Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Rencontre princière [ft. Arias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Alice von RiessfeldMessages : 84
Date d'inscription : 11/04/2018


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Mer 23 Mai - 16:44

Surprise !



Ma réaction le fit pouffer de rire et je fit la moue.

- Bonjour, oui j’ai bien dormis. En même temps, comment aurait-il pût en être autrement ? Et toi ? Elle t'intrigue, cette marque ? Moi aussi...

C’était bien ce que je me disais... Cette marque n’était pas normale... Je lui répondais :

- Oui, je suis curieuse. Sinon, j’ai très bien dormi, parler m’as fatiguée hier. Et ta présence était... comment dire... réconfortante...

Il me vola un baiser et j’ouvrais grand les yeux. Mon cœur s’emballa encore. Il me conduit dans la salle de bain. Il y avait deux douches séparées.

- J’ai réussis à libérer mes après-midis pour toi, mais la matinée je devrais assister à mes cours et mes visites. Tu peut m’accompagner le matin ou rester tranquillement au palais. Je te laisse prendre une douche si tu le souhaite avant d’aller manger.

Le choix était vite fait, j’allais bien sûr l’accompagner. Je pourrais peut-être apprendre quelque chose comme des bases de suédois.

- C’est gentil d’avoir libéré tes après-midis pour moi, c’est déjà bien assez, je ne veux pas déranger. Il faut bien que le prince héritier apprennent à gouverner ! Je vais t’accompagner, j’en profiterai pour essayer d’apprendre des choses sur ce pays.  

Je pris une robe bleu plutôt luxueuse dans ma valise et partit prendre une douche. Je me dépêchais et fut prête trente minutes plus tard, j’avais coiffé mes cheveux avec un nouveau ruban et j’avais longtemps hésité à prendre mon arme. Je ne courais aucun risque ici en Suède. Finalement, je ne le pris pas. Je me sentais bizarre sans ce poids à ma droite, mais porter une arme n’était sûrement pas la même chose ici qu’à Quederla. Quand je sortis de la salle de bain, Arias m’attendais déjà. Il portait une tenue aux couleurs de son pays et une épée. Il faisait beaucoup plus... prince. En fait, les couleurs vives de sa tenue faisaient ressortir ses cheveux et ses yeux. Je lui pris la main, il m’emmena jusqu’à la salle à manger et il me dit :

- Si tu ne sait pas le dire, je peux traduire pour toi. Je sais quand même me débrouiller en suédois. Tu voudrais manger quoi ?

Je n’étais pas aveugle, j’avais vu en arrivant que les gens dehors mourraient de faim. Je savais aussi que celui que j’aimais voulais sûrement changer ça le plus vite possible. Je réfléchis et lui dit gentiment :

- Merci, c’est gentil. Mais je n’ai pas très faim, je vais juste prendre du pain et un chocolat chaud.

Il le transmit le message à un homme qui attendait et ce que j’avais demandé arriva aussitôt. Après que nous ayons fini de manger, je suivi Arias un peu partout pendant la matinée. Il était bien occupé, il devait prendre des cours, de langue comme d’escrime mais devait aussi rencontrer des nobles. Je me reconnaissait un peu en lui. Venant aussi d’une famille noble, j’avais vécu comme ça pendant longtemps, bien que les cours et mon entraînement m’avaient pris beaucoup plus de temps que les rares rencontres auxquelles mes parents participaient. Mais en plus de ça, il arrivait aussi à se libérer pour passer du temps avec moi. J’étais vraiment tombée amoureuse de quelqu’un d’incroyable. Finalement, la matinée passa vite, j’avais appris quelques mots simples comme les salutations.  Nous nous rendîmes de nouveau à la salle à manger et je demandais :

- Au fait, tu sais quelque chose sur cette marque ? Et sur ton pouvoir ?

Je prenais un air sérieux en le disant, je n’avais plus à cacher mes sentiments. Et ces choses pouvaient très bien être très dangereuse pour lui. Donc je voulais savoir.



ft. Arias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 360
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Mer 23 Mai - 18:05



Rencontre princière


J’étais heureux que ma présence soit à ce point réconfortante pour elle, je me rendais compte que maintenant, je pouvais insuffler plus que de la crainte, mais aussi de l’amour. Cela se voyait, elle avait peur pour moi, mais étrangement moi je ne l’étais pas. Cette chose ne me faisait pas mal, a contraire, mais sa dimension restait préoccupante.

