Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 La terrible vérité [PV Maze]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Nashoba DreidenMessages : 506
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: La terrible vérité [PV Maze]   Dim 11 Mar - 17:51

  • Mazikeen
  • Nashoba
La terrible vérité
Je n'avais pas eu l'occasion d'aller voir Maze, avec les dernières découvertes, la ville était en émoi et je ne parle même pas de mon père qui s'est mis à fouiller dans les archives des détails sur ce Tarô. Découvrir que c'était l'aîné de Eisuke et Daichi avait causé le trouble et certaines personnes étaient venues me demander quelques explications mais j'étais tout aussi perdu qu'elles... Je peux essayer de traduire les textes que l'on me ramène, je peux tenter de fouiller dans les affaires personnelles de mon ancêtre mais je n'ai pas de réponses et je suis aussi obligé de subir ce mensonge.

Je sais que c'est Maze qui a découvert le dernier QG avec une autre femme donc je voudrais savoir si tout allait bien pour elle, si elle n'avait pas été trop chamboulée par ces dernières nouvelles... Et puis lui demander si tout s'était bien passé. Je n'ai pas envie de faire des généralités mais elle a quand même tendance à se mettre dans le pétrin lorsqu'elle était dans la fissure et j'espère qu'elle n'a pas croisé d'autres sectes ou groupes étranges. Je suis donc d'abord passé au magasin pour prendre un paquet de bonbons puis me dirige vers sa maison en espérant qu'elle soit chez elle ; comme on est samedi, elle n'est pas en cours mais peut-être qu'elle était de sortie.

Maintenant que j'habite aussi dans le Quartier Résidentiel, je mets beaucoup moins de temps à aller chez elle mais comme je suis passé au magasin avant, ça a rallongé mon temps de parcours. J'attends devant la maison de Maze, suffisamment grande pour accueillir deux personnes et au printemps et en été, très fleuris ; vivement que cette saison revienne. Je toque donc à la porte d'entrée et attends que la mère de Maze vienne m'ouvrir la porte, le sourire aux lèvres.

- Bonjour Nashoba, ça fait longtemps. Comment tu vas ?

- Bonjour, ça va très bien merci ! Et toi ?

C'était toujours un peu étrange de tutoyer un adulte mais depuis le temps, c'était comme une seconde maison ici et inversement pour Maze. Ma mère avait aussi insisté pour que Maze la tutoie à son tour ; disons qu'on se connait tous depuis notre naissance alors c'est comme une petite sœur ou une cousine. J'entre à la maison où je retire mes chaussures et ma veste ; à ce moment-là, sa mère m'annonce que Maze est dans une petite période de déprime depuis qu'elle est remontée de la fissure. Fronçant les sourcils, je me demande ce qui a bien se passer pour qu'elle soit aussi mal...

Me dirigeant vers la chambre de Maze, je toque trois petits coups avant d'entrer dans la pièce après avoir eu l'autorisation d'entrer. Elle était sur le bureau en train de lire ou travailler, je ne sais pas trop ; elle semble moins enjouée que d'habitude ce qui n'est déjà pas bon signe. Maze qui ne saute pas partout ou qui ne lance pas aussitôt une conversation, c'est mauvais signe... Mais je sais ce qui pourrait lui remonter un peu le moral.

- Tiens j'ai une surprise pour toi, regarde. Dis-je en secouant le paquet de bonbons que j'avais ramené.

Je le lui donne donc et vais m'asseoir sur le lit laissant planer un petit silence entre nous... En effet, ce n'est pas vraiment la joie. Il a du se passer quelque chose de grave dans la fissure pour qu'elle réagisse comme ça ; même le fait d'avoir failli être sacrifiée l'avait moins affectée que là.

- Ta mère m'a dit que ça n'allait pas fort en ce moment... Tu voudrais qu'on en parle ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mazikeen DeckerMessages : 118
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: La terrible vérité [PV Maze]   Mar 13 Mar - 0:20

ft. Maze

ft. Nash

「Des réponses d'un ancêtre」
Cela fait combien de temps que je ne sors plus de chez moi, hormis pour aller en cours bien sûr ? Depuis que je suis remontée de la fissure, donc ça doit sûrement faire un mois, peut-être un peu plus. En remontant, en rentrant à la maison avec Maman, on a discuté toute la nuit après de mes découvertes, l'histoire des ancêtres des descendants, comme quoi il y avait un troisième frère et pas n'importe lequel, un qui serait mon ancêtre ! Maman m'a expliqué qu'elle n'en savait rien, et qu'il n'y avait aucun Tarô dans sa branche, mais potentiellement dans celle de Papa, mais malheureusement, il ne peut plus répondre car il n'est plus là. Maman était d'une très grande aide, mais ça ne changerait rien que c'était dur d'encaisser que Daichi et Eisuke ont tout fait pour tuer mon ancêtre. Surtout qu'il possédait un pouvoir, un pouvoir complètement différent de ceux qui existent, des pouvoirs beaucoup plus puissant. Impossible de dire ce que j'en pense, surtout ce qu'il demandait à son descendant, à moi. Il veut que je le venge en tuant la lignée de Eisuke et de Daichi et que je récupère le trône.

Je n'ai jamais voulu me mêler à cette histoire de guerre, je trouve déjà très difficile d'avoir une vie normale, sans se soucier de la guerre, alors voilà, pour ça qu'on s'est promit avec Trixie de ne jamais rentrer dans une famille, comme ça, on ne va jamais risquer de perdre la vie bêtement pour une cause qui n'est pas pour nous, c'est leur problème, pas le mien hein. Puis surtout, Nashoba et Nemeroff, on est ami depuis très longtemps et je les adore ! J'ai peut-être un peu plus d'affinité avec Nashoba, mais Nemeroff est super cool également. Du coup, je n'ai absolument pas envie de les voir mort, et encore moins envie de les tuer moi-même. Du coup voilà, je suis perdue et Maman n'a pas vraiment de réponses à m'apporter, hormis ce que je sais déjà. Apparemment ma lignée est destinée à faire ça alors je devrais le faire ? Mais d'un côté, je ne suis pas comme ça alors pourquoi je le ferai ? Enfin voilà, je ne suis pas la meilleure pour me juger moi-même, mais je m'estime être une personne gentille qui ne veut absolument aucun mal, et ça à personne, même au pire criminel qui existe. Même le Ténébreux, je suis sûre qu'au fond, c'est juste une personne gentille et incomprise qui ne demande qu'à être aimé !

Bref, voilà ma vie depuis plus d'un mois. Je sors de ma chambre uniquement pour manger et me laver, et je ne sors de chez moi que pour une seule chose, aller en cours. Même si je n'ai pas vraiment la tête à cela, il faut bien suivre les cours hein, je ne veux pas rater mon année. Enfin voilà, je sais que ça attriste Maman que je ne suis plus autant enjouée, mais je n'ai plus vraiment autant d'énergie après toutes les informations que je dois encaisser, ce n'est pas facile tous les jours. En tout cas, elle est toujours là pour moi et prend bien soin de moi, malgré son emploi du temps super chargé, ce qui est super cool. J'ai vraiment beaucoup de chance d'avoir une maman aussi super et gentille. En tout cas, je ne lâche pas l'école, et c'est déjà positif, même si faire mes devoirs m'embêtent beaucoup, mais il faut bien les faire.

Sur mon bureau, je passe la quasi totalité de mon temps ici afin soit de travailler, soit écrire un peu ce qui me passe par la tête pour des écrits, sinon je lis tout simplement. Du coup, c'est là où je me trouves actuellement, entrain de faire mes devoirs, d'étudier, il faut bien hein. Quelqu'un vient frapper à la porte, sûrement maman, du coup je lui dis qu'elle peut entrer. Mais à ma grande surprise, ce ne fut pas ma mère qui venait de rentrer dans ma chambre, mais Nashoba ! Cela fait vraiment très longtemps que je ne l'ai pas vu, ça fait vraiment plaisir de le voir, mais ce n'est pas pour autant que je saute de joie pour lui faire un câlin, comme d'habitude quoi, tout ce que je faisais c'était une signe de main et un sourire pour lui dire bonjour ; même quand il me tendit un paquet de bonbons, je le remerciais tout en prenant son offre et commençant à en prendre deux que je mis directement dans la bouche. Ils sont super bon, c'est vrai qu'on se connaît bien avec Nashoba, on connaît les goûts de l'autre, c'est super cool une amitié pareil je trouve. Mais très vite il enchaîna, une fois assit sur le lit.

