Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 108
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   Lun 21 Mai - 20:46

ft. Abbygaëlle L. Midford
T'as ruiné la soirée...
Mon impression fut bonne, il s'agissait bien de Lilith et elle avait donné mon pseudo.

Je relâchais mon étreinte sans pourtant ne plus être sur mes gardes. elle s'était mise à bonne distance de son point de vue mais j'étais sûr de pouvoir reprendre un combat au contact en cas de besoin.

Elle me demanda si le maire m'avait demandé de faire le ménage, ce qui m'arracha un léger rire.

"Je ne suis plus chez les ghost depuis la réunion, d'ailleurs, je ne fait que mon travail en tant que Léonard Anderson. Au fait, tu compte garder ces grenouilles invoquées longtemps ? Je ne suis pas ton ennemi, pas besoin de s'inquiéter sur ce point, d'ailleurs, je voulais parler au début !" Ma présentation fut suivie d'une petite révérence, j'étais sur mes gardes et prêt à esquiver au cas ou.

"Je présume que miss Midford n'est présente que parceque mon employeur l'a invité pour qu'il puisse se venter de ses richesses non ? Plus sérieusement, et-ce que tu sais pourquoi slash qui essaie de voler les tableaux ? J'ai déjà perdu ma prime à cause de ces deux cadavres !"

J'avais rangé mon coupe papier dans son fourreau, je doutais qu'elle était présente pour le cas du maire, il n'aurait rien à gagner à virer une grosse fortune de la ville, il serait mieux de faire en sorte qu'il s'y plaise et paie des impôts non ?

Il semblait qu'elle n'était pas là pour mettre fin à ma vie, j'avais donc commencé à fouiller les deux idiots qui m'avaient attaqué, ils n'avaient pas de poches. Cela semblait promettre.

"Euh, du coup je me demande un peu pourquoi tu est toujours présente... Tu attends de récupérer le scoop ?"

Je ne m'étais pas retourné, trop occupé à rechercher des infos sur les cadavres, mine de rien, j'aurais facilement pu les rejoindre ceux-là.



j'ironise en Electric indigo #6600ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 179
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   Mar 22 Mai - 19:19

T'as ruiné la soirée...

ft. Léo Anderson
"Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses"

- Qu'est-ce que tu fiches ici la crevette ? C'est le Maire qui t'a demandé de faire le ménage par ici ?

En vérité, tu ne voyais pas pourquoi le Maire l'aurait envoyé faire le ménage, ces employés n'avaient pas vraiment l'air d'avoir quelque chose de spécial à part de faire la nourriture de bas étage... Mais bon, à part toi, personne ne serait capable de tuer des employés car ils font un trop mauvais travail. Tu faisais peut-être fausse route, mais alors tu ne voyais pas de raison à sa réelle présence ici ; il y a quand même pas mal de monde "connu" ou du moins suffisamment riche pour faire partie de ces petits papiers. Mais lui. Il ne semble pas être le genre de personne avec une fortune colossale.

- Je ne suis plus chez les ghost depuis la réunion, d'ailleurs, je ne fait que mon travail en tant que Léonard Anderson. Au fait, tu compte garder ces grenouilles invoquées longtemps ? Je ne suis pas ton ennemi, pas besoin de s'inquiéter sur ce point, d'ailleurs, je voulais parler au début !

Tu hésitais quelques secondes avant de faire disparaître tes grenouilles. Tu ne savais pas encore si tu pouvais réellement lui faire confiance mais il t'avait libérée alors tu pouvais bien ranger tes petites bestioles... En guise de bonne foi. Tu n'étais pas étonnée d'apprendre qu'il avait quitté les Ghost ; il ne semblait pas vraiment attaché à ce groupe lors de la dernière réunion et tu te demandes qui était resté là-bas ? Sûrement les précieux toutous du Maire qui n'osaient pas se rebiffer mais pour ta part, les Ghost aussi c'était fini. Tu espérais également que la surveillance ne soit plus d'actualité, tu peux peut-être désormais comploter contre le Maire maintenant.

- Je présume que miss Midford n'est présente que parce que mon employeur l'a invité pour qu'il puisse se venter de ses richesses non ? Plus sérieusement, et-ce que tu sais pourquoi slash qui essaie de voler les tableaux ? J'ai déjà perdu ma prime à cause de ces deux cadavres !

- Je n'en sais rien. Comme tu l'as si gentiment fait remarquer, j'étais plutôt seule à la réception et j'ai remarqué ces deux personnes en train de loucher un peu trop sur le tableau... Alors je les ai suivi et puis je suis tombée ici. La suite, tu la connais.

Ah non, tu ne comptais pas lui dire que toi aussi tu voulais absolument ce tableau pour tes petites affaires criminelles... Et puis une prime, quelle prime ? Le petit bourgeois craignait autant pour ses tableaux ? Raison de plus pour les avoir dans la collection alors. Même si cela serait assez compliqué avec Monsieur Anderson dans les pattes maintenant ; si il surveillait tout le monde, tu n'allais pas pouvoir agir. Tu soupirais, voilà une occasion qui allait te passer sous le nez... Malheureusement, ce serait trop prendre de risques alors tu préférais rester prudente ; tu venais de quitter un groupe de criminels, ce n'était pour être associé à un autre.

