Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Laelyss Reiss

Laelyss ReissMessages : 1044
Date d'inscription : 23/11/2014


Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos EmptyDim 3 Fév - 0:54



 
icône


oups





« Mais ce n’est pas possible ! Hurla-t-elle pour la troisième. Tu ne sais pas ce que ça me fait, ce n’est pas toi qu’on regarde droit dans les yeux avec un sentiment d’avoir encore échoué. Ou d’être bonne à rien à ce niveau-là. Tu veux vraiment qu’on recalcule depuis combien de temps on essaye ?
Lys je t’en prie, t'es entrain d'en faire une affaire d'état là. Ce n'est pas grave...
Biens sûre que si ça l’est ! Je… Raah, laisse tomber. Ne dis pas que tu comprends alors que tu ne peux pas ! »

À ses mots, elle attrapa sa veste et commença à l’enfiler pour sortir.
Bigby lui pris la main et tenta une énième fois de la raisonner, cependant, elle n’avait plus envie, elle voulait juste prendre l’air et être un peu seule pour réfléchir un moment. Elle répondit simplement « Ne m’attend pas pour dîner » avant de claquer la porte. Puis, elle traversa l'allée de chez elle et s’engouffra dans le froid hivernal du quartier résidentiel.
Dans un soupire elle remonta la fermeture de sa veste le plus haut possible et s'emmitoufla dedans. L'avantage c'est qu'il faisait tellement froid que ses larmes n'avaient pas le courage de couler. Elle l'aimait, sincèrement et même plus que tout au monde, néanmoins en ce moment il l'à rendait dingue. Laelyss avait cette sensation désagréable qu'il ne comprenait pas son point de vue, qu'il ne comprenait pas à quel point la situation pouvait la rendre malheureuse et qu'actuellement il y avait bien peu de choses qui pouvait changer ça. Et d'un autre côté, peut être qu'elle ne voulait simplement pas s'avouer qu'il y avait bel et bien un problème, car si c'était le cas il y avait beaucoup trop de choses qu'elle devait remettre en question.

Sans aucun réel but, elle se laissa porter par ses pieds. Durant un instant elle eut envie de passer voire sa meilleure amie, déboucher une bonne bouteille et parler entre fille ne pouvait pas faire de mal, puis elle se souvenu qu’elle avait annoncé qu’elle garderait ses enfants ce week-end. Alors, elle n’avait ni envie de lui priver de ça, ni de montrer sa tête de marraine triste. Le mieux était encore de marcher tranquillement.

Les rues étaient paisible jusqu’à ce qu’elle entre dans le centre de la ville. Là où la majorité des jeunes profiter de leur samedi soir pour aller faire la fête. Elle les enviait pour le simple fait de ne pas se prendre la tête sur des histoires de grandes personnes. Rien que pour cela elle aurait adoré rester éternellement une adolescente. Mais elle n’avait pas tant de regret sur sa vie.
En fin de compte, Laelyss se laissa tenter à franchir les portes du bar Gem. Il y avait bien longtemps qu’elle n’avait pas pris la peine de s’y rendre et, autant par curiosité que par l’envie d’un verre, elle se demandait ce qu’était devenue la clientèle depuis ses dernière années. Elle se faufila gracieusement entre tous se monde agglutiné jusqu’au bar où elle prit place sur un tabouret, faisant signe au bar pour qu’il s’en occupe.

« Donnez-moi le double le plus fort que vous ayez en stock. »

Peut-être qu’au final elle avait simplement envie de noyer son petit chagrin dans l’alcool. Comme une magnifique solution de facilité.









