Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   Lun 23 Avr - 20:08

Exuld
Drakerz


「 Réunion d'assassins 」

Je pénétrais avec circonspection dans la salle de réunion des Ghosts. J’étais visiblement le dernier retardataire. Je pris place à la droite de la première Ghost, non par choix, mais c’était le dernier siège inoccupé. Il émanait d’elle un sentiment de puissance. Tout en elle semblait indiquait qu’elle était dangereuse. J’avais remarqué que la plupart des Ghosts l’évitaient. Je n’avais pour ma part jamais eu affaire à elle et cela ne me manquait pas le moins du monde. J’ignorais la raison de la distance qu’instauraient les autres avec elle. Je m’assis nonchalamment sans présenter d’excuses ni de salutations. Cela faisait longtemps que j’avais abandonné les bonnes manières en leur compagnie. Ce n’est pas faute d’avoir essayé d’être courtois mais la plupart de mes tentatives, si elles ne déclenchaient pas de raillerie, étaient en tout cas restées lettre morte. J’avais vite compris la façon d’agir au sein de ce groupe : nous étions des tueurs, pas question de prendre le thé.

Lilith me faisait face. Son masque inexpressif et son regard vide semblaient me dévisager. C’était la seule à qui j’accordait un semblant d’intérêt. Je la saluais d’un signe de tête, sans espérer qu’elle me réponde. Je pense que la sympathie et la convivialité n’était pas vraiment dans ses traits de caractère les plus marquants. En revanche, elle avait toujours été une excellente partenaire de mission et, même si elle le cachait plutôt bien, elle n’était pas totalement dénuée d’humanité contrairement au reste de nos « collègues ». J’en étais la preuve vivante puisqu’elle m’avait sauvé la vie là où n’importe quel autre m’aurait laisser crever.

Les murmures disparurent petit à petit, laissant la parole à la première Ghost. Qu’est-ce qui pouvait bien être important au point de vouloir nous convoquer ? Cela n’était pas arrivé depuis très longtemps. Et pour cause, rassembler autant de personnes si dangereuses dans un endroit si confiné était plutôt une mauvaise idée. Sans compter que cela pourrait plus facilement attirer l’attention sur nous.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 191
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   Lun 23 Avr - 21:44

Réunion d'assassins

ft. Les Ghost
"Chaque assassin est probablement le vieil ami de quelqu'un"

Une réunion entre tous les Ghost. La ville était sûrement sur le point d'exploser pour qu'une telle chose se produise... On ne peut pas dire que tu es là depuis longtemps, mais tu n'as jamais assisté à une réunion avec toute la petite troupe. Tu es quand même sur tes gardes et tu es venue en tenue de mission ainsi que armée ; peut-être qu'ils y verront de la provocation mais toi tu y vois de la protection. Tu n'allais certainement pas rester entourée d'assassiner, les bras croisés à attendre qu'ils te sautent tous à la gorge.

Tu passais donc par la porte secrète afin d'entrer dans le petit cagibi que le Maire avait accepté de vous prêtez pour ce genre de réunion. Une "chance" qu'il disait. Si avoir un placard à balais pour une réunion était une chance, tu avais bien envie de lui demander sa définition de la malchance... Même ton bureau était plus grand et avait plus de prestance ; tu pouvais recevoir plus de monde et surtout sans ces fichus masques. Que tu trouvais ridicule cette idée de porter des masques. Vous êtes dans le même mais pas foutu de vous faire confiance, est-ce ça le visage de l'élite ? Vraiment pitoyable.

Toute la petite troupe est présente, enfin au premier abord tu as l'impression que c'est le cas. Les visages se tournent rapidement vers toi mais vous n'êtes pas du style à vous claquer la bise et vous demander si l'accouchement du frère du troisième degré s'est bien passé. Vous vous en fichez. Tu s'assois donc sur une table pour te donner un peu d'hauteur par rapport aux autres ; chacun s'assoit comme il veut de toute façon... La conversation ne commence toujours pas et malgré ton regard insistant vers la première Ghost, tu comprends qu'il manque quelqu'un : Ton collègue de la fissure dont tu connaissais désormais son identité.

D'ailleurs la personne en question entra dans la pièce. Tu restes les bras croisés en jetant quelques regards vers lui et réponds simplement à son bonjour par un signe de tête. La réunion commence enfin et une jeune femme, présentée comme étant la première Ghost toujours en vie, annonce directement la couleur : Nous sommes ici pour nous faire remonter les bretelles. Ô joie. Tu es ravie d'être venue à cette réunion. De ce que tu comprends, certaines missions ne se seraient pas déroulées comme prévu à cause de conflits entre certains membres ; de ton côté, tu n'as rien à te reprocher. Tu n'as pas fait de mission Ghost dernièrement.

