Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 L'ivresse comme témoin [PV Aston]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Nashoba DreidenMessages : 476
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   Mar 22 Mai - 21:37

  • Nashoba
  • Aston
L'ivresse comme témoin
Ça ne cesse cogner, encore et encore. Pensant d'abord qu'il s'agit d'un bruit dans mon rêve, je finis par réaliser qu'il est finalement bien réel lorsque j'ouvre les yeux. Me tournant vers le réveil, je remarque qu'il est à peine 10h et j'avoue avoir un peu de mal à comprendre ce qu'il se passe... Pour que quelqu'un cogne comme ça, c'est qu'une catastrophe est arrivée non ? Cette pensée me met aussitôt sur mes pieds malgré le mal de tête fulgurant et me dirige rapidement vers la porte d'entrée sans même vérifier par le judas qui était là... Je verrais bien d'ici quelques minutes. J'ouvre finalement la porte et tombe sur Onyx, complètement et essoufflé et qui entre aussitôt dans mon appart'.

- Nayati a des ennuis, de gros ennuis.

- J'imagine... Pour que je vienne bourriner à ma porte à cette heure-là, c'est qu'il a du se mettre dans un sacré pétrin.


- Il est accusé de meurtre.

Ah il ne nous l'avait jamais fais ça. Comprenant la gravité de la situation, je demande à Onyx de m'attendre dans le salon tandis que je me dirige dans ma chambre pour enfiler les premiers vêtements qui me tombent sous la main ; je cherche ma boîte de vitamine pour prendre quelques cachetons et fourre une plaquette de doliprane dans ma poche. J'ai tendance à faire des migraines quand je dors peu et comme la journée se promet d'être riche en émotions, je préfère prévoir le coup. Je ressors de la chambre et nous sortons de mon appartement pour descendre les marches quatre à quatre.

- Désolé de te réveiller aussi tôt d'ailleurs.

- Non non, t'inquiète. Euh, du coup, t'as des infos sur ça ?

J'ai l'impression de m'être transformé en Inspecteur à chercher des indices et écouter le scénario déjà proposé par le collègue... Je n'arrive pas à croire que Nayati soit accusé de meurtre. C'est vrai qu'il a un caractère qu'il faut supporter et qu'il a tendance à faire des conneries mais ça se limite à fumer derrière le Lycée ! Même en ayant des problèmes d'argent, il s'est toujours refuser de voler son patron. Alors un meurtre ? Non sincèrement, je refuse d'y croire. J'écoute donc attentivement tout ce que c'est Onyx et j'avoue qu'il s'est quand même bien enfoncé dans la merde ; en plus d'avoir possiblement tué une jeune femme, il a frappé un policier.

Je secoue négativement la tête et nous nous dépêchons pour aller jusqu'au commissariat ; je demande à aller voir mon ami en cellule et si le policier hésite l'espace de quelques secondes... Il fini tout de même par nous accompagner à la cellule de mon meilleur ami. Le garde nous annonce qu'on a cinq minutes seulement pour lui parler. Il a l'air dans un sale état et il empeste l'alcool à plein nez ; Onyx reste en arrière, sûrement car il l'a vu avant moi. Il me fait de la peine derrière ces barreaux et je ne sais pas quoi faire pour l'aider...

- Nash' ? C'est Onyx qui t'a prévenu ?..

- Bien sûr, ce n'est pas le pape. Dis pour plaisanter. Qu'est-ce qu'il s'est passé pour que tu te retrouves là-dedans ?

- J'sais pas. J'ai passé une mauvaise soirée hier alors j'ai bu et je ne me souviens pas d'tout... Je n'ai pas tué cette fille j'te jure, je ne la connaissais même pas.


- Et le policier que t'a frappé ? Pourquoi t'as fais ça ?

- Tss. Lui il le méritait, il m'avait provoqué.

Ouais et maintenant il était enfermé derrière les barreaux pour meurtre et pour avoir agressé un policier... Bien joué. Une enquête serait sûrement ouverte et on tenterait de rassembler des preuves contre Nayati ; le problème dans toute cette histoire, c'est que c'est un Domae. Il n'a pas son tatouage visible et j'espère qu'ils n'ont pas vérifié mais si jamais ça venait à s'apprendre, le Gouvernement ne tarderait pas à l'exécuter... C'était une course contre la montre qui commençait et je manquais cruellement de preuves et de moyens pour l'aider. A moins que...

- Naya', tu me jures que tu n'as rien à voir avec ce meurtre ?

