Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Une défense impénétrable [PV Astoflo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Maître du JeuMessages : 640
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Une défense impénétrable [PV Astoflo]   Mar 25 Sep - 15:31

Une défense impénétrable
Être un Ghost n'est pas une chose aisée, certes c'est assez impressionnant et important car se sont les protecteurs personnelles du Maire est leur carrure n'est clairement pas à prendre à la légère. Malheureusement pour eux, malgré leur protection au sujet de leur identité, ce ne sont clairement pas les plus confortable dans la vie car ils ont juste assez de quoi à vivre, juste assez d'argent pour réussir à vivre à Quederla, avec des horaires à la con, donc c'est assez difficile de palier un second métier, surtout un métier à temps complet, sous peine de manquer énormément de journée de travail. C'est donc assez difficile pour un Ghost de palier ce métier avec un autre, pourtant, certains y arrivent, après tout, ils sont dix et ils tournent beaucoup, donc il y a en qui sont plus demandé que d'autre, et puis certains ne sont là que pour certaines missions particulières, alors ils peuvent largement faire ce qu'ils veulent, même si les ordres du Maire passeront toujours en priorité, qu'importe le travail qu'ils ont et surtout qu'importe s'ils sont justement entrain de travailler ou non.

Vu que les Ghost ont une identité secrète, peut de personnes sont au courant de leur identité, même entre eux, ils ne sont pas au courant de qui est qui. Bien sûr, ils portent des masques qui modifient leur apparence, mais entre eux, ils se voient normalement, sans leur camouflage, uniquement avec leur masque tout simplement. Du coup ils savent entre eux à quoi ils ressemblent, même s'ils ne savent pas qui ils sont, et ce n'est pas plus mal pour éviter les mutineries. Néanmoins, le Maire est au courant d'absolument les identités de tout le monde, ce qui lui donne clairement l'avantage sur eux car il est au courant de tout sur eux, surtout qu'il possède la protection du Ténébreux également et pour ça, ça le rend légèrement intouchable, et il ne sort jamais réellement seul. Même si le Maire a l'air seul, c'est clair qu'il n'est pas seul, et ça même s'il rencontre un de ses hommes, même un autre Ghost. Il faut dire qu'il est très prudent et qu'il ne laisse rien au hasard pour le coup.

Quand le Maire demande à voir l'un de ses Ghost, clairement il évite de faire ça aux yeux de tous, même si c'est un groupe connu, il ne faut surtout pas qu'on sache qui est qui et donc forcément il faut qu'ils se rencontrent dans des endroits qui échappent aux yeux de tous. C'est pour cela qu'il avait demandé à l'un de ses Ghosts de se retrouver dans les égouts de la ville pour discuter d'une mission précise. Car oui, les Ghost ne sont pas que des gardes du corps, mais ils sont bien plus, des assassins, des sous-fifres pour des tâches ingrates, des missions suicides, et plein d'autre mission qui sont en dehors des lois, même si pour le coup à Quederla, le Maire c'est la loi donc il peut faire ce qu'il veut, mais quand même, certaines choses doit rester discrète jusqu'au bout. C'est peut-être spécial, mais voilà leur rendez-vous qui a été prit le jour même, en même temps le Maire ne va pas envoyer une missive plusieurs semaines à l'avance, il veut voir une personne, il lui dit et dans l'heure qui suit cette personne doit être là, c'est aussi simple que ça. Pourquoi lui obéir ? Avant il n'y avait peut-être aucune raison, mais désormais avec l'aide du Maire, c'est plutôt une évidence.

Astoflo était déjà dans les égouts, dans l'attente du Maire qui lui n'était toujours pas présent. Les Ghost ont interdiction d'être en retard, mais si le Maire est en retard, qui pourrait lui dire quelque chose ? C'est lui le chef, il fait ce qu'il veut après tout. On pourrait penser qu'il pourrait avoir peur des personnes comme Astoflo, des montagnes de muscles, mais ce n'est pas le cas. Le Maire est un ancien soldat, il sait se battre, même s'il est diminué depuis le temps, sauf qu'il n'est pas arrivé là que en cirant des pompes, s'il est là, c'est qu'il a réussi à se faire un nom et imposer une certaine terreur chez les autres, et même parmi les hommes les plus fort qui existe ; même s'il doit perdre la vie, il ne la perdra pas seul, c'est simplement le cas.

Impossible de dire pour combien de temps il doit attendre que son supérieur arrive, peut-être une minute, peut-être une heure, impossible de le dire, même si en général, le Maire reste assez ponctuel donc il ne devrait pas à avoir attendre très longtemps. Dans les égouts où se trouve le Ghost, il y a une multitude d'objet qui traîne, autant par terre que dans l'eau dégoûtante se trouvant au milieu, juste au pied de cet homme, sans compter le nombre incalculable de cadavres et l'odeur qui va avec bien sûr. Dans tous les cas, il fallait s'occuper, surtout que dès fois, c'est dans le purin qu'on découvre les plus grands trésors. Dans la rivière des égouts se trouvait un nombre impressionnant d'objet brillant, assez difficile à voir car entre la rivière, l'obscurité et surtout la crasse, très dur de voir, mais en tout cas il y a beaucoup d'objet qui pourrait faire le bonheur de beaucoup et qui peuvent valoir une fortune.

