Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Le Ténébreux
avatar

Baelfire GoldLe TénébreuxMessages : 467
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   Dim 27 Mai - 0:21

Souquez les artimuses !

Feat. Arias Vele

Tout le monde étant dans le bureau, le plan pouvait commencé et Rumple pouvait donc agir comme il le désirait désormais, tenter de gagner du temps, le plus possible, pour laisser largement le temps à Arias de faire ce qu'il avait à faire. Avant de parler de la carte, le Ténébreux désirait gagner du temps, utilisant le prétexte de la possibilité que Zoé et Arrow soient de la même famille. Bien sûr, il ne s'attendait absolument pas à une réponse, qu'elle soit positive ou négative, néanmoins, tout ce qu'il espérait, c'est que cela occupe Arrow, ne serait-ce que quelques secondes, une toute petite minute, de quoi laisser du temps au compatriote de Gold de faire ce qu'il avait à faire. Comme il le pensait, ils n'étaient pas parent, du moins pas père et fille, mais cela n'importait peu, car au moins, il avait instaurer, même si le capitaine ne le remarquerait sûrement pas, une relation légère entre eux deux, sur laquelle il pourra compter le moment voulu.

La patience n'est clairement pas le point fort du capitaine pirate, car très vite il revient sur le vif du sujet en demandant où se trouve la carte, carte qui doit être désormais entre les mains de Azula si Zoé applique le plan à la lettre. Malheureusement, pas vraiment le temps de réagir que Arrow était déjà en direction de Zoé, attrapant le Ténébreux pour le pousser en direction de Azula qui eut le réflexe d'attraper son frère pour éviter qu'ils ne volent tous les deux contre le mur de la pièce. Il faut dire que le capitaine a une grande force, même si Rumple trouvait quelque chose d'étrange dans la force dont il appliquait pour pousser le Ténébreux, mais que peut de temps de s'en préoccuper car Zoé déclara quelque chose, une chose qui rendit autant Arrow fou de rage que le Ténébreux pour ce qu'elle venait de dire. La carte, elle ne l'avait pas ! Rumple regarda Azula rapidement, et compris également très vite qu'elle n'avait aucun objet donné par Zoé sur elle, qu'elle ne comprenait rien, ce qui voulait dire que Zoé avait réellement perdu la fameuse carte.

Le Ténébreux voyait rouge au moment de l'action du capitaine Arrow envers Zoé. En soit, que Arrow frappe Zoé de la sorte ne lui importait peu, à vrai dire, il était même heureux qu'il le fasse car il ne supporte pas les personnes incompétentes, surtout qu'au lieu de se plaindre, qu'elle ne voulait pas venir dans le bureau, elle aurait pu dire au programmateur de plan qu'elle ne possédait pas le fameux objet qui était la convoitise du capitaine. La chose qui l'énervait réellement, c'était le fait que ça créait un manquement à son contrat, même oral, et ça voulait dire qu'il devra subir un coup  de la part de Arias dans le futur. Bien sûr, il pourrait simplement ne rien lui dire, mais ce n'est sans compter l'honneur du Ténébreux, il accomplie toujours ses contrats, même les plus dégradants alors il avait promis de se prendre un coup si jamais Zoé se faisait frapper, il le fera, c'est tout, que ça lui plaise ou non. Néanmoins, maintenant, il n'avait plus réellement besoin de la protéger plus que cela, car elle avait déjà subit un malheur, mais il fallait respecter les termes du contrat tant qu'ils sont dans ce bureau.

Une des qualités du Ténébreux, c'est qu'il sait se contrôler, il n'agit pas bêtement, pour ça qu'il laissait faire Azula, même si forcément, Rumple devait suivre, car le soldat a décidé de venir réellement faire un bouclier humain pour Zoé. Quant à Rumple, il restait droit sur lui-même, respirant pour calmer ses nerfs et surtout pour garder le contrôle de lui-même. Surtout que maintenant qu'il venait de frapper Zoé avec une force, qui semblait être bien plus puissante que ce qu'il avait fait au Ténébreux, à moins que cette demoiselle soit encore plus fragile que le chef de l'Ordre, en tout cas, il semblait ne plus être intéressé par elle pour le moment, inscrivant quelque chose sur un morceau de papier en appelant une personne qui entra très vite dans le bureau, un nouveau pirate. Pour réussir à avoir des hommes à dispositions et surtout pour quadriller tout le navire, ils ne devaient clairement pas être dix, ce qui risque d'être problématique, mais passons, ce n'est qu'un contre-temps pour le Ténébreux pour le moment.

Pas vraiment le temps de réagir, puis il n'y avait aucune raison d'intervenir ou bien de parler en ce moment, autant le laisser faire, disant qu'il fallait prendre une direction qu'il venait de noter tout en libérant Azula de l'emprise qui fait que le Ténébreux et elle soit liée. À peine le temps de réagir que du sable s'incrusta dans les mécanismes des menottes qui explosa très rapidement. Rumple eut le réflexe, tout comme Azula, de mettre sa main devant le visage pour se protéger des éclats de sable, mais de ferrailles également pour éviter de s'en prendre plein le visage. De cette manière, ils étaient libre, le Ténébreux pouvait faire ce qu'il voulait, tout comme Azula, même si Azula était tout de même encore lié par le contrat qui lui devait une protection le temps de la croisière, le temps de toute cette histoire. Sauf que la présence de Azula n'était clairement pas la bienvenue car elle fut embarquée sous le regard de Rumple et de Zoé, les laissant donc avec le capitaine en tête à tête.

Ce n'était clairement pas la meilleure des situations qui se déroulait. Certes, le Ténébreux pouvait clairement se défendre tout seul, il dispose des pouvoirs pour se faire, sauf qu'avoir Azula de son côté était une sécurité supplémentaire pour le coup. Néanmoins, Arrow se mit à s'expliquer, sur la raison qui l'a poussé à prendre le contrôle du navire, sur la présence de Zoé, mais aussi sur la présence du Ténébreux actuellement dans le bureau et donc, pourquoi il n'a pas été emmené au même titre que Azula. Ce qu'il disait intrigua beaucoup Rumple, en même temps, il parlait d'une magie dont il ignorait tout, la magie du sang. Concernant l'objet qui indique l'endroit dont on désire, il existe sûrement une explication grâce aux pouvoirs revenus avec la fissure, par contre, le pouvoir qui permet de sceller un coffre grâce à une magie du sang, là c'était bien plus intéressant. Tout ce qu'il voulait, c'était que le Ténébreux lui serve d'analyseur concernant l'objet, mais Arrow semblait oublier une chose, tout à un prix et il faut être prêt à le payer !

Rien de bien compliqué, je suis votre homme. Mais sachez, que tout à un prix, il faudra payer pour obtenir vos informations. C'est les règles avec la magie très cher capitaine.



Il faut payer un prix, sauf que le capitaine semblait être désireux de ne pas payer un prix adéquate, tout ce qu'il proposait c'était de laisser la vie sauve au Ténébreux. Ce qui semblait être convenable pour lui, mais pour le coup, il était obligé d'accepté malgré le fait que le Ténébreux se permettra de se servir, d'obtenir ce qu'il veut pour conclure le pacte entre le capitaine et lui-même, comme le coffre en question. La boussole était intéressante, il faut l'avouer, mais ce n'est qu'une magie dont il pourra sûrement comprendre rapidement l'utilisation et c'est tout, alors que la magie du sang, comme il l'appelle, il aura besoin de beaucoup plus d'analyse, des analyses plus poussées. Pendant qu'il était dans ses pensées, Arrow et Zoé parlait du fait qu'ils étaient de la même famille, chose qui poussa Rumple a les regarder légèrement, c'était que son bluff n'était pas vraiment du bluff, qu'il avait plus ou moins vu clair dans cette histoire ; vu la réaction de Arrow, ils sont bien de la même famille, mais sûrement une nièce, ou bien une cousine, sûrement pas une petite-fille vu la différence d'âge, à moins que Arrow est un grand secret pour sa jeunesse, la seule chose sûre, c'est qu'ils sont de la même famille, maintenant le lien, impossible d'être sûr avant que ça ne soit dit ou bien de connaître leur arbre généalogique.

