Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

Maître du JeuMessages : 590
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   Mar 17 Avr - 1:49

Le tournoi de l'Épée
L'Homme peut mourir, mais sa légende demeure pour toujours grâce à ses faits, mais surtout grâce à sa lame qui lui a permit de de vaincre tous ses adversaires, à conquérir. L'épée d'Alexandre le Grand, Tizona, Colada, Excalibur, ou bien encore Durandal. Tellement d'épées qui ont fait la grande réputation des Hommes à travers l'histoire. Tout le monde souhaite laisser sa trace, laisser une arme après sa mort, mais peut on réussir à faire une telle chose, dont ils ne sont absolument pas au courant, c'est tout une chose surprenante. Dans tous les cas, ces reliques sont pour ainsi dire toutes disparus, mais dès fois, il y arrive qu'une de ces lames fait son apparition après des années de disparition.

Une de ces épées à refait surface sur une île inconnue pour une grande partie du monde, l'île où se trouve Quederla. Cette épée porte le nom de Durandal. Une épée de légende qui a permit à son porteur, un Roi prestigieux, de remporter un nombre incalculable de bataille. Néanmoins, celui qui a eu la chance de découvrir cette relique, il avait une toute autre idée pour le destin de cette lame et pour ça, il avait des soifs de grandeur. Après moult recherche, il avait réussi, en usant beaucoup de fortunes, à organiser une sorte d'immense tournoi sur son île qui allait réunir seize valeureux guerriers, seize épéistes qui seront sûrement intéressé par cette lame. C'est pour quoi, il y a environ deux semaines, cet homme avait envoyé, à travers le monde entier, seize parchemins à seize élus afin de les convier à un tournoi d'épéiste dont la récompense serait l'épée de légende Durandal.

Ils répondirent tous favorablement à cette invitation, tournoi qui se déroulera exactement le 29 Avril, dans le Colisée situé au abord de l'île de Quederla. Rien de bien compliqué, une dalle immense, avec quatre pilier de chaque coin du terrain. Même s'il n'était pas immense, c'est là où se déroulera le plus gros tournoi de maître épéiste que le monde n'a jamais connu. Il y avait beaucoup de monde le jour tant attendu, mais surtout, les seize personnes qui ont été invité sont là et donc le tournoi pouvait commencer. Au centre du ring se trouvait un homme habillé en noir avec des lunettes de soleil, avec une boîte juste à ses côtés. Autour du ring, d'un côté il y avait des spectateurs, intrigué par un tel spectacle, et de l'autre côté, juste en face du présentations, les fameux épéistes.

« Bonjour tout le monde ! Je serai votre présentateur pour ce merveilleux tournoi d'épéiste ! Le vainqueur de ce grand tournoi aura l'immense honneur de brandir Durandal, la fameuse épée légendaire ! Notre organisateur viendra pour le match final en compagnie de l'épée pour motiver nos grands finalistes ! Les règles sont très simple. Vous n'avez le droit d'utiliser que votre épée comme armes, toutes autres types d'armes est totalement interdite ; surtout l'utilisation d'animal ou d'élément ! Tuer son adversaire est interdit ! Sortir du ring équivaut à une défaite ! Tout le monde est d'accord sur les règles ? »

Ce speech fut dit en Anglais. Pourquoi cette langue ? Tout simplement parce que c'est la langue la plus courante dans le monde et donc forcément, il utilisa une langue dont il avait le plus de chance que tout le monde comprenne. Ceci était dans le parchemin d'invitation que tout se ferait en Anglais, et donc c'était au participant de prévoir à l'avance un traducteur si jamais la personne ne parlait pas Anglais. Du coup, après ceci, tout le monde disait oui à sa façon, soit en hurlant, soit en faisant un simple signe de la tête, bref, tout le monde était d'accord avec ces règles imposées, donc il pouvait passer à autre chose. Même si la plupart ne semblait pas comprendre pourquoi il disait que les animaux ou les éléments étaient interdit durant le tournoi.

« Quand je vous appelez, vous vous approcherez et vous allez piocher une boule à l'intérieur et vous retournerez à votre place. Ensuite, vous lèverez votre boule, le numéro vers moi pour que je puisse noter sur le tableau et ainsi, nous aurons les combats à venir, ainsi que l'ordre. C'est partie ! »

Le présentateur appela tous les combattants un par un, chacun venait après l'autre sur le ring pour tirer une boule et ensuite, ils reprirent tous la place dans les rangs, dans l'ordre où ils venaient tirer la boule, donc le premier à tirer la boule se plaça tout à gauche, puis les autres sur sa droite après avoir fait ce que le présentateur leur avait demandé de faire. Dès que tous les numéros furent tirer, chaque épéistes afficha sa boule avec le numéro dessus en direction du présentation qui inscrit le nom de tous les combattants sur un arbre de combat et dès que ceci fut régler, il annonça les matchs qui auront lieu dans ce grand tournoi d'épéiste !

« Nous avons donc nos combats ! Voici les combats :
Le numéro 8, Noah Smith contre le numéro 4, Amalia Bauer
Le numéro 10, Thomas Blanchett contre le numéro 2, Abel Bucatar
Le numéro 9, Issho Tanaka contre le numéro 13, Dimitri Tsar
Le numéro 16, Théodore Silverberg contre le numéro 1, Jack Callum
Le numéro 3, Jeanne d'Arc contre le numéro 11, Xia Peng
Le numéro 12, Hitomi Ota contre le numéro 6, Alexis Roy
Le numéro 14, Lamoon Choi contre le numéro 15, Isthar Pendragon
Le numéro 5, Shin Testua contre le numéro 7, Eleanore Von Shield
On connaît maintenant les combats du tournoi ! Vous avez le droit à dix minutes pour vous préparez, et ensuite le premier match qui opposera Noah Smith à Amalia Bauer débutera ! Bonne chance à vous tous aux grands épéistes !
 »

Tous les épéistes disaient quelque chose à Ishtar, certains par pur réputation, d'autre parce qu'ils étaient des Quederlien également. Néanmoins, une personne en particulier semblait être très intéressé par Ishtar, la fameuse Eleanore Von Shield. Les deux femmes se connaissent très bien car les deux femmes ont été Domae, l'une l'est encore d'ailleurs, mais surtout, se sont deux femmes qui rivalisent pour la première place de la plus grande bretteuse de Quederla. Ishtar étant la meilleure jusqu'à preuve du contraire, et Eleanore l’éternel seconde. Ishtar savait donc de quoi elle était capable, surtout que c'est une Domae disposant d'un grand duc, sa précision est ultime. Néanmoins, impossible de savoir à quel point elle s'est améliorée, car cela fait deux ans que les deux femmes ne se sont pas vus. La jeune femme se rapprocha de Ishtar afin de lancer la conversation, toujours dans un ton très méprisant, très hautain, comme elle a l'habitude, surtout quand elle discute avec son éternel rival.

