Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Rencontre princière [ft. Arias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage

avatar

Alice von RiessfeldMessages : 70
Date d'inscription : 11/04/2018


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Sam 23 Juin - 14:35

Surprise !



Perdue dans mes pensées, je perçus quand même ses pas qui s’approchaient. Il pris ma main délicatement et posa un mouchoir sur ma plaie. Ce n’était pas grand chose. Pourtant il fit un visage triste et dit :

- - Je comprend que tu ne veuille pas être protégée par moi car, tout comme tu l’est à mes yeux, je ne suis pas n’importe qui. Mais comprend moi, j’ai vu trop de personnes  mourir devant moi… Je n’ai pas le droit de te contraindre de ma protection si tu n’en veut pas. Alors peut-être accepterait-tu de veiller sur mes arrières et moi sr les tiennes ? On se protégerais mutuellement.


Se protéger mutuellement... Ça me paraissait acceptable. Mais c’était surtout que je ne voulais pas le voir comme ça. J’adoptais un sourire rayonnant et me relevais.

- Bien ! On fera comme ça. Si tu es danger, je serais là pour te sauver et si je le suis tu seras là pour moi. Par contre, si il y a un problème ou quoique ce soit, je veux que tu me prévienne directement et que tu n’essaie pas de me le cacher.

Sur ces paroles, j’essuyais mes larmes et le pris dans mes bras. J’avais été stupide de ne pas essayer de discuter... Cette position était réconfortante.

- Je t’aime. Bon... Aller ! Maintenant sa majesté doit aller s’entraîner.

Je le poussais légèrement. Quand il reprit, j’entrepris de m’entraîner aussi en parallèle. J’ôtais le mouchoir de ma plaie. Ça saignait toujours. Je fit apparaître une flamme un très court instant sur mon doigt. J’avais remarqué que je pouvais cautériser mes blessures grâce à mon élément. Même si c’était douloureux. Je prenais mon sabre et en enflammais la pointe. J’arrivais mieux à maîtriser mon élément ces temps-ci. Maintenant, je devais réussir à m’entraîner au katana tout en gardant ma flamme seulement au bout de la lame. Je réussis pendant cinq minutes. Ça me demandait pas mal de concentration. J’allais ensuite m’asseoir sur le côté et regardais Arias.



ft. Arias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 332
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Mer 27 Juin - 11:09



Rencontre princière


Je pense qu’au fond, j’ai juste per de la perdre et c’est cette peur qui me rend ainsi. Je n’ai pas de quoi avoir per, elle sait se défendre et puis elle semblait se satisfaire tout comme moi de ce petit arrangement que je lui proposais. Si nous nous protégeons tout deux, ils n’y a pas de raisons que quelque chose nous arrive. Elle rajoutais une clause à cet accord : que je lui dise sans hésité et dans les plus brefs délais ce qui n’irais pas. J’ai vraiment hésité, la dernière fois que j’ai fais part de ce qui allait pas, elle m’avait abandonnée. Je pense aborder le sujet avec elle plus tard, ce n’est ni l’endroit ni le moment. J’ai peur de sa réaction.

Alise se relevait et je suivais son mouvement, elle me souris et franchement, je tombe amoureux d’elle chaque secondes un peu plus d’elle. J'acceptais donc sa condition d’un hochement de tête suivis d’un sourire. Elle me pris dans ses bras et je la serrais contre moi, je l’aime et je ne voulais pas lui faire de mal. Elle me poussa légèrement en m’exposant son amour et je lui répondis avec un sourire la même chose avant de retourner m’entrainer.

Le restant de l’entrainement je fus plus appliqué et déterminer dans mes mouvements, il fat dire que mon tuteur est un personnage strict et il n’aurait pas accepter le moindre relâchement, prince ou pas. Cependant, une pensée me traversait l’esprit incessamment : « Elle doit savoir. ». Quand je revins vers elle à la fin de l’entraînement, je vis bien qu’elle avait cautérisée la plaie seule.

- Il y a un médecin ici, on aurait pût te soigner mieux que ça. Enfin, ce qui est fait est fait.

