Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Citoyen
avatar

Aïlyne MaureCitoyenMessages : 63
Date d'inscription : 02/10/2017


MessageSujet: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   Jeu 31 Mai - 15:15

Au détour du sceau d'eau ♫
Featuring
Abby

Abby

Aïlyne

©️ A-Lice
J’étais rentré au château avec Gold et j’avoue que j’étais assez dépité en voyant tout le bazars du château… Ce mois à voyagé m’a fait un peu oublié mon boulot, j’avais eu l’impression d’être quelqu’un d’autre, de vivre une vie qui m’était normalement inaccessible et ça m’a surtout permis de rêver. Le retour à la réalité avait été dur, mais bon, Cendrillon finit toujours par sortir du bal et perdre sa chaussure, personnellement je n’ai rien laissé car je sais que ça ne se reproduira pas une autre fois. J’ai bien profiter de mon rêve éveillé.

Je me suis remise à faire le nettoyage du château de fond en comble quand je suis arrivé après avoir posé les valises. Reprenant les petites habitudes d’avant, l’heure du thé, des repas, mon petit rythme que j’avais. Au final, j’ai l’impression que je me plais ici. J’aurai pu partir, Le Ténébreux m’avait laissé l’opportunité de partir, je l’avais compris, mais je suis revenue, je ne sais toujours pas pourquoi, mais j’étais revenue avec des Sushis deux jours après pour le repas du soir. La vie ici me plaît, même si je dois faire le ménage et que j’ai vu des choses que je n’aurai jamais cru, comme des accumulations de saleté extraordinaire, puis j’ai une salle à moi dans laquelle j’aime m’entraîner après que j’ai finis mes journées de ménage, et le soir avant de me coucher je sors faire des balades pour retrouver Aurore.

Voilà, ça faisait maintenant 3 jours que je faisais le ménage, les salles les plus importantes étaient devenue niquel pour que le ténébreux puisse recevoir des gens sans gêne, je m’étais occupé de l’entrée, des couloirs et de la cuisine. Pour ce qui était du sol et des murs. Là aujourd’hui je m’étais fixé comme objectif de nettoyer les lustres du château, j’étais sur une échelle un sceau d’eau et un chiffon derrière une porte à nettoyer les appliques murales. Alors que je nettoyais un applique à côté d’une porte, cette dernière c’est ouverte et l’ouverture m’a surprise car je pensais être seule, en sursautant j’ai malheureusement donné un coup dans le sceau qui s’est renversé pour vider le contenue sur la pauvre personne qui venait d’entrer dans la pièce. Je descend rapidement l’échelle :

« - Oh pardon ! Excusez moi, je suis vraiment désolé, veuillez m’excusez »

Je m’approche de la jeune femme voir si je peux faire quelque chose pour l’aider, elle est trempé, je la regarde :

« - Venez, je vais vous conduire à la salle de bain pour vous sécher »




Dernière édition par Aïlyne Maure le Dim 10 Juin - 23:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 191
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   Jeu 31 Mai - 23:35

Au détour du sceau d'eau

ft. Aïlyne Maure
"L’amour, c’est l’amour sans chaînes"

Ton contrat arrivait à la fin et il était temps d'aller revoir le Ténébreux pour le renouveler ; bref, c'était un peu le train-train quotidien. Encore une fois, tu devais aller au château pour le voir et encore une fois, tu espérais qu'il soit bien présent... On ne pouvait pas dire que tu avais fais mouche le mois dernier et tu étais tombée sur l'Apprenti alors sur qui vas-tu tomber cette fois ? La bonne ? Le jardinier ? Ou le chien ? Bref ; ce château semblait réellement très occupé pour quelqu'un qui vivait normalement seul. Était-il finalement plus entouré que toi ? Ce serait vexant.

Comme d'habitude après ton travail, tu prends sac à main, papiers, stylo et armes et avances vers le château du Ténébreux sans avoir souhaité la bonne soirée à tes employés... Ils avaient simplement à rendre un travail potable pour le lendemain. Et comme d'habitude, ce n'était pas des folies que tu allais demander mais simplement des petites grenouilles en plus... Tu allais devoir les appeler provisoirement encore ; c'était dommage et ton petit cœur se fendait toujours lorsqu'elles disparaissaient mais ainsi allait la vie. Tu savais que bientôt, tu allais avoir une nouvelle grenouille... Définitive cette fois. Il faudrait que tu lui trouves un prénom adéquat.

Entrant par la grande porte, tu remarques cette fois que les poussières sont faîtes... Mmh, alors il en a engagé une nouvelle bonne. Tu attends patiemment à l'entrée que Sir Ténébreux vienne pointer le bout de son nez mais comme la dernière fois, rien. Soupirant en levant les yeux au ciel, tu décides d'aller le chercher par toi même ; il n'a peut-être pas entendu après tout. Peut-être était-il en train de faire ses expériences idiotes quelque part dans le château ou dans le QG de l'Ordre pour penser à l'avenir du monde. Bref, c'était bien la dernière fois que tu allais le chercher en forêt ; la prochaine fois, tu iras le chercher directement dans sa boutique de babioles.

Grimpant les marches et entrant dans différentes pièces, tu es bien déçue de ne pas trouver l'homme que tu cherches en plus de faire grimper ta colère... Bon sang, un Ténébreux censé rendre service aux autres mais qui n'était pas là les trois-quart du temps ? Dommage qu'il n'ait pas un patron au-dessus de lui car il l'aurait certainement viré pour ne pas être présent à son post. Mais bref, passons. Tu entres dans une énième pièce, non surprise de ne trouver personne... Enfin personne ! Si bien évidemment, mais pas celle que tu voulais. Et en guise d'accueil, tu étais certaines que tu allais repasser. A deux doigts de faire une crise de nerf, tu te retenais d'hurler à en briser les tympans.

Un sceau d'eau venait de te tomber dessus, te trempant de la tête aux pieds... Heureusement, tu as un mascara waterproof. Concernant tes vêtements et surtout ton sac, ceux-ci faisaient un peu moins les malins ; tes cheveux gris plaqués contre ton visage cachait cette rage dans tes yeux et tu hésitais encore à hurler ou demander ci tout ceci était une blague ? Est-ce que le Ténébreux avait diminué en âge pour piéger ses membres de l'Ordre ou avait-il décidé d'adopter des sales mômes. Finalement, la réponse ne se fait attendre lorsqu'une demoiselle, sortie de nul part, vient s'excuser un certain nombre de fois. C'était donc elle la coupable.

- Venez, je vais vous conduire à la salle de bain pour vous sécher.

