Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Un voyage au USA [solo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyana Dreiden

Lyana DreidenMessages : 432
Date d'inscription : 14/07/2014


Un voyage au USA [solo] Empty
MessageSujet: Un voyage au USA [solo]   Un voyage au USA [solo] EmptyVen 14 Sep - 12:05


“ Un voyage aux USA „

« Feat : Solo »
J’avoue que je n’arrive pas à croire ce qui est arrivé. Tout c’est passé si rapidement et là je suis en train de dire au revoir à Nash pour partir en Amérique pour étudier la musique. Même si ce n’est qu’un stage d’un mois, j’allais pouvoir aller dans un studio et découvrir tout de comment ils procèdent là bas, c’était une chance que j’ai réussis à saisir, grâce à Nash’, mais laissez moi vous raconter ce qui s’est passé.

~ ~

C’était un jour normal, avec Nash on avait enfin trouver notre maison, celle qui nous correspondait, on avait eu le coup de cœur, puis après quelques discussions, on a finit par la prendre, c’était un grand pas dans ma vie, on était fiancé, on avait une maison à deux, c’était vraiment parfait. Puis un jour en lisant le journal je suis tombé sur une annonce pour des auditions, le vainqueur gagné un stage dans un studio de musique en Amérique, j’ai hésité vu qu’on venait d’emménager ensemble, je ne voulais pas risquer de perturber l’équilibre qu’on était en train de trouver, mais Nash m’a convaincue et je l’ai fait promettre de m’accompagner si je pouvais y participer ce qu’il a accepté.

Je suis aller me renseigner auprès des organisateurs et me suis inscrites après quelques précisions, j’avais encore deux semaines pour me préparer. Je me suis mise à traîner dans les boutiques de musiques dans mon temps libre parfois seule, parfois Nash m’accompagnait, je cherchais la partition, la musique. Puis après 3 jours de recherche j’ai finis par la trouver, je suis rentré à la maison et j’ai commencé les ajustements pour mon timbre de voix, elle se jouait majoritairement à la guitare, du coup Nash’ pourrait m’accompagner avec. J’ai commencé à apprendre les paroles, dans mes temps libre et laisser les partitions le soir sur la table à Nash, vu que quand il travaille il rentre tard. La boite prend beaucoup de temps et une partie de moi s’en voulait de lui rajouter du travail, mais j’avais besoin qu’il soit là… J’avais déjà chanter en publique… mais jamais pour un truc important et j’avais le trac.

Le soir quand j’étais seule, parfois Altiel apparaissait et me disait ses impressions, m’aidant à ajuster ma voix sur certain passage, en ce moment on se voit moins, parce qu’il a peur que s’il reste avec moi je resterais focalisé sur le passé et que je n’avancerais pas, mais là ce n’est pas que mon rêve, c’est le rêve qu’on a toujours partagé. Allez en Amérique, chantait, devenir connu et rendre les gens heureux. Je n’avais pas que le poids de mon propre rêve, le sien aussi était sur mes épaules. Peut-être je me mettais trop de pression, en fait c’était sûr. La date fatidique approché et je m’entraînais beaucoup, au boulot je me répétais les paroles dans ma tête, pendant mes pauses je me mettais dans la ruelle derrière et je chantonnais les paroles pour être sur de ne pas les oublier le moment venu.

Ce jour vint-même assez tôt. Nash’ essayait de me rassurer et me détendre par tout les moyens, mais j’étais une pile électrique, surexcité à cause du stresse. Je m’installa dans la salle d’attente et je pense que je serrais si fort la main de Nash’ que j’ai du lui faire mal. Mon nom fut prononcé par la secrétaire et je retins mon souffle alors que mon cœur manqua un battement. Nash me sourit et m’aida à me lever me poussant vers la salle, j’arrivais et trois hommes étaient assis à une table avec des notes. Je m’avançais vers eux et leurs tendis la feuille de mon dossier :

« - Je m’appelle Lyana Selmine-Vele et je vais vous interpréter Pieces du groupe Red, Nashoba Dreiden sera mon accompagnateur à la guitare »

Je le désignais de la main alors qu’il sortait sa guitare de l’étui, en tout cas j’ai cru voir un sourire bizarre sur le visage de l’homme au centre quand je me suis présenter. Peut-être est-il dubitatif sur le choix de la musique ? Je regarde Nash comme pour prendre du courage et recule de quelques pas, puis je fais un signe de tête à Nash’ pour lui dire de commencer, je le laisses faire les premiers accord puis j’inspire et commence à chanter. J’ai cru que mon cœur allait exploser, je tenais mes mains derrière mon dos pour éviter qu’ils voient mes mains trembler. La musique se finit et ils ne laissaient rien paraître me remerciant juste, m’indiquant que le résultat serait affiché d’ici une heure.  Je les remerciais et sortie de la pièce talonné de Nashoba, une fois sortie je pousse une grosse expiration et me jette dans ses bras, je pense qu’il a pu sentir que je tremblais de partout, j’étais toute stressé, l’adrénaline du moment retombé. J’avais l’impression de m’être foiré, ils n’ont même pas fait un sourire !

On est sortie prendre l’air et manger une glace surtout pour me changer les idées en fait. Puis on est revenue pile à temps pour l’affichage des résultats et je ne pue retenir mon cri de joie quand je vis que j’étais en tête de liste, je me jetais dans les bras de Nashoba toute heureuse, j’avais réussi ! Je ne m’étais pas trompé ! L’examinateur du centre se dirigea vers moi et me salua :

« Mademoiselle Selmine c’est ça ? J’ai été impressionné par cette reprise, vous avez mis tant d’émotion lors de votre chanson, s’en était émouvant, je suis Adam Keith, mais appelez moi Adam, c’est moi qui serait votre agent pour un mois et votre guide pour New York, nous allons travaillez ensemble. »

Mr Keith est un homme qui est assez mûr, il doit bien avoir 40 ans, mais il fait très classe, en même temps son métier l’y oblige sûrement, je serre la main qu’il me tends et hoche la tête, il m’explique ensuite que nous partons dans deux jours jours. C’est vrai que j’avais oublié cette aspect de la situation, comment j’allais expliquer ça à ma patronne ? Je hoche la tête et après quelques banalités échangés Nashoba et moi rentrâmes à la maison. On fêta ma victoire comme il le fallait, un petit restaurant et tout ce qu’il fallait pour passer une bonne soirée et une bonne nuit.

