Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Astrid Guarnieri ♥ Terminé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Citoyen
avatar

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 11
Date d'inscription : 28/12/2018


MessageSujet: Astrid Guarnieri ♥ Terminé    Sam 29 Déc - 0:20

Astrid Guarnieri

#h0rs3 #Aquarelle #BlackBeauty #HoRsE #horse #horsewithme #loveHorse #Amoroso #CE.Petit.Sabot #FloconArctique #viandecesoir
PETITE PRÉSENTATION
NOM : Guarnieri
PRÉNOM(S) : Astrid
SURNOM : Aucun
DATE DE NAISSANCE : 20/01
ÂGE : 31 ans
SEXE : Femme
CAMP : Ancienne Domae, ancienne Ghost, actuellement Citoyenne
CAPACITÉ : Des papillons Graellsia isabellae. Il y en a onze. Celadon, Hooker, Jade, Sinople, Malachite, Melese, Opaline, Prasin, Smaragdin, Veronese et Viride. Tous pareils, mais tous différents.
SITUATION : Divorcée
MÉTIER : Coursier
PERSONNAGE AVATAR :  Tsukuyo - Gintama
QUESTIONS

DE QUAND DATE VOTRE ENTRÉE DANS LE CAMP ?
Elle y est entrée à ses 14 ans, mais avait été préparée toute son enfance dans ce but. Ses parents étaient Domae, et ses frères, aux dernières nouvelles, aussi.

QUELS SONT VOS LIENS AVEC LUI ?
Astrid n'a pas gardé de liens avec les Domae. C'était soit elle montrait patte blanche, soit son ex refusait de la laisser voir sa fille. Le choix a été vite fait.

TATOUAGE/MARQUE ?
Astrid a un papillon sur l'omoplate gauche, quelque chose de vraiment commun. Assez pour passer inaperçu.

POSSÉDEZ-VOUS UNE ARME, SI OUI LAQUELLE ?
Astrid n'a pas d'arme, à vrai dire, elle préfère ne pas se battre du tout. Bon, elle sait utiliser la plupart des armes communes, allant même jusqu'à innover en se servant de celles des autres, mais en dehors de ça, non, elle ne se promène pas avec un fusil à pompe ou un couteau de chasse dans son sac à dos.

La trentenaire est clairement plus corps à corps, bien que le sien soit taillé pour la vitesse, et non pas pour la force brute. Elle a beau avoir une connaissance approfondie du sujet, face à un adversaire de la même trempe, elle sera dans tous les cas désavantagée, son domaine de prédilection restant l'acheminement d'objets.  
PHYSIQUE
Astrid n’est pas spécialement grande, pas spécialement belle, mais le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est bigrement bien taillée. Très grande sportive, il n’y a pas un gramme de graisse qui traîne sur son corps, cela fait presque mal aux yeux. Ce dernier est un bloc de béton armé, et s’y cogner n’est pas une partie de plaisir. De prime abord, la trentenaire fait quand même un peu peur, avec sa pipe au bec et ses balafres sur le visage. Il ne suffit pourtant que d’un début de conversation pour se rendre compte qu’elle ne ferait pas de mal inutilement. La prison, puis les Ghosts, l’ont radicalement changée, Astrid n’a clairement plus les même objectifs de vie. Les siens se résumant actuellement à la collection de chevaux, et n’ont plus à la guerre qui fait rage sous ses fenêtres.

Habillée de façon sobre, elle ne passe pourtant pas inaperçu. Elle voit cela comme une chance, ainsi qu’une faiblesse. Une chance, car les Domae ne la reconnaissent généralement pas, une faiblesse, parce que tous les autres se souviennent de ses cicatrices. Astrid, comme dans les Ghosts, n’hésite alors pas à se grimer. Utilisant à nouveau un masque pour se camoufler, principalement lorsqu’elle travaille.
CARACTÈRE
Astrid est calme, réfléchie quand elle ne manque pas de nicotine. Plus sereine qu’un junky après sa dose, la jeune femme n’est clairement pas du genre à s’emporter, utilisant au contraire son flegme légendaire pour balancer des tirades sans se rendre compte de leur portées. Ne possédant pas beaucoup d’humour, la dame a également une très mauvaise manie, celle de ne généralement rien comprendre quand on tente de la faire rire. Prenant la plupart des choses au premier degré, elle reste toujours aussi imperturbable, ce qui peut, en fonction des situations, être soit hilarant, soit désolant. En réalité, c’est un peu en fonction des énormités qu’elle peut balancer, Astrid n’étant pas connue pour faire dans la dentelle.

