Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Le verre de trop

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Le verre de trop   Mar 28 Aoû - 0:05

ft. Alphonzo Fillédis
C'est l'histoire du verre de trop...
Léo avait assisté à un étonnant spectacle, si il en avait avec lui, il aurait mangé du popcorn en observant les traits de foudre jaillir et toucher leurs cibles. Assis près de l'Élémentis, Léo observait juste rêvant de popcorn pour accompagner le spectacle.

Les ennemis arrivaient maintenant en nombre, en même temps, on a déjà vu plus discret que de la foudre projeté lorsqu'il ne fait pas vraiment un temps prompt à vous balancer des centaines de volts en pleine figure mais passons.

Léo était assis et remarquait l'affluence d'ennemis, il demanda à son collègue du moment de changer de méthode.

"Peux-tu te concentrer sur ceux qui sont aux alentours ? Il faut boucher les arrivées, en ce qui concerne la masse qui attends au centre, laisse la moi, ça ne devrait pas être long."

Léo semblait plus sérieux et conscient que la minute précédente, un peu comme si une partie d'un lui sobre sauvegardée dans un coin de son esprit avait décidé de reprendre le dessus afin qu'il puisse combattre.

D'un bond, le détective arriva au sol, il joua un peu avec son épée avant de déposer la lame sur son épaule. L'épée apparue de nulle part surpris beaucoup des ennemis, elle était rétractée dans son dos depuis le début, cachée par sa cape, il était difficile de se douter que l'ancien Domae était armé.

"Bien, commençons !" Cria-t-il avant que son arme ne commence à s'abattre contre ses ennemis. Léo ne combattait pas vraiment comme à son habitude, lui qui était habituellement brutal et prudent était maintenant vif, brutal et prêt à faire du rentre dedans. Il agrandit la lame transformant une partie en manche faisant de l'arme une sorte de hallebarde avec une lame de taille égale au pommeau. Il faisait tourner l'arme comme si il faisait tourner une faux et frappait de coups de pieds ou à l'aide de sa lame. Son habilité et sa maîtrise du combat couplés à sa nyctalopie faisait de Léo un combattant dangereux lorsque le ciel se couvrait d'un manteau sombre et que la nuit offrait ses faveurs.



j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alphonzo FillédisMessages : 62
Date d'inscription : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Le verre de trop   Mar 28 Aoû - 18:11

This is...interesting?


Ca va, l'homme aux cheveux ébènes était fier de lui. Plusieurs ennemis au sol, c'était satisfaisant, surtout quand on sait ce que font ces types. Cependant, comme il se l'était dit, la foudre n'est pas un élément très discret, et de ses deux yeux rubis, Alphonzo pouvait bien voir l'arrivée en masse des ennemis. Ils étaient nombreux, et Mr. Fillèdis était assez étonné que ce nombre de personne fasse du trafic d'humain. Certains ont des occupations très... très spéciales.

Il regardait Léo, écoutant ce qu'il avait a dire. Se concentrer sur les alentours? Soit.  Il avait l'air un peu plus sérieux que pendant leur petite discussion au bar. Ce dernier descendait donc du muret où ils étaient . Au grand étonnement d'Alphonzo, Léo sortit une épée. Bon, que des personnes soient armées, ce n'est pas si rare que ça, mais Mr. Fillèdis n'avait pas remarqué cette épée qui se situait sur son dos. Etonnant.

Dès lors que le Conseiller entendait Léo, ce dernier restait sur le muret et, après avoir fait crépité la foudre dans la paume de sa main, il fit éclater un éclair sur les personnes situées aux alentours. Vers les entrées probables et autre. Leur arrivée commençait à diminuer. Tant mieux, c'était le but après tout. Alphonzo descendait du muret, toujours sur ses gardes et lançant la foudre vers les dernières personnes qui arrivaient. Quand il n'y avait plus d'arrivée, il dirigeait son regard vers Léo pour voir comment il s'en sortait de son côté.

