Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Citoyen
Léo Anderson

Léo AndersonCitoyenMessages : 201
Date d'inscription : 19/04/2018


En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| EmptyVen 18 Jan - 14:29

ft. Roxane S. Shape
En relation sérieuse avec le travail

C'était là. Aucun doute. Ça faisait maintenant trois semaines que j'avais finalisé mon plan, la patiente est une vertu m'a-t-on dit. Certes, ça aide dans ce cas, j'avais laissé plusieurs mois afin de tout mettre en place et laisser une impression de victoire afin de rendre la défaite plus amère encore. Mais la patience ça n'est pas vraiment le meilleur truc au monde oh que non !

J'avais fait un pas vers la porte, examinant quelque peu les alentours. Rien de très intéressant.

Qu'est-ce que je faisait ici ? La réponse est simple, j'allais détruire quelqu'un. Détruire ne serait pas le bon mot... Annihiler ?! Noooon. Écraser. Ce terme convenait parfaitement.

Pourquoi en étais-je arrivé là ?! Bonne question, tout commença lorsqu'une gamine avec un caractère de cochon et une tête de blobfish cassa le dernier souvenir de mes parents, elle rechercha à se venger à de nombreuses reprises et elle avait eu la merveilleuse idée de se prendre mon fourreau en pleine tronche alors que je sauvais une demoiselle d'un stalker.

En effet, je déteste cette personne et c'est réciproque, et c'était d'ailleurs mon plus grand avantage dans cette situation.

Un mouvement de bras fut nécessaire avant de toquer, un son assez fort pour être audible à l'intérieur mais rien de furieux.

Une femme ouvrit la porte, et ce n'était pas Roxane, je m'y attendais quelque peu si vous voulez tout savoir. J'ai fait mes petites recherches, elle était mariée. Même pas elle invite en plus !

Bref. Le moment de jouer un peu était arrivé.

"Oh ?! Euh... Bonjour..." dis-je timidement en me grattant le cou de façon gênée.

"Est-ce que Roro... Erm, Roxane Shape est présente ? Je m'appelle Tywell, je suis son ex-mari. Je présumme que mon nom ne vous est pas inconnu non ? Il y a quelques... Complication par rapport au divorce."

J'affichais un sourire gêné mais intérieurement je jubilais fortement.


j'ironise en Electric indigo #6600ff



Dernière édition par Léo Anderson le Dim 20 Jan - 16:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: Re: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| EmptyVen 18 Jan - 15:43

Léo Anderson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

En relation sérieuse avec le travail

Actuellement en train d'me battre avec Lila pour qu'elle fasse ses devoirs, cette gamine a commencé à prendre un peu trop la confiance car Madame a décidé qu'elle ne travaillerait pas ! Alors. J'veux bien qu'on soit gentil avec elle la psy nous a bien répété qu'on n'devait pas la brusquer... Mais j'tiens pas à ce qu'elle devienne une attardée mentale comme sa mère -Korra évidemment- car elle a décidé que les maths c'était d'la merde ! Alors elle va finir par me faire ces foutus calculs ou j'lui fais bouffer la feuille et l'stylo qui va avec. Franchement... J'veux bien reconnaître que cette gamine est un amour mais qu'est-ce qu'elle peut être têtue parfois ! Bon Dieu ! Déjà qu'elle n'a pas cours à l'école... Qu'elle fasse au moins ses devoirs !

- Mais Lila ! On a déjà fait les additions hier ! Tu n'vas pas m'dire que tu as déjà oublié !

- Mais ça m'ennuie... J'peux aller lire un livre plutôt ?

- Mais non ! Tu vas faire tes maths et ensuite tu liras ton livre !

- Mais Roxane...


Oh non d'une.... Grrrrr ! J'lui dis d'aller faire ses putains d'devoir et faut encore qu'elle discute celle sale môme ! Essayant de garder mon calme olympien, j'lui réponds encore une fois que NON, elle n'ira pas lire son livre tant qu'elle n'aura pas terminé ses devoirs, point final. Enfin concentrée dans ses exercices de mathématiques, nous entendons quelqu'un toquer à la porte et bien évidemment, j'demande à Korra d'aller voir qui c'est... J'compte pas lâcher Lila comme ça. Je lui explique donc les additions, le principe des retenues, comment on les pose et comment on les compte dans le calcul quand je suis tout à coup interrompue... C'est fou ça, j'vais jamais réussir à faire mes maths.

- Roxaaaaaane. Y'a ton ex qui veut t'voir.


Mon ex ? Quel ex ? J'n'ai pas d'ex ? Les yeux pétillants de Lila m'informent que si je pars de cette pièce, elle partira aussi pour aller chercher son bouquin alors j'l'informe que si elle termine tous ces calculs, elle aura du rab de dessert ce soir. Et ça la motive pas mal pour travailler ça. J'me lève donc pour aller voir l'abruti qui s'déclare mon ex et tire une gueule de six pieds d'long quand j'découvre que c'est juste Léo... Ah. Qu'est-ce qu'il a prévu encore celui-là. Très certainement rien d'bon. Me plaçant à côté de Korra qui a l'air de n'en avoir rien à carrer de cette conversation, j'reprends la parole pour Léo.