Pas spécialement méchante, la trentenaire n’est pas non plus gentille. Intéressée, elle n’agit que pour son compte, la plupart du temps en fonction de ses envies et de ses disponibilités. De part son caractère, elle ne donne pas l’impression d’être fiable, laisse entendre qu’elle pourrait trahir sans prétention, mais ce n’est pas le cas. Astrid est malheureusement loyale jusqu’au bout des ongles. Quand elle se décide enfin à faire quelque chose, elle y va, et tel un petit bélier, est généralement inarrêtable.

Car la dame est obstinée, du genre à détester être détournée de sa cible. Quand elle n’a pas le choix, parce que cela devient trop dangereux ou parce que son commanditaire a changé d’avis, elle abandonne alors, mais cela ne viendra jamais de son propre chef. Renoncer n’est pas dans ses cordes. Indépendante et mystérieuse, elle aime tout particulièrement ses papillons, qui, au nombre de onze, ont chacun un nom propre et une place dans son cœur. Avec sa fille, ce sont les seules êtres auquel elle tient vraiment. N’ayant pas de réels problèmes avec la mort, Astrid pourrait la distribuer sans vraiment regarder si on décidait de s’en prendre à eux.

En dehors de son calme, Astrid reste quand même d’une certaine excentricité. Adepte des démonstrations dessinée, elle ne se prive jamais d’un petit dessin pour accompagner ses propos, quand ces derniers deviennent trop compliqués. Sait-elle pour autant manier le crayon ? Non. Enfin, c’est conceptuel. Astrid également, a, depuis sa sortie de prison, une passion pour les chevaux. Une vraie passion, du genre envahissante. Collectionneuse compulsive, elle prend tout ce qu’elle trouve. Peut dépenser des sommes astronomiques pour une seule pièce. A tel point que sa maison est un temple dédié à cela, c’est à mi chemin entre le mauvais goût et le glauque très flippant.
PÈRE CASTOR RACONTE NOUS UNE HISTOIRE !
Astrid est née Domae, et a très longtemps vécu ainsi. Elle vivait dans une famille qui servait leurs intérêts, et ce fut tout naturellement qu’elle y entra à ses quatorze ans. Entraînée depuis son plus jeune âge au combat, elle ne fut pas dépaysée, et ne se laissa jamais distancer, malgré le fait qu’elle allait à l’école à côté. Ses parents n’étaient pas méchants, mais ils étaient durs, Astrid avait alors peur de les décevoir, d’être une honte au clan si elle n’avait pas la force de continuer.

Aînée d’une fratrie de trois enfants, elle leur montra la marche à suivre, s’entraina avec eux, jour après jour, sans comprendre que c’était la guerre qui les attendaient. Ils faisaient la fierté de leurs parents, et cela lui suffisait. La jeune femme, heureuse de se sentir concernée, aimait faire parti de la famille. Ils étaient un tout, et les Domae, plus que des camarades, devinrent très vite des frères. De part sa bonne condition physique, et son engagement sans faille, l’adolescente commença de vraies missions à l’âge de seize ans. Des missions déjà plus dangereuses, mais qui avaient au moins le mérite d’être plus intéressantes. Astrid, plus que jamais, s’épanouit au sein de ce cercle ou elle se sentait entière.

A l’âge de dix sept ans, on lui confia le secret, un secret au doux nom d’Isabelle. Papillon vitrail au couleurs nuancées de vert. Astrid fut déçue, et cela se remarqua. Cet animal n’avait rien pour lui, si ce n’est sa fascinante beauté. Un loup ou un ours aurait été bien plus à son avantage. Elle aurait donné son papillon contre un oiseau, n’importe lequel. Mais c’était impossible, il était trop tard pour faire marche arrière. Des semaines entières, son animal refusa de se montrer, et Astrid, de plus en plus renfermée, refusait de se laisser approcher. Mais ses parents, comprenant son désarroi, tentèrent, pas à pas, de la rassurer. Peu importait que son animal soit fragile, inutile. S’ils survivaient, tous les deux, ensemble, n’était ce pas là une preuve de force ? N’était ce pas là une preuve que rien ne pourrait les arrêter ? Le familier était un bonus, d’emblée, elle ne devait pas compter sur lui pour régler ses conflits. Au contraire même, le fait qu’il soit si faible était une raison pour continuer à s'entraîner, à ne pas se reposer sur ses lauriers. L’important n’était pas de savoir comment elle allait réussir à combattre avec, mais plutôt de chercher à l’accepter pour ce qu’il était. A tirer le meilleur de lui, même si, au premier abord, cela semblait irréalisable.

