Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Un p'tit verre ? (fat Nash)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 40
Date d'inscription : 13/12/2018


Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) EmptyDim 10 Mar - 16:52






L
a vie… Ce qu’on appel la vie n’est rien rien d’autre que de la biologie, de la physiologie et pleins d’autres termes finissant par logie. Comme si la vie était logique tient. Vivre entraine plein de comportement illogiques, l’amour tient ! C’est ça qui a fait que j’ai grandit en Corée du nord ! C’est ça qui a tué mon père ! Moi-même je ne sais pas comment vivre, je pense juste que je survis difficilement à mon passé… Enfin, je redemande un autre vers au barman, mais il refuse et m’invite à partir. Pfeuh ! Moi bourré ? Nos alcools sont plus fort en Corée qu’ici.  

Je décide donc de partir de ce coin miteux et de voguer vers un nouveau bar. De quoi on peur les barman ? Je paye, j’insulte personne et je frappe encore moins. Je déteste la violence et pour avoir recousus des gens usant de violence bourré je peux certifier que jamais je me lancerais dans ça. Bon ok, j’ai peut-être un peu tirer la gueule mais bon… Pas de ma faute si j’ai passé une salle journée. Puis même, j’ai pas à justifier pourquoi je tire la gueule. Bref, ce « Lux » à l’aire sympa, je vais voir ce que a donne et si affinité je ferrais peut-être une petite danse histoire d’impressionner du monde ! En tout cas, hors de question de se faire jeter car je tire une tronche de cadavre ! Grand sourire et let’s go !

La boite est plutôt sympa, l’ambiance aussi et je vois qu’y a déjà des chanteurs. Bon bah tant pis pour mon numéro de chant. Je souris aux quelques demoiselles que je croise en direction du bar et je m’assoie a comptoir pour commander une boisson, mais je suis perplexe… J’ai cru voir un ancien patient… J’espère qu’il se noie pas dans l’alcool de nouveau. Enfin, même pas sûr que ça soit lui. Chacun fait ce qu’il veut de sa vie après tout mais bon… Il est où ce barman ? J’ai soif ! Et je crois aussi que j’ai faim… J’espère qu’ils vendent à manger aussi.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un p'tit verre ? (fat Nash) EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 547
Date d'inscription : 19/05/2016


Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) EmptyMar 12 Mar - 14:22

  • Nashoba
  • Hoon
Un p'tit verre ?
Bon. Finis les conneries. Je devais absolument me concentrer sur mon travail, sur ma famille, mes amis, Lyana ; je devais m'occuper des vivants plutôt que de m'acharner sur mon sort et pleurer des morts en m'en voulant jusqu'à la moelle. Être dans cet état ne ramènera pas mon père et je pense qu'il préférerait que je continue ma vie, que j'arrête mes bêtises et que je me remette à la tâche plutôt que de me morfondre au fond de mon lit... En fait non. Je n'étais pas certain de ce que voulait réellement mon père et c'était ça qui me posait le plus de problème ! Mais au moins, je savais ce que voulait mes amis et ma famille alors j'allais aller dans ce sens là.

J'étais au Lux ce soir. L'argent ne tombait pas du ciel et même si j'étais propriétaire de la boîte, j'aimerais travailler et ne pas me tourner les pouces pour gagner de l'argent ; ce n'est pas ainsi que j'avais été élevé. Je n'avais pas la tête à jouer alors je n'ai pas invité mon groupe ou du moins, il pouvait jouer sans moi... J'ai laissé mon collègue Elementis de Son gérer la musique et moi, j'étais plutôt derrière le bar à préparer les cocktails. Autant je voulais parler à quelques clients pour me changer la tête autant je n'avais pas vraiment envie de me mêler à cette foule de gens qui dansaient et s'amusaient... Tant mieux, qu'ils profitent. On ne savait jamais de quoi demain était fait au final.

Je préparais les cocktails. Un peu comme tout ce qui concernait cette boîte, j'avais appris sur le tas ; gérer une entreprise, l'argent, des employés et tout ce qui se trouvait dedans, nous avions dû apprendre sur le moment avec Nemeroff. Alors ce n'était pas parfait, nous faisions des fautes au début mais au final, tout fonctionne plutôt bien. Je n'étais pas des plus joyeux ce soir ; disons que ça se sentait sur mon visage que j'étais là uniquement pour faire mon boulot et non plus m'éclater. Certains de mes employés n'osaient pas vraiment engager la conversation pour me demander comment j'allais... Mal, cela se voyait et ils avaient sûrement compris que ça ne sert à rien de poser la question.

