Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Vernissage (ft. Abbygaëlle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Membre de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMembre de l'AllianceMessages : 249
Date d'inscription : 25/12/2018


Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vernissage (ft. Abbygaëlle)   Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 EmptyDim 9 Juin - 21:42

  • Abbygaëlle
  • Vilmos
Vernissage
Pourquoi est-ce que j'irais faire de la politique ? Ou de la peinture ? Alors mon Journal fonctionne parfaitement et que je peux rencontrer les personnes les plus importantes grâce à ce travail ? J'aime ce travail et je n'ai pas envie de changer.

Vilmos sourit dans sa barbe. Effectivement, question stupide. Avec son journal, le plus populaire de la ville, Abbygaëlle avait le pouvoir d’influencer, ou du moins orienter l’opinion du grand public, mais surtout, contrôler l’information. Rien ne prouvait que c’était bel et bien ce qu’elle faisait, bien sûr. Tout de même, elle en avait la capacité, et ça, Vilmos était parfaitement certain que l’ex-Domae en était consciente.

Elle avait aussi le pouvoir de faire rager les gens sur la grille de mots cachés. C’était peut-être ça son trip, en fait.

J'aime bien vivre au jour le jour et m'adapter à la situation. Avoir pleins de projets pour qu'ils tombent à l'eau, ça me pompe rapidement l'air.

Vivre au jour le jour hein… Vilmos resta perplexe lorsqu’elle en parla, lui qui prévoyait scrupuleusement ses dépenses et son budget. De plus, vivre dans l’instant présent ne lui semblait pas être la meilleure méthode pour avoir des projets sur le long terme. Il fallait croire qu’Abbygaëlle avait une manière unique de concevoir les choses, car elle ne s’en tirait pas si mal que ça.

Et toi, des projets ? Ton casino est remit sur pieds, c'est quoi la suite ?

Vilmos, les yeux baissés sur le fond de sa coupe, se mordit les joues, pensif, alors que son doigt glissait sur le rebord de son verre de champagne pour le faire chanter d’un son délicat. Tous ceux et celles qui connaissaient Vilmos auraient deviner, rien qu’à son expression, qu’il avait une idée derrière la tête. Évidemment, il ne pouvait pas dire ses intentions de reprendre les quartiers de la ville qu’il avait perdu, ni qu’il avait quitté les Domae, ni qu’il songeait peut-être à rejoindre l’Alliance. Cependant, quelque chose qu’elle avait dit tout à l’heure avait attiré son attention.

Tu sais quoi… je crois que je vais suivre ton conseil, à propos du maire. Il est le plus apte à répondre à mes questions, c’est sûr, dit-il, d’un air faussement décontracté, comme si le Maire n’aurait aucun problème à lui fournir des réponses.

Il n’était peut-être pas aussi habile qu’Abbygaëlle pour élaborer des questions pertinentes, mais il savait se qu’il voulait. Vilmos n’avait pas oublié que cet homme était particulièrement puissant, encore plus maintenant. Bien qu’il ne connaisse pas l'étendu des pouvoirs du Ténébreux, la méthode traditionnellement vilmossienne de foncer dans le tas et exiger des réponses ne servirait à rien. Ce qu’il s'apprêtait à faire serait sans doute beaucoup plus dangereux.

Est-ce que ton éthique journalistique est plus flexible si je te demande combien tu veux pour me donner ton opinion à propos de notre cher maire?

Ça valait bien le coup d’essayer... Les renseignements ne sont pas gratuits, mais ils seront peut-être utiles le moment venu.

coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 278
Date d'inscription : 28/11/2016


Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vernissage (ft. Abbygaëlle)   Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 EmptyDim 16 Juin - 0:09

Vernissage

ft. Vilmos Desgoffe und Taxis
"L’art ne transforme pas. Il formule."

- Et toi, des projets ? Ton casino est remit sur pieds, c'est quoi la suite ?

Tu croisais les bras à la fin de ta phrase. Tu étais curieuse d'en apprendre un peu plus sur ces projets d'avenir ; évidemment, tu t'attendais à ce qu'il te dise qu'il reprendrait sa mafia. Maintenant que son casino était sur le pied, son QG, il serait logique qu'il reprenne ce qu'il avait perdu. Du moins, c'est ce que tu aurais fait, toi. Et puis, tu savais que Vilmos n'était pas le genre d'hommes à attendre les bras croisés. Tu croisas son regard et tu esquissas un sourire. Oh oui, il avait déjà une petite idée derrière la tête ; cela se voyait à son regard. Eh bien, il n'avait pas chômé ! Il avait su se remettre sur pied malgré les épreuves qu'il avaient enduré. Il en avait plus dans le pantalon finalement.

