Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 La petite araignée de la ville

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
avatar

Gwendolyn ParkerMembre de l'AllianceMessages : 78
Date d'inscription : 27/08/2017


MessageSujet: La petite araignée de la ville   Mar 16 Oct - 12:47

Gwen Parker

{Un commentaire ?}
PETITE PRÉSENTATION
NOM : Parker
PRÉNOM(S) : Gwendolyn
SURNOM : Gwen / Spider-Gwen
DATE DE NAISSANCE : 20 Janvier 1993
ÂGE : 28 ans
SEXE : Femme
CAMP : Alliance (Élémentis)
CAPACITÉ : Fil
SITUATION : Célibataire
MÉTIER : Photographe professionnel
PERSONNAGE AVATAR : Gwen Stacy de Spiderman
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LE CAMP ?
Gwen est rentrée chez les Élémentis alors qu'elle avait 14 ans.
QUELS SONT VOS LIENS AVEC LUI ?
Gwen n'a jamais été une personne qui se fait remarquée, mais elle a toujours accomplie les missions qu'on lui donne. Elle n'est ni proche, ni en froid avec.
TATOUAGE/MARQUE ?
Sa marque se trouve sous son sein gauche.
POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Elle ne possède aucune arme, elle est dû genre à préférer immobiliser et arrêter plutôt que de blesser.
PHYSIQUE
On pourrait facilement considérer Gwen comme une blonde platine, long cheveux blonds, yeux d'un bleu assez envoûtant, c'est clairement une blonde platine, mais il ne faut pas se laisser berner par cette apparence car elle n'est pas ce qu'on pourrait qualifier de bimbo pour autant. La jeune femme a un visage assez fin, elle semble être assez jeune, pourtant elle fait bien son âge, difficile de lui donner plus que la trentaine, mais impossible de lui donner moins que la vingtaine, c'est sûr. Son visage reste toujours maquillé, sauf au réveil bien sûr, mais cela reste très léger. Elle n'aime pas ce qui est superflu, alors tout ce qu'elle fait c'est mettre du rouge à lèvre et légèrement du maquillage pour donner une bonne mine, mais ça s'arrête à ça pour son visage. Elle n'est pas du genre extravagante au niveau du maquillage, de la coiffure, des affaires ou bien des accessoires, elle reste simple.

Son corps n'a rien de bien extraordinaire, pas de cicatrices comme beaucoup, son corps est sans aucun défaut, enfin pas vraiment car forcément elle possède une assez bonne musculature, mais reste légère et svelte, du coup forcément sa peau garde les marques d'une légère musculature. Hormis cela, elle a une peau réellement douce. La seule chose qui n'est pas naturel sur son corps, il faut y regarder de plus près, vraiment près et il faut même que la jeune femme se dévêtue un peu car cela se trouve au niveau de sa poitrine, au niveau de son sein gauche, juste en dessous. Une sorte de fractale étrange est apparu il y quelques années et depuis, elle fait partie intégrante de sa vie. C'est un peu difficile d'avoir des relations avec des hommes avec cette marque, mais malheureusement elle ne peut pas faire autrement, donc elle essaye de vivre avec et fait de son mieux pour accepter cette inscription sur son corps.

Surtout qu'il faut dire que le corps de Gwen n'est pas des plus moches, au contraire même, elle possède une taille et des formes réellement agréable à l’œil. Elle n'est pas maigre, mais elle n'est pas obèse pour autant, en même temps, elle fait très attention à son corps, donc ça aide énormément. En fait, elle est assez passe-partout car elle ressemble un peu à mademoiselle tout le monde quand elle est habillée. Elle reste agréable à regarder, mais comme beaucoup peuvent l'être donc au final, elle ne marque pas réellement les esprits. Cela arrive très souvent qu'on l'a regarde, mais ce n'est pas le genre de femme qu'on arrive à retenir si on ne l'a connaît pas. Même s'il y a un bien un détail, voire deux en fonction de son style vestimentaire du jour, qu'on garde en mémoire, c'est sa poitrine et ses fesses. Elle n'est pas peu fière de son corps concernant ses deux détails car ils ont une taille convenable, et surtout une poitrine légèrement supérieur à la moyenne, ce qui peut être dérangeant par moment, mais rien de bien grave tout de même. En tout cas, la jeune femme mesure environ 1m70 pour du 65 kilos, ce qui est plus que raisonnable.