- Vou- Tu t'en sors je pense ?
Feat Leo Anderson and Alphonzo Fillédis





Merci Lae pour ce jolie vava et cette magnifique signa,  j'en suis fan. **


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Le verre de trop   Jeu 30 Aoû - 1:38

ft. Alphonzo Fillédis
C'est l'histoire du verre de trop...
Léo s'amusait dans un certain sens, il se laissait aller, combattais sans trop être sur ses gardes en ne comptant que sur ses capacités. Il titubait quelque peu et se servait par moment de sa lame comme d'un appui pour attaquer avec les jambes, il n'eut aucune blessure, il en fit cependant pas qu'un peu, il avait pu mettre à terre déjà cinq ennemis. Un carreau siffla près de l'arcade du détective, attirant son regard vers sa nouvelle cible, il se prit un coup dans le dos mais rien de très grave, c'est qu'il a la peau dure ce Léo.

Il avait maintenant vaincu son huitième opposant, non sans difficultés mais il était toujours en vie et en un seul morceau. Rien d'irréversible jusqu'ici...

Alphonzo lui demanda si il s'en sortait, l'ancien Domae ouvrit les bras, tourna sur lui afin de montrer ce qu'il avait fait avant de poser ses mains devant sa bouche pour éviter de vomir.

"Ouah...! Huh. On va visiter l'intérieur ? Je parie qu'il y a des gens encore en trop bonne état."

Léo se dirigea vers le lieu d'où venait le plu gros des troupes, il s'arrêta devant un individu qui ne semblait pas avoir apprécié les éclairs autant que lui.

"Oh ! Si je gagne tu paie un verre et tu le bois !"

Léo repris son chemin en direction de l'intérieur, il faisait assez sombre, il indiqua donc à Alphonzo les divers obstacles qu'ils pouvaient rencontrer en chemin. Il demanda d'un coup à l'Élémentis de s'arrêter et de ne pas faire un bruit. Il restait une personne, un Domae et pas un poids léger, non, il s'agissait d'un Domae qu'il avait déjà croisé auparavant, il s'était battu contre lui lorsqu'il était encore un ghost.

"On va devoir s'accorder si on veux battrecelui-ci, je lui ai déjà pris un oeil mais c'était un coup de chance, il est très dangereux. Méfie toi de son ours aussi."

Petit problème... L'ours, un animal avec un très très bon odorat, du coup, comme vous pouvez vous en douter, les deux héros en herbe se firent repérer assez rapidement, plus précisément alors que Léo finissait son avertissement.

La pièce était large avec du mobilier, une faible lumière permettait de distinguer ce qu'il y avait et un mastodonte avec une barbe blanche ressortait fortement du décors.


j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alphonzo FillédisMessages : 62
Date d'inscription : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Le verre de trop   Ven 31 Aoû - 18:51

This is...interesting?


Léo tournait sur lui même pour montrer à Alphonzo qu'apparement, il n'avait rien. Tant mieux, car le Conseiller n'avait toujours pas oublié qu'il y avait peut être encore l'effet de l'alcool chez l'autre. Mr. Fillèdis hochait la tête quand ce dernier proposait d'aller à l'intérieur. Léo s'arrêtait devant une personne, lui... parlant? Ou peut être que son compagnon de beuverie parlait directement à Alphonzo... bon, il en sait rien, ils continuèrent donc leur chemin.

Sans qu'il ne s'y attende, l'autre demandait au Conseiller de s'arrêter et de ne faire aucun bruit. Ahh.. Un domae accompagné d'un ours. Le Conseiller levait les yeux en l'air avant de les redéposer sur Léo. Non, ce n'est pas un signe qu'Alphonzo n'était pas rassuré, à vrai dire, il sait qu'il peut se défendre avec sa foudre, mais vu l'apparence du fameux Domae, il devait avoir son animal depuis un certain temps, donc.. ouais. Comme l'avait dit Léo, il fallait s'accorder pour le battre. Puis ce dernier l'avait déjà "défié" avant.