- Nous sommes l'Unité spéciale du Maire ! Nous ne pouvons pas nous mettre des bâtons dans les roues, surtout lorsque nous sommes en mission. C'est courir à notre perte.

Votre arrêt de mort est signé depuis tellement longtemps de toute façon... Au moindre faux pas, au moindre mot de travers, cela se retourne contre vous et vous mourrez. Qu'est-ce que cela peut bien vous faire l'entente ? Mais dans tous les cas, tu notes un point important... Pourquoi est-ce que personne ne se fait confiance ? A cause de ces masques idiots. Connaître, au moins le visage de l'interlocuteur, permet au moins de créer de la confiance.

- Peut-être que si on retirait ces masques, nous nous ferions un peu plus confiance. Je n'ai pas envie de travailler avec des personnes dont le visage m'est inconnu ; qu'est-ce qui me dit que sous son masque elle ne prévoit pas de me planter un couteau dans le dos ?

Pouvoir au moins lire sur les visages aident à comprendre quelques fois les émotions de l'autre. Certes, certains visages sont clairement impassibles mais en plus de devoir surveiller l'ennemi, vous devez surveiller vos arrières pour éviter des coups dans le dos de vos alliés.





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 133
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   Lun 23 Avr - 22:14

ft. Abby et Exuld
réunion d'assassins


Une réunion de Ghost ?!... Ça ne me dit clairement rien qui ne vaille. 

J'avais fait de mon mieux pour ne pas arriver à la bourre, je ne suis pas le premier arrivé mais je ne pense pas être le dernier. Mon envie de faire preuve de ponctualité était surtout motivée par l'envie de pouvoir choisir une place de choix, si ça devait virer au massacre, il valait mieux être dans un coin afin de ne pas avoir à surveiller ses arrières, méthode dangereuse mais ça augmente quand-même les chances de survie.

Je me doutais quelque peu que la réunion n'avait pas pour but de m'éliminer, un peu de poison ou une visite nocturne aurait bien fait l'affaire mais prudence est mère de sûreté comme on dit.

J'avais réussi à me traîner jusqu'à un coin, faisant un petit signe de main lors de mon arrivée, ils pouvaient bien rire ou répondre, ça m'intéressait autant qu'un pet de lapin. 

Il n'y avait que des masqués pour le moment, si l'atmosphère n'était pas aussi tendue, on aurait pu croire que l'on se préparait pour un bal... Si on ne prends pas en comptele manque de goût de certains "camarades".

J'avais eu quelques difficultés à me déplacer avec mon épée mais était réellement heureux de ne pas avoir pris ma faux sur ce coup. J'étais armé, avec mon épée apparente et un petit couteau assez tranchant, juste au cas ou...

Un dernier Ghost arriva sans même s'excuser... Quand je dis que les bonnes manières ne sont pas de mises... Enfin bref, la personne désignée comme étant le ghost avec le plus d'expérience avait commencé à parler, avoir survécu aussi longtemps force le respect. Je n'avais pas bien suivi la situation car je regardais un peu les autres ghost, je me demandais si il y en avait avec qui j'avais fait des missions, ce n'est pas comme si on avait des liens mais c'est toujours bon de savoir qu'une personne avec qui vous avez bossé est toujours en vie, le fait de combattre ensemble doit créer ce genre de liens je suppose.

Une ghost fit un commentaire me permettant de comprendre un peu la situation, on parlait de masque et montrer son visage. Pourquoi pas, ça éviterai beaucoup de problèmes et ce serait marrant aussi, savoir que ta boulangère bosse aussi avec toi pour assassiner des individus une fois la nuit tombé ça crée aussi des liens.

"Je suis on ne peut plus d'accord !" Dis-je appuyé sur le mur. Dans tous les cas, cela pouvait être bénéfique, vue que l'on est tous sur la corde raide à quoi bon se cacher ?!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   Mar 24 Avr - 18:12

Exuld
Drakerz


「 Réunion d'assassins 」

Des conflits entre certains membres ? Cela s’expliquait facilement. La plupart d’entre nous étaient des tueurs solitaires. Travailler en duo était plutôt difficile. Et si ce n’était que cela, on aurait pu régler rapidement le problème. La moitié des Ghosts étaient des psychopathes endurcis. Leur caractère violent et leur penchant à faire couler le sang sans raison particulière était l’une de mes principales causes de désaccord avec eux. Je ne tuais pas plus que nécessaire là où d’autres massacraient le moindre être vivant qu’ils croisaient. La première Ghost poursuivit :

- Nous sommes l'Unité spéciale du Maire ! Nous ne pouvons pas nous mettre des bâtons dans les roues, surtout lorsque nous sommes en mission. C'est courir à notre perte.

