Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EMPa
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3337
Date d'inscription : 15/08/2012


Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EmptyMar 30 Avr - 19:04



Pour une poignée de feuilles



U
ne sortie scolaire... Ça faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas participé à une sortie scolaire d'un de ses enfants. En général, ça n'avait rien de fun... Il fallait surveiller tous les enfants, vérifier qu'ils suivent bien le groupe, qu'ils soient sages, qu'ils se comportent bien dans la rue ; et c'était tout, sauf une partie de plaisir ! Déjà que ce n'était pas facile de tenir deux enfants alors en tenir une quinzaine... Pourquoi est-ce qu'elle avait accepté déjà ? Ah oui. Parce que d'après la prof, puisqu'elle n'avait rien d'autre à faire, ce serait un soutien en plus ; et puis, sa fille était turbulente, ce serait plus simple si sa maman était présente.

L'idée était d'aller en forêt pour faire découvrir aux enfants la nature mais aussi leur faire ramasser des feuilles de différentes sortes d'arbres afin qu'ils constituent leur herbier avec l'espoir qu'ils gardent ça toute leur vie... Evidemment, Thalia allait le perdre d'ici quelques semaines tandis que Ewan allait le ranger dans un meuble bien précieusement. Le joie d'avoir des enfants avec des caractères extrêmement différents... La demoiselle redoutait un peu cette journée. Elle ne savait pas comment allait se comporter sa fille et les autres enfants ni même à quoi elle allait bien pouvoir servir... Ni même si il y aurait d'autres parents avec qui discuter.

Comme chaque matin, Kira accompagna ses enfants mais au lieu de les laisser pour partir bosser, elle entra dans la cour de récréation pendant que sa fille et son fils allèrent rejoindre leur copain. La demoiselle remarqua d'autres adultes au loin, des sac sur le dos ou dans la main... Sûrement d'autres accompagnateurs ? Mais elle n'osa pas vraiment aller vers eux pour faire la conversation. Ce n'était pas son style. (Mal ?) Heureusement, on ne la laissa pas seule bien longtemps puisque l'institutrice alla vers elle pour la saluer et la remercier d'être venue pour la journée. Ce n'était pas vraiment fait avec plaisir mais c'était la seule chose qu'elle pu répondre sur le moment... Par politesse.

8h30 et voilà que la sonnerie retentit. Les enfants se mirent en rang et la demoiselle resta en retrait pour le moment, pendant que le professeur était occupé à les compter. Tout le monde était présent pour la sortie, il ne manquait personne à l'appel ; fort dommage ! Pour cette occasion, les enfants avaient un badge sur lequel était noté le nom de l'élève ainsi que le nom de l'école ; si jamais ils venaient à se perdre, ce serait bien d'avoir une adresse pour les ramener. 8h45, tout le monde était en rang et prêt à partir. La demoiselle se mit en fin de rang pour surveiller les marmots et remarqua qu'une autre maman accompagnait le groupe... Au moins, elle n'était pas le seul parent présent.

Une grande blonde, balafrée qui semblait avoir le même âge qu'elle. La demoiselle ne se souvenait pas l'avoir déjà croisé, en même temps... On ne pouvait pas dire que Kira était une habituée des réunions parents-profs. Ce n'était pas vraiment son truc de discuter avec les parents ou les professeurs ; donc elle ne parlait jamais avec les mamans à la sortie de l'école. Impossible donc de mettre un nom sur ce visage ni même de savoir qui était son enfant... Histoire de ne pas paraître totalement fermée à la conversation, la Rose fit un pas vers la blonde pour venir lui venir serrer la main.

- Bonjour, je m'appelle Kira ! Je suis la maman de Thalia. Vous êtes aussi ici pour accompagner ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] 180826071014793906

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Bdx6

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] 40lc

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Z7pp Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Iz0g

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Astrid Guarnieri

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 53
Date d'inscription : 28/12/2018


Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Re: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EmptyMer 1 Mai - 16:08


I wanna run. Chase the morning sun when I'm with U. Give it all away. Catching fire as the wind blows. I know that I'm rich enough for pride, I see a billion dollars in your eyes. Even if we’re strangers til we die


Pour te donner une chance de comprendre, je vais te raconter une histoire

Elle voulait fumer. Bon sang, ça la démangeait depuis ce matin. Mais c’était ainsi, quand la blonde était avec sa progéniture, elle évitait toutes les vapeurs toxiques pouvant lui nuire. Quand à venir à cette sortie, c’était tellement barbant. Enfin non, enfin oui. Astrid aurait tout fait pour sa fille, jusqu’à lui décrocher la lune. Alors, quand cette dernière lui avait demandée de venir, elle s’était arrangée avec son père, moyennant sa fierté, son amour propre et tout ce qui pouvait aller avec. Mais bon, qu’est ce qu’on pouvait ne pas faire pour ses gosses hein ? La trentenaire, bien qu’elle s’ennuyait déjà, ne regrettait rien. Hier au soir, elle avait fait le sac de voyage avec sa petite, une grande première ! Elle ne savait pas quoi mettre, avait dû s’aider d’Amélie pour le compléter. Toutes les deux s’étaient endormies un peu excitées par ce voyage, même s’il ne s’agissait que d’aller dans la forêt pour y récolter des feuilles.

La marmaille. Hurlante et déjà dégoulinante de bave. Les enfants étaient répugnants, pour la plupart. Ils étaient une espèce à part entière, dont elle avait encore du mal à déchiffrer les secrets. Sa fille, bien sûr, avait un traitement de faveur - c’était sa fille tout de même - mais même avec ça, il lui arrivait souvent d’être perdue face à elle. Astrid savait qu’elle n’était pas la meilleure des mères, mais au moins elle essayait, espérant sincèrement que cela suffirait.

