Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Une drôle d'histoire [PV Isaak]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 713
Date d'inscription : 20/10/2014


Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 EmptyLun 22 Avr - 16:53

Une drôle d'histoire
Cette petite fille était toujours souriante, qu'importe la situation... Et semblait bien élevée également. Dès que son invité était entré dans la maison, la demoiselle lui proposa de quoi boire ; elle avait remarqué que les adultes faisaient souvent ça et proposait des boissons de grands. Mais au cas où, elle proposa également du jus d'orange ou du lait... Se disant qu'il n'avait peut-être pas petit-déjeuner. Mais il opta simplement pour un café. Heureusement son oncle en avait préparé ce matin et il suffisait simplement de le réchauffer un coup à la casserole ; elle avait déjà vu Hershel donc ce serait facile... Normalement.

Helen se disait que Isaak attendait patiemment dans le salon, mais ce dernier avait préféré la suivre dans la cuisine... Peut-être préférait-il vérifier qu'il n'y ait pas de soucis ? Après tout, c'était une enfant de 10 ans qui devait s'occuper de la cuisine. Il était père, son instinct paternel reprenait le dessus ? Mais apparemment non puisqu'il prit un peu de temps avant de l'observer avant de se mettre à la hauteur, le temps que le café chauffe... Helen n'aimait pas quand les grandes personnes faisaient ça, ça lui rappelait à quel point elle était encore petite et qu'elle était encore une enfant. Plissant les yeux et faisant une mine boudeuse, elle évitait de croiser le regard d'Isaak... Elle se sentait bizarrement mal à l'aise. Comment si elle avait fait une bêtise.

- Helen, tu es au courant de beaucoup de chose, bien plus que ton oncle pense, bien plus que tout le monde. Ces lettres d'insulte, de menaces écrite par la fiancée d'Hershel, il y en a une qui a été écrite par une personne se trouvant ici hier. Hershel, lui-même, ou toi. Pourquoi écrire cela à ton oncle ? Sauf si quelqu'un t'a obligé à le faire ? Si tu veux qu'on ton oncle aille mieux, il vaudrait mieux tout dire. La magie ne trompe jamais, tu as écrite une lettre, alors dis moi tout, tu es sûrement la clef de ce mystère. Et je préfères que cela vienne de toi.

- Non.. Je.. Je ne sais rien...

Si ses mots disaient une chose, son corps disait l'inverse. Baissant la tête pour observer le carrelage, la demoiselle venait de placer les mains dans son dos et commençait à jouer avec son pied ; Isaak avait eu des enfants... Des enfants qui avaient du faire des bêtises alors il n'était pas compliqué de reconnaître cette expression. Il y avait bien quelque chose qu'Helen ne disait pas et comme sauver par le gong, le café commençait à bouillir. Elle s'extirpa en quatrième vitesse de l'emprise d'Isaak pour sortir une tasse et servir la boisson ; demandant si il voulait du lait ou du sucre. Bien évidemment, ce n'était que reporter le sujet et Isaak ne perdit pas de temps à la relancer.

Helen soupira de désespoir et gonfla les joues. Elle ne semblait pas ravie de cette situation mais il fallait bien se douter que ça risquerait d'arriver... Elle savait des choses, cela ne faisait aucun doute et avec sa mine déconfite, elle demanda à Isaak de la suivre dans le salon. Helen traîna des pieds, comme si cela pouvait retarder l'échéance et elle s'assit la première sur la canapé puis joua quelques minutes avec ses doigts et balança ses jambes... Toujours sans rien dire. C'était certainement une grosse bêtise pour qu'elle hésite à ce point à se confier à la personne à qui elle avait demandé de l'aide.

- Ben... Le truc, c'est que j'ai fais une bêtise et je n'ose pas le dire à mon oncle... Car il sera énervé contre moi sinon... Et cette histoire est devenue une catastrophe ! Je ne savais pas quoi faire, alors j'en ai parlé à Avigael pour espérer avoir de l'aide...

Elle fit des yeux de biche à Isaak. Au final, elle avait un peu manipulé son entourage et elle se rendait compte maintenant que son oncle était triste... Et elle semblait s'accuser de toute cette histoire. Cependant, cela ne disait pas réellement ce qu'il s'était passé.

- Quand Mia est morte, mon oncle était très très triste... J'ai essayé de lui faire des dessins mais il ne faisait même plus attention à moi. Je suis tombée sur une lettre à Mia, quand ils se sont rencontrés... Alors j'ai voulu écrire la même chose, pour lui remonter le moral. Et, euh... Si je le dis, vous allez me prendre pour une folle...

Elle hésita pendant plusieurs instants avant de prendre une grande inspiration avant de se relancer.

- Quand j'écrivais ma lettre, j'ai entendu une drôle de voix... qui me parlait. J'ai tout de suite reconnu la voix de Mia. Elle était là, dans ma chambre mais, on aurait dit un fantôme... Elle était toute transparente. Je lui ai dis ce que je voulais faire et elle m'a aidée en écrivant les lettres à ma place... Sauf que... plus le temps passait et plus mon oncle était triste alors j'ai dis à Mia que je ne voulais plus le faire. Sauf que les lettres ont continué de venir... Mais ce n'est pas moi qui les ai écrite, je le jure !

Helen:
 

Hershel:
 

Mia:
 

Jessy Bottom:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 EmptyLun 22 Avr - 17:59

Une drôle d'histoire










Alors que tu parlais à la jeune demoiselle, elle se braqua très rapidement. Elle ne voulait rien te dire, mais son corps disait clairement autre chose. Un enfant reste un enfant, qu'importe son statut. Lorsqu'ils refusent de parler, leur corps agit d'une certaine façon, surtout après avoir fait une bêtise énorme. Ton fils ou ta fille, tu es père et tu sais parfaitement comprendre leur langage pour le coup. La jeune demoiselle devant toi te rappelle énormément Avigael après qu'elle est cassée le vase précieux provenant de ton ancêtre, ou bien quand elle n'avait pas fait ses devoirs. Dans tous les cas, Helen a sûrement fait une bêtise, elle a bien quelque chose à dire, mais s'en refuse pour une raison encore obscure pour toi.

