Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 La famille casse la baraque [PV Arias]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Anonymous

InvitéInvité

La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La famille casse la baraque [PV Arias]   La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 EmptyMar 30 Avr - 16:16

Arias Vele & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

La famille casse la baraque

- Je n’ai aucun souvenir de ma famille, je me suis juste rappeler de leur exécution, je n’ai aucun bon souvenirs d’eux. Elle est la seule personne qui peut se dire être de ma famille alors… Oui j’aurais aimer la connaître, mais heureusement qu’elle n’a pas grandit avec moi. Elle serait sûrement morte comme les autres. Elle est ma seule famille, ma véritable famille, de sang. Même si elle a un sale caractère, elle pourra toujours compter sur moi car elle est unique à mes yeux.

- Wow. Dommage qu'elle ne puisse pas entendre ça.


Bon, elle aurait sûrement levé les yeux au ciel, vomi et dis que c'n'était pas la peine d'en faire autant que ça commençait à devenir un peu trop plan plan pour elle mais j'apprécie son frangin. C'est vraiment dommage qu'elle veuille pas essayé de discuter un peu plus avec lui ou de changer un peu leur relation ; après tout, c'n'est pas vraiment de sa faute si elle a la vie qu'elle a... J'suis pas sûre qu'il soit réellement ravi d'être Roi d'un pays aussi froid ? 'fin, il a fait presque toute sa vie à Quederla, c'est chaud de tout quitter du jour au lendemain parce que t'es le fils du Roi et légitime du trône. Franchement, même Reine d'Espagne ou des Etats-Unis, je ne quitterais jamais Quederla ! Pour rien au monde.

Durant notre petite conversation, nous entrâmes dans une boutique où ma gamine ne peut pas s'empêcher de poser les mains partout... Tss, je ne sais pas qui l'a élevée celle-là, mais c'n'est pas convenable. Elle ferait mieux d'mettre les objets dans sa poche plutôt que de simplement les toucher ! Je remarque à peine quand la propriétaire des lieux salue Arias en l'appelait "Majesté", j'avais presque oublié que j'étais en présence du Roi d'ce pays... Quant à moi, elle a dû me prendre pour sa bonniche ou une de ses putes car je n'ai le droit qu'à un simple "Madame". Bon certes, y'a noté nul part que j'suis sa belle-sœur et elle aurait pu m'ignorer donc c'est déjà mieux que rien...

- Enfin, vous faites aussi partis de cette famille maintenant. Il faudra s’habituer au titre de noblesse quand votre union sera annoncer en ces terres. Je ne sais pas pourquoi, mais mon petit doigt me dit que vous aimerez ce titre. Ne ruinez pas mes efforts, c’est tout ce que je demande.

- N'annoncez pas que votre sœur est mariée alors. On a déjà une date de divorce d'prévu... Pas la peine d'emballer tout un peuple pour rien.


J'étais un peu amer pour le coup. J'sais pas trop si je devrais lui donner cette informations mais il n'irait quand même pas envoyer une lettre au Maire pour annoncer notre petite mascarade ? Si c'est le cas, j'serais bien déçue de son discours sur la famille et le fait qu'il veuille se rapprocher de sa sœur. J'étais quand même triste ; certes, ce n'est que dans 10 ans et d'ici là, Lila aura déjà une vingtaine d'années et sera indépendante... Pas de quoi stresser donc ! Mais bon, je l'aimais quand même Korra. Enfin, c'n'est pas seulement pour le titre de princesse et pour l'argent que j'ai dis oui... N'oublions pas que c'était là notre accord. Un mariage blanc et chacune peut aller voir où elle veut. Mais bref. Pas la peine de faire une telle annonce, ce serait gâcher ses efforts pour rien.

- Elle aime lire ? Enfin, elle semble curieuse, elle aimerais faire quoi plus tard ?

- Pour tout vous dire, Lila a une histoire compliquée... Ses parents ont été assassinés sous ses yeux et Korra devait être son garde du corps. Elle a fini par s'attacher et l'a adoptée en apprenant qu'elle n'avait pas de famille mais Lila n'est pas une grande bavarde... Elle est traumatisée de cet événement. Elle vit avec nous depuis 1 an et on découvre encore des choses sur elle... On a mis du temps à savoir les plats qu'elle aimait et ceux qu'elle détestait, on a dû deviner sa couleur préférée et elle arrive à tenir une conversation avec nous maintenant. Je sais qu'elle adore lire, toutes sortes de choses... Mais je ne saurais pas dire ce qu'elle voudrait faire plus tard. Le psy nous conseille surtout d'être dans le présent avec elle et l'aider à reprendre goût à la vie en faisant en sorte qu'elle n'soit pas trop isolée.


