Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   Dim 10 Juin - 17:33

Je sors avec mon frère de l’hôpital en silence, réfléchissant à ce qu’il m’avait proposé, une mutation de mon corps ou élément en réaction d’une chose particulière, pas bête, mais étonnant que je sois le premier cas c’est sûr. Ou alors … Une chose dans mon corps fait que je sois le seul pour le moment capable d’avoir cette évolution, mais qu’est-ce que ça pourrait être. La dernière fois que j’ai vu ma tante, elle n’avait aucun problème avec son élément alors pourquoi moi. Difficile de le dire. Je regarde mon frère qui me parle du fait que ses personnes en l’aurait pas étalé ce que ça touche. Pas faux, moi-même je n’en ai pas l’envie.

T’es le seul au courant, Haizea n’a pas besoin de s’inquiéter avec ça, les parents c’est difficile, maman n’y connait rien et papa depuis que je lui ais dit pour la petite … Bah … Les portes sont fermées, c’est la goûte de trop avec mon passage à l’ennemi. Seul la mère d’Haizea et un Domae m’ont vu l’utiliser. J’ai brisé une arme. J’ai dit que c’était sous le coup de l’adrénaline, mais bon … tu sais que ce n’est pas trop possible quoi. Donc bon …

On entre dans le restaurant ou mon frère demande une table pour deux. Je m’asseoi en silence alors qu’on nous emmène les cartes, que je prends. La posant devant moi pour la regarder, voir ce que je pourrais bien manger aujourd’hui. Mon frère me parle aussi de la fissure … D’accord mais pourquoi ça se produit maintenant et pas à la sortie de la fissure, c’est ce que je n’arrive pas à comprendre.

Mais alors pourquoi maintenant et pas à la sortie de la fissure ? Je t’avoue que c’est ça que je ne comprends pas. Je pensai aussi que c’était une punition pour avoir quitté les élémentis, c’est con mais pourquoi pas aussi, ça correspond aussi avec ma demande auprès de la mère d’Haizea. Ce n’est pas plus logique mais bon, même si ça me donne une force incroyable… Ce n’est pas un cadeau du tous crois moi, surtout avec les conditions d’activation … Puis y a un truc bizarre, j’au l’impression que ma marque grossit petit à petit. C’est peut-être le stress qui me fait délirer mais bon.

Je regarde le serveur qui revient pour prendre nos commandes en silence. Je souris doucement et réfléchit rapidement puis je finis par donner ma commande pour ma part :

Je vais prendre un hamburger fritte et un verre de mojito s’il vous plait.

Je regarde mon frère le laissant prendre sa commande … Bon de toute façon … On avait pas de réponse concrète quoi qu’on dise … Peut être qu’en faisant des recherches ou en parlant de ça à …. Je regarde mon frère :

En parler à tonton et tata, ils sont scientifiques pour les élémentis peut-être qu’ils auront une réponse non ?  

Je souris un peu en le regardant, content de partager ce moment avec mon frère quand même, c’est mieux que lui demandé de me frapper c’est sûr.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nashoba DreidenMessages : 506
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   Dim 10 Juin - 22:30

  • Nashoba
  • Nemeroff
Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni
- Mais alors pourquoi maintenant et pas à la sortie de la fissure ? Je t’avoue que c’est ça que je ne comprends pas. Je pensai aussi que c’était une punition pour avoir quitté les élémentis, c’est con mais pourquoi pas aussi, ça correspond aussi avec ma demande auprès de la mère d’Haizea. Ce n’est pas plus logique mais bon, même si ça me donne une force incroyable… Ce n’est pas un cadeau du tous crois moi, surtout avec les conditions d’activation … Puis y a un truc bizarre, j’au l’impression que ma marque grossit petit à petit. C’est peut-être le stress qui me fait délirer mais bon.

J'ai du mal à croire à une punition. Ce n'est pas le premier à quitter les Elementis et je n'ai jamais entendu parler de punition donné pour avoir été dans le camp adversaire ; alors ouais, dis comme ça a l'air cool d'avoir une super force mais les contre coups sont très loin d'être cool. L'autre raison qui me fait penser que ce n'est pas une punition est la discussion que j'ai eu avec le Roi ; même si ça lui faisait chier que mon frère ait été chez les Domae, il voulait plutôt comprendre la raison que simplement lui envoyer une troupe d'Elementis à son cul. Je hoche négativement la tête, sans donner plus de raisons, pour montrer que je ne suis pas réellement d'accord avec l'idée de la punition.

Quant à la marque, je doute être réellement le mieux placé pour ça. Je pense que le Conclave est le meilleur pour répondre à ces questions et que ce sont eux qui ont dû tout voir et tout connaître, mais je ne sais pas si ils accepteraient de rencontrer Nemeroff... Et je ne sais pas non plus si Nemeroff accepterait d'aller les voir. Tandis que mon frère commande son hamburger, frites, je me rends que j'ai à peine regardé la carte puisque j'étais occupé à réfléchir à ce qu'il était en train de me dire... Je regarde très rapidement de droite à gauche ma carte, essayant de trouver un truc à ma convenance au tac au tac.

- Euh, les pâtes aux cèpes. Avec du jus de mangues.

Je rends la carte au serveur qui part aussitôt vers les cuisines tandis que Nemeroff propose de parler de tout ça à notre oncle et notre tante qui font partie de la filière scientifiques pour les Elementis alors peut-être qu'ils auront des explications même si j'ai quelques doutes... En plus, notre tante a aussi l'élément de l'ombre depuis vraiment longtemps donc peut-être qu'elle sait plus de choses sur cet élément. Pourquoi pas après tout ? On ne perd rien à demander. Jouant un peu avec le couteau pour réfléchir un peu à tout ça, cette histoire est vraiment bizarre et on est vraiment bloqués mais ouais, autant en parler à tonton et tata. En espérant qu'ils n'en disent pas un mot au Conclave.

- Pour en revenir à ce que tu disais tout à l'heure, je ne pense pas que ce soit une punition. J'ai parlé avec le Roi Elementis lorsque tu es partie car il voulait avoir quelques explications et il m'a assuré qu'il ne t'en voulais pas... Alors je ne vois pas pourquoi il t'infligerait cette punition.

Après, ça peut peut-être venir de quelqu'un d'autre mais bon... Je n'ai jamais entendu parlé de ça et je ne crois pas au mauvais sort. C'est déjà dur de gober que l'on puisse avoir des éléments ou autres trucs magiques mais alors jeter des sorts ou des trucs de malédictions... Non, ça je n'arrive pas à y croire. Le serveur revient avec les boissons qu'il dépose annonçant que les plats arriveront d'ici quelques minutes et repart vers d'autres tables, je le remercie et tends mon verre pour trinquer avec Nemeroff... Y'a rien à fêter mais autant le faire.