- Euh, du coup je me demande un peu pourquoi tu est toujours présente... Tu attends de récupérer le scoop ?

- Pourquoi, je dérange ?

Tu croisais les bras avec un petit sourire en coin. Les cuisines n'étaient pourtant pas interdites au grand public et maintenant qu'il y avait des cadavres dans celles-ci ; tu allais y rester. Pourquoi ? Déjà, parce que ceci ferait un bon scoop mais aussi parce que tu tiens à surveiller ta marchandise. Les tableaux, tu les avais repérée avant eux alors hors de question qu'ils te filent entre les doigts ; peut-être que la crevette faisait un bon boulot mais pourquoi ne pas être deux ? Après tout, vous étiez des Ghost tous les deux, une personne de plus à ses côtés ne seraient pas de mal pour aider à chasser les criminels.

- Plus sérieusement, laisse-moi t'aider. On était de la même équipe toi et moi, tu sais à quel point je peux être utile dans les missions... De toute façon, je m'ennuie un peu dans cette réception.

Tu avais assisté à des réceptions beaucoup plus belles et plus intéressantes. Là, rien de bien concluant... Simplement pour écrire qu'un aristocrate avait invité de grosses fortunes n'étaient pas suffisamment intéressant pour faire un scoop ; simplement énerver le bas peuple. Là, tu pourrais au moins te divertir en plus de rendre service à ce cher bourgeois ; un petit plus pour ta réputation pas vrai ? Toujours avec prudence, tu fais le tour de la cuisine pour récupérer tes aiguilles que tu ranges dans ton sac à main qui était tombé durant la bataille. Elles pourraient toujours être utiles pour la suite. Tu t'approches ensuite de Monsieur Anderson pour te placer en face de lui.

- Si tu me racontais un peu ton contrat avec le petit bourgeois ? Il n'y a que les tableaux qu'il t'a demandé de surveiller ? Des noms en tête de personnes qui pourraient le voler ?



La tenue avant que j'oublie comment j'suis sapée:
 

Le plan du Manoir joliment dessiné par Léo:
 



Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 108
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   Mer 23 Mai - 12:44

ft. Abbygaëlle L. Midford
T'as ruiné la soirée...
Lilith avait prit du temps avant de faire disparaître ses grenouilles, inutile de lui en vouloir, après tout, nous sommes des anciens ghost et prudence est mère de sûreté. C'était d'ailleurs ce point qui me posait problème actuellement, je ne comprends pas vraiment la raison pour laquelle elle reste. J'avais quelque peu essayé de la pousser à changer de place ou au questionnement métaphysique mais c'était inutile.

"Me déranger ?! Non, pas besoin de t'inquiéter, à la limite, si j'étais méchant j'aurais dit que ça me fait autant d'effet qu'aux personnes qui n'ont pas renvoyé tes salutations tout à l'heure ! Maiiiis, je ne suis pas méchant donc je vais éviter le sujet. J'ai cependant une question, tu compte suivre le combat... Comme ça ?!"

J'avais fini de fouiller les deux cadavres lorsqu'elle me proposa de travailler avec moi. Je l'observait avant de faire un vague mouvement désignant sa tenue tout en m'exprimant.

"Je dis ça je dis rien mais les vêtements blancs et les talons haut ne vont pas vraiment avec sang à gogo ainsi que discrétion..."

Les deux cadavres avaient beau ne pas avoir d'informations concluantes, j'avais cependant pu récupérer leurs masques qui pouvaient nous être utiles. Je pris le loup de celui qui s'était mit à cracher de l'écume avant de l'observer et le mettre dans ma poche avant de me relever.

"Utilise ma veste, elle est foncée, n'a aucune valeur sentimentale et j'en ai beaucoup d'autres."

dis-je en tendant ma veste. Cela réglait en partie le fait qu'elle n'attire pas plus l'attention, quoi qu'avec ces cheveux blancs...

Il restait la question des chaussures et de l'arme, deux points sur lesquels je ne comptait pas vraiment faire de concession personnellement.

Je pris le temps de me remémorer qu'il y avait un autre garde qui utilisait une arbalète qui devait surveiller le coin, après avoir recherché pendant quelques secondes autour de la salle, je finit par le trouver derrière la porte, il était mort bien évidemment.

"Tiens, je pense que ça devrait te convenir même si il n'y a qu'une dizaine de carreaux et qu'elle semble un peu plus lourd que celle avec laquelle tu m'a si gentiment menacée."

elle m'avait demandé si il n'y avait pas de cibles qui devaient être surveillées, ce qui me rappela d'ailleurs le passage de Raziel chez moi ce matin même.

"Nope, pas sûr, j'avais arrêté de suivre après qu'il ait sorti un énième terme pour désigner je ne sait qui, il y avait paysans, crasseux, péons..."

J'avais commencé à compter sur mes doigts en faisant le listing mais je fut vite ennuyé par le début de cette litanie.

