Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Alibaba et le nouveau voleur [PV Nemeroff]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 615
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Alibaba et le nouveau voleur [PV Nemeroff]   Dim 13 Jan - 15:11

Nemeroff Dreiden & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Alibaba et le nouveau voleur

J'commençais à l'connaître mon père ! -oui il était temps- Et j'savais qu'il avait ce p'tit côté mystérieux qui pouvait autant inquiéter, que surprendre, qu'énerver, d'être admiré. Perso', il m'a toujours énervé car il est du genre à tout prévoir mais à jamais mettre les autres au courant... Il fait sa p'tite popote dans son coin là mais sans jamais prévenir les autres ! Alors que nous sommes les principaux acteurs. Nan, en vrai c'est carrément énervant cette manière de fonctionner... Mais bon, apparemment ça donne des résultats plutôt satisfaisant alors j'crois qu'il continue outre notre avis.

- Eh bien … Ce n’est pas que ça ne m’intéresse pas, ça a l’air même très intéressant, mais de ce que j’ai compris, vous vous occupez de ça discrètement et sans violence. Il n’y a pas encore longtemps, on m’appelait pour les missions d’annihilation de cible ou objectif, j’étais plus dans le massacre que la discrétion, donc je ne sais pas ce que la reconversion donnerait. Mais pour le coup, ça à l’air vraiment cool … Enfin je veux dire intéressant donc pourquoi pas si j’arrive à m’adapter.


Oh l'équipe de bras cassés ! En fait, y'a que mon collègue qui est à peu près clean dans ses méthodes ! Nous autres, on est plutôt dans des méthodes extrêmes qui n'plaisent pas forcément à notre bon samaritain et aux grands patrons. J'sais pas pourquoi Steven prend autant de risque en recruter des bras cassés et limite des criminels ; 'fin c'est carrément jouer avec le feu là. J'lui fais un signe de la main en monde "tkt" avant d'reprendre la parole.

- Mais ouais que tu vas t'adapter ! S'tu veux savoir, moi j'suis une voleuse... Genre une vraie voleuse. Tu verrais mon dossier chez les flics, y'a que des vols à la tir !

Morte de rire à cette phrase, j'crois que j'suis d'ailleurs la seule à trouver cette situation drôle... Mon collègue était plutôt blasé tandis que Steven me jette un regard noir. Ouais, c'est vrai qu'il n'est pas forcément au courant de ce qu'il y a dans mon dossier chez les flics.

- 'fin voilà quoi. Donc si j'ai pu m'intégrer avec mes méthodes peu recommandables, j'suis sûre que tu arriveras aussi à trouver ta place parmi nous ! Faut juste arrêter les meurtres.

Ouais, j'sais par contre que Steven n'est vraiment, mais alors vraiment pas ouvert aux meurtres. Pour lui, on n'règle pas ses conflits par la violence ou d'autres trucs pas très réglo pour la loi... Bon certes, nous, nous n'sommes pas réglos pour la loi mais il part du principe qu'on fait ça pour le bien ; alors c'est normal. Moi quand j'volais pour mon compte, j'me faisais laminer à la maison... Pour ça d'ailleurs que j'ai arrêté de ramener mes larcins à la maison, j'en avais marre de m'faire taper sur les doigts. Aujourd'hui, j'peux pleinement voler et je ne me fais même plus gronder pour ça ! C'est clairement tout benef pour moi ça quand même.

- Mais dans l’idée oui ça m’intéresse beaucoup. A voir ce qu’en pense vraiment Steven s’il avait vraiment dans l’idée de me le proposer.


- Oui, ça faisait partie des quelques projets que j'avais en tête.


Ben, c'est que j'le connais bien mon Steven ! Et à force, ça commence à être presque lassant... Disons que j'arrive carrément à lire dans ses pensées et savoir ce qu'il veut faire pour nous. Bon, il reste encore une part de mystère et j'n'arrive pas à tout savoir à l'avance mais j'connais certains de ses regards... Et là, j'sais qu'il est en train de réfléchir à nos futurs projets. P't'être à un test d'entrée pour le p'tit nouveau ? Ou qu'il réfléchit simplement à comment occuper la suite de la soirée. C'est également une possibilité.

- Du coup c’est toi et lui les « cavaliers » actuels ? Si j’ai compris vous êtes des voleurs à la robin des bois non ?

- Han, j'adore cette appellation... En général, c'est beaucoup moins glorieux. Mais ouais, on fait des spectacles pour embobiner les gens et voler leur argent... Je t'avoue, c'est beaucoup de préparation, pendant, tu leurs en mets plein les yeux et après tu fuis.


