Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 dead...or alive...? | ft. Abby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage

avatar

Kate MillèsMessages : 135
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: dead...or alive...? | ft. Abby   Mar 2 Oct - 20:19


Error 404, ceci est étrange.

Kate a l'habitude de voir des choses étranges. Quand on vit à Quederla, ce sont des choses qui deviennent très vite banales. Des apparitions, des choses surnaturelles... L'anglaise n'est pas étonnée de ça quand ces événements sont cités dans tel et tel document. Mais, cependant, ce qu'elle vit ce jour là était la chose la plus étrange qu'elle n'ai jamais aperçut.

L'anglaise n'était pas dans ses bureaux, simplement car elle a un jour de congé. Durant ses journées de pause, Kate en profite soit pour sortir un peu, soit pour se poser chez elle. Rien de bien excitant, ni même d'intéressant, mais c'est comme ça que la britannique profite de ses temps de repos. Mais... Voilà qu'un événement bien troublant vint perturber la journée de la miss. Alors que cette dernière marchait tranquillement en direction de chez, elle stoppait sa route. Nette. Sans un mot et sans un bruit, stupéfaite.

Ses yeux aux lueurs rouges fixaient une femme, d'apparence, cette dernière semblait s'approcher de la quarantaine. Une longue chevelure brune parcourait son dos. Elle ressemblait à la britannique, et à tord, car justement... c'était troublant. Kate décidait de s'approcher plus de cette demoiselle, et... elle fût... perturbée. L'air ... choqué parcourait son visage qui avait dès lors prit une teinte blanchâtre. Devant elle, sa mère. Emma Millès, fervente criminologue, décédée il y a longtemps, était en face de Kate. Elle semblait être vivante, c'est certain. Mais... elle est censée être morte... alors... pourquoi? 

Pourquoi était-elle... présente...?

- M...maman...?

La défunte se retournait vers sa fille. Kate n'en manquait pas une pour l'observer de haut en bas. Il ne semblait pas avoir d'usurpation d'identité, tout était à l'identique. Même la cicatrice sur son poignet était présente. La criminologue tentait de trouver une raison logique à tout ça, mais elle n'en trouvait pas. Tournant les talons, elle se résignait à continuer cette conversation avec sa mère, partant en direction du commissariat pour tenter d'avoir des informations. Elle marchait tête baissée, réfléchissant.

C'est étrange... non, elle est décédée... et pourtant... non...enfin... je pourrais peut être en profiter pour savoir enfin comment sont ils décédés... je pense que je vais faire ça..






 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 205
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: dead...or alive...? | ft. Abby   Mer 3 Oct - 19:27

Dead...or alive...?

ft. Kate Millès
"L’embêtant avec la résurrection, c’est qu’il faut mourir avant"

Ton train de vie n'était pas des plus faciles. Tu allais et venais de tous les côtés et tu jouais sans cesse avec le feu ; un jour, tu savais pertinemment que tout ceci allait te retomber sur le coin de la figure. Grâce au Maire, tu avais réussi à être graciée mais tu n'étais plus dans ses petits papiers maintenant ; heureusement... Tu étais dans ceux du Ténébreux. Et même si ce n'était pas l'amour entre vous, il pouvait quand même reconnaître que tu faisais toujours un excellent travail. Peut-être pas comme il l'aurait voulu mais au moins, la chose était faite et dans les temps... Tu faisais très attention concernant les délais, c'était une chose primordiale pour toi ; que ce soit pour ton Journal ou ta mafia.

Tu étais dans ton bureau de l'hôtel Monte Carlo, tu écrivais et remplissais différents papiers mais tu entendais pas mal de remues ménages dans les rues mais aussi dans les chambres de ton côté... Soupirant, tu levais les yeux en te demandant bien quel était le nouveau phénomène du jour. En sortant de ton bureau, tu pouvais entendre des gens hurler, pleurer, fuir mais pas vraiment d'explications surnaturelles ou naturelles... Pas d'attaque d'Elementis ou de Domae à l'horizon et tu n'arrivais pas à comprendre les jérémiades d'une personne que tu venais d'arrêter pour avoir quelques explications. Cela n'avait pas de sens en plus de manquer cruellement d'articulation... Soupirant, tu demandais à tes hommes de mener une enquête concernant ce qui se passait dans ton hôtel afin de t'en faire un rapport complet dans une demie-heure. Tu revenais dans ton bureau et claquais la porte.