Je discutais un peu, je servais les cocktails, je nettoyais le bar et puis je remarquais une tête familière... Un étranger qui m'avait soigné la dernière fois que j'avais fais une descente aux Enfers. Cette fois, c'était lui qui semblait aller mal et vu comment il s'est laissé tomber sur la chaise du bar, je doute que tout aille pour le mieux dans sa vie ; il semble même avoir déjà pris une cuite avant de venir ici. Il fait un geste pour demander à boire mais autant dire que je ne suis pas prêt de lui servir notre meilleur whisky si c'est pour le vomir au coin de la rue... Je fais signe à mon collègue que je m'occupe de ce client et je lui sers un jus d'ananas. Simple, sans alcool et qui devrait lui redonner un coup de fouet ; je fais glisser le verre jusqu'à lui et replace le torchon sur mon épaule.

"- Vous savez, si il vous arrive quoi que ce soit, il ne faudra pas compter sur moi pour suturer la plaie..."

Mais je pourrais le conduire jusqu'à l'hôpital pour qu'un de ses collègues le rafistole... M'enfin, je ne suis pas sûr que ça lui fasse une bonne réputation ; les chirurgiens alcooliques, ça reste rarement comme médecin. Enfin, je n'aimerai pas me faire opérer quelqu'un qui a de l’œil sur la bouteille.

"- Mauvaise journée ?"



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Un p'tit verre ? (fat Nash) E191
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 40
Date d'inscription : 13/12/2018


Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) EmptyVen 22 Mar - 22:48






J
e retire ce que j’ai dit sur ce bar : c’est le pire de la ville… Ou le meilleur vu que le barman prend soin de ses clients, mais quand même, je viens pour boire de l’alcool, pas du jus d’ananas. En plus le barman me semble familier… Ah oui ! Le petit jeune qui a trop bu ! Enfin je dit ça mais cette fois-ci les rôles sont inversés et qu’il n’est pas docteur comme il vient de le signifiais. Je rigolais à sa petite vanne et je buvais d’une traite mon verre en l'écoutant d’une oreille me demander si c’était une journée sans. Et ça l’était.

- Votre alcool est bien moins fort que le notre… Vous vous faites trop de soucis, mais j’apprécie. Je peux avoir un verre d’alcool maintenant ?

Je soupirais en pensant que je devais être le pire de ses clients à l’heure actuelle. Je passe ma main dans mes cheveux et soupirais une nouvelle fois, il veut juste être gentil après tout.

- Désolé. Oui une sale journée en soit, mais ne vous méprenez pas, je suis pas un alcoolique, c’est même rare. Enfin, et vous alors ? Cette plaie va mieux ? Quelle ironie que vous soyez barman !

Je souriais à ce coup du sort, car bon j’ai beau maudire la vie elle reste magnifique et nous surprend toujours. Que ce soit à l’autre bout du monde, dans des étendus glacées ou désertiques ou bien dans une boite de nuit sur une petite ile.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un p'tit verre ? (fat Nash) EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 547
Date d'inscription : 19/05/2016


Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) EmptyJeu 28 Mar - 9:30

  • Nashoba
  • Hoon
Un p'tit verre ?
On pouvait critiquer l'état dans lequel j'avais fini la dernière fois mais il n'était pas franchement mieux dans l'état actuel des choses... Ce n'est peut-être que passager et non chronique ; je l'espère d'ailleurs. Je sais, il m'avait demandé de l'alcool et ça ne me ferait pas une très bonne pub de lui servir un jus d'ananas... Le client était censé être Roi mais il ne fallait quand même oublié que nous avions une certaine responsabilité dans tout ça et qu'il n'était pas question de le laisser se noyer dans l'alcool. Et une petite pause sucrée ne lui ferait pas de mal de toute façon, je n'étais pas certain qu'il ait mangé quoi que ce soit en faisant la tournée des bars.

"- Votre alcool est bien moins fort que le notre… Vous vous faites trop de soucis, mais j’apprécie. Je peux avoir un verre d’alcool maintenant ?"

"- Je pense que vous devriez arrêter un peu l'alcool... Juste pour quelques heures, le temps de... retrouver vos esprits et d'avoir du recul sur la situation."