Je lui pris la main avec délicatesse pour y déposer un tendre baiser. Le reste de la journée se déroula sans accrocs, mais je me doutais que ça n’allait pas durer. Ce soir je lui dirais tout. J’avais le coeur qui battait à toutes vitesses et mes jambes ne semblait pas vouloir s’approcher d’avantage d’Alice. Elle était si belle à regarder le paysage de la fenêtre, la couleur orangée du coucher de soleil lui allait si bien.

- Alice… Il faut que je te parle de quelque chose. Tu m’a bien dit que tu voulais tout savoir.

Je restais planté là, incapable de bouger, je repris difficilement ma respiration pour calmer ma peur intérieur. D’ailleurs je ne doute pas qu’elle avait ressentis ma peur.

- Tu a entendu les rumeurs à mon sujet ? Celles qui disent que je n’ai pas tué Wilson Higgbsury. Et bien c’est vrai, totalement vrai.

Je soupirais difficilement, des larmes coulant discrètement le long de mes joues.

- Je… On l’avait abandonné pour mort, pour moi on l’avait abandonné. Il n’y avait pas de traître. Je me suis refusé de lui prendre la vie une seconde fois. Et regarde moi maintenant… J’ai épargné un homme pour en tuer indirectement bien plus. Je… Je vivrais toujours avec ça sur la conscience, j’ai épargné en tant q’homme, j’aurais du rester l’arme que j’étais ce jour là…

Je reculais d’un pas de peur de sa réaction, peu de personne le savais.

- Je comprend que tu puisse me… Me détester. Je voulais que tu sache ce que j’ai fais avant de m’aimer ou de me fuir…



(c) Agora







~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alice von RiessfeldMessages : 70
Date d'inscription : 11/04/2018


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Mer 27 Juin - 12:27

Surprise !



Après avoir fini son entraînement, il était rejoignais. Le reste de la journée passa tranquillement. Mais je trouvais qu’Arias semblait tendu. Alors que je regardais par la fenêtre, il dit d’un ton inquiet.

- Alice… Il faut que je te parle de quelque chose. Tu m’a bien dit que tu voulais tout savoir.


Je n’eus pas besoin de me retourner pour savoir qu’il en parlait à contre-cœur.

- Oui ?

Il y eut un silence et il reprit :

- - Tu a entendu les rumeurs à mon sujet ? Celles qui disent que je n’ai pas tué Wilson Higgbsury. Et bien c’est vrai, totalement vrai.


J’avais entendu des rumeurs à propos de beaucoup de choses au QG. Celle-ci en faisait partie. Mais j’avais évité d’y croire bêtement. Je l’entendis respirer difficilement.

- Je… On l’avait abandonné pour mort, pour moi on l’avait abandonné. Il n’y avait pas de traître. Je me suis refusé de lui prendre la vie une seconde fois. Et regarde moi maintenant… J’ai épargné un homme pour en tuer indirectement bien plus. Je… Je vivrais toujours avec ça sur la conscience, j’ai épargné en tant q’homme, j’aurais du rester l’arme que j’étais ce jour là…

Je fronçais les sourcils et me retournait vers lui. Il recula d’un pas. Une chose me choqua, il pleurait.

- Je comprend que tu puisse me… Me détester. Je voulais que tu sache ce que j’ai fais avant de m’aimer ou de me fuir…


Je m’approchais d’un pas alors qu’il reculait encore. Je m’avançais et le prenais dans mes bras.

- Idiot ! Je ne pourrais jamais te détester, même si je le voulais.

Je le relâchais en tenant sa main fermement et plantais mon regard dans le sien.

- J’en avais entendu parler. Mais je te fais confiance. Si tu as jugé qu’il fallait l’épargner, alors tu as bien fait.

Je reprenais mon air en colérique

- Mais ne dis plus jamais que tu aurais dû rester l’arme que tu étais. Je ne suis pas tombée amoureuse d’une arme mais d’un homme.

J’avais répondu honnêtement. La situation aurait été différente si quelqu’un d’autre m’avait annoncé ça, mais face à lui, je n’étais pas une membre du clan mais moi-même. Je lui fit un sourire rassurant et passait ma main sur ses joues pour essuyer ses larmes. Je déclarais en enfouissant ma tête dans son épaule :

- C’est normal d’avoir des regrets... Mais chacun doit vivre avec. Par respect pour les morts. Alors quitte à vivre avec, vit fièrement et n’ait pas peur des conséquences. C’est comme ça que tu seras peut-être pardonné un jour. Et pas en te désolant sur ce qui est accompli.