« Courir à notre perte » ? J’eu un rire sarcastique. Nous étions tous déjà perdus depuis longtemps. Il n’y a pas d’espoir de liberté pour ceux qui rejoignent cette unité, seulement la mort pour ceux qui refusent l’offre. Je n’étais même pas sûr de rendre le monde meilleur en débarrassant la ville des ennemis du Maire. Certaines de mes cibles n’avaient vraiment pas l’air de criminels. Je soupçonnais le gouvernement de faire assassiner tout ceux qui le gênaient simplement, criminel ou non. Abby prit la parole :

- Peut-être que si on retirait ces masques, nous nous ferions un peu plus confiance. Je n'ai pas envie de travailler avec des personnes dont le visage m'est inconnu ; qu'est-ce qui me dit que sous son masque elle ne prévoit pas de me planter un couteau dans le dos ?

Je soupirais à cette remarque stupide alors qu’un des membres présents renchérit :

-Je suis on ne peut plus d'accord !


- Il n’en est pas question. Si vous craignez de vous prendre un couteau dans le dos, vous devriez garder votre masque sur le visage. Votre identité est le seul élément dont on a besoin pour vous faire assassiner. Et je pense qu’on a tous ici quelqu’un qui nous en veut à ce point, sans compter les éventuels témoins de nos missions qui auraient pu nous identifier sans ces précieux masques. De plus, je suis désolé de vous l’annoncer comme ça les gars, mais je n’ai absolument aucune confiance dans la quasi-totalité d’entre vous et je pense que c’est réciproque.

La seule en qui j’avais un petit peu confiance était Lilith, et c’était déjà plus de la gratitude que de la confiance.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 191
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   Mar 24 Avr - 20:33

Réunion d'assassins

ft. Les Ghost
"Chaque assassin est probablement le vieil ami de quelqu'un"

Tu as toujours su lancer les sujets fâcheux au bon moment. En tant normal, tu adores voir les airs étonnés sur leur visage mais tu ne peux même pas te vanter puisque tout le monde porte ces foutus masques... Raison de plus pour les retirer. Il est plus simple de voir le visage de l'interlocuteur pour connaître un minimum ses pensées, savoir aussi ses intentions... Là rien n'est possible et tu ne sais même pas ce qu'ils pensent de ton idée ; tu es obligée d'attendre une réaction et qu'ils expriment leurs pensées à voix haute pour cela.

- Je suis on ne peut plus d'accord !

- Ah ! la crevette est d'accord ! D'autres de notre côté ?

Oui tu l'appelais la crevette... Tu as déjà fait une mission avec lui. Rien de plus à dire, il n'est pas un mauvais élément mais il ne deviendra pas ton meilleur ami non plus ; mais c'est quand même marquant d'avoir un partenaire avec des crevettes. Enfin, tu ne peux pas vraiment l'ouvrir sur le sujet ; on ne peut pas dire que tes grenouilles de quelques millimètres sont à prendre au sérieux. Cependant, tu aimes bien te moquer plus ou moins gentiment et il y aurait tellement de chose à dire sur les crevettes... Bien qu'il ait malheureusement pas le physique pour, ce qui est bien dommage.

- Il n’en est pas question. Si vous craignez de vous prendre un couteau dans le dos, vous devriez garder votre masque sur le visage. Votre identité est le seul élément dont on a besoin pour vous faire assassiner. Et je pense qu’on a tous ici quelqu’un qui nous en veut à ce point, sans compter les éventuels témoins de nos missions qui auraient pu nous identifier sans ces précieux masques. De plus, je suis désolé de vous l’annoncer comme ça les gars, mais je n’ai absolument aucune confiance dans la quasi-totalité d’entre vous et je pense que c’est réciproque.


- Pourtant tu es encore en vie... Malgré notre petite mésaventure dans la fissure. Qu'est-ce qui te dit que je n'attends pas le bon moment pour tout balancer ?

Tu ne comptais pas le faire car tu n'aurais aucune raison... Mais tu ne vois pas pourquoi il te ferait plus confiance qu'à d'autres personnes. Si tu es capable de garder ta langue, pourquoi pas les autres ? Cette petite réponse semble affoler certains Ghost qui murmurent entre eux ; et oui, vous avez enlevé vos masques durant la fissure. Pourtant, chacun a joué au jeu du silence. Si deux personnes sont capables de le faire, pourquoi pas les huit autres ? Et puis que risquez-vous de toute façon ? Vous êtes déjà sur la sellette et la moindre occasion est bonne pour mettre fin à vos jours. Que risquez-vous de plus ?