« Alors comme ça tu as également était convié à ce tournoi. Je suis même déçue qu'on s'affronte au deuxième tour, je me serais fais une joie de te retirer le plaisir d'avoir Durandal durant la finale. Mais il faut croire que le destin veut que je t'élimine le plus rapidement possible ! »

Durandal:
 
Shin:
 
Amalia:
 
Issho:
 
Xia:
 
Eleanore:
 
Dimitri:
 
Abel:
 
Lamoon:
 
Jeanne:
 
Noah:
 
Hitomi:
 
Alexis:
 
Théodore:
 
Thomas:
 
Jack:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ishtar PendragonMessages : 58
Date d'inscription : 17/01/2018


MessageSujet: Re: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   Mar 17 Avr - 2:26

Le tournoi de l'Epée F. MDJ ~


Thème d'Ishtar :

C’était le matin, le matin du fameux jour J. Mon sang bouillonnait déjà depuis le réveil, je sentais que cette journée allait être merveilleuse, que ça soit en rebondissement ou en spectacle. Il y a quelque temps, j’avais reçu un parchemin de la part d’un homme qui me conviait à un tournoi. Des demandes de tournois ? J’en recevais pleins, mais aucune ne valait réellement ma présence. Mais celui-ci ? Non, au contraire… Une épée sainte à gagner, avec une légende à elle, mais surtout 15 vaillants escrimeur à combattre. 15 escrimeurs de réputation mondiale. Comment voulez-vous que l’éternel duelliste que je suis reste à sa place ?
 
Impossible, c’est d’ailleurs pour ça que je me préparai, ma légende allait sûrement s’écrire aujourd’hui. J’ai toujours eu un point d’honneur à protéger les faibles quand il le fallait… Mais surtout, j’ai toujours voulu que les forts me remarquent, aujourd’hui, 15 grands noms de l’escrime allait fouler le sol de cette île. Enfilant mon armure signature, cette armure noire légèrement, je prends aussi mon épée pour la ranger à ma ceinture, sortant ensuite dehors en fermant ma chambre d’hôtel.

Prenant une charrette, je me rends vers l’arène en fermant les yeux et me reposant, j’économisais la moindre force avant ce tournoi, je sais que je gagnerai, c’est mon destin depuis toujours, perfection et victoire. Mais je savais que ça allait être plus que difficile, certains noms étaient des idoles pour la jeune personne que j’étais il y a quelques années, mais maintenant ? Ce n’était que des parasites entre moi et ma légende !

Après quelques heures de charrette, on arrive sur l’arène du tournoi où je descends et débarque. Gardant mon sac avec moi, j’avance vers l’arène où je vois énormément de monde qui venait assister à ce spectacle. Je souris grandement, fière de tout cela, alors que j’entre dans l’arène en présentant la lettre d’invitation. Quand j’arrive, tout le monde était déjà là, des personnes impressionnantes, il faut l’avouer, malheureusement pour eux, je l’étais encore plus.
 
Posant mon sac dans un coin, je l’ouvre pour sortir une bouteille d’eau et boire un coup, tout le monde me fixait à mon arrivée, je me demandais pourquoi, puis tout le monde se regarde les uns et les autres. Je vois … Le combat a déjà commencé finalement, depuis qu’on a mis un pied dans cette arène, on s’observait déjà. Certains paraissaient exciter comme des puces, d’autre très calme. Pour ma part j’étais calme, mais cela ne voulait pas dire que je n’étais pas excité.
 
Alors qu’on continue de s’observer, on nous appelle pour aller tirer les boules pour avoir le tableau de tournois. Les personnes commencent à défiler tranquillement, puis vient mon tour. Je m’approche pour plonger ma main dans la boîte et en tirer une boule que je regarde avant de tourner vers l’annonceur, j’avais le numéro 15. Je vais me placer à côté des autres personnes avec leurs numéros alors que le tableau prend forme. Je me retrouvai contre une femme qui semblait petite à côté de moi, mais j’ai connu énormément de personne petite et coriace, Kira la première.
 
Alors que je vais pour retourner près de mon sac pour me préparer et m’échauffer. Une voix que je connais très bien arrive à mes oreilles. Je ne peux retenir un sourire narquois en me tournant vers elle, cette déclaration me faisait rire :
 
Toi ? Me retirer quoi que ce soit ? Tu as essayé une vingtaine de fois, tu n’as jamais pu approcher mon talent ou ma grandeur. Profite du peu de gloire que tu auras ma pauvre Eleanore, tu ne verras jamais la finale malheureusement. Oh et je devrais peut-être graver « Valkyrie » sur ton cul d’épéiste de seconde zone !  Ça t’apprendra peut-être à rester à ta place, c’est-à-dire la place de numéro 2 ma grande
 
Je garde mon sourire malicieux en posant mon avant-bras gauche sur la poignée de mon épée. Elle ne m’avait jamais battue et ça n’arrivera jamais. J’étais actuellement au sommet de l’art d’escrimeur, mais aussi au sommet de l’espèce humaine, la perfection à l’état pure. Alors comment une pétasse sur patte pourrait arrêter mon ascension vers la gloire éternelle ? Une blague de mauvais gout tout ça
 
Enfin, essaye de passer le premier tour déjà, je me ferais un plaisir de te montrer pourquoi on m’a redouté à Quederla, que ça soit les familles, le gouvernement ou les habitants.
 
Je lève la main pour la saluer et vais dans mon coin faire mes étirements légèrement amusés de la déclaration de la demoiselle. En effet, même si je n'étais peut-être pas connue mondialement, enfin je n'ai jamais fait attention, à Quederla mon nom n'était pas inconnu, des rumeurs, des histoires, une des plus connues était la fameuse histoire ou j'avais affronté sur le champs de bataille une centaine de membre de famille à moi seule. Histoire réel ou légende ? Qui sait ? Après tous, le doute permet de renforcer tous cela. Seule moi le sait réellement. Enfin bref, il était temps de commencer.

Pourtant, intérieurement, mon coeur se serait avec une légère peur enfouie au plus profond, si j'étais confiante en apparence, je sais que tous ce que j'avais construit jusqu'à aujourd'hui pouvait être fragilisé facilement et en une défaite, que je pouvais gagner beaucoup ... Mais perdre encore plus avec ce tournois.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 590
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   Mar 17 Avr - 22:19

Le tournoi de l'Épée
La discussion entre les deux femmes n'étaient clairement pas des plus cordiales, pourtant, malgré les mots qui sont sortie, des mots que peut flatteurs, cherchant l'autre personne pour vanter ses capacités tout en réduisant les capacités adverses, c'était évident qu'il y avait quand même du respect l'un envers l'autre. Après tout, il ne peut y avoir qu'un meilleur épéiste que si justement, il y a des opposants pour se défier car s'il n'y a personne pour s'opposer à une personne, impossible de dire qu'une personne est la meilleure. Si Ishtar a la réputation d'être la meilleure épéiste de Quederla, c'est parce qu'il y a d'autres épéistes à Quederla qui désire le devenir également et donc fait en sorte qu'elle soit la meilleure ; tout ceci est principalement réuni en une personne, en Eleanore, qui permet à Ishtar d'être la première, car elle est la seconde. On reconnaît la grandeur d'une personne à ses adversaires. Du coup, sûrement pour cette raison que ces deux femmes se respectent, même si clairement, aucune des deux ne l'admettront.

Après un peu de repos, le temps de se préparer, chacun de son côté et chacun à sa manière. Certains le faisaient, d'autre préféraient discuter avec le public ou bien discuter entre eux, apparemment certains se connaissaient déjà assez bien pour tenir la conversation, sûrement venant du même pays. En tout cas il ne fallait pas beaucoup de temps pour que le présentateur annonce le premier combat qui allait opposé le numéro 8, Noah Smith, contre le numéro 4, Amalia Bauer.