Qu’elle ne fut pas sa surprise de croiser Kira. Kira, son ancienne supérieure. L’ex de son patron actuel, aussi. Un beau bordel en perspective. Pourquoi, de toutes les petites filles, la sienne s’était liée avec celle de la louve ? C’était vraiment un comble, pour elle qui essayait de se faire toute petite ! Pourquoi tombait-elle systématiquement sur les grands pontes des Domae ? Astrid était contrariée, agacée. C’était à croire que le destin voulait lui faire des crasses, après tant d’années passé dans l’ombre. Le regard blasé, elle regarda la main de Kira, ne pouvait-elle pas couper à toutes ces formalités ?

Ouais... je suis la mère d’ Amélie. Le plaisir est partagé.

Elle se décida enfin à prendre cette main, à la serrer, doucement, mais surement. Priant secrètement pour ne pas être reconnue. Ce serait un comble, compte tenu de tout ce qu’elle avait fait pour rester cachée.

Astrid.

Bon, c’était pas ultra sympa comme présentation. Au contraire, c’était même vraiment moyen, mais elle n’avait pas vraiment su comment réagir. Kira, ici ! Pour beaucoup, ce serait une bénédiction, mais elle, elle, elle ne le voyait pas du tout ainsi. Les gosses, tous en rang, commencèrent à marcher pour aller vers la forêt. Heureusement, cela ne dura pas longtemps. Tout du long, Astrid avait les yeux rivés sur Amélie. Il y eut bien une fois ou elle recadra un enfant, mais sinon, il n’y eut aucun accident.

Arrivés dans la forêt, on compta à nouveau les enfants, et tous entrèrent dedans, sous les cris de joie des petits. La nature, il n’y avait après tout rien de tel pour exciter la marmaille. Au moins, son ex n’aurait pas de problème à coucher Amélie. Petit veinard.
@Tagname
Des notes ici si vous voulez


#taptaprevenge, #A4a4a4, #horseforever, #CE.Petit.Sabot, #viandecesoir,
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EMPa
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3337
Date d'inscription : 15/08/2012


Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Re: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EmptyJeu 2 Mai - 0:20



Pour une poignée de feuilles



D
e toute façon, la demoiselle aux cheveux roses était condamnée à passer sa journée avec les marmots alors autant essayer de faire la conversation avec une adulte qui pourrait parler d'autres choses que des chocolats qu'ils mangeront à Pâques. Kira n'était pas des plus sociables et la maman qu'elle avait décidé de saluer ne semblait pas non plus à l'aise... Mais il fallait savoir briser la glace pour commencer de nouvelle relation. Rien ne disait qu'elles deviendraient les meilleures amies du monde mais la journée serait peut-être plus agréable à passer si elles pouvaient avoir un brin de conversation.

- Ouais... je suis la mère d’ Amélie. Le plaisir est partagé.

La maman semblait hésiter quelques instants avant de serrer la main de la demoiselle aux cheveux roses ; cette dernière ne savait pas pourquoi, mais l'odeur de son interlocutrice lui disait vaguement quelque chose... Comme une personne déjà croisé. Mais bon, elle pouvait tout aussi bien être une cliente de la pâtisserie comme un ennemi avec qui elle avait croisé le fer ; peut-être que ça lui reviendrait plus tard ? Ou peut-être pas.

- Astrid.

Kira pouvait donc mettre un nom sur la maman de l'amie de sa fille ! Puisque les petites semblaient partie pour être meilleures amies pour la vie, il fallait s'attendre à se croiser souvent lors des anniversaires et autres soirées... Pour l'instant, elles n'avaient que 7 ans donc elles s'en tenaient aux goûtés d'anniversaire ; mais quand elles auront 15 ans et qu'elles feront la tournée des bars, connaître un minimum la maman de l'autre enfant serait un atout indispensable pour les surprendre. Car oui, Kira savait déjà que l'adolescence de Thalia serait une vraie plaie. Elle ne se souvenait pas avoir été très tendre avec ses parents alors la Rose ne voyait pas pourquoi les choses seraient différentes.

Le trajet en ville se passa plutôt bien. La plupart des enfants restaient en rang mais il fallait rappeler à l'ordre quelques traînards, un peu bavards, dont sa fille faisait partie. Kira ne savait pas trop si Thalia était ravie que sa mère soit présente pour cette sortie ou si au contraire, elle se sentait un peu trop surveillée. La maman évitait donc d'être trop sur son dos et encore heureux, la petite se comportait bien dans la rue, il fallait espérer qu'elle ait ce même comportement dans la forêt. Aucun incident à déplorer pour le moment ; tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes. Maintenant, ils allaient devoir ramasser leur tas de feuilles et s'amuser à aller chercher dans le dico le nom de chaque espèce... Encore un truc pour ambiancer les soirées. Peut-être qu'elle pourrait essayer de refiler ça à Vilmos ?

- Thalia me parle souvent d'Amélie, elles ont vraiment l'air de s'apprécier toutes les deux ! Ça fait plaisir à voir.

Kira n'avait pas encore eu l'occasion de rencontre la copine, apparemment, elle passait plus chez Vilmos... Mais c'était peut-être l'occasion d'organiser un truc sympa chez elle histoire de faire plus ample connaissance ? Enfin si Astrid le voulait aussi. Cela ne servait à rien de la mettre mal à l'aise si elle était aussi sociable que Kira ; les après-midi thé à regarder les enfants jouer, ce n'était pas vraiment son truc. Alors, elle pouvait bien comprendre que d'autres personnes ne soient pas emballées par ce genre de programme.