Je ne savais plus si je parlais de lui ou de moi mais peu importais.



ft. Arias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 332
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Mar 3 Juil - 9:33



Rencontre princière


Après mes aveux elle se tourna vers moi et elle fronçait les sourcils, cela ne présageais rien de bon à mon sens, mais elle semblait aussi choquée. Je ne sais pas si c’est mon état ou mes actions, mais elle était choquée de quelque chose et à cet instant tout portait à croire que c’était moi la raison. Je reculait sans le vouloir quand elle avança vers moi, mais elle me rattrapa bien vite. Je m’était préparer à de la violence, une gifle ou quelque chose dans le genre, mais étrangement je ne ressentais aucune douleur, mais une étreinte qui me fit sourire malgré mes larmes.

Je pense que c’est la première fois que j’aime qu’on me traite d’idiot, puis elle m’avoua que jamais elle ne pourrais me détester, j’espère que c’est vrai. Elle me relâcha mais gardait ma main tout en me fixant avec insistance. C’est bien la première fois qu’on me dit que j’avais bien fait… Ce qui suivais par contre était nuancé de colère. Il est vrai que j’ai dit que j’aurais du rester une arme et elle n’a pas apprécier, disant qu’elle était tombée amoureuse d’un homme et pas d’une arme. Ça, ces paroles, elles me firent le plus grand bien. Je me dit qu’en fait, j’ai bien fait de m’écouter pour une fois…

Elle essuyait mes larmes et s’appuyait sur moi, me faisant une leçon de moral que je ne pouvais négliger. Vivre avec ses regrets, mais vivre fièrement par respect pour les morts ? Elle n’avait pas tord, j’étais là, en vie avec ne mission : protéger mon peuple et ma famille. Cependant, je ressentais quelque chose de bizarre dans sa voix, peut-être qu’elle aussi elle avait des regrets. Je ne vais pas la forcer à me parler, mais je veux qu’elle le sache.

- Tu… Tu a raison, je ne dois pas rester figé dans le passé. Je t’aime tellement, je ne sais pas ce qe je ferrais sans toi.

Je la serrais dans mes bras et déposais un baiser sur le haut de sa tête.

- Je suis aussi là pour toi, pour t’écouter comme tu vient de le faire pour moi tu sait ?

Je voulais qu’elle sache que j’étais là, plus qu’un bouclier ou qu’un homme a aimer, j’étais aussi l’épaule sr laquelle elle pouvait pleurer et l’oreille à qui se confier.



(c) Agora







~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alice von RiessfeldMessages : 70
Date d'inscription : 11/04/2018


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Mer 4 Juil - 1:20

Surprise !



Il resserra ses bras autour de moi et déposa un baiser sur mon front.

- Je suis aussi là pour toi, pour t’écouter comme tu vient de le faire pour moi tu sait ?


Je versais une larme et posais ma tête sur son épaule. Il connaissait déjà mon passé mais je n’avais jamais raconté ça à personne. C’était la dernière chose dont j’avais envie de parler. Après avoir versé quelques larmes en silence, je respirais un bon coup et dit :

- Je n’ai jamais réussi à m’opposer à mes parents. Enfin, jusqu’il y a peu... Je suis rentrée au collège à 9 ans. Alors que j’étais mise à l’écart par les autres élèves à cause de mon âge, une fille était venue me voir. Je me rappelle qu’on avait discuté... Et le lendemain nous étions ensemble et ce fut ainsi jusqu’aux vacances. Mais...  

Ma gorge se serra et je tenais un peu plus fort mon bien-aimé. Je retenais un sanglot et continuais mon récit.

- Mais mon père reçu un contrat. Il s’agissait d’éliminer les parents de ma seule et meilleure amie. Connaissant sûrement notre relation, je fus obligée de venir avec et de... d’accomplir moi-même le contrat. Ma meilleure amie, qui avait vu la scène perdit sa tête devant moi. Si j’avais... Si seulement j’avais... J’aurais pu m’opposer à mes parents, mais à ce moment là, je n’ai pas osé bouger, comme une lâche.