- Raziel a raison, ces masques sont le seul moyen pour protéger notre identité.

- Pour nous tenir en laisse oui ! Pourquoi le Maire nous force à porter des masques et avoir une double identité ? C'est pour que l'on évite de se faire confiance. A votre, avis qu'est-ce qui se passerait si tout un groupe d'assassins devenaient soudés comme les dix doigts de la main ?

Ils pourraient monter des complots contre les dirigeants. Vous êtes l'élite la plus puissante de Quederla, regroupant des pouvoirs diversifiés et vous êtes sur-entraînés... Que se passerait-il si du jour au lendemain, tout le monde acceptait de devenir amis ? Tuer le traître serait compliqué car les liens avaient été créés. Le Maire veut seulement des pantins, incapable de réfléchir et qui restent à lui obéir au doigt et à l’œil ; vous êtes seulement des marionnettes et il suffirait de couper les fils pour être enfin libres. Tu n'as jamais voulu faire partie de cette Unité, jamais. Et si tu arrives à mettre des bâtons dans les roues du Maire, tu serais la première heureuse... Bien que tu te doutes que vous êtes sur écoute. Sinon, comment aurait-il sur pour la mafia ?

- Est-ce que tu n'essayerais pas de nous monter contre le Maire ?

Ce n'est qu'une questions de point de vue tout de ceci... Toi tu y vois une seconde chance loin des manipulations et d'autres vont y voir une rébellion. Tu te contentes d'hausser simplement les épaules, tu ne comptes pas répondre tout de suite à cette question... Tu voudrais simplement entendre les arguments des autres Ghost ici présents.





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 133
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   Mar 24 Avr - 20:55

ft. Abby et Exuld
réunion d'assassins



Mon commentaire n'était pas passé inaperçu, comme je pouvais m'en douter.

Je n'avais pas fait attention à qui avait fait la remarque, juste la remarque en elle-même mais la réponse qui suivit m'indiqua directement qui en était l'auteur.

"Mais de rien, il faut avouer que tu as ouvert ta bouche pour une raison plus importante que de gober des mouches, il fallait que je soutienne sur ce coup"On pouvait facilement entendre mon rire après cette petite pique, un prêté pour un rendu après tout. 

Un autre ghost répliqua avec une certaine... force ?! La voix me disait quelque chose mais je n'arrivais pas à mettre le doigt dessus.

"Woah, pas comme ça, je pense que l'idée est plus de ne pas toujours garder les masques en privée mais les avoir avec soi pour les missions, en même temps, révéler nos visages à n'importe qui permettrai à un survivant de nous suivre jusqu'ici ou bien de nous kidnapper, torturer et récupérer plein d'infos... Mais on est entre nous non ? En plus, comment savoir si un individu ne nous a pas infiltré à l'heure actuelle ? on doit rester secret, okay, mais que cela ne devienne pas une faiblesse qui nous mènera à notre chute."

J'étais assez heureux d'avoir expliqué mon point de vue sans m'être fait fustiger de quelconque manière, c'est tellement ennuyeux d'être coupé. La conversation commença à prendre un ton plus sérieux, si ça continuais, ça risquait de dégénérer, j'avais bien fait de me coller à un mur tout compte fait.

"Hey, pas besoin de se battre, on est là pour tuer des gens, pas s'entre tuer, on à beau être des taulards ou autre, on peut être civilisé non ?"

J'avais parlé plus fort qu'à mon habitude et je n'aimais pas vraiment ça, surtout que je ne suis pas sûr que le message ait atteint toutes les oreilles aux alentours. N'empêche, le ghost qui a parlé était un dévot ou quoi ?!

Il fallait avouer que la situation en elle-même n'était pas top. 

"De toute manière, si on commençait à s'étriper joyeusement cela ne resterai certainement pas inaperçu donc calmons nous... Quelqu'un à du thé ?"


Qu'est-ce qu'il y a avec ma blague ? Au moins je tente de calmer les choses, ou refroidir l'atmosphère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   Mer 25 Avr - 0:43

Exuld
Drakerz


「 Réunion d'assassins 」

- Pourtant tu es encore en vie... Malgré notre petite mésaventure dans la fissure. Qu'est-ce qui te dit que je n'attends pas le bon moment pour tout balancer ?