Maman écris en #71043C

Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos 5e0n
d6dn.pngdarC.pngCertains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Iz0g
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Ned2Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Bc1wCertains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Yd08
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos 40lc
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Z7pp

 
Revenir en haut Aller en bas
http://milano.forumactif.com
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMessages : 279
Date d'inscription : 25/12/2018


Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Re: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos EmptyDim 3 Fév - 21:18



Certains appellent cela un quiproquo ft. Laelyss
Est-ce qu’il était devenu un habitué du bar The Gem? Non… il ne pouvait pas venir si souvent que cela, si? Une fois de temps en temps seulement. Remarque, Vilmos ne savait pas après combien de fois on devient l’habitué d’un bar. Peut-être quand le barman commence à savoir ce que l’on commande…

C’est comme d’habitude pour vous?

En prenant place au bar, Vilmos toisa l’homme derrière le comptoir d’un air agacé.

Non. Je vais prendre un vodka martini, dit-il en ouvrant son portefeuille pour tendre ses derlas au barman.

Vilmos commençait vraiment à en avoir marre de cet endroit. Les délais interminables de la reconstruction de son casino l’avaient empêché de faire comme avant, et de boire à son propre bar. Il y avait bien une réserve d’excellent vins chez lui, mais boire seul, c’est encore plus triste que de boire dans un bar comme The Gem. Alors il se contentait d’alcools forts et de martinis.

Puis, l’avantage, c’est qu’il finissait toujours par rencontrer quelqu’un qu’il connaissait.

La soirée se déroulait, jusqu’à maintenant, plutôt bien. Après son troisième martini, le Domae était encore loin d’être bourré. Il était seulement… festif, s’amusant à faire tourner son doigt sur le rebord de son verre pour le faire vibrer, jusqu’à ce qu’il entendit une voix familière sur sa droite. Tournant la tête vers celle-ci, il aperçut la meilleure amie de son ex-femme, assise elle aussi au bar.

Vilmos hésita à aller la voir. Elle ne semblait pas de bonne humeur, et avait peut-être envie qu’on lui foute la paix. À sa place, c’est ce qu’il aurait voulu. Mais depuis que Kira et lui s’étaient séparés, il ne l’avait revu à aucune occasion. Kira, après tout, devait forcément lui avoir raconté tout ce qui ne fonctionnait pas dans leur mariage, et qui sait ce qu’elle pensait de lui maintenant. Peut-être que Bigby, en revanche, était dans le coin.

Emportant sa coupe de martini avec lui, Vilmos s’approcha de Laelyss, nonchalant.

Hey, salut Laelyss. Ça faisait longtemps, dit-il en restant debout, martini à la main, avant de jeter un coup d’oeil aux alentours. Bigby est avec toi?



(c) AGORA




#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Reiss

Laelyss ReissMessages : 1044
Date d'inscription : 23/11/2014


Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Re: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos EmptyMer 6 Fév - 12:35



 
icône


oups





La rousse du attendre exactement deux minutes pour que le serveur finisse par lui servir son verre tant attendu. Un temps où elle venait de décider qu’elle ne lui laisserait pas de pourboire. Elle n’avait pas que cela faire et puis, elle sentait déjà les regards de quelques morts de faim dans les alentours. Le genre qu’il fallait mieux éviter a tout prix avec une occupation.

Alors, elle se mit à grignoter les quelques chips que le barman venait de poser avec son verre. Au final c’est ce qui allait constituer son repas du soir. Son pied se laissa finalement aller à taper en rythme avec l’ambiance des lieux, peut-être que la détente finissait par doucement montrer le bout de son nez. Enfin, c’est ce dont elle espérait vaguement jusqu’à ce qu’elle entende son nom. Elle tourna légèrement la tête pour observer qui elle allait devoir envoyer froidement sur les roses, mais s’abstenu au dernier moment. Le monde était petit en fin de compte, elle n’avait pas imaginé pouvoir tomber sur lui un soir pareil. Et elle n’avait pas non plus envie de l’ignorer sèchement parce qu’il s’agissait de l’ex-mari de sa meilleure amie. C’était puérile non ? Ils étaient adultes, ils pouvaient bien se côtoyer, d’autant plus qu’elle restait la marraine de se enfants dans tous les cas.
Elle haussa simplement les épaules, effectivement, cela faisait bien longtemps.

