Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 270
Date d'inscription : 28/11/2016


The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EmptyLun 22 Avr - 17:39

The ''hell's kitchen"

ft. Léo Anderson et Astrid Guarnieri
"Un feu trop violent ne permet pas une bonne cuisine"

3 mois que vous étiez dans cette maison. 3 mois et pour le moment, tout allait pour le mieux ; tu avais presque envie de dire que c'était trop beau pour être vrai et pourtant ! Ça l'était. Tu avais fini par t'habituer au fait de partager ta maison, de faire des tâches ménagères et les courses... Certains jours, ton petit confort de l'hôtel te manquait mais tu avais vécu bien pire. La rue, par exemple, avait été pire dans ces conditions de vie alors tu n'avais vraiment pas de quoi te plaindre pour le coup ! 3 mois. Ce n'était pas rien. Les périodes chaudes commençaient à pointer le bout de leur nez et pour cette occasion, vous aviez décidé d'organiser un barbecue !

Apparemment, c'était une chose courante que faisait des personnes sociables. Vous aviez donc décidé d'inviter quelques connaissances autour de vous ainsi que les voisins ; ceux que vous appréciez... mais aussi ceux que vous ne pouviez pas supporter. Pas de jaloux, ce n'était pas le but de la journée. Un grand ménage de printemps avait dû être fait la veille pour inviter tout ce beau monde et des grandes courses avaient dû être faites ; tu en avais eu pour cher ! Mais... Vu ton compte en banque, ce n'était qu'une petite partie de ton argent de poche qui était partie dans les saucisses et les bières. Oui. Vous essayiez vraiment de faire des efforts... Tu avais même acheté un livre de cocktails pour ne pas rater ta margarita !

Vous aviez acheté toutes sortes de viandes : Saucisse, merguez, cuisse de poulet et autres... Tandis que vous aviez fait de la salade composée comme accompagnement. Quant aux boissons, tu avais évidemment dépensé énormément dans les packs de bière et dans les alcools pour faire des cocktails assez simple... Il n'était pas question qu'on oublie ce barbecue entre voisins ! Comme à ton image, tout devait être parfait ! Tu laissais Léo s'occuper du barbecue pendait que tu t'occupais de recevoir les invités... Il n'était pas question qu'une seule tâche de graisse atteigne ton magnifique chemisier blanc acheté spécialement pour l'occasion. Ce serait un coup à commettre un meurtre.

De ton côté, tu avais décidé d'inviter quelques collègues de bureau... Ces collègues semblaient bien étonnés de cette invitation qui était pourtant bien vraie. Ta secrétaire avait été également invitée même si elle ne méritait pas une seule goutte d'alcool vu le piètre travail qu'elle fournissait... Tu n'avais pas beaucoup de monde à inviter et il n'était pas question d'un seul membre de ta mafia pose les pieds dans ta maison ; sauf une exception... Ton amie de toujours, une femme sur laquelle tu pouvais toujours compter : Astrid. Elle avait été une des premières à avoir été invitée avec sa fille ! Tu lui avais parlé de cet emménagement soudain et tu voulais enfin lui faire visiter la maison !

Les voisins arrivaient petit à petit. Certains venaient avec une bouteille de champagne bon marché tandis que d'autres se ramenaient avec des fleurs... Et d'autres venaient les mains vides. Ceux-là, tu avais bien envie de leur claquer la porte au nez pour leur apprendre les bonnes manières mais vous vous étiez mis d'accord... Pas de scandale aujourd'hui. Alors tu gardais ton plus grand sourire et tu les invitais à rejoindre le jardin en leur proposant quelque chose à boire en attendant le reste des invités ; évidemment, ils pouvaient se servir en grillade, salade et apéritif. Tu n'étais pas leur bonne non plus. Ils avaient des mains et des doigts, ils pourraient se servir comme des grands. Et puis vint la personne que tu attendais impatiemment...

- Astrid ! Dis-tu en ouvrant la porte, souriante.

Cette fois-ci, c'était un vrai sourire et pas le sourire de faux cul que tu t'amusais à porter depuis plusieurs minutes pour faire plaisir à tous ces voisins ! La fête allait pouvoir commencer ! La personne la plus intéressante de la journée était enfin arrivée. Ta secrétaire pouvait te poser un lapin que tu ne le remarquerais même pas ! Tu te décales pour laisser entrer la mère et la fille, les invitant à déposer leurs manteaux sur le canapé.