Sur cette révélation, Arrow quitta la pièce, la fermant à clef, s'il croyait le bruit que ça faisait lorsqu'il fut à l'extérieur, alors que le navire commençait à changer de cap, en croyant les mouvements sous leur pied. Il fallait que Rumple organise tout ce qu'il sait et surtout mette en place un nouveau plan, un plan où cette fois-ci il pourra obtenir ce qu'il désire et où il n'a pas besoin de compter sur les autres personnes car là, il comptait sur une personne, où elle n'a même pas été capable de faire une chose aussi simple que de donner une carte à Azula. Enfin bref, il fallait qu'il se concentre et pour ça il prit l'option d'aller se rendre derrière le bureau du capitaine du navire pour s'installer tranquillement sur le siège, posant ses coudes sur le bureau afin de croiser les mains devant lui, y coinçant sa tête à l'intérieur. Il se mettait à l'aise pour réfléchir et surtout poser des questions à Zoé car il manquait beaucoup d'informations pour établir un réel plan ; surtout que le temps allait sûrement être là, le lieux où Arrow semblait vouloir se rendre n'allait sûrement pas être à deux minutes de leur emplacement.

C'était donc vous que Arrow désirait, et non cette carte. Le facteur de cette magie du sang n'était pas dans mon équation malheureusement. Vous semblez en connaître un bout de ceci, alors racontez moi, qui connaissait cette magie dans votre famille qui pousse ce capitaine à vous désirez de la sorte ? Qui êtes vous, tous les deux ? Je veux tout savoir sur cette histoire. Ce que montre la carte, cette histoire de boussole, votre famille, je veux TOUT savoir. Et ne me dites pas que c'est une longue histoire car je sens que le temps sera de notre côté pour raconter votre conte de fée ma chère amie.



Pouvoir du Ténébreux:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig

avatar

Arias VeleMessages : 302
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   Lun 28 Mai - 21:24



Souquez les artimuses !  


Par chance et un peu par habitude, le jeune prince maintenant habiller et avec le porte-monnaie de Zoé avait réussit à atteindre les cales en esquivant les pirates et en se dissimulant. Sa bonne étoile avait décider de l’aider pour une fois, il suivis un pirate qui parlait justement desdites cales. Sur place, Arias découvrit des petites cellules et rapidement il en conclu que les membres d’équipages étaient enfermés ici. Le Capitaine Amélia semblait dépitée, soupirant de tristesse, mais il y avait aussi deux hommes attendant leur sort dans une autre cellule. Le pirate ne donnait gère d’attention au prisonniers, trop occupée par ses caisses à remonter. Profitant de cette occasion, le jeune homme frappa sa cible, le mettant dans les pommes pour un temps, enfin c’est ce qu'espérait Arias.

L’attention des deux hommes de la cellules se dirigea vers leur mystérieux sauveurs, enfin ils précisait qu’il était vain de vouloir les sortir d’ici car c’était Arrow qui avait les clés. Puis ils le questionnèrent sur son identité avant de le félicité de ses exploits face aux hommes d’Arrow. Cependant, le Capitaine Amélia ne semblait pas vouloir discuter.

- Je m’appel Arias Vele, prince de Suède. Il ne reste que vous de l’équipage ? Que s’est-il passé ?

Un regard attristé et dirigé vers le bah signifiait q’il ne restait qu’eux. Quatre personnes pour sauver tout un bateau, Arias commençait à douter de ses chances de sauver tout le monde, mais il ne perdait pas espoirs. Arias espérait leur redonner du courage en annonçant un titre qu’il soupçonnait, mais dont il n’était pas sûr de mériter.

- Mon plan c’est de vous sortir d’ici, de sauver un maximum de personnes avant de préparer les canots de sauvetage pour quitter le navire. J’ai besoin de votre aide pour sauver un maximum de monde sur notre route et sécurisé notre porte de sortie. Capitaine Amélia, vous connaissez ce bateau mieux que personne, votre aide sera précieuse.

Elle ne sembla par réagir aux propos du jeune prince et continua de lui tourner le dos. Puis l’un des deux hommes avertie à temps Arias qui esquiva le pied de biche qui se dirigeait vers son crâne. Pas le temps de se reposer malheureusement pour l’elemenis qui se voyait de nouveau attaquer. Arias essayait d’esquiver dans l’attente d’une ouverture dans la garde se son assaillant. Ses mouvement était gauches, sûrement à cause du coup qu’Arias lui avait fait subir. Il regardait aussi atour de lui si quelque chose ne pourrait pas lui être utile pour se défendre, sinon il attendrait l'ouverture pour abattre son adversaire.



(c) Agora






~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 592
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   Mar 29 Mai - 16:44

Souquez les artimuses !
- Du côté de Gold -

La discussion avec le Capitaine ne semblait pas avoir été concluante pour les deux prisonniers. Gold n'avait encore rien obtenu de la part du pirate à part la vie sauve et Zoé tremblait comme une feuille à l'idée de devoir débarquer sur une île pour l'aider... Enfermés tous les deux, ils allaient passer une petite heure ensemble, de quoi apprendre à faire connaissance et connaître les points faibles d'Arrow ? Après tout, cette Zoé semblait le connaître personnellement alors peut-être serait-elle source d'informations intéressantes pour le Ténébreux ? Ce dernier d'ailleurs prit place sur le fauteuil du Capitaine, prenant le temps de réfléchir à toute cette situation.

Gold en vint à poser plusieurs questions à Zoé qui détourna la tête lorsqu'elle entendit qu'elle devait parler. Faisant tout d'abord un non, elle resta terrée dans le silence pendant plusieurs minutes, bras croisés et regard baissé ; c'était une demoiselle têtue et ça, il n'était pas compliqué de le deviner... Depuis le début, elle était questionnée de tous les côtés et elle avait perdu la chose à laquelle elle tenait le plus, donc son porte-feuille. Zoé ne savait pas comment toute cette histoire allait se terminer et encore moins si elle avait pouvoir retrouver son porte-feuille ; pouvait-elle réellement faire confiance à Gold ?

- Arrow est mon oncle...

Voilà qui expliquait très légèrement certaines choses. Comment ils se connaissaient, la familiarité entre les deux et surtout la photo de Zoé aussi jeune. A ce moment-là, les deux prisonniers sentirent une violente secousse, les faisant tomber à la renverse ; le temps semblait s'être gâté dehors mais aucun moyen de le vérifier à cause du manque de hublot dans la cabine... A moins qu'il y ait une autre explication ? Un moment de silence était tombé mais Zoé continua tout de même son histoire lorsque le calme revint.

- J'suis née en Suède. Ma mère m'a élevée toute seule avec mon p'tit frère parce que mon père était déjà partie avec mon oncle en mer. Nous n'étions pas une famille très riche et elle devait s'occuper de nous avec un maigre salaire ; nous mangions très peu et nous mourrions de froid. La famine a emporté ma mère et mon frère quand j'avais 7 ans... Et c'est seulement là que mon père a refait surface dans ma vie.

On pouvait entendre au son de sa voix que ce n'était pas une histoire très facile à raconter. Elle se retenait de pleurer mais en même temps, on pouvait comprendre que c'était sûrement un des premières fois qu'elle la racontait ; pas très bavarde, têtue et discrète sur sa vie, Zoé avait les allures d'une adolescente rebelle qui en voulait à la terre entière.

- Il m'avait envoyé un billet pour Quederla et c'est comme ça que je suis arrivée en ville... Je pensais que ma vie allait s'améliorer mais pas vraiment. Je restais toutes mes journées avec une nounou qui m'apprenait la langue et l'Histoire de cette ville tandis que mon père allait je-ne-sais-où. Puis quand j'ai été en âge, il m'a expliqué qu'il était le Roi d'une Famille, les Elementis et il m'a même montré son élément... Il maîtrisait le sang. Il pouvait soigner n'importe quelle blessure, c'était le meilleur pour ça.

Voilà donc l'explication. Non pas que cette magie du sang dont parlait Arrow était lié au pouvoir du père de Zoé (bien que cela avait peut-être une influence ?) mais il était plus intéressant de noter que son père était un Roi Elementis. Si Gold prenait le temps de tout remettre en place et de retirer les éléments futiles de l'histoire de Zoé, il pourrait avoir une petite piste concernant le mécanisme du coffre. Sans être sûr avant de le voir de ses propres yeux, ceci ressemblait étrangement au mécanisme du QG Elementis... Mais comment être sûr ?