Je reniflais. Ça faisait longtemps que ça me hantait. Et ça faisait longtemps que je n’avais pas pleuré comme ça. Cherchant du réconfort, j’attirais Arias sur le lit avant de stopper mon geste. Je ne pouvais pas. Ce n’était pas juste. Je n’avais pas le droit de faire ça. De me consoler ou encore de me servir d’Arias pour essayer d’oublier les faits que je venais de conter. Je me reprenais et dit :

- Excuse-moi, je suis un peu perdue.



ft. Arias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 332
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Ven 6 Juil - 12:31



Rencontre princière


Je voulais qu’elle puisse s’ouvrir à moi aussi librement que je pouvais le faire avec elle, c’est pour ça que je lui avait dit que j’étais aussi là pour elle. Alice versait une larme qui roula sur sa joue jusqu’à venir humidifier mon haut quand elle posa sa tête contre mon épaule. Je savais déjà les grandes lignes de son passé, mais elle semblait vouloir me parler d’autre chose, une chose dont on parle peu.

Elle respira un bon coup pour se calmer après avoir verser de nouvelle larmes en silence, puis elle se lança. Elle me fit part de son incapacité à s’opposer à ses parents, sauf qu’elle avait réussit à faire face il y a peu. Je ne savais pas vraiment de quoi elle parlais, mais j’écoutais attentivement ce qu’elle me disait. Son entrée au collège, son isolement, elle n’avait pas eut une enfance très joyeuse. Malgré tout, elle s’était faite une amie, mais ce qui allait suivre la rendait anxieuse. Elle me serrait n peu plus fort et retenait des sanglots qui me brisais le coeur. La voir ainsi, si… Triste. Son père était un assassin et il avait reçu un contrat à l’encontre des parents de son ancienne meilleure amie. Son père ne semblait pas en accord avec la relation qu’entretenais sa fille et avait décider de l’amener avec lui pour qu’elle les exécute elle-même. Au fond, on se ressemblait Alice et moi, une enfance déplorable, réduite à faire le mal pendant un temps, mais aujourd’hui on est sur le chemin de la rédemption. Ce soir là, Alice avait tuée et son amie perdit la tête, au sens littéral du terme, face à cette scène. Elle regrettais, se traitant de lâche de n’avoir pas pût s’opposer à ses parents.

Alors que je voulais la réconforter avec des paroles, ma bien-aimée m’attirais sur le lit, puis elle se stoppa net dans son action. J’avoue que je ne savais pas trop comment réagir à tout cela. Elle s’excusait, perdue par la situation.

- Alice… Toi et moi nous nous ressemblons bien plus que ce que tu crois. Je suis vraiment navré que tu ai subis ça et je suis fier que tu ai pût t’opposer à tes parents. Mais maintenant on est ensemble, on ne va plus être les jouets de tyran, on sera nous même, ensemble. Tu n’est pas une lâche, tu n’étais qu’une enfant…

J’invitais mon amour à s’asseoir à côté de moi avant de l’enlacer dans mes bras, lui murmurant que je serais toujours là pour elle et que je l’aimais.



(c) Agora







~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alice von RiessfeldMessages : 70
Date d'inscription : 11/04/2018


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Mer 1 Aoû - 0:01

Surprise !



Je me reprenais et m’excusais. Cette situation était embarrassante... Il m’invita à m’asseoir à côté de lui et dit :

- Alice… Toi et moi nous nous ressemblons bien plus que ce que tu crois. Je suis vraiment navré que tu ai subis ça et je suis fier que tu ai pût t’opposer à tes parents. Mais maintenant on est ensemble, on ne va plus être les jouets de tyran, on sera nous même, ensemble. Tu n’est pas une lâche, tu n’étais qu’une enfant…


Mon amour m’enlaça. Je souriais et déposais un baiser sur son front.

- Désolée... Enfin ça va mieux !

La soirée passa tranquillement au fil des discussions. Finalement, je me couchais plutôt tard aux côtés de celui que j’aimais. Le reste de mon séjour fut assez calme et passa malheureusement très vite.

Je me levais avec un peu de mal. Arias dormais encore à côté de moi, je me rappelais ma réaction le premier matin. Ce qui me fit légèrement rire. Mais mon sentiment de mélancolie revint vite. Je repartais aujourd’hui pour Quederla... Je pris une douche et commençais à me préparer pour mon départ. Mon bien-aimé avais toujours l’air de dormir. Je montais sur le lit avant de sauter sur lui en l’enlaçant. Il sembla alors réveillé. Je me redressais et lui sourit.

