Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pourrez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes actuellement à la recherche du Maire de Quederla.
Si ce poste vous intéresse, faites-le nous savoir !

Partagez | 
 

 50 nuances de désespoirs[PV Nash]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

Lyana Selmine

Lyana SelmineMessages : 399
Date d'inscription : 14/07/2014


MessageSujet: Re: 50 nuances de désespoirs[PV Nash]   Ven 8 Mar - 23:18


“ 50 nuances de désespoirs „

« Feat : Nash »
Il me rassure en m’expliquant qu’il est trop lâche pour en finir avec lui-même, au fond je ne sais pas si le fait qu’il dit ça doit être rassurant, puis surtout je pense qu’il n’est pas aussi lâche que ce qu’il croit, mais bon ça je ne lui dirais pas. Nash finit par venir s’asseoir lui aussi, venant s’installer en face de moi et je ne dis plus rien, au fond j’ai déjà dis tout ce que je voulais dire ce n’était plus à moi de m’exprimer, maintenant j’attendais sa réaction, qu’il me dise qu’il ne recommencerais pas ça serait un bon début, qu’il dise qu’il regrette. Je le laisse manger en silence ne disant rien, ne le pressant pas. J’avais mal au coeur de le voir comme ça, il avait l’air… sans vie, il n’était pas lui même, mais comment lui en vouloir ? C’était tout récent, encore frais dans son coeur, il faut le temps que la plaie se panse, mais ça me tue de le voir comme ça…

- Je suis désolé Lya de t'avoir inquiétée... Je ne recommencerai pas. De toute façon, la gueule de bois ne me réussi pas alors ce n'est pas un état que je voudrais recommencer. 

Au moins ça lui aura servie de leçon d’une certaine manière, l’alcool, c’est surtout bien pour oublier, pour ne plus avoir mal un court instant, mais… le prix à payer le lendemain est parfois pire que ce qu’on ressentait la veille. Je regarde Nash’ un peu inquiète, il devrait peut-être aller dormir où prendre une douche, histoire de se reposer un peu après cette nuit ou d’au contraire mieux se réveiller. Je mange le croissant et boit mon thé, au final après ses excuses et le thé, puis la retombé du stress, j’allais mieux maintenant, j’étais plus calme et de meilleure humeur.

- Pour me faire pardonner, je t'invite au restaurant ce soir. Celui que tu veux, n'importe lequel ! C'est moi qui invite. Et on pourrait peut-être sortir aujourd'hui, qu'en penses-tu ?  

Je relève la tête de mon thé, plutôt étonné de sa proposition , j’aurai plutôt pensée qu’il aurait voulu passer une après midi tranquille à la maison, mais en tout cas c’est une bonne opportunité de le faire sortir, s’aérer l’esprit et lui changer les idées d’une manière beaucoup plus saine que sortir boire dans un bar, je hoche donc la tête :

- C’est une magnifique idée, on pourrait aller se promener au parc après manger, j’allais te proposer de faire un bowling mais avec ta blessure peut-être évité… sinon un billard, où juste se promener ? Où on verra une fois dehors sinon

Je dois avouer que je suis quand même un peu emballé par l’idée de sortir, surtout le fait que lui le propose, je suis surtout emballer par l’idée que peut-être il pourrait s’amuser , peut-être il prendra du bon temps et je pourrais lui faire oublier, allez c’est décidé aujourd'hui sera la journée où je me donnerais à fond pour lui changer les idées, encore plus que les jours précédents vu que c’est mon dernier jours de congé. Je finis mon café et vérifiant qu’il ait finit je me lève et viens déposer un baiser sur ses lèvres :

- Allez mon amour, on va à la douche ça va te faire du bien

Je souris et débarrasse les tasses vides dans l’évier et monte à l’étage suivi de Nash qui a approuvé ma proposition, je mets l’eau de la douche a chauffer et pendant ce temps là je l’aide à se défaire de ses vêtements pour qu’il ne réouvre pas sa plaie et le suit ensuite sous la douche, profitant de l’eau chaude puis m’évertuant à lui changer les idées de toute les manières possibles.

~

Tout après s’est passé tranquillement, je nous ai préparé à manger quelque chose de léger, puis on est parti se promener en ville et au parc, discutant de tout et rien, j’essayais de pas laisser de blanc pour tenter de lui changer les idées, en passant par l’avancement de mon projet au clientes de la pâtisseries à mes aventures trépidante à une boutique de vêtement pour un vêtement en solde. En tout cas, c’est sûr que je suis beaucoup plus bavarde que d’habitude, mais j’essaye de me rendre plus drôle que d’habitude pour le faire rire, après tout j’aime mieux le voir rire que déprimer. Je sais que pour le moment c’est normal qu’il reste déprimé, mais ça ne veux pas dire que j’apprécie la situation.