Le combat contre ces deux personnes se lança très vite sous les yeux de tout le monde. L'Allemande avec sa claymore avait une approche vraiment très rapide, ou plutôt vraiment très offensive, ce qui n'apporte jamais rien de bon. Ce combat fut très rapide, ce qui fut vraiment très surprenant d'ailleurs car l'Américain ne bougea quasiment pas et d'un moment très fluide et simple, il arriva à esquiver tous les coups de la jeune femme qui semblait vraiment vouloir simplement taper. Doucement, il faisait rapprocher la femme du bord du ring pour ne faire qu'une seule et unique attaque envers la femme. Dès qu'elle fut proche du ring, Noah passa derrière la jeune femme d'un mouvement fluide pour venir mettre un coup de pommeau dans la nuque de la jeune femme qui tomba, évanouie, hors du ring. Elle était donc déclarée perdante et le match suivant aller commencé.

Le combat suivant opposait Thomas Blanchett contre Abel Bucatar. Thomas n'était pas un inconnu pour Ishtar, car c'est un Quederlien. Certes il était moins connu que elle ou que Eleanore, mais il se débrouillait très bien, même si sa façon de se battre est assez bourrin, ce qui est logique avec une claymore après tout. Son adversaire par contre était assez impressionnant avec ses bandages et sa lourde épée qu'il arrivait à maîtriser d'une main, ce qui montrait clairement sa force physique. Le combat fut vraiment intense, mais aucun des deux hommes ne démordaient pas. Le combat fut vraiment très fatiguant et impressionnant. En tout cas, c'était évident que les deux hommes sont d'un niveau bien supérieur à ce que ce que Ishtar a pu rencontrer dans sa vie. Pourtant, celui qui restait debout à la fin du combat n'était pas le Quederlien, mais Abel Bucatar qui a réussi à remporter ce combat non sans mal et sans de très gros bleu suite aux coups qu'il s'était prit. Néanmoins, il fut victorieux et c'était tout ce qui comptait pour lui.

Les épéistes suivant montèrent sur le ring. Issho, le japonais aveugle, contre Dimitri, le Russe masqué. Le combat était sûrement perdu d'avance pour Issho, c'est à ce demandé comment il pouvait être un épéiste, un des meilleurs de son pays alors qu'il est aveugle. Pourtant, le combat contre le russe masqué allait très vite le montrer. Cet homme arrivait a esquiver tous les coups de l'étrange épée extrêmement fine de Dimitri. Ce fut un combat principalement basé sur l'esquive du japonais et l'attaque du russe. De temps en temps, Issho faisait des attaques, sauf que malheureusement, aucun n'arrivait à toucher le corps svelte du russe qui finit par faire abandonné le japonais. Il acceptait sa défaite lorsqu'il fut tombé au sol, Dimitri au-dessus de lui prêt à lui faire une nouvelle cicatrice sur lui. Tout ce qu'il disait, c'était qu'il était devenu bien trop vieux pour ces histoires.

Le combat suivant opposait le paladin anglais, Théodore, contre l'Australien, Jack. Théo avec son armure et son arme imposante allait affronter une homme avec trois épées à sa ceinture. Une question devait se poser, c'est comment il faisait pour se battre avec trois épées ?.. Mais ce n'est pas dans ce combat que la réponse pointera le bout de son nez. Le Paladin se battait très bien, une forme d'attaque très offensive, profitant de son armure pour combler ses faiblesses, pourtant, Jack réussit à le battre grâce à sa vitesse et le tout qu'avec une seule épée. Le combat fut très expéditif car Théo tomba très vite hors du ring après un violent coup d'épée dans le dos du paladin qui le fit voler en dehors du ring.

La guerrière française, Jeanne, contre le guerrier venu de chine, Xia. Au début du combat, l'homme tenta de discuter en Anglais avec la jeune femme pour qu'elle abandonne avant même le début du combat parce qu'il semblait ne pas vouloir se battre contre une femme. Pourtant, elle refusa de se faire car elle voulait se battre et surtout gagner Durandal. Le combat eut donc lieu et il faut dire que la technique de Xia était assez surprenante, surtout avec son épée aux lames rétractables. Néanmoins, cela ne permit absolument pas de gagner le match contre Jeanne, qui malgré sa technique faible, réussit à battre sans aucun soucis cet homme venu de chine grâce à de puissant coup d'épée de chevalier qui le mit à mal très rapidement et le fit abandonner.

Le Ninja contre la sombre mercenaire. Un combat très impressionnant grâce à la vitesse dont elles faisaient preuve. Les deux femmes courraient dans tous les sens, tentant de frapper, l'une avec ses deux lames tandis que l'autre n'en avait qu'une immense, mais leur vitesse était telle qu'elles compensaient clairement leur manque de puissance. Grâce à son entraînement de ninja, ce fut la japonaise qui réussit à entailler les tendons de la canadienne, la bloquant entièrement toute possibilité pour se battre par la suite. Ce fut donc une magnifique victoire de Hitomi après un combat d'une vitesse folle.

C'était au tour du combat suivant, combat qui allait opposé la princesse de Thaillande, Lamoon Choi contre l'épéiste numéro un de Quederla, Ishtar Pendragon. En allant sur le ring, elle fit ce que tout épéiste respectueux se doit de faire, saluer son adversaire avec une petite référence, surtout pour montrer sa bonne éducation. La jeune princesse fit une salutation comme il se doit, souhaitant bonne chance à son adversaire. Elle dégaina son long katana et se mit en position de combat. Il s'en ait suivit le gong du combat du présentateur, néanmoins, elle ne bougeait pas pour le moment, elle attendait de voir ce que vaut son adversaire avant d'agir.

Durandal:
 
tableau:
 
Shin:
 
Amalia:
 
Issho:
 
Xia:
 
Eleanore:
 
Dimitri:
 
Abel:
 
Lamoon:
 
Jeanne:
 
Noah:
 
Hitomi:
 
Alexis:
 
Théodore:
 
Thomas:
 
Jack:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ishtar PendragonMessages : 58
Date d'inscription : 17/01/2018


MessageSujet: Re: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   Mar 17 Avr - 22:51

Le tournoi de l'Epée F. MDJ ~


Thème d'Ishtar :
Je m’échauffais dans mon coin pendant que beaucoup parlaient, je me concentrais. Je passais en mode bestiale, plus de pitié, c’était un champ de guerre ici. Il y a une grande tension parmi certains, d'autres beaucoup moins, surtout ceux qui se connaissaient. Je reconnaissais quelques têtes, des bons escrimeurs de la région et la seconde de la ville. Mais aussi de grand nom. Je ne fais pas vraiment attention à ce qui se passe jusqu’au début des matchs où je m’arrête et vais regarder. Certains adversaires ici me plaisaient, je voulais les affronter. Mais on verra bien s’ils sont de taille pour rester dans ce tournoi.

Les matchs défilent, les premiers sont une déception pour moi malheureusement, certains des adversaires que je voulais absolument affronter, notamment cette chère Amalia. J’en avais entendu beaucoup parler et elle avait le style ainsi que la carrure pour m’offrir un duel mémorable, pourtant elle a été sortie bien trop rapidement, la déception était vraiment grande pour moi. Heureusement, à la suite, deux des personnes que je voulais affronter on réussit à aller au stade suivant, le fameux jack aux trois lames, un style unique et un charisme certains et surtout, la Française Jeanne d’arc, la pureté et la beauté par excellence. Un style informe, mais puissant. Elle semblait jeune mais prometteuse.

