Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Maître du JeuMessages : 624
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   Mer 21 Fév - 15:43

Combattre les Ténèbres intérieurs
Ouvrir une entreprise qui fonctionne n'est pas de tout repos, surtout pour de jeunes personnes comme les frères Dreiden. Il y a des jours vraiment agréable, où tout vas bien, mais il faut également faire attention à beaucoup de petits détails dans la gestion de celle-ci et aujourd'hui est un de ces fameux jours. Nemeroff Dreiden devait aller à la banque concernant le Lux, mais il n'allait sûrement pas s'imaginer tout ce qu'il allait se passer en y aller. En arrivant à la banque Aoki, tout se passait bien, néanmoins on lui demanda d'aller s'asseoir dans la salle d'attente histoire d'attendre justement pour qu'on puisse s'occuper de lui, tout le monde étant plutôt occupé. Nemeroff s'exécuta, se mettant dans la salle d'attente en compagnie d'autre personnes qui étaient également là pour attendre.

L'attente fut assez longue en soit, les personnes avec lui quittèrent la pièce, d'autre en arrivait, bref, c'est la vie dans les salles d'attente. Ce n'est qu'après un petit moment que Nemeroff décida de se concentrer sur autre chose histoire de passer le temps, regardant rapidement le tas de magazine, qui sont là depuis très longtemps et jamais touché vu comment ils sont poussiéreux et en bordel. Il décida néanmoins de ne pas faire comme les autres et passer le temps en les lisant. Rien de bien intéressant, des magazines de mode, people, des journaux, bref, rien de palpitant, mais ça passera quand même très bien le temps. Il enleva magazine après magazine jusqu'à en toucher un. Il n'avait rien d'étrange à première vue, mais à peine que sa main toucha ce livre que son cœur se mit à battre violemment, l'emplacement de sa marque se mit à lui brûler d'une force folle, sa tête lui faisait un mal de chien. Ce fut assez rapide pour que ce jeune homme tomba au sol, se tordant de douleur, à la limite de l'inconscience.

Les personnes à l'intérieur de la salle d'attente se mit à crier, alertant ceux dans la pièce principale, mais aussi la sécurité qui en arrivant pouvait voir un homme au sol entrain de se tordre de douleur. Entraîner à ce cas de figure, la sécurité attrapa le jeune homme afin de l'emmener à l'hôpital le plus rapidement possible. Ce n'était pas de leur ressort, clairement, mais ils savaient quoi faire, une chance pour lui. Nemeroff se sentait soulever, emmener quelque part, mais il n'avait clairement pas assez de force pour empêcher cela, ou simplement pour dire quelque chose, tout ce qu'il pouvait faire était de se tordre de douleur, surtout que sa marque d'Élémentis le brûlait de plus en plus. La dernière chose qu'il pouvait voir, c'était l'hôpital car en y arrivant, il sombra dans l'inconscience la plus totale, sombrant entièrement dans l'obscurité alors qu'un médecin le prit en charge, l'emmener au bloc afin de voir ce qu'il a, l'examiner et s'il faut l'opérer immédiatement.

Nemeroff finit par se réveiller, du moins c'était clair qu'il n'était pas à l'hôpital. Tout était noir autour de lui, pourtant il voyait parfaitement, chose assez étrange il faut dire. C'était clair qu'il n'était plus dans le monde réel, enfermer dans un monde étrange pour une raison obscure. Sur lui, il était juste habillé normalement, un habit de tous les jours, aucune arme, il entendait parfaitement, bref, tout était très étrange. Mais pourtant il se sentait bien, comme s'il était dans un lieu où il avait l'habitude d'aller, alors que c'était la première fois qu'il y allait. Ce n'est qu'après quelques secondes, du moins, c'est qu'il sentit, qu'une silhouette apparu au loin. Elle se rapprochait petit à petit, la silhouette grossit, prenant une forme qu'il pouvait plus ou moins reconnaître. La silhouette est celle de Eisuke, le fondateur des Élémentis et son ancêtre. Néanmoins, elle ne restait qu'une silhouette, une ombre, mais une ombre clairement différente de la sienne, bien plus obscure, bien plus sombre, bien plus terrifiante et imposante. Elle était désormais très proche, mais assez loin de portée de main, pour le toucher, il faudra avancer, chose qu'il ne laissera sûrement pas faire.

« Un être aussi insignifiant à décidé de me réveiller après tant d'année. Tu ne mérites pas ma puissance. Je te tuerai ici et ton existence sera effacée à l'extérieur de ces murs. Montre moi si tu désires vivre. Ton destin n'est pas entre les mains des médecins, mais entre les miens ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   Mer 21 Fév - 16:41

Je m’étais levé de bonne heure pour vérifier de nouveau les comptes, comme chaque début de semaine, je devais passer à la banque déposer l’ensemble des gains de l’entreprise avec Nash. C’est moi qui m’en occupais vu que les maths c’était mon truc. C’était le rituel de mon dimanche soir, faire le compte de tous ce qui a été gagner, les classer dans des enveloppes et remplir les feuilles pour déposer à la banque. On avait encore une fois fait une très bonne semaine, on commençait à être régulier dans les chiffres d’affaires ce qui était plaisant pour moi. J’étais content. Une fois les vérifications faites, je retourne dans la pièce qui me serre de chambre pour enfiler des vêtements un peu plus sérieux, une cravate et un costume, qui était légèrement trop grande pour moi. Je redresse légèrement les manches pour essayer de combler de soucis et enfile les enveloppes dans mon sac.