Il n'était pas le premier client à insister pour avoir son verre d'alcool et il n'était certainement pas le dernier ! Bon. Certaines fois, cela se passaient mieux que d'autres car ils pouvaient bien accepter ce que nous disions et d'autres devaient violent et on devait appeler les gars de la sécurité pour les sortir de là. Ce serait quand même dommage que nous en arrivions à cette situation... Il n'a pas l'air méchant ni agressif mais on ne sait jamais réellement les effets de l'alcool.

"- Désolé. Oui une sale journée en soit, mais ne vous méprenez pas, je suis pas un alcoolique, c’est même rare. Enfin, et vous alors ? Cette plaie va mieux ? Quelle ironie que vous soyez barman !"

"- Je suis propriétaire de cette boîte pour être exact. Je donne un coup de main quand il y a de grosses soirées, je reste plutôt sur le côté à m'occuper de la musique généralement... Là je fais une pause pour reprendre des forces."

Je commence à nettoyer les verres. Ça faisait du bien de mettre un peu la main à la pâte de toute façon et j'avais fais une grosse partie de la soirée à m'occuper du Son alors maintenant, je faisais quelque chose de plus calme, plus automatique... Certes, je n'étais pas en train de dormir et j'utilisais quand même mes forces mais c'était beaucoup moins prenant que d'utiliser un élément pendant un long moment. Je dépose le verre sur le côté et continue d'essuyer les suivants tout en essayant de faire la conversation avec mon interlocuteur.

"- Oui ça va mieux. Mais on n'est pas là pour parler de moi... Parlons plutôt de vous. Qu'est-ce qui a bien pu se passer aujourd'hui pour que vous soyez dans cet état ?"



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Un p'tit verre ? (fat Nash) E191
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 40
Date d'inscription : 13/12/2018


Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) EmptyDim 31 Mar - 19:09






C
e que ça m’énerve quand les gens ont raison à propos de ma petite personne ! Il vise bien le jeune, je ne devrais pas trop forcer sur l’alcool, mais bon, j’y peux rien c’est tellement rare que je me bourre la gueule… En fait ça n’arrive que très très très rarement et je vais lui expliquer plus tard pourquoi. Enfin, je suppose en attendant que je n’aurais pas d’alcool de sa part avant quelques heures. Pourquoi je suis tombé sur une personne avec une conscience ? Je me contente d'acquiescer à son non bien enrobé.

Ainsi monsieur est le propriétaire de l’établissement ! Je devrais me sentir honoré de pouvoir lui parler ainsi, je suis sûr qu’on me prend pour un habitué derrière mon dos. C’est vraiment une belle ironie de se faire soigner car on a trop bu et que derrière on est dirigeant d’une boite de nuit. Enfin, mon cas n’est pas de l’ironie, on pourrait croire que je suis un médecin doublé d’un ivrogne. Je ne bois que le nécessaire en soirée normalement, jamais au point de me « bourrer », sauf dans de rares occasions, comme aujourd’hui. M’enfin, content de savoir que tout baigne pour lui et que mes soins ont été efficaces. Malheureusement il se porte un peu trop bien, au point de renvoyer la discussion sur moi.

- Je suis médecin, ça vous le savez, mais je suis un excellent médecin, ça vous le savez moins !

Je souriais à ma déclaration un peu pompeuse, je passais pour un gars sur de lui et c’est un peu le cas quand on parle de boulot : je fais partis des meilleurs.

- Cependant je suis humain, je ne suis pas un dieu qui peut sauver tout le monde. Quand un patient meurt car mes mains n’ont pas réussit à le sauver je bois en sont honneur, en tout anonymat. Je bois assez de fois pour honorer toute une vie. Une sale habitude je sais, mais une habitude qui est arrivée rarement, très rarement. Je dois totaliser en tout et pour tout deux patients décédés. Aujourd’hui étant le deuxième.

Là je souriais moins. Je n’ai pas réussis à sauver une vie, c’est un fait. Je n’ai pas pût lui offrir une chance de grandir, de fonder une famille, d’aimer, de s’amuser, alors je bois ce que je peux pour honorer tout ce que cette personne aurait pût faire. En fait c’est pour ça que je suis médecin, permettre aux autres de vivre une vie normale.

- Je devrais peut-être arrêter de boire excessivement pour honorer un mort que je connais à peine. Enfin, vous l’aurez compris, j’ai failli aujourd’hui.