Concernant son style vestimentaire, il est assez diversifié, ce qui empêche de réellement lui donner un style précis. Cela dépend beaucoup de ce qu'elle fait dans sa journée, si c'est une journée libre, si elle va faire du shopping, si elle va travaillée, si elle sort de nuit, bref, impossible de lui donner un style précis. Néanmoins, elle est plus adepte des tenues légèrement à la mode, sans pour autant être dans l'excès, elle essaye d'être dans l'air du temps, mais favorise des vêtements assez léger, pas encombrants, lorsque c'est sortir pour s'amuser ou bien pour se détendre. Quand il s'agit de travailler, cela dépend du style de travail, mais elle favorise des vêtements assez discret, sobre, voire sombre, en même temps, pour une photographe, il faut savoir se faire discret pour ne pas déranger et réussir à faire des photographies les plus réaliste possible sans que ça soit forcé, ou bien simplement ne pas se faire repérer si c'est pour un travail pour les détectives privés.

Les tenues de la jeune femme sont très différente, pourtant il y en une qui est assez unique qu'elle ne porte que pour une occasion particulière, c'est durant ses tournées de nuit ou bien ses activités particulières. C'est ce qu'on pourrait qualifier de tenue de super-héros. C'est une tenue très moulante, une tenue noire pour le bas, mais blanche sur le haut, avec une capuche et une cagoule afin que personne ne puisse reconnaître son visage ou bien sa coiffure. On peut se demander comment elle fait pour respirer dedans ou bien l'enfiler, c'est que c'est tout un art en réalité cette tenue.
Gwen n'en connaît pas les subtilités car elle n'en est pas la créatrice. Néanmoins le costume est fait dans un tissu très léger et fin, ce qui permet une fluidité de mouvement et de respiration de très haut niveau, malheureusement, ce n'est clairement pas le tissu le plus résistant du  monde, c'est même le plus léger donc vaut mieux éviter de se prendre trop de coup ; surtout qu'il a l'air d'être encore plus léger que la normale car à chaque fois qu'elle le porte, elle se sent comme flotter au vent. Ce n'est pas la seule spécificité de ce costume car il y en a une autre au niveau des gants et des bottes de celui-ci. C'est assez compliqué, surtout que Gwen n'a rien compris quand on lui a expliqué, mais ce qu'elle a pu retenir, c'est que c'est un mélange entre la science des araignées et de la science chimique. Le scientifique qui a créé le costume a réussi à implanter des sortes de terminaisons nerveuses sur la surface des gants et des bottes et en le combinant avec des solutions adhésives qui s'activent en combinant la chaleur du corps humain et le froid des surfaces qu'elle touche, ce qui permet de se coller au paroi et donc marcher sur les murs de manière temporaire. Cela demande bien sûr de prendre soin de son costume et surtout de faire en sorte d'entretenir et renouveler ceci, mais cela peut lui être très utile pour s'enfuir ou prendre l'avantage en partant sur les murs.
CARACTÈRE
Gwen n'est pas intelligente, mais elle n'est pas idiote pour autant, même si c'est ce qu'on pourrait se dire en la voyant au premier coup d’œil. Ayant l'apparence d'une femme aimant jouer de son physique, ce n'est en réalité pas le cas. Elle n'est clairement pas dans cette optique, elle sait qu'elle est jolie, mais être jolie ne fait pas tout et elle n'a jamais voulu en jouer pour arriver à ses fins, si elle en est aujourd'hui là où elle est, c'est par ses efforts. C'est une personne déterminée qui ira jusqu'au bout quand elle a une idée en tête, elle peut même être têtue quand elle le veut et ce n'est pas vraiment facile tous les jours quand ça arrive. En tout cas il faut dire qu'elle est très débrouillarde, elle possède un instinct assez fort qui lui permet d'anticiper par mal de chose qui lui arrive et surtout lui permet de très rapidement prendre une décision sur ce qu'elle doit faire ; ce n'est pas forcément toujours la meilleure solution, mais elle se débrouille.