Le lendemain je me suis occupé de tout régler pour le boulot et j’ai fais ma valise, vérifiez une bonne centaine de fois que je n’oubliais rien et que mon passeport était bien valide. J’arrivais pas à y croire, j’allais partir en Amérique. J’achetais un petit dictionnaire Anglais-Quederla et vice versa, histoire de ne pas être trop perdu. Et c’est comme ça que j’en suis arrivé à être sur le port au moment du départ le lendemain entrain d’embrasser Nashoba et le serrer fort dans mes bras, il allait me manquer, je pense que le plus dur serait d’être loin de lui, une pointe d’inquiétude me traverse l’estomac alors que le bateau lève l’encre et commence à reculer doucement, je lui fais signe de la main.

Au fond j’ai peur, car cette ville m’a tout pris, il ne me reste plus rien à part lui. Arias est en Suède pour être le roi, ma mère et mon frère sont mort, mes amis… certains sont mort, d’autre sont parti mais revenue comme Maya, d’ailleurs elle n’est pas venue.. elle n’a peut-être pas reçu mon courrier à temps ? Puis sur le port je vois arriver une silhouette que je reconnais qui arrive en courant en faisant des gros signes, nous étions seulement en train de s’éloigner du quai et la voir arriver comme une furie me fit rire. Je rigole alors qu’elle s’arrête au bord du quai à côté de Nashoba pour crier :

« DÉSOLE D’ÊTRE EN RETARD ON SE VOIT DANS UN MOIS ! »

Je rigole et crie à mon tour :

« T’INQUIÈTE, PAS DE SOUCIS ! »

Je souris alors que le bateau cette fois part quand les voiles sont tirée, je les vois rétrécir à vue d’œil et sourit un peu tristement, ils vont me manquer, mais bon ce n’est qu’un mois après tout. Puis j’ai fais promettre à Nash qu’on s’écrira ! Je veux qu’il me donne des nouvelles régulièrement, je lui fais confiance à cent pour cent, et j’espère que lui aussi, comme ça, ça se passera bien. Je regarde la ville de Quederla se faire de plus en plus petite au fur et à mesure que le vent gonfle les voiles. Je tourne la tête vers Adam alors qu’il me rejoints sur le pont :

« Vos affaires sont dans votre cabine Mlle Selmine, d’ailleurs je peux vous appelez Lyana ? »
«  Oui bien sûr, Adam »

Il hoche la tête content que j’ai retenue la leçon, j’ai l’impression qu’il hésite à me demander quelque chose et je le regarde un peu curieuse avant de lui dire :

« Un soucis? »

Il secoue la tête et rigole un peu étonné de ma réponse répondant juste :

« Pas vraiment, mais...Votre nom de famille, Selmine… vous êtes la fille d’Aurélie et Kenny? »

Je me retiens de m’étrangler en entendant ça et écarquille les yeux en grand. Il connaît mes parents ? Comment ? Attend, j’avais même pas tilté qu’il parlait le quederlien, ça me paraît tellement naturel, effectivement il a pas d’accent en plus. Il est peut-être originaire de Quederla ?

« Vous connaissez mes parents ? »

J’avoue que je suis choqué, je m’attendais à tout sauf ça comme question, donc je répond à la sienne par une autre et il répond :

« Je connais Kenny depuis que nous sommes petits, on était meilleur ami, et ta mère était dans mon lycée, une femme aussi magnifique que douce, c’était une bonne amie, je l’ai présenté à ton père qui lui avait arrêté le lycée. Comment vas tout le monde ? Je n’ai pas revue Kenny et Aurélie depuis tellement longtemps je crois que toi et ton frère étiez dans le ventre de ta mère quand je suis parti, j’avoue que je voulais profiter du voyage pour les voir mais je n’ai pas eu le temps. Kenny est bien rentré à Quederla ? »

Je suis étonné, voir même choqué, j’avais devant moi un vieil ami de mes parents, qui ignorait tout de ce qui s’est passé dans notre vie, comment j’allais lui dire ? Attend ? Rentré à Quederla ? Mon père était parti ? Comment ça ? Je comprends pas très bien… Je le regarde :

« Je.. Je crois que vous ferez mieux de vous asseoir »

Il me regarde ne comprenant pas et je cherche mes mots avant de lui dire :

« Ma mère et mon frère sont mort… Il y a 6 ans bientôt, quant à mon père… Je ne l’ai pas revue depuis que j’ai 4 ans, j’ignore s’il est encore en vie… Il a disparu du jour au lendemain »

Je vois le pauvre homme s’accrocher à la rambarde… Ma révélation a dut lui faire un choc, je le vois poser une main sur son cœur et dire :

« Pauvre Aurélie… Elle ne méritait pas de mourir jeune.. et ton frère non plus, pauvre enfant tu as du en traverser des épreuves »

Je souris un peu tristement sans répondre. Que répondre à ça ? Je regarde l’horizon pour calmer les battements douloureux de mon cœur. J’avais surmonter cette épreuve, mais en parler me faisait toujours un peu souffrir. En tout cas je me retins de lui dire que mon frère était un fantôme qui veillait sur moi, je pense que ça achèverais le pauvre homme. Il prit quelques minutes pour se faire à la nouvelle, puis ajouta :

« Depuis tes 4 ans… ça doit faire combien maintenant, 18 ans ? Je l’ai croisé à cette période… Il était venu aux USA pour fuir Quederla, je ne sais pas de quoi il n’a pas voulu m’en parler, mais il s’est mis à chercher de l’aide auprès des USA, mais ils ne lui ont pas fais confiance, il m’a demandé de l’aider à les convaincre, mais j’ai refusé, je savais que sa quête le mènerais à un sacré pétrin s’il continuait. Je lui ai dis de vous donner des nouvelles, de retourner auprès de vous, mais il a refusé prétextant que ça vous mettrait en danger… Je lui ai dis que d’ici quelques années il pourrait revenir, mais il m’a dit qu’il n’y retournerait pas de sitôt car « on sait jamais » je le cite »