- D'ailleurs, il aimerait te rencontrer. Je lui ai dis que je t'en parlerais, ce serait dans mon appartement et je serais là... Au cas où. Mais voilà, il aimerait savoir ce qu'il s'est passé sur l'île et comprendre les raisons de ton départ.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   Lun 11 Juin - 14:33

Je regarde mon frère en silence quand il me dit qu’il a eu un contact avec le roi élémentis à propos de moi, j’espère qu’il n’a pas eu de problème, mais apparemment non, du fait qu’il soit encore là et que c’était une discussion d’après lui, ce n’était pas forcément une punition du conclave. Mais en réalité, je ne parlais pas du conclave. Je parlais d’une chose plus particulière qui nous touchait tous les deux. Je regarde le serveur nous donner nos boissons alors que je prends la mienne trinquant avec mon frère, souriant un peu venant porter le verre à mes lèvres, buvant une gorgée de ma boisson fraiche.

Il me parle sur le fait qu’il avait propose de me rencontrer en terrain neutre, afin de discuter. De mon départ et l’île. Je fixe mon frère en silence, ça ne me plaisait pas tant que ça, mais si ça pouvait éviter à long terme des problèmes, notamment que mon frère soit au milieu … Mais je n’avais nullement confiance dans le conclave. Encore moins dans ce nouveau roi. Pas que je ne l’aimais pas, mais je ne le connais pas surtout. Et au vu de tous les cons qu’on a eu dans le conclave, j’ai le droit de me méfier.

Pourquoi mais selon mes conditions. Je veux qu'il vienne seul. Je n’ai aucune confiance ne eux ni en roi, je ne le connais pas. Je ne pense pas qu’une discussion permet de déterminer si on peut avoir confiance. Pas d'arme non plus, je ne prendrais pas les miennes aussi.

Je fixe mon frère en buvant mon verre, ouai je faisais le gamin à vouloir décider, mais je n’ai pas envie de me retrouver dans une embuscade puis massacré pour un truc que je n’ai pas fait. Enfin pour l’île, j’ai bien trahi le groupe, ça je ne m’en cache pas, mais je n’ai tué personne pour le moment.

Désolé si ça rend la chose compliquée, mais tu te doutes bien que je ne peux pas faire confiance comme ça, surtout sur un sujet aussi grave et tu connais la politique des élémentis au sujet des traites jusqu’à maintenant, c’était pas réjouissant.

Je suis le premier à savoir que le traite ont la plupart finit la tête sur un piquet, ayant eu pour mission de m’en occuper moi-même, il ne faut pas croire. Si j’ai été entraîne par ma tante assez jeune pour devenir un assassin, ce n’est pas pour cueillir des fleurs chez la petite veille à côté. Des exécutions j’en ai déjà faite et j’ai promis à Haizea que je ne l’abandonnerai pas avant mes 80 ans. Donc pas question de prendre de risque :

T’en penses quoi toi de cette rencontre ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nashoba DreidenMessages : 506
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   Jeu 14 Juin - 20:40

  • Nashoba
  • Nemeroff
Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni
- D'ailleurs, il aimerait te rencontrer. Je lui ai dis que je t'en parlerais, ce serait dans mon appartement et je serais là... Au cas où. Mais voilà, il aimerait savoir ce qu'il s'est passé sur l'île et comprendre les raisons de ton départ.

Je ne sais pas si il accepterait de rencontrer le Roi en fait, ce dernier était au courant que j'en parlerais à Nemeroff sans être sûr que j'obtienne une réponse positive. Je connais mon frère, il est méfiant et il ne manque pas de me le signaler lorsqu'il note que le Roi doit venir seul ; heureusement, j'ai moi même noté ce point... J'ai pris mes précautions quand même et si lui ne connait pas le Roi, moi je le connais un minimum ; ce qu'il faut savoir. Il a l'air suffisamment réglo pour tenir parole et je serais là de toute façon. Je ne m'en suis pas caché, je n'hésiterais pas à intervenir si jamais il y a besoin ; bon je ne ferais pas le poids mais je ne compte pas non plus rester les bras croisés.

- Désolé si ça rend la chose compliquée, mais tu te doutes bien que je ne peux pas faire confiance comme ça, surtout sur un sujet aussi grave et tu connais la politique des élémentis au sujet des traites jusqu’à maintenant, c’était pas réjouissant.

- Il m'a assuré qu'il n'allait pas te lancer d'Elementis à ta poursuite et que si tu te faisais attaquer, il s'agissait de personne à part... Des attaques à signaler ?

Il y avait toujours des gens qui allaient tenter de s'en prendre à lui en apprenant la nouvelle et je sais que le Roi ne pouvait pas contrôler tout le monde ; Nemeroff en était la preuve et puis moi aussi... Je pense que si il est attaqué par un grand groupe et si ils sont vraiment envoyés par le Roi, ils ne laisseront pas tomber comme ça alors que si c'est des personnes qui n'acceptent simplement pas que des personnes quittent les Elementis. Et franchement, beaucoup se mêlent de leurs affaires aujourd'hui tant que les ordres n'ont pas été donnés ; autant éviter les embrouilles le plus possible.

- T’en penses quoi toi de cette rencontre ?

- Qu'elle ne ferait de mal à personne. Je pense que les Rois sont différents des uns des autres, je me serais fait remonter sévèrement les bretelles par Silan pour avoir loupé la réunion Elementis... Lui, il a voulu comprendre pourquoi je l'avais raté. J'ai expliqué qu'une réunion à 10h quand je travaille de nuit n'était pas possible pour moi, fin de la discussion. Evidemment, ce n'est pas comparable avec une "trahison" mais si il n'avait pas envie d'écouter ta version des faits, il t'enverrait seulement des Elementis pour te tuer et basta. Il ne chercherait pas le dialogue, il a accepté de venir dans le lieu de mon choix et que je sois présent... Je trouve qu'il accepte beaucoup de chose pour un traître.

Ce n'est pas tout le monde qui ferait des efforts pour un traite et je suis sûr que le Roi précédent ne l'aurait pas fait. Monsieur Mørk a l'air de faire passer le dialogue avant les coups de poings alors autant en profiter ? Ce serait l'occasion pour Nemeroff de faire éclater la vérité ; bien sûr, Kenchi avait plus de poids puisqu'il était encore l'Elementis, qu'il n'avait pas trahis le Roi et qu'il avait fait son rapport en premier... Mais ça ne voulait pas dire que c'était forcément la vérité. Moi je crois mon frère et je l'ai dis au Roi, maintenant il faudrait qu'il fasse sa part des choses et qu'il prouve qu'il n'a rien à se reprocher. Je sais que ce n'est pas facile de faire confiance mais pour une fois que le dialogue est possible, autant en profiter.