On s'est un peu renseigné sur le métier de ses parents... Des gens sans histoire, de bons métiers. Sa maman travaillait au théâtre comme comédienne et son papa était guide au Musée. J'n'avais jamais entendu parler d'eux et c'est une bien triste histoire qui leur est arrivée... Lila ne veut jamais nous parler d'eux. Sûrement bien trop triste pour elle encore. Je sais qu'elle se passionne pour les livres, l'art et l'Histoire ; sûrement des passions que ses parents biologiques lui ont transmit. Et j'ai l'espoir de lui transmettre également de belles valeurs... Et pas seulement mon langage de sauvage et mes vols à l'arraché.

- Votre sœur et moi ne sommes pas réellement mariées... Enfin, par amour je veux dire. Korra n'est pas Quederlienne et une fois sa mission terminée, vous retrouver, elle devait obligatoirement rentrer en Suède mais elle ne voulait pas. Nous nous sommes mariées pour qu'elle puisse obtenir la nationalité dans 10 ans mais aussi pour adopter Lila ; c'est plus simple pour un couple marié. Mais... J'compte sur votre silence ? J'tiens pas à finir en prison pour fraude.

Revenir en haut Aller en bas
La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 EMP0
Arias Vele

Arias VeleMessages : 405
Date d'inscription : 07/06/2015


La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La famille casse la baraque [PV Arias]   La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 EmptyVen 3 Mai - 19:39



Rencontre princière


Je me contentais de hausser les épaule à la compassions de Roxane, je ne pouvais pas la changer du jour au lendemain alors je me contenterais de ses phrases sans délicatesse et de son regard haineux pour l’instant. Au moins elle me regardait. Enfin, Lila comblait ce manque de joie et son sourire était très communicatif, je souriais, la patronne de la boutique aussi et Roxane n’en parlant pas. Je pense qu’elle appréciera le cadeau que je lui ferrais : un accès à la bibliothèque royale devait la satisfaire, surtout quand j’apprend qu’elle est très curieuse.

- Je vois…

Je ne cerne pas encore très bien leur motivation, mais en tout cas leur couple semble quand même fonctionner. A première vu jamais on se douterais d’un divorce programmé. Enfin, leurs raisons ne me regardent pas vraiment et nous revenons à ma nièce. Elle était orpheline, comme moi et ma soeur au final, je comprend pourquoi Korra s’y est attachée. Cela ne m’étonne pas qu’elle soit traumatisé, il m’a fallu énormément de temps et d’amour pour surmonter mon passé. Je comprenais en apprenant les professions de ses parents le goût qu’avait Lila pour les livres et la culture de ce pays.

- Eh bien nous pourrions l’emmener au musée avant votre départ et si elle s’ennuie au palais je lui donnerais la clé de la bibliothèque du palais.

Je souriais en regardant la petite fille gambadé dans la boutique son livre en main puis écoutait les raisons de ce mariage que je comprenais factice. Je comprend son aversion pour ce pays qui l’a traiter comme une simple espionne et envers moi : la cible de tout ces tracas. C’était donc pour la nationalité.

- Je garderais le silence très chère, je n’ai pas envie de voir ma belle-sœur derrière les barreaux et ma nièce pleurer à chaudes larmes cette scène. Venez, nous devrions rejoindre Korra pour poursuivre notre chemin.

Je remerciais la propriétaire de la boutique et sortais en compagnie de ma belle famille. Face à la question de où la trouver, je répondais simplement que je savais où elle était et je me mis en route vers une maison dans les ruelles. Une petite maison rénovée, agrandit pour pouvoir accueillir les orphelin du quartier. La guerre a fait beaucoup de mort et de nombreux enfants se sont retrouvés seuls. Alors j’ai créer un peu partout dans le pays des orphelinats pour assurer abris, éducation, santé et amour pour ces enfants. J’ai un peu chercher, mais j’ai finalement trouver le prénom de la mère de Korra et ai baptisé l’établissement en son honneur. Quand je la vis devant l’établissement, je m’arrêtais et engageais la conversation calmement.

- Korra, nous devons reprendre la route. Tu veut rester seule et nous rejoindre plus tard ?