- C'est la prof qui vous a invitée à la sortie ou c'est votre fille que vous a fait les yeux doux pour être accompagnatrice ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] 180826071014793906

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Bdx6

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] 40lc

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Z7pp Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Iz0g

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Astrid Guarnieri

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 53
Date d'inscription : 28/12/2018


Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Re: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EmptyDim 19 Mai - 6:25


I wanna run. Chase the morning sun when I'm with U. Give it all away. Catching fire as the wind blows. I know that I'm rich enough for pride, I see a billion dollars in your eyes. Even if we’re strangers til we die


Pour te donner une chance de comprendre, je vais te raconter une histoire

- Ne m'en parlez pas, Amélie n'a que le prénom de Thalia en bouche ces derniers temps. Je crois qu'on est bien parties pour se voir sur la durée.

Astrid eut un petit, tout petit sourire. Elle ne voulait pas vraiment montrer à Kira son ancien visage, la prudence était vraiment de mise.

- C'est ma fille. Quand elle a sut que vous veniez, elle m'a tannée pour faire comme Thalia.

Au moins, elle était heureuse de voir que c'était quelqu'un de vraiment sérieux. Enfin bon, avoir une petite comme Thalia voulait tout dire, cette enfant avait beau ne pas être tout le temps un ange, on voyait quand même qu'elle était très bien éduquée. Pas comme ce petit con de Killian, qui semblait prendre un malin plaisir à répondre aux professeurs. Amélie en était toute retournée. D'ailleurs, Astrid s'était promise de faire un jour peur à sa maman. Le temps passait, mais elle ne trouvait pas l'occasion, c'était dommage. Elle aurait bien eut deux mots à lui dire à propos de son marmot.

- Enfin bon, si ça peut lui faire plaisir.

La trentenaire continua à badiner avec Kira, pesant ses mots alors qu'elles se dirigeaient vers la foret. Arrivées dans cette dernière, elle commença à surveiller les enfants, et le temps passa un peu. Chercher des feuilles n'avait rien de passionnant, et Astrid du bien l'avouer, elle relacha sa vigilence. Le repas de midi passa, et il y eut une pause pipi, avant qu'ils ne comptent à nouveau les enfants, et qu'elle ne se rende compte de la supercherie.

- Ou est ma fille ? Et la votre ? Merde, Amélie !

Soudainement paniquée, plus calme qu'elle ne devrait l'être, Astrid se dirigea vers la prof, qui n'en menait pas large. Cette dernière lui assura que leurs enfants ne devaient pas être loin, mais la trentenaire comprit immédiatement qu'elle disait cela uniquement pour se rassurer. Elle n'avait aucune preuve, et semblait, elle aussi, sur le point de craquer.

- Astra a trouvé quelque chose ?

Les nerfs à fleur de peau, Astrid ne se rendit pas compte de sa boulette. A vrai dire, elle n'y pensait pas, trop absorbée qu'elle était par la disparition de son bébé. Merde, Sullivan ne lui pardonnerait jamais ! Comment elle allait l'expliquer ? Il se passerait quoi si elle ne la retrouvait pas ? La blonde n'était pas sure d'être assez forte pour encaisser la réponse à cette question.
@Tagname
Des notes ici si vous voulez


#taptaprevenge, #A4a4a4, #horseforever, #CE.Petit.Sabot, #viandecesoir,
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EMPa
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3337
Date d'inscription : 15/08/2012


Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Re: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EmptyJeu 23 Mai - 9:58



Pour une poignée de feuilles



C
'était vraiment une bonne chose que Thalia se soit fait une bonne copine. Au moins, elle n'était pas toute seule à l'école... Mais si elle pouvait parler des cours de maths avec tant de passion que son amitié avec Amélie, ce serait franchement une bonne chose ! Et apparemment, c'était la même chose du côté d'Astrid puisque sa fille ne faisait que de parler de Thalia. Voilà une amitié qui allait durer encore plusieurs années ; du moins, espérons-le. Kira était tout de même curieuse de savoir si c'était la prof ou sa fille qui lui avait demandé de venir... De son côté, c'était un peu un mélange des deux. Avoir le parent d'un élève perturbateur était un poids en moins pour le professeur, c'était clair.

- C'est ma fille. Quand elle a sut que vous veniez, elle m'a tannée pour faire comme Thalia.

- Ah les enfants ! On a vraiment du mal à leur dire non...


Sauf quand il s'agissait de grosses bêtises, là forcément, c'était facile de mettre un stop. Mais bon, quand ils faisaient les yeux doux pour les accompagner en sortie, c'était beaucoup plus compliqué de dire non. Les mamans continuèrent de discuter un peu, jetant quelques regards sur le groupe ; elles étaient quand même là pour surveiller les enfants, non pour discuter potins. C'était sympa de marcher un peu avec les enfants mais on ne pouvait pas dire que c'était l'activité du siècle non plus... Récolter des feuilles en se demandant bien à quel arbre elle pouvait appartenir n'avait rien d'exceptionnel. Surtout que Quederla ne possédait pas non plus une énorme biodiversité niveau plantes.

Il y eu quand même l'heure du repas. Marcher dans la forêt avait ouvert l'appétit de tout le monde et ça faisait mal aux pieds ; un peu de repos ferait du bien aux enfants comme aux adultes. Evidemment, les adultes durent prévoir une pause pipi pour les enfants qui n'étaient pas capable de se retenir toute une journée et il était temps de rassembler les affaires... Il est vrai que pendant l'heure du repas, Kira ne s'était pas mis à côté de sa fille qui avait clairement exprimée le vœu de vouloir manger avec ses copines. Alors elle s'était mise un peu plus loin, tout en gardant un œil sur elle et Kira l'avait vu suivre un professeur et un autre groupe d'enfants pour la pause toilettes. Cependant, la suite des événements ne lui faisait clairement pas plaisir à entendre.