Une voix à t'en glacer le sang venait de te parler et tu fis un bond sur place, plaçant une main sur le cœur tellement que le choc était grand pour toi. Bouche bée face à l'apparition qui se trouvait devant toi, tu n'étais pas réellement de comprendre ce qui était en train de se passer... Est-ce que tu t'étais endormie ? Est-ce que tu venais de te prendre un coup derrière la tête ? Il ne ressemblait pas à un fantôme mais il était bien fait de chair et d'os, pourtant, tu l'avais vu mourir. Salazar Lazarus se tenait face à toi, toujours avec ce regard de pervers et il n'en manqua pas une pour faire une réflexion sur ta décoration qui n'est pas à son goût... Tant mieux, ce n'était pas pour lui que tu avais refait ce bureau. Ce n'était quand même pas lui qui avait provoqué le bordel ? Non, il en avait seulement profité pour se glisser dans ton bureau.

Sans perdre un seul instant, tu demandes aussitôt des explications ! Pourquoi est-ce qu'il est là, devant toi et surtout vivant ; est-ce qu'il était à l'origine du bordel dans ton hôtel ? Pourtant, il se trouve qu'il n'avait pas plus d'explication que toi. Hier encore, il était mort et cette fois, le voilà bien vivant. Plissant les yeux, méfiante, cela rejoint le discours de l'autre écervelée qui hurlait dans le couloir qu'un homme était apparu dans sa douche. Vous prenez le temps de discuter, bien qu'elle ne prenne pas réellement une tournure amicale en l'espace de quelques instants ; de quoi te mettre bien la pression. Non pas physiquement, mais mentalement. Le voilà déjà en train de te menacer de donner des preuves à la police concernant la mafia que tu dirigeais... Un monde venait de s'écrouler devant toi et tu n'avais pas vraiment eu le temps de le rattraper pour l'empêcher de s'en aller avec ces fameuses preuves.

Tu ne savais pas si tu avais envie de hurler ou de pleurer, ou si c'était un mélange des deux mais tu ne pouvais pas perdre de temps... Salazar semblait être revenu et ce n'était pas pour te donner un petit coup de pouce dans tes affaires, bien au contraire ! Cependant, tu eus une lueur d'espoir. Si Salazar était revenu d'entre les morts, est-ce que cela voulait dire qu'Undy aussi ? Il était sûrement là, quelque part en ville. Tu avais besoin d'en avoir le cœur net ! Vous ne seriez pas trop de deux à régler cette histoire ; tu enfiles donc ton manteau et prends ton sac pour sortir illico presto de ton bureau et files à toute vitesse vers la boutique d'Undy... Depuis le temps, celle-ci avait été rachetée, mais les morts semblaient apparaître là où ils avaient perdu la vie alors il serait sûrement dans cette boutique, en train de gronder la personne sur la nouvelle décoration.





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kate MillèsMessages : 135
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: Re: dead...or alive...? | ft. Abby   Ven 5 Oct - 20:42


Error 404, ceci est étrange.

La brunette réfléchissait toujours. Perdue dans ses propres pensées, les tonnes de question qui se brouillaient dans sa tête était tout aussi insupportable. Elle allait finir par avoir mal à la tête à force de beaucoup trop réfléchir, tenter de trouver une explication à cette histoire, mais hélas, aucune ne lui venait en tête. Ou bien si, mais ce sont des explications beaucoup trop folles pour être qualifiées de "plausible", même si l'on peut, en quelque sorte, s'attendre à tout ici, à Quederla.

Kate avait toujours dans l'esprit d'aller à son bureau, fouiller des dossiers, interroger ses collègues... tout et n'importe quoi, elle le ferait. On ne dirait pas comme cela, mais le fait d'avoir recroisé sa mère l'avait beaucoup bouleversé. L'anglaise espérait que c'était un cauchemar. Qu'elle se réveillait d'une nuit longue et forte en émotions. Elle l'espérait plus que tout, même si elle savait que c'était peine perdu de penser cela, et que c'était la réalité dorénavant.

Arpentant les ruelles, les boutiques, elle avait bien vu qu'elle n'était pas la seule à avoir vu quelque chose qui ne devrait pas être là. Des gens parfois, criaient. D'autres sanglotaient, d'autres haussaient le ton, sans doute des disputes. Mais la criminologue n'avait pas le temps de leur poser à tous des questions, de chercher un fil rouge à suivre. Cependant, en passant en face d'une boutique, la jeune femme reconnaissait la silhouette de quelqu'un. Non pas d'un mort cette fois ci -bien qu'elle s'était fait passée pour tel pendant un temps-

-... Miss Midford?