J’attendais sa réponse et une fois qu’elle nous aurait répondu, nos repartirons en dehors de la ville vers les sources thermales pour nos détendre. J’espère qu’elle ne m’en voudra pas trop d’avoir transformer son ancien chez-soi en orphelinat.



(c) Agora





La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 RM6x
La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 2jqf

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anonymous

InvitéInvité

La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La famille casse la baraque [PV Arias]   La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 EmptyMer 15 Mai - 10:03

Arias Vele & Roxane S. SharpeJ'vous cause en crimson (#DC143C)

La famille casse la baraque

J'sais pas trop si c'était une bonne idée d'lui dire la vérité concernant notre mariage... Mais j'peux pas m'confier à grand monde à Quederla. C'n'est pas vraiment un truc qu'on hurle sur tous les toits donc j'suis obligée de fermer ma gueule ; et puis... Qu'il comprenne que j'vais pas revenir souvent dans ce coin. D'ailleurs, j'n'ai que 10 ans pour rabibocher ces deux-là et vu toute la rancœur qu'il y a chez Korra, ça va me prendre un temps fou ! Il m'faudrait une nouvelle décennie pour réussir l'exploit de les réunir. M'enfin, j'préfère pas partir perdante et m'dire que je pourrais l'avoir à l'usure l'autre tâche.

- Je garderais le silence très chère, je n’ai pas envie de voir ma belle-sœur derrière les barreaux et ma nièce pleurer à chaudes larmes cette scène. Venez, nous devrions rejoindre Korra pour poursuivre notre chemin.

Oh ça, j'arrive très bien à m'mettre derrière les barreaux et pourtant Lila n'semble pas trop traumatisée ! Mais c'est pour des petits délits... J'sais pas comment pourrait réagir le Maire en apprenant qu'on essaye de grappiller sa nationalité. Il n'a pas l'air très commode comme mec donc j'préfère pas me fritter avec lui. J'savais pas trop comment nous allions retrouver Korra ; elle pourrait être n'importe où et contrairement à Quederla, je ne connais aucune rue ici. En plus, paye les noms... Imprononçables ! Mais Arias semble savoir où aller et a une idée très précise de où aller. J'le suis. J'ose espérer qu'il connait bien son pays sinon il aurait l'air un peu concon.

Nous arrivons devant un orphelinat qui porte encore un nom compliquée à dire et j'manque pas d'le faire remarquer ça ; pourquoi est-ce qu'il faut que tous les noms ici soient bizarres ? Manque de pot, j'apprends sur le tas qu'il s'agit du prénom de la maman de Korra. Il fallait bien évidemment que ce soit moi qui fasse la boulette ; de quoi l'énerver davantage. M'éloignant donc avant d'en rajouter, je laisse Arias faire les choses et lui demander de nous rejoindre pour rentrer... J'ai l'impression que Korra est à deux doigts d'exploser ou p't'être qu'elle va lui coller un gnon mais même pas. Elle se contente simplement de se retourner et de nous suivre sans dire un mot, sans même un grognement... Arias aurait-il une meilleure influence que Lila sur elle ? Wow.

Faut dire que le trajet du retour n'est pas des plus fun. On s'fait un peu chier dans diligence car personne ne cause et même Lila, n'ose même pas l'ouvrir pour faire un petit commentaire sur la région... Certes, elle n'est pas d'un naturel bavard généralement mais j'avais l'espoir que. En rentrant au palais, Korra va directement dans sa chambre tandis que Lila me demande si elle peut aller dans la bibliothèque ; j'lui dis surtout de voir ça avec Arias... C'est lui qui donne l'autorisation de circuler dans son château, et moi, j'vais rejoindre Korra pour parler de tout ça. Donc comme on risque de gueuler un peu, autant que Lila soit éloignée ; ces petites oreilles sont sensibles.

Le lendemain, nous avons pris la décision qu'il était temps d'partir. C'était cool de rester un peu mais il n'fallait pas oublier que Korra avait un métier à Quederla, Lila avait des cours à suivre et une psy à voir et moi... Des gens à voler. Bref, Quederla était quand même notre ville donc nous devions y retourner. Je préparais les affaires tandis que Korra était partie régler un truc avec Arias ; c'était quand même pour ça qu'elle était venue de base ! Et puis, nous attendions dans le salon avec Lila en faisant un simple jeu de cartes... C'était long. Tellement long que j'me demandais ce qu'ils pouvaient bien s'dire mais bon... Si ils étaient en train de tout se balancer à la gueule, ce n'était pas plus mal ! Au moins ça sortait.

