Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 La police à nue ! {PV Swan}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Aston S. HammermanMessages : 278
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: La police à nue ! {PV Swan}   Jeu 2 Aoû - 13:40



La police à nue !
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Swan
Pro
...
Un professeur d’art est la cible d’une enquête, mais celle-ci n’avance pas faute de preuves. La police laisse de côté les méthodes conventionnelles et envoie deux de ses meilleurs agents en infiltration : le capitaine Hammerman et le lieutenant McCreary.


Une nouvelle journée commençais pour le capitaine qui quittait sa femme par un doux baisé, mais malgré ça il était contrarié. Une enquête qu’il menait trainait et ses supérieurs n’aimait pas les affaires à rallonge. Par manque de preuves, le capitaine reçu l’ordre de s’infiltrer au sein du groupe d’élève en art du principal suspect, un professeur d’art. Cependant, cette mission comportait des risques et il se devait d’être accompagné par un membre en qui il à confiance et dont les capacités ne sont plus à démontrer. Il avait tout d’abord pensé à Kate, mais son expérience du terrain li faisait encore défaut. Alors il se pencha vers le lieutenant McCreary avec qui il avait p^t travailler quelques fois au cours des deux années qui suivirent sont arrivée à Quederla. Elle était sérieuse et son expérience lui serais d’ne grande aide pour se sortir des mauvais pas.

A son arrivée, le capitaine sala ses collègue qui li souhaitèrent d’ailleurs bonne chance. Aston ne passa pas par son bureau pour une fois et fila au vestiaire pour se changer, car qui dit infiltration dit changer de tenue. Il troqua donc sa tenue habituelle de capitaine par un pantalon beige avec des bretelles passant par-dessus ses épaules couverte d’une chemise blanche avec les manches retroussés. Il prit avec lui une sacoche en bandoulière où il réunissait du matériel de peinture, un carnet,un stylo et bien entendu quelques fléchettes au cas où les choses tourneraient mal. Il enfila un petit béret beige et se regarda dans le miroir en soupirant.

▬ Ridicule…  


Malgré sa tenue qui faisait vraiment penser à un peintre français, le blondinet se demandait vraiment s’il n’était pas ridicule habillé ainsi. Quand il sortit des vestiaire il tomba nez à nez avec sa coéquipière du jour

▬ Madame McCreary, prête pour notre cours d’art ? Avez-vous pris le matériel photo avec vous ?


Aston lançait un léger sourire et réajusta sa sacoche à sa taille et remis bien son béret. Quand elle li répondit, le duo était prêt à partir pour ce fameux cours.



To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
avatar

Swan McCrearyGouvernementMessages : 51
Date d'inscription : 31/07/2018


MessageSujet: Re: La police à nue ! {PV Swan}   Jeu 2 Aoû - 19:26


Quederla… une ville qui te donnait bien du soucis. Parfois, tu te demandais même si cela avait été une bonne idée de revenir. Mais tes démons n’avaient jamais cessé de te hanter et tu avais estimé que la meilleure thérapie était de rétablir l’ordre dans ce souk. D’ailleurs, tu n’avais jamais rien laissé paraître lors de tes tests psychologiques pour rentrer dans la police et pour devenir Lieutenant. Jamais tu n’avais montré une quelconque instabilité. Sans doute était-ce du à la non présence de ces affreuses Familles sur le continent car, depuis que tu étais revenue, ta haine, ton désir de vengeance était plus fort que jamais. D’ailleurs, les interrogatoires que tu menais lorsqu’il s’agissait de membres d’une Famille était très musclés, tu étais redoutable et ne laissait aucune chance aux fautifs, pas même une pour se racheter une conduite.

Cependant, ton travail était, souvent, félicité par tes supérieurs. Tu n’avais jamais eu d’avertissement et c’était une aubaine pour toi car tu ne souhaitais pas que l’on te mette de bâtons dans les roues lorsque tu estimais faire ce qui était juste. D’ailleurs, tu avais été assignée à une mission délicate ce jour-là, en compagnie de ton supérieur hiérarchique direct : le Capitaine Hammerman. Tu étais heureuse d’avoir été sélectionnée pour cette mission d’infiltration de la plus haute importance. En même temps, qui aurait été plus qualifié que toi ? Non, personne. Personne n’était à la hauteur de ta rigueur, tu ne vivais que pour le travail, il n’y avait que cela qui te faisait sentir réellement vivante.