Gwen aime beaucoup s'amuser, elle aime la vie et elle aime son travail. Néanmoins, elle reste une personne sans histoire, une personne comme tout le monde, c'est à ce demander ce qu'elle a de spéciale, et c'est vrai, elle n'a pas grand chose d'extraordinaire comparé à certains. Elle ne montre pas un génie dans les sciences, ou bien autre, même si elle se montre d'une grande intelligence dans le domaine sportive. Elle aime énormément le sport, un peu tous les types de sport, basket-ball, volley ball, hand ball, course, athlétisme, gymnastique, etc., son agilité et son sens de compétition lui donne un bon avantage sur beaucoup, arrivant même par moment à mettre la misère aux hommes. C'est une grande sportive qui aime la vie, mais aussi le shopping. Cela lui arrive très souvent de passer du temps dans les boutiques, s'amuser avec ses copines, bref, elle possède une grande joie de vivre, rare sont les fois où elle est triste et encore moins où elle le fait ressentir car elle est dans l'optique que les humeurs sont contagieuses et donc si elle montre de la joie, peut-être que la joie finira par être partout.

Elle reste tout de même quelqu'un de très professionnel, dans le travail, c'est le travail avant tout. Ce n'est pas facile de vivre en étant photographe, car le salaire dépend beaucoup des photos qu'elle vend aux personnes qui le désire, en fonction de ses tarifs bien sûr. Le plus simple serait de trouver un travail pour être photographe attitré, mais ce n'est pas des plus simple en ville donc elle doit vivre avec ce qu'elle a. Heureusement, ce n'est pas du genre à avoir une vie luxueuse ou dépensière. Elle se contente du peu qu'elle a et ça lui plaît, elle arrive à vivre grâce à ses photos, donc elle n'a pas à se plaindre de tout ça, et puis rarement elle se plaint en réalité. Surtout que c'est une jeune femme qui ne ferait pas de mal à une mouche, au contraire, elle déteste la violence, elle déteste blessée une personne, ou bien un animal, et ça même si on l'attaque. Elle n'est pas du genre à insulter une personne ou bien lui porter préjudice, elle essayera toujours de trouver une façon d'arranger les choses, même si parfois elle doit mettre ça de côté en cas de travail où ça l'oblige à prendre des photos de personnes adultères.

Ce n'est pas le seul moment où elle met ses opinions de côté, du moins en partie, c'est la nuit ou quand elle enfile son costume. Bien sûr elle ne cherchera absolument pas à faire de mal, en même temps sa force l'en empêchera c'est sûr, mais elle n'hésitera pas à contraindre, avec ses moyens, une personne au lieu de lui parler car elle sait très bien que par moment, c'est inutile. Quand elle porte son costume, c'est une femme bien plus sûre d'elle auquel on a à faire, une femme qui ferait des choses qu'elle ne ferai pas sans, comme si le masque lui permettait de se libérer, comme si ses barrières se brisaient et sa timidité disparaissait. Elle n'est pas la personne la plus timide au monde, mais disons qu'elle reste assez pudique, a réellement du mal à faire le premier pas, voire le fera jamais, pourtant avec son costume, elle se sent une autre femme et serait capable de, par exemple, voler un baiser à une personne ou bien faire le pas de parler à des inconnus ou autre.
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
L'histoire de Gwen Parker n'a rien d'extraordinaire. J'aimerai vous dire que sa mère est morte en couche, que son père était un alcoolique de première qui battait et détestait sa propre fille pour être la cause de la mort de sa douce femme, pourtant, ce n'est pas le cas. C'est même tout le contraire. L'accouchement de Madame Parker se fit sans complication, mais non sans douleur. Un total de dix heures de travail pour donner naissance à la première fille Parker, le premier enfant, mais cela était bénéfique car c'est un petit ange qui vit le jour. Madame Parker vivait paisiblement en tant que en tant que femme au foyer pendant que Monsieur Parker faisait régner la loi en tant que policier, un poste assez haut gradé dans la police pendant un temps, même s'il a, par l'avenir, décidé de revenir à un poste moins gradé afin d'avoir plus de temps à donner à sa femme et son enfant.

