Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.

Partagez
 

 Journal non chronologique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Valet de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisValet de l'AllianceMessages : 295
Date d'inscription : 25/12/2018


Journal non chronologique Empty
MessageSujet: Journal non chronologique   Journal non chronologique EmptyDim 9 Juin - 4:39

  • Gustave
  • Vilmos
Journal 1

Vilmos - 8 ans
Gustave - 20 ans

Gustaaaave?

… Quoi?

Kes-tu fais?

J’étudie.

Tu étudies quoi?

Les lois.

C’est quoi les lois?

Gustave leva finalement le nez de son livre pour regarder son frère de huit ans, qui attendait au pas de la porte. Normalement, à cette heure, il aurait dû être à l’école, mais il s’était battu avec un élève de sa classe. Encore. Il en portait encore la marque, un gros bandage qui lui couvrait le front. Gustave ne savait pas d’où son petit frère tenait son sang chaud, mais ça lui importait peu. L’école avait décidé de suspendre Vilmos à chaque nouvelle bagarre. Alors, Gustave devait rester à la maison et surveiller son frère.

Vilmos pouvait être agaçant à la longue, à toujours le suivre partout, surtout lorsqu’il s’ennuyait, mais Gustave n’avait pas le coeur de le renvoyer dans sa chambre. L’aîné de la famille poussa un soupir et lui fit signe d’entrer. Souriant, Vilmos grimpa sur le canapé, à côté de son grand-frère, et regarda le gros livre que son frère lui présenta.

Une loi c’est... comme un règlement. Comme quand on tu dis que tu ne dois pas te bagarrer à l’école.

Mouais…

Avec les lois, c’est la même chose. Et dans ce livre, il y a toutes les lois de la ville. Tant que tu respectes les lois, il ne t’arrivera jamais rien. Si tu fais quelque chose que les lois interdisent, la ville va te punir.

Comme m’interdire d’aller à l’école?

Euhm non… ça dépend du crime. On peut t’obliger à payer un certain montant, ou te mettre en prison, si tu fais quelque chose de très grave.

Vilmos regarda son frère, se mordant les joues d’un air pensif. Quand Gustave voyait son frère avec cet air là, c’est qu’il avait une idée stupide en tête.

Mais si on me voit pas?

De quoi?

Si je fais un truc que j’ai pas le droit, mais que personne me voit le faire.

Ben, ça reste quand même un crime Vil. C’est aussi grave que si on te voyais.


Ouais mais… si personne me voit, on peut pas me punir non?

Gustave leva les yeux au ciel. Vilmos n’était définitivement pas sur la bonne voie. En tout cas, pas sur la voie d’un potentiel futur avocat, comme leur père aurait souhaité, qui se vantait que les Desgoffes étaient avocats de père en fils. Heureusement, il serait la pour garder la tradition, car Vilmos semblait beaucoup plus intéressé à enfreindre les règles que de les suivre.

Au moins, se dit-il, si jamais il se retrouve un jour vraiment dans le pétrin, il aurait son père et son frère pour venir le sauver.

La vérité finie toujours par se savoir un jour ou l’autre, Vilmos.

Vilmos sembla ne pas être convaincu par le conseil de son frère aîné… ni aujourd'hui ni durant les années à venir.

Informations


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Valet de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisValet de l'AllianceMessages : 295
Date d'inscription : 25/12/2018


Journal non chronologique Empty
MessageSujet: Re: Journal non chronologique   Journal non chronologique EmptyDim 9 Juin - 18:10

  • Béatrice
  • Vilmos
Journal 2


Béatrice, la gouvernante, entra dans la cuisine, transportant le plateau de nourriture intouchée entre ses mains. Lorsque le cuisinier l’aperçut, il poussa un grognement agacé.

Quoi, encore? Ça fait des jours qu’il ne mange rien. Comment il fait pour tenir?

Il doit probablement descendre la nuit, quand il n’y a personne, dit-elle en posant le plateau sur le comptoir.

Le cuisinier secoua la tête, découragé, et échangea un regard d’inquiétude avec Béatrice. Celle-ci semblait réfléchir. Elle connaissait leur patron depuis longtemps. En fait, elle avait été à son service dès qu’il avait acheté le manoir, il y a environ neuf ou dix ans. En dix ans, M. Desgoffe und Taxis avait énormément changé. Pour le mieux, évidemment. Le train de vie qu’il menait, au tout début, était épuisant, puis il s’était assagi, puis s’était finalement rangé.

