Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar

Maître du JeuMessages : 593
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   Jeu 22 Fév - 13:42

La fougue de la jeunesse !
Joseph était extrêmement tendu. Cela se voyait dans tout son corps qu'il avait peur de quelque chose, sûrement de la vérité et il retenait même son souffle après qu'il eut posé la question ; il ne savait pas si il était prêt à tout entendre mais il semblait perdu, au bord du gouffre sans savoir quoi faire et il voyait en la Domae une solution à ce problème. Surtout que son père semblait s'être attaché à ces inconnus donc peut-être pouvait-il commencer à leur faire confiance.

- Ecoute, j'ai vue quelque chose, il ne ressemblait pas à un individu mais plutôt à une ombre, une illusion, une sorte de magie peut être. Comme tu le sais votre famille est très importante pour les Domae, il se peut que les Elementis cherche à l'éliminer où à le faire partir, en l'envoyant dans une maison de retraite par exemple tout en restant discret. Tout ce que je peux dire c'est de croire en lui.


Joseph ne semblait pas convaincu et était perdu dans ses pensées. Que faire de ces nouvelles informations ? Il ne le savait pas réellement. Il tentait de remettre tout en ordre et de comprendre mais en vérité, il ne s'était jamais intéressé aux Familles ; il savait qu'elles faisaient du mal à beaucoup de gens alors il s'était promis de rester éloigné de tout ça. Alors pourquoi voulait-on à chaque fois l'associé à tout ça ?

- Tu ne t'en rend peut être pas compte mais toi aussi tu le fait souffrir, il a besoin de son fils, tu es tout pour lui, tu ne le voit pas mais il m'a tout dit, il fait des efforts surhumain pour toi.

Il foudroya Indora du regard tandis que celle-ci venait de se poser sur le lit, lui qui commençait à peine à faire confiance, il venait de changer d'avis.

- Tu sais j'étais comme toi étant enfant, je dirais même que je le suis encore un peu. J'étais un vraie fléau pour mes parents, tête de mule comme pas deux, je leur ai causée beaucoup de soucis et c'est peut être ma faute s'ils reposent dans l'autre monde aujourd'hui. Je m'en suis rendu compte beaucoup plus tard qu'ils faisaient beaucoup trop pour moi. Alors réfléchis y, la plus grande douleur n'est pas sur le physique mais bien sur le mental.

- Vous ne savez pas de quoi vous parler. Vous n'êtes pas son fils, c'est facile pour vous de dire ça ! Il ressemble à un papy gâteau qui aime prendre soin des autres mais ce n'est pas lui, ce n'est pas l'homme que j'ai connu. Allez lui demander comment ma mère est morte, je suis sûr que la réponse pourrait vous intéresser !

Il avait légèrement haussé le ton, énervé de la tournure de la conversation. Joseph n'aimait pas qu'on lui fasse la moral et encore moins de la part d'une inconnue, il était suffisament grand pour savoir comment agir avec son père surtout qu'elle ne savait pas l'histoire de la famille. De quoi se mêlait-elle ?

- Bon revenons en au problème principale, découvrir ce qui se trame vraiment ici. Par contre je t'avoue que j'ai du mal à comprendre pourquoi ils n'en veulent qu'a lui, en soit s'il venait à partir tu récupérerais automatiquement son héritage et donc sa fortune.

- Pardon ? Je ne suis pas réellement sûr de comprendre où vous voulez où en venir. Est-ce que vous êtes en train de m'accuser de ces attaques ?

Il croisait les bras et serrait la mâchoire.

- Je ne sais pas pour qui vous vous prenez Mademoiselle Barbarois mais je rentrerais pas dans votre jeu. Sortez d'ici maintenant, la conversation est close.

Il se décala sur le côté afin de laisser sortir la demoiselle, cette dernière pu d'ailleurs remarquer une chose étrange avant de sortir. Sur la chaise qui se trouvait à quelques pas de la porte, elle pu remarquer une lettre avec un sceau qu'elle pouvait reconnaître comme appartenant aux Elementis ; cependant, la Domae ne pu demander plus amples informations ou tenter quelque chose car Joseph la poussa limite hors de la pièce, claquant la porte derrière elle. Julie se leva aussitôt pour passer devant la demoiselle et entrer dans la pièce avant de refermer la porte derrière elle sans échanger le moindre mot avec Indora. Cette dernière fut rejointe rapidement par son collègue.

- Alors, vous avez parlé de quoi ?

Lënore Earle:
 

Charles Prism:
 

Joseph Prism:
 

Julie Kostas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
avatar

Indora BarbaroisMembre de l'AllianceMessages : 37
Date d'inscription : 19/01/2018


MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   Ven 23 Fév - 12:32


La fougue de la jeunesse !