"Bref, comment allons nous procéder ? Je doute que le sang humain et la peinture font bon ménage, il va donc falloir éviter de bousiller des têtes trop prêt des objets de valeurs."


j'ironise en Electric indigo #6600ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 179
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   Ven 25 Mai - 15:27

T'as ruiné la soirée...

ft. Léo Anderson
"Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses"

- Me déranger ?! Non, pas besoin de t'inquiéter, à la limite, si j'étais méchant j'aurais dit que ça me fait autant d'effet qu'aux personnes qui n'ont pas renvoyé tes salutations tout à l'heure ! Maiiiis, je ne suis pas méchant donc je vais éviter le sujet. J'ai cependant une question, tu compte suivre le combat... Comme ça ?!

Quel salaud ! C'est bon, tu avais compris qu'il avait assisté à cette scène et qu'il s'était bien marré depuis son statut de spectateur ; ce n'était vraiment pas une raison pour enfoncer le couteau dans la plaie. Tu te contentes de croiser les bras avec ton air hautain tandis que tu jettes un petit coup d’œil à ta tenue... Eh bien quoi ? C'est quoi le soucis de ta tenue ? Malgré toutes ces petites réflexions, tu lui proposes de faire un petit travail en équipe ; tu souhaites garder la marchandise rien que pour toi et lui a un contrat à remplir alors vous êtes tous les deux gagnants non ?

- Je dis ça je dis rien mais les vêtements blancs et les talons haut ne vont pas vraiment avec sang à gogo ainsi que discrétion...

- Eh bien si ils sont tâchés, tu n'auras qu'à me les rembourser avec l'argent du Lord.

Oui oui, tu étais très sérieuse dans ta demande. Tu tenais réellement à cette tenue mais tu tenais encore plus à ces tableaux alors si la moindre petite goutte de sang venait à tâcher cette magnifique tenue, un petit tour au pressing ne serait pas du luxe... Enfin pour toi non, pour lui, tu en doutais par contre. Tu restes bouche bée un instant lorsqu'il te tend sa veste ; pourquoi est-ce qu'il faisait ça ? Simplement pour protéger tes jolis vêtements blancs ? Mmh. Tu sens comme une embrouille dans cette proposition mais tu finis par accepter la veste ; bien que toujours méfiante dans les gestes.

Tu prends le temps d'observer le vêtement tandis qu'il part tu-ne-sais-où ; heureusement, la veste n'était pas très lourde, ce qui ne t'encombrerait pas pendant les combats. Veste simple de smoking qui empeste le parfum pour homme... Evidemment, cela ne collait clairement pas à ton style vestimentaire et tu risques d'avoir la honte si tu retournais dans le salon avec une veste d'homme sur le dos en annonçant que tu avais juste froid... Hum, personne ne voudra te croire. Tu as tendance à fuir les hommes comme la peste, ce serait étrange de te voir sympathiser avec l'un d'eux... Au point de porter son vêtement.

- Tiens, je pense que ça devrait te convenir même si il n'y a qu'une dizaine de carreaux et qu'elle semble un peu plus lourd que celle avec laquelle tu m'a si gentiment menacée.

Tu relèves la tête de sa veste pour regarder l'arbalète ainsi que les carreaux qu'il était en train de te tendre... Eh beh, il semblerait que tu l'ais quelque peu marqué avec ton arme. Au moins tu ne te retrouvais pas sans arme car tes deux petites aiguilles n'allaient pas te servir à grand chose dans cette bataille ; tes grenouilles encore pourraient être utiles mais... Tu ne connaissais pas grand chose de tes adversaires. Tu t'empares donc de l'arbalète que tu armes d'un carreau ; en effet, elle est plus lourde que celle que tu as l'habitude d'avoir en mission. Tu décides de la lever droit devant toi pour tirer dans le mur et comme tu t'y attendais un peu, ce n'était pas assez précis... Trop en bas.

- Je ne risque pas d'être aussi précise que d'habitude dans mes tirs mais ça fera l'affaire... Espérons que mes carreaux ne partent pas dans ta direction.

Mais pour ça tu ne pouvais rien promettre avec une arbalète que tu ne connaissais guère... Tu te contentes de faire un sourire en coin, ravie de ton humour que l'on pourrait qualifier de douteux. Tu repars chercher ton carreau pour venir le charger sur ta nouvelle arbalète ; quant à la veste, tu ne t'es toujours pas décidée. La porter ou non ? Finalement non. Tu préfères focaliser ton attention les personnes qu'il est censé surveiller mais tu te retrouves finalement avec une liste des plus grotesques pour désigner les personnes ayant peu d'argent dans leur porte-monnaie. Mmh, voilà une chose intéressante à rédiger dans le journal, tu adores ça, détruire les réputations !

- Bref, comment allons nous procéder ? Je doute que le sang humain et la peinture font bon ménage, il va donc falloir éviter de bousiller des têtes trop prêt des objets de valeurs.