- Tu me connais voyons ! Je refuse de tuer et on ne peut pas mettre ça sur le compte de l'alcool, j'fais pas des conneries comme ça quand j'suis bourré.

- Je peux peut-être t'aider alors.

Je me relève en annonçant que j'ai une idée en tête et lui demande de me faire confiance, chose qu'il accepte. Je me tourne vers Onyx qui fait un signe à Nayati et tous les deux, nous nous dirigeons vers le bureau du Capitaine Hammerman ; en espérant qu'il soit là d'ailleurs. Onyx me demande comment je connais un peu policier et je lui rétorque tout simplement que c'est une longue histoire que je lui raconterais plus tard... Pour l'instant, on a quand même plus important à faire. Nous entrons après avoir obtenu l'autorisation du Capitaine j'avance le premier pour venir lui serrer la main.

- Bonjour Capitaine, comment allez-vous depuis le temps ?

Je laisse Onyx s'approcher du Capitaine pour lui tendre la main à son tour.

- Je vous présente mon ami Onyx. Onyx, je te présente le Capitaine Hammerman.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 259
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   Mer 23 Mai - 11:31



L'ivresse comme témoin
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Nash
Pro
...
Les journées s’enchaînes et le Capitaine règle ses affaires une par une. Aujourd’hui était une journée sans accroc et sans enquête. Enfin c’est ce qu’il croyait.  


Lever à 6h, Aston se préparait et embrassait tendrement sa femme qui dormait encore. Elle savait qui contacter pour avoir Aston dans les plus brefs délais au cas où l’enfant déciderais de venir, même si à 7 mois il ne risquais pas de venir. Il avait tout planifier pour qu’Angel soit dans les meilleurs conditions. Il rentrait même plus tôt. 7H il partait de chez lui, faisant un petit détour par le parc, ne sorte d’habitude qui le reposait un peu avant la dure journée qui s’annonçait à lui. Arrivé à 8h, Aston reçois toutes les enquêtes qui ont été ouverte cette nuit et gère en plus les enquête dont il a la charge.

« Les inspecteurs Hitch et Brown font de l’excellent travail, leur enquête avance à bon train. Rave semble bien s’en sortir au côté de Parks sur leur affaire commune. Wale à plus de mal à s’en sortir, elle à de nombreuses zones de recherche. Je vais li assigner un inspecteur et quelques policier en plus. »

Aston avait mis deux bonnes heures à vérifier les dossiers en cours, leur avancé, il avait même rédiger des conseils à ses hommes. Il ferma le dernier dossier et bu une gorgé de son café fraichement moulus de ce matin.

« Bien passons aux dossiers de la soirée. Une bagarre d’ivrognes, le patron du bar à porter plaintes contre les deux personnes impliquées. Je vais mettre un policier expérimenter et une recrue. Ensuite, affrontement entre Domae et Elementis. Dégâts sr les bâtiments avoisinant le combat, mais pas de civils touchés. Je vais mettre un jeune inspecter sur le coup avec une poignée de policiers. Ils trouverons sûrement des preuves incriminant l’un ou l'autre, si ce n’est les deux. Enfin… Tient, un meurtre ? Pas de preuve, juste une femme poignardée dans une ruelle. La patrouille à arrêter l’homme sur la scène de crime, tout porte à croire qu’il l’a tué. Il a même frapper un homme de la patrouille. »

Le Capitaine fût sorti de ses pensées par le bruit d’une personne toquant à sa porte, portant il n’attendait personne. Il invita le mystérieux inconnu à entrer et quelle ne fût pas sa surprise en voyant débouler deux jeunes gens, dont un qui lui rappelait une certaine mission. Aston se leva pour saluer par une poigne de main sa connaissance et son ami.


▬ Monsieur Draiden, cela faisait longtemps. Enchanté, Onyx. Je vais bien, et vous ? Mais, que me vaut votre visite ? Je doute que vous êtes venus me voir pour prendre de mes nouvelles, n’est-ce pas ?  



Aston laissa cependant échapper un sourire pour montrer que ce n’étais pas une reproche mais une pique taquine. Et il était sûr de lui, sinon pourquoi donc un jeune adulte viendrais voir personnellement un Capitaine du Gouvernement ?



To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 476
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   Ven 25 Mai - 15:31

  • Nashoba
  • Aston
L'ivresse comme témoin
J'espère que le Capitaine n'est pas trop occupé en ce moment avec les affaires pour m'aider dans la mienne... J'avoue que c'était assez égoïste de ma part de penser ça ; d'autres personnes réclamaient aussi Justice mais j'avoue ne pas avoir cherché plus loin que le bout de mon nez lorsque l'idée m'a traversée l'esprit... Il était le seul que je connaissais dans le Gouvernement, en qui j'avais confiance alors je ne savais pas vers qui d'autre me tourner. J'espère simplement que je ne me ferais pas envoyer sur les roses.

