Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   Mar 6 Fév - 23:49

Exuld
Drakerz


「 Le Tatoueur et l'Assassin 」

Je restais devant la glace à observer mon torse, couturé de cicatrices. Certains trouverait ça laid. Moi, je n’y faisais pas vraiment attention. Je n’avais de toute façon pas le choix : rares sont les combats où l’on gagne sans être blessé. Cela témoignait aussi de ma vie de guerrier, même si j’espérais que l’on n’ait pas besoin de les apercevoir pour le comprendre. Je me demandais que dirait mon père s’il me voyait dans cet état… Il aurait certainement été fier de savoir que son fils avait combattu si souvent. Son amour pour moi l’a toujours aveuglé. Il ne douterait pas des honorables raisons qui m’avaient poussées sur cette voie. Il aurait eu tort de croire en moi. Et mon frère, Zero ? Plus calculateur, il aurait vite compris ce que j’avais accompli, ce que j’étais devenu. Lors de notre dernière rencontre, j’étais encore un adolescent maigre et faible. Tellement de temps s’était écoulé depuis. J’avais appris à me battre d’une telle façon que seul quelques personnes à Quederla pouvaient rivaliser avec moi à l’épée. J’avais toujours essayé de vivre de la façon la plus honorable et la plus juste. Le résultat était décevant : à 25 ans, j’étais coincé dans une organisation qui n’offrait pas de lutte respectable ni de promotion possible. J’étais un paria, j’avais trahi les élémentis et au sein même du gouvernement, je n’étais pas reconnu. Un travail d’assassin, voilà ce qu’on m’avait confié à moi, Exuld Drakerz. Un travail de boucher même. Moi qui avait enduré tant d’épreuves, combattu tant d’ennemis pour en arriver là. J’étais coincé. Mais pire que cela, j’allais avoir un fils avec Bay, la jeune et faible cuisinière du Sydala’s Food. Un enfant… Avec cette inconsciente… Tout l’honneur que j’avais pris soin de préserver pendant toutes ces années était souillé. Plus que cela, c’était l’honneur de ma famille que j’entachait en ayant un bâtard qui porterait le nom des Drakerz. J’enfilais ma chemise tout en songeant à la façon dont je pouvais retrouver mon honneur et ma liberté perdue. D’un geste machinal, j’accrochais mes deux sabres à ma ceinture. Ils ne me quittaient plus ces derniers temps.

Aujourd’hui, je devais me rendre à la bibliothèque. Il y existait certainement des archives sur ce qui s’était passé au phare avec la confrérie. Je m’intéressais depuis peu à cet évènement. J’avais appris qu’un des criminels les plus recherchés de la ville, Gaara Ishikawa, avait été lié à ce groupe. En tant que membre du gouvernement, une telle prise me permettrait peut-être de rejoindre enfin cette organisation comme élément reconnu, en plus de m’assurer une prime suffisante pour l’année à venir.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   Mer 7 Fév - 0:50

Le Tatoueur et l'assassin
Les yeux dans le miroir de sa salle de bain, Eijiro coiffait ses cheveux courts où il avait rajouté la mèche bleu foncé qu’il mettait de temps en temps. Avec cela il mit ses lentilles rouges et enfila ses vêtements avec ses chaînes et enfila rapidement une veste. Il n’allait pas travailler aujourd’hui, pour une fois, en pleine semaine, il fermer son salon. Non pas qu’il était fatiguer, le jeune garçon voulait simplement se rendre à la bibliothèque afin de faire quelques recherche sur les tatouages. Bien sur, il était déjà qualifié comme étant un professionnel, mais il était toujours bon de continuer à progresser dans l’art de son métier.

