Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 59
Date d'inscription : 13/12/2018


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptySam 3 Aoû - 13:04






E
t voilà ! Je le sentais mal au début, cette histoire de voyage tout frais payés, y avait forcément une embrouille et on dirait que mon interlocuteur l’avait su avant moi. Il nous demanda ce qu’on voulais à cet Ezio et aussi qui on était. Pour la première j’aimerais bien savoir aussi, mais la seconde je sais très bien qui je suis ! Je traduis tout ce que le monsieur vient de me dire et je fixe Gwen avec un regard interrogateur.

- C’est vrai ça, on lui veut quoi à cet Ezio ?

Et là, enfin les réponses tant attendues ! Bon j’avais compris que ce n’était pas son frère, c’est pas les blond qui manque, mais c’est pas pour autant que c’est tous des frères. Patron ? Pardon ? Je me suis embarqué avec la mafia ou quoi ?! Bon je m’emballe un peu là, elle n’a pas l’aire d’une mafieuse. Juste une clé, pas de drogue rien, au moins ça a le mérite d’être clean comme affaire… Non ? Enfin elle finit de me dire qu’elle veut la clé et elle se présenta comme si de rien n’était. Je soupirais et je traduisais, en commençant par me présenter.

- Hoon Park, je suis médecin. Je vous assure que j’étais au courant de rien, on m’a juste proposer n voyage gratuit.

Oui je sais, ça à l’aire con, mais c’est ainsi que voulez-vous ? J’ai été assez naïf pour croire que le monde était remplis de gens sympas t’offrant des voyages gratuit. Ok dit comme ça je sis vraiment le pire des imbécile… Bon, après ma traduction, le mec hausse un sourcil et là je sens que ça peut dérapé au moindre faux pas. Bon après tout on lui veut pas de mal à cet Ezio non ? Bon je traduis pour Gwen, mais face à son hésitation à répondre je commence par y répondre moi, elle elle attendra son tour pour répondre.

- Je sais pas ce qu’ouvre cette clé, au départ moi j’ai suivis car c’est un voyage gratuit. Je bosse pas vraiment avec elle en fait du coup, je connais pas son patron. Mais je peux vous dire qu’on viens de Quederla, moi je suis que médecin. En tout cas nous ne voulons pas de mal à votre ami, je peux vous le promettre. Je sais que nos histoires peuvent paraitre louche, à moi le premier, mais on cherche pas les ennuis. Peut-on au moins lui parler avec vous présent ? On peut trouver un terrain d’entente non ?

J’avoue que la je joue la carte de la vérité, je veux pas d’ennuis, je veux pas faire de mal à son ami et je suis vraiment un médecin de Quederla. Je sais pas trop ce qu’ouvre cette clé, ni qui est le patron de Gwen, mais bon. D’ailleurs je tourne mon regard vers pour lui traduire ce que je viens de dire et lui demander ce qu’elle voudrait dire à son tour.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Membre de l'Alliance
Gwendolyn Parker

Gwendolyn ParkerMembre de l'AllianceMessages : 115
Date d'inscription : 27/08/2017


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptySam 3 Aoû - 18:19


La petite araignée quitte son quartier

Je n'aime pas du tout cette situation. J'ai l'impression de me prendre un interrogatoire de la part des deux personnes, même de la part de Hoon, alors qu'il est normalement de mon côté. Même s'il tente de m'aider, enfin, il cherche à rassurer le serveur comme il le pouvait, du moins s'il me traduit bien ce qu'il dit et qu'il ne dit pas autre chose à l'autre. Dans tous les cas, je crois que je ne vais pouvoir en couper, il faudra que je donnes les informations si on veut réussir à voir Ezio et que cette mission se passe pour le mieux. Comme ça on règle le problème très vite, on profite de nos vacances, puis on revient plus frais que jamais en ville et on reprend notre routine.

Pendant qu'ils discutaient.. faut vraiment que j'apprenne d'autre langues, au moins l'Anglais, parce que là, hormis tenter de comprendre des mots par-ci par-là, affalée dans mon siège, je ne peux pas faire grand chose. Je les regardes juste, hochant la tête, faisant genre de comprendre, mais je comprends bien mieux quand le Coréen me fait la traduction juste après, là je comprend ma propre langue ! Enfin bon, je ne vais pas y couper alors autant dire la raison de ma présence en Italie. Je me rapproche de la tête, leur faisant signe de rapprocher leur tête, enfin les oreilles surtout, pour éviter que ça s'ébruite, pas envie de faire du bruit pour rien.