- Monsieur Draiden, cela faisait longtemps. Enchanté, Onyx. Je vais bien, et vous ? Mais, que me vaut votre visite ? Je doute que vous êtes venus me voir pour prendre de mes nouvelles, n’est-ce pas ?  

Nous échangeons un bref regard avec un Onyx qui veut sûrement tout dire aux yeux du Capitaine... Il ne lui aura fallu pas longtemps pour comprendre que je ne venais pas sans arrières pensées. Je baisse machinalement les yeux, honteux d'agir de la sorte ; c'est vrai que je passe rarement dans le coin. Je ne ne cache pas réellement de mon pouvoir et je ne sais pas trop comment le Gouvernement pourrait réagir si je venais poser les pieds comme ça, juste pour dire bonjour au Capitaine que je pourrais déranger en plein travail...

- En effet... C'est vrai que je ne viens pas seulement pour prendre des nouvelles. Je m'excuse d'agir ainsi mais c'est vraiment important.

Le fait que mon ami pourrait se faire juger et tuer pour un crime qu'il n'a pas commis me fiche une boule au ventre monstrueuse ; je ne suis pas policier, je ne sais pas mener une enquête et je suis quand même persuadé que Nayati n'a strictement rien à voir dans cette histoire. J'ai besoin de l'aide d'un professionnel car je sais que je ne pourrais jamais m'en sortir tout seul, et même si Onyx est avec moi, il n'est pas plus policier que moi... Peut-être qu'à deux, nous pourrons repérer plus de choses mais ça ne sera jamais la même qu'un Capitaine qui a l'habitude des enquêtes.

- Mon meilleur ami, Nayati, a été accusé de meurtre. Il est actuellement derrière les barreaux le temps de l'enquête mais je sais qu'il n'a rien fait, il n'est pas comme ça ! Et ce qui m'inquiète le plus... C'est que c'est un Domae. Je n'ai pas envie que son appartenance à la Famille fausse l'enquête et qu'il soit condamné à mort juste à cause de ça... C'est quelqu'un de bien et nous avons vraiment besoin d'aide pour prouver son innocence.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 259
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   Lun 4 Juin - 19:09



L'ivresse comme témoin
★ Time is running out




Feat
Nash
Pro
...
Alors que la journée commençait calmement, il semblerait qu’un ami à Nashoba Draiden soit impliqué dans une affaire de meurtre. Persuadé de son innocence, le jeune homme va voir son seul contact au sein du Gouvernement pour faire la lumière sur cette affaire : le Capitaine Hammerman.


Aston n’était pas dupe, il se dotait que cette visite inopinée était bien trop suspecte et leur regards échangés prouvait les dires du Capitaine. Il comprenait aussi que prendre des nouvelles d’un gradé du Gouvernement alors qu’on est un Elementis n’était pas chose aisée. Nashoba avoua qu’il venait avec une autre idée en tête, s’excusant et précisant que c’était vraiment important. Aston haussa un sourcil et s’assit sur sa chaise, prêt à écouter la demande du jeune homme. Le nom de son ami derrière les barreaux lui rappelait celui qu’il venait de lire dans son rapport, c’était ne demande risquée, surtout s’il n’avait pas de preuves. Cependant Aston comprenait bien que l’appartenance à une famille pouvait influencer le jugement et donc comprenait bien les craintes de son jeune ami.


▬ J’ai justement le dossier sous les yeux.



Aston ouvrit le dossier pour énoncer les faits.


▬ Il était sur la scène de crime quand la patrouille est arrivée et il s’est opposé à son arrestation en frappant un policier. Son comportement n’est pas des plus innocent qu’y soit. Vous vous rendez compte que vous me demander d’ouvrir l’enquête car vous pensez qu’il est innocent ? Sans preuve, juste votre intuition ?


Aston soupira un peu avant de se lever, fermant le dossier au passage et le prenant sous le bras. Armé de son regard habituel et de sa chemise cravate on pourrait penser au bad cop, mais pour une fois il allait jouer les bon flic. Après tout, c’est son job de suivre son intuition.


▬ On a pas de preuve tangibles, le simple fait qu’il était sur la scène de crime et qu’il s’est défendu l’incriminait. Néanmoins je ne compte pas laisser passer une bavure policière et laisser la presse cracher sur notre jugement trop hâtif. Et puis, si vous dites qu’il est innocent… Autant le vérifier.