La criminologue changeait de trajectoire pour s'approcher de la journaliste. Kate avait toujours ce visage d'incertitude qui ne lui allait point, mêlé de diverses réflexions plus blessantes les unes que les autres.

- Excusez moi de vous dérangez, surtout pour une question aussi débile que celle ci, mais je me dois de savoir... Avez-vous été face à une personne censée être morte aujourd'hui ? Si oui, savez-vous quelque chose à ce sujet? 

Peut être qu'elle parlait trop, mais la panique était assez présente. Elle devait avoir des réponses.






 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 205
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: dead...or alive...? | ft. Abby   Lun 8 Oct - 11:47

Dead...or alive...?

ft. Kate Millès
"L’embêtant avec la résurrection, c’est qu’il faut mourir avant"

Tu avais foncé à toute allure vers l'ancienne boutique de ton Frère. Tu avais hâte de le retrouver et de pouvoir le serrer dans tes bras, comme avant ! Tu arrivais enfin dans une rue que tu connaissais par cœur ; ses moindres recoins, ses odeurs, les personnes qui vivaient par ici. Tout t'étais familier et tu avais l'impression de replonger 10 ans en arrière, quand tu allais faire une bonne surprise à ton jumeau ! Et cette fois, c'était pareil. Tu allais l'accueillir à bras ouverts et avec le sourire aux lèvres ; heureusement d'avoir enfin ta moitié avec toi. Tu ne savais pas comment ce phénomène était apparu et cette fois, tu ne comptais pas le laisser partir ! Pas cette fois, non.

Tu tournais dans un coin d'une ruelle et voyais au loin la boutique de ton Frère. Ah ! Tu avais le cœur qui palpitait à 100 à l'heure, cela ne t'était pas arrivé depuis tellement d'années ! Tu entrais dans cette nouvelle boutique et demandais au gérant si une personne aux cheveux gris venaient d'apparaître dans sa boutique. Il te regardait avec des yeux ronds avant de te répondre que non, il n'y avait eu personne dans cette boutique... Tu croisais les bras et haussais un sourcil. Comment ça, personne ? Tu insistais une nouvelle fois leur donnant une description précise de ton Frère, qu'il était l'ancien gérant de cette boutique ! Est-ce qu'il avait vérifié au sous-sol ou bien dans l'appartement. Il devait forcément être là ! Pourquoi Salazar serait revenu et pas ton Frère ?

- Ecoutez, il n'y a personne dans cette boutique à part vous et moi ! Donc maintenant, soit vous achetez quelque chose, soit c'est dehors !

Tu voulus insister une nouvelle fois mais son temps était sans appel. Soupirant et ravalant les sanglots qui commençaient à monter, tu te dirigeais vers la porte d'entrée en traînant des pieds... Comme si quelqu'un ou quelque chose allait finir par te retenir. Mais rien. Alors tu sortais et attendais devant la boutique. Ce n'était peut-être qu'une question de minute, peut-être que toutes les personnes n'apparaissaient pas en même temps ? Peut-être qu'il mettait simplement du temps à arriver et qu'il te tarderait pas à venir. Tu attendais... Cela faisait déjà 10 minutes que tu attendais et personne ne venait. Tu en avais la boule au ventre... Mais pourquoi cela prenait autant de temps ?!

-... Miss Midford ?

Tu te retournais, presque avec tout espoir envolé. Ton Frère n'avait pas changé de voix entre temps et puis, jamais il ne t'aurait appelé par ton nom de famille... Non, c'était une toute autre personne. Une jeune femme, une policière que tu avais rencontré pour une interview ; elle avait rapidement détourné la conversation pour te créer un interrogatoire. Mais c'était sûrement le seul moment où tu l'avais rencontré, que te voulait-elle ? Parler de la pluie et du beau temps ?

- Excusez moi de vous dérangez, surtout pour une question aussi débile que celle ci, mais je me dois de savoir... Avez-vous été face à une personne censée être morte aujourd'hui ? Si oui, savez-vous quelque chose à ce sujet ?

Tu haussais un sourcil avant de finalement plisser les yeux. Alors, elle aussi avait eu de la visite d'un défunt ? Finalement, tu n'étais peut-être pas folle et tu avais réellement vu Salazar ? Tu commençais justement à douter de son existence et te disais que tu avais du halluciner cette apparition. D'un côté, te voilà rassurée mais de l'autre... Cela n'expliquait toujours pas pourquoi ton Frère était absent. Il se faisait timide avec le temps ?