« Je suis photographe professionnelle et je travailles pour le journal de la ville, en autre. Mon patron m'a demandé de retrouver Ezio parce qu'il détient la clef qui permet d'ouvrir un cadenas qui bloque un livre ancien. Ce livre appartient à un ancêtre célèbre chez nous, l'un des fondateurs de la ville. Ezio est l'un de ses descendants très éloignés et on ne sait pas comment, mais c'est lui qui détient la clef. On veut juste récupérer la clef, on ne veut rien de plus. Sinon on ne connaît pas du tout Ezio, aucun lien avec. On m'a juste envoyé ici pour récupérer la clef, parce que le patron ne veut pas bouger son cul. Le reste, c'est le patron qui gère, pas moi. »

Évitons de parler des Domae, des Élémentis, les familles, la guerre, et tout le bordel. Je pense que là je suis resté assez évasive et complète pour qu'il nous fasse confiance. Enfin, je lui ai tout dis, donc je ne vois pas pourquoi il refuserait qu'on le voit. On ne lui veut pas de mal, on veut juste qu'il nous donne la clef et après adieu, on ne se revoit plus jamais, rien de bien compliqué en soit. Par contre est-ce qu'il va être relou au point de protéger le blond ou pas ? Toute façon ça se voit qu'on ne cherche pas la merde, j'suis une petite blonde, musclée certes, mais très féminine, et lui c'est un gringalet médecin, tu veux qu'on fasse quoi en combat ? Surtout que je n'ai même pas mon super costume, ça serait ridicule de devoir se battre. Je reculais pour me remettre dans mon siège correctement, maintenant que la partie secrète et dite, tout en rigolant. Ouais, je rigoles déjà de ma connerie et alors ?

« Et lui c'est mon gigolo pour le voyage ! »

Je pointais du doigt Hoon avec un gros sourire aux lèvres, toute fière de ma connerie. Toute façon il comprend rien de ce que je dis, donc autant en profiter et ça m'amuse de voir les réactions de Hoon !

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 726
Date d'inscription : 20/10/2014


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptySam 3 Aoû - 20:53

La petite araignée quitte son quartier
L'homme ne semblait pas très coopératif. Surtout en entendant parler de cette histoire de clé ! Il refusa de leur dire où était Ezio et commença sa petite interrogatoire ; qu'est-ce que cette clé pouvait bien ouvrir ? Qui était le patron ? Qu'est-ce qu'ils voulaient à Ezio tous les deux ? Bref, actuellement, ce serveur ressemblait plus à un agent de la CIA en pleine recherches d'informations. Hoon fut le plus courageux et pris la parole en premier pour expliquer leur situation ; lorsqu'il expliqua qu'il n'était venu que pour le voyage, leur interlocuteur haussa un sourcil et secoua la tête. Il avait dû mal à croire ce qu'il entendait... Non pas parce que c'était un mensonge mais parce que c'était aberrant !

Le médecin enchaîna ensuite la vérité : Il n'était au courant de rien du tout et promettait qu'ils voulaient simplement le voir sans lui faire du mal. Le serveur n'était pas très réactif à leur discours mais quand Hoon prononça le nom de leur ville, il eut une autre réaction. Là, il semblait plus intéressé par cette conversation. Gwen enchaîna pour explique ce que cette clé ouvrait : un livre. Ils n'étaient venus que pour récupérer cette clé qu'il avait en sa possession car il était lié à un célèbre fondateur. Il eut un cours laps de temps après la dernière phrase de la demoiselle et puis il se leva après avoir tapé du poing sur la table.

- Ah ! C'est tout de suite plus clair votre histoire. Bien que toi mon gars, je doute que tu ne sois venu que pour le voyage gratuit. Dit-il en jetant un coup d’œil à Gwen. Allez, suivez-moi.

Il régla l'addition et leur demanda de le suivre. Ils marchèrent dans les grandes rues touristiques ; pas de ruelles malfamées, pas de coins un peu bizarres... Que des lieux à la vue de tous. Ils marchèrent une vingtaine de minutes et ils arrivèrent devant une maison, avec une petite palissade ; le serveur leur expliqua qu'ils étaient chez lui. Il poussa la petite porte du jardin et ouvrit ensuite la porte d'entrée. L'intérieur était sobre ; un canapé et des fauteuils dans le salon, une cuisine comme il y en avait partout et un escalier qui menait à l'étage. En tout cas, personne ne pouvait soupçonner qu'il y avait une deuxième personne qui vivait dans cet endroit.

Le serveur ouvrit la porte qui se trouvait sous l'escalier, expliquant que Ezio se trouvait à la cave. Cette histoire était peut-être louche mais il y avait en effet de la lumière, une forte odeur d'alcool et du bruit en bas. Il laissa passer ses invités en premier et les suivit, prenant soin de fermer la porte derrière eux. Le trio du descendre plusieurs marches en bois avant d'arriver dans une cave aménagée ; un lit, un fauteuil et surtout, des tonnes de cadavres de bouteilles. Sur le lit, ils purent reconnaître le blond qu'il cherchait qui ne prit pas la peine de se lever en les voyant.

