Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Mazikeen DeckerMessages : 108
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   Mar 29 Mai - 22:54

ft. Maze

ft. Cara

「Dites... Pardon.. J'ai un rêve !」
PANIQUE ! Panique ! C'est la panique !!!! Impossible de le retrouver ! C'est une personne très importante pour moi, il faut vraiment que je le retrouve sinon je m'en voudrai pour toute la vie, c'est clair ! J'ai chercher partout, impossible de le retrouver, c'est comme mon frère, la personne la plus importante de ma vie, hormis Lana bien sûr, mais voilà quoi, c'est mon meilleur ami, celui qui m'a toujours compris, le gardien de tous mes secrets.. Celui qu'il me l'a volé est un monstre ! Comment on peut faire ça à un être si gentil et si innocent.. J'ai cherché partout chez moi, dans les alentours, partout où on a l'habitude d'être ensemble, mais il n'est nul part... Je suis triste sans lui.. Il faut vraiment que je le trouve, mais je n'en suis pas vraiment capable. Je ne suis qu'une gamine, je connais personne.. D'accord, je pourrai demander de l'aide à Lana, elle a beaucoup de pouvoirs après tout, elle pourra sûrement le faire, mais je ne veux pas la déranger avec mes petites histoires personnelles.

Il faut que je trouve une autre idée...Demander à Maman de m'aider ?.. Non, il faut que j'arrive un peu à me débrouiller comme une grande, je ne pourrai pas compter sur Maman en permanence.. Alors quoi faire ? J'aurai bien une solution, mais ça coûte vraiment cher, et pas sûr que la police soit d'accord de m'aider dans cette histoire. Par contre je n'ai vraiment pas beaucoup d'argent, j'en ai un peu grâce à mon petit travail de mannequin amateur, mais c'est tout quoi, je ne roule pas sur l'or. Il y aurait peut-être une solution moins coûteuse, mais c'est beaucoup plus dangereux, sauf que je crois que je n'ai pas vraiment le choix. Je vais devoir retrouver une personne qui accepte de m'aider en échange d'un peu d'argent de retrouver d'autre personne, c'est juste qu'il faut aller genre dans des endroits mal fréquenter et donc forcément, c'est pas très agréable, surtout pour moi, mais bizarrement, c'est la seule idée qui me vient à l'esprit ; comme si mon instinct me disait de voir des mercenaires, des personnes qui aident contre de l'argent, cela ne doit pas être trop méchant et une assez bonne idée après tout.

Par contre je ne suis pas stupide, j'ai quand même un petit tour dans ma manche, et puis je suis ne vraiment pas idiote, je ne vais pas y aller en mini-jupe et décolleté jusqu'au nombril, même s'il fait très chaud. Je mets simplement un jeans et un t-shirt ce qu'il y a de plus basique en soit, pas trop lourd à cause de la chaleur, mais quand même, pas trop léger non plus. Surtout, je prend le truc le plus important, enfin, les trucs les plus important, mon argent et surtout une photo de moi avec mon meilleur ami. Avant de partir, je dis simplement à ma mère que je sors un peu histoire de me balader, en même temps, rien de suspect, je fais ça tous les jours, du moins presque tous les jours, donc rien qui pourrait lui faire croire que je mens pour aller dans un coin mal fréquenter. Il existe beaucoup de bar dans la ville, je vais éviter d'aller dans les plus néfaste, ceux qui tombent en ruine avec des personnes étranges, je vais d'abord aller dans celui qui a l'air sympa vu de l'extérieur, avec un nom sympa, puis il y a "Gem" dedans, c'est que cet endroit doit être riche en personne !

En entrant à l'intérieur, il y avait pas mal de monde à l'intérieur, mais j'avais l'impression d'être invisible, une grande partie était complètement bourrée, ce qui semblait être logique. Il y avait du bruit, il y avait des personnes qui lisent, qui jouent aux cartes, qui jouent de la musique sur un piano, bref, c'est trop bien ! Enfin, si on aime les bars un peu sale, c'est parfait pour y rester. Perso, pas une grande fan de ce genre d'endroit, mais ça doit être super intéressant d'un point de vue psychologique, on y rencontre des gens tellement sympa et drôle ! Il faudrait sûrement que j'y aille plus souvent, je suis sûre que ça pourrait m'apporter tellement plus que simplement ce qui se trouve dans les livres ou bien en cours, alors voilà, mais je ne suis pas là pour ça, je dois me concentrer sur ma mission, il faut que je sauve mon confident ! Je commence donc à aborder tout le monde, une personne après l'autre pour demander de l'aide auprès des personnes, mais personne ne me répond positivement.. Pas gentil tout ça..

Je commence un peu à être triste et à perdre l'espoir de trouver une personne qui désire bien m'aider, mais une chose me permet d'être encore très heureuse et avoir toujours un fond d'espoir, c'est la musique ! J'aime beaucoup la musique, j'adore écouter la musique, je n'aime pas la faire, jouer d'un instrument ou bien chanter, mais j'adore l'écouter. Je commence même à danser un peu sur moi-même, chantant dans ma tête, là au moins j'ai une belle voix, contrairement en vrai où je trouve que j'ai une voix horrible. Par contre, je ne sais vraiment pas pourquoi, emporter sûrement par la musique, la joie de vivre, ou ce que tu veux, mais je ne sais pas pourquoi, je saute sur un table vide pour commencer à danser comme une folle, attirant l'attention de pas mal de monde, mais vu que j'ai les yeux fermés, je ne peux être sûre, cela serait juste sûr en fait. Puis emporté par cette ambiance musicale et par mon envie de m'amuser, ma pensée finit par sortir de manière naturelle, par la bouche et commençait donc à chanter.

« Moi j'ai un rêve ! Moi j'ai un rêve ! Moi J'ai »
« Ta gueule la mioche ! »
« rêv.... D'accord... »

On m'a cassé mon groove quoi.. J'étais si bien partie, j'étais si heureuse, et voilà qu'on m'empêche de m'amuser.. C'est pourtant agréable et amusant de faire ça, de laisser un peu ses sentiments déborder et juste ne plus rien penser, juste s'éclater et rigoler, chanter, danser, se faire plaisir tout simplement ! Mais vu qu'ils ne semblaient pas réceptif à mon bonne humeur, je prend l'option de juste descendre avant que les messieurs décident de se montrer violent, ça peut arriver après tout. Vu leur réaction, il y a peu de chance qu'on décide de m'aider, alors je n'ai plus qu'à partir tout simplement et abandonner cette idée de trouver une gentille personne qui accepte de m'aider. J'allais pour réellement partir, sauf que je voyais une jeune fille, comme moi ! Une fille dans le même endroit que moi ! Elle, elle, je suis sûre qu'elle va être gentille avec moi ! C'est une fille, les filles sont toujours gentilles. Moi, Lana, ma Maman, Abbygaëlle, Trixie, enfin voilà, toutes les filles sont gentilles alors forcément, je vais pouvoir discuter un peu avec elle, ça me donnera une bonne raison de rester et puis quelqu'un finira sûrement par me demander ce que je fais là et il sera assez gentil pour m'aider. Je cours donc vers elle, me posant devant elle, gigotant dans tous les sens, les mains derrière mon dos, toute heureuse et toute pimpante.

