Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Un p'tit verre ? (fat Nash)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 40
Date d'inscription : 13/12/2018


Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 EmptyMar 16 Avr - 18:35






J
e comprend un peu pourquoi c’est tabou un sujet pareil, en même temps c’est pas tout les jours qu’on possède littéralement des super-pouvoirs ! Et je comprend mieux un peu la dimension que prend les tensions au sein de la ville avec se petit exemple. Je n’imagine même pas ce que des éléments tels que le feu donneraient s’ils étaient utilisés à mauvais escient. J’hoche quand même la tête, bien sûr que j’ai toute ma soirée, je viens de la troquée pour approfondir mes connaissance et j’avoue que c’est mieux que picoler jusqu’à l’aube.

Je souris et je bois ses paroles comme un enfant écoutant les histoires de son grand-père. Sauf que là les histoires sortent un peu de l’ordinaire. J’apprend donc que c’est une sorte de cérémonie que donne de tels pouvoirs. Etrangement ça me fait penser à une secte, mais j’entend pourtant parler de famille. L’histoire de cette ville doit être bien plus complexe que cela. Je me demande quand même ce que je pourrais avoir moi comme élément si je passais cette cérémonie ? Enfin, je comprend pourquoi il est difficile de savoir s’il y avait un avant les pouvoirs, vu le temps que c’est là. Mais du coup…

- Attendez… Ça veut dire que cette guerre dure depuis presque 500 ans ?! Wow…

Je perd mes traits enjoués pour laisser place à la tristesse. Combien sont mort ? Combien ont perdu des êtres cher ? J’ai de la peine pour ces gens.

- Je… J’espère que je pourrais soulager un peu cette ville de cette guerre alors…

Je me rend bien compte que c’est un peu raté pour maintenir l’ambiance à flot, alors je relance sur le ton de la rigolade la question qui me trottait dans la tête.

- Je sais que vous ne me connaissez pas assez, mais vous pensez que j’aurais eu quoi comme pouvoir si j’avais passer ce test ?

Je rigolais pour masquer la tristesse que j’avais pour cette ville, je rigolais pour ceux qui ne le pouvait plus. Je ne boirais plus excessivement pour les morts, mais je continuerais à vivre et soigner des gens pour honorer la vie et ceux qui n’ont plus cette chance.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 547
Date d'inscription : 19/05/2016


Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 EmptyLun 22 Avr - 17:14

  • Nashoba
  • Hoon
Un p'tit verre ?
- Attendez… Ça veut dire que cette guerre dure depuis presque 500 ans ?! Wow…

- A quelque chose près.

Peut-être que ça faisait 505 ans ou 510 ans... En vrai, j'ai arrêté de compter, j'arrondis la plupart du temps car je n'ai pas la tête à m'embêter avec des calculs aussi peu intéressants. D'ailleurs, cette information ne semble pas lui plaire ; il est vrai que depuis 500 ans, nous nous tapons dessus... Et qui dit guerre dit forcément mort. Pour un médecin, ça ne doit pas forcément être facile à entendre ; surtout qu'il était là ce soir pour boire après avoir perdu un patient. Quederla est une ville bien triste ; malgré ses paysages, on n'a pas beaucoup de choses pour nous... La France à la Tour Eiffel, l'Angleterre à Big Ben, les Etats-Unis ont la Statue de la Liberté ; sans parler de leur spécialités ! Nous, on n'a pas grand chose... Juste des pouvoirs destructeurs.

- Je… J’espère que je pourrais soulager un peu cette ville de cette guerre alors...

- J'espère que vous y arriverez.

Je ne peux que lui souhaiter ça. Au moins maintenant, il sait dans quoi il s'embarque... Une ville qui se déchire. Je ne sais même pas si la plupart des gens sont au courant de la raison pour laquelle la guerre a commencé. C'était un peu triste mais bon, c'était ainsi... Et le plus triste, c'est que l'on s'habituait à vivre dans une telle violence. C'était devenu quelque chose de normal. Se réveiller le matin sans réellement savoir ce qui allait se passer la journée ou si allait survivre était le quotidien de tout le monde dans cette ville... Le taux de mortalité était d'ailleurs bien jeune.