« La fissure m'a beaucoup perturbé. Je n'ai pas vraiment l'envie d'en parler, mais je te connais, tu ne me lâcheras pas avant que tu sois au courant, n'est-ce pas ? »

Je tournais ma chaise sur elle-même afin de me tourner et me mettre en face de Nashoba afin de pouvoir le voir et pour parler plus facilement. J'en ai parler à ma Mère, mais l'envie d'en parler à une autre personne ne me plaît pas plus que cela, mais je connais que trop bien Nashoba, il ne me lâchera jamais tant que je n'ai pas répondu à ses questions. Je ne suis pas stupide, vu sa question, c'est clair que ce qu'il l'intéresse, c'est ce que j'ai trouvé dans la fissure. Il doit sûrement être au courant que j'ai trouvé le QG d'une troisième famille.. mais qu'est ce que je peux bien lui dire ? Je ne vais quand même pas lui dire que son ancêtre à tuer le mien, et que mon ancêtre veut que je le tue pour le venger. Il risque de très mal le prendre si je lui dis ainsi, mais il le saura un jour ou l'autre, alors il faudrait mieux que je lui dise au risque qu'il me déteste et qu'on arrête de parler ? J'en ai aucune idée vraiment, je me grattais la tête, faisant des mines étranges pendant que je réfléchissais.. je ne sais vraiment pas quoi faire, mais je vais devoir lui dire je pense, donc autant tenter de lui dire et après on verra bien ce qui arrive.. Par contre je ne lui dirai pas tout, juste le minimum.

« Tu le sauras tôt ou tard de toute façon. J'suis descendu après qu'on soit descendu tous les trois avec Nemeroff, avec une dame. Ensemble on a trouvé une salle qui semblait être un QG. Et tu te rappelles du bureau qu'on a trouvé tous les trois ? On se demandait qui était ce Tarô ? Dans ce QG, j'ai trouvé également une salle similaire et tu sais quoi ? C'était le bureau de Tarô. Et accroche toi bien, ce n'est pas tout. Grâce à un procédé dont j'ignore tout, on a découvert que Tarô était l'aîné de Eisuke et de Daichi, l'aîné de ton ancêtre et tu ne devineras le plus surprenant.. Tarô, c'est mon ancêtre.... »

Pendant que je parlais, je mangeais les bonbons qu'il m'avait offert, prenant des petites pauses par moment du coup, et pas que parce que j'avais du mal à en parler. Je lui disais le plus important. Je déballais beaucoup de chose d'un coup, mais je n'avais pas vraiment le courage de dire petit à petit, et puis je ne suis pas vraiment d'une humeur à changer de sujet, rigoler ou autre, du coup, je préfère simplement tout dire d'un coup, quitte à ce que ça soit trop d'un coup, mais je sais qu'il peut entendre tout ça et qu'il me croira. Par contre, il doit sûrement se demander comment je peux être sûre que Tarô est mon ancêtre ? C'est vrai quoi, si c'est simplement croire des écrits ou bien des dires, c'est stupide, mais heureusement, j'ai une preuve pour le convaincre. Jouant un peu avec les bonbons dans le paquet, trépignant sur ma chaise, bougeant de droite à gauche, j'enchaîne donc assez rapidement.

« Ah. Tu te rappelles de l'histoire du crâne en cristal qui a permit d'ouvrir le mur là ? Apparemment c'était un mécanisme de ce fameux Tarô qu'il avait mit autour du QG de Eisuke. Et il avait fait pareil pour son bureau. Et apparemment, seul lui ou ses descendants seraient capable d'ouvrir cette porte. Vu que j'ai ouvert le bureau de Tarô, et du coup, le QG de Eisuke.. C'est que je dois avoir le sang de Tarô en moi. C'est fou de ce dire qu'il existe des magies comme ça, non ? Et surtout cette histoire, tu ne trouves pas ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 506
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: La terrible vérité [PV Maze]   Mar 13 Mar - 21:36

  • Mazikeen
  • Nashoba
La terrible vérité
Ne pas aller bien... C'était flagrant à ce niveau-là et c'est limite si je n'ai pas envie de l'emmener à l'hôpital pour vérifier si elle n'a pas quelque chose de grave. Et puis, elle a raison lorsque je dis que je ne voudrais pas la lâcher tant qu'elle ne me dit pas quel est son problème et bien évidemment, je me doute que ça tourne autour de la fissure. Pourtant, je n'arrive pas à comprendre pourquoi le fait d'avoir découvert une troisième Famille la perturberait autant ? Je veux dire, ce n'est pas comme si elle était réellement impliquée dans la guerre et que tout ceci allait changer sa vie. Si ?

- Tu le sauras tôt ou tard de toute façon. J'suis descendu après qu'on soit descendu tous les trois avec Nemeroff, avec une dame. Ensemble on a trouvé une salle qui semblait être un QG. Et tu te rappelles du bureau qu'on a trouvé tous les trois ? On se demandait qui était ce Tarô ? Dans ce QG, j'ai trouvé également une salle similaire et tu sais quoi ? C'était le bureau de Tarô. Et accroche toi bien, ce n'est pas tout. Grâce à un procédé dont j'ignore tout, on a découvert que Tarô était l'aîné de Eisuke et de Daichi, l'aîné de ton ancêtre et tu ne devineras le plus surprenant.. Tarô, c'est mon ancêtre....

J'ai un léger moment de bug le temps de remettre toutes les informations place, enfin surtout la dernière phrase... Tarô serait son... ancêtre ? Mais c'est du délire ! Je n'ai pas envie de traiter Maze de menteuse mais c'est tellement étrange ; il y a tellement peu d'informations sur lui que n'importe qui pourrait se prétendre être son descendant. Après, je ne sais pas pourquoi Maze me sortirait une telle information si elle n'était pas vraie, ce n'est pas non plus le genre de personne à avoir ce genre de délires ; même si elle a un peu la tête dans les nuages, ce n'est pas au point de s'inventer toute une lignée.

- Ah. Tu te rappelles de l'histoire du crâne en cristal qui a permit d'ouvrir le mur là ? Apparemment c'était un mécanisme de ce fameux Tarô qu'il avait mit autour du QG de Eisuke. Et il avait fait pareil pour son bureau. Et apparemment, seul lui ou ses descendants seraient capable d'ouvrir cette porte. Vu que j'ai ouvert le bureau de Tarô, et du coup, le QG de Eisuke.. C'est que je dois avoir le sang de Tarô en moi. C'est fou de ce dire qu'il existe des magies comme ça, non ? Et surtout cette histoire, tu ne trouves pas ?

C'est encore plus compliqué à digérer tout ça. Mais en même temps, je comprends maintenant pourquoi elle avance une telle chose ; je n'ai pas vu le crâne s'illuminer puisque nous étions en train de faire son sauvetage mais je sais que c'est elle qui avait ouvert la porte... Comment ? Je ne me suis jamais réellement posé la question. Et puis, je n'étais pas sous terre au moment où elle avait découvert ce QG mais si elle a ouvert sans forcer la porte, il y a sûrement une raison ; celui de Eisuke était gardé par la magie du sang alors pourquoi pas celui de Tarô après tout ? Toute cette histoire est complètement dingue et je comprends maintenant pourquoi elle se sent mal.

Je n'arrive pas à exprimer mes idées pendant plusieurs minutes. Il faut que je remette tout ça en place, il faut que j'arrive à me rendre compte de la situation... Mon ancêtre aurait tout mis en oeuvre pour éliminer l'ancêtre de Maze ? Ça veut dire que elle et moi, on est un peu cousin. Bon, carrément éloigné depuis le temps mais quand même ! Les écrits n'apportent pas grand chose, il faut que l'on remette tellement de choses en places et comme ils ont l'air d'avoir fait de leur mieux pour effacer la trace de Tarô, c'est bien dommage que personne ne puisse témoigner de cette période. Puis c'est à ce moment-là qu'une idée me vient en tête... Mais si, quelqu'un peut témoigner de cette période.

- Mavis !

Je ne sais pas si elle acceptera de se montrer pour que je la cuisine sur toute cette histoire, surtout que la connaissant elle a dû surveiller de près les descentes et les découvertes. Mais tant pis, je réessaye jusqu'à ce qu'elle accepte de se montrer ; c'est le moment ou jamais de nous révéler la vérité. Surtout pour Maze qui doit se poser tout un tas de questions sur son passé, sur son ancêtre et sûrement vouloir comprendre le mien a décidé de s'en prendre au sien... Je n'ai rien trouvé dans la correspondance à ce propos alors je ferais de demander directement à la femme de Eisuke.

- Ça faisait longtemps que tu ne m'avais pas appelé Nashoba... Comment vas-tu ?

Je reconnais cette petite blonde en robe, flottant dans les airs et toujours souriante mais cette fois, je sens que son sourire est faux. Comme si elle voulait dissimuler quelque chose. En fait, je dirais même qu'elle a toujours eu ce sourire et la peur que l'on découvre un jour ce qu'ils ont fait tous les quatre ; je laisse échapper un petit sourire et fais un signe vers Maze pour qu'elle puisse voir mon amie dans la pièce.