« Bonjour ! Je m'appelle Maze ! Et toi ? C'est quoi ton nom ? Tu fais quoi ici ? C'est sale hein, mais c'est tellement amusant ! Je suis là pour de l'aide, voulais trouver un mercenaire pour m'aider à retrouver quelqu'un, mais me suis laisser emporter par la musique et même si je n'aime pas chanter, je n'ai pas pu m'en empêcher. La musique est vraiment bonne ici, tu ne trouves pas ? Oh, et tu as quelle âge ? Tu es tellement mignonne ! Je suis sûre que tu dois avoir plein de garçons qui te tournent autour ! T'es trop belle !!!.. Je peux te faire un câlin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Cara TenoriteCitoyenMessages : 68
Date d'inscription : 24/05/2018


MessageSujet: Re: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   Mar 29 Mai - 23:29

"Depuis combien de temps déjà ? 3 heures, 4 heures, peut-être même 5 heures ! Cara, toujours la tête entre ses bras, écoutant les bru-ha à droite, à gauche, essayant d'écouter ne serai-ce qu'une discussion importante. Mais en vain. Elle décida donc de somnolais encore quelque temps puis de rentré à La Précieuse Peau. Mais soudain, lorsque tout semblait se dérouler normalement, voici un élément perturbateur vient mettre son nez ici. Une jeune a vue d’œil, elle n'étais pas majeure. Mais pourtant, elle semblait demander quelque chose a tout le monde. Même en essayant de se concentrer, Cara ne réussi pas a déterminé ce qu'elle voulait. Elle entendait juste "Une personne importante". Puis, quelque minutes plus tard comme si de rien été, cette jeune fille dansait sur une table comme si c'était normal, puis elle descendit l'air penaud. Mais soudain en tournant la tête, cette fille remarqua Cara, alors que personne n'y faisait attention. Elle se précipita vers elle et s'assise sans même demander et pris la parole."

-Bonjour ! Je m'appelle Maze ! Et toi ? C'est quoi ton nom ? Tu fais quoi ici ? C'est sale hein, mais c'est tellement amusant ! Je suis là pour de l'aide, voulais trouver un mercenaire pour m'aider à retrouver quelqu'un, mais me suis laisser emporter par la musique et même si je n'aime pas chanter, je n'ai pas pu m'en empêcher. La musique est vraiment bonne ici, tu ne trouves pas ? Oh, et tu as quelle âge ? Tu es tellement mignonne ! Je suis sûre que tu dois avoir plein de garçons qui te tournent autour ! T'es trop belle !!!.. Je peux te faire un câlin ?

*Pensée de Cara* Quéé ?... Woow, on va calmer cette folle avant qu'elle fasse un malaise...

-Quand on est polis on demande avant de s'asseoir a une table mais passons, vous venez pourquoi ? *Dit Cara en relevant la tête*

"Cara était d'une humeur imperturbable, elle semblait résigné a comprendre la fille en question mais, impossible de la suivre. Une pile électrique, pire, un guépard sous drogue ! Elle allait si vite que son visage donnait l'impression qu'elle prononçait des mots avant même que ses lèvres ne bougent. Cara lui fit stop d'un signe de la main."

-Si vous voulez que l'on parle, vous vous calmez toute suite, je veux bien essayer de vous comprendre mais si vous compliquez les choses, ça va mal se passer...


Mieux vaut être un incompris que être pris pour un con.

téqnike sépcial, pikaje deu zieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mazikeen DeckerMessages : 108
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   Jeu 31 Mai - 22:46

ft. Maze

ft. Cara

「Dites... Pardon.. J'ai un rêve !」
Elle est trop mignonne ! Je veux lui faire un câlin. Sauf qu'elle ne veut sûrement pas, mais c'est pas grave, j'y arriverai à lui faire un gros câlin, elle doit avoir la peau douce en plus, elle est toute belle ! Enfin voilà, elle doit avoir plein de réponses et également plus de questions à me poser, en même temps, je lui pose beaucoup de choses et j'aimerai bien avoir des réponses, j'en oublie même le fait que je suis ici pour retrouver quelqu'un. Je suis trop contente d'avoir trouver une amie ici alors que je m'y attendais pas ! Comment ça ce n'est pas mon amie ? Ce n'est qu'une question de temps ! J'arrive facilement à me faire des amis donc ça ne devrait pas être compliqué avec elle également, mais bonne humeur est contagieuse après tout, elle sera très vite mon amie ! Surtout qu'elle semble être réceptive ! Elle me répond, sa voix est trop mignonne ! Je crois que tout ce qu'elle fera est mignonne, de toute façon, dans ce genre de lieu, elle ne peut être que mignonne car le reste ne l'est absolument pas, même si ça à son charme. Et puis elle me répond pour m'inviter à s'asseoir à sa table, du moins, c'est ce que j'ai entendu moi !

Vu qu'elle m'y invite, sans plus attendre je prend une chaise pour m'y asseoir, ça m'empêchera de sauter sur place au moins, même si je ne tiens que très difficilement en place vu que je ne sais pas pourquoi, mais ça m'a mit dans une bonne humeur pas possible de rencontrer une personne comme elle si, surtout après ma déception que j'ai eu pour ne pas chanter et danser. Elle voulait que je me calme et que je lui explique ce que je voulais.. Mais je lui ai déjà dit et en plus je suis super calme.. Juste heureuse, pas pour autant que je suis énervée voyons. Elle doit être fatiguée et du coup préfère sûrement que je parle plus lentement. C'est vrai que j'ai un débit de parole assez importante, mais quand même, il faut pas exagérer, je ne parle pas si rapidement que ça, si ? Non, elle veut sûrement que je répètes simplement ce que je viens faire là, même si ça m'étonnerait qu'elle puisse m'aider. Une jolie jeune fille comme elle ne peut pas pouvoir m'aider, c'est un mercenaire que j'ai besoin, les mercenaires sont des hommes grands, musclés, pas forcément très intelligent, mais très fort et ils savent faire leur boulot ; tout ceux que j'ai entendu parler était comme ça en tout cas, ça serait une première d'apprendre qu'une fille comme elle soit un mercenaire. Mais bon, elle veut que je lui explique alors je vais lui expliquer.