- J'pensais que tu serais encore attaché à ton poteau... T'es moins bête que t'en a l'air finalement.

Bon ok... Ça date d'Octobre cette histoire, j'me doutais bien qu'il se serait détaché et qu'il n'serait pas mort dans le froid comme un con... Là il serait vraiment bête ! Mais c'est juste une petite pique pour lui rappeler à quel point il s'est fait avoir comme un bleu l'autre jour. Toujours un plaisir de rappeler à quelqu'un qu'on l'a humilié. Surtout lui, il le mérite carrément.

- Et d'abord, t'es pas mon ex. T'es juste un gros con qui a brûlé mes affaires !


- Ah ouais... C'est ça vos complications ?

Tss ! Qu'est-ce qu'il a été lui raconter lui ! Y'a pas d'complications entre nous, on s'connait à peine à part pour s'faire des crasses ! Korra finit par prendre son manteau en annonçant qu'elle devait aller au travail. Elle souhaite une bonne journée à Lila et nous souhaite également bon courage pour notre conversation entre ex. Mais ! Nous n'sommes pas des ex ! Et pourtant, j'ai beau lui dire, j'ai l'impression que ça entre par une oreille pour ressortir par l'autre. Dès qu'elle eut tourné pour descendre les escaliers, je jette un regard noir vers le Léo... Oh il va m'entendre.

- Non mais j'peux savoir c'que tu fous ici ?! Pourquoi tu débarques chez moi et tu dis à ma femme que t'es mon ex ! T'as vraiment un problème dans ta tête mon pauvre gars !

Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Léo Anderson

Léo AndersonCitoyenMessages : 201
Date d'inscription : 19/04/2018


En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: Re: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| EmptyDim 20 Jan - 16:27

ft. Roxane S. Shape
En relation sérieuse avec le travail

Mon plan avai marché comme prévu. Oui, ça n'est pas normal de venir et de se faire passer pour l'ex de la méchante sorcière de l'ouest ? Il y avait une utilité et une raison logique.

Roxane balança une pique par rapport à la dernière rancontre, j'avais laissé glisser et répondit avec un sourire.

"Pas compliqué quand on maîtrise le lancer sur cible, d'ailleurs, comment tu t'en remet ? Avec tout ce rouge, difficile de savoir pour moi..."

et toc ! Dans les tifs ! Elle remit les choses en contexte.

"Utilise les mots que tu souhaite ça ne change rien à notre passé commun Roro ! Ça fait assez mal d'être ainsi traité quand-même, surtout quand je viens en paix !"

J'affichais un sourire radieux à ce moment présent. Avant de me tourner vers sa compagne.

"C'est juste une chose qu'elle n'a pas digérée, il s'agit d'une affaire un peu plus sérieuse que des poupées actuellement... Grande tatie Odile nous a quitté... Elle... Elle... Elle t'aimait bien et je ne sais pas pourquoi... Bref, il y  a des papiers à signer face au notaire."

Nous fûmes laissés seul car les braves sont appelés à ce devoir appelés travail. Roxane pour sa part était à fonds.

"Je me suis dit que ça serait marrant de voir la réaction de ta "femme" et ça a d'ailleurs confirmé une chose que je savais déjàààà." Avais-je ajouté en haussant les épaules.

"Bref, tatie Odile à quand-même un cadeau pour toi" dis-je en sortant des documents de ma besace avant de les coller au visage de la fille aux cheveux rouge et de m'asseoir le temps qu'ils soient examinés.

Il s'agissait d'informations sur un manoir  avec des plans, des indications et plein d'autres informations utiles, notamment ce que j'attendais de Roxane dans cette affaire, qu'elle récupère un objet.

J'attendais les jambes croisés qu'elle jette un oeil à ce que j'avais donné, j'avais prévu d'ignorer tout ce qui serait dit avant cela.

Une fois les yeux violets collés à la fiche je pris la parole.

"Bien sûr, je suis bon prince, une rémunération à hauteur de 30% des revenus totaux sera offerte pour la participation et un contrat sur le long terme. Qu'en dis tu ?"



j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: Re: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| EmptyDim 20 Jan - 17:34

Léo Anderson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

En relation sérieuse avec le travail

- C'est juste une chose qu'elle n'a pas digérée, il s'agit d'une affaire un peu plus sérieuse que des poupées actuellement... Grande tatie Odile nous a quitté... Elle... Elle... Elle t'aimait bien et je ne sais pas pourquoi... Bref, il y  a des papiers à signer face au notaire.

Attends mais c'est qui tatie Odile ? J'connais personne avec ce prénom. Et j'suis certaine que personne ne portait c'prénom à l'orphelinat. J'suis vraiment pas sûre d'aimer son plan à lui ; sauf que comme j'suis pas dans sa tête, impossible de savoir ce qu'il a derrière celle-ci. Du coup, j'lui sors la seule réplique qui me vient à l'esprit pour lui dire que j'en ai à faire de tatie Odile.