Rha qu'elle gamin effronté! Qu'est qu'il m'énerve celui là. Je n'ai absolument rien à voir avec ce type! Rien du tout! Je me suis fait mettre à la porte comme ça... Sa copine me passe devant dans le silence pour aller s'enfermer avec lui. J'aurais était à la place de Charles je l'aurais viré à coup de pieds dans le derrière ce gamin... Aytar me regarde dans les yeux, avant de me donner un coup de patte pour me faire revenir à la réalité. C'est vraie que je n'ai pas l'habitude de m'énerver comme ça, au moins il me remet toujours dans le droit chemin, je le remercie en pressant et tournant mes deux poing contre sa tête:

"Qu'elle bon tigre que tu fais. Évite juste de me frapper si fort la prochaine fois hein? A moins que tu veuille plus de ce genre de remerciement." je lui dis en le taquinant alors qu'il grogna légèrement.

C'est vraie que Joseph a raison sur un point, je ne connais rien de leur famille, peut être qu'ils étaient totalement différent à l'époque... Mais c'est pas une raison! Il a changé, il faut juste qu'il s'en rende compte...
Quelque minute plus tard Earle arrive, me demandant se qu'il c'est passé.

"Oh disons que le ton a un peu monté." dis-je avant de rependre en haussant bien la voix "Après tout il ne fallait pas faire attendre sa dulcinée!" Je m'en tords fortement avant de prendre la main de Earle pour partir vers le salon avant que ça ne dégénère... Je suis vraiment irrécupérable.

On arrive dans le salon, Charles y est déjà et me regarde suivit de celui de Earle. Bon par quoi commencer? Et surtout ne pas faire de gourde, surtout pas.

"Eh bien... Disons que je lui ai expliquez la situation et la probabilité que se soit les Elementis le problème, que quelqu'un voudrait se débarrasser de vous pour que vous arrêtiez de nous fournir des fond mais que vu que la fortune reviendrait à votre fils... Disons qu'il a cru que je l'accusé." Alors que je pensais plus à l'instant à sa compagne.

"Ensuite eh bien..." Je me plis en deux en signe de pardon. "Je m'excuse mais j'ai pas pu m’empêcher de lui faire la morale en essayant de vous défendre et ça c'est très mal terminé."

Je me redresse lentement avant de reprendre: "J'aurais deux question à vous poser, s'il vous plait ne le prenais pas mal." Je prends ensuite une grand respiration: "Auriez vous reçu une lettre récemment avec un sceau dessus." Je décris ensuite le sceau, ce qui parlera surement à Earle.
"Et ensuite..." J'hésitais à mon choix de mot pendant plusieurs seconde: "Comment votre femme vous a t-elle quittée?" Je m'en veux de poser ce genre de question mais je n'ai pas le choix. Je vous en prie pas de dispute.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 593
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   Sam 24 Fév - 23:58

La fougue de la jeunesse !
Lënore alla rejoindre sa partenaire qui venait d'être mise à la porte de ce qu'il avait compris. Le Domae n'avait pas réellement comprit pourquoi Joseph avait décidé de prendre sa collègue à part et il s'était promis d'intervenir en cas de problèmes mais il n'avait rien entendu de suspect... Sauf le ton qui avait monté sur la fin mais Indora avait été mise à la porte aussitôt. La Domae au tigre ne lui apprit pas plus d'informations puisqu'elle se dirigea aussitôt dans le salon après avoir pris la main de son collègue pour rejoindre Charles.

- Eh bien... Disons que je lui ai expliquez la situation et la probabilité que se soit les Elementis le problème, que quelqu'un voudrait se débarrasser de vous pour que vous arrêtiez de nous fournir des fond mais que vu que la fortune reviendrait à votre fils... Disons qu'il a cru que je l'accusé.

Il laissa échapper un soupire laissant le poids du monde tomber sur ses épaules. Charles se contenta d'hocher négativement la tête avant de reprendre rapidement la parole.

- Joseph n'héritera de rien une fois que je serais mort. Une partie de l'argent reviendra aux Domae tandis que l'autre sera pour mes élèves au dojo et il le sait.


- Ensuite eh bien... Je m'excuse mais j'ai pas pu m’empêcher de lui faire la morale en essayant de vous défendre et ça c'est très mal terminé.

Charles s'inclina simplement, acceptant les excuses de la demoiselle. La Domae ne pouvait pas savoir les termes du testament et son fils n'avait pas apprécié être mis à l'écart mais Charles avait pris le temps de lui expliquer ses raisons ; il fallait simplement se souvenir que son fils avait un mauvais caractère et prenait la mouche dès qu'un sujet qu'il n'appréciait pas était abordé.