Détaillé chaque adversaire, c’était un travail nécessaire pour gagner. La victoire réside dans la stratégie et les faiblesses des techniques et non dans la force pure. La suite du match m’opposait à une autre femme, une princesse apparemment. Elle était la première à monter sur l’arène, je la rejoins ensuite en m’inclinant face à elle aussi pour la politesse, mes adversaires étaient toujours respectables pour moi, de leur meilleur, ils essayaient de défaire la perfection pure, ça demandait forcément un minimum de cran. Je défouraille ma fidèle épée en la prenant dans ma main gauche attendant que le match commence.


Une chose, cependant, me handicapait pas mal dans ce tournoi, je dois bien avouer, l’interdiction de tuer les participants, non pas que je veuille les tuer bien évidemment, mais mon style était fait pour tuer les gens, non pas les mettre K.O, malheureusement, c’est le genre de style cruel qu’on obtient en chassant des monstres et des rats, un style sanglant, mais bon, il n’est pas interdit de couper une main ou de blesser, bien que je veille à ne pas être trop incisif, ceci est un tournoi sportif avant tous. Il faut du spectacle et non du sensationnel.

Le gong retentit et je la fixe, elle ne semble pas vouloir venir jusqu’à moi, je ne vais donc pas me faire prier, sans me précipiter, je m’approche d’elle en marchant gardant ma lame vers le bas, comme si je laissais une garde totalement ouverte marchant de façon décontracter vers la princesse au long katana, sa carrure, son physique mais aussi l’état de ses muscles, tous me faisaient penser à un style qui ne reposait pas principalement sur la force, mais plutôt la rapidité et l’agilité. Un peu comme moi, sauf que moi, j’avais énormément de force grâce à Lotie mon animal, mais ça on ne pouvait pas le deviner. Cependant, une femme d’un pays étranger a très peu de chance d’avoir cet atout, mais ne partons pas gagnante, elle en possède peut-être un autre, une fois à porter, dans un coup vif comme l’éclair je viens la frapper de toute ma force, passant d’un visage neutre et clame, à un visage dur et totalement sérieux, ma main gauche fait un violent mouvement du bas vers le haut, pour forcer la garde de la demoiselle et venir donner un violent coup de pommeau dans l’estomac de la demoiselle, tout en préparant ma main avec son gantelet pour parer une possible contre-attaque venant de mon côté libre.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 590
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   Mar 24 Avr - 22:13

Le tournoi de l'Épée
Même si la Princesse de Thaillande était encouragée par beaucoup de monde dans le public, sûrement personne ne la donnait gagnante, vu la personne qu'elle avait en face d'elle. La réputation de Ishtar Pendragon n'est plus vraiment à faire alors forcément, contre une personne de la haute société, les paris allaient dans un sens plutôt qu'un autre. Pourtant, il ne fallait pas pour autant sous-estimé l'épéiste Thaillandaise car si elle est là, c'est qu'elle n'est pas trop mauvaise, à moins qu'elle a payé pour y être ? Impossible de le savoir avant de la voir en pleine action. Surtout que cela tombait bien, car le combat venait d'être déclaré, et contrairement aux autres combats, tout ne s'enchaîna pas d'un seul coup, mais les deux femmes semblaient se jauger dans un premier temps.

Ce fut Ishtar qui prit les devant, prenant la décison d'avancer vers son adversaire qui restait en garde, sans pour autant bouger, mais c'était évident qu'elle s'attendait à une attaque rapide au dernier moment de la part de son adversaire ; en même temps, elle n'était pas venue pour taper la discute tranquillement, surtout que la barrière de la langue allait être un handicap vu que l'Anglais ou le Quederlien n'est pas le point fort de la Princesse et le Thaillandais ne doit pas être une seconde nature pour la Quederlienne. Comme elle s'attendait, la Quederlienne tenta de frapper son adversaire d'un puissant coup d'épée allant vers les cieux. C'est d'ailleurs à ce moment-là qui montrait clairement que la petite princesse n'était pas à prendre à la légère car elle ne s'en démorda pas en ayant un très bon réflexe en reculant en arrière, glissant sur le sol presque.

Alors que la Quederlienne était encore dans son coup, s'étant sûrement préparer à briser la garde ou bien simplement une attaque tout simple, la princesse usa de sa force pour partir d'un coup en direction de Ishtar, l'épée en avant. L'attaque de la Princesse était tellement frontale, tellement simple, contrairement à l'attaque surprise de la Quederlienne, que ça paraissait tellement ridicule que l'esquive ne semblait même pas une option tellement que c'était d'un bas niveau ; surtout que la force de la jeune demoiselle ne semblait pas trop poser de problème, le gantelet de Ishtar serait sûrement suffisant pour bloquer l'attaque sans aucun soucis. Pourtant une chose étrange, Lamoon planta la pointe de son arme contre le sol, à l'image du saut en hauteur afin de pouvoir passer au-dessus de son adversaire en boule, en faisant passer l'épée par le haut pour éviter de se voir stopper ou autre par une action et surtout arrivé derrière son adversaire le plus rapidement possible.

Lamoon ne perdit pas de temps par la suite, après tout, c'était un combat et le but est bien sûr de gagner donc il ne fallait pas se laisser avoir ou perdre l'avantage qu'une personne peut obtenir, ce qui est le cas. En ce début de combat, la Princesse montrait clairement qu'elle avait mérité cette place et que ce n'était pas un pur hasard qu'elle se trouve ici. Elle était certes dos à dos désormais, sa petite stratégie était efficace pour passer derrière son adversaire, mais pas non plus parfaite pour réussir à se mettre correctement par la suite. Il ne restait donc plus qu'à mettre un coup de sabre, surtout que sa portée est assez grande, donc elle était largement en dehors de la portée de l'arme de Ishtar ou bien de son corps, donc cela lui donnait un léger avantage. Du coup elle enchaîna directement avec un coup d'épée en diagonale, partant du bas, vers le haut afin de lui trancher le dos d'une manière assez violente. Même si le coup est assez lent, l'effet de surprise pourrait sûrement lui être favorable, mais sa manque de maîtrise pourrait sûrement lui jouer des tours à cause de la petite ouverture qu'elle laisse.

Durandal:
 
tableau:
 
Shin:
 
Amalia:
 
Issho:
 
Xia:
 
Eleanore:
 
Dimitri:
 
Abel:
 
Lamoon:
 
Jeanne:
 
Noah:
 
Hitomi:
 
Alexis:
 
Théodore:
 
Thomas:
 
Jack:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ishtar PendragonMessages : 58
Date d'inscription : 17/01/2018


MessageSujet: Re: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   Mer 25 Avr - 21:40

Le tournoi de l'Epée F. MDJ ~


Thème d'Ishtar :
Ma charge était partie, simple, je n’attendais pas à percuter forcément, c’était prévisible, comme j’étais la seule à attaquer et qu’elle était en garde. Je la vois reculer et me prépare à bloquer un coup avec le gantelet comme prévu. Je souris doucement, mais à la dernière minute, je suis surprise de voir la lame partir vers le bas pour qu’elle prenne un élan pour passer derrière moi, sur le coup, je suis surpris et ne m’y attendais pas vraiment, la demoiselle passe derrière moi avec succès et une agilité incroyable, il faut le dire. Je ne réagis pas assez vite, je sens la pointe de la lame m’entailler le dos. Je sens mon sang me couler dans le dos, ce qui réveille mon instinct de prédateur, cette blessure stupide m’avait un peu énervé. Cependant, elle restait légère, rien de bien handicapant, je ne cherche pas midi à quatorze heures et me retourne violemment.