- Je te présente Mazikeen. Maze, je te présente Mavis, la femme de Eisuke.


Je les laisse faire un petit peu connaissance. Je ne sais pas trop la position de Maze sur les fantômes et j'espère ne pas lui provoquer de crise cardiaque en invoquant Mavis parmi nous mais je crois que c'est le moment ou jamais pour lui poser toutes les questions ; et puis Maze pourrait réellement savoir qui elle est comme ça.

- Tu pourrais nous parler un peu de Tarô ?

- Qui... ?

Je pourrais jurer la voir se décomposer devant nous. Je crois si Mavis était toujours vivante, elle serait devenue tellement pâle à ce moment précis voire tomber dans les pommes... Elle essaye sûrement de gagner du temps redoutant les explications qui ne feront plaisir à personne.

- Je sais que tu nous observais. Tu as dû voir les descentes dans l'ancienne Quederla, avec Neme et Maze, nous avons découverte les correspondances de Eisuke avec son frère où ils parlaient d'éliminer un certain Tarô. Et puis, à force de recherches et de découvertes, on a découvert que c'était le frère des jumeaux... Alors, on aimerait juste avoir quelques informations en plus. Surtout pour Maze, en tant que descendante de Tarô, elle a quand même le droit de connaître son passé, tu ne crois pas ?

- Tarô a eu... un enfant ?

Et nous voilà. Finalement, elle semble bien le connaître ce Tarô mais détail déroutant, personne ne semblait au courant de la naissance d'un quelconque enfant... Sinon quoi, ils auraient tenté aussi de l'éliminer ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mazikeen DeckerMessages : 118
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: La terrible vérité [PV Maze]   Mer 14 Mar - 18:56

ft. Maze

ft. Nash

「Des réponses d'un ancêtre」
Et voilà, Nashoba était au courant de tout, du moins, de tout ce que je voulais bien dire parce que le reste, je me le garde pour moi, puis Maman m'a conseillé également d'éviter de trop en parler ; même ce que j'ai dis à Nashoba actuellement, il faut que j'évite d'en parler, mais à lui, je peux lui faire confiance tout simplement. En tout cas, il semblait ne pas savoir comment réagir à toutes ses révélations, en même temps, ça doit être perturbant. Il a vécu sa vie entière en pensant que son ancêtre était le seul enfant avec son jumeau, dans l'idée qu'il n'y avait que de familles, puis là d'un coup il existe un troisième frère et qui plus ai, l'ancêtre de son amie d'enfance, sûrement sa meilleure amie.. en tout cas, moi, c'est mon meilleur ami, que ça soit réciproque ou non, ce n'est pas grave, ça reste mon meilleur ami. Il faut dire que moi, je ne me suis jamais intéressé à cette histoire de famille, donc ce n'est pas ça qui me dérange plus que ça, c'est surtout ce que je ne dis pas qui me perturbe le plus, mais rien que ça, c'est très dérangeant déjà.

Je continuais de manger les bonbons que Nashoba m'a offert, sans vraiment lui en proposer, en même temps, il est venu là pour me les offrir, ils sont à moi du coup, non ? Puis surtout ça fait du bien de manger des sucreries, cela fait très longtemps que j'en n'ai pas pris et ça fait vraiment du bien, ça fait plaisir. Surtout que je les mange très rapidement, c'est limite si je n'ai pas mangé la moitié du paquet déjà tellement que c'est bon, et que j'ai faim aussi il faut dire ; je ne mange plus beaucoup depuis que je suis remontée de la fissure, j'ai perdu du poids, on va dire que c'est le point positif dans cette histoire, mais bon, ce n'est pas non plus la meilleure des choses à faire. Enfin bref, Nashoba se mit à crier un prénom d'un seul coup, ce qui me fit bondir de ma chaise, faisant réellement un petit bond dessus. Sortant une petite phrase doucement, je ne sais pas s'il l'a entendu, mais c'est tout ce que j'arrivais à dire vu qu'il venait de crier le nom de Mavis d'un coup.

« Maze.. Moi c'est Maze... »

C'est vrai quoi, moi c'est Maze, pas Mavis.. S'il veut me crier dessus, qu'il utilise au moins mon nom, c'est la moindre des choses après tout, non ? Ou peut-être ce n'est pas moi qu'il appelle ? Mais il n'y a personne ici et Maman ne s'appelle pas Mavis alors qui ? Ah ! Mais attend, Nashoba m'avait parlé d'une femme qui s’appelait Mavis, la femme de Eisuke je crois. Sauf qu'elle est morte depuis longtemps, comment elle peut être là ? Ce n'est pas possible, les morts sont mort, non ? Enfin, c'est le principe de la mort, c'est que la vie est finie et il n'y a rien derrière. Du moins, c'est surtout parce que je n'ai jamais rien vu de ce type donc je n'y crois pas forcément, mais je ne me suis jamais posée la question en réalité. Ne comprenant pas trop ce qui se passe, je préfère garder le silence, commençant limite à penser que Nashoba vire au fou là, juste devant moi. Surtout qu'il me présente à.. à ma peluche ?.. Mais ce n'est pas Mavis, c'est Angel ! De Lilo et Stitch, ce n'est pas Mavis, la femme de Eisuke. C'est quoi ce problème ?

« Ahhhhhhh !... »

Là par contre c'était limite si je ne tombais pas de ma chaise, par contre le paquet de bonbons, lui se retrouvait au sol. On n'était que deux dans la pièce, puis bim, sans crier garde une troisième personne fit son apparition.. Une jeune femme, qui semble avoir mon âge, peut-être même plus jeune encore, dont son corps était transparent, mais pourtant je la voyais. C'est elle Mavis ? Elle est trop mignonne !!!!! Je les écoutais qu'à moitié, étant tellement surprise de la situation que je ne savais pas quoi penser, il y a tellement de questions qui volent dans ma tête à ce moment-là. Je me lève pour me rapprocher doucement de Mavis, la petite blonde, la violant du regard limite, mais je ne comprend vraiment pas comment c'est possible et puis, il se passe quoi si je tente de la toucher ? Elle est vraiment là ou c'est un coup de Nashoba ? Nashoba venait de finir de parler, parlant du fait que je suis la descendante de Tarô, où direct Mavis enchaîna sur le fait que Tarô avait un enfant, remplis d'une grande tristesse. C'est à ce moment-là d'ailleurs que je passais ma main à travers le corps de Mavis, qui traversa entièrement ce corps fantomatique ce qui me donna une sensation vraiment étrange, mais une bonne sensation, une sensation vraiment très douce et agréable.

« Tu es vraiment la descendante de Tarô ? »

Quand elle me parla, avec une voix toute douce et toute mignonne, je me stoppa dans mon examen de son corps et de mes petites expériences. Par contre, je ne savais vraiment pas quoi faire, c'est Madame Eisuke quand même, je ne vais pas lui mentir, c'est une grande dame, même si je ne suis pas une Élémentis et je ne partage pas la guerre, ça reste une grande dame, mais je pensais qu'elle serait quand même différente de la photo de mariage que j'ai pu voir dans la fissure. Je me figeais limite comme un piquet pour lui répondre, secouant la tête de haut en bas.

« Euh... Oui Madame... Je n'ai aucune preuve, mais j'ai réussi à ouvrir son bureau et également déverrouiller le QG de Eisuke dans la fissure.. Et d'après une lettre trouvée, seul lui ou son descendant serait capable d'ouvrir. »

Je ne pouvais pas vraiment lui en dire plus, je ne connais pas vraiment plus au sujet de toute cette histoire. Enfin, ce n'est pas comme si on avait trouvé un arbre généalogique avec mon nom, ou celui de mon papa, en lien avec ce Tarô parce que au final, personne n'avait connaissance de cet homme avant aujourd'hui donc ça risque de ne pas trouver. Mais je pense que le simple fait de dire cela permet de faire comprendre que c'est la vérité, même si j'ai encore beaucoup de mal à l’encaisser. Par contre, je ne m'y attendais absolument pas à cette réaction. La jeune demoiselle se mit d'un seul coup à pleurer et je pense qu'elle se serait sûrement jeter à mes pieds si elle avait un vrai corps.

