Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 49
Date d'inscription : 13/12/2018


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptySam 3 Aoû - 13:04






E
t voilà ! Je le sentais mal au début, cette histoire de voyage tout frais payés, y avait forcément une embrouille et on dirait que mon interlocuteur l’avait su avant moi. Il nous demanda ce qu’on voulais à cet Ezio et aussi qui on était. Pour la première j’aimerais bien savoir aussi, mais la seconde je sais très bien qui je suis ! Je traduis tout ce que le monsieur vient de me dire et je fixe Gwen avec un regard interrogateur.

- C’est vrai ça, on lui veut quoi à cet Ezio ?

Et là, enfin les réponses tant attendues ! Bon j’avais compris que ce n’était pas son frère, c’est pas les blond qui manque, mais c’est pas pour autant que c’est tous des frères. Patron ? Pardon ? Je me suis embarqué avec la mafia ou quoi ?! Bon je m’emballe un peu là, elle n’a pas l’aire d’une mafieuse. Juste une clé, pas de drogue rien, au moins ça a le mérite d’être clean comme affaire… Non ? Enfin elle finit de me dire qu’elle veut la clé et elle se présenta comme si de rien n’était. Je soupirais et je traduisais, en commençant par me présenter.

- Hoon Park, je suis médecin. Je vous assure que j’étais au courant de rien, on m’a juste proposer n voyage gratuit.

Oui je sais, ça à l’aire con, mais c’est ainsi que voulez-vous ? J’ai été assez naïf pour croire que le monde était remplis de gens sympas t’offrant des voyages gratuit. Ok dit comme ça je sis vraiment le pire des imbécile… Bon, après ma traduction, le mec hausse un sourcil et là je sens que ça peut dérapé au moindre faux pas. Bon après tout on lui veut pas de mal à cet Ezio non ? Bon je traduis pour Gwen, mais face à son hésitation à répondre je commence par y répondre moi, elle elle attendra son tour pour répondre.

- Je sais pas ce qu’ouvre cette clé, au départ moi j’ai suivis car c’est un voyage gratuit. Je bosse pas vraiment avec elle en fait du coup, je connais pas son patron. Mais je peux vous dire qu’on viens de Quederla, moi je suis que médecin. En tout cas nous ne voulons pas de mal à votre ami, je peux vous le promettre. Je sais que nos histoires peuvent paraitre louche, à moi le premier, mais on cherche pas les ennuis. Peut-on au moins lui parler avec vous présent ? On peut trouver un terrain d’entente non ?

J’avoue que la je joue la carte de la vérité, je veux pas d’ennuis, je veux pas faire de mal à son ami et je suis vraiment un médecin de Quederla. Je sais pas trop ce qu’ouvre cette clé, ni qui est le patron de Gwen, mais bon. D’ailleurs je tourne mon regard vers pour lui traduire ce que je viens de dire et lui demander ce qu’elle voudrait dire à son tour.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Gwendolyn Parker

Gwendolyn ParkerMembre de l'AllianceMessages : 110
Date d'inscription : 27/08/2017


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptySam 3 Aoû - 18:19


La petite araignée quitte son quartier

Je n'aime pas du tout cette situation. J'ai l'impression de me prendre un interrogatoire de la part des deux personnes, même de la part de Hoon, alors qu'il est normalement de mon côté. Même s'il tente de m'aider, enfin, il cherche à rassurer le serveur comme il le pouvait, du moins s'il me traduit bien ce qu'il dit et qu'il ne dit pas autre chose à l'autre. Dans tous les cas, je crois que je ne vais pouvoir en couper, il faudra que je donnes les informations si on veut réussir à voir Ezio et que cette mission se passe pour le mieux. Comme ça on règle le problème très vite, on profite de nos vacances, puis on revient plus frais que jamais en ville et on reprend notre routine.

