Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Qui m'a tué ? [PV Léo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar

Maître du JeuMessages : 671
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   Ven 8 Juin - 23:17

Qui m'a tué ?
Gabriel ne voyait pas vraiment pourquoi Léo posait toutes ces questions sur son frère jumeau mais acceptait quand même d'y répondre après avoir laissé échapper un soupire. Oui, c'était son vrai frère jumeau avec la même tête mais pas le même caractère ; beaucoup plus ouvert à la fantaisie et à la magie, Gabriel évoquait même la possibilité qu'il fasse partie d'une Famille mais il n'en était pas sûr. Pas d'affaires louches aux dernières nouvelles et il exerçait le métier de professeur de littérature au Lycée au Noctem ; Gabriel décrivait son frère comme un mec plutôt rêveur et insipide. Bref, il était persuadé que ce n'était pas de ce côté qu'il fallait chercher des réponses.

Il ne se passa pas grand chose pas la suite puisque Gabriel s'ennuyait, s'amusant à se téléporter d'un bout à l'autre de la pièce demandant si la mission se terminait bientôt pour s'occuper de ses affaires à lui. Impatient comme toujours, Gabriel décida de prendre les choses en main pour aller écouter aux portes en face ; apprenant des choses intéressantes de son point de vue qu'il s'empressa d'aller répéter à Léo. Comme il était censé recevoir la livraison dans deux heures, ils avaient le temps de faire un petit détour par chez lui pour ensuite revenir dans le coin ? Cependant, ce n'était pas le plan de Léo qui décida de continuer sa filature.

- Bon, maintenant il ne reste plus qu'à suivre ce vendeur durant les deux prochaines heures et on aura le informations qui nous sont nécessaires... En parlant du loup.

- On aura découvert mon corps d'ici là ! On ne peut pas faire de détour ?


A priori non. C'était la première fois qu'il faisait ce genre de choses et il n'était pas certain d'apprécier mais encore une fois, il acceptait d'aider Léo simplement pour terminer au plus vite cette affaire afin qu'il puisse s'intéresser à la sienne. Le fantôme suivait donc de près Léo, posant toutes sortes des questions durant la filature ne prenant pas en compte le fait qu'ils pouvaient se faire repérer... Puisqu'il était mort depuis peu de temps, Gabriel avait encore la notion du temps et deux heures étaient vraiment trop long, c'était bien pour cette raison qu'il demandait à chaque fois si c'était réellement nécessaire de le suivre aussi longtemps.

La personne qu'ils suivaient semblait être entrée dans un lieu et le fantôme en profita pour s'asseoir sur une benne à ordures même si il passa à travers, évidemment, il avait déjà oublié tous les avantages et désavantages d'être mort. Surtout qu'il n'était pas réellement fatigué donc pas la peine de s'asseoir quelque part en vérité. Râlant encore une fois et donnant un coup de pied qui passa aussi au travers, il se rapprocha une nouvelle fois de Léo pour lui demander la suite de plan et comment il comptait s'y prendre pour appréhender la cargaison ou l'homme qu'ils suivaient depuis deux heures maintenant.

Gabriel Ellis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   Mer 20 Juin - 0:48

ft. Gabriel Ellis
Qui m'a tué

Il semblait que la piste du jumeau maléfique soit une impasse. Pas d'éléments prouvant un meurtre à l'heure actuelle. Il fallait réfléchir à un moyen de s'occuper du fantôme si ce n'était pas le cas d'un meurtre, borné comme il est, difficile de croire qu'il s'envolera pour l'au-delà sans chipoter.

"Ton corps est bien ou il est et ton absence de vie sociale en dit long sur tes chances d'être découvert si tu veux mon avis Gabe"

Bref, il est préférable de s'intéresser aux affaires des vivants. En parlant de vivants, ma cible avançait et avait maintenant investi un entrepôt, il en ressortit quelques minutes plus tard avant de commencer à faire le chemin accompagné d'une armoire à glace qui portait deux caisses certainement pleine de l'alcool demandé par le patron.

"Suis moi ! Normalement c'est bientôt fini."