« Pardon ! Je ne savais pas tout ça ! Si j'avais sût que Tarô avait eu un enfant j'aurai tout fait pour les convaincre de ne pas tuer leur grand-frère.. Je m'en veux tellement mon enfant.. J'en suis vraiment désolée.. »

« Euh.. Ce n'est pas grave Madame.. »

Je ne savais vraiment pas quoi dire, je ne pouvais même pas lui faire un câlin. Du moins, j'ai tenté mais je suis tout simplement passer à travers, me cognant même contre mon lit en voulant le faire. Oui, j'ai déjà oublié que je ne pouvais pas la toucher alors que j'ai fais l'expérience il y a à peine quelques secondes. Je me mets du coup sur mon lit, prenant la peluche de 624 entre mes mains pour lui faire un câlin. Je ne peux pas lui en faire, alors j'en fais un à ma peluche simplement. Je ne savais vraiment pas quoi dire, c'est la première fois que je vois.. une morte. C'est comme ça qu'on dit du coup ? Surtout qu'elle est trop mignonne et je ne peux pas agir comme d'habitude en leur faisant des câlins ou autre alors du coup, je préfère garder le silence.. C'est vraiment que je ne dois pas aller bien, en temps normal, je crois que je lui aurai bombarder de questions, mais pour le moment, je suis encore beaucoup trop surprise pour réagir réellement.

« Excusez moi.. Cela fait tellement que je supporte ce poids que ça fait du bien de pouvoir me libérer de mes erreurs.. Si vous avez des questions, je vous répondrai au mieux. Par contre Nashoba tu le sais, je ne peux pas répondre à tout, cela serait contre les règles, mais je ferai de mon mieux, c'est la moindre des choses. Je le dois bien pour Maze, ma pauvre enfant... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 506
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: La terrible vérité [PV Maze]   Mer 14 Mar - 22:52

  • Mazikeen
  • Nashoba
La terrible vérité
Sa dernière phrase me faire serrer les dents. Qu'est-ce qu'ils auraient fait à l'enfant la petite troupe si ils savaient son existence ? Déjà que Eisuke ne volait pas très haut dans mon estime, autant vous dire que maintenant c'est carrément plus bas que terre... A croire que c'est quand même une tradition de s'éliminer entre frères, d'abord l'aîné et après entre eux. Et tout ça pour quel héritage ? Une guerre qui dure depuis bien trop longtemps et un sentiment de trahison après toutes ces découvertes. Ils ont carrément merdé sur l'héritage.

- Tu es vraiment la descendante de Tarô ?

- Euh... Oui Madame... Je n'ai aucune preuve, mais j'ai réussi à ouvrir son bureau et également déverrouiller le QG de Eisuke dans la fissure.. Et d'après une lettre trouvée, seul lui ou son descendant serait capable d'ouvrir.


Je suis sûre que Mavis connaît cette magie du sang ou quelque chose dans ce style, si Eisuke faisait la même chose... Et puis, peut-être que Tarô avait attaqué le QG de l'époque ou je ne sais pas trop quoi et avait scellé le tout ; cette chose n'a pas pu échapper à Mavis. C'est le moment ou jamais de savoir si Maze a réellement un lien avec Tarô et il faut dire que le fantôme me le confirme quand elle se met à pleurer à chaudes larmes. La connaissant, elle aurait été capable de se jeter à ses pieds pour se faire pardonner encore et encore.

-  Pardon ! Je ne savais pas tout ça ! Si j'avais sût que Tarô avait eu un enfant j'aurai tout fait pour les convaincre de ne pas tuer leur grand-frère.. Je m'en veux tellement mon enfant.. J'en suis vraiment désolée..

- Euh.. Ce n'est pas grave Madame..


Ah. Et bien Maze et moi n'avons pas réellement la même notion de "pas grave", à sa place, je crois que je serais en train de bouillir à l'intérieur et de vouloir crier au monde entier ce qu'il s'est réellement passé ! Je n'arrive pas à croire tout ceci, tout le monde a le droit de connaître d'où il vient et franchement ça resterait en travers de la gorge de n'importe qui cette histoire. Je suis désormais debout, les mains dans les poches et le visage quelque peu en colère, ce n'est pas la première fois que Mavis me fait le coup de me cacher des choses.

- Excusez moi.. Cela fait tellement que je supporte ce poids que ça fait du bien de pouvoir me libérer de mes erreurs.. Si vous avez des questions, je vous répondrai au mieux. Par contre Nashoba tu le sais, je ne peux pas répondre à tout, cela serait contre les règles, mais je ferai de mon mieux, c'est la moindre des choses. Je le dois bien pour Maze, ma pauvre enfant...

- Mais pourquoi n'avoir jamais parlé de tout ça ? Pourquoi est-ce que vous avez pris autant de mal à le rayer de l'Histoire, qu'est-ce qu'il a fait de si horrible pour mériter ce sort... Surtout pour que tu n'interviennes pas.


On ne va pas se mentir, Mavis est une vraie bisounours qui serait capable de donner le bon Dieu sans confession... Je suis sûre qu'elle serait la première à pardonner à Hitler si elle le voyait ! Mais là, le fait qu'elle avoue elle-même ne pas s'être interposée entre les deux frères, Tarô devait être vraiment de quelqu'un de détestable. Et encore, je trouve que c'est mettre beaucoup de choses en oeuvre alors que l'on souhaite "juste" éliminer ; non là c'est clairement vouloir le rayer de la carte à un point inimaginable !

- Un serment reste un serment. On était les seuls à devoir porter ce fardeau. Tarô était incontrôlable, son pouvoir télépathique nous était impossible à contrer. On n'avait pas vraiment le choix sinon il n'y aurait eu aucun avenir. On n'avait pas le choix.. On a sûrement créé un monstre à ce moment-là, mais on n'avait pas le choix. Tarô venait de prendre le contrôle des Élémentis, les Domae allaient suivre, puis ça serait le tour de Quederla et il ne se serait pas satisfait de juste Quederla, j'en suis sûre. Je n'étais pas encore celle que les livres d'Histoire et ce qu'on raconte chez les Élémentis, j'aurais tout fait pour Eisuke, je l'ai juste suivi... Mais si j'avais sû que Tarô avait eu un enfant.. J'aurais tout fait pour trouver une autre solution, je vous le promet !

- Parce que pour toi la décision de vie ou de mort se résume sur si la personne en face a un enfant ou pas ? Tu penses sincèrement qu'il aurait changé en étant père si il était si dangereux que ça ?

Oui bon, je suis peut-être un peu mauvais avec Mavis mais si tout le monde a menti à Maze, il faut dire que je le prends plutôt mal aussi... Je pensais connaître mon ancêtre, je pensais connaître mon passé et avoir la chance de pouvoir parler à mon ascendant pour en apprendre plus à l'époque. Mais tout ceci n'était que mensonge. L'enfance de Eisuke et celle de Daichi, c'était du grand n'importe quoi car ils étaient trois et non plus deux comme tous les livres ont envie de nous faire croire. Je ne sais même pas à qui je dois en vouloir, comme elle dit, elle n'a fait que suivre les décisions de son mari mais bon sang ! Pourquoi est-ce qu'ils ont fait ça ? Est-ce qu'ils ne pouvaient pas essayer de parler comme dans toutes les familles ?

Evidemment que non. Nous ne sommes pas connus pour parler dans notre famille mais plutôt se gueuler et se frapper dessus pour faire entrer les informations dans le crâne... Je comprends d'où on tient ce sale caractère avec Nemeroff, y'a juste à voir comment nos ancêtres réglaient leurs problèmes ! A coup de gomme magique histoire d'éradiquer complètement et d'oublier. Je soupire et commence à faire les cent pas dans la chambre de mon amie, c'est bien la première fois que je suis dans une telle colère ; parce qu'il faut quand même bien me chercher pour m'énerver et là. J'avais tellement de questions à lui poser, tellement de choses à apprendre et pourtant je savais qu'aux moindres obstacles, Mavis disparaîtrait d'un seul coup.

- C'est qui cette Sorcière ? J'ai lu la correspondance entre Eisuke et Daichi et ils devaient la rencontrer pour éliminer Tarô... Qu'est-ce qu'elle avait de spécial ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mazikeen DeckerMessages : 118
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: La terrible vérité [PV Maze]   Jeu 15 Mar - 20:00

ft. Maze

ft. Nash

「Des réponses d'un ancêtre」
Mavis et Nashoba semblaient vraiment bien se connaître, je me demande bien depuis quand ils se connaissent, depuis quand il est capable de la voir et d'ailleurs, pourquoi il ne m'a rien dit ? Enfin, sûrement parce que je ne l'aurai sûrement jamais cru, en même temps c'est dur de réaliser, sans qu'elle se montre comme aujourd'hui, du coup oui, j'aurai sûrement penser qu'il était fou et je l'aurai regarder étrangement. Puis surtout, je pense que c'est pour beaucoup ce que j'ai vécu dans la fissure que maintenant je suis quand même beaucoup plus ouverte à toute cette histoire, puis il faut dire, un fantôme, ce n'est même pas la chose la plus folle que j'ai vu, du moins, pour moi hein. Dans tous les cas, je restais dans mon coin, sur mon lit, câlinant ma peluche tout simplement pendant que Mavis et Nashoba discutaient de manière assez houleuse. Je n'ai pas vraiment l'habitude de voir mon ami ainsi, surtout que Mavis semblait être au bord des larmes, ce qui est tout triste je trouve. Néanmoins, je ne comprend pas tout ce qu'ils racontent, c'est tout nouveau pour moi et on va dire que c'est plutôt chaud à tout saisir, surtout pour moi.