- Et voilà Ezio. Eh Ezio ! Bouge ton cul et viens dire bonjour aux invités ! Ils ont un truc à te demander !

Le blond tourna une nouvelle fois la tête vers le groupe et lâcha un sourire. Comme demandé, il se leva et avança vers la jolie Gwen, passant le bras autour de ses épaules ; il sentait l'alcool à plein nez et commença à parler en italien pour la draguer... Son ton mielleux était compréhensif même si les mots pouvaient échapper à la demoiselle. Le serveur se contenta d'hocher négativement la tête, peu convaincu de sa manière d'aborder les demoiselles.

- Ezio a des soucis de frics. Il a emprunter à des gens... Pas super. Et il trouve pas le moyen de les rembourser, du coup, il vit dans ma cave le temps que ça se calme. Pour ça que je ne pouvais pas vous laisser le voir sans m'assurer de votre identité.

- Qu'est-ce qu'une aussi belle créature vient faire par ici ? Ca fait longtemps que je n'ai pas rencontré de donzelles aussi jolies !


Ezio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Membre de l'Alliance
Gwendolyn Parker

Gwendolyn ParkerMembre de l'AllianceMessages : 115
Date d'inscription : 27/08/2017


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptyDim 4 Aoû - 22:35


La petite araignée quitte son quartier

Je ne sais pas si ce que je lui ai raconté à fonctionner, surtout que voilà qu'à peine que je présente Hoon comme mon gigolo de voyage, que le serveur se lève en tapant du poing. Il est vénère parce qu'il n'aime pas les gens qui vendent leur corps pour de l'argent ? Il n'y a pas de sous métier vous savez hein... Enfin bref, il faut toujours qu'on me regarde bizarrement. Oh, ce n'est pas parce que j'ai des seins qu'il faut qu'on me reluque en permanence, c'est fou ça, que des beaufs en Italie. Ils sont beau certes, mais voilà quoi, ils sont tout de même très con. Enfin bref, apparemment il veut bien nous emmener quelque part, c'est déjà ça. Et si j'ai bien tout compris, c'est pour aller voir Ezio, c'est une bonne nouvelle ça !

Je profitais du petit voyage gratuit là pour voir les lieux, profiter de l'endroit, voir les belles boutiques, le paysage. C'est super chiant qu'on ne peut pas jeter un coup d’œil dans les boutiques, j'ai vu des superbes robes en vitrine et j'y serais bien jeter un bon tour afin de dépenser un peu mon argent que je n'ai pas. Enfin bref, on suivait notre guide à travers les rues blindées de la ville, parcourant la ville, les rues très bien éclairées. S'il voulait nous faire un coup fourré, il s'y prend très mal il faut dire. Néanmoins, je ne lui fais pas totalement confiance, on ne sait jamais, du coup je reste sur mes gardes, attentive à ce qu'il pouvait faire. On finit enfin par arrivé à destination où ils nous invita à rentrer.

À l'intérieur, il nous invita descendre dans la cave, c'est là où Ezio doit se trouver. Ce n'est pas très rassurant de descendre dans la cave d'un inconnu qu'on vient à peine de rencontrer, qui semble me reluquer en plus. Enfin bref, s'il croit pouvoir faire des choses étranges à la grande Spider-Gwen, il peut toujours rêver, il ne sait pas à qui il a affaire le bordel. Enfin bref, on commence la descente de la cave. La première chose que je remarques, que je sens plutôt, c'est cette odeur d'alcool. J'aime bien en boire de temps en temps, mais là, c'est abusé tellement que ça pue, j'ai même l'impression d'être pompette alors que je n'ai pas bu une seule goutte d'alcool encore. Jusqu'à finir par voir un mec, un blond, dans le lit, entouré de bouteilles vides, où le serveur nous certifia que c'était bien lui qu'on cherchait.

« Attend, c'est ça le descendant de Daichi ?! C'est une blague j'espère ? »

Alors que j'étais en pleine interrogation personnelle sur si c'était une bonne idée de venir ici, voilà que l'autre loque sur pattes se ramène pour venir me coller, me sortant des trucs en Italien. Alors d'un, je piges que dalles. De deux, il pue tellement l'alcool que j'ai envie de vomir. De Trois, je détestes qu'on me colle ainsi avec un ton de beauf de première là. Lui, il va en avoir pour son matricule. Rien à foutre qu'il soit important ou quoi, je l'attrape par sa tignasse, le traînant derrière moi. Ce n'est pas un ivrogne imbibé de bière ou dieu sait quoi qui va me résister. Je le remonte, je le traîne dans la maison jusqu'à trouver la salle de bain. Je crois qu'une bonne douche bien glacée lui fera le plus grand bien. Dès que je la trouve, guidé ou non par le propriétaire des lieux, je le colle dans la douche.