- Mais je l'emmerde ta tatie Odette !

- Odile, Roxane... En effet, j'vois pas pourquoi elle t'aimait si tu n'es pas capable de retenir son nom.

- Mais non ! Mais...

- J'vous laisse, moi j'vais travailler.


Et en plus, il m'fait passer pour une sauvageonne auprès d'ma femme qui va se poser tout un tas de questions ! En vrai, j'crois qu'elle n'en a strictement rien à faire et j'pourrais avoir à faire à un mari violent que ça lui passerait clairement au-dessus. Franchement, la solidarité féminine dans cette maison est vraiment plus bas que terre. Croisant les bras et attendant que ma femme s'en aille de l'appartement et de l'étage, j'me tourne vers l'autre abruti pour lui demander ce qu'il se passe dans sa tête ! Il n'est pas bien à débarquer chez moi et s'faire passer pour mon ex-mari auprès de ma compagne ! Eh, j'pourrais être avec une fille très jalouse qui n'aime pas entendre parler de mes relations précédentes.

- Je me suis dit que ça serait marrant de voir la réaction de ta "femme" et ça a d'ailleurs confirmé une chose que je savais déjàààà.

Je plissais les yeux, légèrement méfiante. Et il sait quoi le malotru ? Pour toute réponse, j'me reçois une pile de feuilles dans la tronche. Parce que y'a vraiment une tatie Odile qui m'a léguée un héritage ?! Les plans... d'un manoir ? C'est sympa si elle m'file son manoir la tatie. Elle m'a même laissé des indications. J'suis réellement certaine de comprendre le bordel... Il veut réellement qu'on aille signer ça auprès d'un notaire ou j'ai mal pigé quelque chose ? Car j'suis quand même sûre de ne pas connaître de tatie Odile.

- Bien sûr, je suis bon prince, une rémunération à hauteur de 30% des revenus totaux sera offerte pour la participation et un contrat sur le long terme. Qu'en dis tu ?

- J'en dis que tu peux aller t'faire voir ?


J'sens le plan foireux à dix milles kilomètres et j'tiens pas en faire partie. D'ailleurs, on n'est même pas potes alors j'vois pas pourquoi il voudrait me mettre dans une combine... J'sais même pas pourquoi il s'eJst imaginé que j'accepterais d'être dans la même combine que lui ! Franchement, c'n'est pas venu le jour où je travaillerais avec lui. Plutôt crever que de devoir travailler avec ce pyromane.

- J'veux rien avoir affaire avec toi et tatie Odette que j'connais même pas... Alors reprends tes documents et va voir ailleurs si j'y suis !

J'lui balance les papiers à la figure, un p'tit tas de feuilles volantes qu'il s'amusera à ramasser... Et je m'apprête à lui claquer la porte au nez violemment pour n'plus avoir à faire à lui. Mais bon sang ! Comment a-t-il eu mon adresse ?

Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Léo Anderson

Léo AndersonCitoyenMessages : 201
Date d'inscription : 19/04/2018


En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: Re: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| EmptyLun 21 Jan - 22:43

ft. Roxane S. Shape
En relation sérieuse avec le travail


Bien que je savais qu'il fallait s'y attendre je ne m'attendais pas à autant de rétissance de sa part. Bon, ok j'ai un peu mis le bazard niveau organisation du groupe mais c'est passager, deux trois jours et c'est oublié.

En tout cas ce n'était pas une raison pour utiliser les gros mots.

"Hey ! C'est impolis pas du tout courtois et en plus il y a une enfant !"

Mon expression sous entendait que j'en savais beaucoup plus que ça.

"Ouaiiiiis... Non. C'est Odile, respectons le scénario s'il te plaît, j'ai du mettre au moins deux minutes à l'écrire après tout ! Écoute. Si j'étais venu uniquement pour me venger je n'aurais pas amené ça avec moi et encore moins agi pareil, tu sais ce que je pourrais faire si je m'y met et ceci n'est pas un piège, regarde."

J'avais sorti de nouveaux papiers, que j'avai posé sur la table. On m'avait demandé de faire ma petite enquête.

"J'ai bien fait mes devoirs comme tu peux le remarquer... Oui, on m'a demandé de faire ma petite enquête à ton sujet et j'ai déjà signé le rapport disant que les accusations de fraudes qui vous sont chargée ton ami et toi sont fausses. Vois ça comme une preuve de bonne foi. Par contre.. Mieux vaut éviter de prendre mon "offre" pour une offre. Tu sera payée à 25% une fois que l'on aura fait tomber ce mec qui fait dans le trafic humain."

Oui, ça n'était pas vraiment important de savoir si elle était d'accord, ce mec faisait des choses qui me poussait à mettre de côté nos rancoeurs communes alors que j'ai été le dernier à en pâtir.