- Alors, qu'est-ce que vous voulez boire mesdemoiselles ?



The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Yt3o
The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Astrid Guarnieri

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 53
Date d'inscription : 28/12/2018


The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: Re: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EmptyJeu 25 Avr - 20:19

Le divorce était houleux. Heureusement, son amie était derrière, l’aidait avec des avocats qui eux même, ne savaient pas trop ce qu’ils faisaient. A vrai dire, Astrid s’en fichait, tant qu’ils arrivaient à faire leur travail correctement, tout allait bien. La trentenaire était pourtant décidée à les exécuter au moindre faux pas. La vie de sa fille était quand même plus importante. Peu importe ce que pensait Abbygaelle. Cette dernière l’avait d’ailleurs invitée à un barbecue. Le genre sympa, fête au bord de la piscine. Astrid s’était fait une joie d’accepter. C’était vraiment l’occasion de se détendre, et s’il y avait bien une chose qu’on ne pouvait pas enlever à son amie, c’était qu’elle savait recevoir.

Astrid était sincèrement heureuse de son bonheur, même si cela ne se voyait pas vraiment. Son amie le méritait, que ce soit en temps que femme, ou en temps que monstre. Même les ordures pouvaient aimer, les auteurs de livres feraient mieux de s’en souvenir. Elle ne comprenait pas qu’on puisse croire qu’ils n’avaient aucune vie en dehors de leur travail. Cette petite réception était un pied de nez aux clichés du genre.

Alors elle était venue, accompagnée de sa fille, et d’une superbe bouteille de vin. Cette dernière coûtait cher, mais c’était le prix à payer pour montrer son approbation. Amélie avait un peu tirée la gueule en apprenant que le seul weekend qu’elle allait passer chez sa mère serait une petite sauterie, mais Astrid lui avait assurée qu’elle pourrait dessiner une fois le repas terminé. Que le lendemain, elles seraient toutes les deux, rien qu’elles deux. Après tout, c’était un repas d’adulte, très certainement ennuyeux pour une si petite fille.

Sonnant à la porte, la trentenaire embrassa son amie, lui fit même une accolade - chose rare - pour lui signifier qu’elle était heureuse d’être la. Elle lui montra la bouteille de vin, lui expliqua ce qu’elle était, avant de sortir un cadeau emballé. Enfin plusieurs. Il s'agissait de vinyles, du Jazz pour être exact. Sa grande copine adorait ça. Astrid savait au moins qu’elle n’avait pas tapé dans le vide, que son cadeau ne serait pas revendu. Papottant, elle se laissa guider, présenter, puis dévisager. Il fallait dire que ses cicatrices ne passaient pas inaperçues, et bien qu’elle y soit habituée, cela la dérangea de voir qu’on la regardait intensément. Qu’on se demandait ce qui avait bien pu lui arriver.

Elle lue sans peine leur crainte quand à l’appartenance d’une famille, de la guerre qui avait frappée la ville sans distinction. Astrid ne baissa pas les yeux. Toujours aussi calme, elle ne broncha pas, fit semblant de ne rien voir alors qu’elle se sentait criblée par les regards. Elle resta cinq minutes, le temps qu’ils s’éloignent un peu d’elle. Qu’il ne reste que ceux qui voulaient vraiment lui parler. Comme d’habitude, elle semblait faire la gueule, mais ça allait. Seule Abby pouvait savoir qu’en vérité, ce n’était pas le cas. La conversation était même plutôt intéressante. Un cocktail à la main, elle regarda sa fille s’éloigner, prendre une assiette pour commencer à se placer devant le barbecue. Si mignonne.

Soupirant, elle se détourna alors, décidant de suivre cette dernière pour parler. Elle avait déjà salué le petit ami, mais il était temps de lui faire réellement la conversation. Son verre toujours à la main, elle sourit, pour la première fois depuis longtemps.

Léo, c’est bien ça ?


#taptaprevenge, #A4a4a4, #horseforever, #CE.Petit.Sabot, #viandecesoir,
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Léo Anderson

Léo AndersonCitoyenMessages : 205
Date d'inscription : 19/04/2018


The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: Re: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EmptyMar 7 Mai - 22:58

ft. Abby
Maison à vendre


La journée semblait bien se dérouler pour le moment, j'avais allumé le barbecue, les boissons et la nourriture était déjà présente et je m'amusait à faire rougir les morceaux de charbons en attendant, les premier convives qui étaient maintenant nos voisins ou voisins qui sont maintenant nos convives nous avaient rejoin et je pense que le nous est de trop sachant qu'Aby faisait l'accueil, elle devait certainement tirer un grand sourire rayonnant en insultant intérieurement ceux qui venaient en faisant un pas de travers...