- J'aurais deux question à vous poser, s'il vous plait ne le prenais pas mal.

- Il m'en faut plus pour me vexer Mademoiselle Barbarois.

Il écouta donc attentivement. Lënore, qui n'avait rien dit depuis le début, restait debout les bras croisés ne comprenait pas réellement où elle voulait en venir ; cependant, il était suffisamment patient pour savoir qu'elle avait sûrement une idée en tête.

- Auriez vous reçu une lettre récemment avec un sceau dessus.

Charles ne fit aucun mouvement, réfléchissant attentivement à la question tandis que Lënore fronçait les sourcils. Ce dernier connaissait bien évidemment cette description du sceau et il ne comprenait pas ce que ça venait faire ici ; pourquoi parlait-elle d'une lettre d'Elementis alors que Charles était un ancien Domae ? Cela n'avait aucun sens.

- Nous ne recevons pas ce genre de lettres ici.


- Et ensuite... Comment votre femme vous a t-elle quittée ?


- Ah... C'est Joseph qui vous a demandé de me poser la question...


- Indora... Tu ne peux pas...

Charles leva simplement la main pour inciter à ne pas continuer. Son visage était triste et il décida de s'asseoir pour raconter cette histoire, il y eu un long silence dans la pièce avant que l'ancien Domae ne décide de reprendre la conversation. Il semblait réfléchir à la manière d'aborder l'histoire puis prit une grande inspiration.

- Sa mère était une Elementis de feu. C'était la plus belle femme qui m'ai été donné de voir. Nous nous sommes rencontrés lors d'une mission et j'ai été impressionné par son style de combat puis nous nous sommes revus plusieurs fois par la suite, nous avons filtré comme disent les jeunes. Et de fils en aiguille nous nous sommes lancés dans une relation officielle puis nous avons eu Joseph... J'ai décidé de quitter les Domae pour être avec elle tout en restant en bons termes avec la Famille mais elle, elle était leur As alors elle ne pouvait pas abandonner sa place. Les années passèrent et nous essayions d'être le plus discret possible pour éviter les représailles jusqu'au jour des 10 ans de Joseph... Ce soir-là, des Elementis s'en sont pris à nous et je suis partie dans la chambre de mon fils pour le protéger tandis que ma femme se battait dans le salon. Elle n'a malheureusement pas survécue et mon fils m'en a toujours voulu de ne pas avoir su protéger sa mère.

Après ce petit monologue, il annonça qu'il avait besoin d'être seul et se leva pour aller s'enfermer dans sa chambre. Lënore ne savait pas quoi dire alors il demanda à Indora si elle avait pu lire ce qui était noté sur la lettre contenant le sceau des Elementis. Le reste de la journée était assez morose, personne ne parlait et le repas du soir était des plus silencieux ; il se termina comme d'habitude par une tasse de thé et tout le monde retourna dans leur chambre respective pour la nuit. Le Domae au serpent prit le premier tour de garde et proposa à Indora de se reposer.

La Domae au tigre pouvait donc profiter d'un peu de repos jusqu'à, ce qu'au beau milieu de la nuit, elle entendit un drôle de bruit dans sa chambre. Elle pouvait remarquer une ombre près de la porte, puisqu'ils étaient dans le noir, c'était compliqué de voir qui était cette personne mais une fois la lampe de chevet allumée, la Domae pouvait remarquer qu'il s'agissait d'un homme grand portant un costume noir. La jeune femme n'eut même pas le temps de faire un geste que l'homme se trouvait déjà au-dessus d'elle, comme si il venait de se téléporter, tentant de l'étrangler.

Lënore Earle:
 

Charles Prism:
 

Joseph Prism:
 

Julie Kostas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
avatar

Indora BarbaroisMembre de l'AllianceMessages : 37
Date d'inscription : 19/01/2018


MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   Sam 3 Mar - 13:15


La fougue de la jeunesse !