Aston, sortait de son bureau, suivis par son commanditaire. Il se dirigeait vers les cellules de prison, autorisant l'accès à Nash et son ami quand les gardes semblait se méfier de ceux-ci. Il arriva bien vite devant la cellule du jeune homme. L’alcool était son sel parfum et son état montrait bien son accrochage avec la patrouille.


▬ Nayati ? Je suis le Capitaine Hammerman, vous êtes accuser de meurtre, une enquête vient d’être ouverte. Monsieur Draiden se porte garant de votre innocence et m’a demander expressément de mener l’enquête pour ne pas la fausser avec votre appartenance. Pouvez-vos me dire ce que vos faisiez hier soir ? Ou vous n’avez pas le moindre souvenir ?



Aston soulignait le fait qu’il empestait l’alcool à plein nez et que ça ne jouait pas en sa faveur. En effet, nombre d’homicides se sont produits aussi sos l’effet de l’alcool, mais les peines restent sévère car considérer comme volontaire.



To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 476
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   Ven 8 Juin - 23:25

  • Nashoba
  • Aston
L'ivresse comme témoin
Est-ce que ma demande n'est pas trop pathétique ? Je serais quand même prêt à me jeter à genoux pour lui demander lui de regarder ce dossier et le prendre en charge, tout simplement parce que je sais que Nayati est innocent. Je le connais comme un frère et peut-être qu'il fait un peu le con quand il boit ou à proposer des défis idiots mais jamais il ne tuerait quelqu'un ; il n'a jamais ressenti de la haine pour qui que ce soit. Au fond, il est un peu comme moi... Toujours à pardonner. La seule différence, c'est qu'il est plus grande gueule mais jamais il ne tape alors tuer ? Même pas en rêve.

- Il était sur la scène de crime quand la patrouille est arrivée et il s’est opposé à son arrestation en frappant un policier. Son comportement n’est pas des plus innocent qu’y soit. Vous vous rendez compte que vous me demander d’ouvrir l’enquête car vous pensez qu’il est innocent ? Sans preuve, juste votre intuition ?

- C'est mon meilleur ami. Je le connais comme si c'était mon frère et je sais de quoi il est capable lorsqu'il est bourré... Donner des coups de pied dans des poubelles, aller voir les gens pour leur parler ou bien draguer des filles mais jamais il ne tuerait quelqu'un.

- Notre ami est une grande gueule surtout, il fait genre. Mais il n'a jamais frapper qui que ce soit.

Même au lycée quand on m'emmerdait... Plutôt que taper sur ceux qui venaient m'embêter, il préférait se prendre les coups. Je sais que tout le monde est en train de lui tourner le dos, je sais que la police ne voudra pas le croire et je sais qu'il mérite beaucoup... C'est justement pour cette raison que je dois rester sûr de moi dans cette histoire et qu'il a besoin d'un soutien. Nayati a besoin que quelqu'un soit là pour l'aider et lui prouver qu'on croit en lui... Je ne sais même pas comment son père va réagir en apprenant la nouvelle, sûrement comme moi ; à défendre son fils corps et âme. On ne sera pas trop de trois dans ce cas-là... Mais je sais que j'ai besoin d'un soutien policier de mon côté.

Heureusement, le Capitaine accepte de m'écouter et même si mon ami était sur la scène de crime, il accepte de jeter un coup d’œil à toute cette histoire. Laissant échapper un soupire pour évacuer toute la tension accumulée, je suis le Capitaine jusque dans les cellules ; Onyx sur nos pas, observant attentivement les alentours. Les policiers ne semblent pas réellement d'accord dans un premier temps mais le Capitaine insiste pour nous laisser entrer, j'ai quand même bien envie d'entendre ce qu'il a à dire... En espérant bien sûr qu'il coopère. Manquerait plus qu'il perde espoir et qu'il ait abandonné toute raison de vivre.

- Nayati ? Je suis le Capitaine Hammerman, vous êtes accuser de meurtre, une enquête vient d’être ouverte. Monsieur Draiden se porte garant de votre innocence et m’a demander expressément de mener l’enquête pour ne pas la fausser avec votre appartenance. Pouvez-vos me dire ce que vos faisiez hier soir ? Ou vous n’avez pas le moindre souvenir ?

- J'suis sortie boire un coup.