« Aller, ça va te faire du bien de prendre la tasse ! »

Maintenant qu'il est installé, je fais couler l'eau, bien froide, sur sa gueule, mais surtout s'il tente de sortir, je le couche immédiatement dedans. Il ne sortira que quand il ne sera plus excité le gamin là. Il s'est prit pour qui, d'où il me colle ainsi, pas parce qu'il est le descendant de Daichi qu'il peut croire qu'il a une touche avec moi. Puis ce n'est pas parce que Élémentis et Domae sont alliés désormais qu'on se mélange direct, je reste une Élémentis moi monsieur, puis je n'aime pas les ivrognes. Je préfères encore rouler une pelle à Hoon plutôt qu'à cet alcoolique. Enfin bref, je m'emporte. Je finis par lâcher l'eau froide quand j'estimes que c'est bon, le sortant de force de là. J'espère que personne n'a envie de pisser, je sens qu'on va en avoir pour longtemps.

« Je sais que tu me comprends, alors ne perdons pas de temps. Où est la clef de Daichi ? Tu nous la donnes, on rentre chez nous et tu peux continuer à picoler et à devenir cette limage que tu es. C'est un bon deal, non ? Et ne me sors pas que tu l'as perdu ou quoi sinon ça va mal se passer entre nous. »

Je crois que je n'ai jamais été aussi énervé, je ne sais pas pourquoi, mais il a le don de m'énerver. Surtout que je n'ai pas l'air d'être commode, assise sur les toilettes, fermées bien sûr, le regardant sans trop cligner des yeux. Dire que je m'imaginais un beau mec, classe, super fort, musclé, qui pourrait m'emmener partout en me portant avec un seul bras, tellement qu'il est fort. Voilà que je me retrouve avec un ivrogne, gros beauf de service. Sûrement pour cela que je suis vénère, je m'attendais trop à voir Daichi, il est trop beau dans les livres et les peintures que j'ai vu de lui. Heureusement qu'il est mort, il aurait honte de son descendant.

Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 726
Date d'inscription : 20/10/2014


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptyDim 4 Aoû - 23:31

La petite araignée quitte son quartier
Ezio ressemblait bien à la photo du cadre dans l'hôtel mais il était dans un état déplorable. Il sentait l'alcool à plein nez et c'est à peine si il arrivait réellement à tenu debout... Par contre, il n'avait pas perdu son mordant pour draguer les jolies filles. Gwen eut droit à quelques paroles mielleuses de la part de l'italien et même si elle ne comprenait rien à cette langue ; elle savait parfaitement ce qu'il était en train de faire. Les bras autour de ses épaules ne mentaient pas. Cependant, la demoiselle n'était pas réellement réceptive puisque pour toutes réponses, elle lui choppa la tignasse pour le monter à l'étage.

Ezio demanda plusieurs fois à Gwen de le lâcher mais encore une fois, elle était bien loin d'être réceptive à ses paroles ; elle avait une idée en tête et rien ne l'arrêterait. Ils tournèrent en rond dans la maison quelques minutes avant de monter à l'étage où elle décida de le coller sous la douche ; lui faisant couler de l'eau très froide. Lui qui avait eu l'espoir de pouvoir prendre une douche avec la demoiselle... Le voilà bien refroidis. Il grommela plusieurs fois et s'assit en secouant la tête ; l'odeur était encore là mais il semblait déjà plus vif d'esprit qu'il y a quelques secondes.

- Je sais que tu me comprends, alors ne perdons pas de temps. Où est la clef de Daichi ? Tu nous la donnes, on rentre chez nous et tu peux continuer à picoler et à devenir cette limage que tu es. C'est un bon deal, non ? Et ne me sors pas que tu l'as perdu ou quoi sinon ça va mal se passer entre nous.

- Quelle clé ?


Il secoua la tête. On aurait dit qu'il venait de se réveiller d'un long sommeil et il se faisait déjà hurler dessus par une belle blonde ; cette dernière ne manqua pas de rajouter une couche en donnant plus de détails sur cette fameuse clé. Lui expliquant ce qu'elle ouvrait, pourquoi ils étaient venus le chercher et qu'ils en avaient absolument besoin ; tout d'abord, Ezio lâcha un "oh" qui ne signalait rien de bon avant de se passer la main dans ses cheveux.

- Il se pourrait.. hum.. que je n'ai plus cette clé. Je dois une énorme somme à un gars et il me l'a demandé, alors je lui ai donné.

Finalement, ce voyage n'allait pas être de tout repos. Le Conclave n'avait certainement pas prévu ce genre d'imprévus mais ils allaient devoir faire avec. A vu de la tête de ses interlocuteurs, Ezio comprit qu'il avait fait une bêtise mais ce n'était pas pour autant qu'il chercha à s'en excuser ! Bien au contraire, il en rajouta une couche pour expliquer son geste.