Quant au sol, enfin dans les égouts, il y avait tout de même des endroits pour se poser et attendre, s'entraîner pourquoi pas. Enfin, vu les objets, ils doivent dater et surtout ils sont en très mauvais états donc est-ce que ça serait une bonne idée ? Dans l'ancien temps c'était assez courant de créer des camps improvisés dans les égouts pour se protéger et attendre que les choses passent donc ce n'est pas étonnant de voir ça à l'intérieur.

Du coup, que va faire Astoflo en attendant son patron ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unité Ghost
avatar

Astolfo BlackUnité GhostMessages : 8
Date d'inscription : 17/09/2018


MessageSujet: Re: Une défense impénétrable [PV Astoflo]   Mer 26 Sep - 8:27

Je marchai au milieu de la ville, de façon plutôt à l'aise. Les gens se retournaient pour me fixer quand je passais à côté d'eux. Faut dire que j'étais une personne assez atypique à Quederla, il n'y a pas énormément de monde aussi grand avec une carrure si ... Imposante, ça ferait même presque flipper, enfin pour c'est normal. Ou c'est la ville qui est trop petite. Je ne compte plus toutes les fois ou je me suis mangé un encadrement de porte en entrant dans un endroit, car je suis trop grand. D'ailleurs, c'est encore un endroit où je ne suis pas à mon aise où j'ai rendez-vous. Un rendez-vous pour le maire, celui qui est censé être mon patron, qui paye au lance pierre avec des missions chiante parfois. En réalité, je ne l'aime pas trop, mais je pensai que Ghost était plus amusant que ça et mieux payé quand on me l'a présenté. Si j'avais su, je me serais abstenue. M'enfin bref, j'y suis, j'y suis. Mais un jour, je prendrai la place de ce vieux croulant et je me créditerai la partie volée et méritée de mon salaire.

Enfin bref, un jour quoi. Je me rends dans les égouts ou j'ai eu rendez-vous par le boss comme je disais, essayant de rentrer par l'entrée classique, mais comme à chaque fois, je galère à passer, grognant et râlant après le vieux con de toujours choisir des endroits hyper emmerdant pour moi, il pourrait faire un effort quand même parfois, je sais qu'il en a rien à foutre, mais ça serait dommage que j'en ai rien à foutre de le protéger ou de faire le garde du corps un jour aussi. Après un moment à marcher dans cet endroit infâme, j'arrive au point de rencontre, mais monsieur n'est pas là. C'est quand même un comble qu'on a pas le droit d'avoir 5 minutes de retard, mais que monsieur puisse les prendre, surtout quand on a rendez-vous dans un endroit comme ça. Car oui, cet endroit est horrible, ce n'est pas immense, je suis à l'étroit et pas question de foutre les pieds dans cette eau immonde.

D'ailleurs je suis quand même surpris de voir cette quantité d'objet par ici. Je me demande bien comment on peut abandonner autant de chose dans des égoûts. Je me penche un peu au-dessus de l'eau regardant certains objets qui semblaient briller, mais l'idée de les prendre ne traverse pas mon esprit, je touche pas à l'eau ici, c'est mort. Je préfère me redresser et regarder les objets qui sont autour sur le sol, dégueulasse mais moins que ceux dans l'eau pour moi. Peut-être que je trouverai la perle rare qui me permettra de finir mes fins de mois sans que je n'ai besoin de faire combat clandestin ou connerie dans le genre. Quoi que en fait, j'aime trop ça pour arrêter, mais je peux toujours regarder ce qu'il y a dans ce tas de merde.

Je me penche un peu et commence à regarder les objets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 640
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une défense impénétrable [PV Astoflo]   Lun 8 Oct - 16:20

Une défense impénétrable
Passer le temps dans les égouts, c'est une bien étrange idée, même y aller et assez étrange, et pourtant, et ça malgré l'odeur de ceux-ci, beaucoup de monde s'y rendait pour des raisons bien différentes ; l'entrée des QG Domae et Élémentis obligent par conséquent un bon nombre de s'y rendre, et encore heureux qu'ils ne sont pas au même endroit, sinon les combats seraient inévitable, puis surtout qu'elles sont cachées donc difficile d'accès et impossible d'y tomber dessus au hasard. Néanmoins, beaucoup d'autres personnes s'y rendent également pour des raisons diverses, cachettes, habitats à cause d'un manque de logement ou simplement pour des rendez-vous un peu trop secret, comme Astoflo et la personne qu'il attend, le Maire. La meilleure des solutions serait de juste attendre, ne pas bouger et tenter de ne pas respirer pour ne pas à avoir supporter l'odeur nauséabonde, pourtant, le Ghost prit la solution de regarder un peu partout et surtout de voir certains objets de bien plus près.

Alors qu'il se baissait, ramassant un objet qui semblait être brillant, même à travers toute la crasse qui pouvait se trouver dessus. Impossible de dire depuis combien de temps il est là, même impossible de dire s'il provient du dessus ou bien du dessous de la surface de la terre. C'est assez étrange pour le coup, mais au moins il avait quelque chose d'assez attirant, comme si ça fallait une fortune car malgré tout ce qui se trouvait autour, ça brillait et ça semblait réellement valoir cher. Le Ghost attrapa simplement cet objet, débarrassant un peu la crasse qu'il y avait dessus pour laisser y voir une coupe en or massif, une véritable trouvaille, sûrement un imbécile qui ne savait pas quoi faire de son argent, ou bien un objet volé qu'une personne a dû laisser tomber pour éviter de ce faire capturer. Dans tous les cas, impossible d'en trouver l'origine, mais ce n'est pas important, maintenant que Astoflo en a fait la découverte, c'est devenu sa propriété exclusive. Néanmoins, dès que sa main entra en contact avec l'or pur, une chose incroyable se passa où Astoflo allait être le seul témoin, mais également la seule victime.

