Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 Une drôle d'histoire [PV Isaak]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 694
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Dim 3 Mar - 18:02

Une drôle d'histoire
- Les enfants sont bien moins aveugle qu'on peut le penser, ils sont capable de nous surprendre par leur maturité. Même si on pense que ce n'est pas possible à cause de leur jeune âge. Ils sont capable d'encaisser beaucoup, bien plus qu'on le croit.

- Helen a déjà eu beaucoup à encaisser...

Il esquissa un sourire triste. Au final, c'était une bonne question à se poser ; pourquoi Helen vivait avec son oncle plutôt que ses parents ? Elle semblait avoir une chambre dans cette maison et ils avaient leurs petites habitudes tous les deux. Bref. Ce n'était peut-être le sujet des plus intéressant car Isaak était là pour une histoire de lettres envoyées qui n'étaient pas des plus cordiales ; Hershel était réellement perturbé par cette histoire et ne savait pas comment la régler. Il avait du mal à comprendre comment un inconnu pourrait résoudre ce problème et surtout pourquoi il s'y intéressait... Mais il fallait croire que c'était comme ça.

- Une personne morte est morte, mais dans cette ville, tout est possible, la preuve est toute cette magie présente. Néanmoins, je n'ai jamais rien vu concernant un mort qui reviendrai à la vie. Il n'y a que deux solutions pour moi dans cette histoire : soit votre fiancée est toujours vivante et qu'elle vous reproche l'abandon, soit votre fiancée est bien morte, sauf qu'elle était moins blanche que vous vous l'imaginais. Tout ce qui était privé pour vous ne l'était peut-être pas autant privé pour elle. Il existe sûrement d'autres solutions, même si sûrement moins probable. Êtes-vous sûr de bien connaître votre ancienne fiancée ?

- Oui ! Bien sûr que.. Oui...

Il semblait moins sûr pour le coup et il fronçait les sourcils. Isaak arrivait à lui mettre le doute là où il n'en avait jamais eu ! Pourtant, toute cette histoire était louche et il y avait de quoi se poser des questions, non ? Il était certain que Mia était décédée. Il avait identifié son corps, il l'avait reconnu à la morgue et les résultats avaient été clairs là-dessus ; comment ça pourrait être autrement ? Il essayait de réfléchir à qui elle aurait bien pu se confier mais secoua négativement la tête comme si il ne voulait pas penser à cette histoire plus longtemps... Non, il semblait réellement sûr et certain qu'il n'y avait pas d'autres explications et ne voulait reconnaître aucune vérité en face. Il était simplement perdu et rien n'allait le convaincre.

- Si vous acceptez mon aide, j'aurai bien une idée pour découvrir un peu plus sur la personne qui a écrit ces lettres. Puis-je voir toutes les lettres écrites par cette fameuse personne ? Je dispose d'un certain don, je pense que cela pourrait être très intéressant pour vous afin d'avoir une réponse à l'un des mystères qui entoure ces lettres.


- Bon d'accord... Dit-il en soupirant après plusieurs secondes d'hésitation.

Hershel se leva et partie du salon pour monter les escaliers, laissant seul son hôte dans la pièce. Cette dernière n'était pas très grande, de quoi avoir un canapé et des fauteuils pour accueillir des invités ; sur la cheminé, plusieurs cadres. Dans l'un d'eux, il y avait évidemment une photo de Mia et Hershel, à côté la même mais avec Helen et encore à côté ; la photo d'une femme et d'un homme qu'Isaak ne connaissait pas mais qui partageaient le cadre avec la petite Helen. L'hôte de la maison redescendit les escaliers quelques minutes plus tard, une boîte à chaussures dans la main qu'il posa sur la table basse du salon devant son invité ; il ouvrit la boîte en question dans laquelle se trouvait plus d'une trentaine de lettres.

- Voilà tout ce que j'ai.

Il se rassit et fouilla parmi les lettres semblant chercher quelque chose puis il vint tendre une lettre à Isaak qu'il présenta comme la première qu'il avait reçu. Comme celle d'aujourd'hui, il y avait un "Cher Hershel" en début de lettre et cette fois-ci, le ton était plus doux... La personne se présentait comme étant Mia, qu'elle lui écrivait cette lettre pour lui dire qu'elle pensait à lui depuis l'au-delà et qu'elle n'avait jamais oublié ces projets d'avenir ensemble ; des choses personnelles et à aucun moment, la personne ne l'accusait de quoi que ce soit.

Jet de perception d'Isaak sur 20 : 68 - Échec.

