Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Crêpes et compagnie (ft. Kira)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMembre de l'AllianceMessages : 256
Date d'inscription : 25/12/2018


Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) EmptyLun 6 Mai - 21:15

  • Kira
  • Vilmos
Crêpes et compagnie

L’idée de rendre visite à Kira le matin de la fête des mères ne venait pas de lui. Certainement pas pour faire des crêpes en tout cas, mais les enfants avaient insisté, lorsque vendredi, avant de retourner chez leur mère, Vilmos avait demandé ce qu’ils avaient envie d’offrir à celle-ci. À vrai dire, ce n’était pas du tout une mauvaise idée. C’était toujours mieux qu’un collier de macaronis…

Compte tenu de ce qui s’était passé lors de la sortie avec l’école, il y a quelques semaines, une réunion de famille dans la bonne humeur pourrait peut-être leur faire oublier le stress qu’il avait vécu. Vilmos n’était pas présent lors de l’incident, mais apprendre ce qui s’était passé l’avait enragé et terrifié. La possibilité de perdre sa fille pour toujours lui glaçait le sang. Ainsi, il avait redoublé de vigilance, en conduisant les enfants et en allant les chercher à l’école tous les jours, accompagné de Gustave.

Cependant, pour se rendre jusque chez Kira, habitant à deux rues de chez lui, il se passa de son cher Gus. Il dû aussi se passer de son cuisinier, à sa plus grande déception, puisqu’il comptait l’envoyer chez son ex pour préparer le petit-déjeuner. Mais son cuisinier aussi, avait une maman à gâter après tout. Il eut au moins la gentillesse de préparer le mélange à crêpes à l’avance pour Vilmos, car d’après le cuisinier : « Votre femme vous aurait quitté bien avant ça si c’est vous qui avait été aux fourneaux. ».

Sur ses paroles encourageantes, Vilmos ravala sa fierté et remercia son cuisinier pour le mélange à crêpes. Il passa une chemise blanche et un jean, avant de sortir de chez lui et de rejoindre la maison de Kira. En arrivant près de la résidence, Vilmos fronça le nez. Putain, ce qu’il détestait cette maison. Chaque fois qu’il avait mis le pied à l’intérieur, c’était le carnage, et il revenait toujours chez lui avec une boule dans la gorge, ou complètement furieux! Vilmos inspira par le nez et appuya sur la sonnette. Espérons que ça se passe bien. En tout cas, assez bien pour qu’il puisse l’informer de son départ des Domae. Lui en glisser un mot, à tout le moins. Ça devait bien faire deux mois après tout, mais avec tout ce qui c’était passé entre temps, le bon moment ne s’était jamais présenté.

Entourée des enfants, Kira lui ouvrit. Ce moment gênant fut marqué d’un silence, au cours duquel ses enfants regardèrent leur père avec incrédulité.

Papa? Qu’est-ce que tu fais là?


Bonjour… et j’apporte le petit dej’.

Mais il est où le cuisinier?


Vilmos leva les yeux au ciel et écarta les bras pour se désigner.

Vous l’avez devant vous. Mon cuisinier n’a pas pu venir alors, vous devrez vous contenter de moi.

Tu sais cuisiner?

Pas… vraiment, mais ça devrait être facile.

Après tout, ce n’était que des crêpes. Si ce n’était pas aussi compliqué que de faire des pâtes, alors il n’y avait rien à craindre. Et s’il arrivait tout de même à faire brûler la maison, ça ne serait pas une très grande perte.

Il entra finalement, pu souhaiter une bonne fête des mères à Kira, et invita ses enfants à l’aider à préparer le petit déjeuner. Ewan fut assigné à mettre les couverts, confitures et autres, tandis que Thalia devait surveiller sa mère et veiller à ce qu’elle ne fasse rien.

Sauf le café peut-être. Et… me dire où sont les poêles. Peut-être aussi comment allumer le four, dit-il en nouant un tablier autour de ses hanches.

Tablier qu’il venait tout juste d’emprunter quelque part dans la cuisine. Un nombre incalculable de ses chemises avaient été ruinés par des tâches de vin et de sang qu’il faisait un peu plus attention à celles-ci désormais. Puis, il arrivait réellement à mettre le feu, le tablier cramerait avant lui.

coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crêpes et compagnie (ft. Kira) EMPa
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3378
Date d'inscription : 15/08/2012


Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Re: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) EmptyMar 7 Mai - 16:06



Crêpes et compagnie



L
e week-end de la fête des mères. Tout un week-end entier avec les enfants qui avaient déjà dû faire les colliers de pâtes et autres moulures de leurs mains dans l'argile... C'était mignon car ils étaient encore enfant et la demoiselle aux cheveux roses avaient sûrement dû faire la même chose à sa mère mais ce n'était pas vraiment le genre de bijou qu'elle porterait au travail. Ils avaient passé la semaine avec leur père et tout s'était bien passé ; tout le monde était revenu très content de sa semaine et maintenant, c'était à son tour de faire en sorte que la semaine chez maman soit cool !

Vendredi au soir, Kira se doutait que ses enfants préparaient quelque chose... Disons qu'ils n'étaient pas très doués pour cacher des secrets mais elle préféra faire comme si elle n'était au courant de rien ; sûrement avaient-ils prévu une surprise et ce serait bête de la gâcher. Peut-être que pour la fête des mères, Haizea viendrait en ville pour passer le bonjour ? Cela faisait bien longtemps qu'elle ne l'avait pas vu... Certes, elles correspondaient de temps à autre mais ce n'était pas la même chose que de l'avoir en face. De toute façon, elle verrait bien demain matin ; il n'y avait plus qu'une nuit à attendre !

Au levé, les enfants ne tardèrent pas à venir sauter sur son lit pour lui sauter une joyeuse fête des mères... Evidemment, la demoiselle aux cheveux roses eut le droit aux poèmes tout mignon écrit avec l'écrit, le fameux collier de nouilles mais aussi un gobelet en plastique peinturluré de partout et avec toutes sortes de couleur... Une fête des mères réussie en soit ! La demoiselle remercia ses enfants en leur annonçant que ces cadeaux lui faisaient énormément plaisir ; et c'était vrai ! Ils l'avaient fait avec tout l'amour et les meilleures intentions du monde... Alors, elle ne pouvait être que comblée. Elle s'apprêtait à rester dans son lit encore un moment quand son fils annonçait que la surprise n'était pas fini.