Après avoir fini les préparatifs pour le cours d’art auquel tu devais assister avec ton chef, tu t’enfermas dans les vestiaires féminins afin d’enfiler une tenue plus adaptée que ton uniforme. Un chino noir avec un simple t-shirt blanc déjà tâché de peinture ainsi qu’une veste en jean, pareillement usagée. Par ailleurs, tu ramenas tes cheveux en arrière, les attachants d’une pince puis enfila une paire de lunettes de vue. Vérifiant une dernière fois que tu n’avais rien oublié dans ta sacoche, tu sortis de la pièce et tomba nez à nez avec ton supérieur qui t’interpella en te demandant si tu avais bien pris le matériel photographique. Le reluquant de haut en bas, tu te dis que sa tenue était absolument ridicule et clichée. Il avait vraiment choisit cela pour l’infiltration ? Et bien… cela promettait.

«Tout se trouve ici Capitaine.» Tu tapotas de ta main gauche sur la sacoche que tu tenais sur l’épaule opposée. «Sommes-nous prêts à partir ?»

Tu ne voulais pas risquer une quelconque vexation de la part du Capitaine alors tu ne fis aucune réflexion sur sa tenue, cependant, tu n’en pensais pas moins.

Vous partîtes donc en direction du Quartier Lyctis dans un trajet silencieux. Après quelques minutes de marche, vous entrâtes dans la galerie d’art et, regardant l’endroit où avait lieu le cours, à l’accueil, vous vous dirigeâtes dans la salle. La pièce était très grande et remplie de chevalets disposés en ligne. Au bout, une estrade où devaient être installé les objets ou les personnes à peindre. Voyant que vos visages ne lui était pas familiers, un monsieur moustachu se dirigea vers vous en vous accueillant.

«Bienvenue ! Voici donc nos nouveaux peintres en herbe. Vous devez être Carole et vous… Francis, c’est bien cela ?»

Tu hochas la tête tandis que votre interlocuteur vous conduisit à deux places vacantes.

«Bien, installez-vous, nous allons bientôt commencer.»

Tu posas ta sacoche par terre et sortis tes pinceaux ainsi que ta palette que tu disposas sur une petite table à côté du chevalet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 278
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: La police à nue ! {PV Swan}   Jeu 2 Aoû - 21:54



La police à nue !
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Swan
Pro
...
Un professeur d’art est la cible d’une enquête, mais celle-ci n’avance pas faute de preuves. La police laisse de côté les méthodes conventionnelles et envoie deux de ses meilleurs agents en infiltration : le capitaine Hammerman et le lieutenant McCreary.


Le lieutenant affirma en tapotant sa sacoche que tout était prêt pour leur mission. Malgré le fait qu’elle ne fit aucun commentaire sur la tenue de son supérieur, celui-ci se doutait bien qu’elle pensait comme lui. En même temps, quant elle le dévisagea de haut en bas ce n’était rarement pour de bonnes choses. Certes Aston n’avait pas l’habitude de ce genre de tenue, mais plus jamais il ne laisserais sa femme le conseiller en matière de tenue « qui pourrais paraître normal dans une salle d’art ».  Quand Aston vît la tenue de sa subordonnée la première chose qu’il se dit était qu’elle savait choisir les tenues appropriées.

Le trajet paru long au capitaine à cause de ce silence. Ils étaient certes en mission, mais leur silence faisait moins complice, moins vrais et à peine le capitaine se fît-il cette réflexions qu’ils étaient déjà arrivés. La galerie d’art était magnifique, le toit en vitre laissant passer le moindre rayon de soleil permettant aux visiteurs d’admirer peintures et sculptures, mais le duo n’était pas là pour une visite et se dirigea directement vers le lieux du cours.

Un homme moustachu s’approcha pour s’adresser au apprentis peintre, leur souhaitant la bienvenue. Carole et Francis, Aston soupirait intérieurement de ces prénoms. Franchement, qui avait choisis leur prénom pour cette mission. Néanmoins le blondinet sourit légèrement en acquiesçant.