Mon objectif actuel était de visiter les locaux maintenant afin de voir si il leur restait des réserves, Antonio devait demander tout leur stock mais impossible de dire si il n'y avait pas une partie mise de côté afin de faire monter les prix. J'allais vérifier ceci avant de repasser dans la soirée pour observer si il n'y avait pas de nouveaux chargement qui arrivaient.

L'avantage et le pire inconvénient pour cette mission était certainement la présence du fantôme.


j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 671
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   Jeu 21 Juin - 20:18

Qui m'a tué ?
Gabriel ne releva pas la réflexion de Léo concernant sa vie sociale même si il est vrai que cette dernière était entièrement juste... C'était sûrement pour cette raison qu'elle était d'autant plus blessante pour Gabriel qui était restée sur le cul, les yeux plissés et la mâchoire crispée. Regrettant de plus en plus sa rencontre, il se disait bien qu'il était surtout perdu et qu'une chance de recroiser une personne voyant les morts étaient infime... Pourtant, il avait bien envie de prendre ses clics et ses claques et laisser son "collègue" se pré-occuper tout seul de son petit problème tandis qu'il mènerait l'enquête de son côté... Mains dans les poches, le fantôme se contentait d'observer et suivre en silence, ruminant de temps en temps la réflexion de Léo.

- Suis moi ! Normalement c'est bientôt fini.

- Gngn... ça fait des heures que j'entends ce même discours...


Il avait l'impression qu'il était tourné en bourrique depuis des heures et qu'à chaque fois, il y avait quelque chose ou quelqu'un qui allait l'empêcher de suivre la piste concrète de son meurtre. Finalement, peut-être que tout ceci était un coup monté ? Commençant à voir des théories du complot un peu partout, Gabriel s'imaginait déjà que l'affaire de Léo et la sienne était liée et que la personne qu'ils suivaient depuis le début voulait empêcher le brun de trouver son corps pour résoudre son meurtre... Puis ce n'est qu'après avoir pesé le pour et le contre et avoir pris le temps de réfléchir pendant qu'il suivait Léo en silence qu'il se rendit compte que cela n'avait aucun sens. Jamais il ne traînerait dans des affaires et des endroits aussi louches.

Encore une fois, Gabriel comprenait bien l'objectif de tout ceci mais n'en voyait pas l'intérêt... Tout ces petits trucs de voyous, il n'avait jamais apprécié de son vivant et il aurait voulu resté éloigné le plus possible ; même mort. A l'intérieur des locaux, il ne prenait même pas la peine de regarder autour de lui ou de se cacher si il entendait du bruit ; Gabriel avait été ignoré toute la journée alors il trouverait cela étrange d'être vu par une deuxième personne. Pourtant, il fallait croire que Léo n'était pas le seul à posséder ce "don" puisque l'armoire à glace qui transportait les caisses tout à l'heure apostropha Gabriel, sans pour autant remarquer Léo.

- Eh vous ! J'peux savoir c'que vous faîtes ici ?

Sans comprendre qu'on lui parlait, Gabriel continuait d'avancer avant de se faire apostropher une nouvelle fois d'un "oh j'te cause tocard !". Tournant un peu sur lui-même pour chercher si on lui parlait vraiment, il remarquait que le regard allait effectivement dans sa direction ! Plus surpris qu'apeuré, il se fit quand même la réflexion qu'il avait le chic de se faire voir seulement par les voyous et les criminels.

- Vous me voyez vous aussi ? C'est le jackpot aujourd'hui !

- Qu'est-ce que tu fous là ?

- J'ai pas tout compris, mais c'est pour un mec qui a accepté de résoudre mon meurtre une fois qu'on aura trouvé ce qu'il se passe ici... Et plus vite on aura compris et plus vite on sera partie... Alors, il se passe quoi ?

- Comment ça... "on" ?