Je sourirais bêtement en repensant à cette coutume stupide que je me suis imposée, pourquoi je fais ça ? Y a peut-être mieux pour honorer les morts et me permettre d’être meilleur médecin. Enfin, cette question restera en suspend le temps de retrouver ma totale sobriété. Je rigolais bêtement et fixait le jeune homme avec un sourire qui, j’en suis sûr, dénotait légèrement mon amertume du soir.

- Patron ! Surprenez-moi avec un cocktail sans alcool, pas q’un simple jus please.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un p'tit verre ? (fat Nash) EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 547
Date d'inscription : 19/05/2016


Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) EmptyMer 3 Avr - 9:48

  • Nashoba
  • Hoon
Un p'tit verre ?
"- Oui ça va mieux. Mais on n'est pas là pour parler de moi... Parlons plutôt de vous. Qu'est-ce qui a bien pu se passer aujourd'hui pour que vous soyez dans cet état ?"

En fait, je n'avais pas du tout envie de parler de moi. Et puis ce n'était pas poli de parler de soi pendant sur son lieu de travail à des clients ; lui avait plus besoin de parler... On ne se mettait pas à descendre des verres comme ça, sans la moindre explications. Il avait dû se passer quelque chose dans sa journée ou ces derniers jours pour qu'il termine là à ce bar en train de descendre cul-sec les verres d'alcool que n'importe qui lui filait. Il commence donc par le commencement en me rappelant qu'il était médecin... En effet, je suis plutôt rassuré d'apprendre que c'est un médecin et non pas le boucher du coin qui m'a recousu aux urgences le soir où j'y étais.

Et voilà le moment fatidique qui arrivait. Dans chaque boulot, on ne pouvait pas forcément tout réussir et dans certains, c'était beaucoup moins grave que d'autres... Rater un cocktail avait beaucoup moins de conséquences que de ne pas réussir à sauver de vie. Et c'était malheureusement ce qui était arrivé. Cependant, si on devait boire à chaque échec, je ne suis pas certain que notre foie survivrait... Je suis plutôt mal placé pour faire une leçon de morale ; je me suis empressé de filer tête la première dans l'alcool quand j'avais échoué ma tentative de sauvetage... Mais j'ai quand même appris de mes erreurs. Et finir dans cet état ne m'avait donné envie de recommencer... Pas certain d'ailleurs que j'apprécierais que mon médecin finisse torché en mon honneur si je venais à mourir.

- Je devrais peut-être arrêter de boire excessivement pour honorer un mort que je connais à peine. Enfin, vous l’aurez compris, j’ai failli aujourd’hui.

- Lever un verre en l'honneur d'un patient n'est pas quelque chose de mauvais... Cela prouve quand même que vous faîtes attention à chacun d'eux. Que ce ne sont pas que des patients X... Mais peut-être devriez-vous vous contenter d'un seul verre ?

L'alcool n'était pas la solution à tous les problèmes non plus. On oubliait le problème temporairement mais une fois sobre, il nous revenait en pleine poire... Il fallait apprendre à vivre avec et surtout, apprendre à le surmonter. C'était la chose la plus compliqué qui soit. Mais c'était tout de même plaisant de savoir qu'il y avait des médecins qui faisaient attention à ses patients et qui les considéraient comme des humains... Et non pas comme des malades à traiter à la chaîne pour avoir son argent à la fin du mois. Ce n'était quand même pas une raison pour se déglinguer le foie pour eux.

- Patron ! Surprenez-moi avec un cocktail sans alcool, pas q’un simple jus please.

Je faisais signe à mon collègue pour qu'il me passe un verre, quelques ingrédients et commençais à faire mon petit mélange : Ananas, citrons, orange et grenadine ; bien évidemment, la petite fraise tagada sur le côté du verre. Je glisse le verre jusqu'à lui pour le laisser discuter.

- Alors, vous vous y faîtes à cette ville et à ces trucs bizarres que les Quederliens ont l'habitude de faire ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Un p'tit verre ? (fat Nash) E191
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 40
Date d'inscription : 13/12/2018


Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) EmptyMar 9 Avr - 18:31






E
t voilà qu’un plus jeune que moi me fait la morale sur l’alcool et le pire c’est qu’il a raison. J’ai abusé. Il semble comprendre pourquoi je fais a et arrive même à trouver de l’honorable dans ce qui est pitoyable. Il a trouver les mots, c’est vrai qu’un verre suffit… J’hoche la tête en signe d’approbation à sa suggestion, je lui offre même un sourire si je suis pas généreux moi ! Enfin, il a raison aussi sur le fait que je ne vois pas mes patients comme des numéros de salle ou juste des personnes avec un problème.