"Nous avons un deal ?! C'était rhétorique bien sûr ! Mais le fait que tu accepte remontera ta part après contrat à 30%. J'ai besoin de quelqu'un pour faucher ses clés et récupérer son livre des comptes, cet idiot y a tout noté."

Mon ton était maintenant sérieux, j'avais aucune idée de si elle était consciente de la situation... Ou si elle avait une conscience... Dur à dire.

"Du coup, ton avis ?"


j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: Re: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| EmptyMar 22 Jan - 14:29

Léo Anderson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

En relation sérieuse avec le travail

- Hey ! C'est impolis pas du tout courtois et en plus il y a une enfant !

- Comment est-ce que tu... ?


Il m'semblait bien renseigner comme gars ! Un peu beaucoup même, j'n'aimais pas trop qu'il soit au courant d'ma vie comme ça. Après, c'n'est pas vraiment un secret que j'ai un enfant mais... J'me demande bien pourquoi il a décidé de s'intéresser à ça tout à coup ? Plissant les yeux, légèrement -très- méfiante envers mon interlocuteur, j'en viens quand même à m'demander pourquoi ma vie l'intéresse autant et surtout pourquoi il débarque aujourd'hui chez moi ? C'n'est quand même pas QUE pour m'faire chier ? Il va plutôt loin dans ses délires pour ça. Si c'est l'cas, faudrait p't'être réellement consulter.

- Ouaiiiiis... Non. C'est Odile, respectons le scénario s'il te plaît, j'ai du mettre au moins deux minutes à l'écrire après tout ! Écoute. Si j'étais venu uniquement pour me venger je n'aurais pas amené ça avec moi et encore moins agi pareil, tu sais ce que je pourrais faire si je m'y met et ceci n'est pas un piège, regarde.


Encore une fois, j'étais méfiante et j'appréciais de moins en moins la tournure des événements... J'm'approche des papiers mais n'ose les prendre en mains, comme si ils allaient me sauter d'ssus pour me mordre. Alors j'me contente de simplement jeter un p'tit coup d’œil pour savoir quand même de quoi retourner ces documents ; il tente p't'être de me mettre la pression avec un dessin d'enfant ?

- J'ai bien fait mes devoirs comme tu peux le remarquer... Oui, on m'a demandé de faire ma petite enquête à ton sujet et j'ai déjà signé le rapport disant que les accusations de fraudes qui vous sont chargée ton ami et toi sont fausses. Vois ça comme une preuve de bonne foi. Par contre.. Mieux vaut éviter de prendre mon "offre" pour une offre. Tu sera payée à 25% une fois que l'on aura fait tomber ce mec qui fait dans le trafic humain.

- Attends... T'es en train d'me faire chanter là ? Et c'est qui ce "on" ? Qui t'a d'mandé d'enquêter sur moi ?!


Que j'aille lui péter la gueule à ce gars pour avoir osé fourré son nez dans les affaires qui ne le regardent pas ! J'n'arrive pas à croire ce qui est en train d'm'arriver ! Il est vraiment en train d'me faire chanter sur mon faux mariage ? Mais il espère quoi d'moi ? Pas d'l'argent apparemment vu qu'il me propose un p'tit 25%... Mais d'ailleurs j'fais comment, moi pour faire tomber un mec qui fait du trafic d'humain ? J'lui fais mon plus beau sourire en espérant qu'il me livre les informations que j'veux savoir ? Et puis déjà, j'veux pas faire partie de tout ce bordel, moi ! Passant un coup d’œil dans le couloir pour vérifier si Lila était bien dans sa chambre, j'me demande si elle est en train d'écouter aux portes. Ça n'serait pas une première.

- Nous avons un deal ?! C'était rhétorique bien sûr ! Mais le fait que tu accepte remontera ta part après contrat à 30%. J'ai besoin de quelqu'un pour faucher ses clés et récupérer son livre des comptes, cet idiot y a tout noté.

- T'es pas assez intelligent pour l'faire toi-même ?


Parce que c'est clairement de l'exploitation d'mon talent, on est bien d'accord ? Franchement, il ne pourrait pas le faire lui ? Après ok, c'est un gros balourd donc pour entrer et se faufiler dans les appartements, c'n'est pas hyper facile... Mais j'veux pas faire partie de sa combine à deux derlas ! Croisant les bras et tirant une gueule de dix pieds d'long, j'me demande bien pourquoi Korra a décidé d'aller travailler ! Elle me l'aurait assommé, assassiné et on aurait caché le corps quelque part dans la forêt. Là, j'peux rien faire toute seule et j'suis obligée simplement de nier en bloc...

- Du coup, ton avis ?

- Qu'est-ce que tu sais d'moi ? Et qu'est-ce qui m'prouve que tu n'vas rien dire à personne hein ? J'tiens pas à me faire entuber et j'te fais pas vraiment confiance, coco l'asticot.

Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Léo Anderson

Léo AndersonCitoyenMessages : 201
Date d'inscription : 19/04/2018


En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: Re: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| EmptyMar 22 Jan - 18:42

ft. Roxane S. Shape
En relation sérieuse avec le travail


Roxane était toujours aussi révoltée... Elle avait voulu que je lui donne le nom de mon client mais je lui avait expliqué que c'était impossible, le nom de la personne ne m'était pas révélée, juste au cas où.