- Essayons de ne pas effrayer les invités. Il y a des Domae, des Elementis mais aussi des membres du Gouvernement ; ça risque de mal tourné si on lance un combat dans la grande salle. Il faut qu'on arrive à les arrêter d'une manière ou d'une autre avant qu'ils ne se mêlent à la foule... Est-ce que, par hasard, ces deux cadavres n'auraient pas pu ouvrir un passage en passant par la cuisine ?

Si il avait bien fait son travail, tu te doutais qu'il avait pris le temps de faire le tour des lieux, de repérer toutes les petites entrées possibles... Tout le monde sait que les manoirs de ce style regorgeaient de passages secrets ou portes menant dans des endroits isolés ; tu ne voyais pas pour quelles autres raisons ces deux personnes seraient passées par les cuisines. Tu éliminais directement l'hypothèse de la petite faim et tu restais focalisée sur celle d'une entrée ; et apparemment, cette proposition semblait donner des idées à ton nouveau coéquipier. Il y avait une porte qui menait au jardin, le beau monde allait peut-être attendre là-bas ; se retrouver à une heure précise pour entrer dans le Manoir et voler les objets de valeur.

- Bien. C'est la seule piste que nous ayons de toute façon... Par contre, tu as sûrement pu le remarquer mais je ne suis pas une adepte du corps à corps et comme tu me l'as si gentiment souligné, mes talons ne sont pas vraiment faits pour les combats. N'y aurait-il pas par hasard une porte qui pourrait me mener à l'extérieur ? Si possible en hauteur, je pourrais mieux te couvrir et je serais moins vulnérable aux attaques physiques.

Finalement si, tu allais prendre la veste mais c'est parce qu'il faisait un froid de canard dehors.



La tenue avant que j'oublie comment j'suis sapée:
 

Le plan du Manoir joliment dessiné par Léo:
 



Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 108
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   Dim 27 Mai - 2:45

ft. Abbygaëlle L. Midford
T'as ruiné la soirée...
Abby avait un bon sens de la répartie, cela était amusant d'échanger avec elle mais il y avait mieux à faire que se lancer des piques. Elle avait maintenant une arme et j'avais évité de payer le pressing, deux bonnes choses de faites.

"Oh, joie ! Il ne manquait plus que de me prendre un carreau accidentellement tiré dans le dos par un allié dans ma liste des choses à faire avant de mourir pour de bon, du coup ça tombe bien." Le sarcasme était bien apparent dans ma voix, j'avais quand-même compris qu'il faudrait plus d'attention concernant mes arrières.

"Dans tous les cas, nous restons deux anciens ghosts, deux ghosts mal armés mais normalement assez puissants pour s'occuper d'un régiment, en tout cas on m'a présenté les ghosts comme tel lorsque je m'y était fait enrôler."

J'avais par la suite demandé à Lilith si elle avait des idées concernant comment s'y prendre, elle commença son analyse en expliquant qu'il fallait éviter que les invités soient en contact avec les voleurs, j'avais pris la peine de ne pas souligner que c'était mon travail pour cette fois.

"Logique, je présume que ce n'est pas tout non ?"

Elle continua sa lancée, demandant si il n'y avait pas un point stratégique qu'elle pouvait mettre à profit.

"Si ils ne sont pas encore entré, ils doivent être passés par la cour intérieure, tu peux te poser sur le balcon , ils ont dû passer par une canalisation donc peu de chances d'en trouver en hauteur. La veste te sera utile pour déplacer l'arme jusqu'à l'étage. Et pour cela, tu vas devoir passer par les escaliers de la salle principale avant de contourner le bâtiment. La chambre du lord devrait te laisser un bon point tout en te permettant de te cacher si les choses tournent au vinaigre."

Je pense que tout était dit, rien de plus utile ne me venait à l'esprit sur le moment.

"Des questions ou remarques ?"

Mieux valait demander, on ne sait jamais après tout.


j'ironise en Electric indigo #6600ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 179
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   Mar 29 Mai - 18:11

T'as ruiné la soirée...

ft. Léo Anderson
"Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses"

En tout cas, il savait y faire avec le sarcasme et c'était presque amusant de rencontrer quelqu'un comme lui. Se lancer piques sur piques sans qu'aucun n'en démorde ; ça changeait de toutes ces personnes qui couraient dans les jupons de leur mère pour pleurer. Les entraînements avec les Ghost allaient sûrement se révéler très utiles mais il ne fallait pas oublier que vous portiez des tenues adéquates lors de leurs missions... En tout cas, personne ne t'a appris à te battre avec des talons aiguilles et une tenue chic. Dommage, cela t'aurais été grandement utile ce soir.

- Si ils ne sont pas encore entré, ils doivent être passés par la cour intérieure, tu peux te poser sur le balcon , ils ont dû passer par une canalisation donc peu de chances d'en trouver en hauteur. La veste te sera utile pour déplacer l'arme jusqu'à l'étage. Et pour cela, tu vas devoir passer par les escaliers de la salle principale avant de contourner le bâtiment. La chambre du lord devrait te laisser un bon point tout en te permettant de te cacher si les choses tournent au vinaigre.