Je vois le praticien me faire un jolie cocktail, mais c’est surtout la touche final qui me régale les yeux ! Une fraise tagada ! Alors oui, j’aime beaucoup les sucreries en soirée, je sais pas pourquoi mais le sucrée c’est mon dada des soirée un peu trop arrosée. Je m’empresse de manger la sucrerie et écoute le barman parmi tout ce brouhaha.

- Je n’ai rien vu de bizarre pour l’instant, les rumeurs ne sont que des rumeurs pour moi. On parle de pouvoirs mais je n’ai rien vu de tel. Alors oui, je me fait à cette ville, mais j’ai encore beaucoup de choses à découvrir pour y être chez moi véritablement.

Je buvais un peu et commençais a tilter que j’étais en face d’un natif de cette ville. Peut-être qu’il pourrait me renseigner un peu sur la situation en ville ? Ce q’il s’y passe ?

- Dites… Vous êtes né ici ? Vous pourrez peut-être me renseigner un peu sur ces « bizarreries » et ces rumeurs ? Il faut dire que les bruits qui courent sont surprenant pour un coréen. Enfin, je voudrais pas vous prendre tout votre temps.

Je lui faisais mon plus beau sourire dans l’espoir d’avoir quelques renseignements. Ouai, mon charme marche plus avec les femmes, mais il me trouvera peut-être assez sympathique pour me répondre. Je veux vraiment comprendre ce qi se passe dans cette ville, si ce qu’on dit est vrai.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un p'tit verre ? (fat Nash) EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 547
Date d'inscription : 19/05/2016


Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) EmptyMer 10 Avr - 11:03

  • Nashoba
  • Hoon
Un p'tit verre ?
Notre ville n'est pas vraiment comme les autres... On s'y fait au bout d'un moment. J'y vis depuis que je suis môme alors tous ces trucs bizarres, ben on connait... Après, ça ne veut pas dire qu'on accepte tout. Je viens quand même de perdre mon père à cause de ces trucs étranges car on lui reprochait d'avoir un pouvoir ; et d'avoir attaqué le Gouvernement... Mais je suis persuadé que dans d'autres pays, il aurait simplement fait un peu de prison. Allant peut-être de 20 ans à perpétuité mais... au moins il aurait en vie ! Enfin. Ce n'est pas le moment de parler de ça et de repartir dans ma grosse déprime.

"- Je n’ai rien vu de bizarre pour l’instant, les rumeurs ne sont que des rumeurs pour moi. On parle de pouvoirs mais je n’ai rien vu de tel. Alors oui, je me fait à cette ville, mais j’ai encore beaucoup de choses à découvrir pour y être chez moi véritablement."

Wow, il n'a même pas vu un seul Domae se balader avec son tigre en pleine rue sans que personne ne prenne la fuite ? L'exécution a dû remettre les pendules à l'heure de plein de monde... Je devrais demander à Nayati de lui faire faire un petit tour dans le Quartier Est histoire qu'il sache un peu l'ambiance qu'il y a là-bas. J'y vais très peu. Je suis un peu mal vu dans le coin et pas le bienvenu mais pour les rares fois où j'y suis allé, il y avait une bonne ambiance... Faut simplement avoir l'estomac bien accroché.

"- Dites… Vous êtes né ici ? Vous pourrez peut-être me renseigner un peu sur ces « bizarreries » et ces rumeurs ? Il faut dire que les bruits qui courent sont surprenant pour un coréen. Enfin, je voudrais pas vous prendre tout votre temps."

Evidemment, un petit curieux. Ce n'est pas étonnant, à force d'entendre des choses dans les bars, dans les coins de rues ou par les patients, on en vient par se poser des questions quand on ne voit rien... Peut-être qu'il nous prend pour une ville de fous ? Alors, histoire de ne pas passer pour une ville de schizophrène, je termine d'essuyer mon verre et fais un simple geste de la main. Ça paraît rien comme ça mais il se rendra vite compte que la musique qui lui cassait un peu les oreilles quelques minutes plus tôt, n'est juste plus là... Pourtant, les personnes autour de nous continuent de danser, le groupe continuer de jouer et de danser. Je viens seulement de créer une belle de Son autour de nous pour nous isoler un peu.