Elle avait lancé une pique en disant que c'était hors d'atteinte, très marrant, un poil vrai dans un sens, pas possible si je voulais garder ma liberté. On ne parlait pas du maire mais c'était quand-même une des grosses huiles de Quederla, rien
de bon au fait de se faire prendre à piquer les biens d'une personne qui est haut placée...

"Je suis assez intelligent pour garder mes petit secrets... Je dis ça je dis rien" Avais-je ajouté dans un haussement d'épaules

"Le problème est qu'il ne se laissera pas approcher par un mec inconnu et qu'il est toujours avec ses gardes, une attaque frontale serait la meilleure des options si j'attaquais seul mais si je suis aidé d'une personne ayant un minima de dextérité il me suffira juste de faire une diversion alors que tu le détrousse, on se donne rendez-vous si j'y survis et ainsi tu empochera ta part dès que l'on aura fini avec cette enquête."

Je lui avait demandé son avis mais elle avait esquivé la question et voulait savoir ce que j'avais sur elle, c'est compréhensible, je n'aurais pas apprécié qu'une personne débarque chez moi, se fasse passer pour mon ex, déballe ma vie etc... Elle marque un point. Mais ça reste mérité. Elle avait cependant bien raison de ne pas me faire confiance et c'était logique sur ce point. Je pris la parole après un long soupir, je prenais déjà de gros risques et j'arrivais bientôt à court d'arguments.

"Écoute, si mon but était de te faire souffrir, ça aurait été plus rentable de détruire ton univers sans que tu ne sache qui en est le responsable et que tu cherche jusqu'à la fin de tes jours ou tombe dans un déchéance sans nom... Mais ! Ça n'est ni mon genre, ni mes objectifs. Si on apprends que ce papier est un faux je commet un parjure, c'est un document officiel après tout donc je prends des risques, notamment celui de perdre de ma profession et d'avoir à me reconvertir en libraire ou je ne sais quoi... Même si ça serait cool comme lieu, ça serait moins marrant. Tu peux ne pas avoir confiance si ça te chante mais je n'ai qu'une parole et c'est un fait indéniable. J'ai choisi de te voir toi précisément car je connais tes capacités et que la cible pourrait t'intéresser et ceci si tu avais lu le papier."

Pourquoi personne ne lisait jamais les documents au juste ?! Enfin bref, peu importe, là n'était pas la question.

"La personne fait dans le trafic humain, notamment des enfants, des orphelins plus précisément, en même temps personne ne les rechercherait... Je crois que tu est aussi bien placée que moi pour comprendre ce que ça signifie... Surtout que si c'était arrivé quelques années auparavant ça aurait pu être toi ou moi maintenant il s'agit d'enfants de l'âge de ta fille... Adoptive. Que l'on se mette d'accord, certes la méthode laisse à discuter mais si j'étais venu comme une fleure est-ce que tu m'aurais écouté ? Je me disait aussi! Nous seront quittes après ça et si le fait d'avoir un job où tu est reconnue pour tes capacités et avec des horaires variables t'intéresse tu pourra signer le contrat, dans un autre cas on en finit là et on reprends nos vies où elles en étaient avant que je ne passe cette porte."

Je pris une pause car mon ton s'était un peu durci, après une inspiration suivi d'une expiration profonde je repris la parole plus lentement.

"Du coup ton avis dessus ? C'est la dernière fois que je demande, si tu ne veux pas apporter ton aide je laisserait le papier et je partirai, je suis fatigué de me chamailler pour aujourd'hui."


j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: Re: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| EmptyMer 23 Jan - 16:20

Léo Anderson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

En relation sérieuse avec le travail

Naaaaan, j'refuse carrément de croire que cette situation est en train d'm'arriver ! Ok, on n'peut pas dire qu'on prend de grandes précautions toutes les deux mais quand même ! On n'est pas là, en train d'se balader avec d'autres gens mains dans la mains ! Est-ce que j'aurais été bourrée dernièrement et j'aurais tout raconté ? J'n'arrive pas à m'souvenir de quand date ma dernière cuite... Mais certainement avec que le Léo revienne dans ma vie pour m'faire chier. J'ai bien envie de savoir qui lui a demandé d'enquêter sur nous mais Môsieur préfère garder ça pour lui ! Pfeuh ! Qui pourrait être assez stupide pour enquêter sur nous ?! Et puis déjà, qui est-ce qu'on peut intéressé... Un ennemi de Korra j'suis sûre ; j'suis trop aimée pour avoir des ennemis.

- Le problème est qu'il ne se laissera pas approcher par un mec inconnu et qu'il est toujours avec ses gardes, une attaque frontale serait la meilleure des options si j'attaquais seul mais si je suis aidé d'une personne ayant un minima de dextérité il me suffira juste de faire une diversion alors que tu le détrousse, on se donne rendez-vous si j'y survis et ainsi tu empochera ta part dès que l'on aura fini avec cette enquête.