Alice se prépara rapidement, sa robe li allait à ravir et en plus elle était assortie à ma tenue. Elle était ravissante pour ce premier jour, nul doutes qu’elle ferait bonne impression quand je la présenterais comme ma compagne. Elle apprécia mon geste de me libéré, ce qui me paraissait pourtant normal, je voulais passer le plus de temps possible en sa compagnie avant qu’elle ne reparte. Qui sait quand sera son prochain congés ? En tout cas, elle comprenait aussi ma nouvelle fonction et c’est ce qe j’appréciait aussi chez elle, sa capacité à comprendre les autres.

Je ressentais dans son expression facial une gêne et je comprenais tout à fait d’où elle venait. Mon pays est ravagé par la famine et la pauvreté. Dés que je fus loger au palais, l’argent que j’avais en arrivant je l’ai donner au pauvres. Il m’en restait encore, j’avais prévu pour vivre là-bas deux bons mois, mais ce n’était plus nécessaire. En arrivant en Suède, elle a du voir les même choses que moi, j’aimerais qu’elle sache que je ferais tout pour changer ça, mais je sais très bien qu’elle me comprend, je n’ai pas besoin de le dire. Je la comprenais, l’appétit n’était rarement présent quand je mangeais au palais où tout est abondance. Je préférais faire marcher les commerce des villes en mangeant dans des restaurants de mon peuple quand je le pouvait, mais mes cours au palais me restreigne qu’à ce lieux. Elle de dit ce qu’elle voulait et je le traduisis pour elle. Quant à moi je me prenais un thé avec deux croissants.

Nous fûmes rapidement servis et je mangeais avec calme, je ne prenais que le strict nécessaire, pas de surplus, pas de gourmandises quand dehors mon peuple meurt de faim. Zoé nous rejoignit peu après le petit déjeuner et ma journée commença. Comme d’habitude depuis quelques jours j’étais accompagné de deux garde royaux, de Zoé et cette fois-ci, d’Alice. Je la présentais à notre petit groupe comme ma compagne avant d’aller à mon premier cours de bienséance où j’apprenais à me tenir comme un roi. J’enchainais ensuite avec un cours de danse où j’ai pus profiter de ma bien-aimée pour partager une danse avec elle. Et enfin je terminais avec un cours de suédois partager avec Alice. J’avais réussit à libéré mon après-midi, donc mes entraînement à l’escrime et mes cours de géographie de la Suède seraient reporté à demain matin.

Midi sonnait et Alice m’accompagnait à la salle à manger où elle aborda ma marque. Son air sérieux montrait bien son inquiétude. Je la comprenais bien, je m’inquiétais autant pour son poste de Valet. Elle sera amenée à donner sa vie pour notre roi et je ne veux pas que cela arrive. Alors je crois qu’une fois à Quederla, j'endosserais indirectement mon habit de Valet. Si le roi ne craint rien, Alice n’aurait pas à se mettre en danger.

- Elle est apparue après une intervention chirurgicale à la suite d’un combat avec les Domae. J’ai vu mes remords prendre vie quand j’étais dans le coma, puis à mon réveil mon bras était ainsi et toutes mes blessures, cicatrices avaient disparues comme par magie. Même mes cicatrices datant d’avant mon coma. Un nouveau né presque. Je n’ai plus les vecteurs, mais il semblerait que je me guérisse des blessures comme par magie en contrepartie, mais ça je ne sais pas comment. Et puis tu est déjà au courant pour le siphon d’énergie. C’est d’ailleurs pour ça que je porte des gants blancs.

Je regardais ma main entièrement noir, perplexe, avant de retourner mon attention vers ma dulcinée.

- Ne t’en fais pas, je n’ai pas mal. Juste la tête dans le brouillard quand je me soigne, mais ça ne dure rarement plus de cinq minutes.

Je demandais par la même occasion ce qu’elle voulait manger à midi et demander en plus de ce qu’elle m’avais dit une assiette de pomme de terre avec du hareng. Ici le poisson et le gibier sont nos principales sources de nourriture, avec les champignons et les légumes.



(c) Agora







~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alice von RiessfeldMessages : 84
Date d'inscription : 11/04/2018


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Mer 23 Mai - 22:14

Surprise !



Il sembla voir mon air sérieux car il parla directement de sa marque.

