Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Lana Aoki, Baelfire Gold, Arias Vele et Exuld Drakerz !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Gold/Lana, Arias et Exuld) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Le sang, ce cher ami [feat Mei Nikki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Unité Ghost
avatar

Exuld DrakerzUnité GhostMessages : 117
Date d'inscription : 02/09/2017


MessageSujet: Re: Le sang, ce cher ami [feat Mei Nikki]   Jeu 15 Mar - 22:52

Exuld
Drakerz


「 Le sang, ce cher ami」

-Bonjour.

Elle paraissait surprise. Je ne me retournais pas vers elle, finissant calmement ma cigarette, autant pour lui laisser le temps d’organiser ses idées que pour définir l’attitude que je devais adopter. Mon ivresse passagère avait disparue, je n’avais pas dormi de la nuit et j’avais peu apprécié de me faire agresser en plein rue. Cette ville ne voulait décidément pas me laisser en paix. Pourtant, je me retournais avec un sourire rassurant aux lèvres, bien que mes yeux présentassent un regard qui ne trompait pas : j’étais le maître chez moi et je ne permettrai pas qu’il s’y passe le moindre incident. Sa surprise que je croyais feinte paraissait réellement sincère.

Alors que cette jeune fille m’observait, jugeant certainement si oui ou non je représentais un danger ou s’interrogeant sur ma conduite, j’aperçus ma chambre par la baie vitrée. Les draps étaient froissés et les couvertures en bataille sur mon lit. Des vêtements gisaient sur une de mes étagères et pendaient jusqu’au sol. Les épais rideaux tirés sur la fenêtre bloquaient la lumière du jour. On eût dit la tanière d’un animal sauvage. Même l’antre de Sh’äl ne m’avait jamais parue aussi mal tenue. Je me voyais comme un homme ordonné, et ma chambre m’apparaissait soudain comme celle d’un dément ou d’un reclus. Elle puait le désespoir et la douleur. J’eus soudain honte d’avoir laissé une jeune fille dormir ici.

Je rendis son regard à l’étrangère puis pris la parole d’une voix qui se voulait apaisante :

-Te rappelles-tu ce qui t’es arrivé ce matin ? Expliques-le moi.


Je devais savoir si cette attaque était préméditée. Si quelqu’un m’en voulait, je devais régler cela au plus vite.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Mei NikkiHabitantMessages : 20
Date d'inscription : 05/03/2018


MessageSujet: Re: Le sang, ce cher ami [feat Mei Nikki]   Ven 16 Mar - 14:52



C'était bien lui, l'homme que j'ai agressé cette nuit. Je me sens chargée de remords. Il m'ignora pendant un moment et observa la chambre où j'étais, il soupira un grand nuage de fumée avant d'écraser sa cigarette. Je ne dis rien, par respect. Il finit par me lancer un regard chargé d'accusation.

-Te rappelles-tu ce qui t’es arrivé ce matin ? Expliques-le moi.

-Heu, je...
Bégayais-je, croisant nerveusement les doigts.

Comment l'expliquer? Pourquoi je me sens si mal? Son regard étais lourd et perçant, je détourne les yeux incapable de le soutenir plus longtemps.

-Je suis, comme ça, parfois... Je le regarda à nouveau dans les yeux. Je suis suis désolée.

J'ai un pincement au cœur, étant quelqu'un de très confiante et très fière, je n'ai pas pour habitude de m'excuser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unité Ghost
avatar

Exuld DrakerzUnité GhostMessages : 117
Date d'inscription : 02/09/2017


MessageSujet: Re: Le sang, ce cher ami [feat Mei Nikki]   Sam 17 Mar - 21:25

Exuld
Drakerz


「 Le sang, ce cher ami」

-Te rappelles-tu ce qui t’es arrivé ce matin ? Explique-le moi.

Elle eut un geste de malaise enfantin : Elle croisait nerveusement ses doigts en bégayant.

-Heu, je...

Je continuais de la fixer, mettant à l’épreuve son sang-froid. Finalement, elle détourna les yeux. Je retins un sourire. Elle n’était pas dangereuse, du moins pas maintenant. Mais j’avais eu le sentiment, cette nuit, qu’elle aurait pu l’être.