Regardant Onyx, il me fait un signe négatif de la tête comprenant ma question. Ben, si il n'est pas sortie avec lui, ni avec moi... Il est sortie avec qui ? Bon, je sais que nous ne sommes pas ses seuls potes mais c'est vrai que la plupart du temps, il vient boire un verre avec nous... Et maintenant qu'il le dit, c'est vrai que je ne l'ai pas vu au Lux hier soir. Je me disais qu'il n'avait pas le temps à cause du travail, pas l'envie ou autre ; il ne vient pas tous les soirs non plus donc je ne me suis pas inquiété. Je me demande d'ailleurs pourquoi il a été dans un autre bar alors que les boissons sont offertes dans le mien... Est-ce qu'il cherchait à m'éviter ?

- T'étais tout seul ?

- Ouais. J'étais seul... Et non, j'cherchais pas à t'éviter. Je sais que j'peux boire gratos dans ta boîte mais j'avais besoin d'être seul hier.

Nouveau regard avec Onyx. Là, il y a vraiment un problème. Pour qu'il décide de boire tout seul, loin de nous, c'est qu'il y a vraiment un problème... Est-ce qu'il est arrivé quelque chose à son père ? Non, il nous aurait prévenu quand même. D'ailleurs, je m'éloigne un peu pour parler avec Onyx lui demandant d'aller voir le père de Nayati pour le tenir au courant mais aussi de voir pour un avocat et tout ça ; en lui disant que j'acceptais de payer une partie si besoin. De mon côté, je souhaitais rester avec le Capitaine, si cela était possible. Il me souhaite bon courage et fais un dernier signe à Nayati avant de partir... Il faut vraiment qu'on trouve un moyen de le sortir d'ici.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 259
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   Jeu 14 Juin - 8:49



Quelle coïncidence !
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Nash
Pro
...
Alors que la journée commençait calmement, il semblerait qu’un ami à Nashoba Draiden soit impliqué dans une affaire de meurtre. Persuadé de son innocence, le jeune homme va voir son seul contact au sein du Gouvernement pour faire la lumière sur cette affaire : le Capitaine Hammerman.


Comme il le pensait, Nashoba et son ami étaient tout deux venus le voir car il croyait dur comme fer en l’innocence de leur ami. Ils lui racontèrent comment il était quand l’alcool avait une emprise certaine sur lui et même s’il était une grande gueule, il n’a jamais frapper qui que ce soit. Aston lâcha à l’ami du rouquin ces quelques mots qui résumais bien l’affaire : « Maintenant si. ». C’est vrai pourtant, maintenant il avait frapper quelqu’un et un policier en plus !

Devant la cellule, Aston posa ses questions et les réponses ne se firent pas plus précises. Il était juste sortit boire un coup et ce flou dans sa réponse cachait quelque chose. Son acolyte du moment posa à son tour une question et permit d’éclairer le fait qu’il était seul ce soir là. Aston n’y croyait pas vraiment et il avait les moyens de le faire parler. Avec le temps il avait quelques techniques à lui.


▬ Vous étiez donc seul à boire, dans quel bar ?  



Aston sortit un calepin pour noter toutes informations utiles. Puis il sortit du dossier une photo de la jeune femme, celle qui était morte. Il n’avait pas sortit la photo du cadavre, il n’était pas si cruel, mais il prit celle de son dossier de recensement d’habitante de Quederla. Il li montra la photo de la jeune femme et observa attentivement les réactions visibles et invisibles du jeune homme.


▬ Donc vous ne connaissez pas cette femme ?  



Le capitaine voulait déterminer s’il y avait un lien entre la victime et le présumé meurtrier. Jusque là il n’avait pas montrer sa bonne foi et Aston n’aimait pas qu’on lui mente, si c’était bien le cas, quand il essayer d’aider. Ce Nayati cachait quelque chose, il en était sûr.



To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 476
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   Jeu 14 Juin - 20:40

  • Nashoba
  • Aston
L'ivresse comme témoin
Je sais que je ne devrais pas lui en vouloir ou le prendre mal mais je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il cherchait à m'éviter ou bien qu'il avait des problèmes mais qu'il ne souhaitait pas m'en parler... On est en pleine semaine alors je ne pense pas qu'il ait eu une envie de sortir comme ça, d'un coup ; je le connais suffisamment maintenant pour dire que son problème est gros pour qu'il aille boire tout seul dans un bar qui n'est pas le mien. Je me demande quand même quel est le problème et si ce n'est pas trop grave non plus, enfin si personne n'est mort dans son entourage quoi... J'écoute attentivement la question du Capitaine. Quel bar.

- J'sais pas. Un p'tit bar paumé dans le Quartier Naeviar, c'qui fallait pour ne pas croiser les gens que je connaissais.