- Je sais que vous ne me connaissez pas assez, mais vous pensez que j’aurais eu quoi comme pouvoir si j’avais passer ce test ?

- Pas facile comme question !

Wow. Personne ne pouvait réellement savoir l'élément qu'il aurait obtenu après sa cérémonie... Personne ne sait d'ailleurs comment ça fonctionne. Certains disent que c'est par rapport aux désirs de la personne, d'autres en fonction des caractères ; enfin, il y avait tellement de théorie que ça en devenait absurde ! Je ne suis même pas certain que le Conclave lui-même soit au courant de la manière dont ça fonctionne ? Il faudrait que je demande un jour à Newton ou Alphonzo... Peut-être que j'obtiendrais enfin une réponse définitive et claire ?

- Euh... Vous êtes médecin alors... Peut-être le Sang ? Pour soigner les gens. Ou... Vous avez l'air d'avoir un caractère plutôt calme, l'Eau peut-être ? A vrai dire, on a plusieurs manières d'utiliser notre élément... Si vous croisez un Elementis de Son, il y a peu de chance qu'il l'utilise de la même manière que moi !

Après, ça pouvait arriver, bien évidemment ! Mais il est vrai que certaines fois, deux Elementis ne faisaient pas du tout la même chose avec l'élément. Et encore une fois, je ne saurais pas réellement l'expliquer. Pour ça que c'était un peu compliqué de savoir quel élément il pourrait avoir... Mais ouais, peut-être l'Eau ? Il semblait être une personne calme. Quoi que le Sang pourrait lui être utile dans son métier ? Mais le Son peut être également un élément calme et doux. Bref. Un gros dilemme et la seule manière de savoir était de passer le test ; ou de choisir son élément auprès du Ténébreux mais ce serait lui donner quelque chose en échange. Pas sûr qu'il ait envie de vendre son âme au Diable après quelques mois en ville ?

- Si vous voulez mon avis... Restez loin des conflits. Avoir un pouvoir dans cette ville est plutôt mal vu et il y a déjà eu trop de morts ; pour une fois, ce serait bien que l'on ait quelqu'un pour nous sauver.

Et qui se fichait également de nos pouvoirs... Bon la plupart des médecins soignaient tout le monde. Je sais que Newton, même avec son élément, soigne également les Domae. Je pense qu'il faut avoir un certain recul pour faire ce métier... Mais avoir un pouvoir ne serait pas un cadeau pour lui. Autant qu'il profite de sa vie de Citoyen lambda ! Bien que pour se défendre, balancer une petite boule de feu est toujours utile dans ce vaste monde. Les arguments tiennent la route des deux côtés, je veux bien l'accorder.

- D'autres questions ?



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 E191
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 40
Date d'inscription : 13/12/2018


Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 EmptySam 27 Avr - 22:42






J
e pense que cette ville a connu tellement d’horreur que les gens se sont habitués, mais penser que des personnes s’habitue à la guerre me fais peur, vraiment. S’habituer aux horreurs nous ferrait-il pas oublier qui nous somme ? J’ai peur que dans cette ville, à force de côtoyer les morts, certains en ai perdu leur humanité. J’en ai des frissons dans le dos, mais le jeune homme en face de moi me prouve que même si la guerre est permanente, comme un quotidien, on ne perd pas forcément son humanité.

Enfin, je me concentre sur les paroles de mon interlocuteur, ce n’est pas très facile quand on décuve petit à petit. Je comprend que ce ne soit pas facile de me répondre comme ça, du tac au tac. Il m’explique que ça pourrait être en lien avec mon métier ou mon caractère et j’avoue que soigner plus facilement mes patients serait tellement utile ! Mais je comprend qu’il y ai des différences pour un même éléments, si on prend le temps de réfléchir on sait que le bien des choses prennent des formes différentes. Par exemple le son, comme me le disait le barman, mais aussi je suppose qu’une personne maitrisant les plantes comme sa petite amie pourra faire pousser des plantes tandis qu’un autre des arbres. Enfin ce n’est que supposition mais c’est fascinant.

Entendre qu’on ai besoin de moi dans cette ville me donne du baume au coeur, ça donne un peu plus de sens à mon passage sur cette planète bleu. En plus il s’inquiète pour moi, si c’est pas mignon, soupir soupir, j’ai l’impression d’entendre mon père… A ce vieux, il avait toujours les bons mots pour remonter le moral.