Je me mets en route pour aller à mon rendez-vous de chaque semaine, je commençais à avoir l’habitude et le banquier aussi. Je savais que l’attente allait être longue, mais faut bien y passer, c’est un petit moment chiant, puis une fois fini je serais tranquille jusqu’à lundi prochain. Je pourrais certainement laisser mon frère y aller une semaine sur deux, mais il a une vie aussi et il fait déjà beaucoup pour le lux, je ne vais pas l’emmerder avec ça, on a chacun nos parts. J’arrive à la banque Aoki, la banque dans laquelle j’ai ouvert mon compte personnel mais aussi celle du lux. Je dis bonjours aux personnes de l’accueilli et m’asseoir tranquillement en observant les personnes autour de moi. Ce défilé petit à petit mais le temps me paraît long pour être honnête, y a beaucoup de monde le lundi matin. Je soupire un peu.

Après un moment, je remarque une pile de magazines discrets et bien ranger. Personne ne semble y toucher vu la fine couche de poussière dessus. Je suis surpris que les femmes de ménage ne fassent pas si bien leur travaille vue la réputation de la banque. Vu que je ne pouvais pas écoutez les discussions car j’étais, sourd et vu le trop de monde … Impossible de lire sur les lèvres. Je me dirige vers cette pile de magazines et décide de prendre le premier et le tapoter pour enlever la couche de poussière, lisant rapidement la couverture pour lire de quoi ça parlait, celui-là parlait d’un certain « Julien » qui avait une astuce pour multiplier ses derlas gratuitement et sans arnaque ! Mouai … Pas intéressé. Je prends le suivant pour regarder … C’était cette fois sur les idoles de la ville. Je soupire et je jette aussi à côté, cherchant un magazine intéressant.

Je comprends mieux pourquoi personne n’a voulu de ses livres là. Finalement après avoir pris un des derniers qui parlaient des légendes de Quederla, j’ai l’impression d’être frappé d’un violent choc et pose ma main sur ma marque d’ombre instinctivement ou une douleur apparaît. J’ai l’impression de me séparer en deux tellement la douleur est forte. Je finis par m’écrouler au sol, me recroquevillant légèrement sur moi en haletant et gémissant de douleur. Je ne comprends pas ce qui m’arrive et je serre légèrement la peau de mon torse entre mes doigts souffrant énormément de cette douleur dont j’ignorais la provenance. Je vois plusieurs personnes venir autour de moi, mais j’ai du mal à rester conscient, je lutte pour pas fermer les yeux et essaye de comprendre ce que les gens disent … Si l’un d’eaux savait ce qu’il m’arrive … je ne dis pas non.

Je sens qu’on me soulève doucement pour m’emmener à l’hôpital. Je le sais car c’est la dernière chose que j’ai pu apercevoir avant de finalement perdre contre mon corps … et fermer les yeux tombant dans l’inconscience la plus totale. Enfin inconscient, je ne sais pas si c’était mon état exact. Car je me réveille bien … mais ni à l’hôpital … ni à Quederla en fait. Je me retrouve dans un endroit où il fait noir. Même avec ma superbe vue … Je ne distingue rien. Enfin rien, si une chose est en train de se former apparaître devant moi. Une silhouette que je reconnais tout de suite et que je ne pensai pas revoir un jour. Ça faisait un moment que je n’avais pas fait de rêve de lui. En tout cas son accueil n’est pas agréable.

Oulah oulah … Déjà on dit bonjour chère arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière arrière … Grand père !

J’enfile mes mains dans mes poches en remarquant à ce moment-là que j’étais habillé de ma veste et ma tenue quand je traîne dans mon appart, ce qui me fait penser que c’est un rêve car je suis presque sûr de pas m’être habillé comme ça ce matin. Je commence à m’approcher doucement de lui en ne faisant pas trop attention :

Et tu vas pas venir à commencer à me casser les couilles alors que j’ai enfin réussit à t’oublier un peu et profiter de ma vie ! Puis c’est quoi ça ? Ma vie dépend de toi ! Tu m’as déjà brisé toute mon enfance car t’as exister ça ne te suffit pas ? Bon maintenant je vais me réveiller

Je viens me mettre une bonne gifle pour me réveiller mais je ressens le violent claquement avant de gémir de douleur …Eh mais ça fait mal. Je viens frotter ma joue doucement puis regarde la silhouette me demandant c’était quoi se bordel …. J’essaye de poser ma main sur son épaule amicalement :