Je ne bronchais pas, visiblement imperturbable mais en vérité j’étais tendu. Qu’est-ce qui lui prenais de soudainement faire peser de telles menaces ? Je répliquais du tac-au-tac :

-Je ne pense pas que ce soit raisonnable. Tu sais bien que de nous deux, ce serait toi qui souffrirai le plus de nos révélations. Heureusement pour moi, tu m’as sauvé la vie et je t’en serais éternellement reconnaissant. Mais maintenant que le mal est fait, tu ne peux plus revenir en arrière et nous pouvons tous les deux brandir le secret de l’autre comme une arme. Si ton intention est de t’opposer à moi, tu aurais dû m’achever quand tu en avais l’occasion. Maintenant il est trop tard.


C’était vrai. Je n’étais pas très important, un chevalier solitaire tout au plus. Abby, en revanche, était censé être morte. Révéler son identité créerait du grabuge, c’était certain.

-Woah, pas comme ça, je pense que l'idée est plus de ne pas toujours garder les masques en privée mais les avoir avec soi pour les missions, en même temps, révéler nos visages à n'importe qui permettrai à un survivant de nous suivre jusqu'ici ou bien de nous kidnapper, torturer et récupérer plein d'infos... Mais on est entre nous non ? En plus, comment savoir si un individu ne nous a pas infiltré à l'heure actuelle ? on doit rester secret, okay, mais que cela ne devienne pas une faiblesse qui nous mènera à notre chute.

Je restais muet devant une telle proposition. Cela me paraissait étrangement cohérent. Il avait raison.

- Raziel a raison, ces masques sont le seul moyen pour protéger notre identité.

- Pour nous tenir en laisse oui ! Pourquoi le Maire nous force à porter des masques et avoir une double identité ? C'est pour que l'on évite de se faire confiance. A votre, avis qu'est-ce qui se passerait si tout un groupe d'assassins devenaient soudés comme les dix doigts de la main ?


Elle aussi avait raison. Je pense qu’effectivement, le Maire nous empêchait de nous unir comme tous les hommes d’une même unité militaire le font généralement. Si nous étions tous liés, ce serait la fin de toute l’opposition. Personne ne pourrait nous arrêter. Mais ce n’était malheureusement pas le cas et cela était bien trop utopique. Malgré tout, je gardais l’idée dans un coin de ma tête. Elle menaçait directement et ouvertement l’autorité du Maire lors d’une réunion de Ghost ? Elle était définitivement folle…

-Tu ne manques pas de cran pour oser dire cela ici. Il me semble me rappeler que nous sommes tous des condamnés à mort. Tu devrais mesurer tes propos.


- Est-ce que tu n'essayerais pas de nous monter contre le Maire ?


C’était une très bonne idée. Non, une excellente idée même. Seulement voilà, pour commencer il nous faudrait pouvoir connaître chacun et leur faire confiance. Puis, il faudrait pouvoir se débarrasser de la première Ghost qui elle, pour le coup, devait être réellement fidèle au Maire.

-Hey, pas besoin de se battre, on est là pour tuer des gens, pas s'entre tuer, on à beau être des taulards ou autre, on peut être civilisé non ?

-Regarde autour de toi, crevette. Tu vois une once de civilisation ici ? Moi non plus. Si tu es venu pour les galanteries, tu as frappé à la mauvaise porte. Il est inutile de continuer sur cette voie-là, j’y ai perdu beaucoup de temps en vain. Ils y sont totalement insensibles.


J’avais adopté le surnom qu’avait donné Lilith sans même m’en rendre compte.

-De toute manière, si on commençait à s'étriper joyeusement cela ne resterait certainement pas inaperçu donc calmons-nous... Quelqu'un à du thé ?


-J’en ramènerai la prochaine fois si tu y tiens tant que ça. Revenons-en aux masques. Sans parler d’exciter une rébellion, ou de contredire l’autorité de notre « Bien-aimé » Boss, il serait effectivement intéressant de mettre à profit notre travail d’équipe en travaillant la confiance. Mais j’aimerais être sûr que si quiconque trahisse l’identité d’un membre, il disparaisse rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 133
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   Sam 28 Avr - 23:39

ft. Abby et Exuld
réunion d'assassins


Okay, il y avait certain points à reprendre, Raziel et Lilith connaissaient déjà leur identités et étaient pourtant toujours en vie, bon point. Mais il faut avouer que la situation pique quelque peu ma curiosité, je me renseignerai à ce sujet.

Ensuite.... Où est l'intérêt de me faire choisir un pseudo si tout le monde m'appelle crevette... Sérieusement... huh, ce n'est pas le plus important.

Un petit rire m'échappa lorsque Raziel finit sa tirade.

"Tu m'en vois désolé, tes efforts furent peut-être vains mais il faut comprendre que si on ne s'organise pas maintenant, on risque de le payer plus tard." Ma voix qui était mi joyeuse, mi sarcastique prit un ton plus grave et sérieux.