« Non, il est à la maison à surveiller le chien. »

Lâcha-telle finalement sarcastiquement. Puisqu’au final il s’agissait de la seule chose qu’il pouvait se permettre de surveiller en commun. Elle broyer littéralement du noir, elle avait les nerfs qui était prêt à exploser à la moindre réflexion de travers et, en même temps, elle ne voulait pas être méchante envers la première personne qui pouvait lui montrer un tant soit peu de sympathie. Elle ne pouvait décemment pas en vouloir au monde entier alors que c’était sa faute.

« Tu prends un verre avec moi ou tu comptes rester planté-là à me regarder bêtement ? »

Laelyss le fixa un instant, puis elle montra du regard le siège vide à ses côtés. Libre à lui de prendre place, mais au fond, elle ne disait pas non a un peu de compagnie a partir du moment ou celle-ci n’était ni inconnu pour tenter de la ramener dans un lit, ni d’un gros lourd sans cervelle.

« Je n’ai pas les muscles et les poils de Bigby et encore moins vos conversation d’homme, mais, j’ai une toute aussi bonne descente en boisson si ça peut aider à te décider. »

Elle bu la dernière gorgée de son verre d’un cul sec, puis le laissa sur le comptoir en faisant signe au barman. « Un autre s’il vous plait. » c’est tout ce qu’elle ajouta.









Maman écris en #71043C

Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos 5e0n
d6dn.pngdarC.pngCertains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Iz0g
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Ned2Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Bc1wCertains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Yd08
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos 40lc
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Z7pp

 
Revenir en haut Aller en bas
http://milano.forumactif.com
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMessages : 279
Date d'inscription : 25/12/2018


Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Re: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos EmptyVen 8 Fév - 2:20



Certains appellent cela un quiproquo ft. Laelyss
Ah ouais! À surveiller le chien! Vilmos hocha lentement la tête le regard fixé sur la rousse énervée. Valait mieux ne pas demander d’explications et faire comme si de rien n’était. N’empêche, il comprenait un peu mieux pourquoi Laelyss avait cet air-là. Songeant alors que ce n’était peut-être pas le moment de commencer à bavarder avec elle, Vilmos chercha d’abord à s’éclipser et la laisser tranquille en compagnie de son verre. Toutefois, lorsqu’il allait faire demi-tour, Laelyss lui « offrit gentiment » de s’asseoir sur le siège vide sur sa droite.

Au moins, elle ne l’avait pas traité de tous les noms. Aller, pourquoi pas? Ça faisait longtemps qu’il ne lui avait pas parler. Vilmos haussa les épaules et pris place à côté d’elle, martini à la main.

Si tu insistes, répliqua-t-il sur le même ton sarcastique. Tant que je puisse prendre plus qu’un seul verre.

De toute façon, il en était déjà au troisième, et Laelyss semblait en voie de le rattraper. En la voyant enfiler sa dernière gorgée pour commander un autre verre, Vilmos eut un rire moqueur, et commanda la même chose.

Ah non? Les conversations d’hommes ne t’intéressent pas? Tu ne sais pas ce que tu rates. On parle de l'entretien du gazon, de nos recettes de steak au barbecue, du dernier match de foot, de rénovations, énuméra-t-il en comptant sur ses doigts, avant de sourire en coin.

Inutile de mentionner qu’il exagérait. Enfin… à peine. Lorsque Vilmos reçu son verre, il le tendit vers sa compagne de beuverie pour la soirée, et le bu d’un seul trait. Santé! Si Laelyss croyait l’impressionner en buvant cul-sec des fonds de verre, elle se mettait le doigt dans l’oeil. En termes de tolérance à l’alcool, Vilmos n’avait pas son pareil.