- Oui, malheureusement j'ai revu une vieille connaissance censée être morte. Et non, je ne sais rien à ce sujet... J'attends justement l'arrivée de mon Frère, décédé mais il ne semble pas prêt à pointer le bout de son nez !


Kate n'avait pas l'air d'avoir plus d'informations que toi à ce sujet. Simplement qu'elle avait également rencontré des personnes décédées... Pourquoi est-ce que tu avais eu la malchance de rencontrer l'être que tu détestais le plus au moins et que l'on refusait de te rendre l'être le plus cher à tes yeux ? Quelqu'un là-haut devait forcément s'acharner sur toi et tu commençais sincèrement à en avoir marre de cet acharnement ! Tu ne demandais pas la lune pourtant, simplement de revoir ton Frère parmi les vivants. Si la pire ordure a pu venir, pourquoi pas la plus gentil des hommes ?

- Je crois que je peux espérer dans le vide... Mon pire ennemi est revenu d'entre les morts mais je n'ai même pas l'occasion de revoir mon Frère une dernière fois. La vie est injuste... Dis-tu d'une voix monocorde. La ou les personnes revenues sont des proches à vous ?





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kate MillèsMessages : 135
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: Re: dead...or alive...? | ft. Abby   Mer 10 Oct - 0:26


ERROR 404, CECI EST ÉTRANGE.

Ce qui te rassurait dans un sens, c'est que tu n'étais pas devenue assez cinglée pour imaginer la présence de ta mère en chair et en os. La femme en face de toi avait aussi, apparemment, reçu la visite d'une personne décédée normalement. Elle n'a pas plus d'information que la britannique. Soit, cependant, Kate n'allait pas reprendre son chemin, peut être qu'en "enquêtant" avec une personne qui vivant la même chose qu'elle, elles trouveront le fin mot de cette histoire sans réel sens. La journaliste attendait son frère, mais semblait-il que... le mort...? Le vivant? Bref, il ne semblait pas venir. La brune réfléchissait. Est ce que les personnes qui réapparaissent sont celles auquel on a pas totalement tout éclaircie à son sujet? Ou ... est ce que les personnes qui reviennent .. n'ont aucune raison? Non, il fallait être rationnel, même si c'était bien trop gros pour être rationnel.

-... La vie est injuste, en effet. Et la personne qui est apparue est l'une de mes proches, oui, c'était ma mère.

Le pire ennemi de la miss serait apparu? La théorie de Kate n'était pas à écarter totalement. Si cette personne est revenue, et pas le frère de la journaliste, c'est  qu'il y a bien une raison cachée derrière tout ça. Réfléchissant quelques secondes, elle croisait ses bras, plonger dans ses réflexions.

- Est ce que votre... pire ennemi vous aurait énoncé une quelconque raison de sa présence? Ou du moins... est ce qu'il va tenter quelque chose pendant que la mort semble les avoir quitté?

Même si en y réfléchissant, dès qu'elle avait croisé sa mère, cette dernière n'avait rien prononcé. Ou peut être... Peut être qu'elle  voulait aider sa fille a comprendre leurs morts? Il faut connecter des neurones, c'est sûr, mais la britannique est sûr que c'est quelque chose dans le genre...

- Car ma mère ne m'a rien dit, mais peut être qu'elle est "revenue à la vie" pour me dire quelque chose? Me faire comprendre une chose qui m'aurait échappée de son vivant..? Enfin... je me fais des théories sans doute sans queues ni têtes..






 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 205
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: dead...or alive...? | ft. Abby   Jeu 11 Oct - 14:32

Dead...or alive...?

ft. Kate Millès
"L’embêtant avec la résurrection, c’est qu’il faut mourir avant"

Tu ne savais pas ce qu'il t'avait pris à ce moment-là. Pourquoi tu avais décidé de te livrer ainsi à une inconnue ; pourquoi tu avais besoin de t'exprimer sur cette déception que tu ressentais tout au fond de toi. Peut-être que tu allais finalement trouver refuge, une aide auprès de cette jeune femme qui semblait vivre la même situation que toi. Au moins, tu n'étais pas folle... Ou vous étiez folles toutes les deux. Avait-elle eu plus de chance que toi pour le coup ou était-elle aussi malheureuse car les ou la personnes revenues n'étaient pas celles espéré ? C'était peut-être une possible, la vie n'était peut-être pas qu'injuste envers toi.