Eh mais c’est vrai que tu as un petit côté flippant papy même en rêve.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 624
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   Mer 21 Fév - 18:07

Combattre les Ténèbres intérieurs
Nemeroff se retrouvait contre Eisuke, du moins une silhouette de Eisuke qui ne semblait pas être là pour taper la discussion, malgré le fait que Nemeroff est dans l'optique de s'adresser à lui, le cherchant même. Sûrement même une chance pour lui car vu ce qu'il osait dire à son ancêtre, cela ne se serait pas passer de la même manière. L'ombre ténébreuse ne faisait rien, elle restait immobile devant les attaques verbales de Nemeroff, ne faisant rien même lorsqu'il se baffait pour voir s'il n'était en plein rêve, mais malheureusement pour lui, ce n'était pas vraiment le cas, du moins, pas d'un où une simple claque permet de s'en sortir.

Alors qu'il s'approchait, l'ombre des ténèbres vient mettre un simple coup de poing dans le ventre du jeune homme qui se mit à voler d'une grande force en arrière. Le coup de poing était dévastateur et une chance pour lui qu'il n'y a ni mur, ni surface derrière lui sinon le contrecoup aurait été tout aussi violent. La douleur parcourait entièrement le corps de Nemeroff, cette frappe n'était pas une frappe humaine, la puissance surpassait de loin tout ce qu'il a pu subir par le passé. Néanmoins, il pensait que ça pourrait donner cela sinon deux, voire trois, Domae disposant de taureau se mettaient à le frapper en même temps directement au même endroit.

Le corps de Nemeroff finit par arrêter son vol plané naturellement, comme s'il avait la sensation de voler dans cet espace étrange, chose qu'il a depuis le début, c'est presque comme si la gravité n'existait pas en ce lieu. Nemeroff pouvait se relevé, se remettre debout, malgré la douleur qu'il subissait actuellement car même dans un rêve, la douleur semblait être bien réelle elle. Malheureusement pour lui, pas le temps de réagir que l'ombre de Eisuke était déjà, sous lui, comme si elle s'était téléportée littéralement pour le suivre durant sa trajectoire. Un second coup de poing fit voler Nemeroff dans les airs, plus faible que le premier coup, mais tout de même très puissant pour une simple silhouette. Nemeroff doit réagir s'il ne veut pas s'en prendre d'avantage, il n'a peut-être pas d'arme, mais il a tout de même accès à son élément, au plein pouvoir de son élément !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   Mer 21 Fév - 18:45

Je souris doucement en essayant de poser ma main gentiment sur l’épaule du vioc ne m’attendant pas à une réaction méchante ou agressive. Mais j’aurais dû. Soudainement une douleur me parcourt le corps violemment me faisant presque cracher mes poumons … alors que de la bave sort de ma bouche. J’ai l’impression qu’il va traverser mon ventre, mais ce n’est qu’une impression, à la place, je suis propulsé violemment en arrière à une vitesse folle, je comprends pas trop ce qui se passe pour le moment, je me tiens le ventre comme je peux et recule un bon moment avant de m’arrêter dans les airs, j’avais l’impression de flotter dans de l’eau … Mais il n’y avait pas de l’eau … Juste un vide sombre. Je rouvre les yeux, essayant de faire abstraction de la douleur et me met en position de combat.

– Ah ouai connard, tu veux la jouer comme ça ?!

Mais je n’ai pas le temps de véritablement me mettre en garde que je le vois déjà juste en dessous et qu’il me décoche un uppercut qui connecte et me propulse en l’air alors que gémi et arrête mon ascension. Pour me baisser en ayant déjà compris qu’il allait s’amuser à me mettre des coups en se téléportant continuellement autour de moi. Mais malgré cette esquive par déduction, il m’attrape par une jambe ce qui me surprend et me remmène vers lui pour venir me percuter le dos avec son poing et me faire de nouveau descendre violemment, je me mets mes mains sur ma tête en ayant peur de percuter le sol … Mais il ne vient pas et je finis par continuer avec ce sentiment que je flotte dans un océan … Il semblerait qu’il n’y ait pas de mur, sol ou hauteur... J’ai mal … J’ai l’impression qu’il a gravé ses coups de poing dans mon dos et mon ventre … Si je regardai je suis sûr que j’aurais une bonne marque de poing.

– Ca y est je suis énervé enfoiré !

Je sens sa présence derrière moi et essaye d’esquiver en utilisant mon ombre pour le tirer en arrière, mais il se passe un truc étrange, c’est moi qui me retrouve soudainement derrière lui. Je ne comprends pas ce qui vient d’arriver mais en profite pour essayer de le frapper, mais cette dernière esquive facilement. Je me mets en position de défense en le fixant, il essaye de me mettre un coup mais j’esquive sur le côté et essaye de lui rendre son uppercut de tout à l’heure. Cependant, il esquive en me donnant un violent coup de pied, j’ai l’impression que son coup m’arrache en deux … Mais non je suis seulement propulsé de nouveau violemment. Je grogne fortement venant sortir mon katana mais c’est là que je percute que mon rêve ne m’ait pas donné d’arme … Je me maudits moi-même pour avoir fait un rêve où je suis faible.