J'avais déjà mes premières commandes, un voisin ayant un sens de l'humour particulièrement inexistant me demanda un cocktail de crevette, ce à quoi je répondit par une petit cocktail à base de piment mis sur les brochettes, Rainette ne le savais pas mais j'avais mis des épices très épicées à côté pour les voisins ennuyeux vue que l'on devait faire "bonne figure" donc aux grands mot les bonnes épices.

Une personne demanda confirmation alors que je me délectais de la souffrance du voisin ennuyeux, on m'avait demandé si j'étais bien moi.

"Moi-même, Anderson plus précisément... Hmmm c'est bien Astrid ton prénom non ?"

Il me semble avoir déjà eu une description d'Astrid et du coup j'étais plus ou moins prêt à appeler Astrid toutes celles qui auraient un semblant de ressemblance avec la description.

Cependant, je me demandais un truc, si elle était ici, Est-ce que c'était parce qu'Abby avait envoyé son amie histoire de m'occuper du temps qu'elle fasse un tour par l'armurerie ?!



j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 270
Date d'inscription : 28/11/2016


The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: Re: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EmptyMer 15 Mai - 9:52

The ''hell's kitchen"

ft. Léo Anderson et Astrid Guarnieri
"Un feu trop violent ne permet pas une bonne cuisine"

Ta bonne copine était là ! Ça y est, la vraie fête pouvait enfin commencer ! Astrid avait même pensé à ramener une bonne bouteille de vin... Décidément, tu savais bien t'entourer. Sa fille, que tu n'avais à présent jamais vu, semblait tout aussi charmante que sa mère ! Un peu jeune pour comprendre vos blagues un peu morbides et sûrement pleine de microbes mais tant qu'elle ne te touchait pas, tout allait pour le mieux ! Tu pensais en avoir fini avec les surprises et puis... Astrid te tendait quelque chose d'emballé. Carré et plutôt grand, tu avais une petite idée derrière la tête de ce que ça pouvait être et tu étais encore plus heureuse lorsqu'elle se confirma ! Vraiment cette Astrid... Qu'est-ce que tu ferais sans elle ?

- Alors, qu'est-ce que vous voulez boire mesdemoiselles ?


Vous aviez un peu de tout. Allant de la bière un peu plus rustique jusqu'au bon vin qui valait très cher... Tu ne pouvais proposer de l'alcool à la demoiselle qui accompagnait ton ami mais un verre de jus de pommes fera sûrement l'affaire ? Tous les enfants aimaient les jus de pommes non ? En tout cas, c'était ton préféré quand tu étais petite ! Quant à Astrid, elle opta pour un cocktail que tu t'empressa d'aller préparer. Tu ne manquas pas de les présenter aux autres invités tout en glissant quelques petits commentaires à ton amie une fois les rencontres terminées. Comme par exemple le fait que tu ne connaissais pas certains voisins ou que tu avais remarqué que leur chat venait manger tes roses alors tu avais mis de la mort aux rats tout autour... Bref, des petits commentaires entre copines afin de montrer à quel point tu t'es bien intégré dans le voisinage.

Malheureusement, tu dus abandonner Astrid. La bonne hôte que tu étais devait impérativement accueillir les convives qui sonnaient à la porte et tu t'excusais auprès de ton amie ; lui conseillant de faire un petit tour dans le jardin. Tu accélérais le pas pour arriver à la porte d'entrée et accueillir les nouvelles personnes ; un couple de femmes qui s'étaient installées il y a quelques mois dans le Quartier et qui étaient en procédure pour adopter une petite fille. Tu ne les qualifierais pas de grandes copines mais tu préférais passer du temps avec elles que les voisins d'à côté et leur enfant qui ne cessait de brailler toutes les cinq minutes... Comme pour Astrid, tu leurs proposas à boire, à manger et tu les laissas parler avec les autres voisins tandis que tu rejoignais Astrid qui était en train de discuter avec Léo.

- Alors, de quoi vous discutez-vous ? Vous faîtes connaissance ?