Maintenant assis à côté de se partenaire, le capitaine devenu apprenti peintre sortis son matériel de peinture sur la petite table prévue à cet effet et posais sa sacoche à côté de celle de Swan. A loin, Aston pût voir l’aire contrarié du professeur qui lisait une lettre. S’approchant de l’assemblée de peintre il prit la parole avec un aire légèrement désolé.

▬ Je suis désole, mais malheureusement, notre modèle est tombé malade et ne pourra donc pas être là aujourd’hui.  


Le regard du peintre qui balayait l’assemblée s’arrêta soudainement sur le capitaine qui venait de lever son béret pour laisser sa chevelure blonde respirée.

▬ Mais je crois que j’ai trouvé un remplaçant.  


Aston regarda le peintre le regarder, pis toute l’assemblée fit de même. Pris de court, il se retourna mais personne était assis derrière lui. Surpris, il faillit avaler de travers sa salive face à cette déclaration.

▬ Je… Je ne crois pas être qualifié pour ce genre de chose…


Aston affichait de la surprise sur son visage habituellement vierge de la moindre faille. Le professer s’approcha un large sourire au lèvre.

▬ Je ne vous demande pas la Lune ! Juste de poser nu pour servir de modèle !  


Le blondinet n’eut pas le temps de protester qu’il fût tirer par le bras pour être enfermé dans une pièce à l’écart des regard, avec pour seul tenue de rechange un peignoir. Aston jra dans son coin ne fois seul, mais ne perdais pas de vu son objectif. Il chercha dans la pièce le moindre indice, mais ce n’était qu’une réserve de matériel. Aucune porte suspecte fermée à clé, juste des pinceaux, de la peinture, des toiles et un miroir. Aston soupira de nouveau et commença à se déshabiller. Il était certes content de lever cette tenue ridicule, mais maintenant il allait être nu comme un ver ! Il n’était pas particulièrement pudique, mais dans la salle il y avait ne collègue de travail et cela le gênait un peu. Cette mission allait sûrement changer la vision de Madame MacCreary de son supérieur.

Une fois prêt, il sortit le visage vide d’émotion pour ne pas laisser paraître sa gêne. Et pis l’avantage était que s’il n’exprimait pas d’émotion personne ne s’attarderais sur lui. Le peintre le traina au centre de la salle et invita son modèle improvisé à dévoiler son corps sculpté par ses années à l’école de police et sur le terrain. Aston prenait soin d’être toujours en forme et bien bâtit pour pouvoir affronter a mieux la criminalité. Tombant d’abord le haut du peignoir, il fût bien vite invité à délaissait le reste. Dans un soupir dédaigneux il abandonna le peignoir et se plia aux instructions du peintre pour prendre la pose. Malgré tout, Aston profita d’être au centre de la pièce vitrée pour regarder les endroits à l’abris des regards ou suspect pouvant abriter les preuve que le duo cherchait.



To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
avatar

Swan McCrearyGouvernementMessages : 51
Date d'inscription : 31/07/2018


MessageSujet: Re: La police à nue ! {PV Swan}   Ven 3 Aoû - 17:06


Tandis que tu avais sorti tes affaires, tu regardais l’attitude du professeur. Ce dernier lisait une lettre et tu le vis froncer les sourcils. Que pouvait-il bien se passer ? Était-ce en rapport avec les contrefaçons d’œuvres d’art ? Tu fus légèrement déçue lorsqu’il s’adressa à l’assemblée. Ce n’était absolument pas à quoi tu pensais. Le modèle était malade et personne ne pouvait le remplacer. C’était sans compter ton supérieur, le professeur le choisit comme remplacement et le força à le suivre dans le vestiaire. Cette mission d’infiltration pris une tournure inattendue, allais-tu réellement voir ton chef nu ? Et bien… ce serait une première !

Le Capitaine ressortit en peignoir et se mit sur l’estrade. Il se dévêtit, avec une certaine hésitation pour dévoiler le bas de son corps. Quel malaise… et comment faire pour communiquer ? Cette situation était réellement gênante. Néanmoins, il ne fallait pas perdre de vue votre objectif et donc, jouer le jeu.

«Bien. Francis, pouvez-vous vous allonger sur le côté, je vous prie ?»