Faisant un pas en arrière en levant les bras en l'air pour faire bouclier entre toi et ton agresseur, ton air sévère et coincé en disent long et ta réplique cinglante ne se fait pas attendre.

- Ne m'approchez pas ! Petite idiote.

L'eau dégouline tout le long de ton corps et le petit courant d'air frais que tu sens te laisses penser que d'ici quelques jours, un rhume s'est installé... Tu prends le temps de scruter de haut en bas la criminelle et remarques assez rapidement le tablier qu'elle porte ; ah, donc en plus d'avoir été complètement trempée par l'eau froide, tu as été trempée avec de l'eau sale ?! Cette journée allait de catastrophe en catastrophe et tu ne savais pas si tu devais tout simplement la gifler ou te retenir. Elle était dans les bonnes grâces du Ténébreux, celle-là aussi ?!

- C'est à se demander pourquoi le Ténébreux a engagé une personne aussi incompétente que vous ! Vous ne pouviez pas faire attention bon sang ?! Vous avez abîmé mon sac haute couture ! Non mais vous avez une idée du prix que ça coûte un sac pareil ?!





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Aïlyne MaureCitoyenMessages : 63
Date d'inscription : 02/10/2017


MessageSujet: Re: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   Dim 10 Juin - 22:41

Au détour du sceau d'eau ♫
Featuring
Abby

Abby

Aïlyne

©️ A-Lice
Je descend de mon échelle pour m’excuser auprès de la jeune femme qui vient d’entrer, je suis pas maladroite en général, mais là elle m’a surprise, c’est vrai que je n’ai pas l’habitude que des gens passent, le château est plutôt un endroit vide, et si des gens passent ce sont des membres de l’ordre, ou même des gens en compagnie de Gold pour passer en contrat, donc généralement pas là où je suis. Je m’approche pour lui proposer de m’accompagner dans une salle de bain pour l’aider à se sécher et lui proposer de nouveau vêtement vu le sceau qu’elle vient de se prendre et que l’eau était pas des plus propres.

« - Ne m'approchez pas ! Petite idiote. »

Ah. D’accord. Pas très gentils tout ça, je retiens un soupire long de dix mètres qui en dirait long sur sa réaction et l’effet qu’elle me fait. Je suis en tort certes, mais je me suis excusé alors ses insultes elle pourrait se les garder pour elle. Bon, inspire expire, ça va aller Aïlyne, tu es dans le château du ténébreux alors tu ne peux pas te permettre n’importe quoi, même si entre vous ça se passe mieux que ce que tu aurais imaginer, au fond il reste charmant et plutôt gentils même s’il garde une certaine façade.

« - C'est à se demander pourquoi le Ténébreux a engagé une personne aussi incompétente que vous ! Vous ne pouviez pas faire attention bon sang ?! Vous avez abîmé mon sac haute couture ! Non mais vous avez une idée du prix que ça coûte un sac pareil ?! »

Bon, alors le numéro de la nana qui rage pour son sac me donne envie de lui en coller une, AHHH ça me démange dans le bras. Puis surtout je suis pas une femme de ménage de naissance j’improvise ! Puis elle avait qu’à pas être là surtout, non mais ho. C’est qui cette fille ? Sérieux, je dois garder mon calme et ne pas m’énerver. Bon, restons calme, soyons quelqu’un de civilisé, du moins essayons.

« - Pardonnez ma maladresse, vous m’avez surprise, j’ai l’habitude d’être seule du coup entendre la porte m’a surprise, pour votre sac à main, je verrais pour vous le rembourser. »

Avec quel argent ? Je n’étais pas payé pour ce que je faisais, j’étais payé avec la garantie qu’il ne fera jamais de mal à ma famille et qu’il leur a fournis de l’or, voilà ma paye. Peut-être pourrais-je demander à Mr Gold, si je peux utiliser l’or restante des courses pour rembourser le sac à main de l’une de ses membres que j’ai malheureusement abîmée. Quoi que j’ai peur que ça épuise le quota de gentillesse du moment, en Europe ça a été si parfait que j’ai un peu peur que ça abuse de la gentillesse qu’il m’a montré. Je peux toujours demandé à mes parents, ils ont réussis à remettre l’entreprise à flot grâce à l’or de Gold et ça se porte plutôt bien, on a réussis à se refaire une réputation.

Je la regarde trempé de la tête au pieds et lui dit :

« - Bien vous pouvez continuer à me râler dessus, où vous pouvez me suivre pour que je puisse vous conduire à une salle de bain, pour que vous vous séchiez et que je vous donne une serviette et des vêtements propres afin d’éviter que vous tombiez malade, c’est le moins que je puisse faire pour m’excuser convenablement »

Je la regarde, niveau pantalon, ça devrait passer, un des miens devraient faire l’affaire, mais pour le haut… ça va être plus compliqué, on a pas la même taille de poitrine, mais bon, en nettoyant j’ai déjà repéré de vieille malle avec des vêtements, bon ce n’est pas très beau et ça doit pas sentir très bon, mais c’est mieux que rien.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 191
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   Mar 12 Juin - 0:00

Au détour du sceau d'eau

ft. Aïlyne Maure
"L’amour, c’est l’amour sans chaînes"

Tu ne sais pas encore si tu dois frapper cette gamine insolente avec ton sac à main complètement bousillé ou si tu passes à la méthode forte et que tu invoques directement une grenouille sur elle, en espérant qu'elle ait une plaie quelque part. Tu hésites sincèrement entre lui hurler dessus encore et encore ou tout simplement te laisser éclater en sanglot pour avoir été autant humiliée ; tu ne sais même plus à quand remonte ta dernière humiliation de la sorte... Est-ce qu'elle venait de le faire exprès en sachant que tu allais arriver ? Non, comment l'aurait-elle su. Secouant la tête pour essayer t'ôter cette idée, tu pinces les lèvres lorsqu'elle s'approche de nouveau de toi.

- Pardonnez ma maladresse, vous m’avez surprise, j’ai l’habitude d’être seule du coup entendre la porte m’a surprise, pour votre sac à main, je verrais pour vous le rembourser.

- J'y compte bien.

Même si tu mourrais sûrement avant d'avoir ne serait-ce la couleur de ce sac au vu de son maigre salaire de bonne... Pas la peine de connaître sa fiche de paye pour savoir que le Ténébreux ne lui donnait pas de quoi se payer des vêtements de luxe vu comment elle s'habillait. Evidemment, elle n'allait pas porter de marques pour passer la serpillières mais tu étais prête à parier qu'elle ne vivait pas comme une princesse ici ; et puis, qui serait son Prince ? Le Ténébreux ? Tu avais clairement vu mieux comme conte de fées.