« J'ai remarqué aujourd'hui que Charlie à disparu. Quand je me suis couché, il était encore à la maison, mais quand je me suis réveillé, il avait disparu. Je suis sûre qu'il n'est pas parti, il ne m'aurai jamais abandonné ! Tu sais, Charlie c'est un peu comme mon meilleur ami, mon plus grand confident. Du coup je n'ai pas hésité, vu que je ne le retrouve nul part, je suis venu ici pour trouver un mercenaire. La police ne m'aidera sûrement jamais vu que ça ne fait pas longtemps qu'il a disparu, et puis je ne veux pas embêter mes amis avec ça. Dis, tu connais un mercenaire qui voudrait m'aider toi ? »

Si elle est là, c'est qu'il doit bien y avoir une raison, elle doit sûrement attendre quelqu'un, ou bien être avec son père qui est entrain de boire, à moins qu'elle boit également ? De toute façon ça ne me concerne pas ce qu'elle fait là, le plus important c'est qu'elle est là et qu'on puisse discuter toutes les deux. Et puis avec un peu de chance, elle devrait sûrement connaître du monde par ici, on ne fini juste pas ici parce que c'était un lieu touristique, sinon il y a aurai encore plus de monde ! En tout cas, elle doit sûrement connaître du monde, au moins un mercenaire qui accepterait de m'aider pour pas cher.. Je ne roule pas vraiment sur l'or, et même si Maman pourrait m'aider pour payer ce que le monsieur voudrait, mais je ne vais pas faire payer Maman juste pour retrouver Charlie ; je suis une grande fille, c'est à moi de le faire, toute seule, comme une grande fille !

« Oh ! D'ailleurs, regarde, il est trop mignon Charlie ! »

Fallait que je lui montre à quoi il ressemble, j'aime beaucoup me vanter du fait qu'il soit beau et surtout que ça soit mon ami, je ne sais pas pourquoi. Enfin voilà, ce n'est pas grand chose et puis je suis juste heureuse alors je veux lui montrer à quoi il ressemble, et puis avec un peu de chance, elle l'a peut-être vu quelque part également. Je ne lui laisse que très peu de temps pour répondre, enchaînant absolument toutes mes phrases à une vitesse assez folle à vrai dire, mais j'suis trop contente ! Je sors donc de ma poche la photo où on peut voir une image de Charlie, mon plus grand confident !

« Tu as vu, il est trop beau ! Tu l'aurais vu ? Tu sais qui serait capable de m'aider ? »

Trop heureuse de lui faire rencontrer Charlie, même si ce n'est qu'à partir d'une photo, toute souriante je lui tend de mes deux mains l'image où se trouve mon plus grand confident et meilleur ami ! Sur l'image, elle pouvait remarquer une photo de moi, que j'ai faites d'ailleurs durant une de mes séances photos pour mon petit boulot, et dans les mains, je suis avec Charlie ! Un magnifique ours en peluche avec une petite veste bleu, un petit chapeau en paille et une cravate rouge. Je suis sûre qu'elle va le trouver super beau également ! Je l'ai depuis que je suis toute petite, c'est le dernier cadeau de mon Papa avant qu'il ne parte, alors j'y tiens plus que tout, c'est normal quoi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Cara TenoriteCitoyenMessages : 68
Date d'inscription : 24/05/2018


MessageSujet: Re: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   Jeu 31 Mai - 23:26

J'ai remarqué aujourd'hui que Charlie à disparu. Quand je me suis couché, il était encore à la maison, mais quand je me suis réveillé, il avait disparu. Je suis sûre qu'il n'est pas parti, il ne m'aurai jamais abandonné ! Tu sais, Charlie c'est un peu comme mon meilleur ami, mon plus grand confident. Du coup je n'ai pas hésité, vu que je ne le retrouve nul part, je suis venu ici pour trouver un mercenaire. La police ne m'aidera sûrement jamais vu que ça ne fait pas longtemps qu'il a disparu, et puis je ne veux pas embêter mes amis avec ça. Dis, tu connais un mercenaire qui voudrait m'aider toi ?

"Voilà exactement le genre de cliente que Cara arrive difficilement a surmonter. Ils sont très rares mais sont d'une bonne humeur fatigante, surtout pour une psychopathe comme Cara. Cet fille, ne semblait pas mauvaise et, en ayant les explications, tout semblait plus clair pour Cara. C'est un ami, un très bon ami vu son inquiétude. Elle disait chercher un mercenaire, sans même douter un instant qu'elle en avait un devant elle. Bien sûr, elle devait accepter car Cara, après avoir achetée sa couverture "La Précieuse Peau", était avec deux dizaines de Derlas. Il lui fallait se refaire. Alors, s'il fallait juste surmonter une fille surexcite, cela pourras se faire en plus, il n'a l'air pas bien méchant son ami. Il ne devrait être du genre a s'attirer des problèmes de bandit."

*Pensée de Cara* Bon topo de la situation, une fille qui viens me voir pour une personne disparue du nom de Charlie. Elle est plutôt hyperactive et parle a une vitesse incroyable. Elle ne semble pas avoir d'arme, ni avoir l'étoffe d'une combattante. A ce rythme je pense que nous devrions sortir avant que je ne perde le fil de mes idées ici..."


-Je suis mercenaire, je peux vous aider, nous pouvons aller dehors pour discuter cela sera mieux..*Dit elle d'un ton un peu lasse*


"Sans même regarder si la jeune fille la suit, Cara semble se précipiter vers la sortie et attends devant que la jeune fille vienne. Cara n'avait nullement envie de tout ça mais bon, elle se dit que c'est le boulot, il n'est pas toujours facile. Alors a l'instant où la fille sort, Cara se retourne vers elle, son visage indifférent et prononça d'une voix froide et directe quelque phrase."


-Bon déjà, primo je vous vouvoies donc vous me vouvoyez c'est la moindre des choses, deuzio je vous ai demandé gentiment de vous calmez, trio arrêtez de poser des questions qui n'ont aucun rapport avec la mission que vous me donnez, dites moi votre prix et je verrai...

*Pensée de Cara* J'espère au moins la calmer un peu l'histoire de pouvoir parler avec elle en détail de ce qui s'est passé...


Mieux vaut être un incompris que être pris pour un con.

téqnike sépcial, pikaje deu zieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mazikeen DeckerMessages : 108
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   Dim 3 Juin - 22:17

ft. Maze

ft. Cara

「Dites... Pardon.. J'ai un rêve !」
Je crois qu'elle m'apprécie, je crois qu'elle m'aime beaucoup même. Si vous la voyez, elle respire la joie et la bonne humeur, même si elle ne le montre pas, pas comme moi, pourtant, je suis sûre qu'au fond d'elle, elle déborde d'amour ! Je me demande quand même ce qu'elle fait là, dans ce genre d'endroit, mais elle doit bien avoir ses raisons pour y être après tout, et ça me concerne pas.. Je lui poserai la question quand même, ça m'intéresse et je suis curieuse. En plus, c'est normal de vouloir en apprendre plus sur ses amis, c'est la moindre des choses après tout. Par contre je perds un peu de temps pour trouver une personne qui pourrait m'aider à retrouver Charlie, c'est dommage, mais si je peux passer du temps avec ma nouvelle amie, c'est tout à fait bénéfique après tout, et puis il sera très heureux d'apprendre que je me suis fais une nouvelle amie pendant que je le cherchais partout comme une folle.