Bon. C'était peut-être intrusif comme mode d'entrée mais tu étais un peu curieuse de savoir comment ça se passait entre eux... Tu appréciais beaucoup Astrid et il n'y avait aucun doute sur les sentiments que tu avais pour Léo. Cela serait très embêtant si ils venaient à se détester pour X ou Y raison ; enfin, tu n'avais pas envie de choisir entre les deux ! Ce serait un cruel dilemme !

- As-tu besoin d'aide pour le barbecue, Léo ?

Tu demandais par politesse. Tu ne comptais pas toucher ces ustensiles gras et cette chaleur te ferait tellement suer... Non. Si jamais il avait besoin d'aide, tu comptais demander à l'un des messieurs venus boire un coup ! Ils pouvaient très bien mettre la main à la pâte eux aussi.



The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Yt3o
The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Astrid Guarnieri

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 53
Date d'inscription : 28/12/2018


The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: Re: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EmptyVen 24 Mai - 6:10


I wanna run. Chase the morning sun when I'm with U. Give it all away. Catching fire as the wind blows. I know that I'm rich enough for pride, I see a billion dollars in your eyes. Even if we’re strangers til we die


Pour te donner une chance de comprendre, je vais te raconter une histoire


Ouais, c’est bien ça. Enchantée.

Son verre à la main, Astrid, le bu cul sec, avant de se reservir rapidement en rosé. Il fallait dire qu’il fallait qu’elle s'approvisionne en munition si elle devait rester ici encore longtemps. C’était compliqué, il y avait du monde, des gosses, des gens normaux. Typiquement ce qu’elle n’aimait pas. Ou était Amélie ? Astrid tordit le cou pour voir cette dernière dans un coin, à s’amuser avec d’autres enfants qu’elle avait pu trouver. Bon, c’était déjà ça. Le verre au bord des lèvres, elle regardait cette dernière, avant de se concentrer à nouveau sur Léo, Anderson plus précisément. Sa voix lui disait quelque chose. C’était étrange.

Excusez moi si j’suis impolie mais … on se connait ?

Elle secoua la tête, persuadée d’avoir perdu cette dernière. Elle s’excusa brièvement, avant de se plonger dans l’un de ces silences malaisant dont elle avait le secret. Mais déjà, Abby revenait. Enfin ! Cette dernière prit des nouvelles, et Astrid ne pu que remarquer à quel point l’amour semblait lui réussir. Son amie était rayonnante. A sa façon. Oui, parce que c’était Abby quand même, quoi qu’on en dise, elle avait toujours une aura étrange, une pancarte indiquant qu’elle était un chien féroce. Qu’il ne fallait pas la chercher, sauf si on était sûr de pouvoir lui donner un os à ronger.

Pas trop nan, mais je viens d’arriver en même temps.

La trentenaire tapota du pied au sol. Toute cette agitation lui donnait une furieuse envie de dessiner - mal - ses hôtes. Ça la démangeait, et en même temps, comme cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas tenu un crayon entre ses mains, elle n’était pas sûre d’être à la hauteur. Elle décida de changer de sujet, au moins pour que son cerveau arrête de gamberger.

Je suis jalouse, t’as plein d’amis pourtant, c’est toi la plus chelou de nous deux. J’ai du rater un épisode. Sérieux, tu les as trouvés ou ?

Toujours aussi blasée, elle avait balancée sa petite phrase sans trop y penser. Il n’était pas question de méchanceté, Astrid ne pensait jamais à mal il fallait dire. Sauf pour ses missions, mais la encore, c’était autre chose. C’était professionnel. Quand elle cassait les doigts de sa cible pour qu’elle lui donne un petit chèque au nom de sa grande copine, il n’y avait rien de personnel. C’était la vie, et malheureusement, la blonde n’était pas du genre à perdre son temps inutilement.
@Tagname
Des notes ici si vous voulez


#taptaprevenge, #A4a4a4, #horseforever, #CE.Petit.Sabot, #viandecesoir,
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Léo Anderson

Léo AndersonCitoyenMessages : 205
Date d'inscription : 19/04/2018


The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: Re: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EmptyVen 24 Mai - 20:35

ft. Abby
Maison à vendre


Astrid avait faite son apparition, les présentation étaient maintenant faite pour le première fois mais j'avais cette bizarre impression de déjà la connaître de quelque part... Est-ce qu'elle avait aussi fait l'orphelinat ?! Ça serait trop bizarre de demander...

Ah !? Il semblait que l'impression soit partagée... Bizarre...

La conversation était retombée comme un soufflé cuisiné par Abby du moins d'après ce que j'imagine que ça donnerait, en tout cas, c'était le silence absolu et cela était quelque peu gênant...