Une sorte de lueur noire sorti de la coupe en or, comme si une entité sombre y habitait, un génie à l'intérieur de la lampe, mais celui-ci est d'une aura maléfique, cela se sentait qu'elle n'était pas là pour accorder des vœux à son propriétaire, mais bien pour retirer une vie. Cette entité sombre semblait voler au-dessus de la coupe de Astoflo, mais très vite, sans qu'il ne puisse faire quoique ce soit, l'ombre vivante entoura Astoflo, entrant par la bouche de l'homme, ainsi que par ses narines, comme si elle cherchait réellement à entrer à l'intérieur de lui, un sentiment réellement étrange et désagréable pour lui, ce n'est pas agréable que quelque chose rentre dans en soit par la force. Qu'importe sa puissance, son entraînement, personne ne pouvait résister à une telle chose, c'est au-delà de la consistance d'un humain, c'est réellement insupportable, qu'importe la force mentale de n'importe qui. Ce n'était pas étonnant que Astoflo succomba à une telle charge négative, à une telle puissance, tombant dans les pommes aussitôt après avoir souffert quelques secondes, tournant de l’œil et s'écrasant au sol.

Lorsque Astoflo semblait revenir à lui, il n'y avait plus rien autour de lui, juste de l'obscurité, le noir complet et rien d'autre. Pourtant, il n'avait plus aucune souffrance, juste un sentiment désagréable, celui qu'on a lorsqu'on déteste être à un endroit, un endroit réellement flippant qu'on a qu'une hâte, c'est de partir. Malheureusement pour lui, où qu'il aille, il n'y avait rien à part les ténèbres, tout était sombre. Pourtant, après ce qui semble être une éternité, impossible de dire combien de temps il est présent dans cette chambre de l'horreur, mais pour lui, cela faisait sûrement plusieurs heures, alors qu'en réalité, cela ne faisait que quelques secondes. En tout cas, il finit par voir au loin, impossible pour lui de se rapprocher plus que cela, un grand nombre de personnes dont une qui se trouvait au centre et qui ne semblait rien faire. Toutes les autres personnes, un nombre impossible à compter, peut-être cinq, ou dix, voire cinquante, impossible car ils arrivaient, partaient, etc. Pourtant, chaque personne tentait d'attaquer celui au centre avec des animaux, des éléments, tout, et pourtant, rien ne passait, comme si la personne du centre était immunisé à toutes les attaques tandis que les autres disparaissaient dans une fumée juste après.

Ce combat à sens unique sembla durer une éternité également, où personne n'arrivait à toucher la personne centrale. Quand tout se calma, celle-ci se retourna en direction de Astoflo avec un grand sourire aux lèvres, commençait à parler dans une langue inconnue pour le Ghost, impossible de savoir ce qu'il disait, mais clairement cela semblait être une invitation au combat. C'est d'ailleurs à ce moment précis que Astoflo se retrouvait comme libre de ses mouvements, pouvant enfin se rapprocher de son adversaire sombre, impossible de dire à quoi il ressemble également. Alors qu'il fit un pas, Astoflo se retrouvait comme encerclé par toutes les fumées détruites par son adversaire qui commençait à marcher tout doucement. Ces fumées foncèrent sur Astoflo qui ne pouvait se permettre de les esquiver très longtemps. Elles réussirent à rentrer dans le corps de Astoflo à multiple reprise, mais ce n'était pas désagréable, cela faisait comme s'il venait d'hérité de quelques choses d'assez important.. Les pouvoirs de toutes les fumées ! Il le sentait en lui, il avait le contrôle d'un nombre incalculable de pouvoirs, une puissance folle, surtout il semblait pouvoir tout contrôler à la perfection, une expérience digne des plus grands. Il avait le potentiel de mille hommes, alors battre un seul et unique homme ne serait pas des plus compliqué ? Pourtant son adversaire continuait de rire tout en avançant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unité Ghost
avatar

Astolfo BlackUnité GhostMessages : 8
Date d'inscription : 17/09/2018


MessageSujet: Re: Une défense impénétrable [PV Astoflo]   Lun 8 Oct - 17:02


Un objet particulier attira mon attention, il semblait briller légèrement malgré la crasse présente. Je le prends entre mes mains pour venir nettoyer rapidement et regarder ce dernier, qui était vraiment pas mal, il faut le dire, on dirait un objet qu'on entend dans les comptes pour enfant ou légende. Ca me plaît bien, je vais peut-être le garder, je pense, au pire ça me fera un joli récipient quand je bourrerai la gueule, un verre VIP. Enfant après l'avoir nettoyé et désinfecté bien évidemment. C'est ce que je me disais au moment ou une violente lumière ténébreuse apparaît, sortant de l'objet que je venais de ramasser, à ma plus grande surprise, je ne sais pas trop comment réagir et je reste figer devant le spectacle.