Alphonzo allait répondre, mais l'ours en question les avait déjà flairé. L'homme aux cheveux ébènes ne réfléchissait pas et fît crépité la foudre dans sa main, tournant son attention vers Léo tout en restant attentif de ce qui les entourait. 

- Comment allons - nous procéder ? 

Murmurait-il, même si il savait clairement qu'ils s'étaient fait repérés.
Feat Leo Anderson and Alphonzo Fillédis





Merci Lae pour ce jolie vava et cette magnifique signa,  j'en suis fan. **


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Le verre de trop   Ven 7 Sep - 16:50

ft. Alphonzo Fillédis
C'est l'histoire du verre de trop...

"On se tire!" ajouta Léo en faveur de son camarade en chuchotant entre ses dents mais plus fort que son voisin.

Les deux zigotos (je parle bien de nos deux héros) faisaient moins les fiers tout d'un coup, un repli stratégique s'imposait pour nos deux héros.

Une course poursuite commença, les deux combattants sortirent dans la coure, il n'y avait plus d'ennemis sur le moment, juste les traces du combats qui avait précédé.

Le froid ne la nuit se fit ressentir, Léo organisait intérieurement ses idées afin de gagner, Alphonzo pouvait être un atout de taille dans ce genre de combats. Voyant que l'ennemi n'arrivait pas, Léo pris l'avance qu'ils avaient pour lui expliquer les prémices de plan qui étaient passés dans sonesprit

"Le Domae... Taserface ou je ne sais quoi... Il a un angle mort accru à cause de l'œil que je lui ai fauché, je sais pas ce qu'il fait ici mais il est d'un autre niveau. Il faut que l'o-"

En parlant du loup, Léo aurait du être plus méfiant, un coup de point le surpris et l'envoya valser sur un petit bout de chemin.

L'ennemi qui avait entendu les paroles de Léo affichait un air féroce ainsi que les marques d'une fureur incroyable.

Léo était actuellement dans un mauvais état et sonné de surcroît, inutile de dire qu'il serait la première cible du tas de muscle.

(modifié)


j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alphonzo FillédisMessages : 62
Date d'inscription : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Le verre de trop   Ven 7 Sep - 21:39

This is...interesting?


Ah... ça, ce n'était pas une éventualité que Alphonzo avait prévu. La fuite? Bon, vu le gars en face d'eux, oui, sans doute que c'était le mieux, bien que l'homme aux cheveux ébènes ne comprenait pas vraiment le pourquoi du comment. Mais, écoutant ce que disait Léo, le voici qui sortait du bâtiment avec ce dernier. De ce qu'il pouvait voir, le Domae n'était pas là pour le moment, mais il ne saurait tarder, c'était certain. De ses yeux rubis, Alphonzo posait son attention sur les paroles de Léo. Son partenaire semblait avoir un plan en tête, ça pourrait leur être utile en effet

Cependant, alors qu'il parlait, Léo se voit limite... expulser par un coup de poing de la part.. Ah bah, du fameux Domae. Il faisait nuit, Alphonzo n'arrivait pas vraiment à distinguer Léo, si il allait réellement bien ou pas, mais, par instinct, Fillèdis se dit que non. Il devait avoir de l'aide, et il ne fallait pas vraiment attendre. Mais le Domae se dirigeait vers Léo justement. Hm..

Alphonzo se mit derrière le Domae, semblait - il toujours accompagné de son ours, seulement, son attention semblait vraiment absorbée par Léo. C'est un avantage pour le Conseiller. Si il serait sadique, il aurait clairement abandonné Léo, mais, dans un sens, Alphonzo n'avait aucune raison de faire cela, et puis bon.. Savoir qu'il est potentiellement blessé, ça ne le réjouit pas vraiment, pas du tout même.