- Bien vous pouvez continuer à me râler dessus, où vous pouvez me suivre pour que je puisse vous conduire à une salle de bain, pour que vous vous séchiez et que je vous donne une serviette et des vêtements propres afin d’éviter que vous tombiez malade, c’est le moins que je puisse faire pour m’excuser convenablement.

- Vous en avez assez fait !

La suivre dans la salle de bain de ce rustre ? Non mais et puis quoi encore ? Et des vêtements propres ? Tu n'allais certainement pas porter les siens ou ceux d'autres personnes venues ici avant toi, des maîtresses ou trouvés sur des cadavres ; c'était hors de question. Tu essayais de rester fière mais tu commençais à être complètement gelée avec les courants d'air dans la pièce ; tu commences à claquer des dents en essayant de ne pas montrer à la servante mais les tremblements aux jambes et aux bras n'étaient pas des plus discrets et tu ne te voyais pas rentrer chez toi dans cet état.

- Bon très bien ! Je vous suis.

Comme si tu avais le choix de toute façon. C'était soit être séchée et avoir des vêtements propres soit être complètement trempée et rentrer chez toi comme ça... Croisant les bras pour essayer de te réchauffer un minimum, tu suis en silence la demoiselle qui semble connaître le château comme sa poche. Depuis combien de temps était-elle là ? Ce château était si grand ! On ne pouvait pas dire que tu connais la moitié puisque tu n'allais pas plus loin que l'entrée et tu posais le pieds quelques fois dans le QG mais le reste du bâtiment... Cependant, c'était quand même un château. Il était facile de deviner qu'il y avait plusieurs pièces et qu'il faudrait plusieurs jours pour retenir chacune de leur emplacement ; avec quelques ratés évidemment.

- Combien y a-t-il de pièces dans ce château ?

Tu aurais bien envie de répondre des centaines ! Tu ne sais même pas sur combien d'étages il est. En vérité, tu ne t'es jamais intéressée à ce château ; tu sais qu'il a appartenu aux Fondateurs et à ses parents... Et encore, maintenant que l'Histoire a changé, tu n'as pas encore eu le temps de te pencher réellement sur la question. Ce château appartenait bien à quelqu'un qui est décidé et qui appartient désormais au Ténébreux ; tu notes quand même qu'il est propre et tu demandes bien combien de temps elle met pour le faire entier... A moins qu'elle ne soit pas toute seule et qu'il ait tout un petit personnel sous ses ordres ? Ce ne serait pas étonnant d'un côté.

- Vous vous occupez seule du château ou le Ténébreux a eu l'amabilité de vous trouver des collègues ?

Amabilité ne faisait sûrement pas partie de son vocabulaire. Il n'était sympathique avec personne et il fallait toujours lui forcer la main pour obtenir des choses de lui ; pour retrouver ton Journal, tu as du lui faire du chantage. Soit le laisser enfermer dans son arrière-boutique soit lui ouvrir si il acceptait de te rendre ton Journal. Après avoir avancé et tourné plusieurs fois, vous entrez finalement dans une pièce qui ressemble à n'importe quelle salle de bain ; simple. Ce n'est sûrement pas celle du Ténébreux, à moins qu'il ait décidé de vivre sobrement ? Non, ce n'était pas son style, trop excentrique, il devait avoir sa baignoire en or et incrusté de diamants juste pour prouver qu'il était le meilleur.

- Je peux vous demander ce qu'il s'est passé le mois dernier ? Je suis passée ici la semaine dernière et la poussière s'était entassée... L'ancienne bonne a eu le droit à sa fête ou vous avez profité de l'absence du Maître des lieux pour prendre des vacances ?





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Aïlyne MaureCitoyenMessages : 63
Date d'inscription : 02/10/2017


MessageSujet: Re: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   Ven 15 Juin - 13:26

Au détour du sceau d'eau ♫
Featuring
Abby

Abby

Aïlyne

©️ A-Lice
Heureusement la jeune femme finit par ranger sa haine à mon égard et par se montrer raisonnable et me suivre. Je la conduis donc à travers les couloirs vers la salle de bain proche de ma chambre que j’utilise tout les jours, au moins je savais que celle là était équipé de tout ce qu’il fallait pour une jeune femme. Elle me demanda le nombre de pièce dans le château et je réfléchis, je n’avais pas accès à toute mes pièces, Rumple gardait des clés précieusement, je souris et dis :

« Beaucoup trop à nettoyer, non sinon réellement je dirais que j’en ai accès à une centaine de pièce et il doit y en avoir autant que je n’ai pas accès, le ténébreux aime garder certaine pièce fermé à tout le monde »

Et quand il s’y enferme je me demande toujours ce qu’il fait, ce qu’il peut y avoir, les mystères de ces pièces, surtout que je suis sure que le château en lui même est un mystère, il doit sûrement y avoir des passages secrets, je rêverais d’avoir le temps de les chercher et les explorer, mais entre les repas, le ménage, la lessive puis s’occuper d’Aurore aussi, ça me prend toute mes journées et je m’endors toujours épuisée. Elle demande d’ailleurs aussi si je suis toute seule où avec quelqu’un pour accomplir cette tache et secoue la tête :

« Non je suis seule, mais en soit avec un peu d’organisation on peut arriver à tout nettoyer sans que quand on finit d’un côté ça soit sale de l’autre. Je nettoie surtout en priorité les salles où il y a le plus de passage, la cuisine, quelques chambres ainsi que salle de bain, puis après j’ai délimités des zones et j’en fais au minimum une par jour, c’est pas toujours évident je dois bien l’avouer »

Bon encore un et deux virages et vous voilà arriver dans la salle de bain que tu utilises, elle est sobre, mais elle te suffit, tu ouvres un des placards pour y sortir du gel douche et du shampooing alors qu’elle demande :

« Je peux vous demander ce qu'il s'est passé le mois dernier ? Je suis passée ici la semaine dernière et la poussière s'était entassée... L'ancienne bonne a eu le droit à sa fête ou vous avez profité de l'absence du Maître des lieux pour prendre des vacances ? »

Je pose sur le rebord de la baignoire le gel douche et le shampooing et penche la tête comprenant pas, puis je souris et rigole et lui dit :

« J’étais effectivement en « vacance », mais le maître était au courant, j’étais avec lui en Europe. »

Je mimes des guillemets pour le mot vacance, ça ressemblait beaucoup plus à des vacances, mais j’étais quand même à son service, je faisais ce qu’il avait besoin quand il me demandait, je sors une serviette d’un autre tiroir et lui dit :