La petite demoiselle fut sauver par le bruit du café qui venait d'être assez chaud, en profitant pour partir de l'emprise que tu exerces pour aller te servir la boisson dont tu avais fais la demande il y a quelques secondes, minutes. Elle s'exécuta, mais même si elle te donna la tasse, tu la posas juste après sur le comptoir, là où tu pouvais, pour rester concentrer sur les informations qu'elle pouvait donner. Elle ne voulait pas le dire, mais tu n'allais pas lâcher l'affaire, continuant jusqu'à ce qu'elle dise tout ce qu'elle sait. Elle finit par retourner au salon, chose que tu fis également, venant t'asseoir face à elle, attendant dans le silence, la regardant avec intensité. Tu as l'habitude pour faire parler les enfants qui on fait une bêtise, si tes enfants n'y résistent pas, elle n'y résistera pas non plus.

Ce n'était qu'une question de temps pour qu'elle commence à parler, et elle en avait des choses à dire. Elle voulait juste remonter le moral à son oncle, ce qui est une chose admirable pour une personne de son âge, vouloir aider et surtout rendre heureux les autres personnes. Néanmoins, cela ne se passe jamais comme une personne le désire. Tout s'empirait, surtout que même après avoir arrêter, et effectivement c'était ta conclusion. Il n'y avait qu'une seule lettre provenant de cette maison, les autres étaient d'ailleurs, qu'il faudra sûrement que tu retournes voir par la suite si jamais tu n'as pas toutes les réponses avec cette demoiselle.

Une chose te perturba dans son discours. Elle entendait une voix, celle de la défunte, et elle voyait la défunte en fantôme ? Les fantômes n'existent pas, une hallucination ? Le désir de retrouver une personne lui faisait voir ce qu'elle désirait ? Pourtant ce qu'elle disait était assez précis, peut-être trop pour être un mensonge et c'est sûr que cela serait une explication qui résoudrait toute l'histoire si Mia était encore présente, même en spectre, pour dire aux autres quoi faire. Sauf que pourquoi interagir avec une petite fille et non avec Hershel directement, ce n'est pas logique. Vu le jeune âge de la fille, cela serait sûrement aisé pour une personne extérieur de lui faire croire aux fantômes, mais certes, tu allais rentrer dans son jeu pour l'instant et voir ce qui s'en dégage.

« Donc, si je remets ton histoire dans l'intégralité du puzzle. Tu désirais remonter le moral de ton oncle grâce à une ancienne lettre de sa fiancée. Sauf que la fameuse fiancée est revenue en fantôme pour te dire quoi faire. Tu as décidé d'arrêter, mais Mia l'a mal prise. Elle serait donc partie retrouver Mademoiselle Bottom pour continuer ce que tu as commencé. Une chose n'est pas logique, pourquoi elle se serait mise à insulter son fiancé et pourquoi elle ne serait pas venu parler directement à Hershel ? Puis cela voudrait dire que les fantômes existent ? Si c'est le cas, Mia serait la solution, mais pourquoi elle ne se manifeste pas ? Je ne demande qu'à voir. »
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 713
Date d'inscription : 20/10/2014


Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 EmptyMar 30 Avr - 15:09

Une drôle d'histoire
Helen ne semblait pas à l'aise dans cette situation mais elle ne semblait pas être une menteuse cette gamine... Cependant, il fallait quand même reconnaître que cette histoire était étrange et décousue ; elle était encore sous le coup de l'émotion donc Helen avait encore du mal à tout remettre dans l'ordre... Mais cette histoire de fantôme était des plus étranges. Surtout pour quelqu'un qui ne semblait pas y croire et ça allait être très dur de convaincre Isaak. Pourtant, on pouvait y voir de la détermination dans les yeux d'Helen ; elle était persuadée de ce qu'elle racontait, c'était ainsi qu'elle l'avait vécu ! Ce n'était pas menteuse... Ou alors si elle l'était, elle était extrêmement douée.

- Donc, si je remets ton histoire dans l'intégralité du puzzle. Tu désirais remonter le moral de ton oncle grâce à une ancienne lettre de sa fiancée. Sauf que la fameuse fiancée est revenue en fantôme pour te dire quoi faire. Tu as décidé d'arrêter, mais Mia l'a mal prise. Elle serait donc partie retrouver Mademoiselle Bottom pour continuer ce que tu as commencé. Une chose n'est pas logique, pourquoi elle se serait mise à insulter son fiancé et pourquoi elle ne serait pas venu parler directement à Hershel ? Puis cela voudrait dire que les fantômes existent ? Si c'est le cas, Mia serait la solution, mais pourquoi elle ne se manifeste pas ? Je ne demande qu'à voir.


La gamine se contenta d'hausser simplement les épaules avant de lever les yeux au ciel, comme si il s'agissait d'une évidence.

- Ben ! J'en sais rien moi ! Je ne suis pas dans sa tête.

Il ne fallait pas oublier qu'elle était encore petite et qu'elle n'était sûrement pas au courant de toutes les affaires de grands. Elle semblait n'avoir qu'écrit que les premières lettres avant de s'être rendue compte que ça ne rendait pas plus heureux son oncle et qu'elle avait arrêté ; suite à ça, elle avait arrêté et demandé de l'aide à son amie. Mais elle n'était pas plus au courant. Elle leva des yeux de chien battu vers Isaak, annonçant que tout était de sa faute et qu'elle avait perdu le contrôle de tout... Sauf que maintenant, elle ne savait pas comment remettre les choses dans l'ordre. Maintenant qu'un esprit était en colère contre eux, elle était complètement perdue pour régler les choses.