Une élémentis? Je n'en revenais pas et je serrais les poings tentant de garder mon sang froid. Comment ce genre de couple aurait pu naître? Et en plus avoir un enfant tout en restant en bon terme avec leur famille respective, sans compter que sa femme faisait partie de l'élite... Ni l'un ni l'autre n'avait trahi leur patrie, tout se chamboulait dans ma tête, la possibilité d'une paix avec ses enflures au élément? Je ne pouvais y croire. Mais au vue de la stature de la femme dans leur famille, c'était une mine d'information pour certain ou alors une épine à enlever du pied si elle venait à mourir pour d'autre. Mais ça voulait dire que elle aurait était assassinait par des domae? Une de nos missions? Je ne pouvais pas y croire, jamais même si c'était l'ennemie nous n'aurions brisé l'un des notre que ce soit officiel ou officieux. J'avais toujours eu une haine profonde envers tout les elementis et une confiance aveugle envers tout les domae, devais-je remettre mon jugement en cause? Charles répondit implicitement à ma question:

"Ce soir-là, des Elementis s'en sont pris à nous et je suis partie dans la chambre de mon fils pour le protéger tandis que ma femme se battait dans le salon. Elle n'a malheureusement pas survécu et mon fils m'en a toujours voulu de ne pas avoir su protéger sa mère."

Non, les Elementis étaient pourris jusqu'a la moelle, ils n'acceptaient même pas ce genre de relation alors qu'elle était dans les plus haute gradé. Qu'elle pourriture ses types. Au final j'étais plus énervait par la trahison de sa propre famille que par le couple en lui même, ayant même un peu de pitié pour sa femme... En tout cas j'avais pas changeais d'idée sur son fils, qu'est ce qu'il aurait pu faire à part ce faire tuer?

Charles parti ensuite dans sa chambre pour être seul, quand à moi je m'adressais à Earle:

"Non j'ai rien pu lire je l'ai vu juste à la dernière seconde, mais j'avais déjà fait trop de problème pour y retourner. En tout cas maintenant je suis presque sur que soit son fils veut se venger soit c'est ça petite ami qui est simplement la en mode agent double pour se débarrasser du père, finir la mission d'il y a quelque temps maintenant."

Après ça la journée finit dans un silence de mort, et par Earle qui prit le premier tour de garde, quand à moi qui allait me reposer dans la chambre et Aytar qui sécurisait les deux portes, je lui avais précisait que si quelqu'un sort de la chambre du jeune de l'en empêcher, je n'avais plus vraiment confiance en eux.

"Soupire, qu'elle journée... J’espère qu'il vont venir cette nuit ces Elementis, qu'on puisse assouvir sa vengeance."

J'entendis ensuite un bruit et vu une drôle d'ombre dans la pièce, j’allumais la lampe pour apercevoir enfin un de ses hommes qui se jetait sur moi pour m'étrangler. Je tentais de me débattre, essayant de lui balancer la lampe dans la gueule pour ensuite vouloir attraper mon épée à une main qui était à porter de bras pour pouvoir lui donner un beau coup d'estoc dans le ventre.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 593
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   Sam 3 Mar - 22:53

La fougue de la jeunesse !
L'homme en noir était au-dessus d'Indora, essayant de l'étrangler la Domae de toutes ses forces malgré la résistance de sa victime qui tentait de se débattre. Cette dernière, dans tous ses mouvements, réussit à atteindre la lampe ayant l'intention de faire lâcher prise à son agresseur en lançant l'objet dans la tête de ce dernier.

Jet de dés pour le lancer de la lampe sur 35 : 53 - Échec.

L'agresseur avait bien vu ce qu'elle avait tenté de faire et avait réussi à se décaler au dernier moment, empêchant ainsi la lampe de s'écraser sur sa tête mais plutôt contre le mur de la chambre. L'impact de la lampe alerta automatiquement le second Domae qui attendait dans le salon d'être relayé ; ni une, ni deux, il bondit sur ses pieds pour entrer dans la pièce mais celle-ci avait été fermée à clé par l'homme en noir.

- Indora ! Indora, il se passe quoi dedans ?

Puisqu'il n'obtint aucune réponse de la part de sa partenaire, il commença à donner plusieurs coups dans la porte faisant relâcher légèrement la pression de l'homme en noir autour du cou d'Indora. Il regarda rapidement la porte puis la Domae avant de prendre la décision de relâcher complètement sa victime et s'évaporer comme par magie au moment où Lënore donnait l'ultime coup de pied pour ouvrir la porte. Son épée en main, il alluma rapidement la lumière de la chambre et fit un tour complet pour remarquer qu'il n'y avait que sa collègue dont il se précipita vers elle.

- Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Ils n'eurent pas attendre bien longtemps pour que les autres habitants de la maison sortent de leur chambre ; les premiers étant Julie et Joseph qui étaient tous deux en pyjama, à moitié réveillés ne comprenant pas la situation. Charles, plus lent à cause des douleurs à son dos, arrivait à son tour entrant dans la chambre pour s'asseoir près de Indora et lui demander à son tour ce qu'il s'était passé. Julie et Joseph annoncèrent qu'ils allaient préparer un thé et partirent aussitôt dans la cuisine suivis de près par le Domae au serpent qui venait de se lever laissant ainsi Charles et Indora seuls.