- Faut aller en bas !

Kira ne savait pas trop ce qu'elle allait trouver en bas... Il ne fallait quand même pas oublier que ses enfants n'avaient pas encore 10 ans donc l'idée qu'ils aient fait pu faire le petit déjeuner n'était pas possible. Ou trop dangereux pour le coup ? Un peu inquiète et impatiente de ce qu'elle allait découvrir en bas, la demoiselle enfila une veste pour ne pas avoir trop froid et descendit les escaliers. Il n'y avait pourtant rien ni personne en bas. Ses enfants aussi eurent l'air déçus ; ils attendaient quelqu'un ? Thalia jeta même un coup d’œil par la fenêtre... Oui, quelqu'un devait venir, mais qui ?

- Bon alors, elle est où cette surprise ?

- Attends ! Il va arriver.


La demoiselle annonça qu'elle allait se préparer un café en attendant et alla s'asseoir sur une des chaises de la cuisine... Qui est-ce que les enfants avaient pu inviter le jour de la fête des mères ? Ils n'étaient pas encore au courant de sa relation avec Newton et elle ne voyait pas comment ils auraient pu le contacter... Peut-être avaient-ils envoyé une lettre à leur sœur et que son bateau avait du retard ? C'était là l'explication la plus logique que Kira voyait. Et puis, quelqu'un frappa enfin. Les enfants, tout excités, n'allèrent pas ouvrir la porte et laissèrent se privilège à Kira qui était impatiente de savoir qui était derrière cette porte !

Et elle ne comprit pas trop la surprise... Peut-être d'ailleurs que ça se lisait un peu trop sur le visage puisqu'un certain silence de gêne s'installa entre Vilmos et Kira lorsqu'elle comprit que c'était bien son ex qui venait de toquer. L'eau avait coulé sous les ponts et elle n'était plus énervée contre lui mais... pourquoi l'inviter le jour de la fête des mères ? Kira ne comprenait pas trop le rapport. Par contre, les enfants semblèrent presque déçus que ce soit leur père... Ah ? Ce n'était pas lui qui devait venir ? C'était carrément à n'y rien comprendre ! Et finalement, la lumière fut mise sur la situation : C'était le cuisinier qui était attendu pour cette matinée... Non Vilmos.

- Vous l’avez devant vous. Mon cuisinier n’a pas pu venir alors, vous devrez vous contenter de moi.

- Tu sais cuisiner ?

- Pas… vraiment, mais ça devrait être facile.


La demoiselle aux cheveux roses secoua négativement la tête à l'intention de Vilmos... Elle avait reconnu l'odeur de la pâte à crêpe et avait donc compris l'intention des enfants ; elle lui signifiait donc que non, ce n'était pas si facile que ça de faire cuir des crêpes ! Une fois sur deux les siennes collaient à la poêle et elles avaient un goût de cramé ! Puisque Vilmos n'était pas plus talentueux qu'elle en cuisine, la demoiselle n'osait imaginer la future catastrophe. Kira se décala pour laisser Vilmos dans la maison tandis qu'il commençait à prendre ses aises pour commencer à faire cuir les crêpes.

- Mais pourquoi le cuisinier est pas venu !

- Il doit sûrement s'occuper de sa maman ?


Thalia et Ewan n'étaient pas les seuls à avoir des parents dans cette ville donc il était normal que le cuisinier prenne un jour de congé pour faire plaisir à la femme qui l'avait mise au monde ! Espérons que Thalia ne reste pas aussi ingrate en grandissant sinon les parents finiront dans la maison de retraite la moins chère de la ville. Kira montra donc à Vilmos où étaient rangés les ustensiles de cuisine et lui montra comment utiliser la gazinière ; elle se prêta au jeu en ne faisant rien et en essayant de ne pas paraître gênée de la situation... Elle préférait ça que de découvrir que ses enfants avaient demandé de l'aide au clochard du coin. Ou pire, qu'ils avaient décidé de faire la cuisine eux-même.

Ewan écoutait attentivement les directives de Vilmos tandis que Thalia était occupée à faire le chien de garde auprès de sa mère, lui répétant sans cesse qu'elle devait simplement rester assise et regarder... Oui oui, elle ferait ça dans deux minutes. La demoiselle prit une tasse à café pour en servir un frais et l'apporta à Vilmos qui avait tant à faire dans sa tâche du matin ; le déposant à ses côtés, elle lui glissa un petit mot en espérant que les enfants n'entendent pas.

- J'ai hâte de voir ce que les enfants vont te préparer pour la fête des pères.

En espérant bien évidemment qu'elle n'ait pas à se lever aussi tôt pour aller lui préparer à manger... Bon. Il était quand même bien sympa de faire ça pour elle ; rien ne l'y obligeait en voyant que son cuisinier ne pouvait pas venir mais il ne voulait certainement pas voir la déception dans les yeux de ses enfants. Le monstre rose aboyant de nouveau à sa mère qu'elle devait retourner s'asseoir, la demoiselle alla simplement sur une chaise de la cuisine et regarda le petit monde s'agiter dans sa cuisine sans pouvoir rien faire. Pour une fois que les enfants faisaient quelque chose ! C'était exceptionnel !

- Ça va toi ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.
Crêpes et compagnie (ft. Kira) 180826071014793906

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Bdx6

Crêpes et compagnie (ft. Kira) 40lc

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Z7pp Crêpes et compagnie (ft. Kira) Iz0g

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMembre de l'AllianceMessages : 256
Date d'inscription : 25/12/2018


Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Re: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) EmptyMer 8 Mai - 4:53

  • Kira
  • Vilmos
Crêpes et compagnie

À la remarque de Kira sur la fête des pères, Vilmos eut un sourire en coin.