Il y avait quelque chose d'étrange dans cette lettre, c'était sûr... Comment passer d'une lettre si douce, si romantique à celle qu'il venait de lire aujourd'hui ? Il ne fallait pas être Sherlock pour le comprendre mais avant qu'il n'ait le temps de pousser sa réflexion plus loin ou qu'il ne prenne réellement le temps d'observer, Hershel lui montra rapidement le reste des lettres. Les suivantes étaient tout aussi douces et gentilles mais ce n'est que vers la dixième lettre que le ton devenait plus agressif et ressemblait à celle qu'Isaak avait lu aujourd'hui... Malheureusement, pas facile de se faire une idée alors qu'Hershel faisait à chaque fois une petite réflexion sur ces lettres (quand les avait-ils reçu, où, ce qu'il faisait... Bref, des détails qui semblaient plutôt inutiles pour le coup).

- Sinon... Je me souviens que Mia avait une grande sœur. Elle ne m'en parlait pas beaucoup car elles s'étaient embrouillées lorsque leurs parents sont morts... Je ne sais même pas si elle lui a reparlé ces dernières années. Je sais juste qu'elle s'appelle Jessy Bottom.

Helen:
 

Hershel:
 

Mia:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Isaak Von Kämpfer

Isaak Von KämpferCitoyenMessages : 126
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Dim 3 Mar - 20:59

Une drôle d'histoire










Même s'il n'était pas des plus enjoués de faire ce que tu lui demandais concernant les lettres, il accepta tout de même. Après tout, il n'avait pas réellement le choix, tu es là pour l'aider et c'est la demande que tu lui fais pour réussir cela, donc s'il veut vraiment se débarrasser de toi, il va devoir faire ce que tu lui demandes. Pendant que l'hôte n'était pas présent, tu en profitais pour regarder rapidement la décoration des lieux, rien de bien intéressants pour le coup, il vit de manière très sobre, en même temps, comparé à toi, tout le monde est très sobre. La seule chose assez intéressante que tu pouvais remarquer, c'était les photos, une photo de lui avec sa défunte fiancée vu comment ils sont, une autre avec sa fiancée et sa nièce et une dernière de sa nièce avec deux autres adultes.. sûrement ses parents qui sait, dans tous les cas, ce n'est clairement pas la priorité pour le coup.

Hershel revint à toi avec une boîte à chaussures où se trouvait toutes les lettres à l'intérieur. Il y en avait beaucoup dedans, sûrement plus d'une vingtaine, une trentaine peut-être, dans tous les cas, tu n'avais pas que ça a faire de les compter une par une. Tu prenais le temps de les lire, du moins en diagonale car il y en avait beaucoup et tu ne pouvais te permettre de prendre beaucoup de temps avec cela car tu avais bien plus intéressant à faire pour le coup. Tu écoutais en même temps ce que ton ami du moment avait à te raconter, à propos d'une certaine Jessy Bottom, la sœur de Mia. C'est sûrement intéressant, mais tu as beaucoup mieux que cela pour trouver une personne facilement et éliminer toutes personnes qui n'est pas lié à l'histoire en retrouvant directement la personne qui a écrit ces lettres.

- Ce que je vais faire risque de ne pas vous plaire, mais c'est une méthode efficace.

Du bout de tes doigts, tu sortis un objet très précieux, du moins pour n'importe qui, ce n'est pas un bien utile, mais pour toi, c'est quelque chose de très précieux car cela permet d'user de ton pouvoir. Dans la fiole, il se trouve un liquide rouge, plutôt épais d'ailleurs à première vue. De ton autre main, tu étales toutes les lettres devant toi, puis juste après avoir ouvert la fiole, tu verses le contenu de cette fiole sur la totalité des lettres. Voilà ces morceaux de papiers recouvert de sang, la table sûrement tâchée également sous le tas de morceau de papier. Tu déposas fortement ta main sur tout ce sang, comme si tu faisais une incantation, même si tu ne disais rien.

Tu portais ta main pleine de sang au niveau de ta bouche afin de lécher ce doux liquide à tes lèvres. Beaucoup déteste ce goût, mais toi, tu adores cette sensation, ce goût, un véritable délice. Pendant que tu faisais cela, les lettres commençaient à bouger d'elle-même, cela bougeait, elles tremblaient, commencèrent à prendre une forme étrange, elles formèrent une sorte de petite créature de papier, deux jambes, deux bras, une tête, bref, voilà une petite créature de papier recouverte de sang ; le sang formait une sorte de sceau dans le dos de la créature.

- Gardez cela pour vous, je suis un Élémentis de sang, un ancien bien sûr, cela fait longtemps que j'ai pris ma retraite.

Dévoilé ton pouvoir peut représenter un grand risque pour toi ou pour ce que tu promets à tes enfants, ou même simplement pour ce que tu prépares pour la ville, mais tu n'avais pas trop le choix si tu voulais terminer cette histoire au plus vite. L'utilisation des éléments est une chose très puissante, surtout quand tu maîtrises un élément aussi intéressant que le sang. Surtout ta façon de l'utiliser, qui comparé à celle de ta femme, se trouve être bien plus stratégique et bien utile que les autres. Grâce à ta magie, tu es capable de donner vie à n'importe quel objet et surtout lui donner un semblant de conscience, de telle sorte que cette créature puisse prendre des décisions très simple, ou du moins obéir aux ordres que tu lui donnes. Cette créature de papier ne pourra pas faire grand chose, mais elle va pouvoir faire une chose très simple.