- Je ne sais pas où elle est maintenant ! Mia n'est plus jamais revenue me voir depuis ce jour... Je pense qu'elle est partie demander à Jessy de l'aide ; donc maintenant, elle doit être avec Jessy ! Tonton me disait qu'elles étaient très proche Mia et Jessy, donc p't'être que Mia est avec sa sœur. Vous avez essayé d'aller la voir ?

Helen:
 

Hershel:
 

Mia:
 

Jessy Bottom:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 EmptyMer 1 Mai - 15:39

Une drôle d'histoire










Tu venais d'étaler toute ta petite théorie à la petite demoiselle, mais est-ce qu'elle pourra répondre à tout ce que tu demandes ? Impossible de le dire car elle semble être au courant de beaucoup de chose, mais en même temps cela semble être bien au-dessus de ses compétences, donc c'est impossible de dire si elle te sera vraiment utile. Néanmoins, tu étais prête à la croire concernant cette histoire de fantôme, du moins tu lui laisses le bénéfice du doute pour le moment. C'est plutôt compliqué pour toi de réaliser que les esprits existent, du moins tant que tu n'en auras pas vu en vrai, alors juste avec des dires, tu n'es pas prêt à le réaliser, mais qui sait, tu changeras peut-être d'avis avec la force des choses.

Malheureusement, rien ne s'est passé, tout restait comme s'était. Du coup peut-être qu'elle avait tord, mais faire de la peine à une petite fille n'est pas vraiment dans ta nature, surtout quand la petite fille est une amie de ta propre fille. De plus, elle est innocente et pure encore, elle ne veut que le bien des autres, tout comme ta princesse. Tu écoutais ce qu'elle avait à te dire, au sujet de Mia et de sa sœur étrange, avec son comportement changeant, son regard fuyant. Les dires de la petite fille pourrait expliquer beaucoup de chose effectivement si les esprits existent, d'où le fait d'avoir deux personnes faces à toi, mais est-ce qu'un esprit peut manipuler un être vivant ? Cela serait venu à tes oreilles si c'était le cas, du moins tu le penses. Dans tous les cas, la petite fille ne pouvait t'apporter plus de réponses, donc autant te rendre là où tu pourras en avoir.

« Effectivement, Jessy Bottom avait un caractère étrange hier. Autant lui rendre visite de nouveau, et personne ne pourra te résister à toi. »

Tu te relèves de ta place afin de te diriger vers la petite fille pour l'attraper et surtout la mettre sur tes épaules, comme tu le fais souvent avec ta propre fille ; comme un père avec sa fille durant des spectacles ou simplement pour marcher quand elle est fatiguée. La hauteur est plutôt grande, tu n'es pas très petit, même si tu n'es pas géant pour autant. Tu pris le pas de la porte, faisant bien attention que la petite ne se prenne pas le haut de la porte, cela serait bête qu'elle se retrouve assommée par une erreur de ta part. Tu fermas la porte derrière toi, à clef si la petite te confie les clefs de chez son oncle, sinon tant pis, cela ne sera pas fermé à clef.

Maintenant il fallait retrouver la fameuse Jessy Bottom, ou sinon Mia, la personne qui pourrait sûrement répondre à toutes les questions, et ça même si elle est morte. Tu te laissais guider par la jeune demoiselle, même si tu te souvenais exactement du chemin pour te rendre à cette maison. Néanmoins, elle n'était peut-être pas chez elle, elle travaille sûrement, pour cela que tu avais besoin de la petite demoiselle qui pourrait sûrement lui répondre sur l'endroit où elle travaille et donc la voir. Pourquoi emmener une petite fille qui ne veut sûrement plus rien à voir avec cette histoire ? Elle est à l'origine de tout ça, elle doit également savoir la réponse de tout ça, c'est la moindre des choses et puis découvrir cela lui fera du plus grand bien également.

Avant de la retrouver, une idée te traversa l'esprit. Sûrement une très mauvaise idée, mais tu en avais rien à faire, cela allait se passer comme ça, que ça plaise ou non. Il fallait que toutes les réponses soient aujourd'hui, tout le monde allait être réuni. Donc avant de voir Jessy, tu demandas à la petite demoiselle de te guider vers son oncle Hershel pour que tu puisses l'attraper, de force si besoin, créant un objet capable de forcer cet homme pour qu'il te suive. Tu aimerais éviter d'user de ton élément, mais si c'est nécessaire, tu le feras. Tous les trois, la petite toujours sur tes épaules, tu pris désormais la route de la fameuse Jessy. Chez elle ou à son travail, cela reviendrait au même. Dès que vous réussissez à trouver la femme voulue, tu n'allais pas la laisser partir comme ça.

« Jessy Bottom, ou plutôt Mia, dans tous les cas nous voulons vous parler. Cette gentille demoiselle mérite des réponses. L'esprit de Mia serait encore parmi nous, alors nous voudrions la voir et surtout lui parler. Je ne partirai pas tant qu'on n'aura pas des réponses, tous les trois. »
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 713
Date d'inscription : 20/10/2014


Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 EmptyMer 1 Mai - 23:55

Une drôle d'histoire
- Je ne sais pas où elle est maintenant ! Mia n'est plus jamais revenue me voir depuis ce jour... Je pense qu'elle est partie demander à Jessy de l'aide ; donc maintenant, elle doit être avec Jessy ! Tonton me disait qu'elles étaient très proche Mia et Jessy, donc p't'être que Mia est avec sa sœur. Vous avez essayé d'aller la voir ?

- Effectivement, Jessy Bottom avait un caractère étrange hier. Autant lui rendre visite de nouveau, et personne ne pourra te résister à toi.

Helen haussa les épaules, peu convaincue de cette affirmation apportée par Isaak. Au final, on ne connaissait pas réellement les relations entre Helen et Mia et encore moins entre la gamine et Jessy... La petite fille semblait effectivement connaître Mia et le reste de sa famille mais n'avait jamais évoqué les relations qu'elle entretenait avec ce beau monde. Mais Isaak avait son idée en tête maintenant et il était déterminé à mettre un terme à tout cela, même si il s'agissait d'utiliser l'enfant pour parvenir à ses fins... Elle n'eut pas d'autres choix que de suivre Isaak lorsque celui-ci la plaça sur ses épaules ; lui permettant ainsi d'avoir une autre vision du monde.