- Eh, oh ! Pas la peine de me regarder comme ça. Je n'avais pas le choix ! Il allait me buter si je ne lui donnais pas une avance. Vous n'avez jamais eu la mafia au cul vous, ça se voit !

D'ailleurs, les Quederliens purent remarquer qu'Ezio parlait dans la même langue qu'eux depuis que Gwen avait ouvert la bouche. Sûrement avait-il appris le Quederlien à ses heures perdues ou de par ses origines, il avait gardé un certain contact avec sa ville. Il ne se rendait pas compte à quel point cette clé pouvait être importante pour ces deux personnes ; d'ailleurs, il leur donna comme conseil de laisser tomber cette mission et de passer à autre chose. Il leur conseilla même de forcer la serrure pour que ce soit plus simple pour tout le monde.


Ezio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 59
Date d'inscription : 13/12/2018


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptyMar 27 Aoû - 18:51






B
on ok il m’a percé à jour, je suis pas là que pour le voyage gratuit, c’est surtout pour la magnifique demoiselle qui le proposait. Je suppose que c’est car on est des hommes et qu’on se met tout de suite d’accord quand on voit une femme comme Gwen ? Enfin, il accepte finalement de nous mener à ce fameux Ezio, nous expliquant qu’il avait quelques problèmes d’argents et qu’il le cachait. Un peu compréhensible en fait, j’aimerais pas qu’on me balance alors qu’il y a des chances qu’on me veuille du mal…

Bref, je sens que le mec est réglo car déjà on passe par de grandes rues touristiques et non pas des ruelles un peu glauque. Un bon début en somme. On arrive dans une cave et whou ! C’est que ça pût l’alcool ici ! Et je sais de quoi je parle, j’ai l’impression d’entrer dans ne pièce parfumée à la vodka tellement ça pique les yeux. Finalement on trouve un déchet, ouai un déchet j’ai pas d’autres mots pour décrire son état. J’en ai vu des ivrognes dans ma vie, que ça soit en boîte ou à l’hôpital, mais celui-là dépasse tout ceux que j’ai vu !

Malgré tout, il s’était approché de Gwen comme si elle était une proie et lui un prédateur. Enfin, je vis bien vite qui était le prédateur l’instant d’après car malgré des paroles mielleuses le gentil et courtois gentlemen qu’était Ezio se faisait emené à l’étage par les cheveux. Je préfère largement le café chaud pour le coup.

Finalement il prit une bonne douche et subit un interrogatoire en bonne et due forme sous nos regards perplexes avec le mec qui le logeait. D’ailleurs ce qu’il dit n’est pas très rassurant et je soupir déjà en prévoyant tout les problèmes à venir… Et voilà ! Il a donné la clé ! Super ! D’ailleurs en parlant de mafia… Il se peut que j’ai eu affaire avec en Corée une ou deux fois, mais je comprend un peu son raisonnement. Par contre…

- Alors… Ce mec à qui tu doit de l’argent, il connaît l’importance de cette clé pour l’avoir acceptée en avance. Car bon, si tu me devait de l’argent et que tu me proposait une clé, je crois que j’aurais préféré te prendre un doigt. Enfin c’est ce qu’ils font en Corée.

C’est pas le moment de partir défaitiste comme il le propose, même si j’aimerais bien… Cependant les faveurs de la demoiselle allaient nécessité que j’y mette du mien ! Je doute que la serrure se force aussi aisément, je pense même qu’ils ont déjà essayer sinon ils n’auraient pas mis autant de moyens pour retrouver cette clé.

- J’avoue que profiter de ce voyage serait plus simple, mais j’ai envie de satisfaire la demoiselle. Donc dit nous plutôt où trouver le mec à qui tu doit de l’argent, le reste on s’en occupe.

(c) L Y S / L A E / M A T E N A




Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 726
Date d'inscription : 20/10/2014


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptySam 31 Aoû - 19:26

La petite araignée quitte son quartier
Les nouvelles n'étaient décidemment pas très bonnes. Après s'être retrouvés devant un pochtron, voilà que ce dernier annonçait qu'il avait donné la clé à quelqu'un à qui il devait beaucoup d'argent. Il disait vouloir simplement sauver sa vie, reprochant aux Quederliens de ne pas comprendre son raisonnement.

- Alors… Ce mec à qui tu doit de l’argent, il connaît l’importance de cette clé pour l’avoir acceptée en avance. Car bon, si tu me devait de l’argent et que tu me proposait une clé, je crois que j’aurais préféré te prendre un doigt. Enfin c’est ce qu’ils font en Corée.

- L'importance ? J'en doute ! Ce rat la voulait juste parce qu'elle était en or et que ça couvrait une partie de mes dettes.