Le professeur se mit à disposer ton supérieur dans la position qu’il souhaitait pour ses élèves. Tu en profitas pour regarder tout autour de toi, dans la salle, à la recherche d’un quelconque indice pouvant vous aider. Cependant, tu te retournas bien vite lorsque le moustachu reprit la parole tout en se dirigeant vers toi :

«Mademoiselle, je vais devoir évaluer votre niveau pour voir ce que vous devez travailler en priorité. Vous n’allez donc pas suivre les consignes que je vais donner aux autres et vous concentrer seulement sur ce que vous dictes de faire votre esprit lorsque vous voyez Francis. » Puis, il se retourna vers tes camarades. « Vous autres allez travailler en priorité la sculpture du corps, les muscles, ne vous attardez pas trop sur la tête et le sexe de Francis.»

Alors, c’est ainsi que tu te mis à prendre un crayon de bois et à dessiner ton Capitaine, en devant t’appliquer en plus ! Tu te dis que tu allais sûrement lui remettre le croquis à la fin, mais vu la tronche du début de ton dessin, ce n’était – sans doute – pas une bonne idée. Le professeur passa souvent derrière toi, en vociférant qu’il fallait beaucoup de travail pour améliorer ton œuvre. C’était si moche que ça ? Bon, oui, c’était assez difforme comme truc, mais qui aurait aimé dessiner son chef dans de telles conditions ? Toujours est-il qu’au bout d’une demi heure, tu demandas au moustachu si tu pouvais aller aux toilettes. Un prétexte, bien entendu, afin de fouiner un peu partout dans la galerie.

C’est ainsi que tu t’absentas, tout en prenant ta sacoche, faisant attention de ne croiser personne dans les couloirs. Tu ouvris plusieurs salles mais tu ne trouvais rien et le temps pressait. Que faire ? Comment réussir à s'occuper du cas des Familles si tu étais incapable de trouver de fichues non-œuvres d'art ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 278
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: La police à nue ! {PV Swan}   Ven 3 Aoû - 21:31



La police à nue !
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Swan
Pro
...
Un professeur d’art est la cible d’une enquête, mais celle-ci n’avance pas faute de preuves. La police laisse de côté les méthodes conventionnelles et envoie deux de ses meilleurs agents en infiltration : le capitaine Hammerman et le lieutenant McCreary.


La honte, aucun autre mot venait à l’esprit du capitaine nu devant une assemblée de peindre, mais surtout : il était nu devant une de ses collègue de travail ! Aston se jurais que si ce professeur était bien coupable il viendrait peindre son portrait en prison en personne ! Mais pour l’instant il fallait jouer le jeu, pas le choix. Alors l’apprenti modèle de nu se contenta d’exécuter les directive de la personne qui, malgré ses possibles crimes, était plus expérimenté que lui dans le domaine de la pose des modèles.  

Heureusement pour Aston, le professeur voulait seulement que les autres élèves peigne la musculature et le corps, donc il était libre de bouger la tête. De plus il ne sembla pas s’opposer à cela quand il donna des conseils au lieutenant McCreary. Sur le coup, Aston n’avait pas réfléchit à la communication maintenant que lui était au centre de l’attention.

Regardant un peu autour de lui, le capitaine essaya de trouver un endroit digne d’intérêt. De visu, la pièce ne semblait pas avoir de porte cachée. Il fallait avouer que le peintre cachait bien son jeu et que pour l’instant, aucune pièce suspecte n’avait montrer le bout de son nez.  Une demie heure passa sans que le blondinet trouve un quelconque indice. Sa partenaire prétexta vouloir aller a toilette,  Aston pensait à un prétexte car elle avait pris son matériel avec elle. Aston impuissant se contenta de servir de modèle.

Le capitaine espérait que la blonde trouverait de meilleure pistes que lui. Les minutes passèrent et rapidement une bonne dizaine de minutes plus tard, Aston pût voir le professer s’impatienter, grommelant qu’il avait encore  beaucoup de chose à voir avec elle. Alors qu’il s'apprêtais à sortir de la salle, le capitaine gagna du temps pour sa collègue.

▬ Ahem ! Monsieur, ce matin elle était un peu ballonnée, à votre place je la laisserais prendre son temps.  


Le blondinet souriait doucement avant de reprendre la pose. Le peintre sembla d’accord de laisser le temps à la demoiselle de faire ses affaires. Aston espérais qu’elle trouve un quelconque indice, mais à sa tête à son retour montrait bien qu’elle n’avait rien trouvée.

▬ Vous avez été bien longue ! Nous avons encore beaucoup de choses à vous apprendre.