- Retrouve la personne qui a écrit les lettres qui te compose.

Avec cet ordre simple, la petite créature n'avait qu'à partir et retrouver la personne, ou les personnes, qui a écrit les lettres, vu le style d'écriture, c'est sûrement la même personne après tout. Néanmoins, si c'est plusieurs personnes, la créature se sépara en deux, voire en trois, voire en trente simplement si chaque lettre est écrite par une personne différente. Dans tous les cas, les papiers retrouveront forcément leur écrivain, il n'y a donc qu'à suivre cette créature. Si Hershel veut découvrir la vérité, il te suivra, sinon, tu iras tout seul et tu poseras les questions à ta façon, façon pas des plus sympathiques, ni des plus légales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 694
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Mar 5 Mar - 14:51

Une drôle d'histoire
- Ce que je vais faire risque de ne pas vous plaire, mais c'est une méthode efficace.

Hershel leva un sourcil, légèrement méfiant des méthodes de la personne qu'il avait en face de lui... Qu'est-ce qu'il allait bien pouvoir faire à ces lettres ? Il observa en silence les faits et gestes et remarqua que son interlocuteur sortie une fiole dans lequel il y avait une sorte de liquide rougeâtre ; c'était trop épais et rouge pour être du vin mais le Citoyen préférait écarter la possibilité que ce soit du sang. Il protesta lorsqu'il comprit ce que Isaak avait l'intention de faire mais il était trop tard pour l'en empêcher, voilà que le liquide était déjà partout sur les lettres ; les épaules d'Hershel s'affaissèrent comme si le poids du monde venait de lui tomber dessus... Il eut à peine de réaction en voyant le monstre de lettres se créer ; est-ce qu'il était en train d'halluciner ?

- Gardez cela pour vous, je suis un Élémentis de sang, un ancien bien sûr, cela fait longtemps que j'ai pris ma retraite.


Il ne savait pas quoi répondre d'autre à part un "mmh" assez dubitatif... Il était clairement dessus que le sang soit répandu sur les lettres de sa fiancée ; il ne pourrait jamais les récupérer ni les relire, il ne savait même pas si il les reverrait maintenant que le monstre de lettres venait d'être créé. Hershel ne semblait pas intéressé par le fait qu'il était un Elementis ou qu'il avait un pouvoir, ni même par la créature étrange qui se trouvait devant lui... Pourtant, ça ne devait pas être une chose qu'il voyait au quotidien. Il se contentait simplement d'observer la scène qu'il avait sous les yeux et se demandait bien à quoi cela pouvait rimer jusqu'à ce que Isaak donne un certain ordre à ces fameuses lettres qui s'envolèrent aussitôt en dehors de sa maison.

L'Elementis décida donc de suivre cette créature de papiers tandis qu'Hershel annonça qu'il préférait rester ici pour s'occuper d'Helen et de la maison ; sa voix était différente, il était déçu voire triste. En sortant de la maison, Isaak pu remarquer que la créature se sépara en trois ; une première allant filant un peu plus loin dans la ruelle, une autre complètement à l'opposée et la dernière partie resta devant lui. La créature qui restait devant lui était beaucoup plus petite que les autres et se contentait de pointer du doigt la maison dans laquelle vivait Hershel et Helen... Malheureusement, ces créatures ne pouvant pas parler, il allait être compliqué de savoir ce qu'elle voulait réellement dire ; mis à part qu'une des personnes qui les avaient écrites se trouvait dans cette maison.

Une seule lettre était partie dans la direction opposée mais le plus grand nombre continuait un peu plus loin dans les Quartiers Résidentiels ; il fallait tourner dans plusieurs rues avant d'arriver devant une maison plus grande et plus spacieuse que celle d'Hershel. La créature, comme la première, pointa du doigt la maison. Sur la boîte aux lettres étaient écrits "Mr et Mme Bottom" ; un nom qui devait forcément dire quelque chose à Isaak puisque Hershel lui avait dit quelques minutes plus tôt que la sœur de Mia s'appelait Jessy Bottom... Était-ce seulement une coïncidence ? Le mieux serait d'aller vérifier.