Mais c’est à ce moment qu’une nouvelle chose étrange se produit. Les ombres autour de moi se matérialisent formant une arme que je connais bien, un katana. Je m’en saisis rapidement en voyant l’homme réapparaître devant moi prêt à me frapper encore une fois. J’esquive en sautant au-dessus de lui et pivote légèrement pour essayer de venir lui donner un coup pour l’amputer de son putain de bras …
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 624
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   Mer 21 Fév - 21:39

Combattre les Ténèbres intérieurs
L'ombre de Eisuke réussit à projeter en hauteur le corps de Nemeroff qui semblait plus subir le combat que le mener pour le moment et même s'il faut dire qu'il a réussi à esquiver avec brio le troisième coup qu'il voulait porter, sûrement par réflexe. Une chance pour Nemeroff car chacun des coups peut être mortel pour lui du coup il était un peu obliger de tenter d'esquiver. Malheureusement pour lui, c'était clair que l'ombre de Eisuke était un très bon combattant car immédiatement il changea de plan pour attraper la jambe de Nemeroff afin de l'envoyer voler, surtout pour le percuter pour le faire retomber au sol, même si en réalité, il n'y a pas de sol.

Nemeroff était devenu sérieux pour ce combat car il venait sûrement de réaliser que son adversaire, même si sûrement imaginaire, est d'un tout autre niveau, bien plus que tout ce qu'il avait affronté par le passé. L'ombre ténébreuse de Eisuke reprit les hostilités, mais cette fois-ci, Nemeroff réussit à esquiver d'une manière qu'il ne s'y attendait sûrement pas. Passant d'une ombre à une ombre, Nemeroff se téléporta comme si c'était naturel pour lui, lui permettant d'esquiver une attaque puissante, chose qu'il réussi à faire plusieurs fois, mais ce n'est qu'une question de temps avant que Eisuke réussisse à passer outre ses téléportations des ombres. Nemeroff fini même par créer une arme d'ombre à l'intérieur de sa main, mais c'était clair qu'il ne s'y attendait pas, moment d’inattention qui pourrait lui être assez fatal.

Eisuke venait d'apparaître juste devant Nemeroff afin de lui mettre un violent coup de poing, mais il fut stopper par la lame d'ombre de ce katana. Une onde de choc se répandit à ce moment-là, mais tout n'était pas perdu car les deux coups se stoppèrent. L'ombre réagit très vite, se remettant à l'attaque immédiatement mais Nemeroff réagit très vite car il trancha le bras de son adversaire d'un coup de katana. L'ombre de ténèbres ne semblait même pas réagir à son bras qui tombait lourdement au sol, disparaissant même. Même pas réellement le temps de réagir que son bras venait de réapparaître, même s'il semblait être légèrement différent, plus petit comparé à avant. Dans une impulsion hallucinante. Nemeroff eut juste assez de temps pour imposer son arme d'ombre devant lui pour stopper de nouveau le coup, mais une chose incroyable se passa.

Le katana d'ombre explosa sous l'impact du bras qui semblait être plus petit que l'autre. Alors que l'ombre semblait être impossible à briser vu que ce n'est qu'une ombre, mais non, elle se brisa comme si c'était une arme réelle faite de métal. Le temps de surprise, Eisuke continua pour mettre un énorme coup de poing en plein visage de Nemeroff, un coup assez faible comparé aux autres, mais largement de quoi déloger une mâchoire en temps normal. Une chance que l'Ombre de Nemeroff le protège pour encaisser les coups, mais même grâce à l'ombre, Nemeroff n'est clairement pas bien car il volait de nouveau suite au coup. Chaque coup à un impact tel qu'il a le potentiel de le faire voler comme une brindille.

La technique de l'Ombre de Eisuke est très simple, foncer et taper jusqu'à que l'adversaire ne demande pas son reste. C'est sûrement une technique basique, mais quand on dispose de sa force, d'une résistance qui semble être divine car il est capable de se régénérer, c'est peut-être une tactique qui peut très bien fonctionner sur la longueur car même si Nemeroff semble être plus puissant et tenter des choses. Son adversaire semble mener le combat sur tous les domaines, mais rien ne l'empêche d'essayer après tout, surtout que le faux Eisuke semblait s'adapter aux techniques de son adversaire, semblant anticiper également ses disparitions dans l'ombre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   Mer 21 Fév - 22:30