J'allais poser la question de manière advienne que pourra mais Abby fit son apparition à point nommé.

"On essaie... Je crois... Enfin... En tout cas pas besoin de me vouvoyer Astrid, c'est un bon début... Je... crois ?"

Je n'avais rien contre Astrid mais cette impression persistante laissait assez de place au doute pour ne pas s'attacher, est-ce qu'il s'agissait d'une personne que j'avais escroquée ?! Extorquée peut-être... Sinon à qui j'avais retiré un proche ?! Attends un peu, pourquoi ça serait obligatoirement mauvais ?! Il se peut que je lui ai rendu service comme... Euh... Ramasser un objet qui est tombé ! Sinon peut-être une ancienne cliente... Je m'étais un peu perdu dans mes divagations, juste assez pour n'entendre que la fin de la phrase de l'invitée qui était qu'Abby était chelou, chose avec laquelle on peut difficilement argumenter.

"Totalement !" avais-je lancé sur un ton taquin

Un voisin était arrivé pour demander un steak à point, commande que j'avais récupérée sur le grill après un instant d'attention durant lequel les deux demoiselles avaient pris de l'avance dans leur échange.

"Sinon je suis curieux de savoir comment vous êtes devenues amies,  c'est certainement pas une histoire assez commune non ?"

J'avais entendu quelques unes des histoires en duo d'Abby et Astrid mais je doute avoir entendue l'histoire d'origine... À moins qu'Abby n'ait jamais précisée qu'il s'agissait de la première fois qu'elle l'avait croisée... Ou que j'ai oublié... C'était aussi une probabilité après tout...



j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 270
Date d'inscription : 28/11/2016


The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: Re: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EmptyLun 27 Mai - 14:45

The ''hell's kitchen"

ft. Léo Anderson et Astrid Guarnieri
"Un feu trop violent ne permet pas une bonne cuisine"

- Alors, de quoi vous discutez-vous ? Vous faîtes connaissance ?

- Pas trop nan, mais je viens d’arriver en même temps.


- On essaie... Je crois... Enfin... En tout cas pas besoin de me vouvoyer Astrid, c'est un bon début... Je... crois ?

- Arrêtez donc de jouer les timides !

Pourtant ni l'un ni l'autre n'était timide, pourquoi est-ce qu'ils réagissaient de la sorte ? C'était vraiment étrange comme manière de faire. Tu proposais tes services pour le barbecue, bien que tu aurais eu l'intelligence de déléguer ça à quelqu'un d'autre, mais fort heureusement pour toi, personne n'eut besoin d'aide. Tant mieux, tu te tenais beaucoup trop à ton chemisier pour le tâcher de graisse et tu aurais demandé au petit gros de prendre les choses en main.

- Je suis jalouse, t’as plein d’amis pourtant, c’est toi la plus chelou de nous deux. J’ai du rater un épisode. Sérieux, tu les as trouvés ou ?

- Totalement !

Eh bien voilà. Ils avaient trouvé un merveilleux centre intérêt de quoi parler : Toi ! Tu posais les mains sur tes hanches, lançant un regard mauvais à tes amis. Tu aurais aimé ne pas être le centre de l'attention, du moins... De cette manière ! Mais bon, il fallait quand même reconnaître que c'était un exploit d'avoir autant de monde autour de toi. Tu ne les connaissais pas tous ; par contre, la gamine avec des couettes, tu ne savais pas à qui elle appartenait. La plupart des personnes invitées ici vous avaient dépanné de sucre, sel, poivre et autres condiments... Raison suffisante pour faire une petite fête.

- Amis, amis... C'est vite les appeler ces gens-là. Je les tolère dans mon entourage.

Car ils étaient encore là et c'était un exploit pour eux. Un des voisins -dont tu avais bien évidemment oublié le nom- s'approchait de Léo pour demander un steak à point. Tu regardais la viande avec un léger dégoûts ; ça baignait dans le gras cette chose-là ! Pourtant, tu commençais à avoir faim et une bonne saucisse ou une merguez remplirait ton estomac mais tu allais sûrement jeter ton dévolu sur la bonne salade composée, allégée et fraîche ! Le voisin s'éloigne avec sa viande grasse et son assiette, vous permettant de reprendre votre conversation.

- Sinon je suis curieux de savoir comment vous êtes devenues amies,  c'est certainement pas une histoire assez commune non ?