Voilà en gros notre quotidien qui peut un peu rebuter les gens... Avoir une vie de voler, ça n'donne vraiment pas envie de nous rejoindre. Courir dans les ruelles, fuir le Gouvernement, avoir ce statut de voler ; c'n'est pas vraiment la vie de rêve au quotidien. Mais franchement, y'en a qui aime beaucoup.

- Toi, ça t'dérangerais pas d'avoir le même statut qu'nous ? Faut savoir que l'on n'est pas vraiment apprécié du Gouvernement...










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
avatar

Nemeroff DreidenMembre de l'AllianceMessages : 38
Date d'inscription : 17/09/2018


MessageSujet: Re: Alibaba et le nouveau voleur [PV Nemeroff]   Lun 14 Jan - 13:04

Je les observe toujours en silence, voir ce que ça allait répondre, je n’avais rien à cacher sur le fait que je n’étais peut-être pas l’homme le plus fin du monde, je préfère enfoncer une porte à bon gros coup de pied, plutôt que de passer gentiment par la fenêtre comme si de rien était à vrai dire. Enfin encore une fois, habitude, ça se corrigera peut-être à force de prendre l’autre solution aussi. Ce qu’à l’air de m’affirmer la rouquine du groupe alors que je reprends une gorgée de ma boisson chaude. Cette dernière me dit que si l’on veut changer, on peut. Elle semble assez fière de son casier chez les flics. Je ne suis pas vraiment connu chez les flics, mon travail à toujours été bien fait, même si difficile parfois, donc j’ai la chance de pouvoir sortir sans avoir peur de me prendre une armée de soldat dans la gueule ou de flic.

Je vois, t’es vraiment une rebelle ahah, t’as pas trop de soucis quand tu mets un pied dehors ?

C’était une question sérieuse, je me demande comment on peut sortir dans cette ville une fois quand on est fiché comme criminel, ça part tellement vite en sucette. Je regarde ensuite Steven qui m’affirme qu’effectivement il avait cette idée en tête, il semblerait que la rouquine avait vu juste, sacrée instinct qu’elle avait là quand même, moi je pensai que je donnais juste un coup de main, en échange il m’apprenait des trucs pour m’occuper. C’est pour ça que j’ai accepté au départ en fait. Je ne pensai pas que ça irait si loin, bien que ça ne me déplaise pas spécialement. Je demande bien évidemment quelques explications plus … concrète sur leurs organisations, et la demoiselle de l’autre côté du bar m’explique alors qu’ils volaient à travers des spectacles, puis se barrait avec le butin, je savais ce qu’ils en faisaient après. Je ne vais pas me mentir à moi-même, ce n’est pas bien sur le papier, mais dans la réalité c’est vraiment bien et ça à l’air amusant quand même. Mais d’après la demoiselle, ils ne sont pas vraiment appréciés du gouvernement, ce qui ne m’étonne pas, ce n’est pas une grande révélation :

Je suis ancien élémentis, j’ai un pouvoir et je fais partie de l’alliance, je pense que si je vous rejoins ou pas, je serais pas invité à prendre le café avec eux de toute façon. Puis, dis-toi que si on déterrait mes sales affaires, mon dossier rejoindrai sûrement le tiens niveau longueur. Donc je n’ai pas grand-chose à perdre de ce côté-là.  

Ouai je serais peut-être même condamné à mort à vrai dire. Rien que d’y penser, un large frisson me traverse le corps, ce qui n’est pas agréable. Je secoue légèrement la tête quand même, faut dire que je suis loin d’être aussi clean que la majorité des gens le pense, je pense que même mon frère n’imagine pas tous ce que j’ai dû faire pour les élémentis. M’enfin bref, c’est le passé :

En réalité, votre cause m’intéresse, mais je dois y réfléchir aussi, je l’apprends seulement après tous.  Faut aussi que je pèse le pour et contre, Steven tu sais très bien que je me sors d’un moment dur, faut que je songe quand même à ou ça va m’emmener, ce n’est pas un non bien sûr, mais pas un oui immédiat.  

Je le regarde, tournant ma tête vers lui. C’était quand même une grande décision il faut dire, surtout que ça ne va pas m’apporter que des amis et j’entends déjà mes proches de nouveau gueuler car ce n’est pas vraiment une chose « bien » à première vue.