- Mon père est mort il y a quelques temps. Il avait quitté la Famille depuis longtemps déjà pour se consacrer à sa fille... Mais c'était déjà trop tard pour lui pardonner. Il y a, quelques mois je crois, mon père a été très intéressé par cette fissure et il est partie en mer du jour au lendemain... Il était revenu un soir, avec des millier de pièce d'or et c'est là qu'il m'a annoncé que je devais me méfier de mon oncle... Il m'a confiée une carte qui mène jusqu'à la Suède sans rien me dire de plus. Il est repartie le lendemain. Quelques jours plus tard, on m'a annoncé qu'il avait disparu en mer.

Voilà tous les éléments qu'elle semblait connaître concernant Monsieur Arrow. Zoé s'était faite à l'idée de ne plus jamais revoir son père ni même savoir comment il était décédé ; alors, elle avait reprit le bateau pour se diriger vers son pays d'origine. Puisqu'elle n'avait plus rien à faire à Quederla et que toute sa famille était décédée, elle avait décidé de revenir dans un pays qu'elle connaissait ; au moins, elle se souvenait des endroits, était plus à l'aise avec la langue et pouvait retrouver quelques amis de sa mère. Bref, Quederla ne semblait pas avoir été un moment de plaisir pour elle.

- Il ne m'a rien expliqué de plus concernant ce coffre, je ne savais même pas qu'il existait... Mais je ne comprends pas pourquoi mon oncle ne peut pas l'ouvrir. Puisqu'il est son frère, il devrait pouvoir l'ouvrir, non ?

Zoé laissa par la suite le Ténébreux cogiter sur toutes les informations et alla s'asseoir dans un coin, prête à répondre aux autres questions si jamais il en avait... Elle se contenta de regarder dans le vide jusqu'à ce que le Capitaine entre de nouveau la pièce, annonçant que le voyage était terminé ; cinq de ses hommes accompagnaient le Capitaine et firent sortir les prisonniers sans la moindre douceur. Arrivant sur le pont, Gold et Zoé purent remarquer qu'ils étaient arrivés sur une île ; beaucoup plus petite que Quederla, elle semblait déserte et seulement habitée par les animaux et non par des humains.

Arrow descendit le premier du bateau tandis qu'il fut suivit par Gold et Zoé eux-même entourés et suivis des hommes du Capitaine ; si l'idée de fuir leur venait à l'esprit, ils se rendraient bien vite compte que c'était une mauvaise idée. Pour l'instant, le mieux était de suivre docilement le Capitaine pour rester en vie ; à moins qu'ils n'aient mis au point un plan durant leur petit voyage seul à seule ?

- Du côté d'Arias -

Les marins pouvaient enfin mettre un nom sur la tête de leur sauveur mais ils se fichaient bien qu'il soit Prince de Suède, prêtre ou mendiant ; tant que quelqu'un pouvait les sauver, ils étaient contents. Malheureusement, les nouvelles n'étaient pas très bonnes puisqu'ils ne semblaient rester qu'eux ; mais par chance, il y avait peut-être d'autres rescapés. Le mieux serait de sortir tout le monde d'ici et d'aller faire le tour du bateau pour trouver des survivants ; mais pour cela, il fallait déjà sortir tout ce beau monde mais surtout éviter le pirate qui essayait de s'en prendre de nouveau à Arias.

L'ancien Joker pu esquiver le premier coup et attendit une ouverture mais le combat fut très vite interrompu lorsqu'une personne entra à son tour dans la cale. Le pirate s'arrêta dans sa lancée et pu se prendre un coup de la part d'Arias mais impossible à ce dernier de continuer son action ; une grosse secousse se fit sentir et tout le monde, mis à part Arrow qui s'était accroché aux caisses en bois, perdit l'équilibre. C'était le bon moment pour que l'homme de main d'Arrow utilise son sable afin créer des menottes autour des poignets d'Arias ; suffisamment solides pour ne pas se briser en un claquement de doigt. Le possesseur de sable se dépêcha de venir saisir Arias qui, même si il se débattait de toutes forces, aurait beaucoup de mal à rivaliser vu la carrure de son adversaire.

Un autre homme se dépêcha d'ouvrir une des cellules dans laquelle était enfermé l'homme aux cheveux violets afin d'y rejeter Arias dedans sans la moindre douceur. Les menottes disparurent à ce moment-là et le compagnon de cellule d'Arias se dépêcha d'aller vérifier si tout allait bien pour l'ancien Joker ; ils entendirent la porte se refermer à clé au moment où une voix féminine hurlait de la lâcher. Arias pu reconnaître la sœur du Ténébreux qui était en train de se débattre et de cogner son adversaire sans jamais réussir à faire quoi que ce soit ; elle aussi fut jetée dans la cellule de l'autre homme, juste en face de celle d'Arias.

- Je m'occuperais de vous plus tard. Pour l'instant, j'ai plus important à faire.

Arrow tourna le dos et sortie de la cale avec ses hommes. Le silence venait de retomber après ces combats sauf Azula qui s'amusait à cogner contre ses barreaux avec, peut-être, l'espoir de le voir céder. C'était pourtant chose vaine mais son compagnon de cellule ne voulait pas intervenir comprenant assez vite que cette demoiselle avait un caractère qui n'était pas facile à vivre... Pour l'instant, mieux valait faire profil bas.

- Vous là ! La Capitaine ! J'espère que vous avez une bonne excuse pour avoir laissé entrer des pirates sur votre putain de bateau ! Tous les passagers sont morts, il ne reste plus que nous ! Y'a une gamine, morte de peur dans le bureau d'Arrow et mon pignouf de frangin qui n'sait pas se battre ! Alors, vous avez intérêt d'avoir une idée et rapidos de comment on sort d'ici !

C'était à peine si Amélia avait écouté les dires d'Azula, toujours dans son coin à tourner le dos au monde, elle ne répondit même pas à la provocation et semblait s'en fiche de tout. Chose qui énervait encore plus Azula d'ailleurs. Elle cherchait un moyen de sortir d'ici, peut-être en utilisant son feu mais elle connaissait à peine cet élément et les rares fois où elle l'avait utilisé, c'était son frère qui avait fait tout le boulot. Cognant une nouvelle fois dans les barreaux de sa cellule, elle se mit à tourner comme un lion en cage tout en essayant de trouver des solutions pour sortir de là et sauver tout le monde.

Zoé:
 

Monsieur Arrow:
 

Capitaine Amélia:
 

Azula Hosne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Ténébreux
avatar

Baelfire GoldLe TénébreuxMessages : 467
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   Jeu 31 Mai - 22:43

Souquez les artimuses !

Feat. Arias Vele

Combien de temps le Ténébreux et Zoé allaient devoir attendre juste tous les deux dans le bureau du capitaine ? Cela ne sera pas juste pendant deux minutes, mais c'était évident que ça n'allait pas durer trois heures non plus. Une demi-heure, peut-être une heure, en tout cas ils allaient largement avoir du temps pour discuter tranquillement, même si c'est plus la femme qui allait parler car elle avait sûrement des informations très importante au sujet de cette histoire dans laquelle tout le monde est embarqué. Surtout que l'utilisation de la Projection astrale est très éprouvante, il a besoin de repos et de calme pour reprendre en énergie, et cela allait être la parfaite situation pour se faire, le temps était de son côté si on peut dire. Gold savait que cette idée risquait d'être très longue, sûrement beaucoup de chose à raconter, donc c'était plutôt intéressant de savoir tout ce qu'il pouvait, tout ce qu'il allait pouvoir en tirer de cette personne pour être le mieux armé par la suite de l'opération et établir le meilleur plan.

Un oncle, une nièce, le Ténébreux n'avait pas visé trop loin dans le lien qui unissait ces deux personnes, même si ça aurait très bien put être sa fille, vu la légère ressemblance. Suite à ça, elle se mit à raconter son histoire, sa jeunesse. Sûrement elle espérait que son audimat verse une petite larme, mais elle avait choisi la mauvaise pour le coup car son histoire n'est clairement rien comparé à ce que le Ténébreux a enduré pour en arriver là, donc ce n'est pas auprès de lui qu'elle va trouver du réconfort du fait qu'elle est Suédoise et qu'elle a vécu ce qu'elle pense être l'enfer. Rien de bien intéressant à vrai dire, famille pauvre, elle est partie avec son père pour Quederla qui était le Roi Élémentis de l'époque... Là, ça devenait intéressant ! On pouvait voir qu'à partir de ce moment, Rumple semblait bien plus intéressé par ce qu'elle disait que juste avant. Son père est Élémentis, un ancien Roi même, et puis en plus il maîtrisait le sang, un élément assez rare. Du moins, c'est un élément qu'il donne assez souvent il faut dire, mais voir des Élémentis de sang est une chose assez rare à remarquer.