Le serveur revient avec nos commandes qu'il pose sur la table nous souhaitant un bon appétit. A mon tour, je souhaite un bon appétit à Nemeroff et entame mon assiette alors que mon ventre criait une nouvelle fois famine ; cette bouchée ne ferait de mal à personne. J'espère quand même que Nemeroff n'aura pas trop de soucis par rapport à ça et que le Roi ne sera pas un problème dans sa vie ; maintenant qu'il est papa, ce serait dommage que les Elementis lui prennent la date pour cette histoire de Famille. Tant qu'il est là où il se sent bien, n'est-ce pas le principal ? J'espère vraiment que Newton cherche à comprendre pourquoi il a été ailleurs histoire que les erreurs ne recommencent pas. Bref. Que les Familles s'améliorent et ne stagnent pas.

- Et comment ça se passe chez les Domae ? C'est mieux ?




~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   Ven 15 Juin - 14:56

Mon frère me demande si j’ai des attaques à signaler, je plisse un peu les yeux en le fixant… Non pas encore, mais on sait très bien que ça ne restera pas sans conséquence. Surtout vis-à-vis d’une seule personne …. Kenchi lui-même. Il viendra à moi pour se venger, on le sait tout. Alors ce n’est qu’une question, les plus fanatiques aussi verront ça comme une chose horrible et viendrons :

Non mais on le sait tous les deux que ça va arriver. Ne sois pas aveugle Nash’. Le roi lui-même se tire aussi un carreau dans le pied si jamais il ne fait rien, les élémentis était déjà fragilisé par beaucoup de choses, les traîtres ne sont pas mal vu pour rien. Certains viendront et le roi le sait lui-même, il n’a pas besoin de donner d’ordre, vu que cela est une suite logique d’évènement mon frère, c’est un peu …. Comme les saisons. L’été arrive après le printemps, que tu le dises ou non… Bah l’été arrivera. Moi je me méfierai quand même, tu sais qu’on n’élie pas un roi au hasard, s’il est à la tête du conclave, c’est qu’il est redoutable, mais aussi qu’il a une poigne de fer, qu’il ait l’air calme ou non. C’est pour cela qu’il m’est difficile de croire que tous se passera bien. Je sais que je suis chiant à faire des histoires, mais tu me connais …. Toujours à tomber dans les soucis !

Sur cette dernière phrase je gonfle les joues et tends les lèvres en prenant des yeux mielleux comme fier de moi, alors que ce n’était clairement pas une fierté… Mais j’essayais de désamorcer la situation pour ne pas passer un mauvais repas, je voulais profiter de mon frère, je les emmerde les élémentis. Je demande quand même son avis qu’il me donne sans trop tarder. Pour lui c’était une bonne idée et une bonne occasion. Je regarde les plats arrivés en silence, prenant ma bouille sérieuse, mon regard dur. J’étais entrain de réfléchir sérieusement … prenant mon couteau, je le plante dans la viande de mon burger, faisant couler le sang … Regardant le magnifique liquide rouge sortir et se répandre dans mon assiette. J’étudiai tous les débouchés que pouvait avoir cette rencontre.

Ecoute … Je vais me plier à ton jugement. Tu sais que j’ai une confiance aveugle en toi Nash, bien que je sois toujours à chercher la bête pour t’emmerder. Donc je vais accepter cette rencontre. Mais réponds juste à cette question avant … Que ferais-tu si jamais ça se passe mal ?

Je le fixe en silence, comme il serait là c’est important. Il serait au milieu de cela et bien évidemment il devra choisir un camp ou l’autre, le connaissant je sais qu’il choisira le miens, car il sait que je ne mens pas. Je suis très honnête et il le sait quand je lui dis dans les yeux que je n’ai massacré personne sur cette île, mais c’est parce que je sais qu’il me croit, qu’il choisira mon parti :

Si jamais … Ca doti mal tourner, je ne veux pas que tu prennes mon parti. Je veux que tu restes au minimum neutre. Je t’ai déjà assez causé de problème jusqu’à maintenant et tu sais très bien que ça serait compliqué pour toi vis-à-vis de beaucoup de chose si tu me défends encore bro’… Du coup accepte au moins cela s’il te plait.

Oui ma demande était bizarre, mais je ne veux plus entraîner mes proches dans la merde, on en avait vaguement parlé avec Kira et Haizéa, surtout Haizéa, cette tendance dans laquelle j’ai à me mettre dans la merde, mais aussi à y emmener les autres. Je n’en avais jamais pris conscience pour le coup. Je commence à couper mon burger de façon méthodique et propre pour le manger plus facilement puis regarde mon frère me demander comment ça se passe chez les domaes :

Eh bien écoute … J’ai pas le droit d’avoir accès au QG pour l’instant, comme je viens juste de rentrer et que je suis éléms, les membres ne peuvent pas me voir car je suis-je cite « Un petit con d’élémentis », mon beau père qui est valet à apparemment dit que s’il me croisait « Il m’éclatait la tête contre un mur », ma belle-mère qui est AS c’est assez tendu aussi. Du coup je dirais que c’est assez explosif mais marrant, c’est ce qui manque chez les élémentis, cette petite pointe de vie !

Bon ok, ça n’avait carrément pas l’air cool. C’était même … Dangereux. Mais bon, je ne m’attendais pas à être accepté à bras ouvert, puis je les emmerde. J’ai rejoint les Domaes pour éviter de plonger Haizea dans la même situation que son père l’était mais aussi … Car je pense que les Domaes sont bien plus fort niveau famille que les élémentis.

Sinon Lyana va bien ? Les parents aussi ? Je t’avoue que depuis que papa m’a choppé pour me balancer dehors je n’ai pas eu de nouvelle ?

Je pose le menton sur la table reprenant la même bouille mielleuse de tout à l’heure :

Je te jure, il m’a prit par le pantalon et jeté par la porte ! Il a beau être un vioc, il a encore de la force quand même !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nashoba DreidenMessages : 506
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   Mar 19 Juin - 16:46

  • Nashoba
  • Nemeroff
Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni
Aveugle... Aveugle... Moi au moins j'ai rencontré le Roi et j'ai plus d'informations sur lui que Nemeroff qui préférait se référer à des stéréotypes du méchant Roi qui va lui envoyer toute la Famille à ses trousses parce qu'il aura été chez l'ennemi. Tout n'est pas aussi blanc et noir dans la vie et il y a toujours un peu de gris par-ci par-là et à force de trop se méfier, on fini par ne plus faire confiance à personne ; même pas à ses propres parents ou à son propre frère. Vivre dans la paranoïa n'a rien de bon. Alors oui, je reste un minimum sur mes gardes car je n'irais pas donner le bon Dieu dans confession mais j'ai un meilleur pressentiment avec lui qu'avec Silan en tout cas... Toujours écouter ses pressentiments. Ils trompent rarement.