Certaines choses ne changeait jamais cependant. Ses manies, sa manière de mordre ses joues lorsqu’il réfléchit, ou encore le fait qu’il se plongeait dans le travail quand il était malheureux, et Dieu sait combien cette demeure avait connu le malheur, durant trop longtemps. Plus il était malheureux, plus il travaillait, et plus il travaillait, plus les altercations entre sa femme et lui devenaient fréquentes pour tout et pour rien, plus il s’enfermait dans son bureau pour travailler; cercle vicieux qui avait fini par briser un mariage pourtant solide, quand Mme Desgoffe und Taxis prit la décision de partir.

Selon la gouvernante, c’était la meilleure chose à faire. Malheureusement, il n’y avait eu aucun signe d’amélioration de la situation, qui était devenue intenable pour tout le monde. Y compris les domestiques. D’ailleurs, Béatrice avait donné congé à tout le monde pour quelques semaines seulement, le temps que leur patron se rétablisse de la séparation. Seule elle et le cuisinier tenait la maison, tandis que Monsieur n’avait pas quitté sa chambre depuis que Madame était partie. La gouvernante comprenait que son patron devait être dévasté de la situation, mais ne rien mangé? Ne pas prendre l’air?

C’est ridicule. Se morfondre de la sorte aussi longtemps n’est pas sain de tout. Je vais essayer de la faire sortir de là, mais avant, j’ai besoin d’un coup de main. Aidez-moi à décrocher tous les cadres et les photos.

Inutile de le faire souffrir davantage en l’obligeant à retirer lui-même ses photos de mariage, de vacances et de famille où ils étaient encore heureux, souriant et amoureux. Puis, après les avoir rangés, la gouvernante grimpa les escaliers pour se rendre devant la porte de la chambre des maîtres. Elle toqua une première fois, mais n’eut aucune réponse. La deuxième fois, une voix rauque lui répondit.

Laissez-moi…

Monsieur, vous êtes enfermé la-dedans depuis des jours et vous n’avez rien mangé du tout!

Elle attendit une réponse, mais elle n’eut droit qu’à un nouveau silence. Poussant un soupir exaspéré, Béatrice ouvrit tout de même la porte pour regarder à l’intérieur.

Une odeur de vanille et d’alcool emplit ses narines, alors qu’elle plissait les yeux pour trouver la source de l’odeur : un pot de glace à moitié vide et des bouteilles de vins, également à moitié entamées. Leur patron était immobile dans son lit, le dos tourné à la porte, les cheveux en bataille et vêtu de vêtements mous et informes, dans la pénombre la plus complète, alors qu’on était en plein jour. La gouvernante avança d’un pas décidé vers les fenêtres et tira les rideaux d’un geste vif, arrachant un juron à son patron par la même occasion.

En se retournant vers lui, la gouvernante pu constater un peu plus en détails l’étendu des dégâts. Monsieur ne s’était même pas rasé, de telle sorte que sa barbe commençait à lui manger les joues. Son teint était cireux et ses yeux vitreux étaient injectés de sang. Soit il n’avait pas dormir, soit il avait beaucoup pleuré. Ou les deux.

Oh… Vous avez une mine absolument horrible! Ce n’est pas à mangeant des glaces et en détruisant votre foie que vous améliorerez votre sort Monsieur.

J’en ai rien a foutre de mon foie! J’ai perdu tout ce que j’avais alors à quoi bon!


La gouvernante, choquée d’entendre son patron dire de telles choses, le gifla sans crier garde. La gifle de la dame d’une cinquantaine d’année ne pouvait pas lui avoir fait le moindre mal, mais au moins, elle semblait l’avoir sortie de sa torpeur, alors que Vilmos fixa sa gouvernante avec des yeux ronds. Celle-ci prit une longue inspiration, afin de se calmer.

… Excusez-moi. Je sais que vous n’êtes pas vous même en ce moment et que vous ne pensez certainement pas ce que vous dîtes, mais il ne s’agit pas uniquement de vous dans cette histoire. Il y a beaucoup de gens qui ont besoin de vous, dont vos enfants! Qu’est-ce qu’ils penseraient de leur père en vous voyant comme ça? Vous devez vous reprendre en main, et bientôt, pas pour vous, mais pour eux.