Pendant qu'ils discutaient.. faut vraiment que j'apprenne d'autre langues, au moins l'Anglais, parce que là, hormis tenter de comprendre des mots par-ci par-là, affalée dans mon siège, je ne peux pas faire grand chose. Je les regardes juste, hochant la tête, faisant genre de comprendre, mais je comprends bien mieux quand le Coréen me fait la traduction juste après, là je comprend ma propre langue ! Enfin bon, je ne vais pas y couper alors autant dire la raison de ma présence en Italie. Je me rapproche de la tête, leur faisant signe de rapprocher leur tête, enfin les oreilles surtout, pour éviter que ça s'ébruite, pas envie de faire du bruit pour rien.

« Je suis photographe professionnelle et je travailles pour le journal de la ville, en autre. Mon patron m'a demandé de retrouver Ezio parce qu'il détient la clef qui permet d'ouvrir un cadenas qui bloque un livre ancien. Ce livre appartient à un ancêtre célèbre chez nous, l'un des fondateurs de la ville. Ezio est l'un de ses descendants très éloignés et on ne sait pas comment, mais c'est lui qui détient la clef. On veut juste récupérer la clef, on ne veut rien de plus. Sinon on ne connaît pas du tout Ezio, aucun lien avec. On m'a juste envoyé ici pour récupérer la clef, parce que le patron ne veut pas bouger son cul. Le reste, c'est le patron qui gère, pas moi. »

Évitons de parler des Domae, des Élémentis, les familles, la guerre, et tout le bordel. Je pense que là je suis resté assez évasive et complète pour qu'il nous fasse confiance. Enfin, je lui ai tout dis, donc je ne vois pas pourquoi il refuserait qu'on le voit. On ne lui veut pas de mal, on veut juste qu'il nous donne la clef et après adieu, on ne se revoit plus jamais, rien de bien compliqué en soit. Par contre est-ce qu'il va être relou au point de protéger le blond ou pas ? Toute façon ça se voit qu'on ne cherche pas la merde, j'suis une petite blonde, musclée certes, mais très féminine, et lui c'est un gringalet médecin, tu veux qu'on fasse quoi en combat ? Surtout que je n'ai même pas mon super costume, ça serait ridicule de devoir se battre. Je reculais pour me remettre dans mon siège correctement, maintenant que la partie secrète et dite, tout en rigolant. Ouais, je rigoles déjà de ma connerie et alors ?

« Et lui c'est mon gigolo pour le voyage ! »

Je pointais du doigt Hoon avec un gros sourire aux lèvres, toute fière de ma connerie. Toute façon il comprend rien de ce que je dis, donc autant en profiter et ça m'amuse de voir les réactions de Hoon !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 724
Date d'inscription : 20/10/2014


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptySam 3 Aoû - 20:53

La petite araignée quitte son quartier
L'homme ne semblait pas très coopératif. Surtout en entendant parler de cette histoire de clé ! Il refusa de leur dire où était Ezio et commença sa petite interrogatoire ; qu'est-ce que cette clé pouvait bien ouvrir ? Qui était le patron ? Qu'est-ce qu'ils voulaient à Ezio tous les deux ? Bref, actuellement, ce serveur ressemblait plus à un agent de la CIA en pleine recherches d'informations. Hoon fut le plus courageux et pris la parole en premier pour expliquer leur situation ; lorsqu'il expliqua qu'il n'était venu que pour le voyage, leur interlocuteur haussa un sourcil et secoua la tête. Il avait dû mal à croire ce qu'il entendait... Non pas parce que c'était un mensonge mais parce que c'était aberrant !

Le médecin enchaîna ensuite la vérité : Il n'était au courant de rien du tout et promettait qu'ils voulaient simplement le voir sans lui faire du mal. Le serveur n'était pas très réactif à leur discours mais quand Hoon prononça le nom de leur ville, il eut une autre réaction. Là, il semblait plus intéressé par cette conversation. Gwen enchaîna pour explique ce que cette clé ouvrait : un livre. Ils n'étaient venus que pour récupérer cette clé qu'il avait en sa possession car il était lié à un célèbre fondateur. Il eut un cours laps de temps après la dernière phrase de la demoiselle et puis il se leva après avoir tapé du poing sur la table.