Mmh, tu levais les yeux au ciel. Tu espérais sincèrement ne croiser personne et encore moins devoir échanger avec quelqu'un ; maintenant que tu avais une mission en tête et de quoi occuper ta soirée, les petites conversations de mégères ne t'intéressaient guère. Annoncé de tel manière, tu avais l'impression que vous étiez complètement à l'opposé du Manoir et que tu allais devoir faire le tour du propriétaire pour bien te positionner... C'était peut-être le cas après tout ; tu n'avais pas fais le tour du pâté de maisons pour repérer les lieux et Léo semblait être suffisamment professionnel pour savoir de quoi il parlait. Eh bien, tu allais devoir sortir des cuisines et te diriger vers la chambre du Lord...

- Des questions ou remarques ?

- Tâches de rester en vie.

C'était bien la première fois que tu rencontrais quelqu'un d'aussi agréable et qui avait même réussi à te faire passer une bonne soirée... Alors, tu préférerais le savoir vivant. Plaçant l'arbalète et les carreaux sous la veste de Léo, tu espérais que personne ne viendrait te poser de question ; si jamais, tu étais quand même la reine pour t'éclipser ou envoyer balader. Prenant donc le chemin indiqué par ton partenaire, tu arrives dans la grande salle en essayant de rester la plus naturelle possible... Tu évites de presser le pas mais il n'était pas non plus question de marcher à la même allure qu'une tortue. La bataille n'allait certainement pas t'attendre.

Ignorant donc les quelques regards en ta direction, tu continues de marcher tête haute en direction de la chambre du Lord ; heureusement, tu avais repéré ce Monsieur en train de parler à une des plus grosse fortune de la ville. Il était donc trop occupé à blablater pour remarquer qu'une personne prenait un chemin qui n'était peut-être pas ouvert aux invités... L'avantage des soirées mondaines, tout le monde remarque tout le monde mais personne ne dit rien. Ils préfèrent tous rester dans leur coin et raconter des ragots plutôt que de réellement intervenir... Et puis, tu ne parlais même pas de la sécurité qui s'ennuyait comme des rats morts.

Après quelques échecs, tu trouves enfin la chambre du Lord plongée dans le noir. Lit deux places à baldaquin, tu hésitais à fouiller dans son armoire ou dans ses meubles pour trouver des bijoux ou objets de valeurs... Tu avances vers un premier tiroir mais ne l'ouvres pas en te rappelant que tu avais mieux à faire. Tu poses finalement ton arbalète sur un meuble à côté des carreaux et enfiles rapidement la veste avant de mourir de froid dehors ; tu vérifies que ton arme soit bien chargée et emportes les munitions avec toi. Ouvrant la fenêtre, tu passes sur le balcon et commences à faire tes petits repérages ; tu remarques déjà quelques silhouettes dans le jardin.

Il fait plutôt sombre dehors mais heureusement que le jardin est allumé de quelques lumières, assez pour voir des ombres mais plus compliqué pour repérer ton collègue. Pour l'instant, le combat ne semblait pas avoir commencé alors tu laissais tes yeux s'habituer à l'obscurité pour te repérer aux carrures de chaque personne présente. Tu penses à prendre appuis sur le petit muret du balcon limitant ainsi que les risques de voir ton carreau partir trop bas ; maintenant il fallait prendre en compte les autres facteurs mais ça, ce n'était pas que l'arbalète qui était dans l'équation. Prenant le temps de calmer ta respiration après toutes ces péripéties, tu essayes d'être le plus sereine possible et prends encore le temps d'observer... Le combat ne devrait pas tarder à commencer.



La tenue avant que j'oublie comment j'suis sapée:
 

Le plan du Manoir joliment dessiné par Léo:
 



Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 108
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   Mar 29 Mai - 19:48

ft. Abbygaëlle L. Midford
T'as ruiné la soirée...
Lillith avait répondu une chose que je n'avais même pas imaginé venir d'elle... J'étais scié sur le coup, j'avais d'ailleurs eu besoin d'un petit moment avant de répondre m'attendant à une quelconque forme de méchanceté ou sarcasme en tout genre.

"Pas avant d'avoir récupéré ma paie et le bonus qui va avec!"

La ghost se dirigeait vers le hall alors que je l'interpelais.

"Évite aussi d'y passer, ce serait nul après tout !"

Une fois qu'elle fut partie je pris le temps d'aller chercher une petite sucrerie avant d'aller combattre les ennemis.

J'avais aussi pris une tenue des voleurs pour pouvoir m'infiltrer, mais un masque loup ainsi qu'une cape bleu foncée ne cachent pas vraiment. J'avais donc entrouvert la porte doucement afin de compter le nombre d'ennemis, j'avais compté jusqu'à sept avant d'être poussé et tomber devant le rassemblement de... Cirque ?! Il s'agissait d'une troupe de cirque. Je pouvais donc dire adieu à ma prime et aussi à ma liberté, à moins que... Si je les extermines et que je dis qu'ils prévoyaient quelque chose ça devrait le faire non ? Calme toi Léo, ils ont quand-même ligoté tout les employés de cuisine.

"Regardez ce que j'ai trouvé en train de fouiner les gars !" avait crié l'individu qui m'avait poussé et le responsable de ma position, j'étais maintenant étalé par terre. Il reprit.