Je soupire et me contente juste de plisser les yeux de manière blasée, on va dire que je suis moyennement blessé par les cours des événements hein et que je ne prends vraiment pas ce qu'il est entrain de dire... Quoi qu'il s'est passé hier soir, il aurait pu venir dans ma boîte et je suis sûr que cette histoire ne se serait pas aussi mal finie que maintenant quoi. Déjà, parce que je l'aurais empêché de boire comme un trou mais aussi parce que je l'aurais raccompagné dans le pire des camps ou proposé de dormir chez moi ; bref, nous n'aurions pas croisés cette route et il ne serait pas derrière les barreaux. Alors pourquoi aller dans un bar perdu de la ville ? Juste pour nous éviter ?

Je remarquais que le Capitaine sortie une photo d'un dossier, sûrement celle de la jeune retrouvée ; j'avoue ne pas voir de là où je suis donc il pourrait aussi s'agir du policier qui s'est reçu une beigne... Pourquoi lui ? Aucune idée, peut-être lui demander si il avait des souvenirs ou si ils se connaissaient ? Mais non, c'est bien une photo de la jeune femme pour lui demander si ils s'étaient déjà rencontrés quelque part ; ça, je ne peux pas m'avancer sur la question... Nayati est un grand dragueur et je ne sais pas à quoi ressemble la demoiselle. Je ne connais pas toutes les conquêtes de mon ami mais en général, il est plutôt fier. Il prend brièvement le temps d'observer la photo avant d'hausser les épaules et détourner les yeux.

- Nan. Connais pas.

Bon j'avoue trouver la réponse de Nayati étrange sur ce coup-là mais pourquoi dire non si c'est oui ? Oui ça pourrait faire mobile mais si il n'a vraiment rien de rien à se reprocher, autant avouer la vérité. Non, il n'a aucune raison de mentir et je ne vois pas pourquoi il chercherait à se mettre dans la merde comme ça. Pour le coup, j'avoue me sentir un peu inutile puisque je ne suis pas Inspecteur et que je ne sais pas spécialement quelles questions seraient utiles à poser ; en vrai, je ne poserais plus de questions et je partirais à la recherche d'indices mais le Capitaine connait mieux son métier que moi donc je vais attendre et observer. C'est le mieux que je puisse faire pour le moment histoire de ne pas déranger.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 259
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   Jeu 21 Juin - 21:00



L'ivresse comme témoin
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Nash
Pro
...
Alors que la journée commençait calmement, il semblerait qu’un ami à Nashoba Draiden soit impliqué dans une affaire de meurtre. Persuadé de son innocence, le jeune homme va voir son seul contact au sein du Gouvernement pour faire la lumière sur cette affaire : le Capitaine Hammerman.


Aston soupirais intérieurement face aux réponses de son interlocuteur. Il ne savait même plus où il avait bu, soit à cause de l’alcool, soit car il voulait justement que cette information reste secrète. Quand le capitaine montra la photo le regard du jeune homme se figea quelques secondes sur l’image pis détourna le regard en haussant les épaule. Cette fois-ci il en était sûr : il mentait. Aston se dotait bien que cette femme avait un quelconque rapport avec lui, mais lequel ? Aston était la pour l’aider, mais s’il n’y mettait pas du sien rien n’avancerait et aux vus des preuves présentes, c’était la peine capitale.


▬ Donc vous ne vous rappelez plus où vous avez bu et cette femme vous est inconnue ? Et dire que monsieur Draiden s’est porté garant de vous…  



Le capitaine n’attendit aucune réponse et ne daigna même pas adresser un dernier regard au prisonnier. Il s’éloigna d’un air sévère et se dirigea vers le les locaux du médecin légiste. Une fois sr place, Aston demanda au médecin qui venait tout juste de finir d’écrire son rapport ce q’il avait découvert.

▬ Ah ! Bonjour Capitaine ! Voici le rapport d’autopsie ainsi que son dossier d’habitante. Mélinda Thrisk, mariée. Cause du décès : hémorragie et perforation du poumon gauche. Je vous passe certains détails qui sont dans le rapport. Bonne journée et bonne enquête capitaine.  


Le sourire du médecin légiste était un peu dérangeant pour les non habitués, mais c’est juste qu’il aimait faire son travail et surtout le faire bien. Le blondinet pris les deux documents et retourna à son bureau pour récupérer un petit porte document. Il y rangea document, bloc-note stylo et munitions pour ses fléchettes, on n’était jamais trop prudent.