Sortant de son petit appartement qu’il pouvait louer, il descendit dans la rue pour se mettre à marcher. Comme d’habitude, il se permit de se perdre dans ses pensées. Il pensait très souvent à son passer. Voilà déjà 5 ans qu’il était ici, et encore plus d’année qu’il assumer totalement son look. Il aimait être ainsi, il était lui-même, pas comme certaines personnes qui s’habillait de façon à dissimuler ce qu’ils sont réellement. Il ne voulait plus cacher ce qu’il était, pas comme avant. Cela faisait depuis trop longtemps qu’il ne voyait plus ses parents, ce n’est pas maintenant qu’il allait retourner chez ses parents pour revivre de façon restreinte. Il s’assumer et en était fier, hors de question de retourner dans ce monde de bourgeois.

Il leva la tête en voyant la bibliothèque et sourit doucement en triturant sa chaine liant sa lèvre inférieure (à gauche) à son oreille gauche. C’était un tic chez lui, il la porter très souvent et c’était pour lui devenu une réelle habitude de la porter. Il oublier parfois de l’enlever la nuit et cela le gêner légèrement dans son sommeil. Entrant rapidement dans le bâtiment, il fit un sourire poli à la personne à l’accueil et ce dirigea rapidement vers les rayons de l’art afin de trouver un livre sur les tatouages et sourit en un trouvant un. Il sortit rapidement son carnet qu’il portait de toujours et resta dans l’allée afin de marquer ce qu’il ne connaissait pas. Oui, Eijiro ne connait pas tout dans le domaine du tatouage. Quand il rencontre une personne voulant un tatouage dans un style inconnu du tatoueur, celui-ci fait toujours des recherches sur internet avant de faire un croquis.
Il tenait actuellement un livre sur la biomécanique. Le style Biomécanique consiste à faire un mélange de chose biologique, organique et mécanique. Chose qu’il ne connait que très peu puisqu’il n’en a presque jamais tatoué. Il marqua rapidement quelques anecdotes qu’il devait se souvenir et perdu dans son livre qu’il était, il ne bougea pas du centre de l’allée « Art ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   Mer 7 Fév - 21:36

Exuld
Drakerz


「 Le Tatoueur et l'Assassin 」

J’avais parcouru rapidement les centaines de rayons qui composaient cette immense bibliothèque sans parvenir à trouver le moindre écrit à propos de la Confrérie. Je soupirais : tout cela n’aurait pas été nécessaire si j’avais été meilleur à la collecte d’informations. Malheureusement, ma stature et ma gestuelle de soldat n’inspirait pas confiance aux rares personnes auprès desquelles j’aurais pu en avoir une description détaillée. J’avais bien tenté ma chance auprès de certains survivants de cette organisation mais ils avaient nié tout lien entre eux et le groupe. Alors que je parvenais à l’extrémité de la dernière rangée, un panneau indiquant le nombre d’étages me découragea. Il me faudrait des jours entiers pour trouver ce que je cherche. Changeant de stratégie, je repris le chemin en sens inverse afin de trouver le bibliothécaire. S’il y avait quelqu’un qui pouvait m’aider, c’était bien lui. C’était la première fois que je venais et je n’avais aucune idée de ce à quoi il ou elle pouvait bien ressembler.

Un jeune homme retint mon attention entre deux rayons. Il tenait entre ses mains un livre, d’art certainement à en juger les indications des étagères qui lui faisaient face. Qui d’autre qu’un bibliothécaire pouvait bien s’intéresser à l’art dans cette ville de brutes ? J’en déduis qu’il était celui que je cherchais. Je m’approchais à pas lents pour ne pas le faire sursauter. Il paraissait réellement plongé dans sa lecture. Je n’avais jamais moi-même été passionné par un livre, contrairement à mon frère. Ils ne me déplaisaient pas, certes, mais j’avais toujours du mal à imaginer ce qui s’y passait.