Une mercenaire ? Ma nouvelle amie est une mercenaire ?... Mais les mercenaires sont des grands hommes fort, puissant, musclé, qui boivent beaucoup d'alcool, ce ne sont pas des jeunes filles comme moi avec la peau super douce, frêle, qui aime la vie, s'amuser, super jolie.. Ce n'est pas logique quand on y pense.. Mais pourquoi elle me mentirai, pour me faire plaisir ? Non, je suis sûre qu'elle n'est pas comme ça et elle doit me dire la vérité. C'est bizarre quand même de se dire que c'est un mercenaire, le monde est vraiment surprenant quoi.. ça voudrait dire que le monsieur là-bas avec tous les tatouages qui vient de frapper un autre bonhomme doit être musicien ? Ou bien je sais, esthéticienne ! Quederla, non, le monde est vraiment passionnant, on y apprend toujours plein de chose, l'habit ne fait clairement pas le moine, c'est vraiment sublime tout ça.

Par contre attend.. Quoi ? Dehors ?! Oh merde, faut que je la suive, elle est déjà entrain de partir sans moi, alors qu'elle venait de dire qu'elle voulait m'aider. Faut que je la suive. Je reprend toutes mes affaires dans la hâte, manquant même de trébucher et m'étaler au sol en voulant partir de ma place pour suivre ma nouvelle amie.

« Attend moi j'arrive ! »

Heureusement qu'elle m'attendait dehors, sinon je crois que je l'aurai complètement perdu de vue, cela aurait été bête si c'était le cas alors qu'elle avait accepté de m'aider, et puis en plus elle est mercenaire, elle est trop cool sa vie, moi je suis juste une lycéenne comme une autre, rien de bien fabuleux.. bon, d'accord, j'suis la descendante de Târo, mais ça, personne n'est au courant en ville hormis deux ou trois personnes, et puis je n'ai pas le droit de le dire, sinon ça serait néfaste, si j'en crois Nashoba.

Vu comment les gens se comportent dès fois avec lui qui est descendant de Eisuke, je n'ai pas vraiment envie de vivre ça à mon tour hein. Enfin bref, la nuit commençait à tombée, c'est vrai qu'il est tard, du coup faudrait éviter que je traînes trop dehors, sinon maman va paniquer de ne pas me voir entrer dans la nuit, mais si je lui explique que je me suis fais une nouvelle amie et que je suis sortie pour retrouver Charlie, elle ne me dira pas grand chose, c'est la vérité après tout. Je pourrai lui mentir et lui dire que j'étais avec Lana, mais je n'aime pas mentir, et encore moi à Maman.

Alors, attend, elle me dit plein de chose, il faut que j'organise tout ça dans ma tête pour savoir quoi lui dire, après tout, elle veut que je lui dise tout de manière calme, même si depuis le début, je suis calme, mais je dois parler un peu trop vite pour elle, à moins que c'est juste qu'elle soit un peu fatigué, chose que je comprendrai vu l'heure, mais bon, beaucoup de chose quand même pour ma petite tête. Donc, déjà, il faut la vouvoyer.. Depuis quand on vouvoie les amis ! Quand c'est un patron, un professeur, même si j'ai tendance à les tutoyer également, des hautes personnes comme le Maire, mais sinon voilà, on utilise tu, c'est beaucoup plus simple que d'utiliser en permanence vous.. mais bon, si elle veut, je ne vais pas la froisser hein !

Ensuite me calmer, puis ensuite ne lui dire que ce qui concerne la mission et lui dire le prix que je suis prête à payer pour retrouver mon ami.. C'est sûr qu'il faut que je paye, je l'avais prévu, j'espère juste que mes économies me permettront de payer ses services.. ça m'étonnerait qu'elle accepte de faire ça gratuitement, même si on vient d'être amie ; je l'aurai aidé gratuitement, mais je suis trop gentille je pense, enfin, ce n'est pas grave, je vais l'aider au plus vite !

« Alors euh.. Tu.. Vo.. Tu.. Oh puis zut ! Ce matin je me suis réveillée, Charlie était là. Je suis sortie, j'ai fais plein de chose de ma journée. Je suis rentrée, et je me suis rendu directement sous la douche, c'était fatiguant et en plus il fait super chaud, donc ça faisait du bien de prendre une bonne douche froide. T'aime bien prendre des douches froides ? Ça fait trop du bien ! Oh.. oui c'est vrai pardon. Du coup voilà, après la douche, je suis retournée dans ma chambre, et Charlie avait disparu ! On l'a kidnappé ! J'ai fouillé partout, partout et il n'est nul part, je suis sûre qu'on a profité que j'aille sous la douche pour kidnapper mon ami ! D'ailleurs, on n'a rien prit de plus, juste Charlie, c'est que c'était lui la cible de tout ça. C'était un crime prévu, on lui voulait du mal ! Lui qui est si gentil, si mignon, il ne ferai pas de mal à une mouche te dit et pourtant on lui veut du mal, c'est trop triste ! Tu as des idées où se trouve Charlie ? Je ne veux pas qu'il passe la nuit dehors, il doit se sentir tellement seul sans moi... Et euh.. pour le prix.. Euh.. J'ai.. un.. deux.. trois.. Quatre Derla.. Euh.. Attend.. »

Voilà, elle sait tout, maintenant, il faut que je lui donne de l'argent pour me rendre service ? Par contre je crois que je suis vraiment trop pauvre pour me payer ses services.. Pour moi c'est déjà énorme ce que j'ai sur moi là, sauf que pour une personne qui aide les gens contre de l'argent et qui ferait plein de trucs tellement cool, elle doit avoir besoin de beaucoup plus d'argent que ça ; j'aimerai éviter quand même de dépenser tout l'argent que j'ai, Maman ne me donne pas beaucoup d'argent de poche, en même temps on ne roule pas sur l'or, c'est normal hein.
Puis j'ai quand même un peu d'argent grâce à mon petit boulot de mannequin, mais je m'occupe de beaucoup de chose avec, genre aider ma maman.. et puis pour mon shopping, sortir avec mes amis, faire plaisir à Lana, enfin voilà, mon argent est quand même très vite réduit à néant pour pas mal de chose, du coup me reste pas grand chose. J'ai quelques pièces sur moi quand même, je dois avoir un maximum de cinq pièces sur moi, cinq Derla en gros.. Je pense que ça doit être très juste, mais ça peut peut-être passer si je lui fais mon grand sourire de la meilleure amie qui soit !.. Ah mais attend, je peux tenter quelque chose aussi, je ne sais pas comment ça va se dérouler, mais autant tenter !