NICE ! Il m'a prévu tout un plan bidon à mettre en oeuvre et voulait m'utiliser comme un bout d'jambon que l'on secouait devant des chiens enragés... Déjà qu'est-ce qui m'prouver qu'il sait réellement des choses sur moi ? Ça pourrait être du bluff et il attend que j'crache le morceau moi-même. Croisant les bras et toujours sur la défensive, j'en viens à lui demander tout c'qu'il peut bien savoir sur moi -car y'a des choses qui sont vraiment à rester dans les fonds de placards- et surtout ce qui prouvait qu'il n'allait rien dire au Gouvernement ! Non mais parce que si j'me fais chier à garder mon secret secret, c'n'est pas pour me faire entuber car il n'a su tenir sa langue l'autre zigoto... Et pour l'instant, y'a rien qui m'prouve qu'il sait la garder dans sa poche sa langue.

- Écoute, si mon but était de te faire souffrir, ça aurait été plus rentable de détruire ton univers sans que tu ne sache qui en est le responsable et que tu cherche jusqu'à la fin de tes jours ou tombe dans un déchéance sans nom... Mais ! Ça n'est ni mon genre, ni mes objectifs. Si on apprends que ce papier est un faux je commet un parjure, c'est un document officiel après tout donc je prends des risques, notamment celui de perdre de ma profession et d'avoir à me reconvertir en libraire ou je ne sais quoi... Même si ça serait cool comme lieu, ça serait moins marrant. Tu peux ne pas avoir confiance si ça te chante mais je n'ai qu'une parole et c'est un fait indéniable. J'ai choisi de te voir toi précisément car je connais tes capacités et que la cible pourrait t'intéresser et ceci si tu avais lu le papier.

Roh mais il était casse bonbon avec son foutu papier ! Personne ne lisait jamais les papiers car c'était chiant ! Y'a des lignes partout, c'est écrit en tout petit et ça fatigue les yeux. C'est pour ça qu'on signe des contrats sans jamais faire gaffe à la mini clause en bas... Car on s'en cogne !

- La personne fait dans le trafic humain, notamment des enfants, des orphelins plus précisément, en même temps personne ne les rechercherait... Je crois que tu est aussi bien placée que moi pour comprendre ce que ça signifie... Surtout que si c'était arrivé quelques années auparavant ça aurait pu être toi ou moi maintenant il s'agit d'enfants de l'âge de ta fille... Adoptive. Que l'on se mette d'accord, certes la méthode laisse à discuter mais si j'étais venu comme une fleure est-ce que tu m'aurais écouté ? Je me disait aussi! Nous seront quittes après ça et si le fait d'avoir un job où tu est reconnue pour tes capacités et avec des horaires variables t'intéresse tu pourra signer le contrat, dans un autre cas on en finit là et on reprends nos vies où elles en étaient avant que je ne passe cette porte.

Il arriverait presque à m'avoir par les sentiments le p'tit con... Il est clair que quelques années plus tôt, on aurait pu être à la place de ces mômes et savoir qu'ils ont exactement le même âge que ma fille me fou en rogne. Surtout qu'elle aurait dû aller à l'orphelinat cette gamine puisque toute sa famille est décédée ; donc elle aurait pu être une cible potentielle. J'laisse échapper un soupire très grognon... J'n'aime pas quand on arrive à m'avoir par les sentiments ; c'est minable et en plus, j'me sens totalement faible. Et puis p't'être qu'il se fiche encore de moi et que tout c'papier est un faux ? Ouais bon, ce serait carrément sordide comme histoire et faudrait être un psychopathe pour inventer ça.

- Du coup ton avis dessus ? C'est la dernière fois que je demande, si tu ne veux pas apporter ton aide je laisserait le papier et je partirai, je suis fatigué de me chamailler pour aujourd'hui.

- J'travaille seule. Tu vas me gêner à jouer les rhinocéros.


Non mais parce que c'est bien mignon de vouloir jouer les gros bras mais j'choppe plus facilement les portes-feuilles quand la personne est occupée à regarder mes yeux qu'à se défendre contre un agresseur en papier mâché. Surtout que j'risque de me prendre des coups pas très net dans la tronche si je m'en approche... Alors qu'il me laisse faire et j'lui ramènerais ses clés et il n'aura plus qu'à s'infiltrer dans la maison du gens si ça lui chante. Choppant le papier où sont notées les informations, j'lui demande où j'pourrais trouver notre bon monsieur à cette heure-ci... Disons que plus vite j'suis débarrassée de cette histoire et plus vite j'en aurais fini avec lui.

- Toi, t'es d'corvée de baby-sitting. Et t'as pas intérêt à faire des trucs louches à ma fille, pigé ? J'lui ai appris à mordre de toute façon.