Au fur et à mesure que j’approchais de lui, je m’aperçus de l’étrangeté du personnage. Ses cheveux blonds flamboyants contrastaient avec une mèche d’un bleu sombre. Il portait de nombreux piercings et ses vêtements étaient parcourus de chaînes. Une de ses oreilles était tatouée. Il était pour le moins… excentrique. Contrairement à beaucoup, je ne portais pas de jugement sur la façon dont s’habillaient les autres. Après tout, la beauté est relative est chacun est libre d’y associer la vision qu’il désire. Les seuls jugements que je posais étaient ceux sur les actes et la puissance. Alors que je me penchais vers lui pour lui adresser la parole, ses yeux rouges croisèrent les miens et j’eus un frisson désagréable. Portait-il des lentilles ou était-ce le caractère d’une magie dont j’ignorais la nature ? Par réflexe, je l’avais examiné pour savoir s’il pouvait éventuellement consister en une menace. Je n’avais de toute façon rien à craindre de lui. Après tout je ne voulais qu’emprunter des livres.

-Excusez-moi, savez-vous où est-ce que je pourrais trouver des informations à propos de l’histoire de Quederla ? Particulièrement sur la bataille qu’a menée la Confrérie.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   Mer 14 Fév - 18:17

Le Tatoueur et l'assassin
Ses yeux rubis parcouraient les lignes  du livre, sa main bougeant parfois pour écrire des anecdotes sur son carnet. Lorsqu’il lisait, il ne faisait plus attention de ce qui l’entourait, surtout quand il lisait un livre qui pouvait lui apprendre de nouvelles choses. Il ne lisait que peu de livre du genre roman. Il aimait plus les livres sur la réalité, lire était pour lui une passion d’apprendre plus qu’une passion de se divertir. Beaucoup de chose dans sa vie tournait autour de son travail. Il était du genre à être détacher par ce qui l’entourait, surtout quand il avait un livre entre les mains. Bien que la ville ne soit pas un pur bonheur de pureté et que peu de personne prenait le temps d’apprécier l’art, lui aimait cela. De ce fait, on pouvait le voir très souvent près des étagèrent d’arts dans la bibliothèque.
D’ailleurs, il ne vit le jeune homme que quand celui-ci se pencha sur lui, et encore, il dut tourner les yeux. Il ferma le livre d’un mouvement de main et se redressa légèrement pour l’écouter parlait :

- Excusez-moi, savez-vous où est ce que je pourrais trouver des informations à propos de l’histoire de Quederla ? Particulièrement sur la bataille qu’à menée la Confrérie. »

Un sourire apparut alors sur le visage d’Eijiro. Avait-il une tête à travailler dans une bibliothèque ? Non pas que cela l’es embêter que l’homme vienne lui demander où se trouvait tel ou tel chose, cela l’amuser même. Il était juste surpris que quelqu’un vienne lui parler dans un lieu comme la bibliothèque. D’habitude, les gens y venant essayer de se trouver le moins près possible de lui. Peut-être que cela était causer par son apparence, mais il ignorait cela. Si ces personnes jugeaient quelqu’un sur son apparence, il n’allait pas leur parler. Il n’aimait pas  les personnes qui jugeaient sur l’apparence.
Il regarda l’homme de haut en bas et gardant son sourire, ce mit à penser. Il n’était pas rare de le voir autre part que dans ce rayon, Il trainait parfois aux autres étages pour voir ce qu’il y avait et un jour, il était tombé sur l’histoire de Quederla. Il avait commencé à lire, mais la nuit était rapidement tombée et la bibliothèque allait fermer. Il planta ses yeux dans ceux de l’homme en souriant :

« Vous ne me dérangez pas, Tout ce qui concerne Quederla est au deuxième étage, mais c’est grand. Je vais vous accompagnez. »

Il tourna la tête pour poser le livre qu’il avait dans les mains et rangea rapidement son carnet dans son sac. Puis, il se retourna vers l’inconnu, il devait tout de même attendre son approbation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   Mer 14 Fév - 21:55

Exuld
Drakerz


「 Le Tatoueur et l'Assassin 」

Le jeune homme me sourit et se mit à songer en m’examinant de haut en bas. Je me demandais quelle image se faisait-il actuellement de moi. Voyait-il le chevalier ? L’assassin ? Ou peut-être simplement un citoyen lambda. Toujours souriant, il referma son livre et rangea son carnet sur lequel il prenait des notes.

-Vous ne me dérangez pas, Tout ce qui concerne Quederla est au deuxième étage, mais c’est grand. Je vais vous accompagnez.