- Elle est apparue après une intervention chirurgicale à la suite d’un combat avec les Domae. J’ai vu mes remords prendre vie quand j’étais dans le coma, puis à mon réveil mon bras était ainsi et toutes mes blessures, cicatrices avaient disparues comme par magie. Même mes cicatrices datant d’avant mon coma. Un nouveau né presque. Je n’ai plus les vecteurs, mais il semblerait que je me guérisse des blessures comme par magie en contrepartie, mais ça je ne sais pas comment. Et puis tu est déjà au courant pour le siphon d’énergie. C’est d’ailleurs pour ça que je porte des gants blancs.

Je tressaillis en l’entendant parler d’une opération chirurgicale. A cause d’un affrontement contre les Domae... Le ou la Domae qui l’avait blessé avait intérêt à ne plus être de ce monde ou à vite quitter Quederla... Je me calmais pour ne pas déclencher de feu, ayant conscience de ma faible maîtrise de mon élément et continuais de l’écouter. Il finit en parlant de sa « capacité » à fatiguer ceux qu’il touchait. Il observa sa main noire et je fit de même. Il finit par parler de la douleur. Ça me rassurait un peu qu’il ne ressente rien. Et il avait l’air sérieux en parlant de ça donc je décidais de le croire. Je décidais de prendre la même chose que lui pour manger. Après avoir fini de manger, je disais, reprenant notre discussion.

- Désolée, je suis un peu inquiète à cause de cette marque et aussi de ton nouveau rôle dans ce royaume. Tu peux être pris pour cible n’importe quand.

Je m’approchais de lui. Je lui attrapais la main et après avoir planté mes yeux dans les siens, je l’embrassai fougueusement. J’écartai doucement mes lèvres des siennes et le prenais dans mes bras.

- Je ne veux surtout pas te perdre... Tu es la chose à laquelle je tiens le plus en ce monde. Alors... Si quelque chose te tracasse, dis le moi... Je serais là pour t’écouter.



ft. Arias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 360
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Jeu 24 Mai - 15:17



Rencontre princière  


Je ressentais son inquiétude dans sa voix et son attitude quand je parlais de mon opération qui s’avérais bien inutile au final. Je voyais bien sa colère, peut-être même songeait-elle à rendre les coups à ma place, chose que je ne voudrais pas qu’elle fasse, elle se mettrait en danger inutilement. Quand je lui parlais du fait que je ne ressentais rien elle sembla se rassurer mais elle gardait de l'inquiétude. La discussion se finit sur ça le temps de manger, mais je ressentais son inquiétude, il fallait que je la rassure au mieux. Elle finit par s’excuser à la fin du repas, se justifiant qu’elle était inquiète de mon rôle ici et de ma tâche. Elle avait raison, je pouvais être pris pour cible, surtout quand je serais devenu Roi et que je mettrais en place ce que je veux faire pour soigner mon pays. Mais elle n’avait pas à avoir peur, une majorité des nobles prenait doucement conscience des max du peuple. Elle s’approchait de moi et prenais ma main en me fixant dans les yeux. Son baisé fut fougueux et plein de passion, chose qui me réconforta et me surpris un  peu sur le coup, mais je poursuivais son action avant qu’elle ne s’écarte pour me prendre dans ses bras.

Elle me confiait sa plus grande crainte, celle de me perdre et je ressentais la même crainte quant à son poste de Valet. J’étais passé par là et je savais ce que cela impliquait, je ne pouvais m’y résoudre. Je la serrais dans mes bras pour la rassurer au mieux, passant ma main dans ses cheveux si doux au toucher.

- Je ne mourrais pas, je t’en fais la promesse. Je tient à toi alors je voudrais que tu me promette une chose : fait attention à toi et ne risque pas ta vie inutilement. Je ne pourrais vivre sans toi… Quand je serais à Quederla je serais là pour veiller sur toi.

Je la relâchais pour la regarder avec un tendre sourire.

- Je ferrais tout pour toi.

Et par tout, j’entendais bien entendu aussi de sacrifier ma vie pour elle. Que ça lui plaise ou non, mon corps sera là pour la défendre. J’en ai fais la promesse, personne ne souffrira par ma faute, je protégerais tout ceux que j’aime.




(c) Agora







~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alice von RiessfeldMessages : 84
Date d'inscription : 11/04/2018


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Jeu 24 Mai - 19:37

Surprise !



Il m’écouta et dit en passant sa main dans mes cheveux.

- Je ne mourrais pas, je t’en fais la promesse. Je tient à toi alors je voudrais que tu me promette une chose : fait attention à toi et ne risque pas ta vie inutilement. Je ne pourrais vivre sans toi… Quand je serais à Quederla je serais là pour veiller sur toi.