- Ecoute … Je vais me plier à ton jugement. Tu sais que j’ai une confiance aveugle en toi Nash, bien que je sois toujours à chercher la bête pour t’emmerder. Donc je vais accepter cette rencontre. Mais réponds juste à cette question avant … Que ferais-tu si jamais ça se passe mal ?

- Je te répondrais que j'interviendrais mais on ne va pas se mentir... Si il est le Roi, c'est qu'il a plus d'expérience que moi au combat et avec son élément. Foncer tête baissée et me retrouvé plâtré, je te laisse ça ; moi je préfère causer et tenter de régler les choses calmement.

Je sais quand même reconnaître quand mon adversaire est plus fort que moi. Je ne suis pas spécialement défaitiste et Corazon m'a déjà prouvé que le Son pouvait faire de grandes choses mais on ne va pas se mentir... Rien qu'à voir l'âge du Roi, cela se sent qu'il a de l'expérience dans son élément ; ce ne sont pas deux pauvres gamins qui vont le foutre K.O. Il est clair que je ne resterais pas les bras croisés à regarder mon frère se faire laminer en petits morceaux si ça devait réellement mal se passer mais je ne compte pas entrer en confrontation avec lui, je ne compte pas me battre... Je laisse ça aux insensés qui ont envie de mourir rapidement et bêtement.

- Si jamais … Ca doti mal tourner, je ne veux pas que tu prennes mon parti. Je veux que tu restes au minimum neutre. Je t’ai déjà assez causé de problème jusqu’à maintenant et tu sais très bien que ça serait compliqué pour toi vis-à-vis de beaucoup de chose si tu me défends encore bro’… Du coup accepte au moins cela s’il te plait.

- Désolé bro, mais je suis assez grand pour faire mes propres choix. Je ferais le choix que je trouve le plus juste pour moi, même si ça ne te plaît pas.

C'est compliqué de rester neutre et ce serait rentrer en confrontation avec le Roi si jamais ça venait à mal tourner, comme je lui disais, je préférerais parler avant de cogner ; de toute façon, je n'ai pas suffisamment de force pour mettre un homme à terre. Mon choix, je le ferrais sur le moment. Pourquoi devrais-je prendre la décision d'attaquer Newton ou Nemeroff alors que ce cas de figure ne se présentera peut-être pas ? Je suis peut-être aveugle comme le dit Nemeroff mais je préfère voir le bon côté des gens et me dire que les situations vont bien se passer... Qu'ils haussent le ton si ça les amusent, tant que le conflit est réglé, moi je veux simplement que mon mobilier et mon frère s'en sortent indemne et j'ai posé ces conditions là en amont.

Je préfère changer de sujet et lui demande comme ça se passe chez les Domae. Nayati m'a déjà dit comment était l'ambiance dans les QG, qui est à la fois similaire et différente de la nôtre mais j'aimerais bien l'avis de Nemeroff sur ce sujet ; après tout, il a vécu dans celui des Elementis depuis un petit moment et maintenant il découvre celui des Domae, ça doit faire un sacré changement, non ? Rien que pour découvrir cette ambiance, je passerais à l'ennemi dans hésiter... Enfin, si on peut les appeler encore ainsi. Mais bon, je pense qu'un QG reste un QG ; des disputes, des messes basses, des ragots sur le p'tit nouveau et le Conclave qui se réunit pour donner des ordres... Comme chez nous quoi.

- Eh bien écoute … J’ai pas le droit d’avoir accès au QG pour l’instant, comme je viens juste de rentrer et que je suis éléms, les membres ne peuvent pas me voir car je suis-je cite « Un petit con d’élémentis », mon beau père qui est valet à apparemment dit que s’il me croisait « Il m’éclatait la tête contre un mur », ma belle-mère qui est AS c’est assez tendu aussi. Du coup je dirais que c’est assez explosif mais marrant, c’est ce qui manque chez les élémentis, cette petite pointe de vie !

- Eh, je doute que l'humeur de tes beaux-parents ait quelque chose à voir avec ton ancien statut d'Elementis... Mais plutôt avec le fait que tu ais pu mettre leur fille enceinte à tout juste 18 ans.

Personnellement, je sais que je me fais tuer par Arias si il apprend que Lyana est enceinte... Je sais que je vais me faire sermonner par Laelyss qui va sûrement me rappeler que je suis trop jeune pour être parent. Bref, pour ses parents, je mettrais quand même le compte de l'humeur sur une affaire un peu plus personnelle que juste le fait qu'il soit Elementis ; sinon pourquoi elle aurait accepté de le prendre et changer d'avis juste après ? En tout cas, il a l'air de s'éclater avec les autres même il a l'air plus en danger avec les Domae que les Elementis mais bon, tant qu'il ne prend pas de risques... Il se débrouille, pas moi qui vais me mêler de ça. Je sais que Nayati veille un peu au grain histoire d'éviter les embrouilles mais il ne peut pas être partout à la fois.

- Sinon Lyana va bien ? Les parents aussi ? Je t’avoue que depuis que papa m’a choppé pour me balancer dehors je n’ai pas eu de nouvelle ?

- Oui Lyana ça va, on commence à chercher une maison pour vivre ensemble. On ne sait pas trop encore quel Quartier, surtout qu'elle doit s'occuper de la maison d'Arias pendant qu'il est en Suède... Et pour les parents, je n'ai pas trop de nouvelles pour le moment, je comptais passer demain. Même si c'est plus maman que papa qui va me parler, je ne me fais pas trop d'espoir là dessus.

Je voulais lui dire quelque chose à propos de Lyana mais je ne savais pas encore comment me lancer ; pourtant, il fallait bien que j'en parle à quelqu'un non ? Je comptais aussi en parler à maman demain pour avoir son avis mais je trouve ça presque gênant d'en parler à son frère... Je ne sais pas pourquoi en vrai. Je rigole un peu lorsqu'il me raconte la scène avec papa et surtout son dernier commentaire... Même à 80 ans, il arrivera encore cet exploit avec son élément. De toute façon il ira bouder dans le salon dès qu'il me verra demain donc je ne perdrais pas mon temps à le voir et discuter sur tout et n'importe quoi... De toute façon, j'aurais tort avec lui. C'est la règle d'or à retenir.

- Dis. Hum... J'aimerais te parler d'un truc à propos de Lyana, dis-je un peu mal à l'aise. Voilà. A la fin du mois, je pars au Bahamas avec elle et je compte la demander en fiançailles.