-... La vie est injuste, en effet. Et la personne qui est apparue est l'une de mes proches, oui, c'était ma mère.

Tu eus un léger pincement au cœur. C'est vrai que ta mère aurait pu apparaître également... Ou pire, ton père. Cela faisait tellement d'années qu'ils ne faisaient plus partie de ta vie que tu avais presque oublié leur existence. C'était peut-être horrible comme chose à dire mais tu arrivais à peine à te souvenir à quoi ressemblait ta mère... Par contre, le visage de ton père était à jamais gravé dans ta mémoire. Tu ne voulais revoir ni l'un ni l'autre. Ce serait trop horrible pour toi de revoir ta maman, tu ne saurais même pas quoi lui dire ! Et ton père... Tu serais prête à lui décrocher un coup de poing dans la figure à cette ordure de première !

- Est ce que votre... pire ennemi vous aurait énoncé une quelconque raison de sa présence? Ou du moins... est ce qu'il va tenter quelque chose pendant que la mort semble les avoir quitté ?

Tu croisais les bras et fronçais les sourcils. Renfermée sur toi-même, tu ne savais pas vraiment si c'était une bonne idée de lui parler de ce que tu savais. Oui, il allait forcément tenter quelque chose contre toi et il l'avait clairement avoué ! Mais pourquoi est-ce que tu en parlerais à un membre du Gouvernement ? Tu étais prête à parier qu'elle serait la première à passer les menottes aux poignets si jamais elle apprenait la vérité.

- Car ma mère ne m'a rien dit, mais peut être qu'elle est "revenue à la vie" pour me dire quelque chose ? Me faire comprendre une chose qui m'aurait échappée de son vivant..? Enfin... je me fais des théories sans doute sans queues ni têtes..

Tu secouais négativement la tête. Tu n'avais aucune idée de pourquoi les morts étaient revenus à la vie, quels pouvaient bien être leur but, pourquoi et ce qu'ils comptaient faire... Si tout ceci était permanent ou au contraire, serait temporaire. Salazar n'avait pas l'air de vouloir discuter sur ce sujet, maintenant qu'il pouvait te mener la vie dure, c'était seulement ça qui l'intéressait ! Le reste n'étaient que des détails sans importance. Tu le savais et tu le connaissais suffisamment pour savoir qu'il n'en avait pas assez dans la caboche pour proposer des théories qui tiennent la route.

- Qu'est-ce qui est arrivé à votre mère ? Si ce n'est pas trop indiscret ?

Tu avais notamment tiqué sur le "comprendre une chose qui m'aurait échappé". Qu'est-ce qui pouvait lui avoir filé entre les doigts à cette jeune femme ? A moins que sa mère ne soit pas morte de cause naturelle... Tu secouais la tête. Tu ne savais même pas ce que ça apporterait de savoir les causes du décès de sa mère... A voir que tu n'y vois une opportunité pour te sortir de ce pétrin ? C'était peut-être le moment ou jamais de saisir cette perche et de proposer un marché.

- Si je vous aide dans votre enquête, vous seriez d'accord pour me rendre un petit service ? Trois fois rien... Seulement récupérer les preuves que Salazar Lazarus aurait apporté au Gouvernement.





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kate MillèsMessages : 135
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: Re: dead...or alive...? | ft. Abby   Ven 12 Oct - 23:35


ERROR 404, CECI EST ÉTRANGE.

La femme en face de Kate semblait tout aussi renseignée sur cette histoire que Kate elle-même. C'est à dire qu'elles n'ont aucunes raisons pour que cela arrive. Aucune raison pour faire ça. C'était bien trop mystérieux, bien trop fourbe, mais en même temps, bien trop excitant. C'était une enquête plus ou moins particulière qui s'offrait à la brune, et elle n'allait pas râler. Au contraire, elle essayera tant bien que mal de garder la tête haute et à la fin, comprendre tout ça. Là était son objectif final de la journée, voir... non, si ça durait plus longtemps, Kate abandonnerait sans doute l'idée de vouloir trouver une explication rationnelle à cela... ou pas.

- A vrai dire, mon père et ma mère sont décédés en même temps. La cause de leur décès est encore mystérieuse aujourd'hui, bien que j'opterais pour l'assassinat, mais il n'y a aucune preuve...