Ce qui suivait était assez intriguant, le fait que son père abandonne tout pour la fissure, pour la mer, et juste disparaître en mer de la sorte. Rumple devait tout remettre en place, surtout qu'elle posait une question assez intéressante pour le Ténébreux, une chose qu'il ignorait, deux pour être précis. La première, c'est la carte. Lui qui pensait que la carte était réellement importante, mais au final, cela ne montrait que la Suède, et rien de plus ? En y réfléchissant désormais, c'était plutôt logique. Après tout, quand Arrow a demandé au Ténébreux de partir, c'était pour retrouver Zoé, et non la carte, cela voulait dire que la carte n'était pas si importante que ça, mais que c'était cette femme qui était réellement importante. Sûrement une erreur de la part de Rumple, mais rien de grave, tout ceci peut très vite se rattraper et puis cela pourrait très vite devenir intéressant de voir ce qui se trouve dans le fameux trésor que Arrow recherche, le trésor d'un ancien Roi Élémentis.

La seconde chose très intéressante qu'elle dévellopait, c'était que son père avait un coffre, un coffre dont personne ne pouvait ouvrir hormis sa famille, sûrement grâce au pouvoir qu'il détenait, mais il ne savait pas que cette magie existait. Ce qui semble être le plus proche, c'est la porte qui ferme le QG des Élémentis et des Domae, seuls eux peut l'ouvrir. Rumple a tenté plusieurs fois d'y rentrer, mais en vain, modifiant légèrement même l'une des portes, et donc il a vu un peu de quoi ça retourne, mais c'était une magie ancienne et très puissante, peut-être que ça à un rapport avec le fait qu'il était Roi Élémentis, et donc qu'il avait accès à cette magie. Cet ancien Roi a peut-être réussi à exporter cette magie à un simple coffre et en plus, réussit à limiter ce pouvoir pour éviter que tous les Élémentis puissent y avoir accès. Tout cela était vraiment intéressant, mais il avait vraiment besoin d'obtenir ce coffre, au moins réussir à l'étudier un moment. Ce qu'il y a dans le coffre ? Aucune importance, le plus grand trésor dans cette histoire risquait d'être le coffre en lui-même et la magie dont il y a à l'intérieur.

Ton père était Élémentis, mais qu'en est il de toi, de ton oncle ? Es-tu au courant de ceci ou non ?



Gold n'avait pas vraiment d'autre questions à lui poser hormis celle là, en même temps, elle ne semblait pas avoir plus de réponse à lui donner vu qu'elle ne semblait pas être plus au courant de tout ; si elle est une ancienne Élémentis, elle devrait le savoir, et pour Arrow, c'est son oncle, elle doit être au courant un minimum de sa situation également. Après sa réponse, le Ténébreux n'avait plus rien à faire, hormis attendre et réfléchir à un plan, à ce qu'ils feront une fois arrivé à destination. Bien que Rumple avait promis de protéger Zoé à Arias Vele, néanmoins, l'appât du gain est très importante, et il pouvait clairement se permettre d'accomplir sa promesse, tout en obtenant ce qu'il désire, en espérant que le coffre ne soit pas immense, de quoi pouvoir le transporter jusqu'à son château pour pouvoir l'analyser en détail au calme. Rumple prit son temps, il prit son temps pour réfléchir à ce qu'il devait faire une fois arrivée, comment il devrait agir, même si cela ne risquait pas à plaire à tout le monde ; les plans du Ténébreux ne plaise rarement en même temps, mais ils sont toujours optimal.. quand ça concerne son propre bénéfice.

Tu ne peux rien faire contre Arrow, tu devras écouter et suivre ce qu'il désire. Il veut que tu ouvres le coffre, alors ouvre le. Il y aura sûrement à l'intérieur de quoi nous aider. Et puis, il faut compter sur ton chevalier servant qui arrivera à s'en sortir, après tout, il possède le don de se guérir lui-même. Attendons donc de voir ce qui va se passer.



En même temps, ce n'est pas comme s'ils avaient le choix. S'il en croit ce qu'il voit, Zoé n'est pas une combattante, et le Ténébreux, aussi étrange que ça y parait, ce n'est pas un combattant également. De plus, ses pouvoirs ne font pas lui être d'une grande aide actuellement, du coup ils n'ont pas trop choix d'attendre et voir ce qui va se dérouler par la suite, ils auront tout le temps d'agir par la suite. Surtout, que si Rumple le suppose bien, si le père de Zoé était capable d'utiliser une magie aussi puissante, il a dû y enfermer à l'intérieur des objets d'une grande puissance, bien plus que simplement de l'Or, donc à l'intérieur ils trouveront sûrement une arme magique ou n'importe quoi capable de riposter et se défendre ; être un expert en magie est une chose car cela permet de ressentir qu'un objet possède un pouvoir en le tenant, et avec une excellente connaissance, être même capable de savoir quel est le pouvoir à l'intérieur. Il faut également espérer que le membre de l'Ordre qui avait pour mission de rester proche du miroir qu'il détenait sur lui pour lui permettre de le contacter soit assez intelligent pour voyager à travers les miroirs aux alentours pour retrouver son Maître et lui apporter une aide en lui donnant un objet utile ou ne serait-ce un truc capable de l'aider.

Il n'y avait plus besoin d'attendre très longtemps que le bateau semblait s'être arrêter et très vite des personnes sont venu chercher Gold ainsi que Zoé pour qu'ils descendent du navire et se rendre sur une petite île. Une île très simple, bien plus petite que la leur et surtout qui semblait être déserté par les humains, néanmoins la faune et la flore semblaient être très bien présente. Arrow fut le premier sur le sol de cet îlot de sable, de terre, mais il fut très vite suivit par le Ténébreux et Zoé, puis par d'autres personnes, sûrement des hommes de main du capitaine Arrow. La fuite était impossible, mais en même temps, ce n'est pas la fuite qui intéressait Rumple, mais le coffre aux trésors, contrairement à eux qui semblaient être bien plus intéressé par le trésor que le coffre. Rien d'autre à faire que de suivre les pas du Capitaine.

Mon expertise est votre cher Capitaine. J'ai hâte de voir ce que mon humble personne peut être utile dans cette histoire. Avez vous une petite idée du trésor que vous allez trouver ?



Pouvoir du Ténébreux:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig

avatar

Arias VeleMessages : 302
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   Lun 4 Juin - 19:12



Souquez les artimuses !


Le combat se passait comme Arias l’attendait, esquivant le premier coups. Ce q’il ne savait pas c’est que derrière lui descendait un homme, mais trop occupé par le combat Arias enchaina avec un coup de poing contre son adversaire qui lui s’était stoppé net. Une violente secousse fît perdre l’équilibre au jeune homme qui fût rapidement maitriser par ne menotte de sable. Peu après une forte carrure empêcha l’elementis de se libérer et ceux malgré sa résistance acharnée qu’il opposait. Puis comme un vulgaire sac de patates, Arias fût jeter dans une cellule avec l’homme baraqué aux cheveux violet, qui se dépêcha de voir si tout allait bien pour lui. Une voix hurla de la lâcher et fût elle aussi enfermée, mais Arias reconnaissait cette voix, c’était la fameuse sœur du Ténébreux. L’ancien second qui s’avérait être sûrement le capitaine des pirates annonça que leur cas serait traité plus tard.

Le silence retomba tandis qu’Azula tapait contre les barreaux de sa cellule. Elle s’attaquait au capitaine qui semblait ne pas répondre au pics de l’agent du Gouvernement. Arias écoutait ces beuglements et il commençait vraiment à en avoir marre de ces cris et bruits incessant, il fallait qu’il se concentre sur un plan pour sortir d’ici.

- STOP !

Il avait hausser le ton pour que les bruits cessent et q’ils puissent avoir ne conversation normale. Une fois le calme revenue, Arias commença à discuter un peu.

