Des prédéfinis n'attendent que vous pour être pris !
Le forum dispose de Discord !
Vous pouvez y accéder en suivant ce lien.
N'hésitez pas à nous rejoindre !
Nous sommes à la recherche d'un codeur qui serait membre du Staff.
Si le poste vous intéresse, merci de contacter Kira.
Partagez
 

 Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016


Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Empty
MessageSujet: Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux]   Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EmptyMar 11 Juin - 15:16

Il n'y a pas de poison sans contre-poison

ft. Baelfire Gold
"Religion : une affaire du dimanche"

Tu ne te sentais pas dans ton assiette ce matin. Tu étais nauséeuse, fatiguée ; pourtant, le rythme de ta semaine n'avait pas été si horrible que ça. Peut-être avais-tu attrapé quelque chose ? Pourtant, tu ne toussais pas, tu n'avais pas le nez qui coulait non plus. Tu soupirais... Tu avais un événement très important à ne pas louper et tu ne pouvais pas te faire remplacer à la dernière minute. Tu regardais ta montre, l'événement était dans à peine 1 heure ! Tu mettais de l'eau fraîche sur ton visage ; tant pis ! Tu prendrais sur toi et tu ferais en sorte de paraître de tout à fait normal... Tu allais y aller seulement pour une heure, à peine. Et tu te reposerais chez toi.

Tu enfilais une jupe et un chemisier, tu restais tout de même classe en toutes circonstances... Ah, tu n'avais pas envie d'y aller ! Tu allais croiser des gens que tu ne pouvais pas voir en peinture dont le Ténébreux lui-même. Peut-être que tu devrais te porter malade ? Non. Tu n'auras pas d'article sur l'événement si personne du Journal y allait. Tu prends ton sac à main que tu places sur ton épaule et sors de chez toi ; toujours aussi nauséeuse même après ce temps de préparation. Peut-être étais-tu stressée ? Contrariée ? Pourtant, tu étais loin d'être une école en stress face à un examen. Pas de raison.

Il y avait beaucoup monde au Musée, le gratin de Quederla avait été invité pour observer la nouvelle allée ouverte et financée par le Ténébreux. Tu devais t'attribuer quelques mérites, au moins un ! Tu avais fourni un tableau assez cher qui entrait dans les critères de cette nouvelle allée. Tu saluais les personnes que tu croisais d'un signe de la tête et les plus importantes avaient le droit à ce qu'ils te serrent la main ; peu de monde donc. Tu écoutais le discours du nouveau Maire en essayant d'oublier ton état d'aujourd'hui ; cette impression de nausée ne voulait toujours pas passer et c'était insupportable.

Tu voulus saluer le Maire mais il fut intercepté par Vilmos qui avait décidé d'engager une conversation avec lui. Tu attendais qu'ils terminent leur conversation mais tu fus également interceptée par un homme d'affaire qui te posa quelques questions. Il donna ses petits commentaires sur les nouvelles œuvres, sur cette nouvelle aile qui venait d'ouvrir dans le Musée pour ensuite bifurquer vers la politique. Tu surveillais du coin de l’œil le Ténébreux, occupé à regarder différentes œuvres et discuter ; tu soupirais, ça commençait à devenir long cette conversation !

Quand ils se séparèrent, après ce qu'il te paru une éternité, tu décidais de t'approcher du Maire et de lui serrer la main pour le féliciter. Tu gardais la tête haute et une poignée de main ferme, tu ne voulais pas montrer à tout le monde que tu ne te sentais pas dans ton état normal. Tu échangeais quelques mots avec le Maire, notamment pour lui faire remarquer qu'il y avait beaucoup de monde ; son ouverture de l'aile avait l'air d'avoir fonctionné. C'était une bonne chose ! Tu t'éloignais en voyant que d'autres personnes avaient envie de discuter avec lui... Tu ne pouvais pas le monopoliser toute la journée alors tu abordais une autre personne, pour recueillir quelques impressions à mettre dans ton article.



Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Yt3o
Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Le Ténébreux
Baelfire Gold

Baelfire Gold Le TénébreuxMessages : 592
Date d'inscription : 12/02/2016


Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Empty
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux]   Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EmptyMar 11 Juin - 17:48

Il n'y a pas de poison sans contre-poison

Feat. Abbygaëlle L. Midford

Voilà une bonne chose de faite. Cette ouverture de l'aile du musée était plutôt un succès, mais la découverte de la pièce maîtresse fut réellement l'apothéose de cet événement. Tout le monde fut surprit de cette découverte. Même si cela paraît évident que cet objet est faux, après tout, c'est impossible que ce genre d'être existe, mais beaucoup de monde sont prêt à le croire, donc c'est ce qui importe. Il existe tellement de personne prêt à y croire, que le Ténébreux a réussi à obtenir de véritables certificats d'authentification pour cet objet d'une grande beauté. C'est plutôt compliqué à expliquer, mais cela Rumple s'en fichait, du moment que cela fait plaisir à tout le monde et que tout fonctionne parfaitement. Puis même si cela à coûter une fortune, ce n'est rien pour le Ténébreux, juste un fond de poche.

Beaucoup de personnes s'approchèrent du Ténébreux à la suite de cette découverte pour le féliciter, le remercier de sa gentillesse, ils voulaient tous le féliciter pour ce qu'il faisait pour la ville, même si en réalité ils n'en pensent pas moins. Obliger de serrer la main de toutes les personnes présentes et qui venaient le voir, heureusement qu'il n'a pas une phobie des microbes, sinon il passerait chaque minutes de ce moment précis à se laver les mains. Même l'une de ses subordonnées était là et se plier aux codes sociaux, Abbygaëlle Midford était présent, chef du journal de la ville, sa présence était donc obligatoire. Il aurait préféré ne pas la voir, mais elle est une personne très influente, elle se devait être là, surtout que cela fait un très beau article pour son journal.

En plus c'était le minimum de l'avoir sur place ce soir. Une des pièces présentes ici n'aurait jamais pu être là si elle n'avait pas aidé à la retrouver. Un grand tableau qui était perdu depuis des années, perdu dans les trafics noirs, tournant que de collectionneurs en collectionneurs, très dur à suivre. Pourtant, elle avait réussi à le trouver, ce qui permet donc d'étoffer cette aile du musée avec des œuvres plus magnifiques les unes que les autres, du moins si on apprécie ce genre de chose. Heureusement, le contact avec cette femme fut très court, elle faisait comme les autres, venir, saluer, féliciter, partir. Cela écourtait donc cette histoire avec elle, et c'était pour le plus grand bonheur du Ténébreux.

Tout continuait, la soirée était parfaite, mais il se passait quelques choses d'étrange. Le Ténébreux commençait à se gratter la main. C'est une situation très dérangeante et surtout très désagréable. En regardant sa main, il voyait une petite plaque apparaître, une plaque rouge irritante. Une allergie ? Impossible, tout ce qu'il a fait de cette soirée c'est juste serré des mains, il n'a rien bu, rien mangé, rien fait alors c'est impossible qu'il se passe quelques choses. Surtout qu'il n'a vu, ni senti, aucunes substances étrange cela veut dire qu'il se passe quelque chose d'étrange. Dans son esprit, il passait en revue tout ce qu'il connaissait dans le domaine du poison, surtout des animaux microscopiques, des plantes ou bien le poison en lui-même.

C'est en voyant du coin de l’œil Abbygaëlle qu'il se mit à se rappeler d'une chose. Cette femme dispose d'un pouvoir, des grenouilles dont le poison est irritant, paralysant, voire mortelle. La connaissance du Ténébreux sur les pouvoirs est phénoménale, mais il sait aussi qu'elle ne peut rien lui faire avec ses animaux vu qu'il possède la protection qui va avec alors comment elle aurait pu faire ? Mettant sans main dans la poche, il prit congé de la personne avec qui il parlait pour se rapprocher de la femme coupable de son maux actuelle, du moins en toute logique. Pour éviter de la toucher, après tout on ne sait jamais d'où provient ce maléfice, il enroula le poignet de celle-ci avec une toile gluante, pour la tirer en direction des toilettes pour hommes, sans même lui demander son avis.