Sautant en haut, j'étais juste au-dessus tête vers le bas, je peux voir la silhouette lever la tête, mais aussi se préparer à mon attaque, mais je la déclenche sûrement plutôt que ce qu'il avait prévu car je lui coupe le bras de façon nette et assez facile. Je me remets à l'endroit et me baisse légèrement, comme si j'essayais de stopper l'impulsion au sol, mails il n'y avait pas de sol, pourtant j'arrête bien ma course et ne vais pas trop loin. Je fixe le bras coupé de mon ancêtre fièrement, pourtant … je vois soudainement son bras disparaître. Pour réapparaître sur son bras amputé … Mais de façon différente plus … petit. Je serre les dents … C'est quoi cette blague . Je ne peux pas du tout le tué . Je reste un moment choqué et surtout …surpris. Ça explique comment il a pu me surprendre en ce déplacement presque instantanément devant moi, en armant un coup pour me faire ma fête. Cependant, je ne suis pas aussi faible que ce qu'il a déclaré plutôt … J'ai le temps de bloquer le coup avec mon arme.

Mais ce n'était qu'une impression. Aussi tôt que la lame entra en contact avec le poing de l'ancêtre … Elle implosa sous mes yeux surpris … Comment une ombre pouvait être brisée ? L'ancêtre continue sa percée et son poing vient rencontrer mon visage. Dans ma posture impossible d'esquiver le coup. Je ferme les yeux et serre les dents de toute mes forces avant de manger le coup et d'être propulsé une nouvelle fois. Mon ombre m'avait protégé en absorbant partiellement le coup … Mais la force restait tous de même incroyable …. Je sens mon arcade ouverte et le sang couler le long de ma joue. Je me retourne rapidement pour m'accroupir totalement sonné et regarde le reste de mon arme d'ombre totalement s'effriter pour totalement disparaître dans une sorte de sable noir.

La silhouette revient vers moi et je n'ai pas le temps de reprendre mes esprits. Le souci était que j'étais un combattant au corps-à-corps. Eisuke était clairement plus puissant que moi au corps-à-corps. J'avais beau lui donner des coups de poing puissant dans l'estomac ou des uppercuts, ainsi que de bons crochets, il ne semblait même pas broncher et me rendait les coups avec 10 ... Non 20 fois ma force. Mais la chose la plus problématique, c'était sa capacité à s'adapter. J'arrivai à esquiver ses coups qui étaient si prévisibles au début … Mais il s'est rapidement adapté à mes mouvements. Il arrive même à réussir à prévoir mes mouvements.

J'étais en sang, je commençais à avoir mal un peu partout, ma veste était en lambeau. À force de me rattraper violemment pour mieux me frapper, il a niqué ma veste le bâtard. J'arrache ce qui reste de ma veste pour la laisser flotter. D'un revers de main, j'essuie mon nez pour essuyer le sang qui en coule. J'ai beaucoup de mal à respirer, mais je commence à m'y habituer. Eisuke revient à la charger et je dévie son coup de poing d'un geste de main pour venir me pencher en arrière, puis me retourner lui donnant un violent coup de pied au menton au passage, qui le fait à peine reculer. Je le regarde me mettant en garde pour essuyer sa prochaine attaque. Ce dernier vient pour me frapper, j'essaye d'esquiver en me penchant, puis tente de remonter pour un uppercut, mais de suite après je disparais sous son regard alors qu'il essayait de mon contrer avec un violent coup de poing.
Je ressors d'une ombre pour être dans son dos pour le chopper entourant mes bras fortement autour de son cou et tourne violemment. Je suis sûr que je lui es brisé la nuque. Je soupir de soulagement, mais au moment où je relâche mes bras … Il me donne un violent coup de coude, qui me fait afficher un sentiment de douleur terrible sur mon visage et me propulse de nouveau me laissant un moment planer, puis rester allongé dans le vide essayant de reprendre mon souffle. Je me redresse fou de rage :

- T'as finit de tricher enfoiré ?!

Je grogne … Ca ne marchera sûrement plus sur lui maintenant que je l'ai fait. Je grogne et change donc de tactique. On va utiliser celle que Tata essaye d'apprendre. Je croise les bras et essaye de me concentrer pour faire apparaître le plus d'arme possible dans le vide dérivante … De toute sorte. Je remplissais comme je pouvais ce vide d'arme afin d'utiliser le style de combat sans forme pour essayer de le gêner dans son adaptation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 624
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   Mer 21 Fév - 23:05

Combattre les Ténèbres intérieurs
Nemeroff était dans un très mauvais état, en sang, essoufflé, vraiment en désavantage, pourtant il ne se laissait pas faire, clairement. Il se remettait plutôt bien, sûrement grâce à la puissance de son élément qui était bien supérieur à son état d'origine, de quoi lui redonner l'envie de se battre et se donner à fond contre son ancêtre, même si ce n'était qu'une ombre de lui et montrer qu'il est supérieur. En tout cas, pour le moment le combat n'était qu'à sens unique réellement car aucun des coups de Nemeroff semblaient réellement l'atteindre, ou du moins avoir un impact sur lui ; surtout que l'ombre semblait lui redonner les coups en plus puissant.

