Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Leçons d’intimidation (ft. Astrid)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMembre de l'AllianceMessages : 187
Date d'inscription : 25/12/2018


Leçons d’intimidation (ft. Astrid) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Leçons d’intimidation (ft. Astrid)   Leçons d’intimidation (ft. Astrid) - Page 2 EmptySam 27 Avr - 18:10

  • Astrid
  • Vilmos
Leçons d'intimidation
Vilmos la laissa agripper son bras. Elle avait de la poigne, c’est certain, mais Vilmos resta immobile, les deux pieds solidement plantés au sol comme les racines d’un arbre. Il voulait voir ce qu’elle allait faire pour le forcer à bouger. Cette fois, il n’y eu aucune surprise; Astrid utilisa la technique de la clé de bras dans le dos pour le faire avancer. Simple et efficace. C’est tout ce qui lui demandait.

Astrid le libéra, et Vilmos, en se retournant vers elle, lui donna une brève main d’applaudissement.

Voilà exactement ce à quoi je m’attendais. C’est quand même plus civilisé, n’est-ce pas? La plupart des clients auquel tu auras à faire seront faciles à maîtriser, surtout s’ils ont déjà quelques verres dans le nez. Normalement, on refuse l'entrée aux gens armés, mais si par hasard tu devais être confrontée à quelqu’un qui a une arme, je vois que tu sais quoi faire.

Vilmos aborda un sourire, et lui tendit main, souhaitant à Astrid la bienvenue dans son équipe.

C’est pas que je doutais de toi, mais je dois avouer que je t’ai sous-estimé, dit-il en croisant ses bras sur son torse, mal à l'aise. Pour ma défense, je dois dire que j’étais un peu rouillé.

Et qu’il était aussi des plus orgueilleux. L’important, c’est qu’Astrid lui avait prouvé sans l’ombre d’un doute qu’elle était tout à fait capable de remplir ses nouvelles fonctions dans les règles de l’art. Son égo, quant à lui, s’en remettrait.

Verrouillant à nouveau le coffre d’armes, Vilmos lui demanda si elle connaissait la base des règles du Black Jack, du Poker, et des autres jeux de cartes populaires du casino. Lorsqu’Astrid répondit qu’elle connaissait le Poker, mais qu’elle n’était pas trop familière aux autres jeux. Vilmos plissa les lèvres. Ça, ça allait être un problème. Si elle devait repérer les tricheurs, elle allait devoir savoir comment jouer, et comment les gens peuvent tricher.

Les croupiers ont un code pour faire signe au personnel qu’un client est entrain de tricher. Ils vont ajuster leur noeud papillon, expliqua-t-il en tirant sur un noeud invisible sous son cou. Mais évidemment, ils ne peuvent pas tout voir, et s’il y a bien une chose que je déteste dans le vie, c’est qu’on me vole de l’argent.

Les tricheurs. Ceux-là étaient de véritables plaies. Vilmos se serait fait un plaisir de le jeter lui-même dehors, la tête première dans la fontaine illuminée. Il était donc impératif qu’Astrid sache les repérer, et pour ça, ça impliquait de savoir jouer. Si elle connaissait déjà le Poker, le reste des jeux seraient faciles à apprendre.

Dès que la date d’ouverture sera confirmée, je te ferais signe et on s’occupera de ton manque d’éducation, dit-il, sarcastique. Maintenant excuse-moi, mais je crois que je vais me mettre un sac de glaçons sur la tête…

coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Astrid Guarnieri

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 54
Date d'inscription : 28/12/2018


Leçons d’intimidation (ft. Astrid) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Leçons d’intimidation (ft. Astrid)   Leçons d’intimidation (ft. Astrid) - Page 2 EmptySam 27 Avr - 21:49


I wanna run. Chase the morning sun when I'm with U. Give it all away. Catching fire as the wind blows. I know that I'm rich enough for pride, I see a billion dollars in your eyes. Even if we’re strangers til we die


Pour te donner une chance de comprendre, je vais te raconter une histoire

Ah, les hommes. Celui la ne dérogeait pas à la règle. Parce qu’il s’était fait battre, c’était uniquement parce qu’il ne s’était pas entrainé. Quelle plaie. Ne pouvait-il pas tout simplement reconnaître sa supériorité ? Pourquoi fallait-il toujours qu’on la sous estime. Si elle avait eut l’envie, Astrid se serait mise en colère. Mais bon, ce n’était n’y le moment, n’y même l’attitude à avoir, elle resta donc stoïque. Il referma le coffre, et lui parla jeux de cartes. Ah oui, il y avait ça aussi. Astrid ne connaissait que le poker. Et encore, c’était vague, il faudrait lui rappeler un peu les règles. La trentenaire comprit alors que travailler dans un casino n’allait peut être pas être aussi facile qu’elle l’aurait cru de prime abord. Apprendre les jeux, en voilà une autre paire de manches. Astrid hocha la tête, et le laissa la raccompagner à la porte.

C’était un plaisir.

Astrid lui tendit la main, avant de disparaître dans la foule. Marchant dans cette dernière, elle regarda ses mains, réfléchissant à ce travail qu’elle allait devoir assumer. Cela allait la fatiguée, oh que oui. Au moins, avec ça, elle allait pouvoir offrir un bel avenir à sa fille. Petite ingrate, elle avait intérêt à la savourer, cette vie qu’elle lui offrait !
@Tagname
Des notes ici si vous voulez


#taptaprevenge, #A4a4a4, #horseforever, #CE.Petit.Sabot, #viandecesoir,
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Leçons d’intimidation (ft. Astrid)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2019-