▬ Monsieur Draiden, vous qui connaissez si bien votre ami, pensez-vous qu’il mente à propos de cette jeune femme ? Car c’est le cas. On va rendre une petite visite à son mari.



Le capitaine partit pour le domicile de la jeune femme à la l’adresse indiquée dans le dossier d’habitant. Tout indice serait bon a prendre pour trouver un lien entre ce jeune homme et la victime. Peut-être trouveront-ils des indices pour libérer Nayati ou, au contraire, l'inculper.  



To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Nashoba DreidenMessages : 476
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   Jeu 21 Juin - 22:52

  • Nashoba
  • Aston
L'ivresse comme témoin
Pas vraiment besoin d'être flic pour comprendre que Nayati n'était pas vraiment coopératif avec le Capitaine et je doutais même qu'il dise la vérité... A vrai dire, je ne comprenais pas pourquoi il réagissait de cette manière. Est-ce qu'il avait réellement quelque chose à voir dans cette histoire ? Non. Impossible. Je sais que l'on va me répondre que je suis trop idiot, aveugle et tout ce que vous voulez mais je crois en mon ami et je sais incapable de commettre un meurtre de sang froid ; comme moi, il a du sang sur les mains car il a été obligé durant une mission mais il n'a pas éprouvé de plaisir. J'ai l'impression qu'il y a quelque chose derrière toute cette histoire qu'une simple petite déprime pour aller boire dans le bar d'à côté ; j'aimerais quand même comprendre pourquoi il voulait m'éviter.

Laissant mon ami derrière les barreaux après avoir eu toutes les réponses aux questions, je me demandais bien comment allait se passer la suite de la journée... En vérité, et même si j'étais affreusement crevé, je voulais vraiment accompagné le Capitaine Hammerman sur le terrain et voir comment on menait une vraie enquête. Mais est-ce que j'aurais le droit ? Même si il est haut gradé dans la police, je ne sais pas si on peut emmener des civils comme ça, comme on veut. Personnellement, je lui fais confiance et j'ai dans l'idée de le suivre jusqu'à ce qu'il me dise de partir ; je sais que je m'impose un peu mais j'ai peur qu'en posant la question, il ne décide de me virer... Bref, je verrais bien sur le moment.

Nous sortons des prisons et je suis de près le Capitaine, encore une fois, sans être sûr de mon coup... En espérant qu'il ne m'ait pas oublié, il m'aurait déjà dit de partir non ? Nous arrivons à ce qui ressemble aux locaux du médecin légiste et j'exprime un air de dégoût lorsque je vois les cadavres sur la table. Même recouvert d'un drap, je trouve cela répugnant. Comment peut-on faire ce métier ? J'écoute à peine ce que le médecin dit et reste tout près de la porte, quelques haut-le-cœur mêlé à la fatigue me rende clairement pas frais... Et il arrive même à sourire dans cette situation. Comment fait-il sérieusement pour garder sa joie de vivre alors qu'il y a des cadavres à côté de lui ? Ô grand jamais je ne ferais ce métier.

Bien content de quitter les locaux, je ne me fais prier pour le suivre une nouvelle fois vers son bureau ; je dirais presque que je marche plus vite que lui... Je n'ai pas l'impression que nous sommes plus avancé que tout à l'heure. Enfin, on sait de quoi elle est morte et que mon pote était clairement bourré pour se souvenir dans quel bar il était... Je n'ai pas réellement l'impression d'avoir beaucoup avancé mais le Capitaine semble avoir une piste. Je devais être vraiment mal tout à l'heure pour n'avoir vraiment rien écouté ; je pense plutôt miser sur cette option qui semble plus logique que juste "on n'a rien et il a tout deviné car il est dans le métier depuis vraiment très longtemps".

- Monsieur Draiden, vous qui connaissez si bien votre ami, pensez-vous qu’il mente à propos de cette jeune femme ? Car c’est le cas. On va rendre une petite visite à son mari.

J'avais raison, je n'ai rien écouté de ce que disait le médecin légiste et donc je suis passé carrément à côté de la piste du mari... J'ai vraiment bien fait de m'orienter vers la musique et non vers les métiers de la police, je crois que je n'aurais jamais réussi. Quant à la question, je suis assez perdu. Je n'ai pas reconnu mon ami d'enfance là, je ne sais pas si c'est l'effet du lendemain qui le rend comme ça ou si il a réellement quelque chose à cacher dans cette enquête ; si oui, pourquoi est-ce qu'il le ferait ? Je refuse quand même de penser qu'il puisse avoir tué cette jeune femme. Je me contente donc d'hausser les épaules, plus tellement sûr de qui ou quoi je dois croire... Allons voir le mari maintenant. On aura peut-être plus de réponses.