Après un moment, je me rends compte qu'un truc ne va pas du tout, levant les yeux vers une chose qui semblait être apparue au-dessus de moi et je ne réfléchis pas plus que ça, de toute façon ce n'est clairement pas mon fort, donc je ne vais pas commencer à me tourner vers ça dans une situation aussi simple, j'arme mon coup pour venir éclater cette chose qui est apparue. Cependant, sans que je n'ai le temps de réagir, cette dernière semble s'attaquer à moi venant faire une chose à ma bouche et mon nez qui m'empêche de respirer pendant quelques secondes, une sensation bien trop désagréable pour que cela soit naturelle ou normale, après une vingtaine de secondes, je m'écroule au sol totalement inerte.

Je me réveille après ce qu'il me semblait être des heures de sommeil, frottant mon crâne en grognant très fortement, pestant contre le maire et ses égouts à la con, mais c'est après avoir fini de geindre, que je me rends compte que je ne suis plus dans les égouts, mais dans ... Le vide ? Tous étaient noirs, sans pouvoir distinguer de différence, de fond ou tout autre élément. Cependant, ce n'était pas tout à fait vrai, après quelques minutes à m'habituer à cet endroit obscur et totalement informe, j'aperçois énormément de silhouette qui se dirige vers une personne centrale, une personne qui semblait attirer toutes les attentions.


Je m'approche donc de la scène, mais soudainement, je semble totalement entravé par une chose invisible, ce qui ne me plaît pas vraiment, j'essaye de me débattre, serrant les dents de toutes mes forces en contractant mes muscles, alors qu'un combat éclate devant moi en toutes ses personnes et celle qui semblait jouer le rôle principal. Je me détends pendant une fraction de seconde quand je comprends que toutes les personnes ont des pouvoirs, mais ce qui me fait encore plus halluciné, c'est la facilité dont fait preuve l'homme central pour les abattre, ce qui me fait bouillonner intérieurement, le combat semblait durer pendant une éternité, mais j'étais captivé pour la force de cet homme et aurais bien voulu me joindre au combat. Dieu semble d'ailleurs m'entendre, car je peux soudainement me mouvoir après la chute de la dernière personne. Je ne me fais pas prier pour avancer quand l'homme parle une langue totalement étrange :

Je ne sais pas ce que tu racontes, mais je suis ....

Pas le temps de finir ma phrase que la fumée sur les lieux vient vers moi, pour pénétrer mon corps de nouveau par ma bouche, mon nez, même mes yeux ... PAS ENCORE ! Mais à la différence de celle d'avant, je ne souffrais pas et ne me sentais pas mal, c'était même l'inverse, je me sentais bien et surtout ... Puissant après. D'aileurs ça s'affiche même sur mon visage, alors qu'une énorme quantité d'information semble traverser mon esprit, comme si je gagnais la connaissance de centaine d'individu sur ...les pouvoirs des familles, chose qui ne m'avait jamais vraiment intéressé, pour moi c'était tous une bande de lâche qui se cachait derrière leurs tours de magie pour combler la faiblesse de leurs êtres. Et il semblait que j'avais hérité de tous ses tours à mon profit, mais ça ne m'intéressait pas vraiment, car mon corps était la seule arme dont j'avais besoin et pour être sûr que ce combat se déroule bien dans ce sens là, je me permets d'utiliser le seul élément qui semble digne de ma personne, le néant que je répends comme je déverse autour de moi, puis je pointe mon doigt en direction de la silhouette:

Je sais pas qui t'es, ce que tu m'as fait, mais préapre toi à te battre comme un homme lopette, car je vais t'éclater la gueule ...

Je commence à courir en direction de cette fameuse silhouette de toute ma vitesse, après un grand sourire voulant percuter ce dernier sans vouloir lui donner un coup de poing, mais en le percutant avec ma vitesse et tous mon poids, avec mon bras.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 640
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une défense impénétrable [PV Astoflo]   Sam 13 Oct - 17:48

Une défense impénétrable
Une zone de combat obscur, où il n'y a rien, juste du noir, et pourtant Astoflo décida de ne pas se laisser influencer par cette histoire et faire ce qu'il sait sûrement faire de mieux, se battre contre une autre personne. Il est très doué pour ce genre de chose, en même temps, vu sa carrure et surtout vu ce qu'il doit faire pour le Maire, forcément il doit l'être et une chance pour lui. Par contre, ça peut lui jouer beaucoup de malheur car au lieu de réfléchir à un plan d'action, ou bien tenter de profiter des faiblesses de son adversaire, il fonce très souvent la tête en première dans une confrontation, ce qui pourrait lui être pénible dans cette histoire car même s'il est très fort, impossible de dire si son adversaire ne l'ait pas encore plus fort que lui. Astoflo venait de choisir la stratégie la plus brutale qu'il avait à sa disposition, foncer dans le tas et surtout tenter de mettre le premier coup, mettre un puissant coup qui pourrait changer le cours de cette bataille, mais est-ce que c'est une bonne solution alors qu'il profite d'énormément de pouvoir ?