"Mettons les choses au claire, on est tous ici car on n'a pas le choix mais on peut décider si oui, ou non, on prends l'initiative d'augmenter nos chances de survie. Parler chacun son tour permet de ne pas avoir à créer des tombes sans nom ou même s'assurer que ce sont toujours les mêmes qui viennent aux réunion. Je pourrait aisément trouver un domae qui sait imiter les voix et l'envoyer avec mon costume, est-ce que vous feriez la différence ?"

Il fallait encore reprendre ce point qui était crucial, faire jouer l'envie de survie de l'individu et l'allier aux besoin du plus grand nombre était la seule chose à faire.

Raziel fit un commentaire beaucoup plus intéressant sur le coup.

"Merci de cette gentille attention, on arrive peu à peu à se civiliser non ?!" Boutades mises à part, il avait souligné un point crucial.

"Pourquoi ne pas créer ici, maintenant les règles que l'on s'engage à suivre ? Si l'un d'entre nous les brise, tout les autres l'exécuteront." Chacune des personnes ici présentes avaient le même objectif que moi, passer une journée de plus. Le fait de créer un système pouvait être bon ou un véritable carnage. C'était la première idée qui m'était passé par la tête et elle semblait bien... Au début.

"Maintenant que j'y pense... Froggy, est-ce que tu as des idées ? Je présume que tu n'as pas lancée cette idée comme ça et sans te dire qu'il y aurait tout un chaos derrière non ? Si ce n'est pas le cas, je risque d'être déçu..."




j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 191
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   Dim 29 Avr - 21:47

Réunion d'assassins

ft. Les Ghost
"Chaque assassin est probablement le vieil ami de quelqu'un"

Mais c'est qu'il serait capable de montrer les crocs l'animal. Concernant celui qui a le plus à perdre de ces révélations... Tu doutes fortement que ce soit toi. Il a l'air de tenir à sa précieuse petite vie vu comment il se rebiffe à la première remarque ; alors que toi... Ah toi, tu n'attends que la première occasion pour mourir. Si tu meurs en mission alors tu auras eu une belle vie. Tu aimes simplement foutre le bordel en ville et tu aimerais que ton nom soit gravé dans les mémoires à jamais, c'est encore pour cette raison que tu es en vie... Mais toi, plus à perdre que lui ? Ah ! Foutaises. Mais c'est bien essayé.

- Calme-toi, ce n'est qu'une remarque. Pas la peine de prendre la mouche aussitôt, tu vas finir par avoir les cheveux blancs.

Heureusement, ton collègue de tout à l'heure décide d'intervenir pour que tout le monde redescende d'un étage... C'est vrai que l'atmosphère commençait à devenir pesant par ici. Tu croises de nouveau les bras avant de revenir sur tes grands chevaux pour rappeler à tous que vous êtes tenus en laisse... L'épée de Damoclès est au-dessus de la tête de toutes les personnes présentes ici et ils semblent accueillir la nouvelle comme on commande du pain à la boulangerie. Les révolutions n'ont jamais commencé avec des baguettes mais avec des personnes en colère qui veulent changer le monde ; vous êtes peut-être l'élite du Maire, mais vous restez quand même des êtres humains.

- Tu ne manques pas de cran pour oser dire cela ici. Il me semble me rappeler que nous sommes tous des condamnés à mort. Tu devrais mesurer tes propos.

- Pourquoi, il est là actuellement Monsieur le Maire ? Il compte débarquer dans cette petite salle pour nous tuer d'un claquement de doigt alors que ses dix assassins sont présents.

Le ton condescendant que tu employais ne semblait pas faire plaisir à certaines personnes... Mais il comptait faire quoi le Maire là ? Aux dernières nouvelles, personne ne tue encore en un claquement de doigt. Cependant, il faut dire que tu détiens une petite information contrairement, tu l'espères, à tes camarades ici présents. Certains ici voient ici une révolution... Ce n'est qu'une question de point de vue ; toi, tu veux seulement assurer tes arrières et prouver au Maire que vous êtes plus que des pantins. Tu n'es pas assez folle pour t'en prendre à lui ! Ton Frère lui, il l'est... Pour lui avoir explosé le crâne contre ta coiffeuse, il se fiche pas mal des conséquences mais pas toi. Non, tu préfères encore rester en arrière et observer.

- Hey, pas besoin de se battre, on est là pour tuer des gens, pas s'entre tuer, on à beau être des taulards ou autre, on peut être civilisé non ?