« Avoir son propre enfant peut avoir une influence insoupçonnée Nashoba. Tu verras quand tu en auras un avec Lyana. C'est la plus belle chose au monde, il ne faut surtout raté cette occasion. »

C'est trop beau ! C'est vrai que même si on n'aime pas les enfants des autres, quand on arrive à obtenir son enfant, ça change la vie. Maman m'a très souvent parlé de Papa et d'elle avant de m'avoir. Papa ne voulait pas d'enfant, pourtant, quand il m'a eut, apparemment il ne voulait jamais me lâcher, toujours à me tenir dans ses bras, maman m'a même dit que j'étais son petit trésor, la plus belle réussite de sa vie, si j'en crois maman et je la crois, elle ne m'a jamais menti alors je ne vois pas pourquoi elle le ferai. Je ne sais pas pourquoi, mais être au contact de Mavis, moi, ça me va bien, ça m'apaise, je me sens bien, même si Nashoba n'est vraiment pas bien, j'ai l'impression qu'il peut exploser à n'importe que moment ; Mavis également est sur le point d'exploser, mais pas de la même façon elle. Je crois vraiment que je ne dois pas me mêler à cette histoire. D'accord, je suis concernée, Tarô était mon ancêtre, mais j'ai quand même beaucoup plus l'impression que ça tient plus à cœur à Nashoba qu'à moi, sûrement parce que lui à grandit dans ces histoires, alors que moi non.

Continuant sur l'histoire de la Sorcière. C'est vrai qu'on a vu ce nom dans les lettres dans le bureau de Eisuke, mais on ne s'était pas vraiment attardée sur ce sujet, en même temps, l'idée de ce Tarô était plus importante vu qu'on avait une image de lui, par contre, la Sorcière c'est le plus gros mystère. Je dois vraiment être une touriste dans ma propre chambre, Mavis et Nashoba discutent, des trucs très importants, enfin, ça à l'air, alors que moi je reste dans un coin à juste écouter. Mais ce n'est pas que ça ne m'intéresse pas hein, c'est très intéressant et j'aimerai beaucoup découvrir mon passé, découvrir et apprendre, je suis très curieuse, mais si cela fait de la peine, je préfère rester ignorante pour l'instant et j'aurai bien des réponses plus tard.

« La Sorcière était une très puissante femme à notre époque. Une femme qui  possédait un pouvoir bien supérieur à Eisuke, Daichi ou bien Tarô, mais elle ne voulait pas se mêler de l'histoire de la ville, elle faisait sa vie de son côté... Eisuke et Daichi ont pensé que c'était une bonne chose qu'elle s'associe à eux deux. En échange on a dû payer le prix fort, Eisuke et Daichi ont dû céder leur pouvoir à cette femme, mais confiant également le pouvoir de leur grand frère... Par contre on n'a jamais eu de problème après avec elle.. jusqu'au Collectionneur.. »

« Oh.. »

Je crois que depuis le début, je ne fais que des petits bruits à chaque fois que l'un parle. En même temps, je suis très curieuse et je trouve la vie d'avant très passionnant, même si elle peut être horrible. C'est surtout fou de se dire que la magie d'avant était bien plus puissante qu'aujourd'hui, alors que j'estime déjà que la magie à Quederla est folle tellement que c'est dangereux ou bien puissant, je n'ose imaginer la puissance qu'ils devaient avoir avant. Par contre, je ne sais pas vraiment pourquoi, je ne connais pas vraiment ce Collectionneur, mais Nashoba semblait avoir dépassé sa limite acceptable alors que Mavis se mettait à pleurer. Je n'attendais pas que Nashoba cri ou fasse quelque chose, je n'aime pas quand les gens crient, du coup je jette ma peluche sur mon oreiller pour aller en direction de Nashoba et lui mettre une claque... Pourquoi j'ai fais ça ?.. La panique !! C'est la panique à bord dans ma tête et c'est la première chose qui m'est venue à l'esprit à ce moment-là, je voulais juste que Nashoba se calme et c'est tout ce que j'ai trouvé. Je m'excuse bien sûr immédiatement, mais je n'en démordais pas, je fixe Nashoba droit dans les yeux pour lui parler.

Je ne sais pas où je trouve tout ce courage, mais il faut dire que ça fait très longtemps où je n'avais pas réagis de la sorte, c'est sûrement la première fois de toute ma vie je pense même. Mais je ne supporte pas de voir les autres personnes pleurer et je n'aime pas quand on est méchant gratuitement. Je suis sûre que Mavis n'aurait jamais dû faire ça, tout comme Tarô, Eisuke ou même n'importe qui. Personne ne mérite de mourir, mais s'ils ont fait ça, c'est sûrement qu'ils n'avaient pas le choix et puis de toute façon, c'est arrivé alors maintenant, on oublie et puis on passe à autre chose. Surtout que ce n'est pas en lui criant dessus que ça va changer les choses ou qu'elle va se sentir mieux. Elle s'en veut déjà assez, du moins je pense, alors ce n'est pas pour lui en rajouter une couche supplémentaire... Par contre avec ce que je viens de faire, j'espère vraiment que je ne me trompe pas et qu'elle a réellement une bonne excuse.. Sinon je crois que je vais me cacher dans un trou de souris et je ne ressors plus jamais de ma vie !

« Notre enfant.. Celui que j'ai eu avec Eisuke. Voilà ce que je voulais protéger, notre avenir. Ton existence Nashoba... »

C'est trop beau ! Bah voilà, c'est la plus belle des raisons je trouve. Elle voulait fondée une famille avec la personne qu'elle aime, malgré tout. Bon d'accord, mon ancêtre ne méritait pas de mourir pour autant, mais si c'était pour que tout le monde puisse vivre heureux.. on va dire que je peux comprendre, je pense que je ferai tout et n'importe quoi pour mon enfant ou bien la personne que j'aime le plus au monde, donc je peux le comprendre, même si je ne cautionne pas. Je pleurais d'ailleurs quand elle expliquait cela. Déjà parce que oui, c'est romantique et moi je trouve ça super beau, mais aussi parce que toute la pression commence enfin à descendre et je commence vraiment à me sentir mieux, me libérant de toute cette mauvaise pression et de ces émotions bien trop néfaste pour mon petit cœur en guimauve.

« Snif... Tu vois Nashoba, elle fait ça par amour. Ils voulaient protéger leur avenir, notre avenir, l'avenir de tout le monde ! C'est mal de tuer des gens, mais ce n'était pas la même époque.. Puis elle s'en veut déjà, malgré tout ce temps, cela ne sert à rien d'en rajouter. Puis elle a juste rien dit, s'il y a vraiment un responsable, ça serait plus Eisuke et Daichi... Non, je dirai même que s'il y a un responsable dans l'histoire c'est Tarô.. Il ne méritait pas de mourir, il y avait sûrement une autre solution, mais c'est fait, alors tu ne veux pas passer à autre chose... S'il te plaît... snif.... »

Je dois vraiment faire pitié en ce moment, les larmes qui recouvrent mon visage, mon nez qui coule, on m'a déjà vu beaucoup plus glamour, ça c'est clair. Mais je voulais vraiment que cette histoire aille mieux, que Nashoba et Mavis arrêtent de se disputer et puis voilà, on est très mal placé pour juger les gens, et ça ne sert à rien tout simplement. D'ailleurs, je me mouche dans ma manche alors que Mavis relance la discussion.

« Je ne pourrais jamais me faire pardonner, je le sais. Mais j'étais soumise à ce pacte, et puis on s'était mit d'accord avec Eisuke, Daichi et sa femme.. C'était sûrement la seule décision où on semblait être tous d'accord, pour le bien de nos enfants. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 506
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: La terrible vérité [PV Maze]   Sam 17 Mar - 19:16

  • Mazikeen
  • Nashoba
La terrible vérité
Oui oui avoir un enfant peut changer un homme mais je doute sincèrement qu'il aurait changé Tarô, enfin du peu que j'entends de lui, on dirait un égoïste de service qui n'hésite pas à s'en prendre à ses propres frères pour le trône. Je doute quand même que ce soit juste pour le fun, après tout, n'est-ce pas pour cette raison que les jumeaux ce sont battus ? Et ce que je reproche surtout, c'est la tournure de la phrase, j'ai l'impression que si Monsieur avait eu un enfant, ah là plus personne n'aurait tenté de l'assassiner... C'est quand même très hypocrite comme manière de penser, juste reconnaître que l'on merde car il y avait un enfant dans l'équation.