À l'intérieur, la première chose que le Maire fit fut de bloquer entièrement la porte d'entrée, la seule d'ailleurs, avec une toile d'araignée bien collante pour éviter qu'elle se voit s'ouvrir pendant qu'ils discutent ou bien qu'elle puisse partir. Dès que ce fut fait, il sortit la main de sa poche pour le lui montrer. Voilà ce qu'il avait, une petite plaque rouge, très irritant, la tentation de se gratter était forte, mais il se retenait. La colère était présente chez cet homme, mais la curiosité était bien plus grande. Il voulait savoir comment elle a réussi le coup de force d’empoissonner son maître alors qu'en théorie elle ne peut pas, puis surtout elle n'avait aucune séquelle à cause du contrat ; cela veut dire que soit ce n'est pas elle et que le Ténébreux fait une grosse erreur, soit elle ne l'a pas fait de manière intentionnelle. Dans tous les cas, il faudra des réponses et très vite.

Tu peux m'expliquer ? Cela ressemble beaucoup aux effets de tes grenouilles ? Explique toi sur la réalisation de cette subordination au plus vite ? C'est pourtant impossible que tes bestioles puissent m'atteindre.



Pouvoir du Ténébreux:
 
Immunités:
 



Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Bdx6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016


Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Empty
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux]   Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EmptyVen 14 Juin - 14:21

Il n'y a pas de poison sans contre-poison

ft. Baelfire Gold
"Religion : une affaire du dimanche"

Tu discutais avec différentes personnes. Celles qui passaient et qui voulaient donner leur avis, celle qui voulaient être interviewées et puis les autres, qui passaient juste pour te dire bonjour. Tu continuais de discuter quand tu fus obligée de prendre congé lorsque le Ténébreux te força à le suivre jusqu'aux toilettes des hommes. Evidemment, tu essayais de résister, il est était hors de question d'entrer dans cette pièce ! Mais il avait quand même plus de force que toi. Tu te cachais les yeux dans un premier temps, de peur de rencontrer un autre homme et puis tu fus rassurée de voir que vous étiez seuls. Mais pourquoi semblait-il si énervé ? Il te montrait sa main.

- Tu peux m'expliquer ? Cela ressemble beaucoup aux effets de tes grenouilles ? Explique toi sur la réalisation de cette subordination au plus vite ? C'est pourtant impossible que tes bestioles puissent m'atteindre.


Tu regardais sa main puis ses yeux. Quelle insubordination ? Tu n'avais rien fait du tout ! Tes grenouilles n'étaient pas présentes aujourd'hui -elles risqueraient de faire peur et d'avoir peur- donc tu ne comprenais pas pourquoi il avait un tel effet. Et puis, tu n'étais pas la seule personne à avoir des animaux empoisonnés ! Mais tu devais quand même reconnaître que cela ressemblait aux effets de tes bestioles... Pourtant, tu n'avais pas l'intention de l'empoisonner ou de lui faire du mal. Il pourrait t'être encore utile et tu ne voulais pas mourir car tu allais contre ton contrat.

- Crétin ! Si j'avais réellement voulu t'empoisonner, je serais déjà morte pour ne pas avoir respecté le contrat.

C'était noté dans les termes que tu lui devais fidélité et bien évidemment, c'était facile de comprendre qu'il ne fallait pas lui faire de mal... Pas d'attentat, pas de poison, pas de divulgation d'informations. Il ne t'aimait peut-être pas mais il devait quand même reconnaître que tu avais toujours été fidèle et que tu réalisais tes missions à la perfection ! Tu lui avais même ramené de l'ADN -sang, salive- comme il te l'avait demandé. Tu demanderais à quitter tout simplement l'Ordre si tu ne pouvais plus le voir en peinture !

- J'ai autre chose à faire que de t'empoisonner au beau milieu d'une réception. Ça va contre mes principes et mon contrat ! Mais si tu ne me crois pas, vas-y, fouille dans mes affaires ! Dis-tu en tendant ton sac à main.

Tu n'aimais pas que l'on fouille dans tes affaires mais tu détestais encore plus que l'on te traite de menteuse ! Tu n'avais rien à cacher. Tu ne transportais pas de fiole de poison et tes aiguilles étaient restées chez toi. Tout ce qu'il trouverait dans ce sac à main était principalement du maquillage, un miroir, un calepin et de quoi noter. Peut-être des paquets de mouchoirs qui traînaient au fond du sac mais rien qui pouvait être mortel !



Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Yt3o
Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Le Ténébreux
Baelfire Gold

Baelfire Gold Le TénébreuxMessages : 592
Date d'inscription : 12/02/2016


Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Empty
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux]   Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EmptyDim 16 Juin - 17:07

Il n'y a pas de poison sans contre-poison

Feat. Abbygaëlle L. Midford

Le chef de l'Ordre ainsi que la chef du journal de la ville se retrouvent dans une salle où les hommes vont se soulager et où les femmes n'ont pas le droit d'entrer. Pourtant, même si les femmes n'ont en théorie pas le droit d'y rentrer, elle était présente et elle n'avait pas vraiment le choix parce que son supérieur l'y emmener sans lui poser une seule question. Clairement elle n'était pas à l'aise, mais c'est le seul endroit où ils allaient avoir la paix pour discuter, surtout que le Ténébreux venait de sceller la porte pour justement empêcher une personne d'y rentrer et normalement il n'y avait personne à l'intérieur, enfin pas vraiment le temps de vérifier, mais il fallait régler le problème qu'il y a entre ces deux personnes.

Bien sûr, elle rétorqua absolument tout ce qu'il pouvait dire. Elle avait raison, si elle tentait réellement de le faire, elle serait déjà morte. Néanmoins, c'est le cas, c'est elle, personne dans la place ne possède un animal empoissonné, du moins à sa connaissance et il n'a rien bu ni manger, donc cela voulait dire que c'était elle. C'était une évidence pour le Ténébreux et il allait avoir le fin mot de cette histoire. Elle voulait qu'il fouille ses affaires, mais il n'est pas aussi stupide. Si elle a réussit à l'empoissonner une fois, cela ne serait pas très compliqué de reproduire cette exploit. Il refusa tout simplement de se faire, cela ne servait à rien et puis il ne veut pas risquer sa vie pour une histoire aussi stupide. De toute façon, le poison là n'est que légèrement irritant, cela disparaîtra très vite et puis si jamais, il possède un antidote à son château, donc cela devrait se régler très vite.

Il garda le silence un petit moment pour réfléchir, c'est évident que c'est elle, mais comment elle a réussi cet exploit sans même en être au courant au point de berner le contrat. C'est une très bonne question, et pour l'instant le Ténébreux n'en avait aucune réponse car c'est la première fois que cela arrive. Il fallait comprendre ce mécanisme et surtout ce poison alors qu'il possède un objet sur lui qui l'immunise entièrement contre le poison de ses grenouilles. Ils ne pouvaient rester dans ce lieu très longtemps, surtout que le Ténébreux est l'homme de la soirée, c'est le Maire et c'est lui qui a organisé tout cet événement donc il ne pouvait s'absenter trop longtemps. Rumple garda sa main dans sa poche pour éviter qu'elle se montre, il fallait éviter les problèmes si jamais quelqu'un arrive à rentrer et puis il voulait éviter un nouveau subterfuge de la femme face à lui.

C'est suite à notre contact que l'irritation a commencé, cela veut dire que cela vient de toi. Tu l'ignores peut-être, mais c'est tout de même de ta responsabilité. Je veux que tu me détailles tout ce que tu as fais depuis plusieurs, c'est sûrement lié à cause de quelques choses dont tu as touché ou mangé. Dans tous les cas, je veux tout savoir, c'est un ordre.



Un ordre du Ténébreux à une personne à ses ordres n'est pas à prendre à la légère, surtout si cette personne est liée par contrat. Cela est déjà arrivé qu'un membre de l'Ordre ne désire pas exécuté un ordre et il n'est malheureusement plus là pour en parler. Il ne faut donc pas aller contre les ordres du chef suprême. Bien sûr, on peut toujours contourner légèrement l'ordre, du moment que l'objectif principal est rempli, la façon de se faire importe peu, du moment que c'est exécuté. Par contre, le Ténébreux voulait tester quelque chose car en le disant, c'est effectivement que au contact que le poison a pu être mit, il n'y a aucune odeur particulière dans l'air. Enfin si, l'air serait possible, mais cela restait peu logique comparé au touché, sinon cela n'aurait pas été focaliser sur la main avec laquelle il serrait les autres mains.