Mais d’accord, pas de conversations d’hommes. Vous parler de quoi, toi et Kira, dans vos « conversations de femmes » ? De vos sentiments? Je t’écoutes alors, parle-moi de tes sentiments. Je suis incapable de parler des miens, c’est pour ça que je viens ici, dit-il en désignant le bar, alors autant écouter ceux de quelqu’un d’autre.

Après, si elle voulait des conseils… il lui en donnerait mais ils ne vaudraient probablement rien.



(c) AGORA




#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Reiss

Laelyss ReissMessages : 1044
Date d'inscription : 23/11/2014


Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Re: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos EmptyDim 10 Fév - 16:52



 
icône


oups





Laelyss fixa le barman qui remplissait de nouveau son verre. Elle n’aurait su dire qu’elle alcool fut mélangé, mais tant qu’il était bon et qu’il faisait de l’effet, c’était bien tout ce qu’elle demandait. Le reste n’importait que très peu d’importance. Elle grignota un peu dans le bol qu’il avait laissé devant. Ça lui remplirait l’estomac a défaut de rentrer chez elle pour prendre un vrai repas. Légèrement satisfaite de voir que Vilmos prenait finalement la place du squatteur du coin. Au moins, sa compagnie pouvait peut-être décourager l’homme à l’autre bout du bar de se lever pour venir lui parler. Il l’avait vu lui et ses yeux globuleux et ses regards insistant. De quoi avoir envie de vomir.  Enfin, elle soupira.  « Du gazon sérieusement ? »  Imaginant cette conversation plus que viril entre ses deux mecs. Elle n’y croyait pas l’ombre d’une seconde bien que l’image puisse être assez hilarante. Pour ce qui était du barbecue en revanche elle avait de quoi avoir moins de doute sur la question. D’ailleurs en y repensant, il n’y aurait peut-être pas de ça cette année dans le jardin de l’un ou autre, sous un beau soleil chaud, en maillot de bain avec la piscine à disposition. Elle voyait mal cette ambiance amicale refaire surface le temps d’une journée. Ce qui était bien dommage, cela allait lui manquait.

« On n’est pas tant cliché à parler de sentiment niais un verre de vin à la main… Bon, peut-être un peu, mais ce n’est pas la seule chose qu’on fait forte heureusement. »

Non vraiment, c’est très certainement la deuxième chose qui lui passe en tête quand elles sont ensembles. La première étant de d’abord se raconter les derniers ragots croustillant du coin. Parce qu’il y a toujours de quoi se mettre un petit truc sous la dent.

« Mes sentiments actuellement ils sont… Ils sont en arrêts complet dans un coin. Sinon je pense que, soit je fonds en larmes, soit je tente de taper l’homme qui partage ma vie. Ce sont de merveilleux sentiment tu ne trouves pas ? »

Laelyss se racla la gorge peu convaincue de ses propres mots. Buvant son verre entièrement, au fond elle aimerait vraiment que tous ses sentiments soient en stand-by dans un coin. Mais plus facile à dire qu’à faire n’est-ce pas ?

« Je peux te poser une question ? Elle hésita un moment avant de se lancer.  Dans l’éventualité ou toi et Kira vous seriez encore ensemble aujourd’hui. Et que vous n’auriez aucun enfant. Je veux dire ceux qui sont réellement né de votre amour n’existe pas… Est-ce que tu te sentirais triste ? Ou est-ce que ça n’aurait que très peu d’importance ? »









Maman écris en #71043C

Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos 5e0n
d6dn.pngdarC.pngCertains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Iz0g
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Ned2Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Bc1wCertains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Yd08
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos 40lc
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Z7pp

 
Revenir en haut Aller en bas
http://milano.forumactif.com
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMessages : 279
Date d'inscription : 25/12/2018


Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Re: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos EmptyDim 10 Fév - 20:48



Certains appellent cela un quiproquo ft. Laelyss
Apparement peu encline à raconter à Vilmos ce qu’il se passait dans leurs soirées entre fille, il n’insista pas. Ça ne le regardait pas vraiment, et ça ne l’intéressait pas. Il préférait largement discuter de barbecues avec Bigby.