En chemin, Isaak eut le drôle d'idée de demander à Helen où travaillait son oncle car il souhaitait le voir ; évidemment, elle lui annonça que c'était une très mauvaise idée de le mêler à cette histoire mais Isaak était un homme déterminé... Il avait désormais cette idée en tête donc elle n'eut pas d'autres choix que de lui annoncer que son oncle travaillait dans une forge, dans le Quartier Néréis. Surpris de les voir arriver, Hershel arrêta son travail et demanda évidemment pourquoi Isaak était en compagnie de sa nièce et cette dernière lui expliqua seulement qu'elle avait trouvé un moyen pour faire cesser cette histoire de lettres...

Jet de suivie sur 40 : 5 - Réussite critique.

Réticent dans un premier temps, Hershel ne semblait pas vouloir entendre parler de cette histoire et faisait même semblant de rien savoir lorsque sa nièce évoquait les lettres... Sauf que Helen lui raconta la vérité, du moins presque ; elle lui annonça qu'elle savait que quelqu'un se faisait sûrement passer pour Mia et que c'était pour ça qu'elle avait demandé de l'aide à Isaak. Il ne pouvait pas ignorer les efforts de sa nièce et encore moins ceux d'un inconnu qui se pliait en quatre pour résoudre un mystère qui n'avait ni queue ni tête... Hershel accepta donc de les suivre, annonçant à son collègue qu'il prenait une pause et qu'il reviendrait plus tard pour l'aide.

- Alors, c'est quoi le plan maintenant ?

- On va voir Jessy !

- Et il fallait vraiment que je vienne...

Il rangea les mains dans ses poches, boudant d'avoir été emmené dans un tel guet-apens ; sa belle-sœur ne l'avait jamais aimé ! Pourquoi est-ce qu'ils le forçaient à faire quelque chose qu'il n'aimait pas ? Hershel annonça que Jessy était, pour le moment, au chômage et restait donc ses journées à la maison à la recherche d'un travail... Il s'était toujours dit que ce n'était pas de cette manière qu'elle arriverait à décrocher un job mais chacun trouvait midi à porte. Pour elle, c'était éplucher les petites annonces en espérant trouver son bonheur mais pour le moment, ça n'avait pas été très prometteur. Isaak toqua à la porte et entra directement dans le vif du sujet...

-  Jessy Bottom, ou plutôt Mia, dans tous les cas nous voulons vous parler. Cette gentille demoiselle mérite des réponses. L'esprit de Mia serait encore parmi nous, alors nous voudrions la voir et surtout lui parler. Je ne partirai pas tant qu'on n'aura pas des réponses, tous les trois.

- L'esprit de Mia... Hein ? Comme, un fantôme ?

- Attends, tu verras tonton.

- Super !

Levant les yeux au ciel, il savait qu'on lui cachait quelque chose et il avait extrêmement horreur de ça ! Sa nièce et Isaak complotaient dans son dos et il devait simplement attendre... Il ne comprenait rien à cette histoire d'esprit ; c'était quoi encore ces bêtises ? Un truc de fantômes ? Mais ça n'existait pas les fantômes !

- Helen... Je sais que tu voudrais que Mia soit encore parmi nous mais les fantômes ça n'existent pas ma puce...

- Si ça existe !

- Je sais que c'est dur pour toi aussi, mais il faut accepter que Mia soit partie et passer à autre chose.

- Ben ca va. Tu m'oublies bien vite à ce que je vois. C'est quoi la prochaine étape ? Tu vas demander la première pouf que tu croises en mariage pour me remplacer ?

Levant les yeux vers Jessy, Hershel n'était pas réellement sûr de ce qu'il venait d'entendre... C'était pourtant bien sa belle-sœur qui venait de parler, c'était sa voix, c'était son visage expressif mais le ton et ces mots... Cela ressemblait plus à

- Mia ?

- Tss. Tu aurais dû m'laisser gérer cette situation Mia !

C'était encore Jessy qui venait de parler mais on reconnaissait plus les mots de la jeune femme qui n'avait pas été très tendre avec Isaak... La même voix, le même corps, le même visage ; mais des expressions différentes et un ton de voix qui changeait. On aurait pu la prendre pour une folle à se parler toute seule ! Hershel restait bouche bée, abasourdi par la situation tandis que Helen arborait un air triste. La belle-sœur décréta, après plusieurs minutes de silence, qu'ils n'allaient pas rester sur le pallier pendant des heures et les invita à entrer dans la maison.

Jet de perception pour Isaak sur 70 : 39 - Réussite.
Jet de perception pour Hershel sur 45 : 58 - Echec.


En entrant dans la pièce, Isaak pourrait remarquer qu'à l'entrée se tenait une jeune femme translucide aux cheveux bruns et aux yeux d'un bleu très clair ; exactement la même femme qui était sur la photo avec Hershel. Ce dernier pourtant ne semblait pas l'avoir remarqué car il passa simplement son chemin, l'air penaud pour aller s'asseoir directement dans le canapé... Isaak pourrait facilement remarquer l'air de colère qu'il y avait sur le visage de Mia ; à savoir maintenant pourquoi elle était autant remontée.

Helen:
 

Hershel:
 

Mia:
 

Jessy Bottom:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 EmptyJeu 2 Mai - 17:03

Une drôle d'histoire










Tu étais sur le point de réunir tout le monde, toute cette histoire allait enfin être résolu et toi, tu pourras enfin être tranquille avec tout ça et reprendre ta vie normale. Hershel était là, la jeune Helen, Jessy, et si la petite ne t'a pas menti, la fameuse fiancée qui est morte sera là également. Toi ? Tu n'es simplement qu'un serviteur, celui qui fait l'intermédiaire dans cette histoire, et pourtant tu le sais très bien, rien ne se serait passé si tu n'étais pas là pour leur tenir la main. Dans tous les cas, cela s'annonçait plutôt marrant pour le coup, même si tu le savais très bien également que ce n'est pas fini  pour toi, car vu le caractère de chacun, tu n'es pas prêt de rentrer chez toi de si tôt.