- Tout d’abord, comment va Zoé ? Elle est blesser ? Elle va bien ? Et puis comment s’est déroulé le plan du Ténébreux ? Il s’est passer quoi dans ce bureau ?

Arias ferma les yeux et respira un bon coup. Il fallait qu’il gère son débit de voix.

- Et au final elle mène à quoi cette carte ? C’est quoi le plan d’Arrow ?

Arias écouta attentivement ce qu’Azula allait lui répondre tout en scrtant les environs por chercher un moyen de sortir d’ici.




(c) Agora






~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 592
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   Ven 8 Juin - 23:21

Souquez les artimuses !
- Du côté d'Arias -

Azula ressemblait à un animal en cage qui cherchait désespérément à se libérer de ses chaînes tapant contre les barreaux et hurlant contre le capitaine du bateau. Elle fut néanmoins stoppée dans sa lancée par Arias qui lui hurla un "stop" qui resta en travers de la gorge du soldat ; le foudroyant du regard, un feu s'alluma derrière elle que son compagnon de cellule se dépêcha d'éteindre en quatrième vitesse avant de se retrouver brûlé. Il demanda à tout le monde de se calmer et d'essayer de parler avec courtoisie avant de finir carbonisés ; ils étaient déjà prisonniers... Ce serait une mauvaise idée d'en rajouter.

- Tout d’abord, comment va Zoé ? Elle est blesser ? Elle va bien ? Et puis comment s’est déroulé le plan du Ténébreux ? Il s’est passer quoi dans ce bureau ?

- Zoé ? C'est la nana complètement apeurée que Gold a ramené dans le bureau de Arrow ?


Il est vrai que c'était la première fois que Azula rencontrait cette gamine puisqu'elle était restée dans le bureau avec Arrow en attendant que Gold fasse sa petite conversation avec Arias... Elle n'a jamais su ce qu'il s'était passé et avait du apprendre sur le tas toutes les informations. Donc, elle s'appelait Zoé, les pirates la cherchaient pour une carte qu'elle n'avait apparemment pas mais ils semblaient quand même aller quelque part même sans cette carte... C'était sincèrement à n'y rien comprendre !

- J'sais pas quel était votre plan ni même qui l'a proposé... Mais vous êtes vraiment des glandus tous les deux ! C'est qui le génie qui croyait qu'emmener une gamine morte de peur dans le bureau de son bourreau allait nous sauver la vie ? Ce qu'il cherchait était dans son porte-feuille... Porte-feuille qu'elle a perdu !

Elle insulta encore une fois cette équipe de bras cassé qui n'était même pas foutu de vérifier que toutes les choses étaient en place... Maintenant, ils étaient derrière les barreaux. Zoé était dans le bureau avec Gold et eux étaient enfermés là-dedans, sans possibilité de sortir à première vue ; Azula était sous contrat, elle devait absolument protéger le cul de son frère sinon elle risquait de mourir. Sympa la perspective future. Dire qu'elle était venue pour prendre des vacances et là-voilà en train de se battre contre des pirates, de passer des contrats avec son frère et de se prendre la tête avec un gamin qui pensait réellement pouvoir sauver le monde... Non vraiment, elle repassera pour les vacances.

- Et au final elle mène à quoi cette carte ? C’est quoi le plan d’Arrow ?

- Je. N'en. Sais. Rien. Zoé ne l'avait pas sur elle. Y'a un mec avec du sable qui a retiré nos menottes pour me jerter du bureau donc je ne sais pas de quoi ils ont discuté avec mon frangin et ta copine. Mais elle ne devait pas être si importante que ça cette carte puisqu'on fait quand même cap vers une destination !


Cela s'entendait que Azula était au bord de la crise de nerfs. Elle était à deux doigts d'exploser et pourtant elle savait que ça ne servait à rien... Mais ça défoulait... Au moins, elle pouvait cogner dans quelque chose. Se tournant vers son compagnon de cellule qui croisait les bras, elle décida de régler ses comptes avec lui puisque le capitaine ne répondait toujours pas.

- Dîtes. Quand vous faîtes un équipage, vous ne vérifiez jamais les antécédents ? Juste pour être sûrs que votre bateau ne soit pas infesté de pirates et que toutes les personnes présentes risquent de mourir !

- Oui, on a compris. Nous avons fais une erreur. C'est Arrow qui s'est chargé de recruter des hommes.

- Ok et personne n'a pensé à vérifier le passé de ce Arrow ? Non ? Il est blanc comme neige le monsieur ?

- Ecoutez, on a fait une erreur. On le sait et on le regrette. Mais ce n'est pas en nous le rabâchant qu'on va trouver un moyen de sortir d'ici ! Il faut qu'on arrive à se serrer les coudes.


Levant les yeux au ciel, Azula tourna le dos à son compagnon de cellule qui l'ennuyait déjà avec ses bonnes paroles. Tout le monde avait le moral au plus bas et surtout la capitaine, pourtant, c'était un leader... Elle n'avait pas le droit de baisser les bras devant ses hommes. Du moins, c'était comme ça que pensait Azula. Elle trouvait cela inadmissible qu'un capitaine de bateau baisse les bras après avoir été trahis par son second, c'était un coup dans le moral mais ce n'était pas une raison pour tout laisser tomber.

- Eh. J'me doute que ça doit faire un coup au moral d'avoir été trahi par son second... Vous aviez confiance en lui et tout le bordel. Mais dehors, y'a une gamine qui est morte de peur et mon frère ; et si Arrow garde les deux, c'est pas pour rien... Il va les utiliser pour je ne sais quoi et les éliminer juste après. J'peux pas laisser faire ça. Nous sommes 4, on va sûrement trouver des solutions pour sortir d'ici... Vous êtes la Capitaine bon sang ! Vous ne pouvez pas baisser les bras comme ça. Allez, un bon coup de fouet et c'est repartie ! On va lui montrer de quel bois on se chauffe et on va aller botter le cul à Arrow ! Mais on ne pourra jamais réussir sans vous.

Jet de réceptivité du Capitaine Amélia sur 20 : 29 - Échec.

- Vous ne comprenez pas... Toutes ces personnes sont mortes à cause de moi. Simplement parce que j'ai fais confiance à la mauvaise personne. Je ne pourrais jamais me le pardonner.

Zoé:
 

Monsieur Arrow:
 

Capitaine Amélia:
 

Azula Hosne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 302
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   Lun 11 Juin - 19:52



Souquez les artimuses !  


Arias avait réussit à calmer un temps soit peu la colère d’Azula, même si un feu se créa derrière elle ce qui fît un peu paniquer son compagnon de celle qui ne voulait pas rôtir comme une saucisse. Son regard foudroyant ne fit rien à Arias qui avait vu des regard bien plus meurtrier que le sien et des flammes encore plus intenses que celles qu’elle avait fait apparaître. Azla recommença à s’emporter, traitant son frère et Arias de glandus, ce qui n’étais pas faux en soit. Cependant elle n’était pas là pour évaluer la situation et Arias n’allait pas laisser cette femme s'enflammer et insulté chaque personnes de cette pièce. Quand elle parla du porte-feuille, l’elementis tilta qu’il l’avait dans la poche. Puis elle parla de l’importance futile de la carte puisqu’une direction avait été choisit.

- Votre frère. Il a passer un contrat oral avec moi garantissant la sécurité de Zoé. Je ne pouvais pas la protéger indéfiniment face à tant de pirate. Il valait mieux pour elle qu’elle ai la protection du Ténébreux que de n’en avoir aucune.

Arias laissa Azula sermonner les autres membres de l’équipage et se concentra sur la carte qui était dans le porte-monnaie. Le temps que tout le monde se chamaille, Arias avait réussit à comprendre où menait la carte et il semblait que c’était droit en Suède car il reconnaissait sur celle-ci la capitale du pays. Cependant il ne savait pas trop où était ces autres petits villages. Une crois était tracée dans un endroit perdu et il devinait aisément que c’était sûrement la destination de ce navire. Arias écouta les dires de la capitaine une fois qu’il eut finit d’analyser la carte et se releva s’approchant de la porte de sa cellule pour parler calmement au capitaine.

- Moi aussi j’ai fais confiance à de mauvaise personnes, moi aussi de nombreux innocents sont mort à cause de cette confiance placée à l’aveugle. Et vous savez comment je supporte ces voix funèbres qui hantent mes nuits ? Je m'efforce d’être là et de protéger ceux que je peux. Ici et dehors des gens compte sur nous et par-dessus tout nous ici comptons sur vous. Vos hommes on besoin de leur Capitaine. J’ai confiance en vous.