La famille Parker ne roulait pas sur l'or, mais ils avaient largement de quoi vivre à trois, surtout que la place du père de famille leur permettait largement de vivre convenablement, même si cela impliquait de ne peu voir sa propre famille. La jeune fille grandit principalement avec sa mère, et ne voyait que très peu son père, mais chaque fois qu'elle le voyait, elle le trouvait réellement grand pour tout ce qu'il faisait et surtout sa droiture et son sens de la justice au sein de la ville. Les années passèrent, la jeune Gwendolyn, de son nom complet grandit avec des exemples parentales irréprochable. Elle ne montrait aucun signe d'une intelligence supérieure, mais d'une grande capacité sportive et d'un sens de la photographie assez irréprochable.

Des années plus tard, bien après la naissance de la jeune femme, la famille Parker s’agrandit d'un deuxième enfant, un jeune garçon. C'est d'ailleurs peut de temps après que la famille apprit que Madame Parker avait une maladie incurable, ceci bouleversa la vie de cette petite famille tranquille. Monsieur Parker prit la décision de ne rien cacher à ses enfants, même si le jeune garçon Parker était bien trop jeune pour comprendre, ce n'était pas le cas de Gwen. La tristesse gagna toute la famille, mais ce n'est pas pour autant qu'ils se laissaient aller car c'est à partir de cette époque que l'agent du gouvernement prit la décision de descendre dans l'échelle de la police afin d'avoir plus de temps pour s'occuper de sa femme malade et de ses deux enfants.

Les années passèrent, Monsieur Parker continuait à faire son travail de policier et son travail de père de famille. Gwen grandit, continua ses études, une fille modèle, pompom girl à l'école, une grande sportive, une enfant qui ne posait aucun problème. Le jeune garçon Parker continua de grandir et montra d'ailleurs des signes assez impressionnant pour la science alors qu'il était très jeune. Quant à Madame Parker, elle finit par succomber à sa maladie très vite, n'ayant pas forcément les soins adéquates, en même temps, une maladie incurable n'a que très peu de chance de disparaître avec le temps, et ça qu'importe les maladies. Malgré la perte de la mère de famille, la petite famille continuait de vivre et s'était malheureusement préparé à cette fin funeste, donc ils avaient réussit à accepter ce sort.

Gwendolyn continua ses études, décida même de suivre un cursus spécialisé dans la photographie assez jeune, sachant déjà ce qu'elle voulait faire de sa vie, une photographe professionnelle. C'est d'ailleurs vers cet âge là, vu que c'était un de ses professeurs, qui l'encouragea à aller vers cette branche ayant remarqué chez la jeune fille un don pour ce domaine et surtout pour ses capacités physiques. Après de longue discussion entre eux, étant lui même un photographe qui s'est reconvertie dans l'éducation, ils avaient beaucoup à se raconter. Au fil des discussions, la jeune demoiselle découvrit que son mentor était un Élémentis, des personnes capables de maîtriser les éléments. Bien sûr, elle en avait déjà entendu parler grâce à son père, mais elle ne s'y était jamais réellement intéressé plus que cela. Sûrement dû à l'éloquence de son mentor, elle décida d'entrer chez les Élémentis, restant mystérieuse sur ce sujet vers sa famille qui ne verrait pas forcément d'un bon œil que la petite fille de l'agent du gouvernement entre chez l'ennemi.