Il y a une différence avec la demande en mariage et je suis tellement vieux jeu que j'ai même prévu d'aller en Suède pour demander l'autorisation à Arias... C'est vrai que je me trouve encore jeune pour le mariage et puis il faut encore le temps d'économiser, il faut la maison et tout ça et je crois que je ne me sens pas prêt mais je voudrais au moins lui faire cette promesse... Qu'un jour, je la demanderais en mariage, que ce n'est qu'une question de temps. J'ai déjà été acheté la bague. Ouais, j'ai fais ça dans le dos de tout le monde, sans prévenir personne et j'avoue que j'ai même hésité à le dire à qui que ce soit mais plus le jour approche et plus je me sens stressé et je voudrais bien l'avis de quelqu'un sur la question... Même si je continue de trouver que c'est ridicule de poser cette question à son frère. Pourquoi ? Aucune idée. D'ailleurs c'est tellement gênant que je tente de rediriger la conversation.

- Hum... Enfin voilà... Et toi, tu ne voudrais pas te marier avec Haizea ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   Mar 19 Juin - 17:21

Je ne suis pas fan d’apprendre qu’il agira comme bon lui semble si jamais ça part en couille, j’en ai un peu marre d’entrainer les autres avec moi, mais je ne pourrais pas le forcer vraiment, c’est ça qui m’emmerde le plus, mais monsieur passe sur un nouveau sujet auquel je réponds sincèrement alors qu’il me dit que c’est plutôt pour avoir mis enceinte Haizea … Ouai bon … Faut me lâcher avec cette histoire, j’assume ce que j’ai fait mais encore une fois, c’était un accident, on s’est protégé … Sûrement que j’ai pas remarquer que la capote avait craqué ou autre. Je suis aussi surpris qu’eux dans cette histoire, mais je n’en remettrai pas une couche, déjà que je me suis prit un peu la tête avec Kira comme quoi on pensait qu’à notre gueule, mais bon … Actuellement ils ont juste le sentiment d’être vieux, moi j’ai le monde qui me tombe sur la tête … M’enfin, je vais fermer ma gueule car je pense que mon frère sera plus proche de l’avis de la belle-mère que du miens :

Sûrement mais j’y peux rien, c’est pas comme si on l’avait voulu aussi. Mais c’est pour ça que j’ai essayé de leur parler une fois et je me tiens à distance pour le moment, ça me va comme ça

On parle ensuite de sa copine et nos parents. Je suis content pour lui qu’ils vont emménager ensemble, j’espère que ça sera plus agréable que l’emménagement temporaire d’Haizea chez moi, non pas que je ne suis pas content de la voir, mais l’ambiance n’est pas ouf et j’ai l’impression de plus jouer le rôle de père que de copain, m’enfin bon … Je l’accepte. Je le regarde :

Je suis content pour toi, si t’as besoin d’une garantie pour la maison ou autre, on pourra signer un papier au nom du Lux. Apparemment avec les différents soucis d’agression les proprios sont bien casse burne

Il me dit que niveau parent, n’y a pas grand-chose à signaler, il ne les a pas trop vu dernièrement. Je comprends faut dire que les relations avec Nashoba et les parents est tendu aussi, enfin surtout vers notre père, notre mère est une crème, je ne changerai pour rien au monde moi.

Ah passe lui le bonjour de ma part si tu la vois demain du coup, si tu pouvais lui dire que je passerai courant de la semaine prochaine aussi s’il te plait.

Je souris un peu alors que mon frère prend un air étrange, comme s’il hésitait à me parler de quelque chose. Je me demande bien ce qu’il avait pour prendre cette bouille-là. Je prends une gorgée de ma boisson en le fixant dans les yeux, alors qu’il me tease le prochain sujet qu’on allait aborder, Lyana … Puis je m’étouffe quand il m’avoue ce qu’il projette de faire. Non pas que j’étais contre, mais surpris. J’ai beau aimé mon frère du plus profond de mon cœur… Il sacrément coincé, donc le voir prendre ce genre d’initiative est surprenant :

Mes félicitations ! Content que ça se passe bien avec Lyana à ce point. Tu me diras comment ça s’est passé ? Je ne l’ai pas vu énormément mais je suis sûr qu’elle va être contente !

Je souris. Oui je n’étais pas contre sa décision, il profite de sa vie comme il veut, puis ils sont adorables. Je suis même content que mon frère ait trouvé sa véritable moitié dans ce monde, enfin je suppose qu’il le pense s’il veut se faire ses promesses de mariages. Alors que je reprends une gorgée …Rebelotte … Mais sacré Nashoba, il veut me tuer en ce moment ? La question sur mon mariage avec Haizéa est néanmoins épineuse. Je frotte mes tempes :

Si j’aimerai énormément moi. Mais quand notre situation sera stable, que ça soit avec nos familles, car bon … Que ça soit les deux côtés c’est chaud, notre fille, moi-même avec mes soucis actuels comme on en parlait … Mais surtout notre couple.

Je détourne un peu le regard ….

En ce moment, enfin pas depuis la naissance de la petite, mais on s’engueule souvent pour les mêmes raisons que toi. Le fait que je me mette dans les emmerdes, je me blesse etc elle ne le supporte pas. Ce que je comprends mais parfois elle songe vraiment à me quitter … Du coup avec le tous, bah je pense que ce n’est pas pour maintenant.

Je redresse le nez … Ouai clairement c’est tendu, bien qu’elle commence aussi à comprendre que je ne me bats pas forcément pour foutre la merde, je suis comme ça c’est tous. Puis quand je l’ai sauvé plusieurs fois ou même l’histoire de l’île ou j’ai fini dans un sacré état, elle ne m’a pas engueulé car au final, j’a évité à sa mère une situation catastrophique puis elle commence à prendre le pli :

Mais du moment que je suis à ses côtés ça me va moi.

Je termine de manger mon assiette en regardant mon frère.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nashoba DreidenMessages : 506
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   Mar 19 Juin - 21:18

  • Nashoba
  • Nemeroff
Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni
Oui, j'étais un peu mal à l'aise d'en parler. Non pas que j'avais honte de demander Lyana en fiançailles ; bien au contraire, j'étais impatient, mais je ne savais pas comment en parler avec mon frère ou ma famille histoire d'avoir leurs réaction. Je ne savais pas encore comment faire ma demande auprès de Lyana... J'avais en tête de la faire aux Bahamas, sur la plage ou au restaurant mais comment trouver les bons mots ? Est-ce qu'elle accepterait ? Est-ce qu'elle ne nous trouverait pas trop jeunes ou aurait-elle voulu plus ? Voilà toutes les questions que j'étais actuellement en train de me poser. La peur d'en faire trop ou au contraire, pas assez. Je suis heureux avec elle, tellement bien et je ne voudrais pas être à côté de la plaque... Je voudrais la rendre heureuse comme elle me rend heureux mais je ne suis pas sûr de savoir m'y prendre correctement en fait.