Helen:
 

Hershel:
 

Mia:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Isaak Von Kämpfer

Isaak Von KämpferCitoyenMessages : 126
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Dim 10 Mar - 15:36

Une drôle d'histoire










Ton monstre de papier prenait forme, il était désormais apte à se mouvoir, apte à découvrir la personne qui les ont écrit. Est-ce que c'est la même personne ? Plusieurs personnes différentes ? Dans tous les cas, tu le sauras bientôt car le monstre va prendre route très rapidement juste après ton ordre. Hershel te suivra ? Cela sera la première surprise que tu auras car tu ne perdais pas de temps pour le coup car le monstre venait de prendre la route, sortant de la maison. Tu n'allais pas t'amuser à discuter avec lui, tu voulais savoir l'origine des lettres alors tu prenais le chemin également, sortant de la maison. Tu étais seul car Hershel ne te suivait pas, il préférait sûrement rester chez lui pour s'occuper de la jeune demoiselle, dans tous les cas, il n'est pas très curieux d'avoir enfin la réponse à ses questions.

Dès que tu étais à l'extérieur, le monstre de papier se séparait en trois. Une simple feuille parti du corps principal pour créer un autre petit monstre, idem pour une seconde feuille. L'un des monstres parti dans une direction, l'un des petits monstres restaient devant la maison de Hershel, tandis que le très gros monstre lui parti dans une autre direction. Tu comprenais donc très vite qu'il devait avoir trois personnes différentes qui ont écrit les lettres. La première se trouvait dans la maison de Hershel, donc soit il s'écrit lui-même, soit c'est sa nièce qui lui écrit. Tu pourras le lui dire plus tard, mais pour l'instant tu récupérais simplement le petit monstre de papier pour le remettre dans l'une des tes poches.

La seconde personne n'avait écrit qu'une seule lettre également, mais là, tu verras plus tard, de toute façon tu peux facilement ordonner à ce petit monstre de faire demi-tour dès que tu veux afin de pouvoir y retourner. Par contre la troisième personne, celle qui a écrit la quasi totalité des lettres se retrouvent dans une direction particulière et c'est là où tu vas te rendre car c'était évident que les lettres négatives ont été écrite par une personne que tu vas découvrir très rapidement. Sur le chemin, tu en profitais pour lire la lettre qui a été écrite soit par Helen, soit par Hershel lui-même, afin de savoir ce qui a été écrite par la personne se trouvant à l'intérieur.

Le monstre de papier termina sa route devant une maison, une maison simple, comme beaucoup d'autres maisons. Tu regardais donc l'endroit un peu en détail, surtout le nom inscrit dessus, la famille Bottom. Ce nom te disais quelque chose, en même temps tu l'avais entendu il y a environ dix minutes de la bouche de Hershel. La sœur de sa fiancée portait ce nom, cela veut dire que c'est sûrement la maison dans laquelle habitait sa fiancée et que tu devrais retrouver sa famille, ou au moins sa sœur. Pour toi, en toute logique, cela serait donc la sœur de Mia qui aurait écrit des lettres pour insulter son beau-frère parce qu'elle n'aurait pas supporter la perte de sa sœur, lui faisant porter le chapeau pour cette histoire. Tu allais bientôt avoir les réponses aux questions que tu te poses, du moins à celle qui concerne l'écrivain de ces lettres. Tu t'approches de la porte d'entrée afin de pouvoir frapper à celle-ci, attendant qu'on t'ouvre afin de te présenter.

- Bonjour. Désolé de vous déranger, je me prénomme Isaak, je viens de la part de Hershel. Il ne peut pas se déplacer, mais il a un message pour une certaine Jessy Bottom. Puis-je entrer ?

Avant qu'on t'ouvre, tu avais pris la peine de prendre ton petit monstre en papier afin de le mettre sur ton épaule, se cachant légèrement dernière ta tête pour éviter qu'il se fasse voir, même s'il était assez voyant pour le coup. De toute façon, impossible réellement de voir de quoi il était fait ce petit monstre sans s'y attarder un peu plus en détail, sauf que tu feras très vite en sorte que la personne en face de toi arrête de le regarder. Tu en avais besoin afin qu'il puisse fouiller rapidement la maison afin qu'il t'indique exactement la personne qui a écrit les lettres qui le compose pour lui poser toutes les questions que tu détiens, comme la raison qui l'a pousse à insulter une personne qui n'est pour rien dans cette histoire et qui souffre, ce qui fait souffrir sa nièce, puis par conséquence, ta propre fille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 694
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Mar 12 Mar - 15:27

Une drôle d'histoire
La stratégie d'Isaak était plutôt simple, il s'agissait d'aller vers là où il y avait le plus de lettres... Donc peut-être où il y avait le plus de réponses ? La maison de la personne lui était totalement inconnue puisqu'il ne l'avait jamais vu mais il connaissait bien le nom... Hershel lui avait parlé de Jessy quelques minutes plus tôt, la présentant comme la sœur de Mia avec qui il entretenait de mauvais rapports. Ce n'était sûrement pas une coïncidence que son ami lui parle de Jessy et que pile où au moment où Isaak décide d'utiliser son élément, celui-ci le ramène devant la maison de la sœur de Mia. Avait-elle quelque chose à voir dans toute cette histoire ? Le mieux était encore d'aller lui poser la question.