Il fallait qu'il pose cette question. Tu jetais un coup d’œil à Astrid. Tu ne pouvais pas oublier cette rencontre qui avait été plutôt folklore dans votre genre ; comme toutes les rencontres que tu faisais de toute façon ! Mais la vôtre était liée à quelque chose de secret... Léo aussi faisait partie de ce secret mais tu n'allais pas être celle qui évoquerait cette expérience. Ton amie avait une enfant et sûrement ne voulait pas que son passé soit connu de n'importe quoi. Tu respectais au moins ça. Mais tu ne comptais pas non plus mentir à Léo... Tu n'aimais pas le mensonge alors tu allais simplement... Détourner la situation, trouver un moyen de raconter les choses.

- Mmh. Une histoire de masque... Une sorte de bal masqué, tu vois ? Son masque est tombé et de fil en aiguille, ça a mené à la conversation. Rien d'extravagant comme tu le vois.

Astrid n'avait pas eu les cicatrices toute seule et ce jour-là, tu avais eu la patience de la soigner... Tu ne saurais dire pourquoi d'ailleurs. Sûrement la trouvais-tu déjà utile et intéressante alors tu n'avais pas envie de perdre une future bonne copine. Tu avais tout simplement laissé tomber ton masque toi aussi lors de cette mission ; pour être sur le même pied d'égalité et pour lui prouver que tu ne comptais pas la trahir. Les Ghost étaient réellement dangereux à cette époque et avoir une alliée dans ce groupe serait précieux. Léo n'était pas idiot... Tu étais certaine qu'avec un peu de recul, il comprendrait assez vite ce que tu avais voulu dire par là.

Tu annonçais que tu allais te chercher un verre et tu te retournais, malheureusement, tu percutais de plein fouet un voisin. Ce n'était pas le pire, la nouveau chemise, blanche venait de prendre un sacré coup. La tâche de graisse et de sauce en plein de sur la poitrine, tu ne compris pas tout de suite ce qu'il venait de se passer mais tu voyais clairement les ribs sur ta belle chemise. Il était mal à l'aise, c'était certain. Tu relevais la tête, poussant les cheveux et les mèches qui avaient été pris dans la sauce avant de poser un regard plein de haine sur le nouveau voisin. Tu avais promis, pas de scandale aujourd'hui. Mais il venait de salir ta chemise préférée.



The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Yt3o
The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Astrid Guarnieri

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 53
Date d'inscription : 28/12/2018


The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: Re: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EmptyMer 29 Mai - 11:48


I wanna run. Chase the morning sun when I'm with U. Give it all away. Catching fire as the wind blows. I know that I'm rich enough for pride, I see a billion dollars in your eyes. Even if we’re strangers til we die


Pour te donner une chance de comprendre, je vais te raconter une histoire


Son homme était drôle, c'était le moins que l'on puisse dire, mais trop absorbée par Amélie, Astrid n'écouta que très vaguement ce qu'ils disaient. Elle hocha la tête quand il proposa de se tutoyer, et décrocha complétement quand il demanda comment elles s'étaient rencontrées. Ou était sa fille ? Elle ne la vit que brièvement, mais cela suffit à la rassurer. Elle revint donc dans la conversation. Une histoire de masques... cette réponse ne manquait pas de mordant.

Mais son amusement ne dura pas plus longtemps. Astrid, en effet, écrasa son verre quand Abby percuta un homme. Oh. Oh, non. Non, non, non. Cette journée avait bien commencée, pourquoi n’avait-il pas fait attention ? Pourquoi devait-elle ainsi continuer ? Les bris de verre tombèrent à terre, en compagnie de sa boisson. Tournant la tête, la trentenaire regarda les déchets à terre, sa main poisseuse, les quelques éclats fichés dedans. Soit. Mais penser à cela actuellement ne serait pas productif, à la place, il vaudrait mieux s’assurer que son amie ne fasse pas de scandale. Se dirigeant vers elle, Astrid écrasa les morceaux, se fichant éperdument de marcher ou non sur les restes de sa boisson.

Je… je suis désolé.

Oui, oui. Rha. Vous auriez du faire attention.

Astrid était toujours insipide. Que d’ennui, Abby était furieuse, et donc, par extension, elle aussi. C’était un accident, mais cela ne réparait pas sa faute. Toutes deux le savaient, ce genre de choses pouvaient se payer cher. Agacer la grise était le meilleur moyen pour attirer le courroux de son amie. Quoi qu’il se passe, elle serait toujours de son côté, d’une indécrottable loyauté. Plus protectrice qu’elle ne le laissait comprendre, la trentenaire posa doucement sa main sur l’épaule de sa patronne, et regarda l’étendue des dégâts.