- Hum... Enfin voilà... Et toi, tu ne voudrais pas te marier avec Haizea ?

- Si j’aimerai énormément moi. Mais quand notre situation sera stable, que ça soit avec nos familles, car bon … Que ça soit les deux côtés c’est chaud, notre fille, moi-même avec mes soucis actuels comme on en parlait … Mais surtout notre couple.

Il y avait des hauts et des bas dans tous les couples. Ce n'était jamais parfait et les disputes pouvaient permettre de faire avancer les choses certaines fois ; c'était là que les problèmes et les humeurs sortaient, que tout pouvait être mis sur le tapis une bonne fois pour toute. Il nous est déjà arrivé de nous disputer avec Lyana pour des trucs tous cons mais maintenant c'est mis sur le tapis et on évite de recommencer ; c'est peut-être ça aussi le problème ? Il m'explique que c'est souvent parce qu'il se met dans la merde et qu'il fini toujours à l'hôpital ou plâtré... Ben je peux comprendre Haizea. J'ai entendu son histoire. Elle a perdu ses parents biologiques, elle est en froid avec ses parents adoptifs et quand elle tient à quelqu'un, il se met sans cesse en danger. Je dis pas que la séparation est une solution, loin de là même... Mais je comprends Haizea.

- Mais du moment que je suis à ses côtés ça me va moi.

- Et tu ne t'es pas dis que mettre de côté les combats et tout ça pendant un temps serait une meilleure solution ?

Alors oui, il y a des fois où les emmerdes viennent clairement à lui. Là cette histoire de marque, je ne sais pas encore ce qu'il s'est passé mais je doute qu'il ait réellement cherché les ennuis mais il était vraiment obligé de se casser le poignet pour me le montrer ? Je sais qu'une démonstration vaut mieux que des mots mais je pense que c'est ce genre de choses là que Haizea voudrait qu'il arrête. Juste avoir une vie normale, avec tout ce qu'il s'est passé, c'est lui rajouter du stress en lui.

- Je sais que des fois tu ne cherches pas... Mais, tu n'as qu'à mettre en pause les entraînements, les Domae, les missions et tout ça pour te concentrer uniquement sur ta famille. Haizea a besoin de toi et tu es le premier à connaître son histoire pour comprendre sa réaction... Elle t'aime vraiment Neme' et elle n'a pas envie de souffrir une nouvelle fois parce que tu auras cherché les ennuis contre le mauvais gars. Tu as une fille maintenant et plus que jamais, tu dois faire les bons choix pour elle ; alors juste un temps, arrête les combats et concentres-toi sur elles. Juste elles. Va au taff, fais les comptes pour le Lux, sors au parc avec ta fille et Haizea, agissez comme des parents avec leur enfant... Mais ne cherche plus les ennuis. Tu devrais au moins faire ça pour elles.

J'allais certainement me faire bouder ou avoir encore des répliques comme quoi il cherchait pas forcément les emmerdes et ci et ça, j'ai déjà entendu tout ça... Mais déjà, si il arrêtait de prendre des missions pour les Domae et qu'il se concentrait sur sa famille, ce serait un bon point. Ouais, c'est peut-être con de devoir refuser des missions alors qu'il est censé faire ses preuves mais la vie n'est qu'un choix ; il n'est pas marié avec les Domae et il ne peut pas encore compter sur eux comme il peut compter sur Haizea. Je sais qu'elle prend sur elle, qu'elle fait de son mieux ; mais il arrivera un moment où il y aura un trop plein et où elle finira par partir avec le gosse et cette fois, aucun retour en arrière possible pour Neme'. Alors que les missions, il y en aura toujours... Cette guerre n'est pas prête d'être terminée alors autant se concentrer sur l'instant présent.

- Je crois que tu ne te rends pas compte de la chance que tu as ! Tu es père ! Et même si ce n'est pas simple car c'est arrivé comme ça, car tu ne sais pas changé de couches ou parce que tes beaux-parents te font la tronche, tu ne dois pas baisser les bras ! Ta fille ne va pas t'attendre pour grandir et tu vas rater les beaux plus instants de sa vie... Tu pourrais rater ses premiers pas, ses premiers anniversaires, ses premiers mots ; tout ça parce que tu seras en mission ou à l'hôpital... Et dans le pire des cas, tu ne la verras jamais grandir car tu serais plus là. Je pense que c'est que Haizea redoute et sûrement encore plus maintenant que vous avez un enfant... Alors, met de côté les Domae quelques temps et profites de ce que tu as car ce n'est pas donné à tout le monde. Je suis sûr que ta belle-mère comprenait que tu prennes soin de sa fille et de sa petite-fille... Beaucoup le font, pourquoi pas toi ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

InvitéInvité

MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   Mar 19 Juin - 21:55

Ah ca y est … On arrive encore sur les reproches …. Alors je sais que d’hab, j’y ai le droit, mais ça commence à me casser les couilles d’en prendre dans tous les sens. Je sais que je ne suis pas le garçon le plus reprochable de l’univers, bien au contraire… Mais bon, enfin quand il y a une mission casse couille, c’est moi qu’on vient chercher, par exemple cet été avec les deux filles et Vanitas, quand mon frère cherchait de l’aide pour le dossier, notre escapade dans la fissure qui devait être « Fun et sans soucis ». Je ne lui fais pas de commentaire sur ça, car ça va encore partir en engueulade et je n’ai clairement pas besoin de m’engueuler avec la dernière personne avec qui je peux parler dans cette ville de merde. Mais je dois bien évacuer ce léger ras-le-bol et la seule chose que je trouve à faire est de jeter la fourchette doucement sur la table en le regardant.

Je comprends que j’ai de la chance oui, mais qu’est-ce que je peux y faire ? Je l’écoute jusqu’au bout car je voulais savoir son avis sur la question … Pour une fois qu’il était totalement franc sur ça, j’essaye de rester calme. Car il ne mérite pas que je m’énerve dessus pour ça, ce sont les autres qui ont fait la mayonnaise donc je ne vais pas me défouler sur mon frère. Je le laisse terminer et baisse un peu le regard, paumé dans tout cela, on me demandait d’un côté de faire des missions de tuer, mais l’autre parti du monde me reproche de faire ça … Au bout d’un moment, c'est trop compliqué pour moi, bien que je sois intelligent. De plus, c’est ultra blessant de renier ce que je suis, j’avais l’impression de réentendre mon père dire que j’étais une erreur ou un déchet inutile. Je viens prendre le couteau dans ma main pour canaliser cette petite rage en moi, faisant tourner la lame entre mes doigts :