J’avoue que cette fois c’est à moi de m’accrocher, j’enfonce légèrement mes ongles dans le bois de la rambarde, il.. il est en vie ? Quelque part dans le monde ? Non je ne veux pas y croire, il se serait enfuie pour nous protéger ? Je pense que c’est juste des conneries qu’il a raconté, comment une carte aurait pu nous mettre en danger ? N’importe quoi ! Voyant mon silence il enchéri :

« Ta mère était au courant, quand ton père est reparti je l’ai averti par une lettre, ce fut notre dernière échange, elle me remercia mais me demanda de garder le secret, elle voulait pas que ses enfants soient triste en ayant le faux espoirs que leur père reviendront un jour. Mais tu es grande maintenant je pense que tu peux savoir la vérité, Aurélie ne m’en voudra pas pour ça »

Ma mère était au courant ? C’était de pire en pire ces révélations, pourquoi nous a-t-elle laissé croire qu’il nous avait abandonné où qu’il était mort ? Au moins le savoir en vie aurait été plus juste. Je déglutis et inspire pour me calmer :

« Merci pour toute ces révélations, mais si vous voulez bien… je vais allez digérer tout ça dans la cabine… Merci d’avoir été honnête. »

Il hoche la tête et répondit juste :

« Ne sois pas trop dure envers tes parents, ils voulaient juste votre bien, ils ne vivaient que pour ça… leurs familles c’était leurs vies. Ta mère serait heureuse de te voir, tu lui ressembles tellement et tu as les beaux yeux bleus de ton père »

Je souris et fais demi tour pour me diriger dans ma cabine, au moins j’avais quelques jours pour digérer toute ces nouvelles avant d’arriver, je ne sais même pas ce que je devais faire de ces informations. Mon père est en vie, quelques part dans ce monde…. Non ce n’est pas mon père ! Il a perdu le droit de se faire appeler comme ça depuis qu’il a décidé de ne jamais revenir. Arias est ma seule famille vivante, et Nashoba est ma futur famille, c’est tout ! Je ne veux jamais le voir, ni le chercher, ni rien !

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️
Un voyage au USA [solo] Unknown
Un voyage au USA [solo] OyioUn voyage au USA [solo] 76wlUn voyage au USA [solo] Ax8d
Revenir en haut Aller en bas
Lyana Dreiden

Lyana DreidenMessages : 432
Date d'inscription : 14/07/2014


Un voyage au USA [solo] Empty
MessageSujet: Re: Un voyage au USA [solo]   Un voyage au USA [solo] EmptyJeu 17 Jan - 15:48


“ Un voyage aux USA „

« Feat : Solo »
Une fois le pieds posé sur le sol américain, tout se passa très vite, Adam me conduisit dans un immeuble différent de ceux de Quederla, c’était des bureaux, plein de personnes partout, des feuilles, des lettres, je me sens assez petite car j’ai l’impression que ça bouillonne de vie. Il me sourit et me conduit à un endroit plus calme aux deuxièmes étages :

« Ici c’est mon bureau, si je n’y suis pas c’est que je suis avec Alexander et sinon avec toi. Tu rencontrera Alexander demain, là je dépose des papiers et je te conduis à ton hôtel ou tu as une chambre pour un mois. Beaucoup de nos musiciens et artiste y réside et certains ont leur personnalité ne fait pas attention à eux »


Je hoche la tête écoutant ce qu’il m’explique avec attention, il dépose de son sac à son bureau certain papier et ensuite attrape une veste en m’indiquant de le suivre. Je m’exécute donc et on sort de l’immeuble alors qu’il m’explique certain truc sur comment ça se passe dans ce lieu, certain danse, d’autre son comédien, d’autre chanteurs, et ils sont tous gérer par des agents qui leurs attirent les meilleures contrats, ils était l’agent d’Alexander et de Lucy, mais Lucy à décidé d’arrêter la chanson et il a choisit de donner plutôt la chance à un Quederlien ou une, comme lui à pu l’avoir à l’époque. Il finit par rajouter :

« Bon tu verras Alexander est assez spécial, il fait assez mauvais garçon, mais au fond il est adorable et gentils. Il chante aussi très bien et à heu..., tu verras par toi même mais il a un style particulier de vêtement »

Je hoche la tête et retiens en même temps la route pour aller à l’immeuble, mais en soit ce n’est pas très compliqué, il est juste sur une rue parallèle. À l’accueil il parle en anglais avec le réceptionniste et j’avoue que je suis un peu perdu je comprends quelques mots par ci, par là et comprends la signification de la phrase, mais je me rends compte que mon niveau d’anglais n’est pas aussi bon qu’il faut. J’espère que je pourrais m’en sortir en parlant, que les gens me comprendront. Il finit par avoir une clé et me conduit au premier étage et m’ouvre une porte :


« C’est ici, tu as salle de bain et une commode pour ranger tes affaires, tu as un petit coin cuisine là, de toute façon tu verras bien, si tu as besoin Alexander à la chambre 203 »
«  D’accord, merci beaucoup »

il est parti et m’a laissé m’installer, j’ai sortie de mes sacs mes affaires, j’ai pris une bonne douche et je suis aller me coucher me réveillant le lendemain un peu trop tôt à cause du décalage horaire, j’en ai profité pour lire un peu un livre mis à disposition, je comprenais pas tout, mais bon c’était un bon entraînement. Puis l’heure arriva et je partie pour l’agence. Je réussi à y arriver rapidement et me dirigea vers le bureau de Adam, me dépéchant et me faisant toute petite un peu timide dans cette environnement. Arrivé à son bureau je soupira, il y avait une note dessus en Quederlien :

« Je suis en réunion, rejoins Alexander en salle de musique 3, il devrait y être, sinon attend moi ici »

Je prends le post it et me met à la recherche de la salle, je finis par demander à quelqu’un :

« Heu.. Excuses me... »


Elle s’arrêta et me dévisagea, sûrement qu’elle a du comprendre à mon accent que j’étais pas d’ici :

« Yes ? »

« Where is the music room three ?