« Je suis désolé si la poussière vous a incommodé, je n’avais pas pensé que ça gênerait quelqu’un vu qu’en soit il y a toujours des membres présents, mais qui n’étaient pas déranger par la poussière quand je n’étais pas là. »

Je pose la serviette sur un porte serviette et lui dit :

« Je vous laisse vous doucher ou baigner, je reviens je vais chercher des vêtements sec, prenez votre temps »

Je m’incline respectueusement, je n’aimais pas me montrer si soumise, après tout avec le ténébreux c’était normal, j’étais comme un objet pour lui même si je suis sûr qu’il ne me considère pas comme tel. Mais rien ne m’obligeait d’être pareils avec les membres de l’ordre, au contraire je devrais me montrer plus ferme, mais bon, pour le coup c’était ma faute si on était dans cette situation. Je sors de la pièce et me dirige vers ma chambre, je trouve facilement un pantalon qu’elle pourrait porter, par contre même en fouillant aucun Tshirt ne serait assez grand, après tout j’ai beaucoup moins de poitrine qu’elle. Je réfléchis et tente de me souvenir de cette malle que j’ai vu, je sors de ma chambre et me mets à la recherche, j’ai plusieurs loupé quand j’ouvre les salles, mais je finis par trouver enfin la bonne. Je m’approche de la malle et farfouille et finis par trouver un vieux Tshirt assez grand, bon pas très sexy mais c’est déjà mieux. Ah ! Ça pue ! Il sentait le renfermé, je ne sais pas depuis combien de temps il était dans cette malle, mais il sentait pas très bon, je referme la malle et sort de la pièce, je secoue le Tshirt, je dois paraître idiote si des membres de l’ordre m’observe, mais c’est pour tenter de l’aérer un peu, d’ailleurs je me dirige dans une autre pièce ou j’ouvre la fenêtre et le secoue dehors pour lui faire prendre l’air frais un peu. Bon c’est déjà mieux, mais je sens d’ici la crise de nerf de la princesse. Bon allez, je vais vers la salle de bain avec le pantalon et le Tshirt et toque :

« Mademoiselle, c’est bon ? Je peux rentrer ? »




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 191
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   Ven 15 Juin - 19:01

Au détour du sceau d'eau

ft. Aïlyne Maure
"L’amour, c’est l’amour sans chaînes"

Des centaines de pièces et même pas des collègues pour l'aider dans son travail ? Le Ténébreux était un être encore plus horrible que tu ne l'avais imaginée. Tu ne connaissais pas suffisamment cette jeune femme pour avoir de la pitié et elle démarrait plutôt mal avec ton sceau d'eau mais tu n'étais pas cruelle à ce point ; tu te rendais bien compte ce que c'était le ménage dans un Manoir alors un château ! Tu pourrais en toucher deux mots au Maître des lieux mais cet imbécile serait capable de te proposer de faire partie de ces employés... Déjà que tu ne supportais pas le voir pour passer des contrats mais alors si tu devais en plus faire le ménage dans son maudit château. Parlant de ménage...

- Je peux vous demander ce qu'il s'est passé le mois dernier ? Je suis passée ici la semaine dernière et la poussière s'était entassée... L'ancienne bonne a eu le droit à sa fête ou vous avez profité de l'absence du Maître des lieux pour prendre des vacances ?

- J’étais effectivement en « vacance », mais le maître était au courant, j’étais avec lui en Europe.

Restant bouche bée un instant, tu n'es pas sûre de comprendre le sens de cette phrase. Elle est partie en vacances avec le Ténébreux ? Mais pour quelle raison ? Pour lui préparer son thé pendant tout le séjour ou y avait-il quelque chose de plus derrière tout ça ? Tu ne sais pas comment interpréter ces guillemets, a-t-elle jouer les bonniches durant ces vacances ; était-il cruel à ce point ce Ténébreux ? Ou faisais-tu fausse route ? Les raisons de son départ seraient intéressantes mais tu as limite plus envie de comprendre pourquoi il a décidé d'emmener sa bonne en Europe ; il n'était certainement pas partie pour se reposer alors pourquoi emmener quelqu'un qui pourrait être un boulet ?

Tu fais à peine attention à ses excuses concernant la poussière, en vérité, tu te fichais bien de celle-ci ; tu avais seulement été étonnée de trouver un château très poussiéreux alors que celui-ci est nickel en règle général. Tu continues de réfléchir aux raisons qui auraient poussé le Ténébreux à emmener sa bonne en Europe ; peut-être un contrat spécial ? Non, elle ne pourrait pas en parler sinon. Tu aimerais poser plus de questions à cette demoiselle qui esquive brillamment la conversation en te proposant de prendre une douche tandis qu'elle part à la chasse aux vêtements secs. Une douche ne te fera pas de mal en plus te donner quelques précieuses minutes pour réfléchir à toutes cette histoire de vacances en Europe.

Retirant tes vêtements trempés que tu poses dans le lavabo, tu te dépêches de te glisser sous l'eau chaude pour retrouver une température du corps à peu près normale... Profitant de ces précieuses minutes sous l'eau, tu apprécies ce moment. Mais tu cesses bien vite lorsque tu te souviens qu'il y a un mystère à résoudre : Celui de la bonne en Europe. Tu n'as jamais eu de domestiques et jamais il ne te serait venu à l'idée de les emmener ou d'en emmener un seul dans un pays juste pour simplement te préparer ton petit café... Même si le Ténébreux tenait à ses précieux jouets, il pouvait bien les laisser sans surveillance durant quelques temps ; si ce précieux jouet était lié à quelconque contrat, il resterait au château.

Tu éteins l'eau et enroules une serviette autour de tes cheveux avant t'enrouler dans une serviette pour le corps ; te voilà déjà plus propre que tout à l'heure. Tu t'essuies rapidement pour ne pas mourir de froid et c'est à ce moment-là que tu entends tapoter à la porte ; autorisant la demoiselle à entrer, tu vois qu'elle est revenue avec un pantalon et un t-shirt et tu détectes une odeur de renfermer qui te fait légèrement grimacer. Tu retiens ton commentaire car tu pourrais tout aussi bien rentrer avec tes vêtements mouillés sur le dos donc un simple merci sort de tes lèvres lorsqu'elle vient te tendre les vêtements secs ; tu les prends en mains avant de te diriger vers le paravent histoire de pouvoir t'habiller tout en discutant avec ta jeune femme.

- Dîtes-moi. Êtes-vous actuellement sous contrat ?