"Je présume que c'est toi qui t'est débarrassé des deux autres, vue que tu semble aussi au courant de nos projets, je n'aurais pas d'autre choix que te tuer !"

Je fis semblant d'être assommé par le choc et les trois escaliers alors qu'il s'approchait de moi afin de tirer mes cheveux afin de voir mon visage. C'était à ce moment que j'avais décidé de me débarrasser de lui, mon coupe papier avait bien fait son travail. J'avais d'ailleurs profité de la stupéfaction des autres pour mettre un peu de distance, coup de chance pour moi, ma dernière victime en date avait une épée longue.

"WOOH ! Avec tout ça, je ne me suis même pas présenté, Léo, l'employé de ménage ! Et je dois sortir les ordures !"

J'avais eu assez de temps dans la cuisine pour penser à une phrase cool et je n'étais pas déçu sur ce coup !

L'un des voleurs armé de dagues avait attaqué au moment ou je m'étais penché pour ramasser l'arme, cela avait d'ailleurs failli en causer des dégâts, pour ma chemise, il y en a eu. Elle était coupée sur la largeur du bras, pas de nouvelle cicatrice pour une fois. En tout cas, il fallait absolument se méfier du lanceur de couteaux.

Un autre utilisait des lames courbes qui faisaient presque des demi cercles, vue la manière dont il tenait l'arme, il savait autant en jouer que moi, il devait juste savoir juste que le coté pointu rentrait dans la partie tendre, mais vue la forme, plus que le fil coupe. Il m'avait attaqué après que j'avais lâché un long soupir d'exaspération en voyant le résultat, cette chemise je l'appréciait en plus. J'avais réussi à esquiver le mec aux lames courbes de justesse mais je n'avais pas oublié d'attraper son bras afin de le plaquer au sol. J'avais prévu de mettre fin à ses jours sans douleurs mais il était un contorsionniste, il avait réussi à dévier mon arme, j'avais d'ailleurs eu droit à un couteau qui avait ouvert ma peau au niveau de mes cotes.

Le combat semblait plutôt mal parti, ils avaient l'avantage du nombre, ils étaient organisés et très agiles. Deux des six membres n'avaient pas encore agi, ils restaient en retrait à regarder le spectacle.



j'ironise en Electric indigo #6600ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 179
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   Mer 30 Mai - 1:37

T'as ruiné la soirée...

ft. Léo Anderson
"Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses"

Le comité d'accueil était là et il semblait très bien préparé ; malheureusement pour eux, un duo de Ghost avait décidé de fourrer leur nez dans leurs affaires. Tu avais pris le temps de calmer ta respiration et bien te positionner afin de ne pas rater tes tirs ; non, tu n'étais pas à l'aise avec cette arme en main. Une arbalète restait une arbalète bon sang ! Il suffisait simplement de te concentrer sur tes cibles et viser en prenant en compte le vent et le fait que tu n'y voyais pas grand chose. Bref. Ce n'était clairement pas le moment de paniquer, Léo comptait sur toi pour le coup alors la crise existentielle sur l'arbalète viendrait plus tard.

Tu voyais bien que le combat avait commencé et tu pouvais déjà remarquer quelques lames dans la nuit ; heureusement que le peu de lumière était présente pour te donner une petite idée de qui avait quoi. Tapie dans l'ombre, tu continuais de plisser les yeux pour tenter de repérer ton collègue dans tout ce combat ; tu voyais bien aussi que certaines personnes restaient éloignées et se sentaient obligées d'observer... Des cibles tellement faciles que ça te dérangeait presque de les viser. Mais en même temps, si ils étaient Domae ou Elementis, ce serait le bon moyen pour se préparer... Il était temps de lancer ton premier carreau.*

Tu avais remarqué un petit combat entre deux silhouettes mais tu ne souhaitais pas tenter le diable en faisant un pile ou face entre les deux ; celui qui avait utilisé ses petites armes plus tôt avait essayé de prendre Léo en traître alors tu en avais profité pour lancer ton premier carreau. Puisqu'il était de dos, tu avais l'espoir que le carreau traverse jusqu'au cœur mais il s'était logé dans son dos, au niveau du trapèze droit... Tu lâches un soupire. Oui, tu es déçue de toi mais au moins il aura un mal de chien en plus d'être quelque peu handicapé pour lancer ses couteaux. Evidemment, tout le monde était au courant qu'il y avait une personne en hauteur qui était là pour celui qui se battait en bas ; heureusement, tu étais encore dans le noir mais on ne tarderait pas à faire la lumière sur toi.

Tandis que les têtes commencent à chercher d'où pouvait bien venir ce carreau, tu ne te déconcentres pas mais surveilles tout de même du coin de l’œil les voleurs ; tu ne tenais pas à recevoir une attaque surprise. Tu prends rapidement un deuxième carreau afin de charger ton arbalète... La tienne te manque tellement ; tu peux au moins en tirer deux ce qui était grandement utile dans certaines situations. Tu prends une grande inspiration et lances ton deuxième carreau** en direction d'un homme assez imposant avec plusieurs épées... Lui devait sûrement faire ces numéros idiots pour épater la galerie. Tu détestais le crique. Et ceux qui voulaient épater la galerie.