En tout cas, même si l'ombre semblait s'adapter, Nemeroff également semblait changer de stratégie au fur et à mesure du combat pour tenter de venir porter des coups à son adversaire. Dans une très bonne stratégie, Nemeroff réussi à venir derrière son adversaire, l'attrapant et en effectuant un bon geste, la nuque de l'ombre se brisa comme si il y avait un os à l'intérieur, alors qu'une ombre ne possède pas d'os, sinon ça se saurait. Malheureusement pour Nemeroff, cela n'arrêtait en aucun cas Eisuke qui se mit directement à porter un coup violent avec son coude, de quoi mettre KO n'importe qui, mais Nemeroff réussi par miracle à y survivre, sûrement son élément qui y joue pour beaucoup.

Nemeroff était au sol, allongé, il semblait reprendre son souffle un instant avant de se relevé, insultant l'ombre de son ancêtre, même si cela ne semblait pas réellement avoir un impact sur lui. La tête perpendiculaire à son corps, l'ombre regardait Nemeroff créer une multitude d'arme d'ombre tout autour de lui, de quoi impressionner n'importe qui, mais pas Eisuke. Dans des mouvements saccader, bougeant dans tous les sens, la tête de l'ombre allait pour reprendre sa place, mais elle était différente, à l'image du bras, la tête venait de changer. Alors que depuis le début il affrontait le reflet de son ancêtre, désormais ce n'était plus le cas. Nemeroff pouvait se croire devant un miroir car le visage de l'ombre n'était réellement plus son ancêtre, mais lui-même.

Mais pas le temps de se demander la raison du pourquoi du comment, que le faux Nemeroff, avec un corps non adapté à sa tête et son bras, se lança à l'attaque, fonçant dans les armes sans même se dire qu'il pourra se faire blesser. Chose d'ailleurs qu'il fit. Dans la mêlée, l'ombre se faisait blesser, découper des membres, assommés, bref, il subissait de très lourd dégâts, mais il attrapa une arme d'ombre, la brisant grâce à simplement deux doigts alors qu'il volait en direction du corps de Nemeroff. L'Ombre Ténébreuse de Nemeroff finit par arriver au contact, brisant absolument toutes les défenses de celui-ci pour venir au corps à corps, l'attrapant par derrière, le bloquant, à l'image de ce qu'il avait fait subir juste avant. Sauf que le plan de l'ombre n'était pas le même, elle ne voulait pas lui briser la nuque, mais elle imposa l'une de ses mains, la plus petite, sur le front de Nemeroff, commençant à serrer comme un étau le crâne de Nemeroff.

S'en sortir de cette prise sera très dur, mais pas impossible. Pourtant cela se sentait que l'ombre pouvait le tuer rapidement, mais son plan semblait être tout autre.

« Tu n'es rien. Ton ombre ne peut rien faire face à mes ténèbres ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   Mer 21 Fév - 23:57

J'arrivai à créer des armes beaucoup d'arme, ce qui me laissait un grand espoir pour me faire ce petit con … Je vais me le faire. Mais alors que je continuai à en créer en masse … Je vis une chose qui me terrifia un peu pour le coup … Sa tête se remit en place normalement et changea de forme pour devenir moi. Je restai surpris sans bouger la bouche légèrement ouverte en me demandant ce que ça voulait dire. Puis peut-être que ce petit moment de doute avait affaibli ma volonté, car pendantes quelques secondes j'avais perdu connaissance … C'est quand il arriva devant moi que je repris connaissance pleinement pour prendre une arme à portée et essayez de le bloquer, mais d'un simple geste de main, il brisa l'arme de façon si … Facile, comme si c'était une simple brindille.

En même temps que cette énième brisée … J'avais l'impression que mon espoir et mon courage avaient fini par lâcher aussi. À tel point qu'il passa facilement derrière moi et m'attrape me bloquant la tête comme je lui avais fait. Je n'en pouvais plus et quand il serra, je commençais de nouveau à perdre connaissance … La douleur ne m'atteignait même plus. Je fermai les yeux de plus en plus. La dernière chose que j'entends avant de perdre connaissance c'est sa petite phrase rabaissante qui me laisse un léger sourire avant de me laisser aller.

Pendant un instant … J'avais décidé de me laisser faire, après tous … J'en avais marre de me battre. Il me ridiculisait depuis le début et même avec tous ce que j'ai appris, je n'ai pas pu encore une fois gagner ou franchir les obstacles. C'était douloureux, mais je serais sûrement bientôt libéré de mes soucis une bonne fois pour toute non. Pourtant … J'en étais pas vraiment convaincu. J'avais une chose qui me restait en travers de la gorge … Je voulais gagner ou perdre en restant debout jusqu'à la fin cette fois … Pas perdre car j'étais trop faible pour me défendre … ou gagner car j'ai pu le faire seul sans aide.