Tu posais cette question de but-en-blanc et tu savais parfaitement que tout le monde n'aimait pas parler de son contrat passé avec le Ténébreux... Tu sais aussi que tu as le droit de parler de fait que tu en as fait un, juste pas les closes. Tu n'as pas envie de les connaître mais rien de savoir que cette demoiselle puisse être sous contrat pourrait te donner des indices concernant les petites lignes... Tu aimerais sincèrement comprendre pourquoi le Chef de l'Ordre a accepté d'emmener sa bonniche à l'autre bout du monde ! Enfilant tout d'abord tes sous-vêtement, tu enfiles ensuite le jean avec une légèrement appréhension... Oui, vous faîtes la même taille. Ce n'est pas ton style, mais cela fera l'affaire. Tu penches légèrement la tête afin de voir ton interlocutrice et observer sa réaction, tu aimes fourrer le nez dans les affaires des autres et surtout lorsque tu ne les comprends pas.

- Il vous a forcé à venir ou il vous a invitée ?

C'était très différent. Est-ce qu'elle était obligée de l'accompagner en Europe parce qu'elle était liée par son contrat, par sa relation de servante ou avait-elle eu l'occasion de refuser cette petite escapade ? Si oui, pourquoi l'avait-elle aussi acceptée ? Simplement pour l'Europe ? Tu appréciais l'Europe mais tu ne pourrais pas passer ce voyage avec une personne que tu n'apprécies pas. De toute façon, sa réponse sera déterminante pour avoir une petite idée sur la question mais cette conversation promet déjà d'être intéressante... Te replaces derrière le paravent pour enfiler le t-shirt, celui-là n'est clairement pas ton style et tu as honte de sortir dans cette tenue... Mais tu ne peux pas rester indéfiniment derrière alors autant te placer devant la jeune femme.





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Aïlyne MaureCitoyenMessages : 63
Date d'inscription : 02/10/2017


MessageSujet: Re: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   Jeu 21 Juin - 10:39

Au détour du sceau d'eau ♫
Featuring
Abby

Abby

Aïlyne

©️ A-Lice
Je toque à la porte de la salle de bain, demandant si je peux rentrer dans la pièce, puis suite à l’accord de la jeune femme je pousse la porte pour la trouver en serviette dans la pièce, je ne suis pas gênée par la situation, en même temps je ne suis pas gênée pas grand-chose, non pas que je n’ai aucune once de gêne ou honte, mais plutôt que quand on est rabaissé au rang de bonne, on apprend à trouver sa place rapidement, puis on en voit des choses, ce n’est pas n’importe quel château, c’est le château du ténébreux, j’ai vu des gens se faire torturer, du moins une personne, j’ai découvert des cadavre dans certaine pièce, alors je crois que maintenant j’ai un seuil plus élevé pour me choquer. Abbygaëlle, car oui maintenant j’arrivais à mettre un nom sur son visage en me souvenant d’un détails, cette femme était passé plusieurs fois dans le journal que le maître lit, pris les vêtements que je lui tendis pour aller se placer derrière le paravent, j’attendais au cas où quelque chose n’allait pas et elle en profita pour me demander sans tourner autours du pot :

- Dîtes-moi. Êtes-vous actuellement sous contrat ?

Je suppose que personne ne doit se proposer spontanément pour être la bonne du ténébreux, où cette personne doit être déranger, quoi que, au final ce n’était pas si mal comme boulot, j’ai pu partir en Europe où je n’aurai jamais été sinon, puis le ténébreux n’est pas si méchant, il m’a quand même offert une salle dans laquelle je m’entraîne une demi-heure tout les soirs avant d’aller dormir, donc ce n’est pas si terrible.

- Oui

Je n’en dirais pas plus, mon instinct me disait qu’il fallait que je reste évasive au sujet de notre contrat, que je ne parle pas de ça à n’importe qui, mais en tout cas, elle était clairement une membre de son ordre vu comment elle parlait sans gêne au niveau des contrats puis du ténébreux en lui même :

- Il vous a forcé à venir ou il vous a invitée ? 

Je m’assis contre le rebord de la baignoire alors qu’elle était s’était penché pour t’observer, tu l’as regarde et tu lui répond :

- Il m’a invité à venir avec lui

J’ai l’impression que Abbygaëlle le voit beaucoup plus méchant qu’il a l’air d’être, après je sais que le ténébreux à tendance à soigner son image et se faire craindre, la peur est ce qu’il y a de plus puissant après tout avant l’espoir. Sauf que le ténébreux faisait taire tout espoir. La jeune femme posa la question qui lui venait à l’esprit, pourquoi ? Pourquoi j’avais accepté d’aller avec lui là bas ?

- et bien… Je dirais…

Je pris le temps de réfléchir, pourquoi j’y avais été ? Parce que c’est l’Europe sûrement et que je n’aurais certainement aucune autre occasion de voyager, ouais sûrement ça.

- Parce que je n’avais jamais voyagé avant ça, mais ne vous méprenez pas, ce n’est pas si terrible d’être la domestique du ténébreux, puis je me suis bien amusé là bas, on a été se balader ensemble, on a mangé à quelque restaurant, j’ai pu faire un peu de shopping, bien sûr parfois il s’éclipser pour faire ses affaires, ne me demandez pas je ne saurais vous répondre, et je ne pense pas, que même si je savais, je répondrais.

Les affaires du ténébreux sont secrète et elle le resteront, que je sois au courant ou pas. Ce n’est pas moi qui les divulguerais, je veux pas perdre sa confiance, du moins si je l’ai ? Quoi que je ne pense pas qu’il m’inviterais en Europe s’il n’avait pas confiance en moi non ? M’enfin, là n’est pas la question :

- Je crois que vous avez une opinion beaucoup trop négative de lui, certes, il reste le ténébreux, mais quand on le connaît, qu’on connaît ses petites manies et habitude, ça devient plus facile, il a toujours été gentils avec moi, même quand j’ai fais quelque chose que je n’aurai pas du, il ne m’as pas punie, il a été clément, et il peut même faire preuve de gentillesse, il m’a autorisé à aller voir ma famille, si j’ai envie de sortir du château pour les voir je peux. Il n’est pas le monstre sans coeur que tout le monde croit, je pense… non je dirais que je suis persuadée, qu’il reste quelqu’un de bien mais qu’il fait ce qu’il pense devoir faire.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 191
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   Jeu 21 Juin - 18:54

Au détour du sceau d'eau

ft. Aïlyne Maure
"L’amour, c’est l’amour sans chaînes"

- Il vous a forcé à venir ou il vous a invitée ?

- Il m’a invité à venir avec lui.