Arias s’arrêta dans ses propos avant de poser une question qui était pour le moins indiscrète. Il commençais a se poser des questions sr pourquoi ça la touchait autant et il avait une hypothèse.

- Vous l’aimiez, je me trompe ? Il s’est joué de vous ? Prenez cette amertume et mélangez la à votre courage pour mener vos hommes. Ils ont confiance en vous, ne les trahissez pas.

Arias espérait que le mot trahir ferrais réagir la capitaine por ne pas qu’elle tourne le dos à ses hommes. Puis le jeune homme repporta son attention brièvement sur Azula.

- Quant à vous, j’ai déjà eu à faire avec des débutant élementis de feu. Concentrez-vous sur mon cadenas, imaginez que c’est la chose ou la personne que vos haïssez le plus et que vous volez à tout prix brûler. La chaleur va fragiliser le cadenas et on pourra sortir. Je crois que le pied de biche est toujours là.

Arias observais a tour de rôle la capitaine et Azula dans l’espoir que toutes deux lui fasse confiance. Ils étaient tous dans le même bateau et tous avaient besoin l’un de l’autre.




(c) Agora






~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 592
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   Mar 12 Juin - 22:59

Souquez les artimuses !
- Du côté d'Arias -

Le Capitaine Amélia semblait être au fond du gouffre, repliée sur elle-même et la voix cassée par les sanglots, elle expliqua à Azula qu'elle avait fait confiance à la mauvaise personne et que tout le bateau en avait payé les frais. Aussitôt, Arias prit la parole pour tenter de remonter le moral à son tour, expliquant que lui aussi avait fait confiance aux mauvaises personnes mais qu'il était désormais présent pour protéger les gens qui en avaient besoin ; il ne manqua pas de rappeler que des gens comptaient sur le Capitaine avant de faire une réflexion qui décontenança tout le monde : Amélia était amoureuse de Arrow et devait s'en remettre.

- Amoureuse de Arrow ? Non ! Cela n'a rien à voir avec de l'amour mais avec de la confiance. Nous travaillions ensemble depuis des années maintenant, il était mon bras droit et il m'a sauvée plusieurs fois la vie contre des pirates ! Ce n'était pas de l'amour que je ressentais pour lui mais de l'admiration. Je suis peut-être la Capitaine du bateau mais il est celui qui m'a appris beaucoup de choses !

Elle semblait sincère dans ses paroles, aucune trace de honte derrière tout ça. Simplement de la colère d'avoir été trahis... Les deux autres hommes écoutèrent leur Capitaine avec un regard désolé, comprenant bien ce qu'elle pouvait ressentir à ce moment-là. Amélia soupira une nouvelle fois avant de tourner le dos autres membres de l'équipe tandis que Arias expliquait à Azula comment contrôler son élément ; cette dernière ne savait pas si elle devait réellement lui faire confiance mais il disait avoir eu à faire à des Elementis de feu... Alors il devait suffisamment s'y connaître pour ça ? De toute façon, ils devaient bien tenter quelque chose.

Jet de concentration d'Azula sur 35 : 21 - Réussite.

Droite comme un piquet, Azula demanda le silence pour se concentrer et regarda la serrure droit devant elle ; elle essayait de suivre les conseils d'Arias en combinant avec ceux de son frère. Dans un premier temps, elle eut l'impression que rien ne se passa mais elle ne laissa pas tomber, essayant de rester dans sa bulle pour ne pas être dérangée par qui que ce soit ; puis tout le monde pu sentir l'odeur de cramé dans la pièce. La petite troupe dut attendre une bonne minute pour entendre un "clic" signifiant que la serrure avait fondu et qu'Arias et l'homme aux cheveux violets pouvaient sortir. Ce dernier prit le pied de biche pour ouvrir les deux autres cellules et libérer le rester de compagnons.

Jet de coopération de la Capitaine sur 40 : 52 - Échec.

- Bon que fait-on maintenant ?

- Il faut absolument que l'on trouve des armes avant d'aller affronter Arrow et ses hommes, j'suis débutante avec mon élément et j'suis meilleure dans le combat à l'épée. Et après... Ben, plus qu'à trouver tout le monde.

- Partez sans moi. J'ai encore besoin de réfléchir.


Jet de découvert : 9
Spoiler:
 

Rien ne semblait faire changer d'avis la Capitaine et Azula insista pour sortir d'ici, expliquant qu'ils avaient déjà perdu beaucoup de temps et qu'il était temps d'aller sauver Gold et Zoé. Le petit groupe devrait faire le tour des cabines pour trouver rapidement des armes mais ils allaient forcément croiser les hommes d'Arrow qui n'étaient pas venus avec le groupe ; heureusement pour eux, ce n'était pas les meilleurs combattants qui étaient présents sur le bateau mais ils savaient se débrouiller en combat pour donner un peu de fils à retorde. De quoi les retarder de quelques petites secondes.

- Du côté de Gold -

Zoé venait de raconter l'histoire de sa famille, du moins ce qu'elle savait car il y avait des choses qui l'échappaient encore et elle ne savait pas si elle obtiendrait un jour la réponse. A la question du Ténébreux, elle répondit simplement qu'elle ne s'était jamais mêlée de la guerre et pour son oncle, qu'elle ignorait si il appartenait à une Famille ; qu'en vérité, ce n'était que la deuxième fois qu'elle le rencontrait. Zoé se souvenait de l'avoir très rapidement aperçue lorsqu'elle était plus jeune mais elle l'avait trouvé tellement impressionnant qu'elle n'avait pas voulu s'en approcher... Bref. Rien d'intéressant pour le Ténébreux et comme le soulignait ce dernier, elle ne pouvait rien faire contre son oncle à part ouvrir le coffre et gagner du temps.

Ils durent donc suivre le Capitaine du bateau et ses hommes lorsque ceux-ci virent les chercher ; aucun moyen de s'enfuir et tenter quelque chose serait sûrement du suicide. Le petit groupe avança donc sur l'île dans le silence. Cette parcelle de terre était beaucoup plus petite que Quederla mais suffisamment pour semer les pirates, malheureusement, ils devaient sûrement connaître l'île par cœur ? Du moins, ils savaient parfaitement quelle direction prendre et ils eurent l'amabilité de prévenir les prisonniers de faire attention aux serpents dans les herbes hautes et de faire attention là où ils mettaient les pieds pour ne pas tomber.

- Mon expertise est votre cher Capitaine. J'ai hâte de voir ce que mon humble personne peut être utile dans cette histoire. Avez vous une petite idée du trésor que vous allez trouver ?

- Je vous l'ai dis Gold. Je compte trouver la boussole qui m'emmènera vers tous les trésors que je désire ! Mais je voudrais être sûr que son père ne m'ait pas roulé.


Le petit groupe avança encore pendant quelques minutes, prenant un peu de hauteur avant d'entrer dans une grotte. Très humide et entourée d'eau, il y avait un gros coffre qui trônait en plein milieu de l'endroit qui était éclairait par la lumière du soleil ; si quelques uns se penchaient, ils pourraient remarquer que l'eau semblait profonde à certains endroits mais que d'autres avaient pieds. Arrow annonça qu'ils devaient continuer d'avancer en passant par les rochers afin d'avoir les pieds au sec ; seul Arrow, Gold et Zoé étaient face au coffre. Les hommes de main étant dispersés un peu partout dans la grotte. Le Chef des pirates fit le tour rapide du coffre, posa une main de dessus avant de lever les yeux vers sa nièce...

- Ouvre-le. Il suffit de mettre ton doigt dans la serrure et le coffre s'ouvrira.

Zoé:
 

Monsieur Arrow:
 

Capitaine Amélia:
 

Azula Hosne:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 302
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   Lun 18 Juin - 20:23



Souquez les artimuses !  