J’hésitais quelques instants. Je ne voulais pas le déranger alors qu’il était plongé dans sa lecture mais en même temps il avait raison : la bibliothèque était immense et retrouver une œuvre dans ce bâtiment était comme chercher une aiguille dans une botte de foin. Son aide serait la bienvenue. Et puis, après tout, il faisait son boulot. J’hochais la tête en signe de reconnaissance :

-Merci beaucoup. J’ai déjà parcouru la totalité du premier étage en cherchant cette section mais cette bibliothèque est un vrai labyrinthe.

Craignant d’avoir manqué de tact, je rajoutais précipitamment :

-Sans vouloir vous vexer.

Alors que nous parcourions les couloirs, encerclés par des murailles de livres, je surpris une femme à dévisager le bibliothécaire. Les habitants de cette ville manquaient définitivement d’éducation. Je lui adressais un regard noir et elle détourna rapidement les yeux, le rouge aux joues. Lorsque je croisai le regard de mon guide, je compris qu’il avait aperçu la scène. Je soupirais, compatissant :

-Cela ne doit pas être tous les jours facile de vivre à Quederla…

Avec son accoutrement, il devait même s’attirer plus que des regards connaissant la population de cette ville. Dans ce quartier, le niveau d’éducation était un peu plus élevé que les dans les autres mais ce n’était toujours pas exceptionnel. Je me rendis soudain compte d’avoir manqué à la politesse.

-Excusez-moi, je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Exuld Drakerz. Enchanté de faire votre connaissance.


Il allait peut-être me prendre pour quelqu’un de « coincé » mais au moins je ne risquais pas de le vexer en étant trop familier et je me distinguais immédiatement d’un habitant lambda en témoignant d’un peu plus de classe.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   Ven 23 Fév - 2:37

Le Tatoueur et l'assassin
Alors qu’il attendait calmement la réponse de l’homme, il le regarda de haut en bas de nouveau afin de l’analysait. Il était quelques peu musclés, il devait faire quelques choses développant ses muscles. Eijiro aimait beaucoup inventer la vie. Est- ce que cette homme était ce genre de personne qui sauvait les autres. Il imagina alors l’homme comme étant un chevalier, arrivant sur son cheval tel un prince. Un sourire se glissa sur les lèvres du blond alors qu’il imaginait cette scène, il leva ses yeux vers le visage de l’inconnu en continuant de sourire. L’homme était pas mal, même plutôt homme, il devait attirer les femmes comme du miel attire les mouches. Il planta ses yeux rubis dans ceux brun de son interlocuteur et l’entendit parler sagement :

-Merci beaucoup. J’ai déjà parcouru la totalité du premier étage en cherchant cette section mais cette bibliothèque est un vrai labyrinthe.

A ces paroles, Eiji se mit à avancer en attendant tout de même l’inconnu. Il se stoppa cependant quand il entendit rapidement les autres paroles de l’homme :

- Sans vouloir vous vexez.

Un sourire narquois apparu sur les lèvres du blond. Il faisait vraiment attention à ne pas le blesser, c’était mignon quelque part. Mais cela prouvait également qu’il démontrait un respect certain pour tout le monde. Alors qu’ils commençaient à marcher, il fit signe à l’inconnu que ce n’était pas grave. Il dira plus qu’il ne travaillait pas ici, il avait hâte de voir la réaction de l’homme.
Ils étaient entourés de rayon, pourtant, Eijiro marchait d’un pas sûr, il savait exactement où il se rendait. Il stoppa alors son regard sur une fille, enfin plutôt une femme le dévisageait. Il ne releva pas cela, il était très habitué à ses regards, il n’y faisait pas attention. S’il avait fait attention aux regards des autres il serait resté chez ses parents, se serait marié à une femme en reniant son homosexuel. Il n’avait rien fait de cela, il s’assumait ainsi et ne jugeait personne. Il jugeait cependant les gens qui jugent. Ils n’ont rien à dire, s’ils ont le cerveau coincer dans les apparences ce n’est pas de sa faute.