C'est bien ce qu'il te semblait. C'est le Ténébreux qui a fait le premier pas vers la demoiselle, lui proposant de l'accompagner jusqu'en Europe... Elle n'était donc pas obligée d'accepter puisqu'il s'agissait là d'une invitation et cela ne faisait pas partie du contrat sinon elle serait déjà morte pour avoir un peu trop ouvert son clapet. Croisant les bras et observant de bas en haut ton interlocutrice, tu te demandes bien pourquoi elle a accepté de le suivre jusqu'en Europe... C'est un très bon continent, certes et il y a très beaux pays là-bas mais c'était passer du temps avec lui alors qu'ici, elle aurait pu partir voir sa famille et ses amis. En espérant qu'elle en ait encore bien sûr. Alors pourquoi avoir accepté de le suivre comme ça ?

- Parce que je n’avais jamais voyagé avant ça, mais ne vous méprenez pas, ce n’est pas si terrible d’être la domestique du ténébreux, puis je me suis bien amusé là bas, on a été se balader ensemble, on a mangé à quelque restaurant, j’ai pu faire un peu de shopping, bien sûr parfois il s’éclipser pour faire ses affaires, ne me demandez pas je ne saurais vous répondre, et je ne pense pas, que même si je savais, je répondrais.

Tiens donc... Des restaurants. Se balader tous les deux et faire du shopping lorsqu'il décidait de s'éclipser pour faire ses larcins ? Pour l'instant, tu te fichais de ce qu'il pouvait bien faire en Europe, sûrement des choses en rapport avec l'Ordre ; pourtant l'instant, tu avais flairé un plus gros poisson qu'une simple histoire de contrat, de pacte ou autres habitudes du Ténébreux. Monsieur avait donc emmené sa bonniche à l'autre bout du monde et acceptait même de prendre du bon temps avec elle en sortant rien que tous les deux et s'affichant en publique avec sa domestique ? Alors certes, ce n'était peut-être pas noté sur son front, mais tu savais parfaitement que cela se lisait dans les comportements. Ce n'était pas tous les Maîtres qui acceptaient d'aller au restaurant avec leur bonne.

- Je crois que vous avez une opinion beaucoup trop négative de lui, certes, il reste le ténébreux, mais quand on le connaît, qu’on connaît ses petites manies et habitude, ça devient plus facile, il a toujours été gentils avec moi, même quand j’ai fais quelque chose que je n’aurai pas du, il ne m’as pas punie, il a été clément, et il peut même faire preuve de gentillesse, il m’a autorisé à aller voir ma famille, si j’ai envie de sortir du château pour les voir je peux. Il n’est pas le monstre sans coeur que tout le monde croit, je pense… non je dirais que je suis persuadée, qu’il reste quelqu’un de bien mais qu’il fait ce qu’il pense devoir faire.

Plus la conversation avançait et plus tu la trouvais intéressante... Laissant échapper un petit sourire en coin, tu aurais presque envie de demander à cette jeune femme de te pincer tellement que la situation était improbable. On ne t'avait jamais dressé un portrait du Ténébreux aussi élogieux et positif, et pourtant certaines personnes de l'Ordre l'appréciaient beaucoup... Mais pas à ce point. Croisant les bras avec un air triomphant, tu continues d'observer la demoiselle face à toi en te demandant si elle ne se foutrait pas un peu de toi... Est-ce qu'elle disait cela à cause d'un quelconque contrat à la con qui l'obligeait à dire des gentillesses sur son Maître ou était-elle réellement sincère ? Tu prends le temps, dévisageant les traits de son visage... Elle semble si sincère.

- Vous dîtes cela après plusieurs observations objectives... Ou est-ce votre cœur qui pense toutes ces choses ?

Tu osais enfin l'affirmer à voix haute. Tu n'aurais jamais cru cela possible mais tu serais prête à parier que la bonne avait un petit penchant pour son Maître et tu aurais presque envie de dire que cela était réciproque... Malheureusement, le Ténébreux était bien trop impénétrable pour affirmer une telle chose. Il y avait pourtant tellement de signes qui te mettaient sur la voie et tu avais hâte de voir la réaction de la jeune femme. S'en doutait-elle au moins ? Ou pensait-elle être seulement gentille avec un homme qui n'était vu comme le sombre monstre qu'il essayait d'être aux yeux de tous ? Au fond, tu te fichais bien qui était réellement le Ténébreux ; tu lui avais juré fidélité... Tant qu'il n'était pas le petit caniche qui courait dans les jupons de sa mère au moindre haussement de ton, tu acceptais de le suivre.

- Laissez-moi vous expliquer mon point de vue. Vous m'avez avoué être sous contrat mais vous avez pu me parler de votre petite escapade en Europe et de toutes vos activités mais vous êtes encore vivante... J'en conclue que ça n'en faisais pas partie. Le Ténébreux est quelqu'un qui joue sur les mots alors il ne vous aurait jamais "invité" si vous deviez absolument l'accompagner partout, il souhaitait sûrement votre présence à ses côtés... Je ne saurais dire si vous êtes chanceuse à ce niveau-là ; au-delà du monstre que tout le monde voit en lui, il est surtout quelqu'un de très égoïste, manipulateur et lâche. Et je parle en connaissance de causes. Maintenant parlons de vous. Je ne sais pas comment vous vous êtes devenue sa bonniche, et à vrai dire, je me fiche des raisons... Par contre. Vous avez accepté de suivre à ce qui ressemble en premier lieu à votre bourreau alors que vous aviez le choix, que vous auriez pu profiter pour aller revoir vos proches pendant un bon mois... Or, vous avez quand même accepté de le suivre. Certes, l'Europe et ses pays sont magnifiques mais je connais très peu de monde qui aurait accepté du tourisme avec une personne que l'on apprécie guère... Vous l'appréciez donc avant cette proposition. J'aimerais juste... Comprendre le pourquoi du comment. Vous n'êtes quand même tombée amoureuse de lui en récurant ses chiottes.

Il devait y avoir eu des choses pour qu'un tel miracle se produise, c'était quand même le Ténébreux ! Ce n'était pas avec un simple "merci" après une tâche ménagère terminée ou un "s'il te plait" qu'elle allait tomber sous le charme ; ou alors tu allais être très rapidement déçue de cette histoire d'amour naissante... Tu n'y connais rien en amour. Tu n'es jamais tombée amoureuse et tu doutes même que cet événement arrive mais tu sais quand même ce que c'est et comment ça fonctionne. Qui a fait les premiers gestes ? Tu partais forcément du principe que la demoiselle était venue pour une cause désespérée et que le Ténébreux avait vraiment besoin d'une bonne ; pourquoi elle ? Aucune idée et le mieux serait de le demander directement à lui mais tu sais parfaitement que tu te feras envoyer sur les roses. Il y avait encore du flou dans cette histoire, des choses dont tu n'étais pas sûre... Mais tu aimerais quand même comprendre comment ces deux êtres ont pu être réunis.