En arrivant chez Jessy Bottom, tu déposas la demoiselle au sol pendant que tu appelais la propriétaire des lieux pour qu'elle vous ouvre la porte. Cela ne se fit pas attendre car voilà qu'elle ouvrait la porte et il faut dire que l'accueil n'était clairement pas de tout repos. Directement, le contact entre Jessy, ou plutôt Mia si on croyait les dires de Hershel, ainsi que lui. Tu restais sur le côté, les laissant discuter un peu. Il faut dire que rester sur le palier n'est pas très intéressant, et même si cela se voyait que ça n’enchantait personne, la propriétaire de la maison fini par vous laissez rentrer, ce qui était plutôt agréable car tu ne te voyais pas discuter à l'extérieur, surtout de ce genre de sujet, c'est un coup à se faire prendre pour des personnes étranges, il ne faudrait pas que ton ancienne réputation refasse surface aussi vite.

En entrant dans la maison, Hershel parti directement s'asseoir sur le canapé, comme s'il connaissait la maison, ne voyant absolument pas la personne juste à côté de lui. Une jeune femme supplémentaire, que tu n'avais pas vu jusqu'à présent, pourtant elle te disait quelque chose car tu l'avais vu sur les photos, la fameuse Mia. Elle était étrange, translucide.. voilà donc à quoi ressemble un fantôme, un spectre. La jeune demoiselle avait raison donc, voilà donc un nouveau monde qui s'ouvre à toi. Respectueux de ton éducation, tu allais pour faire une bise main à la jeune femme morte, malheureusement en vain car tu ne pouvais la toucher, et puis ce n'est pas sûr qu'elle aurait accepter une telle chose, vu l'état de colère qu'elle dispose.

Tu ne savais pas qui pouvait la voir, s'ils allaient comprendre ce que tu faisais, mais tu t'en fichais, tu as des bonnes manières et tu sais ce que tu dois faire pour le coup. C'est tout, et puis de toute façon tu passes pour un abruti auprès des incultes. Dès que tout cela est fait, tu ne pris pas le partie de te rendre au canapé, tu ne voulais pas t'asseoir, tu voulais des réponses, alors même si les autres veulent prendre leur aise, ce n'est pas ton cas. Tu les suivis tout de même jusqu'au salon où tu te plaças derrière le canapé, derrière Hershel, attendant donc que quelqu'un brise le silence, mais est-ce que quelqu'un le fera ou cela sera ton oeuvre qui devra se faire ?

« Je suis ravis de vous rencontrer Mademoiselle Mia. Je pense ne pas avoir à me présenter, vous étiez sûrement présente également hier durant ma venue. Je ne suis pas un grand adepte de ce monde, ce monde spirituel. Néanmoins, si j'en crois les anciens écrits ésotériques, si vous êtes là c'est que vous avez quelques choses à régler en ville. Et vu vos écrits, cela se trouve être envers Hershel. »

Tu t'adressais à un fantôme, à une personne qui est morte, et pourtant tu le faisais, même si pour Hershel et son regard, clairement il devait te prendre pour un fou à t'adresser au vide et sûrement à une personne morte. Ce n'est pas compliqué pour toi de deviner qu'il ne voit pas Mia, sinon son comportement aurait été bien différent. Même s'il ne voulait rien savoir, si tu t'étais placé derrière lui, c'est justement pour le retenir s'il souhaite se lever, le faisant se rasseoir immédiatement dès qu'il allait faire le signe de se lever.

« Maintenant que tout le monde est réuni, pourrions nous avoir des réponses ? Pourquoi un tel comportement après votre mort Mademoiselle Mia ? Je ne préfère pas demander votre opinion Mademoiselle Bottom, vous nous le faites très bien ressentir déjà. »
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 713
Date d'inscription : 20/10/2014


Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 EmptyLun 6 Mai - 15:52

Une drôle d'histoire
Il y avait un fantôme dans la maison et tout le monde semblait pouvoir la voir sauf une personne... La plus importante de cette pièce. Hershel avait tout simplement ignoré Mia et était allé directement vers le canapé pour s'asseoir ; de quoi énerver davantage l'esprit. Jessy était partie préparer du café pour ses invités et avait servit un jus pour la plus jeune du groupe ; cette dernière d'ailleurs se contentait seulement d'observer les échanges entre les adultes. Ce qui surpris tout le monde, cependant, ce fut le geste d'Isaak qui essayait de faire un baise-main à la défunte... Celle-ci fut attristée de ne pouvoir recevoir une telle marque de gentillesse tandis que Herhsel le prenait pour un fou.

- Je suis ravis de vous rencontrer Mademoiselle Mia. Je pense ne pas avoir à me présenter, vous étiez sûrement présente également hier durant ma venue. Je ne suis pas un grand adepte de ce monde, ce monde spirituel. Néanmoins, si j'en crois les anciens écrits ésotériques, si vous êtes là c'est que vous avez quelques choses à régler en ville. Et vu vos écrits, cela se trouve être envers Hershel.


La fameuse Mia croisa les bras et leva les yeux au ciel... Il est vrai que selon certaines rumeurs et certains écrits, si les morts restaient en ville, c'était parce qu'ils avaient une mission à accomplir ou des comptes à régler. Peut-être qu'il y avait plus ? Ou peut-être que c'était totalement autre chose. En tout cas, la résolution d'un conflit collait parfaitement à la situation de Hershel et Mia. Le fantôme ne disait toujours rien, elle ne semblait pas être une grande bavarde comme sa sœur et avait les yeux rivés sur Hershel...