Elle commence aussitôt une explication en anglais et j’avoue que je la perds un peu, elle finit par voir qu’elle m’a perdue et s’arrête lançant juste un « follow me » accompagner d’un signe de main, je comprends que je dois la suivre et quelques couloirs après elle me pointe une porte :

« thanks you »
« Your welcome »

Je hoche la tête et toque à la porte, on entends une mélodie derrière la porte ainsi qu’une voix mélodieuse ainsi que sans fausse note. La musique s’arrête quand je toque et la porte s’ouvre sur un garçon assez grand au cheveux blancs et des yeux vairons, jaunes et bleu qui tire vers le vert dans une tenue qui fait assez gothique voir excentrique dans le genre.

« Yes ? »

Je suis assez étonné sur le coup, je ne m’attendais pas à un style comme ça, il finit par faire un mouvement de sourcils exaspérée et je cherche un peu mes mots et il continu à parler en anglais :

« what do you want ? »

Je cherche un peu mes mots et finit par lui répondre simplement :

« I’m Lyana, Adam told me to wait him here »

Il me jauge de haut en bas et ouvre la porte me faisant signe d’entrer et referme derrière, je sens son regard me juger de haut en bas et je rentre dans la salle ou il y a un piano, une guitare ainsi qu’une basse. J’avance un peu et plante là, sachant pas trop quoi dire ou faire en fait, je me sens un peu intimidé par ce jeune homme, ce qui est assez rare, mais il dégage un certain charisme assez bizarre.. Il soupire et dit :

« take a seat»

Je vois des chaises plus loin et vais m’asseoir, il roule des yeux et s’installe sur son piano pour rejouer la musique qu’il était en train de jouer avant que je l’interromps. J’écoute attentivement et il se remet à chanter et je vois ce que voulais dire Adam, sa voix est assez magique, il est le genre de personne qui en chantant nous touche jusqu’au plus profond de notre âme, surtout qu’il joue une musique lente et mélodieuse, le genre de musique sentimental. Je ne fais pas trop attention aux paroles, mais je suis presque sûr que c’est une musique triste et je sentirais presque les larmes monter, je finis par m’essuyer les yeux pour éviter de passer pour une nana sentimentaliste et tape dans mes mains à la fin de la musique et il lève juste les yeux de son piano me fixant un peu dubitatif. Au même moment Adam franchit la porte :

« Hello ! I hope you’re both okay, we have a lot of work to do, so we’re going to hurry, Lyana, Alexander introduce you. Lyana begins. »

Je suis un peu perdue et répond :

« Heu, hello I’m Lyana, I’m 22 years old, I come from Quederla and sing since I can talk, I work on, heu…, in pastry and I’m waitress. I sing in a rock group »

Je sais pas si ma phrase est très juste, mais tant qu’ils comprennent ça me va, vu qu’ils ont pas l’air de se moquer de moi ça à l’air d’aller, ou simplement qu’ils sont trop gentils pour montrer que je suis nulle en anglais.

« I’m Alexander and I have 23 years old, I was born here and that’s it »

Adam soupire et reprend :

« I met Alexander when he was 17 years old, he was alone in the street with his guitar, he was singing and i fell in love with him voice and that’s why he is here. »

Je regarde Alexander qui fait mine de se concentrer sur une partition et regarde Adam qui me demande de faire une démonstration pour Alexander, il lève la tête et me demande quelle musique je veux chanter et je sais pas trop quoi répondre sur le coup, ils me prennent un peu de cours et je finis par dire :

« Demons »


Il hoche la tête comme content de mon choix et commence à jouer les premiers accords aux pianos, quand viens mon tour je commence à chanter la musique et il m’accompagne jusqu’à la fin de la musique. Je finis par arrêter de chanter à la fin et il joue le dernier accord avant de lancer un :

« that was nice »

Je hoche la tête :

«Thanks »

Adam nous a ensuite expliquer que pendant le mois que je serais en duo avec Alexander, il continuerai lui a chanter en solo car il prépare un de ses concerts à central park, mais je serais presque tout le temps avec lui pour découvrir le métier de chanteurs à temps plein. Mais il a aussi prévu de m’emmener chez un compositeur, pour me faire découvrir ma voix à ce dernier et que je voix comment il compose des musiques, je serais donc pour deux jours avec un composteur et le reste du temps avec Alexander, il me passa un papier avec un emploi du temps qu’il m’a organisé, avec toute les adresses indiqués quand ce n’est pas ici. Je regarde rapidement les papiers qu’ils ma donné avec plein d’adresse, de nom de si j’ai besoin et ensuite il me passe une pochette et m’explique que ce sont toute les musiques d’Alexander et que celle avec une étoile serait celle au concert et qu’ils fallait que tout ça reste secret bien sûr. Il me donna aussi une carte en m’indiquant que parfois pour certain endroit j’allais devoir la montrer et que pour récupérer ma paye à l’accueil chaque semaine j’allais en avoir besoin.

J’essaye d’assimiler tout ce qu’il me dit puis après on part dans une autre salle ou une couturière et là, elle prends toute les mesures d’Alexander et je comprends en les écoutant que c’est pour son costume sur scène, je me dis que c’est quand même tout un autre endroit ici. Vers midi, Alexander me conduit dans un petit restaurant et je sors des dollars que j’avais échangé avant de partir pour payer mon repas, on discute pas beaucoup, on a l’air assez gêné tout les deux, on se connaît pas trop donc pour discuter c’est assez compliqué. Puis dans l’aprés-midi il retourne s’entraîner chanter et pour l’instant je l’écoute, je me retiens de lui faire une remarque sur une de ses musiques pour l’instant et le soir je lui dis au revoir et retourne au boulot.