- Tu sais quoi… je crois que je vais suivre ton conseil, à propos du maire. Il est le plus apte à répondre à mes questions, c’est sûr.

Tu hochais la tête. Evidemment. Le mieux placé pour répondre à ses interrogations étaient le Maire en personne. Tu ne savais pas ce qu'il avait dans sa tête ; tu ne t'attendais pas à ce qu'il devienne Maire ! Tu avais rédigé cet article et lorsque tu avais noté "crise cardiaque", tu avais esquissé un petit sourire. Certes, l'ancien Maire était en surpoids donc les maladies cardiaques lui pendaient au nez... Mais tu ne savais pas trop. Tu trouvais ça si soudain. Et ce ne serait pas étonnant que le Ténébreux ait eu l'idée de lui donner une petite dose de poison ou d'engager des personnes influentes pour changer le rapport d'autopsie. M'enfin. Ce n'était pas tes oignons.

- Est-ce que ton éthique journalistique est plus flexible si je te demande combien tu veux pour me donner ton opinion à propos de notre cher maire ?

Tu haussais un sourcil, toujours les bras. Qu'est-ce que ça pouvait bien lui faire ton avis sur le Maire actuel ? Il allait en faire quoi ? Le crier sur tous les toits ? Mais bon ; pourquoi pas ? Tu pouvais même y gagner quelque chose dans cette histoire ! Alors, donner ton avis ne serait pas cause perdue. Pourquoi pas ?

- Ton argent ne m'intéresse nullement... Je paris que tu n'as même pas la moitié de ma fortune. Tu fis une courte pause. Cependant, j'ai quelque chose à te proposer.

Tu avais une petite idée derrière la tête et de ton point de vue, elle ne semblait pas être mauvaise. Tu n'allais pas abuser non plus. Tu ne comptais pas demander la moitié de son casino ou de service farfelu ; tu voulais simplement poser les bases.

- Chacun se mêle de ses affaires. Je te laisse le Quartier Naeviar, entièrement. Mais en échange, ne pense même pas à poser un seul orteil dans ce quartier. Lyctis est entièrement à moi.

Pour toi, il était évident que Vilmos reprenne un jour sa mafia ou du moins, veuille imposer son pseudo pouvoir quelque part en ville. Alors tu décidais d'être clair avec lui. Lyctis était à toi, entièrement. Et c'était non négociable. Tu avais trop de bâtiments qui t'appartenaient et tu faisais beaucoup trop de chose pour le laisser venir ici. Quant à toi, tu ne viendrais pas dans le Quartier Naeviar. C'était une quartier de débauche avec des jeunes qui passaient leur temps à jouer et à boire. Clairement, il pouvait le garder.

- Je me fiche complètement de ce nouveau Maire. Tant qu'il ne m'empêche pas de faire mon travail et qu'il ne me bride pas pour mes articles. Que ce soit le Ténébreux ou tartempion, je continuerais de dormir la nuit.

Si tu avais envie d'écrire quelque chose, il n'était pas question que le nouveau Maire se ramène avec ses gros sabots pour jouer de son autorité. Pour le moment, ses propos et ses annonces ne t'avaient pas choquée ; ça te concernait à peine d'ailleurs. Tu n'avais jamais été proche des Domae ou des Elementis alors tu n'allais certainement pas pleurer leur situation... Bien au contraire ! Ils pouvaient flipper autant qu'ils le pouvaient et se faire un ulcère, ça t'étais bien égale.

- Est-ce que les Domae redoutent quelque chose de sa part ?



Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 Yt3o
Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Membre de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisMembre de l'AllianceMessages : 249
Date d'inscription : 25/12/2018


Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vernissage (ft. Abbygaëlle)   Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 EmptyLun 17 Juin - 19:03

  • Abbygaëlle
  • Vilmos
Vernissage
Ton argent ne m'intéresse nullement... Je paris que tu n'as même pas la moitié de ma fortune. Cependant, j'ai quelque chose à te proposer.