On finit par passer devant le commissariat, puis tant qu’à faire, vu qu’il s’était fait voler son porte monnaie on pouvait passer. Je lui ai proposé d’entré et il se trouve qu’on avait eu la même idée, je reste au côté de Nash mais le laisse parler vu qu’il avait dit qu’il réparerait ça, mais rien ne m’empêche d’être là, surtout qu’ici… C’est quand même un endroit clé du gouvernement alors avec ce qui c’est passé. J’avoue que je n’aime pas trop être ici.

C O D A G E P A R G A K I. S U R E P I C O D E



#cc6633 ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 525
Date d'inscription : 19/05/2016


MessageSujet: Re: 50 nuances de désespoirs[PV Nash]   Mer 13 Mar - 10:41

  • Nashoba
  • Lyana
50 nuances de désespoirs
- Pour me faire pardonner, je t'invite au restaurant ce soir. Celui que tu veux, n'importe lequel ! C'est moi qui invite. Et on pourrait peut-être sortir aujourd'hui, qu'en penses-tu ?  

Un restaurant... Ça faisait quand même longtemps que nous n'étions pas sortie au restaurant pour se changer les idées et pour passer une soirée en amoureux. Peut-être que ça me fera penser à autre chose et que ça me focalisera sur l'instant ; de toute façon, ce serait mieux que de me morfondre dans mon lit et attendre que la soirée passe. Ce n'est que ce soit donc nous avons largement le temps de nous préparer... Il n'est que 8h du matin ou un truc comme ça donc ça va mais on pourrait sortir ou faire des trucs cet après-midi. De toute façon, je devais bouger, faire des choses, m'aérer l'esprit... C'était rester ici à attendre que les pensées sombres venaient à moi. Non je n'aimais pas rester ici à rien faire, il fallait que je bouge, que je fasse quelque chose.

- C’est une magnifique idée, on pourrait aller se promener au parc après manger, j’allais te proposer de faire un bowling mais avec ta blessure peut-être évité… sinon un billard, où juste se promener ? Où on verra une fois dehors sinon.

J'hochais la tête, ça faisait bien longtemps que je n'avais pas été billard... Bowling, je ne sais pas trop si c'était une bonne idée avec ma blessure. C'était ridicule de dire ça mais bon, il fallait quand même lever les bras et donc tirer un peu sur le ventre ; normalement, il y avait moins de chance que ça arrive au billard. Bref, dans tous les cas, nous verrons une fois dehors mais je n'avais pas envie de rester enfermé dans cette maison... Ou enfermé dans ma boîte de nuit ce soir. Je finis d'avaler la fin de mon croissant ; l'appétit venait en mangeant et c'était bien vrai... Je commençais à avoir faim. Je n'arrive même pas à me souvenir si j'avais pris quelque chose à manger hier soir... Bref, tout ceci était interrompu par le moment douche qui me fit le plus grand bien.

Après mangé, nous avions décidé de nous promener un peu dans la ville ; j'avais une meilleure mine que ce matin mais j'étais réellement fatigué. Je manquais cruellement de sommeil mais je crois que je n'aurais pas pu dormir si j'avais posé la tête sur mon oreiller... Sacré cercle vicieux. Je secouais la tête pour me changer les idées ; ça ne servait à rien d'y penser. J'étais éveillé maintenant donc autant que je fasse des choses plus pertinentes... J'essayais d'occuper mon esprit, de faire un commentaire intérieur sur tout ce que je voyais simplement pour éviter de penser à mon père et à sa mort. Puis je me dis que je devrais aller voir un psy pour parle de tout ça ? Avant de finalement changer d'idée pour parler des fleurs qu'il y avait au sol.

J'écoutais Lyana dans ses projets, je crois qu'elle essayait de me changer les idées et d'éviter que je tombe dans la déprime ; c'était sympa et je voyais qu'elle essayait de me faire rire aussi... Au final, j'avais du mal à gérer toutes ces choses. Lyana, ses projets, mes pensées, mes déprimes... C'était un en-cheminement qui n'en finissait jamais et j'avais dû mal à m'y faire. Bref. Nous passons devant le commissariat et je me dis que c'était le moment où jamais pour aller faire une déclaration concernant mon porte-feuille. J'avais peu d'espoir qu'on le retrouve et encore moins plein mais bon, qui ne tentait rien n'a rien.

Evidemment, j'avais dû raconter ce qu'il s'était passé donc j'avais eu le droit à de gros yeux de la part du policier qui avait pris ma déposition ; il avait tout noté, j'avais signé et voilà que ma feuille s'était perdue dans un classeur qui était dans rangé dans une armoire. Classé sans suite. Je ressortais du commissariat en me disant que j'allais attendre une semaine avant d'aller à l'Hôtel de ville pour refaire tous mes papiers ; j'allais payer très cher mais bon, c'était bien le prix de mes conneries. Nous avancions jusqu'au billard où je payais une partie avant d'aller à une table pour commencer à jouer.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
50 nuances de désespoirs[PV Nash]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartiers Ouest :: Maison de Mlle Sélmine et Mr Dreiden-