- Bonjour. Désolé de vous déranger, je me prénomme Isaak, je viens de la part de Hershel. Il ne peut pas se déplacer, mais il a un message pour une certaine Jessy Bottom. Puis-je entrer ?

Une jeune femme venait d'ouvrir la porte ; plutôt grande (dans les 1m80), la chevelure rosée, il n'était pas facile de remarque ce qu'elle pouvait avoir en commun avec Mia... Mis à part peut-être les yeux qui étaient aussi bleus que ceux de sa sœur. La demoiselle avait les lèvres pincées. Elle n'était pas spécialement méfiante mais elle ne devait pas souvent recevoir de la visiter à une heure aussi tardive ; surtout pour qu'on lui parle de son beau-frère qu'elle n'appréciait pas.

- C'est moi Jessy. Si vous avez un message à me dire, vous pouvez me le dire là, sur le pas de la porte... Pas la peine d'entrer chez moi.

Jet d'observation d'Isaak sur 75 : 40 - Réussite.

Peu coopérative comme demoiselle, il n'était pas compliqué de comprendre ce qui pouvait déplaire à Hershel... Elle était peu accueillante. Isaak pu tout de même remarquer un comportement étrange chez cette femme ; d'un seul coup, elle semblait être un peu plus dans la lune... Du moins, son attention n'était plus focalisée sur son interlocuteur et elle fronça les sourcils alors qu'un dialogue n'avait été échangé. D'un seul coup, Jessy se décala sur le côté annonça qu'elle voulait bien le laisser entrer ; pourquoi ce changement soudain ? Surtout qu'il n'y avait personne derrière la demoiselle. Cette dernière ferma la porte une fois son invité entré et lui présenta le salon ; rien à boire, rien à manger. Elle voulait qu'il parte et vite.

- Bon alors, c'est quoi le soucis d'Hershel ? Encore à chouiner comme un gros bébé la mort de ma sœur ? Et puis d'ailleurs vous êtes qui ? Je ne vous ai jamais vu dans l'entourage de Mia.

Helen:
 

Hershel:
 

Mia:
 

Jessy Bottom:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Isaak Von Kämpfer

Isaak Von KämpferCitoyenMessages : 126
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Lun 18 Mar - 16:57

Une drôle d'histoire










Ta démarche était assez particulière, pourtant, cela n'allait pas t'empêcher de la faire afin de résoudre au plus ce mystère et pouvoir rentrer chez toi, car tu aimerais éviter que cela perdure sur plusieurs jours ; une résolution rapide de cette enquête serait de bonne augure pour toi et pour ta famille, du moins pour ta petite fille. Une jeune femme ouvrit la porte de la maison, une qui t'es parfaitement inconnue bien sûr, mais par chance, c'était celle que tu recherchais, la fameuse Jessy Bottom. En tout cas, tu pourrais presque l'apprécier si elle n'était pas un obstacle entre toi et la vérité, car elle était tout à fait charmante dans sa façon de parler, même si c'était pour t'envoyer cueillir les pâquerettes ailleurs.

Avant même que tu puisses faire quelques choses, répondre à cette femme pour délivrer ton message, voilà qu'elle eut une réaction très étrange. Au début elle était froide, distante, elle n'avait qu'une envie, c'était que tu partes, pourtant, d'un seul coup elle désirait que tu rentres chez elle afin de pouvoir discuter avec toi. Elle était réellement étrange, elle ne te calculait absolument plus, pourtant elle t'invitait à rentrer et à t'installer, pendant qu'elle semblait regarder ailleurs. Du coup de l’œil tu tentais de voir ce qu'elle regardait, mais il n'y avait rien dans sa direction, hormis des banalités, rien de bien exceptionnel en soit.

Pour le moment tu ne comprends pas grand chose, tu acceptas poliment l'invitation de la jeune femme à rentrer et à t'installer là où elle t'indiquait. Tu étais presque déçu de ne pas avoir un café histoire de discuter, mais il faut dire que tu en as bu un bon nombre déjà, donc éviter de grignoter et de boire encore ne te fera absolument aucun mal. Tu pris donc place dans le salon, jetant un coup d’œil rapide à la pièce, rien de bien glorieux, en même temps vu la maison et vu tes critères, là encore tu es chez la plèbe, c'est une évidence. Alors que la jeune femme parlait, tu glissais à ton ami de papier sur l'épaule un nouveau ordre : "Trouver la personne qui vous à écrite.".
Voilà un ordre, que tu glissais doucement pour éviter que ton hôte ne l'entende, de toute façon elle parlait en même temps, donc il y a peu de chance qu'elle le remarque. Si c'est le cas, tu lui répondras, après tout, cela ne sert à rien de tourner autour du pot, autant y aller franc jeu.