« D'ailleurs ma belle amie.. Que désires tu ? Au plus profond de toi ? »

Aucune idée si c'est bien comme ça que je dois le faire, mais si j'ai bien compris ce que Lana m'a expliqué avec ce pouvoir, d'après ce qu'on lui avait lui même expliqué, c'est comme l'histoire de l'ami de l'ami qui dit quelque chose qu'il détient de son ami également, c'est compliqué, mais il faut suivre et tout va bien. Du coup, avec ce pouvoir, l'Exposition des désirs si j'ai bonne mémoire, j'ai juste à demander à l'autre personne ce qu'elle désire, tout en me rapprochant un peu d'elle avec un grand sourire, avec une voix suave et tellement sensuelle que la personne en face de soit ne peut s'empêcher de dire ce qu'elle désire. Je l'ai déjà testé sur maman, et c'est tellement bizarre ce qui se passe à ce moment-là.

La personne en face ne peut s'empêcher de dire ce qu'elle désire le plus au monde, et normalement après ils déballent tous, comme ça on sait ce qu'ils désirent réellement. C'est assez marrant comme pouvoir, faut juste toujours dire la même chose avec la même gestuelle, ce qui n'est pas des plus, mais ça fonctionne plutôt bien il faut dire. Par contre, je me demande bien ce qu'une femme comme elle désire réellement. J'suis sûre que c'est une amie à qui faire un gros câlin !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Cara TenoriteCitoyenMessages : 68
Date d'inscription : 24/05/2018


MessageSujet: Re: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   Lun 4 Juin - 21:42

-D'ailleurs ma belle amie.. Que désires tu ? Au plus profond de toi ?

"Impossible de faire sortir les désirs de Cara puisque.... Elle ne possède plus de désirs. Enfin c'est ce qu'elle pense mais voulant répondre a cette gamine que elle n'était pas du genre à rigoler avec ça, elle prononça une phrase qui était enfouis sous une tonne de tristesse et de colère."

-Je... veux mon... père...

*Pensée de Cara* Quoi ?! Mais je ne désir pas ça ! Il est mort qu'il le reste ! A présent tant pis je vais devoir... faire certainement le pire...*

"Cara réalisa quelque seconde après ses paroles. D'un coups ses yeux se remplirent de colère en fixant la fille et en serrant ses poings. Une larme coula le long de sa joue et tombera au sol. Son visage ressemblait a celui d'une femme triste et en colère. Il était effrayant. D'un vif mouvement, Cara pris la gamine par le col et sortis son couteau pour le mettre sous la sa gorge."

-Pourquoi ?... Pourquoi tu utilises ça sur une personne comme .... MOI ?! Je ne suis ni TON AMI ni une PERSONNE GENTILLE ! Je devrais te tuer.... Même si tu es là pour un contrat... Mais tu es une personne unique ....Alors oublies ce que tu viens d'entendre.... Et si cela venait a t'échapper.... Je ... te .... tuerais...

"Voilà. Cara savait que ce jour viendrait. Le jour où quelqu'un saurait ce qu'elle voulait... Mais elle ne peut plus se l'offrir... Cara restait dans la même position jusqu'à la réponse de cette dernière. A présent la fillette est entre la vie et la mort... Saura t-elle tenir sa langue ?..


Mieux vaut être un incompris que être pris pour un con.

téqnike sépcial, pikaje deu zieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mazikeen DeckerMessages : 108
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   Lun 4 Juin - 23:56

ft. Maze

ft. Cara

「Dites... Pardon.. J'ai un rêve !」
La pauvre fille devant moi semblait être vraiment perdu, comme dans un autre monde alors que je venais de lui poser la grande question, savoir ce qu'elle désirait plus que tout au monde. Quand je l'ai testé sur Maman, elle était vraiment dans un autre monde, pourtant elle m'a raconté ce qu'elle désirait au plus profond d'elle, que je suis heureuse, c'était ce qui comptait le plus pour elle. Après on a eut une très grande conversation, réellement intéressante il faut dire, on a vraiment parler à cœur ouvert, encore plus que d'habitude. Je ne sais pas si c'est lié au pouvoir, si ça a permit de délier les langues, mais c'était vraiment émouvant, ma Maman c'est la meilleure ! Je m'en veux un peu d'avoir utilisé un pouvoir sur elle du coup, mais ça nous a permit d'être encore plus proche, donc au final c'était positif cette expérience. Par contre la jeune femme devant moi, je ne sais pas pourquoi, elle semblait ne pas être bien, réellement.. Je crois que je n'aurai pas dû le faire.. mais c'est trop tard maintenant alors bon, il faut assumer.. Je suis quand même curieuse de savoir ce qu'elle veut, je pourrais sûrement l'aider après, ça m'évitera de perdre tout mon argent !

« Ton.. Papa... »

Elle a perdu son papa.. C'est trop triste. Elle est comme moi, elle n'a plus son père et elle aimerai qu'il soit encore là. Il faut dire que je suis sûrement la personne la mieux placé pour la comprendre vu que j'ai également perdu mon père et j'aimerai qu'il soit encore là, tout serait différent s'il était là, mais ce n'est pas le cas malheureusement. C'est trop triste, surtout qu'elle se mit à pleurer, tombant au sol.. Elle est trop mignonne, puis elle est triste, je devrais lui faire un câlin, ça lui remonterait le moral. Par contre je n'ai pas de mouchoir pour le lui passer afin qu'elle se mouche, je devrais toujours en avoir sur moi, ça peut toujours être utile après tout. Je dois faire quoi moi maintenant ? Je crois que je n'ai pas trop le choix, je dois lui faire un gros câlin, ça remonte toujours le moral de faire un câlin, c'est le remède miracle, en tout cas, avec moi ça marche à tous les coups ! Alors que je me rapprochais d'elle, elle fit de même. Au début je pensais que c'était pour me faire un câlin aussi, mais très vite je comprenais que ce n'était pas le cas, peut-être à cause de la lame sous ma gorge et avec tout ce qu'elle me disait.

C'est quand même la grande panique dans ma tête, mais étrangement, je n'étais pas dans un tel stresse qui m'aurait fait faire une crise cardiaque. Avec ce qui s'est passé dans la fissure, je crois qu'elle ne pourra pas faire pire, puis au moins, là je suis habillée, donc je n'ai même pas la honte d'être à moitié à poil devant plein de monde, et encore moins devant de grand bonhommes bizarre. Mais je ne suis clairement pas bien, je sens la lame contre ma gorge.. ce n'est vraiment pas une sensation plaisante, clairement pas, mais elle semble plus être effrayer, triste, que vraiment en colère ou avec une envie de meurtre.. Enfin, c'est l'impression que j'ai, je suis très loin d'être une experte, mais j'arrive assez bien à décerner les émotions des gens, du coup je ne pense pas trop m'avancer sur ce que je dis, même si j'ai de grande chance de me tromper du coup il vaut mieux que j'essaye de la calmer de mon mieux.