Des pas discrets, silencieux. Une once d'adrénaline montait en Alphonzo. Il attendait que le Domae avance un peu vers Léo, ce qui fût rapidement le cas.

- Bon, ça a assez duré. 

Souffle - t -il avant d'invoquer sa foudre. Aucune pitié, sans doute, puisque l'éclair tombait pile sur la tête du Domae, et ça, peu de gens s'en sorte réellement sans aucune blessure. En soi, si ça ne l'a pas tué, ça a sans doute dû le calmer. Cependant, l'ours était toujours là. 

-Mhf, décidément.

Et un autre éclair, sur l'animal. Alphonzo n'aimait pas blesser des animaux, mais là, c'était pour leurs survies, et puis... Oui, bon, c'est pas le moment pour des tonnes d'arguments. Les deux ... bref, le Domae étant neutralisé pendant un moment, l'homme aux cheveux ébènes se ruait vers Léo.

Il vérifiait sa respiration, ça va. Il est encore vivant. Il s'assurait que Léo soit sur le dos, lui relevant doucement la tête.

-Eh bien eh bien...

Il regardait de haut en bas Léo, hm. Il devait être blessé, c'est certain, mais la nuit n'est pas vraiment le meilleur moment pour observer quoi que ce soit. Mais si Léo est encore conscient.. peut être que lui même peut aider Alphonzo.

- Hm.. Léo? Vous m'entendez? Voyons, il faut se réveiller maintenant. Sinon je ne pourrais pas tellement m'apercevoir si vous êtes réellement blessé. Et si oui, où.
Feat Leo Anderson and Alphonzo Fillédis





Merci Lae pour ce jolie vava et cette magnifique signa,  j'en suis fan. **


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Le verre de trop   Mer 10 Oct - 1:56

ft. Alphonzo Fillédis
C'est l'histoire du verre de trop...
Léo avait déjà été dans de meilleures conditions et ceci était un fait. Autre fait, il s'était pris l'équivalent d'un coup de massue et souffrait pas mal. Dernier fait, il était assez sonné, ayant la vision floue, sa capacité de concentration limitée par sa douleur et une épaule déboitée.

Ses oreilles emplies d'un bruit sourd ne lui permettaient pas d'entendre les éclairs lancés par l'Élémentis, Alphonzo arriva d'ailleurs assez vite, il ne remarqua cependant pas cela non plus.

Il comprit quelque peu que son corps était poussé, il était encore pas mal choqué par ce coup. Ses esprits reprenaient place doucement.

L'homme repris finalement une pleine conscience après une trentaine de secondes.

"Ouh... Je crois que mon épaule est démise, où est le borgne ?! Il est très fort, faut pas le sous-estimer..."

Léo qui maudissait son manque d'attention remarqua du mouvement de la part de l'ennemi, leur chef avait beau être K.O pour le moment, cela n'empêchait pas un petit groupe d'attaquer vers la direction des deux héros.

Les attaquants n'avaient aucun signes particuliers, ils ne faisaient certainement pas partie des deux familles, ce qui était a la faveur des gentils. Le mastodonte semblait cependant récupérer a tout petit feu, il fallait donc combattre et vaincre avant que celui ne revienne dans la bataille.

"Est-ce que tu pense que l'on a de quoi gérer le tas de muscle et son ours ?! Il faut faire vite avant que l'ours ne se réveille aussi."

Léo n'étais pas au courant de combien de temps un ours avait besoin pour récupérer d'une telle situation, il était cependant certain qu'il ne souhaitait pourtant pas le découvrir.

L'adulte empoigna son épée de sa main dominante, heureusement pour lui, la seule a être en mauvais était était la gauche.Réfléchissant quelque peu a comment compenser le manque de puissance, il transforma l'arme en une massue hérissée de piques.