Gabriel Ellis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   Dim 24 Juin - 15:01

ft. Gabriel Ellis
Qui m'a tué
Je m'étais retourné, UNE SEULE ET UNIQUE SECONDE ! Et c'était juste assez pour qu'il soit vu. En même temps, il fallait dire que je ne l'avais pas vue venir celle-là, j'ai d'ailleurs ressenti une forme de soulagement au fait de savoir que je n'étais pas le seul à pouvoir voir les fantômes. Une excellente nouvelle en soi, à moins qu'il ait aussi des squilles... Dans ce cas, je suis tout simplement fichu avec une telle pipelette.

N'ayant pas d'autres choix je sortis de ma cachette, si il commençait à se méfier de mon absence les recherches seraient encore plus compliquées.

"Euh... Salut ! Nous étions entrain de rechercher des indices pour résoudre son meurtre, qu'il rejoigne l'au-delà avant qu'une quelconque malédiction, je sais ce que vous allez dire, on ne vous prends pas pour un idiot, regardez-le, il est transparent et ses pieds ne touchent même pas le sol. Qui sait ce qui pourrait arriver si il restait trop longtemps sur terre. Peut-être deviendrait-il un être maléfique qui nous tuera pour l'avoir empêché de trouver le repos éternel. Il est de notre devoir de savoir !"

J'avais un ton sombre, tel un prédicateur qui annonçait l'arrivée d'une catastrophe et les gesticulations guignolesque qui allaient avec les haussement de ton aléatoires. J'espérait que cela serait suffisant, sinon, je m'étais affiché dans le vide. J'avais cependant gardé une voix assez basse pour ne pas être entendu par d'autres. Il fallait absolument le garder en vie, si je pouvais décharger cette tâche sur lui, ce serait juste parfait, cependant, j'avais dit que j'allais résoudre l'affaire, j'allais au moins essayer mais avoir une option de secours est toujours utile non ?



j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 671
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   Dim 1 Juil - 17:03

Qui m'a tué ?
En l'espace de quelques secondes, Gabriel avait réussi à faire foirer la mission car il ne s'attendait pas à être vu par une autre personne. Certainement de quoi agacer Léo qui ne pouvait pas compter sur son partenaire mort concernant la discrétion et l'infiltration ; à ce "on", le fantôme ne savait pas trop quoi répondre. Il avait bien compris qu'il avait fait une bourde et c'est justement à ce moment-là qu'il avait décidé de se terrer dans le mutisme avant d'aggraver la situation... Certainement pas la meilleure solution mais pour le coup, il préférait laisser Léo gérer la situation. Enfin, si il voulait bien sortir de sa cachette ?

- Euh... Salut ! Nous étions entrain de rechercher des indices pour résoudre son meurtre, qu'il rejoigne l'au-delà avant qu'une quelconque malédiction, je sais ce que vous allez dire, on ne vous prends pas pour un idiot, regardez-le, il est transparent et ses pieds ne touchent même pas le sol. Qui sait ce qui pourrait arriver si il restait trop longtemps sur terre. Peut-être deviendrait-il un être maléfique qui nous tuera pour l'avoir empêché de trouver le repos éternel. Il est de notre devoir de savoir !

Voyant à peu près où Léo voulait en venir, Gabriel tentait de faire de son mieux pour prendre un air mauvais et faisait des "ouh ouh" ridicules pour tenter d'effrayer leur interlocuteur mais il n'avait jamais été doué de son vivant pour faire peur aux gens... Ce n'était certainement pas mort qu'il allait réussi un tel exploit. En attendant, l'armoire à glace se contentait de croiser les bras et de regarder les deux personnes face à lui se demandant une nouvelle fois si ils étaient en train de se payer sa tête ; surtout le fantôme en fait. L'air blasé sur son visage laissait très peu de place à la discussion et il était évident qu'il n'était pas convaincu quant à leur présence dans cet entrepôt.

- J'l'ai jamais vu ton copain par ici. Et ton fantôme me disait vouloir comprendre ce qu'il se passait ici, alors vous êtes qui tous les deux ? Des flics ?