Une semaine était passé j’avais finis par dire à Alexander ce qui me dérangeait dans cette musique en particulier et il a finit par m’avouer que c’était la dernière en date et qu’il avait du mal à trouver la note qu’il fallait utiliser à cette endroit. Je réfléchis et on essaye plusieurs note puis je finis par tomber sur celle qu’il faut, il réessaye son refrain et sourit. Puis depuis ça a débloqué quelque chose, on discute beaucoup, il fait exprès de parler plus lentement pour que je comprennes tout, aujourd’hui c’est une journée que je dois passer avec un compositeur et comme je ne savais pas où c’était, il a proposer de m’accompagner pour ne pas que je me perdes dans la ville et effectivement heureusement qu’il m’a proposé car je me rends compte que je me serais perdue sans lui. On arrive devant une petite maison où un homme qui avait l’air d’être assez normal m’ouvre la porte, même s’il à l’air efféminé. Il parle en anglais et me dit :

« Oh mon dieu ! Elle est tellement mignonnnneeee, c’est donc elle que Adam m’a parlé, ah oui il a raison, vous êtes tellement mignonnneeeee ! Entrer entrer je vous pris ! Bon Alexander, ravie de t’avoir vu mais tu as un concert à préparer, ne t’inquiète pas je te la rends ce soir comme promis. »

Alexander n’a même pas le temps de parler que l’homme m’a fait rentrer à l’intérieur et a fermé la porte derrière moi, au nez de mon ami. Je retire ce que je dis il a l’air très bizarre. On dirait même excentrique vu comment il se comporte, il me demande de le suivre dans un petit salon où se trouve un piano des gâteaux du thés et tout ce qu’il fallait. Je suis assez étonnée :

« Oh my god, je ne me suis pas présenter, je m’appelle Mattew Endrickson, je suis auteur compositeur, j’écris des chansons et j’aide ceux qui veulent les écrire eux même comme par exemple ce cher Alex »

Je hoche la tête, il parle vite et avec un accent assez prononcé, mais une semaine à entendre de l’anglais partout où je vais ça a affiné mon ouïe et je saisie toute ces paroles :

« Je m’appelle Lyana Selmine, je viens de Quederla et je suis surtout chanteuse, mais je joue des bases de guitares et du violon »
«  Yes yes, là ou vient Adam c’est ça ? Ahlala, j’ai hâte de te voir jouer et chanter. Ça te dis de chanter pour moi ? J’ai très très envie d’entendre le son de ta voix. »

Il a l’air un peu foufou, mais quand même très gentils. Il me montre quelque partitions pour voir si je les connaissais et je finis par en pointer une :

« J’aime beaucoup celle là »

Il me regarde et sourit :

« J’aime beaucoup ce genre de musique aussi, elle sont mélodieuse, elles ont un sens et surtout elle bouge quand même un peu, bon du coup je pense qu’on peut y aller. »

Je hoche la tête et me met en place alors qu’il s’installe au piano et commence à jouer avec un doigté très fins les premiers accord de la musique, je commence donc à chanter la musique « In my Blood », je le vois sourire un peu étonné quand j’entame la chanson, mais il ne dit rien continuant à jouer et moi je continue de chanter comme j’ai tant l’habitude de le faire, en mettant tout mon âme et mon coeur dans cette musique, surtout que les paroles au fond je les comprends, je les ai même vécu. Quelqu’un qui étouffe presque, qui va mal et qui voudrait abandonné, qui demande de l’aide parce qu’abandonner ça ne lui ressemble pas. Oui je sais ce que c’est, je l’ai vécu.

Les dernier accord se joue et je ferme les yeux un peu émue comme à chaque fois par cette musique, je finis par ouvrir les yeux pour regarder mon pianiste avoir son avis. Il a l’air perdu dans ses pensée et je n’ose même pas le déranger, puis d’un coup il se lève et s’exclame :

« C’était magnifique ! Ce mélange mélodieux et doux de la chanson, ta voix qui s’accorde dessus et ce petit rock qui bouge que tu reproduis parfaitement, Ahhhh tout ça m’inspire énormément, je vois déjà le genre de musique que tu pourrais chanter, des musiques un peu rock’n roll mais.. qui ont du sens, qui s’exprime avec le coeur ! De la pop-rock ! Voilà ce qu’il te faut oui je suis certain ! »

Il a l’air dans son petit nuage et continue sur son monologue et j’avoue que la par contre je décroche un peu à certain passage car il est tellement passionné qu’il parle très rapidement, même trop rapidement. Il me fait signe de s’asseoir à côté de lui et il commence à jouer des musiques inconnu et je comprends qu’il est en train de composer. Il note sur une partition vierge quand il trouve un ensemble juste et il réalise ça pendant des heures, comme s’il m’avait oublié, il a l’air perdu dans son monde et je ne sais pas vraiment où me mettre. En tout cas, c’est sûr qu’il est à fond dedans et je me dis qu’au fond, les musiques ce n’est pas que les chanteurs, les chanteurs transmettent juste les sentiments que quelqu’un à mis sur papier pour eux. Au fond, j’avoue que ça m’intéresse beaucoup, moi aussi j’aimerai bien écrire mes propres musiques. Oui j’ai compris, je ne m’étais jamais concentré sur cet aspect là, mais toute les partitions que l’on joue, quelqu’un à passer des jours à les écrire, quelqu’un qui s’est donné corps et âme. Donc on se doit d’en faire autant. Il fait une pause juste pour nous préparer des sandwichs et se remet à jouer en même temps de manger, il me demande juste par moment de chanter les notes qu’il écrit voir ce que ça donne avec la voix et fait des ajustements. La nuit tombe assez rapidement, on ne voit surtout pas le temps passé et je suis surprise quand on sonne à la porte, Mattew se lève pour aller ouvrir à Alexander qui nous rejoins dans le salon :

« J’espère que ça a été productif ici ! »

Je vois Mattew gonflait des joues à la manière qu’une fille le ferait et il s’exclame alors que Alex rigole :

« Mais je suis toujours productif espèce de petit ingrat ! Mais cette fois tu n’es point ma muse ! Si elle n’avait pas cette bague à son doigt, je t’aurai conseillé de lui en mettre une ! »

Je manque de m’étouffer et lâche un gros :

« Nope »

ça c’est fait, c’est sortie du cœur et instantanée, je suis surprise de ma réaction et rigole aussi et Mattew lève les yeux aux ciels :

« Il semblerait que toute chance avec elle soit impossible, ah mon pauvre cœur saigne, qu’elle tristesse et cruauté dans ces paroles. »

Alexander secoue la main comme pour balayer toute ses paroles et il s’exprime :

« Que le vieux perde la tête à un âge avancé parfois.. C’est fou.. »

Le « vieux » en question s’indigne et nous mets gentiment à la porte pour continuer sa musique. Je pouffe de rire avec Alexander devant la porte de la maison et on reprend la route vers l’établissement, je lui raconte la journée et mes impressions sur cet homme un peu foufou qu’est Mattew. Cet excentricité et cette féminité m’ont beaucoup surprise et impressionné car je n’ai jamais vu quelqu’un agir de cette manière.