- Ou est ma fille ? Et la votre ? Merde, Amélie !

La demoiselle aux cheveux roses mis un peu de temps à comprendre que c'était bien à elle qu'Astrid s'adressait. Tournant de tous les côtés, Kira essayait de chercher une petite tête rose gambadant de droite à gauche mais elle ne la vit pas. Pourquoi ? Kira essayait de ne pas paniquer, sachant parfaitement que sa fille avait le don pour se cacher ou faire des bêtises mais il est vrai qu'au fond d'elle, elle commençait sérieusement à s'inquiéter. Comme Astrid, la maman alla voir le professeur pour lui rendre des comptes mais cette dernière lui assura que les fillettes de devaient pas être très loin... Voire qu'elles osaient une partie de cache-cache pour faire peur aux adultes. Ce qui eut le don de mettre Kira en pétard.

- Astra a trouvé quelque chose ?

Se tournant vers Astrid avec un regard étonné, la demoiselle fronça les sourcils. Certes, ce n'était pas un secret qu'elle soit Bad Wolf avec un loup mais que ce dernier se nomme Astra... Seuls les Domae et ses ennemis étaient au courant. Kira décida de régler cette histoire plus tard ; ce n'était pas le plus important pour le moment... Leurs filles avaient disparu et il ne fallait pas mettre une histoire de Domae sur le tapis. Dans tous les cas, la demoiselle aux cheveux roses comprit que c'était aux mamans de prendre les choses en mains ; il n'était pas question que toute une classe verte parte à la recherche de fillettes disparues et la professeur ne semblait pas prendre la situation très au sérieux. Soit.

- On va aller les chercher nous-même dans ce cas.

Pas la peine d'inquiéter les autres enfants mais ils avaient compris assez vite qu'il y avait problème. La demoiselle aux cheveux roses fit un signe à Astrid pour s'éloigner du groupe ; mais par où commencer ? Evidemment, quand elles furent un peu plus loin, la Reine de l'Alliance invoqua Astra pour qu'il commence à chercher l'odeur de sa fille, se doutant que Amélie ne devait pas être très loin. Elle invoqua ensuite un autre loup, plus sauvage avec qui elle essayait de tisser un lien depuis plusieurs mois. Mais il serait présent pour les protéger en cas de pépin.

- Vous étiez Domae, n'est-ce pas ? C'est pour ça que votre odeur me disait quelque chose.


Ce n'était pas facile de retenir tout le monde. Et puis, certaines personnes avaient une plus forte odeur que d'autres alors elles marquaient plus. Astrid n'était pas dans l'Alliance et elle n'était plus Domae depuis un moment... Alors que faisait-elle ? Simple Citoyenne ?

- Vous deviez invoquer votre familier, il nous sera sûrement utile. Vous préférez qu'on se sépare ou qu'on reste ensemble ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] 180826071014793906

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Bdx6

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] 40lc

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Z7pp Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Iz0g

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Astrid Guarnieri

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 53
Date d'inscription : 28/12/2018


Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Re: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EmptySam 25 Mai - 13:03


I wanna run. Chase the morning sun when I'm with U. Give it all away. Catching fire as the wind blows. I know that I'm rich enough for pride, I see a billion dollars in your eyes. Even if we’re strangers til we die


Pour te donner une chance de comprendre, je vais te raconter une histoire

Euh ouais, on va dire ça.

Oui, elle l’avait été. Bon sang, pour le meilleur et pour le pire, son passé refaisait surface. La famille de Thalia était beaucoup trop dangereuse. D’abord Vilmos, puis Kira, Astrid enrageait de se savoir démasquée. Bon sang, elle voulait une vie normale, normale ! C’était trop demandé de pouvoir laisser toute la partie Domae et Ghost sur le tapis ? Enfin oui, techniquement, puisqu’elle habitait dans un hotel. Un palace qui plus est, mais ce n’était pas la question. Elle ne voulait pas y faire face, elle ne voulait pas rencontrer Kira, devenir amie elle et faire comme si de rien n’était. Merde, bien sûr qu’elle l’aimait bien, cette femme avait de l’esprit, et Astrid sentait clairement le feeling passer entre elles, mais voilà ce qui arrivait ! Sa fille, sa petite Amélie, la prunelle de ses yeux, son n’ amoureuse rien qu’à elle, disparaissait. C’était quoi leur problème à tous au juste hein ? Ils se donnaient le mot pour la faire chier, c’était ça ? Astrid était en rage. La colère plus froide qu’un plat congelé en pleine gueule, elle scruta la forêt.

Amélie Desaline ! Si tu ne sors pas tout de suite de ton trou, je jure de venir t’en sortir par la peau du cul ! Privée de dessin, de peinture, et de tout ce que tu aimes pour trois semaines. Je ne rigole pas jeune fille ! Je compte jusqu’à trois ! Un !

Elle avait toujours eu la voix qui portait, aujourd’hui plus que n’importe quel autre jour, celle ci semblait décuplée. Et bien que cela ne se voyait pas, de part son manque d’émotion apparent, la peur lui nouait le ventre. Astrid tremblait légèrement. Merde.

Ils sont un peu plus fragiles qu’un loup voyez vous. Elle avait peut être répondu un peu trop brutalement à Kira. Mais elle était stressée, bon sang, ce n’était pas une raison. Excusez moi, ce n’est pas vous qui méritez ma colère. Elle se frotta les yeux, vraiment désolée d’être aussi agressive. Son ton se fit alors plus doux, plus conciliant. Mais vous avez raison, je vais les invoquer, et je préfère qu’on se sépare, on couvrira plus de terrain comme ça.  