- Alors dîtes-moi... Avez-vous apprécié les moments passés avec lui en Europe ?





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Aïlyne MaureCitoyenMessages : 63
Date d'inscription : 02/10/2017


MessageSujet: Re: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   Lun 2 Juil - 16:42

Au détour du sceau d'eau ♫
Featuring
Abby

Abby

Aïlyne

©️ A-Lice
J’avais défendu le ténébreux, pour quelle raison, je ne sais pas, mais je savais qu’il avait fais des choses horribles, mais il a épargné quelqu’un parce que soit disant il a manqué, mais son arc était censé atteindre sa cible, il avait donc délibérément sauvé cet homme, pour quelle raison, cela m’avait échappé au début, puis… Au final les mois ont passé et je me suis rendu compte qu’il n’était pas si méchant, il a toujours besoin de rabaisser comme pour se sentir supérieur, quand j’ai fais mes démonstrations, puis il m’a sauvé du piège, et il m’a quand même offert cette salle et emmené en Europe, j’ai compris qu’il n’avait pas un mauvais fond, je pense qu’il a juste besoin de pouvoir compter sur quelqu’un. La jeune femme aux cheveux argenté me dévisage et je suis légèrement mal à l’aise, j’ai dis une bêtise ?

- Vous dîtes cela après plusieurs observations objectives... Ou est-ce votre cœur qui pense toutes ces choses ? 

Je me mets à rougir et je bafouille des mots incompréhensible, ce qui est étonnant pour moi, je suis d’habitude si direct et franche, mais là elle me pose une colle, mon cœur ? C’est quoi c’est connerie ? Non, c’est juste apprécié simplement, il est pas une mauvaise personne, c’est objectif.

- Laissez-moi vous expliquer mon point de vue. Vous m'avez avoué être sous contrat mais vous avez pu me parler de votre petite escapade en Europe et de toutes vos activités mais vous êtes encore vivante... J'en conclue que ça n'en faisais pas partie. Le Ténébreux est quelqu'un qui joue sur les mots alors il ne vous aurait jamais "invité" si vous deviez absolument l'accompagner partout, il souhaitait sûrement votre présence à ses côtés... Je ne saurais dire si vous êtes chanceuse à ce niveau-là ; au-delà du monstre que tout le monde voit en lui, il est surtout quelqu'un de très égoïste, manipulateur et lâche. Et je parle en connaissance de causes. Maintenant parlons de vous. Je ne sais pas comment vous vous êtes devenue sa bonniche, et à vrai dire, je me fiche des raisons... Par contre. Vous avez accepté de suivre à ce qui ressemble en premier lieu à votre bourreau alors que vous aviez le choix, que vous auriez pu profiter pour aller revoir vos proches pendant un bon mois... Or, vous avez quand même accepté de le suivre. Certes, l'Europe et ses pays sont magnifiques mais je connais très peu de monde qui aurait accepté du tourisme avec une personne que l'on apprécie guère... Vous l'appréciez donc avant cette proposition. J'aimerais juste... Comprendre le pourquoi du comment. Vous n'êtes quand même tombée amoureuse de lui en récurant ses chiottes. 

J’écoute attentivement ses explications et hoche la tête sérieusement, écoutant ce qu’elle m’expliquait de son point de vue et je rougis de plus belle alors qu’elle reparle d’amour, je secoue la tête vivement :

- Amoureuse ? Non vous vous trompez

Je voudrais presque devenir une souris et m’enfuir rapidement là, je n’aimais pas qu’on sonde mes sentiments comme ça, AHHH, quel sentiment ? N’importe quoi à quoi je pense.

- Certes, je l’apprécie, il..,

je soupire et réfléchit comment tourner ça :

- Quand je suis arrivé au château, j’ai libéré un prisonnier que le ténébreux torturait.. il a voulu le tuer sous mes yeux, mais je l’ai supplié, j’ai réussis à le convaincre de l’épargner, du moins je suppose qu’il ne l’avouera jamais. Il ne m’a pas punie pour ce que j’ai fais, j’ai fais tombé une tasse que j’ai ébréché il ne m’a pas punie non plus. Il m’a même offert une salle pour moi, je m’entraîne dedans tout les soirs, il y a fait posé des pièges pour que je puisse m’entraîner ainsi que plein d’armes.. Rumple à toujours été gentil envers moi, alors je suis persuadé qu’au fond de lui se trouve un coeur, qui demande à être apprécié. Alors c’est ce que je fais. Au fond, il est peut-être lâche ou manipulateur, mais nous avons tous des défauts, être humains c’est avoir des défauts comme des qualités.

Je souris légèrement à la fin, un peu pensive, on a tous nos défauts et nos qualités, le plus important c’est comment on les gère, comment on utilise nos qualités et nos défauts et à quels fins, peut-être le ténébreux à fais des choses horribles, mais depuis que je suis là je trouve que ça s’améliore, à moins qu’il les fasse dans mon dos.

- Alors dîtes-moi... Avez-vous apprécié les moments passés avec lui en Europe ?

Une autre question, je hoche la tête et lui répondis :

- Oui assez, c’était enrichissant comme voyage, j’ai vu des choses tellement belle, puis je me suis bien amusé ! On a été dans plusieurs grandes villes, c’était chouette ! On s’est promené, on est allez dans quelques musées, du théâtre, j’ai adorée l’Europe, c’est différent d’ici, c’est assez chouette, franchement je vous le conseil si un jour vous avez l’occasion de faire un voyage comme cela.

Ça me stressait un peu de partir à l’étranger, mais au final, je me suis bien amusé et je ne regrette pas mes choix.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 191
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   Mar 3 Juil - 17:43

Au détour du sceau d'eau

ft. Aïlyne Maure
"L’amour, c’est l’amour sans chaînes"

Tu avais presque envie de dire qu'il fallait le vouloir pour tomber amoureuse du Ténébreux, que ce n'était pas seulement avec deux ou trois mots doux ou avec quelques bribes de gentillesse qu'il allait s'attirer la sympathie d'une demoiselle. Soit il avait un charme que tu ne connaissais guère et des talents de dragueur hors pair pour avoir réussi à faire fondre le cœur d'une aussi jolie demoiselle, soit la demoiselle en question avait quelques problèmes ou était victime d'un charme. Tu ne savais pas encore trop quoi penser de cette situation mais certainement pas à quelque chose de normal... Rien n'était normal avec le Ténébreux et tu te refusais d'imaginer une idylle à la Belle et la Bête. Dans le conte, la Bête avait au moins un cœur.