Le mois à New York était passé à une vitesse incroyable, j’ai appris beaucoup de chose, comment écrire et composer des musiques, comment être une bonne agent grâce à Adam et Alex, puis ils m’ont appris des nouvelles choses sur la musique. Je pense avoir pris confiance en moi grâce à tout ça. Au fond, je pense même avoir trouvé ma passion… Cela à raffermi mon envie d’en apprendre plus sur la musique, dans toute les formes possibles et inimaginable. Je n’aurai jamais pensé qu’il y avait tout ça derrière.

Je fus étonné quand Alex m’emmena chez la couturière et qu’elle prit mes mesures et plissais des yeux me demandant pourquoi, il m’expliqua que c’était juste pour la tenue de staff de son concert qui allait avoir lieu la veille de mon départ et dont j’allais faire partie en tant que staffienne. Je hoche la tête la laissant prendre mes mesures, quand on sortie pour aller à la salle de musique, je vis monsieur Mattew s’avançait vers nous :

«  J’ai terminé ! Ce sont des chefs d’œuvre ! Mon dieu, je veux que tu l’essayes de suite ! J’ai fais réunir les musiciens ils ont déjà les partitions tiens Lyana ! Viens vite ! »

Il m’attrape le bras et me conduit dans la salle sans que je puisse protester, je jette un regard en mode « help me » à Alex qui se contente juste de nous suivre en me souriant à pleine dent. Traître. Il demande au musicien de jouer d’abord l’air pour que je puisse repérer et je me chante dans ma tête les paroles.. Les trouvant d’ailleurs très belle, je fredonne l’air à certain moment, puis la musique se tue et je me mets en place :

« Bon allez Lyana, j’ai mis toute mon âme dedans, à ton tour ! »

Je hoche la tête, vu les cernes qu’il avait il n’a pas du beaucoup dormir pour écrire ça, je vois Adam se faufilait pour lui aussi écouter et ils recommencent la mélodie et je me mets à la chanter, suivant les paroles et la partition, effectivement c’est assez dur, c’est la première fois que je chante sur une musique originale, quand on est musicien les partitions parlent d’elle même, mais là il faut que je trouve comment bien l’interpréter, je fronce des sourcils pas très contente de mon résultat et je vois Mattew qui n’a pas l’air très emballé non plus.

« Bon ce n’est pas grave, tu t’entraîneras, tu as encore deux jours pour ça, en attendant passons à la musique duo que j’ai écris, je la trouve super belle. Alexander, veux-tu bien l’accompagner ? »

Il hoche la tête et lit les paroles de la musique duo et je l’observe alors que les musiciens jouent la musique, il tape son doigt sur la feuille, tapant le rythme, je vois ses lèvres chanter silencieusement la musique. Je secoue la tête et me dit que je devrais faire pareils moi aussi. Les musiciens demandes si c’est bon et je redemande encore une dernière fois la mélodie. J’aimerai bien réussir à ne pas me tromper, Alex me sourit et dit au musicien :

« J’allais vous demander la même chose. »

Ils rejouent la mélodie et seulement donc au troisième essai nous mettons les paroles sur la musique. C’est moi qui commence à chanter, mais je trouve que ça sonne beaucoup mieux que la précédente. Mattew tape des mains quand la musique est finit :

« Bien je compte sur vous, je veux que c’est deux musiques soient parfaitement interprété pour dans deux jours ! Je ne veux pas que vous salissiez le fait que j’ai écris des si belles musiques et que vous les massacrez ! »

Je hoche la tête :

«  Encore désole ! Je ferais de mon mieux ! »

Il sort de la salle accompagné d’Adam nous laissant seul avec les musiciens. Je regarde la première et fronce les sourcils et Alex me répond :

« Tu dois d’abord t’imprégnai de la musique. Faire des reprises et chanter des musiques originales, ce n’est pas le même boulot. Tu dois trouver où les paroles doivent être placé, puis tu dois toi même ajuster la musique. La chanter comme tu la sens venir. Si tu sens qu’une syllabe devrait être plus prononcé, alors prononce la plus, fais ce que tu veux. »

Je hoche la tête et je recommence encore et encore, on fait une pause pour le repas dans un petit restaurant et on discute surtout de musique, Alex me regarde et me dit :

« Je pense venir à Quederla moi aussi, peut-être pas maintenant, mais un jour, tu as découvert la vie New Yorkaise, à toi de me montrer celle de Quederla »

Je rigole :

« Il n’y a rien de très impressionnant là bas ahah, je suis juste une serveuse dans une pâtisserie, chanteuse dans un petit groupe de rock, mais après je chante sur la scène de la boite de nuit de mon fiancé. »

Il regarde ma bague et me dit :

« C’est vrai que tu es fiancée ! Tu as l’air jeune, donc on l’oublie facilement, il te rend heureuse ? »

Je suis étonnée de cette question et hoche la tête :

« Plus que j’aurai pu l’imaginer, il est… si gentil, si doux, mais faut pas se laisser avoir, il est aussi parfois têtu ! Il est aussi très bosseur et passionné, il se donne toujours à fond dans ce qu’il fait. On a pris une maison avant que je parte. Au fond, j’ai hâte de retourner le voir, il me manque beaucoup, j’aurai aimé qu’il vienne avec moi, mais je ne voulais pas lui demander, sa boite de nuit à besoin de lui »