Et c'était ça qui frustrait la jeune femme. Aucune preuve, aucun témoignage, aucun moyen de rouvrir l'enquête. Pour le Gouvernement, ce n'est qu'un décès comme un autre, une affaire qui n'a pas besoin d'être reconsidérée à nouveau, alors... qu'il le fallait au final. Enfin, Kate lâchait un léger soupire à ces pensées qui la déprimait dans un sens.

- C'est vrai qu'avoir de l'aide serait assez utile en soit...

La britannique savait très bien qu'il fallait souvent se méfier des "un petit service en retour" étant donné qu'elle a déjà eut des soucis par rapport à ces petits services dans le passé. Mais, à vrai dire, là, elle s'en moque assez. Hochant la tête après avoir croisé les bras.

- J'accepte cela. Cependant, je n'ai pas eut vent de preuves données par un certain Salazar. Qu'elles sont ces preuves?

Il fallait tout de même le savoir, sinon Kate ne pourrait jamais s'en occuper si elle ne savait pas réellement de quoi traitait ces preuves. Simple question de logique.

- Avez vous déjà une idée de où nous pourrions commencer à..."enquêter" ? Car pour tout vous dire, je n'en ai aucune idée personnellement...






 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 205
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: dead...or alive...? | ft. Abby   Lun 15 Oct - 13:52

Dead...or alive...?

ft. Kate Millès
"L’embêtant avec la résurrection, c’est qu’il faut mourir avant"

Tu n'étais pas certaine de ce que Salazar allait ramener au Gouvernement mais de sa part, ce n'était jamais bon signe. Sûrement des papiers qui te léguaient toute sa mafia, des fiches de transaction à ton nom ou autres gens de bêtises... Si il était capable de l'avoir fait une fois, tu étais persuadée qu'il allait recommencer. Par contre, tu te demandais bien comment il allait faire ; débarquer comme une fleur dans le commissariat alors qu'il n'avait pas une très bonne réputation serait une mauvaise idée. Il n'a pas hésité à emporter avec lui plusieurs policiers et il avait fait un massacre dans la rue... Tu n'étais pas certaine qu'il serait reçue avec les honneurs simplement parce qu'il allait te dénoncer avec quelques papiers.

- C'est vrai qu'avoir de l'aide serait assez utile en soit...

Vous aviez besoin d'aide toutes les deux. Cela ne t'enchantait pas plus que ça de devoir donner un coup de pouce à une sombre inconnue, de devoir également tirer des ficelles pour trouver la réponse à ses questions... Mais c'était sûrement ta seule alliée à l'heure actuelle. Tu avais enfin quelqu'un qui travaillait pour le Gouvernement sous le coude et qui semblait même réfléchir à la question ; tu lui demandais quand même de réceptionner des preuves pour toi ! C'était à ce moment-là que tu te ferais une idée de sa motivation ; de si elle voulait réellement retrouver l'assassin de ses parents ou si le fait d'enfreindre quelques règles allaient la rebuter.

- J'accepte cela. Cependant, je n'ai pas eut vent de preuves données par un certain Salazar. Qu'elles sont ces preuves ?

Eh bien ! C'est qu'elle en avait dans le ventre finalement la demoiselle. Tu étais prête à parier qu'elle déclinerait ta proposition car ce serait mettre son métier en danger... Et pourtant, elle semblait vouloir aller au bout des choses et réellement connaître ce qu'il s'est passé à ses parents. Cela t'arrangeait quand même pas mal pour le coup, tu n'avais pas à sillonner les rues pour trouver des personnes plus volontaires que la demoiselle ni à devoir faire ce travail toi-même... D'ailleurs, tu allais sûrement devoir gérer une mutinerie ! Avec leur ancien boss revenu d'entre les morts, tu te demandais si certains n'allaient pas en profiter pour retourner leur veste... Les enfoirés.

- Il ne m'a rien dit concernant ces preuves... Seulement qu'il avait de quoi m'inculper pour des crimes que je n'ai pas commis.

- Avez vous déjà une idée de où nous pourrions commencer à..."enquêter" ? Car pour tout vous dire, je n'en ai aucune idée personnellement...