La jeune demoiselle réussit parfaitement à gérer sa vie scolaire et sa vie au sein de la famille. Elle ne faisait que très peu de mission, en même temps, elle n'avait que quatorze ans, donc c'est normal qu'on ne lui donne que de simples missions comme le ménage ou bien s'occuper des plantes ou autres, des tâches très simple. Les années continuèrent d'avancer, le jeune frère de Gwen continuait de grandir également, son père faisait son travail et tentait comme il le pouvait de faire vivre sa famille. La jeune Gwendolyn aidait au mieux grâce à l'argent qu'elle pouvait gagner avec sa nouvelle famille, même si en réalité, elle disait à son père qu'elle gagnait de l'argent grâce aux photos qu'elle faisait pour ne pas le faire souffrir en lui disant la vérité.

Alors qu'elle venait d'avoir dix-sept ans, une personne la convoqua dans le QG des Élémentis pour lui parler d'une chose importante, le secret de la famille. Elle était déjà au courante bien sûr, en même temps, toutes les personnes dans le QG qui disposent d'un élément, se vantent facilement de comment ça s'est passé, donc il suffit simplement d'avoir les oreilles qui traînent et on découvre beaucoup de chose. Néanmoins, comment ça se déroule, cela reste un mystère car c'est une chose qu'aucun Élémentis ne désire en parler, mais c'était sûr que c'était pour cette raison qu'elle était convoquée.

Effectivement, elle se retrouvait dans une pièce où elle était seule avec le Roi Élémentis, l'As Élémentis et une autre personne en blouse blanche disposant d'une seringue. Elle ne comprenait pas vraiment ce qui se passait, mais on lui expliqua tout. Après de longues explications, elle accepta de recevoir un don, un élément. Vu comment ils tournaient les choses, c'était très difficile de refuser ce pouvoir, donc elle n'eut le choix de dire oui pour le coup. On lui laissa néanmoins le choix de l'emplacement où elle voulait subir l'injection de la seringue pour incorporer dans son corps le produit qui provoquera la mutation de son corps. La jeune femme prit la décision de recevoir l'injection au niveau de son bras. Tout se passait très bien, sauf qu'au dernier moment, un cri strident se fit entendre, une attaque ? Non, en réalité ce n'était qu'un Élémentis de Son qui s'entraînait et que son pouvoir lui avait échappé à son contrôle. Pourtant, le mal était fait car le médecin venait de perdre le contrôle de son ustensile et finit par se retrouver au niveau de la poitrine de la jeune femme, juste sous son sein gauche.

Une erreur certes, mais c'était trop tard, le liquide venait déjà de s'écouler dans son corps. Heureusement, ça ne laisse aucune marque, une chance quand même. Désormais, la deuxième étape allait commencer. Le Roi commença à parler dans un dialecte totalement inconnu pour la jeune demoiselle, mais il y avait une chose de sûre, c'est que le corps de la jeune femme lui faisait extrêmement souffrir, comme si son cœur voulait sortir de sa poitrine. Il ne va s'en dire que l'inconscience la gagna à une grande vitesse, plus rien, juste l'obscurité. Quand elle ouvrit les yeux, elle était piégée dans une toile d'araignée géante avec en face d'elle, une araignée géante qui avançait vers elle. Une vision horrible, la peur était immense, une crise de panique, elle criait comme ce n'était pas possible, mais rien ne faisait, elle était toujours piégée et l'araignée suivait son chemin pour se nourrir de la pauvre demoiselle.

Heureusement, ce cauchemar se termina très vite, c'est ce qu'elle croyait, car en réalité, cela faisait deux jours complets qu'elle était inconsciente et dans cette torpeur. Elle se réveilla chez elle, dans son lit, son père à son chevet, inquiet, mais ravis en la voyant se réveiller. Il lui expliqua qu'un homme l'avait raccompagné ici, qu'il l'avait trouvé inconsciente en ville et qu'heureusement elle avait toujours sur elle ses papiers avec son adresse pour qu'on puisse l'identifier rapidement. La description que son père lui avait fait était très clair, c'était évident que c'était le Roi en personne qui l'avait raccompagné. Par contre il fallait expliquer à son père pourquoi elle est tombée inconsciente.. Et tout ce qu'elle trouva à ce moment précis, c'était qu'elle jouait au football avec des amis, mais qu'elle s'est prise un ballon en plein visage et c'est pour cette raison qu'elle était ainsi. Son père ne semblait pas la croire, mais elle ne semblait pas vouloir en dire plus, donc il était obligé de la croire.