- Vous les avez vu n'est-ce pas ? Ça veut dire que je ne suis pas complètement fou... Est-ce que pour vous aussi, il s'est évaporé comme par magie ?

La trio revient plusieurs minutes plus tard, Julie entra la première pour donner la boisson à la demoiselle avant de se replacer en retrait. Joseph avait, encore une fois, le visage fermé et les bras croisés et comme le silence commençait à devenir pesant, il reprit la parole.

- Ça veut dire que vous allez rester plus longtemps ? Ou vous repartez quand même demain ?

Lënore Earle:
 

Charles Prism:
 

Joseph Prism:
 

Julie Kostas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
avatar

Indora BarbaroisMembre de l'AllianceMessages : 37
Date d'inscription : 19/01/2018


MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   Lun 12 Mar - 19:17



La fougue de la jeunesse !


"Tousse, tousse Bon sang qu'elle attaque de lache, et il croyait pouvoir m'étrangler en 15 sec comme ça? Mais il avait une de ses poigne."

Je reprends tranquillement ma respiration, je m'attendais à affronter un assassin discret qui se camoufle dans les ombres, pas les ombres elles mêmes. Les habitants arrivent au fur et à mesure, me demandant tous se qui c'est passée:

"Eh bien on dirait que vous n'êtes plus le seul à vous faire attaquez." leur réponds-je en regardant Charles en faisant un léger rire, je n'ai pas envie que la tension monte ou que une mauvaise ambiance s'installe. Les deux jeunes ainsi que Earle partent pour faire un peu de thé, trop sympa. Charles quand à lui s'approche et s'assoie à côté de moi:

"Vous les avez vu n'est-ce pas ? Ça veut dire que je ne suis pas complètement fou... Est-ce que pour vous aussi, il s'est évaporé comme par magie ?"

"Ouai je l'ai vue, ce type c'est comme téléporter sur moi lorsque je l'ai éclairée avec ma lanterne, et pareil quand Earle est rentré. Je pense qu'il c'est servit de l'ombre ou d'un truc dans le genre, je ne pense pas qu'il existe un élément nommé téléport mais je pourrais me tromper ha ha."

Cependant je vois pas comment le combattre, jamais il ne se montrera de jour et attendra qu'on baisse notre garde, impossible de rester éveiller H24... En combat frontal je n'aurais aucun problème mais là j'avoue que je sais pas quoi faire, si il peut pénétrer la maison comme ça je pense même pas qu'un piège marcherai... Une seconde à portée de ma claymore suffirait...

Quelque minute plus tard les autres reviennent avec la boisson que me donne Julie. Un silence se place dans la pièce, je regarde ma tasse et la pose sur le côté, je peux plus rien boire, et maintenant que j'y pense... Je serre les jambes, je doit aller au petit coin... Me concentrant sur ça le silence continu de plus belle avant que Joseph ne le brise:

"Ça veut dire que vous allez rester plus longtemps ? Ou vous repartez quand même demain ?"

"Personnellement on m'a aussi attaquée donc j'aimerai bien régler mes comptes avec eux avant de partir, mais d'après la mission on devait juste rester deux jour, si c'est bien ça Earle?" je continue "En tout cas moi je peux encore rester quelque jour avant de devoir rouvrir la forge, simplement en tant qu'invité. Mais c'est la décision du maître de cette maison. Par contre..."

Je me levais ensuite, mettant mes mains entre mes jambes.

"Je dois vraiment aller au toilette, désolé j'ai pas touché au thé vous pouvez le boire. Excusez-moi."

Je sors de la pièce pour me diriger vers la salle de bain. Je pense à quelque chose sur le chemin et me dirige vers la chambre de joseph, j'y rentre et regarde la pièce à la recherche de la lettre Elementis. Si je la trouve je pourrais tranquillement voir ce qu'il nous cache au toilette.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 593
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   Mar 13 Mar - 22:07

La fougue de la jeunesse !
- Ça veut dire que vous allez rester plus longtemps ? Ou vous repartez quand même demain ?

- Personnellement on m'a aussi attaquée donc j'aimerai bien régler mes comptes avec eux avant de partir, mais d'après la mission on devait juste rester deux jour, si c'est bien ça Earle ? En tout cas moi je peux encore rester quelque jour avant de devoir rouvrir la forge, simplement en tant qu'invité. Mais c'est la décision du maître de cette maison. Par contre...