- Y a pas de problèmes, je comptais pas m’impliquer dans des affaires dangereuses dans cette ville. Ma tête et mes mains suffirons amplement. D’ailleurs, si vous avez besoin de quelqu’un « pour vous sauver », sachez que j’ai une permanence médical en ville.

Je tendais une carte avec l’adresse de mon chez-moi, ça peut toujours être utile. Bon j’ai pas eu foule de personnes à ma porte, mais je ne peux que m’en satisfaire : ça veut dire que tout le monde va bien. J’ai juste eu une petite fille apporter par sa mère en panique car elle s’était écorcher le genoux à vélo. Le sourire des personnes, la plus belle des récompenses. D’ailleurs maintenant cette petite famille me dit bonjour tout les jours. Je me sens bien dans cette ville malgré tout ça…

- Je ne vais pas vous prendre toute votre soirée. Je pense que je vais rentrer chez moi, mais avant… Un petit verre d’alcool ?

Je souriais mesquinement, prêt à boire d’un coup le verre qu’on me donnera ou bien de saluer le plus poliment du monde mon serveur de son attention. En tout cas je ne ment pas, je vais rentrer faire un gros dodo, demain je ne travail que l’après-midi.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 EMP0
Nashoba Dreiden

Nashoba DreidenMessages : 547
Date d'inscription : 19/05/2016


Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 EmptyMar 30 Avr - 12:47

  • Nashoba
  • Hoon
Un p'tit verre ?
Rester loin des conflits ne garantissait en rien notre sécurité... La famille de Lyana était bien des habitants sans histoire et sans problème et pourtant, le malheur s'est abattu sur cette famille. Le mieux, c'est quand même de savoir se défendre ; avoir un petit truc à soi qui permet de rester en vie... Maîtriser une arme, un élément, des méthodes de survie, être doué dans la fuite ; je ne sais pas ! Mais quelque chose qui permet simplement de se démarquer par rapport aux autres et c'est ça qui permet de tenir plus longtemps à Quederla.

"- Y a pas de problèmes, je comptais pas m’impliquer dans des affaires dangereuses dans cette ville. Ma tête et mes mains suffirons amplement. D’ailleurs, si vous avez besoin de quelqu’un « pour vous sauver », sachez que j’ai une permanence médical en ville.

- C'est noté. Merci pour l'information."

C'est toujours sympa à savoir. Et puis, j'ose quand même espérer que l'on attend beaucoup moins qu'à l'hôpital ! Je n'ai pas envie de faire ma mauvaise langue, mais on attend parfois plusieurs heures dans les services d'urgence, au bord de la mort, avant de ne voir que l'infirmière. Après, ils font leur travail comme ils peuvent et je n'étais pas le seul malade ce soir-là... Mais il ne faut pas être impatient ou avoir quelque chose de très grave ; il y a une chance sur deux que quelqu'un arrive avec une tête coupée et passe avant nous. Bref. Je n'aime pas vraiment les urgences et je préfère encore aller dans une petite clinique ou dans un cabinet médical.

"- Je ne vais pas vous prendre toute votre soirée. Je pense que je vais rentrer chez moi, mais avant… Un petit verre d’alcool ?"

Je ne sais pas si ce serait réellement raisonnable... Mais depuis le temps, il avait eu le temps d'éliminer les quelques verres d'alcool bu avant et de reprendre un peu les esprits alors, faisons une petite exception. Je lui sers donc un verre d'alcool et prends la même chose pour l'accompagner dans ce petit écart ; je décide de porter un toast... Et de le remercier pour ce qu'il fait pour nous, pour sauver des vies ; c'est vraiment un merveilleux métier. Nous trinquons et cul sec ! C'est vrai que ça fait du bien de boire un peu et ça réveille ! Je lui souhaite une bonne soirée et lui conseille de faire attention sur le chemin du retour, tout en lui disant qu'il était le bienvenu ici.



~ Je parle en darkviolet et signe en *italique* ~

Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 E191
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Un p'tit verre ? (fat Nash)   Un p'tit verre ? (fat Nash) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Un p'tit verre ? (fat Nash)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2019-