Me retournant rapidement comme l’éclair, je tends le bras gauche loin et le rabat sur elle par le côté. Je ne m’attendais pas à toucher encore une fois, je fais un bond en avant pour me rapprocher d’elle esquivant une contre-attaque en me baissant, elle était rapide, mais prévisible. En quelques échanges, je pense avoir compris son style, elle est plus du type outsider, elle esquivait et jouait sur l’endurance, tout en attaquant rapidement pour blesser et avoir à l’usure. Un style que je connaissais et que je ne trouvais pas très plaisant, pas très spectaculaire. C’était de la fuite stratégique, ça ne me correspondait pas personnellement, mais bon … Chacun son style. Il était hors de question de laisser une technique si disgracieuse me battre. Je continuai d’avancer vers elle, essayant d’esquiver les coups de lame, qu’elle me donnait, parfois ça frôlait sur mon armure, je me suis pris une coupure à la joue aussi.

La demoiselle était rapide et endurante, je ne pouvais pas le nier. Un énième coup vient me frôler encore la tête, me coupant une mèche de cheveux. Mon regard change subitement devenant froid et concentré et c’est à ce moment que tous vont se jouer. Au lieu de faire un pas en avant comme tous les autres mouvements juste avant, j’en fais deux. Eh, oui, je lui avais laissé l’impression d’imposer son rythme un moment, me laissant même entailler légèrement, bien que pour certaines blessures, c’était chaud notamment la joue. Je voulais qu’elle prenne confiance. Arrivant à son corps-à-corps, je viens frapper avec ma lame qu’elle bloque. Elle semble contente de mon point de vue et songe déjà à contre-attaquer, mais un grand sourire malsain s’affiche sur mon visage alors que ma main libre vient la prendre par les cheveux pour la baisser, puis je lève violemment mon genou avec la jambière pour venir percuter son ventre, essayant de viser son estomac, mais dans cette position, la précision n'était pas pratique.

Je sens l’impact, mais je ne peux pas voir son expression malheureusement, vu qu’elle a la tête blessée. Oui certains trouveront peut-être ça choquant, mais c’est mon style. Mon style pour tuer. C’était celui que j’avais hérité de ma maîtresse et que j’avais construit moi-même. Un style brut, simple et destructeur. L’épée faisait partie de mon corps, je suis l’arme. N’attendant pas qu’elle se remette du coup, espérant avoir eu un impact suffisant pour venir prendre mon arme reculant légèrement pour avoir la distance idéale pour ne pas trancher en deux ma duelliste, puis j’abats de haut en bas tout en diagonale mon épée pour lui entailler le torse, œil pour œil, dent pour dent. Espérant que le coup passe pour en finir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 590
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   Lun 30 Avr - 22:30

Le tournoi de l'Épée
Le combat entre les deux femmes semblaient aller dans un sens pour le coup, c'est la princesse qui imposait son rythme dans ce combat, un combat très rapide où elle était plus ou moins la seule a réussir à esquiver tous les coups, réussissant même à toucher, juste de légère taillade, mais toucher tout de même son adversaire. Elle arrivait parfaitement à prendre les devants sur son adversaire, la meilleure épéiste de Quederla, pourtant elle était à mal contre la petite princesse de Thaïlande. Néanmoins, la confiance peut très vite se retourner contre une personne dont la confiance est bien trop développer. Effectivement, cela risquait très vite de se retourner contre la pauvre Lamoon. Alors qu'elle était persuadée de prendre la victoire du bout de son épée, la jeune femme allait presque gagner, Ishtar réussit a non seulement esquiver l'attaque de son adversaire, mais également à l'attraper, l'empêchant de s'enfuir, mais ce n'est pas pour autant qu'elle va se laisser faire pour autant.

Jet de dés de défense de Lamoon sur 30 : 29 – Réussite

Il faut dire la prise de Ishtar est plutôt impressionnante, et surtout très dur à s'en défaire. Il faut dire que la Quederlienne a bien plus de force, et donc forcément c'est très dur à s'en défaire, surtout pour une personne comme la princesse, mais elle n'allait pas se laisser faire pour autant. Alors qu'elle voyait le coup de genoux venir, grâce au fait qu'elle ait la tête vers le bas, elle eut juste assez de temps de mettre entre le genou et son ventre son épée, la lame dont le tranchant fut en direction du genou de la Quederlienne. Grâce à la jambière de celle-ci, la lame ne réussit pas à se planter dans la jambe de celle-ci, mais cela avait le mérite de fragiliser assez fort son armure. Sauf que la Thaïlandaise se prit le dos de son arme dans le ventre, cela était plus agréable que le coup de genou il faut l'avouer, sauf que ce n'était pas des plus agréables pour autant car la force de l'impact est assez fort. En tout cas, cela avait le mérite de faire éloigner les deux femmes le temps qu'elles se reposent légèrement.

Le combat n'était pas des plus facile, mais l'ancienne Domae n'allait pas se laisser impressionner par la technique de la princesse, raison pour laquelle elle partie immédiatement à l'attaque afin de profiter du petit étourdissement qu'elle venait de réussir à effectuer chez son adversaire qui se tenait légèrement le ventre suite à l'impact de son épée percutée par le genou de la Quederlienne.

Jet de dés de défense de Lamoon sur 45 : 71 – Échec

Il fallait esquiver le coup, il pouvait être mortelle, chose qu'elle a essayé de faire, sauf que son mal au ventre était bien trop fort pour le coup pour lui permettre d'esquiver pleinement l'attaque. Elle eut tout de même le réflexe de survie de reculer comme elle pouvait pour éviter le plus gros de l'attaque, sauf que tout ceci ne suffit pas malheureusement. La lame de Ishtar réussit a toucher Lamoon, découpant littéralement son kimono, ainsi que trancher l'abdomen même de la jeune femme, ouvrant ses habits à cause de l'entaille provoquer par la lame. La princesse se mit à crier de douleur, mais aussitôt, une personne dans le public se mit également à crier comme quoi le match était terminé et surtout il montait sur le ring pour se rapprocher de la princesse de Thaïlande. Pas difficile à comprendre que c'était sûrement son garde du corps de la jeune demoiselle et qu'il avait pour ordre d'éviter que Lamoon soit trop blessée durant ce tournoi.

L'arbitre n'avait pas le choix que d'arrêter le match immédiatement et déclarer Ishtar Pendragon vainqueur du match, même si c'est vainqueur par forfait. Lamoon ne semblait pas être contente de l'intervention de cet homme, commençant à lui crier dessus en Thaïlandais, mais il ne semblait pas se laisser faire par sa princesse, sûrement eut l'ordre de protéger la royauté avant tout. Les deux femmes quittèrent donc le ring, chacune de leur côté, alors que le match suivant aller se dérouler et les combattants étaient invités à monter sur le ring. Sauf qu'en se croisant, Eleanore avait une petite chose à dire à sa plus grande rivale avant que tout commence et surtout que Ishtar puisse se reposer de son match.

