Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Parce que tu étais quand même de ma famille... [Solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Nashoba DreidenMessages : 492
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Parce que tu étais quand même de ma famille... [Solo]   Lun 22 Jan - 21:10

  • Nashoba
  • Nashoba
Parce que tu étais quand même de ma famille...
A l'annonce de sa mort, je n'ai pas su réagir tout de suite. J'avais une drôle d'impression et je ne savais pas comment l'expliquer... J'ai déjà perdu des proches, mes grands-parents sont décédés il y a plusieurs années mais pas comme ça... Pas de cette manière. Je suis resté sur cet article pendant plusieurs minutes avant de réellement comprendre la portée de ces mots et de laisser filer une larme qui s'écrasa sur l'encre du journal. Je comprenais bien ces mots pour les avoir déjà entendu, pas de cette manière mais la finalité était la même : elle ne reviendra pas.

Je ne devrais normalement pas pleurer pour elle. Elle était la descendante de Daichi et moi celui de Eisuke. Et pourtant, lorsque je l'ai rencontrée la première fois nous avons vu au-delà de notre ascendance et nos Familles respectives... Elle avait raison d'un côté, nous étions quand même de la même famille. Peut-être que génération sont passées, peut-être que nous étions beaucoup trop éloignés pour se prétendre cousins mais nous avions un passé en commun... Elle portait ce statut de descendance avec fierté alors que je le portais comme un fardeau. C'était une combattante alors que je suis médiocre. Nous étions tellement différents pourtant nous avons accroché tellement vite, comme si il fallait que l'on se rencontre un jour.

Un profond sentiment de culpabilité s'empare de moi. Je la voyais de temps en temps mais beaucoup trop peu, elle m'a pourtant aidé lorsqu'il fallait faire de la pub pour mon groupe ou pour le Lux et je crois pourtant que je ne lui ai jamais dis merci... Ou peut-être que si ? Mon esprit est embrouillé à l'idée que je ne pourrais plus voir cette tête en l'air dans sa roulotte. Le journal l'a qualifiée de diseuse de bonne aventure aux talents médiocres alors que je savais la portée de son talent... J'avoue l'avoir trouvé presque stupide la première fois que nous nous sommes rencontrés et pourtant c'est bien la seule à avoir prédis que le poison se trouvait dans l'eau. Elle était loin d'être médiocre, au contraire... C'était simplement une incomprise.

Sans réfléchir, je suis partie en direction de sa roulotte. Je ne l'avais pas vu depuis plusieurs mois et je ne me souviens même pas si j'ai pu lui souhaiter un Joyeux Noël et une Bonne Année... Ai-je été si mauvais et si égoïste que ça ? J'étais trop occupé avec mon club, mon groupe, ma famille, mes amis, ma petite-amie que j'ai oublié de passer voir comment elle allait. La roulotte est dans le même état que la dernière fois, seule la poussière est plus épaisse que d'habitude... Je reconnais même le coussin où Cécile avait l'habitude de se poser. Son serpent me filait une trouille bleue et pourtant, j'avais réussi à l'apprécier au final ; il ne m'avait jamais attaqué et semblait aussi perdu que Boa.

Je ne sais pas combien de temps je suis resté dans cet endroit avant de finalement prendre la direction du cimetière et marcher dans les allées jusqu'à finalement trouver la tombe de Boa. Je n'ai même pas assisté à son enterrement... Elle avait encore ses parents. Ils ne devraient pas subir la mort de leur enfant, ce n'était pas comme ça que ça fonctionnait normalement. Les mains dans les poches face à cette tombe où sont gravés le nom de Boa et ses dates de naissance et de mort, je reste les mains au chaud pendant plusieurs minutes sans savoir rien dire. Qu'est-ce que je pouvais bien dire ? Je n'ai jamais été très doué pour les adieux. Je me disais qu'elle pourrait peut-être apparaître sous forme de fantôme, juste pour un dernier au revoir mais elle n'est jamais venue.

Au bout d'un certain moment, je prends mon porte-feuille dans lequel se trouve une photo de nous deux. C'était quelques jours après notre première rencontre, elle avait insisté pour que l'on fasse une photo tous les deux afin de graver cet instant ; nous avions passé la journée au Centre Commercial où nous avons simplement discuté pour apprendre à se connaître. C'est là que je me suis rendu compte que nous n'étions pas si différents que ça, que c'était seulement le point de vue qui différait entre nous. Elle m'a plusieurs fois remonté le moral et m'a rassuré concernant moi et mon pouvoir, je n'étais pas un raté pour elle... Au contraire, elle m'a même comparé à Daichi qui avait seulement de petites lucioles et qui pourtant avait réussi à faire face à Eisuke. Elle disait que je pourrais aller loin avec mon élément.

Puis devant cette tombe, je repensais à la manière dont elle était morte. L'article disait qu'elle avait été traînée de force dans le QG de son ancêtre, je n'ai même pas été capable d'aller la voir pour parler de cette fissure ou lui proposer une expédition... Elle avait été obligée de descendre pour finalement se battre. Ils expliquaient qu'elle avait des traces de foudre sur tout le corps mais qu'ils n'étaient pas capable de dire les causes de la mort... Je n'ai pas envie de chercher plus loin, c'est forcément un utilisateur de foudre qui l'a assassinée. La colère puis la rage s'empare de moi à tel point que j'aurais presque envie de me lancer dans l'expédition de cet Elementis de foudre... Mais je ne savais rien de lui. Qui était-il ? Pourquoi avoir tué Boa ? Mais je sais au moins une chose, elle s'est défendue jusqu'au bout contre lui.

C'est à cet instant précis que je comprends Nemeroff. Les Elementis ne sont finalement pas la Famille que j'espérais et à cause d'eux, j'avais perdu un être cher... De leur point de vue, je ne devrais sûrement pas la pleurer mais elle a été plus présente ces dernières années que tous les autres Elementis réunis. Je faisais une rapide liste dans ma tête et me rends compte que j'ai beaucoup de Domae dans mes connaissances, ma belle-famille en fait même partie ! Je n'avais pas hésité à les trahir en volant le dossier de Laelyss et aujourd'hui en pleurant la mort de la descente de Daichi. Je leur en voulais. J'en voulais à tout le monde pour cette guerre.

Ce n'est pas la première fois que je subis le deuil mais c'est la première fois que l'on m'enlève une personne de cette manière... Je comprends Nemeroff qui a perdu Yona. Je comprends Lyana qui a perdu son jumeau et sa mère. Je comprends Nayati qui a perdu sa mère. Je comprends Laelyss qui a perdu un fils. Je comprenais toutes ces personnes qui se lançaient dans la guerre pour se venger ou protéger un proche et aujourd'hui je devais subir cette épreuve à mon tour. Je replaçais le porte-feuille dans ma poche pour regarder la tombe une nouvelle fois... Je ne voulais pas y croire. Je fais un pas et pose une main sur la pierre tombale, de nouvelles larmes s'écoulent le long de mes joues et je reste plusieurs secondes dans le silence avant de réellement pouvoir articuler quelque chose.

- Je suis désolé Boa. J'espère que tu me pardonneras de là où tu es...

Je n'ai jamais été doué pour les adieux. Je retire ma main de la pierre froide et m'éloigne de quelques pas, je ne veux plus être confronté à cette situation... Je ne veux pas perdre de nouveau un proche à cause de cette guerre. Je ne suis peut-être pas un si bon Elementis que ça finalement car je protégerais les personnes que j'aime, qu'elles soient ou non de mon clan.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Parce que tu étais quand même de ma famille... [Solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-