Il avait promis. Quant à moi, j’hésitais. Je savais ce qu’il voulait dire par inutilement et il considérait sûrement que je ne devais pas me sacrifier pour lui dans le pire des cas. Mais je ne voulais pas perdre du temps en sachant qu’il n’abandonnerait sûrement pas.

- Je promets.

Il me sourit et dit :

- Je ferrais tout pour toi.

Je fit de même en l’entraînant en dehors de la pièce et dit d’un ton joyeux :

- Allez ! Si Sa Majesté veux bien, nous partons visiter la ville !

L’après-midi passa trop vite à mon goût. On disait que le temps passait beaucoup plus vite quand on l’appréciait. C’était malheureusement vrai. Nous rentrâmes au palais et je dormis de nouveau dans le même lit. J’eus cette fois plus de mal à m’endormir. J’étais toujours un peu embarrassée.

Le lendemain passa de la même façon et le surlendemain quasiment pareil.

Je me réveillais. Arias était en train de se lever. Je le saluais en me frottant les yeux. Après nous être préparés, nous allions déjeuner. C’était devenu notre petit rituel matinal. Je le suivis ensuite dans ses cours. Il avait d’abord géographie puis comme second enseignement de la matinée, escrime. Mon bien-aimé semblait faire de son mieux pendant ses combats. Son maître était très habile et ne montrait pas de pitié pour l’héritier du trône. À la fin du combat, je vint à ses côtés et lui dit :

- C’était impressionnant ! Tu te déplaces quasiment aussi vite qu’avec tes dagues ! On pourra faire un combat ensemble. Mais... pourquoi est-ce que tu t’entraînes si dur ? Je ne suis pas sûre que le Roi de Suède ait besoin de combattre.



ft. Arias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 360
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Ven 25 Mai - 14:01



Rencontre princière  


Elle me promettais de ne par risquer sa vie alors que moi je le ferrais sans hésité, je me sentais un peu mal mais, je n’ai pas fais cette promesse là. Je peux très bien mettre ma vie en jeu sans mourir pour autant. Elle me sourit et pris ma main pour me proposer d’aller visiter la ville en sa compagnie.  J’acceptais et lui fit découvrir des restaurant, les beaux lieux de mon pays. Le temps passait si vite en sa compagnie, je n’avait pas vu ces deux jours passer et j’aurais voulu pouvoir ralentir le temps pour profiter encore plus.

Deux jours passèrent ainsi à visiter mon pays, ses forêts et ses plaines enneigées, enfin pas vraiment en ce mois d’avril. Aujourd’hui, comme les autres jours, je me levait aux côté d’Alice et me préparait avant de manger avec elle. Une sorte de tendre routine s’était installée entre nous en l’espace de quelques jours et il fallait avoué que depuis je trouvais le sommeil bien mieux. Le programme de la matinée était chargé, mais si interessant. J’en apprenais plus sur ma terre natale, les reliefs montagneux et les mers et cours d’eau important. J’appréciais ce genre de cours ou je retrouvais mes origines.

Enfin, mon dernier cours après la géographie, fût l’entrainement à l’escrime. Le Chevalier Clive était un lieutenant compétent de la garde royale et un des meilleur bretter du pays. Il était jovial, mais à l'entraînement il n’avait aucune pitié et c’était mieux ainsi, un Roi devait pouvoir affronter n’importe quel ennemi pour défendre son peuple. On m’apprenais principalement l’escrime avec l’épée à deux mains et à une main. Aujourd’hui je devais l’affronter avec mon épée face à sa lourde épée à deux mains. J’esquivais et contrais au mieux, mais Clive était un grand chevalier qi avait l’escrime dans le sang. Je me tenais à son niveau seulement par la force de ma volonté, en me donnant à fond pendant les entraînements. J’étais essoufflé et en nage après un combat si intense et qui dura longtemps, mais au moins on termina sr un statut quo, bien que Clive avait gagné en déclarant la pause, il voyait bien que suivais moins le rythme. Je pense qu’avec de l’entraînement j’arriverais à le dépasser. Alice me rejoignit, me félicitant de mes exploits martiaux avec une épée. Elle proposa même un combat entre eux, ce qui faisait doucement sourire le prince. Cependant, elle se posait la question du pourquoi je s’entraînais si dur, un Roi ne combattait que rarement c’est vrai, mais je ne veux pas être ce genre de Roi.