Personne ne dit quoi que ce soit, Lënore se contentait seulement d'hocher la tête pendant qu'elle parlait tout en se demandant à son tour comment allait se passer la suite des événements. Ils ne devaient venir que deux jours alors il ne savait pas si ils allaient accepter de les garder quelques jours de plus, le temps de résoudre tout ça... Surtout que pour le moment, ils n'avaient rien trouvé à part prouver l'existence des hommes en noir. Vu qu'ils n'étaient pas désirés, le Domae se demandait comment bien le reste du séjour allait se passer si ils s'imposaient encore.

Joseph et Julie se décalèrent sur le côté pour laisser passer Indora qui voulait aller aux toilettes. Un silence tomba dans la pièce à son départ puisque personne n'osait rien dire, vu l'heure tardive, chacun ne tarderait pas à retourner dans leur chambre ; chose que proposa Charles d'ailleurs. Pendant ce temps, la Domae était entrée dans la chambre de Joseph, cherchant la lettre qu'elle avait vu mais sans jamais la trouver. Elle dû arrêter sa recherche au moment où Joseph ouvrit la porte de sa chambre ; les sourcils froncés et le visage fermé.

- Vous cherchez quelque chose peut-être ? Les toilettes sont au bout du couloir et je vous demanderais de ne plus entrer dans ma chambre sans avoir eu ma permission, vous n'êtes pas chez vous ici.


Il incita donc Indora à sortir de la pièce pour venir lui claquer la porte au nez une nouvelle fois. Lënore proposa à sa partenaire de continuer le tour de garde seul, qu'elle puisse se reposer après toutes ces émotions mais il comprenait aussi si elle souhaitait rester éveillée... De son côté, le Domae au serpent avait pris la décision de ne pas dormir pour se préparer à tout. Il tourna donc beaucoup dans la maison et dans le jardin si bien que lorsque le jour se leva, les poches qu'il avait sous les yeux laissaient sous-entendre un gros manque de sommeil ; mais il se disait bien qu'il pourrait récupérer tout ça une fois sa mission terminée.

Charles fut le premier à se lever et prépara le petit-déjeuner à tous, sauf pour les tourtereaux qui dormaient encore dans leur chambre. Il invita les deux Domae à prendre place et leur servit le thé lui demandant au passage si ils avaient quand même réussi à se reposer après tous ces événements ; expliquant que c'était très important de se reposer, surtout à leur âge et même en mission. Il mangea un peu avant de s'arrêter en plein dans son repas, regardant les deux Domae pour leur annoncer quelque chose d'important.

- Je pense qu'il est temps pour vous de rentrer.

- Mais... Non, on ne peut pas. Votre vie est en danger, menacée par des Elementis ! On ne peut pas rentrer chez nous et vous laissez avant d'avoir arrêté les coupables !

- Peut-être mais vous vous obstinez à mêler mon fils à cette histoire et je ne peux pas laisser faire ça. Il est ma seule famille, mon seul soutien même si il me prend pour un fou... Je ne peux pas accepter que des inconnus viennent briser tout ceci. Je pense que je saurais me débrouiller seul à l'avenir, je sais au moins que je ne suis pas complètement fou.

- Mais...

- Soyez prêts à partir pour 10 heures.

Sur ces mots, le vieil homme se leva et se dirigea vers sa chambre.

Lënore Earle:
 

Charles Prism:
 

Joseph Prism:
 

Julie Kostas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
avatar

Indora BarbaroisMembre de l'AllianceMessages : 37
Date d'inscription : 19/01/2018


MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   Dim 25 Mar - 19:33


La fougue de la jeunesse !


Qu'elle abruti! Son fils se contrefiche de lui, il pense juste à sa petite amie. Ses dires m'a profondément énervée, comment peut-on être aussi aveugle? La vieillesse peut être... On doit partir pour plus  gêner son fils? Alors il sera encore moins gêné quand son père se fera tuer par ses Elementis, il pourra roucouler avec elle encore plus. Je le regarde partir, qu'il profite de ses derniers instants.

Je ne laisse pas le temps à Earle de me dire quoique ce soit et je pars récupérer mes affaires. Dans le couloir vers la chambre d'invité je croise Aytar qui fait des tours sur lui même.

"On part dans peu de temps Aytar. Tu viens m'aider à prendre l'équipement? Merci toi t'es intelligent au moins."

On pénètre la pièce où je me suis fait attaquée, soupire, j'aurais bien aimée le tuer ce type en noir. Je tente de me calmer au passage, récupérant mon armure  
et laissant ma claymore à Aytar. Je lui mettrait tout quelque minute avant de partir.

"Désolé de me servir de toi comme mulot. Au moins ça te fait les muscles ahah."