Mais alors qu’elle allait invoquer ses papillons, les nommer, pour leur demander de quadriller une forêt trop dangereuse pour eux, elle entendit un coup de sifflet. Enfin, deux, pour être exact. Amélie. Elle lui avait donnée ce sifflet en lui demandant de ne jamais s’en séparer, de l’utiliser pour quand elle serait en danger. Dans un fossé ou face à un vieux pervers par exemple. Merde, dans quoi s’étaient t’ elles encore fourrées ? Entendant ce bruit, puis le fait qu’il s'arrête brutalement au second coup de semonce, elle s’élança. En direction du bruit, Astrid couru comme jamais elle n’avait couru. Sautant par dessus les troncs écrasés au sol, esquivant les branches sans s'arrêter. Elle courut à l’endroit du bruit, mais n’y trouva rien. Pas la peine de s’attarder. Sans prêter attention à son environnement, elle chercha du regard les petites. Rien. Se serait-elle trompée ?

Amélie ? Tu es ou ma chérie ?

Elle commença à fouiller les environs, persuadée que son enfant s’était foulé la cheville pas loin. Ou que ce soit son amie qui soit blessée. Le fait est qu’elles ne pouvaient pas se déplacer. Au moins, elles étaient dans le coin, c’était déjà ça. Maintenant, il n’y avait plus qu’à les trouver. Au bout de cinq minutes, ne trouvant toujours aucune trace, elle se décida à employer les grands moyens. La trentenaire déploya ses papillons, et, d’un geste vague de la main les envoya patrouiller dans les environs. L’angoisse lui tordait le ventre, sa fille n’était pas du genre à faire de telles bêtises. Bon sang, elle allait morfler quand sa mère la retrouverait. Astrid était tellement en colère. Pourquoi s’était t’elle éloignée ? Pourquoi ? Au nom de quoi, pour qu’elle raison ? Elle avait intérêt à avoir une bonne explication. Du fait de son métier, de son ancien passé, la blonde était du genre angoissée. S’il y avait bien une chose qu’elle avait peur, c’était de perdre son enfant. Le fait que ce soit de façon conne, et dans une sortie scolaire, ne changeait rien à la donne. Elle qui côtoyait la mort depuis un certain nombre d’années ne craignait pas qu’on lui prenne sa vie à elle. A la place, elle se demandait comment elle pourrait vivre si on lui enlevait son bébé. S’il lui arrivait le moindre malheur, elle ne s’en remettrait jamais. Astrid n’était pas du genre à niaiser, mais il y avait bien des choses sur lequel on ne pouvait tergiverser.

Amélie ? Canaille ? N’ai pas peur, je suis la.
@Tagname
Des notes ici si vous voulez


#taptaprevenge, #A4a4a4, #horseforever, #CE.Petit.Sabot, #viandecesoir,
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EMPa
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3337
Date d'inscription : 15/08/2012


Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Re: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EmptyLun 27 Mai - 11:33



Pour une poignée de feuilles



R
égler ses comptes maintenant n'était peut-être pas le meilleur moment mais la demoiselle aux cheveux roses avait besoin d'obtenir quelques réponses. C'était pour cette raison que l'odeur d'Astrid lui disait quelque chose ! C'est parce qu'elle était Domae et qu'elles avaient déjà dû se croiser dans le QG ? Cette situation ne semblait pas faire plaisir à Astrid ; bien au contraire, même, elle enrageait ! Pourquoi ? Elle n'avait pas dû quitter les Domae en très bons termes... Pour le coup, la demoiselle n'en avait strictement aucune idée. Elle avait une bonne mémoire mais pas à ce point. Et puis, il y avait la situation qui ne devait pas améliorer... Leur fille avait quand même disparu !

- Amélie Desaline ! Si tu ne sors pas tout de suite de ton trou, je jure de venir t’en sortir par la peau du cul ! Privée de dessin, de peinture, et de tout ce que tu aimes pour trois semaines. Je ne rigole pas jeune fille ! Je compte jusqu’à trois ! Un !

- Je doute sincèrement que ce soit la solution.


Kira aussi était stressée pour sa fille. Peut-être qu'elle avait un caractère de farceur mais ce n'était pas son style de disparaître autant de temps, surtout en forêt ; elle n'était pas connue pour avoir un sens de l'orientation parfait. Et puis, si elle était Domae, pourquoi Astrid n'invoquait pas ses animaux ? Plus les animaux seraient présents dans cette forêt et plus ils seraient opérationnels pour retrouver leurs enfants !

- Ils sont un peu plus fragiles qu’un loup voyez vous. Excusez moi, ce n’est pas vous qui méritez ma colère. Vraiment désolée d’être aussi agressive. Mais vous avez raison, je vais les invoquer, et je préfère qu’on se sépare, on couvrira plus de terrain comme ça.  

- Moi aussi je suis inquiète pour ma fille... Mais céder à la panique ne fera pas avancer les choses.

Se séparer serait sûrement la meilleure des solutions mais que se passerait-il si elle tombait sur l'agresseur ? Car Kira était persuadée que leur fille avait été enlevée. La demoiselle commençait à prendre un chemin quand elle entendit également deux coups de sifflets ; mais elle n'était pas certaine de la signification ? Elle se tourna machinalement vers Astrid qui était déjà partie en coup de vent. Cette dernière devait certainement savoir la signification du coup de sifflet et donc, savait où était leurs filles ! Voilà pourquoi se séparer était finalement une mauvaise idée ! Elles auraient eu plus de chance en restant ensemble !