Après plusieurs jours de repos, ne voulant pas retourner au QG par peur de son expérience, elle finit quand même par y retourner sous conseil de son vieux mentor. C'est désormais qu'on lui expliqua ce qui s'était passé et on commençait à l'entraîner à son élément. Elle savait déjà ce qu'était son élément car pendant les jours de repos chez elle, elle en avait fait la malheureuse expérience. Son élément s'était déclenché tout seul, recouvrant sa chambre entière de fils, de toiles d'araignées pour être plus exact. C'était assez particulier, elle qui a en a une phobie, et dont sa vision l'avait accentué, la voilà avec un don qui leur ressemble. On lui apprit tout de même à contrôler ce pouvoir.

Les années passèrent, la jeune femme continua sa vie au sein des Élémentis, faisant ses missions, rarement dangereuses, et sa vie professionnelle pour devenir une photographe professionnelle. Tout se passait très bien, finissant même par réussir à subvenir ses besoins par elle-même, ce qui lui permit de quitter le nid familial pour se trouver un petit appartement confortable, même si ce n'est clairement pas le grand luxe. Il n'y a pas grand chose de plus à raconter au sujet de la jeune demoiselle pendant plusieurs longues années, même si l'apparition de la marque fut douloureuse, surtout de la voire apparaître, non sans souffrance, au niveau de sa poitrine, surtout que c'était en plein milieu d'un rapport avec son copain du moment, de quoi couper toute envie immédiatement.

Durant l'épisode de la fissure, la jeune demoiselle était sur le coup afin de prendre des photos de l'événement, usant même de son pouvoir pour prendre des photos au plus près de l'action, même à l'intérieur de celle-ci, de quoi faire de magnifiques photos et surtout les vendre par la suite.

Le temps continuait de s'écouler et quelques choses d'étrange venait de se passer. Elle avait déjà entendu parler de l'Ordre, en même temps, c'était les ennemis des Élémentis également donc forcément, et puis son père lui en parlait également comme quoi c'était des vandales supplémentaires qui causaient du tord à la ville, tout comme les Domae et les Élémentis. Voici que le Gouvernement et l'Ordre, ou plutôt leur deux chefs, se réunirent pour être encore plus puissant. C'était plutôt difficile, mais malheureusement c'était le cas et il fallait faire avec, ce qui lui permit d'ailleurs de prendre des photos qui se sont plutôt bien venu pour l'occasion.

Cela devenait une force trop forte pour deux camps seuls.. c'est sûrement pour cela que le Roi, Newton, annonça qu'il allait créer, avec la Reine Domae, Kira, une alliance afin de lutter contre le nouveau Gouvernement. La jeune femme n'avait rien contre les Domae, et puis tout ce qu'elle souhaite c'est que tout le monde soit en paix et si elle peut aider, elle le fera, surtout qu'elle a toujours trouver un certain charme chez le beau médecin, donc elle accepta volontiers de le suivre dans cette aventure. Voilà la jeune Gwendolyn, membre de l'Alliance, Domae et Élémentis collaborant ensemble contre le mal.

Elle remarqua dans leur rang une personne qu'elle connaissait assez bien. Ce n'était pas un membre de sa famille, encore heureux, mais c'était le professeur particulier de son frère, un très grand scientifique. C'était donc un Domae et personne n'était au courant. La jeune Gwen et cet homme discutaient très souvent ensemble alors qu'il faisait cours à son petit frère, et elle comprenait enfin certaines phrases qu'il pouvait lui dire, désormais qu'elle était au courant de son appartenance avec les maîtres des animaux.