En écoutant la vie de sa sous-fifre, le Maire invoqua une veuve noire derrière la jeune femme pour qu'elle puisse grimper sur son corps. L'arachnide allait se retrouver sur le corps de la chef du journal, grimper sur son corps, touchant ses vêtements, sa peau, pour au final finir sa nuque, pour en réalité descendre par la suite sur les bras et la main de la femme. Elle n'allait pas mordre, ni rien, ce n'était pas son objectif, c'était simplement pour toucher le corps de cette femme afin de voir si jamais il n'y a pas quelque chose d'étrange chez elle.


Pouvoir du Ténébreux:
 
Immunités:
 



Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Bdx6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016


Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Empty
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux]   Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EmptyLun 17 Juin - 10:06

Il n'y a pas de poison sans contre-poison

ft. Baelfire Gold
"Religion : une affaire du dimanche"

Tu tendais fièrement ton sac à main, tête haute. Tu n'avais rien à cacher alors cela ne te dérangeait pas qu'il fouille dans tes affaires ! Bien au contraire, tu avais une sainte horreur d'être accusée de quelque chose dont tu n'étais pas coupable. Il n'y avait rien de mortel dans ce sac, rien qui ne pouvait sous entendre que tu avais tenté quelque chose contre le Ténébreux... Tu tenais bien trop à la vie pour vouloir faire quoi que ce soit contre lui. Tu avais encore des projets, des envies et essayer de tuer le Ténébreux ne faisait clairement pas partie de tes plans.

- C'est suite à notre contact que l'irritation a commencé, cela veut dire que cela vient de toi. Tu l'ignores peut-être, mais c'est tout de même de ta responsabilité. Je veux que tu me détailles tout ce que tu as fais depuis plusieurs, c'est sûrement lié à cause de quelques choses dont tu as touché ou mangé. Dans tous les cas, je veux tout savoir, c'est un ordre.

- Oh grand Dieu. Tu n'as touché que moi aujourd'hui ? Je suis la seule qui t'ai serré la main ?

Tu croisais les bras et laissa échapper un soupire. Tu en étais persuadée, il y avait d'autres personnes à qui il avait serré la main ! Peut-être que c'était un poison à retardement et que manque de pot, c'était sur toi que c'était tombé. Tu posais finalement les mains sur tes hanches, essayant de te rappeler de tes derniers jours qui n'avaient rien eu de surprenant... Aux dernières nouvelles, tu contrôlais encore parfaitement ton pouvoir, tes grenouilles t'écoutaient et tu ne voyais pas comment tu pourrais produire du poison, comme ça, en claquement de main.

- Je n'ai rien fais d'exceptionnel. Une interview avec le directeur de l'hôpital, la rédaction de l'article en question, j'ai mangé mes cinq fruits et légumes par jour et je suis restée chez moi ou dans mon bureau. Tu vois ? Rien d'exceptionnel.

Evidemment, tu avais croisé des gens ces derniers jours. Tu avais également serré des mains voire fais la bise pour les personnes les plus intimes ; mais rien n'était sortie de ton quotidien. Tu n'avais pas goûté de plats venant d'autres pays et tu n'étais allergique à rien. D'ailleurs, tu sentais une petite bestiole bouger sur ta peau et tu avais une sainte horreur de ça ; il n'y avait que tes grenouilles qui avaient le droit d'aller sur tes épaules. Tu t'empares donc de l'araignée pour la mettre au creux de ta main et la tendre à son cher maître.

- La prochaine fois que tu veux tester quelque chose sur moi, préviens. Je ne suis pas un de tes cobayes.


En plus, les veuves noires étaient dangereuses et ce poison-là, tu n'étais pas immunisée ! Tu baissais les yeux sur la bestiole et tu remarquais qu'elle ne semblaient pas être dans son état... Elle avait un comportement étrange pour une araignée à peu près domestique. Tu levais les yeux vers le Ténébreux, l'interrogeant du regard ; c'était normal, ça ?

- C'est quoi le problème de ta bestiole ?



Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Yt3o
Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Le Ténébreux
Baelfire Gold

Baelfire Gold Le TénébreuxMessages : 592
Date d'inscription : 12/02/2016


Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Empty
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux]   Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EmptyLun 17 Juin - 13:53

Il n'y a pas de poison sans contre-poison

Feat. Abbygaëlle L. Midford

Elle rétorquait tout ce que le Ténébreux pouvait bien le lui dire. En même temps, elle doit être aussi butée que lui, alors forcément les discussions ne volaient jamais très haut. Lui avait toujours raison, elle, elle avait toujours raison également, en gros, c'est une discours de sourd à chaque fois qu'ils discutèrent ensemble. Malheureusement pour elle, les personnes dotés de ce type de poison est très rare, beaucoup trop rare pour que ça soit une coïncidence que ce poison l'affecte en même temps que sa présence. Il fallait des réponses, puis si elle est persuadée de ne pas être la responsable, il faudra trouver la personne qui est responsable et qui essaye de se faire passer pour la journaliste avec un poison similaire.

Néanmoins, elle s'appliqua. Le Ténébreux venait de donner un ordre, raconter sa journée, raconter ce qu'elle a fait d’exceptionnel, chose qu'elle fit. Elle n'a pas une journée très palpitante, sa vie est assez fade au goût du Ténébreux, mais au moins, elle le racontait. Puis vu qu'il ne se passait rien, cela voulait dire qu'elle disait la vérité, elle n'enlevait aucunes informations importantes. En tout cas, c'était étrange, elle semble dire la vérité, elle n'a rien fait qui change de l'ordinaire ou comploter, et pourtant le poison est bien là. Pendant qu'elle s'exprimait, l'arachnide de Rumple faisait son office, elle grimpait sur le corps, cherchant rien de particulier, juste elle grimpait et marchait sur le corps de la jeune femme, jusqu'à ce qu'elle arrive à la remarquer.

C'est vrai que ce n'est pas des plus subtiles comme action, il y a des méthodes plus simple pour obtenir ses réponses, mais le Ténébreux s'en fichait de son avis, il voulait juste tester une de ses hypothèses. La femme attrapa la bestiole dans sa main pour la tendre vers son véritable propriétaire, non sans le critiquer sur ses méthodes. C'est vrai que contrairement au poison des grenouilles, le poison des veuves noires est bien plus puissant et mortel, sauf qu'elle n'avait pas ordre de mordre, juste de marcher. Certes c'était plutôt risqué comme manœuvre, il n'y a pas de lien entre les araignées et le Ténébreux, donc elle aurait très bien pu la mordre sans que l'ordre soit donné, mais c'était un risque à prendre pour le coup. Puis même si le lien n'est pas là, un autre lien existe, la peur est dès fois plus puissante que la fausse amitié.

Une chose étrange se déroula avant même que le Maire puisse répondre. L'araignée semblait se tordre légèrement, elle semblait souffrir. Si jamais le Ténébreux était un Domae avec cet animal, il aurait sûrement souffert avec elle, pourtant, là ce n'était pas le cas, il s'en fichait. Il n'en possède pas un, mais bien plus, donc une de moins ou une de plus, ça ne changera pas grand chose. De plus, elles ne sont là que pour un temps limité, rien qui peut émouvoir le Ténébreux. En tout cas cette petite expérience venait de conforter une chose concernant la journaliste, elle est bien responsable, elle n'en est juste pas consciente pour le coup. Néanmoins ça soulève d'autres questions, comme comment elle arrive à faire ça ? Car il n'y a aucunes grenouilles, pourtant le poison est bien là, puis c'est hors de questions de toucher directement cette femme si elle sécrète un poison, même si c'est très étrange.

Le problème très cher, c'est toi. Le poison n'est plus que dans tes grenouilles, mais également sur ta peau. Cette araignée n'a touché que toi, pourtant elle souffre d'un poison, le tien. Donc le problème vient bien de toi, même si la raison m'échappe pour l'instant.



Une personne capable d’empoissonner d'un simple touché, c'est sûrement la première fois et une chose rare. Comment elle a réussi à faire ceci ? Aucune idée, et pourtant c'est le cas. Le maire fit disparaître l'araignée, non pas qu'il avait pitié d'elle, juste qu'elle ne servait à rien donc autant qu'elle ne soit plus là. Concernant la jeune femme et son nouveau don, il fallait que le Ténébreux fasse quelques expériences sur elle, sur son ADN ou bien sur sa peau, mais elle ne sera sûrement jamais prête à se couper, extraire une partie de son épiderme pour réellement voir ce qui se déroule dans son corps. Toujours avec une fiole sur lui, le Ténébreux pouvait la sortir afin de la tendre à cette femme pour qu'elle fasse son office actuellement. Puis elle est dans le parfait endroit pour faire ce qu'elle a affaire suite à ça.