A force de patience, cela fonctionna. Son papillon Celadon. Ce ne fut que quand la demoiselle commença à le trouver intéressant qu’il osa enfin pleinement se dévoiler. Astrid ne lui trouva jamais d’utilité. Au moins, il était beau et pas bien emmerdant. C’était plus qu’elle ne pouvait espérer.

Le temps passa, et avec lui, apparurent Hooker, Jade et Sinople. Quatre ans, où les missions des Domae se firent de plus en plus audacieuses, de plus en plus compliquées. Pour seule protection, elle n’avait que quatre insectes. Des papillons qu’elle adorait, et chérissait assez pour ne pas les emmener en mission. Très susceptible, Astrid ne tolérait aucun commentaire médisant sur le sujet, et dieu merci, personne ne s’y osa vraiment.

Mais la guerre allait les rattraper. Son frère Matthew, après avoir été gravement blessé, resta de très longs mois dans le comas. Ce fut à cette période qu’elle rencontra Sullivan, un banal citoyen, membre, comme elle, du club local de capoeira. Il n’était clairement pas à son niveau, mais cela ne les empêcha pas de se rapprocher. La jeune femme était alors au plus mal, et il l’aida à se relever.

Astrid lui cacha son affiliation, prétextant sans aucune honte être de sortie quand les Domae exigeaient son aide. Sullivan, intellectuel - d’ailleurs, il avait déjà abandonné le sport quelques mois après leur rencontre - était contre la guerre que se livraient les deux familles, et la demoiselle, surement par peur de le perdre, parce qu’elle avait été élevée dans le secret, n’osa jamais le contredire dans cette voie. Le jour où il s’engagea dans la Confrérie, Astrid cru que son coeur allait exploser. Pleurant toutes les larmes de son corps, elle se releva pourtant, et se décida à le quitter définitivement.  

Elle n’en eut jamais le courage. Il y avait toujours eut des jours où elle avait dû ruser, prétendre être chez ses parents ou son frère pour cacher ses blessures, ou elle avait dû prétexter des séminaires de travail pour justifier ses absences, mais dans l’ensemble, ce petit stratagème fonctionnait. Elle avait vingt cinq ans, était résolue à s’enfuir, mais un détail la retint. Un détail assez conséquent pour révolutionner sa vie toute entière. Pour remettre en question son existence dans son intégralité. Enceinte. Elle était enceinte. Prenant la nouvelle avec un peu moins d'enthousiasme que son compagnon, elle se résolut pourtant à le garder. Cet enfant non désiré.

Ce fut pourtant la plus belle chose qui pouvait lui arriver. Amélie Desalines. Astrid se mourrait littéralement d’amour pour elle, allant jusqu’à ne prendre plus que des missions de seconde main. Des missions faciles, de livraison, pour être sûre de rentrer à la maison. L’idée de quitter les Domae se frayait un chemin dans sa tête, sans qu’elle ne soit jamais capable de la formuler à ses parents. Ces derniers, ignorant l’affiliation de leur gendre, ne le voyait que comme un homme faible et indigne de leur fille. Ne comprenant pas que c’était la toute sa douceur qui l’attirait inexorablement. La mort de Matthew, après des années de combat, ne fit que renforcer leur avis en ce sens, mais Astrid n’en avait déjà plus rien à faire.

Les deux amants vécurent ainsi encore quatre ans, avant que le Gouvernement ne l’attrape. Quel ne fut pas le choc de son époux, quand on lui annonça qu’elle était condamnée à mort. Que ses crimes étaient impardonnables. Il n’y avait pas cru au début, mais les preuves étaient la. Irréfutables. Astrid lui jura que ce n’était pas ce qu’il croyait, qu’elle pouvait tout lui expliquer, mais Sullivan refusa toute explication de sa part. Dégoûté par un tel mensonge, par sa facultée à lui dissimuler, à lui, son mari une telle part de sa vie, il refusa toute tentative de médiation. Divorça avant d’être veuf, obtenant la garde exclusive de leur petite.

Dévastée, Astrid se laissait mourir à petit feu, attendant sa condamnation comme un prisonnier attend une libération. Le destin lui refusa cette faveur, lui offrit de mettre ses compétences au service d’une cause plus grande. Les Ghosts. Une milice privée, des assassins, pour ne pas dire. Si la jeune femme avait cru avoir le choix, la vie de sa fille fut vite mise en jeu, et ce qui au début était une demande se révéla très vite être un ordre.

Elle y resta deux ans, deux ans ou elle officia en tant que coursier. Grimper sur les toits, courir d’un mur à l’autre quand elle ne battait pas le pavé. Oui, Astrid était douée. Aussi délicate qu’un papillon, elle ne ratait jamais le coche, se réceptionnait toujours de façon à ne pas se faire mal. Véritable petit singe urbain, Astrid était celle qui distribuait les lettres de menaces dans les chambres même des personnes concernées, qui transportait les objets délicats d’un point A au point B, quand ce n’était pas des otages. Son domaine était vague oui, mais cela ne l’empêchait pas d’exceller dedans.