Mh. Merci,
dit-il en prenant la tasse de café que Kira avait posé près de lui. Espérons qu’ils se contenteront de me faire une cravate de macaronis…

Après une première gorgée de café pour se donner du courage, Vilmos remonta ses manches jusqu’à ses coudes. Les poings sur les hanches, le regard avec lequel il observait la gazinière donnait presque l’impression que Vilmos était prêt à en découdre.

Mais par où commencer?

En fait, se dit-il, c’est un peu comme un barbecue, en plus compliqué. Il avait déjà fait des barbecues, avec Bigby et Aston. La plupart du temps, ses amis s’occupaient de la cuisine tandis qu’il apportait la bière et le vin, mais il les avait vaguement vu faire pour comprendre le principe. Enfin, il espérait. Saisissant la poêle, il ouvrit ensuite l’une des valves de gaz de la gazinière au minimum. Le moins fort était le feu, le plus sécurité ça serait pour tout le monde.

Ça va, ça va, dès que j’en aurai fini avec ça,
dit-il en désignant la cuisinière avec la poêle, ça ira encore mieux! Dis, pourrais-tu dire aux enfants de reculer pendant que j’essaie d’allumer ça? Et toi aussi, gardes tes distances, ça vaut mieux je crois.

Ouais, parce que ça serait un comble absolu que les enfants deviennent orphelins le jour de la fête des mères. Là au moins, un sur deux pouvait en réchapper. Vilmos s’approcha de la valve ouverte. Puis, il craqua une allumette, avant de l’approcher le plus lentement possible de la gazinière.

Le bruit du gaz prenant feu le fit sursauter, mais heureusement, rien d’autre ne se passa. En se rendant compte qu’il retenait son souffle, Vilmos se permit de respirer à nouveau. Il posa enfin la poêle sur le feu, et commença à verser la pâte à crêpes.

Vilmos n’était pas l’homme le plus patient du monde. Ce truc prendrait mille ans à cuire s’il n’augmentait pas le feu. Mais en un clin d’oeil, sa première crêpe était passée de pâteuse à carbonisée. Résultat : poubelle. La deuxième crêpe connue le même sort : poubelle. La troisième crêpe également : poubelle. La quatrième crêpe n’était pas si mal que ça. Dorée, et surtout, elle n’avait pas collée dans le fond de la poêle. Vilmos la déposa dans une assiette, et à partir de là, il réussit une crêpe sur trois. Évidemment, aucune n’était ronde. Vilmos continua de cuire des crêpes dans la cuisine, tandis qu’il laissa Kira profiter de ses enfants et les enfants profiter de leur mère. Il ne voulait pas s’imposer, ce n’était pas sa journée. Il ne les rejoignit qu’au moment où il termina la pâte à crêpes, en déposant la dernière crêpe au centre de la table.

Voilà, la dernière crêpe. Le cuisinier avait fait de la pâte pour tout un régiment! Il a dû se douter que la majorité des crêpes terminerait à la poubelle. Alors, c’est mangeable?
demanda-t-il en retirant son tablier.

coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crêpes et compagnie (ft. Kira) EMPa
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3378
Date d'inscription : 15/08/2012


Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Re: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) EmptyMer 15 Mai - 9:33



Crêpes et compagnie



U
ne cravate en macaronis, ce n'était pas trop espérer ça ? Ses enfants avaient carrément prévu de préparer le petit-déjeuner mais puisqu'ils étaient trop jeune, ils avaient demandé de l'aide à un adulte qu'ils connaissaient plutôt bien... Franchement, la demoiselle aux cheveux roses avait déjà plein d'idées de ce qu'il pourrait se passer durant cette fête des pères. Il n'y avait aucun doute, les enfants essayeraient de faire un truc aussi bien ; juste pour pas que papa soit jaloux de maman.

- Ça va, ça va, dès que j’en aurai fini avec ça, ça ira encore mieux ! Dis, pourrais-tu dire aux enfants de reculer pendant que j’essaie d’allumer ça ? Et toi aussi, gardes tes distances, ça vaut mieux je crois.

- C'est juste un four...


Pourtant, il réagissait comment il avait devant lui, le plus gros engin à feu qui était à deux doigt de lui cramer le visage... Kira pouvait tout aussi bien l'allumer ce fou ; après tout... C'était quand même le sien. Et à force de vivre dans cette maison, elle avait dû apprendre à cuisiner et donc à l'allumer ; mais cette idée ne semblait avoir traversé l'esprit de personne. Vilmos préférait galérer tout avec ses allumettes et ses valves tandis que les enfants se cachaient derrière les meubles, au cas où, que le four se mette à cracher des flemmes tel un dragon. Heureusement, tout était bien qui finissait bien et personne n'eut à se taper un sprint vers l'hôpital le jour de la fête des mères... Surtout que Kira était encore en pyjama et elle n'avait pas que ça à faire !

En voyant la pâte à crêpe, la demoiselle s'était évidemment faite la réflexion qu'il y en aurait trop ; que les crêpes allaient rester milles ans sur sa table et qu'elle allait pouvoir ouvrir un stand de crêpe à un derlas pour se faire un peu d'argent de poche... Et puis, elle se rendit rapidement compte que Vilmos ne s'était pas amélioré en cuisine ; et que si le cuisinier en avait préparé une tonne, ce n'était pas pour nourriture tout un régiment mais pour en avoir encore quelques unes après celles qui auraient cramées... L'odeur n'était pas des plus agréables et Kira avait évidemment foncée pour ouvrir une fenêtre avant de ne perdre définitivement son odorat. Mais bon, il y avait quand même une petite pile de crêpes qui commençaient à se faire.

Elle invita d'ailleurs ses enfants à commencer à manger pendant que c'était encore chaud et à voir la tête de Thalia, ces crêpes n'avaient pas un super bon goût... Elle essaya de faire une réflexion à voix haute mais la demoiselle l'en empêcha ! Cela se voyait, la cuisson n'était pas parfaite mais il était hors de question que cette fouine ne fasse la moindre réflexion sur la cuisine de son père. Il fallait penser à une autre idée ! La pile de crêpes se fit de plus en plus grandes et certaines étaient quand même meilleures que d'autres ; c'était le temps de prendre la main sur la cuisson et aussi savoir bien les retourner. Tout était dans le poignet apparemment !

