuper, le nourrir et en prendre soin. Je préférais tout de même quand c’était la personne qui choisissait, et non pas une espèce de force supérieure qui désignait un animal. Si on supposait que je devenais Domae et qu’il déterminaient que mon animal était le serpent, j’étais certaine de ne pas l’accepter. La pensée me faisait frissonner à vrai dire.

Enfin bref, tout ça c’était plus de la discussion politique qui ne m’intéressait guère, et même si j’étais reconnaissante envers Sh’äl de me donner un petit peu de background politique concernant les grandes familles qui dirigeaient la ville, ce n’était pas non plus mon centre d’intérêt. En ce moment mon centre d’intérêt c’était Sh’äl, et qu’il ait un faucon ne me dérangeait pas du moment qu’il ne me demandait pas de m’en occuper moi même. Je n’avais pas la moindre envie de ramasser les fientes de cet animal. Du moment qu’il le gardait pour lui et que la bête ne venait pas s’interposer en mode jalousie dès que j’avais l’audace de lui faire un câlin, on allait bien s’entendre.

- Bon eh bien on peut dire que notre emménagement est terminé je pense.

Ces paroles me firent sortir un peu de mes pensées alors que je hochais doucement la tête. Au fond de moi je n’en revenais toujours pas de la rapidité à laquelle s’était produite les événements récents. Je pense que je me serais moqué de la personne qui serait venue me dire que j’allais avoir un petit ami il y a une semaine en arrière, et encore plus s’il m’avait annoncé que j’allais emménager chez cet éventuel petit ami moins d’une semaine après.

Je souriais en le voyant s’allonger sur ce qui était maintenant notre lit en lieu et place du sien uniquement. Je le vis également renifler les draps… C’était subtil, alors que son faucon était repartit par le puits de lumière.

« Tu sais, si tu veux sentir mon odeur, je suis juste ici. »

Ce n’était qu’une petite pique gentille. Je n’avais rien à dire puisqu’il m’avait déjà surprise en train de sentir ses vêtements, et je n’avais pas fait la fière lorsqu’il m’avait vue. Je vis l’heure affichée sur mon réveil, qui affichait 6h50, du matin oui. Nous avions emménagé très tôt, mais cette fois je n’allais pas esquiver mes responsabilités.

« Bien les vacances sont finie, et j’ai une boutique à faire tourner. Vient me rendre visite si tu peux. »

Je souriais en disant cela avant de me penché sur le lit et de l’embrasser au coin des lèvres, puis de me tourner et de marcher rapidement vers la sortie. J’avais beau avoir un nouvel amour, un nouveau chez moi… j’avais toujours un travail. Et cette semaine de vacances improvisée n’avait pas arrangée mes finances ! Il allait falloir que je travaille dur. Je refermais la porte derrière moi en sortant, soupirant doucement, avant de m’enfoncer dans les ruelles de la ville en direction de ma boutique.
©️ by AngelsMari (with some modifications by Sanael Wolf)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Emménagement opportun   

Revenir en haut Aller en bas
 
Emménagement opportun
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartiers Résidentiels [Fissuré] :: Maison Mr Drakerz, Mr Doak et Mlle Wolf-