- Ah ! C'est tout de suite plus clair votre histoire. Bien que toi mon gars, je doute que tu ne sois venu que pour le voyage gratuit. Dit-il en jetant un coup d’œil à Gwen. Allez, suivez-moi.

Il régla l'addition et leur demanda de le suivre. Ils marchèrent dans les grandes rues touristiques ; pas de ruelles malfamées, pas de coins un peu bizarres... Que des lieux à la vue de tous. Ils marchèrent une vingtaine de minutes et ils arrivèrent devant une maison, avec une petite palissade ; le serveur leur expliqua qu'ils étaient chez lui. Il poussa la petite porte du jardin et ouvrit ensuite la porte d'entrée. L'intérieur était sobre ; un canapé et des fauteuils dans le salon, une cuisine comme il y en avait partout et un escalier qui menait à l'étage. En tout cas, personne ne pouvait soupçonner qu'il y avait une deuxième personne qui vivait dans cet endroit.

Le serveur ouvrit la porte qui se trouvait sous l'escalier, expliquant que Ezio se trouvait à la cave. Cette histoire était peut-être louche mais il y avait en effet de la lumière, une forte odeur d'alcool et du bruit en bas. Il laissa passer ses invités en premier et les suivit, prenant soin de fermer la porte derrière eux. Le trio du descendre plusieurs marches en bois avant d'arriver dans une cave aménagée ; un lit, un fauteuil et surtout, des tonnes de cadavres de bouteilles. Sur le lit, ils purent reconnaître le blond qu'il cherchait qui ne prit pas la peine de se lever en les voyant.

- Et voilà Ezio. Eh Ezio ! Bouge ton cul et viens dire bonjour aux invités ! Ils ont un truc à te demander !

Le blond tourna une nouvelle fois la tête vers le groupe et lâcha un sourire. Comme demandé, il se leva et avança vers la jolie Gwen, passant le bras autour de ses épaules ; il sentait l'alcool à plein nez et commença à parler en italien pour la draguer... Son ton mielleux était compréhensif même si les mots pouvaient échapper à la demoiselle. Le serveur se contenta d'hocher négativement la tête, peu convaincu de sa manière d'aborder les demoiselles.

- Ezio a des soucis de frics. Il a emprunter à des gens... Pas super. Et il trouve pas le moyen de les rembourser, du coup, il vit dans ma cave le temps que ça se calme. Pour ça que je ne pouvais pas vous laisser le voir sans m'assurer de votre identité.

- Qu'est-ce qu'une aussi belle créature vient faire par ici ? Ca fait longtemps que je n'ai pas rencontré de donzelles aussi jolies !


Ezio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Gwendolyn Parker

Gwendolyn ParkerMembre de l'AllianceMessages : 110
Date d'inscription : 27/08/2017


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptyDim 4 Aoû - 22:35


La petite araignée quitte son quartier

Je ne sais pas si ce que je lui ai raconté à fonctionner, surtout que voilà qu'à peine que je présente Hoon comme mon gigolo de voyage, que le serveur se lève en tapant du poing. Il est vénère parce qu'il n'aime pas les gens qui vendent leur corps pour de l'argent ? Il n'y a pas de sous métier vous savez hein... Enfin bref, il faut toujours qu'on me regarde bizarrement. Oh, ce n'est pas parce que j'ai des seins qu'il faut qu'on me reluque en permanence, c'est fou ça, que des beaufs en Italie. Ils sont beau certes, mais voilà quoi, ils sont tout de même très con. Enfin bref, apparemment il veut bien nous emmener quelque part, c'est déjà ça. Et si j'ai bien tout compris, c'est pour aller voir Ezio, c'est une bonne nouvelle ça !