Invoquant un autre loup, la demoiselle lui demanda de flairer la piste d'Astrid. Plus facile à dire qu'à faire et il était suffisamment têtu pour ne pas faire réellement ce qu'il voulait. Elle avait bien réussi à dompter Astra alors ce n'était pas le petit nouveau qui allait imposer sa loi ! Après une longue dispute avec son animal, il accepta finalement de suivre la trace de l'ancienne Domae. La Reine de l'Alliance regardait autour d'elle, faisant attention aux moindres détails qui se trouvaient sous ses yeux ; mais pour le moment, il n'y avait personne ? Où était donc Astrid ?

La demoiselle finit par retrouver Astrid qui était toujours sur la piste et pas d'enfants à l'horizon... Donc elle cherchait encore. Là, ça commençait à réellement devenir angoissant mais elle le disait plus tôt, il ne fallait pas céder à la paniquer ; c'était la pire chose à faire ! D'un pas rapide, la demoiselle aux cheveux roses s'approcha d'Astrid et posa sa main sur son épaule pour signifier sa présence ; même si elle avait fait suffisamment de bruit en arrivant... Mais peut-être était-elle trop dans son monde pour le remarquer. Auquel cas, Kira préférait informer sa présence directement.

- J'ai entendu le coup de sifflet alors je vous ai suivi... Est-ce que vous avez trouvé quelque chose ?

Dans quoi leur fille avait bien pu se fourrer encore ? Kira avait évidemment fait tout un topo sur le fait qu'il ne fallait pas parler aux inconnus et encore moins les suivre ! Ah cette histoire la mettait en rogne et ça allait mal finir pour quelqu'un avant la fin de la journée... Elle allait devoir taper quelqu'un ! D'un seul coup, les jeunes femmes purent entendre le hurlement d'un loup ; sûrement avait-il trouvé quelque chose ? La demoiselle avança donc vers cette direction et conseilla Astrid de la suivre. Elle espérait qu'il avait retrouvé leur fille.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] 180826071014793906

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Bdx6

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] 40lc

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Z7pp Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Iz0g

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Astrid Guarnieri

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 53
Date d'inscription : 28/12/2018


Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Re: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EmptyLun 27 Mai - 16:08


I wanna run. Chase the morning sun when I'm with U. Give it all away. Catching fire as the wind blows. I know that I'm rich enough for pride, I see a billion dollars in your eyes. Even if we’re strangers til we die


Pour te donner une chance de comprendre, je vais te raconter une histoire

Sincèrement, je sais pas si vous avez autant d’ennemis que moi ma Reine.

Elle avait usée du surnom sans s’en rendre vraiment compte. Malgré ce que l’on pourrait croire, ce n’était pas ironique. Elle avait été Ghost, et à ce titre, ignorait les nouvelles attributions de Kira. Peut être que son titre actuel était pire qu’avant, ou peut être qu’elle était juste une femme normale maintenant. Personne ne pouvait le dire, le prédire. Même si bon, ses ennemis à elle ne connaissaient pas son visage. En théorie. Il y avait toujours une faille, il y avait toujours quelqu’un pour cafter, pour se retourner. Mais ce n’était pas le sujet, en ce moment, Astrid ne voulait pas essayer de réfléchir qui avait la plus grosse. La disparition de son bébé accaparait toute son attention.  

Pas vraiment non. J’ai déployée mes animaux, ils me diront s’ils la voient.

Astrid se gratta les cheveux, tenta de respirer profondément. Ses papillons allaient couvrir le terrain, lui dire si quoi que ce soit d’anormal se passait. Ce n’était qu’une question de temps, et en attendant, elle regarda à nouveau la forêt. Cherchant des traces, alors que ce n’était clairement pas son domaine de prédilection.

Le sifflet, c’est celui d’ Amélie, je lui ai donné pour faire fuir les agresseurs potentiels. Mais cela n’a pas suffit. J’ai été stupide.

Astrid commençait à se dire que sa fille avait peut être été capturée. Ca craignait. Arrivant sur les lieux, elle vit le sifflet à terre, la terre retournée et les quelques branches cassées. Et dire qu’elle prônait la discrétion, ces gens étaient de vrais idiots. Cela l’ enrageait, non mais sérieusement, ils n’avaient même pas brouillés leurs traces. Aussi, elle pesta. Même pas capable de capturer des gosses discrètement. Amateurs. Ce fut à ce moment que l’un de ses papillons revint, se posant sur son doigt, il lui confirma ce qu’elle avait deviné. C’était bien un kidnapping. En revanche, il l’informa également qu’ ils se dirigeaient vers l’est, et que l’un des frères venait de se prendre dans une toile d’araignée. Bon dieu, pile ce qu’elle craignait. Ce n’était pas le moment !

C’est bien un kidnapping, ils sont partis vers l’est. Partez devant, l’un de mes papillons est prit dans la toile d’une araignée. Je dois aller le déloger.

Ce qu’elle pouvait être sotte, le loup de Kira aurait très bien pu suivre seul cette piste. Mais bon, sa fille étant portée disparue, il fallait bien qu’elle fasse tout son possible elle aussi. Elle avait beau se détester d’avoir prit cette décision, la trentenaire ne la regrettait pas. Aux grands maux les grands moyens. Prenant son foulard, elle le noua solidement à son visage, couvrant une partie de ses cicatrices, masquant ce dernier comme elle pouvait. Elle lâcha également ses cheveux pour cacher son front, avant de les nouer en queue de cheval pour ne pas qu’ils la dérangent. Cela ne dura qu’un bref instant, mais elle fut parée en deux ou trois mouvements. Voyant un deuxième papillon se diriger vers elles, Astrid le prit dans sa main, avant de le tendre à Kira.