Et j'rigole même pas. Korra veut pas que j'lui apprenne à donner des coups de pieds et des coups de poings... Mais elle ne m'a rien dit concernant le coup de bouche ! Du coup, j'lui ai appris à mordre la main de quelqu'un si il voulait l'enlever. Au passage, j'lui précise qu'elle a un exercice de maths à finir et qu'elle était plutôt nulle dans la matière donc... Si jamais il s'ennuyait, il pouvait très bien lui apprendre quelques astuces pour faire des additions avec des retenues sans se tromper ! A moins que Môsieur n'ait quelque chose à ajouter, j'me barre de l'appartement pour récupérer ses clés au plus vite.

Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Léo Anderson

Léo AndersonCitoyenMessages : 201
Date d'inscription : 19/04/2018


En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: Re: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| EmptyMer 23 Jan - 21:25

ft. Roxane S. Shape
En relation sérieuse avec le travail

ENFIN !!! Après des décénies de débat interminable Roxane avait cédé. Et comme à son habitude elle avait accompagné le fait d'ouvrir sa bouche d'un commentaire blessant, inutile, négatif ou tout simplement incongru... Dans le cas présent, tous en même temps.

" Je n'ai pas de rhinocéros sous la manche, à même titre que tu as un raton laveur, j'ai aussi un truc discret et utile."

Ça en étonne plus d'un d'apprendre que mon animal totem est une crevette, surtout vue que je balance une arme avec un poids conséquant en montrant des facilités. Enfin bref, hors de question de la laisser tout faire choirer !

"Et comment on s'y prends ?! Je présume que tu as un plan infaillible..."

Je n'avais pas eu le temps d'en placer une, elle était déjà partie... Je ne suis même pas sûr qu'elle savait qui elle était sur le point de voler... C'était peut-être mieux comme ça finalement... De tout manière il m'était impossible d'aller la chercher donc...

Je pris quelques secondes pour me déplacer silencieusement jusqu'à la porte avant de surprendre la gamine qui écoutait à la porte

" C'est pas top d'écouter les adultes, en tout cas tu as tout entendu du coup tu sais que l'on va faire des maths ? Tu me montre ? Je répondrai à tes questions si tu bosse bien !"

"Qui est-ce que tu est ? Et tu donne ta parole d'honneur ?!"

"Ah oui ! Moi c'est Léonard mais Léo ça fera l'affaire vue que le nom entier est pas très cool ! Pour la parole d'honneur, promi juré craché, mais seulement celles qui restent dans le thème ! Du coup ces exos ?"

Elle m'avait cru et s'en alla chercher ses devoirs afin de me les montrer.

" Et t'arrive pas à faire ça ?! T'as l'air d'avoir la tête bien remplie pourtant, est-ce que le piment te contamine ?! Aucune idée. Enfin bref !" dis-je en lui rendant le cahier.

" Et si on travaillait les maths en faisant un gâteau ? T'apprends et on mange un bon truc, tout le monde y gagne non ?"



j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: Re: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| EmptySam 26 Jan - 16:13

Léo Anderson & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

En relation sérieuse avec le travail

Bon. Vous allez m'dire qu'il faut être complètement neuneu pour laisser sa gosse avec un inconnu, surtout un que j'ai du mal à blairer mais étant un policier ou un truc dans c'style et surtout un orphelinat... Mon p'tit doigt me dit qu'il ne ferait pas d'mal à gosse. Sous peine de se choper la rage de la part de mon raton laveur qui n'lave pas souvent les dents et qui est infesté de maladies en tout genre. Par contre ! Est-ce qu'il saura répondre à ses questions de maths ? Là, j'ai quand même quelques doutes. Disons qu'elle est complètement à la ramasse dans cette matière et que c'est au moins la 6e fois que j'répète la leçon avec elle... J'veux pas dire que ma fille est un cas désespéré mais quand même.

Sans réel entrain, j'me dirige donc vers le lieu de travail de cet homme avec l'espoir de le trouver assez rapidement... J'vois pas vraiment quelle pourrait être sa tronche alors j'vais gueuler dans tous les couloirs pour le trouver. Ce fut à peu près de facile d'entrer sur son lieu de travail, blablater avec le mec de la sécurité pendant quelques instants m'a permis de lui chourer ses clés et son donut... C'est important le donut. J'pense que j'lui ai retourné le cerveau en lui disant que j'étais la copine de la cousine de Jean qui était dans l'entreprise depuis au moins 5 ans ! Le tout accompagné d'une mine choquée quand il me sort un "mais c'est qui Jean ?" pour ensuite lui prendre la tête en disant que j'allais en parler à Yve de ce comportement et du fait qu'il ne connaissait pas ses employés. Bref, ça l'a occupé quelques instants pendant que j'lui trifouillais les poches.

Les clés d'la sécurité en main, j'fais un peu le tour des lieux en demandant où était le bureau de Monsieur Sargget en prétextant que j'avais rendez-vous avec lui pour quelque chose de très très urgent. On m'indique son bureau et bien évidemment, j'tombe sur la secrétaire devant le bureau qui attend tel un chien de garde et qui m'demande c'que j'fais là. Une vieille femme avec des lunettes qui semble en avoir maté plus d'un et qui ferait mieux de finir à la sécurité plutôt que d'avoir le nez dans des classeurs le reste de sa journée... Mais qui suis-je pour critiquer le travail d'autrui ? Personne évidemment.