Le peintre rajouta en s’approchant d’elle que la prochaine fois il faudra prendre des cachets pour éviter de venir et manquer une grande partie du cours. N’ayant aucune piste valable, le cours passa comme à l’habitude des élève, Aston servant de modèle tout le long du cours.

Quand vint la fin, Aston se leva en remettant le peignoir et pris ses affaires pour aller se changer dans la réserve. Cependant, comme s’il venait de se souvenir de quelque chose, le peintre arrête rapidement dans sa course et l’invita à se rendre dans les vestiaire pour se changer. Avec ses années d’expérience derrière lui, Aston décela quelques signes de stress dans le ton de la voix et de sa gestuelle. Cependant il fallait la jouer naturelle et donc le capitaine ne posa pas de questions et s’exécuta. Une fois sa tenue qu’il trouvait toujours ridicule, le professeur s’excusa qu’il ne pût rien faire aujourd’hui et lui proposa une séance gratuite, ce à quoi Aston répondit qu’il y réfléchirait puis rejoignit la blonde qui l’attendait un peu plus loin.  Sur la route, Aston décida de parler un peu pour rendre le duo plus crédible, mais que le temps de rentrer au commissariat.

▬ Quel honte… Puis-je voir votre peinture ? A défaut d’avoir participé, j’aimerais voir jusqu’où vont vos talents de peintre.  





To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
avatar

Swan McCrearyGouvernementMessages : 51
Date d'inscription : 31/07/2018


MessageSujet: Re: La police à nue ! {PV Swan}   Sam 11 Aoû - 16:55


Quelle désillusion ! Toi qui croyais trouver la perle rare en feignant d’aller aux toilettes, tu te trompais. C’est donc bredouille que tu revins en prenant soin de croiser le regard du Capitaine pour lui signaler que tu n’avais absolument rien trouvé. Tu repris donc ta place tandis que le professeur s’approcha de toi en criant presque que tu avais été longue et que, la prochaine fois, il faudrait penser aux cachets. Rouge de honte lorsque tous les regards se braquèrent sur toi, tu adressas un furtif regard noir à ton supérieur.

Attendant que le cours reprennent, tu baissas les yeux vers ton œuvre tout en continuant à gribouiller. Ouais, c’était vraiment immonde, il fallait absolument que tu fasses disparaître cette chose à la fin du cours. Rangeant tes affaires en vitesse, tu attendis le Capitaine à l’extérieur du bâtiment. Peut-être allait-il découvrir quelque chose, lui ? En vérité, tu en serais un peu jalouse si cela se produisait. Tu étais une recrue prodigieuse, tu ne vivais que pour le travail alors, le mot « échec » ne pouvait pas exister dans ton vocabulaire.

Enfin, ton patron sortit de la galerie puis vous entamâtes le trajet jusqu’au commissariat.  Cependant, le Capitaine Hammerman décida de faire la causette contrairement à l’aller ce qui te surpris quelque peu.

«La honte ? Ah bah ça vous pouvez le dire Francis ! Non mais sérieux ? Vous n’avez rien trouvé de mieux que de déblatérer sur mon caca ?»

Oui, tu avais le mérite d’être claire et directe, particulièrement lorsque tu étais vexée et là, tu l'étais un chouilla. Mais il n’allait pas t’en vouloir, il savait à quoi s’attendre avec toi. Ce n’est pas la première mission que vous menez ensemble après tout. Mais, il s’agit sûrement de la plus bizarre jusqu’à ce jour.

Prise de court par la requête de ton supérieur, tu te rappelas que tu n’avais, malheureusement, pas eu le temps de jeter le torchon que tu avais produit lors du cours. Faisant rouler tes yeux au ciel, tu les reposas sur ton interlocuteur.

«Est-ce vraiment nécessaire ?»

Puis, voyant qu’il était vraiment sérieux et, toi, estimant qu’il avait le droit de voir ton dessin puisqu’il s’agissait de lui, tu sortis le papier chiffonné de ta sacoche. Amenant le suspens, tu t’arrêtas au milieu de la rue et retourna d’un coup sec l’affreux gribouillage.

«Tadaaaa ! Vous êtes content ? Tenez, c’est cadeau.»