S'emparant du pied de biche se trouvant à côté de lui, l'armoire à glace observa les deux personnes face à lui. Cela ne servait à rien de s'en prendre à un fantôme mais celui qui avait ouvert son clapet était sûrement le cerveau de l'opération ; de toute façon, il n'était pas question de le laisser sortir d'ici maintenant qu'il était venu dans cet endroit. Voyant la situation dégénérer, Gabriel eut pour réflexe de se cacher aux yeux des humains mais toujours présent à observer la situation... En vérité, le fantôme lui-même ne savait pas de quoi il était réellement capable et l'étendue de ses pouvoirs.

Gabriel remarquait qu'il n'était plus visible aux yeux des personnes qui le voyaient plus tôt... Pourquoi ? Il ne le savait pas encore mais autant en profiter. S'approchant donc de l'armoire à glace, il l'observa sous toutes les coutures remarquant une fragilité au niveau des jambes qui avaient du mal à supporter son poids. Le fantôme remarquait également que l'armoire à glace avait tous les signes d'un buveur en manque ; de nouvelles informations qui pourraient aussi se révéler utiles pour Léo si jamais un combat devait se lancer. D'ailleurs, Gabriel décida de redevenir visible lorsqu'il arriva proche de son partenaire... Des choses de fantômes à tous les coups.

- Si vous voulez un conseil, vous devriez viser le foie. Notre ami est un gros buveur et je pense qu'un bon coup placé à cet endroit devrait suffisamment le faire souffrir pour qu'il nous laisse tranquille.

Gabriel Ellis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   Mar 17 Juil - 20:13

ft. Gabriel Ellis
Qui m'a tué

Mon regard jonglais entre la vue du malabar et celle du fantôme, il ne semblait pas si surpris que ça de voir un fantôme, pas assez d'ailleurs.

"Vous avez déjà vu des fantômes auparavant ? Est-ce qu'ils sont tous si en- QUOI ?! La police ?! Eurk, ne me comparez pas avec ces gens s'il vous plaît, je ne vous ai pas insulté non ? En fait, oubliez, plus important, vue que l'on a pas d'informations sur la mort et qu'il n'y en a pas, inutile de traîner ici non ?"

Pas vraiment coopératif le gars, plus absolument pas que n'importe quoi d'autre si vous voulez mon avis... Musclor avait empoigné un pied de biche, il devait comprendre que je n'étais pas de la police mais ce n'était pas vraiment la meilleur des solutions...

Il y avait deux possibilités à l'heure actuelle, le mettre K.O ou le tuer, dans tous les cas, repasser dans les temps serait beaucoup plus problématique que n'importe quoi d'autre... Le plus ennuyeux était que je devais rapidement en finir avec lui, je n'ai pas de temps à perdre et si je ne le met pas hors d'état de nuire rapidement, il comprendra que j'ai plus de ressources que j'en ai l'air.

Le fantôme qui n'avait vraiment servi à rien jusqu'à maintenant s'était rendu très utile d'un coup, il avait détecté quelques points intéressant sur l'individu nous faisant face.

"Ok."

Le malabar s'était avançait et levait l'objet contondant comme si il allait frapper un insecte... Je fis exprès de regarder avec un air intimidé avant d'esquiver, tirer son bras pour le déséquilibrer avant de lui porter un coup de pied dans le foie. Une fois à genoux plié par la douleur, un coup au niveau de l'occipital fit l'affaire. Il était K.O... Ou mort, qui sait... En tout cas, je pris le temps d'effacer les quelques traces que j'aurais pu laisser avant de cacher le tas de viande derrière des caisses, il fallait maintenant partir au plus vite avant qu'une quelconque personne ne passe dans le coin. Surtout qu'il risquait d'y avoir du monde, même si il avait eu un cri étouffé, c'était plutôt bruyant de mon point de vue.

"On y va !" dis-je à Gabriel.

J'avais escaladé une caisse avant de passer par la fenêtre et mettre un petit bout de chemin avant de rentrer à mon appart pour faire un résumé foireux de la situation à Antonio, j'avais omis ce qui tournait autours du fantôme et précisé qu'il y avait une garde très présente pour des bouteilles d'alcool, ce qui était bizarre d'un certain point de vue. La première partie du job était finie, il faudrait attendre un moment pour recommencer.