- Amoureuse ? Non vous vous trompez.

Haussant un sourcil, tu reconnais bien là le déni si souvent entendu lorsqu'une amoureuse est prise sur le fait. En général, elle finit par céder en avouer que en effet il y a un penchant pour le garçon en question... Malheureusement, tu n'es pas la meilleure amie de cette demoiselle, tu ne connais même pas son prénom ! Et le garçon pour qui son cœur bat est l'ennemi public numéro 1, l'homme à abattre, celui qui faisait parler de lui sous tous les fronts. Certes, un peu d'aventures n'avait jamais tué personne mais n'était-ce pas trop dans ce cas-là ? Les mauvais garçons avaient toujours eu un certain succès auprès des filles mais ce garçon était quand même à éviter, non ? Tu n'étais pas certaine que les parents de cette demoiselle approuve cette relation naissante.

- Quand je suis arrivé au château, j’ai libéré un prisonnier que le ténébreux torturait.. il a voulu le tuer sous mes yeux, mais je l’ai supplié, j’ai réussis à le convaincre de l’épargner, du moins je suppose qu’il ne l’avouera jamais. Il ne m’a pas punie pour ce que j’ai fais, j’ai fais tombé une tasse que j’ai ébréché il ne m’a pas punie non plus. Il m’a même offert une salle pour moi, je m’entraîne dedans tout les soirs, il y a fait posé des pièges pour que je puisse m’entraîner ainsi que plein d’armes.. Rumple à toujours été gentil envers moi, alors je suis persuadé qu’au fond de lui se trouve un coeur, qui demande à être apprécié. Alors c’est ce que je fais. Au fond, il est peut-être lâche ou manipulateur, mais nous avons tous des défauts, être humains c’est avoir des défauts comme des qualités.

Bras croisés et nouveau regard vers ton interlocutrice. Certes, tout le monde avait des qualités et des défauts et Gold devait être humain, comme le reste de la population ; mais pouvait-on lui pardonner ses crimes ? Tu étais bien mal placé pour la ramener, au vu de tes nombreux meurtres et à la différence du Ténébreux, on peut dire que tu t'es réellement salie les mains... Non pas à envoyer ses sbires faire tout le travail. Cependant, tu serais quand même plus étonnée que l'on puisse ressentir des sentiments amoureux que l'inverse ; l'Amour est très vague pour toi et tu sais à quel point il s'agit d'une chose personnelle. Est-ce qu'une amourette entre ces deux-là allait changer le court de l'Histoire ? C'était une chose aussi bien à tenter qu'à éviter.

- Alors dîtes-moi... Avez-vous apprécié les moments passés avec lui en Europe ?

- Oui assez, c’était enrichissant comme voyage, j’ai vu des choses tellement belle, puis je me suis bien amusé ! On a été dans plusieurs grandes villes, c’était chouette ! On s’est promené, on est allez dans quelques musées, du théâtre, j’ai adorée l’Europe, c’est différent d’ici, c’est assez chouette, franchement je vous le conseil si un jour vous avez l’occasion de faire un voyage comme cela.

La seule fois où tu as été en Europe, c'est pour finir dans un hôpital psychiatrique pendant un an. Non, tu n'as pas forcément envie de retourner en Europe de sitôt bien que les pays et les paysages soient magnifiques, tu n'as rien à dire là-dessus. Par contre, tu aurais beaucoup plus à dire sur leur petit séjour et vacances en amoureux... Tu voulais plutôt te pencher sur cette nouvelle amourette naissant. Si elle n'était pas conseillée pour plusieurs raisons, tu y voyais quand même là un certain plaisir personnel... Si le Ténébreux était trop occupé avec sa chère et tendre à voyager, partir en Europe ou des dîners en amoureux ; il serait beaucoup moins dans tes pattes à réclamer sans cesse ton Journal comme un chien voulant son os. Lui est heureux avec sa bonne et toi, tu ne l'as plus dans les pattes et tu gardes ton précieux bâtiment.

- J'espère que vous vous rendez compte que tomber amoureuse du Ténébreux représente un risque ? Pour vous. Au-delà du fait qu'il ne semble pas très net, il l'est suffisamment avec vous pour que vous vous sentiez en confiance... Non, je parle surtout des Familles, du Gouvernement voire des autres membres de l'Ordre qui pourraient vous prendre en otage pour réclamer certaines choses au Ténébreux. Rassurez-vous, ce secret restera entre vous et moi. Mais sachez rester discrète sur cette relation que vous êtes en train d'entreprendre, elle présente certains risques et vous pourriez très vite devenir la cible de beaucoup.

De ton côté, il serait plus utile pour toi que ces deux personnes soient en couple et heureuses plutôt que séparés à cause de certaines personnes qui avaient un peu trop de pouvoir en tête... Tu n'avais donc aucune raison de diffuser cette information d'une manière ou d'une autre. Juste pour ton petit plaisir personnel, tu allais faire en sorte que ces deux-là sortent officiellement ensemble. Si les sentiments semblaient être une chose développé du côté de la demoiselle, tu ne pouvais en dire autant du côté du Ténébreux et tu n'allais pas aller le voir pour le lui demander. Te faire envoyer dans tes vingt-deux mètres pour une histoire d'amour risquerait de te mettre de très, très mauvaise humeur.

- Si vous voulez quelques petits conseils... Impressionnez-le sans trop en faire non plus. Sachez rester humble avec lui, il a horreur des miss je-sais-tout et des supers-héros. Ensuite, essayez de faire activités ensemble. Ce n'est pas chose aisée mais pourquoi pas un entraînement ? Apprenez-lui à tenir une arme, du genre une dague, en présentant ceci comme une manière de "se défendre" pour le jour où il se retrouvera avec des pouvoirs inutiles. Je suis sûre qu'avec un peu d'imagination, vous ferez un excellent professeur d'armes et lui un excellent professeur de magie pour que vous sachiez défendre votre bien-aimé.

Il fallait bouger un peu ces deux-là sinon ils allaient se tourner indéfiniment autour comme des volatiles sans jamais rien faire ; certes le voyage était déjà pas mal et ils avaient pu se débrouiller sans toi jusque là. Mais maintenant, la demoiselle compte reprendre son boulot de bonne sans rien dire tandis que le Maître continue de faire ses mauvais sorts en ville ? Un peu de temps passé tous les deux et tu aurais enfin la paix.





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au détour du sceau d'eau ♪ [PV Abby]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-