- Cela ne doit pas toujours être facile de vivre à Quederla …

Un rire passa entre les lèvres du blond. Oh que non cela n’avait pas était facile. Certains mecs avaient un jour tirés la chaîne qu’il portait presque toujours (celle reliant le côté droit de sa lèvre inférieur à son oreille droite), cela avait arraché la partie de la lèvre percer, heureusement il avait eu une chirurgie réparatrice et il y a avait maintenant une cicatrice. Il se souvient de cela, il avait saigné assez pour remplir une bouteille d’eau. Il tritura silencieusement sa chaine jusqu’à la retirer rapidement pour pointer du doigt sa cicatrice, regardant son interlocuteur :

« Pas toujours non, des mecs on tirés sur ma chaîne m’arrachant un bout de lèvre. Après mon opération j’ai repercé ma lèvre. Je n’allait pas me laisser faire »

Il sourit fièrement en regardant son interlocuteur en silence, continuant à marcher il regarda de nouveau en face de lui. Ils n’étaient plus loin :

-Excusez-moi, je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Exuld Drakerz. Enchanté de faire votre connaissance.

Il sourit alors rapidement, Exuld. C’était un joli prénom, il sonnait bien à l’oreille. Eijiro se stoppa rapidement et le regarda dans les yeux :

« Enchanter également, je me prénomme Eijiro Namada, je suis tatoueur et perceur. Je n’est jamais vue votre beau visage chez moi … Passez quand vous le voulez. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   Ven 23 Fév - 13:03

Exuld
Drakerz


「 Le Tatoueur et l'Assassin 」

Le bibliothécaire eu un rire amer.


-Pas toujours non, des mecs ont tiré sur ma chaîne m’arrachant un bout de lèvre. Après mon opération j’ai repercé ma lèvre. Je n’allais pas me laisser faire.

Je commençais à me demander si ce jeune homme faisait partie des forts. Il n’avait pas l’air de quelqu’un qui se laisse marcher sur les pieds ou qui se lamente sur son sort. Malgré les provocations qu’il avait pu subir, il ne paraissait pas abattu. Il me regardait dans les yeux quand il s’adressait à moi et même en évoquant ce souvenir, il n’avait pas abaissé le regard. C’était en tout cas quelqu’un de fier. Cela me plaisait beaucoup.

-Les imbéciles courent les rues. Je suis désolé pour ce qui vous est arrivé.

Alors que nous marchions en silence, je pris conscience d’avoir manqué à la politesse :


-Excusez-moi, je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Exuld Drakerz. Enchanté de faire votre connaissance.


Mon interlocuteur s’arrêta et me dit, toujours avec le même regard direct et franc :

-Enchanté également, je me prénomme Eijiro Namada, je suis tatoueur et perceur. Je n’ai jamais vu votre beau visage chez moi … Passez quand vous le voulez.


-Mais… Alors… Vous n’êtes pas bibliothécaire ?


Je n’aurais pas dû faire de conclusions hâtives. Je venais de déranger quelqu’un en pleine lecture pour me guider alors que ce n’était même pas son travail.

-Excusez-moi… J’avais cru… Enfin, puisque vous lisiez de l’art… Ce n’est pas vraiment commun. Non, ce n’est pas ce que je veux dire… C’est très bien mais généralement la plupart des habitants de Quederla ne s’y intéresse pas vraiment.


Je me sentais stupide d’avoir agis ainsi. Je m’excusais platement.

-Je suis désolé de vous avoir dérangé. Ne vous inquiétez pas, je vais trouver mon chemin à partir d’ici, je ne veux pas vous embêter plus longtemps.