« Je sais que c'est dur de perdre son père.. Je ne voulais pas te faire souffrir, loin de là mon idée. Je voulais juste qu'on soit amie, qu'on s'amuse ensemble, pas faire remonter des souffrances du passé. Je sais que c'est dur, cela fait beaucoup de mal, vraiment beaucoup. Je suis pareil que toi.. J'ai aussi perdu mon père il y a des années et j'en souffre encore beaucoup.. »

Pourquoi je dis tout ça ?.. Je n'en ai jamais parlé, je refoulais ça au plus profond de moi, je ne voulais pas en parler parce que ça fait trop souffrir. À force de toujours vouloir refouler ce genre de sentiment, de pensée, ce que je désire au plus profond de moi qu'un masque s'est formé autour de moi, créant mon style, ma folie perpétuelle, faisant des bêtises en permanence. Je voulais sûrement juste caché tout ça, mais pourquoi ça ressort d'un coup ? Le pouvoir ? Mais normalement ça ne fonctionne que sur les autres, par sur moi-même ?.. Je ne comprend rien, mais pourtant me voilà entrain de pleurer et penser à mon père.. On en parle jamais avec Maman, personne ne voulait jamais m'en parler, je suis juste une fille comme toutes les autres, qui a perdu son père, personne ne veut en parler, alors que moi j'en avais besoin, je voulais vraiment en parler, je voulais du soutien, chose que je n'ai jamais eu.. J'ai toujours réussi à garder tout ça pour moi, alors que là, je me sens comme obligé de tout balancer, comme si c'était plus fort que moi, comme si on m'y obligeait à tout dire.

« Je suis vraiment désolée de te faire subir ça, mais ça fait du bien de se lâcher un peu, c'est ce que j'aurai aimé faire, parler, pouvoir faire mon deuil pour mon père. Cela fait souffrir, mais c'est bénéfique, car ça veut dire qu'on passe une étape dans notre vie, on devient plus fort, on accepte ce qui s'est passé. Je n'ai que très peu connu mon père, je n'ai que très peu de souvenir de lui, pourtant je sais que c'était un homme très important dans ma vie. J'en souffre tous les jours, pourtant je dois faire comme si de rien était, je dois vivre, tenter d'être le plus heureuse du monde, alors qu'en réalité, j'en veux au monde entier de m'avoir privé de mon père, j'aimerai faire éclater ma rage que j'ai au fond de moi, mais je ne me l'autorise pas.. Je souffres à l'intérieur.. Je suis joyeuse à l'extérieur pour que mes amis, ma mère, n'en souffre pas de me voir souffrir.. Je veux leur bonheur. Je veux éclater, mais je veux surtout passer à autre chose, même si je me l'interdit.. »

Contrairement à d'habitude, je parle vraiment très lentement, à moitié entre les sanglots, les larmes qui coulaient de plus en plus rapidement sur mon visage, à moitié les reniflements.. Je suis vraiment triste, je déballe tout ce que j'ai sur le cœur, ce que je désire au plus profond de moi.. Ce que je n'ai jamais dis à personne, et pourtant je suis entrain de le déballer à une parfaite inconnue que j'ai rencontrer il n'y a même pas dix minutes, et une personne qui me menace d'un couteau en plus. Je devrais être entrain de paniquer, prier pour ma vie, mais non, tout ce que je fais c'est dire ce que j'ai sur le cœur, même pas pour attirer sa pitié et qu'elle me laisse tranquille ; aucune raison pour dire tout ça, même si c'est sûrement lié au pouvoir que j'ai en ce moment grâce à Lana. Je ne pensais vraiment pas que ça pourrait avoir un tel effet, et encore moins un tel effet sur moi. En fait, c'est même tout le contraire, si jamais elle mettait fin à ma vie là, maintenant, j'arrêterai de souffrir, je serai enfin en paix et je retrouverai sûrement mon Papa que j'ai très peu connu.. La seule chose qui me fait encore tenir à la vie, c'est que je n'ai pas envie de faire souffrir ma mère, Nashoba, Trixie, Lana, tous mes amis.

« Je ne désire pas mourir, je veux épargner cette souffrance à ceux qui me sont proche, même si je ne demanderai que ça pour arrêter de souffrir. Cette souffrance que tu possèdes au fond de toi également, personne ne mérite d'avoir ça en soit... »

J'ai vraiment du mal à parler, sûrement à cause de toutes mes larmes, mes sanglots.. En même, c'est la première fois que je m'exprime aussi librement, que je ne suis pas la personne toujours de bonne humeur, toujours souriante, pleine de vie, non, là je suis vraiment sans masque, ça fait vraiment mal et il faut dire que je déteste ça, mais je ne peux pas m'empêcher de tout dire de la sorte. Je ne sais pas si cela lui fera lâcher son emprise qu'elle a sûr moi, surtout que je ne peux pas m'en défaire ; je n'ai pas la force et je n'ai même pas l'envie de m'en défaire. Néanmoins, je sais clairement que si elle me lâche, je vais fondre en larme au sol, exactement comme elle l'était juste avant qu'elle m'attrape. Je ne pensais pas que la disparition de mon père m'avait autant touché, et pourtant, c'est vraiment le cas. Le pouvoir que j'ai est vraiment très puissant, même si je pense que tout ce que j'ai vécu, ce que j'ai appris de ma famille, et tout doit jouer pour beaucoup dans ma réaction actuelle et ma réaction vis-à-vis de ce pouvoir du passé dont je suis l'héritière légitime..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Cara TenoriteCitoyenMessages : 68
Date d'inscription : 24/05/2018


MessageSujet: Re: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   Mar 5 Juin - 18:28

"Cette sensation que Cara avait... De la haine ?.. Non autre chose... Même si elle n'arrivait pas a cerné sa sensation, elle tremblait de plus en plus avec son couteau. Doucement elle le retira de cette gorge qui tremblait également.  Cara se mise a parler d'une voix triste."

-Ha bon ?.. Même si tu ne voulais pas me faire souffrir... Tu l'as quand même fais... Et je ne désire aucun ami... Et non, tu ne peux comprendre ma souffrance...

*Pensée de Cara* Pourquoi ?.. Je me sens si en colère ?.. Ou peut-être que c'est de la tristesse ?.. Ai-je retrouver mes sentiments ?.. Ou peut-être que pendant tout ce temps je confondais tristesse et colère ? Non impossible... Je ne suis qu'une psychopathe parmi tant d'autre. Alors pourquoi je réagis comme ça ?..


"Effectivement, presque personne ne pouvait vraiment comprendre Cara car son manque est plus qu'un simple père peu connu... Son père était comme sa moitié. En retirant le couteau quelque larmes coulaient doucement le long de son visage qui regardait le sol. Après les paroles de la fille Cara serra son couteau assez fort et parla."