Tu lui tendis le papier qui ferait, sans doute, un drôle de souvenir à ton supérieur si il décidait de le garder. Reprenant la route, vous arrivâtes, au bout de quelques minutes, au commissariat.


Avatars ©️KATE et ©️LAE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 278
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: La police à nue ! {PV Swan}   Lun 13 Aoû - 21:59



La police à nue !
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Swan
Pro
...
Un professeur d’art est la cible d’une enquête, mais celle-ci n’avance pas faute de preuves. La police laisse de côté les méthodes conventionnelles et envoie deux de ses meilleurs agents en infiltration : le capitaine Hammerman et le lieutenant McCreary.


Le capitaine écoutait avec un léger sourire non dissimuler les râles de sa partenaire qui n’aimait pas trop l’excuse que lui avait trouvé son patron. Aston sopira avec un sourire au lèvre avant de lui répondre.

▬ Je crois que vous étiez au toilettes, non ? Et qu’es-ce qi pourrait vous prendre autant de temps mis à part ça ? Certainement pas une partie d’échecs.  


Aston souriait tout en marchant, mais au fond de li il était un peu déçu de n’avoir « rien » trouvé. Enfin, il n’avait qu’une piste, mais il ne savait pas si elle était concluante. Quand la blonde qui accompagnait le capitaine demanda si c’était bien nécessaire de montrer sa peinture, celui-ci insista d’un hochement de tête. Quand elle le montra, Aston ne pût cacher son sourire, ce n’étais pas si mal pour une débutante. Il plia la toile et la rangea dans son sac, certains qu’il li trouverait une place quelque part dans son bureau, comme si c’était un dessin fait par son enfant.

▬ Merci du cadeau, ça fera un magnifique souvenir de cette mission haha !


Aston rigola un instant avant de se taire le reste du court voyage jusqu’au commissariat. Une fois arriver, le capitaine insista pour garder leur déguisements et fit part de ses suspicions.

▬ Swan, vous avez vu sa réaction quand je me suis dirigé vers la remise ? Ce n’est pas normal, surtout que la première fois que je me suis changé ce ne l’avait pas dérangé. Je pense que cette pièce à quelque chose d’étrange por que notre suspect la défende ainsi.  


Le blondinet écouta la réaction de la jeune femme avant de proposer son plan d’action.

▬ Je vous propose d’y retourner après manger pour fouiller la pièce, ça vous va ?  


Puis le capitaine proposa à sa compatriote si elle voulait manger avec lui avant de donner le rendez-vous devant les vestiaire du commissariat pour leur départ.




To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
avatar

Swan McCrearyGouvernementMessages : 51
Date d'inscription : 31/07/2018


MessageSujet: Re: La police à nue ! {PV Swan}   Mar 21 Aoû - 11:42


Lorsque le Capitaine répliqua à ta pique, tu fis la moue. Autant ne rien ajouter, tu ne ferais qu’aggraver ton cas en parlant mal à ton supérieur. Cependant, il n’avait pas du tout l’air vexé puisqu’il avançait calmement, un sourire aux lèvres. Par ailleurs, le « cadeau » semblait lui faire plaisir. Tu ne voyais aucune trace de moquerie sur son visage malgré un sourire qui ne le quittait plus. Tu avais l’impression de marquer beaucoup de points aujourd’hui. Le Capitaine Hammerman n’était pas spécialement réputé pour être un bout en train et le voir sourire signifiait sans doute une certaine sympathie à ton égard.

Cependant, il reprit bien vite son sérieux lorsque vous arrivèrent au commissariat, insistant sur le fait de garder vos tenues. La mission n’était pas terminée pour aujourd’hui, voilà ce que cela signifiait. Par ailleurs, ton supérieur te fit part de ses impressions. Tu n’avais pas spécialement observé le comportement de l’homme, cela était plus dans les compétences du Capitaine de déceler de quelconques traces d’anxiété. D’ailleurs, tu songeais à prendre des notes auprès de lui afin de mieux appréhender les suspects. Avoir l’expérience du Capitaine n’était pas chose négligeable et il fallait en profiter.

«Non, je n’ai pas bien fait attention. Vous étiez plus proches, a-t-il regardé dans une direction particulière ? Comment se comportait-il pour vous faire croire cela ?»