Alors que le tatoueur insistait, je le remerciais et nous nous dirigeâmes ensemble vers les rayons correspondants à l’histoire. Ils n’étaient plus qu’à quelques pas.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   Sam 24 Fév - 2:13

Le Tatoueur et l'assassin
« Mais … Alors … Vous n’êtes pas bibliothécaire ? »
 
Eijiro regarda alors l’homme prénommait Exuld, amusé et ria brusquement en entendant la fin de sa phrase. C’était un rire franc et sincère. Un rire qui pouvait être capable de faire sourire n’importe qui. Il avait raison ! Exuld avait vraiment pensé qu’il travailler en ce lieu ! Alors que pas du tout ! Il passa un doigt sous ses yeux afin d’attraper une larme de rire qui s’échappa de sa paupière et regarde l’homme brun parlait :
 
« Excusez moi … J’avais cru … Enfin, puisque vous lisiez de l’art…Ce n’est pas vraiment commun. Non, ce n’est pas ce que je veux dire …. C’est très bien mais généralement la plupart des habitants de Quederla ne s’y intéressent pas vraiment. »
 
Le jeune garçon sourit doucement en fixant Exuld. Il n’avait pas tord, peu de personnes vivant à Quederla aimait l’art, il était le seul tatoueur actuellement et il en était fier. Peu de personne savait ce que veux réellement dire l’art. La plupart des personnes venant ce faire tatoué pensaient qu’Eijiro savait naturellement dessiner, alors que ce n’était pas le cas. Il avait pris beaucoup de temps pour savoir dessiner, même maintenant, alors que cela fait 5 ans qu’il fait ce travail, il doit apprendre de nouvelle technique.
Il tourna la tête pour regarder de ses deux yeux le jeune homme, riant légèrement :
 
« Ce n’est rien ! Ne vous inquiétez pas ! Vous m’avez fait rire et ça c’est bien. Puis tutoyez-moi ! »
 
C’est alors qu’Exuld déclara qu’il allait trouver son chemin seul et qu’il ne voulait pas le déranger plus longtemps. Mais voilà, le tatoueur voulait continuer à lui parler  et c’est pour cela qu’il commença à insistait. Jusqu’à que l’homme accepte d’être accompagner. Eijiro l’accompagna alors jusqu'au document de l’histoire de Quederla. Il entra dans le rayon et sourit :
 
« Tout est ici, par contre, pourrais-je savoir pourquoi vous vous y intéresser ? Peu de personne vienne regarder ces documents. »



Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   Dim 25 Fév - 1:55

Exuld
Drakerz


「 Le Tatoueur et l'Assassin 」


-Excusez moi … J’avais cru … Enfin, puisque vous lisiez de l’art…Ce n’est pas vraiment commun. Non, ce n’est pas ce que je veux dire …. C’est très bien mais généralement la plupart des habitants de Quederla ne s’y intéressent pas vraiment.


-Ce n’est rien ! Ne vous inquiétez pas ! Vous m’avez fait rire et ça c’est bien. Puis tutoyez-moi !

J’acceptais d’un hochement de tête, puis nous nous dirigeâmes ensemble vers les rayons correspondants à l’histoire. Ils n’étaient plus qu’à quelques pas.

-Tout est ici, par contre, pourrais-je savoir pourquoi vous vous y intéresser ? Peu de personne vienne regarder ces documents.

J’avais prévu qu’il finirait par me poser cette question. Je ne pouvais tout de même pas lui dire que j’étais chasseur de primes et que je cherchais des pistes sur Gaara. Je lui souris en répondant :

-Quelqu’un a dit un jour : L'Histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d'originaux et beaucoup de copies. Je crois que c’est vrai. Voir clair dans les éléments du passé pourrait m’aider à affronter les évènements futurs qui présenteront des similitudes.


C’était une réponse très vague. J’avais même plutôt évité de répondre mais j’espérais qu’il me prenne simplement pour un passionné d’histoire. Je détournais le sujet d’un air paisible :

-Ainsi vous êtes… Je veux dire, tu es tatoueur. Cela marche bien ? Tu as dû en voir passer du monde : du jeune adolescent rebelle au mafieux aguerri en passant par l’amoureux désespéré.


Je me tus soudainement en me demandant si j’avais manqué de tact en évoquant ces clichés. Alors que je cherchais un moyen de me rattraper, une idée me vint. Gaara portait un tatouage… Sur le front. Peut-être était-ce l’œuvre de Eijiro.