Il ne semblait pas mentir... Soit c'était la vérité soit il croyait tout et n'importe quoi. Ezio regarda les deux personnes et posa son regard sur le Coréen quand il demanda où trouvé cet homme, prétextant qu'ils allaient s'occuper du resta. Il fit un geste de la main en leur disant de laisser tomber et qu'ils feraient mieux de forcer la serrure ou de jeter le livre à la poubelle ; il n'avait réellement pas envie de leur donner les informations. Pourtant, le serveur alla les rejoindre dans la salle de bain pour reprrendre la parole.

- Il organise un bal ce soir et vous ne pouvez y aller que sur invitation. Mais je connais des gars qui y vont, je peux vous faire rentrer.

- Ouais, c'est ça. Ben sans moi ! Il va me faire la peau si j'y vais.


Son ami secoua négativement la tête en lui annonçant qu'il ferait mieux de les accompagner pour leur montrer le gars qui lui avait pris la clé. Le serveur conseilla ensuite d'aller faire quelques courses, il s'agissait d'une soirée privée et toutes les personnes devaient absolument être bien habillées sinon, ils ne pourraient pas rentrer. Ils les jetèrent presque dehors, leur assurant qu'il allait s'occuper de tout et qu'ils feraient mieux d'occuper leur temps à faire du shopping... Et à donner un coup de neuf à Ezio car il ne ressemblait à rien.

- Et euh... C'est qui qui veut cette clé ? D'ailleurs, vous l'avez trouvé où ce livre ? Ma famille disait qu'il était perdu depuis des siècles !


Ezio:
 
Revenir en haut Aller en bas
Membre de l'Alliance
Gwendolyn Parker

Gwendolyn ParkerMembre de l'AllianceMessages : 115
Date d'inscription : 27/08/2017


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptyLun 2 Sep - 17:23


La petite araignée quitte son quartier

Heureusement que Hoon est là parce que franchement, j'en peux plus de cet abruti. Le mec c'est le descendant d'un des mecs les plus importants de notre ville, il détient l'un des objets dont l'importance est plus à refaire et qui permet de découvrir des secrets de l'ancien temps, et voilà à quoi il ressemble et en plus il abandonne un bien précieux pour des dettes envers la mafia. Sérieux, dans quoi je me retrouve moi, histoire de con, juste ça à dire. Surtout que plus il continue de parler et plus il s'enfonce quoi, c'est clairement le genre de mec que je ne peux pas supporter, il est insupportable et je n'ai même pas envie de lui adresser la parole... Si seulement j'étais une personne violente, je lui aurai éclater la tête contre la douche, mais je suis bien trop gentille pour ça alors je vais me retenir.. puis avec ma force de mouche, même pas sûre de lui faire mal alors bon.

« Bal ? Shopping ?! »

Tel un suricate, lorsque j'entendis le mot "Bal", j'ai direct fait tilt, direct penser au shopping et là plus rien n'importait, même pas l'autre abruti. Ils avaient beau encore parler, faire la discussion, mais je m'en fichais, tout ce qui m'emporte c'est qu'on allait à un bal et donc c'est qu'on allait faire du shopping pour ça ! Ce n'est même plus des étoiles qui brillaient dans mes yeux, mais clairement la galaxie entière tellement je suis heureuse de la situation. Ils continuèrent de parler, ils me parlaient même je crois, mais impossible de comprendre ce qu'ils disaient tellement que je n'avais que l'idée de faire les magasins en tête, surtout que l'Italie a de beaux tailleurs si je ne me trompe, je sens que je vais me faire plaisir et envoyer la note au conclave.. Je leur ferais les yeux doux et expliquerait que c'était pour le bien de la mission ces dépenses.. Oui, une robe de soirée c'est important devant la mafia d'abord !

Il ne suffira sûrement pas de deux mecs pour porter tout ce que je vais porter, ou au moins tester, je vais faire ma reine du shopping aujourd'hui je le sens. J'attrape mes deux mecs, Hoon et Ezio, par le bras, sans leur demander leur avis et puis de toute façon ils n'ont pas le choix. Je les attrape donc pour les tirer en gueulant qu'on va faire du shopping pour ce soir, puis faut que je passe chez le coiffeur en plus, me faut une belle coupe de cheveux qui ira bien avec ma nouvelle robe. Discrètement, juste pour que l'autre Ezio ne se barre comme un lâche, je tisse une toile collante sur lui, attachée mon pied également, si jamais il se barre, je le saurai immédiatement et il n'a pas intérêt à la décoller, s'il la remarque, sinon je lui met une droite, juste pour la forme. Personne ne va gâcher ma journée shopping d'abord !