Son adversaire venait de réussir à battre énormément d'adversaires sans rien faire, en ne bougeant juste pas, alors est-ce qu'une seule personne pourra réussir à le battre avec une technique aussi primitive ? C'est ce qu'on verrai rapidement lorsque les deux seront au contact. Ce fut une chose rapide à se faire car la course du Ghost, ainsi que la marche de l'ombre, permit un contact très rapide, et le coup du Ghost réussit à atteindre son objectif. Pendant une seconde, peut-être deux, le Ghost allait sûrement penser qu'il venait de réussir son coup, pourtant les choses allaient changer très vite. L'ombre ne bougeait pas, pourtant ce n'était pas le cas de Astoflo qui lui n'était clairement pas dans la même situation. Cet homme musculeux senti à l'intérieur de son corps une sensation étrange, jusqu'à finir par ressentir une sorte de choc étrange qui le propulsa en arrière sous un léger rire sournois, sombre, et vraiment maléfique.

Le Ghost restait en forme, mais il venait de se prendre un violent coup, au niveau de ce qu'il voulait mettre à l'ombre, tandis que l'ombre elle continuait de marcher comme si de rien était. Astoflo pourrait continuer à vouloir le frapper, ou même utiliser ses nouveaux pouvoirs, mais en vain, cela se retournerait toujours contre lui sans qu'il ne puisse même toucher réellement son adversaire, rien ne pourrait stopper son avancement. Le combat était clairement dans le même sens, Astoflo qui attaque, l'ombre qui ne fait que marcher, et le Ghost qui subit toutes les attaques qu'il essaye de donner. C'est très dérangeant pour lui qui mise tellement sur sa force alors qu'au final, sa force ne lui sert clairement à rien, surtout que son adversaire n'a clairement pas l'air d'être grand, ni même fort et pourtant il arrive à lui faire regretter le combat.

Après un combat non équitable, l'ombre finit par arriver au niveau de Astoflo afin de l'attraper à la gorge et malgré sa petite taille et sa force qui semblait être ridicule, le voilà entrain de le soulever dans les airs comme si Astoflo ne pesait rien. Il pouvait enfin voir l'ombre de plus près, mais c'est dommage pour lui car il ne connaît en rien le physique de cet homme, il ne connaît en rien l'apparence qu'avait le fondateur des élémentis, Eisuke en personne. C'était la silhouette de Eisuke, la silhouette d'un homme des plus dangereux et les plus sombre que l'histoire de Quederla ait pu connaître. Impossible pour le Ghost de se libérer de cette emprise, emprise qui ne tenait qu'à une seule petite chose, cette main autour de son cou. Même si l'ambiance n'était pas habituelle, la douleur était bien réelle elle, surtout qu'il pouvait sentir tous ses nouveaux pouvoirs disparaître au sein de cette ombre, comme s'il absorbait toute cette puissance. Ceci dura plusieurs longues secondes, jusqu'à qu'il entendit un cri strident provenant de cette entité sombre, puis une lumière aveuglante vient transpercer toutes les ténèbres environnante au point que tout n'était que blanc, impossible de voir ce qui se passait.

Ce n'est qu'après quelques secondes où la vision n'était pas permit, que tout redevient visible, mais au lieu de se retrouver dans une zone obscure, noire, tout était d'un blanc jaunâtre, un aura apaisante, cela sentait la gentillesse, comme l'amour d'une mère, contrairement à ce qui était présent juste avant. La silhouette noire n'était plus là, par contre il y avait une silhouette blanche à la place, silhouette qui prit la forme d'une jeune femme, d'une jeune fille, inconnu au bataillon pour Astoflo, mais c'était une évidence, elle n'était pas dangereuse, en même temps, elle est bien trop jeune pour être une menace, non ? Elle était en face du Ghost, souriante, aimante, une aura tellement pure que c'est à ce demander si c'est une chose normale, si elle est réelle, pourtant elle prit la parole avec une voix tellement calme et dégageant tant de gentillesse qu'elle fit disparaître toute envie de se battre.

« Je suis désolée que tu dois porter ce fardeau, tu n'aurais pas dû. Cette marque dans ton dos le montre bien, tu es marqué d'un très grand malheur. J'ai déjà pu voir cette marque sur une autre personne et je le regrette profondément. Je ne sais même pas comment j'ai réussi à te venir en aide en ce moment précis, ni combien de temps cela dura alors il faudra faire vite. Impossible de dire ce que tu as obtenu comme pouvoir, mais c'est une évidence que ce n'est pas un don, c'est une malédiction... Comme lui, personne ne peut être heureux avec une telle malédiction, c'est une vie de malheur et de souffrance qui t'attend... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unité Ghost
avatar

Astolfo BlackUnité GhostMessages : 8
Date d'inscription : 17/09/2018


MessageSujet: Re: Une défense impénétrable [PV Astoflo]   Sam 13 Oct - 18:45

L’homme continuait d’avancer vers moi. Je n’en avais un peu rien à foutre, je fonçais droit devant comme je l’ai toujours fait, que les cicatrices de mon corps en témoignent. Soldat, combattant armée, pratiquant d’arts martiaux, je les brise tous à la fin. La seule chose que dieu m’a donnée, c’est mon corps et mon extraordinaire force naturelle. En contrepartie, je semble être démunie d’une forte intelligence, mais je suis toujours vivant dans cette ville après 28 ans, là où les personnes intelligentes ne passent même pas la vingtaine, donc c’est que ça m’est totalement inutile. D’ailleurs, quand mon bras percute la silhouette, je suis tous souriant, pensant l’avoir démoli en un et unique coup.