- Je ne laisserais pas mon peuple verser son sang pour notre paix seul. Je serais leur Roi, je ne veux pas me cacher derrière leur sacrifice mais être avec eux pour les sauver. Je veux prendre les armes et défendre avec eux notre paix. Et puis surtout…

Je lui souriait en lui caressant doucement la joue.

- Je me dois d’être fort pour te protéger.




(c) Agora







~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alice von RiessfeldMessages : 84
Date d'inscription : 11/04/2018


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Dim 27 Mai - 21:51

Surprise !



Il m’expliqua qu’il ne voulait pas être comme les autres rois et laisser son peuple se battre. C’était digne de celui que j’aimais. Je répondais d’un air intriguée.

- Et surtout ?

Il posa sa main sa main sur ma joue en me disant :

- Je me dois d’être fort pour te protéger.

Alors que jusque là, je souriais, mon sourire me quitta. Je baissais la tête.

- Arias, je suis assez grande pour me défendre seule. Je ne veux surtout pas que tu prennes des risques pour moi.

En disant cela, je lui pris la main entre les miennes. La possibilité qu’il puisse finir vraiment blessé à cause de moi m’effleura l’esprit. Ou pire, qu’il puisse mourir. Sans m’en rendre compte, je serrais fort sa main.

- Je refuse que quelqu’un comme toi me protège.

Je me rendais compte plus tard que mes paroles pouvaient être prises comme une critique. Ce que j’avais dit sur lui, je le pensais dans le sens positif. Mais c’était trop tard.



ft. Arias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 360
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Lun 4 Juin - 19:15



Rencontre princière


A mes dernières paroles, Alice quitta son sourire avant de baissé la tête pour me dire ces mots qui me blessèrent. Elle pensait vraiment que je la prenais pour une incapable ? C’est totalement faux, mais… Je sais ce qu’on risque en étant Valet, je l’ai été aussi et je me refusais de la perdre à cause de ça. De plus, il y avait un danger encore plus important que les Domae à Quederla : le Ténébreux. Pour l’avoir affronté à quelques reprises, je pouvais certifier de sa dangerosité et je ne veux pas que celle que j’aime se risque à l’affronter. Elle pris ma mains entre les siennes et la serra fort, je ressentais sa peur, sûrement celle de me perdre, mais j’éprouvais la même à son égard.

- Je sais que tu est capable de te défendre, mais j’ai affronter une bien plus grande menace que les Domae à Quederla. Je ne veux pas te perdre et je ne laisserais personnes me prendre celle que j’aime.

Je serrais mon poing dans sa main tout en baissant la tête. Ce qu’elle me disait me faisait mal, je voulais la protéger, mais elle semblait ne rien vouloir savoir.

- Je n’ai pas peur d’être blessé pour te défendre. Peu importe qui je suis, j’ai vu trop de personnes qui me sont chères me quitter, je ne te laisserais pas suivre le même destin qu’eux. . Et puis, je t’ai fais la promesse de ne pas mourir, alors peu importe ce que tu me dira, je me battrais pour toi et je serais là à la fin des combats pour toi.

Je lui prenais la main pour qu’elle ressente mes sentiments, min envie de la protéger. Je ne veux plus voir les personnes que j’aime mourir à cause de mon incapacité à agir ou à être à la hauteur. Et maintenant j’ai tout un peuple à protéger, alors je me dois aussi d’être fort pour eux.



(c) Agora







~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alice von RiessfeldMessages : 84
Date d'inscription : 11/04/2018


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Ven 15 Juin - 19:22

Surprise !



Il serra son poing.

- - Je n’ai pas peur d’être blessé pour te défendre. Peu importe qui je suis, j’ai vu trop de personnes qui me sont chères me quitter, je ne te laisserais pas suivre le même destin qu’eux. . Et puis, je t’ai fais la promesse de ne pas mourir, alors peu importe ce que tu me dira, je me battrais pour toi et je serais là à la fin des combats pour toi.


Il n’écoutait rien de ce que je disais. Du moins, ce fut mon ressenti sur le moment. Et sûrement trop fière pour m’expliquer sur le sens de mes dernière parole, je me retournais. Une vague de diverses émotions me submergea. J’étais en colère qu’il ne me comprenne pas et aussi triste.

- Mais je ne veux pas que tu me protèges ! Si tu meurs, qu’est-ce que je ferais ?! Je... Je ne veux plus vivre simplement pour la famille. Je veux aussi vivre pour toi. Si tu meurs alors je me suiciderai.