- Voilà, la dernière crêpe. Le cuisinier avait fait de la pâte pour tout un régiment ! Il a dû se douter que la majorité des crêpes terminerait à la poubelle. Alors, c’est mangeable ?

- Ben...

- Oui. Merci beaucoup. C'est très gentil de ta part d'être venu aujourd'hui.


Elle l'invita à prendre place avec eux ; qu'il ait quand même l'occasion de goûter ses crêpes après ce dur labeur. Elle proposa confiture, sucre, pâte à tartiner... Bref, la totale et chacun pouvait mettre ce qu'il voulait dans la crêpe. Pour sa part, elle commença soft avec une simple crêpe au sucre tandis que ses enfants s'étaient déjà jeté sur le pot de pâte à tartiner et se battaient pour avoir le couteau rond le premier... Un jour normal en soit. Voilà ce qu'elle aurait aimé pour la fête des mères : plus de bagarres. Elle prit une gorgée de son café avant de regarder Vilmos... Cette situation était quand même bizarre mais elle doutait sincèrement qu'il y ait des intentions derrière, de sa part ou de de la part de ses enfants... Ils avaient presque déçus en voyant leur père débarquer.

- Alors, qu'est-ce que tu as de beau à me raconter ? J'espère que je ne t'ai pas gâché ta journée avec cette fête des mères.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.
Crêpes et compagnie (ft. Kira) 180826071014793906

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Bdx6

Crêpes et compagnie (ft. Kira) 40lc

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Z7pp Crêpes et compagnie (ft. Kira) Iz0g

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMembre de l'AllianceMessages : 256
Date d'inscription : 25/12/2018


Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Re: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) EmptyJeu 16 Mai - 2:59

  • Kira
  • Vilmos
Crêpes et compagnie

Gentil, gentil… il avait surtout pas eu le choix! Entre faire la cuisine et avoir la déception de ses enfants sur la conscience, le choix était facile, même si ses habiletés à cuisiner laissait à désirer. L’important, c’était que tout se passe bien pour la fête des mères, et que les crêpes soient mangeables.

Lorsque Kira lui confirma qu’elles l’étaient, Vilmos retourna en cuisine pour déposer temporairement la pauvre poêle complètement gommée de pâte calcinée dans le lavabo et retirer le tablier, avant de rejoindre la famille et tester ses propres crêpes.

Tout ce qui risque d’être gâché, c’est ta poêle Kira,
répliqua-t-il du tac au tac. Tu sais bien que t’as rien gâché. C’est moi qui ait choisit de venir après tout.

Putain, s’il n’était même pas capable d’aider ses propres enfants à faire plaisir à leur mère le jour de la fête des mères, quel genre de père était-il?

Piochant dans l’assiette de crêpes, Vilmos en déposa une dans son assiette, en découpa un bout et gouta. Le goût de brûlé ne lui vint pas tout de suite, il dû mâcher son morceau pour avoir tout l’arôme ferreux de fond de poêle et la texture collante de sa création culinaire. Vilmos déglutit avec peine, l’air dégouté, et jeta un regard en coin vers Kira.

Impossible qu’elle trouve ça mangeable. C’était gentil de sa part, si elle avait voulu épargner son égo, mais franchement, ce genre de résultat était à prévoir. Tant pis, autant faire comme les enfants et tout noyer dans le sirop et la confiture. Ça masquait quand même l’arrière goût de pâte calcinée, et c’était, à tout le moins, quelque chose qui se mange. Et c’était déjà mieux que si cela avait été carrément immangeable.

Tout de même, personne n’en redemanda. Compréhensif, Vilmos n’était pas vexé, et haussa les épaules, en disant qu’il avait fait de son mieux. Les enfants quittèrent la table, et Vimos lança juste à temps, avant qu’ils ne soient trop loin pour l’entendre.

Et allez vous lavez les mains et le visage, que les murs soient pas collé de partout!

Il poussa un soupir et regarda la table, luisante de sirop.

Putain, heureusement que t’as eu le collier de macaronis pour sauver l’honneur,
dit-il sourire en coin. Je te donne un coup de main.

Débarrasser ce qu’il y avait sur la table lui permettrait peut-être de trouver un moyen d’aborder le sujet sans que ça ne semble trop soudain. Remarque, avec Kira, ils s’étaient toujours tout dit, pour le meilleur et pour le pire. Ça ne changeait pas, même s’ils étaient des ex maintenant, si? Malgré tout, ils restaient les mêmes.

Ainsi, Vilmos, en remettant un pot de confiture à sa place dans la cuisine, se retourna pour regarder Kira.

Y’a un moment que j’aurais dû te le dire, mais j’ai quitté les Domae. Ça fait un peu plus de deux mois. Je sais, c’est pas récent, mais j’ai pas trouvé de bon moment pour te le faire savoir… Pas qu’aujourd’hui était le moment que j’attendais, mais je ne voulais pas attendre encore un an avant que tu le saches.


Voilà, c’était dit. Le pire dans tout ça, c’est qu’il n’avait pas la moindre idée de comment elle pourrait réagir à la nouvelle. La surprise? L’indifférence?
coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crêpes et compagnie (ft. Kira) EMPa
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3378
Date d'inscription : 15/08/2012


Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Re: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) EmptyJeu 16 Mai - 9:25



Crêpes et compagnie



I
l avait sûrement mieux à faire que de passer la journée chez son ex à lui préparer des crêpes... Maintenant qu'il avait récupéré son casino, il pouvait consacrer tout son temps là-bas. Et puis, ça n'avait peut-être rien de fun de passer du temps hors de sa maison, tôt le matin, pour faire remplir l'estomac de son ex-femme. Franchement, qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour ses enfants ?

- Tout ce qui risque d’être gâché, c’est ta poêle Kira. Tu sais bien que t’as rien gâché. C’est moi qui ait choisit de venir après tout.

- Une poêle, ça se rachète.