Il n'y avait rien d'amusant au fait d'avoir l'épaule ainsi mal fagotée pour Léo mais il fit contre mauvaise fortune bon cœur et s'élança au combat avec prudence e souffrances.


j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alphonzo FillédisMessages : 62
Date d'inscription : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Le verre de trop   Ven 12 Oct - 23:06

This is...interesting?


L'homme aux cheveux ébènes attendaient simplement que Léo reprenne tout ses esprits ainsi que sa conscience. Alphonzo avait très bien deviné que se prendre un coup dans le genre n'était pas des plus agréables, c'est donc pour ça qui se montrait assez patient. Même si il savait que le combat n'était pas totalement terminé, et c'est à ce moment là qu'il se demandait comment il en était arrivé à cette situation. Celle d'être en plein milieu d'un combat qu'il n'aurait jamais fait si il n'avait pas croisé la route de cet homme. Bon, en soit, il avait accepté de l'accompagner, donc dans un sens hein...

- L'homme est à terre pour l'instant, même si je pense bien que ça ne suffira pas pour l'anéantir complètement.

Belle déduction, Alphonzo. Cependant, voilà que, comme si il n'y avait déjà pas assez de choses à gérer, d'autres hommes arrivaient dans le combat. Des personnes lambda, sans pouvoirs ni animal au vu de leur physique aux signes manquants. Mais après, ils pouvaient se tromper, mais cette erreur serait trop grosse pour être validée en soit.

- Je pense que oui, bien que tu risques d'être foncièrement ralentit avec ton épaule en mauvais état, mais je pense qu'avec ma foudre, on pourra s'en sortir.

Enfin, le français l'espérait surtout. Disons qu'il avait l'impression de beaucoup se reposer sur son élément, même si il savait très bien qu'il ne savait pas beaucoup manier les armes, alors c'est quelques peu normal dans un sens. Mais bon, ignorons ce point pour l'instant. Enfin, surtout en voyant l'arme de Leo devenue une massue. Soit, chacun ses méthodes comme dit si bien Alphonzo. D'ailleurs, ce dernier n'avait pas tellement bouger. Sa foudre est bien plus efficace de loin, car au corps à corps, plus difficile de savoir où viser réellement. Le Conseiller se concentrait. Leo était partit vers le groupe. Alphonzo pouvait donc surveiller le Domae et son ours. Mais Mr. Fillèdis n'oubliait pas que son ... partenaire était blessé. Choix complexe.

Mais, après avoir réfléchit deux secondes, il décidait de s'occuper du plus dur. L'ours s'était réveillé. Encore un tout petit peu sonné, mais ce n'est l'histoire que de quelques secondes avant qu'il ne reprenne totalement ses esprits et revienne à la charge. De même pour le Domae.

- Je m'occupe de lui. Plusieurs coups de foudre sur la tête devraient le calmer pour de bon.

Juste après ces mots, Alphonzo fit de nouveau apparaître la foudre, un crépitement, puis un bruit sourd. Hop, encore un coup sur la tête.  Assommé, mais pas totalement. Le français s'attaquait alors à l'Ours. Un coup, sonné, mais il se relève. Pendant ce face à face, les yeux du Conseiller se tournèrent vers Leo.

- Vous vous en sortez ?!
Feat Leo Anderson and Alphonzo Fillédis





Merci Lae pour ce jolie vava et cette magnifique signa,  j'en suis fan. **


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: Le verre de trop   Mer 31 Oct - 20:30

ft. Alphonzo Fillédis
C'est l'histoire du verre de trop...

Léo s'était déplacé en direction de ses ennemis, inutile de dire qu'il n'avait pas vraiment prévu de stratégie mais il avait assez combattu pour savoir comment se dépêtrer de certaines situations pour le moins compliqué de base.

Point avantageux, il était un peu plus stable comparé au Léo bourré qui était arrivé ici, certainement le fait d'être balancé sur une petite distance et avoir une épaule en mauvais état mais ça fait partie des aléas de la vie. Quoi qu'il en soit, Léonard affrontait maintenant ses ennemis, juste six personnes, cela aurait été assez rapide si il avait accès a son second bras mais il ne pouvait pas du coup pas de faux.