Revenir en haut Aller en bas
La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 EMP0
Arias Vele

Arias VeleMessages : 405
Date d'inscription : 07/06/2015


La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La famille casse la baraque [PV Arias]   La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 EmptyVen 17 Mai - 15:09



Rencontre princière


L'honnêteté est un principe que je respecte, tout comme les personnes qui le sont. C’est bien qu’elle m’ai dit cela, au moins ne serons nous pas obligés d’annoncer un mariage factice. Après je la comprend, il est difficile d’obtenir la nationalité quederlienne. Enfin, maintenant que j’étais en face de ma sœur, sa femme fit une remarque qui était pour le moins déplacée. C’est pas vraiment le moment de me l’énerver, elle l’est déjà bien assez en temps normal.

Et pourtant, comme si le destin voulait me faire du tord, ma sœur ne s’enflamma pas, au contraire elle ne prononça pas un seul mot. J’avoue que là je ne savais pas trop comment réagir alors je la laissait dans son silence et continuais la route. Tout ce passa dans une certaine gêne après tout ça et même le retour fût très silencieux, malaisant même. Arriver au palais Korra nous laissa et je me retrouvais seul avec ma belle-famille. Enfin, Roxane me laissa ensuite seul avec leur fille qui me dévorait du regard pour demander l’autorisation de visiter la bibliothèque. Je lui souriais et sortis une petite clé de ma poche pour la lui tendre.

- Lila, je te donne un clé. Prend en grand soin, elle ouvre les portes de la bibliothèque. Tu veut qu’on y fasse un tour ?

La petite fille se réjouit à l’idée d’voir accès à tant de livres et prit le pas sur moi. Alors que je suivait du regard ma nièce, mon esprit vagabondait. Je me demandais comment elle allait régir à la raison de sa venue. L’héritage de la famille comprenait bien des choses et étant les seuls héritiers, Korra et moi avions des objets de valeur. Je voulais rendre à ma sœur un bien qui lui revenait de droit, malgré ce que les conseillers disaient. La famille royale à toujours eut des chevalière pour cacheter ses missives, les princesses aussi. Malgré son statut, Korra est princesse de Suède et une chevalière à été forgée à ma demande, avec ses initiales. Je ne pouvais pas ramener sa mère parmi nous, je ne pouvais pas non plus effacer les erreurs de notre père, mais je pouvais essayer de retrouver une famille.

La journée se termina dans cette ambiance, avec pour seule heureuse la petite Lila. Le lendemain le couple annonça son départ. Et je pût m’entretenir avec Korra. Je me rappellerais toujours ses paroles quand je lui ai donner la chevalière et une lettre trouver chez elle avant de transformer la maison de sa mère en orphelinat. Elle m’avait insulter dans un premier temps, me maudissant d’avoir transformer son ancienne maison et d’avoir forger un bijoux représentant ce qu’elle détestait. Puis ensuite, après mes explications, mes envies de renouer les liens et de changer le passé… Elle m’insulta de nouveau avant de se calmer en me disant que ce sera compliqué, voir impossible. J’avoue que j’étais mitigé, mais au moins le possible était encore là. Puis son regard se perdit sur la lettre et elle quitta la pièce sans un mot de plus. Malgré tout ça, je pense qu’elle était touchée de l’attention.

Enfin, devant la porte du château, je saluait ma belle famille qui allait partir dans peu de temps. Je serrais la main de Roxane car avec elle je ne savait pas trop comment me comporter tandis que Lila eut droit à un câlin. Je tendis ma main vers ma sœur. Je ne m’attendais pas à ce qu’elle le fasse, comme au premier jour, mais là elle daigna me la serrer une fraction de seconde avec un soupir dédaigneux. C’était une petite victoire malgré tout qui me fît sourire. Puis je les regardais entrer dans la calèche et s’éloigner au loin. Malgré les nombreux accros, cette visite se terminait mieux qu’avant. Peut-être que l’impossible deviendra possible ?



(c) Agora





La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 RM6x
La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 7y6o
~ Merci à Lae pour cette signature et ce vava ~

La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 2jqf

     
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La famille casse la baraque [PV Arias]   La famille casse la baraque [PV Arias] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La famille casse la baraque [PV Arias]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2019-