Ton supérieur te proposa alors d’y retourner après le dîner. Tout cela n’était pas très légal et tu comptais bien lui en faire part lors du repas. Toi qui était très à cheval sur les lois n’était pas très friande de ce genre d’infiltration. Une fois à la cantine du commissariat, tu pris le repas du jour, n’oubliant pas un fruit et un café pour être en forme le reste de la soirée. Tu te plaças en face du Capitaine et, une fois le repas entamé, tu te manifestas.

«Capitaine, est-ce bien légal la mission que nous allons mener ce soir ? Je veux dire… vous connaissez ma rigueur en ce qui concerne la loi. Sans mandat, nous ne pouvons pas nous risquer dans une telle opération. Et, le comportement du bonhomme n’est pas une preuve assez solide pour en obtenir un.»

Tu contestais peut-être les ordres du blond, mais il fallait absolument que tu lui fasses part de ton ressenti. Sûrement allait-il réussir à te convaincre comme tu estimais beaucoup cet homme, mais la mission allait être délicate pour ta conscience.

[C'est un peu court et pas très avancé, mais je voyais mal Swan s'engager dans cette mission d'infiltration dans contester sa légalité. J'espère que cela te conviendra tout de même! ^^]


Avatars ©️KATE et ©️LAE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Aston S. HammermanMessages : 278
Date d'inscription : 05/09/2015


MessageSujet: Re: La police à nue ! {PV Swan}   Dim 26 Aoû - 17:48



La police à nue !
★ Time is running out

   
   
 
Feat
Swan
Pro
...
Un professeur d’art est la cible d’une enquête, mais celle-ci n’avance pas faute de preuves. La police laisse de côté les méthodes conventionnelles et envoie deux de ses meilleurs agents en infiltration : le capitaine Hammerman et le lieutenant McCreary.


La demoiselle semblait perturbée par la façon dont prenais les choses sont supérieur, souriant étrangement. Il est vrai que la réputation d’Aston n’était pas de sourire à tout va, il n’y avait qu’une personne avec qui il était vraiment plus décontracté dans son travail et c’était Alaric. En même temps la personne prêtait à ce genre de comportement de la part d’Aston. On pourrais dire pareil pour Swan, cela faisait quelques temps déjà qu’ils travaillaient ensemble, mais la blonde était bien plus sérieuse qu’Al’ quand elle travaillait et de ce fait Aston pouvait rester ainsi à son habitude d’homme froid et sévère.

Elle avoua ensuite n’avoir pas remarquée ce genre de détail sr leur professeur d’art, mais Aston n’en attendait pas autant d’elle, il connaissait ses compétence et elle n’avait pas réputation de faire attention au détail psychologique, lui c’était sa spécialité. Aston notait cependant qu’elle voulait en savoir plus sur comment il pouvait croire cela.

▬ Eh bien déjà le fait qu’il ait hausser la voix, il voulait à tout prix m’arrêter. Et puis son regard ne s’arrêtait pas de faire des allez-retours entre moi et la porte de la remise, c’est un signe assez flagrant d’une certaine anxiété, voir même une peur. Oh et puis il jouait avec ses doigts quand il me regardait, alors qu’auparavant il ne le faisait pas pendant toute la durée du cours, encore de la nervosité.  


Une fois finis son explication, le capitaine proposa d’y retourner et ne manqua pas d’émettre des hypothèse sur la réaction de la femme en face de lui. Elle n’était pas réputée pour enfreindre la loi. Repas, fruit et café sur le plateau, Aston commençais à manger tout en écoutant sa coéquipière parler sur leur infiltration. Elle était septique sur la méthode de son supérieur et pourtant nombreux savent que ce n’est pas la pire des choses qu’il avait faite pour résoudre des affaires. Marquant une pause dans son repas, le capitaine fixa de ses yeux bleu glacial Swan.

▬ Son comportement est à mes yeux une preuve non négligeable. Nombreux sont les criminels réagissant comme ça quand on les mets dos a mur. Et c’est d’ailleurs car je sais que cette preuve ne nous permettra pas d’avoir de mandat que je fais cela. Je vous connais Swan, votre rigueur n’est pas à démontrer, mais je ne vous laisserais pas ralentir cette affaire à cause de votre sens moral. Surtout que je crois savoir que tout membre d’une famille tombant sur vous dans un interrogatoire s’en sorte rarement bien.  