« Je comprends beaucoup mieux comment tu as eu ton titre de meilleur épéiste ma pauvre. C'est facile quand tous tes adversaires abandonnent ! Hahahahaha ! »

Durandal:
 
tableau:
 
Shin:
 
Amalia:
 
Issho:
 
Xia:
 
Eleanore:
 
Dimitri:
 
Abel:
 
Lamoon:
 
Jeanne:
 
Noah:
 
Hitomi:
 
Alexis:
 
Théodore:
 
Thomas:
 
Jack:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ishtar PendragonMessages : 58
Date d'inscription : 17/01/2018


MessageSujet: Re: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   Lun 30 Avr - 23:40

Le tournoi de l'Epée F. MDJ ~


Thème d'Ishtar :
Le combat était plutôt intense, la domination n’était pas si marquée en réalité, je sais juste que je n’arriverai pas à attraper la demoiselle aussi facilement en imposant un rythme particulier. En effet, sa réactivité et sa vitesse étaient bien plus grandes que la mienne, je dois le reconnaître, mais dans un combat, fuir ne suffit certainement pas. Il suffit d’un seul et unique coup pour mettre fin à ce dernier. À moi de choisir le bon. La Thaïlandaise imposait son rythme, cela devenait dur à vrai dire, car fallait essayer de se mettre à la même vitesse qu’elle pour ne pas se faire embrocher, j’ai beau porter une armure un minimum léger, elle possède quand même son petit poids. Mais s’il y a une chose que j’avais apprisse avec mes nombreux duels, c’est de reconnaître la confiance. Eh, c’est une chose que je ne supporte pas, je suis la seule à être confiante ici, c’est moi la meilleure. Je suis au sommet de cette humanité, au-dessus de tous ceux qui se mettent sur mon chemin, je ne perds jamais ! C’est peut-être à cause de cette légère colère que je décide de finalement passer à l’acte, peut-être un peu trop vite.

L’action se passe très vite, mais la réaction de la demoiselle est vraiment hors norme, elle arrive à esquiver la majeure partie de l’impact en se protégeant avec le dos de son arme, par mauvais du tous à vrai dire, je suis surpris. Mais même avec ça l’impact avait fonctionné quand même un minimum d’ouverture pour placer le seul coup véritable de ma part, les premiers n’étant que pour forcer la demoiselle à bouger, de toute ma rage de vaincre et mon orgueil j’annonce bien fort :

C’EST TERMINE !

La lame que je lève passe devant mon visage, pendant le bref moment ou la lame cache mon expression change, prenant un visage bien plus cruel et terrifiant. L’adversaire en face de moi, s’il était vraiment expérimenté comprendrait que je pouvais la tuer, que j’étais même prête à le faire. Le monstre en moi rugissait, voulant faire couler le sang. Mon style ultime, que je devais gaspiller à cause de règle bien stupide, après tous, quand on dégaine une arme, ne sommes-nous pas prêt à mourir ? Mourir au combat face à plus fort que soit …. N’est-ce pas une chose que tous épéistes souhaitaient ? Moi oui, si je devais mourir, je veux une mort digne de la personne que j’ai été. Malheureusement, je suis obligé de gaspiller mon art. Juste avant l’impact, je recule légèrement la lame, en même temps que la tentative d’esquive de la jeune Thaïlandaise limitant ainsi la blessure que je lui fais en arrachant sa tenue, entaillant juste son abdomen de façon non-mortelle ou véritablement grave.

Je fixe le sang de la demoiselle présent sur ma lame en silence, puis d’un mouvement rapide et fort, je projette le sang sur la lame au sol dans une petite gerbe circulaire en fixant l’homme qui venait d’interrompre le combat en montant sur le ring. Il est facile de voir que la demoiselle qui m’affrontait n’est pas contente, mais ce n’est pas mon problème et c’est ma victoire. Je m’incline doucement en face de mon adversaire par respect pour le combat, mais aussi car elle a du faire de son mieux puis me dirige vers la sortie du ring, essuyant le sang sur ma joue alors qu’Eleanor m’attendait. Toujours un mot pour me faire sortir de mes gongs d’ailleurs.

Heureusement encore, t’imagines ? Tu pourrais même pas me servir de tapis en tant que second si on ne pouvait pas abandonner. Enfin tu dois bien connaître ce sentiment à force de toujours perdre. Je me lasse de toi ma pauvre. Ça fait des années et tu n’arrives même pas à augmenter ton niveau.

Je passe à côté d’elle sans lui adresser un regard, bien qu’elle fût l’une de mes rivales les plus fortes, bien que je ne l’avoue jamais, elle n’a jamais été mon réel objectif, ma véritable rivale était Kira Seryk et ça serait seulement devant elle que je perdrais, car c’est la descendante et ma camarade sous mon maître d’arme. Je m’arrête une fois dos à dos avec elle :

Et malheureusement, l’abandon est bien plus honorable pour un duelliste, c’est que l’adversaire reconnaît la supériorité de l’autre. C’est une consécration qu’un adversaire fait. Il faut savoir rester à terre quand on est pas au sommet, c’est pour ça que tu ne gagneras pas. Tu n’as jamais connu le sommet ma pauvre.

Je souris doucement prenant de nouveau ma voix arrogante en levant le poing et le serrant, montrant mon côté orgueilleux de nouveau, la fierté parlant à l’était pure :

Je ne gagnerai peut-être pas non plus, bien que j’en doute fortement quand même, mais je laisserai dans l’esprit de mon adversaire un sentiment de peur, il se dira que s’il régresse, je le broierai de mon talent. As-tu déjà pu faire briller ton talent à la place de numéro ma pauvre ? Su ceux, ne te blesse pas, ça m’embêterait de devoir te massacrer alors que tu es handicapée.

Je souris et retourne près de mon sac boire et regarder un peu les dégâts de ma jambière tout en gardant un œil sur les combats qui allait avoir lieu voulant garder une petite avance sur le style des adversaires.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 590
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   Mar 1 Mai - 23:53

Le tournoi de l'Épée
Ishtar ne se laissait pas faire face aux attaques verbales de Eleanore, sa plus grande rivale de Quederla, mais elle la laissa parler car elle avait un combat a gagné et elle voulait montrer à quelle point elle s'était améliorée, alors que la lionne disait l'inverse, comme quoi le Grand Duc ne s'améliorait jamais. La femme de la haute société venait de monter sur le ring, avec en face d'elle un épéiste en armure intégrale, en armure très étrange qui cachait sûrement quelque chose, mais elle ne se laissa pas impressionner pour autant. L'homme portant le nom de Shin ne disait rien, pas un mot, mais Eleanore non plus, tout ce qu'elle fit fut de sortir son épée, une épée que Ishtar connaît très bien. La lame est simple, pourtant au bout, c'est assez étrange car la lame se sépare en trois lames courbés donnant l'illusion de serres de rapaces.

L'arbitre donna le coup d'envoi du match, mais la Quederlienne ne bougeait pas, elle restait immobile alors que Shin prit rapidement la vitesse dans le match afin de courir à toutes vitesses sur le ring, allant dans tous les sens. Sa vitesse n'avait rien de normal, pourtant, il l'était et autant que Ishtar que Eleanore savait qu'il n'était pas un Domae et un Élémentis avec cette armure, il ne serait pas passé inaperçu. Beaucoup de monde, dont Ishtar, perdait de vue cet homme à la vitesse folle, sûrement grâce à son armure qui lui donne une telle vitesse. Pourtant l'épéiste sur le ring semblait ne pas être perturbé par cette vitesse et semblait suivre du regard son adversaire qui était très dur à voir. Ishtar savait que c'était grâce à son animal qu'elle arrivait à suivre de tel mouvement, la vue des rapaces, et surtout des Grand ducs, permettent de voir avec précision des petites créatures et surtout à une vitesse assez folle.