Si tu veux savoir ce qui se passe, il me faudrait de ton sang, de ta peau. Là je pourrais examiner ce qui cloche avec ton pouvoir et ton corps.



Pouvoir du Ténébreux:
 
Immunités:
 



Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Bdx6
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.youtube.com/channel/UCzlmbguLEb79fET1x35KSig
Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EMPy
Abbygaëlle L. Midford

Abbygaëlle L. MidfordMessages : 259
Date d'inscription : 28/11/2016


Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Empty
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux]   Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] EmptyLun 17 Juin - 14:22

Il n'y a pas de poison sans contre-poison

ft. Baelfire Gold
"Religion : une affaire du dimanche"

- C'est quoi le problème de ta bestiole ?

- Le problème très cher, c'est toi. Le poison n'est plus que dans tes grenouilles, mais également sur ta peau. Cette araignée n'a touché que toi, pourtant elle souffre d'un poison, le tien. Donc le problème vient bien de toi, même si la raison m'échappe pour l'instant.


Tu posais tes yeux sur la bestiole puis sur le Ténébreux. Comment ça, le poison était sur ta peau ? Tu n'avais jamais pu faire une telle chose auparavant alors pourquoi est-ce que tu pouvais sécréter du poison ? Tu regardais ta peau... Elle paraissait si normale. Est-ce que c'était pour cette raison que tu te sentais aussi mal ce matin en te levant ? Tu fis un dérouler encore plus précis de tes journées précédentes ; rien n'était sortie de l'ordinaire... Tu n'avais rien mangé d'étrange et il ne s'était pas passé quelque chose d'inhabituel. Est-ce que l'on aurait glissé quelque chose dans ton café ? Dans ta nourriture ? Tu commençais à paniquer. Est-ce que c'était provisoire ou pour toujours ça ?!

L'araignée disparue d'un seul coup de ta main. Il ne l'avait sûrement pas fait disparaître par tristesse de la voir se tordre de douleur mais plutôt parce qu'elle n'était plus d'aucune utilité. Tu remarquais également que le Ténébreux te tendait une fiole vide et tu levais aussitôt un regard vers lui ; ah non ! Il n'était pas question que tu lui donnes de ton sang ou quoi que ce soit. Cependant, il fallait bien reconnaître que ce serait fort utile d'en apprendre un peu plus sur ce nouveau pouvoir. Jamais personne chez les Domae n'avait été capable d'une telle chose et le Ténébreux était si étonné qu'il n'avait sûrement jamais vu un tel phénomène.

Toujours en rouspétant, tu cherchais au fond de ton sac la petite paire de ciseaux qui ne lâchait jamais... Toujours utile pour couper des cordons, des fils qui dérangeait. Non certaine de ce que tu allais faire, tu t'enfonças à contre cœur la pointe du ciseau dans ton index droit et fis couler les gouttes de sang dans sa petite fiole. Tu espérais au moins avoir des réponses et qu'il n'allait pas garder ces informations pour lui tout seul. Tu prends ensuite un mouchoir pour appuyer sur la petite plaie que tu venais de faire et t'apprêtais à reprendre la parole quand du mouvement se fit entendre au fond des toilettes, dans une des cabines.

Une petite tête d'homme tout gênée passa à travers la porte et celui-ci s'excusa d'interrompre votre conversation. Outrée, tu le regardais puis regardais le Ténébreux, attendant qu'il fasse quelque chose ! Vous aviez eu une conversation trop privée pour le laisser partir. Malheureusement pour toi, il faisait comme si il n'avait rien vu et voilà que le sombre inconnu sortie des toilettes comme si de rien n'était. Tu rangeais ta paire de ciseaux et annonçais que tu avais quelques affaires à régler... Et que tu souhaiterais être tenue informée de ses découvertes. Maintenant, tu allais tester ce pouvoir sur l'homme qui venait de sortir des toilettes.



Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Yt3o
Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Zd59
Je vous méprise en siennasilver
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé

Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Empty
MessageSujet: Re: Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux]   Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Il n'y a pas de poison sans contre-poison [PV Ténébreux]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quederla :: RPG Ξ La Ville :: Quartier Lyctis :: Musée-