Le sommeil perdu par contre, c'était plus compliqué de le retrouver. Mais bon, il semblait déterminé sur le fait que ça ne le dérangeait pas d'être ici alors la demoiselle aux cheveux roses n'insistait pas... Ce serait créer des histoires pour rien et ça partirait en disputes simplement pour entendre ce qu'elle voulait. Pour une fois, elle préférait profiter de la surprise que ses enfants avaient préparé avec la complicité du cuisinier et de leur père. Ils mangèrent, retenant les commentaires concernant la cuisson des crêpes... Ce n'était pas catastrophique non plus mais ce n'était pas non plus digne des meilleures crêperies, il ne fallait pas mentir non plus.

Une fois le petit-déjeuner terminé, les enfants se dépêchèrent pour retourner dans leur chambre, laissant la vaisselle à maman... Comme d'habitude. Une fête des mères comme une autre quoi. Même si Vilmos eut le temps de leur dire d'aller se laver les mains, elle n'était pas certaine que l'ordre soit monté jusqu'à leurs petites oreilles et Kira sera obligée de laver les poupées et les doudous préférés des enfants pour cause de tâches de confitures... La demoiselle aux cheveux roses regarda la table, dépitée. Elle avait presque envie de ramener ses enfants par la peau du cou pour les forcer à débarrasser pendant qu'elle siroterait son café, les pieds en éventail... Mais c'était trop espérer.

- Putain, heureusement que t’as eu le collier de macaronis pour sauver l’honneur. Je te donne un coup de main.

- Non, cette année j'ai eu un cadre photo avec plein de cœurs partout. Je préfère me dire qu'ils l'ont acheté avec leur économie inexistante... Mais je pense que tata Azula a dû leur filer un coup de pouce.


Bon, il ne fallait pas être mauvaise langue, il était mignon ce cadre photo ! "Bonne fête Maman" en écriture arrondit et ils avaient eu la délicatesse de lui mettre une photo de ses trois enfants dans le cadre. C'était quand même mieux qu'un collier de macaronis... Retrouvant la motivation d'un coup, la demoiselle aux cheveux roses se leva pour ramasser les petites assiettes et les empiler les une sur les autres avant de les mettre dans l'évier. Elle ferait la vaisselle un peu plus tard ; pour le moment, nettoyer la table était le plus gros du travail.

- Y’a un moment que j’aurais dû te le dire, mais j’ai quitté les Domae. Ça fait un peu plus de deux mois. Je sais, c’est pas récent, mais j’ai pas trouvé de bon moment pour te le faire savoir… Pas qu’aujourd’hui était le moment que j’attendais, mais je ne voulais pas attendre encore un an avant que tu le saches.

Oh. Kira ne savait pas trop comment réagir en fait. Elle était un peu surprise de cette nouvelle ; lui qui était si fidèle aux Domae... Mais en même temps, c'était sa vie. Il avait le droit de faire ce qu'il voulait et il était libre de rejoindre tel ou tel camp. Kira n'était pas sa mère et elle n'était plus sa femme pour lui dire quoi faire alors... Il pouvait prendre ses décisions comme un grand. De toute façon, même quand ils étaient mariés, chacun prenait certaines décisions indépendamment de l'autre. L'Alliance avait bien été créée alors qu'ils étaient encore ensemble et qu'il ne l'acceptait pas.

- Oh... euh... ok ? En fait, je ne sais pas trop quoi te dire. Si c'était ce que tu voulais, c'est... C'est cool pour toi.


Cela ne servait à rien de rester dans un groupe qui lui faisait de la peine. La Reine avait eut cette conversation avec Nemeroff quelques mois plus tôt, lorsque son père était mort. Il avait voulu quitter l'Alliance car il ne s'y sentait plus à sa place... Elle ne l'avait pas retenu ! Il n'était pas question de rester dans un groupe qui nous mettait mal à l'aise ou qui nous rendrait mal.

- Et du coup, tu fais quoi maintenant ? Tu as des projets pour l'avenir.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.
Crêpes et compagnie (ft. Kira) 180826071014793906

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Bdx6

Crêpes et compagnie (ft. Kira) 40lc

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Z7pp Crêpes et compagnie (ft. Kira) Iz0g

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMembre de l'AllianceMessages : 256
Date d'inscription : 25/12/2018


Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Re: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) EmptyVen 17 Mai - 2:54

  • Kira
  • Vilmos
Crêpes et compagnie
Vilmos apprécia énormément la réponse de Kira. Elle avait semblé surprise, certes. Après tout, elle savait mieux que quiconque, sans doute, à quel point il avait donné et s’était investit dans la Famille depuis de nombreuses années. Cependant, elle n’insista pas sur le pourquoi de sa décision, et pour Vilmos, c’était la meilleure chose qu’elle pouvait lui offrir. De toute façon, il lui avait dit tout ce qu’il y avait à savoir.

C’est pas ce que j’aurai voulu, mais ça valait mieux.

Il aurait préféré que les Domae soient sa seule et unique famille, mais les choses avaient changées. Les Elementis n’étaient plus ses ennemis. Il ne les appréciait pas exactement tous, sauf que de toute façon, il n’appréciait pas la plupart des gens, en général.

Une fois la table débarassée des pots de confitures et de la couche de sirop, Vilmos roula ses manches et se posta devant le lavabo, où gisait la poêle, qu’il regarda avec la détermination d’un chirurgien devant un cas désespéré. Elle était peut-être solvable, mais il était plus probable qu’il repasse ici avec une nouvelle poêle. Pendant qu’il ouvrait le robinet et déposait du savon à vaisselle au fond de la poêle, Kira lui demanda ce qu’il comptait faire, maintenant qu’il n’avait plus aucune affiliation. Vilmos secoua la tête, et commença à récurer la poêle avec vigueur, question de se défouler. Ne rien avoir devant lui était ce qui le frustrait le plus.

Aucun plan. Ça fait deux mois entier que je ne fais que m’occuper du casino, tout le temps. Ça me rends dingue, a
voua-t-il.