Alors qu'elle ne bougeait pas depuis le début, Eleanore se mit d'un seul coup à bouger, surtout son épée et son adversaire refit son apparition, le pied prit au piège par le bout de l'épée de la Quederlienne et dans un mouvement rapide et fluide, elle réussit à faire trébucher comme il le fallait son adversaire pour ensuite le frapper avec son épée pour le faire sortir du ring d'une très grande vitesse. Le combat était terminé, Shin étant tombé du ring. La jeune femme se mettait à rire devant une telle faiblesse de la part de son adversaire, se préparant à quitter le ring quand son adversaire ne semblait pas en avoir terminé avec le combat car il se mit à se relevé pour ensuite courir sur Eleanore, bien décidé à la tuer. Le combat était terminé et la règle qui interdit de tuer durant le combat n'était plus de mise, et Eleanore le savait parfaitement donc elle n'allait pas se laisser blesser par une personne aussi ridicule que lui. Elle se baissa pour esquiver l'attaque d'une vitesse folle, heureusement qu'elle l'avait vu venir, pour ensuite taillader l'armure grâce aux griffes de son épée, plantant ses serres à l'intérieur de son armure, à l'intérieur de sa chair, l'enfonçant jusqu'à qu'il n'est plus aucun souffle de vie dans son être.

« Un mauvais perdant. Désormais il ne pourra plus l'être. »

L’arbitre s'excusa de ce qui venait de se passer, pendant qu'ils débarrassaient le cadavre de l'homme en armure. Il pardonna le meurtre car c'est Shin qui avait enfreint les règles et donc elle n'avait pas vraiment le choix que de le faire, mais il expliqua que l'organisateur refusera toute chose du même genre par la suite, sinon le tournoi sera annulé. En tout cas, ils avaient les participants pour le tour suivant. Noah contre Abel, Dimitri contre Jack, Jeanne contre Hitomi, ainsi que Ishtar contre Eleanore. Tout le monde avait le droit à dix minutes de repos, histoire que tout le monde soit au même niveau, puis les matchs allaient suivre juste après ce petit temps de repos.

Après ce temps de repos, les deux épéistes, Noah et Abel furent appelé à monter sur le ring pour se battre à l'épée. Le style de combat de Abel est simple, brutal, mais tellement efficace grâce à sa longue épée lourde qu'il arrive à manier à la perfection d'une seule main grâce à sa grande musculature, mais sa protection est très pauvre. Alors que Noah, même si sa protection n'est pas des plus énorme également, son style reste très brutal. Le combat était intense, les coups étaient très violent. Les entailles sont assez importante sur le corps de Abel, mais la puissance de son épée réussit à faire abandonner son adversaire en voyant qu'il était dans le creux de son épée, et il ne suffisait que d'un geste de Abel pour le décapité. Il ne voulait pas mourir, mais il reconnu qu'il avait perdu car il n'avait pas le choix que d'abandonner. Abel était assez sévèrement blessé durant ce match, mais il allait avoir le temps de panser ses blessures grâce aux combats suivant.

Le combat suivant arrivait, celui qui opposait Dimitri, le russe avec son épée d'une originalité absolu, contre Jack et ses trois lames à la ceinture. Le combat allait être très intéressant car clairement ils allaient avoir deux styles de combat très différent. Jack avec qu'un de ses sabres en main, tandis que son adversaire avait sa longue épée en main impassible derrière son masque. Les deux se mirent à foncer l'un envers l'autre, mais le Russe esquiva l'attaque frontale de son adversaire en sautant à la dernière minute, sautant juste au bord de son adversaire, faisant traverser sa lame à l'intérieur de la chair de son adversaire. Les deux épéistes se retournèrent, et il se repassa exactement la même scène, mais cette fois-ci c'est l'autre épaule qui se fit perforer par la longue épée.

Jack sorti un second sabre en voyant qu'il n'arrivait pas à toucher, mais son adversaire lança simplement sa longue arme en direction de son adversaire, ce qui fut esquiver sans aucun soucis, se plantant dans le sol. Jack attaquait son adversaire sans son arme, mais une chose assez surprenante se passa, il s'arrêta d'un coup, tombant, impossible pour lui de bouger. Dans les lueurs du soleil, on pouvait remarquer une chose entre les mains du Russe, un fil ! Un fil qui allait de ses mains, traversant son adversaire au sol, et se terminant dans son épée planté au sol plus loin. Jack était incapable de bouger, mais ce n'est pas pour autant qu'il abandonnait, beaucoup trop fier pour se faire. Le Russe n'avait donc pas terminé, allant reprendre son arme, serein car son adversaire ne pouvait plus bouger. En se retrouvant en face de l'homme au trois sabres, il pensait gagner en plantant sa longue épée pour plonger l'homme au sol dans l'inconscience. Sauf que Jack ne se laissait pas faire, c'est à ce moment précis qu'il fit gonfler ses muscles, se libérant de l'emprise du fil pour venir taillader de façon circulaire les jambes du russes, où les jambes ne purent résister à toute cette pression de la part des lames, cédant, se faisant couper.

C'est la première fois qu'on entendait la voix du Russe, il criait sous le fait qu'on venait de lui couper les deux jambes, mais il était encore vivant et dans l'incapacité à se battre. Jack fut donc déclarer vainqueur. Après un rapide nettoyage du ring, ce fut au tour de Jeanne, le chevalier français contre Hitomi, le ninja du japon.

Le combat allait s'engager, la jeune Jeanne mit son casque afin d'être en armure intégrale alors que le ninja sorti ses deux épées afin de se battre. Les coups sur le chevalier se faisait bien plus nombreux que les coups du chevalier français, mais cela était évident que le ninja n'arrivait pas à entailler cette armure imposante, frappant encore et encore, mais rien ne se faisait, l'armure ne fléchit pas. Le Ninja étaient sûrement un adversaire redoutable en cas d'infiltration, mais en combat brut de la sorte, c'est clairement les chevaliers qui avaient l'avantage, et ça clairement. Jeanne ne réussit à porter que très peu de coups, mais les coups étaient assez puissant, et surtout arrivait à frapper en pleine tête à plusieurs reprises, mettant dans les pommes la jeune femme du japon. Jeanne gagna son match avec une assez grande facilité, ayant largement l'ascendant de l'équipement sur son adversaire.

Il était temps de faire le combat suivant, celui qui allait opposait les deux Quederlienne, la première épéiste de la ville et la seconde épéiste de la ville. Eleanore savait parfaitement de quoi était capable son adversaire, mais Ishtar savait également de quoi était capable son adversaire. Surtout que chacune ont vu le combat de l'autre et c'était évident que l'une comme l'autre, chacune s'était améliorer, mais la question était plutôt, qui s'est améliorer plus que l'autre ? L'enjeu de ce match n'était pas seulement savoir qui allait passer le round suivant ou bien qui allait remporter l'épée, mais clairement qui est la plus grande épéiste de Quederla !