-Oui, mais toi tu peux te permettre d'avoir des amis, une famille et une vie paisible... Moi c'est un luxe qui m'est refusée... Alors je fais éclater cette rage... Et se n'est en aucun cas bénéfique pour moi... J'étais sur le point de l'oublier.... Mais il a fallut qu'on me rappelle encore mes souffrances...

"Malgré sa bienveillance, Maze fit souffrir une fois de plus Cara mais cela ne permet pas de dire tout sur ce qu'a vécu Cara car elle ne veut pas se remémorer les scènes qu'elle a vu. Mais qu'est ce qui fait tenir la psychopathe ?.. Des paroles que son père lui a dit avant de mourir... Voilà sur quoi elle se repose... Mais elle s'interdit de révéler ça a qui que se soit."

-Je... Que veux-tu comme contrat... Je ne veux pas m'attarder.. S'il te plaît... Toi qui ne veux pas faire souffrir tes proches... Tu m'as dit que tu avais perdu quelqu'un... Je veux bien t'aider à le retrouver.... Seulement si tu ne dis a personne ce qu'il vient de se passer ici.... Compris ?

"Cara semblait ne pas en vouloir a cette fillette. Elle se disait qu'après tout, elle n'était pas malveillante mais inconsciente. Cara passa sa manche sur ses larmes pour les séchaient et sortie un mouchoir qu'elle tendit a Maze. Peut-être c'était un signe d'amitié ?.. Qui sait, après tout, c'est une psychopathe..."


Mieux vaut être un incompris que être pris pour un con.

téqnike sépcial, pikaje deu zieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Mazikeen DeckerMessages : 108
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   Dim 10 Juin - 23:18

ft. Maze

ft. Cara

「Dites... Pardon.. J'ai un rêve !」
Je savais que j'avais fais une bétise, c'est vrai que les pouvoirs peuvent très vite monter à la tête et même si on ne fait pas ça dans un but néfaste, cela a toujours des conséquences. Lana m'a expliquer que la magie avait toujours un prix, et effectivement, le prix a payé peut être très lourd, et on peut même le payer après avoir déjà payé ce qu'on devait en soit. Toujours entrain de faire souffrir alors que je voulais juste rigoler, je voulais juste savoir ce que la personne en face de moi désir pour pouvoir lui donner, comme ça j'aurai pu retrouver mon ami, et elle, elle aurait obtenu ce qu'elle désire également, tout le monde aurait été heureuse dans cette histoire quoi. Au moins, cela avait le mérite qu'elle relâche la pression qu'elle avait sur moi avec son couteau.. C'est que ce que je disais avait réussi à la toucher, sauf que vu qu'elle n'était plus là pour me maintenir debout, je me retrouvais aussitôt au sol, comme si la gravité m'attirait au sol, comme si mes jambes n'arrivaient plus à supporter mon poids, du coup je me retrouvais au sol, entrain de pleurer, essuyer mes larmes tant que je peux, même si c'est très difficile vu que ça n'arrêter pas de couler.

Je sais, je l'ai fais souffrir, mais ce n'était clairement pas mon but, c'est ce pouvoir qui a provoqué ceci, même si ce n'était pas le but premier, c'est arrivé tout de même. Pourtant, même si elle me dit que je ne peux comprendre sa douleur d'avoir perdu un père, ce qui est vrai, je ne peux pas réellement la comprendre, pourtant je ressens une immense douleur également, une souffrance suprême que j'aimerai ne pas ressentir également, sauf que je la ressens, tout comme elle qui souffre en ce moment. J'aurai préféré ne pas devoir me rappeler de tout ça, je l'ai pourtant refoulé d'une grande façon au point où je l'avais complètement oublié, mon masque de bonne humeur était très solide, mais le simple fait de vouloir récupérer mon père, devoir le dire, souffrir avec une autre personne, me voilà entrain de tout me rappeler, brisant mon masque de bonne humeur et j'ai vraiment l'impression que j'arriverai plus jamais à sourire, même s'il faudra sinon maman ne comprendra rien et je ne veux pas qu'elle me voit souffrir de la sorte. Surtout que là on est en plein milieu de la ville, dans la rue.. On va attirer les regards à être deux filles entrain de pleurer comme des fontaines de la sorte.

Une famille... Des amis.. Oui, c'est une chose qui est difficile d'avoir, ou bien de garder, surtout dans une ville en guerre, il faut se battre pour les garder, pour les obtenir, mais elle se trompe, cela n'a pas de prix, ce n'est pas un luxe, il faut juste se battre pour les obtenir et pour les garder. Je me suis menti durant des années et c'est ça qui m'a permit de les avoir. Je crois que j'en ai jamais parler de tout ça, même pas à Trixie, même pas à Nashoba, même pas à moi-même, c'est pour dire à quel point je me voilais la face sur cette histoire. Même si c'est dur, je crois que c'est bénéfique pour moi d'affronter toute cette douleur, et ça sera sûrement bénéfique également pour la jeune femme devant moi, même si elle refuse de l'admettre. Se mentir n'est pas la meilleure des solutions, clairement pas. D'accord, on peut réussir à obtenir des amis, on peut faire croire qu'on est heureux, mais tout ceci n'est pas vrai, ce n'est qu'une fausse sensation de joie. Je ne sais vraiment plus quoi penser ou faire, tout ce que je veux c'est ne plus souffrir, mais je veux également retrouver mon père, ou au moins une méthode pour le retrouver.. Peut-être qu'il est parti justement parce qu'il avait apprit également pour notre ancêtre et qu'il a préféré fuir plutôt que de continuer à vivre de cette façon..

Charlie.. C'est vrai.. Charlie a disparu.. Elle est gentille, elle veut quand même m'aider malgré tout ça, mais juste m'aider, elle ne veut sûrement plus à faire avec moi, et je la comprend, je l'ai fais souffrir et elle ne veut plus souffrir.. Sauf qu'il faut que je me dise que je l'ai aidé à s'ouvrir aux autres, elle arrivera peut-être à se faire des amis désormais, et je serai très heureuse d'être la première de sa liste d'amie, pourtant je sais que ça ne sera sûrement pas possible. Impossible de parler pour le moment, je suis beaucoup trop triste, je n'arrête pas de pleurer, de renifler, impossible de dire quoique ce soit. Je relève à peine les yeux vers cette jeune femme, mes yeux tellement humide que j'ai réellement du mal à voir, mais j'arrive à voir tout de même qu'elle me tendait quelque chose.. un mouchoir ? Oh.. Je le prend doucement, j'ai vraiment du mal à faire bouger mon corps que je trouve réellement très lourd, mais j'arrive quand même à le prendre pour venir me moucher et essuyer toutes mes larmes comme je peux pour ensuite essayer de m'en remettre, toujours au sol, n'arrivant pas à me relever.