La jeune Parker avait un ami au sein de l'Alliance, et surtout un ami du côté des Domae. L'homme aux araignées lui expliqua un jour qu'il venait de développer une tenue, basé sur le concept de ses araignées qui permet en théorie de marcher sur les murs, malheureusement, ce n'est qu'un prototype et qu'il n'avait jamais pu le tester réellement. Il lui avoua même qu'il avait eut cette idée en voyant la jeune femme et sa carrure athlétique, l'ayant fait en fonction de ses mensurations et de sa taille. Gwen ne savait pas trop quoi y penser, mais elle accepta de faire le cobaye, tester le costume que cette personne venait d'inventer. Elle se doutait que c'était réellement complexe, donc elle ne posait pas réellement de question sur sa création, surtout qu'il restait très mystérieux sur la façon de le faire.

Dès qu'elle enfila le costume, elle se sentait réellement légère, comme si elle flottait dans les airs. En essayant le costume, la jeune Gwendolyn réussit un exploit, elle réussit à marcher sur le mur... mais cela ne fonctionna que très peu longtemps, surtout quand elle essaya de rester trop longtemps dessus ou bien faire trop de mouvements. Il fallait retravailler la formule d'après le scientifique, ce qu'il fit durant les jours qui suivent. Il fut de retour par la suite pour lui confier le nouveau costume avec la nouvelle formule d'adhésion. Cette fois-ci, elle pouvait se permettre de grimper plus longtemps et surtout faire ce qu'elle voulait, même si cela n'avait que pour effet quelques utilisations et qu'elle ne pouvait se permettre de faire ça indéfiniment, mais cela pouvait tenir une nuit si elle faisait attention.

La jeune femme pouvait garder le costume, en même temps, il l'avait créer pour elle, surtout que ça tombait bien qu'elle maîtrisait le fil, car cela lui permettait de réellement faire ce qu'elle désirait, c'était l'élément manquant dans l'adhésion des gants et des bottes. Surtout que cela lui donnait une grande idée, désormais, elle pourrait agir comme une héroïne. La nuit elle pourra se balancer de maisons en maisons, arrêter les criminels grâce à son élément et surtout agir sans réellement se faire voir ou bien fuir plus facilement en grimpant sur les toits sans qu'on puisse la suivre. Elle n'avait jamais fait cela, mais elle savait que ça sera marrant. La journée elle sera Gwendolyn Parker, la jeune photographe, la respectable demoiselle fille de policier, sportive et musicienne a ses heures perdues. La nuit, elle sera Spider-Gwen, l'héroïne masquée qui arrête les criminels grâce à ses toiles et à sa capacité à marcher sur les murs !


Et en vrai ?

{Quelque chose à dire ?}
PRÉNOM/SURNOM : Pwet
ÂGE : 26 balais presque
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI : Magie
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : Nop
LE CODE DU RÈGLEMENT : Okay by Léo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 3155
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: La petite araignée de la ville   Mar 16 Oct - 18:18

Re-bienvenue o/


Je vous grogne dessus en darkblue.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chef Elementis
avatar

Caenn DrusdanLe Chef ElementisMessages : 99
Date d'inscription : 19/07/2018


MessageSujet: Re: La petite araignée de la ville   Mar 16 Oct - 18:29

Spider-cochon ? o/
Bonne re-création !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Ténébreux
avatar

Baelfire GoldLe TénébreuxMessages : 526
Date d'inscription : 12/02/2016


MessageSujet: Re: La petite araignée de la ville   Mar 16 Oct - 19:47

J'ai terminé la fiche, donc si une gentille personne veut lire, qu'il le fasse Razz



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
Citoyen
avatar

Léo AndersonCitoyenMessages : 144
Date d'inscription : 19/04/2018


MessageSujet: Re: La petite araignée de la ville   Mar 16 Oct - 22:07

Tout est bon et tu connais la suite mieux que personne du coup je te laisse exercer la magie XD


j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: La petite araignée de la ville   

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite araignée de la ville
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Pour commencer~ :: Présentations :: Fiches de présentations validées :: L'Alliance validés-