Je m’assoie ensuite dans un coin de la pièce, Aytar viens allonger sa tête contre mes jambes, que ce que je serais sans toi? Pas grand chose surement. Je m'étire.

"Voyons le côté positif, je vais enfin pouvoir reprendre le travail à la forge, sa ma ramollie de rien faire ici."

C'est vraie que je vais avoir un peu de travail, et puis cette attaque la nuit dernière ma donnée l'idée d'une nouvelle lame d'auto défense qui pourrait s'adapter à toute personne peut importe leur niveau. Malgré qu'il mets énervée j'ai de la peine pour lui, mourir pour savoir que même son fils n'en aura rien à faire me chagrine, je peux plus rien faire pour lui à part espéré que les attaques cessent... J’espère un jour me venger de ses Elementis. Le temps passe, j'équipe Aytar.

"Bien il est temps de partir, ça va Aytar, c'est supportable? Bien, tu t'es pas ramollit entre temps. J'aimerai dire pareille pour moi."

En passant devant la porte du fils, même si je ne sais pas si elle est occupée je dis:

"Au moins son fils fera vite son deuil, même si c'est de sa faute."J'espère qu'il m'aura entendu.

On se dirige ensuite vers l'entrée, devant la porte presque à 10H et on attends le reste des autres.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 593
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   Dim 25 Mar - 20:03

La fougue de la jeunesse !
Les Domae semblaient déconcertés de l'annonce de Charles qui ne leur laissait même pas l'occasion de s'expliquer. Quelle mouche l'avait piqué ? Ils ne le sauront sans doute jamais et c'est avec beaucoup de colère que Indora alla préparer ses affaires dans la chambre d'amis ; du côté de Lënore, il préférait attendre que la tempête se calme pour mettre un pied dans la chambre. C'est tout penaud qu'il alla ensuite dans sa chambre pour ranger ses affaires, réfléchissant sur la situation et priant même pour que l'hôte change d'avis. Il était quand même en danger, ne le voyait-il donc pas ?

Apparemment pas puisque à 10h tapante, seul Charles souhaita une agréable journée aux deux Domae tout en les remerciant d'être venus. Ils avancèrent de quelques pas dans le silence, les animaux étant à leur côté ; peut-être que quelqu'un allait finalement les rattraper ? Mais non, personne ne vint leur demander de faire demi-tour. Après quelques pas, le Domae au serpent s'arrêta et tendit la main à sa partenaire de mission.

- C'était un plaisir de faire cette mission avec toi. Même si je suis déçu de la tournure des événements... Je te souhaite bon courage pour ta forge et à une prochaine fois.

- Deux jours plus tard -

Il était tôt, dans les 9h environ lorsque quelqu'un se mit à marteler la porte de la forge d'Indora. Peut-être était-elle levée ou contraire dormait-elle mais pour le moment, rien ne semblait arrêter les martèlements qui ne cesseraient qu'au moment où on ouvrit la porte. C'était Lënore, légèrement essoufflé et tenant un papier dans sa main droite.

- Tu avais raison ! Tu avais raison depuis le début, c'est le Joseph et sa copine ! Tiens regarde !

Le Domae tendit une feuille sur laquelle était notées plusieurs formules qui n'étaient déchiffrable que si l'on faisait partie du milieu scientifique. Toutes sortes de nom en latin étaient nommés et si il n'était pas facile de comprendre tout ce bordel, il était facile de remarquer que le Domae sautait presque de joie avec un sourire aux lèvres.

- J'ai un pote qui travaille au labo et j'ai fais examiner les médocs de Charles. Ils sont bourrés de produits hallucinogènes et pleins d'autres trucs que j'ai pas compris... Et attends, j'ai gardé le meilleur pour la fin... La Julie là, c'est elle l'Elementis !

Il semblait avoir fait beaucoup de recherches pendant ses deux jours et la fierté se lisait sur le visage. Le Domae avait la sensation de toucher près du but et même si ils avaient rendu leur rapport de mission, Lënore partait du principe que ce n'était pas fini et s'était mit en tête de découvrir le fin mot de l'histoire... D'ailleurs, il n'avait pas parlé de ces recherches au Conclave ni même son intention de retourner chez Charles pour terminer leur mission.

- Accompagne-moi chez les Prism. On a une preuve cette fois, Charles ne pourra que nous croire ! Et puis avoue que tu t'es attachée à lui... Tu ne voudrais pas qu'il lui arrive malheur à cause d'une Elementis.

Lënore Earle:
 

Charles Prism:
 

Joseph Prism:
 

Julie Kostas:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
avatar

Indora BarbaroisMembre de l'AllianceMessages : 37
Date d'inscription : 19/01/2018


MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   Jeu 5 Avr - 13:47


La fougue de la jeunesse !