Du coup c’était quoi votre mission de ce soir ? Vous avez fait quoi comme genre de spectacle ?  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Roxane S. SharpeMessages : 615
Date d'inscription : 27/07/2015


MessageSujet: Re: Alibaba et le nouveau voleur [PV Nemeroff]   Hier à 14:03

Nemeroff Dreiden & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

Alibaba et le nouveau voleur

Faut savoir quand même que nous avons le statut de de voleurs très peu appréciés par le Gouvernement, très adoré par le public et limite intouchable grâce à nos avocats et nos tours de magie qui relèvent du surnaturel. Faut l'expliquer ça comment on a pu dévaliser une banque au même moment qu'on était sur scène ! Et franchement, l'alibi est en béton armé... C'qui plait moyennement à la place qui rame. On leur file entre les doigts à chaque fois avec de gros doigts d'honneur et quand on nous attrape ; pas moyen de trouver des preuves contre nous. J'imagine à quel point ça doit être frustrant ce genre d'situation.

- Je suis ancien élémentis, j’ai un pouvoir et je fais partie de l’alliance, je pense que si je vous rejoins ou pas, je serais pas invité à prendre le café avec eux de toute façon. Puis, dis-toi que si on déterrait mes sales affaires, mon dossier rejoindrai sûrement le tiens niveau longueur. Donc je n’ai pas grand-chose à perdre de ce côté-là.  

- Dommage. J'ai entendu dire que leur café était très bon... En tout cas, mieux que les nôtres.


Une p'tite pique à Steven qui ne nous donne jamais l'occasion de faire des cafés ! On s'retrouve obligé à boire de l'eau en bouteille ou celui du robinet alors qu'on pourrait avoir de quoi s'préparer un p'tit café ou un p'tit chocolat chaud histoire de s'entraîner comme il faut aux tours. Mais bref, j'me ferais sûrement remonter les doigts ou alors il n'en a rien à foutre de c'que je dis car il a l'habitude de mes conneries... Possibilité très forte.

- En réalité, votre cause m’intéresse, mais je dois y réfléchir aussi, je l’apprends seulement après tous.  Faut aussi que je pèse le pour et contre, Steven tu sais très bien que je me sors d’un moment dur, faut que je songe quand même à ou ça va m’emmener, ce n’est pas un non bien sûr, mais pas un oui immédiat.  

- Réfléchis pas trop longtemps. Ça va te passer sous l'nez ce genre d'occasion.


Ouais parce qu'on n'compte pas lui présenter ça tous les jours non plus ! Et si quelqu'un de plus dispo et d'engagé s'présenter, j'suis sûre que Steven va dire oui à lui avant. Sauf si il veut vraiment ce p'tit gars ? Dans ce cas-là, nous sommes condamnés à attendre les bras croisés qu'un troisième cavalier ramène sa fraise parmi nous et nous serons obligé de faire profil bas. D'ailleurs, le futur -ou pas- p'tit nouveau nous demande quel était le tour d'ce soir... J'avoue qu'il claquait franchement celui de ce soir et j'l'ai kiffé. J'ai hâte de pouvoir le refaire.

- On a dépouillé un riche assureur. Il n'a pas remboursé ses clients après les problèmes d'la fissure et ils ont galéré à payer leur maison, leur travail et tout... Donc nous, on a transféré son argent... Sur le compte des gens.

- Roxane a réussi à avoir son code secret.

- Ouais... Il était plutôt sympa ! Mais j'crois qu'il ne voudra plus travailler avec nous...


J'm'avance vers Nemeroff comme pour lui dire une confidence mais en vrai, tout l'monde était déjà au courant.

- C'est lui qui nous produisait.

C'n'est vraiment... Vraiment pas sympa d'notre part. Mais il n'avait qu'à remplir la part de son contrat aussi ! Alors en discutant un peu avec lui et surtout en l'faisant un peu chier, j'ai appris quelques informations personnelles que j'ai ressortie à la banque. Suffit d'leur donner le mot de passe et ils n'ont pas trop tendance à c'méfier... C'qui nous a largement permis de faire notre coup ce soir et après, son argent a été transféré sur l'compte des clients. C'était cool. Mais bon, il n'a vraiment pas kiffé cette partie de la soirée ; j'dirais même qu'il a fait la tronche. Reprenant ma place, j'sors un porte-feuille que j'pose sur le comptoir et regarde le fameux Nemeroff.

- Tiens, t'avais égaré ça.

En fait, non. J'lui ai carrément chouré dans sa poche... Mais il a une petite idée de quoi j'suis capable et comment j'm'y prends pour récupérer les informations dont j'ai besoin.

- T'es Elementis de quoi ?










Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Alibaba et le nouveau voleur [PV Nemeroff]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alibaba et le nouveau voleur [PV Nemeroff]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Smymaei :: Boîte de nuit "Le Lux"-