Jamais de sa vie il n’aurait pu penser dire ça jour. Le casino qu’il lui a coûté si cher, qui avait été si long à reconstruire, ne réussissait pas à le satisfaire, à lui faire apprécier ce qu’il avait et mener tranquillement sa vie. Mais pour lui, il n’y avait sans doute rien de pire que la routine. Il n’était pas fait pour remplir des papiers toute la journée, à gérer des crises d’employés, à se faire chier en discussions mondaines avec les potes artistes de Marylin. Quant à Gustave, il n’en parlait même pas. Le pauvre se morfondait dans la cour, et n’avait pour seule activité que porter les enfants sur son dos au retour de l’école.

Là, c’est le moment où tu peux me traiter d’idiot. Ce putain de casino, j’en rêvais, et là, je me demande pourquoi je fais tout ça. Pour l’argent oui, mais à la base j’ai construit le casino d’abord pour financer les Domae. Pour armer, dépanner, dédommager nos membres et tous ceux qui auraient été touchés par nos conneries. Le fric que je faisais servait à quelque chose de bien.


Les méthodes de Vilmos pour faire son fric n’étaient peut-être pas très orthodoxes, mais personne ne pouvait lui reprocher d’avoir jeter son argent par les fenêtres, ou de ne pas l’avoir dépenser de façon intelligente. Le casino était important dans son équation, mais sans un but, ce n’était qu’une coquille brillante et vide.

Tout le contraire de la poêle en ce moment, et Vilmos se mit à frotter encore plus fort, les sourcils froncés par l’effort.

Tu me diras que je pourrais donner aux oeuvres de charités, ou faire des dons aux enfants malades de Saint-Invisibilis. Une B.A. de temps en temps, je dis pas non, mais je sais que ce n’est pas ça qui changera la ville. Pas avec ce qu’il vient de se passer à la mairie,
dit-il, faisant allusion à l’élection douteuse du nouveau maire, avant de délaisser un moment la poêle. Et ça, je sais que je pourrais pas agir seul, donc, je me disais qu’il serait peut-être bon qu’on fasse… alliance?

Vilmos n’était pas prompt au changement, mais il apprenait de ses erreurs. Rester avec les Domae n’avait pas été une erreur en soi, mais il admettait volontier qu’il avait été obstiné, et aveuglé de loyauté pour son ancien groupe. Il leur devait beaucoup, mais son but aujourd’hui avait dévié du leur. L’ennemi n’était plus les Elementis, mais le gouvernement, et celui à sa tête.

L’Alliance était la mieux placée pour lui mettre des bâtons dans les roues. Vilmos n’était pas le premier Domae à désister les rangs pour rejoindre l’Alliance. D’ailleurs, il n’avait même pas quitter les Domae pour ça! Il se demandait seulement qui pouvait bien s’occuper des finances, chez l’Alliance. Personne de connu en tout cas, ça il pouvait le parier. Lui, en revanche, avait un curriculum vitae bien rempli : Propriétaire du Quederla Palace, Trésorier et Valet, fonctions dans lesquelles il se débrouillait extrêmement bien. Restait à voir si le fait que la Reine de l’Alliance se trouvait à également être son ex était un avantage, ou pas...

coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crêpes et compagnie (ft. Kira) EMPa
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3378
Date d'inscription : 15/08/2012


Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Re: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) EmptyMer 22 Mai - 10:09



Crêpes et compagnie



C
'était inattendu comme nouvelle. Les Domae semblaient être toute sa vie à Vilmos que les quitter un jour n'était même pas envisageable ! Ils s'étaient disputés tellement fort lorsque la demoiselle aux cheveux roses avait évoque cette possibilité de faire alliance avec les Elementis. Bon. Il n'était pas question non plus de lui rappeler à quel point il avait été invivable pendant cette période et que ça avait été une des nombreuses raisons pour lesquels ils avaient mis fin à leur mariage... Mais elle n'en pensait clairement pas moins ! Autant, simplement demander les projets et les plans futurs.

- Aucun plan. Ça fait deux mois entier que je ne fais que m’occuper du casino, tout le temps. Ça me rends dingue.

- Ah.


C'est tout ce qu'elle avait réussi à dire. "Ah". Qui était cet homme devant elle ? Maintenant qu'ils étaient séparés, il avait les Domae et son casino pour lui tout seul et tout le temps et maintenant, il n'en était pas content ? C'était vraiment le monde à l'envers ! C'était bien vrai, on se rendait compte de la valeur des choses ou des personnes qu'une fois qu'on les avait perdu. Kira essayait de rester correcte et de ne pas montrer à quel point elle pouvait être satisfaite... Mais quand même ! Elle pensait très fort qu'il l'avait bien cherché pour le coup.

- Là, c’est le moment où tu peux me traiter d’idiot. Ce putain de casino, j’en rêvais, et là, je me demande pourquoi je fais tout ça. Pour l’argent oui, mais à la base j’ai construit le casino d’abord pour financer les Domae. Pour armer, dépanner, dédommager nos membres et tous ceux qui auraient été touchés par nos conneries. Le fric que je faisais servait à quelque chose de bien.

- Tant mieux si tu te rends compte à quel point tu as été idiot... Mieux vaut tard que jamais.


C'était quand même bien triste dans leur cas qu'il s'en soit rendu aussi tard... Plusieurs mois après le divorce après qu'elle ait recommencé à fréquenter quelqu'un et qu'elle soit passé complètement à autre chose. Ainsi allait la vie malheureusement. Peut-être que si il avait tenu le même discours pendant leur break, quand elle avait encore des doutes et qu'elle n'avait personne, elle lui aurait donné une nouvelle chance... Histoire de voir si quelque chose avait changé entre eux, si c'était encore possible d'être ensemble. Mais maintenant, c'était un peu trop tard.

Quant à son argent, il y avait pleins de choses à faire. Les Domae n'étaient pas la seule chose en ville qui avaient besoin de monnaie... Il y avait pleins d'associations, d'oeuvre caritative, des orphelins qui attendaient de nouveaux jouets. Bref. Ou il pouvait tout aussi bien garder son argent pour lui pour payer son immense manoir, partir en vacances loin avec les enfants, payer leurs études futures... Bref ! Il y avait plein, plein de moyen d'investir son argent sans forcément que ça ne touche l'armée.