La vie quotidienne recommence enfin, après ces deux jours de mission qui se sont terminées brutalement... Charles, soupire, pourquoi à t-il fallut que tu ne le remarque pas, à vouloir protéger ta famille n'ayant même pas le moindre sentiment à ton égard tu signe ton propre arrêt de mort. J'aimerai tellement venir te sauver, ouvrir la porte de ta maison et décapiter ceux qui te veulent du mal, mais bon, c'est ton choix.

Je me lève enfin, il doit être autour de 6 Heures du matin, hier je suis rentrée et je me suis jetée dans mon lit tout le reste de la journée, j'ai même pas pris le temps de me changer... J'arrive dans la salle de bain et je me vois dans le miroir, j'ai les cheveux en pétards et mes habits sont tellement sales, allez hop, on enlève tout ça, une bonne douche pour se réveiller et puis on prend sa tenue de travaille et on la met. Une dizaine de minute plus tard je sors de cette pièce et me dirige dans la cuisine, Aytar y est déjà et me fonce dessus à mon arrivée telle un prédateur affamé.

"Pas trop difficile les 24 heures sans manger? T'es pas le seul à crever de faim, n'es pas peur je vais nous faire un petit déjeuner digne d'un roi."

Je m'atèle donc à la tache et, après une longue préparation je déjeune avec Aytar, du moins je profite du repas tandis que lui le dévore, qu'elle glouton. Ah Aytar, y'a que toi qui arrive à me faire oublier mes problèmes, je pourrais pas vivre sans toi. Bref, il est temps de se mettre au boulot, demain c'est la réouverture de la forge et j'ai toute la journée pour peaufiner mes lames.

Je commence à travailler dans la forge, il ne faut pas moins d'une heure pour que mes cheveux retrouve leur gras habituel que j'avais mis une plombe à enlever pour partir vers notre mission.  Le temps passe, et vers 9 heures quelque viens frapper à la porte. Tien c'est bizarre, la boutique ré ouvre que demain, il ou elle n'est peut être pas au courant, bah en tout cas ça reste quelqu'un qui m'attends:

"J'arrive!"

Je me dirige vers l'entrée, et en ouvrant la porte...

"Earle!? Mais tu fais quoi ici?"

Il est à bout de souffle, tenant un morceau de papier en main qu'il me montre.

"Tu avais raison ! Tu avais raison depuis le début, c'est le Joseph et sa copine ! Tiens regarde !"

Sur la feuille il y a marqué... C'est quoi ces truc, y'a des lettres mélangées avec des plus et des flèches de partout, des mots incompréhensible. Mais je m'en fiche, ce qu'il viens de dire est plus important.

"J'en était sure, ces pourritures. Comment tu l'as su ?"

"J'ai un pote qui travaille au labo et j'ai fais examiner les médocs de Charles. Ils sont bourrés de produits hallucinogènes et pleins d'autres trucs que j'ai pas compris... Et attends, j'ai gardé le meilleur pour la fin... La Julie là, c'est elle l'Elementis !"

"Julie!? J'aurais du m'en douter qu'elle était pas nette, son esquive du premier jour était beaucoup trop bien exécuté pour une simple habitante."

Mais il y a un truc que je comprends pas, moi aussi je l'ai vu, pourtant je ne pense pas avoir était drogué... Ça serait elle qui m'aurait attaquée? Cette pourriture d'Elementis. Je ne fais même pas attention à l'état de Earle, il n'y a que la haine qui m'habite, seul ses paroles atteignes mes oreilles.

"Accompagne-moi chez les Prism. On a une preuve cette fois, Charles ne pourra que nous croire ! Et puis avoue que tu t'es attachée à lui... Tu ne voudrais pas qu'il lui arrive malheur à cause d'une Elementis."

Il ne nous croira pas, il tien à son fils comme la prunelle de ses yeux, ça le rend aveugle... Mais il a raison, je ne peux pas le laisser mourir tué par son propre enfant.

"D'accord, je reviens je vais m'habiller."

Je pars me préparer, cette fois si pas de tenue civil, j'équipe directement mon armure et prend ma claymore.

"Aytar, y'a de l'Elementis au repas de ce soir, si tu te dépêche pas je pars sans toi!"

Bien, il est temps d'aller faire le ménage chez les prism à grands coup d'épée. Je sors et rejoins Earle, mon visage en dit long sur la suite des événement, je n'y vais pas pour convaincre n'y même aider charles, j'y vais pour tuer mes ennemies.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La fougue de la jeunesse ! [PV Indora]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-