Oui bon ça va, pas besoin de jouer à qui a la plus grosse, se dit-il en regardant Abbygaëlle, l’air agacé. Il était au courant qu’elle devait avoir plus de fric que lui. Elle n’avait pas eu de casino à reconstruire, elle! Sa proposition l’intéressait, évidemment, surtout si ça pouvait l’empêcher de dépenser de l’argent. À condition évidemment qu’elle se garde les remarques sur sa fortune pour elle-même, autrement, elle pouvait s’étouffer avec, sa proposition…

Chacun se mêle de ses affaires. Je te laisse le Quartier Naeviar, entièrement. Mais en échange, ne pense même pas à poser un seul orteil dans ce quartier. Lyctis est entièrement à moi.

Ah! Il s’agissait donc de ça… Plutôt content qu’elle aborde le sujet elle-même, Vilmos considéra un moment l’arrangement qu’elle proposait. Le quartier Lyctis était alléchant pour n’importe quelles affaires criminelles, particulièrement parce qu’il s’agissait du centre culturel de la ville et que l’hôtel Monte Carlo était un noyau économique central du quartier. Vilmos n’avait jamais vraiment eu d’emprise sur Lyctis cependant : trop près du quartier Ouest, le fief Elementis. Le quartier Naeviar était véritablement le sien depuis des années et Vilmos le connaissait par coeur. Ce n’était pas le quartier le plus intéressant en termes de rendement, mis à part les quelques bars sportifs et cafés étudiants… qui étaient loin de suffire à ses besoins en liquidité.

Mais avait-il vraiment le choix? Non. Pas dans la position où il se trouvait. Vilmos poussa un soupir.

Très bien, tu as ma parole, dit-il, en trinquant avec elle.

Maintenant au tour d’Abbygaëlle faire sa part, et lui dire ce qu’elle pensait vraiment du nouveau Maire.

Je me fiche complètement de ce nouveau Maire. Tant qu'il ne m'empêche pas de faire mon travail et qu'il ne me bride pas pour mes articles. Que ce soit le Ténébreux ou tartempion, je continuerais de dormir la nuit.

Quoi? C’est tout? Elle n’était même pas un peu inquiète par l’arrivé du Ténébreux au pouvoir? Il avait peut-être pardonné les membres des familles, mais il n’avait clairement pas l’intention de pardonner aux mafieux. C’était étrange… en même temps, il parlait à Abbygaëlle Midford.

Est-ce que les Domae redoutent quelque chose de sa part ?

Les Domae… Vilmos termina sa coupe de champagne en un seul trait.

Les Domae sont trop occupés à essayer encore et encore de détruire les Elementis pour se préoccuper de ce qui se passe au gouvernement. De ce qui se passe dans cette ville, en vérité, alors je n’en sais rien. Tu devras leur poser la question toi-même.

En parlant des Domae tout en s’en excluant, Vilmos espérait qu’Abbygaëlle comprenne ce qu’il voulait dire. Bien évidemment, il n’avait pas envie que cela se sache et il ne le criait pas sur tous les toits. Peut-être que certaines personnes voulant lui causer du tort verraient en cela une position de vulnérabilité… ce qui n’était pas totalement faux d’ailleurs. Les rebelles, autant dans un camp que dans l’autre, le détestait pour diverses raisons. Les Domae, parce qu’il les avait abandonné et qu’ils devraient se trouver un autre moyen de réaliser leur profit. Les Elementis, parce que son nom avait si longtemps été associé à celui des Domae que pour eux, qu’il soit avec ou sans eux, cela ne faisait aucune différence.

Le dire à Abby ne le dérangeait pas vraiment. Elle avait beau être journaliste, Vilmos ne voyait pas en quoi cette information pourrait être utile pour elle. Ou en tout cas, pas pour être un sujet d’article…

Vilmos regarda sa montre. Ce vernissage avait été plutôt intéressant en fin de compte. Les toiles en revanche, il n’avait pas tout compris… Il n’était pas venu pour cela justement. Peut-être ne partirait-il pas avec une œuvre d’art inestimable sous le bras, mais il avec quelque chose de beaucoup plus satisfaisant de son point de vue.

Avant que je te laisse à ta soirée, que dirais-tu que l’on mette tout ça sur papier? Je ne veux pas faire mon « Ténébreux », mais un contrat dans les règles de l’art avec toutes nos exigences, les limites exactes de notre quartier, avec témoin, dans un endroit neutre, ça serait sans doute une bonne idée. On aurait la preuve tangible de ce qu’on s’est dit. C’est pas que je ne te fais pas confiance, hein, assura-t-il, mais je préfère couvrir mes arrières.


coucou


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 278
Date d'inscription : 28/11/2016


Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vernissage (ft. Abbygaëlle)   Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 EmptyMar 18 Juin - 9:40

Vernissage

ft. Vilmos Desgoffe und Taxis
"L’art ne transforme pas. Il formule."