Quelques larmes coulèrent le long de mes joues et je dis :

- Une menace pire que les Domae ? Si c’est une menace pour toi, je l’éliminerai.

Je pensais réellement ce que je venais de dire. Aussi puissant était l’ennemi, il avait forcément un point faible. Je m’entraînerai jusqu’à devenir plus puissante qu’Ishtar Pendragon et que le Ténébreux s’il le fallait. Je lâchais sa main et allait m’asseoir dans un coin de la cour en allant bouder comme une gamine qui faisait un caprice. Je savais très bien que je ressemblais sûrement à ça. Et j’avais aussi conscience que ce que je venais de faire était réellement un caprice. Mais je ne savais pas quoi faire pour que l’homme que j’aimais me comprenne. Je détachais mon fourreau de ma taille et dégainais mon sabre. Je contemplais la lame. Je faisais souvent ça quand je voulais réfléchir ou que j’étais inquiète. La courbe de mon katana était parfaite, la lumière se réfléchissait dessus et révélait la qualité du polissage. J’éprouvais le tranchant de mon pouce. Je dû attendre quelques secondes avant que le sang coule de la coupure. On avait d’abord l’impression qu’il ne coupait pas alors que c’était tout le contraire. Cette étrange métaphore me fit réaliser quelque chose. C’était peut-être la même chose avec Arias. Il pensait peut être exactement la même chose que moi. Mais ça, c’était problématique.



ft. Arias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 360
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Mar 19 Juin - 22:46



Rencontre princière


Alice me tournait le dos, je l’avais sûrement vexée par mes paroles et mon obstination. Je sentais d’ailleurs, en plus de ses paroles, la colère dans le ton qu’elle prenait comme si je ne comprenait rien à rien. Elle ne voulait tout simplement pas être protégée car il y avait un risque que je meurt en accomplissant cette tâche, elle n’avait pas tord. Elle aborda le suicide avec certitude et cette idée m’étais inconcevable, je m’étais rapproché d’elle pour la prendre dans mes bras, mais le fait qu’elle ait lâchée ma main me stoppa dans mon initiative.

Quand elle me dit qu’elle éliminerait la menace qui était réelle pour tout les habitants de Quederla je fût pris d’un sentiment entre la tristesse et la joie de pouvoir compter sur elle. Cependant le Ténébreux était vraiment une menace bien plus forte que les Domae et je ne peux pas la laisser courir le risque de s’attaquer à un homme aux pouvoirs immenses. Je l’ai affronter à quelques reprises, je sais de quoi il est capable, je pense être le plus à même de l’affronter avec des chances de survie légèrement supérieures à la moyenne.

Finalement elle s’en alla dans un coin de la cour d’entrainement, boudant telle une enfant. Je la fixais du regard d’un air désolé, la regardant observer son sabre, l’analysant sous toutes ces formes. A plusieurs reprises déjà je l'avait vu ainsi, prenant ça comme de la concentration, mais en fait c’était sûrement pour se changer les idées. Je ne pouvais pas la laisser ainsi à se morfondre ; J’approchais mon entraîneur pour demander une pause de quelques minutes.

Quand je m’approchais d’Alice, elle semblait perdu dans ses pensées si bien que j’eu le temps de voir qu’elle s’était entailler le pouce. Je n’aimais pas la voir ainsi, dans cet état, alors quand elle est blessée physiquement… Je prenais délicatement sa main avec la mienne et de l’autre baissais son sabre. Une fois l’arme à terre, je pris un mouchoir propre et le posa sur sa plaie. Le tissu pris une teinte rouge et mon regard se fit de plus en plus triste.

- Je comprend que tu ne veuille pas être protégée par moi car, tout comme tu l’est à mes yeux, je ne suis pas n’importe qui. Mais comprend moi, j’ai vu trop de personnes  mourir devant moi… Je n’ai pas le droit de te contraindre de ma protection si tu n’en veut pas. Alors peut-être accepterait-tu de veiller sur mes arrières et moi sr les tiennes ? On se protégerais mutuellement.

J’appuyais légèrement sur sa plaie pour stopper l’écoulement du sang et la regardais avec un visage mitigé entre la tristesse et la compassion. Je l’aime et l’aimerais longtemps après ma mort, je ne veux pas qu’elle meurt pas défaut de protection et je ne veut pas non plus la contrariée. Elle est ma femme et je veux pouvoir la protégée avec autant d’adeur que l’amour que je lui porte.



(c) Agora







~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre princière [ft. Arias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-