-Excuse-moi, j’aurais une question à te poser : est-ce que tu aurais déjà vu un dénommé Gaara Ishikawa ? Il est plutôt grand, il a les cheveux rouges, les yeux blancs. C’est quelqu’un de très singulier. Il porte un tatouage signifiant sable en japonais sur son front.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   Mar 17 Avr - 0:43

Le Tatoueur et l'assassin
-Quelqu’un a dit un jour : l'Histoire est une galerie de tableaux où il y a peu d'originaux et beaucoup de copies. Je crois que c’est vrai. Voir clair dans les éléments du passé pourrait m’aider à affronter les évènements futurs qui présenteront des similitudes. 

Eijiro regardait avec insistance son interlocuteur en l’écoutant attentivement. Cette personne était certainement sage et n’avait pas totalement tord. Lui-même pensait que les humains faisaient toujours les mêmes erreurs et ne tiraient que très peu des erreurs du passé. Il est également exact que beaucoup de personne s’aide du passé pour faire certaines choses à l’identique en se disant « S’ils ont réussis, alors pourquoi pas moi ? ». 
Le tatoueur regardait toujours son interlocuteur, restant pour l’instant silencieux. Il se demandait pourquoi Exuld avait besoin de savoir le passé pour affronter le futur ? Il se gratta la nuque en tournant les yeux, il ne pourrait pas demander cela ainsi, c’était certainement trop personnel pour en parler avec un inconnu. Il regarda alors l’endroit où se trouvaient tous les documents racontant l’histoire de Quederla :

« Tu as sûrement raison oui… Mais l’être humain fait souvent les mêmes erreurs. Tu es un passionné d’histoire ? » 

Il avait posé sa question assez naturellement, il voulait surtout savoir pourquoi le jeune Exuld s’intéressait autant à l’histoire. Eijiro était lui-même une personne naturellement curieuse qui s’intéressait à tout ce qu’il touchait. Pourtant, le tatouage était vraiment la chose qui le passionne réellement, il ne lassait jamais d’apprendre dans le domaine du dessin :

-Ainsi, vous êtes… Je veux dire, tu es tatoueur. Cela marche bien ? Tu as dû en voir passer du monde : du jeune adolescent rebelle au mafieux aguerri en passant par l’amoureux désespéré. »

Le jeune tatoueur regarda alors son interlocuteur et ricana soudainement. Cela était réellement des clichés, mais ils étaient pourtant réels. Il avait déjà vu des adolescents s’évanouir sous la douleur pendant qu’il tatoués leurs peaux, des mafieux à gros bas qui voulait combler un vide et un amoureux qui voulait le prénom de sa/son bien aimé(e). Cependant, concernant ce dernier cas de figure, Eiji refusait de tatouer la personne pour ne pas que la personne regrette plus tard. 
Il sourit en regarde Exuld dans les yeux :

« Oui, mais je refuse de tatouer les prénoms de femme ou copine. C’est stupide et les relations sont toujours éphémère alors que les tatouages non. »

Il écouta ensuite les paroles de son interlocuteur :

-Excuse-moi, j’aurais une question à te poser : est-ce que tu aurais déjà vu un dénommé Gaara Ishikawa ? Il est plutôt grand, il a les cheveux rouges, les yeux blancs. C’est quelqu’un de très singulier. Il porte un tatouage signifiant sable en japonais sur son front.

Il leva les yeux pour réfléchir calmement, il se souvenait de tous ses tatouages effectués et il n’avait jamais fait un tatouage comme celui-ci. De plus, cette personne n’avait pas un physique banale et Eijiro l’aurait remarqué. Il se gratta alors la nuque en répondant :

« Non, je n’en ai pas fait de tatouage comme celui-ci. Pourquoi ? Recherches-tu des informations sur cet homme ? Je peux poser la question à des collègues tatoueurs si tu veux. »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Tatoueur et l'Assassin [feat Eijiro]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2017-