Mais quand je baisse mes yeux pour voir le mec en miette, je le vois toujours debout immobile comme si c’était une légère brise qui l’avait frappé, j’arque un sourcil avant de sentir une sensation vraiment désagréable à mon ventre et me retrouver propulsé en arrière vraiment surpris de ce qui venait de se passer, mais rien de bien méchant, il en faudra bien plus pour m’arrêter. Je me redresse assez hâtivement et attrape mon T-shirt que j’arrache d’un seul mouvement de bras, réduisant le vêtement en lambeaux. Gonflant le torse et contractant tous mes muscles, je garde un léger sourire content de trouver une personne qui semble à ma hauteur :

pas mal mollusque, il semble que tu vas m’amuser un peu malgré ta carrure pitoyable

Je serre ma main et fonce de nouveau vers lui, employant les grands moyens, ma carrure était tellement imposante que la majorité des gens s’enfuyaient à ce moment-là. Mais la personne en face de moi semblait de nouveau marché, comme si elle n’en avait rien à faire. Je ne comptais pas utiliser la magie de ses clans de pouilleux, une insulte à ma personne et mes croyances. Arrivant à son niveau, je m’arrête et lève une jambe pour venir lui donner un coup de pied plutôt violent au niveau du menton, je sens que je touche, pourtant, il ne bouge pas d’un pouce et c’est moi qui m’écroule ayant du mal à me relever, comme si le coup que je venais de lui porter m’était revenu en pleine face. Je me redresse tant bien que mal et m’approche-le prenant entre mes bras et le serrant, voulant lui briser les OS avec ma force brute, mais à ma grande surprise, c’est encore moi qui me retrouve au sol, alors que la silhouette continue de s’approcher.

Je continue de l’affronter, pendant un temps qui me semble une éternité, mais impossible de l’atteindre, j’avais l’impression même qu’il se foutait de ma gueule, ce qui me poussait à revenir vers lui encore plus fort et violent, mais toujours le même résultat. J’étais à genoux légèrement essoufflé et commençant à faiblir. Je le fixe qui s’arrête devant moi, me préparant à lui donner un coup surprise, mais je n’ai pas le temps car il me saisit par la gorge et me soulève comme si j’étais une vulgaire brindille ce qui me surprend un peu. J’essaye de lui briser le bras ou au moins de lui retirer, mais impossible. Je serre les dents grimaçantes un peu … Je sentais encore une nouvelle sensation étrange, comme si on m’aspirait une chose importante. Puis soudainement, une lumière m’agresse les yeux, m’obligeant à fermer ses derniers. Je sens mon corps tomber contre une sorte de sol.

Après quelques instants j’ouvre de nouveau les yeux, me demandant ce qui se passait encore. Quand ce fut le cas, je découvre que je suis dans un décor totalement différent, mais toujours étrange. En me redressant, je découvre une silhouette et par réflexe, je tends rapidement ma main vers sa tête pour l’attraper, mais la silhouette se met à parler ce qui me fait arrêter mon action, surtout que je remarque qu’elle semble bien différente de la précédente. Cette dernière semble me mettre en garde par rapport à une « malédiction » mais je ne comprends pas trop, d’ailleurs vu que cette personne semble parler, je me permets de lui demander :

T’es qui ? Je suis ou ? C’est toi qui t’amuses à jouer avec mes nerfs depuis tous ce temps ?

J’étais un peu énervé, légèrement amer d’avoir été ridiculisé par un mollusque. Je regarde de nouveau autour de moi, j’avais l’impression d’être dans le même endroit, mais en moins flippant avant du blanc beaucoup plus rassurant.

C’est quoi cette connerie de malédiction ? J’ai rien demandé et je ne veux pas spécialement de problème …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 640
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une défense impénétrable [PV Astoflo]   Mar 16 Oct - 23:55

Une défense impénétrable
Cela faisait beaucoup à encaisser pour une seule et unique personne, et pourtant, il allait devoir faire avec car c'était le cas et il fallait éviter de se faire submerger par ses émotions et surtout par l'envie de tout frapper. Surtout que les explications rapides de la jeune femme ne semblait pas être des plus claire pour lui, en même temps, ça peut se comprendre. Elle ne se présente même pas, elle reste dans le flou quant à cette histoire, mais est-ce qu'elle a le choix ? Elle ne sait même pas combien de temps cela dura, elle ne sait rien, elle ignore même l'existence de cet endroit créer par la magie de son défunt époux. Alors forcément, elle est obligée de faire au plus court, que ça lui plaise ou non, mais vu qu'il semble être réellement perdu, peut-être qu'elle devra prendre du temps pour répondre à ses questions, en espérant qu'elle allait avoir le temps de répondre à toutes les questions car maintenant que les ténèbres se sont dissipés, c'était évident que tout ce monde allait également disparaître sous peu, après tout, ce n'est pas elle qui contrôle tout ça, elle n'en est qu'un visiteur, contrairement à Astoflo qui en est une victime.