Mais il avait promis d’écouter, à défaut d’avoir Bigby dans le coin pour leur conversation masculine dépourvue de la moindre sentimentalité. Vilmos commanda un nouveau martini, fin prêt à être un oreille attentive, le plus possible en tout cas. Avec la gueule que tirait la rousse lorsqu’il l’avait aperçu il y a cinq minutes, ça promettait d’être déprimant.

Comme Vilmos l’avait deviné, Laelyss était ici pour des raisons similaires aux siennes : noyer leurs sentiments dans l’alcool. Le Domae plissa les lèvres, hésitant à dire quelque chose. Il ne savait pas ce qui Bigby avait pu faire, où ce qu’il s’était passé entre lui et Laelyss pour que cette dernière vienne seule dans un bar pour y boire sa tristesse. Une chose était sûre… Avec tout ce qui s’était passé avec Kira ses derniers temps, il serait hypocrite de lui donner quelque conseil que ce soit en matière de couple.

Heureusement, la rousse lui posa une question. Les sourcils froncé, le nez dans son verre, Vilmos se demanda d’abord où elle voulait en venir. Pourquoi parlait-elle d’enfants hypothétiques? Puis, il comprit.

Oh…

Vilmos ne connaissait pas Laelyss comme Kira pouvait la connaître, et n’avait aucune idée de ce qu’elle vivait au quotidien. Il savait seulement qu’elle voulait des enfants, avec Bigby, et que jusqu’à maintenant, ça ne semblait pas être un succès. Mais qu’elle tienne à la question au point de venir boire au Gem seule? En fin de compte, peut-être devrait-il commencer à parler d’autres chose avec Bigby que de barbecues…

Dévorant son olive pour se donner un peu de temps pour réfléchir, Vilmos, comme toujours, conclut que la meilleure réponse était sans doute la plus franche.

Eh ben… si je n’avais pas eu Thalia, il y aurait eu Ewan, et je crois que j’aurais été aussi heureux que maintenant. Je ne m’imagine pas vivre sans ma fille aujourd’hui, mais si, pour une raison ou une autre, on n’aurait pas pu avoir d’enfants, j’aurais quand même fait en sorte d’être le père qu’Ewan mérite. J’aurais été heureux je crois, dit-il en souriant. Même si je ne remercierait jamais assez Kira pour m’avoir donné ma fille.

Peut-être qu’il aurait eu des regrets, car même avant de sortir avec Kira, il avait toujours voulu une fille. Vilmos se souvenait encore de la première fois qu’il l’avait pris dans ses bras. Il avait fondu en larmes. L'émergence de ce souvenir lui chauffa doucement la poitrine, et il abordait une sourire niais sur ses lèvres. Putain… ce qu’il était heureux dans ce temps-là!

Enfin, bref, ce que je dis c’est que t’as quand même plein de raison d’être heureuse Lae. Tu as quelqu’un qui t’aimes et tu as Kenji. Fais pas comme moi, à attendre de perdre l’un des deux, et apprécie ce que t’as déjà! lança-t-il, d’un ton encourageant. Après, si toi et Bigby vous continuez d’essayer sans vous prendre la tête, ça arrivera tout seul. Puis, si ça n’arrive pas, ben… tu te sauveras de bien des trucs moches, comme la grossesse, les sautes d’humeurs, l’accouchement…

Honnêtement, si Vilmos était né femme, jamais de la vie il n’aurait décidé de tomber enceinte. Y’a le bébé qui vient après, c’est clair, mais tout le processus chiant et douloureux, de le trimballer pendant 9 mois, sans boire de vin ni de café, vomir tous ses repas et être gonfler de partout… Non. Il était éternellement reconnaissant pour ce que Kira avait enduré, parce que lui, jamais il aurait pu.