Il me restait maintenant rien de plus que de me débarrasser de ce tas d'ectoplasme avant qu'il ne me crée d'autres problèmes.

J'étais maintenant, aux yeux d'un partie de l'humanité, seul chez moi, mais il y avait un être flottant qui squattait les lieux. Après quelques secondes de réflexions je pris l'initiative de mettre fin à cette drôle d'histoire.
"Bon, il est temps de te renvoyer parmi les tiens, ramène moi chez toi, je vais examiner la scène de crime."



j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 671
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   Lun 30 Juil - 21:13

Qui m'a tué ?
Gabriel avait encore du mal à se faire à ses nouveaux "pouvoirs" et même si ils étaient très utiles, il n'appréciait toujours pas sa condition de mort. Ayant fuis lâchement la bataille et laissé son collègue contre l'armoire à glace, le fantôme revint aux côtés de Léo pour lui annoncer qu'il avait trouvé un point faible à leur agresseur. Une personne un peu trop penchée sur l'alcool et un coup dans le foie devrait faire l'affaire pour le faire souffrir ; Léo décida donc de suivre le conseil du fantôme en enchaînant quelques coups avant de mettre K.O son adversaire. Le fantôme ne s'était finalement pas trompé et ils pouvaient sortir de cet endroit... Gabriel ne se fit pas prier.

Encore une fois, il suivait de près Léo et écoutait attentivement le rapport qui ne faisait même pas mention de lui... Déçu, Gabriel ne pouvait même pas se vanter de son petit moment de gloire et bouda quelques secondes avant de se demander si le patron de Léo le prendrait pour un fou ou si il s'énerverait. Malheureusement, le fantôme dû garder son moment héroïque pour lui et ne pu briller auprès de personne ; il soupirait, se faisant peu à peu à l'idée que plus personne ne ferait attention à lui. De retour chez Léo, le fantôme commençait à faire le tour du logement ; faisant un peu comme chez lui et farfouillant les endroits, ne se gênant pas pas pour inspecter la vie privée du détective.

- Bon, il est temps de te renvoyer parmi les tiens, ramène moi chez toi, je vais examiner la scène de crime.

- Ah ! Enfin !


Le fantôme eut l'impression d'entendre la meilleure nouvelle de la journée et demanda à Léo de le suivre, presque aussi excité qu'un enfant qui allait passer une journée à la Fête Foraine. Ils marchèrent donc jusque dans les Quartiers Résidentiels et arrivèrent devant l'appartement... Malheureusement, il fallait une clé pour pouvoir entrer dans le hall et il n'osait proposer à Léo la méthode de : Attendre qu'un voisin pointe le bout de son nez. Gabriel était prêt à parier que son collègue ferait demi-tour si ils devaient faire le pied de grue devant la porte alors il proposa innocemment une idée qui lui traversa l'esprit.

- Hum hum... Il se trouve que la clé est dans mon appartement. Peut-être... Devriez-vous casser la vitre pour entrer à l'intérieur ? Je vais faire le guet pour vérifier que personne n'arrive.

Il est vrai que Gabriel était le pro des idées foireuses ainsi que des clichés, le faisant vivre dans un monde à part et ce qui le rendait très peu apprécié des autres personnes. Cependant, il y avait sûrement d'autres solutions et peut-être que par miracles, un voisin allait descendre et ouvrir gentiment la porte ; qu'importe la solution choisie en fait... Gabriel voulait simplement continuer sa route et monter jusqu'au deuxième étage pour ensuite entrer dans son appartement dont la porte n'était pas fermée à clé. Ils étaient si proche du but, alors il n'était pas question d'arrêter maintenant ! Du moins, c'est ce que le fantôme se disait et répétait pour motiver Léo.

Gabriel Ellis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   Ven 3 Aoû - 18:02

ft. Gabriel Ellis
Qui m'a tué


L'affaire pour Antonio était mise de côté pour le moment, au lieu de me tourner les pouces à rien faire, mieux valait essayer de résoudre le meurtre de Gabriel et l'envoyer fissa dans l'au-delà. Nous avions refait le chemin menant à son appartement, autant dire que sa proposition me surprit, il était d'accord pour que je brise sa fenêtre et compromette l'affaire ? Non, je pense plus qu'il était juste trop impatient.