Maintenant si je comprends bien, cette Sorcière était le Ténébreux de leur époque. Je ne sais pas si elle a quelconque lien de parenté ou si les contrats se transmettent au premier venu mais je retiens quand même que cette lignée date depuis vraiment très longtemps par contre, le fait qu'elle n'ait jamais posé de problème me fait poser des questions... Pourquoi attendre aussi longtemps pour récupérer la ville ? Enfin je veux dire, si c'est une lignée là depuis le tout début, même avant Eisuke et Daichi, pourquoi est-ce qu'ils n'ont pas attaqué la ville avant ? Pourquoi seulement maintenant ? Ce serait intéressant de poser cette question au Ténébreux lui-même mais ça voudrait dire passer un nouveau contrat avec... Et ça, je n'ai pas envie de recommencer.

D'ailleurs, sans même que j'ai le temps de dire quoi que ce soit concernant cette Sorcière, je me prends une gifle de la part de Maze. Euh ok ? C'est la manière dont je parle à Mavis qui la dérange tant que ça ? Oh, c'est l'habitude dans la famille dans se crier dessus ; maintenant qu'elle en fait partie, je pense qu'elle va devoir s'y habituer. Mais trêve de plaisanteries, je ne pensais pas que Maze se serait attachée aussi rapidement à Mavis ; l'inverse ne m'étonne pas mais quand même... Elle est en train de nous avouer un des plus gros complots de l'Histoire mêlant même son ancêtre et j'ai l'impression que ça lui fait ni chaud, ni froid. Comment peut-elle rester aussi calme ?

- Notre enfant.. Celui que j'ai eu avec Eisuke. Voilà ce que je voulais protéger, notre avenir. Ton existence Nashoba...

Hochant à peine la tête, je sais qu'elle compte me sortir cet argument à chaque fois que l'on va évoquer les morts, les choix difficiles, les trahisons, les mensonges et tout le bordel. Pourtant, ce qui j'y vois la plupart du temps, ce sont des choix égoïstes. Peut-être que pour Mavis, qui a tendance à avoir du soleil dans la tête, ce sont réellement ses intentions mais ce n'était pas le cas pour les Fondateurs... Et je suis presque attristé de voir que Mavis veut croire corps et âme en son mari qui n'était pas si lumineux qu'elle tente de me le faire croire depuis 22 ans.

- Snif... Tu vois Nashoba, elle fait ça par amour. Ils voulaient protéger leur avenir, notre avenir, l'avenir de tout le monde ! C'est mal de tuer des gens, mais ce n'était pas la même époque.. Puis elle s'en veut déjà, malgré tout ce temps, cela ne sert à rien d'en rajouter. Puis elle a juste rien dit, s'il y a vraiment un responsable, ça serait plus Eisuke et Daichi... Non, je dirai même que s'il y a un responsable dans l'histoire c'est Tarô.. Il ne méritait pas de mourir, il y avait sûrement une autre solution, mais c'est fait, alors tu ne veux pas passer à autre chose... S'il te plaît... snif....

-  Je ne pourrais jamais me faire pardonner, je le sais. Mais j'étais soumise à ce pacte, et puis on s'était mit d'accord avec Eisuke, Daichi et sa femme.. C'était sûrement la seule décision où on semblait être tous d'accord, pour le bien de nos enfants.

Faisant un peu la gueule, je pense que ça ne sert à rien de débattre alors que j'ai deux enfants contre moi... Je serais forcément le méchant de l'histoire, si ce n'est pas déjà le cas, et tout le monde me fera la tronche. Mettant les mains dans mes poches, je me rends compte que je n'ai plus grand chose à dire... Ouais, pour les enfants. Tiens, en repensant à ce petit détails, il y a une chose qui me chiffonne...

- Mavis. Toi et Eisuke vous êtes bien mariés le 21 Septembre 1503 hein ? Et je me souviens que dans la correspondance de Eisuke, il disait vouloir éliminer Tarô le 9 Septembre 1503. Arrête-moi si je dis une bêtise mais je pense qu'il faut plusieurs mois voire des années pour mettre au point un plan aussi complexe, c'est quand même éliminer un frère, de le faire oublier à tout le monde ainsi que de reconstruire la ville... Tu pensais déjà à l'avenir de tes enfants alors que tu n'étais même pas mariée ?

Alors oui, clairement. Certains se projettent bien loin dans l'avenir et se disent qu'il est temps de réagir bien avant que cela n'empire mais la situation pouvait tout aussi bien évoluer non ? Et puis, je ne veux pas passer pour une mauvaise langue mais je vois tellement mal Eisuke se projeter autant que Mavis et puis, il pouvait s'en passer des choses ! Même si ils devaient se marier, qu'est-ce qui prouvait qu'ils allaient réellement le faire ? Eisuke pouvait mourir, l'un ou l'autre pouvait rencontrer quelqu'un d'autre. Je sais que les mœurs étaient différentes entre avant et maintenant mais quand même, c'est penser à beaucoup de choses avant que ça n'arrive.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mazikeen DeckerMessages : 118
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: La terrible vérité [PV Maze]   Jeu 22 Mar - 18:48

ft. Maze

ft. Nash

「Des réponses d'un ancêtre」
Je ne sais pas si ce que j'ai fais a fonctionné, mais tout à l'air de s'être calmé, je suis plutôt fière de moi pour le coup, même si la méthode ne semble pas être la plus adapté qui soit pour le coup, mais ça fonctionne alors j'ai envie de dire que je suis bien heureuse que tout le monde semble être bien désormais. Enfin, il faudra que je m'excuse auprès de Nashoba une fois que ça sera terminé, je l'ai quand même frappé alors qu'il n'a rien fait de mal en soit, mais je voulais vraiment l'aider pour le coup et c'est vraiment la seule méthode que j'ai trouvé pour ce faire. Néanmoins, ce n'est pas pour autant que Nashoba allait en laisser là. Pourtant on a eut les informations qu'on désirait, non ?

On sait qui est Tarô, on sait ce qui s'est passée, je trouve que c'est largement suffisant alors pourquoi chercher la petite bête de la sorte. Je m'extirpais un peu des deux personnes pendant qu'il parlait, surtout que là, il ne demandait absolument plus de mon ancêtre, mais des détails de leur famille et il faut que dire que ça ne m'intéresse pas plus que ça, du moins, c'est des détails qui concernent leur famille, pas moi directement. Du coup avant même que Mavis réponde, je pris la parole, coupant la parole limite, je le sentais.

« Je vais faire du thé, ça nous fera du bien. »

Je ne sais pas si Nashoba et Mavis en veulent, mais moi j'en veux un, ça me détend bien de boire du thé et puis voilà, j'ai besoin un peu de m'isoler également, histoire de supporter tout ça et puis ça leur laissera le temps de discuter entre eux au sujet de leur famille, au pire Nashoba me fera un résumé par la suite. Je quitte donc ma chambre, laissant donc les deux Élémentis seuls le temps que faire ce qu'il y a à faire pour faire le thé. Cela ne sera pas compliqué, le plus long reste de faire chauffer l'eau, le reste ça ira très vite.

Dans la cuisine je n'étais pas vraiment seule, maman était là et me demandait comment ça se passait car elle entendait les voix un peu monter et elle hésitait à rentrer dans la pièce, mais elle ne voulait rien faire. C'est une bonne chose, comment lui expliquer qu'il y a un fantôme dans ma chambre, c'est sûr qu'elle me prendra pour une folle sur le coup, mais je lui expliquerais plus calmement ce soir, si on se pose et qu'on discute autour de la table, je pense qu'elle me croira, puis je sais que j'ai beaucoup d'imagination, mais quand même, là ça serai vraiment en dehors de mon imagination habituelle !

« Je vois, tu es au courant aussi de ça et effectivement ça doit te paraître louche... Avec Eisuke, le mariage dont tu parles, il était faux, du moins, c'était un simulacre.. Désolée. En réalité, Eisuke et moi on s'était marié le 1er Septembre 1502. Bien avant toute que toute cette histoire commence, c'est après que tout est partie dans une suite d'événements incontrôlable. Tu as besoin de savoir quelques choses dont tu veux que Maze ignore.. comme le type de personne était Tarô ?.. »

Je ne sais pas ce qui se passe dans ma chambre, mais je crois que c'est la meilleure des choses de rester à distance un petit moment, Mavis est son ancêtre, pas le mien après tout. Néanmoins, je me demande bien ce qu'ils peuvent se dire.. Allez, je ne dois pas me laisser aller, je dois faire ce qu'il faut, faire du thé et être une parfaite hôte de maison, c'est mon domaine, je peux le faire, et ça même si je ne vais pas top en ce moment. Tout cela prit quand même du temps, l'eau est longue à chauffer, mais heureusement que ça me laisser du temps pour préparer trois tasses sur un plateau ainsi que des petits gâteaux pour accompagnés le thé.