– Et ? Je n’ai jamais dit que la situation me plaisait. Tu crois franchement que ça me plait d’être comme ça ? Tu crois que c’est ce que j’ai voulu devenir ? A chaque fois ce n’est pas gratuit. L’école, si je n’avais pas été la Haizea serait morte …. La fissure il serait arrivé quoi à Maze et toi si je n’étais pas intervenu ? Le guide ? J’ai toujours fait ce que j’avais à faire, certe peut-être trop je veux bien l’admettre, mais les missions je ne les choisis pas Nashoba … Cet été j’ai affronte un homme à plusieurs pouvoirs qui n’était pas le ténébreux, j’ai pratiquement dû faire ça seul et encore une personne qui est devenue mon ami est dans un fauteuil et moi j’ai une balafre sur la gueule, cette mission on me l’a imposé, comme le manoir ou on a été. Je fais ce qu’on attend de moi

Je parlai sur un ton calme et pas énervé du tous, c’était un véritable dialogue à cœur ouvert avec Nashoba, une chose dont on n’a jamais réellement parlé depuis que je suis entré chez les élémentis … MOI. En y repensant, on n’a jamais parlé de nous et de notre évolution, on était vraiment proche, mais on ne sait jamais parler des voies qu’on avait prise :

– Tu crois vraiment que ça me fait plaisir de devoir garder le sourire avec toutes la douleur que j’accumule ? j’ai que 18 ans j’ai le corps d’un vétéran de 60 à l’armée avec mes balafres. Je n’ai jamais voulu ça pour moi, mais c’est la seule chose que j’ai pu obtenir et tu le sais. T’es le mieux placé pour comprendre mon enfance.

Je ferme les yeux quelques instants en soupirant … J’ai besoin de lui refaire l’histoire ? L’enfant secondaire qu’on n’a jamais voulu car il était handicapé, alors que son magnifique frère qui était presque le jumeau du fondateur attirait les espoirs ? Je sais parfaitement que Nashoba ne l’a pas spécialement voulu, mais ça ne veut pas dire que je n’en ai pas souffert pour autant.

– Je n’ai jamais eu d’amis car j’ai jamais pu discuter avec eux à cause de mon handicap. J’étais seul, j’étais aussi toujours dans ton ombre. Je ne t’en ai jamais voulu car ce n’est pas de ta faute et je le sais. Mais j’étais quoi ? Un déchet qui n’allait rien donner au final ? Non. Tata m’a pris sous son aile et je ne le regrette pas, mais de ce fait je n’ai pas eu le luxe d’avoir des obéis comme la musique, des choses normales. A 11 ans je tenais un couteau, à 15 je sais déjà des missions pour les élémentis et ce n’était pas livrer une lettre...

Je ne rentre pas dans les détailles de ce que j’ai vécu ce n’est pas le but :

– Ce n’est pas un reproche envers toi hein ? Surtout ne le prend pas mal, désolé si je parais froid, mais tout le monde me condamne car j’agis comme je suis, mais vous vous êtes déjà demandé si je pouvais faire autrement ? Je n’ai jamais eu une enfance normale, m’amuser je ne connais pas … Les seuls moments où j’étais tranquille c’était avec toi quand tu jouais de la musique, même si je n’entendais pas à l’époque. Mais derrière rien. Haizea ou le reste me reproche d’agir comme un monstre parfois, mais qui a du toujours prendre la gâchette pour sauver le cul des autres ? C’est moi. J’aimerai arrêter mais pour faire quoi ? Je suis doué à rien ! La seule chose dans laquelle je suis doué, c’est me battre pour les autres.

Je baisse un peu les yeux, regardant le couteau dans ma main … Après tous … Est-ce que je pouvais servir à autre chose ? Wilson me l’avait dit à l’époque, les élémentis d’ombre ne sont pas choisit pas hasard … Ils tournent tous mal. Ils sont tous voué à être seul et détesté. Au même titre que cette malédiction qui ronge notre famille … Alors comment un garçon qui n’a jamais eu d’enfance réellement ou qui n’a jamais connu le calme peut changer comme ça et rester calme … Je soupire longuement :

– Enfin oublie … Je veux pas m’engueuler avec toi Nash, il me reste que toi actuellement et j’ai pas envie de te perdre pour une dispute à la con…
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Nashoba DreidenMessages : 506
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   Mer 20 Juin - 0:23

  • Nashoba
  • Nemeroff
Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni
– Et ? Je n’ai jamais dit que la situation me plaisait. Tu crois franchement que ça me plait d’être comme ça ? Tu crois que c’est ce que j’ai voulu devenir ? A chaque fois ce n’est pas gratuit. L’école, si je n’avais pas été la Haizea serait morte …. La fissure il serait arrivé quoi à Maze et toi si je n’étais pas intervenu ? Le guide ? J’ai toujours fait ce que j’avais à faire, certe peut-être trop je veux bien l’admettre, mais les missions je ne les choisis pas Nashoba … Cet été j’ai affronte un homme à plusieurs pouvoirs qui n’était pas le ténébreux, j’ai pratiquement dû faire ça seul et encore une personne qui est devenue mon ami est dans un fauteuil et moi j’ai une balafre sur la gueule, cette mission on me l’a imposé, comme le manoir ou on a été. Je fais ce qu’on attend de moi.

Je soupire. Et voilà, je savais qu'on allait revenir à ce débat... C'est impossible de lui parler sans cela ne revienne sur le tapis. J'en viens même à plaindre Haizea durant leurs disputes ; est-ce qu'elle arrive à ne pas s'énerver ? Car au fur et à mesure, je perds patience. J'évite de m'énerver car il ne l'est pas mais je suis las t'entendre toujours la même chose ; je comprends bien qu'il soit perdu mais ce n'est pas en rabâchant la situation, en tournant en rond que cela va s'arranger. Faut juste essayer de regarder de l'avant et trouver des trucs et non se focaliser sur son passé ! Je sais à quel point ce n'est pas facile d'avoir 18 ans et des tonnes de cicatrices et oui je connais son enfance, mais est-ce qu'on allait rester focaliser sur ça toute notre vie ?

Nous sommes très différent lui et moi, pas de doute là-dessus. Et nous ne rebondissons pas de la même manière face aux problèmes ; je comprends que c'est dur de vivre avec tout ça derrière. Les cauchemars, ressasser le passé et tout le bordel ne doit pas facile mais il y a tellement de solutions... Par exemple, en parler à un psychologue ? C'est con, mais se confier à son frère n'est pas suffisant pour aller de l'avant. Avoir des conseils d'un professionnel pourrait lui faire du bien et il pourrait avoir des exercices et des trucs comme ça ; enfin bref, pouvoir réellement se confier savoir peur d'être jugé ? Même si il dit qu'il ne m'en veut pas, je suis sûr qu'il y a de la rancœur derrière tout ça mais qu'il ne voudra jamais me l'avouer directement.