Kira, j’ vous présente Opaline. Ou que vous irez, je pourrais vous trouver avec. Elle tendit un doigt accusateur sur le papillon. Opaline, pas de folies. Puis se tourna vers la louve, haussa un sourcil, avant de s’éloigner, comme elle s’était approchée. Le plus naturellement du monde.
@Tagname
Des notes ici si vous voulez


#taptaprevenge, #A4a4a4, #horseforever, #CE.Petit.Sabot, #viandecesoir,
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EMPa
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3337
Date d'inscription : 15/08/2012


Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Re: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EmptyMar 28 Mai - 10:48



Pour une poignée de feuilles



- Sincèrement, je sais pas si vous avez autant d’ennemis que moi ma Reine.

- Je n'ai pas spécialement envie de jouer à qui à le plus gros nombre d'ennemis... Mais je m'en sors plutôt bien à ce niveau-là.


Bon, ok. Tout le monde avait un paquet d'ennemis donc n'importe qui auraient pu enlever leurs filles ! Ils pourraient tout aussi bien s'en prendre à Thalia et Amélie se trouvait sur le chemin comme ça pouvait être l'inverse. Dans tous les cas, la finalité était la même : Leurs filles avaient disparu et il fallait les retrouver. Cela ne servait à rien d'en vouloir à l'autre, ce n'était pas comme si elles avaient cherché cet enlèvement ni même engagé quelqu'un pour ! Maintenant, il fallait une piste et Astrid semblait avoir quelque chose en tête... Non ?

- Pas vraiment non. J’ai déployée mes animaux, ils me diront s’ils la voient.


L'avantage d'avoir plusieurs animaux, c'est qu'ils pouvaient se séparer pour couvrir un plus grand terrain. Maintenant qu'elle avait plusieurs loups -elle ne savait toujours pas pourquoi d'ailleurs- c'était un très net avantage... Mais ce n'était pas pour autant que maintenant, elles avaient une piste. Kira renifla plusieurs fois en essayant de repérer l'odeur de sa fille ; avec tous ces arbres et cette terre, ce n'était pas hyper facile de repérer quoi que ce soit. La prochaine fois qu'elle ira en sortie scolaire, la demoiselle aux cheveux roses l'aspergera de parfum pour homme qui pue... Comme ça, elle pourrait retrouver sa trace sans le moindre problème et elles ne seraient pas là à tourner en rond !

- Le sifflet, c’est celui d’ Amélie, je lui ai donné pour faire fuir les agresseurs potentiels. Mais cela n’a pas suffit. J’ai été stupide.

- Ne dites pas ça ! On ne peut pas toujours tout prévoir... Votre fille est intelligente, je suis sûre qu'elle trouvera un moyen de s'échapper ou de nous contacter.


Quelques minutes plus tard, les jeunes mamans trouvèrent un sifflet à moitié recouvert de terre ; il devait appartenir à Amélie. Il n'y avait plus de doutes quant au fait que quelqu'un avait essayé de les enlever... Mais qu'était-il arrivé à Thalia ? Est-ce qu'elle était avec son amie ? Est-ce qu'ils s'étaient séparés pour l'emmener ailleurs ? La petite demoiselle aux cheveux roses n'avait donné aucun signe de vie pour le moment alors Kira espérait de tout cœur qu'elle soit avec Amélie. Kira sortie de ses pensées au moment où un papillon arriva près d'elles pour se poser sur le doigt d'Astrid.

- C’est bien un kidnapping, ils sont partis vers l’est. Partez devant, l’un de mes papillons est prit dans la toile d’une araignée. Je dois aller le déloger.

C'était naturel. Il n'était pas question de laisser son animal coincé dans une toile au risque qu'il se fasse manger par une autre bestiole... Kira aurait réagit pareil si l'un de ses loups avaient été blessés. Un deuxième papillon s'approcha d'elles et Astrid le présenta comme s'appelant "Opaline" ; c'était lui qui permettrait à Astrid de les retrouver. Kira ne perdit pas de temps à prendre le chemin de l'est ; heureusement, courir ne la fatiguait pas tant que ça et elle pouvait courir sur de longues distances sans en ressentir la fatigue. Elle pourrait les rattraper en moins de deux !

Les odeurs se fit de plus en plus fortes et elle reconnu celles de sa fille, de son amie et trois autres inconnues. Ils continuaient de marcher, faisant attention à ceux qui pouvait se passer autour d'eux... Ils étaient prudents maintenant qu'Amélie avait sifflé ; ils devaient se douter que des adultes n'allaient pas tarder à arriver. Au premier abord, Kira ne sut pas qui s'était. Des Rebelles ? Des membres du Gouvernement ? De l'Ordre ? Leur tête ne lui disait pas grand chose dans sa longue d'ennemis et elle se ferait une joie d'en garder au moins un en vie pour lui faire passer un interrogatoire musclé. Peut-être même en présence de Vilmos ? Qu'il apprenne qu'on lui avait enlevé son bébé, tiens !

- Quand ma maman va venir, elle va vous botter le cul !

La demoiselle aux cheveux roses secoua négativement la tête... Quel langage... C'était forcément Vilmos qui lui avait appris une telle expression. Lui qui était vulgaire en toute circonstance.

- Ah ouais... J'aimerai bien voir ça, tiens donc ! Et elle est où là ta maman ?

Les trois hommes riaient aux éclats tandis que Thalia se contentait de faire un doigt d'honneur à celui qui s'était moqué d'elle... Il y avait vraiment des choses à revoir dans son éducation et pour le coup, Kira voulait bien se rendre coupable de ce geste. Alors qu'il s'apprêtait à lever la main sur sa fille, prétextant vouloir lui apprendre la bonne manière, la demoiselle aux cheveux roses s'empara d'un gros caillou qu'elle lança sur un des trois hommes pour attirer leur attention. Et celui-là, il y a dû faire mal... En plein dans le dos !

- Les filles, oust ! Allez vous cacher !

- Maman !