- Maintenant que tout le monde est réuni, pourrions nous avoir des réponses ? Pourquoi un tel comportement après votre mort Mademoiselle Mia ? Je ne préfère pas demander votre opinion Mademoiselle Bottom, vous nous le faites très bien ressentir déjà.

Mademoiselle Bottom, comme sa sœur, leva les yeux au ciel et posa assez violemment le plateau sur la table basse, renversant légèrement un peu le café. Hershel n'y comprenait toujours rien et essayait simplement de se concentrer, ayant simplement l'impression d'être pris pour un idiot... Comme si toute cette petite bande avait décidé de se moquer de lui. Même sa nièce ? Il avait dû mal à y croire et pourtant, il envisageait quand même cette option. Tout le monde s'était tourné vers Mia et Hershel avait suivit le mouvement, mais toujours sans la voir ; il devinait simplement que ce qui était réellement intéressant se passait là-bas.

- Il devrait le savoir ! Il a ruiné ma vie ! C'est à cause de lui si je suis dans cet état !


- Oncle Hershel n'a rien fait !

Mia laissa échapper un soupire. Hershel essayait de calmer sa nièce en lui demandant de ne pas interrompre la conversation, se doutant que Mia devait parler expliquer le pourquoi du comment... Il était tout aussi curieux de savoir ce qu'il avait fait et pourtant Mia lui en voulait autant aujourd'hui.

- Le jour de la fissure, nous étions en ville, pour préparer le mariage. La fissure s'est ouverte juste sous nos pieds et je commençais à tomber dans le vide... Heureusement, Hershel m'a rattrapée à temps. Je n'arrive pas à me souvenir totalement de tout, c'est encore flou dans ma tête... Mais l'instant d'après, il m'a tout simplement lâchée.

Jet d'observation du 25 : 33 - Échec.

Sûrement trop concentré sur le discours de l'esprit ou sur tout autre chose, Isaak ne remarqua pas la réaction d'une personne parmi l'assemblée. Il eut un instant de silence où personne n'osa prendre la prendre jusqu'à ce que Hershel décida de briser le silence en demandant ce qu'il se passait et pourquoi tout le monde faisait actuellement une tête d'enterrement.

- Qu'est-ce qu'elle a dit ?

- Que t'étais un assassin.

- Non...

Helen:
 

Hershel:
 

Mia:
 

Jessy Bottom:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 EmptyMer 15 Mai - 12:02

Une drôle d'histoire










Tu venais de lancer la discussion, celle qui est réellement importante, celle qui permettra de conclure cette histoire et où tu pourras rentrer chez toi par la suite et avec une nouvelle vision du monde car maintenant, tu venais d'apprendre qu'il existe un monde d'esprit, chose que tu ignorais jusqu'à présent. Par contre, tu n'avais plus rien à faire, après tout, ce n'est pas ton histoire, tu n'es là que pour aider que tout se passe bien et que tout le monde reste présent ici pour entendre tout ce qui est à entendre. C'est pour cette raison que tu les laissais parler, tu n'intervenais pas, même si normalement, tu serais intervenu, non pour monopoliser la conversation, mais simplement pour orienter les choses comme tu le souhaites.

Même Hershel, qui lui ne semblait pas trop comprendre sur le coup, il rentrait dans le jeu et semblait avoir accepter le fait que le spectre de sa fiancée soit là avec tout le monde, et chose assez surprenante, c'est qu'elle parlait grâce à sa sœur. C'est plutôt particulier comme pratique, mais soit, tu acceptes ceci car tu ne connais rien à cet univers après tout. Dans tous les cas, il fallait que tout soit dis et surtout à une personne, mais pourtant, c'est le seul qui n'entend rien de ce qui est réellement important, à ton plus grand désarrois. Cela allait sûrement être ton devoir de faire le messager, mais tu allais le réveiller pour ne plus avoir à le faire car cela risque de te déranger très vite.

« Hershel. Durant la fissure, vous avez délibérément lâcher votre fiancée dedans. C'est du moins de ce qu'elle vous accuse. Est-ce vrai ? »

Résumé l'accusation serait sûrement mieux que de devoir tout réciter, et puis tu n'as clairement pas envie de tout répéter et tu n'as pas le temps pour le faire. Tu venais de poser tes mains sur les épaules de Hershel, plantant tes ongles à l'intérieur des épaules pour lui provoquer une légère douleur, une douleur suffisante pour lui couper la parole un instant pour te permettre de rajouter une petite chose. C'est une chose que tu avais remarqué durant tes années derrière toi, même si une personne désire parler, exercer une légère pression permet de lui couper la parole quelques secondes.

« J'aurai une autre théorie. Hershel est tellement faible, vu avez vu sa carrure ? Cela paraît évident qu'il était incapable de soutenir votre corps Miss Mia. Il manquait juste de force. Ce n'est pas de sa faute si la nature a décidé de lui refuser de la force, ou même de l'intelligence. Il n'était sûrement pas fait pour être avec une personne telle que vous. Cet homme n'est pas un véritable homme. »

Tu finis par relâcher la pression que tu exerces sur Hershel à la fin de ta phrase, comme pour lui dire qu'il pouvait de nouveau parler, s'il se remet de ce que tu venais de dire. D'ailleurs, cela ne te ressemble absolument pas de parler ainsi d'une personne.. enfin si, mais pas de manière aussi délibérer et de cette façon. En fait, tu avais une idée en tête, qui risque de ne pas fonctionner, mais au moins, tu rendras la chose un peu plus comique. Mia et Hershel on vécu ensemble un temps, ils étaient fiancée, cela veut dire qu'ils s'aimaient. Là, la jeune femme décide de lui en vouloir, tu voulais donc inverser la chose. Insulter une personne soit-même est une chose, mais voir une personne qu'on aime ou qu'on a aimé se faire insulter de la sorte par une autre personne, cela peut réveiller certains sentiments.