J'ai aussi différent passage avec mon frère, ma mère et Haizea qui me revienne en tête. J'ai aussi la discutait avec la mère d'Haizea qui me revient en tête, celle que j'ai eu le jour de Noël. Sur le fait que si je mourrais bah ça serait terrible pour elle, mais mon frère et ma mère aussi. Donc est-ce que j'avais le droit, d'abandonner aussi facilement ? Pourtant ça me ferait plus de bien que combattre je pense. Mais j'ai l'impression de sentir Tata et Nash me tirer les joues pour penser ça … Et Haizea me tapait la même raison. Je finis par rouvrir les yeux alors que je sens ma tête écrasée par ses bras … Je serre les dents et viens glisser mes mains entre ses bas et viens déverser une résistance à ses bras pour éviter de finir la tête éclaté:

-  Tu vas voir c'est qui le faible enfoiré …. AHHHHHHHH !

J'hurle comme si ça allait m'aider à gagner en force et qui sait peut-être que c'est le cas, car j'arrive à desserrer son emprise et donner un violent coup de tête en arrière pour le faire reculer haletant un peu, le fixant tenant mes côtes qui me faisait mal … Il m'avait démolit le salaud. Mais j'allais combattre jusqu'à la fin. Un combat propre, même si je meurs. Je ne me sentais plus capable d'utiliser mon élément. Je prends donc le choix de partir sur son terrain et je m'approche de lui pour lui coller une bonne droite. Il m'en renvoie une qui est si forte, que j'ai encore une fois l'impression qu'il me décolle ma tête, mais j'étais toujours vivant et je lui en redonne une. On échange quelques coups comme ça, il contre une bonne partie de mes coups et moi j'encaisse les siens en serrant les dents pour lui rendre. Ça dure bien une ou deux minutes comme ça, avant que je ne puisse plus vraiment bouger … En Sang me laissant flotter dans cet espace sans vie … L'ombre m'attrape par la gorge et me soulève de nouveau, fière d'avoir abattu la merde que je suis. Le sang coulait d'entre mes lèvres, de plusieurs endroits de mon visage. Difficile de croire que je suis encore vivant et pourtant … Ma volonté était incassable de nouveau. Je viens donner un coup sur son visage … avec une force juste ridicule, n'étant plus vraiment en état de me battre. Mais cette légère lueur et pensé que j'ai eu en me relevant … Je continuai à me battre jusqu'à la fin. Mes lèvres viennent former un léger sourire, alors que mes yeux sont cachés par mes cheveux:

- C'est tous ce que tu as "Ténèbres" ? Je suis déçu … Quand je te cherchais je m'imaginais … *crache du sang sur la silhouette* quelques choses de plus impressionnant… t'arrives même pas à me mettre KO ? Ca fait même pas mal tes coups …

Je retape encore une fois avec la force d'un gosse de 4 ans totalement épuisé … Mais j'avais encore ma meilleure arme … la parole et le trash-talk.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Maître du JeuMessages : 624
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   Jeu 22 Fév - 16:14

Combattre les Ténèbres intérieurs
Nemeroff était bloqué par son ombre difforme et terrifiante, lui serrant le crâne comme un étau et il se sentait partir. Néanmoins, dans un élan de courage, de force, un sursaut d’orgueil, Nemeroff réussit l'exploit de se sortir de cette prise d'étouffement qui aurait largement pu lui être fatal. Malheureusement, la suite du combat n'était pas vraiment à l'avantage pour Nemeroff, comme tout le combat d'ailleurs. Chacun mettait un coup à l'autre, mais Nemeroff subissait les séquelles des coups, tandis que l'ombre ténébreuse semblait rire de cette situation, comme si chacun de ses coups étaient de plus en plus puissant et qu'il ne sentait absolument rien de ce qu'on lui faisait subir. Pourtant, l'Élémentis continuait de se battre jusqu'au bout, il ne lâchait pas prise, même si c'était clair que la suite allait être la mort, du moins si le combat continue ainsi.

Le combat se déroulait ainsi pendant quelques secondes, mais très vite l'Ombre prit le dessus, attrapant Nemeroff par la gorge, le soulevant du sol, le tenant d'un bout de bras comme si Nemeroff ne pesait rien, ou sinon que l'Ombre avait une force surhumaine, ce qui est sûrement plus crédible. Vu la situation, critiqué son adversaire n'est pas forcément la meilleure des solutions, pourtant Nemeroff continua de l'insulter, le cherchant, comme s'il cherchait à mourir. Un sourire s'afficha sur la silhouette, un sourire terrifiant, elle a une idée derrière la tête et ce n'est pas pour rassurer son adversaire au prise au creux de sa main. L'Ombre déposa sa seconde main au niveau de la poitrine de Nemeroff, au niveau de sa marque.