Nous nous dirigeâmes vers le Quartier Domae et je me fais la première réflexion que ce n'est pas une guerre de Famille... Bon, après peut-être que la jeune femme était Elementis ou d'un autre camp mais il y a plus de chance qu'elle soit Domae aussi. D'ailleurs, je ne suis pas vraiment très à l'aise dans ce Quartier... Je ne suis pas spécialement en froid avec les Domae et je n'ai rien à leur reprocher mais je ne me suis jamais caché être un Elementis alors je n'aimerais pas que l'on me refasse le portrait, surtout que je suis avec un membre du Gouvernement... Comment dire que nous ne sommes vraiment pas les bienvenus par ici ? Nous avançons vers la maison du mari et toquons, perso', je reste un peu en retrait et reste sur mes gardes à surveiller les alentours... Je me méfie toujours quand je viens ici.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 259
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   Mer 27 Juin - 0:26



L'ivresse comme témoin
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Nash
Pro
...
Alors que la journée commençait calmement, il semblerait qu’un ami à Nashoba Draiden soit impliqué dans une affaire de meurtre. Persuadé de son innocence, le jeune homme va voir son seul contact au sein du Gouvernement pour faire la lumière sur cette affaire : le Capitaine Hammerman.


Aston remarqua la présence de son jeune ami à ses côté tout le long de leur vadrouille dans le commissariat et même après la morgue, monsieur Draiden était encore là. Il fût tout d’abord surpris par l'implication que montrait le jeune homme et, au lieu de lui demander gentiment de partir, le Capitaine ne préféra rien dire. Qui sait ? Peut-être la connaissance de son ami serait un outil de choix pour résoudre le mystère de la défunte. Il ne semblait pas à l’aise avec le lieu où reposait les mort fraichement arrivés, il n’avait même pas quitter le seuil de la porte avérer dire. Nul doute d’ailleurs que l’habitué des morts, le médecin légiste que côtoyait souvent Aston, avait fait forte impression avec son sourire dans un tel lieu.

A la question et affirmation du psychologue qui avait sût déceler le mensonge dans les paroles du présumé criminel, le jeune Nashoba n’eut comme réponse à fournir qu’un simple haussement d’épaule.

« Pas très loquace dites-moi… Au vu de son attitude et de sa coupe de cheveux je dirais qu’il vient de se lever. Sûrement en urgence par son ami maintenant partis. D’ailleurs on peut ajouter le fait que son ami se comporte bizarrement à son égard. Qu’est-ce que tout cela signifie ? »

Sur le chemin du quartier Domae Aston remarquait de plus en plus dans la démarche du jeune homme sa fatigue, mais sa détermination semblait être forte pour tenir debout, surtout que la journée commençait à peine. Le Capitaine et l’Elementis savaient que dans ce quartier ils n’étaient pas les bienvenus, mais c’était pour une toute autre raison qu’une futile guerre de clans, cette fois-ci une femme était morte et peut importe l'accueil qu’on lui réservait, le blondinet comptait bien mener à terme sa mission.


▬ Au fait, si tu veux venir, pas de problèmes, mais j’aurais besoin que tu soit plus actif que ça. Si tu pouvait m’en dire un peu plus sur ton ami, ça me serait utile.



La porte s’ouvrit peu de temps après les quelques informations qu’avait pût donner le jeune assistant improvisé du capitaine.


▬ Bonjour. En quoi puis-je vous aider messiers ?



▬ Bonjour, Capitaine Hammerman et voici…



Aston regarda brièvement son camarade et lui trouva rapidement une fonction factice.


▬ Mon assistant, monsieur Harford. Monsieur, j’ai le regret de vous annonçer que votre femme, Mélinda Thrisk, est décédé hier soir. J’enquête sur son meurtre, pouvons nous entrer et parler un peu ?



Le mari ne pût cacher sa surprise, mais surtout sa tristesse d’avoir perdue sa chère et tendre. Il pleura un temps avant d'hocher la tête, les invitant à rentrer. Aston Observa tout atour de lui, la maison était grande et bien entretenue. Il scruta un peu tout les recoins de la maison sur son passage jusqu’au salon où ils furent reçus.


▬ Dites moi, comment se passait les échanges avec votre femme ces derniers temps ? Avait-elle un comportement bizarre ? Différent des autres jours ?





To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: L'ivresse comme témoin [PV Aston]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ivresse comme témoin [PV Aston]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Naeviar-