Je profitais du petit voyage gratuit là pour voir les lieux, profiter de l'endroit, voir les belles boutiques, le paysage. C'est super chiant qu'on ne peut pas jeter un coup d’œil dans les boutiques, j'ai vu des superbes robes en vitrine et j'y serais bien jeter un bon tour afin de dépenser un peu mon argent que je n'ai pas. Enfin bref, on suivait notre guide à travers les rues blindées de la ville, parcourant la ville, les rues très bien éclairées. S'il voulait nous faire un coup fourré, il s'y prend très mal il faut dire. Néanmoins, je ne lui fais pas totalement confiance, on ne sait jamais, du coup je reste sur mes gardes, attentive à ce qu'il pouvait faire. On finit enfin par arrivé à destination où ils nous invita à rentrer.

À l'intérieur, il nous invita descendre dans la cave, c'est là où Ezio doit se trouver. Ce n'est pas très rassurant de descendre dans la cave d'un inconnu qu'on vient à peine de rencontrer, qui semble me reluquer en plus. Enfin bref, s'il croit pouvoir faire des choses étranges à la grande Spider-Gwen, il peut toujours rêver, il ne sait pas à qui il a affaire le bordel. Enfin bref, on commence la descente de la cave. La première chose que je remarques, que je sens plutôt, c'est cette odeur d'alcool. J'aime bien en boire de temps en temps, mais là, c'est abusé tellement que ça pue, j'ai même l'impression d'être pompette alors que je n'ai pas bu une seule goutte d'alcool encore. Jusqu'à finir par voir un mec, un blond, dans le lit, entouré de bouteilles vides, où le serveur nous certifia que c'était bien lui qu'on cherchait.

« Attend, c'est ça le descendant de Daichi ?! C'est une blague j'espère ? »

Alors que j'étais en pleine interrogation personnelle sur si c'était une bonne idée de venir ici, voilà que l'autre loque sur pattes se ramène pour venir me coller, me sortant des trucs en Italien. Alors d'un, je piges que dalles. De deux, il pue tellement l'alcool que j'ai envie de vomir. De Trois, je détestes qu'on me colle ainsi avec un ton de beauf de première là. Lui, il va en avoir pour son matricule. Rien à foutre qu'il soit important ou quoi, je l'attrape par sa tignasse, le traînant derrière moi. Ce n'est pas un ivrogne imbibé de bière ou dieu sait quoi qui va me résister. Je le remonte, je le traîne dans la maison jusqu'à trouver la salle de bain. Je crois qu'une bonne douche bien glacée lui fera le plus grand bien. Dès que je la trouve, guidé ou non par le propriétaire des lieux, je le colle dans la douche.

« Aller, ça va te faire du bien de prendre la tasse ! »

Maintenant qu'il est installé, je fais couler l'eau, bien froide, sur sa gueule, mais surtout s'il tente de sortir, je le couche immédiatement dedans. Il ne sortira que quand il ne sera plus excité le gamin là. Il s'est prit pour qui, d'où il me colle ainsi, pas parce qu'il est le descendant de Daichi qu'il peut croire qu'il a une touche avec moi. Puis ce n'est pas parce que Élémentis et Domae sont alliés désormais qu'on se mélange direct, je reste une Élémentis moi monsieur, puis je n'aime pas les ivrognes. Je préfères encore rouler une pelle à Hoon plutôt qu'à cet alcoolique. Enfin bref, je m'emporte. Je finis par lâcher l'eau froide quand j'estimes que c'est bon, le sortant de force de là. J'espère que personne n'a envie de pisser, je sens qu'on va en avoir pour longtemps.

« Je sais que tu me comprends, alors ne perdons pas de temps. Où est la clef de Daichi ? Tu nous la donnes, on rentre chez nous et tu peux continuer à picoler et à devenir cette limage que tu es. C'est un bon deal, non ? Et ne me sors pas que tu l'as perdu ou quoi sinon ça va mal se passer entre nous. »

Je crois que je n'ai jamais été aussi énervé, je ne sais pas pourquoi, mais il a le don de m'énerver. Surtout que je n'ai pas l'air d'être commode, assise sur les toilettes, fermées bien sûr, le regardant sans trop cligner des yeux. Dire que je m'imaginais un beau mec, classe, super fort, musclé, qui pourrait m'emmener partout en me portant avec un seul bras, tellement qu'il est fort. Voilà que je me retrouve avec un ivrogne, gros beauf de service. Sûrement pour cela que je suis vénère, je m'attendais trop à voir Daichi, il est trop beau dans les livres et les peintures que j'ai vu de lui. Heureusement qu'il est mort, il aurait honte de son descendant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 724
Date d'inscription : 20/10/2014