Il sourit en écoutant raconter  ma vie comme ça :

« Si tu es heureuse alors tant mieux ! Tu es une fille géniale, tu mérites que le mieux ! »

Je ne sais pas trop comment prendre ça, mais je le remercie juste alors qu’il se lève pour payer le repas pour nous deux malgré mes protestations. Je lui demande donc pourquoi tout le monde à l’air si pressé que je saches chanter ça pour la veille de mon départ il roule des yeux :

« Pour que tu puisses profiter de nos conseils, sur Quederla tu ne les aura pas »

Je souris, comprenant donc leur empressement. Je vais me coucher et me lève tôt le lendemain pour répéter la même opération d’entraînement et ce jusqu’au lendemain, d’ailleurs je suis assez fière du résultat que j’ai obtenue que ce soit pour la musique en solo où pour le duo avec Alexander. D’ailleurs quand Adam viens nous voir avec Mattew pour vérifier le résultat, ils ont l’air emballer.

« Oh elle va faire un malheur ! »

S’exclame Mattew totalement emballé à la fin de la musique, je les remercie et remercie les musiciens pour leur patience. On va manger tout les quatre ensemble dans un restaurant assez impressionnant, c’est monsieur Adam qui nous invite pour fêter le futur succès du concert, et il nous recommande d’aller dormir à la fin du repas que demain va être une grande journée.



Je me réveille comme d’habitude et me prépare tranquillement, après tout aujourd’hui c’était la dernière journée. J’allais profiter à fond ! Au fond, je pense que ça va me manquer tout ça… Toute cette activité, cette ambiance tellement différente. New York comme dans chaque ville a ses problèmes, mais l’ambiance est tellement différente. Je ne sais même pas comment expliquer ça. Puis j’ai surtout améliorer mon anglais, mon accent et ça pour la chanson c’est drôlement bien ! Vu que la plupart sont anglaise. Bon j’aime bien chanter en Quederlien, mais il n’y a pas autant de musique que j’aimerai. Je finis de me préparer, m’attache les cheveux et hop je suis prête ! Je range juste ma valise, comme ça elle sera prête pour demain puis je me mets en route pour le lieu du concert, je suis le plan que m’a donné Adam et finit par arriver au bon endroit. On me laisse passer grâce à ma carte et je vais vers la salle où Adam, Mattew et Alexander sont déjà en train de faire les répétitions.

« Et bien vous auriez pu me dire de venir plus tôt… Vous avez commencer sans moi ! »

Je ronchonne un peu déçu qu’il ne m’ait pas avertie que ça commence aussi tôt. Ils rigolent et me saluent trouvant l’excuse qu’ils voulaient juste me laisser dormir un peu. Je m’approche de la scène et y monte pour regarder la taille de la salle. Elle est petite mais c’est obligé vu qu’ils n’ont pas les Elementis de son comme à Quederla. Ça se comprends. Sur ça on a de la chance nous, je croise le regard de Adam qui me fait un clin d’oeil comme s’il avait suivit le cours de mes pensés.

« Bon, du coup il commence dans 5 heures, pas besoin de te faire de discours, tu te donnes à fond comme d’habitude tu seras génial Alexander. Lyana, je compte sur toi pour te donner à fond ! »

Je comprends pas trop pourquoi il me dit ça et hoche la tête :

« Oui ! Je ferais de mon mieux si je peux aider ! »

Je l’aide à s’entraîner sur ses musiques et il insiste pour chanter un peu des miennes pour « se changer de ses musiques » et j’avoue que voir pendant ce temps Adam chuchoter avec la costumière me met un peu le doute. Quelques chose se trame ici et je crois bien que c’est pour ça qu’ils m’ont fait venir plus tard. On s’entraîne pendant un moment puis deux jeunes femmes viennent sur la scène :

« On va commencer à vous préparer ! Alexander tu viens avec moi, et Lyana sur sera avec Liz »

J’ouvre les yeux un peu rond et leur demande :

« Heu Pourquoi moi ? »

Et la sans que je comprennes Alexander éclate de rire et me dit :

« Tu verrais ta tête ! Ahah ! Parce que tu chantes avec moi banane »

Il me mets une pichenette sur mon front avant de partir avec Ellie se préparer et je me tourne vers la jeune Liz, c’est une costumière en apprentissage comme moi qui suit en apprentissage. Adam nous rejoins à la loge alors que je suis derrière le paravent et nous dis :

« En fait, c’est Alex qui a eut l’idée, il voulait faire un duo officiel avec toi avant que tu partes. Je n’y ai pas vu d’objection. »

Je ne le vois pas vu que je suis caché mais finis de m’habiller et sort du paravent :

« Mais.. Les personnes qui vont venir sont là pour le voir lui »

Il me regarde :

« Ils chantera une des musiques avec toi, puis l’autre ça sera toi toute seule, ça lui fera du repos le temps que tu chantes pour boire t’inquiète pas pour ça ! D’ailleurs ça te va très bien ! »

Je m’approche du miroir un peu curieuse de voir ça, loin de mes tenues de rock cela faisait très sobre, mais en même temps ça collait bien avec le style d’Alexander, une robe noire longue et les manches longues qui fait un peu style ancien mais en restant dans notre époque, avec un peu de dentelle par ci par là. Je le regarde :

« C’est très jolie… Bravo Liz tu as fais un boulot formidable avec Ellie. »

Elle sourit contente et tapote le petit siège brosse en main et se tourne vers Adam :

« Je vais en faire une princesse, mais en attendant sortez d’ici, vous aurez la surprise à la fin ! »

Je rigole un peu gêné et vais m’asseoir, quand elle parle de faire de moi une princesse ça me fait un peu sourire.. Si elle savait… Elle commence à me brosser les cheveux et me dit :

« En fait.. Ellie à cousue la majeur partie mais c’est moi qui a eut l’idée de la double longueur... »

Je la regarde comprenant pas et elle s’approche de ma cuisse et montre que la robe à une sorte d’attache et que le bas s’arrache :

« La première musique, fait plus douce plus calme donc la robe longue me semblait mieux convenir, mais la seconde bouge quand même… Et je trouve que ça convient pas une robe longue alors j’ai eu l’idée de faire en sorte qu’elle se décroche un peu au dessus des genoux, ça donne un côté plus vivant. Mais ça ils ne le savent pas, c’est notre secret à nous trois ! »

Je souris et hoche la tête, j’avoue que je suis émue par tout le travail qu’elles ont fournies alors qu’elles ne me connaissent pas. Elle sourit et me fait un chignon puis commence à me mettre quelques bijoux pour agrémenter le tout puis s’attaque à faire un maquillage léger. Elle me relève et me conduit à un miroir.