Des deux, c'était quand même elle qui avait l'habitude des enquêtes ! Certes, le boulot de journaliste ressemblait un tout petit peu à un boulot d'enquêteurs mais les méthodes étaient bien différentes. Tu étais quand même prête à parier que les tiennes étaient moins appréciées et contournaient un peu trop la loi... D'ailleurs, tu espérais ne recevoir aucune réflexion de la part de ta nouvelle collègue ! Ce serait le comble de l'aider et d'avoir, par la suite, tout un tas de problèmes simplement parce que tu n'étais pas dans la légalité pour obtenir ces informations.

- Eh bien pour commencer... Parlez-moi de vos parents. Ce qu'ils faisaient dans la vie, l'âge auquel ils sont décédés, comment, si il y avait des suspects à l'époque... Bref, toutes les informations qui pourraient être utiles pour commencer quelque part. Vous êtes de la police, vous savez gérer une enquête et je suis sûre que ce n'est pas la première fois que vous êtes obligée de résoudre un meurtre datant de plusieurs années. Allez ! On se creuse les méninges !





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kate MillèsMessages : 135
Date d'inscription : 30/09/2017


MessageSujet: Re: dead...or alive...? | ft. Abby   Ven 19 Oct - 22:32


ERROR 404, CECI EST ÉTRANGE.

L'inculper pour un meurtre qu'elle n'aurait pas commit. Kate ne savait pas dans quoi elle était en train de mettre les pieds, mais elle continuait. Qu'est ce qu'elle pourrait y perdre en retour de toute façon ? Enfin, hormi son travail, rien... Alors autant s'enfoncer dans une affaire qui ne la regardait pas tellement, si en contrepartie, elle pouvait trouver le fin mot de la mort de ses parents, elle serait prête à tout. 

- ... Je vois. Dès lors que j'entendrais l'arrivée de ces dites preuves et autres informations autour de ce Salazar à votre égard, je ferais mon possible pour les prendre et les faire disparaître, ou du moins, elles n'arriveront pas aux mains d'une personnes qui peut passer à l'action très vite.

La suite, oui, Kate s'y attendait. Il fallait qu'elle joue avec sa mémoire pour rassembler les informations qu'elle avait vis-à-vis du décès de ses parents. Ce qu'elle savait, en soi, n'était pas énorme, pour ne pas dire que les informations à ce sujet ne sont pas nombreuses. Mais elle pense avoir assez de chose à sa connaissance pour les mener sur une potentielle première piste assez solide. Kate n'aimait suivre une piste qui semblait bien trop bancale. Se pinçant l'arrête du nez, elle fermait les yeux quelques minutes, réfléchissant.

- Et bien, ils sont décédés quand j'avais treize ans, donc ma mère avait trente - cinq ans, tandis que mon père devait avoir... un an de plus. Ils étaient tout deux criminologues pour le Gouvernement.

La brune fit une pause, reprenant sa respiration, toujours en réfléchissant tandis qu'elle rouvrait les yeux pour les planter sur la jeune femme.

- Malheureusement, et c'est ça le soucis, c'est que la raison de leur meurt reste partiellement un mystère. Des personnes disent qu'ils se sont suicidés, et d'autres racontent qu'ils se seraient fait assassinés. J'ai déjà fait quelques recherches, et le suicide est une théorie que l'on peut catégoriquement écarter.

Croisant les bras, la brune fit quelques pas, un petit aller-retour avant de s'arrêter en plein milieu.

- Car à ce qu'il paraît, mes parents enquêtaient sur un gang... on peut, peut être lier les deux choses...






 







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 205
Date d'inscription : 28/11/2016


MessageSujet: Re: dead...or alive...? | ft. Abby   Lun 22 Oct - 9:50

Dead...or alive...?

ft. Kate Millès
"L’embêtant avec la résurrection, c’est qu’il faut mourir avant"

- Eh bien pour commencer... Parlez-moi de vos parents. Ce qu'ils faisaient dans la vie, l'âge auquel ils sont décédés, comment, si il y avait des suspects à l'époque... Bref, toutes les informations qui pourraient être utiles pour commencer quelque part. Vous êtes de la police, vous savez gérer une enquête et je suis sûre que ce n'est pas la première fois que vous êtes obligée de résoudre un meurtre datant de plusieurs années. Allez ! On se creuse les méninges !

Tu n'étais pas certaine de pouvoir commencer quelque part si tu n'avais pas des informations intéressantes ; tu ne connaissais pas personnellement ses parents donc tu ne pouvais pas lui rendre le service de l'aider. Tu avais besoin de savoir si ils avaient des ennemis, ce qu'ils faisaient dans la vie et si leur métier était dangereux ; en fonction de tout ça, tu pourrais commencer à te faire une petite idée des personnes qu'ils étaient et des ennemis potentiels qu'ils pourraient avoir. Kate devait chercher dans sa mémoire, elle devait sûrement remonter loin dans ses souvenirs mais il fallait bien commencer à un moment donné ! Donc c'était le moment où jamais de s'y plonger.