Puis si cela peut faire réaliser à Hershel qu'il doit croire au fantôme, ce qui semble être la condition pour les voir, il faudra lui faire réaliser très vite. Dans tous les cas, tu espères vraiment que tout ça va se régler très vite car tu commences réellement à ne plus supporter la présence de ces personnes.. encore la jeune Helen est une présence agréable, en même temps, tu aimes les enfants, tu en as après tout, tu ne peux donc pas les détester. Puis même si la jeune Jessy est une personne tout à fait charmante, si tu ne la vois plus, tu te porteras bien mieux également. Tu lances les pistes, maintenant, il ne reste qu'à eux de la saisir pour en finir avec tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 713
Date d'inscription : 20/10/2014


Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 EmptyJeu 16 Mai - 11:18

Une drôle d'histoire
C'était compliqué de comprendre l'histoire lorsque l'on n'entendait rien du tout. Hershel, ne voyant pas Mia, n'arrivait pas à entendre ses propos et quelqu'un devait sans cesse les rapporter pour lui expliquer la situation. Une situation qui commençait d'ailleurs à dégénérer ; Mia accusait son fiancé de meurtre, et la sœur de cette première en rajoutant une couche par son ton accusateur.

- Hershel. Durant la fissure, vous avez délibérément lâcher votre fiancée dedans. C'est du moins de ce qu'elle vous accuse. Est-ce vrai ?


Pour toute réponse, le jeune homme se contenta de détourner la tête. Il n'avait pas l'air prêt à rendre des comptes de toute façon et restait dans son silence... Cependant, Isaak bouscula les choses en posant ses mains sur les épaules d'Hershel tout en exerçant une certaine pression ; sûrement avait-il une idée en tête mais le forgeron ne le voyait pas de cet œil. Il ne comprenait tout simplement pas pourquoi autant de monde était désormais contre lui.

- J'aurai une autre théorie. Hershel est tellement faible, vu avez vu sa carrure ? Cela paraît évident qu'il était incapable de soutenir votre corps Miss Mia. Il manquait juste de force. Ce n'est pas de sa faute si la nature a décidé de lui refuser de la force, ou même de l'intelligence. Il n'était sûrement pas fait pour être avec une personne telle que vous. Cet homme n'est pas un véritable homme.

Jet de réaction de Jessy sur 10 : 5 - Réussite critique.
Jet de réaction de Helen sur 40 : 5 - Réussite critique.
Jet de réaction de Mia sur 50 : 28 - Réussite.


- Arrêtez, vous lui faites mal !

- C'est bon là. Pas besoin d'aller jusque là.

- C'est ma faute !

La première à réagir fut Mia. Même si elle était en colère contre son fiancé, l'idée de voir quelqu'un lui faire du mal ne semblait pas lui plaisir... Les réactions les plus étranges furent celle de Jessy et Helen. Il était étrange de voir Jessy défendre Hershel et même elle, n'étais pas fière de sa réaction ou de la tournure de la situation... Cependant, il était étrange qu'Helen s'accuse de quoi que ce soit. Hershel pu prendre une grande respiration après que Isaak ne l'ait lâché mais il tirait une sacrée tronche... Les révélations de sa cousine ne semblaient pas lui faire plaisir.

- Helen... Ne dis pas ça...

- C'est ma faute si Mia est morte...

Jessy, comme Hershel, se contenta de baisser les yeux vers le sol. Seule Mia et Isaak n'étaient pas au courant de la vérité sur cette histoire même si le dernier avait certainement compris l'étendu de la vérité... Helen jouait un peu avec ses mains, stressée de dire la vérité et Mia était plus attentive que jamais.

- J'étais sortie ce jour-là. Pour suivre tonton Hershel et Mia... C'était Jessy qui me gardait mais je suis sortie par la porte de derrière. Je voulais passer la journée avec eux. Comme une vraie famille. Et puis, y'a eu la fissure. Comme tout le monde, j'ai commencé à tomber et je me suis accrochée comme je pouvais à la paroi sauf que je n'avais pas assez de forces... Alors je commençais à tomber. Et puis. Tonton Hershel m'a rattrapée à temps.

Tout le long de cette histoire, la demoiselle regardait le sol, honteuse de cette révélation. Elle avait quelques larmes qui coulaient le long de sa joue et elle se rendait bien compte de la gravité de la situation... Elle avait bien dû comprendre que son oncle avait dû faire un choix entre elle et Mia et que par sa faute, Mia était décédée. Voilà le poids que Hershel et Helen devaient porter. Jessy croisait les bras tout en regardant ailleurs, ne voulant croiser le regard de personne... Tandis que Mia était abasourdie de la situation.

- Je ne voulais faire de mal à personne... Je voulais juste passer du temps avec tonton Hershel et Mia.

- Oh... Helen... Alors c'est pour ça que Hershel m'a lâchée ? Pour aller te sauver ?


- Oui...

Mia se tourna vers Hershel. Il la voyait voir enfin.

Helen:
 

Hershel:
 

Mia:
 

Jessy Bottom:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 EmptyJeu 16 Mai - 17:09

Une drôle d'histoire










Tu savais que ton plan allait fonctionner, mais tu ne pensais clairement pas à ce point là. Tout le monde était contre Hershel, pourtant juste après que tu t'adresses à eux, tout le monde se mit à le défendre. C'était plutôt impressionnant, tu savais très bien que la petite demoiselle et l'ancienne fiancée feront de quoi pour défendre l'homme, mais tu ne t'attendais absolument pas à ce que l'autre femme le défende également. C'est ce qui te surpris le plus pour le coup, c'est qu'au final elle aimait son beau-frère, qui aurait pu le croire. En tout cas, la situation allait se débloquer grâce à toi, c'était le principal, le reste n'est pas important après tout.