"- Voilà une des choses un peu bizarre... Je ne saurais pas trop commencer vous expliquer mais, je peux nous isoler pour ne plus entendre le Son autour de nous. Et les personnes ne nous entendent pas non plus. Vous pouvez crier dans l'oreille de votre voisin, il vous verra seulement bouger les lèvres..."

Et il passera pour quelqu'un de bizarre mais il peut toujours tester si il a envie. Je ne maintiens pas la bulle de Son très longtemps, seulement une petite minute pour lui donner une idée de ce que je suis capable de faire ; enfin, entre autre. Ce n'est qu'une infime partie de choses que je peux faire... Et je pourrais faire plus d'ici quelques années ! Je pense que ça peut surprendre quand même pour une première fois surtout quand on ne vient pas d'ici mais au final, c'est plutôt cool ce genre de choses... Et comme il compte vivre dans cette ville, autant qu'il ne soit pas surpris par les éléments et les animaux.

"- Moi, je suis ce qu'on appelle un Elementis... Ça veut dire que je contrôle un élément. Et on a une "rivalité" avec les Domae qui eux maîtrise des animaux... Enfin, ce serait une symbiose en fait. Mon pote pourrait mieux vous expliquer mais ils sont très fusionnels... Mon pote me disait que si son animal était fort alors la personne serait forte aussi."



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Un p'tit verre ? (fat Nash) E191
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 40
Date d'inscription : 13/12/2018


Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) EmptyVen 12 Avr - 0:18






J
e sais pas si c’est moi qui suis aveugle ou si c’est la ville qui se cache à mes yeux de curieux, mais le regard du jeune homme semblait se porter sur la première option. Quoique la situation doit être tendus et je doute qu’on montre ses pouvoirs ainsi en pleine ville, devant les civils… Si ? J’essaye de me rassurer car bon ça serait vraiment con de payer les pots casser car j’ai pas sût être attentif. Cependant, au lieu de me l’expliquer avec des mots Nashoba fit un geste de la main et le brouhaha cessa. J’en écarquillais les yeux dans un cris d’étonnement en voyant que personne ne semblait chambouler par ce qui venait de se produire.

Je me contentais d’écouter dans un premier temps puis en comprenant ses paroles je souriais mesquinement avant de prendre une inspiration et de jurer en coréen. Personne ne sembla se retourner, non pas que l’insulte puisse être comprise, mais qu’un dialecte autre que le quederlien soit crier si subitement. Wouah, j’suis sur le cul, enfin sur le tabouret pour être exact. J’en apprend donc plus sur la guerre qui ravage cette ville et sur les maux que je devrais traiter.

- C’est… Wow ! Et c’est… Tabou ? D’en parler ? Vous avez choisis votre « élément » donc ?

Je buvais de nouveau pour me remettre de toutes ces informations. Il fallait que je me renseigne sérieusement sur le contexte géo-politique de la ville pour savoir ce que je pourrais faire à mon niveau ou pas. Car bon doit pas y avoir que les natifs qui sont au courant, les voyageurs ont du rapporter ça chez eux. Peut-être même que d’autre pays se battent pour ces pouvoirs. Ça m’étonnerais même pas, les hommes savent que se battre et désirent seulement le pouvoir et ceux peu importe l’endroit du globe où l’on se situe.

- Quand vous aurez le temps, je dirais pas non à un petit cours. J’aimerais savoir à quoi m’attendre et ce que je peux faire pour les citoyens. Genre, si j’ai rien vu c’est que personne le montre, mais avant c’était comment ? Car y a bien eu un avant pour que les rumeurs naissent, nan ?

Et là je me rappelais soudain que je parlais à un mec qui était impliquer dans cette foutue guerre. Je parle à quelqu’un qui doit pas trop me faire confiance pour parler aisément de ça. Surtout que son père devait se battre dans cette guerre aussi et il est mort y a pas si longtemps si je me souviens bien, les souvenirs de sa famille c’est pas la chose à lui rappeler.

- Désolé, je parle trop.