- Et bien, ils sont décédés quand j'avais treize ans, donc ma mère avait trente - cinq ans, tandis que mon père devait avoir... un an de plus. Ils étaient tout deux criminologues pour le Gouvernement.

Eh bah déjà ils devaient avoir beaucoup d'ennemis. Tu ne savais pas trop si à quel point ils étaient doués dans leur travail mais ils avaient dû aider la police à arrêter plusieurs criminels ; et si ces criminels avaient été relâchés, ils auraient pu avoir la dent dure contre eux. Faut-il encore qu'ils travaillaient sur les mêmes affaires et qu'ils aient les mêmes ennemis... A moins qu'un seul n'était visé et que l'autre soit un dommage collatéral ? C'est également une possibilité. Mais si la mère de Kate était revenue d'entre les morts, pourquoi ne pas lui avoir demandé directement qui lui avait ôté la vie ? Avait-elle hésité ?

- Malheureusement, et c'est ça le soucis, c'est que la raison de leur meurt reste partiellement un mystère. Des personnes disent qu'ils se sont suicidés, et d'autres racontent qu'ils se seraient fait assassinés. J'ai déjà fait quelques recherches, et le suicide est une théorie que l'on peut catégoriquement écarter.


- Tout dépend de leur mort, comment on les a retrouvé. Pendu au bout d'une corde ou plutôt avec un couteau dans le dos ? Dans un cas, on peut penser à un suicide, dans l'autre c'est forcément un meurtre.


Il n'y avait pas de médecin légiste à l'époque pour faire une autopsie afin de donner une cause de la mort ? Est-ce que des personnes avaient absolument voulu étouffer l'affaire ? Pas très solidaire ces collègues quand même... Deux d'entre eux venaient de mourir et ils hésitaient encore entre suicide et meurtre et personne ne proposait une autopsie ? Quelqu'un avait dû recevoir un gros sac de billet pour étouffer cette affaire et la classer rapidement. C'était étrange toute cette histoire quand même et tu n'étais pas si certaine de vouloir y mettre les pieds finalement... Croisant les bras, tu continuais d'écouter attentivement ta partenaire du jour pour tenter de comprendre un peu plus cette histoire.

- Car à ce qu'il paraît, mes parents enquêtaient sur un gang... on peut, peut être lier les deux choses...

Ah. Ceci complique cela. Il est bien connu que les gangs n'avaient pas envie que des criminologues, la police ou autre mettent leur nez dans leurs affaires... Toi la première, tu ne supportes pas quand on vient se mêler de tes affaires. Tu iras faire un petit tour dans les papiers de Salazar pour voir si il n'aurait pas un lien avec les parents de Kate. Concernant les autres gangs, tu ne les connais pas suffisamment ou tu n'es pas en bons termes avec eux pour pouvoir leur poser directement la question.

- Vous avez revu votre mère, non ? Pourquoi ne pas lui avoir demandé directement qui l'avait tué ? Ou pourquoi ne pas lui avoir des détails pour résoudre cette affaire ?

Cela aurait été plus simple quand même, non ?

- Ce que je remarque en tout cas, c'est que l'on a voulu étouffer l'affaire. Aucune autopsie n'a été réalisé puisque l'on ne sait toujours pas si c'est un suicide ou un meurtre... J'en conclue qu'il y a dû y avoir des petits billets donnés. Notre assassin n'est donc pas le petit voleur de rue qui a voulu volé le sac à main de votre mère... La question que je me pose maintenant est, est-ce que les deux étaient visés ou seulement l'un des deux et le deuxième est un dommage collatéral ?

Ce n'était peut-être pas très délicat de ta part... Mais tu ne le remarques que plus tard, une fois que c'est sortie que c'est sortie de ta bouche.

- Nous devrions aller poser quelques questions à votre mère pour commencer... Puis nous plonger dans les dossiers de l'époque. Qu'en dites-vous ?





Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: dead...or alive...? | ft. Abby   

Revenir en haut Aller en bas
 
dead...or alive...? | ft. Abby
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Zone Libre :: Zone de RPG libre :: Mini-évent temporaire-