C'est vrai que parler plus posément est trop demandé par ici... Tu comprends maintenant pourquoi vous ne faîtes jamais de réunion. Il suffit simplement que quelqu'un lance une idée pour qu'il se fasse renvoyer dans ses vingt deux mètres ; est-ce que ce serait la même chose sans le masque ? Tu as souvent assisté à des réunions mais jamais avec autant de gamins présents dans le lot. Soit le Maire prend les personnes les plus entêtées du lot, soit c'est clairement la faute à pas de chance pour se retrouver avec des cas aussi bornés ; tu aimerais connaître les critères de sélection pour entrer dans cette équipe.

- De toute manière, si on commençait à s'étriper joyeusement cela ne resterait certainement pas inaperçu donc calmons-nous... Quelqu'un à du thé ?

- J’en ramènerai la prochaine fois si tu y tiens tant que ça. Revenons-en aux masques. Sans parler d’exciter une rébellion, ou de contredire l’autorité de notre « Bien-aimé » Boss, il serait effectivement intéressant de mettre à profit notre travail d’équipe en travaillant la confiance. Mais j’aimerais être sûr que si quiconque trahisse l’identité d’un membre, il disparaisse rapidement.

- Tu ne trouves pas qu'on a suffisamment de menaces au-dessus de nos têtes ?

La liste est plutôt longue. Si vous trahissez les Ghost, si vous trahissez le Maire, si vous faites une mauvaise chose en mission, si vous commencez à devenir amis... Bref, pas la peine de rajouter une condition de plus. L'idée de Wendigo n'est pas entièrement mauvaise non plus ; savoir que vous êtes tous les Ghost ici présents seraient déjà un pas vers la confiance. Vous ne pouvez pas sans cesse vous repérer à la voix, à la corpulence et aux cheveux pour être sûrs qu'un infiltré n'est pas parmi vous... Ce n'est qu'une question de sécurité après tout. Si le Maire ne voit pas de cet œil, c'est qu'il est tout simplement idiot pour comprendre quelque chose de logique.

- Pourquoi ne pas créer ici, maintenant les règles que l'on s'engage à suivre ? Si l'un d'entre nous les brise, tout les autres l'exécuteront.

Pour changer. C'est vrai que vous n'avez pas assez de menaces de mort alors pourquoi ne pas en rajouter ? C'est sûrement plus drôle. Après tout, vous n'êtes sûrement que de simples objets sur lesquels on peut puncher lorsque le Maire est en colère ; vous n'êtes pas des êtres humains... Qu'est-ce que la mort peut bien vous faire ? A tous les entendre, ils avaient l'air de simplement attendre ; de vouloir se sortir de cette situation tout en rajoutant des menaces encore et encore. Mais une question te trotte dans la tête.

- Et comment veux-tu qu'on sache que nous avons été trahie ? Si tout le monde retire son masque, nous sommes tous au même niveau... Comment peux-tu savoir si c'est moi ou mon voisin qui a vendu la mèche ?

Si Raziel vend la mèche, évidemment tu pourras savoir qui a parlé... Et inversement. Mais maintenant, comment savoir qui a réellement craché le morceau ? Est-ce que vous allez vous surveiller h24 pour être sûr que personne ne l'ouvre ? Ce serait tomber la paranoïa à ce niveau-là. Mettre des règles pourquoi pas, mais autant que ce soit logique... Autant être intelligent quelques fois et de faire des choses qui sont possible.

- Maintenant que j'y pense... Froggy, est-ce que tu as des idées ? Je présume que tu n'as pas lancée cette idée comme ça et sans te dire qu'il y aurait tout un chaos derrière non ? Si ce n'est pas le cas, je risque d'être déçu...

Fronçant les sourcils sous ton masque, tu n'apprécies pas ce surnom ridicule. Froggy ?! Mais il se prenait pour celui-ci là pour oser te donner ce surnom grotesque ! Te tournant vers lui, tu réagis suffisamment vite en invoquant une grenouille sur son épaule tandis que tu prends l'arbalète en main ; puisqu'il porte ses vêtements, ta bestiole ne lui fera rien mais au moindre signal, Courgette essayera de trouver un endroit pour toucher sa peau.

- Ne m'appelle pas Froggy. Dis-tu en pesant chacun de tes mots.

Evidemment, il fallait se douter que ta petite intervention musclée n'allait plaire à certaine personne ; tu entends bien évidemment qu'ils se mettent sur leurs pieds, prêt à te sauter à la gorge si jamais tu tentes quelque chose contre ton partenaire... Susceptible toi ? Légèrement. Une Ghost prend la parole pour te dire de te calmer car la plupart semble prêt à t'attaquer ; voilà pourquoi ces réunions sont de très mauvaises idées. Pas la peine de peser le pour et le contre pour comprendre que le combat sera très rude à mener ; même si certains sont faibles et facilement tuables, d'autres sont plus dangereux.

