Les groupes "Gouvernement" et "L'Ordre" sont à la recherche de membres.
veuillez les privilégier, si cela vous convient bien sûr !
Ou bien choisir un prédéfini !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder une fois qu'un membre du Staff vous aura validé.
Un MP vous sera envoyé un MP avec l'adresse de notre Discord ! N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !
Félicitation à Lana Aoki, Baelfire Gold, Arias Vele et Exuld Drakerz !
Leurs RPs respectifs étant à égalités (Gold/Lana, Arias et Exuld) sont élus meilleurs RP du mois !

Partagez | 
 

 Quelle coïncidence !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Aston S. HammermanMessages : 203
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Quelle coïncidence !    Ven 13 Avr - 15:33



Quelle coïncidence !
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Abby
Pro
...
Les lettres du Maire sont rare, encore plus celles concernant la prise en charge d’une femme ayant intriguée contre le Gouvernement. Aston est en charge d’une femme à la dangerosité aussi fatale que sa beauté, mais celle-ci ne semble pas vouloir le revoir…


Les jours défilaient sans qu’aucune réponse positive ne soit accorder au psychologue concernant le cas Midford. Cette femme trouve toujours un moyen d’éviter ces rendez-vous pourtant obligés par le Maire. Elle n’avait pas le choix et Aston non plus, alors ils devaient faire avec. Aston soupira encore une fois quand elle lui envoya une lettre s’excusant de ne pas pouvoir venir aujourd’hui, mais cette fois-ci Aston avait rusé. Il était parti à la rédaction du journal de la ville et avait demander la secrétaire. Elle s’occupait de l’agenda de sa patronne et après quelques diversions (un café renversé et si vite arrivé) et une absence inopportune de la secrétaire, le Capitaine avait pût jeter un œil sur son emplois du temps le jour de leur séance. Chose interessante : elle n’avait rien de prévu aux horaires fixés de leur rendez-vous. Et chose encore plus amusante : elle devait venir à l'hôtel de ville pour un formulaire, mais le blondinet s'arrêta là. Il n’était pas venue fouiller dans sa vie privée à ce point.

Ainsi il soupira et jeta la lettre dans la poubelle, regardant pas la fenêtre la demoiselle arriver sur la place devant l’hôtel de ville. Elle semblait sur ses gardes, mais elle ne le serait jamais assez face a capitaine. Il sourit doucement avant de se lever de sa chaise pour l’interpeller dans l’hôtel de ville. Il attendit patiemment que la dame prenne son document, gardant un œil sur elle, puis quand elle eut finie… A l’intersection d’un couloir, un peu avant la sortie de l’hôtel de ville, Aston sortit d’n couloir et, comme si tout avait été planifier, attrapa le bras de mademoiselle Midford avec un léger sourire satisfait.


▬ Je vois que votre « empêchement » est terminé, qui plus est juste avant notre rendez-vous. Une heureuse coïncidence n’est-ce pas, madame Midford ?






To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 123
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Quelle coïncidence !    Ven 13 Avr - 19:31

Quelle coïncidence !

ft. Aston S. Hammerman
"Jamais la psychologie ne pourra dire sur la folie la vérité, puisque c'est la folie qui détient la vérité de la psychologie. "

Des papiers. Des papiers. Et encore des papiers. Tu croulais sous les papiers. Aujourd'hui encore, tu devais te rendre à l'hôtel de ville pour remplir quelques formulaires pour tes prochains articles... Tu détestais aller dans cet endroit. Tu cherchais à éviter une personne en particulier travaillant dans ses locaux mais tu n'avais pu envoyer personne là-bas. Il fallait ta signature, que tu sois là en personne et ta secrétaire était bien trop bête et trop hideuse pour se faire passer pour toi ; tu espérais donc que la personne que tu cherchais à éviter serait absent sur son lieu de travail. Un enquête peut-être. Ou un jour de repos.

La personne que tu cherchais à éviter n'était d'autre que le Capitaine Hammerman qui malheureusement pour toi était psychologue. Ces gens-là, tu les fuyais comme la peste. Tu ne comprends toujours pas pourquoi tu as commencé à recevoir des lettres de sa part pour fixer des rendez-vous pour une consultation psychologique... Est-ce que tu avais vraiment besoin de voir un psychologue ? Tout allait pour le mieux dans ta vie alors à quoi bon. Cela faisait au moins trois mois que tu ne cessais de décaler ces rendez-vous, prétextant en avoir d'autres plus importants. Il finirait bien par laisser tomber en voyant que tu n'as pas envie de faire de séance ! Personne ne peut t'obliger de toute façon.

Tu entres donc dans l'hôtel de ville pour aller au service administratif et tenter d'attendre patiemment ton tour. Tu ne sais pas pourquoi, mais tu as l'impression que les gens ont décidé de se passer le mot ; ils sont tous venus aujourd'hui pour faire signer des papiers aussi inutiles les uns que les autres. Lorsque ton nom fut appelé, tu lâches un soupire de soulagement et te diriges vers le guichet en question ; tu vas enfin pouvoir rentrer au Journal. Vous réglez les formalités, vous signez tous les deux et tu peux enfin repartir avec son papier. Voici une bonne chose de faite. Rangeant le précieux document dans ton sac, tu te lèves de ta chaise en souhaitant une bonne journée et commences à te diriger vers la sortie.

L'hôtel de ville est clairement un vrai labyrinthe mais heureusement, tu avais eu le temps de faire quelques repérages depuis le temps. Tu venais souvent pour faire des interviews avec des personnalités importantes mais il t'arrivait encore de te perdre. Tu lâches un soupire et tournes sur la gauche pour aller vers la sortie mais il semble que le destin en ait décidé autrement car tu sens que l'on t'attrape fermement le bras. Dans un premier temps, tu tentes de te libérer de ton agresseur avant de finalement te calmer en comprenant qui avait osé t'attraper de la sorte... La personne que tu cherchais à éviter ! Bon sang, tu avais presque réussi à le semer.

- Je vois que votre « empêchement » est terminé, qui plus est juste avant notre rendez-vous. Une heureuse coïncidence n’est-ce pas, madame Midford ?

Te dégageant de sa poigne, tu retires le pli qu'il avait osé faire sur ta manche en te demandant comment il avait pu être au courant de ta venue à l'hôtel de ville. Puis en comprenant rapidement, tu commences à murmurer pour toi.

- Cette secrétaire... Incapable de faire son travail. Elle va m'entendre celle-là quand je vais rentrer.

Elle pouvait dire adieu à son job. Elle n'avait que deux choses à faire : Prendre tes rendez-vous et te couvrir au cas où ce Monsieur déciderait de la ramener. Ça, pour te donner encore et encore du travail, elle était douée ! Par contre, pour ce qui est de te couvrir, elle pourra revoir cette définition. Dire que tu ne pouvais même pas faire confiance à ton secrétaire. Tu ne lui as demandé de te couvrir d'un meurtre mais de simplement rembarrer si le Capitaine osait pointer le bout de son nez.

- Ecoutez, ça fait trois mois que je cherche à vous éviter et ce, pour une bonne raison. Je n'ai pas besoin de voir un psychologue, je vais très bien. Alors je vous prierais bien vouloir arrêter de m'harceler avec vos lettres et de me laisser tranquille ! De toute façon, vous n'avez pas le droit de me forcer à assister à vos séances.




Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Quelle coïncidence !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Nereis :: Hôtel de ville :: Bureau du Dr. Hammerman-