Je ne sais pas si Mavis mange ou boit, dont dans le doute je préfère faire au cas où, puis au pire, elle ne le prendra pas, je ne le en voudrai pas, je ne connais absolument pas les fantômes donc impossible de dire comment ils vivent. En tout cas le thé est bientôt prêt, je vais pouvoir retourner bientôt dans ma chambre, surtout que j'ai une question à posé à Mavis, mais faut que je trouve la bonne tournure, je n'ai pas envie de paraître pour une idiote devant une si grande personne. Même si je ne suis pas Élémentis, je sais que c'est une personne importante tout de même !

« On dit toujours que Eisuke est sombre, et depuis qu'il a eut les Ténèbres, il l'était plus que je ne voulais l'admettre. Néanmoins, Tarô l'était bien plus, il avait non seulement perdu la tête à cause de sa Télépathie, mais aussi à cause de tous les espoirs dont leur père à mit sur lui. C'était vraiment un homme cruel et disposant d'une force de frappe inimaginable. Eisuke et Daichi n'ont jamais réussi à le battre, même dans leur jeunesse alors qu'ils se battaient pour rigoler, du moins d'après ce que Eisuke me racontait. Rien n'excusera jamais ce qu'on a fait, mais on pensait réellement qu'il était perdu réellement.. On s'est trompé, clairement. Il aimait une femme s'il a donné naissance à une petite fille, donc il y avait de l'espoir et on aurait pu trouver une solution.. L'histoire de cette famille est triste, ils se méfient toujours des autres, même des leurs alors que c'est les secrets qui font le plus de malheur. Change la donne avec Nemeroff, ne soit pas comme votre ancêtre, vos ancêtres quelques parts et surtout, protéger Mazikeen de ses gênes. »

Aller, le thé est prêt ! Je le verse délicatement dans les tasses, je ne vais pas prendre la théière avec moi, je vais la laisser là, dans le pire des cas, si jamais ils en veulent de nouveau, j'irai la chercher après l'avoir fait chauffer un peu plus. En tout cas pour le moment, je n'ai plus qu'à prendre la plateau et me rendre dans ma chambre. Je rassurais également ma mère avant d'y aller en lui disant que je lui raconterai tout quand Nashoba sera parti car là c'est un peu compliqué et que j'ai l'esprit encore un peu perturbé par beaucoup trop d'informations.

Aller, du coup c'est parti, je vais en direction de ma chambre, ouvrant difficilement la porte, avec un plateau entre les mains, ce n'est pas vraiment facile de se faire. Je fini quand même par réussir, en utilisant mon coude et en entrant je leur souris, avec toute ma joie de vivre que le thé est prêt et surtout les invites à me rejoindre à s'asseoir par terre pour boire du thé et manger des petits gâteaux tous ensemble, au calme et surtout entre amis. On n'as pas besoin de se prendre la tête, même si je sens que ce que je vais demander risque de repartir en débat pas très plaisant, mais je prend le risque, aller, c'est partie, je prend mon courage entre mes mains !

« Dis Mavis, est-ce que tu es au courant d'un pouvoir qui serait capable de traduire les langues ? En fait dans la fissure, dans le QG de mon ancêtre, j'étais capable de lire l'Ancien Quederlien parfaitement.. Puis le monsieur qui était avec nous, il a réussit à passer à travers un mur compact. Je me demande comment tout ça peut être possible. Tu as une idée toi ? Cela avait un lien avec mon ancêtre ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 506
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: La terrible vérité [PV Maze]   Ven 23 Mar - 21:24

  • Mazikeen
  • Nashoba
La terrible vérité
Du thé. Pas sûr que cela détende l'atmosphère mais elle n'attend pas mon avis pour sortir et aller le préparer ; je ne sais pas si c'est une bonne idée de me laisser seul avec Mavis, mais ce n'est pas comme si j'avais le choix désormais. Une autre question me vient en tête, notamment celle de leur mariage ; je sais que les mœurs étaient très différentes avant mais il pouvait arriver tellement de chose. Eisuke ou Mavis pouvaient mourir, rencontrer une autre personne ou tout plein d'autres scénarios pouvant expliquer pourtant ils ne se seraient pas mariés.

- Je vois, tu es au courant aussi de ça et effectivement ça doit te paraître louche... Avec Eisuke, le mariage dont tu parles, il était faux, du moins, c'était un simulacre.. Désolée. En réalité, Eisuke et moi on s'était marié le 1er Septembre 1502. Bien avant toute que toute cette histoire commence, c'est après que tout est partie dans une suite d'événements incontrôlable. Tu as besoin de savoir quelques choses dont tu veux que Maze ignore.. comme le type de personne était Tarô ?..

- Certainement pas un enfant de cœur vu tout le mal que vous vous êtes donnés pour qu'il soit oublié de tous.

Lancé avec une dose d'amertume, j'ai vraiment l'impression de découvrir toute mon histoire alors que ça fait au moins 22 ans que Mavis vient me rendre visite. Je fais clairement partie de cette lignée et je ne suis même pas au courant de toute cette histoire ! J'aimerais que Boa soit encore en vie pour me dire si elle sait quelque chose à ce propos... Simplement savoir si je suis le seul descendant à avoir été pris pour un con ou si nous sommes tous dans le même panier. Cette sensation de ne pas connaître son passé, de ne pas savoir qui on est réellement est vraiment insupportable ; je ne sais vraiment pas comment fait Maze pour aussi bien le prendre et surtout pardonner à ma famille.

- On dit toujours que Eisuke est sombre, et depuis qu'il a eut les Ténèbres, il l'était plus que je ne voulais l'admettre. Néanmoins, Tarô l'était bien plus, il avait non seulement perdu la tête à cause de sa Télépathie, mais aussi à cause de tous les espoirs dont leur père à mit sur lui. C'était vraiment un homme cruel et disposant d'une force de frappe inimaginable. Eisuke et Daichi n'ont jamais réussi à le battre, même dans leur jeunesse alors qu'ils se battaient pour rigoler, du moins d'après ce que Eisuke me racontait. Rien n'excusera jamais ce qu'on a fait, mais on pensait réellement qu'il était perdu réellement.. On s'est trompé, clairement. Il aimait une femme s'il a donné naissance à une petite fille, donc il y avait de l'espoir et on aurait pu trouver une solution.. L'histoire de cette famille est triste, ils se méfient toujours des autres, même des leurs alors que c'est les secrets qui font le plus de malheur. Change la donne avec Nemeroff, ne soit pas comme votre ancêtre, vos ancêtres quelques parts et surtout, protéger Mazikeen de ses gênes.

- Maze n'est pas comme lui, et elle ne le sera jamais. Tu me demandes de ne pas reproduire vos erreurs mais au fond, qui êtes-vous réellement tous autant que vous êtes ?

C'est une vraie question. Qui sont-ils tous ? Mis à part des assassins qui se battent pour un trône, j'ai bien envie de savoir combien de masques ils ont porté tout au long de leur vie et le nombre de fois qu'ils ont menti en regardant droit dans les yeux. Ce n'est pas facile de ne pas leur ressembler quand on ne sait pas qui ils sont réellement... Mais une chose est sûre, Maze ne sera jamais quelqu'un de cruelle. Elle m'a quand même giflée parce que j'haussais le ton sur un fantôme... Alors je la vois très mal ôter une vie, humaine ou non, et encore moins pour le pouvoir.

J'aurais bien d'autres questions à lui poser mais je ne suis pas sûr de vouloir entendre les réponses maintenant, j'ai entendu assez de choses pour aujourd'hui et je ne tiens pas à apprendre plus. Maze a pu au moins en apprendre un peu plus sur celle et ses racines quant à moi, je suis complètement paumé et ne sais plus si je peux réellement avoir confiance en Mavis. L'avantage, c'est qu'elle s'entend super bien avec Maze alors je suis sûr qu'elles deviendront très bonnes copines toutes les deux ; tant que j'ai fais des heureuses. De mon côté, je vais tout simplement observer le reste de la conversation et c'est une décision que je prends au moment où le thé arrive.

- Dis Mavis, est-ce que tu es au courant d'un pouvoir qui serait capable de traduire les langues ? En fait dans la fissure, dans le QG de mon ancêtre, j'étais capable de lire l'Ancien Quederlien parfaitement.. Puis le monsieur qui était avec nous, il a réussit à passer à travers un mur compact. Je me demande comment tout ça peut être possible. Tu as une idée toi ? Cela avait un lien avec mon ancêtre ?

Eh beh, il s'en est passé des trucs sous terre. J'ai entendu toutes sortes d'histoires là-dessous mais savoir lire les langues ou traverser un mur semble tellement... Bizarre ? Je n'arrive pas à déterminer quels sortes de pouvoirs c'est mais vu le peu, je me rends facilement compte qu'ils peuvent être dangereux. Pourtant personne n'en a jamais utilisé, pas même le Ténébreux ? Sauf si il a eu l'occasion et que nous ne sommes pas au courant mais je n'ai jamais entendu d'histoires concernant le Ténébreux qui passe à travers les murs ou qui lit dans les pensées... Ce serait la fin du monde avec de tels pouvoirs entre ces mains.