Ca va ?
Taisez-vous.

Astrid détourna le regard, et planta doucement ses yeux dans les siens. Mais un petit attroupement, déjà, se formait. Fait chier, pile ce qu’elle ne voulait pas. On la dévisagea, et la trentenaire, pas à l’aise avec les foules, commença à vraiment se sentir mal. Alors, elle commença à carrer les épaules, à scruter cette masse informe. Ses réflexes reprenaient le dessus. Les poings serrés, elle avait espérée qu’ Abby ne fasse pas de scandale, et voilà que c’était elle qui allait en provoquer un. Génial ! Parfait ! Une vraie idiote !

Euh… ce n’est qu’un chemisier vous savez. Pas la peine d’être si agressive.

Abruti ! Ne comprenait-il pas qu’il parlait à deux anciennes tueuses, qu’au moindre faux pas, il pourrait y laisser sa peau ? Visiblement, il se croyait à une simple petite sauterie. Manquer de respect à sa patronne, devant elle ! C’était impardonnable. Astrid n’avait qu’une envie, lui sauter au cou. Non pas pour le tuer, mais pour lui faire mal. Très mal. Sa loyauté n’avait d’égal que son caractère blasé. Et elle avait beau l’ arborer en ce moment même, elle se sentait comme un serpent prêt à frapper.

Une pensée incongrue lui traversa alors l’esprit. Avait-elle eu sa dose de nicotine aujourd’hui ? Non. Il y avait Amélie. Ce devait être pour ça qu’elle était montée au créneau. Elle qui était si calme d’habitude. Fouillant dans sa poche, elle sortit sa pipe, et commença à la bourrer. Regardant en coin son amie, lui demandant silencieusement si elle voulait le maîtriser.
@Tagname
Des notes ici si vous voulez


#taptaprevenge, #A4a4a4, #horseforever, #CE.Petit.Sabot, #viandecesoir,
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Léo Anderson

Léo AndersonCitoyenMessages : 205
Date d'inscription : 19/04/2018


The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: Re: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EmptyJeu 30 Mai - 21:25

ft. Abby
Maison à vendre


Okay... On venait actuelement d'atteindre le point que je redoutais le plus... Je lui avait dit qu'elle ne devrait pas porter cea en cas d'accident, je l'avais dit... Enfin bref, j'avais prévu le coup ou du moins réfléchi à ce que je ferais si cela arrivait, est-ce que j'allais devoir nettoyer tout un voisinage ? La première des choses à faire étai d'éviter qu'il y ait un contacte physique, ensuite, il fallait ramener l'une des bouteilles prévues afin de retirer les taches, j'en avais gardé en intérieur afin que le tout n'évite de trop chauffer.

J'avais rapidement retiré la viande alors qu'Astrid était déjà parti en reconnaissance afin de gérer la crise.

Je m'étais rapproché d'Astrid afin de lui expliquer toutes les infos pendant que je faisait écran entre Abby et sa future victime

"J'ai besoin de ton aide" avais-je lancé à la demoiselle alors que le voisin remettait en question le fait qu'il ne s'agissait que d'un chemisier

"Peux-tu l'amener à l'intérieur ? J'ai déposé des bouteilles au dessus d'une feuille où est écrit vêtements dessus, c'était en cas de tache, durant ce temps je vais éviter que la foule ne vous pose problème et gérer la situation, désolé du dérangement Astrid"

Une fois cela fait j'avais tout le loisir d'occuper l'attroupement, attrapant l'idiot au burger par l'épaule et le tirant vers le grill.

"Okay tout le monde, inutile d'en faire tout un plat les steaks sont par ici, je vous propose de ne pas se prendre la tête plus quue ça et de laisser la situation être réglés par les principaux concernés ?! Bien !"