Vilmos se frotta la joue, et après un court silence, il hocha la tête. Béatrice lui tapota doucement l’épaule en signe d’encouragement.

Commencez d’abord par vous raser et vous habiller. Ensuite, vous essayerez de manger quelque chose de consistant.

La gouvernante laissa alors son patron. Alors qu’elle allait refermer la porte et retourner aux cuisines, Vilmos l’apostropha.

Béatrice?

Monsieur?

Vous croyez qu’elle peut revenir?

Béatrice ne répondit pas tout de suite. Les chances de Madame reviennent étaient minces, voires inexistantes si son patron n’avait pas l’intention de changer, mais lui dire cela maintenant, alors qu’il venait à peine de sortir d’accepter de mettre le nez dehors, n’était pas une bonne idée. Elle ne voulait pas non plus lui donner de faux espoirs. Ainsi, la gouvernante répondit simplement.

Je ne sais pas. Nous verrons bien…


Informations


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas
Valet de l'Alliance
Vilmos Desgoffe und Taxis

Vilmos Desgoffe und TaxisValet de l'AllianceMessages : 295
Date d'inscription : 25/12/2018


Journal non chronologique Empty
MessageSujet: Re: Journal non chronologique   Journal non chronologique EmptyDim 23 Juin - 18:32

19 ans - première apparition dans les journaux (accompagné de son mentor)


Les grenouilles
enchaînées
23 juin 2006, QuederlaDeux hommes recherchésMonsieur J. Belford est caissier à la banque Aoki depuis de nombreuses années, mais rien ne le préparait aux événements qui se sont déroulés la semaine dernière. « Il était environ 14 heures. Deux hommes, que je n’ai pas reconnus, ont passé la porte et on rejoint le comptoir. Le plus vieux des deux, qui m’a apparu comme étant le leader du duo, m’a fait la conversation.

Soudainement, le deuxième, un grand jeune homme à la mine renfrognée, a brandit une hanche et la tenue devant mon visage. « Les mains en l’air » a dit le plus vieux. « Mon jeune ami et moi même allons délivrer quelques un de vos clients de leurs fardeaux et présenter à d’autres personnes les bénéfices de faire partie de cette ville. » Le plus jeune a sauté par-dessus le comptoir et a commencé à fouiller dans les coffres pour revenir avec un sac d’environ 10 000 derlas.

Les deux hommes ont battu en retraite après m’avoir menacé de ne pas déclencher l’alarme. Je n’ai jamais été aussi terrifié de ma vie! » rapporta monsieur Belford à notre journaliste.

Après vérification, il semblerait que les victimes du vol soient toutes des familles riches de la ville, soupçonnées d'être affiliées de l’organisation criminelle de la Famille Elementis. Les deux hommes auraient été aperçu déambulant dans la ville, des rumeurs infondées affirmant que le plus jeune des deux se serait rendu dans les taudis et  l’orphelinat de la ville et aurait distribué l’argent volé aux plus démunis.
Horoscope du jourBÉLIER
DU 21 MARS AU 19 AVRIL

Le cycle de la Lune " qui flirte " avec Neptune en Poissons pourrait apporter sa part de controverse. Certains sujets gagneront à être évités afin de préserver l'harmonie dans un groupe hétérogène. Les tactiques insidieuses risqueraient de se retourner contre vous. Il est donc recommandé de ne pas avoir recours à la ruse, même dans un cas où vous considérez que les fins justifient les moyens.

TAUREAU
DU 20 AVRIL AU 20 MAI

Vous vous sentez nourri et inspiré par quelque chose de grand et d'immense. Un pressentiment incroyable vous rappelle que vous avez à vivre le grand amour et que votre destin est celui des sentiments passionnés.

GÉMEAUX
DU 21 MAI AU 21 JUIN

Le " rendez-vous " de la Lune avec Neptune en Poissons pourrait être la cause de quelques remous ce dimanche, mais il serait toutefois préférable d'en discuter plutôt que de garder silence. Les meilleures excuses ne doivent pas se limiter uniquement à de simples paroles, mais se traduire en gestes concrets. Pensez-y si vous désirez vous faire pardonner, ou inversement, si quelqu'un manifeste le désir de vous reconquérir.