- Tu me diras que je pourrais donner aux oeuvres de charités, ou faire des dons aux enfants malades de Saint-Invisibilis. Une B.A. de temps en temps, je dis pas non, mais je sais que ce n’est pas ça qui changera la ville. Pas avec ce qu’il vient de se passer à la mairie.

- Pour l'instant, on est toujours en vie.


La demoiselle aux cheveux roses ne voulait pas non plus jeter des fleurs sur le nouveau Maire mais pour le moment, elle pouvait mettre un pied dehors sans qu'on ne lui tombe dessus... Disons, qu'elle pouvait plus respirer. Comme tout le monde, elle avait assisté à son discours avec beaucoup de méfiance et avait pris ses paroles comme une grosse blague ; pour finalement se rendre compte qu'il n'était pas un si grand blagueur. Elle n'allait pas non plus débarquer à l'Hôtel de ville pour boire un café avec ses potes du Gouvernement ni refaire ses papiers en tout tranquillité... Mais sa carte d'identité allait bientôt expirer et elle se demandait comme la faire sans être arrêtée.

- Et ça, je sais que je pourrais pas agir seul, donc, je me disais qu’il serait peut-être bon qu’on fasse… alliance ?

Alors là ! C'était la meilleure. La demoiselle aux cheveux roses se contenta d'hausse un sourcil en croisant les bras... Alors, il avait reconnu qu'il avait merdé avec son casino et les Domae et maintenant, il proposait d'entrer dans l'Alliance ?! C'était quoi la prochaine étape ? Non, elle devait rêver. Elle devait encore dormir. Ce n'était pas possible que Vilmos reconnaisse autant de choses en si peu de temps alors qu'elle avait galéré pendant des mois pour lui faire avouer la même chose, en vain. Cette matinée était vraiment une grosse blague sauf que lui non plus n'était pas si blagueur que ça.

- C'est une blague, j'espère ?

Bon ok, la demoiselle avait été peut-être un peu trop directe dans sa réponse. Ça lui tombait dessus d'un coup ! Voilà que monsieur s'ennuyait avec son casino et s'ennuyait des Domae, alors il revenait vers l'Alliance. C'est cool, il fallait des gens mais c'était quand même énervant quand on ne cessait de dire que l'Alliance était la meilleure solution et que plusieurs mois plus tard, on se rendait compte finalement que oui, c'était la meilleure solution.

- Je ne vais pas m'énerver, ce serait assez mal venu ce matin. Mais... hum. Tu es vraiment certain de ton choix ? Car tu ne semblais pas prêt à travailler avec les Elementis, il y a peu.

Il fallait quand même appeler un chat, un chat. Ce n'était pas seulement par flemme ou à cause d'un emploi du temps trop pesant qu'il avait décidé de ne pas rejoindre l'Alliance... Non, c'est parce qu'il avait un problème personnel avec les Elementis. Certes, d'autres personnes avaient également un problème avec le camp opposé mais depuis ça allait mieux. Est-ce qu'elle avait devoir baby-sitter chaque fois que Vilmos serait dans les parages ; juste pour être sûre qu'il n'y ait pas de bagarres dans le QG ? Et puis, il y avait un autre détails ; très dur à évoquer mais qu'il fallait quand même mettre sur le tapis.

- Et.. Je ne veux pas non plus remuer le couteau dans la plaie mais, Newton serait également ton supérieur hiérarchique. Est-ce que tu serais vraiment prêt à supporter ça ?
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.
Crêpes et compagnie (ft. Kira) 180826071014793906

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Bdx6

Crêpes et compagnie (ft. Kira) 40lc

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Z7pp Crêpes et compagnie (ft. Kira) Iz0g

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMembre de l'AllianceMessages : 256
Date d'inscription : 25/12/2018


Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Re: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) EmptyVen 24 Mai - 0:06

  • Kira
  • Vilmos
Crêpes et compagnie
Vilmos cessa de frotter la poêle pour tourner la tête vers Kira, l’air confus. Il avait l’air de blaguer?

Évidemment, sa surprise était normale. Depuis le début de la création de l’Alliance, Vilmos avait été catégorique dans son refus, et cela n’avait que créer un fossé encore plus grand entre eux. Kira avait fait l’erreur de marié un homme obstiné, ça, c’était certain. Entre-temps, il s’en était passé des choses, et il avait eu amplement le temps de réfléchir. Surtout durant les quatre derniers mois. Une chose était certaine, c’est que les Elementis n’y étaient pas pour grand’chose dans sa décision.

Si j’ai le même but qu’eux, qu’est-ce que ça change, qu’ils contrôlent la pluie et le beau temps, et moi un taureau?

Toute sa vie, il avait haïe les Elementis à cause d’un seul homme, celui qui avait tué ses parents, et son frère. Un homme dont il s’était vengé il y a plusieurs années de cela. Il connaissait quelques Elementis maintenant, dont certains travaillaient pour lui. Une sorte de mini-alliance, si on peut dire. Il ne pouvait pas juger un groupe selon les actions d’un homme, voilà tout.

Parlant d’Elementis, Kira évoqua son Roi. Son cher et tendre. Elle lui demanda s’il était prêt à ce que Newton soit son supérieur. À ce moment, Vilmos recommença à frotter la poêle. Quelque chose dans son regard évoquait de l’agacement. Il savait ce qu’il pouvait dire pour convaincre Kira qu’il ne s'élèverait pas contre Newton, mais cela lui coutait clairement de le dire. Encore une fois, Newton aurait le rôle du bon gars, et Vilmos aurait l’impression de pousser Kira entre ses bras, mais qu’importe, elle y était déjà.

Ça non plus, je te ne l’ai pas dit, mais cet hiver je me suis blessé sérieusement, et c’est Newton qui était de garde ce soir-là. Je lui ait dit de ne pas t’en parler, parce que j’ai dit des trucs pas très glorieux, et je peux te garantir qu’il s’est bien payé ma tête, sois sans crainte! Mais voilà, je n’ai rien contre lui, vraiment. C’est un bon gars que tu as choisis.