- Ton ancêtre avait les pouvoirs psychiques. Lui avait la télépathie tandis que ses partisans avaient toutes sortes de pouvoir... Je ne les connaissais pas tous mais ce que tu dis ressemble en effet à ce qu'ils pouvaient posséder.


Je me demande bien comment on peut se battre contre un télépathe ou comment on peut préserver sa vie privée avec une personne capable de traverser les murs ? Je préfère ne pas imaginer le bordel que tous ces pouvoirs pouvaient causer en ville. Ont-ils totalement disparu ? Enfin je veux dire, autre que dans des objets. On ne peut pas les obtenir via une cérémonie comme les animaux ou les éléments ?

- Ces pouvoirs, est-ce que l'on peut encore les obtenir par une cérémonie comme pour les Elementis et les Domae ou ont-ils totalement disparu ? Et... Est-ce qu'ils n'étaient pas dangereux pour la santé ? Encore traverser des murs ça va, mais être télépathe, ça ne les rendaient pas dingues ?




~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mazikeen DeckerMessages : 118
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: La terrible vérité [PV Maze]   Dim 25 Mar - 23:25

ft. Maze

ft. Nash

「Des réponses d'un ancêtre」
Les pouvoirs psychiques, ça à l'air d'être super cool ! Je rêverais tellement de pouvoir comprendre toutes les langues du monde, ou je ne sais pas quoi encore, qui sait le potentiel de ces talents qui sont ont disparu depuis tellement longtemps et qui refont surface. On pourrait sûrement faire plein de chose avec de tel pouvoir, même des choses dont on ne peut imaginer encore le plein potentiel. Cela me donne envie de les découvrir tous et de réussir à tous les essayer, après tout, c'est un peu mon héritage, non ?

Puis je suis curieuse, peut-être beaucoup trop, mais bon, je suis comme ça et rien que cette histoire me remonte tellement le moral ! Je me demande bien comment on peut les essayer d'ailleurs, ou en avoir un. Parce que si j'ai bien compris dans la fissure, c'était quand on avait un objet entre les mains, mais avec un pouvoir limité car le pouvoir s'estompait au bout d'un moment ; tout ceci n'est pas des plus utile à vrai dire, mais il doit bien y avoir une solution, non ?

Ah bah apparemment Nashoba pense pareil que moi pour le coup ! C'est vrai, de ce qu'il m'a raconté, les Élémentis ou les Domae passent une sorte de cérémonie, je n'ai pas trop compris quand il m'expliquait parce que ça ne m'intéressait vraiment pas, mais de ce que j'ai retenu, c'est qu'ils peuvent avoir un pouvoir grâce à une cérémonie, donc ça doit être le même chose avec ces pouvoirs, il doit bien y avoir une méthode, non ?

Enfin, je pense quand même qu'il y a très peu d'espoir au fond parce que c'est des pouvoirs disparus qui se trouvaient dans la fissure, donc au moins qu'une famille secrète existait encore dans les fonds de la Terre, c'est sûrement peut probable que personne en ait jamais entendu parler avant aujourd'hui. Enfin, si une personne peut être au courant de ça, d'une chose secrète, c'est sûrement Mavis vu qu'elle est ancienne, et morte, ça doit aider pour découvrir des choses intéressantes. Par contre la seconde partie des questions de Nashoba, je suis un peu moins fan, mais c'est vrai que c'est un risque et il faut le demander pour être sûr qu'on ne risque rien.

« Ils avaient également une cérémonie, comme pour nous, mais je pense qu'il n'existe plus aucune personne qui sait comment faire pour leur lignée, donc c'est sûrement une chose impossible à faire de manière cérémonial. Néanmoins, Eisuke et Daichi ont accepté de de donner leur pouvoir, y compris ceux de Tarô à la Sorcière, donc il y a potentiellement un malheur pour que ses descendants soient capable de donner également ces pouvoirs. Mais ce n'est qu'une théorie bien sûr. »

Oh ! C'était prévisible que ce n'était pas possible effectivement de l'avoir normal, je m'en doutais un peu, mais Mavis vient de confirmer le fait que c'est peut-être possible d'avoir quand même des méthodes pour l'obtenir, pour ça faut voir la Sorcière, enfin, ses enfants si j'ai bien compris. Du coup si j'ai bien tout compris de ce qu'elle avait dit, le Ténébreux est une personne capable de donner les pouvoirs, du moins peut-être. Je devrai peut-être aller le voir, mais il fait peur d'après ce que j'ai entendu, puis il est méchant..

Non, ce n'est pas une bonne idée de le voir, ça ne vaut pas le coup, j'aurai trop peur et puis ce n'est pas bien. Je suis une gentille fille, je ne vais pas voir un monsieur méchant et sûrement très moche d'abord ! Même si c'est potentiellement dangereux, je trouve que c'est une bonne chose de savoir que c'est possible de faire venir des pouvoirs disparus, ça permet de toujours découvrir de nouvelles choses et emplir nos envies d'aventures et de découvertes, je trouve ça vraiment cool moi ! Puis si c'est sans risque, ça serait encore mieux !

« Mais tu as visé juste Nashoba. Ces pouvoirs sont bien plus puissant que les nôtres. Certains sont certes inoffensifs, mais celui de Tarô.. La Télépathie.. C'était vraiment impossible de le battre, ni même de le toucher, il était toujours au courant de tout, il entendait tout, en permanence, il perdait le sommeil à cause de toutes les voix. Cela devait être un vrai fardeau pour lui. Et surtout d'après ce qu'on sait, certaines personnes sont mortes en utilisant ces pouvoirs, juste en les utilisant. »

Oh.. C'est effectivement très dangereux toute cette histoire, je crois que ça ne me donne plus trop envie de les utiliser.. Surtout que je ne les connais pas, impossible de savoir ce que je pourrai tester sans aucun risque, néanmoins j'ai l'impression que celui pour lire tout et n'importe quoi à l'air d'être très inoffensif, alors ça devrait aller si jamais je veux tenter. Par contre je crois que je prendrais jamais la télépathie, cela doit être horrible de toujours entendre toutes les voix de la ville. On doit très vite virer fou, et quelque part, je comprend le choix de Daichi et Eisuke, ainsi que de leur femme.

D'accord, c'était peut-être mon ancêtre, mais s'il était vraiment dangereux ou entièrement fou, ils ont peut-être bien fait... Non ! Je ne cautionne pas le fait de tuer une personne, clairement ! Néanmoins c'était aussi peut-être la seule solution pour que ce pauvre homme repose en paix et qu'il arrête de perdre la tête à cause de son pouvoir.. J'avoue ne pas trop savoir quoi penser et je sens que ça va me tourner dans la tête pendant des jours et des jours tout ça histoire de me faire mon propre avis... Oh, tiens, j'ai une question !

« Dis Mavis, comment vous avez fait pour réussir à le battre du coup ? Il était si fort que ça ? »

C'est vrai quoi, apparemment elle le décrit comme un homme impossible à battre, donc ils ont dû utiliser beaucoup de force pour réussir à le vaincre et ça m'intrigue quand même de découvrir comment ils ont fait. Ce n'est pas pour autant que je suis d'accord avec toute cette histoire, mais j'aimerai en savoir un peu plus. J'écoutes donc sa réponse tranquillement en buvant mon thé et en mangeant mes petits gâteaux.

« Tarô était un homme très puissant. Daichi et Eisuke ont tenté plusieurs fois de l'affronter, et ça même avec leur pouvoir. Tarô a toujours gagné. Mon mari et son frère ont demandé à la Sorcière de nous immunisés de son pouvoir. Puis grâce à tous nos pouvoirs cumulés, la Sorcière a réussi l'exploit de non seulement détruire la ville, la reconstruire, mais elle a réussi surtout à faire oublier à tout le monde l'existence même de Tarô, sûrement un pouvoir de la confrérie de Tarô. Tout ceci était très impressionnant, vous aurez dû la voir à l'oeuvre. Une chance que la Sorcière était une personne pacifique, gentille, une véritable ermite qui ne demandait rien à personne et qui ne voulait pas être mêler à cette histoire. Si Eisuke et Daichi ne lui auraient pas demander de l'aide, elle aurait tout laisser faire alors qu'elle avait sûrement le potentiel pour vaincre Daisuke toute seule.. Une femme admirable, mais terrifiante à la fois. »
« Oooooooh... Trop fort... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La terrible vérité [PV Maze]   

Revenir en haut Aller en bas
 
La terrible vérité [PV Maze]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-