Par chance, tes ennemis ne t'avaient pas encore repérée et ton tir s'est soldé par un carreau planté juste à côté de la gorge, tout près de l'épaule... Quand même déçue de ne pas avoir eu la gorge en elle-même, mais c'était déjà clairement mieux que rien ! Pas de temps à perdre, tu invoquais une grenouilles sur l'épaule non loin de la plaie pour qu'elle fasse son travail... Et quel travail, ça c'était celui de Molosse ! Un combattant hors-pair qui allait répandre son venin pour le tuer à petit feu. Malheureusement, tu remarques bien vite qu'une main s'était dirigée pour faire dégager Molosse qui fit un vol plané ; tu te dépêches de le désinvoquer en quatrième vitesse avant qu'il ne se prenne le mur de plein fouet... Avait-il au moins réussi à infecter l'homme aux épées ?***



La tenue avant que j'oublie comment j'suis sapée:
 

Le plan du Manoir joliment dessiné par Léo:
 

*Lancé de dés:
 

**Lancé de dés:
 

***Temps en minutes avant de mourir du poison:
 



Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 108
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   Mer 13 Juin - 0:03

ft. Abbygaëlle L. Midford
T'as ruiné la soirée...
La situation n'était pas vraiment à mon avantage, ils n'étaient pas les meilleurs combattant mais avaient de bons réflexes ainsi qu'une agilité étonnante. Agilité qui, malgré mon entraînement quotidien reste mon point faible.

L'un de mes ennemis se prends un carreau, il semble s'être fiché dans le trapèze du lanceur de couteaux, il n'était pas mort mais il était au moins réduit. Lillith allait cependant entendre parler de moi vue que j'avais failli recevoir ledit projectile.

Le contorsionniste attaqua d'un coup diagonal de sa main droite que j'avais paré, avec une telle arme, dévier le coup s'avérait assez compliqué, il enchaîna avec un coup de pied du gauche qui fut aussi paré mais m'érafla le bras gauche lorsqu'il fit un bon en arrière. J'avais oublié de prendre en compte la forme de la lame et l'effet miroir n'aidait pas vraiment.

Le lanceur de couteaux qui avait fini de lâcher une salve de jurons repris d'autres lames et les lança, je les avait facilement esquivés et une attaque assez prévisible du contorsionniste suivit. J'avais esquivé son attaque en me baissant avant de l'embrocher. Un de moins !

J'avais commencer à me déplacer vers le lanceur de couteaux lorsqu'un duo de trapézistes choisirent de me barrer la route... Amicalement bien sûr, l'une avait tenté de me poignarder avec sa dague tandis que l'autre maniait un sabre.

Les deux autres avaient commencé à se rajouter au combat, il fallait donc que je me dépêche de les mettre hors d'état de nuire, surtout que le couple était bien synchronisé.


j'ironise en Electric indigo #6600ff
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 179
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   Mar 19 Juin - 19:13

T'as ruiné la soirée...

ft. Léo Anderson
"Les fêtes n'existent que pour colorer les angoisses"

Il faut dire que ton arbalète te manque, tu n'aurais pas raté autant de cibles sinon... Bon, on ne pas dire que tu ais fait des catastrophes jusqu'à maintenant mais tu es persuadée que tu aurais pu faire mieux si tu avais eu si tu avais eu ton arme habituelle... Mais pire si tu n'avais pas ça en mains. Bref, tu n'as pas intérêt à te plaindre sinon le karma pourrait se retourner contre toi ; pour l'instant, il y a deux morts. Il restait le lanceur de couteaux qui s'est prit ton carreau dans le trapèze, deux trapézistes et sûrement un dernier dans le lot. Il fallait repérer le Chef au plus vite pour l'éliminer ; peut-être qu'une fois le cerveau l'opération mort, ils accepteraient de se rendre ? L'espoir faisait vivre.

Tu remarques rapidement que Léo semble quelque peu en mauvaise posture avec ses nouveaux copains aussi agiles que coordonnés ; tu serais presque impressionnée par ce numéro mais la vie de ton partenaire était bien trop en jeu pour ça. Tu recharges une nouvelle fois ton arbalète et te concentres sur l'un des deux ; chose qui ne sera pas facile puisqu'ils décident de bouger un peu dans tous les sens. Il te suffit de prendre le temps d'observer leurs mouvements en espérant que Léo ait suffisamment de réflexes pour esquiver les attaques pendant que tu t'amuses à observer ; mais il y a bien un moment où tu seras obligée de tirer ton carreau.*

Tu n'as jamais été aussi concentrée pour viser ta cible et tu espères au moins que ce carreau pourra toucher un des deux zigotos ; malheureusement, la chance semble t'avoir laissé tomber puisque sans comprendre comment, ton arbalète te lâche des mains pour déraper sur quelques mètres. Non loin de la chambre du Lord. Tu ne sais même pas où s'est logé ton carreau car en tournant la tête tu remarques qu'une personne t'a rejointe sur le balcon ; trop concentrée à surveiller les trapézistes, tu ne pensais pas à surveiller les autres... Tu ne n'attendais pas à ce que quelqu'un soit capable de te rejoindre ici d'ailleurs ! Quel exploit, tu étais curieuse de savoir comment il avait fait. Un petit pouvoir derrière tout ça ?