- Bonjour ! Fatigué d’hier ? Il est déjà dix heures !

Après le déjeuner, je fermais ma valise et nous nous mîmes en route vers le port doucement. Arrivés sur le quai, devant le navire en direction de Quederla, mon sentiment de mélancolie se transforma en tristesse. C’était mon dernier moment avant sûrement longtemps avec Arias, j’essuyais d’un revers de main. J’embrassais fougueusement l’élu de mon cœur. Je le prenais après dans mes bras et chuchotais pour ne pas pleurer :

- Tu vas me manquer...

Sur ces paroles, je m’éloignais et montais sur le bateau. En haut je lui souriais et criais :

- Je t’aime mon Arias ! Je reviendrais le plus vite possible !

Je ne retenais plus mes larmes. Je restais accrochée aux rambardes jusqu’à ce que je ne puisse plus le voir. Le trajet passa en quatre jours. Je rentrais au manoir. En rentrant, je fus soulagée de retrouver Bay. Je pus lui parler de mon séjour et d’Arias. Ma vie habituelle reprit, mes cours, l’écriture de mon roman, mes responsabilités de Valet... Je me rendis compte à quel point j’avais raison quand j’avais dit qu’il allait me manquer.



ft. Arias
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Arias VeleMessages : 332
Date d'inscription : 07/06/2015


MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   Mer 1 Aoû - 16:39



Rencontre princière


Après mes paroles et mon étreinte, Alice semblait aller mieux et nous continuâmes de discuter le reste de la soirée. Elle finit par trouver le sommeil à mes côtés. Le reste de son séjour passa vite, trop vite à mon goût et je savais qu’elle allait horriblement me manquer. La vielle de son départ, j’avais pensé toute la nuit à son départ et je me rendais compte que j’aurais aimé qu’elle reste avec moi, ici en Suède.

Je m’étais endormi en faisant le rêve qu’elle restait là, avec moi, après mon réveil. Un rêve agréable, mais qui fût brutalement couper par la joie de la réalité, son rêve n’était peut-être pas devenu réalité, mais il avait celle qu’il aimait à ses côtés et elle semblait heureuse à lui sauter dessus.

- Déjà dix heures ?! Le temps passe trop vite avec toi.

Après le déjeuner, personne ne vint interrompre le temps précieux que j’avais entre ma petite-amie et moi, sûrement car tous avaient reçus l’information qu’elle partait aujourd’hui. Alors ce matin, dispense de cours et même Zoé nous avait laissés seul à seul. Je me sentais mal au fond, même si je lui souriais car ça devait être tout aussi dur pour elle. Lentement nous avons pris la route du port, main dans la main, on n’était pas presser de se quitter bien au contraire alors on prenait notre temps. Elle m’offrait son dernier baisé fougueux avant bien longtemps surement et je ne me privais pas pour le lui rendre. Je la serrais fort dans mes bras et après qu’elle m’ai dit que j’allais lui manquer je pris à mon tour la parole avant qu’elle me lâche.

- Reviens moi vite mon amour, tu me manque déjà…

Elle s’en alla et je la regardais, impuissant, me sourire. Je ne pouvais pas la forcer à rester, elle avait aussi des obligations, mais… Je n’aurais pas dit non à une journée de plus avec elle. Elle déclarais sa flamme devant tout le monde et je sentais mes joues s’empourprées, j’étais heureux qu’elle me dise ces simples mots qui signifiaient beaucoup pour moi. Alors que le bateau s’éloignait, je courrais sur les quais pour lui lancer de toutes mes forces mes dernières paroles.

- Je t’aime Alice ! Je t’attendrais !

Puis je me murmurais à moi-même que cela sera malgré tout difficile. Quand l’horizon masqua son navire je me retournais pour voir Zoé et ma garde rapprochée m’attendre à l'autre bout du quai et je rougissais. Avaient-ils tout vus ? Bah, tout le monde aime à sa façon. Je les rejoignit et me préparais mentalement à une rude journée.



(c) Agora







~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~


     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Rencontre princière [ft. Arias]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre princière [ft. Arias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-