« Wow.. C’est moi ça… ? Je crois que même mon fiancé me reconnaîtrait pas ! »

J’avais du mal à me reconnaître comme ça, c’était tellement différent de mon style, je reste quelques secondes bloquées et elle me dit :

« Allez viens montrer ça aux garçons ! »

Elle me tends la main et je l’attrape comme si on était de vrai copine, je sais pas comment dire, je me sentais en confiance avec elle. J’arrive devant les garçons et là aucune réaction, ils ont l’air étonné, je prends un grand air pour rigoler et dis :

« Dites moi juste que je suis magnifique et ça m’ira »

C’est Mattew qui brise la glace et dit :

«  Wow Wow Wow ! Mais quel canon ! Ahlalala si j’avais 20 ans de moins j’aurai tenté de te voler à ton fiancé, allez Lyana mets toi à côté d’Alexander on va prendre une photo tout les deux pour immortaliser ça ! »

Je souris et m’approche de lui qui est assez muet puis il finit par dire quand je m’approche :

« ça te va très bien, tu es superbe »

Je hoche la tête pour le remercier et me mets à côté de lui alors qu’ils prennent deux photos, pour qu’on en ait chacun une. Au moins je pourrais montrer à Nash’ le changement radical de tenue que j’ai subie ! Je me demande comment il me trouvera dessus. Mattew tapa dans ses mains puis pris un air sérieux :

« Lyana, Alex, vous votre duo on a pas encore vu la mise en scène, mais il n’y en a pas vraiment, tout ce que j’ai comme demande, c’est que vous devez la jouer. Évitez de vous regarder quand vous chanter, comme mettre une sorte de tension.. Si vous vous regarder c’est vraiment sur la dernière parole de la musique, je trouve que c’est comme ça que vous ressortirez le mieux les émotions de la chanson. Alex, tu connais les tiennes, pas besoin de faire le topo, et Lyana… Pour la tienne… Amuse toi ! Fais ce qui te passe par la tête, éclate toi c’est ta surprise, puis de toute façon au pire si tu te ridiculise tu repars demain ! »

Il rigole sur cette dernière phrase et moi aussi, je lui dis :

« Ne vous inquiétez pas, ça devrait aller ! Puis ça va j’ai l’habitude de chanter devant autant de monde voir parfois plus, donc ça devrait aller »

Il hoche la tête et l’ambiance redeviens plus lourde et sérieuse, c’est la dernière demi heure avant le concert, je regarde des coulisses la salle commencer à se remplir, il n’y a pas beaucoup de monde c’est vrai, mais il faut faire de nôtre mieux pour leurs faire plaisir. Le temps passe vite puis Alex commence à aller sur scène ce qui attire les cris des fans, puis il commence à jouer la mélodie au piano et le silence tombe sur la salle. C’est vrai que comme il n’ont rien pour leurs voix, pour les entendre il faut que ce soit silencieux. J’écoute les musiques les unes après les autres bercés par ses mélodies douce, puis il finit par expliquer après une musique qu’il accueillait une invité et Adam me fit signe d’y aller.

Je rentrais sur scène et saluer les gens puis il expliqua qu’on allait interprété une musique inédite. Il reste à son piano tandis que je regarde le public, il commence à jouer les premiers accords suivie des autres musiciens, je tiens la consigne de Mattew et commence à chanter la musique, regardant partout, marchant un peu comme si je m’éloignais parfois, regardant au loin pour faire une impression de solitude. Je ne sais pas comment il s’en sort lui de son côté… La musique avance et je trouve qu’au final on a l’air de bien s’en sortir, puis on finit par se regarder sur la dernière parole de musique et il joue les derniers accords. Je lui souris contente de ce qu’on a fait et il hoche la tête comme pour approuver alors que les fans applaudissent. Il se lève pour laisser place à un autre pianiste pour partir en coulisse alors que je présente la futur chanson.

Je commence à chanter tranquillement la musique et cela doit étonné la costumière car je n’enlève pas la jupe au début. C’est seulement quand le refrain pète que j’arrache le bas de la robe, comme pour rajouter un effet un peu rock. J’avoue que je prends beaucoup de plaisir sur scène à chanter, au début j’avais eut du mal à interprété la musique, mais depuis ça c’est bien arrangé. Je m’amuse et fais quelque pas de danse en même temps, rien de trop compliqué, c’est juste au feeling de la chanson. Je salue quand la musique et finit sous les applaudissements et sort de scène et je suis félicité par Adam, Mattew, Liz et Ellie, Alexander étant déjà retourné sur scène le concert aller bientôt touché à sa fin mais pas une question de se relâcher. On le regarde des coulisses et on l’applaudit nous aussi alors que c’est la fin du concert. On se félicite mutuellement et on va dans nos loges respectives pour se rhabiller, puis Mattew nous proposes de sortir pour fêter ça et je hoche la tête contente. On passe une dernière soirée tous ensemble, en s’amusant bien se couchant un peu tard, mais bon, on a profité. Puis le lendemain je les revis tous sur le quai au port, je leurs fis la bise à tous et remonta sur le bateau un peu triste que l’aventure se termine. Je leur promis de leurs écrire et le bateau s’en alla pour retourner de la où je viens.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E


HRP:
 



#cc6633 ♥️
Un voyage au USA [solo] Unknown
Un voyage au USA [solo] OyioUn voyage au USA [solo] 76wlUn voyage au USA [solo] Ax8d
Revenir en haut Aller en bas
 
Un voyage au USA [solo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Archives 2014 - 2019 :: Les Rps 2019-