Tu voyais sa tête étonnée à la fin de ta phrase. Oui, tu te fichais complètement du fait que le Ténébreux avait pris la place de Maire... Comme tout le monde, tu ne t'étais pas attendu à telle prise de pouvoir mais maintenant qu'il s'était installé sur le fauteuil du Maire, allait-il démissionner car la plupart le redoutait ? Oh tu en doutais fortement. Tu préférais laisser le temps faire son travail ; si jamais il venait à faire trop de bêtises, le peuple se chargerait lui-même de son cas. Les personnes sont belliqueuses dans cette ville, ils ne savaient pas régler les conflits d'une manière douce et courtoise. Tu t'intéressais ensuite au point de vue des Domae... Tu ne laissais pas sous-entendre que tu étais au courant pour leur petite alliance.

- Les Domae sont trop occupés à essayer encore et encore de détruire les Elementis pour se préoccuper de ce qui se passe au gouvernement. De ce qui se passe dans cette ville, en vérité, alors je n’en sais rien. Tu devras leur poser la question toi-même.

- Ils doivent être peinés de ton départ.

Tu devais au moins lui reconnaître son utilité. Quand il en avait, il savait gérer l'argent comme personne et tu lui devais une fière chandelle quand vous étiez dans le même camp. Tu remarquais que Vilmos jetais un coup d’œil sur sa montre ; les séparations n'allaient pas tarder à arriver et tu étais restée suffisamment longtemps dans ce vernissage pour en connaître un peu plus sur l'artiste que tu avais financé. Tu n'allais pas t'attarder plus longtemps dans ce Musée, tu avais d'autres articles à écrire... Et des fois, des plus intéressants.

- Avant que je te laisse à ta soirée, que dirais-tu que l’on mette tout ça sur papier ? Je ne veux pas faire mon « Ténébreux », mais un contrat dans les règles de l’art avec toutes nos exigences, les limites exactes de notre quartier, avec témoin, dans un endroit neutre, ça serait sans doute une bonne idée. On aurait la preuve tangible de ce qu’on s’est dit. C’est pas que je ne te fais pas confiance, hein mais je préfère couvrir mes arrières.


- Avec témoin. Tu veux dire... avec une personne qui serait capable de tout balancer au premier venu ? Ou un notaire, qui pourrait nous dénoncer au Gouvernement à la minute où nous nous séparons ?

Ah si il y avait bien une chose que tu détestais, c'était garder des preuves. Ce contrait ne pourrait que vous apporter des problèmes ; et puis, qui le garderait ? Qui serait le témoin ? Un homme de confiance évidemment et Abby ne faisait pas confiance à grand monde dans sa mafia... Et elle ne faisait nullement confiance aux hommes de Vilmos. Le Notaire est celui qui est le mieux placé pour faire des contrats mais il travaille pour le Gouvernement... Le Ténébreux avait été clair avec toi. Tu pouvais garder ta mafia mais il ne te filait aucun coup de pouces en cas de pépins. Et ça, ce que te proposais Vilmos était un pépin.

- Je suis certaine que tu as une bonne mémoire. Et si jamais tu venais à oublier notre accord, je me ferais une joie de mettre les points sur les i. Tout comme toi, je présume, si je m'avise à m'approcher un peu trop de ton territoire.

Et par mettre les points sur les i, tu parlais bien évidemment d'employer la violence. Ah si tu devais torturer et tuer quelques uns de ces hommes pour lui faire comprendre que Lyctis était à toi, tu n'hésiterais pas une seule seconde. Evidemment, tu te doutais bien que ce genre d'accord allait dans les deux sens. Il serait normal que quelques uns aient des problèmes si tu venais à te mêler des affaires de Vilmos. Tu fis un petit sourire en coin et tu lui souhaitais bonne soirée pour mettre fin à cette conversation. Tu tournais ensuite les talons pour sortir de ce Musée.



Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 Yt3o
Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: Vernissage (ft. Abbygaëlle)   Vernissage (ft. Abbygaëlle) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Vernissage (ft. Abbygaëlle)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Les Rps 2019-