Le détective frappa son premier ennemi avant de mettre un coup de pied a celui qui le suivait, il esquiva de peu un coup qui l'aurait a minima éborgné. Il transforma de nouveau son arme en une sorte de bouclier assez ample dont une lame sortait comme si elle était le prolongement de son bras. Il alterna ensuite entre esquive, parade et coups portés avec précision, quelques minutes furent nécessaires au Domae afin de mettre fin au combat. Il se retourna a l'appel de son compagnon d'infortune

"Heureusement ?! Déjà vu pire... Je ne dis pas non a une bonne tarte par contre. Et pour le gros méchant méchant ?"

Il n'y avait pas a dire, une bonne tarte ne se refusait pas du point de vue du détective, ainsi qu'une petite visite chez un médecin d'ailleurs, il risquait de ne pas très bien dormir pour un petit moment mais le bien était maintenant fait.

"Bon, du coup comment on le gère ? On appelle l'alliance ou la police ? Je ne suis plus chez les Domae depuis un moment déjà du coup je ne sais pas trop comment ça se passe lorsque l'un d'entre eux a mal tourné et se fait attraper."

Il aurait certes pu chercher dans son propre passé mais inutile de dire que passer le début de ses années d'adultes en prison font partie des choses les plus réjouissantes a imaginer.



j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Alphonzo FillédisMessages : 62
Date d'inscription : 03/07/2018


MessageSujet: Re: Le verre de trop   Ven 2 Nov - 16:14

This is...interesting?


Il fallait avouer que Alphonzo était étonné de voir que Leo arrivait à se battre sans réelle difficulté alors qu'au début, il avait un coup dans le nez dû à l'alcool, et là, il a une épaule pratiquement hors-service. Enfin, le français se demandait aussi ce qui avait mal tourné dans cette soirée. Hmm... normalement à cette heure là, il est chez lui, dans son manoir, sans doute en train de s'endormir, ou de faire les cent pas... Hmm, bon. A vrai dire, essayer de deviner où il est habituellement à cet horaire  n'est pas franchement utile pour la situation actuelle, alors d'un soupire, il revenait à ce qui les intéressait. (Enfin, ce combat ne l'intéresse pas plus que ça, mais vu qu'il était en plein dedans hein...)


Le grand méchant était assommé. Quelque chose de pratique dans un sens, car pour la suite des événements, c'est un poids en moins. Même si l'ours par contre... Un animal qui impressionnait Alphonzo, fût un temps... Parce que là, hormis le blaser, l'animal ne procurait aucune autre émotion au Français. Lui qui éprouvait en temps normal beaucoup de curiosité pour le monde qui l'entour, à vrai dire, là, il était juste... à la limite d'être blasé. Pourtant, en étant membre de l'Alliance, ce genre de combat, il en avait l'habitude. Même si la plupart du temps, ce n'est pas lui qui est envoyé sur le champs de bataille, mais ... bref, il s'égare encore là, non ?


- Je pense qu'il serait préférable d'appeler l'Alliance. Je pense que son cas doit être ... analysé par le roi et la reine.


Et puis, Alphonzo était tout de même le Conseiller, alors bon... espérons qu'il n'a pas fait une erreur pour le coup, même si il en doute fortement. Il invoquait une dernière fois sa foudre, arrivée sur la tête de l'ours, le voilà à terre pour de bon. Le français soupirait, se rapprochant de Leo.


- Ça va aller ton épaule au moins ? Et sinon, ils sont enfin hors d'état de nuire, normalement c'est terminé. Enfin, je suppose ?

Feat Leo Anderson and Alphonzo Fillédis





Merci Lae pour ce jolie vava et cette magnifique signa,  j'en suis fan. **


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Le verre de trop   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le verre de trop
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Naeviar :: Bar "The Gem"-