"Mauvaise idée, mieux vaut entrer par la porte principale, parler avec les voisins et en apprendre un peu plus sur la situation."

Je commençais à avoir des idées de pourquoi le fantôme était un fantôme à l'heure actuelle, il avait dû mettre un individu dans de beaux draps et l'individu en question s'était certainement vengé... En tout cas, si ça avait été moi l'individu en question, c'est certainement ce qui se serait passé.

"Bon, en attendant, essaie de faire le tour pour voir si il y a des passages qu'un quelconque assassin aurait pu utiliser afin de rentrer chez toi. Si il y a des entrées secrètes ou des briques qui semblent plus récentes, je veux en être averti illico presto, moi de mon côté je vais avoir besoin d'emprunter cette porte, je ne vais pas l'enfoncer la porte de l'immeuble pour y entrer, mieux vaut attendre que l'un des locataire passe."

Je sais, Gabriel a un don pour tout faire foirer mais il peux voler et passer à travers les murs, du coup oui, il enquête aussi, en plus un ectoplasme, ça ne laisse pas de traces. La réaction des locataires face à la présence d'un inconnu peux aussi être un bon moyen de commencer, dans tous les cas, la patience se devait d'être le maître mot pour cette nouvelle affaire.



j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 671
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   Ven 3 Aoû - 23:52

Qui m'a tué ?
A chaque fois que le fantôme ouvrait la bouche pour proposer une idée, il avait toujours l'impression qu'elle était mauvaise ! Pourtant, c'était bien grâce à lui qu'ils avaient réussi à s'en sortir vivants de l'entrepôt ; pourquoi briser cette vitre serait une mauvaise idée ? Gabriel ne voyait pas d'ailleurs pourquoi Léo voulait parler à ses voisins... Ils étaient inintéressants et avaient tous une vie ennuyeuse à mourir ; c'était pour cette raison qu'il préférait les ignorer et tracer dès qu'il voyait un voisin. Et même mort, il serait encore obligé d'entendre leurs querelles de voisinages et leurs histoires d'animaux morts la semaine passée... Chiant.

- Bon, en attendant, essaie de faire le tour pour voir si il y a des passages qu'un quelconque assassin aurait pu utiliser afin de rentrer chez toi. Si il y a des entrées secrètes ou des briques qui semblent plus récentes, je veux en être averti illico presto, moi de mon côté je vais avoir besoin d'emprunter cette porte, je ne vais pas l'enfoncer la porte de l'immeuble pour y entrer, mieux vaut attendre que l'un des locataire passe.


Laissant échapper un soupire tel un enfant qui devait faire ses devoirs de mathématiques, Gabriel accepta quand même la mission que Léo venait de lui confier. Le fantôme se déplaça donc et fit le tour de l'immeuble à la recherche d'indices potentiels, après tout, il était censé connaître son immeuble par cœur alors si il y avait quelque chose de louche, c'était bien lui qui pouvait le remarquer.  Pour l'instant, Gabriel ne remarquait aucune vitre brisée, aucune brique au mauvais endroit, pas de traces étranges... Comme il aimait le dire, c'était un immeuble de vieux. Il faisait encore le tour mais toujours rien, il avait l'impression d'être un boulet et de ne pas être utile ; quoi qu'il fasse. C'était vexant, dans la vie comme dans la mort, Gabriel n'était pas vraiment utile aux autres.

Du côté de Léo, le jeune homme n'eut pas à attendre bien longtemps avant qu'une voisine ne descende les escaliers de l'immeuble ; une vieille dame qui prit le temps de récupérer son courrier avant d'ouvrir la porte d'en bas et de la maintenir ouverte, comprenant que Léo souhaitait entrer dans l'immeuble. Elle se contenta de lui dire bonjour et ne lui posa pas plus de questions avant de partir dans la ruelle ; Gabriel revint à ce moment-là en annonçant qu'il n'avait rien trouvé aux alentours. Il félicita Léo d'être entré dans l'immeuble et lui annonça qu'il fallait monter les deux étages pour trouver son appartement.