« Bon les mecs, on commence ici ! Ensuite on s'occupe de vous, mais d'abord, au tour de la princesse ! »

Dans la boutique, c'est partie pour une séance d'essayage intensive, surtout que là, il n'y a que les robes, après il y aura les chaussures, puis le coiffeur pour les cheveux et le maquillage, enfin bref, cela va être une longue journée pour eux, et je m'en fiche, moi je m'amuse comme une folle ! J'essaye un nombre plutôt impressionnant de robe, mais je n'en retiens surtout quatre que je leur montre réellement. À chaque fois je tournes sur moi-même, danse un coup, les attrape même pour faire quelques pas de danse avec eux histoire de voir le rendu, bref, je veux leur avis. Après tout, si je me fais belle, c'est pour plaire également et puis c'est mieux d'avoir l'avis des autres que juste le sien. Parce que bon, si je ne crois que mon avis, j'achète tout parce que je suis juste magnifique dedans ! Dès que j'ai terminé mon essayage, après m'être habillée normalement, il me manquait plus que leur avis pour savoir laquelle acheté, après il sera temps de s'occuper de leur costard à eux !

« Alors, je prends laquelle ? La rouge flamenco, la bleuté avec les gants, la rouge moulante ou la violette décolleté ? Ou on continue les essayages parce que aucune ne plaît ? »


Rouge flamenco:
 

Bleuté avec gants:
 

Rouge moulante:
 

Violette décolleté:
 
Revenir en haut Aller en bas
Citoyen
Hoon Park

Hoon ParkCitoyenMessages : 59
Date d'inscription : 13/12/2018


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptyVen 27 Sep - 19:05






A
h, une clé en or, bien sûr, je comprend mieux pourquoi il s’intéresse tant à cette clé. Enfin, là on se trouve dans une impasse vu qu’Ezio ne semble pas prêt à nous dire ce que je voulais savoir. Non mais, respectez moi un peu dans cette ville, c’est pas car je sais pas me battre que je suis inutile !

Finalement la réponse que j’attendais ne vint pas de la personne à qui je pensais. C’est son ami le serveur qui nous informe la tenue d’un bal organisée par le fameux mafieux, mais Ezio ne semblait pas coopératif alors que son ami se proposait gentiment de nous dégoter des invitations. Finalement les arguments de la raisons eurent le réticent à l’usure, sans lui c’est vrai que nous serions impuissant à ce bal.

Enfin, pour un tel évènement, il fallait une tenue adaptée et c’est à ce moment là que Gwen se réveillait. Deux mots retinrent son attention : bal et shopping. Je pensais pas que les clichés féminins étaient à prendre à la lettre, mais là… Elle les remplit tout les deux. Sans attendre plus longtemps, elle nous traina dans les rues de la ville, en quête de boutique vendant la robe de ses rêves.

Bon j’avoue la voir essayer tant de robe ne me déplaisais pas, bien au contraire ! Elle avait essayer plein de robes, toutes plus sublimes les unes que les autres. La bleuté avec les gants était ma préférée, même si le moulant de la rouge ou le décolleté de la violette ne m’étaient pas indifférent. Alors qu’elle demandait notre avis, Ezio ne m’étonna pas en répondant la rouge, étrangement. Quant à moi je mettais en avant sa beauté non pas par du moulant mais par son élégance.

- La bleu pour moi, elle te va a ravir. Je vais tomber amoureux si ça continue hahaha !

Je rigole, je rigole, mais ses charmes ne me sont pas insensibles. Enfin, après son choix, nous irons chercher un costard pour Ezio et moi, mais nous ne prendrons pas autant de temps que la demoiselle.

Quoique… Arriver dans une boutique de costume pour homme j’hésitais entre plusieurs modèles. Gwen eut droit à un défilé de mode de ma part, car bon j’ai été mannequin moi ! C’est pas Ezio qui ferra le poids ! Un premier costume bordeaux, classe, voyant, l’homme déterminé par excellence. Ensuite un costume noir, dans la sobriété, mais on ne démode pas les classiques. Un autre costume noir, mais cette fois-ci avec une chemise bordeaux, on rajoute une touche de sensualité au classique habituel. Enfin, je sais pas trop quoi choisir, en soit c’est juste histoire d’être présentable. Enfin, si elle n’a pas de préférence je prendrais le classique avec chemise rouge.

Une fois nos emplettes finies et la nuit tombée, car oui les accessoire sont tout aussi important pour la demoiselle qui fit le tour de la ville pour en obtenir, nous nous étions mis en tenue et avions rejoins le domicile de l’ami d’Ezio.

- On est bien beau ce soir, j’ai hâte d’y être ! Enfin, on a un plan ?