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptyDim 4 Aoû - 23:31

La petite araignée quitte son quartier
Ezio ressemblait bien à la photo du cadre dans l'hôtel mais il était dans un état déplorable. Il sentait l'alcool à plein nez et c'est à peine si il arrivait réellement à tenu debout... Par contre, il n'avait pas perdu son mordant pour draguer les jolies filles. Gwen eut droit à quelques paroles mielleuses de la part de l'italien et même si elle ne comprenait rien à cette langue ; elle savait parfaitement ce qu'il était en train de faire. Les bras autour de ses épaules ne mentaient pas. Cependant, la demoiselle n'était pas réellement réceptive puisque pour toutes réponses, elle lui choppa la tignasse pour le monter à l'étage.

Ezio demanda plusieurs fois à Gwen de le lâcher mais encore une fois, elle était bien loin d'être réceptive à ses paroles ; elle avait une idée en tête et rien ne l'arrêterait. Ils tournèrent en rond dans la maison quelques minutes avant de monter à l'étage où elle décida de le coller sous la douche ; lui faisant couler de l'eau très froide. Lui qui avait eu l'espoir de pouvoir prendre une douche avec la demoiselle... Le voilà bien refroidis. Il grommela plusieurs fois et s'assit en secouant la tête ; l'odeur était encore là mais il semblait déjà plus vif d'esprit qu'il y a quelques secondes.

- Je sais que tu me comprends, alors ne perdons pas de temps. Où est la clef de Daichi ? Tu nous la donnes, on rentre chez nous et tu peux continuer à picoler et à devenir cette limage que tu es. C'est un bon deal, non ? Et ne me sors pas que tu l'as perdu ou quoi sinon ça va mal se passer entre nous.

- Quelle clé ?


Il secoua la tête. On aurait dit qu'il venait de se réveiller d'un long sommeil et il se faisait déjà hurler dessus par une belle blonde ; cette dernière ne manqua pas de rajouter une couche en donnant plus de détails sur cette fameuse clé. Lui expliquant ce qu'elle ouvrait, pourquoi ils étaient venus le chercher et qu'ils en avaient absolument besoin ; tout d'abord, Ezio lâcha un "oh" qui ne signalait rien de bon avant de se passer la main dans ses cheveux.

- Il se pourrait.. hum.. que je n'ai plus cette clé. Je dois une énorme somme à un gars et il me l'a demandé, alors je lui ai donné.

Finalement, ce voyage n'allait pas être de tout repos. Le Conclave n'avait certainement pas prévu ce genre d'imprévus mais ils allaient devoir faire avec. A vu de la tête de ses interlocuteurs, Ezio comprit qu'il avait fait une bêtise mais ce n'était pas pour autant qu'il chercha à s'en excuser ! Bien au contraire, il en rajouta une couche pour expliquer son geste.

- Eh, oh ! Pas la peine de me regarder comme ça. Je n'avais pas le choix ! Il allait me buter si je ne lui donnais pas une avance. Vous n'avez jamais eu la mafia au cul vous, ça se voit !

D'ailleurs, les Quederliens purent remarquer qu'Ezio parlait dans la même langue qu'eux depuis que Gwen avait ouvert la bouche. Sûrement avait-il appris le Quederlien à ses heures perdues ou de par ses origines, il avait gardé un certain contact avec sa ville. Il ne se rendait pas compte à quel point cette clé pouvait être importante pour ces deux personnes ; d'ailleurs, il leur donna comme conseil de laisser tomber cette mission et de passer à autre chose. Il leur conseilla même de forcer la serrure pour que ce soit plus simple pour tout le monde.


Ezio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Les Alentours :: Le reste du monde-