- Je n'avais aucune connaissance de cette personne il y a peu, comme de votre histoire. Vos histoires ne m'intéressent en aucun cas, néanmoins, ce n'est pas le cas de ma fille. Tant que l'histoire de Hershel ne sera pas régler, ma fille ne pourra être heureuse comme elle le mérite. Si je suis ici aujourd'hui, c'est pour savoir qui a écrit les lettres qui insultait Hershel d'avoir tué sa fiancée. Je sais que cette personne est ici, ce n'est qu'une question de temps pour que je la trouve. Dites moi qui accuse un homme qui est incapable de faire de mal à une personne tellement qu'il est faible, cela me ferait gagner un temps fou.

Tu es toujours aussi gentil avec les autres, personne ne mérite ta gentillesse hormis ta famille, eux seuls n'ont jamais tenter de détruire ta vie, tu ne peux faire confiance et être gentil qu'envers eux. Les autres ne sont rien, ils sont sans aucune importance. Même si tu compatis avec la douleur de Hershel quant à la perte de sa fiancée, à l'image de la perte de ta propre femme, lui se laisse aller dans sa peine au lieu de s'en servir comme force, il ne mérite pas ta pitié, tu n'as pitié pour personne. Ta petite créature de papier finira très rapidement par trouver la personne qui a écrite les lettres composant ce monstre, alors qu'elle réponde ou non n'a que peut d'importance, ce n'est qu'une question de temps. Bien sûr, si elle répond, cela gagnerait un temps fou, mais autant essayer de t'amuser un peu avec elle, vu qu'apparemment, elle ne porte pas son beau-frère dans son cœur.

- Dans tous les cas, votre beau-frère fait un bien meilleur hôte. Lui au moins à l’amabilité d'au moins proposer un café à un invité, même tardif ou non voulu. En tout cas, vous ne semblez pas porter dans votre cœur la liaison entre votre sœur et Hershel, il est si pitoyable que ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 694
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Mar 19 Mar - 9:56

Une drôle d'histoire
- Bon alors, c'est quoi le soucis d'Hershel ? Encore à chouiner comme un gros bébé la mort de ma sœur ? Et puis d'ailleurs vous êtes qui ? Je ne vous ai jamais vu dans l'entourage de Mia.

La jeune femme n'avait même pas proposé un café ou un thé ni même de quoi manger pour occuper son invité ; elle n'en avait clairement rien à faire et elle voulait clairement qu'il parte rapidement et ce n'était pas compliqué de comprendre une telle chose. Pendant qu'ils étaient en train de faire causette, Isaak venait de donner un nouvel ordre à son monstre de papier qui se contentait simplement de rester cacher dans sa veste mais montrait explicitement la demoiselle qui se trouvait en face de lui. Demoiselle qui d'ailleurs ne faisait nullement attention à ce qu'il passait et entrait dans le vif du sujet sans perdre un instant.

- Je n'avais aucune connaissance de cette personne il y a peu, comme de votre histoire. Vos histoires ne m'intéressent en aucun cas, néanmoins, ce n'est pas le cas de ma fille. Tant que l'histoire de Hershel ne sera pas régler, ma fille ne pourra être heureuse comme elle le mérite. Si je suis ici aujourd'hui, c'est pour savoir qui a écrit les lettres qui insultait Hershel d'avoir tué sa fiancée. Je sais que cette personne est ici, ce n'est qu'une question de temps pour que je la trouve. Dites moi qui accuse un homme qui est incapable de faire de mal à une personne tellement qu'il est faible, cela me ferait gagner un temps fou.

- Ah ! Vous ne le connaissez que depuis quelque temps et vous le défendez comme si vous étiez les meilleurs amis du monde... C'est bien la meilleure !

Jessy était hautaine, cela ne faisait aucun doute. Cette demoiselle ne cachait pas dans son ton que cette situation l'emmerdait, elle levait les yeux au ciel et haussait les épaules... Elle trouvait cette situation complètement insensée ! Elle soupira et se replaça sur son fauteuil en se pinçant les lèvres.

- Dans tous les cas, votre beau-frère fait un bien meilleur hôte. Lui au moins à l’amabilité d'au moins proposer un café à un invité, même tardif ou non voulu. En tout cas, vous ne semblez pas porter dans votre cœur la liaison entre votre sœur et Hershel, il est si pitoyable que ça ?

- Ben retournez chez lui si vous voulez un café ! Vous débarquez chez moi à l'improviste et vous espérez que je vous accueille comme si vous étiez un Prince...

Toujours des reproches de sa part ; Jessy semblait être une femme d'attaque. Toujours sur la défensive, elle préférait attaquer pour se défendre. D'ailleurs, elle croisa les bras et les jambes et se mit au fond de son siège avant de regarder le sol ; elle ne semblait plus vouloir parler pour le moment... La demoiselle releva la tête, toujours dans la même position.