-Je suis, comme ça, parfois... Je suis désolée.

Elle le paraissait sincèrement. Qu’est-ce qui avait bien pu arriver pour qu’elle m’agresse ainsi ? Elle ne semblait pas vouloir en parler. Je n’avais pas besoin qu’elle me le dise, je l’avais vu dans sa rage. D’une manière ou d’une autre, cette jeune fille faisait preuve d’une bestialité et d’une soif de sang terrifiante. Comme moi, pensais-je alors et je me surpris à m’assimiler à elle. Je la jaugeais du regard, essayant de savoir si elle pourrait être forte. Elle aurait la volonté pour mais est-ce que ses conditions physiques pourraient être suffisantes ? Je n’avais pas envie de la laisser partir comme cela. Cette jeune fille me rappelait ce que j’étais à son âge. Alors, je pris une décision des plus étranges. J’allais l’entraîner. Elle paraissait perdue, sans repères, mais prête à se battre. J’avais songé il y a peu que ma contribution à cette ville se réduisait à tuer des gens. Hé bien, c’était l’occasion de changer cela. J’avais de toute façon beaucoup de temps libre. Je me rendis alors compte que l’attente qui avait suivi ses paroles avait instauré un malaise. Je soupirais, hésitant à parler. Finalement, je lui dis :

-Je te proposes un marché. Nous nous rencontrerons régulièrement dans la forêt pour que je t’entraîne. J’ai besoin d’exercice actuellement et ça ne te fera pas de mal. En échange de cela, je ne te dénoncerai pas à la garde. Cela te convient ?

Je devais passer pour un fou… Ou un inconscient. Je venais d’inviter une fille que je ne connaissais pas, qui m’avait agressé, à nous voir plus souvent pour que je l’entraîne. Moi-même, je m’expliquais mal cette décision, si ce n’est que j’avais l’impression que je pouvais l’aider. Peut-être qu’enseigner m’apporterait quelque chose… Elle, n’avait pas le choix. C’était purement et simplement du chantage. Mais elle me devait bien ça.

-Si tu n’as pas de questions, tu peux disposer. On se retrouvera à l’entrée du cimetière et de là, on se rendra à un terrain adapté. Ce sera dans 10 jours, à 10h, essaye de te soigner d’ici-là. Je ne pourrais rien t’apprendre si toi-même tu n’es pas guérie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Mei NikkiHabitantMessages : 20
Date d'inscription : 05/03/2018


MessageSujet: Re: Le sang, ce cher ami [feat Mei Nikki]   Dim 18 Mar - 20:41



Un long silence s'installa. L'homme me dévisageait et m'examinait sous tout les angles, comme s'il me jaugeait, et je n'ai absolument aucune idée d'à quoi peut-il bien penser. Puis il prit subitement la parole, coupant cet étrange moment de flottement.

-Je te proposes un marché. Nous nous rencontrerons régulièrement dans la forêt pour que je t’entraîne. J’ai besoin d’exercice actuellement et ça ne te fera pas de mal. En échange de cela, je ne te dénoncerai pas à la garde. Cela te convient ?


Je resta bouche bée devant la prise d'une telle initiative. Ça n'avait aucun sens! Puis ça n'a rien d'un marché, ça ressemble d'avantage à du chantage. Puis son invocation du besoin d'exercice est une excuse bancale! Je me doute qu'il y a une raison bien plus profonde. Cet homme est décidément surprenant.

-Si tu n’as pas de questions, tu peux disposer. On se retrouvera à l’entrée du cimetière et de là, on se rendra à un terrain adapté. Ce sera dans 10 jours, à 10h, essaye de te soigner d’ici-là. Je ne pourrais rien t’apprendre si toi-même tu n’es pas guérie.

J'ai plutôt l'impression qu'il voudrait que j'évite de poser des questions! J'esquisse sourire avant de dire.

-Apparemment je ne suis pas la seule à avoir des instants de folie! Et encore plus fou, j'accepte ton "marché".