(c) AGORA




#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Reiss

Laelyss ReissMessages : 1044
Date d'inscription : 23/11/2014


Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Re: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos EmptyMer 20 Fév - 19:15



 
icône


oups





Elle voulait un point de vu extérieur. Quelqu’un qui aurait pu être dans la même situation a quelques petits détails prêts. Si Kira n’était jamais tombé enceinte, il n’aurait été que le spectateur de ses enfants avec déjà un père. Bien qu’il eût la possibilité de les voir un peu plus grandir.
Laelyss écoutait attentivement et elle le comprenait même. Elle aimait Kenji comme si elle l’avait eu toute sa vie, s’il venait à disparaitre, elle le savait, elle aurait bien du mal à s’en remettre, mais, ça ne pouvait pas lui empêcher de penser au rester. A ce qui actuellement lui faisait de la peine et lui encombrer la tête à s’en disputer avec son homme.

« Je sais. Je le sais très bien. Et je suis très comblé avec Kenji, même avec la fille de Big, mais… C’est triste à dire néanmoins, ce ne sont pas mes enfants. »

Parce que la vérité elle restait tout de même là. Elle n’était pas vraiment leur mère. Même si elle avait fini par adopter Kenji, il était déjà tellement grand à ce moment-là. Il avait déjà vécu tant de choses.

« C’est quelques choses qu’il n’arrive pas à comprendre alors que je passe mon temps à lui expliquer et ça me fait terriblement mal. Kenji je n’ai fait que le sauver. Il n’est pas mort entre les mains d’un barbare et j’en pris l’entière responsabilité en devant sa famille. Mais je ne l’ai pas vu grandir, je ne l’ai pas mis au monde, je ne l’ai pas porté.  Luna c’est… ce n’est que ma belle-fille et bien que je l’adore énormément, ce n’est pas la mienne et je ne peux pas entièrement la considérer comme ça. Parce qu’elle a déjà une mère pour ça. Tu comprends ? »

Elle n’avait pas pris cette décision à la légère quand elle en avait parlé avec Big de son envie d’avoir un enfant. D’avoir son enfant. Elle le voulait presque autant qu’un besoin. Peut-être qu’au bout de deux ans tout cela devait une obsession. De quoi la rendre dingue, irritable et même a fleurs de peau. Quelques choses que son propre copain ne voyait même pas.

« Je les aimes tous les deux, mais ce ne sont pas vraiment mes enfants, même avec toute la bonne volonté du monde. Je ne dis pas que je veux les remplacer, loin de là ! Simplement… que ça me rend triste de me dire que je n’aurais pas la possibilité de vivre ça. Même si ça doit me couter des vergetures et six kilos en trop. »









Maman écris en #71043C

Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos 5e0n
d6dn.pngdarC.pngCertains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Iz0g
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Ned2Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Bc1wCertains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Yd08
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos 40lc
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Z7pp

 
Revenir en haut Aller en bas
http://milano.forumactif.com
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMessages : 279
Date d'inscription : 25/12/2018


Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Re: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos EmptySam 23 Fév - 21:12



Certains appellent cela un quiproquo ft. Laelyss
Ce n’était pas ces enfants. Là dessus, il ne pouvait pas la contredire. Peut-être que ce n’était pas la même chose. Peut-être avait-il son point de vue biaisé parce qu’il avait Thalia et que d’imaginer un instant qu’elle aurait pu ne jamais exister lui donnait froid dans le dos. Si Ewan avait été le seul enfant dont il aurait été le père, aurait-il eu, comme Laelyss, ce sentiment de vide? Ou se serait-il contenté d’être heureux pour ce qu’il avait? Difficile à dire. Impossible de donner une réponse exacte à ce genre de questions.

Mais si Laelyss était prête à boire seule dans un bar, à subir toutes vergetures et autres maux possibles, seulement pour avoir son enfant, c’était qu’elle en voulait vraiment, vraiment un qui viendrait d’elle.