- Il n'a jamais su prendre soin de mo... d'elle. Il était long à prendre des décisions et puis bon, c'est quand même à cause de lui que j'ai perdu ma sœur et aujourd'hui, il passe son temps à chouiner chez lui. Qu'est-ce que ça peut bien vous faire notre histoire ? Mia est morte et jamais personne ne me la rendra. Nous ne connaissons pas votre famille ni même votre fille... Alors mêlez-vous de vos affaires et laissez-nous en paix !

La demoiselle se leva et invita Isaak à sortir de la maison ; ses mouvements n'étaient plus aussi sûrs que lorsqu'elle avait ouvert la porte tout à l'heure. Ils étaient plus gauches, plus ralentis.

Helen:
 

Hershel:
 

Mia:
 

Jessy Bottom:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Isaak Von Kämpfer

Isaak Von KämpferCitoyenMessages : 126
Date d'inscription : 04/06/2017


MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Hier à 15:06

Une drôle d'histoire










Une chose est sûre, c'est que la jeune femme en face de toi était assez particulière, tantôt elle pouvait se montrer conciliante, tantôt elle était froide et hautaine envers toi. Bien sûr, tu t'en fichais, elle avait beau dire ce qu'elle voulait, tu resteras là tant que tu n'auras pas le dernier mot à cette histoire stupide qui dure beaucoup trop longtemps pour toi déjà. Elle ne voulait pas que tu restes ici, pourtant elle t'avait invité à y rentrer et juste pour cela, tu ne sortiras pas de si tôt, même si clairement elle t'invite à retourner chez Hershel pour la laisser tranquille. Elle n'arrêtait pas de bouger, comme si elle ne savait pas vraiment quoi faire, comment réagir, ce qui est assez spécial comme comportement alors que toi, tu restais immobile, bougeant simplement le regard pour voir ce que ta créature de papier t'indique.

Cette créature indiquait une personne comme étant la personne qui a écrite les lettres la composant, la personne face à toi. C'était assez étrange, surtout que les dires de la jeune femme sont plutôt étrange, elle tentait de dire quelque chose au début, mais se reprit pour dire autre chose, et elle parle à la fin comme s'il y avait plusieurs personnes. C'est une situation plutôt particulière il faut dire, tu avais besoin d'un petit temps pour réfléchir à cette situation. Malheureusement, elle ne t'en laissait pas vraiment l'opportunité car elle se levait déjà pour réellement insister sur le fait que tu devais partir de chez elle.Tu déposas tes mains sur les accoudoirs afin de te permettre de te lever, mais tu n'avais pas l'idée de partir, du moins pas tout de suite, tu avais encore quelque chose à dire.

« Si cela peut vous faire plaisir Mademoiselle. »

Tu suivis son pas afin de te rendre vers la porte d'entrée de la maison, sauf que tu profitas que la demoiselle ne semblait pas réellement ce qu'elle faisait, elle était bien plus maladroite, moins sûre d'elle, depuis quelques secondes et tout cela ne t'avait pas échapper, tu as l'habitude de remarquer ce genre de détails chez les autres personnes afin de pouvoir les juger. Tu te rapprochais de la porte de toi-même, déposa ta main, entourant de tes long doigts, la poignée de la porte, restant ainsi quelques longues secondes. Tu étais entrain de réfléchir depuis tout ce temps sur une possibilité concernant tout ce qui vient de se passer, essayant de réunir toutes les pièces du puzzle qu'on venait de te confier. Tu ne sais pas si ton raisonnement est le bon, mais c'est celui qui te paraît le plus logique pour le moment alors pourquoi pas tenter ça.

« Juste une dernière chose, j'ai une petite théorie à vous soumettre. »

Tu lâchas la poignée de la porte, te retournant, marchant d'un pas assuré vers la jeune demoiselle, afin de lui prendre le menton entre tes doigts. Certes tu n'es plus l'homme que tu étais avant, tu n'es plus aussi puissant à cause de ton élément, mais cela n'empêche que vu la situation, cela ne risque pas d'être très difficile de garder cette petite emprise sur cette femme. Tu compenses largement ton manque de force par ton aura, ce que tu dégages grâce à ton regard perçant, glaçant le sang, un regard froid et cruel. Tu bougeais la tête de la jeune femme légèrement sur les côtés, histoire de vérifier une petite chose, afin de voir si tu pouvais avoir raison ou non. Tu cherchais simplement des marques de cicatrices, de brûlures, ou n'importe quoi qui pourrait collaborer ton hypothèses.