- Impressionnant ! Dîtes, vous avez un pouvoir pour réussir un tel exploit ou c'est un inné chez vous ?

Apparemment il n'avait pas très envie de discuter puisqu'une chose fonça vers toi ; ni une, ni deux, tu l'esquives en te jetant au sol priant pour que ta jolie tenue blanche ne prenne pas trop la poussière. Ce n'était pas un endroit agréable pour se battre vu le peu d'espace que tu avais et tu hésitais sincèrement à te replier dans la chambre le temps de trouver un nouveau plan... Surtout que l'arbalète était sur ton chemin. Ah c'était maintenant ou jamais pour lancer une de tes deux aiguilles** espérant pouvoir toucher ; est-ce que tu allais vérifier ? Non. Parce que tu devais te relever rapidement pour prendre carreaux et arbalète et te réfugier dans la chambre. Si tu avais réussi, ce ne serait pas une grande blessure, si tu avais raté par contre... Ben, tu avais réussi à arriver jusque ici.

Pensant à bien fermer la porte du balcon derrière toi, tu te plaques contre le mur le temps de recharger ton arbalète et retires même tes talons... Se battre pieds nus était sûrement mieux dans cette situation où l'esquive allait être ton principal atout. Est-ce que Léo s'en sortait en bas ? Tu l'espérais. Tu comptais une nouvelle fois tes carreaux ; il t'en restait encore 7. Ils étaient tes seuls munitions et ce serait dommage de devoir tous les utiliser contre un seul ennemi ; tu ne serais plus d'aucune utilité pour Léo. Après avoir rechargé ton arbalète, tu fonces te cacher près du lit... Tu savais que ton ennemi allait s'attendre à une attaque venant de côté alors ce serait gâcher une munition pour rien. Cette fois, pas d'appuis, pas le temps de viser... Tu devrais faire dans l'urgence. Contre une personne qui avait un pouvoir. La joie.

Comme tu t'y attendais, la vitre met peu de temps à céder sous ses coups et tu tentes de calmer quand même ta respiration même si cela n'est pas aussi facile que tout à l'heure ; tu surveilles du coin de l’œil ton adversaire qui te cherche pour attendre le meilleur moment. Un seul carreau. Tu ne pouvais pas viser deux à la fois. Tu devais réellement bien viser. Tu attends qu'il avance au niveau du bureau du Lord pour invoquer une petite grenouille afin que celle-ci bouge quelque chose sur le bureau ; réagissant au quart de tour, tu pars du principe qu'il a été attiré par le bruit permettant de te faire dos -du moins presque- afin de tirer ton carreau***. Tu réussis à le toucher au niveau du flan ; pas le temps d'être déçue de ta victoire, tu te re-planques aussitôt avant qu'il ne se tourne vers toi. Merde !

Tu dépêches de te recharger en sachant parfaitement que tu venais d'énerver ton ennemi et que tu allais être prise au piège rapidement ; un coup d’œil derrière toi et une idée te vient. Le lit. L'arme de nouveau rechargée, tu fais glisser les carreaux sous le lit avant de faire de même pour te retrouver de l'autre côté en moins de deux ; tu te relèves aussitôt avec l'intention de tirer un nouveau carreau****. Est-ce qu'il allait être surpris de cette attaque ou préparé à riposter ? Aucune idée, mais tu étais désormais celle proche du balcon qui pourrait être une issue qui finirait par te piéger si tu ne la jouais pas fine. En plein dans le ventre. Ce n'était pas l'endroit que tu voudrais viser mais c'était mieux que de viser à côté ou ce que tu avais pu faire tout à l'heure.

Par contre, tu aurais du te méfier du retour de flammes et tu as sûrement trop savouré ta victoire pour ne pas esquiver une genre de lame d'air lancée par ton adversaire ; prise en plein ventre toi aussi, tu perds l'équilibre et le souffle sous le coup l'impact. Il est pourtant à l'autre bout du lit mais tu as l'impression de t'être prise un énorme coup de poing ; presque à deux doigts de rendre les petits fours que tu n'avais pourtant pas mangé. Tu ne savais pas lequel des deux étaient le plus amoché mais tu ne pouvais resté dans cette situation, au risque qu'il profite de cette faiblesse ; tu surveilles donc ton adversaire du coin de l’œil, prête à invoquer tes grenouilles pour faire diversion. Mais pour l'instant, c'est du souffle dont tu as besoin.



La tenue avant que j'oublie comment j'suis sapée:
 

Le plan du Manoir joliment dessiné par Léo:
 

*Lancé de dés:
 

**Lancé de dés :
 

***Lancé de dés:
 

****Lancé de dés :
 



Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[21 Mai 2021] T'as ruiné la soirée... [Avec Abby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-