Ce petit monde n'avait besoin qu'un élément déclencheur, rien de plus et tu venais de leur donner. Voilà que toutes les langues se mirent à se délier pour ton plus grand plaisir. La suite ne t'intéressait pas plus que ça, mais tu écoutait tout de même l'histoire, tu n'as pas fais ça pour rien, tu veux découvrir la fin de l'histoire. La petite fille semblait être la responsable de toute cette histoire, un enchaînement de petites choses, de secrets, qui ont conclus à une incompréhension totale. Sauver sa fiancée ou sauver sa nièce, voilà le choix que Hershel a dû faire. La vie de la petite fille semblait être plus importante que celle de sa fiancée, chose que tu peux comprendre parfaitement car tu aurais fais la même chose entre ta femme et ta fille, la vie de ta fille est le bien le plus précieux que tu possèdes.

Ils ont sûrement beaucoup de chose à se dire désormais, sauf que désormais se sont leur histoire, plus les tiennes, toi tu as réussi à faire ce qu'il fallait donc tu pouvais enfin rentrer chez toi et laisser les deux amoureux se retrouver. D'un côté ça te laisse un espoir, celui de retrouver ta femme une dernière fois à ton tour. Si c'est le cas, tu aimerais pouvoir rester seul avec elle, sans personne autour pour gêner votre discussion. Néanmoins, avant de partir définitivement de leur vie, tu avais des dernières paroles à dire à chacun, à chaque personnes présentes dans la pièce. La première personne vers laquelle tu te rendis fut Jessy afin de t'adresser à elle.

« Voilà des sentiments que vous n'avez sûrement plus ressentis depuis longtemps. Vous êtes la personne la plus proche de cette demoiselle et de cet homme. Prenez soin de lui, vous avez dévoilés certains sentiments envers lui, exprimez les. »

Tu sais très bien que Jessy est une personne forte qui ne laisse rien paraître et qui ne voudra jamais admettre qu'une autre personne peut être importante à ses yeux, pourtant il y a deux personnes encore en vie auquel elle peut s'accrocher. Tu ne sais pas si tes paroles feront mouches, mais tu auras essayer de rapprocher deux personnes ensemble, sous la bénédiction de l'ancienne fiancée. C'est d'ailleurs vers elle que tu te dirigeas par la suite, vers Mia, afin de lui expliquer une petite chose.

« Vous avez beaucoup de chance de pouvoir revoir l'amour de votre vie. Profitez en autant de temps que vous pouvez. Il vous porte toujours proche de son cœur. »

Tu faisais allusion au fait qu'ils pouvaient se revoir et surtout se parler, alors que tu n'as pas cette chance toi malheureusement. Tu fis même une remarque auprès du médaillon de Hershel, tapotant le tien quand tu disais cela pour bien le lui faire remarquer. Hershel et toi partageaient ce souvenir, le souvenir de sa bien-aimée le plus proche possible du cœur, un très grand acte d'amour. Encore une fois, tu ne sais pas vraiment si tes paroles feront mouche envers eux, mais tu allais tout de même dire tout ce que tu avais à dire. Il restait encore deux personnes à voir, la jeune Helen et Hershel ; c'est vers le dernier que tu te rendis.

« Tu étais faible, mais tu as fais la meilleure des choses. J'aurai fais la même pour sauver ma fille. Tu n'as rien à regretter, tu dois profiter de la vie et de la chance qui t'es donné. Tu peux revoir la femme que tu aimes, tu as une nièce qui ferait tout pour toi et tu viens de découvrir qu'une autre femme t'aime assez pour te haïr, peu de personnes ont cette chance. Vit ta vie et ne laisse pas le passé détruire ton futur. »

"Fais ce que je dis et non ce que je fais"... Voilà une phrase qui décrit parfaitement la situation. Même si tu dis cela, tu ne le fais absolument pas car pour toi, le passé est omniprésent chez toi. C'est ça qui fonde ta vie, qui a forgé ton caractère et qui fera que ton futur sera à l'image de ton passé. Néanmoins, tu sais que c'est une erreur, tu te refuses juste à changer, il est très tard pour toi pour changer, mais ce n'est pas encore le cas pour lui, alors il doit faire en sorte que ça soit le plus beau futur pour la jeune fille. C'est d'ailleurs vers elle que tu voulais garder le dernier mot, c'est elle qui possède le plus de regrets, elle souffre et ça personne ne l'avait vu jusqu'à présent. Tu te baissas donc pour être à sa hauteur, lui attrapant le visage, essuyant ses larmes du bout de tes doigts.

« Tu aimes ton oncle et Mia. Pourtant tu n'as rien fais de mal. Le destin a décidé que tu devais vivre, c'est que tu es voué à faire de grande chose, tu vas devenir une grande femme. Tu es déjà très forte pour avoir supporter cela pour ton jeune âge. Je n'ai pas grand chose à te dire, hormis qu'une vaillante demoiselle comme toi est la bienvenue chez moi si le cœur t'en dis. Et voici un petit cadeau pour toi, si jamais tu as besoin l'aide d'une plus grande force un jour. »

Tu glissas dans la poche de la demoiselle une fiole de ton sang. Cela paraît ridicule comme cadeau, mais en réalité cela pourra lui être d'une grande aide, car elle n'aura qu'à verser le contenu du flacon sur un objet pour qu'il s'anime immédiatement. Avant de te relever, tu déposas un baiser sur la joue de la demoiselle pour lui dire réellement au revoir, car oui, tu n'avais plus rien à faire là, du moins normalement. Tu te rapprochais donc de la porte dans l'optique de partir, mais avant cela, tu voulais être sûr que plus personne n'est besoin de toi, après tout, avec eux, rien n'est sûr de ce côté là. Après tout, si tu n'étais pas là, la vérité ne serait jamais sortie et la situation aurait sûrement empirer.

« Si désormais vous n'avez plus besoin de moi pour vous parler, ou pour toute autre histoire, je vous quitte. Un dernier service que je dois vous rendre ? »
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: Une drôle d'histoire [PV Isaak]   Une drôle d'histoire [PV Isaak] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Une drôle d'histoire [PV Isaak]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2019-