« Je ne sais pas ce que je peux dire, car je suis autant perdue que toi pour cette situation, j'ignore tout de comment j'ai fais pour pénétrer à l'intérieur de ton inconscience, sûrement grâce à ma lumière, elle a toujours eu un effet positif sur Eisuke. Cela a peut-être un lien car désormais, que tu le désires ou non, tu es l'héritier de son pouvoir, même si ce n'est qu'une microscopique partie de cette puissance qui était la sienne. Mes peurs étaient fondées, le pouvoir de Eisuke est bien de retour, les Ténèbres sont de retour à Quederla.. sauf qu'on n'a pas le temps de plus se parler, regarde autour de toi. »

Beaucoup de choses à intégrer, mais en même temps, que très peu de temps vu qu'effectivement, tout ce qui se trouvait autour d'eux semblait s'assombrir de nouveau. La lumière était toujours présente, mais cela diminuait, comme si l'obscurité revenait, mais sans pour autant être désagréable, aucune mauvaise sensation néfaste, juste le fait que tout devenait noir et donc forcément qui était le symbole du réveil, comme si on se réveillait d'un très mauvais rêve, rêve qui semblait être bien réel en tout cas. C'était une évidence que Astoflo vit une expérience unique, enfin, presque, mais ça bien sûr il ne le pouvait savoir car deux autres personnes avaient déjà vécu cette expérience, et cela risquait de ne pas être les derniers également, sauf que bien sûr, ce n'est clairement pas les choses qui se disent au coin d'une rue. Tout devenait sombre, la vision se faisait plus courte, mais la seule chose qui restait visible, c'était la jeune femme qui illuminait d'une faible lumière agréable.

« Je suis désolée pour toi, mais tu devras vivre avec ça désormais.. Au fait, cela pourrait te servir... Je m'appelle Mavis, femme de Eisuke, fondateur des Élémentis. »

Sur ces mots, tout devient sombre pendant quelques instants, puis une légère lumière commençait de nouveau à frapper le Ghost. Même si en réalité, c'est plus l'odeur qui recommençait à frapper les narines de cette personne. Le voilà de nouveau dans les égouts, le voilà de retour dans la réalité, pourtant il ne se sentait pas réellement différent, rien de bien étrange comparé à avant. Du moins en apparence, il y avait une différence car dans son dos, il y avait une toute petite marque sombre, elle était réellement minuscule, mais elle dégageait une telle aura qu'elle ne passait clairement pas inaperçu, elle donnait réellement froid dans le dos, ce qui est le cas pour le coup. C'était sûrement impossible pour lui de la voir, en même temps, voir son dos est d'une difficulté énorme sans un miroir. Pourtant, le haut de l'homme était enlevé, il était torse nu, et sûrement heureux que la marque soit sur la partie haute de son corps, car sinon, impossible de savoir jusqu'à où il se trouverait dévétu.

Le réveil était assez difficile, mais après quelques secondes à s'en remettre, il pouvait voir non loin de lui, une personne qui se tenait de bout, regardant à moitié l'homme au sol, du coin de l’œil, pendant qu'il semblait regarder devant lui, sa main contre son oreille pour une raison obscure, comme s'il mettait son doigt dans l’œil. C'était facile de le reconnaître pour lui car c'était le Maire. Impossible de dire depuis quand il était là, impossible même de dire depuis quand il était inconscient car même si son rêve n'a sembler durer que deux ou trois minutes, en réalité cela faisait peut-être vingt minutes, voire même une heure. En tout cas, le Maire semblait parler tout seul, malheureusement, impossible d'entendre ce qu'il disait. Ce n'est pas parce qu'il murmurait, mais simplement parce que Astoflo n'était pas encore au meilleur de ses capacités, alors il devait retrouver ses sens. Tout ce qu'il réussit à entendre, c'était la fin de sa dernière phrase avant qu'il ne se tût pour une raison inconnue.

« Dans le dos oui. Une marque complètement noire... Les Ténèbres ?! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Unité Ghost
avatar

Astolfo BlackUnité GhostMessages : 8
Date d'inscription : 17/09/2018


MessageSujet: Re: Une défense impénétrable [PV Astoflo]   Mer 17 Oct - 2:52

La jeune demoiselle en face de moi semblait vraiment jeune au vu de sa voix et sa silhouette, je me demande bien ce que ça voulait dire, pour un rêve ça semblait un peu trop réaliste et bordélique … Pourtant … Comment cela pouvait être réel. La jeune femme semble répondre à mes questions rapidement, mais ça me perd encore plus à vrai dire. Eisuke, ténèbres … Je n’y connaissais rien et ça ne m’intéressait pas, les familles ne m’ont jamais réellement intéressé, simplement car elles sont trop lâches pour moi. Alors ça ne m’aide pas. Mais pour dire vrai, je n’ai pas vraiment le temps de le souligner, car le décor change encore une fois, ce qui ne me rassure pas du tout, qu’est-ce qui allait encore m’arriver bordel.

Avant que tous se termine, la demoiselle se présente comme une certaine Mavis et la femme du fondateur des élémentis, ça m’interpelle un peu, car même si je n’y connais rien … Les élémentis et domaes ont des siècles et des siècles d’existences. Comment cela pourrait être possible ? C’est des conneries tous cela j’en suis sûr ! Mais en réalité, c’est vraiment trop complexe pour moi et je n’ai pas encore les moyens de faire les liens avec tous cela, moi je réfléchis avec mes muscles pas ma tête, puis dans le fond, je n’en ai un peu rien à foutre aussi, je veux juste être tranquille. Je vais me réveiller et tous vas bien aller.