« Mer... Merci.. »

C'était la moindre des choses de la remercier pour ce qu'elle venait de faire, ce n'est pas grand chose il faut dire, mais c'est vraiment gentil de sa part de me donner un mouchoir alors qu'elle en avait besoin aussi, et puis elle aurait pu simplement ne pas me le donner, donc c'est la moindre des choses de la remercier de son geste. Difficilement je me relève, mettant mes mains au sol, gardant précieusement le mouchoir entre mes mains, même s'il est tellement humide qu'il risque très rapidement de finir à la poubelle, limite se détruire tout seul étant trop humide, mais bon, je ne vais pas le laisser par terre comme une malpropre, il y a des limites après tout. J'arrive enfin à me lever, essuyant les dernières larmes avec mon haut, je reprend rapidement le dessus sur mes émotions, mais c'est assez dur. J'essaye de sortir quelques mots, mais tout ce que je fais c'est bafouiller plusieurs mots et c'est tout, rien de plus. C'est au moment que j'arrive à parler, sortir au moins deux mots à la chaîne que je vois plusieurs personnes se rapprocher de nous, de la taverne, des soldats qui venaient de sortir leur arme.

« Cachons nous ! »

Je ne sais pas pourquoi, mais j'ai un peu suivi l'actualité de la ville et c'est assez bizarre maintenant l'ambiance en ville, surtout quand la nuit commence à tomber, la journée ça peut encore aller, mais le soir, ça devient vraiment très tendu avec les forces du gouvernement. Je ne sais pas trop ce qui va se passer, mais je ne veux pas finir en prison, ou bien pire.. même si je n'ai rien à cacher, je suis dans un lieu pas vraiment très fréquentable donc ils pourront très bien prétexter ça, et puis mon amie là est une mercenaire, du coup il faudrait qu'elle évite de mourir juste parce qu'elle est restée là à côté de moi. Du coup je me précipite sur elle pour l'attraper et pour qu'on aille toutes les deux, la traînant du mieux que je peux en la tenant par le poignet dans la bâtiment qui était juste à côté, qui avait la porte ouverte en plus, une chance, même s'il semblait avoir personne dedans, sûrement parti chercher quelque chose à côté, mais heureusement que cette petite boutique est encore ouverte car on peut s'y cacher dedans, se cachant contre le mur. Je suis paniquée, mais je veux pas avoir affaire avec les soldats du gouvernement, ils sont assez méchant depuis quelques temps..

« Désolée de t'avoir tiré de la sorte, mais je ne voulais pas qu'il t'arrive quelque chose par ma faute.. encore.. C'est plus prudent de rester là un petit moment je crois.. »

Je me laisse tomber sur le sol, dos contre le mur, ayant un peu de mal à respirer, mais je crois que ça ira si je reste calme et si personne ne rentre dans cette petite boutique, puis elle ne doit pas trop comprendre non plus ce qui se passe et je suis sûrement la plus mal placée pour tout expliquer parce que je n'ai pas compris grand chose. Néanmoins, je n'étais pas très à l'aise de ce qui se passait, surtout de ce qu'on entendait car il y avait beaucoup de bruits, de coups de lame, du moins je suppose, mais surtout beaucoup de cris dans la taverne où on était juste avant.. Je crois qu'on a vraiment bien fait de sortir de cet endroit vu ce qui se passe désormais à l'intérieur. Je regarde, en levant les yeux, la jeune mercenaire avec moi, j'espère qu'elle ne voudra pas y aller ou qu'il ne lui arrivera aucun mal, je n'ai pas vraiment envie de tout ça, je l'ai déjà fais souffrir, pas envie de la faire souffrir encore plus. Je parlais à voix basse, histoire que personne ne puisse nous entendre, enfin, nos voix étaient sûrement coupé par les bruits des attaques du gouvernement et des personnes se battant sûrement contre eux pour survivre.

« Je n'ai pas tout compris, je ne comprend pas trop ce qui se passe. Mais dans les journaux ça disaient que le Maire a décidé de travailler avec le Ténébreux et depuis Maman ne veut plus que je sortes la nuit parce qu'elle m'a dit que c'était dangereux. Je n'ai jamais vu tout ça, mais beaucoup en parle à l'école, même dans la rue, comme quoi le gouvernement est devenu violent.. Ils prennent même plus le temps d'arrêter les criminels.. apparemment ils les t... tuent... Je ne veux pas que ça t'arrive non plus... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Cara TenoriteCitoyenMessages : 68
Date d'inscription : 24/05/2018


MessageSujet: Re: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   Lun 11 Juin - 22:17

-Mer... Merci..

"Un mot qui physiquement ne semblait pas satisfaire Cara mais mentalement elle ressentait un peu de satisfaction. C'était rare mais Cara aimer une chose, la reconnaissance, et encore seulement a certains moment. Elle vit se relever la fille encore tremblante de son malheur puis entendit des soldats derrière elle. Après avoir bafouiller quelques mots, Maze la tire par la manche de son poignet tout en disant a voix basse."

-Cachons-nous !

"En effet, il était bon pour elle de se cachait car après avoir menacé quelqu'un, on va dire que c'est pu le moment d'essayer de se faire des copains. Elle suivit sans résister Maze qui ne semblait pas savoir ce qu'elle faisait mais elle le faisait. Les deux filles se dirigeait dans une boutique et se cachait en dessous des fenêtres. Cara semblait s'être remise de ses émotions et repris son visage indifférent et froid. Des coups de lame retentit et des cris suivirent. Cara semble serrer son couteau, prêt a menacer le premier qui rentre."

-Je n'ai pas tout compris, je ne comprend pas trop ce qui se passe. Mais dans les journaux ça disaient que le Maire a décidé de travailler avec le Ténébreux et depuis Maman ne veut plus que je sortes la nuit parce qu'elle m'a dit que c'était dangereux. Je n'ai jamais vu tout ça, mais beaucoup en parle à l'école, même dans la rue, comme quoi le gouvernement est devenu violent.. Ils prennent même plus le temps d'arrêter les criminels.. apparemment ils les t... tuent... Je ne veux pas que ça t'arrive non plus...

*Pensée de Cara* Elle... s'inquiète pour... Moi ?... Mais elle essaye de faire quoi au juste ! Je l'aide pour son contrat puis j'me barre c'est tout !

-Ne t'en fais pas, j'te rappelle que je suis mercenaire après tout ! Je sais me battre ne t'en fais pas et si un combat venait à être engager, reste a l'écart ok ?

"Sans problème, Cara dit ces mots sans même hésiter un instant. Elle se dit qu'après tout, c'est une cliente, certes une peste inconsciente aux yeux de la psychopathe mais une cliente quand même. Elle a sa main droite qui sert son couteau et une autre prêt de sa botte gauche. Elle semble aux aguets et reste concentré pour savoir si une ou plusieurs personnes viennent."


Mieux vaut être un incompris que être pris pour un con.

téqnike sépcial, pikaje deu zieu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dites... Pardon.. J'ai un rêve ! [PV Cara]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-