- Monsieur Sargget est en réunion ! Il n'est pas dans son bureau pour le moment.

- Ça tombe bien ! J'devais passer pendant qu'il était en réunion pour retirer les rats qu'il y a dans le bureau !


- Les rats ? Mais enfin, quels rats ?!


- Attendez... Il ne vous a pas parlé de cette histoire de rats ? C'est bizarre ! Il m'a envoyé une lettre il y a quelques jours pour que je passe éliminer ces bestioles car elle lui avait bouffé la plupart d'ses papiers. D'ailleurs ma p'tite dame, z'allez avoir du travail d'ici les prochains jours ! Avec toutes les copies à retrouver, j'vous le dis que vos prochaines vacances vont vous passer sous l'nez. C'est bon ? J'peux passer ou Médor a d'autres trucs à m'reprocher ? J'jure, j'en ai pas pour longtemps si vous m'laissez faire mon travail !


Secouant le trousseau de clés sous son nez pour lui montrer que j'avais accès aux locaux, elle continue de m'assassiner de questions en tout genre auxquels j'réponds d'aller voir avec le patron... Eh oui, j'n'y suis pour rien si il ne prévient pas sa secrétaire de ses rendez-vous. Forcément, elle s'excite encore et encore pendant que j'cherche la bonne clé qui va dans la serrure de son bureau ; tss, il faut en plus que je galère pendant 10 minutes à trouver la bonne. Ma crédibilité de dératiseur en prend un certain coup... My bad, elle est à deux doigts de gueuler pour appeler la sécurité. Seule méthode, invoquer Chips sur son bureau qui lui sauter au visage, de quoi la faire complètement paniquée ; et ça m'permet d'entrer dans le bureau du Monsieur quand j'trouve enfin la bonne clé.

J'peux constater à quel point le bureau est plutôt pas mal, sous les cris d'la secrétaire qui s'fait encore agresser par mon animal... Et sans perdre un instant, j'me dirige vers son bureau pour commencer à ouvrir tous les tiroirs qui sont en bordel. Un peu d'rangement ne ferait pas d'mal mais bon... On fera avec malheureusement. Je jette tous les papiers par dessus mon épaule, p't'être qu'ainsi le message finira par passer mais n'trouve pas grand chose d'intéressant. Épuisée de chercher pour rien, j'finis par m'asseoir dans son fauteuil et jette les clés sur le bureau... Qui glissent dans le tiroir qui était encore ouvert. La poisse. M'enfin, pas tant que ça car l'bruit était plutôt étrange... Comme si. Ah ! Un double fond. Je soulève donc la p'tite trappe et remarque des trucs intéressants.

Deux ou trois carnets, une plaquette de médocs, de la crème pour les mains et une p'tite clé seultout dans son coin. Parfait, j'vais emporter tout ça et Léo se débrouiller pour lire le bordel ; après tout, si c'est dans un double fond, c'est qu'on n'tient pas spécialement à ce qu'on le remarque. J'vérifie si y'a pas la même chose de l'autre côté et suis plutôt déçue de constater que y'a rien d'autre. Soit. J'prends la sacoche en cuir du gars en vidant ce qu'il y avait dedans pour mettre les objets du tiroir et enfile, pépouse, la p'tite sacoche autour de mes épaules avant de sortir du bureau. Où dehors, il n'y avait plus de secrétaire... Ni de Chips d'ailleurs ? Est-ce qu'il est partie cacher le corps ? J'emprunte la veste de la dame ainsi que son p'tit chapeau à fleur pour l'enfiler sur la tête et sortir discrètement du bâtiment sans trop m'faire repérer par le garde à l'entrée.

Une fois sortie, j'jette un peu tout ça dans la benne à ordure... Ils sont moches ses vêtements, ça lui donnera l'occasion d'en racheter d'autres. J'fonce ensuite chez moi avec la sacoche et grimpe les escaliers quatre à quatre ; j'fais pas depuis combien de temps je suis partie, mais j'ose espérer retrouver mon appart' dans un bon état. J'entre dans mon appartement, toujours blasée d'avoir du faire un truc pareil... Et même pas pour mon compte et m'dirige vers les bruits que j'entends : la cuisine. Tiens, monsieur a décidé d'faire un gâteau au lieu de lui apprendre les maths... Pourquoi ne suis-je pas étonnée qu'il ait baissé les bras aussi vite ? Je jette la sacoche sur la table de ma cuisine, croisant les bras et tirant toujours ma gueule de dix pieds de long.

- Tiens, cadeau.

Et c'est offert avec beaucoup de joie. Faut l'savoir.

- Elle t'a fait les yeux doux pour que tu cèdes ?

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty
MessageSujet: Re: En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|   En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane| Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
En relation sérieuse avec le travail |PV Roxane|
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2019-