Il insista pour monter les escaliers et montra à Léo la porte de son appartement, celle-ci n'était pas fermée à clé donc il suffisait de baisser la poignée pour pénétrer à l'intérieur. C'était un appartement très bien rangé, très propre avec aucun gramme de poussière dans les environs ; il y avait beaucoup de livres dans les étagères, sur la table du salon. De beaux fauteuils dans le salon et deux verres sur la table basse du salon ; Gabriel invita Léo à lui suivre dans sa chambre où se trouvait son corps inerte. Comme le reste de l'appartement, la chambre était nickel mais la chose la plus étrange à noter était que Gabriel s'était allongé sur son lit dans son costume et qu'il ne s'était pas glissé sous la couette.

- Alors, vous en pensez quoi ?

Gabriel Ellis:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   Dim 5 Aoû - 14:42

ft. Gabriel Ellis
Qui m'a tué

Une gentille vieille dame m'avait tenue la porte, je l'avais remercié et salué comme il se doit avant de me diriger, sous les conseils du fantôme, vers l'appartement et par extension, le cadavre. J'avais commencé par faire en sorte de ne pas laisser de traces, changeant mes chaussures pour une paire avec des semelles entouré dans du plastique, des gants et de quoi ne pas laisser traîner de cheveux ni autres poils en tout genre. Gabriel m'avait demandé mon avis dès le départ, mon opinion, c'était mort dès le début. Comment cela se faisait-il que la porte est ouverte ?

"Tu ne fermais pas à clé ?! Ne dis rien ! Besoin de me concentrer, si tu me parles, je risque de passer à côté d'un détail important."

Si c'était le cas, il fallait simplement pousser la porte pour pouvoir le tuer, quel genre de mort est-ce là ?! Sérieusement ?

"Bref, mieux vaut analyser le corps, certains groupes ont leur propre manière de faire, si il y a des sévices précises, ça nous donnera peut-être une piste. Je présume que tu est rentré fatigué du boulot."

Je m'étais penché pour examiner le corps froid. Le visage de l'ectoplasme est le même que celui face à moi, aucune respiration, zéro pouls, aucune réaction. Il avait l'air endormi, à part l'aspect livide du corps et le manque d'activités, nul besoin de dire qu'il semblait juste endormi. Quelques secondes furent nécessaires afin de remarquer une drôle de tâche colorée au niveau de la jugulaire, certainement la trace d'une aiguille avec un poison, la tâche n'était pas normale. Le corps habillé sur le lit était en soi une source d'informations non négligeable. Je m'étais penché pour sentir l'haleine, pas d'odeur d'amande, il n'y avait pas eu utilisation de cyanure. Ma première hypothèse était un empoisonnement sur le lieux de travail, un poison lent pourrait très bien faire l'affaire mais il faudrait un contact physique, vue Gabriel, peu de chance qu'il laisse une femme s'approcher trop près.

J'étais pris dans mes réflexions lorsque la porte fut ouverte, la voisine dont je n'avais pas remarquée l'entrée était maintenant derrière moi et cria.

Ni une ni deux, j'avais ouvert la fenêtre et sauté par elle avant de planter mon arme dans un mur pour ne pas m'écraser contre le sol. cette affaire était aussi compromise et il faudrait donc garder le fantôme un peu plus longtemps que prévu. Tout le retour fut un débat entre lui et moi. Débat serait un bien grand mot compte tenant qu'il est sensé s'agir d'un échange réfléchi etc... C'était plutôt moi qui expliquait pourquoi je devais faire profil bas et lui qui grommelait de manière intempestive. Il accepta cependant lorsque je dis que je passerai voir une connaissance qui s'y connaissait en poisons, il semblait "heureux" de voir qu'il était assassiné et non mort d'une cause naturelle. Dans tous les cas, cette affaire semblait bien étrange à mes yeux.



j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Qui m'a tué ? [PV Léo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Qui m'a tué ? [PV Léo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-