- Du vent ! Et on reparlera de ton vocabulaire juste après, jeune fille !

- Pfeuh. Fais leur manger la poussière !


Aussitôt dit, la fillette attrapa la main de sa copine et commença à courir loin d'ici. Le problème maintenant, c'est que Kira n'avait pas pris ses armes pour une sortie scolaire ; le combat à mains nues ne l'avaient jamais dérangé. Mais un peu quand les personnes en face possédait chacun une épée à la ceinture ; ça, ce n'était plus très équitable.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] 180826071014793906

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Bdx6

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] 40lc

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Z7pp Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Iz0g

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Citoyen
Astrid Guarnieri

Astrid GuarnieriCitoyenMessages : 53
Date d'inscription : 28/12/2018


Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Re: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] EmptyMar 28 Mai - 15:42


I wanna run. Chase the morning sun when I'm with U. Give it all away. Catching fire as the wind blows. I know that I'm rich enough for pride, I see a billion dollars in your eyes. Even if we’re strangers til we die


Pour te donner une chance de comprendre, je vais te raconter une histoire

Ou était ce fichu papillon ? Pas bien loin si l’on en croyait son frère, mais beaucoup trop à son goût. Le trouvant finalement, Astrid l’attrapa délicatement, aussi prudemment que possible, et le fit disparaître instantanément. Bon sang, lui aussi était apeuré. Pestant d’avoir perdue autant de temps, la trentenaire s’élança à la poursuite de la meute de loup. Espérant que leurs recherches à eux seraient fructueuses.

Astrid arriva quelques minutes après Kira, mais ce qu’elle vit ne lui fit pas plaisir. Amélie était paralysée, pleurant toutes les larmes de son corps, en compagnie de sa plus grande amie. Génial, elle en avait maintenant pour des années de thérapie. Sa petite était pas du genre courageuse, sa nature était plus celle d’une poule mouillée que d’une véritable guerrière. Rien que le fait qu’on ait pu la faire pleurer enrageait Astrid. Ces trois gus, malgré son voeu de pacifisme, allaient certainement mourir.

En voyant sa mère, et Kira, Amélie se calma un peu, arrêta de renifler comme une malpropre. Quand Kira leur demanda de s’éloigner, Astrid hocha silencieusement la tête, ou, ça semblait une bonne idée. Ce qui allait suivre ne devait pas être vu par leurs petites. Pas la peine de les traumatiser davantage, enfin il fallait aussi les éloigner du danger. Attirer l’attention de ces fous furieux pour qu’ils ne les voient pas aller se cacher.

Ce qui tombait bien, puisqu’ils possédaient tous trois des armes. C’était la fête, et les deux mamans n’allaient surement pas faire de quartier. A l’heure d’aujourd’hui, Astrid n’aimait pas se battre avec des armes conventionnelles, elle préférait utiliser son environnement pour désarmer ses adversaires, pour les prendre au dépourvu, et les faire tomber de haut. Mais du temps ou elle était Ghost, elle utilisait une canne. Même en se sachant rouillée, le bâton qu’elle tenait à la main ferait très bien l’affaire. De toute façon, ça allait lui revenir. Elle sentait déjà des fourmillements dans ses mains. Astrid, après mûre réflexion, enleva son bandeau. De toute façon, ils étaient condamnés, et Kira connaissait déjà son visage.

Sans déconner les gars, faudra nous expliquer ce qui a pu se passer dans vos petites têtes de dégénérés consanguins. Non mais sérieusement… allez y, je suis curieuse.

Elle fit un signe du poignet, pour les inciter à parler. Comme s’ils n’étaient pas armés de lames, et elle seulement d’un bâton trouvé sur le tas. Etait ce son ton blasé à souhait, ses yeux inexpressifs, ou bien Kira derrière elle qui semblait, pour le coup, vraiment agitée, mais ils ne semblaient déjà plus vraiment dans leurs assiettes.

C’est pas toi qu’on veut, c’est elle ! Elle la, cette… cette...

N’ayant aucun doute sur la suite de la phrase, et l’adjectif peu flatteur qu’ils essayaient de retranscrire, elle n’y fit pourtant pas vraiment attention. Astrid avait les yeux rivés sur sa fille, qui, derrière, continuait de courir en compagnie de son amie. Elle décida de leur faire perdre un peu plus de temps, et puis bon, mine de rien, avec son attitude détachée, elle prenait l’ascendant psychologiquement, c’était drôle. Ces trois gars étaient de vrais amateurs.

Messieurs, pas la peine d’être impolis ! Elle fit une pause théâtrale. Rajoutant une dose de blasé à son attitude déjà négative. Ne vous a t’ on jamais apprit à respecter les femmes ?
Ta gueule, et puis t’es qui toi d’ailleurs !
Une tueuse. Un peu comme vous, mais en plus compétente. Enfin non, techniquement je suis à la retraite… mais bon, peut t’on vraiment parler de retraite alors qu’on sait tous que vous allez mourir ?
Que… quoi ?
Elles sont assez éloignées tu penses ?

La dernière phrase, Astrid l’avait adressée à Kira, revenant à leur problème immédiat. Comme s’ils venaient de se rendre compte de leur erreur, les trois gus regardèrent autour d’eux, et cherchèrent les petites du regard. Mais les deux mamans n’étaient clairement pas du genre à énerver. Sans plus de cérémonie, la blonde profita de leur confusion pour s’élancer.
@Tagname
Des notes ici si vous voulez


#taptaprevenge, #A4a4a4, #horseforever, #CE.Petit.Sabot, #viandecesoir,
Theme song
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty
MessageSujet: Re: Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]   Pour une poignée de feuilles [PV Astrid] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour une poignée de feuilles [PV Astrid]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Les Alentours :: La Forêt Silva-