Et je finissais d’une traite mon cocktail.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un p'tit verre ? (fat Nash) EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 547
Date d'inscription : 19/05/2016


Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) EmptyLun 15 Avr - 11:35

  • Nashoba
  • Hoon
Un p'tit verre ?
Peut-être que ce n'est pas prudent de divulguer nos secrets au premier venu mais si il compte rester en ville, il va en voir des choses étranges... Puis bon, je suis juste là pour lui montrer de quoi je suis capable avec mon élément ; ce n'est pas comme si je lui dévoilais quelque chose de vraiment exceptionnel sur l'Alliance. Je ne connais pas la moitié des choses ; puisque je ne suis pas du Conclave, je ne suis pas au courant des gros secrets. Et je n'ai aucun intérêt à trahir l'Alliance en divulguant des noms à un parfait inconnu ; je laisse ça aux autres.

"- C’est… Wow ! Et c’est… Tabou ? D’en parler ? Vous avez choisis votre « élément » donc ?"

- Ouais... C'est un peu tabou... Et c'est plus compliqué que ça. Vous avez toute votre soirée ?"

Parce que franchement, reprendre toute l'histoire de la ville avec nos éléments et tout, c'était vraiment très long à faire. Puis bon, si il passait son temps à boire, c'était un risque à tout oublier le lendemain... Et ce serait vraiment dommage, non ? Quant à cette notion de tabou ; ouais quand même. On évite de trop montrer nos pouvoirs au premier venu. Bon certes, ici, tout le monde sait que le patron contrôle un élément pour gérer le Son de la boîte de nuit, ce qui est très utile pour le travaille... Qu'ils en parlent autour d'eux ou pas, je m'en fiche, je ne m'en cache plus vraiment. Mais les autres employés, ça ne regarde personne de savoir si ils sont Elementis ou Domae ; je ne pose même pas cette question en entretien d'embauche. Si ils veulent me le dire, c'est tant mieux si ils préfèrent garder ça pour eux, c'est tant pis... Tant que je n'ai pas de soucis dans mon bar, c'est tout ce dont j'ai besoin.

"- Quand vous aurez le temps, je dirais pas non à un petit cours. J’aimerais savoir à quoi m’attendre et ce que je peux faire pour les citoyens. Genre, si j’ai rien vu c’est que personne le montre, mais avant c’était comment ? Car y a bien eu un avant pour que les rumeurs naissent, nan ?"

J'hausse les épaules. Un avant les pouvoirs ? J'avoue que je ne sais pas trop... Ça fait des années et des années que nous avons nos pouvoirs qui ont évolué et changé alors je ne sais même pas si il y a réellement eu un avant ? Est-ce que nous avons eu, un seul moment dans notre ville, des personnes qui n'avaient pas de pouvoir ? Vraiment personne ? Il faudra que je me documente dans les livres pour obtenir cette réponse. Perdu dans mes pensées, je reviens à la réalité quand il s'excuse de parler trop ; je souris... Ce n'est pas grave. C'est quelque chose de nouveau cette expérience alors je ne suis pas étonné qu'il ait autant de questions. Faut dire quand même que c'est quelque chose de bizarre ; je doute qu'il y ait tout ça en Corée.

"- C'est normal. C'est nouveau pour vous alors je comprends que vous ayez beaucoup de questions..."

Je posais les mêmes quand j'étais plus jeune. Peut-être avec moins d'enthousiasme car j'ai été direct baigné dedans donc je suis habitué depuis tout petit.

"- Je peux essayer de vous faire un rapide topo... Alors, non, on ne choisit pas son pouvoir. Disons que c'est... En lien avec notre caractère. Mon frère qui est plus direct, plus fonceur a eu l'ombre comme élément... Ma fiancée qui est plus douce et calme a eu les plantes. Tout dépend vraiment de notre caractère. On passe une genre de cérémonie, mais ce serait trop long à vous expliquer ! Faut juste retenir que c'est la cérémonie qui nous donne notre pouvoir et c'est à vie."


Déjà, je vais expliquer le principe des Familles... Je ne préfère pas encore expliquer le principe de l'Ordre qui permet d'avoir des pouvoirs pendant un certain temps ou de booster notre potentiel ; ce n'est pas une méthode hyper réglo et je ne voudrais pas l'envoyer dans la gueule du loup. Alors restons sur le principe de base.

"- Les pouvoirs sont là depuis... Des siècles, presque 500 ans. Alors je ne saurais dire comment c'était avant."



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Un p'tit verre ? (fat Nash) E191
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un p'tit verre ? (fat Nash)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2019-