Tu retires donc la grenouille de l'épaule de ton collègue que tu étais en train de menacer tandis que tu baisses ton arbalète que tu ranges à sa place. Personnes civilisées... Vous n'êtes que des monstres qui ne discutez qu'avec les armes, voilà ce pour quoi vous êtes doués. La pression semble redescendre petit à petit bien que certains ne baissent pas encore leur arme ; toi tu restes sur tes gardes si jamais un idiot décide de t'attaquer. Autant se méfier de l'unité d'élite du Maire, vous êtes des gens imprévisibles ; des tueurs dans l'âme mais certainement pas des beaux parleurs. Pourquoi débattiez-vous déjà ? Ah oui, pour ce masque.

- Revenons à cette histoire de masque. Lilith, explique-nous pourquoi tu as lancé cette proposition.

Haussant simplement les épaules, tu te contentes dans un premier temps de te terrer dans le silence... Pourquoi avoir lancé cette idée ? Car elle pourrait mettre le bordel dans le Gouvernement et mettre des bâton dans les roues du Maire ; tu es de l'Ordre quand même... C'est ton unique but. Mais tu sais aussi que certains sont du côté du Maire et que jamais ils ne voudront le trahir.

- Chacun ses motivations. Si certains veulent retirer le masque pour leur protection, d'autres le voudront pour narguer le Maire... Je n'ai pas de réel but en tête, peut-être juste vous faire réfléchir sur notre condition de petits toutous tenus en laisse. Est-ce une mauvaise chose de vouloir vous ouvrir les yeux ? Je n'ai pas souvenir que le Maire nous interdisait d'utiliser notre cervelle...

Il vous privait déjà de beaucoup de choses, pourquoi vous priver de votre capacité à réfléchir ? Vous êtes peut-être des assassins mais vous pouvez quand même conserver un petit libre arbitre non ? Toi en tout cas tu veux le conserver. Tu es entrée de force dans cette Unité, tu n'as jamais voulu être entourés de ces monstres froids et cruels ; tu serais prête à parier que tous les Ghost ont été regroupés de la même manière. Certainement pas avoir une tasse de thé pour leur proposition de mettre leur vie en danger.





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   Mar 1 Mai - 16:36

Exuld
Drakerz


「 Réunion d'assassins 」

-Maintenant que j'y pense... Froggy, est-ce que tu as des idées ? Je présume que tu n'as pas lancée cette idée comme ça et sans te dire qu'il y aurait tout un chaos derrière non ? Si ce n'est pas le cas, je risque d'être déçu...

Lilith réagit au quart de tour, pointant son arbalète vers son cou et invoquant une petite grenouille sur son épaule. J’avais déjà vu ces grenouilles à l’œuvre et je savais quels ravages elles pouvaient faire. Tendu, je tirais brusquement mon siège en arrière et me dressais tout en dégainant. La foudre crépitait le long de mes doigts.

-Ne m'appelle pas Froggy.


Chacun des autres Ghosts avait agi comme moi et pointait quelqu’un de son arme, excepté la première Ghost qui contemplait calmement la scène. Quelque chose dans son regard me donnait l’impression qu’elle était amusée. Lilith baissa lentement son arme avant de reprendre son calme grâce à l’intervention d’un des autres Ghosts. Je rangeai mon arme dans son fourreau. La première Ghost reprit :

-Revenons à cette histoire de masque. Lilith, explique-nous pourquoi tu as lancé cette proposition.


Lilith haussa les épaules :

-Chacun ses motivations. Si certains veulent retirer le masque pour leur protection, d'autres le voudront pour narguer le Maire... Je n'ai pas de réel but en tête, peut-être juste vous faire réfléchir sur notre condition de petits toutous tenus en laisse. Est-ce une mauvaise chose de vouloir vous ouvrir les yeux ? Je n'ai pas souvenir que le Maire nous interdisait d'utiliser notre cervelle...


-Nous ouvrir les yeux ? Quelle chance nous avons d’avoir une personne si sage et éclairée à nos côtés ! dis-je, ironique. Nous sommes des outils, inutile de chercher plus loin. Ne croyez pas que cette condition me plaît, au contraire, mais je la reconnais comme ce qu’elle est : une autre forme d’emprisonnement. Croyez-vous vraiment que le Maire puisse accepter que nous soyons libres de nos décisions ? Que ceux qui croient pouvoir nous faire confiance enlèvent donc leurs masques ! Allez-y, si vous tenez tant que ça à votre esprit de groupe, donnez le bon exemple.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réunion d'assassins [PV Léo et Abby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-