Vilmos se dit également que voir Newton comme son roi, plutôt que comme le petit copain de son ex était vachement plus facile à supporter. C’était triste à dire, mais Kira avait sans doute fait le bon choix, entre lui et Newton. Il aurait voulu qu’il en soit autrement, mais il avait changé d’idée trop tard. D’ailleurs, il était sans doute aussi trop tard pour sauver cette poêle, se dit-il en rinçant la mousse de celle-ci, pour constater que ses efforts n’avaient pas vraiment amélioré l’état de la poêle. Vilmos la déposa sur le comptoir en poussant un soupir.

Je t’en achèterai une autre, promis, dit-il en essuyant ses mains. Si je peux demander, quel est votre plan, pour la suite? L’Alliance défendait tous ceux et celles ayant des pouvoirs, mais maintenant que le maire a décidé de lever les peines d’emprisonnement contre eux, qu’est-ce que vous comptez faire?

Après tout si les gens dotés de pouvoirs n’étaient plus en danger, en quoi était-ce utile de les protéger? Enfin, ça, c’était si le maire tenait son discours jusqu’au bout. C’était peut-être le cas, pour l’instant, mais Vilmos était loin de lui faire confiance. Kira avait beau être reliée au maire par Azula, aux dernières nouvelles, elle était criminelle recherchée, tout comme lui d’ailleurs.


coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Crêpes et compagnie (ft. Kira) EMPa
Kira Seryk

Kira SerykMessages : 3378
Date d'inscription : 15/08/2012


Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Re: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) EmptyVen 24 Mai - 14:18



Crêpes et compagnie



C
'était le monde à l'envers. Jamais elle n'aurait pensé entendre ça de la bouche de Vilmos ! Il commençait même à évoquer le fait qu'il avait le même but qu'eux malgré des pouvoirs différents. Elle avait dû mal à croire ce qu'il se passait ce matin... Est-ce que les enfants avaient changé quelque chose en lui ? Est-ce qu'il avait rencontré une Elementis si gentille qu'il devait avouer que ce n'était pas tous des monstres ? Ou peut-être qu'elle rêvait, tout simplement ? Qu'elle ne s'était pas encore réveillée et que les enfants ne tarderaient pas à sauter sur son lit. Cependant, il y avait quand même une autre chose à mettre sur le tapis : Newton.

- Ça non plus, je te ne l’ai pas dit, mais cet hiver je me suis blessé sérieusement, et c’est Newton qui était de garde ce soir-là. Je lui ait dit de ne pas t’en parler, parce que j’ai dit des trucs pas très glorieux, et je peux te garantir qu’il s’est bien payé ma tête, sois sans crainte! Mais voilà, je n’ai rien contre lui, vraiment. C’est un bon gars que tu as choisis.

- Bon, ok. Qui êtes-vous et qu'avez-vous fait à mon Vilmos tout grognon et borné ?


C'était beaucoup trop d'informations positives d'un coup là ! Bons nombres de fois qu'elle avait rêvé d'entendre ça et ça n'avait jamais été le cas ; et ce matin, elle avait eu le droit à un petit déjeuner et tout ce qu'elle n'avait jamais rêvé d'entendre ? Quelle mouche l'avait piqué ? La demoiselle aux cheveux roses croisa les bras et fit un peu la gueule ; tout ce temps qu'elle avait attendu pour entendre ça, pour sauver leur mariage... Et maintenant qu'il était réduit à l'état de poussière, elle avait enfin ce qu'elle voulait ? Franchement, c'était se foutre de la gueule du monde ! A croire que ça amusait Vilmos de faire tout le temps les mauvais choix ou de se rendre compte des choses trop tard. C'était vraiment exaspérant.

- Je t’en achèterai une autre, promis. Si je peux demander, quel est votre plan, pour la suite ? L’Alliance défendait tous ceux et celles ayant des pouvoirs, mais maintenant que le maire a décidé de lever les peines d’emprisonnement contre eux, qu’est-ce que vous comptez faire ?

- Ne t'emballe pas, je ne t'ai pas encore dis oui pour faire partie de l'Alliance.


Ils avaient beau avoir été mariés une dizaine d'années, ce n'était pas une raison pour les lâcher les informations au premier venu ; en souvenir du bon vieux temps. La demoiselle aux cheveux roses ne parlait même pas de ses choses là à sa propre sœur avec qui elle était très proche alors Vilmos qui n'était pas encore de l'Alliance... Il allait attendre, comme tout le monde. Toujours les bras croisés, Kira était méfiante quant à l'envie de Vilmos de faire partie de l'Alliance ; ça lui venait comme ça, du jour au lendemain ?

- Moi j'aimerai bien savoir ce qui t'a fait changer d'avis mais plus encore, pour combien de temps ? Les Rebelles n'avancent pas assez vite à ton goût alors c'est vers nous que tu te tournes ? Qu'est-ce qui me dit qu'au moindre coup de mou de la part de l'Alliance, tu ne nous lâcheras pas ?

On ne pouvait pas dire qu'elle n'était pas franche. Kira était connue pour être directe et pour ne pas tourner autour du pot ; il fallait également savoir qu'elle était tout autant directe avec n'importe quel membre qui voulait faire partie de leur groupe. Vilmos a dû la supporter comme Reine des Domae... Il devait savoir qu'elle ne recrutait pas le premier venu qui demandait à faire partie de leur groupe ; qu'elle avait cette fâcheuse tendance à poser des questions et à chercher la petite bête.
Crédit: Neko-chan in Never Utopia


Je vous grogne dessus en darkblue.
Crêpes et compagnie (ft. Kira) 180826071014793906

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Bdx6

Crêpes et compagnie (ft. Kira) 40lc

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Z7pp Crêpes et compagnie (ft. Kira) Iz0g

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty
MessageSujet: Re: Crêpes et compagnie (ft. Kira)   Crêpes et compagnie (ft. Kira) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Crêpes et compagnie (ft. Kira)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2019-