« Tu as bien vu à quel point j'ai remporté facile mon match, abandonne. Personne ne t'en voudra de me laisser ton titre, plutôt qu'être déshonorée en plein combat ! »

Ishtar n'allait pas abandonné sans se battre, et Eleanore le savait parfaitement. Dès que le top du départ fut lancé, Eleanore prit directement l'impulsion nécessaire pour foncer à toute vitesse sur Ishtar avec un grand sourire aux lèvres, elle ne cherchait pas à la toucher, elle voulait juste tester, énervée un peu son adversaire en passant à une grande vitesse à côté d'elle afin de se mettre dans un coin, un des coins du ring juste derrière Ishtar. Elle dégageait beaucoup de confiance en elle, à moins qu'elle avait un plan pour la suite du combat ?

« Allez, je vais me donner un handicap, comme ça la victoire ne sera que plus belle pour moi. Je resterai toujours au bord du ring, cela ne sera que plus simple pour toi. »

Durandal:
 
tableau:
 
Shin:
 
Amalia:
 
Issho:
 
Xia:
 
Eleanore:
 
Dimitri:
 
Abel:
 
Lamoon:
 
Jeanne:
 
Noah:
 
Hitomi:
 
Alexis:
 
Théodore:
 
Thomas:
 
Jack:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Ishtar PendragonMessages : 58
Date d'inscription : 17/01/2018


MessageSujet: Re: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   Mer 2 Mai - 13:48

Le tournoi de l'Epée F. MDJ ~


Thème d'Ishtar :
Le dernier combat fut un énorme déshonoré pour le tournoi tout de même, un participant qui ne supportait pas de perdre. Cela lui coûta bien cher il faut le dire, je reconnais bien le côté sans pitié d’Eleanore. Côté d’elle quoi ne me choque pas plus que ça, j’aurais fait exactement de la même, en peut-être un peu plus spectaculaire pour montrer vraiment ce qui en coûte d’essayer de m’attaquer par-derrière et de façon si lâche, mais ne reprochais rien à l’épéiste, elle a déjà réussi à toujours sa cible on ne va pas trop lui en demander quand même. Je restai à fixer la demoiselle fière d’elle, applaudissant même, car elle avait bien combattu, c’est un fait, sa vitesse semblait impressionnante, mais surtout… Sa réaction et sa vision, l’homme à l’armure étaient rapide, mais cela ne semblait pas avoir posé de problèmes à la Domae. Enfin bref, c’était une victoire de la demoiselle que j’allais rencontrer, comme elle désirait tant. Ce qui ne me dérange pas, l’autre homme n’aurait pas été digne de m’affronter, d’affronter l’incarnation de la perfection que je suis. Mêmes dans un tournoi aussi sélectif, nous pouvons avoir des déchets à nos côtés.

Le deuxièmement roulement de combat allait se dérouler, déjà maintenant il ne restait plus que la crème de la crème parmi nous. Deux de mes adversaires en particulier m’intéressait, ce fameux jack qui possédait trois épées, ce qui n’est pas banal, si on porte trois épées, c’est qu’on est capable de les utiliser, mais jusqu’à preuve du contraire il n’a que deux mains. J’avoue que je me demandais bien comment il pouvait déployer son plein potentiel comme ça. Je ne doutais pas qu’il en était capable, je me demandais juste comment il pouvait bien faire, je me doute qu’il n’utilise pas ses pieds, sinon … Il sacrifiera le mouvement qui est très important dans un duel d’épée. Je suis même contente qu’il passe son nouveau tour, avec une façon vraiment agressive, priver un épéiste de ses jambes aussi barbarement, quel homme. De la classe et un caractère impitoyable, j’aime ça.

L’autre participante que je voulais affronter plus que ce Jack, c’était cette fameuse Jeanne, apparemment elle était très jeune et donc ne devait pas avoir une immense expérience du combat, si son style ne se démarque pas spécialement de celui de Jack ou d’autre, sa force, son envie de vaincre résonnait jusqu’à moi, j’avais l’impression de me voir plus jeune. Je suis sûr qu’à l’avenir, elle fera une épéiste de talent, peut-être bien plus que moi si on combat, elle évoluera sûrement dans notre combat si on vient à se rencontrer et moi aussi. Je souris longuement en voyant sa victoire contente de sûrement pouvoir l’affronter au prochain tour. En effet, je ne comptais pas perdre maintenant, juste avant de rencontrer une épéiste qui m’attirait, ça faisait tellement longtemps que je n’avais pas ressenti ça. Depuis que je n’affrontais plus Kira tous les quatre matins, avec nos fameuses 321 victoires et 321 défaites chacune.

Je soupire doucement quand on m’appelle, me levant pour allez affronter celle que tous le monde reconnaissait comme ma rivale, un titre qu’elle avait voler à mon ancienne amie d’enfance et réelle rivale, mais il semblerait que le côté compétition n’ait jamais intéressé Kira, du coup c’est cette femme qui l’a remplacé, mais bon elle était méritante aussi il faut bien le reconnaître. Malheureusement pour elle, pas de temps à perdre, un vrai adversaire m’attendait, même si elle c’était améliorée, ça me lassait d’affronter toujours cette femme. Mais bon, faisons abstraction de ce sentiment, il est temps de passer aux choses sérieux. Je rentre sur le terrain et dégaine mon arme de la main gauche en la saluant pour le respect et les traditions de l’escrime. Puis j’attends le départ qui est lancé quelques instants après l’arbitre. J’ai le droit à son discours sur sa victoire facile :

Un combat pitoyable qui ne sera jamais gardé dans l’histoire tellement il est honteux. Si c’est sur ce genre de combat que tu veux te bâtir un nom et une légende, je te la laisse, moi je vise plus haut désoler ma chère

Je la fixe en silence faire ce qu’elle voulait passant derrière moi, je me retourne légèrement sans vraiment être inquiète et la fixe aux coins du ring. Madame se laissait un handicap pour m’affronter. Grosse blague, blague sur le fait qu’elle voulait un handicape alors qu’elle n’a jamais réussit ne serais-ce qu’à caresser mon niveau de perfection du bout des doigts. JE SUIS la meilleure. Au sommet de tout, je ne perdrais donc pas contre une handicapée physique mais aussi mentale. Car si elle pensait que son tour de passe-passe allait marcher sur moi, elle pouvait allez se faire voir.

Tu sais très bien que ta technique ne rivalise pas avec la mienne. Ton handicape, c’est juste un prétexte pour essayer de me faire tomber de la zone de combat. T’es si blonde que ça ma pauvre ?  

Je lève mon arme et l’abat pour venir entailler le sol du ring faisant un grand trait en long, puis viens poser le côté non tranchant de ma lame sur mon épaule en fixant la demoiselle remplit de confiance et pensant qu’elle pouvait m’abuser avec ses tours de merde. J’étais au centre du ring un trait devant moi :

Ceci est ta limite ma pauvre, si tu crois que tu vas me sortir comme tu le souhaite…

Vraiment plus pitoyable que ce que j’attendais de la demoiselle. Je ne doutais pas qu’elle s’était améliorée, mais essayé de me berner comme ça. Vraiment déçu, elle voulait savoir qui était la meilleure, mais elle semblait oublier qui était le numéro 1 ici. Je continue de la fixer un peu en colère du fait qu’elle soit aussi stupide, j’espérais qu’elle était montée vraiment en compétence pour faire une véritable rivale. Mais elle semblait toujours aussi lâche et fourbe. Elle insultait les combats qu’on avait vu, le meilleur de chacun contre le meilleur des autres.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le tournoi de l'Épée [PV Ishtar]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Les Alentours :: Le reste du monde-