Soupirant, le capitaine bût une gorgée de café avant de retourner son attention sur la lieutenant en face de lui.

▬ Ecoutez, vous êtes un membre de la police que j’apprécie pour votre sens de la justice et votre sérieux. Vous apprendrez vite que dans notre métier, la conscience est parfois à mettre de côté sinon c’est la dépression ou l’échec qui nous guette. Je ne veux pas vous mettre à l’écart et effectuer cette infiltration sans vous. Alors je vous laisse le choix, soit vous m’accompagnez et on règle cette enquête ensemble, soit vous restez ici.


Aston se montrait sévère, mais il fallait que la demoiselle comprenne que la conscience n’était pas toujours leur meilleur atout. Aston savait que la paperasse était le fléau de la justice, qu’elle retardait tout. Avec son expérience, il savait qu’attendre un mandat serait un handicap et il ne voulait pas rendre cette affaire plus compliquée que cela. Il finit son repas sans dire un mot de plus et s’en alla dans son bureau. Il savait que cette méthode n’était pas très appréciée de son supérieur, mais en général l’affaire bouclée balayait très vite cet écart dans la loi.

Aston se préparait ensuite à partir, attendant un instant de voir si Swan saurait surpasser sa conscience et suivre son supérieur.




To be continued ...


©️ Never-Utopia



Ordres donnés en darkorange !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gouvernement
avatar

Swan McCrearyGouvernementMessages : 51
Date d'inscription : 31/07/2018


MessageSujet: Re: La police à nue ! {PV Swan}   Mer 5 Sep - 15:44


Ainsi, le professeur de dessin avait émis des signes évident de stress. Un stress qui devait sans doute cacher quelque chose. Vous étiez donc sur la bonne voix mais, malheureusement, ce n’était pas suffisant. Il fallait creuser plus et, pour cela, il fallait y retourner. Grignotant ton repas, tu écoutais attentivement le Capitaine qui justifia son désir d’enfreindre la loi. Il prit d’ailleurs un ton plus autoritaire pour te signaler qu’il était hors de question que tu lui mettes des bâtons dans les roues, il parla notamment de tes sévères méthodes concernant les membres des familles. Ainsi, tu pris ses paroles pour une sorte de menace et, indignée que tu étais, une boule se forma dans ta gorge, la serrant fort.

Il fallait que tu réfléchisses à toute vitesse. Allais-tu continuer cette mission ? Allais-tu t’engager dans ce chemin glissant ? Oui, tu allais le faire. Tu allais le faire car tu avais peur de ce qui aurait pu être mis dans une éventuelle évaluation de tes compétences de la part de ton supérieur. Tu n’appréciais pas qu’il ait utilisé le fait que tu n’aimais pas les membres de famille comme point de pression. Il savait très bien qu’ils étaient tous des criminels et qu’il fallait qu’ils en pâtissent le prix.

Le Capitaine Hammerman quitta donc la table sans plus un mot et tu restas plantée là durant de longues minutes, pesant le pour et le contre. Ainsi, ce n’était sans doute pas la première fois que ton supérieur utilisait ces méthodes et pourtant, il était reconnu comme étant un très bon flic. Un flic que tu admirais d’ailleurs. Si tu exécutais ses ordres, peut-être auriez-vous enfin le fin mot de l’histoire et peut-être que tu serais récompensée malgré cette petite infraction à la loi.

Tu te levas soudainement et allas vider ton plateau. Tu te dirigeas vers les vestiaires et en ressorti quelques minutes plus tard afin de trouver ton supérieur. Vous vous mîtes alors en route pour la galerie d’art. Vous entrâtes par effraction et vous dirigeâtes dans ladite pièce que le bougre semblait occulter. A l’aide d’une lampe torche, histoire de ne pas allumer toutes les lumières de la galerie, tu te mis à scruter la pièce de fond en comble. Tu tâtas les murs, déplaças les étagères mais rien.

Un tapis encadrait la pièce en son milieu et tu décidas alors de le rouler pour voir si quelque chose pouvait se cacher dessous. C’est alors qu’à la lumière de la torche, un loquet en métal brilla. Bingo !

«Capitaine ! J’ai trouvé quelque chose !»


Avatars ©️KATE et ©️LAE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La police à nue ! {PV Swan}   

Revenir en haut Aller en bas
 
La police à nue ! {PV Swan}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Lyctis-