Avant de répondre, Vilmos commanda quelque chose de plus fort que ses martinis : une vodka. Une pour Laelyss et une pour lui-même. Ils en auraient besoin pour passer au travers de cette discussion épineuse. Et puis, s’il disait des conneries, ça lui ferait quelque chose à blâmer.

Écoute Lae, je vais seulement te donner mon avis. Un avis de la part d’un futur divorcé qui ne pige visiblement rien aux problèmes de couple, alors t’es avertie. En plus, je commence à être un peu bourré dit-il en guise de mise en garde. D’abord, toi et Bigby, vous êtes mes amis, et je ne veux pas me mêler des vos affaires. Ce genre de truc, y’a que vous que ça regarde.

Vilmos n’avait absolument rien contre le fait de boire pour oublier ses problèmes. Il le faisait tout le temps. Mais il fallait se rendre à l’évidence, ce n’était pas exactement le bon moyen de régler les problèmes en question.

Mais comme tu as abordé le sujet, laisses-moi te dire ce que j’en pense. Avoir un gosse, c’est un truc où tout le monde doit être à cent pourcent. Toi, t’es à cent pour cent, et Bigby, d’après ce que tu me dis, il est à soixante pourcent. Peut-être même cinquante. Parce que même si tu tombais enceinte, tu veux pas être avec quelqu’un qui est à soixante pourcent.

Autrement dit, Laelyss devrait travailler Bigby pour augmenter sa moyenne. Vilmos ne savait pas pourquoi son ami ne semblait pas aussi enthousiaste que la rousse. Peut-être parce qu’il avait déjà un gosse et qu’il était bien content avec un seul enfant? Peut-être, mais si c’était le cas, il l’aurait bien mentionné à Laelyss.

Est-ce que t’es vexée parce qu’il prend pas ça au sérieux, ou parce qu’il l’a été avec la mère de sa fille, mais qu’il l’est pas avec toi?



(c) AGORA




#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Laelyss Reiss

Laelyss ReissMessages : 1044
Date d'inscription : 23/11/2014


Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Re: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos EmptyJeu 7 Mar - 13:06



 
icône


oups





Au final, peut-être qu’elle en attendait beaucoup trop de la part d’un homme qu’elle aimait, mais qui avez déjà bien vécu. Elle ne savait pas trop quoi en penser exactement. Elle savait simplement qu’elle les aimait tous comme s’il s’agissait de ses enfants, mais que la barrière restait tout de même présente et qu’elle faisait toujours aussi mal.

Enfin de compte, elle n’était peut-être pas à cent pourcent impliqué, mais bien a deux-cent pourcents. Le désir d’une femme restait toujours aussi plus fort que celui d’un homme, non ?

« Je ne sais pas… J’imagine que oui. Mais je ne peux pas lui en vouloir d’avoir eu une vie avant moi. Au contraire. J’en ai bien eu une aussi. Arf…. J’imagine que je dois prendre ça beaucoup trop à cœur. »

Elle ne savait que trop en penser. Même avec un avis extérieur à tout cela.

« La crise des trente-cinq qui se rapproche à petit pas. »

Ajouta-t-elle en finissant son verre. Comme pour se rassurer, se trouver une excuse face à ses envies du moment qui durait depuis un bon bout de temps. Il était plus facile de mettre la faute sur ça que sur autre chose. Après tout, elle n’était pas fautive. Elle était prête à la base.

« Enfin, passons. J’ai besoin de me changer les idées et non de ruminer du noir. »

Dit-elle en demandant un autre verre. Il y a bien longtemps qu’elle ne s’était pas laissé aller à boire autant ; le résultat aller être horrible. Enfin, du moment qu’elle se souvenait du chemin principal et de la serrure dans sa porte tout irait pour le mieux.