Décidément, l’instinct d’Arias n’était pas très développé, il avait tout faux concernant les sentiments de la capitaine envers son second. Il faut avouer aussi que le jeune homme n’a jamais été à l’aise avec les sentiments, alors deviner ceux des autres était parfois chose ardue pour cet homme s’ouvrant à peine au monde. En fait c’était surtout le fait qu’ils travaillaient ensemble depuis de nombreuses années et que Arrow avait sauver la vie du capitaine à plusieurs reprises, elle l’admirais et avouait même qu’elle avait appris beaucoup à ses côtés. Malgré le fait que l’amour n’était pas très distinguable aux yeux du jeune homme, il reconnaissait cependant plus la sincérité et c’était le cas du capitaine. Elle avait été trahit et elle ne s’en remettait pas, le jeune prince ne pouvait comprendre cela, il n’avait jamais été trahit personnellement, peut-être était-ce le sentiment qu’éprouvait son père le jour de son assassinat… ?

Le cas Azula fût tout d’abord méfiant à l’égard de l’illustre inconnu qui avait attenté à la vie de son frère, mais semblait lui faire confiance quant il s’agissait d’éléments. Elle demanda le silence pour réunir sa concentration et fixa la serrure en essayant d’appliquer les conseils de l’elementis. Les premières tentative ne furent pas concluante, mais elle était déterminée à réussir. Quelques instants plus tard un bruit distinctif avait fait comprendre au groupe que la serrure venait de cédée. Le compagnon de cellule d’Arias se pressa de prendre un pied de biche pour libérer ses compagnons tandis qu’Arias réfléchissait à une marche à suivre.

Le marin qui était avec Azula se questionna sur la suite du programme, ce à quoi la jeune femme impétueuse répondit qu’il fallait retrouver Arrow et ses hommes après s’être armés. La capitaine avait encore besoin de réfléchir et laissait le groupe partir en premier.

- On compte sur vous.

Après ces brèves paroles, Arias signifia son accord avec le petit groupe et ils se mirent en route. L’expertise des marins qui avaient vogué sr ce navire pendant des année facilita la route vers la réserve au groupe. Une fois sur le pont, le marin au cheveux bruns les guida jusqu’à la réserve. Par chance, un seul pirate montait la garde et le brun semblait être performant de ses mains pour s’en débarrasser non sans l’aide de son ami au cheveux violets. La réserve semblait bien vide, en même temps les pirates s’étaient bien équipés pour leur sale besogne. Néanmoins le groupe sembla trouver son bonheur :  le brun d’une arbalète ; l’homme à la carrure la plus imposante du groupe se contenta d’une hache et enfin, Arias s’équipa de deux dagues et d’une épée. Seule Azula attendait de passer par sa cabine pour récupérer son épée, faite sur qu’elle s’expliquait au reste du groupe.

Une fois armé, le petit groupe de combattants se dirigea vers le pont d’amarrage, mais il fallait rester vigilant car le bateau était encore occupé par des pirates. Ils avançaient en file indienne le long du pont, face à la plage. L’idée de sauter du navire leur avait traversée l’esprit, mais une fois un bref regard par-dessus la rambarde de sécurité leur fit comprendre que la hauteur serait fatale, même les marins doutaient d’avoir une corde assez grande pour compenser cette hauteur. Arriver à la cabine d’Azula, encore les cendres chaudes, elle récupéra sa fameuse épée et le groupe reprit la route. Quelques pirates sur leur chemin furent aisément abattus par surprise à coup d’hache et de trait de flèches. Le groupe avançait avec hâte mais sans négliger la prudence.

La passerelle menant à la plage se trouvait à une vingtaine de mètres devant eux, au milieux d’une place délimitée par des cabines, ils accélérèrent le pas si bien que leur vigilance leur fit défaut. Un trait de lumière que le prince ne connaissait que trop bien illumina les rétines des membres du groupe, peu après un cri se fit entendre de la part du géant au cheveux violet. Il était brûlé au niveau de la côte, nuls doutes que ses mouvements se ferrons sous la douleur. Deux hommes était assis au-dessus d’une cabine.

- On dirais bien que les prisonniers veulent nous fausser compagnie.

- Sûrement pour voler à la rescousse du vieux et de la fille.

- Taisez-vous ! Nos ordres sont de tuer quiconque qui aurait survécu à notre attaque de fuir le navire. Assez de blabla, au boulot !

La femme qui s’approchait du couloir en face du leur semblait tenir en laisse ses deux subordonnés. Arias remarqua qu’un des deux hommes avait une marque claire sur le visage et en dédisait que c’était le responsable de l’attaque initiale. L’autre tenait un ocarina et Arias ne compris que trop tard qu’elle élément il contrôlait. Le son qu’il joua paralysa le brun à l’arbalète dans une illusion sonore, mais Arias fût assez réactif pour frapper à plusieurs reprises son épée sur la rambarde en fer pour contre les ondes sonores. Leurs adversaires semblaient avoir une stratégie bien huilée tandis qu’Arias et ses compagnons n’avaient établis aucune stratégie.

La femme semblait avoir des capacités physique hors norme puisqu’elle s’était élancée à une vitesse ahurissante vers l’homme blesser, mais Azula était rester prête au combat et s’interposa entre elle et sa cible. Cependant une hyène s’attaqua à la jeune femme pendant son combat, mais malgré sa blessure, le géant de chaire et de muscle repoussa la bête d’un coup de hache. Voyant ses compagnons dans une mauvaise posture, l’ancien valet et joker s’arma d’ne de ses dague et coupa assez profondément pour le faire sortir de son illusion le marin à l’arbalète. Le temps qu’il se remette de ses émotions, Arias s’attaqua à l’illusionniste qui ne devait pas trop avoir l’habitude des combats.

Le combat des deux épéiste était une parfaite égalité, Arias s’était attaquer à l'illusionniste qui tentait de créer des illusions, mais qu’il contrait avec ses dague, abandonnant son épée avec laquelle il s’était pris appuie pour sauter sur son adversaire. Azula, malgré son équipement et son expérience, s’était faite touchée à plusieurs reprise à la jambe et au bras, mais avait réussit à vaincre avec l’aide du marin qui avait fait valser la hyène par dessus bord. L’illusionniste avait été vaincue par les effort combiné de l'arbalétrier et d’Arias. Un carreau se volant mortel ne toucha que l’ocarina qui empêcha pour un temps l’elementis de son de jouer des illusions et se fit poignarder par son adversaire qui ne le lâchait pas.

Furieux que son groupe se soit fait massacrer, l’elementis de lumière brûla à plusieurs reprises le prince avant de se faire tuer par insuffisance de négligence par Azula qui l’avait transpercé de sa lame. Le groupe sortit de ce combat vainqueur mais affaiblis par les attaques de leurs adversaires. Une fois pieds à terre, Arias observa les alentours, l’île ne semblait pas immense et il allait être facile de retrouver leurs cibles puisqu’au sol les traces de pas étaient parfaitement visible.

- Nous devrions panser nos blessures avant de reprendre la route, Arrow risque d’être encore plus coriace que ceux-là. On suivra leurs trace de pas et cette fois-ci on avancera avec plus de vigilance.

Le marin à l’arbalète se chargea des soins puisqu’il n’avait subit « qu’une » illusion. Azula était blessée à la jambe et au bras et son compagnon à la côté et aussi à la main, car son combat contre la hyène l’avait vu désarmé, seul avec ses poings. Arias remarqua de nouveau que ses blessures avaient mystérieusement disparue. Il se demandais encore si ce n’était pas une illusion, pourtant la douleur était réelle. Ses maux de têtes reprirent et il espérait que cela cesse avant qu’ils ne poursuivent leur route. Heureusement, les blessures des compagnons du jeune prince semblaient superficielles grâce à la protection de leur vêtements, sauf pour le marin victime de l’illusion qui du se faire réveiller de force avec une entaille plus douloureuse, mais il s’en sortirait et semblait pouvoir marcher. Les combats à venir serons bien plus coriace, comment allaient-ils faire face ?




(c) Agora






~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Ténébreux
avatar

Baelfire GoldLe TénébreuxMessages : 467
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   Mer 20 Juin - 18:45

Souquez les artimuses !