Je le dis en insistant volontairement sur le terme de "marché" pour lui faire comprendre qu'il ne dupe personne, mais que j'accepte de jouer à son jeu.

-Je ne te demanderais rien sur tes motivations, mais je voudrais simplement savoir. Quel est ton nom?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unité Ghost
avatar

Exuld DrakerzUnité GhostMessages : 117
Date d'inscription : 02/09/2017


MessageSujet: Re: Le sang, ce cher ami [feat Mei Nikki]   Lun 19 Mar - 22:04

Exuld
Drakerz


「 Le sang, ce cher ami 」

-Apparemment je ne suis pas la seule à avoir des instants de folie ! Et encore plus fou, j'accepte ton "marché".

Sa remarque m’arracha un sourire amusé. Nous avions effectivement l’air de deux fous. Nos actes n’étaient absolument pas raisonnables. Elle m’agressait en pleine rue et je décidais de devenir mentor sur un coup de tête. Pour quelle raison ? Moi-même je ne le savais pas vraiment.

-Je ne te demanderais rien sur tes motivations, mais je voudrais simplement savoir. Quel est ton nom ?

Je n’hésitais pas un instant et répondit du tac-au-tac :

-Raziel… Raziel Sombrétoile.

C’était faux. Ou peut-être y avait-il un fond de vérité dans ce nom. Raziel était le nom que j’avais choisi pour réaliser mes opérations des Ghost en tout anonymat. Je l’avais emprunté à un archange, le régent de la hiérarchie du 2e chœur angélique, un général des légions célestes. Je n’étais pas très attaché à la religion mais les anges étaient des créatures qui m’inspiraient beaucoup : un sens aigu de la justice, de la loyauté et du combat. Le nom Sombrétoile, lui, je venais de l’inventer. Mais je trouvais qu’il sonnait bien et qu’en un sens, il me ressemblait. Je ne devais pas lui donner mon vrai nom. Je n’aurais même pas dû l’amener chez moi. Elle avait tenté de me tuer après tout. Enfin, je n’aurais de toute façon pas pu la laisser crever dans la rue. Je rentrais dans ma chambre, passant devant elle sans lui accorder un regard. Notre conversation était terminée, si elle avait des questions, elle les poserait plus tard. J’accrochais mes deux fourreaux à ma taille sans vérifier si elle m’avait suivi ou si elle était restée puis entrepris de remettre un peu d’ordre. Mon devoir commençait maintenant. Une chambre aussi négligée était un manque de respect à tout ceux qui y séjournaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Habitant
avatar

Mei NikkiHabitantMessages : 20
Date d'inscription : 05/03/2018


MessageSujet: Re: Le sang, ce cher ami [feat Mei Nikki]   Mer 21 Mar - 0:05



-Raziel… Raziel Sombrétoile.

Ma question semblait l'avoir surpris mais il m'avait l'air de dire la vérité. Sans attendre plus longtemps il retourna dans sa chambre. Il m'ignora complètement et se mit à ranger sa chambre en désordre. Il semblerait qu'il est temps pour moi de mettre les voiles. Je croisa mes mains derrière mon dos et rentra dans sa chambre à mon tour, puis ouvre la porte. Avant de partir je lui dis, le regard dans le vide:

-Pas la peine de me raccompagner je trouverais le chemin toute seule...
Mei. Je m'appelle Mei Nikki... Et... Hum...
Mon sourire s'effaça.
Merci...

Je claque la porte et souffle longuement, le cœur lourd, me disant que tout ira mieux une fois rentrée chez moi. Avant de partir je retins clairement l’emplacement de cette maison, au cas où. Non pas que je veuille y revenir spécialement, mais plus par instinct. Je reconnais le quartier, je pris une direction approximative. Je profita de ce moment de calme pour me remémorer tout ce qui m'est arrivée aujourd'hui. Finalement la situation étrange dans la quelle je me trouve m'arracha un sourire. J'ai hâte de voir où elle va me mener.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le sang, ce cher ami [feat Mei Nikki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sang, ce cher ami [feat Mei Nikki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-