« Voici ma théorie. Lors de la fissure, la jeune Mia n'était pas la seule à tomber, elle était également avec sa sœur Jessy. Les secours ont retrouver deux personnes, une morte, une autre vivante. Sur le corps de la personne encore vivante, mais sûrement avec le visage détruit, il y avait une méthode pour la reconnaître. Un très grand chirurgien, sûrement Élémentis, à reconstruit le visage de la femme à partir de la photo. Tout le monde a cru que la survivante parmi les deux sœurs était Jessy, mais en réalité, c'était Mia qui a survécu. Cela devait être un choc de naître de nouveau dans le corps de sa sœur, n'est-ce pas Mia ? Vous n'avez pas supporter de voir votre fiancé ne pas vous reconnaître, malgré votre nouveau visage ? Pourtant vos yeux en disent long. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 694
Date d'inscription : 20/10/2014


MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Aujourd'hui à 14:38

Une drôle d'histoire
La conversation ne tournait pas très bien. Jessy avait un drôle de caractère mais aussi un drôle de comportement depuis quelques minutes... Qu'est-ce qui pouvait bien lui prendre tout à coup ? Aucune idée mais ça n'échappait à Isaak qui savait très bien qu'il y avait quelque chose de louche derrière cette histoire. Ce dernier n'insistait cependant pas puisqu'il se leva pour aller en direction de la porte d'entrée comme lui avait demandé l'hôte de maison.

- Juste une dernière chose, j'ai une petite théorie à vous soumettre.

Jessy soupirait et levait grossièrement les yeux au ciel ; et voilà qu'elle allait encore entendre des bêtises de sa part ! Elle trouva aussi passage que le geste d'Isaak était complètement déplacé et n'hésita pas une seule seconde et reculer d'un pas pour dégager de son emprise ; elle le fusillait du regard, ne comprenant pas pourquoi il se permettait une telle familiarité avec elle. Il n'y avait rien sur son visage, mis à part une petite cicatrice sous l'oreille qui semblait dater de plusieurs années ; rien de bien alarmant.

- Voici ma théorie. Lors de la fissure, la jeune Mia n'était pas la seule à tomber, elle était également avec sa sœur Jessy. Les secours ont retrouver deux personnes, une morte, une autre vivante. Sur le corps de la personne encore vivante, mais sûrement avec le visage détruit, il y avait une méthode pour la reconnaître. Un très grand chirurgien, sûrement Élémentis, à reconstruit le visage de la femme à partir de la photo. Tout le monde a cru que la survivante parmi les deux sœurs était Jessy, mais en réalité, c'était Mia qui a survécu. Cela devait être un choc de naître de nouveau dans le corps de sa sœur, n'est-ce pas Mia ? Vous n'avez pas supporter de voir votre fiancé ne pas vous reconnaître, malgré votre nouveau visage ? Pourtant vos yeux en disent long.

- Moi aussi j'ai une théorie. Mêlez-vous de vos fesses.

Essayant de le pousser avec force pour le mettre dehors, la demoiselle lui claqua la porte au nez sans rien lui répondre de plus... Il n'avait pas l'air d'avoir appris grand chose, mis à part peut-être que la belle-sœur d'Hershel n'était pas quelqu'un de très convivial et qu'il était normal que le courant ne passe pas très bien entre les deux. Il commençait à se faire tard et cela ne servait à rien de rester dans les rues de Quederla désormais ; Isaak n'était pas prêt d'apprendre quelque chose de plus concernant cette famille et peut-être que la nuit lui porterait conseil... Comme disait le dicton.

Le lendemain matin, l'enquête devait continuer et si Jessy n'avait pas été très amicale avec Isaak, quelqu'un l'était beaucoup plus : Hershel. Peut-être qu'il serait de nature plus bavard aujourd'hui et qu'il aimerait en apprendre un peu plus sur la conversation d'hier ? C'était sûrement pour cette raison ou pour tout autre chose que Isaak décida de retourner chez Hershel. Il toqua à la porte et il dû attendre plusieurs longues minutes avant que quelqu'un ne vienne lui ouvrir mais... surprise ! C'était bien loin d'être Hershel, non ! Isaak devait baisser la tête pour parler à son hôte qui n'était d'autre qu'Helen.

- Bonjour monsieur Von Kämpfer ! Vous êtes matinal ! Vous venez voir mon oncle ? Hershel n'est pas là aujourd'hui... Il a dû partir tôt aujourd'hui, pour le travail.

Comme à son habitude, la petite fille était souriante et pleine de joie de vivre... Pourtant, c'était tout de même étrange de laisser une enfant seule dans une maison alors qu'il devait y avoir école ? Mais Helen préférait ne pas s'étendre sur la question, elle se décala pour laisser entrer son invité et fermer la porte derrière lui.

- Vous voulez du thé ? Du café ? Du jus d'orange ? Ou du lait ?

Helen:
 

Hershel:
 

Mia:
 

Jessy Bottom:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une drôle d'histoire [PV Isaak]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Naeviar-