Feat. Arias Vele

Une île mystérieuse, des pirates, de la magie, quoi de mieux pour une petite croisière afin de la rendre des plus passionnante qui soit ? C'est sûr que ce n'est clairement pas ce que le Ténébreux désirait, car tout ce qu'il voulait s'était se rendre dans différents pays, et surtout savoir ce que Arias Vele décide de faire et pourquoi il est parti aussi rapidement. Alors forcément, c'est en grand contre-temps, pourtant, cela n'énerve en rien le chef de l'Ordre car il y avait une bonne raison, quelques choses à la clef de bien plus intéressant, du moins pour le moment. Grâce à ces pirates, il arrivera sûrement à obtenir un secret assez important avec le pirate et cette jeune femme, donc ce n'est clairement pas une perte de temps, juste un gros changement de programme si on peut dire. En tout cas, Rumple ne faisait que suivre, en compagnie de la jeune femme et d'autres personnes, le chef des pirates en direction d'une destination inconnue, du moins inconnus pour Rumple car le capitaine semblait clairement savoir où il se rend, et sans la carte, une carte complètement inutile réellement vu qu'il avait besoin que d'une seule et unique personne, Zoé.

Une petite ballade, rien de bien galère pour le coup, avancement tranquillement. Du moins, le Ténébreux tentait de laisser une piste derrière lui, genre en faisant des traces dans le sol en marchant plus fort, mettant plus de poids ou n'importe quoi afin de laisser des traces évidente si jamais son partenaire de mésaventures survive également à cette histoire. Ils finirent par arrivé à l'intérieur d'une petite caverne un peu inondée, ce n'est clairement pas l'endroit le plus accueillant du monde, mais rien de bien fou. Néanmoins, le Ténébreux regarde tous les alentours pour retrouver tous les endroits qui peuvent être susceptible d'être une porte de secours, mais juste du coin de l’œil pour le moment. Tout ce qu'il faisait, c'est suivre le capitaine jusqu'à une grande salle, beaucoup d'eau, mais surtout un gros coffre en plein milieu. Le fameux coffre qui est scellé par une magie, la magie du sang d'après ce qu'il a expliqué, un coffre qui ne peut être ouvert que par une personne de la même famille que celui qui a posé cette sceau pour le coup, donc Zoé. Dans ce coffre, il y a une boussole qui montre la direction de ce qu'il désira, mais le vrai trésor est sûrement le coffre en lui-même et non son contenu.

Tout ce que la jeune femme avait à faire, c'était mettre son doigt dans la serrure et le coffre s'ouvrirai, alors que Arrow n'arrivait pas à ouvrir celui-ci. Elle refusait de le faire, ce qui allait sûrement attirer la colère du capitaine, la frapper encore jusqu'à ce qu'elle le fasse, ou bien jusqu'à qu'elle soit inconsciente et il utilisera son corps contre son gré pour réussir à ouvrir le coffre. Une très mauvaise solution, et puis, Rumple voulait également que le coffre s'ouvre afin de voir le fonctionnement de celui-ci et au passage, voir à l'intérieur la fameuse boussole magique qui n'indique pas le Nord, d'après les dires du capitaine. Le Ténébreux s'interposa donc afin de se mettre entre le capitaine et la jeune femme pour lui dire d'ouvrir le coffre car si elle ne le fait pas de son plein gré, elle le fera contre son gré donc autant faire les choses de la manière la plus simple. Néanmoins, il fit en sorte de gagner un peu de temps, au cas où, on ne sait jamais, c'est pour cela qu'il lui dit de prendre son temps, du moins le plus possible, mais d'agir rapidement pour éviter que ça s'empire.

Elle finit par accepter d'ouvrir le fameux coffre, même si cela ne lui plaisait sûrement pas, mais elle n'avait pas le choix. Elle se mit devant le coffre, à côté de Arrow et du Ténébreux, insérant son doigt dans le trou de la serrure. Elle poussa un petit cri, comme si on venait de lui la frapper, du moins qu'elle s'est fait blessée, mais un clic se fit entendre et le coffre se mit à s'ouvrir. Rumple s'en fichait clairement de la jeune femme, beaucoup trop concentrer sur le mécanisme qui venait de se passer alors que Arrow semblait être beaucoup trop concentrer sur l'intérieur du coffre qui n'avait dedans que la boussole et quelques pièces d'Or, rien de bien glorieux pour un trésor secret. Toutefois, c'est la boussole qui intéressait le capitaine des pirates, donc au pire, le reste, il s'en fichait, et si l'objet indique réellement les plus grands trésors du monde, le contenu de ce trésor n'est pas vraiment le principal centre d'intérêt.

Puis-je faire mon expertise, Capitaine?



Tendant la main pour avoir le célèbre objet tant désiré par le capitaine pirate entre les mains, il semblait un peu réticent à donner son précieux trésor, mais c'était une obligation s'il voulait que Rumple fasse son expertise et explique comment tout ça fonctionne. De plus, la magie, l'analyse, s'opère beaucoup plus facilement quand il peut avoir l'objet en main, car qu'importe la magie, Rumple saura l'activé que s'il en dispose lui-même ; puis ce n'est qu'un objet qui indique une direction, ce n'est pas comme s'il avait un pouvoir capable de tout détruire ou bien de créer des torrents de magma avec une mauvaise utilisation. Dès que le Ténébreux prit l'objet en main, il commença à le regarder dans tous les sens, sous toutes les coutures, mais il ne sentit rien dans un premier temps. Il prenait clairement son temps, pour le coup, il avait une parfaite excuse car même si le capitaine est pressé, il faut toujours prendre son temps avec la magie, surtout une inconnue.

Après un certain temps à regarder l'objet, le tenir, tenter d'appuyer sur ce qu'il pouvait, il commençait à penser à une chose, une seule et unique chose, sa servante ; il avait même l'impression que la boussole indiquait une direction différente du Nord, en direction de Quederla, alors que c'est clairement impossible. L'Obscur mit vraiment du temps à réunir ses idées, remettre ses idées en place et surtout faire en sorte que sa bonne quitte son esprit, même si c'était très dur pour le coup. Mais quelque chose lui vient à l'esprit, se rappelant de l'histoire de Zoé sur le bateau, son obsession pour Aïlyne.. Cela ne pouvait être qu'une seule et unique chose, car quand il commençait à comprendre ceci, la boussole se remit à pointer le Nord, mais c'était très dur, il fallait vraiment prendre sur lui pour résister à cette magie, à ce nouveau pouvoir remonter de la fissure. Rumple a déjà pu donner ce pouvoir, voir son utilisation et surtout l'utiliser lui-même. Il le connaît, mais est-ce que c'est judicieux de lui expliquer la supercherie ou bien il devrait tenter de rentrer dans son délire ? Un choix risqué à faire, mais le Ténébreux a déjà fait son choix. Il gardait l'objet en main, même s'il ne le tenait pas réellement avec force, n'importe qui pourrait le lui prendre des mains.

Un objet vraiment intéressant Capitaine, vraiment puissant. Le pouvoir de cet objet se démontre quand on le tient en main pendant un long moment. La concentration doit être optimale durant son utilisation, et surtout être un adepte de la magie car ce pouvoir peut très vite monter à la tête Capitaine. La magie peut être dangereuse vous savez, avoir parmi vos rangs une personne capable de la contrôler serait sûrement un atout pour vous, n'est-ce pas ce que vous désirez ? Avoir de la richesse n'est qu'une brouille, mais avoir ce que vous désirez le plus profond de vous, dites moi ce qui se trouve au plus profond de votre cœur !



Au moment où il disait, cela, Rumple se montrait très intensif, très entreprenant avec la capitaine, lui mettant l'une de ses mains au niveau de la poitrine du Capitaine, de son cœur, tandis que l'autre main, celle qui tenait la boussole, il la plaqua avec force contre la main de Arrow afin de lui donner et surtout activer le pouvoir au fond de celle-ci. Rumple sait parfaitement comment utiliser un pouvoir, y compris ceux qui sont à l'intérieur des objets, le faisant depuis plusieurs années ; même s'il ne l'a jamais fait avec ce pouvoir, c'est la méthode la plus intuitive pour réussir à l'activé. Si Rumple a bien compris le fonctionnement de ce pouvoir, de l'Exposition des Désirs, cette méthode fera en sorte que Arrow soit perdu pendant quelques secondes, largement assez pour gagner du temps et découvrir le plus profond secret de cet homme. De plus, il pouvait faire cela parce que Rumple était proche de Arrow et surtout il était vraiment libre d'analyser l'objet en question, vu que lui seul est capable de comprendre ce fonctionnement ; préparant une petite alternative, au cas où si jamais son plan fonctionne avec la boussole.


Pouvoir du Ténébreux:
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Souquez les artimuses ! [PV Arias et Baelfire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Les Alentours :: Le reste du monde-