CANCER
DU 22 JUIN AU 22 JUILLET

Quand on s'y attend, il ne s'agit plus d'une surprise. Ceci dit, la Lune qui " croisera " Neptune en Poissons pourrait donner à votre dimanche un caractère plus énigmatique. Bien que les gestes spontanés puissent connaître plus de succès que les initiatives préméditées, gardez-vous des coups de tête irréversibles. En cette étape anniversaire, une bonne occasion attendra votre réponse un jour de plus...

LION
DU 23 JUILLET AU 22 AOÛT

Le climat Neptunien du duo de la Lune avec Neptune en Poissons pourrait avoir son influence sur les relations de dépendance. Le comportement d'individus possessifs pourrait se faire plus étouffant, tandis que celui de gens indépendants sembler vaguement désintéressé. Il est toutefois important de prendre en considération le caractère éphémère des cycles Lunaires. Le calme reviendra sous peu...

VIERGE
DU 23 AOÛT AU 22 SEPTEMBRE

En face de votre Signe, la Lune en Poissons avec Neptune vous réserve un dimanche plus émouvant. Un événement pourrait vous attribuer davantage de reconnaissance publique et de prestige sur le plan social. Malgré cela, c'est au niveau de l'intimité que vous aurez l'occasion de faire le plus d'étincelles. Même énigmatique, le moment est opportun, n'hésitez pas à formuler une proposition...

BALANCE
DU 23 SEPTEMBRE AU 23 OCTOBRE

" Conjointe " à Neptune, la Lune en Poissons apporte un climat complexe susceptible de raviver une opposition ou de forcer la coexistence de tendances hétéroclites. Vu que les réponses à vos interrogations risquent de susciter davantage de questions, il serait imprudent de finaliser une entente aujourd'hui. Attendez qu'une affaire soit tirée au clair avant de prendre une décision définitive.

SCORPION
DU 23 OCTOBRE AU 21 NOVEMBRE

Étant donné qu'elle se trouve au trigone de votre Signe, la Lune en Poissons ne devrait pas vous être trop problématique. Cependant, n'oubliez pas que ce climat Lunaire pourrait rendre certaines personnes plus susceptibles, et que conséquemment, leurs réactions risquent d'être quelque peu imprévisibles. Vous contournerez un éventuel problème en prenant la peine de peser vos mots...

SAGITTAIRE
DU 22 NOVEMBRE AU 21 DÉCEMBRE

En raison du climat incertain apporté par la Lune " dans les bras " de Neptune en Poissons, certaines personnes devront peut-être altérer leurs plans, ce qui vous obligerait à modifier votre programme avec peu de préavis. Il serait donc préférable de prévoir un maximum de flexibilité dans votre planification. Assurez-vous d'être au courant de tout changement horaire éventuel...

CAPRICORNE
DU 22 DÉCEMBRE AU 19 JANVIER

La Lune de passage en Poissons y " croisera " Neptune, ce qui pourrait vous offrir un dimanche de... remous. Conséquemment, votre journée pourrait connaître sa part de débordements. Et maintenant que le Soleil se trouve en face de votre Signe, chez celui du Cancer, tous les regards - ou presque - pourraient s'orienter vers vous, que vous le souhaitiez ou non...

VERSEAU
DU 20 JANVIER AU 18 FÉVRIER

Le climat de Lune en Poissons, courtisée par Neptune, pourrait rendre certains entretiens plus complexes. Il serait dommage de se disputer quand on dit les mêmes choses, mais pas de la même manière. Mieux vaudrait vous concentrer sur des terrains d'entente en évitant les sujets controversés. Sur une note plus positive, pour certains l'heure est à la fête et l'atmosphère promet d'être étonnante.

POISSONS
DU 19 FÉVRIER AU 20 MARS

Il pourrait y avoir de l'étonnement dans l'air avec la Lune " dans les bras " de Neptune en Poissons! Étant donné que certaines personnes seront sujettes à dramatiser les événements, n'accordez pas trop d'importance aux propos défaitistes que vous entendrez. Les loisirs constitueront le secteur privilégié, et plus spécifiquement en fin de journée, profitez-en pour vous amuser.
Les grenouilles enchaînées, page 5
:copyright:️ YOU_COMPLETE_MESS


#3399cc
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé

Journal non chronologique Empty
MessageSujet: Re: Journal non chronologique   Journal non chronologique Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Journal non chronologique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: Archives~ :: Les Archives :: Archives 2014 - 2019-