Enfin, hâte est un bien grand mot, les festivités m’attirent, mais la mafia un peu moins étrangement… J’espère que ça se passera bien…

(c) L Y S / L A E / M A T E N A



Bordeaux d'assurance:
 

Le classique bordeaux:
 

Le classique:
 


Je vous parle en querderlien en #0099ff et en anglais en italique !
Revenir en haut Aller en bas
Maître du Jeu

Maître du JeuMessages : 726
Date d'inscription : 20/10/2014


La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 EmptySam 28 Sep - 17:52

La petite araignée quitte son quartier
Le pauvre Ezio ne saura jamais qui voulait cette clé à Quederla... En plus de ne pas avoir eu de réponse à sa question, il fut contraint de suivre le couple pour aller faire du shopping. Lui qui ressemblait à un véritable SDF n'avait aucune envie d'aller faire du shopping pour se faire beau et se faire assassiner une fois le pied posé au bal. Malheureusement, il fut contraint de suivre le groupe et dû même supporter les défilés en tout genre... D'abord celui de Gwen qui se pavanait avec des robes de différentes couleurs et différents styles.

- Ben quitte à mourir, autant avoir une dernière vision agréable. La rouge !

- La bleu pour moi, elle te va a ravir. Je vais tomber amoureux si ça continue hahaha !

- Pff...


Ezio se contenta de lâcher un bruyant soupire et de lever grossièrement les yeux au ciel. Gwen eut le dernier mot en choisissant la bleue. Au tour des garçons maintenant ; et si Hoon prit plaisir à faire ses emplettes, ce ne fut pas le cas d'Ezio qui prit le premier costume noir, pas trop cher. Il ne fallait pas oublié qu'il était au chômage et il n'avait pas de gentil Conclave pour lui payer le costume le plus cher.... Une fois que tout le monde fut habillé, ils retournèrent chez l'ami de Ezio qui avait réussi à dégoter les invitations. Comme le disait Hoon, il ne restait plus qu'à avoir un plan.

- Le plan, c'est qu'on n'y va pas.

Toujours aussi cynique dans sa manière de présenter les choses, Gwen le gifla avant d'enchaîner sur un plan très simple. De toute façon, le plus simple était d'aller directement sur place et voir comment la soirée allait se dérouler. L'heure approcha à grand pas et le trio se dirigea vers l'adresse notée sur le carton d'invitation ; Ezio avait la boule au ventre et bougeait dans tous les sens, il était presque intenable. Ils arrivèrent devant un Musée et vu le monde présent ce soir, l'adresse était la bonne... Tout le monde s'était mis sur son 31 et un vigile regardait les cartons d'invitations de chaque personne.

- De toute façon, on ne passera pas l'entrée ! C'est grillé à 10 km que ces cartons sont faux !

- Bonne soirée Messieurs-dame.


Et voilà. La dernière barrière entre Ezio et son tyran venait de tomber, ils venaient d'entrer dans le Musée ; la décoration était somptueuse. Ça brillait de partout, le buffet semblait délicieux et il y avait même une petite musique d'ambiance, classique. Il y avait beaucoup de monde mais un homme se démarqua de l'assemblée : grand, cheveux gris, yeux rouges, il était habillé d'une manière très classe et serrait la main de chaque personne qu'il croisait. On aurait dit le Maire de la ville ; pourtant, à sa vision, Ezio se cacha directement derrière Gwen.

- Eh merde, c'est lui ! J'vous avais dis que c'était une mauvaise idée de venir ici ! On ferait mieux de partir et fissa !

Ezio attrapa la main de Gwen et commença à aller vers la sortie mais il tomba nez à nez avec les vigiles de la soirée qui le retirent... D'ailleurs, ils semblaient connaître l'intrus de la soirée.

- Ezio... Ezio... Ca fait un bout de temps qu'on te cherche !

- Ouais. Edwardo est très fâché contre toi.

- Ahah ah... Ah bah. Et si on faisait comme si on ne s'était pas vu ? Vous ne parlez pas de moi... Et moi, je ne parle pas de vous.


Malheureusement, cette proposition ne tenait pas. Choppant les trois invités par le bras, les vigiles les emmenèrent à l'abris des regards ; passant par les couloirs normalement interdit au public avant d'être emmenés dans un bureau. Il n'y avait encore personne mais ils n'eurent qu'à attendre quelques secondes avant de voir l'homme aux cheveux gris débarquer dans le bureau.

- Ah Ezio ! Tu n'es pas un homme facile à trouver. Je ne pensais pas te voir ici... J'attendais la prochaine réunion de famille pour régler nos comptes. Mais maintenant que tu es là, discutons ! Oh, et tu nous as ramené des amis... Je ne me suis pas présenté, Edwardo Donatello, et vous êtes ?

- Des Quederliens...

- Mmh ! Voilà qui nous complique les choses. Qu'est-ce que des Quederliens viennent faire en Italie ?


Ezio:
 

Edwardo Donatello:
 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty
MessageSujet: Re: La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]   La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon] - Page 3 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
La petite araignée quitte son quartier [PV Hoon]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ Les Alentours :: Le reste du monde-