J'avais du reprendre la fonction du grill mais une part de moi s'inquiétait pour ce qui se passait à l'intérieur, de toute manière, j'étais plus utile ici que là-bas, je notais seulement de bien faire attention au visage du dit voisin afin de faire une petite enquête à son sujet, tout le monde a des squelettes dans le placard, une fois que j'aurais déterré les siens je verrais avec Abby ce que nous pourrions en tirer.




j'ironise en Electric indigo #6600ff

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 270
Date d'inscription : 28/11/2016


The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: Re: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] EmptyVen 31 Mai - 17:31

The ''hell's kitchen"

ft. Léo Anderson et Astrid Guarnieri
"Un feu trop violent ne permet pas une bonne cuisine"

Tu avais l'impression que le temps s'était arrêté au moment même où les ribs s'étaient étalés sur ton magnifique chemisier blanc. Tu entendais déjà Léo dire un "je t'avais prévenu" et tes yeux perçants se posèrent directement sur le voisin qui avait eu le malheur de passer par là. Tu avais pourtant promis de ne pas faire de scandale et tu ne devais t'en prendre qu'à toi-même pour vivre aussi dangereusement... Mais cet abruti ne pouvait-il pas regarder où il marchait plutôt que d'étaler son repas sur les vêtements des personnes ?! Il commençait à bredouiller de pauvres excuses et tu n'eus même pas le temps de répondre quoi que ce soit que ton amie avait déjà exposée le fond de ta pensée.

Le scandale venait d'éclater et tout le monde vous regardait. Qu'importe ! Sentir la main de ton amie se poser sur ton épaule te tendit encore plus mais tu évitais de le montrer ; cela partait sûrement d'une bonne intention. Essayant d'être le plus docile du monde, tu montrais l'étendue des dégâts mais tu ne pouvais pas t'empêcher de sentir la moutarde te monter au nez ! Tu l'insultais de tous les noms cet abruti de voisin et tu ne avais eu envie de lui mettre la plus grosse des claques quand il demanda le plus naturellement du monde si ça allait. Tu relevais net la tête vers lui. Si la foudre pouvait sortir de tes yeux, il serait moyen foudroyé sur place à l'heure qu'il était. Est-ce que tu avais vraiment l'air de bien aller là ?

- Euh… ce n’est qu’un chemisier vous savez. Pas la peine d’être si agressive.

- Oh bon sang. Mais quel abruti celui-là.

Tu avais sortie cette phrase le plus naturellement du monde. Ce n'était qu'un chemisier ? Juste un vulgaire chemisier ? Mais il pensait qu'il t'avait coûté combien ! Il enchaînait les boulettes et tu avais envie de lui faire avaler son assiettes en plastique pour lui faire comprendre la débilité de ses propos. Tu fis un pas vers lui, déterminée à lui faire entendre raison ton amie suggéra d'entrer à l'intérieur. A contre-cœur, tu la suivis. Tu ferais mieux d'aller te changer avant d'aller lui régler son compte ; tu ne serais pas prise au sérieuse si tu tabassais quelqu'un avec de la sauce barbecue plein la poitrine.

Furieuse, tu entrais dans la maison et montais directement les escaliers sans faire gaffe si ton amie te suivait. Tu avais besoin de t'éloigner de cette foule un bref instant. Tu ouvris la porte dans un grand geste théâtrale avant de la claque de toute tes forces ; espérant que tout le jardin ait entendu ta colère. Tu commençais à faire les cent pas dans ta chambre. Cette journée ne pouvait pas être pire qu'elle ne l'était déjà ! Quelle idée de faire une fête avec les voisins.

- Qu'un "chemisier"... Non mais il s'est entendu lui avec son jean troué et son t-shirt datant du Moyen-Âge ! Quand on a si peu de goût, on évite clairement de la ramener !

Tu n'avais pas encore cherché un nouveau haut. Tu étais déjà en train de chercher un plan pour le faire disparaître de cette planète. Peut-être que l’ensevelir sous des tonnes de sauce barbecue lui ferait comprendre à quel point il n'aurait pas dû jouer avec tes nerfs ? Tu t'arrêtas pour regarder Astrid et surtout remarquer qu'elle s'était blessée à la main. Dans toute cette agitation, tu n'avais pas remarqué tu avais été la seule à avoir été blessée. Sans dire un mot de plus, tu te diriges dans ta salle de bain pour sortir le matériel de soin et rapporter désinfectant et compresse que tu lui tends.

- Je devrais lui faire payer cet affront. Dis-tu sur le ton de la colère. Tu sais quoi. Je vais le faire, et maintenant !

Tu commençais à avancer vers la porte d'un pas déterminé.



The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Yt3o
The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty
MessageSujet: Re: The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]   The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
The ''hell's kitchen" [PV Léo et Astrid]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartiers Résidentiels :: Maison de Mlle Midford et Mr Anderson-