Doué que pour sauver des culs ? J'en doute. Nous ne sommes pas seulement réduis à ça dans la vie et oui, y'a des moments où je n'aurais pas pu m'en sortir sans lui et d'autres ou je me serais débrouillé. Il n'est pas là tout le temps et pourtant je suis toujours vivant, idem pour Maze ou pour Haizea qui savent aussi se débrouiller dans des situations un peu catastrophiques... La vie n'est faite que de choix et même si certains semblaient durs à refuser, ils pouvaient quand même l'être. Il s'agit simplement de prendre sa vie en main, de décider de où on veut aller et surtout d'assumer ; pas pour faire plaisir aux autres mais pour soit... Alors si maintenant, il aime se mettre en danger, soit.

– Enfin oublie … Je veux pas m’engueuler avec toi Nash, il me reste que toi actuellement et j’ai pas envie de te perdre pour une dispute à la con…

- On ne se dispute pas, on discute.

Et puis on évite toujours cette conversation parce que justement, elle risque de terminer en dispute. On a quand même bien avancé dans le dialogue, ce serait quand même con d'arrêter en si bon chemin ; et puis si ça se termine en dispute et bah tant pis, au moins ça sera sortie. On a bien réussi à se réconcilier après un œil au beurre noir alors pour un ton qui monte dans un restaurant ? Bof, ce serait vraiment du niveau de maternelle.

- Tu vis trop dans le passé Neme'. T'as eu une vie pas facile ? Ok, comme beaucoup de gens en ville, je pense. Tu ne pourras pas changer le passé maintenant et tu es obligé de vivre avec lui ; mais ce n'est pas une raison pour resté cloîtré dedans. Va de l'avant, apprends de tes erreurs au lieu de rester focalisé sur celles-ci... Et puis si tu as vraiment besoin d'en parler, va voir un psy ? P't'être qu'il pourrait te donner des conseils ?

Ce n'était pas cool de vivre avec un passé encombrant et qu'avancer avec dans la vie n'était pas non plus des plus faciles ; je pense pas être à son niveau mais je ne trouve pas avoir eu une enfance facile non plus. J'ai mis beaucoup de temps à être bien dans ma peau, à trouver un équilibre et à faire confiance et encore aujourd'hui ; je ne suis pas entièrement à l'aise. On garde forcément des séquelles de notre passé mais le but, c'est pas de nous démolir et de nous enfoncer là-dedans mais plutôt nous rendre plus fort.

- Si toi tu as vécu dans mon ombre, moi j'ai vécu dans celle de Eisuke. On me comparait toujours à lui, on attendait beaucoup de moi et je décevais tout le temps... Parce que je n'étais pas aussi fort, je n'étais pas aussi grand, je n'étais pas aussi intelligent que lui. Je me sentais toujours rabaissé et jamais apprécié pour mes compétences... J'étais trop petit et pas assez musclé et ça, les gars de la récré l'avaient bien compris. Quand je rentrais de l'école et que je disais à maman que je m'étais vautré dans la cour, en fait, c'était deux ou trois qui m'avaient pris dans un coin de la récré parce qu'ils trouvaient ça marrant de me cogner... Même en entrant dans la Famille, ça parlait dans mon dos parce que j'étais le fils à papa, le petit privilégier qui avait le droit à son pouvoir en avance car il était le descendant de Eisuke mais qui savait à peine tenir une épée en main... Encore une fois, j'ai eu l'impression de me retrouver dans une cour de récréation avec les gros durs qui s'amusaient à m'impression avec leur élément super fort pendant que moi, je n'avais que le Son.

J'ai toujours eu le statut de victime dans ma vie. Le mec en qui on avait placé plein d'espoir mais qui décevait tout le monde à chaque fois parce qu'il n'était pas assez fort, pas assez intelligent ou qu'il n'était pas capable de mettre un pied devant l'autre sans se casser la gueule... Ouais, j'étais vraiment le gars qui était tyrannisé par tout le monde car c'était toujours marrant de s'en prendre à plus petit que soit. Je n'ai jamais eu besoin de Nemeroff à ce moment-là, je me prenais des coups ; j'encaissais et puis voilà... Pourtant, j'ai décidé de ne pas rester une victime toute ma vie et j'ai changé la donne. Je me suis bougé le cul et j'ai pris les choses en main.

- Je ne suis pas là pour me plaindre ou pour que l'on compare nos passés et savoir qui a eu le pire... Mais simplement te dire que tout le monde est capable de rebondir. Nayati a perdu sa mère très jeune et pourtant regarde comment il est aujourd'hui... Lyana a perdu sa mère et son frère jumeau, mais elle a réussi à rebondir, à trouver de nouvelles choses, idem pour Haizea qui a perdu ses parents biologiques. Tu as des gens sur qui compter, qui seront là pour t'écouter en cas de problème mais tu es aussi celui qui décide de tes choix Neme'... Tu as le droit de refuser des missions et surtout, tu as le droit d'aller voir le Conclave et annoncer que tu souhaites prendre du temps pour ta famille. Et là, ne dis pas que ce choix ne dépend pas de toi, tu sais parfaitement que d'autres l'ont fait avant toi.

Ce n'est certainement pas le premier à annoncer qu'il veut s'occuper de sa fille qui est née il y a pas longtemps ; surtout que sa belle-mère est As, elle est parfaitement au courant de la situation et sait qu'il ne va pas mentir. Il n'est pas le seul Domae à pouvoir faire certaines missions, ils arrivaient très bien à s'en sortir sans lui avant alors pourquoi pas maintenant ? Si ce n'est pas le cas, ben ils devront apprendre à faire avec puisque de toute façon, c'était un choix qui lui revenait.

- Et non, tu n'es pas doué que pour tuer Neme'. Le Lux ne serait pas là sans toi... C'est toi qui a eu l'idée de la déco, toi qui gères les comptes, fais les stocks et d'autres trucs ; peut-être que je suis doué pour la musique, recruter les groupes et projeter le son mais ce n'est pas seulement ça une boîte de nuit. C'est une entreprise et moi, je suis une bille dans les comptes et tout ça ! Le Lux coulerait si tu n'étais pas là. Et des hobbies, ça se trouve tu sais... C'est pas en regardant un truc que tu sais que c'est fait pour toi, faut tester, pas aimer, changer, ré-essayer. Me suis pas levé un matin en me disant "tiens j'adore le piano et le dessin !", j'ai testé des trucs avant et après, j'ai aimé et j'ai pas aimé... Mais je ne suis pas resté focalisé sur la petite victime que j'étais. Sinon, je serais encore dans un coin d'une rue à me prendre des coups vu que j'étais doué à ça.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le corps et l'esprit du fondateur enfin reuni [F. Nashoba]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2018-