Alors, quand le groupe fut dissout, elle décida de continuer à mettre à profit ses compétences. Après tout, elle avait eut le temps de les peaufiner, de s'entraîner en compagnie des meilleurs. Il serait dommage de tout gâcher.

N’oubliant jamais sa fille, Astrid par sa résurrection miraculeuse, obtint de son ex mari un droit de visite à l’amiable. Deux weekends par mois, ainsi que la moitié de chaque vacances. A la seule condition qu’elle ne remette plus les pieds chez les Domae. Qu’elle oublie son passé, et fasse la morte, comme elle avait fait deux années durant. C’était plus qu’elle ne pouvait en espérer. Cela lui donna un but dans la vie, celui de préparer l’avenir de son enfant. De la choyer, pendant qu’il était encore temps. Son séjour chez les Ghost l’avait inexorablement changée, maintenant, Astrid connaissait l’ordre de ses priorité. Elle accepta sans rechigner cette scandaleuse proposition. Elle n’avait pas réellement le choix, et au fond, c’était peut être mieux ainsi. Si on la croyait morte, personne ne pourrait faire de mal à Amélie, n’est ce pas ? Les cicatrices sur son visage la défigurant définitivement, elle se teint les cheveux, adopta un tout autre style vestimentaire. Elle changea de posture, de passé, pour préserver son futur.


Et en vrai ?

{Quelque chose à dire ?}
PRÉNOM/SURNOM : Snou
ÂGE : 24 ans
COMMENT ÊTES-VOUS ARRIVÉ ICI : Carhotte m'a balancée le lien
UN COMMENTAIRE ? UNE IDÉE ? : J'espère que ça ira niveau cohérence, normalement j'ai tout bien calculé pour que ça fonctionne, mais ne sait t'on jamais. Jsuis fiévreuse, ça excuse rien, mais ça explique tout ! XD
Des bisous !
LE CODE DU RÈGLEMENT : OK


Dernière édition par Astrid Guarnieri le Dim 30 Déc - 1:38, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 3199
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Astrid Guarnieri ♥ Terminé    Sam 29 Déc - 0:28

Bienvenue !

Et bon courage pour la suite de ta fiche copine What a Face


Je vous grogne dessus en darkblue.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Chef Elementis
avatar

Caenn DrusdanLe Chef ElementisMessages : 117
Date d'inscription : 19/07/2018


MessageSujet: Re: Astrid Guarnieri ♥ Terminé    Sam 29 Déc - 2:05

Bienvenue Astrid !

Bon courage pour la suite de ta fiche, hésite pô à nous voar sur discoard ! :)
(Vilain Domae!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rebelle Domae
avatar

Vilmos Desgoffe und TaxisRebelle DomaeMessages : 26
Date d'inscription : 25/12/2018


MessageSujet: Re: Astrid Guarnieri ♥ Terminé    Sam 29 Déc - 5:11

HEYHEYHEY

Bienvenue toi c j’espère que tu aimeras! Bonne chance pour ta fiche!


#3399cc
Vilmos Desgoffe Taxis
I'd tell you to go to hell but I don't want to see you there .by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
avatar

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 11
Date d'inscription : 28/12/2018


MessageSujet: Re: Astrid Guarnieri ♥ Terminé    Sam 29 Déc - 21:08

Merci à tous pour votre accueil !
Je pense avoir terminée ma fiche !
J'espère que ça ira :/

DES BISOUS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Kira SerykMessages : 3199
Date d'inscription : 15/08/2012


MessageSujet: Re: Astrid Guarnieri ♥ Terminé    Sam 29 Déc - 22:02

Ta présentation ne présentant aucun problème, je peux te valider !
Je te dirais simplement de faire attention à l'image que tu choisis, sur certaines ton personnage fait plutôt la vingtaine et d'autre, elle se rapproche des 31 ans que tu lui as donné ^^

Voici donc les liens importants :
• • Les fiches de liens,
• Les demandes de rps,
• Les demandes en tout genre (maison, rang, colocation etc.)
• La boîte aux lettres
• Et le Bingo.

Amuse-toi bien parmi nous !


Je vous grogne dessus en darkblue.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Astrid Guarnieri ♥ Terminé    

Revenir en haut Aller en bas
 
Astrid Guarnieri ♥ Terminé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Pour commencer~ :: Présentations :: Fiches de présentations validées :: Citoyens Validés-