C’est d’ailleurs ce qui se passe, après quelques secondes, j’arrive, à ouvrir les yeux et remarque, bien que flou, une personne à côté de moi que je ne remarque pas tout de suite, parlant seul. Qu’est-ce que c’est encore que cette merde. Je remarque après quelques instants qu’en fait c’était le maire, mais ça ne m’expliquait pas avec qui il parlait, je compris une petite phrase, par rapport à une tâche dans mon dos et des ténèbres … Oh putain ça me donne mal à la tête, qu’est ce qu’ils ont tous à parler de ça aujourd’hui. Je referme les yeux, encore déboussolé, prenant quelques minutes à me remettre avant de sentir ma main trempé et remarqué qu’elle trempait dans l’eau des égouts, je me relève violemment :

AH C’EST DEGUEULASSE !

Je m’essuie la main avec mon haut, dégoûté … Fait chier, quelle journée de merde vraiment. Je me tourne vers le maire et le préviens :

Monsieur, faut se casser de cet endroit, il se passe vraiment des choses pas net … Et j’insiste pour le coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Maître du JeuMessages : 640
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une défense impénétrable [PV Astoflo]   Mer 17 Oct - 22:45

Une défense impénétrable
Le réveil était sûrement très difficile pour le Ghost, mais cela n'intéressait absolument pas le Maire qui avait clairement l'air d'ignorer son employé, son garde du corps. Certes, il le regardait, mais c'est à peine s'il levait un regard, le petit doigt, vers lui afin de l'aider alors qu'il venait de mettre la main sur une chose complètement ignoble. Le Maire avait clairement d'autre occupation, et puis il avait autre chose à voir et la mission qu'il voulait confié au Ghost venait de passer aux oubliettes avec ce qu'il venait de découvrir sur lui. Normalement les Ghost sont immunisés au Ténébreux, enfin, que le Ténébreux n'a rien à voir sur eux et qu'ils ne sont pas obligé de respecter les ordres, après tout, c'est la garde d'élite du Maire et c'est tout, mais là, ce qu'il vient d'avoir change légèrement la donne. Hors de question pour le Maire de laisser Astoflo en cobaye à Rumple, mais pour le coup cela allait être légèrement différent pour lui. Rien ne changera pour le Ghost, mais sa vie allait prendre une autre tournure sur le coup si ce que le Maire venait d'apprendre est la réalité.

Même quand Astoflo semblait vouloir donner les ordres, le Maire ne bougeait pas, comme s'il était entrain de finir la conversation avec une tierce personne qui n'était pas présente ou bien invisible. Surtout, depuis quand un Ghost peut donner des ordres ? Certes, il est peut-être fort, mais il ne faut pas oublier que le Maire est désormais l'associer du Ténébreux, il a sûrement de quoi se défendre désormais, et puis c'est un ancien militaire, il sait également parfaitement se battre, même si désormais il n'est plus à son ancien niveau. Il laissait donc son garde du corps se relever, se remettre de ses émotions, alors que le Maire l'ignorait presque, du moins ignorait son ordre de partir des égouts. D'accord, il avait envie de partir, mais il avait des affaires légèrement plus urgente à régler également avant de faire ce qu'il faudrait faire. Le chef de la Ville baissa enfin sa main, juste après avoir lâcher un léger : "D'accord". Il avait du coup d'autre chose à voir avec son Ghost, c'est pour cette raison qu'il commença enfin à s'intéresser à lui, le regardant avec un visage neutre, impassible, mais c'était une évidence, il l'examinait complètement.

« Tu vas me raconter ce qui s'est passé. Ce que tu as touché. Bref, je veux tout savoir depuis que tu es arrivé ici et jusqu'à ce que tu te réveilles. »

Les Ghost avaient l'habitude, on devait faire comme le Maire le désirait, surtout qu'ils sont un peu à leur merci, ils doivent être fidèle à cet homme, après tout, s'ils sont là, c'est qu'ils l'ont choisi donc ils savaient à quoi s'attendre pour le coup. Il prend quand même soin d'eux, du moins, en apparence car au final, ce ne sont que personnes capable de se sacrifier pour lui et que s'ils meurent, il trouvera d'autre personne pour les remplacer, ce n'est pas comme si c'était les idiots qui manquent en ville. En tout cas il voulait savoir ce qui s'était passé, et ça dans le moindre détail, et surtout, cela ne servait à rien de lui mentir. Si une chose que les personnes proche de lui peuvent savoir, c'est qu'il arrive à savoir quand une personne ment, c'est comme un sixième sens chez lui, alors aucun intérêt pour Astoflo de le lui mentir, même s'il peut s'il le désire, mais pas sûr que ça passe chez le chef des Ghost. Le Maire lui laissa le temps de s'expliquer pendant qu'il semblait chercher quelque chose dans les égouts, chose qu'il trouva assez rapidement, une sorte de morceau de verre, sortant un petit tube de sa veste qu'il tendit à Astoflo.

« Et verse un peu de ton sang à l'intérieur. Aucune question, c'est moi qui décide, c'est bien compris ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une défense impénétrable [PV Astoflo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une défense impénétrable [PV Astoflo]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Les dessous de la Ville :: Le réseau d'égouts-