« Alors, maintenant que tu as de nouveau la possibilité d’être un homme à femme, il n’y a personne qui te tente ? La serveuse est très mignonne si tu n’as pas remarqué. »









Maman écris en #71043C

Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos 5e0n
d6dn.pngdarC.pngCertains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Iz0g
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Ned2Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Bc1wCertains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Yd08
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos 40lc
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Z7pp

 
Revenir en haut Aller en bas
http://milano.forumactif.com
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMessages : 279
Date d'inscription : 25/12/2018


Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Re: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos EmptySam 9 Mar - 21:12



Certains appellent cela un quiproquo ft. Laelyss
Vilmos haussa les épaules, peut-être qu’elle prenait ça trop à coeur, ouais. Il ne pouvait pas savoir ce qu’elle vivait, il n’était pas dans ses souliers, et donner des conseils n’était pas sa spécialité non plus.

Donnez-vous le temps, il n’y a rien qui presse, vous êtes encore jeunes. Je suis sûr que vous l’aurez un jour, votre mioche.

Et Laelyss serait sans l’ombre d’un doute une mère exemplaire. Il y avait tellement de parents qui ne connaissait pas leur chance d’avoir des enfants, qui ne s’en soucis pas, qui ne les élèvent pas et qui les ignorent, qu’à son humble avis, la vie serait bien cruelle si son ami Bigby et Laelyss n’en aient pas.

Vilmos regarda la rousse terminer son verre, et l’imitant en signe de sympathie pour ce qui les attendaient tous les deux : cette crise de la mi-trentaine. Quelle horreur. Dans un an, il y serait, mais il ne savait pas ce qui pouvait être pire que ce qu’il avait vécu l’année dernière. Changeant de sujet, Laelyss lui demanda s’il comptait retourner à ses bonnes vieilles habitudes de coureurs de jupons. Rien qu’à y penser, Vilmos fronça le nez de dégoût, et commanda un autre verre à son tour.

Non, il n’y a personne. C’est difficile de trouver quelqu’un quand on aime encore sa femme, mais même si je ne l’aimais plus, je ne sais plus comment faire. Pour draguer je veux dire. Je ne sais même pas si j’ai déjà su comment en vérité.

Durant sa vingtaine, les filles avec qui il avait “sortit” ne s’intéressait à lui que pour son fric. La drague n’avait ainsi jamais rien eu de très compliqué, en autant qu’il restait avec des filles superficielles. Au bout d’un moment, il avait bien compris que ce n’était pas le genre de vie qu’il voulait, et il avait arrêté.

Quant à la serveuse, elle était trop floue pour qu’il puisse savoir de quoi elle avait l’air.

J’ai d’autres projets sur la table pour l’instant. Y’a l’ouverture de mon casino bientôt, enfin j’espère. Toi et Bigby vous êtes invité d’ailleurs. Ça, ça devrait me remonter le moral, parce qu’en ce moment…


Il laissa sa phrase en suspend, et laisser Laelyss s’imaginer où en était son moral en ce moment. Il ne passait pas beaucoup trop de temps au Gem pour rien… à commander des martinis et à manger trop d’olives. Tout ça parce qu’il n’arrivait toujours pas à regarder de l’avant après des mois de séparation. Vilmos poussa un soupir. Puisque Laelyss était là pourquoi ne pas lui soumettre une question à son tour? Elle était peut-être de meilleur conseil que lui… Ça ne pouvait pas être pire en tout cas.

À mon tour de te poser une question hypothétique Lae, commença-t-il en se tournant vers elle, l'air bien sérieux. Admettons que Bigby t’annonce qu’il te quitte sans que tu ne prévois le coup, que ça te brise le coeur, et que tu ne vois plus les enfants qu’une semaine sur deux, tu ferais quoi, toi, pour passer au travers de tout ça?




(c) AGORA




#3399cc
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty
MessageSujet: Re: Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos   Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Certains appellent cela un quiproquo | ft. Vilmos
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Archives 2014 - 2019 :: Les Rps 2019-