« Te mettre KO ? Ton sort sera pire que la mort. Ma souffrance sera ta souffrance. »

À ses mots, l'Ombre de ténèbres se mit à reculer son bras qui se trouvait au niveau de la marque de Nemeroff, mais elle n'était pas seule à se retirer. Dans un élan de souffrance sans nom, le pouvoir, l'élément de l'Ombre de Nemeroff commençait doucement à quitter le corps de cet homme. Les Ténèbres se mit à retirer le pouvoir de Nemeroff, lui privant entièrement de sa maîtrise d'Élémentis. Mais une chose étrange se déroula par la suite, car dès que le pouvoir de l'Ombre l'ait quitté entièrement, Nemeroff pouvait remarquer l'ombre de Ténèbres devenir de plus en plus petite, se terminant par le bras qui le tenait à la gorge ; comme si les Ténèbres entrait à l'intérieur de Nemeroff, non sans souffrance.

En sueur, Nemeroff venait de se réveiller dans une chambre d'hôpital avec à côté de lui un médecin qui était là pour surveiller son état de santé. Il ne comprenait absolument pas ce qui se passait, le cas de Nemeroff était vraiment très étrange, sûrement le premier cas de ce genre. Un homme bien portant qui tombe dans le coma sans aucune raison, puis désormais qu'il se relève alors que pendant un instant, c'était clair qu'il était mort, plus aucun rythme cardiaque, plus rien et pourtant, là tout venait de repartir à la normal. C'était vraiment étrange. Le médecin aimerait bien en savoir plus, mais il savait que cet homme avait besoin de repos, sûrement de beaucoup de repos et devrait être mit sous surveillance pendant les jours qui suivent, après tout, cela peut très bien recommencer. Du coup, il recoucha Nemeroff avant de lui dire qu'il devra rester en observation une semaine afin de subir des analyses plus poussées car c'est vraiment un cas unique qu'il vient de subir et il ne faut rien négliger.

Une fois le médecin hors de la pièce, Nemeroff pourra très vite remarquer  une chose, la marque d'Élémentis. Alors que de base il n'avait qu'une petite tâche sombre au niveau de son cœur, désormais, la marque était beaucoup plus grande, mais surtout, d'un noir absolu, comme si aucune lumière ne pouvait passer outre cette tâche. Ce n'était plus la même. C'est sûrement une marque unique, aucune marque de ce genre n'est connu de ce genre, mais elle pourrait représenter quoi ? Et toute cette histoire, elle représente quoi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   Jeu 22 Fév - 16:43

Il me tenait comme un vulgaire animal, comme si j’étais une chose ridicule de ce monde. Je continuai de le fixer sans baisser les yeux ou avoir spécialement peur. Mon bras finit par retomber dans le vide épuisé. Je n’en pouvais plus … En réalité je souffrais et mes bras me semblait tellement lourd qu’à tout moment il pourrait se décrocher pour tomber. J’ouvre légèrement la bouche pour m’aider à respirer … Mon nez remplit de sang ne pouvait même plus laisser passer la moindre particule d’oxygène.

Je vois enfin un sourire se dessiner sur son putain de visage. Ce n’est pas l’envie de lui faire disparaître ce dernier de sa sale face qui me manque. Je le laisse faire son petit discours sur sa souffrance … Pas sûr qu’on a la même pour le coup-là. Je le vois poser sa main sur moi et ne comprends pas trop, puis soudainement une douleur apparaît pire que tous ce que je viens de sentir passer avec ses coups … J’avais l’impression qu’on m’arrachait le cœur en plongeant une main dans mon corps. Je me mets à hurler avec tout le reste de force qu’il me reste. C’était horrible de douloureux …

La douleur réapparaît soudainement alors que la silhouette disparaît petit à petit toujours avec son sourire, je ne comprends pas ce qui se passe … Mais c’est encore une fois horrible, je n’avais jamais ressenti ça dans ma vie … Même le coup de marteau dans la fissure ou ma blessure au visage pendant ma mission me semblait une caresse à côté de ça. Elle finit par disparaître totalement.

Je me réveille soudain en sursaut sans comprendre et un frisson terrible parcours mon corps ainsi que les mêmes douleurs que je pensai avoir eu dans ce rêve qui me fait hurler de douleur. Le médecin qui était à côté semble surpris et je ne sais pas trop ce qui se passe, j’avais l’impression de m’être prit une charrette en pleine gueule … Même un train en fait, un train qui m’aurait roulé dessus de toute sa longueur. Le médecin me force à me rallonger et m’explique que j’allais rester ici un moment, car j’étais censé être mort pendant quelques instants. Mon état n’avait rien de normal et il était plutôt inquiet.

A vrai dire, j’ai du mal à tous comprendre. Je n’arrive pas à lire sur ses lèvres correctement, j’ai l’impression que je vais retomber dans les vappes à cause de la douleur qui me parcourt. C’est vraiment horrible comme sensation. Quand il sort de la chambre je viens enlever mon t-shirt comme je peux … pour enfin remarquer la marque qui était différente et flippante pour le coup … Je pourrais de l’intérieur ou j’ai un trou dans le corps ? C’est ce que je me demandai. Finalement j’ai pas trop le temps d’y réfléchir car la douleur me refait tomber inconscient.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Combattre les Ténèbres intérieurs [PV Nemeroff]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-